Mardi 22 Août 2017
(Le Sahel 10/08/17)
Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, assurant l’intérim du Premier ministre a présidé hier matin à l’Académie des Arts Martiaux de Niamey, l’ouverture des travaux du 3ème Forum international des jeunes sur la paix, la sécurité et l’immigration irrégulière. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des députés nationaux, de plusieurs membres du Gouvernement, des membres du Corps Diplomatique et des organisations internationales accréditées au Niger, du Secrétaire Exécutif de la CONFEJES, du Secrétaire Exécutif du G5 Sahel et des autorités régionales et communales de la Région de Niamey, du Président du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), Vice-président de l’Union Panafricaine de la Jeunesse et de plusieurs invités. Deux jours durant, participants, des jeunes...
(Le Sahel 10/08/17)
Le Président du Conseil Economique et Social (CESOC), M. Moussa Moumouni Djarmakoye, a reçu, hier matin, à son cabinet, SE. Abdoul Khadir Agne, Ambassadeur du Sénégal au Niger. Cette visite de courtoisie entre dans le cadre des échanges entre les institutions et au-delà entre les deux pays dans le but de renforcer davantage les liens d'amitié et de coopération qui existent déjà entre le Niger et le Sénégal. A l'issue de leur entretien, l'ambassadeur du Sénégal au Niger a souligné que cette visite s'inscrit dans le cadre de visite qu'il mène au niveau des institutions de la République du Niger. «Le CESOC faisant partie de ces grandes institutions de la République, il était question pour nous de venir saluer le...
(Le Sahel 10/08/17)
Dans le cadre de la célébration du 2ème anniversaire de sa création le bureau politique national de l'Alliance des Mouvements pour l'Emergence du Niger (AMEN-AMIN) a rendu publique hier dans l'après-midi à son siège principal à Niamey une déclaration. Dans cette déclaration lue par, M. Gérard Delanne membre du bureau politique en présence de M. Omar Hamidou Tchiana, président du parti, le bureau politique à procédé une analyse de la situation socioéconomique et politique nationale et internationale. Par la même occasion, le parti a réaffirmé son appartenance à la majorité présidentielle et œuvre loyalement à la réussite du second mandat de SE Issoufou Mahamadou. Créé dans un contexte historique et politique marqué par les soubresauts de 2013 ayant découlé de...
(Reuters 10/08/17)
PARIS (Reuters) - Les centres d'examen des demandes d'asile qu'Emmanuel Macron souhaite voir implantés en Afrique pour enrayer les flux de migrants qui traversent la Méditerranée ne seront pas installés en Libye mais au Niger et "peut-être" au Tchad, a déclaré mercredi la ministre chargée des Affaires européennes. "Ça n'est évidemment pas aujourd'hui en Libye, compte tenu de la situation qui prévaut dans ce pays, qu'on va pouvoir le faire dans des conditions de sécurité et de respect de la personne satisfaisantes", a dit Nathalie Loiseau sur franceinfo. "L'idée, c'est de le faire au Niger, peut-être au Tchad." Le président de la République avait annoncé en juillet son souhait d'ouvrir ces centres de tri entre migrants économiques et réfugiés "afin...
(Xinhua 10/08/17)
Un Forum international des jeunes, regroupant des centaines de jeunes du Niger et d'autres pays du continent, axé sur la paix, la sécurité et l'immigration irrégulière en Afrique de l'Ouest et au Sahel, se tient mercredi à Niamey. Organisée par le Bureau régional Afrique de l'Ouest de l'Union panafricaine de la Jeunesse en collaboration avec le Conseil national de la Jeunesse du Niger, la rencontre sous-régionale a pour objectif d'accompagner la mise en œuvre de la Résolution 2250 des Nations Unies sur les jeunes, la paix, la sécurité adoptée par le Conseil de Sécurité de décembre 2015. Elle met l'accent sur la prévention, la participation et le partenariat avec les jeunes dans toutes les initiatives de résolution des conflits. Il...
