Lundi 26 Juin 2017
(Nigerdiaspora 28/05/13)
Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, S.E Issoufou Mahamadou, s’est rendu, hier, à Agadez, précisément à la 224ème Compagnie Saharienne Motorisée d’Agadez, théâtre du tragique attentat terroriste survenu le 23 mai 2013 «Dans cette épreuve, le peuple Nigérien tout entier est soudé derrière son armée comme le prouve la présence du leader de l’opposition à l’actuelle cérémonie», déclare SEM. Issoufou Mahamadou Il s’est agi pour le Président de la République, à travers ce déplacement, de rendre un dernier hommage à nos soldats tués par des individus sans foi, ni loi, et réaffirmer aux troupes militaires la ferme détermination de l’Etat à les soutenir pour vaincre les forces du mal.En ces instants de douleur et d’amertume, tous les...
(TamTam Info 28/05/13)
Ces derniers temps, les choses semblent bouger au Niger. Les acteurs politiques de haut niveau ont décidé de se rencontrer pour tenter de désamorcer les différentes crises qui secouent le Niger et qui risquent fort de mener le pays vers une instabilité aux conséquences désastreuses. C'est ainsi que nous apprenons que le président de la République Issoufou Mahamadou a eu des entretiens avec d'une part l'ancien Président de la République Tandja Mamadou et d'autre part le Chef de file de l'Opposition, Seini Oumarou. Pour le premier tête à tête, Tandja a tenu à parler avec Issoufou de l'affaire Foukori qui garde aujourd'hui prison au camp pénal de Kollo depuis le lundi 6 Mai 2013. L'ancien Administrateur de la Société Nigérienne...
(TamTam Info 28/05/13)
Opération de déguerpissement aux alentours de l’aéroport de Niamey: Dimanche noir pour les occupants des espaces aéroportuaires Les autorités du ministère des Transpo Non satisfaite de l’avis émis par la Cour Constitutionnelle à la demande du Premier Ministre, Chef du gouvernement, l’opposition ARN avait introduit une requête le 26 avril 2013 aux fins d’obtenir de la Cour Constitutionnelle un avis sur l’interprétation de l’article 117 de la Constitution. Auparavant l’ARN, dans ces déclarations relativement à ce dossier a toujours estimé que le Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Abdou Labo a violé la constitution du 25 novembre 2010 de la République. L’opposition nigérienne avait même suspendu sa participation au Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), véritable espace de dialogue et de...
(Nigerdiaspora 28/05/13)
Le chef de la diplomatie française a décidé de faire escale à Niamey, ce mardi 28 mai 2013, avant de poursuivre son voyage au Mali. Le ministre des Affaires étrangères est venu présenter ses condoléances au président Mahamadou Issoufou après le double attentat de jeudi dernier, qui a fait 25 morts. L’entretien n’a duré qu’une trentaine de minutes, et pourtant les deux hommes avaient beaucoup à se dire. D’abord, Laurent Fabius est venu présenter en personne ses condoléances au président nigérien. Mahamadou Issoufou l’a sans doute remercié pour l’appui que les militaires français ont apporté dans l’assaut final contre les terroristes, dans la nuit de jeudi à vendredi à la garnison d’Agadez. Parmi les sujets abordés : la question du...
(Dw-World 28/05/13)
Après les attentats de jeudi dernier à Agadez et Arlit dans le nord du Niger, le groupe français Areva a décidé de suspendre l'exploitation de l'uranium dans la région. Un coup dur pour l'économie de ce pays. Le Niger est l'un des trois pays qui accueillent des sites de production d'uranium d'Areva dans le monde (avec le Canada et le Kazakhstan). Le géant français du nucléaire exploite avec ses partenaires nigériens, mais aussi japonais et espagnol, deux mines près d'Arlit dans le nord du pays, via deux sociétés : la Cominak et la Somaïr. A elles seules, ces sociétés fournissent 3 600 tonnes d'uranium à Areva, soit un peu plus du tiers de sa production mondiale totale. Après les attentats...
