Lundi 22 Janvier 2018

254 entreprises soumissionnent pour la commercialisation du pétrole brut du Nigeria

254 entreprises soumissionnent pour la commercialisation du pétrole brut du Nigeria
(APA 11/01/18)

APA-Lagos (Nigeria) - La Société nationale nigériane du pétrole (NNPC) a entamé le processus de sélection parmi les 254 entreprises ayant manifesté leur intérêt pour l'exploitation des différentes qualités de pétrole brut du pays en 2018.

La Directrice générale de la NNPC, Dr. Maikanti Baru; a déclaré lors de la cérémonie d’ouverture des offres de contrat de pétrole brut 2018/2019 à Abuja mardi, que les soumissions seraient examinées dans trois à quatre semaines tandis que le consentement et l’approbation seraient validés par l’Agence d’autorisation, avant toute publication de la liste des adjudicataires.

Elle a indiqué que seules les meilleures entreprises répondant à certains critères, parmi lesquels la répartition géographique et les capacités financières, seraient sélectionnées.

Elle a aussi expliqué que les entreprises qui seraient sélectionnées transporteraient environ 14 cargaisons de pétrole brut du Nigeria chaque mois.

Selon Baru, l’exercice est conforme à l’objectif de la NNPC d’augmenter ses volumes de production, tout en assurant que la meilleure valeur est réalisée par la commercialisation concurrentielle de ses différentes qualités de pétrole brut auprès des raffineries et des négociants internationaux.

Elle a assuré que la NNPC collaborerait avec les principales parties prenantes pour améliorer la sécurité globale de ses sites de production, des lignes d’exportation de pétrole brut et d’autres infrastructures pétrolières et gazières essentielles.

Le Directeur général du Groupe en charge de la Division de commercialisation du pétrole brut, M. Mele Kyari, a expliqué que les sociétés qui seraient choisies pour l’exploitation du pétrole brut nigérian doivent présenter leurs états financiers des années 2015, 2016 et 2017 et le quitus du fisc.

Il a déclaré que les entreprises devraient avoir un chiffre d’affaires annuel minimum de 500 millions de dollars et une valeur nette de 250 millions de dollars pour 2016, et démontrer leur capacité à établir une lettre de crédit irrévocable sous réserve des conditions du contrat, surtout que le pétrole brut doit être donné aux entreprises sur la base de crédit et que la NNPC veut des preuves qu’elle serait payée pour la marchandise.

Commentaires facebook