Samedi 24 Juin 2017
(Afrique Actualité 09/06/17)
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de lancer l'alerte sur la circulation de faux vaccins contre la méningite au Niger, alors même qu'une épidémie est signalée dans certaines localités. « Il y a eu une pharmacie à Niamey qui a constaté dans ses lots, de vaccins contrefaits. Heureusement, cette pharmacie a réagi comme le recommande le règlement sanitaire international, » affirme le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara. La pharmacie a ainsi contacté « directement » la firme dont le vaccin porte la marque et cette dernière a confirmé que « ce vaccin-là, c'est du vaccin falsifié avec le nom du laboratoire, le numéro du lot, la date de péremption. » Une lettre a ainsi été...
(La Tribune 09/06/17)
C’est un homme « pétri d’expérience » qui a été porté mercredi 7 juin à la tête de la force armée conjointe du G5 Sahel pour éradiquer le terrorisme dans la région. Nommé au poste de chef d’état-major général des armées le 29 juin en 2016 pour remplacer le général Mahamane Touré parti à la retraite, le « nouvel homme fort du sahel », a acquis une réputation de meneur de troupes et de guerrier intrépide sur plusieurs fronts militaires au Mali, notamment au nord du pays. Sa nouvelle mission n’est pas une mince affaire. Né en 1967 à San, dans la région de Ségou au centre du Mali, Didier Dacko est un homme du sérail, en témoigne son ascension...
(AFP 09/06/17)
Quelque trois millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire "immédiate" dans huit Etats d'Afique de l'Ouest, ont alerté vendredi les ministres de l'Agriculture de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). "Les ministres se sont préoccupés de la situation difficile d'environ trois millions de personnes en insécurité alimentaire", indique un communiqué publié à l'issue d'une réunion jeudi à Niamey des huit ministres de l'Union. Ces victimes des pénuries vivrières "ont besoin d'assistance immédiate" pour "renforcer leur résilience" particulièrement durant "la période de soudure de juin à août", assure le communiqué lu vendredi sur la télévision nigérienne. La "soudure" est la période qui sépare la fin de la consommation de la récolte de l'année précédente des prochaines récoltes, soit une période...
(AFP 08/06/17)
Un militant nigérien de la société civile, Insar Abdourahmane, arrêté mi-mai à Agadez (nord), a été condamné jeudi à six mois de prison avec sursis pour "incitation à la violence", a indiqué son ONG. "C'est avec regret que nous apprenons la condamnation du camarade Insar à six mois de prison avec sursis", a annoncé sur les réseaux sociaux Abdoul-Moumouni Ousmane, le président du Cadre d'action pour la démocratie et les droits de l'homme (CADDRH), l'ONG où milite M. Abdourahmane. Insar Abdourahmane avait été arrêté le 14 mai par la police puis placé sous mandat de dépôt à Agadez, la grande ville au nord du Niger. Il devrait sortir de prison dans la journée, selon ses proches. L'activiste était poursuivi pour...
(AFP 08/06/17)
L'opposant et ex-député nigérien Amadou Djibo Ali a été libéré mardi, après avoir été condamné à trois mois de prison avec sursis pour "complot" visant à "renverser" le président Mahamadou Issoufou. "Notre camarade est sorti de prison hier soir et il a le moral très haut", a indiqué mercredi un militant de de son parti, Ali Maman. Il a été accueilli devant les portes de la prison par plusieurs dizaines de sympathisants, selon les images diffusées par des télévisions locales, puis escorté jusqu'à son domicile. "Il n'est pas question que la lutte s'arrête aujourd'hui. (Elle) ne fait que commencer, c'est juste le top départ", a déclaré M. Ali devant les militants. Il "a été condamné à trois mois avec sursis",...
(Jeune Afrique 08/06/17)
Alors que l'épidémie de méningite, qui a fait près de 180 victimes depuis le début de l'année, est désormais sous contrôle au Niger, l'OMS s'inquiète de la présence sur le marché de vaccins non authentifiés. Selon un rapport publié par l’ONU, le 17 mai dernier, au moins 180 personnes étaient décédées depuis le mois de janvier à la suite d’une épidémie de méningite au Niger. Au total, près de 3 000 cas suspects avaient été détectés. Les autorités sanitaires estiment que l’épidémie a désormais été endiguée, notamment grâce à une campagne de vaccination lancée à la mi-avril par le ministère de la Santé et ses partenaires. Mais, dans un communiqué publié le 2 juin, l’OMS a signalé la circulation d’un...
