Jeudi 14 Décembre 2017

Nigeria: 3 morts dans l'incendie d'un camp de déplacés fuyant Boko Haram

Nigeria: 3 morts dans l'incendie d'un camp de déplacés fuyant Boko Haram
(AFP 17/03/17)
Destructions après un bombardement accidentel d'un camp de déplacés à Rann, au Nigeria.

Trois personnes sont mortes jeudi dans le nord-est du Nigeria dans un incendie déclaré dans un camp abritant des déplacés ayant fui les violences provoquées par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, ont annoncé les services d'urgence.

Selon l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema), le feu s'est déclaré dans la localité de Konduga, dans un site accueillant plus de 6.200 personnes déplacées par le conflit entre l'armée nigériane et les combattants islamistes de Boko Haram.

"L'incendie s'est déclenché aux alentours de 10H40 (09H40 GMT) dans la partie réservée à la cuisine, provoquant la mort de trois personnes et en blessant six autres", a indiqué dans un communiqué le porte-parole de Nema, Abdulkadir Ibrahim.

Konduga est située à environ 35 km de la capitale de l'Etat du Borno, Maiduguri, le berceau de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.

Depuis 2009, le conflit avec Boko Haram a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions personnes ont dû fuir leur foyer. Beaucoup se sont réfugiées dans des camps ou chez d'autres habitants à travers l'Etat du Borno.

Dans les camps, les déplacés vivent en majorité dans des tentes de fortune, souvent faites d'herbes sèches entrelacées avec des branches d'arbres. La nourriture est cuisinée en extérieur avec du bois de chauffe.

Commentaires facebook