Mercredi 25 Avril 2018
(Xinhua 29/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- La Banque mondiale (BM) a appelé lundi les pays africains en particulier dans la région du Sahel à améliorer l'agriculture. Makhtar Diop, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, a appelé le continent à se concentrer sur l'irrigation à grande échelle pour améliorer la production agricole. "L'agriculture africaine emploie 65-70% de la population active et représente généralement 30-40% du PIB du continent. Elle représente la seule industrie la plus importante dans la région, et donc sa transformation et sa croissance est essentielle pour réduire la pauvreté dans la région" a déclaré M. Diop dans un communiqué publié à Nairobi. Il a déclaré que plus de 80 millions de personnes vivant dans la région du...
(AFP 28/10/13)
BAMAKO, 28 octobre 2013 (AFP) - Une rencontre de responsables militaires du Mali, d'Algérie, de Mauritanie et du Niger, pays membres du Comité d'état-major opérationnel conjoint (Cémoc), basé en Algérie, aura lieu le 8 novembre à Niamey, a appris l'AFP lundi auprès du ministère malien des Affaires étrangères. "Le 8 novembre, les représentants des armées du Mali, du Niger, de la Mauritanie et de l'Algérie vont se rencontrer à Niamey pour aborder les questions de sécurité dans le Sahel", a indiqué un responsable du ministère. Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, s'est récemment rendu à Nouakchott, Bamako et Niamey, et lors de son étape au Mali, il avait affirmé à la presse que cette rencontre de Niamey avait...
(AFP 28/10/13)
NIAMEY, 28 octobre 2013 (AFP) - Au moins 35 migrants nigériens en route pour l'Algérie, en majorité des femmes et des enfants, sont morts de soif dans le désert au Niger, abandonnés par leurs passeurs, ont annoncé lundi à l'AFP des autorités locales. "Des voyageurs nous ont rapporté avoir vu et compté jusqu'à 35 cadavres, en majorité des femmes et des enfants, sur la route", a déclaré à l'AFP Abdourahmane Maouli, le maire d'Arlit, ville minière du nord nigérien. Rhissa Feltou, le maire d'Agadez, la grande ville du nord nigérien a confirmé le drame, précisant qu'ils étaient morts déshydratés: "Une quarantaine de Nigériens, dont de nombreux enfants et des femmes qui tentaient de migrer en Algérie, sont morts de soif...
(Tam-tam 28/10/13)
Le dernier débat en plénière à l'Assemblée Nationale, sur l'interpellation du Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation, des Affaires coutumières et Religieuses (MI/SP/D/ACR) sur la révocation de l'ancien maire central de la ville de Niamey, ce samedi 19 octobre, a fini par faire tomber les masques. Premier débat en plénière du parlement, après le passage du Président de l'Assemblée Nationale et de son parti à l'opposition, cette interpellation a tenue toutes ses promesses à savoir : comment Hama Amadou, Président de l'Assemblée, Président de LUMANA va-t-il conduire les débats ? Y'aura-t-il des dérapages dans les débats de la part des députés ? Exercice démocratique et républicain par excellence, l'interpellation d'un Premier Ministre ou de tout autre...
(Xinhua 28/10/13)
NIAMEY, 28 octobre (Xinhua) -- Le président nigérien Issoufou Mahamadou et le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra ont évoqué dimanche à Niamey la situation sécuritaire au Sahel. L'audience accordée au ministre algérien visait à discuter des "voies et moyens pour juguler les problèmes communs qui sont le terrorisme et le trafic des armes", a déclaré Issoufou Mahamadou à l'issue de l'entretien. "Sur toutes les grandes questions, le Niger et l'Algérie ont la même vision sur ce qu'il faut faire pour stabiliser la sous région, pour faire face aux menaces évoquées en vue de créer les conditions de la sécurité et de la paix pour nos populations", a-t-il ajouté. Le président Issoufou Mahamadou a insisté sur la nécessité de...
(Nigerdiaspora 28/10/13)
Depuis quelques jours la scène politique nigérienne est de nouveau agitée avec cette curieuse histoire d’un possible retour en politique de l’ancien Président Tandja Mamadou déposé par le coup d’Etat militaire du 18 février 2010, alors qu’il venait d’entamer un «bonus » de 3 ans, après avoir achevé son deuxième et dernier mandat constitutionnel. Sans qu’on ne sache exactement qui l’a fabriquée, cette histoire alimente les débats et même la polémique entre ceux qui veulent de ce retour sur la scène politique de l’ancien Président et ceux qui s’y opposent. Ce jeudi 24 octobre par exemple, les téléspectateurs de la télévision Bonferey ont assisté à une chaude dispute, lors d’un débat en langue hausa, entre l’acteur de la société civile...
