| Africatime
Jeudi 27 Avril 2017
(Le Pays 29/05/13)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, est un homme d’Etat africain qui a montré, depuis son arrivée au pouvoir, qu’il est un homme réfléchi, mesuré et serein. Bref, il s’agit d’un homme qui ne nous a pas habitués jusque-là à des déclarations fracassantes. Or, il y a deux jours, il nous a tous surpris, en faisant une sortie peu diplomatique sur la situation sécuritaire chez son voisin libyen. Rendant hommage aux victimes des attentats djihadistes d’Agadez et d’Arlit, le président nigérien a laissé clairement entendre que tous les soucis sécuritaires de son pays venaient principalement de la Libye, un Etat instable, transformé, selon lui, en épicentre du djihadisme dans la bande sahélo-saharienne. Dans la même veine, il va plus loin...
(Liberté 29/05/13)
La menace djihadiste effraye de nombreux pays frontaliers avec la Libye. La déclaration de Mamadou Issoufou, président du Niger, selon laquelle le Tchad est la prochaine cible sur la liste, suscite déjà une vive polémique. Les auteurs des attentats au Niger contre un camp militaire à Agadez et le site nucléaire français à Arlit ne venaient pas de Libye, a rétorqué le Premier ministre libyen aux présidents du Niger et du Tchad qui ont accusé son pays d’“exporter” le terrorisme. “La nouvelle Libye ne tolère pas cela”, a averti Ali Zeidan depuis Bruxelles, relevant que le fils de l’ancien dirigeant libyen, Saadi, et d’anciens dignitaires du régime Kadhafi bénéficiaient du droit d’asile au Niger. S’adressant plus à l’Union européenne qu’à...
(TamTam Info 29/05/13)
Officiers, Sous-officiers, Militaires du Rang ; Le Jeudi 23 mai dernier, notre pays a été victime d’une attaque extérieure menée par un ennemi qui n’a aucun droit sur notre terre, un ennemi dont l’ignorance le dispute à la sauvagerie, un ennemi dont le seul dessein est le crime, un ennemi dont le cœur est rempli de haine, un ennemi qui se flatte de tuer gratuitement, de violer, de s’enrichir par le vol, par le trafic de drogue et des armes. En se droguant pour tuer, ils ne font que reproduire le geste de ces « hachachin » qui prenaient du haschisch pour tuer et qui sont à l’origine du mot assassin. Voilà donc ce qu’ils sont : des assassins. A...
(TamTam Info 29/05/13)
Niamey et les autres régions du pays connaissent depuis pratiquement 5 jours des délestages fous dans la distribution du courant électrique. Et pour cause ! Les responsables de la Société Nigérienne d’Electricité ont porté à la connaissance du public nigérien que ces coupures sont dues au fait que 3 pilonnes qui acheminent le courant dans notre pays, a partir du Nigeria voisin sont tombés. Les nigériens se rendent compte que c’est toujours la même rengaine : effondrement du réseau du Nigeria qui nous fournit l’essentiel du courant consommé dans plusieurs régions du pays dont Niamey, la capitale. En 24 heures, c’est moins de 3 heures de courant electrique que la Nigelec offre à ses clients. Avec une communication médiocre faite...
(Le Sahel 29/05/13)
Le Secrétaire général adjoint du Ministère de l'Elevage, Dr Abouba Saidou, a présidé, vendredi dernier à Niamey, la cérémonie d'ouverture de l'atelier de validation du rapport provisoire d'activités du projet d'Appui aux Initiatives de la Politique pour le Développement des Filières bétail/viande et lait en Afrique de l'Ouest. Il s'est agi pour les participants de procéder à un échange sur les instruments de politique et d'investissement en faveur de ces filières afin de faire du secteur de l'élevage, un vecteur de croissance socio-économique des pays membres de la CEDEAO. Dans le discours qu'il a prononcé au cours de la cérémonie, le Secrétaire général adjoint du Ministère de l'Elevage Dr Abouba Saidou a réitéré l'importance du secteur de l'élevage dans l'économie...
