Jeudi 14 Décembre 2017
(RFI 09/10/13)
Au Niger, le chef de l'Etat Mahamadou Issoufou, qui est à mi-mandat, vient de perdre le soutien de son principal allié politique. Le président de l'Assemblée nationale, Hama Amadou, a en effet rejoint l'opposition. Va-t-on vers une crise politique et une cohabitation très périlleuse entre le président et la Chambre ? Eléments de réponse avec Mohamed Bazoum, ministre des Affaires étrangères et président du parti au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS). Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. RFI : Le passage dans l’opposition du président de l’Assemblée nationale Hama Amadou et de son parti, le Moden Lumana, est-ce un coup dur pour vous ? Mohamed Bazoum : C’est quelque chose que nous n’avions...
(Le Sahel 09/10/13)
Le ministre d'Etat, ministre des Mines et du Développement Industriel, M. Omar Hamidou Tchiana, a annoncé hier, la tenue du Salon national de la créativité, de l'invention et de l'innovation, prévu pour se tenir au Palais des Congrès de Niamey, à partir du 20 décembre 2013. C'était lors d'une rencontre qui a eu lieu dans la salle des réunions du Ministère des Mines, en présence des ministres de la Santé Publique, de l'Elevage, de l'Enseignement Supérieur de la Recherche et de l'Innovation, des Enseignements Professionnels et Techniques, ainsi que du président du comité d'organisation de l'événement. Le Salon national de la créativité, de l'invention et de l'innovation revêt, pour le gouvernement du Niger, une importance de premier plan, a souligné...
(Le Sahel 09/10/13)
La Police Nationale, à travers le Centre de Coordination de Lutte Anti Drogue (CCLAD), a interpellé et arrêté le 3 octobre dernier à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey, un trafiquant de drogue de nationalité étrangère. Le trafiquant, ainsi que sa marchandise, ont été présentés à la presse, hier lors d'un point de presse fait par l'officier Adili Toro, responsable du Service Central Information, Relations Publiques et Sports à la Direction Générale de la Police Nationale. D'après le responsable du Service Central Information et Relations Publiques à la Direction Générale de la Police Nationale, le trafiquant, qui a quitté le Brésil, en passant par Lomé, pour venir à Niamey, avec l'intention d'acheminer la drogue dans un pays voisin, a été...
(RFI 09/10/13)
« Le passage d’Hama Amadou et de son parti dans l’opposition est quelque chose que nous n’aurions pas souhaité, mais pour autant ce n’est pas un coup dur parce que tout simplement, même sans ce parti, nous avions 58 députés et [donc] la majorité c’est 57. Il faut savoir également que si nous avons perdu le Lumana, nous avons gagné une bonne partie du MNSD Nassara, dont le secrétaire général et certains des responsables éminents sont membres de notre gouvernement. Nous pensons que nous avons une majorité confortable de l’ordre de 70 députés sur 113. Nous n’avons aucun souci quant à la stabilité des institutions. ». Au Niger, le chef de l’Etat Mahamadou Issoufou, qui est à mi-mandat, vient de...
(Cicr 09/10/13)
La violence armée dans le nord-est du Nigéria continue de provoquer des déplacements de populations vers le Niger, le Cameroun et le Tchad. Le CICR et la Croix-Rouge nigérienne fournissent une aide d’urgence à des milliers de personnes dans la région de Diffa. « Le quotidien de ces personnes est très précaire. Beaucoup d’entre elles, notamment des femmes et des enfants, ont dû fuir dans la précipitation et sont totalement démunies. La plupart ont trouvé refuge auprès de familles d'accueil, et dépendent de la solidarité communautaire et de l'aide des organisations humanitaires pour satisfaire leurs besoins essentiels », dit Pascal Porchet, chef adjoint de la délégation du CICR au Niger. Depuis mai 2013, plusieurs milliers de personnes ont déjà fui...
(AFP 09/10/13)
ADDIS ABEBA, 9 octobre 2013 (AFP) - Les dirigeants africains se réunissent à partir de vendredi pour discuter d'un éventuel retrait collectif de la Cour pénale internationale (CPI), une position contre laquelle mettent en garde des organisations de défense des droits de l'Homme. En mai, dans la foulée de la victoire à la présidentielle kényane de Uhuru Kenyatta et de son colistier William Ruto, poursuivis par la CPI pour crimes contre l'Humanité, les 54 membres de l'Union africaine (UA) avaient presque unanimement fait bloc derrière Nairobi pour dénoncer un acharnement du tribunal de La Haye contre le Kenya et l'Afrique en général. L'UA avait demandé l'abandon des charges contre les dirigeants kényans fraîchement élus, le Premier ministre éthiopien et président...
(Xinhua 09/10/13)
PRETORIA, (Xinhua) -- L'Union africaine (UA) décidera si les pays africains restent dans la Cour pénale internationale (CPI), a déclaré mardi la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération Maité Nkoana- Mashabane. L'Afrique du Sud soutiendra toute décision de l'UA concernant la participation du continent à ce tribunal, a déclaré Mme Nkoana- Mashabane. La ministre s'adressait aux journalistes à Pretoria à l' approche du sommet extraordinaire de l'UA prévu les 11 et 12 octobre à Addis Abeba en Éthiopie, pour discuter de la poursuite de la coopération de l'UA à la CPI. Certains pays africains auraient selon des informations menacé de se retirer de la CPI, accusant le tribunal de prendre injustement pour cible les pays africains, y...
