Vendredi 20 Octobre 2017
(Le Monde 19/10/17)
C’est le pays le plus fécond du monde. Mais, depuis 2007, les contraceptifs sont gratuits et les consultations confidentielles, rappelle Hassane Atamo, responsable au ministère de la santé. Sept enfants par femme. Vu d’Europe, ce chiffre peut donner le tournis. Au Niger, c’est la norme. Avec en moyenne 7,6 enfants par femme et 13,6 par homme, selon la dernière étude de l’Institut national d’études démographiques (INED) parue mercredi 18 octobre, ce pays est le champion du monde de la fécondité. La différence de fertilité entre homme et femme s’explique, notamment, par « les écarts d’âge entre époux qui sont importants et la polygamie qui est fréquente », relève le rapport de l’INED. La croissance démographique...
(RFI 19/10/17)
Selon des sources concordantes, Mahamat Hassan Boulmaye, le secrétaire général du Conseil du commandement militaire pour le salut de la République (CCSMR), un mouvement rebelle qui s'oppose au régime tchadien d'Idriss Deby, a été arrêté avec d'autres rebelles alors qu'il se trouvait aux environs d'Agadez au Niger. Ces rebelles devraient être bientôt extradés au Tchad. Longtemps basé dans le sud-libyen, le CCSMR a dû se redéployer suite à l'arrivée dans cette zone, l'été dernier, des forces du général Khalifa Haftar. Il s‘est alors replié vers la bande d'Ouzou, au nord du Tchad, près de la frontière libyenne. Mais c'est près d'Agadez, au nord du Niger, que Mahamat Hassan Boulmaye et son porte-parole, Ahmat Yacoub Adam, ont été arrêtés, affirment des...
(La Tribune 19/10/17)
Le nombre de migrants transitant par le Niger et la Libye a considérablement baissé ces derniers mois, selon le constat que vient de dresser l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’agence onusienne explique cette situation par les mesures prises par les autorités de ces deux pays et particulièrement du Niger pour mettre fin au trafic des migrants dans la région d’Agadez, passage de transit obligé pour accéder aux côtes européennes. Aujourd'hui, certaines autorités locales dénoncent l’absence des contreparties financières promises...
(Le Point 18/10/17)
Surpopulation, insécurité croissante : la ville du nord du Niger, devenue carrefour des migrants, s'interroge sur les dégâts collatéraux de ces postes-frontière français avancés installés en Afrique. « Hotspots », « missions de protection », voilà deux mots avec lesquels il va falloir s'habituer à chaque fois qu'il sera question de parler des migrants notamment africains. Dans le dessein d'éviter que ceux-ci arrivent en Europe en prenant des risques inconsidérés dans le désert du Sahara, mais aussi en mer Méditerranée,...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans...
(AFP 15/10/17)
Les habitants d'Abalak, dans la région de Tahoua, (350 km au nord-est de Niamey) ont réclamé dimanche la "libération" d'un humanitaire américain enlevé il y a un an, jour pour jour, dans un communiqué lu à la télévision nationale. "Nous demandons la libération sans conditions et sans délais de Jeffery Woodke. Ceux qui l'ont enlevé n'ont pas enlevé un Américain mais un des nôtres", selon le texte lu devant des notables et des responsables de la zone d'Abalak. Jeffery Woodke, un humanitaire américain a été enlevé dans la nuit du 14 octobre 2016 à son domicile à Abalak.
(AFP 14/10/17)
Le Tchad a retiré ses soldats envoyés en renfort en 2016 dans le sud-est nigérien après une attaque meurtrière de Boko Haram qui avait fait 26 tués parmi les militaires nigériens et nigérians, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. "Les soldats tchadiens se sont effectivement retirés de la région de Diffa", a indiqué à l'AFP une source sécuritaire basé dans la zone. "Le retrait s'est fait de façon progressive, puis les derniers soldats tchadiens sont partis récemment", a affirmé cette source sans donner la date du début et de la fin du retrait. Selon cette même source, "les militaires nigériens dotés de moyens impressionnants" ont été "déployés en nombre" dans la zone...
(AFP 14/10/17)
Un centre de coordination ouest-africain d'alerte précoce aux menaces sur la sécurité a été inauguré samedi à Bamako par les chefs d'Etat malien Ibrahim Boubacar Keïta et togolais Faure Gnassinbgé, président de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao). Avant l'inauguration de ce centre, le président togolais a participé à l'ouverture d'une rencontre sous-régionale sur la sécurité, a rapporté un correspondant de l'AFP. "Cet outil manquait à tout le dispositif +paix et sécurité+ de la Cédéao, parce que nous étions dans la prévention...