(Nigerdiaspora 29/05/13)
Profondément affligés par les attentats tragiques perpétrés, le jeudi 23 mai à Agadez et à Arlit, les responsables de l'ex-résistance armée et ex-mouvements d'auto-défense (leaders-cadres et ex-combattants) se sont réunis à Agadez, le 26 mai 2013. A l'issue de cette réunion, les participants ont rendu publique une déclaration par laquelle ils ont fermement condamné les actes de terrorisme avant de réitérer leur total engagement pour la préservation de l'unité nationale et la consolidation de la paix au Niger et partout ailleurs. Il faut préciser que la déclaration a été signée, pour les responsables de l'ex-résistance armée, par Rhissa Ag Boula et Mohamed Anacko, et pour les Comités de vigilance et d'autodéfense, par Chérif Ould Ahmed et Alham Boubacar. Dans cette...
(Le Sahel 29/05/13)
« Le jeudi 23 mai 2013, le site minier de la SOMAIR à Arlit et la zone militaire d'Agadez ont été les cibles d'attentats meurtriers aveugles, revendiqués quelques heures plus tard par des groupes armées se réclamant du MUJAO. Au delà des dégâts matériels très importants, ces deux attaques ont causé la mort de 25 de nos compatriotes (24 militaires et un civil), ainsi que de nombreux blessés. Profondément choqué et attristé par ces actes odieux et barbares, le Bureau Politique National du MNSD-NASSARA condamne avec la dernière énergie ces crimes ignobles que rien ne saurait justifier, encore moins une quelconque motivation d'ordre religieux, l'islam étant par définition même une religion de paix et de tolérance. Le Bureau Politique National...
(Cameroonvoice 29/05/13)
Une base américaine de drones devrait s'ouvrir à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, à la fin de l'année, étendant les capacités de surveillance américaines en Afrique de l'Ouest. L'aéroport de Ouagadougou sert actuellement de point central à l'espionnage américain en Afrique, utilisant les petits avions PC-12 pour des vols de surveillance sur le Mali, la Mauritanie, et le désert saharien. Deux voitures piégées ont explosé en même temps au Niger le jeudi 23 mai, tuant au moins 26 personnes et en blessant plus d'une vingtaine d'autres. Les forces islamistes, dont Al Quaïda au Maghreb islamiste (AQMI), le mouvement pour l'unité et le Djihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO) et le bataillon des Signataires par le sang, ont revendiqué ces attentats...
(Le Point 28/05/13)
Un attentat-suicide a visé la semaine dernière la mine d'uranium Somaïr exploitée par le groupe nucléaire français à Arlit, dans le nord du pays. Le président du directoire du groupe nucléaire français Areva, Luc Oursel, a réaffirmé mardi que son groupe allait rester au Niger, malgré l'attentat-suicide qui a visé la semaine dernière sa mine d'uranium Somaïr à Arlit, dans le nord du pays. "Si j'ai quelque chose à dire après cette attaque scandaleuse, c'est que nous allons rester au Niger", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec des journalistes à Madrid. Interrogé sur un éventuel changement de la stratégie d'Areva en Afrique, Luc Oursel a répondu : "Non, bien sûr que non. Nous sommes évidemment très tristes de la mort...
(Nigerdiaspora 28/05/13)
Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, S.E Issoufou Mahamadou, s’est rendu, hier, à Agadez, précisément à la 224ème Compagnie Saharienne Motorisée d’Agadez, théâtre du tragique attentat terroriste survenu le 23 mai 2013 «Dans cette épreuve, le peuple Nigérien tout entier est soudé derrière son armée comme le prouve la présence du leader de l’opposition à l’actuelle cérémonie», déclare SEM. Issoufou Mahamadou Il s’est agi pour le Président de la République, à travers ce déplacement, de rendre un dernier hommage à nos soldats tués par des individus sans foi, ni loi, et réaffirmer aux troupes militaires la ferme détermination de l’Etat à les soutenir pour vaincre les forces du mal.En ces instants de douleur et d’amertume, tous les...
