Mardi 24 Avril 2018
(Le Figaro 07/06/13)
INTERVIEW - Dans un entretien au Figaro, le président sénégalais revient sur la crise au Mali, dont son pays est voisin, soulignant les carences qu'elle a fait apparaître dans la défense africaine. LE FIGARO. - Quelle est votre analyse de la situation au Mali aujourd'hui? Président Macky SALL. - La crise malienne est intervenue à un moment où le Sahel dans son ensemble était la cible de plusieurs groupes terroristes qui ont alimenté leur activité à partir du trafic de drogue et des rapts d'Européens. Le Mali étant un territoire vaste, il a été le ventre mou par lequel Aqmi est entré, avec ses excroissances africaines comme Boko Haram au Nigeria et le Mujao. Grâce à la communauté internationale et...
(TamTam Info 07/06/13)
54 voix pour, 40 contre c’est par ce vote que le projet de loi sur le statut des agents des douanes a été adopté par l’Assemblée nationale. C’était le jeudi 30 mai 2013. Notons que, contre toute attente ce sont les députés du Moden FA (Lumana, de l’Alliance pour la Réconciliation Nationale et ceux du Rassemblement des démocrates composé du RSD-Gaskya et de l’UDR-Tabbat qui ont émis un vote favorable tandis que le PNDS-Tarayya et l’ANDP-Zaman Lahiya votaient contre. Comme on peut le constater, les partis de la majorité n’ont pas parlé d’une même voix du moins cela est vrai pour les deux partis qui constituent les piliers de la Mouvance pour la renaissance du Niger (MRN) Est-ce là, le...
(Le Sahel 07/06/13)
Le Haut commissaire à l'Initiative 3N, M. Amadou Alahouri Diallo, a signé, hier dans l'après-midi une convention de partenariat avec le représentant résidant de l'ONG World Vision, M. Espérance Klugan. A travers cet accord, l'ONG apporte sa contribution aux efforts déployés par le gouvernement pour le développement du pays. La cérémonie de signature s'est déroulée en présence des conseillers techniques, du haut commissaire à l'initiative 3N et des proches collaborateurs du responsable de l'ONG World Vision. En procédant à la signature, M. Espérance Klugan a indiqué que son ONG intervient au Niger depuis 1994 et principalement dans quatre secteurs clés à savoir : l'accès à l'eau potable, la promotion de l'Hygiène et l'assainissement, la santé de la mère et de...
(Le Sahel 07/06/13)
Arrivé le 4 juin dernier à Paris, le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. BrigiRafini, poursuit son séjour dans la capitale française. Aux côtés de plusieurs chefs d'Etat africains, dont les présidents Blaise Compaoré du Burkina Faso, Ali Bongo du Gabon, MackySall du Sénégal, Idriss DébyItno du Tchad, Alassane Ouattara de la Côte d'Ivoire, Yayi Boni du Bénin, Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie, Pr Diouncounda Traoré du Mali, le Premier ministre BrigiRafini a représenté le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, à cette cérémonie de remise du prix Houphouët Boigny de la paix décerné par l'UNESCO en son siège, à Paris, au Président français François Hollande. Celui-ci a été primé en raison de son engagement en faveur...
(TamTam Info 07/06/13)
Selon un communiqué du ministre de la justice, garde des Sceaux et porte parole du Gouvernement, M. Marou Amadou, un 4X4 de marque Mitsubishi avec des vitres teintées a essuyé des tires des agents assurant la sentinelle à la compagnie police secours. Selon le ministre, ce véhicule ayant à son bord quatre occupants faisait des va-et-vient au tour d’un lieu sécurisé et en dépit des sommations d’usage, le conducteur avait refusé de s’arrêter. Ces tires ont occasionné un (1) mort, un blessé et les deux autres personnes mises en garde à vue. De source concordante, les occupants de ce véhicule ne sont autres que des fils à papa, ces genres d’enfants gâtés dont le sport favori se résume en parades...