(Le Patriote 28/05/13)
La question de l’électricité de la sous région a été passée au peigne fin, la semaine dernière, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Le vendredi 24 mai dernier, les ministres de l’Energie des Etats membres de la CEDEAO, après avoir entériné les travaux des experts, ont adopté plusieurs résolutions pour résoudre les problèmes auxquels le secteur de l’énergie est confronté. A ce titre, la réunion des ministres a adopté une résolution relative à la mise en ?uvre d’un programme d’urgence d’alimentation en énergie électrique au profit de la Gambie, du Mali et de la Sierra Leone, et une autre, portant sur la mise en place d’un fonds de solidarité pour les mesures d’urgence dans le secteur de l’énergie. Les...
( 28/05/13)
Les islamistes responsables des deux attentats-suicides au Niger la semaine dernière préparent aussi une "attaque" depuis le Sud libyen contre le Tchad, a déclaré lundi le président nigérien Mahamadou Isssoufou. "Pour le Niger en particulier, la menace principale s'est déplacée de la frontière malienne vers la frontière libyenne. En effet je le confirme, l'ennemi qui nous a attaqués à Agadez et Arlit vient du Sud (libyen), d'où parallèlement une autre attaque est préparée contre le Tchad", a déclaré Mahamadou Isssoufou l’hors d’une cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat d'Agadez perpétré le 23 mai par des groupes jihadistes. Le chef de l'état nigérien s’est rendu dans le camps militaire visé par les kamikazes à Agadez, où 24 militaires ont péri: 23...
(Maliactu 28/05/13)
Les auteurs des deux attentats-suicides perpétrés jeudi au Niger, contre un camp militaire à Agadez et un site nucléaire français à Arlit, ne venaient pas de Libye, a assuré lundi le Premier ministre libyen, Ali Zeidan, en visite à Bruxelles. Toutes les allégations indiquant que les auteurs venaient de Libye sont « sans fondement et ne correspondent pas à la réalité », a assuré M. Zeidan au cours d’un point de presse à Bruxelles, à l’issue d’un entretien avec le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy. « C’est (l’ancien dirigeant libyen Mouammar) Kadhafi qui exportait le terrorisme », a affirmé le chef du gouvernement libyen. « La nouvelle Libye ne tolère pas cela », a-t-il ajouté. La Libye n’est...
(Adjinakou 28/05/13)
Les trois premières banques marocaines (Attijariwafa bank, BMCE Bank et Banque Populaire) font partie aujourd'hui des premiers groupes bancaires implantés en Afrique. Elles constituent de véritables relais de croissance et de solides passerelles qui stimulent les investissements et les flux commerciaux entre le Maroc et l'Afrique. Des investissements de longue date qu'aucun des trois cadors bancaires du Royaume ne compte ralentir... Bien au contraire. Stratégie économique nationale et volonté d'ouverture sur le continent, les banques marocaines ont profité des politiques mises en place pour se développer en Afrique. Les trois premiers groupes bancaires marocains que sont Attijariwafa bank, Banque Marocaine du Commerce Extérieur (BMCE Bank) et la Banque Populaire (BP), ont ainsi largement investi en Afrique de l'ouest et Afrique...
(Le Pays 28/05/13)
Lors du sommet de l’UA (Union africaine) qui s’est achevé hier à Addis-Abeba, le président français, François Hollande, a invité ses homologues africains à un sommet sur la paix et la sécurité en Afrique. Un sommet que Hollande entend organiser à Paris en décembre prochain. Mais cette invitation est très critiquée par certains dirigeants africains qui la récusent dans sa forme. Ils estiment que la décision de Hollande est unilatérale et heurte par là- même la souveraineté du continent. Il est vrai que l’on peut trouver à redire sur la forme de cette invitation de Hollande. Car, Hollande aurait pu, en l’espèce, procéder autrement. Dans la discrétion, le président français aurait pu émettre l’idée de ce sommet auprès des instances...