(TamTam Info 28/05/13)
Ces derniers temps, les choses semblent bouger au Niger. Les acteurs politiques de haut niveau ont décidé de se rencontrer pour tenter de désamorcer les différentes crises qui secouent le Niger et qui risquent fort de mener le pays vers une instabilité aux conséquences désastreuses. C'est ainsi que nous apprenons que le président de la République Issoufou Mahamadou a eu des entretiens avec d'une part l'ancien Président de la République Tandja Mamadou et d'autre part le Chef de file de l'Opposition, Seini Oumarou. Pour le premier tête à tête, Tandja a tenu à parler avec Issoufou de l'affaire Foukori qui garde aujourd'hui prison au camp pénal de Kollo depuis le lundi 6 Mai 2013. L'ancien Administrateur de la Société Nigérienne...
(TamTam Info 28/05/13)
Opération de déguerpissement aux alentours de l’aéroport de Niamey: Dimanche noir pour les occupants des espaces aéroportuaires Les autorités du ministère des Transpo Non satisfaite de l’avis émis par la Cour Constitutionnelle à la demande du Premier Ministre, Chef du gouvernement, l’opposition ARN avait introduit une requête le 26 avril 2013 aux fins d’obtenir de la Cour Constitutionnelle un avis sur l’interprétation de l’article 117 de la Constitution. Auparavant l’ARN, dans ces déclarations relativement à ce dossier a toujours estimé que le Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur Abdou Labo a violé la constitution du 25 novembre 2010 de la République. L’opposition nigérienne avait même suspendu sa participation au Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), véritable espace de dialogue et de...
(Nigerdiaspora 28/05/13)
Le chef de la diplomatie française a décidé de faire escale à Niamey, ce mardi 28 mai 2013, avant de poursuivre son voyage au Mali. Le ministre des Affaires étrangères est venu présenter ses condoléances au président Mahamadou Issoufou après le double attentat de jeudi dernier, qui a fait 25 morts. L’entretien n’a duré qu’une trentaine de minutes, et pourtant les deux hommes avaient beaucoup à se dire. D’abord, Laurent Fabius est venu présenter en personne ses condoléances au président nigérien. Mahamadou Issoufou l’a sans doute remercié pour l’appui que les militaires français ont apporté dans l’assaut final contre les terroristes, dans la nuit de jeudi à vendredi à la garnison d’Agadez. Parmi les sujets abordés : la question du...
(Dw-World 28/05/13)
Après les attentats de jeudi dernier à Agadez et Arlit dans le nord du Niger, le groupe français Areva a décidé de suspendre l'exploitation de l'uranium dans la région. Un coup dur pour l'économie de ce pays. Le Niger est l'un des trois pays qui accueillent des sites de production d'uranium d'Areva dans le monde (avec le Canada et le Kazakhstan). Le géant français du nucléaire exploite avec ses partenaires nigériens, mais aussi japonais et espagnol, deux mines près d'Arlit dans le nord du pays, via deux sociétés : la Cominak et la Somaïr. A elles seules, ces sociétés fournissent 3 600 tonnes d'uranium à Areva, soit un peu plus du tiers de sa production mondiale totale. Après les attentats...
(Le Patriote 28/05/13)
La question de l’électricité de la sous région a été passée au peigne fin, la semaine dernière, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Le vendredi 24 mai dernier, les ministres de l’Energie des Etats membres de la CEDEAO, après avoir entériné les travaux des experts, ont adopté plusieurs résolutions pour résoudre les problèmes auxquels le secteur de l’énergie est confronté. A ce titre, la réunion des ministres a adopté une résolution relative à la mise en ?uvre d’un programme d’urgence d’alimentation en énergie électrique au profit de la Gambie, du Mali et de la Sierra Leone, et une autre, portant sur la mise en place d’un fonds de solidarité pour les mesures d’urgence dans le secteur de l’énergie. Les...
