Vendredi 19 Janvier 2018
(AFP 05/10/13)
NIAMEY, 5 octobre 2013 (AFP) - Une vingtaine de partis politiques du Niger ont créé samedi l'Alliance pour la république, la démocratie et la réconciliation (ARDR) contre le chef de l'État nigérien Mahamadou Issoufou, accusé de vouloir instaurer une "dictature personnelle", a constaté l'AFP. "Nous appelons tous les partis politiques et démocrates sincères à conjuguer leurs efforts afin de constituer une alternative contre cette dérive périlleuse pour notre pays", a déclaré l'ex-chef de l'État Mahamane Ousmane (1993-1996) lors de la cérémonie de création de l'ARDR, devant quelque 2.000 personnes, à Niamey. Parmi les piliers de l'ARDR figurent le Mouvement national pour la société de développement (MNSD, ex-parti au pouvoir de 1999 à 2010), le Mouvement démocratique nigérien (Moden), principal allié...
(RFI 05/10/13)
La rentrée parlementaire, hier, à Niamey s'est effectuée dans un contexte de crise politique : le président de l'Assemblée nationale Hama Amadou a récemment claqué la porte de la majorité présidentielle et est désormais dans l'opposition. Dans son discours de rentrée, ce vendredi 4 octobre au matin, devant les députés, Hama Amadou est revenu sur ce dernier épisode. Mais avec des mots consensuels qui laissaient poindre une mise en garde à destination de la nouvelle majorité présidentielle dont il ne fait plus partie.
(RFI 04/10/13)
La deuxième session ordinaire de l'Assemblée nationale au Niger s’ouvre vendredi 4 octobre. Une session sous le signe d'une recomposition politique majeure, à la suite du retrait de la majorité présidentielle du parti Lumana, le parti du président de l’Assemblée nationale, Hama Amadou.Tout le monde attend – avec impatience – cette rentrée parlementaire pour prendre la juste mesure de la crise politique nigérienne. Hama Amadou, le président de l'Assemblée nationale, n'est plus le « partenaire majeur du président Issoufou » depuis qu'il a claqué la porte, en août dernier. C'est donc en opposant qu’il va ouvrir cette session budgétaire.Dans cette reconfiguration politique, une question se pose : sur quelle majorité parlementaire le chef de l'État peut-il compter ? Sur les...
(Nigerdiaspora 04/10/13)
Le Président de l’Assemblée nationale du Tchad, Dr Haroun Kabadi, séjourne depuis hier dans notre pays. Dr Haroun Kabadi prend part, sur invitation du Président de l’Assemblée Nationale SE. Hama Amadou, à la cérémonie d’ouverture de la 2ème session ordinaire, dite session budgétaire du parlement nigérien, qui aura lieu demain à l’hémicycle. A son arrivée à l’aéroport international Diori Hamani de Niamey, la délégation tchadienne a été accueillie par le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, les membres du bureau de ladite institution et plusieurs députés nationaux.Le Président de l’Assemblée Nationale du Tchad est accompagné dans ce déplacement d’une forte délégation composée des honorables Ahmat Annadif Khatir, député 4ème vice président de l’Assemblée nationale du Tchad, Mme Loum Ndoadoumngué Neloumsei Elise,...
(Le Quotidien (Sn) 04/10/13)
Le respect des droits de l’enfant en Afrique de l’Ouest souffre d’un désintéressement des pouvoirs publics.Ainsi,pour une meilleure prise en compte,l’Union des coalitions ouest-africaines pour l’enfance a initié un atelier, pour renforcer les capacités de ses membres sur la programmation basée sur les droits des enfants et inviter les décideurs au changement.Caractérisée par l’exploitation et les violences faites aux enfants, l’Afrique de l’Ouest occupe la tête du peloton pour ce qui est du non-respect des droits des mômes. Cet état de fait, constaté par l’Union des coalitions ouest-africaines pour l’enfance (Ucoa), résulte d’après elle, d’une mauvaise prise en compte de cette couche vulnérable dans les programmes de politiques publiques. «Nous avons constaté que sur l’agenda des hommes politiques, généralement les...
