Lundi 11 Décembre 2017

Nigéria : fronde syndicale dans les secteurs clés

Nigéria : fronde syndicale dans les secteurs clés
(La Tribune 17/05/17)

Abuja doit actuellement gérer deux mouvements sociaux qui touchent simultanément le stratégique port de Lagos et les unités de production de Chevron, Eni et Exxon. Pour l’instant la production en pétrole n’est pas menacée, la grève étant limitée aux départements administratifs des deux entreprises. Il n’empêche qu’un gel des pourparlers engagés entre syndicats et pétroliers pourrait déboucher sur l’arrêt de production de pétrole.

Le port de Lagos vit depuis le 15 mai au rythme d'un mouvement social qui paralyse son activité. Un arrêt forcé décidé par les transitaires et agents du sous-secteurs maritimes pour protester contre le délabrement des routes d'accès aux infrastructures portuaires. Menée par l'Association des agents douaniers agréés nigérians (ANLCA), l'Association des transporteurs approuvés par le gouvernement (NAGAFF) et d'autres associations de propriétaires de camions, la grève a été observée, après la fin de l'ultimatum de 21 jours fixé par les centrales syndicales au gouvernement fédéral.

Toutefois, le mouvement devrait être rejoint par d'autres opérateurs du secteur des transports et de la logistique qui se plaignent également de l'état des routes menant aux terminaux d'Apapa et de Tin Can Island. Des opérateurs ont déjà fait savoir leur intention de se diriger vers ce cap dans les jours à venir, se plaignant des coûts grandissants de maintenance et de réparation des véhicules accidentés dans les tronçons menant aux terminaux portuaires, ou encore des pertes en vies humaines.

Commentaires facebook