(Gabon Actu 09/10/13)
La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr.Nkosazana Dlamini-Zuma, a saisi l’occasion de la rencontre qu’elle a eue ce matin avec le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la République centrafricaine (RCA) et chef du Bureau intégré des Nations unies en RCA (BINUCA), le Général Babacar Gaye, pour lancer un appel pressant à la communauté internationale pour qu’elle apporte le soutien requis en vue de l’opérationnalisation rapide de la Mission internationale de soutien à la RCA sous conduite africaine (MISCA).Se référant à la grave situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut sur le terrain, la Présidente de la Commission a souligné la nécessité d’une action internationale urgente.Dans ce contexte, la Présidente de la Commission a souligné...
(Nigerdiaspora 08/10/13)
Le Président de la République, Chef de l’Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a accordé deux (2) audiences hier dans la matinée. Le Chef de l’Etat s’est d’abord entretenu avec l’envoyé spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, M. Romano Prodi, accompagné par le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, M. Saïd Djinnit. Il a ensuite reçu le président du Directoire AREVA, M. Luc Oursel. A sa sortie d’audience, l’envoyé spécial de l’ONU a déclaré avoir échangé avec le Président de la République sur la situation économique dans les cinq pays du Sahel, à savoir la Mauritanie, le Burkina Faso, le Tchad, le Niger et le Mali. En effet, ‘’ces pays se développent ensemble...
(Le Sahel 08/10/13)
Les travaux de la 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale ont repris, hier matin, à l’hémicycle avec une séance plénière. Au cours de cette séance, les députés ont examiné, discuté et adopté l’ordre du jour et le calendrier de la session budgétaire qui doit durer 60 jours. Avant la levée de la séance qui reprendra jeudi matin, le groupe parlementaire Lumana Africa a fait une déclaration à la tribune de l’hémicycle pour donner la réorientation de sa nouvelle ligne politique au sein du Parlement. Dans cette déclaration, le président du groupe Lumana Africa, le député Bakary Seydou, a rappelé que le groupe parlementaire MODEN/FA LUMANA AFRICA, fort de 25 députés, créé en 2011 conformément à la Constitution et au Règlement...
(Le Sahel 08/10/13)
Le ministre d'Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Bazoum Mohamed, a effectué le 1er octobre dernier une visite de travail en Suisse. Au cours de sa visite, le ministre d’Etat a été reçu par le secrétaire d'Etat Suisse, M. Yves Rossier. Cette visite a permis à M. Bazoum Mohamed de renforcer les liens de coopération entre le Niger et la Suisse en matière de développement, de politique, de paix. Les deux personnalités ont également abordé la situation politique et sécuritaire dans la région. Le Niger et la Suisse entretiennent depuis plus de 35 ans un partenariat en matière de coopération, une coopération qui a été récemment renforcée dans le...
(Xinhua 08/10/13)
NIAMEY, 8 octobre (Xinhua) -- A une semaine de la fête musulmane de l'Aîd El Kebir ou fête du mouton, qui sera célébrée au Niger le 15 octobre prochain, la recherche du précieux mouton pour le sacrifier constitue la principale préoccupation pour les chefs de famille, en ville comme à la campagne. En effet, le sacrifice du mouton qui est recommandé à tout musulman nanti, pour perpétrer l'acte du Prophète Ibrahim, est devenu de nos jours au Niger, plus qu'un rite religieux, mais une contrainte sociale dont tout bon père de famille musulman doit s'en acquitter, pour l'honneur. Le bélier qui était abordable sur le marché il y a seulement quelques mois, se vent aujourd'hui à prix d'or, malgré l'abondance...
(Afrik.com 08/10/13)
Le partenariat qui lie le Niger au groupe français Areva est « déséquilibré », selon le Premier ministre nigérien. Le pays veut renégocier ses contrats avant la fin du mois d’octobre, date de son échéance. L’audit engagé au Niger sur les chantiers d’uranium exploités par le groupe français Areva arrive à échéance à la fin du mois d’octobre, a rappelé samedi 5 octobre l’ambassadeur de France à Niamey, Christophe Bouchard. Ce contrat devrait toutefois être renégocié mais sur de nouvelles bases, car selon le Premier ministre du Niger, Brigi Rafini, il est tout simplement « déséquilibré ». Pour M. Rafini, le Niger va « passer au peigne fin » ses contrats miniers avec le géant français Areva, qui exploite l’uranium...