(Le Sahel 04/10/13)
Le Comité chargé de la répartition du Fonds d'aide à la presse, au titre de l'année 2012, a été officiellement installé hier à Niamey. La cérémonie d'installation s'est déroulée dans les locaux du Conseil supérieur de la Communication, sous la présidence de M. Abdourahamane Ousmane, président du CSC. Créé par décision n° 07 du CSC en date du 03 septembre 2013, ce comité est composé des membres du CSC ainsi que des personnes ressources et est présidé par M. Ali Ousseini Sountalma, vice président du CSC. Lors de cette cérémonie d'installation, le président du CSC a insisté sur l'obligation et la nécessité pour ce comité de faire un travail objectif et de déposer un rapport de qualité, à même de...
(Le Mag 04/10/13)
Le club algérien de handball, le Groupement Sportif des Pétroliers, se serait retiré de la 35e édition du championnat africain de handball qui se déroule à Marrakech du 2 au 13 octobre. Le Maroc est représenté, lors de ce championnat, par deux clubs: le Mouloudia de Marrakech et le Wydad Smara. Ce dernier club se trouve au groupe D avec l’Espérance de Tunisie (Tunisie), GSP (Algérie), l’AS Sonabel (Burkina Faso) et Warriors Club (Tchad). Cependant, l'équipe algérienne se serait retirée de la compétition, selon les médias, prétextant son retrait par la présence du Wydad Smara, un club qui ne représenterait pas le Maroc, selon les algériens, puisque "Smara n'est point une ville marocaine", selon l'équipe algérienne. Le retrait a été...
(Fraternité Matin 04/10/13)
« Après avoir gagné la bataille du mobile et comblé le fossé numérique, le grand défi du continent africain, à présent, est d’éviter un nouveau fossé en matière d’Internet et de haut débit, à travers la mise en place d’une politique nationale qui attirera les investissements nécessaires, occasionnera la mise en place de l’infrastructure et permettra le développement du contenu », a indiqué Hamadoun Touré, ce jeudi 3 octobre, à sa sortie d’audience avec le Chef de l’Etat. « Nous avons vu ensemble les stratégies à mettre en place pour cela. Ce sont évidemment, une politique nationale qui attire l’industrie à faire les investissements nécessaires, la mise en place des infrastructures et enfin le développement du contenu », a-t-il poursuivi...
(Sidwaya 04/10/13)
La conférence régionale sur la population et le développement a entamé le dernier virage, hier jeudi 3 octobre 2013, à Addis-Abeba, avec le début de la rencontre de 48h des ministres africains en charge de ces questions. Les ministres vont examiner un projet de déclaration, à eux soumis par les experts, sur ce que doit être l’Afrique de demain. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn.L’Afrique se prépare à faire une déclaration d’espoir sur son avenir depuis Addis-Abeba, la capitale de l’Union africaine (UA). La même ville qui a vu naître la vision 2063 de l’UA, avec pour objectif de relever les nouveaux défis du continent en matière de croissance, pour les cinquante prochaines...
(Fasozine 03/10/13)
Le chef de file de l’opposition politique burkinabè, Zéphirin Diabré, se rend au Niger pour y rencontrer son homologue nigérien, selon ce communiqué de presse.«Le Chef de File de l’Opposition burkinabè, Monsieur Zéphirin DIABRE, se rendra à Niamey du 2 au 4 octobre 2013 pour une visite d’amitié et de travail auprès de son homologue nigérien, Monsieur Seyni OUMAROU. Les deux personnalités auront des échanges sur leurs expériences en matière de fonctionnement institutionnel de l’opposition et de l’enracinement de la démocratie dans leurs pays respectifs. Monsieur DIABRE mettra à profit son séjour pour jeter les bases d’une collaboration plus forte entre les oppositions politiques des deux pays frères.» Ouagadougou, le 2 octobre 2013 Le Chargé de la Communication et de...