(MondAfrique 13/10/17)
Après l’attaque terroriste contre une patrouille de soldats nigériens et américains dans l’ouest du Niger, le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès...
(AFP 12/10/17)
Le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, a salué mercredi la rapidité à laquelle les forces françaises sont venues à l'aide de la patrouille américano-nigérienne tombée la semaine dernière dans une embuscade meurtrière au Niger. "Dans les 30 minutes les avions français étaient sur place", a souligné M. Mattis questionné sur le délai entre l'attaque de groupes jihadistes et l'arrivée des hélicoptères de l'armée française venus extraire les blessés. "Je rejette complètement l'idée que c'était lent", a ajouté le...
(AFP 12/10/17)
Les personnes qui ont du fuir leurs foyers à cause de l'insurrection menée par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram auront besoin d'une aide humanitaire sur de nombreuses années, a annoncé mercredi l'ONG Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC). "Nous serons là pour les dix prochaines années, les donateurs doivent rester dans la course. C'est un marathon", a expliqué Jan Egeland du NRC, contacté par l'AFP. "Nous entamons la neuvième année de conflit contre Boko Haram. C'est deux ans de...
(Jeune Afrique 12/10/17)
Issia, 25 ans et quatre petits frères à charge, rêve de propager la paix dans le monde. Il nous explique comment il gère son argent au quotidien et nous fait part de ses ambitions en tant qu'employé d'ONG dans son pays, le Niger. Issia vit et travaille activement dans les régions frontalières avec le Nigeria, notamment celle de Diffa, particulièrement touchée par les attaques du groupe terroriste nigérian Boko Haram. Ce jeune technicien supérieur en hydraulique est très sensible au...
(APA 11/10/17)
APA-Niamey (Niger) - Le Niger va introduire la vaccination contre la méningite à méningocoque « A » avec le nouveau vaccin « MenAfriVac » dans son Programme élargi de vaccination (PEV) de routine, le 20 octobre prochain a annoncé mardi le Directeur des Immunisations au ministère de la Santé Publique, Dr Amadou Tidjani. Le Niger deviendra ainsi le 6ème pays de la Ceinture de la méningite à introduire ce nouveau vaccin dans son PEV après le Soudan, le Ghana, le...
(RFI 11/10/17)
La France a confirmé qu'elle allait lancer dans les prochaines semaines des missions d’identification des demandeurs d’asile au Tchad et au Niger. Le président français Emmanuel Macron en a fait l'annonce ce 9 octobre. Au total, 10 000 réfugiés seront ainsi acceptés lors des deux prochaines années, dont 3 000 en provenance du Tchad et du Niger. L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) sera chargé d’identifier ceux qui peuvent prétendre au droit d’asile au Niger et au...
(RFI 11/10/17)
Le président français a annoncé son intention d’envoyer des missions d’identification de demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. C’est l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui sera chargé d’identifier ceux qui pourront prétendre au droit d’asile. Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra répond aux questions de Pierre Firtion. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171011-pascal-brice-directeur-ofrpa-reagit-...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves »,...
(AFP 10/10/17)
La France va lancer "dans les prochaines semaines" des missions au Niger et au Tchad pour identifier ceux qui peuvent bénéficier du droit d'asile, sur des listes proposées par le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), a annoncé le président Emmanuel Macron lundi. Ces missions visent aussi à "mieux prévenir la situation depuis le Niger et le Tchad pour prévenir un afflux de migrants économiques" non éligibles au droit d'asile, a expliqué le président français, après avoir reçu à...
(AFP 09/10/17)
Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, dont plus de 2.300 membres présumés sont jugés à partir de ce lundi, mène une lutte armée dans la région du lac Tchad depuis 2009 et s'est affilié au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Ses offensives ne se cantonnent pas au Nigeria, mais se prolongent au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. A l'origine de nombreux raids et attentats-suicides souvent menés par de jeunes adolescentes, Boko Haram utilise aussi les kidnappings...
(AFP 07/10/17)
L'embuscade qui a coûté la vie à huit soldats, américains et nigériens, mercredi au Niger montre toute la difficulté à lutter contre les groupes jihadistes dans le Sahel, en dépit de la montée en puissance des armées occidentales dans la région et de la création d'une force multinationale africaine G5-Sahel. La patrouille américano-nigérienne est tombée "dans une embuscade tendue par des éléments terroristes à bord d'une dizaine de véhicules et une vingtaine de motos" dans le sud-ouest du Niger près...

Pages