Lundi 22 Mai 2017
(AFP 04/05/17)
Les treize membres d'une commission chargée d'enquêter sur la mort le 10 avril d'un étudiant sur le campus universitaire de Niamey ont prêté serment mercredi devant la cour d'appel, une cérémonie symbolisant le début de leurs travaux, a constaté un journaliste de l'AFP. Cette commission est composée de cinq représentants des étudiants, cinq du gouvernement et deux indépendants. Tour à tour, les 13 membres ont juré sur le livre saint de leur confession. "Je prie Dieu qu'il vous guide dans la manifestation de la vérité", a déclaré lors de la cérémonie Karim Haladou, le procureur de la République près la cour d'appel de la capitale nigérienne Niamey. Le magistrat a demandé aux enquêteurs de "mener sans précipitation leurs investigations" afin...
(RFI 04/05/17)
Alors que les étudiants nigériens ont repris les cours après la signature d'un accord avec le gouvernement à l'issue de deux semaines de grève, la dernière de leurs revendications vient d'être satisfaite. Mercredi 3 mai, la commission chargée de faire la lumière sur les circonstances de la mort de Mallah Bagale, un étudiant tué le 10 avril 2017 sur le campus universitaire de Niamey, a prêté serment. C’est par ces trois mots « Je le jure » que les treize membres de la commission d’enquête sur les évènements du 10 avril 2017 ont prêté serment. « Vous allez vous engager vis-à-vis de votre conscience. La famille du disparu en a besoin, le pays en a besoin, l’Etat en a besoin...
(Jeune Afrique 04/05/17)
Le constat est alarmant. Le Niger compte aujourd’hui beaucoup trop de jeunes non scolarisés, déscolarisés ou qui achèvent leurs études sans diplôme, alors que les entreprises recherchent des compétences prêtes à l’emploi. En 2015, Niamey a décidé de prendre les devants en revalorisant la formation professionnelle, un effort d’une ampleur unique au Sahel. Le gouvernement compte presque quadrupler en 2017 le nombre de jeunes engagés dans ces filières, et passer de 8 000 à 30 000 inscrits. Jusqu’en 2011, il n’y avait dans le pays que deux lycées professionnels et techniques et sept centres de formation. Grâce au Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa), dépendant du ministère des Enseignements professionnels et techniques, les grandes réformes ont débuté en...
(RFI 04/05/17)
Ils sont venus des villages environnants de Niamey, sur la base de simples rumeurs d’apparition d’or. Sur la montagne de Tanda-Boundou, des orpailleurs sauvages ont déferlé, munis de pioches, de pelles et de barres à mines à la recherche de ces précieuses pépites. Même si les indices sont très faibles de trouver la moindre trace d’or, des jeunes continuent à prendre d’assaut la montagne et les bas-fonds du village.
(AFP 03/05/17)
Huit migrants, dont cinq enfants, ont été retrouvés morts dans le désert nigérien, alors qu'ils tentaient de se rendre en Algérie voisine, devenue une destination privilégiée pour les migrants subsahariens, a indiqué mardi à l'AFP une source sécuritaire nigérienne. "Ces migrants sont morts de soif en route pour l'Algérie. Ils sont au nombre de huit: un homme, deux femmes et cinq enfants", a précisé à l'AFP cette source sécuritaire basée à Arlit (nord du Niger), proche de l'Algérie. Les personnes décédées sont toutes des Nigériens et "ont été abandonnées par un passeur". Sans secours et sans repère, "ils sont tous morts de soif", a expliqué la source sécuritaire. Les enfants décédés sont âgés de "six à douze ans", selon cette...
