| Africatime
Mercredi 26 Avril 2017
(Financial Afrik 26/04/17)
Défendu par l’avocat François Serres, l’opposant nigérien Hama Amadou, a décidé de saisir la Cour de justice de la CEDEAO. Dans un communiqué parvenu à Financial Afrik, l’avocat évoque une “immunité parlementaire violée, une arrestation illégale, un emprisonnement arbitraire, des accusations imaginaires, une instruction à charge et, entre autres, une condamnation pour un crime inexistant en droit sous fond de pressions de l’exécutif sur les tribunaux et de l’absence de recours devant des juridictions indépendantes”. Pour Me Serres, il s’agit là du calvaire subi pendant plus de trois ans par le chef de file de l’opposition nigérienne. Le 13 mars 2017, à la suite de ce que Me Serres qualifie “d’un faux procès” , Hama...
(Afrik.com 26/04/17)
Immunité parlementaire violée, arrestation illégale, emprisonnement arbitraire, accusations imaginaires, instruction à charge, violation des règles du procès équitable, condamnation pour un crime inexistant en droit, pressions de l’exécutif sur les tribunaux, absence de recours devant des juridictions indépendantes... Voici en résumé, le calvaire subi pendant plus de trois (3) ans, par le chef de file de l’opposition nigérienne, Hama Amadou, indique son avocat Me François Serres, dans un communiqué. Le 13 mars 2017, poursuit le communiqué, à la suite d’un faux procès, le Président Hama Amadou est condamné à un an d’emprisonnement pour un crime imaginaire. Pire encore pour exercer son droit de recours devant la Cour de cassation, il devrait accepter son incarcération dans une prison, où sa santé...
(Agence Ecofin 25/04/17)
(Agence Ecofin) - Les députés nigériens ont adopté à l’unanimité deux textes de loi allant dans le sens de l’environnement du climat des affaires. L’un concerne des rectifications concernant l’organisation, la compétence et le fonctionnement des tribunaux de commerce du Niger. L’autre porte sur le bail emphytéotique. Le premier projet de loi permet de rattraper des omissions dans la loi N°2015-08 du 10 avril 2015. Lesquelles omissions concernent la compétence accordée au Tribunal de commerce de siéger à juge professionnel...
(Autre média 25/04/17)
Lors de son déplacement à Djibouti dimanche, le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis a ouvertement salué l’importance des missions sécuritaires que mène la France en Afrique et plus particulièrement dans la région du Sahel. Les français « ont toujours prouvé qu’ils étaient là quand il fallait faire face » aux réseaux extrémistes, a déclaré Jim Mattis lors d’un point de presse donné à Djibouti où se trouve la seule base militaire américaine sur le continent africain. Poursuivant son...
(Agence Ecofin 21/04/17)
(Agence Ecofin) - Les biens du Président Mahamadou Issoufou sont estimés à 1 144 680 024 de Fcfa. L’information a été rendue publique par la Cour constitutionnelle selon le procès verbal de l’audience du 12 avril 2017. Les biens du chef de l’Etat nigérien concernent tout le patrimoine du Président à savoir : les biens mobiliers et immobiliers, l’argent en banque, le cheptel d’animaux à son actif, les véhicules privés. Les biens immobiliers constituent la part importante du patrimoine. Ils...
(Le Monde 18/04/17)
Dans la capitale du Niger, Malah Bagalé a été enterré lundi en présence d’une immense foule qui a suivi sa dépouille de la morgue de l’hôpital au cimetière Yantala. Sa photo tournait en boucle sur les réseaux sociaux du Niger : visage clair et mince, fine moustache, lunettes et tenue soignée. Malah Bagalé avait 24 ans. Il était étudiant en troisième année de sociologie à l’Université Abdou-Moumouni de Niamey. Il est mort voilà une semaine pendant l’assaut de la faculté...
(Le Monde 18/04/17)
Retour à Diffa (1/5). Mahamadou Laouali Dan Dano, le gouverneur de la région, explique sa stratégie de la « main tendue » aux terroristes repentis. Après avoir longtemps épargné le Niger, la secte islamiste Boko Haram a commis sa première attaque sur le territoire en février 2015 à Diffa, chef-lieu de la région du même nom, dans le sud-est du pays. Le groupe terroriste a ensuite multiplié ses actions au Les habitants de 211 villages, soit près de 200 000...
(APA 18/04/17)
APA-Niamey (Niger) - Le président de la république, Issoufou Mahamadou, a rencontré samedi, le comité directeur de l’Union des scolaires du Niger (USN) en vue de trouver une solution définitives aux revendications des scolaires qui ont conduit à la manifestation du 10 avril, violemment réprimée par les Forces de l’ordre et ayant entraîné la mort d’au moins un étudiant. Au sortir de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence du Premier ministre Brigi Rafini, le secrétaire général de l’USN, Soumana...
(AFP 16/04/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, s'est entretenu samedi après-midi avec des syndicats des étudiants pour désamorcer la crise universitaire après la manifestation de lundi qui a fait un mort sur le campus de Niamey fermé depuis, a annoncé la radio publique. "Nous avons rencontré le président de la république et des engagements ont été pris pour renouer le dialogue entre l'USN et le gouvernement", a affirmé à la radio Ousseïni Sambo, le secrétaire général du syndicat l'Union des scolaires nigériens (USN). Des sanctions vont être prises à l'encontre de responsables officiels, a-t-il souligné après la rencontre avec M. Issoufou qui, a-t-il ajouté, "a donné des instructions"...
