Mardi 20 Février 2018
(Agence Ecofin 10/01/18)
Ces 09 et 10 janvier, la BOAD abrite, à Lomé, un atelier sous régional aux fins de promouvoir l’agriculture climato-intelligente. Les autorités nationales et les agences d’évaluation environnementale de cinq pays d’Afrique de l’Ouest à savoir, le Bénin, le Burkina-Faso, le Ghana, le Niger et le Togo, prennent part aux travaux. Les changements et la variabilité climatiques constituent une menace pour l’économie et la stabilité des pays de l’Afrique de l’Ouest, et surtout pour les agriculteurs de la région qui verront leurs productions considérablement baisser du fait de la hausse des températures, de la variabilité des précipitations et de l’accroissement de la fréquence des événements extrêmes. Pour prévenir cela, la BOAD, l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation de la CEDEAO...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(AFP 09/01/18)
Les militaires nigérians appuyés par des soldats de pays voisins ont lancé une grande offensive contre les deux factions du groupe islamiste Boko Haram et leurs dirigeants dans le nord-est du Nigeria, a annoncé mardi l'armée nigériane. Des soldats du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria visent les chefs jihadistes Abubakar Shekau, dans la forêt de Sambisa, et Mamman Nur, dans la région du lac Tchad, dans les deux zones de l'Etat du Borno où le groupe est actif. Selon l'armée nigériane, des dizaines de combattants islamistes ont été tués et des centaines d'autres forcés de se rendre au cours des derniers jours. Selon des hauts responsables militaires à Abuja, Nur a été blessé et une de ses...
(AFP 09/01/18)
Les pays du G5 Sahel, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie, ont annoncé lundi à Bamako la création d'un fonds fiduciaire pour gérer l'aide promise à leur force conjointe antijihadiste. Cette décision, prise lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense du G5 Sahel, intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. "La décision importante prise lors de cette réunion ministérielle conjointe est la création du fonds fiduciaire pour accompagner et gérer les importants fonds annoncés pour aider la force G5 dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", a déclaré à l'AFP le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly...
(RFI 09/01/18)
Au cours d'une rencontre des pays membres du G5 au niveau ministériel à Bamako au Mali, il a été décidé la création d'un fonds fiduciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Cette décision intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. La décision importante des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres du G5 est la création d’un fonds fiduciaire d’urgence destiné à lutter contre le terrorisme dans le Sahel. « Nous avons beaucoup travaillé sur la création du fonds fiduciaire, dans la mise en œuvre des importants fonds qui sont annoncés pour aider cette force-là – la recherche d’une efficacité maximum –...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier, à Shanghaï, a ainsi été organisée par le ministère chinois de la défense la première conférence sur la coopération militaire entre la Chine, l’Afrique et les pays arabes. Des représentants de Djibouti et de Mauritanie étaient notamment présents. Le ministre...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le Président français a entamé hier une visite d’Etat de trois jours en Chine. Dans son agenda, figure la sécurité au Sahel. Emmanuel Macron s’entretiendra avec son homologue Xin Jinping à propos de la force conjointe. L’objectif est de solliciter l’appui de la Chine dans la lutte contre le terrorisme. Pour rappel, le G5 Sahel se prépare à lancer de nouvelles opérations les prochains mois. Durant sa visite à Niamey le 22 décembre dernier, le Président français a insisté sur l’obligation de résultats pour cette force qui bénéficiera de l’appui de Barkhane. En ce qui concerne sa politique militaire, la Chine a installé une base militaire en 2015 à Djibouti. Mais, sa présence sur le continent n’est pas encore ressentie,...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le Niger va commencer à tester, dès ce mois de janvier, la télévision numérique sur une grande partie de son territoire. L’information a été révélée par l’Agence de Presse Africaine (APA). Le pays semble proche de la fin de sa migration, après avoir récemment reçu un lot d’équipements nécessaires à la diffusion en numérique. Selon APA, les premiers tests de la TNT offriront à la population locale les deux chaînes du groupe audiovisuel public (ORTN), à savoir Télé Sahel et Tal TV. Si ces premiers tests se déroulent sans encombre, le régulateur permettra à un certain nombre, encore inconnu, de télévisions privées de rejoindre les chaînes nationales. Le taux d’achèvement du processus de migration n’est pas précisé mais on peut...