(Le Monde 08/06/17)
Les données recueillies par les camps de transit au Niger, qui veulent promouvoir des « alternatives à la migration », permettent de mieux cerner le profil des migrants. Après le verrouillage de la route migratoire des Balkans, les Européens veulent s’atteler au casse-tête de l’axe de la Méditerranée centrale. Parmi les propositions mises sur la table par la Commission européenne, des centres de « transit » chargés de retenir les migrants avant qu’ils n’entament la traversée vers l’Europe. Une solution qu’on retrouvait dans le programme d’Emmanuel Macron : « Nous développerons des actions et des projets dans les principaux pays de départ et de transit des migrants, de manière complémentaire et additionnelle à notre aide au développement, en appuyant également...
(Xinhua 08/06/17)
Le Nigeria a entamé des processus visant à promouvoir une passe appropriée pour la navigation et l'irrigation sur le Niger, a déclaré mardi Suleiman Adamu, ministre des Ressources en eau du pays. M. Adamu a révélé que le projet serait exécuté en partenariat avec le gouvernement hongrois pour trouver des moyens pour introduire une formation visant à protéger les rives et les plaines inondables. Il a noté que même si ce vaste projet d'infrastructure prendrait du temps, le ministère avait entamé des négociations avec les experts hongrois. Le projet mesurant 4.280 kilomètres avec un bassin qui s'étend sur 2,2 millions de kilomètres carrés, le fleuve Niger dont l'origine se trouve dans la région de Faranah, dans le sud-est de Conakry,...
(APA 08/06/17)
Le général de division de l’armée malienne Didier Dacko a été nommé,commandant de la force conjointe du G5 sahel, organisation regroupant le Burkina, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad, a appris APA de source officielle. A 50 ans, le général Dacko aura la lourde responsabilité de diriger la future force sous-régionale dédiée à la lutte contre le terrorisme et les trafics en tout genre au Mali et dans les 5 pays membres, surtout dans les localités les frontalières. Avant sa nomination le général Didier Dacko était chef d’état-major général des armées du Mali, poste qu’il occupait depuis juin 2016. Il a d’abord été chef d’état-major général adjoint. Le général Didier Dacko est connu pour être un homme...
(AFP 07/06/17)
Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) a souligné dimanche la nécessité de maintenir "contre vents et marées" les enfants à l'école dans le sud-est du Niger, où des établissements sont fermés depuis deux ans à cause de la menace des jihadistes de Boko Haram. "Dans l'éducation, les gens essaient contre vents et marées de maintenir cet investissement dans chaque enfant", a déclaré à l'AFP Marie-Pierre Poirier, directrice régionale de l'Unicef pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale, qui s'est rendue cette semaine à Diffa, dans le sud-est nigérien, proche du Nigeria.
(APA 07/06/17)
APA-Niamey (Niger) - L’opposant Amadou Ali Djibo dit Max, président du Front pour la restauration et la défense de la République (FRDDR), coalition de partis de l’opposition, a été condamné ce 6 juin à une peine de 3 mois de prison avec sursis. Amadou Ali Djibo a été condamné pour ses propos tenus le 12 mai dernier lors du 8ème anniversaire du Mouvement démocratique nigérien pour une fédération africaine (MODEN-FA) Lumana, le parti de Hama Amadou. Amadou Djibo a été interpellé le 15 mai et placé en garde à vue à la police judiciaire. Il lui était alors reproché d’avoir tenu des propos incitant à la révolte et au « renversement »...
(Jeune Afrique 07/06/17)
Un tribunal a condamné à trois mois de prison avec sursis l'opposant nigérien Amadou Djibo, pour incitation au complot visant à renverser le régime. Son avocat, qui dénonce une décision injustifiée, a fait appel. Le leader du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR), Amadou Djibo dit Max, a été condamné mardi 6 juin à trois mois de prison avec sursis. Il est accusé d’incitation au complot visant à renverser le régime du président Mahamadou Issoufou, a indiqué son avocat Me Souley Oumarou à Jeune Afrique.
(AFP 07/06/17)
Le prochain sommet du G5 Sahel se déroulera le 2 juillet à Bamako en présence du président français Emmanuel Macron, ont annoncé mardi les ministres des Affaires étrangères des pays concernés, au terme d'une réunion dans la capitale malienne. L'ambassadeur de France à l'ONU a par ailleurs annoncé mardi que son pays allait demander au Conseil de sécurité d'autoriser la force conjointe destinée à lutter contre la menace jihadiste et les trafics que veut constituer le G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad). "Le 2 juillet, les chefs d'Etat du G5 Sahel ont décidé d'organiser un sommet spécial au cours duquel ils auront un dialogue direct avec le chef d'Etat français", a déclaré à l'AFP le ministre malien des...