(RFI 08/10/13)
Le PDG d'Areva, Luc Oursel, a été reçu, hier lundi 7 octobre, à Niamey, par le président du Niger Mahamadou Issoufou. Une visite éclair alors que le pouvoir nigérien souhaite renégocier ses contrats d'extraction d'uranium avec le géant du nucléaire français à la fin de l'année. Une rencontre entourée du plus grand secret. La visite du patron du groupe Areva à Niamey n’aura duré que deux heures, le temps d’un entretien avec le président Mahamadou Issoufou. Même si Luc Oursel n’a fait aucune déclaration à sa sortie d’audience, on sait que deux sujets préoccupent le numéro un mondial du nucléaire et les autorités nigériennes : il y a d’une part l’audit diligenté par le Niger en ce qui concerne les...
(Les Afriques 08/10/13)
Le Niger compte renégocier d’ici la fin de l’année 2013, ses contrats miniers avec le géant du nucléaire français, Areva, qui y exploite des gisements d'uranium. Un partenariat, datant de plusieurs décennies, mais jugé déséquilibré. L'audit, initié d’un commun accord par le Niger et Areva sur les mines d'uranium exploitées par le groupe français Areva, sera achevé avant la fin du mois d’octobre. La mise au point concerne les activités des deux coentreprises entre Areva et l'Etat nigérien, Somaïr et Cominak. "Cela servira de base pour alimenter les discussions en cours entre Areva et le Niger pour la renégociation des conventions ", a déclaré SE Christophe Bouchard, ambassadeur de France au Niger à une chaîne de télévision locale, DOUNIA. Le...
(Nigerdiaspora 08/10/13)
Peut-on dire pour une fois de plus que le président Hama Amadou a encore surpris dans son discours ? Eh bien oui car l’habitude, dit-on, est une seconde nature. Peut-être pas avec autant d’enthousiasme que les dernières fois où une plus grande attention était affichée à chaque fois qu’il avait l’occasion de prononcer un discours à l’hémicycle. Avec moins d’enthousiasme, cela sous-entend que l’enjeu principal restait justement cette question de son maintien ou pas dans la mouvance au pouvoir, chose préparée, colmatée et voulue par plus d’un. On espérait beaucoup et, à présent que cela s’est produit, que fallait-il donc attendre de plus ? Certes, Hama Amadou ne s’était toujours pas prononcer, avant cette ouverture de la session, depuis l’éclatement...
(Le Sahel 08/10/13)
Le gouvernement nigérien et le groupe Ramata Construction ont signé, hier après-midi à Niamey, une convention de partenariat. La cérémonie s'est déroulée au Ministère de l'Equipement. C'est le ministre de l'Equipement, M. Ibrahim Nomao, le ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget, M. Mohamed Boucha, et le PDG de Ramata Construction, M. Abdallah Ali Alfa, qui ont apposé leurs signatures sur la convention de partenariat. C'était en présence du directeur de cabinet adjoint du Premier ministre, M. Aghali Abdoulkader, du secrétaire permanent de la Cellule d'Appui au Partenariat Public-privé (CAPPP), des cadres centraux du Ministère de l'Equipement, ceux de la CAPPP et du staff de Ramata Construction venu du Nigeria. Par la signature de ce partenariat, le...
(Niger 24 08/10/13)
À peine 48 heures après le ralliement formel du MODEN-FA Lumana à l’opposition, à travers la création de l’Alliance pour la démocratie et la république (ARDR), les 25 députés du parti ont rendu publique une déclaration. Déclaration dans laquelle ces derniers disent, plus que jamais, adhérer pleinement à toutes les options déterminantes de l’instance dirigeantes de leur formation politique. D’entrée de jeu, ces derniers sont revenus sur le choix fait en 2011 par le MODEN, de faire alliance avec le PNDS-Tarayya. Pour eux, ce choix était dicté par, « la nécessité de l’alternance démocratique, de la stabilité politique et de l’espoir d’une vie meilleure pour le peuple nigérien ». Ce choix, « le MODEN-FA Lumana l’a fait de bonne fois...
(Nigerdiaspora 08/10/13)
L’ambassadeur de France au Niger, SE Christophe Bouchard, a offert une réception à la presse. C’était au cours d’une rencontre organisée vendredi dans la soirée, à la résidence de France. Cette cérémonie empreinte de chaleur et de convivialité s’est déroulée en présence du Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) M. Abdourahamane Ousmane, du ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions M. Yahouza Sadissou, des Conseillers à la Présidence de la République et des représentants de la presse écrite et audiovisuelle. Au cours de cette rencontre, il s’agissait pour l’ambassadeur Christophe Bouchard d’informer les hommes des médias des actions déjà réalisées, ou en cours de l’être, par la France pour la promotion de la liberté de...
(Le Sahel 08/10/13)
Le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Alma Oumarou, a rencontré, samedi dernier, dans la salle de réunion de la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Artisanat du Niger, les opérateurs économiques de Niamey, les syndicats des commerçants et les associations socio professionnelles du secteur. Il s'est agi pour le ministre d'instaurer, avec les opérateurs économiques, les structures syndicales et les associations, un cadre d'échange permettant d'aborder toutes les questions relatives à la situation du secteur commercial et de la promotion du secteur privé, afin de répondre aux attentes des populations nigériennes en milieu urbain comme rural. Selon le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, cette rencontre s'inscrit dans le cadre d'une...

Pages