(Nigerdiaspora 07/06/13)
Dans un arrêt qu'elle vient de rendre public, la Cour d'Etat a déclaré nul et de nul effet le congrès du parti CDS-RAHAMA, tenu en 2011 à Zinder. Ce congrès est en grande partie à l'origine de la grave crise qui secoue le parti. En effet, c'est au cours de ce congrès que la décision d'exclure certaines cadres du parti a été prises. Il s'agit notamment de trois membres du bureau politique, dont le vice-président du CDS-RAHAMA et actuel ministre d'Etat chargé de l'intérieur Abdou Labo, M. Maïdagi Alambèye et Mme Aïchatou Abdoulwahab. Depuis lors le parti CDS-RAHAMA s'est scindé en deux clans: celui du président de son président Mahamane Ousmane et celui du ministre Abdou Labo. Reste à savoir...
(Mediapart 07/06/13)
Le projet d’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de la vieille ville d’Agadez est prévu au mois de juin 2013. Cette annonce a été faite par M. Kounou Hassan, ministre de la jeunesse des sports et de la culture lors d’une communication faite lors du dernier Conseil des ministres. L’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité conférera le « label international » qui rehaussera l’image de marque du Niger. L’aboutissement de ce projet procurera également des retombées économiques inestimables aux populations nigériennes en générale et celles de la région d’Agadez en particulier. Grâce à l’inscription de cette ville sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, des activités touristiques, commerciales, artisanales connaîtront davantage des lendemains...
(Jeune Afrique 07/06/13)
Un Algérien dont les initiales sont M.E. est activement recherché après les attentats d'Agadez du 23 mai. Il serait le propriétaire du véhicule utilisé par les jihadistes lors de l'attaque de la base militaire. L'enquête sur le double attentat du 23 mai à Agadez a permis d'identifier le propriétaire de la voiture utilisée par les assaillants pour pénétrer dans la base militaire où vingt-quatre soldats ont été tués. Il s'agit d'un Algérien dont les initiales sont M.E. Il aurait passé quelques jours dans la ville avant l'attaque et aurait notamment été aperçu en train de prier dans la mosquée de la caserne. « On a récupéré un de ses téléphones. Il a passé des appels vers l'Algérie et le Niger...
(Média Terre 07/06/13)
Financée par le fonds d'urgence de l'UNESCO, l'évaluation du degré d'inclusivité sociale des politiques publiques de trois pays du Sahel sera lancée, lundi 10 juin 2013, par un atelier qui se tiendra à Ouagadougou (Burkina Faso). Deux autres ateliers suivront : l'un à Niamey (Niger), les 19 et 20 juin, l'autre à Dakar (Sénégal), les 24 et 25 juin. Premier atelier à être organisé en Afrique de l'Ouest dans le cadre d'un programme inter-régional de l'UNESCO couvrant neuf pays du monde, dont trois pays du Sahel, un atelier réunira, les 10 et 11 juin 2013, à Ouagadougou (Burkina Faso), une quarantaine de participants. Ces derniers auront ainsi l'occasion de s'approprier les termes de référence de l'évaluation des politiques publiques qui...
(Le Sahel 07/06/13)
Dans l'après-midi d'hier, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a assisté, à la morgue de l'hôpital de Niamey, à la levée du corps de l'Adjudant Abdoulaye Kaïbo, une des victimes de l'attentat d'Agadez ayant succombé à ses blessures. Dans l'oraison funèbre lue par un des collègues du défunt, il ressort que l'Adjudant Abdoulaye Kaïbo, né le 31 janvier 1964 à Matankari (Doutchi), fut incorporé au sein des Forces Armées Nationales comme appelé volontaire le 1er janvier 1986, puis affecté au CI de Tondibia. Après son CAT 1 en 1986, il fut promu Caporal, un an plus tard. Il servit au 223ème Escadron blindé des FAN en qualité de chef d'équipe. Après son CAR 2 en...