(Xinhua 03/05/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Au moins deux gendarmes nigériens ont été tués dans une attaque terroriste dans la nuit de dimanche à lundi dernier à Fonéko, région de Tillabéry (ouest du Niger, frontalière du Burkina Faso et du Mali), apprend-on de source officielle mardi à Niamey. Selon la radio nationale qui a confirmé, dans son journal de mardi 20h, cette information déjà rapportée par des sources sécuritaires, les soldats étaient à leur poste à une trentaine de kilomètres de Téra quand des hommes armés ont tiré sur eux, tuant deux. Les deux gendarmes ont été inhumés lundi en présence du gouverneur de la région de Tillabéry, Ibrahim Tidjani Katchala, accompagné des autorités militaires, administratives et coutumières de la région. Les assaillants...
(Agence Ecofin 03/05/17)
(Agence Ecofin) - La China National Petroleum Corporation a opéré de nouvelles découvertes de pétrole dans le nord-est du Niger. Elle a annoncé, la semaine écoulée, par le biais de son comité de gestion avoir mis la main sur cinq gisements importants d’or noir et d’autres de moindre importance, rapporte le numéro 73 du rapport périodique Objectif Afrique. Ces gisements sont, selon les responsables de l’entreprise chinoise, logés sur la partie sud du bloc d’Agadem et pourraient contenir jusqu’à 200 000 barils de pétrole. Une nouvelle qui devrait, non seulement permettre de doper la production nationale, mais d’accroître de 5 000 barils par jour les exportations de brut à la raffinerie pétrolière de Kaduna (KPRC), au nord du Nigéria. Le...
(RTBF 03/05/17)
Casquette vissée sur la tête, Tracy sort délicatement son smartphone de sa poche. Sous le soleil brûlant de la savane nigérienne, elle et ses compagnons de voyage veulent immortaliser l'incroyable spectacle qui s'offre à eux. A quelques mètres à peine, quatre girafes se promènent nonchalamment, sans crainte et en totale liberté. Pour Tracy, américaine en voyage professionnel au Niger, visiter la réserve de Kouré, à 60 kilomètres à l'est de Niamey, figurait parmi ses priorités extra-professionnelles. "La girafe, c'est mon animal préféré. Voir ceci...ça me touche vraiment. C'est tout à fait incroyable, cela n'a rien avoir avec les zoos, dans lesquels je n'ai d'ailleurs plus mis un pied depuis vingt ou trente ans!", chuchote-t-elle. Derniers troupeaux d'Afrique de l'Ouest Ce...
(Financial Afrik 03/05/17)
La Chambre des représentants participera en tant qu’invitée d’honneur au Forum parlementaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui se tiendra, du 3 au 5 mai à Niamey, à l’initiative de l’Assemblé nationale du Niger, rapporte la lettre d’information “Infomédiaire”. Le Maroc sera représenté à ce forum, initié sous le thème : “Coordination du cadre politique et juridique de la technologie de l’information et de la communication dans l’espace de la CEDEAO pour le développement”, par une Délégation conduite par le vice-président de la Chambre des représentants, Mohammed Ouzzine, indique un communiqué de la Chambre. A noter que les travaux de ce Forum, qui connaîtra la participation d’acteurs régionaux et internationaux, seront clôturés par un...
(Agence Ecofin 03/05/17)
(Agence Ecofin) - En janvier dernier, le président directeur général du groupe télécoms indien Bharti Airtel, Sunil Bharti Mittal, avait révélé que des fusions et des cessions d’actions étaient envisagées dans certaines de ses filiales africaines peu rentables, pour améliorer leurs performances et réduire la dette du groupe. Selon deux sources internes à l’entreprise, que cite le journal indien The Economic Times, six filiales ont été identifiées par Bharti Airtel. Il s’agit du Rwanda, du Niger, du Congo, de la Tanzanie, du Kenya et du Tchad. D’après Christian de Faria, le président d’Airtel Afrique, la branche du groupe télécoms indien a rencontré au cours de la dernière année financière « des vents contraires alimentés par les fluctuations monétaires, les problèmes...
