Vendredi 15 Décembre 2017

Le Nigeria conclut un accord avec la Suisse pour le retour de 321 millions USD volés

Le Nigeria conclut un accord avec la Suisse pour le retour de 321 millions USD volés
(APA 06/12/17)
Le ministre nigérian de la Justice du Nigeria, Abubakar Malami

APA-Lagos (Nigeria) - Le Nigéria a signé un mémorandum d’accord avec la Suisse pour le rapatriement de 321 millions de dollars planqués dans les banques helvétiques par l’ancien dirigeant militaire nigérian Sani Abacha. Selon des informations du journal nigérian Vanguard publiées mardi, le ministre de la Justice du Nigeria, Abubakar Malami, a signé lundi à Zurich le protocole d’accord avec les autorités suisses.

La même source a ajouté que Malami avait exprimé à cette occasion, sa gratitude pour le soutien de la communauté internationale à la lutte contre la corruption. "Nous continuerons à travailler pour approfondir les mécanismes non seulement pour le recouvrement des avoirs, mais pour avant tout prévenir la corruption", a-t-il déclaré.

Selon lui, le Nigeria est l’un des quatre pays prioritaires pour l’assistance au recouvrement des avoirs lors de cette première édition du Forum mondial sur le recouvrement des avoirs qui se tient aux Etats-Unis. Le rapport indique que Transparency International, un organisme de surveillance de la corruption, a déclaré qu’Abacha avait volé jusqu’à 5 milliards de dollars d’argent public durant les cinq années où il a été chef de l’Etat de 1993 jusqu’à sa mort en 1998.

Il a expliqué qu’en 2014, le Nigeria et la famille Abacha avaient conclu un accord pour que le gouvernement nigérian récupère les fonds qui avaient été gelés, en échange d’une plainte contre le fils de l’ancien dirigeant militaire, Abba Abacha.

Abacha fils a été accusé par un tribunal suisse de blanchiment d’argent, de fraude et de falsification en avril 2005, après avoir été extradé d’Allemagne et a ensuite passé 561 jours en détention. En 2006, le Luxembourg a ordonné que les fonds détenus par le jeune Abacha soient gelés.

Aujourd’hui, la Suisse, le Nigeria et la Banque mondiale ont convenu que les fonds seraient rapatriés dans le cadre d’un projet soutenu et supervisé par la Banque mondiale, a annoncé le gouvernement suisse.

"Le projet renforcera la sécurité sociale pour les couches les plus pauvres de la population nigériane. L’accord réglemente également le décaissement des fonds restitués en tranches et énonce les mesures concrètes à prendre en cas d’utilisation abusive ou de corruption", a-t-il ajouté.

Commentaires facebook