(Le Point 10/08/17)
Régulièrement, Le Point Afrique vous propose une revue de presse africaine. Distance oblige, c'est par le prisme de la presse en ligne que s'effectue cette moisson d'opinions et d'analyses de journalistes du continent autour d'un même fait d'actualité. Or, sur plus d'une cinquantaine de titres répertoriés, force est de constater que certains médias sont plus fréquemment cités que d'autres. Ils sont bien souvent béninois (Bénin Monde Infos, La Nouvelle Tribune), burkinabés (Aujourd'hui au Faso, Fasozine, L'Observateur Paalga, Le Pays) ou guinéens (Le Djely, ex-Guinée Conakry Infos). Au-delà de la pertinence de leurs analyses, cette surreprésentation tient surtout à la place et au traitement « maison » qu'ils accordent à l'actualité panafricaine et internationale, quand d'autres sites sont plus focalisés sur...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(AFP 09/08/17)
La France, qui a l'intention d'ouvrir au Niger et au Tchad des centres d'examen pour les candidats à l'asile, fera des "propositions" "à la fin de l'été", a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. "Nous sommes en réflexion pour vérifier le côté opérationnel de centres d'orientation que nous mettrions en place à la fois au Tchad et au Niger pour contribuer à maîtriser les flux de migrations", a-t-il affirmé en réponse à la questions d'un député. "Cela devrait nous amener à avoir des propositions d'action (...) à la fin de l'été", a-t-il ajouté. Paris étudie la question "en relation étroite avec les autorités nigériennes et tchadiennes, avec le Haut commissariat pour les réfugiés des Nations unies,...
(AFP 09/08/17)
Un millier de migrants d'Afrique de l'Ouest ont été secourus depuis avril 2017 dans le désert nigérien après avoir été abandonnés par des passeurs, a annoncé mercredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Niamey. "Au total, un millier de migrants ont été secourus" grace "aux opérations de recherche et de sauvetage de l’OIM depuis le mois d’avril" dans le nord du Niger, écrit l'OIM dans un communiqué publié sur son site. Fin juin, l'organisation onusienne faisait état de 600 migrants Africains sauvés depuis la même date, dans le cadre de son opération "Aide et secours aux migrants dans la région d'Agadez" (MIRAA)". Pour "améliorer les sauvetages", l'OIM a effectué entre les 19 et le 25 juillet, "une mission d’évaluation...
(Xinhua 09/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- La Banque mondiale (BM) vient d'accorder 20,8 millions de dollarssoit 12,5 milliards de FCFA au Niger pour le financement additionnel de la troisième phase du Programme d'Actions communautaires (PAC3), en vue d'améliorer la productivité agricole. La convention de financement a été signée lundi soir à Niamey par la ministre nigérienne du Plan Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque mondiale au Niger, Siaka Bakayoko. Ce financement, selon la ministre, permettra au projet de mettre plus l'accent sur l'amélioration de la productivité des cultures agricoles, d'augmenter les possibilités de générer des revenus, en particulier pour les femmes...
(Xinhua 09/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Une dizaines d'individus auteurs présumés de onze meurtres en sept mois dans la ville de Niamey viennent d'être arrêtés par la Brigade de Recherche et d'Investigation de la Police judiciaire nigérienne et présentés mardi à la presse. Selon le porte-parole de la Police, Adili Toro, de janvier à nos jours, ces individus ont causé la mort de onze personnes dont six dans le seul quartier Koira-Tégui, zone périphérique réputée dangereuse de la capitale nigérienne. Au cours des opérations de la police ayant permis de mettre hors état de nuire ces malfrats, environ 600 individus suspects ont été interpellés pendant la période. La police, selon son porte-parole, a déployé tous les moyens pour "nettoyer toutes les zones réputées...
(BBC 09/08/17)
Pour contourner les postes de contrôle, les trafiquants prennent des routes plus dangereuses à travers le désert du Sahara, loin des points d'eau et des services base. Parfois les véhicules tombent en panne ou bien les conducteurs se perdent et les migrants sont alors abandonnés dans le désert. Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), 1000 migrants ont été secourus dans le désert dans le nord du Niger depuis avril. De plus en plus de passeurs évitent la ville d'Agadez, considérée comme un haut lieu du trafic d'êtres humains. Cette région est un point de transit vers la Libye où plus de 600 000...
(Xinhua 08/08/17)
Le Niger, pays du Sahel subissant de plein fouet les effets pervers liés au changement climatique, envisage la tenue prochaine d'une Conférence internationale de haut niveau sur la lutte contre la désertification. L'objectif, selon le président nigérien Mahamadou Issoufou, à l'occasion du 57ème anniversaire de l'indépendance du pays, est de susciter plus de soutien et d'engagements des partenaires pour des actions plus concrètes. Avec une superficie de près de 1.267.000 km², dont plus des 2/3 sont désertiques, le Niger, à l'instar des autres pays du Sahel, fait face à un défit majeur imposé par le changement...