(La Tribune 02/05/17)
Depuis mi-avril, des vagues de Nigériens ne cessent de se diriger vers la capitale Niamey, après que des rumeurs aient fait état de l'existence d'or sur un site à ciel ouvert près de la ville. Depuis plusieurs jours, c'est pratiquement la ruée vers l'or au Niger. Mi-avril, des rumeurs persistantes faisaient état de l'existence du précieux métal sur un site à ciel ouvert près de la capitale nigérienne, Niamey. Depuis, des centaines de personnes, parfois des familles entières, ont pris d'assaut la ville et ses alentours, avec l'espoir de trouver des pépites du métal tant convoité. A pied, à moto, en voiture ou encore à dos d'âne, des centaines d'habitants suivaient au pas la rumeur qui finissait par les emmener...
(Agence Ecofin 02/05/17)
(Agence Ecofin) - Le Président nigérien a rencontré les maires du Niger vendredi à l’occasion de la 6ème édition des journées des communes du Niger. Un moment spécial choisi par le numéro un nigérien pour fustiger les maires indélicats et leur demander de rembourser les fonds détournés de la vente des vivres destinés aux populations vulnérables sous peine d’emprisonnement. « Il y a beaucoup de maires qui doivent de l'argent à l'Opvn (Office des produits vivriers du Niger) et je les exhorte à prendre des dispositions pour payer cet argent, » a laissé entendre M. Issoufou qui fait savoir que le montant des malversations fait plusieurs millions de Fcfa. Certains maires, une dizaine selon les sources gouvernementales accusées de détournements...
(APA 02/05/17)
APA-Niamey (Niger) - Le Niger célèbre ce samedi, la Journée nationale de l’artisanat, un secteur qui, outre le fait de contribuer à hauteur de 25% au PIB du pays, emploie plus de 900 000 personnes. Ces dernières, réparties dans plus de 432 000 micros et petites entreprises, exercent une ou plusieurs activités sur les 206 corps de métiers répertoriés. Cette journée, qui en est à sa 24ème édition, a permis selon le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Ahmed Boto, la mise en œuvre de la Politique nationale de développement de l’artisanat en matière de commercialisation et de promotion des produits de l’artisanat. « L’artisanat, a souligné le ministre, constitue un facteur de lutte contre la pauvreté et le chômage...
(Jeune Afrique 02/05/17)
 
00:00
La compagnie Niger Airlines propose des liaisons aériennes quotidiennes ou hebdomadaires entre Niamey et les autres grandes villes du pays : Agadez, Maradi, Zinder et bientôt Diffa. Montez à bord, avec ce reportage de « Réussite », l'émission coproduite par le groupe Jeune Afrique, Canal + et Galaxie presse. Relier par les airs les grandes villes du Niger entre elles, et faciliter ainsi les affaires : c’est l’idée qu’a eu Abdoul Aziz Larabou il y a cinq ans, avant de créer Niger Airlines. Cet économiste de formation est aujourd’hui à la tête de la principale compagnie aérienne du pays. Ses avions relient Niamey, la capitale, à Agadez, ville la plus importante au Nord, Zinder, deuxième ville du pays, Maradi ou...
(RFI 02/05/17)
Au Niger, les chefs d'Etat-major du G5 Sahel qui rassemble le Niger, le Mali, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Tchad étaient réunis, ces derniers jours, à Niamey. Une réunion de haut niveau avec, à l’ordre du jour, la sécurisation de la zone sahélo-saharienne, en proie à la menace terroriste. La création d'un groupe d'intervention rapide est notamment prévue. A noter que le commandant du dispositif français antiterroriste, Barkhane, avait fait le déplacement. Pendant trois jours, les officiers supérieurs des armées et de la sécurité du G5 Sahel ont fait le point des opérations militaires conjointes transfrontalières. « Il y a beaucoup d’actions qui sont en cours au sein du G5 Sahel pour une synergie d’action au niveau des...