(Le Sahel 03/10/13)
Le Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) a tenu, hier soir, sa réunion ordinaire sous la présidence du Premier ministre, chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, et avec comme point d'ordre du jour, l'élaboration de l'avant-projet de modification de la loi électorale pour introduire le fichier national biométrique. Ce texte qui est en discussion depuis plusieurs sessions du CNDP, devait cette fois-ci, être définitivement amendé et adopté par la classe politique dans une approche consensuelle qui faciliterait son adoption par l'Assemblée Nationale. Mais hier, à l'ouverture des travaux, comme on pouvait s'y attendre, le climat politique actuelle a déteint sur le CNDP car, outre l'absence des représentants des partis membres de l'opposition regroupés au sein de l'ARN, le représentant du...
(Reuters 03/10/13)
Un bateau chargé de clandestins pour la plupart originaires de Somalie et d'Erythrée a fait naufrage au large de l'île de Lampedusa en Sicile (Italie) ce jeudi. Le bilan provisoire dépasse les 80 morts, selon les autorités et les sauveteurs interrogés par Reuters.Le nombre de victimes, alignées sur le port, augmente au fur et à mesure des opérations de sauvetage. D'après les garde-côtes, il semblerait que le bateau transportait entre 400 et 500 clandestins lorsqu'il a coulé. Jusqu'ici, 150 ont pu être sauvés.On rappelle que chaque année, des milliers de clandestins africains attirés par ce qu'ils pensent être une vie meilleure en Europe débarquent sur les côtes italiennes après un voyage éprouvant dans des embarcations souvent de fortune.
(Congo-Liberty 03/10/13)
Pierre MOSCOVICI, ministre de l’Economie et des Finances, accueillera à Bercy ce jeudi 3 octobre ses homologues de la Zone Franc, événement organisé en partenariat avec la Banque de France. Cette nouvelle réunion des ministres de la Zone Franc se tient à deux mois du Sommet de l’Elysée pour la Paix et la Sécurité en Afrique. Elle a pour objectifs principaux de contribuer au développement de l’intégration régionale, de la convergence économique entre pays de la région et des flux commerciaux intra-régionaux, dans le cadre de l’agenda précis fixé en mars 2013 lors de la dernière réunion des ministres de la Zone Franc à Dakar. Dans ce contexte, les participants exploreront concrètement deux vecteurs d’intégration à travers l’optimisation des dépenses...
(Xinhua 03/10/13)
Il y a peu de signes d'une réduction systématique de la "pauvreté vécue en Afrique malgré les taux de croissance du PIB de 4,8 % affichés en Afrique entre octobre 2011 et juin 2013, selon une étude publiée mardi. L'enquête d'Afrobarometer révèle que la pauvreté vécue reste omniprésente sur le continent, démentant les prévisions selon lesquelles le recul de la pauvreté suivrait la progression des taux de croissance du PIB officiels. Afrobarometer est un projet de recherche indépendant et non- partisan qui mesure les conditions sociales, politiques et économiques en Afrique. Cette enquête a collecté des données auprès de 34 pays entre octobre 2011 et juin 2013, dans un projet d'une ampleur sans précédent prenant également en compte l'opinion et...
(Nigerdiaspora 02/10/13)
C’est le plus grand dilemme des hommes politiques nigériens du moins, ceux de l’opposition. Comment se protéger des assauts multiples et impitoyables du parti au pouvoir tout en protégeant le cadre démocratique. Les tergiversations du MODEN FA à quitter la MRN, majorité, ont vraisemblablement été guidées par ce souci. Son président Hama Amadou l’a d’ailleurs dit haut et fort lors de son discours d’ouverture de la 1ère session ordinaire 2013 de l’Assemblée nationale. Profitant de la présence de Awa Guèye, 1ère Viceprésidente de l’Assemblée du Sénégal, Hama Amadou dira de ce pays ceci :« Madame, votre présence à nos côtés ce jour, suscite en nous, un sentiment de joie profonde. Car nous avons pour votre pays et pour le parlement...
