Samedi 19 Août 2017

Le Nigeria à la recherche de la fortune amassée par l’ancienne ministre du pétrole

Le Nigeria à la recherche de la fortune amassée par l’ancienne ministre du pétrole
(Le Monde 12/08/17)
Diezani Alison-Madueke.

Toute-puissante sous Goodluck Jonathan, Diezani Alison-Madueke se voit réclamer le remboursement de plus de 660 millions de dollars qu’elle aurait détournés.

Par Cyril Bensimon

L’ancienne ministre nigériane du pétrole est une femme riche, très riche. À tel point que même la très sérieuse Commission des crimes économiques et financiers du pays semble s’amuser de la fortune accumulée par celle qui fut un pilier de la présidence Goodluck Jonathan. « Diezani Alison-Madueke : Quel appétit ! », ironise ainsi l’EFCC dans un communiqué publié mercredi 9 août sur son site.

Installée à Londres où elle vit déjà en liberté provisoire dans le cadre d’une enquête ouverte sur des soupçons de corruption et de blanchiment d’argent, celle qui fut la première femme présidente de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avait développé un goût particulier pour l’immobilier. L’EFCC vient de réévaluer à la hausse le montant des sommes qui lui sont réclamées : plus de 660 millions de dollars (plus de 560 millions d’euros).

Une douzaine de propriétés

Selon la Commission, ses investigations lui ont permis de découvrir tout un parc immobilier illégalement acquis. A Lagos, à Abuja, à Port Harcourt, dans l’Etat de Bayelsa, Diezani Alison-Madueke posséderait une douzaine de propriétés, allant de la villa avec treize chambres à des appartements de haut standing. Montant global estimé des biens : plus de 500 millions de dollars.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/08/11/le-nigeria-a-la-recherc...

Commentaires facebook