(Nigerdiaspora 28/10/13)
La classe politique nigérienne dans son ensemble est dans la tournante depuis que les partisans de l’ancien président de la République, Tandja Mamadou, en particulier l’acteur de la société civile Nouhou Arzika, ont lancé la campagne de mobilisation pour le retour de Tandja sur la scène politique nationale. Comme une traînée de poudre, l’annonce de cette probable candidature de Tandja à la présidentielle de 2016, face à ce que ses partisans appellent « l’échec de la classe politique nigérienne de sortir le pays de la situation peu enviable dans laquelle il se trouve » a déjà fait le tour du Niger avec beaucoup de pincements au cœur pour les acteurs politiques actuels, tant au niveau de la majorité au pouvoir...
(Le Sahel 28/10/13)
Au dernier jour de son séjour à Dakar, au Sénégal, le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou a rencontré la diaspora nigérienne résident au pays de la téranga. La rencontre s’est déroulée en présence du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, du ministre d’Etat en charge du Plan, des ministres en charge du Commerce et des Finances, du ministre directeur de cabinet du Président de la République, de la ministre déléguée chargée des Nigériens à l’Extérieur et de l’ambassadeur du Niger au Sénégal. Il s’agit pour le Chef de l’Etat d’échanger avec nos compatriotes sur la vie de la nation et les actions qu’il mène pour l’amélioration de...
(Nigerdiaspora 28/10/13)
Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou a reçu, hier en audience, le ministre algérien des affaires étrangères, M. Ramtane Lamamra. C’était en présence du ministre directeur de cabinet du Président de la République, M. Saidou Sidibé et du ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine, et des Nigériens à l’Extérieur M. Bazoum Mohamed. Cette audience que le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou a accordée au ministre algérien des affaires étrangères M. Ramtane Lamamra a été l’occasion pour les deux personnalités d’échanger sur des préoccupations communes aux deux pays, et à la région. Le Niger et l’Algérie ont beaucoup de similitudes, a indiqué le Président de la République. «Nous...
(Xinhua 28/10/13)
Les travaux de construction du gigantesque barrage hydroélectrique de Kandadji au Niger, sur le fleuve Niger, à environ 150 km en amont de Niamey, retirés à la société russe "Zarubezhvodstroy", reprendront dès février prochain, apprend-on auprès de la direction générale du Haut Commissariat chargé de l'Aménagement de la Vallée du fleuve Niger, à Niamey. En rappel, le gouvernement nigérien, devant l'incapacité technique constatée de l'entreprise russe à réaliser dans le délai la construction du barrage hydroélectrique de Kandadji, très vital pour le Niger, a décidé, juillet dernier, de résilier purement le contrat. Plus de deux ans après le lancement des travaux par le président nigérien Mahamadou Issoufou, "force est de reconnaître que malgré les multiples mises en demeure faite à...
(Tam-tam 28/10/13)
La compagnie aérienne Ethiopian Airlines va inaugurer une nouvelle liaison entre Addis Abeba et Niamey, sa 47e destination en Afrique. En effet, selon ses responsables, à partir du 20 novembre 2013, la compagnie nationale d'Ethiopie proposera quatre vols par semaine entre sa base à l'aéroport Bole et Niamey, la capitale du Niger, opérés en Boeing 757-200 pouvant accueillir 16 passagers en classe Affaires et 151 en Economie. Les vols du lundi, mercredi, vendredi et dimanche décolleront à 9h50 pour arriver à 12h30, puis continueront leur route une heure plus tard vers Ouagadougou qu'ils rejoindront à 14h30. Les vols retour quitteront le Burkina Faso lundi, mardi, jeudi et samedi à 10h00 puis Niamey à 12h55 pour atterrir à 20h05. Pas de...
(Xinhua 28/10/13)
NIAMEY, (Xinhua) -- La synergie des organisations de la société civile d'Arlit (nord) a organisé samedi dans la ville minière, pour la seconde fois à l'intervalle d'une semaine, un meeting suivi d'une marche en soutien au gouvernement dans le cadre des prochaines négociations sur le prix de l'uranium avec le groupe nucléaire français Areva, a appris de source proche de l'organisation un correspondant de l'agence Xinhua. En effet, le gouvernement et son partenaire Areva qui exploite les mines d'uranium depuis près de 50 ans dans le nord du pays, vont renégocier le contrat singé il y a 10 ans dans l'espoir de conclure un nouveau contrat à long terme, cette fois-ci, plus avantageux pour le Niger. Les autorités nigériennes estiment...
( 28/10/13)
Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, a indiqué dimanche à Niamey que l’Algérie a un rôle «moteur» à jouer dans la stabilité et le développement de la région du Sahel.L’Algérie est un grand pays et elle a un très grand rôle à jouer aussi bien au plan de la sécurité que celui de développement de notre sous-région», a déclaré à la presse le chef d’Etat nigérien à l’issue de l’audience qu’il a accordée au ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. «Les projets structurants comme le gazoduc et la route transsaharienne sont de nature à sécuriser la région et je pense que l’Algérie peut jouer un rôle très important dans ce domaine», a-t-il ajouté. Qualifiant les relations algéro-nigériennes d»’excellentes», le président...