(La Voix de l'Amérique 14/04/17)
La campagne internationale 'Tournons La Page' sollicite l’intervention du chef de l'Etat français pour obtenir la libération de ses coordinateurs arrêtés au Niger et au Tchad. Une lettre ouverte a, à ce sujet, été adressée à François Hollande. "A quelques semaines de la fin de votre mandat, la coordination internationale Tournons La Page vous demande d'user de votre pouvoir d'influence pour qu'ils soient libérés immédiatement et sans condition. Cela constituerait, de la part de la France, un signal fort en...
(La Croix 14/04/17)
Confrontés aux attaques récurrentes des groupes armés djihadistes dans leurs territoires respectifs, cinq États du Sahel ont créé, en février 2014, le G5 Sahel. Qu’est-ce que le G5 Sahel ? Le G5 Sahel ou G5S est une organisation régionale de coopération en matière de développement et sécurité, créée en février 2014 par la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad, cinq pays directement menacés par les différentes organisations djihadistes de la région (Ansar Dine, Al-Qaida au...
(APA 08/04/17)
Un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se tiendra, lundi, à Abidjan à l’invitation du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a appris APA vendredi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne. « A l’invitation de son excellence, Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, président en exercice de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA, un sommet extraordinaire de l’UEMOA se tiendra à Abidjan...
(Jeune Afrique 04/04/17)
Le 31 mars, Mahamadou Issoufou a déjeuné avec François Hollande à l’Élysée. Le président nigérien, qui souhaitait surtout s’entretenir avec son homologue français de la lutte contre le jihadisme au Sahel, était accompagné à Paris par plusieurs de ses ministres. Parmi eux, Ibrahim Yacouba (Affaires étrangères), Kalla Moutari (Défense), Hassoumi Massaoudou (Finances) et Mohamed Bazoum (Intérieur). Ce dernier avait rejoint la capitale française depuis Berlin après avoir participé, le mercredi 29 mars, à une conférence sur la sécurité, la paix...
(Agence d'information d'afrique centrale 04/04/17)
Le président français François Hollande a reçu son homologue nigérien Mahamadou Issoufou. A l’issue de leur entretien, les deux chefs d’Etat ont fait une déclaration conjointe. François Hollande a parlé de « responsabilité commune » qu’il a eue à exercer avec Mahamadou Issoufou lors des situations graves, notamment en Afrique de l’Ouest. Les deux chefs d’Etat ont évoqué les questions de sécurité, de développement et de croissance économique. « Il ne peut avoir de développement sans sécurité. La sécurité sans...
(Dw-World 04/04/17)
De nombreux chefs d'Etats africains ont modifié leurs constitutions pour se maintenir au pouvoir. Mais le président nigérien a assuré à son peuple qu'il ne fera pas comme ses homologues. Le président nigérien Mahamadou Issouffou s'est voulu rassurant ce week-end. Il ne va pas modifier la constitution pour se maintenir au pouvoir au delà de 2021 au terme de ses deux mandats constitutionnels. S'il respecte sa parole, il serait le premier président du Niger à assurer l’alternance démocratique dans un...
(African Manager 04/04/17)
Le chef du gouvernement Youssef Chahed est arrivé lundi après-midi à Niamey, pour une visite officielle du 3 au 6 avril au Niger, première étape d’une tournée africaine qui le conduira également au Burkina Faso et au Mali. Le chef du gouvernement a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Diori Hamani par le premier ministre nigérien Brigi Rafini. Chahed rencontrera lors de cette première visite le président de la République nigérienne Mahamadou Issoufou, le premier ministre Brigi Rafini...
(BBC 03/04/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a assuré qu'il ne modifierait pas la constitution pour briguer un troisième mandat en 2021. Dans un entretien à la télévision d'Etat à l'occasion du premier anniversaire de son investiture, Mahamadou Issoufou déclare qu'une de ses plus grandes ambitions, c'est d'organiser en 2021 des élections libres et transparentes et de passer le témoin à un autre Nigérien que les Nigériens auront choisi. Le Niger a besoin d'institutions démocratiques fortes a déclaré le président investi pour...
(Jeune Afrique 03/04/17)
Inaugurée à Niamey par le président Mahamadou Issoufou, la centrale de Gorou Banda, d'une capacité de 100 mégawatts, vise à remédier au problème des coupures d'électricité qui touchent la capitale nigérienne. Le président du Niger Mahamadou Issoufou a officiellement inauguré ce dimanche 2 avril la centrale électrique de Gorou Banda, à dix kilomètres de Niamey. D’une capacité de 100 mégawatts (MW), cette nouvelle installation vise à fournir en électricité la capitale nigérienne et mettre un terme aux délestages à répétition...
(RFI 03/04/17)
A l'occasion du premier anniversaire de son investiture pour un second mandat, le président du Niger Mahamadou Issoufou l'assure: il ne modifiera pas la Constitution pour briguer un troisième mandat comme certains de ses holomogues. Il l'a dit samedi soir à la télévision nationale, il l'a répété ce dimanche après-midi lors de l'inauguration d'une nouvelle centrale électrique de 100 mégawatts non loin de Niamey, à Gourou Banda.
(RFI 03/04/17)
Mahamadou Issoufou a déjeuné vendredi midi avec son homologue François Hollande avant de partir ensuite pour Rome en Italie. Au menu des discussions, les questions migratoires, la croissance économique, le développement et la sécurité au Niger, mais en particulier dans la zone du Liptako-Gourma, région frontalière avec le Burkina et le Mali, région touchée par plusieurs attaques ces derniers mois. A cheval entre le Niger, le Mali et le Burkina, la région du Liptako-Gourma a été le grand sujet abordé...

Pages