(AFP 08/01/18)
Une dizaine de militaires accusés d'être impliqués dans le coup d'Etat présumé de décembre 2015 au Niger seront jugés le 23 janvier par un tribunal militaire, a appris lundi l'AFP. "Le procès (du putsch) a été repoussé au 23 janvier à la demande des avocats des prévenus", a indiqué à l'AFP une source proche du dossier. La première session du tribunal militaire pour l'année 2018 s'est ouverte lundi dans un camp de la gendarmerie à Niamey. Au cours de cette session trente-deux dossiers, dont celui des militaires présumés putschistes seront jugés. Ceux-ci étaient présents lors de la cérémonie d'ouverture de la session. Le 17 décembre 2015, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, qui briguait un second mandat, avait affirmé qu'une...
(AFP 08/01/18)
Les autorités de la région de Diffa (sud-est du Niger) ont retardé de manière indéterminée le délai de repentance pour les combattants nigériens du groupe islamiste nigérian Boko Haram, a annoncé samedi le gouverneur de cette région proche du Nigeria. "C'est vrai que nous avions annoncé la date du 31 décembre 2017 pour la fin du processus. Mais nous continuons à les encourager à saisir cette opportunité", a déclaré à la télévision le gouverneur de Diffa, M. Mahamadou Laoualy Dan Dano. Mi-octobre, le gouverneur avait averti que les combattants de Boko Haram avaient jusqu'au 31 décembre 2017 pour se repentir, et que cette "main tendue" aux insurgés "n'était pas étalée indéfiniment dans le temps". Mais ce délai de "repentance" vient...
(RFI 08/01/18)
Au Niger, s'ouvre ce lundi 8 janvier le procès des militaires nigériens accusés d'atteinte à la sûreté de l'Etat à travers une présumée tentative de coup d'Etat. L'affaire avait défrayé la chronique en 2015 au temps fort d'une crise politique tendue au Niger. Les militaires sont emprisonnés depuis deux ans et 14 civils incarcérés dans cette même affaire ont été remis en liberté le 24 mars dernier. C’est dans le grand amphithéâtre de la Gendarmerie nationale de Niamey que s’ouvre l’audience dans le procès des militaires impliqués dans le présumé coup d’Etat de juin 2015.
(Agence Ecofin 08/01/18)
Le Niger va commencer à tester, dès ce mois de janvier, la télévision numérique sur une grande partie de son territoire. L’information a été révélée par l’Agence de Presse Africaine (APA). Le pays semble proche de la fin de sa migration, après avoir récemment reçu un lot d’équipements nécessaires à la diffusion en numérique. Selon APA, les premiers tests de la TNT offriront à la population locale les deux chaînes du groupe audiovisuel public (ORTN), à savoir Télé Sahel et Tal TV. Si ces premiers tests se déroulent sans encombre, le régulateur permettra à un certain nombre, encore inconnu, de télévisions privées de rejoindre les chaînes nationales. Le taux d’achèvement du processus de migration n’est pas précisé mais on peut...
(Agence Ecofin 08/01/18)
La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), à travers un communiqué sur son portail web www.bceao.int , déplore des informations malveillantes sur les réseaux sociaux tendant à faire croire à l’existence « de faux numéros de série sur les billets de 10 000 FCFA et 5 000 FCFA » et de différences sur les dimensions de ces billets. La diffusion de ces messages prend une certaine ampleur et crée déjà un début de psychose au sein des populations. La BCEAO dément formellement être à l’origine de ces informations malveillantes et rassure : « elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides ». Pour éviter...
(AFP 07/01/18)
Le Niger a adopté une stratégie pour lutter contre la corruption qui a atteint des proportions "relativement élevées" dans ce pays très pauvre, a annoncé samedi le gouvernement. "En dépit des mesures et des efforts consentis, la corruption reste un fléau persistant. C'est pourquoi, le gouvernement a élaboré un document de stratégie nationale de lutte contre la corruption", selon un communiqué du conseil des ministres. Le texte ne dévoile pas la nouvelle stratégie, mais assure qu'elle "constitue un ensemble de réponses structurées" et "ciblant la corruption dans toutes ses formes".
(AFP 06/01/18)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a nommé vendredi le général Ahmed Mohamed au poste de chef d'état-major des Forces armées nigériennes (FAN), en remplacement du général Seyni Garba en poste depuis 2011, a annoncé le gouvernement dans un communiqué. "Le général de corps d'armée Ahmed Mohamed, est nommé chef d’état major général des armées, en remplacement du général d'armée Seyni Garba, admis à faire valoir ses droits à la retraite", souligne un communiqué du conseil des ministres lu à la radio. Le président Issoufou "a rendu un vibrant hommage" au général Seyni Garba...