(Xinhua 28/10/13)
DAKAR - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté un tarif extérieur commun(TEC), un pas important vers la création d’une union douanière et a affirmé sa volonté de négocier les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE) en vue d’un partenariat gagnant-gagnant. Ces deux décisions ont été les plus importantes prises vendredi à l’issue d’un sommet extraordinaire à Dakar, essentiellement consacré aux questions économiques. L’adoption du TEC, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015 ouvre la voie à la création d’une union douanière regroupant les 15 membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo). "Avec l’adoption du...
(Xinhua 28/10/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Dix jours après l'attaque contre un convoi de l'Unité de police de la Mission hybride ONU-UA au Darfour (MINUAD) perpétrée le 13 octobre dans l'ouest du Darfour dans laquelle trois soldats sénégalais ont été tués, deux Casques bleus tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont perdu la vie dans le nord-est du Mali le 23 octobre lors d'un attentat-suicide à la voiture piégée contre un poste de contrôle à Tessalit, ce qui démontre une fois de plus que le personnel des Nations Unies, notamment les forces de maintien de la paix déployées dans les pays et régions déchirés par les conflits, est confronté à une hausse des menaces...
(Xinhua 27/10/13)
DAKAR - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté un tarif extérieur commun(TEC), un pas important vers la création d’une union douanière et a affirmé sa volonté de négocier les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE) en vue d’un partenariat gagnant-gagnant. Ces deux décisions ont été les plus importantes prises vendredi à l’issue d’un sommet extraordinaire à Dakar, essentiellement consacré aux questions économiques. L’adoption du TEC, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015 ouvre la voie à la création d’une union douanière regroupant les 15 membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo). "Avec l’adoption du...
(Nigerdiaspora 26/10/13)
Le gouvernement enclenche le processus du vote de la motion de confiance 
Dans sa parution d’hier jeudi 24 octobre, l’hebdomadaire «La Roue de l’histoire » du ministre-conseiller à la présidence Sanoussi Tambari Jackou a rapporté que le Conseil des ministres du mercredi 23 octobre dernier a adopté la motion de confiance que le Premier ministre Brigi Rafini va soumettre à l’Assemblée nationale pour vérifier s’il dispose du soutien de la majorité des députés composant cette Assemblée. Ce matin, une source proche du parlement nous a confirmé que la lettre du Premier ministre a déjà atterri à l’hémicycle. Il est donc probable que dès la semaine prochaine les députés procèdent au vote de cette motion de confiance. Cette procédure engagée par...
(Nigerdiaspora 26/10/13)
L’annonce a été faite en Conseil des ministres, tenu le mercredi 23 octobre dernier, par le ministre d’Etat, ministre du plan et de l’aménagement du territoire, Amadou Boubacar Cissé, qui a présenté une communication au gouvernement, suite à la mission qu’il a effectuée au siège de la banque mondiale, relativement à la gestion de ce dossier. A l’issue des échanges avec les partenaires du Niger quant à la poursuite de ce projet, les bailleurs de fonds, après avoir félicité le gouvernement du Niger pour sa courageuse décision de résilier le contrat qui le lie avec l’entreprise russe Zarubezhvodstroy (ZKS), en charge de la réalisation de cette infrastructure, ont décidé, selon le communiqué du Conseil des ministres, de « financer l’intégralité...
(Agence Ecofin 26/10/13)
(Agence Ecofin) - Le géant pétrolier chinois China National Petroleum Corporation (CNPC) va investir 100 milliards de FCFA (environ 210 millions de dollars) dans la construction d'infrastructures routières au Niger, rapporte l’agence Reuters, le 23 octobre, citant la radio publique nigérienne. Ces infrastructures routières devraient relier la région de Diffa (Nord-est du Niger) au Tchad voisin. Le projet se situe dans le cadre d'un accord conclu en 2011 entre le Niger et CNPC pour la construction de 185 kilomètres de routes dans cette région du pays où la compagnie chinoise exploite le champ pétrolier d'Agadem. «Cette route permettra d'améliorer la sécurité du transport routier, de promouvoir le commerce transfrontalier entre le Niger, le Tchad et le Nigeria, et d’améliorer les...
(AFP 26/10/13)
DAKAR - Les progrès politiques et sécuritaires au Mali les engagent "à poursuivre (leurs) efforts afin de maintenir la paix et la sécurité dans la région", a déclaré le président sénégalais Macky Sall. Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), réunis en sommet vendredi à Dakar, ont salué les progrès au Mali et exprimé leur volonté de "poursuivre leurs efforts" pour "la paix et la sécurité" dans le Sahel. Les progrès politiques et sécuritaires au Mali engagent les dirigeants ouest-africains "à poursuivre (leurs) efforts afin de maintenir la paix et la sécurité dans la région", a déclaré l'hôte du sommet, le président sénégalais Macky Sall, lors de la cérémonie d'ouverture. Il s'est réjoui de la...

Pages