(La Voix de l'Amérique 07/06/17)
L'OMS a lancé une alerte aux faux vaccins contre la méningite dans la sous-région ouest africaine. La maladie fait depuis janvier dernier des ravages au Nigeria et au Niger. Tout est parti du Niger, comme l’explique le ministre de la santé publique Dr Idi Illiassou Maïnassara : "une pharmacie de la place à Niamey a reçu une de ces commandes de vaccins". Elle contacte la firme qui lui confirme que c’est un vaccin falsifié. C’est alors qu’une lettre est adressée à l’OMS, qui à son tour lance l’alerte dans toute la sous-région. Lire la suite sur: https://www.voaafrique.com/a/alerte-aux-faux-vaccins-contre-la-meningite...
(AFP 07/06/17)
La France a présenté mardi un projet de résolution au Conseil de sécurité de l'ONU autorisant le déploiement d'une force militaire africaine chargée de combattre les jihadistes et les trafiquants de drogue dans le Sahel. Cette force militaire pourrait "utiliser tous les moyens nécessaires" pour "combattre le terrorisme, le trafic de drogue et le trafic de personnes", selon une copie du texte obtenue par l'AFP. Le Conseil pourrait voter sur cette proposition de résolution la semaine prochaine. Le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso, qui composent le G5 Sahel, ont accepté en mars de constituer une force de 5.000 hommes, chargée de cette mission. Le quartier général de la force sera basé au Mali mais...
(Afrique sur 7 07/06/17)
Au Niger, même condamné, l’opposant Amadou Djibo inquiète toujours le Président Mahamadou Issoufou. Accusé d’avoir ourdi un complot contre le Chef de l’Etat nigérien, l’opposant Amadou Djibo a été condamné par la Justice nigérienne à trois (3) mois de prison avec sursis. L’opposant Amadou Djibo vient d’être condamné par la justice nigérienne à trois mois de prison avec sursis. Le verdict est tombé hier mardi 06 juin 2017. En dépit de cela, le Président du Niger, Mahamadou Issoufou a toujours le sommeil trouble. L’on est curieux de savoir pourquoi le cas Amadou Djibo inquiète tant le Président du Niger? En fait, les circonstances de cette affaire qui ont entraîné l’arrestation de l’opposant nigérien, sont très évocateurs et offrent quelques pistes...
(Dw-World 07/06/17)
Malgré la fin de l'épidemie de méningite qui a fait 183 victimes, les autorités alertent sur l'existence de vaccins non authentifiés sur le marché .Au Niger, l'épidémie de méningite est réapparue dans le pays au mois de mars dernier. Plus de 3200 cas ont été signalés dans tout le pays et 183 décès ont été confirmés. Les autorités sanitaires estiment actuellement que l’épidémie a été endiguée grâce à la vaste campagne de vaccination initiée par le gouvernement et ses partenaires. Néanmoins, un faux vaccin serait toujours en circulation. Il s'agit d'un produit de la marque Menguinhos Fiocruz en provenance de pays voisins. Le ministre nigérien de la santé publique Idi Illiassou Mainassara annonce que tout le systeme est aux aguets...
(La Voix de l'Amérique 07/06/17)
Un tribunal a condamné le président de la coalition des partis de l'opposition, Front pour la restauration de la démocratie et la Défense de la république. Amadou Djibo Ali dit Max est accusé d'organiser un complot visant à renverser le régime du président Mahamadou Issoufou. Les avocats d’Amadou Djibo Ali ont aussitôt décidé d'interjeter appel de la décision du tribunal de première instance de Niamey. "Nous ne sommes pas d'accord qu'un Nigérien puisse être poursuivi pour une infraction politique au registre d'atteinte à la sûreté de l'état," a déclaré Me Souley Oumarou, un de ses avocats.
(RFI 07/06/17)
La France a fait circuler mardi 6 juin aux 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution autorisant le déploiement d'une force militaire africaine basée au Mali pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé. Paris espère que cette résolution, qui appuie juridiquement et politiquement la force conjointe dite du G5 Sahel, sera approuvée dès la semaine prochaine et permettra de créer un environnement pacifié pour encourager la mise en œuvre de l'accord de paix signé en 2015. La Minusma, seule opération de maintien de la paix de l'ONU à opérer dans un environnement antiterroriste, devrait donc être épaulée rapidement par la force conjointe dite du « G5 Sahel ». Décidée en mars dernier par...
(AFP 07/06/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - L'Union Africaine soutient l’initiative de mise en place d’une force militaire des pays du Sahel destinée à lutter contre le terrorisme dans cette région, a déclaré le président de la commission de l’organisation panafricaine, Moussa Mahmat L’Union africaine a déjà envoyé le dossier de cette initiative au Conseil de sécurité de l’ONU qui accordera « très prochainement » un mandat à ladite force, a ajouté M. Mahmat dans une déclaration à la presse à l’issue d’un entretien avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, mercredi à Nouakchott. Il a souligné que sa visite en Mauritanie vient en « signe de solidarité » avec elle et de soutien aux « gigantesques efforts » qu’elle déploie pour lutter...

Pages