(Afrik.com 28/05/13)
A la suite des attaques meurtrières de ce jeudi 23 mai au Niger, la menace islamiste continue à effrayer de nombreux pays frontaliers avec la Libye. La déclaration de Mamadou Issoufou, président du Niger, selon laquelle le Tchad est la prochaine cible sur la liste, suscite déjà une vive polémique. Les autorités libyennes, elles, nient catégoriquement les accusations et refusent que leur pays soit considéré comme l’ « élément déstabilisateur de la sous-région ». La déclaration vient d’être faite par le président nigérien. Lors d’une cérémonie d’hommages des victimes d’Agadez, Mahamadou Issoufou affirme que les assaillants proviennent de la Libye et met en garde son voisin tchadien. Pourtant, Le 27 avril dernier, le président tchadien, Idriss Déby, brandissait la menace...
(Nigerdiaspora 27/05/13)
Après l’audience accordée au PDG du groupe Areva M. Luc Oursel, samedi dernier, le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, s’est prononcé sur les attentats perpétrés le jeudi 23 mai à Agadez et à Arlit. ‘’On s’y attendait, mais on ne savait pas quand et où. Mais cela ne va pas entamer notre détermination à poursuivre le combat contre le terrorisme. Au contraire cela va nous renforcer à combattre ces menaces’’, a déclaré SE Issoufou Mahamadou. ‘’C’est l’occasion aussi de dire que ce qui s’est passé le jeudi dernier, nous confirme dans nos analyses, selon lesquelles la situation au Mali ne doit pas masquer ce qui prévaut en Libye’’ a-t-il ajouté. Par ailleurs, il a notifié...
(France 24 27/05/13)
Le président nigérien, Mahamadou Issoufou a affirmé, ce lundi, que les islamistes responsables du double attentat meurtrier au Niger le 23 mai préparaient une attaque contre le Tchad depuis le sud libyen. Ce que Tripoli réfute. Après le Niger, le Tchad. D’après le président nigérien Mahamadou Issoufou, les islamistes qui ont frappé le Niger par deux fois le 23 mai, à Arlit et à Agadez, fomentaient en parallèle un attentat contre le Tchad. L’attaque "contre le Niger a été préparée en parallèle avec une autre attaque, qui visait le Tchad. Pour l’instant cette attaque ne s’est pas produite mais elle était en cours de préparation en même temps que celle qui a eu lieu contre le Niger", a ainsi déclaré...
(Le Sahel 27/05/13)
Réunis à l'effet d'examiner la situation sécuritaire dans notre pays, les partis membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont rendu publique, ce samedi dernier au siège du parti Moden FA Lumana-Africa, une déclaration lue par M. Issoufou Assoumane. Dans cette déclaration, les partis de la MRN, indiquent que les événements tragiques du 23 mai 2013 se sont malheureusement soldés par un bilan lourd de plus de vingt quatre (24) morts à Agadez dans les rangs de nos forces de défense et de sécurité et un mort parmi les civils à Arlit ainsi que de nombreux blessés. «La situation que nous vivons en ces moments, nous rappelle les douloureuses épreuves que notre peuple a courageusement affrontées ces...
(Mediapart 27/05/13)
Le ministre du commerce et de la promotion du secteur privé M. Saley Saidou hausse le ton contre les spéculateurs véreux qui entacheraient les opérations de vente à prix modéré et distribution gratuite de vivres démarrées depuis le 17 mai 2013 sur l’ensemble du territoire nigérien. Dans une conférence de presse M. Saley Saidou prévient les spéculateurs malhonnêtes contre toute tentative de haussement des prix de ces céréales. Il soutient également que des mesures administratives et pénales sont également prévues pour les individus qui terniraient la bonne marche de cette campagne. Le ministre de commerce a souligné que le gouvernement ne permettra plus les nombreux détournement et que toute personne impliquée dans un quelconque détournement de vivre sera sévèrement puni...
