| Africatime
Dimanche 22 Janvier 2017
(AFP 21/01/17)
Au moins deux soldats nigériens ont été tués et sept blessés dans "une attaque surprise" lancée dans la nuit de vendredi à samedi par Boko Haram contre une position de l'armée dans le Sud-est du pays, proche du Nigeria, selon des sources concordantes. "Il y a eu deux de nos soldats tués et sept autres blessés dans cette attaque surprise de Boko Haram menée contre une position de l'armée à Gueskerou", dans la région de Diffa, a dit à l'AFP un élu local sous couvert de l’anonymat. Les assaillants "en grand nombre" sont "venus à pied" après avoir "traversé la rivière Komadougou Yobé", frontière naturelle avec le Nigeria, "
(Autre média 21/01/17)
Réunis dans le cadre de la 11eme session de la CEN-SAD, les ministres de l’Intérieur de la Communauté des Etats Sahélo-sahariens se sont entretenus, mercredi et jeudi à Niamey, des différents défis auxquels font face les pays de la région, particulièrement le problème migratoire et les enjeux de l’insécurité dans la zone du Sahara et du Sahel. Les consultations ont permis de mettre à plat les craintes et les propositions de chaque pays afin d’arriver à un compromis sur les solutions les plus appropriées, surtout dans un contexte régional marqué par la montée de l’extrémisme et de la menace terroriste au Sahel. Au terme de cette session, les participants ont adopté la « Déclaration de Niamey sur les migrations irrégulières...
(Xinhua 20/01/17)
OUAGADOUGOU, (Xinhua) -- Un car de transport en commun de la compagnie nigérienne SONEF en partance pour la Côte d'Ivoire a percuté, dans la nuit du 17 au 18 janvier 2017, une épave calcinée d'un véhicule en bordure de voie, faisant 10 morts et une quarantaine de blessés, indique mercredi un communiqué du Service d'information du gouvernement (SIG). L'accident s'est produit sur la route nationale Ouagadougou-Bobo-Dioulassso, à DanKari dans la commune de Houndé, localité située à environ 90 km de...
(Journal du Mali 20/01/17)
Partant du caractère indivisible dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé transnational, les trois pays du Sahel (Mali, Niger et le Burkina Faso), ont décidé de mettre en commun leurs efforts pour faire front commun contre ce fléau qui menace la stabilité de ces pays. La grande bande désertique qu’est le Sahel qui mesure 5500 km de longueur sur 400 à 500 km de largeur constitue un espace charnière, de contact et d’échanges qui demeure difficilement contrôlable...
(Agence Ecofin 19/01/17)
(Agence Ecofin) - Syndicats, parents d’élèves, éducateurs, société civile, partenaires techniques et financiers se sont regroupés ce 18 janvier 2017 pour la seconde revue du Programme sectoriel pour l’éducation (Psef) lancé en 2014. Il s'agit d'un programme qui vise, entre autres, la mise en œuvre intégrale de la politique de l'école obligatoire et gratuite jusqu'à l'âge de 16 ans, à travers l'approche de l'éducation de base élargie. Pour le gouvernement, il s’agit d’améliorer de manière significative le rang du Niger...
(Agence Ecofin 19/01/17)
(Agence Ecofin) - La 11 ème réunion des ministres de l’Intérieur des pays membres de la Cen-Sad s’est déroulée à Niamey le 18 janvier 2017. L’occasion pour les patrons de l’appareil sécuritaire de la Communauté de confirmer la création prochaine d’un centre anti-terroriste. La Communauté des Etats sahelo-sahariens durcit le ton dans la lutte contre le terrorisme. Lors de la 11ème réunion ayant regroupé les ministres de l’Intérieur des pays membres à Niamey, l’organisation confirme son intention de créer un...
(Autre média 18/01/17)
Au total, 34 organisations humanitaires ont soumis 120 projets à travers l’appel de fonds pour 2017 dans les différents secteurs de l’assistance humanitaire. Les organisations humanitaires au Niger recherchent 271 millions de dollars pour apporter une aide d’urgence à 1,5 million de personnes vulnérables dans le pays. Cet appel de fonds vise à mobiliser les financements nécessaires pour la mise en œuvre du Plan de réponse humanitaire de 2017 lancé aujourd’hui par son Excellence M. Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement en présence de M. Fodé Ndiaye, Coordonnateur Humanitaire pour le Niger, des membres du Gouvernement ainsi que des membres du corps diplomatique et de nombreux représentants...
(Le Monde 16/01/17)
Pour Michel Garenne, la maîtrise de la surpopulation, négligée au profit du développement, doit devenir une priorité. Propos recueillis par Laurence Caramel Entre 3 et 5 millions de personnes ont quitté le Sahel depuis les indépendances. Elles seront probablement autour de 40 millions d’ici à la fin du siècle. Contrairement au reste de l’Afrique, le Sahel, ainsi que quelques pays d’Afrique centrale, continue de voir sa population augmenter massivement. Le Niger détient même le record mondial de fécondité. A moyen...
(Agence Ecofin 13/01/17)
(Agence Ecofin) - Un site de cantonnement dans la région de Diffa (sud-est du Niger) sert d’abri provisoire aux combattants déserteurs du groupe Boko Haram. Pour les autorités nigériennes, ce site est certes sécurisé et clos pour protéger d’éventuelles représailles de la secte islamique. Mais il n’est pas un centre de rétention. C’est un lieu de transit « avant la réinsertion sociale de ces hommes. » Une fois sur place, les répentis devront subir un processus de déradicalisation. « Le...