(Le Sahel 02/10/13)
Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Porte-parole du gouvernement, M. Marou Amadou, a animé une conférence de presse, hier après-midi, dans la salle des banquets de la Primature à Niamey. M. Marou Amadou est revenu sur les principales conclusions du Conseil des ministres de la veille, notamment sur la décision de révocation du maire, président du conseil de Ville de Niamey. Le ministre Porte-parole du gouvernement a évoqué les faits constatés, les violations de lois et règlements commises par l'intéressé, et enfin les fondements légaux, le sens et la portée de la décision du gouvernement.Auparavant, le ministre en charge de la Justice s'est d'abord appesanti sur deux actes importants pris par le conseil des ministres du 30 septembre...
(Niger 24 02/10/13)
L’annonce a été faite à l’issue du Conseil des ministres du 30 septembre.Conseil suite auquel un décret a été pris à cet effet suite à un rapport établi par le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, et des Affaires Religieuses.Selon le communiqué final de ce Conseil des ministres, il est reproché, à Oumarou Moumouni Dogari, par des actes de mauvaise gestion, d’une part, d’avoir soumis, « la ville à un endettement irrégulier et d’autre part une hypothèque irrégulière sur des biens insaisissables par nature, sur sa résidence officielle, le garage municipal et les immeubles par destination qui sont des engins du garage ».Ces manquements constituent une faute de gestion prévue et sanctionnée par l’article 63 du Code des collectivités...
(Ouest-France 02/10/13)
Les représentants de Trégor Solidarié Niger, avec son président Fernand Le Duc, troisième à partir de la gauche, à Paris jeudi dernier, pour défendre l'accès à l'eau potable et à l'assainissement au Niger.L'accès à l'eau potable et à l'assainissement pour tous, demeure un enjeu important pour le développement du Niger.Le gouvernement et les acteurs locaux nigériens, conscients de ce défi, multiplient les efforts pour améliorer les conditions de vie des populations.C'est le cas de Trégor Solidarité Niger, une association penvenanaise que préside Fernand Le Duc.Afin de mieux connaître la réalité de ces actions de coopération, le ps-Eau (Programme Solidarité Eau) et « Cités Unies France », ont organisé une journée d'information et d'échanges jeudi 26 septembre, à Paris. La journée...
(RFI 02/10/13)
Entre 2002 et 2011, la croissance annuelle moyenne en Afrique a été de 4,8%. Pourtant, la grande majorité des Africains a le sentiment de ne pas avoir profité de cette croissance. C’est ce que révèle Afrobaromètre, qui a présenté son rapport 2012 sur les conditions de vie dans 34 pays africains, mardi 1er octobre à Johannesburg, en Afrique du Sud. Afrobaromètre regroupe plusieurs instituts de recherche en sciences sociales et en économie du continent. Le rapport présenté mardi 1er octobre à Johannesburg regroupe une série d'études d'opinion réalisées de 2010 à 2012. Plus de 50 000 personnes ont été sondées. Toutes les personnes sondées ont évoqué en détail leurs conditions de vie. Combien de fois leur famille a manqué de...
(Niger 24 01/10/13)
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour lundi 30 septembre 2013, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :Projet de loi portant ratification de l’ordonnance n° 2013-13 du 14 juin 2013, autorisant la ratification de l’Accord de Crédit n° 5238-NE, signé le 7 juin 2013 à Niamey (Niger), entre la République du Niger et l’Association Internationale de Développement (AID), d’un montant de trente trois millions cent mille (33 100 000) Droits de Tirages Spéciaux-DTS,...

Pages