Mercredi 28 Juin 2017

La Banque mondiale alloue un financement de 150 millions $ pour le développement du secteur minier nigérian

La Banque mondiale alloue un financement de 150 millions $ pour le développement du secteur minier nigérian
(Agence Ecofin 20/04/17)

Le Nigéria bénéficiera d’un financement de 150 millions $ de la part de la Banque mondiale pour développer son secteur minier. Le conseil d’administration de l’institution financière a, en effet, approuvé la mise en œuvre d’un projet de crédit pour augmenter la contribution du secteur à l’économie nigériane.

Le projet intervient dans le but d’aider le gouvernement dans sa volonté de diversification d'une économie dominée par le secteur pétrolier, notamment en tirant pleinement profit de ses ressources minières. «Le Nigéria a un potentiel géologique favorable qui, s'il est bien évalué, bien exploité et géré de manière viable, pourrait soutenir une croissance économique plus large […]», déclare le directeur pays de la Banque mondiale au Nigéria, Rachid Benmessaoud.

L’un des principaux objectifs sera de créer un cadre propice aux investissements dans le secteur, ce qui impliquera le renforcement de la politique minière, la réglementation de l’exploitation artisanale à petite échelle. La Banque mondiale a également identifié d’autres obstacles au développement du secteur minier, que le projet aura en charge de résoudre. Citons, entre autres, le manque de compétences, les données géologiques inadéquates, l’accès aux équipements.

Le Nigéria possède de nombreux gisements inexploités de 44 minéraux dont l’or, le minerai de fer, le charbon, l’étain, le zinc répartis à travers plus de 500 sites. Le seul investisseur étranger important présent dans le secteur minier du pays est Kogi Iron, qui opère sur le projet de minerai de fer Agbaja.

Louis-Nino Kansoun

Commentaires facebook