(Xinhua 13/01/17)
NOUAKCHOTT, (Xinhua) -- Les Etats-Unis entendent "développer davantage" leur coopération avec le groupe du G5 Sahel (Mauritanie, Tchad, Mali, Niger et Burkina Faso) pour lutter contre le terrorisme, les trafics de tous genres et le crime organisé, selon Peter Barlerin, sous-secrétaire d'Etat américain adjoint pour les affaires africaines en visite en Mauritanie. M. Barlerin, qui s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec le secrétariat permanent du G5 Sahel, en présence des ambassadeurs des Etats-Unis dans les cinq pays du groupe, a...
(AFP 12/01/17)
L'armée française a tué ou capturé près de 150 "terroristes" au Sahel et saisi plus de six tonnes de munitions et explosifs en 2016, a annoncé jeudi le porte-parole des armées, le colonel Patrik Steiger. "La force Barkhane a mis hors de combat ou remis aux autorités locales près de 150 terroristes et saisi plus de six tonnes de munitions, explosifs et produits divers", a-t-il dit lors du point de presse hebdomadaire de la Défense. Elle a effectué au total...
(Agence Ecofin 10/01/17)
(Agence Ecofin) - Le processus en vue de la création d’un Tribunal de Commerce au Niger se précise. En conseil des ministres le 6 janvier 2017, deux projets de décrets adoptés fixent les conditions d’organisation et de fonctionnement de cette institution. Un Tribunal de Commerce à Niamey pour mieux assainir l’environnement des affaires au Niger : c’est l’une des promesses faites par le Président Mahamadou Issoufou dans son discours de fin d’année le 31 décembre 2016. En conseil des ministres...
(RFI 09/01/17)
C'était il y a six ans. Le 8 janvier 2011, deux jeunes Français, Antoine de Léocour et Vincent Delory sont tués au cours d'un raid français contre les terroristes d'Aqmi qui les avaient enlevés en plein Niamey la veille. La tentative de secours de l'armée termine en drame : Antoine de Léocour est abattu par les preneurs d'otages, Vincent Delory meurt brûlé et touché par balles dans un des véhicules interceptés par les forces spéciales. Six ans après, la famille...
(Afrique Actualité 09/01/17)
Le juge de référé a rendu public son verdict dans le différend qui oppose le complexe scolaire privé (CSP) BEDIR de Niamey à l'Etat du Niger. Dans cette affaire, le juge « constate qu'aucune procédure légale d'expropriation des biens publics n'a été préalablement engagée contre BEDIR ; dit que l'occupation par l'Etat du Niger du siège de l'école et l'utilisation de ses biens, meubles et corporel, en l'absence de toute décision contraire constitue une voie de fait et un trouble...
(France TV Info 07/01/17)
Vincent Delory est mort lors de sa prise d'otage au Niger par Aqmi, en 2011, en compagnie de Vincent de Léocourt. Sa famille souhaite la reconnaissance par l'État de son statut de victime du terrorisme. Les proches de Vincent Delory lancent un appel vendredi 6 janvier pour que l’État français les reconnaisse comme victimes du terrorisme. Ce dimanche va marquer les six ans de sa mort. Vincent Delory a été pris en otage au Niger par Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb...
(AFP 06/01/17)
Quelque 177 civils ont été tués et 137 blessés dans des attaques attribuées à Boko Haram entre le 6 février 2015 et le 30 septembre 2016 dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, selon les chiffres publiés vendredi par l'ONU à Niamey. Treize personnes sont portées disparues et quatre ont été kidnappées par le groupe jihadiste nigérian, souligne le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) sur son site. Ces données ne tiennent pas...
(APA 06/01/17)
APA-Niamey (Niger) - L’épidémie de paludisme qui sévit au Niger a fait six morts dans le village d’Azelik pendant que la maladie était détectée chez 102 personnes vivant dans la région d’Agadez, a annoncé le secrétaire général du ministère de la Santé publique. Selon Idrissa Maiga Mahamadou qui donnait jeudi à Niamey une conférence de presse, la gravité de la situation a nécessité l’envoi sur les lieux, le 4 janvier, d’une équipe médicale partie d’Ingal pour y mener des investigations...
(AFP 05/01/17)
Une vingtaine de combattants nigériens du groupe jihadiste nigérian Boko Haram de la région de Diffa (sud-est du Niger) se sont rendus aux autorités, a annoncé le ministre nigérien de l'Intérieur, dix jours après la reddition d'une trentaine d'autres combattants. Au total, "nous avons une cinquantaine de combattants de Boko Haram qui se sont rendus" depuis le 27 décembre, s'est réjoui le ministre Bazoum Mohamed dans un entretien diffusé mercredi soir sur la télévision publique Télé Sahel. Fin décembre, M. Mohamed avait annoncé la reddition d'une trentaine de combattants de Boko Haram de Diffa qui avaient déposé les armes.
(Libération 05/01/17)
La ville qui vivait grâce au tourisme a été oubliée depuis qu’elle est entourée de régions «formellement déconseillées» à cause de la présence de jihadistes. «Libération» a pu la redécouvrir lors d’un vol symbolique organisé depuis Paris. Dès la sortie de l’avion, l’air chaud et sec claque sur les visages. Moins de cinq heures de vol depuis Paris pour se retrouver soudain sous une lumière aveuglante, dans une plaine aride balayée par un vent de sable. L’aéroport international Mano-Dayak se...
(Xinhua 04/01/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- La Banque africaine de développement (BAD) vient d'octroyer un prêt de 31,4 millions d'euros et un don de 12,5 millions d'euros au Niger, destinés à financer la composante nationale du projet de la Dorsale transsaharienne à fibre optique (DTS), a-t-on appris de source officielle mardi à Niamey. La dorsale permettra de relier les réseaux de fibre optique du Niger, du Tchad, du Bénin et du Burkina Faso. Elle renforcera l'accès au haut débit et permet de garantir...

Pages