(TamTam Info 27/05/13)
L’annonce a été faite au cours du conseil des Ministres du mercredi 22 mai 2013. Le gouvernement va introduire une nouvelle demande de levée d’immunité parlementaire, a-t-on indiqué dans le communiqué, sans grand détail. Ni l’identité du parlementaire, ni l’affaire dans laquelle il est concerné n’ont été révélés par le conseil des Ministres contrairement aux premières demandes de levée d’immunité parlementaire où les identités du paquet des députés concernés avaient été révélées par le conseil des Ministres. Le gouvernement semble avoir changé de méthode. Il a opté pour la discrétion. Mais déjà, à la suite de cette affaire, le nom d’un député circule dans les milieux politiques. Chérif Mohamed, serait concerné cette demande de levée d’immunité parlementaire. Ce député n’est...
(L'Observateur Paalga 27/05/13)
L'actualité au Niger, c'est l'assaut conjointement donné vendredi matin, au lendemain du double attentat-suicide d'Arlit et d'Agadez, par l'armée nigérienne et les forces spéciales françaises contre les derniers djihadistes (deux) retranchés dans le camp militaire de la seconde ville citée. Bilan de l'opération : "Nous avons dix djihadistes qui ont été tués à Arlit et à Agadez : deux à Arlit et huit à Agadez" selon le ministre nigérien de la Défense, Kharidjo Mahamadou. Quid des otages ? "Depuis hier (jeudi 23 mai), les gens parlaient de prise d'otages. Il n'y avait pas d'otages. Il y avait des djihadistes retranchés dans un dortoir, qui ont abattu deux occupants de ce dortoir. Ce sont ces djihadistes-là qui ont été traqués, qui...
(Niger Online 27/05/13)
Les forces maliennes et nigeriennes ont arrêté vendredi quatre terroristes arborant les uniformes de la Croix rouge, qui s'apprêtaient à s'infiltrer dans leur dispositif à l'entrée Est de la ville de Ménaka, une localité située à 300 kms à l' est de Gao, a signalé dimanche un officier de sécurité. "Ils étaient deguisés en agents du CICR, avec leurs jackets portant les signes de la croix et du croissant rouge. Leurs attitudes suspectes nous ont conduits à les interpeller. Ils ont été remis à la gendarmerie prévôtale pour des fins de procédure judiciaire", a précisé l'officier de sécurité qui a requis l'anonymat. Un attentat kamikaze, avec un véhicule bourré d'explosif avait visé le camp des forces nigériennes à Menaka, le...
(Le Pays 27/05/13)
L’Union africaine (UA), jadis connue sous l’acronyme de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), a cinquante ans. Cinquante ans dans la vie d’un homme ou d’une institution, cela renvoie à l’âge de la sagesse. Il est donc de bon ton que cet évènement soit célébré avec faste. Car, depuis près d’une semaine, Addis Abéba, la capitale de l’Ethiopie qui abrite le siège de l’Union africaine, vibre au rythme des festivités de ce cinquantenaire. Seulement, ce cinquantenaire qui devrait consacrer la maturité de l’institution, intervient dans un contexte de crise marqué par la récurrence des actes terroristes sur le continent. Un cinquantenaire sous des bombes, pourra-t-on dire. On ne parlera plus ici de ce qui s’est passé au Mali depuis que les...
(Niger Online 27/05/13)
Un calme relatif règne dans les villes d'Agadez et Arlit, où le couvre-feu est instauré de 21 h à 6 h du matin. Après les visites effectuées par le ministre de la défense nationale sur les sites miniers de la région, l'armée a enterré ses morts, samedi dans l'après midi dans une atmosphère de recueillement. Hier dimanche, le ministre de la Défense Nationale, M. Karidjo Mahamadou a eu une rencontre avec les éléments des FDS. Aujourd'hui, quelques jours après les tragiques attentats, plusieurs observateurs commencent à voir plus clair sur ces événements de jeudi dernier. Il faut rappeler que ce jour-là, au petit matin, des terroristes tous vêtus de tenues de sport, ont attaqué avec une 4X4 bourrée d'explosifs, la...

Pages