(Jeune Afrique 06/06/13)
Les récents attentats au Niger ont réveillé une vieille querelle entre Tripoli et Niamey au sujet du fils du "Guide" défunt. Les Libyens veulent le récupérer. Hors de question pour les Nigériens. En s'attaquant, kalach à la main et ceinture d'explosifs à la taille, à une caserne militaire et à une mine d'uranium dans le nord du Niger, le 23 mai, les jihadistes n'ont pas semé que sang (35 morts) et terreur. Indirectement, ils ont réveillé une querelle qui oppose depuis vingt mois Niamey à Tripoli, et qui a pour nom Saadi Kaddafi. Accusée par Mahamadou Issoufou, le président nigérien, d'être incapable de freiner l'implantation de groupes islamistes armés dans ses régions méridionales, la Libye a riposté en deux temps,...
(Nigerdiaspora 06/06/13)
Premier ministre du Niger depuis avril 2011, Brigi Rafini était à Paris mercredi pour la remise à François Hollande du prix Houphouët-Boigny pour la paix. Représentant le président nigérien Mahamadou Issoufou, il défend auprès du JDD.fr les raisons de remettre un prix pour la paix au président français. "Au Mali, il n'y a pas de fracture entre les Touaregs et le reste de la population", assure encore cette énarque d'origine touareg. «Au Niger, nous sommes à l'abri d'une crise majeure comme celle du Nord-Mali.» Remettre un prix pour la paix à François Hollande n'est-il pas paradoxal alors que les soldats maliens, aidés par l'armée française, marchent vers Kidal (ville qui était mercredi toujours sous le contrôle des Touaregs du MNLA,...
(TamTam Info 06/06/13)
Jamais dans l’histoire démocratique du Niger, et peut-être même de la sous-région, un parlement n’a fait preuve d’autant de culture démocratique que l’actuelle Assemblée Nationale de notre pays. Même dans les grandes démocraties, on se perdrait en conjecture à chercher des actes aussi significatifs que ceux posés tout dernièrement par nos élus à la clôture de la toute dernière session de l’auguste hémicycle. Ainsi, c’est avec discernement et pragmatisme, ne cédant à aucun calcul clanique et mesquin, que les élus ont objectivement pris position sur le texte du statut particulier des agents de la douane. Le PNDS et l’ANDP ont voté contre un texte proposé par leur propre gouvernement au moment où l’opposition et Lumana de la mouvance votaient pour...
( 06/06/13)
La police nigérienne a lancé un avis de recherche contre neuf détenus évadés de la prison de Niamey, dont un "terroriste dangereux" de nationalité malienne. "Ces neuf hommes, parmi lesquels un terroriste dangereux en la personne d'Alassane Ould Mohamed, alias Chébani, se sont évadés de la prison civile de Niamey à l'occasion des événements du samedi 1er juin 2013 et sont activement recherchés", selon un avis de la police diffusé sur les télévisions nigériennes. "Prière à toute personne qui les aurait aperçus de bien vouloir saisir les structures des forces de défense et de sécurité les plus proches", ajoute le message, assorti des photos des neuf hommes. Vingt-deux détenus s'étaient évadés samedi à la suite de troubles survenus à la...
(Nigerdiaspora 06/06/13)
Le Chef d’Etat Major des Forces Armées Nigériennes (CEMA/FAN), le Général de Division Seyni Garba, a effectué, hier matin, une visite à la Zone de Défense N° 1 de Niamey. A son arrivée sur place, il a été accueilli par le Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre, le Colonel Major Mahamadou Barazé, avec à ses côtés, le Commandant de la Zone de Défense N°1, le Colonel Abou Tagué. Le CEMA devait ensuite recevoir les honneurs militaires avant de se rendre à la Place d’Arme. Cette visite s’inscrit dans le cadre des rencontres entreprises par le Général de Division Seyni Garba au niveau des différentes structures des FAN après les événements survenus à Arlit et à Agadez. A cette occasion,...