( 28/05/13)
Les islamistes responsables des deux attentats-suicides au Niger la semaine dernière préparent aussi une "attaque" depuis le Sud libyen contre le Tchad, a déclaré lundi le président nigérien Mahamadou Isssoufou. "Pour le Niger en particulier, la menace principale s'est déplacée de la frontière malienne vers la frontière libyenne. En effet je le confirme, l'ennemi qui nous a attaqués à Agadez et Arlit vient du Sud (libyen), d'où parallèlement une autre attaque est préparée contre le Tchad", a déclaré Mahamadou Isssoufou l’hors d’une cérémonie d'hommage aux victimes de l'attentat d'Agadez perpétré le 23 mai par des groupes jihadistes. Le chef de l'état nigérien s’est rendu dans le camps militaire visé par les kamikazes à Agadez, où 24 militaires ont péri: 23...
(Maliactu 28/05/13)
Les auteurs des deux attentats-suicides perpétrés jeudi au Niger, contre un camp militaire à Agadez et un site nucléaire français à Arlit, ne venaient pas de Libye, a assuré lundi le Premier ministre libyen, Ali Zeidan, en visite à Bruxelles. Toutes les allégations indiquant que les auteurs venaient de Libye sont « sans fondement et ne correspondent pas à la réalité », a assuré M. Zeidan au cours d’un point de presse à Bruxelles, à l’issue d’un entretien avec le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy. « C’est (l’ancien dirigeant libyen Mouammar) Kadhafi qui exportait le terrorisme », a affirmé le chef du gouvernement libyen. « La nouvelle Libye ne tolère pas cela », a-t-il ajouté. La Libye n’est...
(Adjinakou 28/05/13)
Les trois premières banques marocaines (Attijariwafa bank, BMCE Bank et Banque Populaire) font partie aujourd'hui des premiers groupes bancaires implantés en Afrique. Elles constituent de véritables relais de croissance et de solides passerelles qui stimulent les investissements et les flux commerciaux entre le Maroc et l'Afrique. Des investissements de longue date qu'aucun des trois cadors bancaires du Royaume ne compte ralentir... Bien au contraire. Stratégie économique nationale et volonté d'ouverture sur le continent, les banques marocaines ont profité des politiques mises en place pour se développer en Afrique. Les trois premiers groupes bancaires marocains que sont Attijariwafa bank, Banque Marocaine du Commerce Extérieur (BMCE Bank) et la Banque Populaire (BP), ont ainsi largement investi en Afrique de l'ouest et Afrique...
(Le Pays 28/05/13)
Lors du sommet de l’UA (Union africaine) qui s’est achevé hier à Addis-Abeba, le président français, François Hollande, a invité ses homologues africains à un sommet sur la paix et la sécurité en Afrique. Un sommet que Hollande entend organiser à Paris en décembre prochain. Mais cette invitation est très critiquée par certains dirigeants africains qui la récusent dans sa forme. Ils estiment que la décision de Hollande est unilatérale et heurte par là- même la souveraineté du continent. Il est vrai que l’on peut trouver à redire sur la forme de cette invitation de Hollande. Car, Hollande aurait pu, en l’espèce, procéder autrement. Dans la discrétion, le président français aurait pu émettre l’idée de ce sommet auprès des instances...
(Afrik.com 28/05/13)
A la suite des attaques meurtrières de ce jeudi 23 mai au Niger, la menace islamiste continue à effrayer de nombreux pays frontaliers avec la Libye. La déclaration de Mamadou Issoufou, président du Niger, selon laquelle le Tchad est la prochaine cible sur la liste, suscite déjà une vive polémique. Les autorités libyennes, elles, nient catégoriquement les accusations et refusent que leur pays soit considéré comme l’ « élément déstabilisateur de la sous-région ». La déclaration vient d’être faite par le président nigérien. Lors d’une cérémonie d’hommages des victimes d’Agadez, Mahamadou Issoufou affirme que les assaillants proviennent de la Libye et met en garde son voisin tchadien. Pourtant, Le 27 avril dernier, le président tchadien, Idriss Déby, brandissait la menace...

Pages