(Afrique sur 7 05/08/17)
Le Président Mahamadou Issoufou du Niger affiche sa détermination contre Boko Haram qui vient d’enlever plus d’une trentaine de personnes durant le mois de juillet dernier. Pour le Président nigérien, l’Armée doit impérativement tout mettre en oeuvre pour libérer ces otages le plus vite possible. Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou, est en ce moment sous forte pression. En effet, les terroristes de la secte islamique de Boko Haram ont enlevé des femmes et des hommes pour servir d’otages, cachés dans leurs différentes antres. Ces personnes prises en otage par les combattants de Boko Haram sont au nombre de 39 dont 33 femmes et 6 garçons.
(AFP 04/08/17)
Trois policiers nigériens ont été retrouvés morts en plein désert après s'être égarés avec leur véhicule en tentant de se rendre à un poste de contrôle à la frontière avec l'Algérie, a indiqué jeudi à l'AFP une source sécuritaire. "Les corps de trois inspecteurs de police nigériens ont été retrouvés ce jeudi dans le désert. Leur véhicule s'est égaré depuis mardi alors qu'ils se rendaient à la frontière algérienne", a précisé à l'AFP une source sécuritaire. Leur véhicule "a perdu les traces d'un convoi" des Forces de défense et sécurité en route pour le poste frontalier nigérien d'Assamaka, proche de l'Algérie, a expliqué cette source. Le préfet d'Arlit (nord), Nafana Nayeldou, a "confirmé" sur une radio locale "la mort des...
(RFI 04/08/17)
Le Premier ministre du Niger accepte de s’exprimer sur tous les sujets sensibles: la recherche des 39 otages de Boko Haram, le projet du président français Emmanuel Macron de bloquer les migrants au Nord-Niger et la polémique sur la démographie galopante en Afrique. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170804-niger-brigi-rafini-otages-boko-haram...
(Xinhua 04/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Au Niger, pays du Sahel faisant face à défi sécuritaire majeur, "15% des ressources budgétaires sont consacrées chaque année au combat" contre le terrorisme, selon le président Mahamadou Issoufou. Il a fait cette déclaration dans un message adressé à la nation à l'occasion de la célébration jeudi 3 août du 57eme anniversaire de la proclamation de l'indépendance du Niger. Selon le président nigérien, son pays continue d'essuyer "les attaques barbares des organisations terroristes, conduites à partir de zones sanctuaires situées dans les pays voisins". "La réponse que le gouvernement apporte à cette situation revêt une dimension sans précédent, en termes d'engagement", a-t-il indiqué, précisant que les forces de défense et de sécurité sont placées "en état de...
(Xinhua 04/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les corps de trois agents de la police nigérienne, probablement morts de soif, ont été découverts mercredi et huit autres agents retrouvés vivants, très déshydratés, dans le désert nigérien, au nord de la ville d'Arlit, apprend-on de sources concordantes jeudi à Niamey. Selon une chaîne privée "Saraounia" de la capitale nigérienne, ces agents de police se sont égarés dans une tempête de sable, alors qu'ils tentaient de joindre leur poste à Assamaka, près de la frontière algérienne, pour la relève de leurs collègues. Certaines sources avaient dans un premier temps annoncé la disparition des onze policiers. Mais huit policiers ont été par la suite retrouvés vivants, mais très affaiblis. Il est souvent arrivé que des migrants perdent...
(Xinhua 04/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou a lancé jeudi, à l'occasion du 57ème anniversaire de l'indépendance du pays, un appel à la communauté internationale pour soutenir les pays du Sahel dans leur combat contre les forces terroristes. Il a appelé les bailleurs de fonds à se mobiliser pour doter la Force conjointe "G5 Sahel" de moyens matériels et financiers nécessaires pour l'accomplissement de sa mission. Des pays de l'espace sahélien notamment la Mauritanie, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso et le Niger ont décidé, le 6 février dernier à Bamako, de la création force conjointe du G5 Sahel dont l'objectif est de lutter ensemble contre les attaques djihadistes qui visent le Mali et gagnent les Etats voisins...

Pages