(Maliactu 05/06/13)
La police nigérienne a lancé un avis de recherche contre neuf détenus évadés de la prison de Niamey, dont un « terroriste dangereux » de nationalité malienne connu sous le nom de Chébani, a-t-on appris mercredi de source officielle. « Ces neuf hommes, parmi lesquels un terroriste dangereux en la personne d’Alassane Ould Mohamed, alias Chébani, se sont évadés de la prison civile de Niamey à l’occasion des événements du samedi 1er juin 2013 et sont activement recherchés », selon un avis de la police diffusé sur les télévisions nigériennes. « Prière à toute personne qui les aurait aperçus de bien vouloir saisir les structures des forces de défense et de sécurité les plus proches », ajoute le message, assorti...
(Le Temps.ch 05/06/13)
Cheibani Ould Hama s’est évadé samedi, lors d’une sanglante attaque d’une prison de Niamey, au Niger. Condamné pour plusieurs assassinats, il avait joué un rôle dans l’enlèvement d’un couple de Zurichois en 2009, Werner et Grabriella Greiner Trois gardiens tués et une vingtaine de détenus, dont plusieurs accusés de terrorisme, qui ont pris la poudre d’escampette: c’est le bilan de l’attaque, samedi, de la prison de Niamey, au Niger. Parmi les évadés figure Cheibani Ould Hama, accusé d’avoir tué un attaché de défense américain en 2000 et condamné pour l’assassinat de quatre Saoudiens en 2009, a confirmé le ministre nigérien de la Justice, Marou Amadou. Son lien avec la Suisse? Il est l’un des kidnappeurs du couple zurichois, Werner et...
(TamTam Info 05/06/13)
Les récents événements malheureux survenus dans le Nord de notre pays avec le double attentat meurtrier perpétré par des mains terroristes à la solde du MUJAO (Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest) relance du coup le débat sur la présence française au Niger. Même si, officiellement, Paris n’est pas encore sorti ouvertement pour exprimer la nécessité d’une base militaire dans notre pays, le prétexte semble être cette fois de taille. Pourtant. Au commencement, un simple détachement français qui a été justifié par l’enlèvement par Alqaida au Maghreb Islamique (AQMI) à Arlit de cinq français, d’un malgache et d’un togolais travaillant pour le compte du groupe nucléaire français. Au total, 115 militaires français avec comme matériel, 2...
(Afriquinfos 05/06/13)
La « Fondation Pax Africana » (basée à Lomé et promouvant la Paix et le Développement), à travers une nouvelle déclaration, vient d’apporter un appui au Niger confronté à la recrudescence de violences terroristes ces derniers jours. En considérant les menaces et actions terroristes dans le Sahel comme un danger commun à tout le Sahel et singulièrement à l’Afrique de l’ouest, la Fondation « Pax Africana » appelle la communauté ouest-africaine, africaine et le reste du monde à voler au secours de l’Etat nigérien. Le Niger était depuis plusieurs mois dans le collimateur des islamistes qui y avaient perpétré des rapts. Mais jamais, jusqu’au 23 mai dernier, les terroristes islamistes n’avaient frappé Niamey sur son propre sol via des attaques-suicides...
(TamTam Info 05/06/13)
Cette affaire d’un Milliard, qui défraye la chronique depuis quelques temps, nous rappelle également une autre affaire qui, en son temps, n’avait pas fait grand écho. En effet, selon une note d’information en date du 4 octobre 2010, le ministre du commerce de l’époque Hamid Hamed aurait tenté de sortir du territoire avec une somme de 500 Millions de francs CFA. La note d’information indique qu’il a été interpellé à l’aéroport international Diori Hamani avec le « pactole ». La même note informait le chef de l’Etat, le Général quatre étoiles qu’il : « doit revoir son entourage car il s’y trouvait tapis des gens qui ne pensent qu’à remplir leurs poches avant leur départ , plutôt que de servir...

Pages