(RFI 02/05/17)
Au Niger, des centaines de personnes, parfois des familles entières, se sont précipitées durant la 2e quinzaine du mois d’avril 2017 vers un site à ciel ouvert près de Niamey, pour tenter de trouver de l'or. La rumeur s'était répandue comme une traînée de poudre, sur la présence du métal jaune dans cette zone de la capitale. Difficile de savoir d’où la rumeur est partie, mais la fièvre de l’or s’est emparée d’une partie de la ville de Niamey en cette fin du mois d’avril… Des centaines de personnes se sont ruées vers les bas-fonds de Kafa-Koira, près de l’aéroport de la capitale nigérienne, à la recherche de l’or. Et une mission de la direction des Mines de la région...
(Agence Ecofin 02/05/17)
Une cérémonie de remise des travaux de rechargement des pistes rurales s’est déroulée le 24 avril à Maradi (seconde ville du pays). D’une valeur de plus de 4 milliards de Fcfa, le fonds financé par le Projet d’appui à la compétitivité et à la croissance a permis de recharger plusieurs tronçons d’une longueur totale de 93,6 kilomètres. Ce sont les tronçons Gazaoua Gabawuri (36 km) ; Gazaoua - Guidan Tonko (22km) ; Aguié-Guidan Tonko (Niger) – Dankama (Nigéria) long de 19,8 km ; Bougouzaoua (Niger) – Birnin Kouka (Nigéria) long de 15,6 km. Pour le Secrétaire général de la commission mixte nigero-nigériane de coopération, l’ambassadeur Abdeljalil Aboubacar Souleymane, la remise des travaux est l’aboutissement d’un long processus démarré depuis la...
(AFP 29/04/17)
Le président du Niger Mahamadou Issoufou a demandé vendredi à des maires, dont certains sont écroués, de rembourser des fonds détournés de ventes de vivres destinés à des paysans vulnérables. "Il y a beaucoup de maires qui doivent de l'argent à l'OPVN (Office des produits vivriers du Niger, public) et je les exhorte à prendre des dispositions pour payer cet argent", a lancé le président Issoufou devant plus de 200 maires du pays réunis dans la capitale Niamey. "Une dizaine de maires" impliqués dans ces malversations "sont déjà sous les verrous", a de son côté confié à l'AFP une source gouvernementale, assurant que "ceux qui payeront seront remis en liberté". Selon le président Issoufou, les fonds détournés sont tirés des...
(AFP 28/04/17)
Le président nigérien a de nouveau exhorté vendredi ses compatriotes à "la mobilisation" pour faire face aux menaces terroristes dans les zones frontalières du Mali et du Nigeria, théâtres de raids meurtriers perpétrés notamment par des jihadistes. "Nous faisons face à des menaces à notre frontière avec la Libye, avec le Mali, avec les pays du lac Tchad, donc face à ça, le gouvernement a besoin de la mobilisation optimale de tous ses acteurs", a lancé le président Mahamadou Issoufou à Niamey devant plus de 200 maires du pays, selon des images diffusées à la télévision publique. "Vous êtes des autorités de proximité, il est extrêmement important que la question de la sécurité soit au centre de vos préoccupations", a-t-il...
(AFP 28/04/17)
L'opération de vente présumée douteuse d'uranium baptisée "Uraniumgate" a été mise au point par Areva, soucieuse de mobiliser des fonds afin de "sécuriser" les mines d'uranium dans le nord du Niger, a révélé jeudi une enquête parlementaire. "Suite à l'enlèvement par Aqmi en 2011" de travailleurs d'Areva à Arlit, Niamey "avait demandé le soutien d'Areva" pour "sécuriser" les mines d'uranium dans le Nord qui étaient en "danger", souligne le rapport lu par le député Saadi Soumaila devant la presse. Areva, qui ne pouvait "débloquer" des "sommes importantes", avait proposé au Niger "d'utiliser" la Sopamin (Société de Patrimoine des mines du Niger, Société d'Etat) pour lever des fonds, mentionne le rapport de l'enquête menée en mars. Une réunion s'était tenue le...

Pages