(RFI 06/01/18)
Il y a deux fois moins de migrants africains qui tentent de traverser la mer Méditerranée pour s’installer en Europe : 20 000 personnes émigrant de manière irrégulière ont été rapatriées en Afrique l’année dernière. Des tendances fournies par l’Organisation internationale des migrations, qui précise que ces migrants sont majoritairement issus du Nigeria, de l’Erythrée, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire ou encore de la Gambie et le Sénégal. Compte rendu. En 2017, 17 1635 migrants ont débarqué sur les côtes européennes. C’est deux fois moins qu’en 2016, note l'Organisation internationale des migrations. Selon cette organisation, près de la moitié des migrants qui parviennent à s’installer en Italie demandent l’asile. Il s’agit majoritairement d’hommes qui voyagent seuls. L’OIM recense...
(Agence Ecofin 05/01/18)
40% de l’enveloppe globale des aides italiennes pour l’Afrique seront consacrés exclusivement au Niger pour améliorer l’état de la collaboration, selon le ministre italien des Affaires étrangères, Angelino Alfano après un entretien avec le président Mahamadou Issoufou. Présent à Niamey pour l’inauguration officielle de l’Ambassade de l’Italie au Niger (la première au Sahel) hier jeudi, M. Alfano a déclaré avoir discuté également avec le Président nigérien des relations bilatérales. Les deux officiels veulent également consolider les liens économiques. C’est ainsi qu’ « une journée de présentation du pays aux entrepreneurs italiens » sera organisée selon le membre du gouvernement italien. Cette visite intervient également quelques jours après l’annonce de l’envoi de 470 militaires italiens (dont 150 très prochainement) pour aider...
(RFI 05/01/18)
Des enseignants nigériens contractuels, et qui ne sont donc pas encore intégrés à la fonction publique, ont organisé hier un sit-in devant les locaux du ministère de la Fonction publique. Ils n'ont pas été reçus par la ministre et aucun cadre du ministère n'est venu à leur rencontre. Le paiement des arriérés des pécules, le recrutement à la Fonction publique et la réintégration de leurs camarades remerciés, telles sont entre autres les principales revendications des enseignants contractuels. « Nous venons d’entamer la première action de l’année 2018 qui est ce sit-in au ministère de la Fonction publique. Mais ce qui est évident, nous allons nous battre pour que d’abord nos camarades puissent être réhabilités, mais également que sur les engagements,...
(APA 04/01/18)
APA-Niamey (Niger) - Le lutteur de Zinder, Tassiou Sani, a été sacré champion des arènes 2018, au Niger, à l’issue d’une finale de 8 minutes qui l’a opposée ce mercredi au lutteur Yahaya Kaka de Tahoua, champion en titre de l’édition précédente du Sabre national. Ainsi, outre le fait d’avoir réussi l’exploit de terrasser le champion en titre du Sabre national, Tassiou Sani lave l’affront subi en finale, lors de la 38ème à Tahoua, par son coéquipier, Laouali Dan Tela. Les deux lutteurs ont accédé à la finale en ayant respectivement battu en demi finale Laouali Dan Tambaye de Tahoua pour Tassiou Sani et Issaka Issaka de Dosso pour Yahaya Kaka. Suite au désistement de Laouali Dan Tambaye, la troisième...
(Agence Ecofin 03/01/18)
Selon l’Agence régionale d'appui à l'émission et à la gestion des titres publics dans l'UMOA (Agence UMOA-Titres), le volume annuel global provisoire des émissions de titres publics par adjudication au titre de l’année 2018 s’élève à 3026 milliards FCFA (environ 5,5 milliards $). Ce volume global qui regroupe les émissions provisoires de 7 des 8 Etats membres de l’UMOA (le calendrier d’émission du Sénégal n’étant pas encore disponible) se répartit selon les instruments comme suit : 1 212 milliards FCFA (environ 2,2 milliards $) de bons du Trésor ; et 1 814 milliards FCFA (environ 3,3 milliards $) d’obligations du Trésor. Ceci, à raison de 816 milliards FCFA (environ 1,49 milliards $) au cours du premier trimestre 2018. Suivi, au...

Pages