| Africatime
Mercredi 10 Février 2016
(Le Sahel 10/02/16)
Depuis le 30 janvier dernier notre pays vit au rythme de la campagne électorale. Cette période d’effervescence militante, n’en est pas moins, propice à l’économie. En effet, certains secteurs et acteurs vivent une véritable période de la vache grasse. Si les imprimeries et les entreprises textiles font tourner leurs machines à plein régime pour satisfaire les commandes en affiches, posters, et pagne des partis politiques, les commerçants grossistes de tissus sont obligés d’augmenter leurs importations tant les commandes sont importantes. Les artistes peintres décorateurs ont dépoussiéré leurs pinceaux...
(Dw-World 10/02/16)
A 11 jours de la présidentielle au Niger, les candidats battent campagne. Pour la société civile l'heure est au bilan. Nouhou Arzika, membre de la plate-forme de la société civile nigérienne, « Sauvons le Niger », regrette que Mahamadou Isssoufou, président du Niger depuis 2011, n'ait pas tenu ses promesses.
(BBC 10/02/16)
Les Nations Unies ont déclaré que le groupe État islamique (EI) est en pleine expansion sur le territoire qu'il contrôle en Libye. L'envoyé spécial de l'ONU, Martin Kobler, a déclaré à la BBC que les djihadistes pourraient aller plus loin à l'intérieur de l'Afrique, en établissant des liens avec le groupe islamiste Boko Haram au Niger, au Tchad et au Nigeria. M. Kobler, a indiqué l'EI avait profité du vide politique que traverse le pays. Il a appelé les parties...
(Les Afriques 10/02/16)
Les fonds promis pour le déploiement de la Force multinationale mixte (FMM) restent attendus. Pourtant, Boko Haram, qui a changé le mode opératoire, fait plus de victimes parmi la population civile notamment. Plusieurs dossiers sensibles sont sur la table des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (UA) réunis à Addis-Abeba, en Ethiopie, fin janvier 2016, dans le cadre leur sommet annuel. Outre des problèmes de développement et de politique interne à certains pays, les enjeux sécuritaires constituent la...
(Jeune Afrique 09/02/16)
Début janvier, la Cour constitutionnelle a validé quinze candidatures pour un scrutin au cours duquel s'affronteront plusieurs ténors de la vie politique locale. Hama Amadou Jusqu’à il y a quelques mois, l’ancien président de l’Assemblée nationale faisait figure de principal adversaire à Mahamadou Issoufou. Problème : mis en cause dans une affaire de trafic d’enfants, il est incarcéré depuis la mi-novembre à Filingué, à 180 km de Niamey. Empêché de faire campagne, il n’a toutefois pas renoncé à se présenter sous la bannière du Moden...
(Afrique Actualité 09/02/16)
C'est le président nigérien, qui a donné, samedi, l'information sur la libération de l'Australienne Jocelyn Elliott. « Ceux qui ont enlevé le couple ont bien voulu accepter la libération de cette dame », a dit le président Issoufou lors d'un point de presse animé à cette occasion. « La libération de son mari sera bientôt obtenue », a-t-il ajouté. Libérée samedi, Jocelyn Elliott est arrivée au Niger où elle a été accueillie à Dosso (140 km de Niamey) par le président nigérien en pleine campagne électorale pour la présidentielle du 21 février prochain. Visiblement très fatiguée, elle a tenu à exprimer sa reconnaissance...
(Le Sahel 09/02/16)
Le président du Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-Nassara), M. Seini Oumarou qu’accompagne une forte délégation du bureau politique national du parti était jeudi dernier à Dosso, dans le cadre de sa campagne pour les élections présidentielles de 2016. Les militantes et militants du département de Dosso se sont mobilisés pour accueillir leur président et lui témoigner leur ferme volonté à le «soutenir dans les urnes ». Après avoir parcouru la cité des Djermakoye pour un tour d’honneur,...
(Le Sahel 09/02/16)
Le premier Vice-président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) Me Kadri Oumarou Sanda a présidé vendredi dernier, au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des acteurs de la société civile sur le processus électoral organisé par son institution. C’était en présence de la deuxième vice-présidente de la CENI, des responsables des observatoires des élections, des responsables et représentants des organisations de la société civile, des membres de la CENI et de...
(Le Sahel 09/02/16)
Entretien avec Monsieur Issoufou Mahamadou, candidat du PNDS Tarayya à l'élection présidentielle premier tour du 21 février 2016 : «J'ai un bilan, je pense avoir tenu mes promesses et j'ai aussi un autre programme pour tracer l'avenir de notre pays» Monsieur Issoufou Mahamadou, bonjour. Vous êtes candidat à l'élection présidentielle, premier tour du 21 février 2016. Avec quel programme entendez-vous convaincre les électrices et les électeurs nigériens pour qu'ils vous accordent leurs suffrages ? Je vous remercie. Avant de répondre...
(Jeune Afrique 09/02/16)
Son groupe, Petrolin, s'était positionné pour développer le chemin de fer Cotonou-Niamey. Puis le géant français est arrivé avec son projet de « boucle ferroviaire ouest-africaine »… Écarté, l'homme d'affaires bénino-gabonais entend aujourd'hui recouvrer ses « droits ». "Jeune Afrique" l'a rencontré. Jeudi 21 janvier, dans les locaux parisiens du cabinet international Herbert Smith Freehills. Samuel Dossou est prêt à parler, preuves à l’appui, de son combat. Son but : recouvrer ses « droits » sur le chemin de fer...
(Agence Ecofin 09/02/16)
(Agence Ecofin) - Les huit pays membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) vont émettre 3409 milliards de Francs CFA (5,8 milliards de dollars) de dette en 2016 contre 3304,3 milliards en 2015, a annoncé l'agence régionale de planification de la dette UMOA-Titres le 9 février. Sur le montant global, 920 milliards de francs CFA seront levés durant le premier trimestre, a-t-on ajouté de même source. La Côte-d'Ivoire, locomotive économique de la zone UEMOA, va émettre, à elle seule,...
(Jeune Afrique 08/02/16)
Amadou Boubacar Cissé, ancien ministre du Plan désormais dans l’opposition, briguera la présidence de la République du Niger à l’occasion de la présidentielle du 21 février prochain. Il explique ses ambitions pour son pays et fait part de ses impressions à moins de deux semaines du scrutin. Membre avec Seini Oumarou, Mahamane Ousmane et Hama Amadou notamment de la Coalition pour l’alternance en 2016 (Copa 2016), Amadou Boubacar Cissé est bien décidé à faire barrage à une réélection de Mahamadou...
(Jeune Afrique 08/02/16)
Aucun scrutin n'est gagné d'avance, concède le président sortant, qui se prend néanmoins à rêver d'un coup KO. « J'ai tenu mes promesses », affirme-t-il. Jeune Afrique : Le terrorisme jihadiste a frappé Ouagadougou le 15 janvier. Niamey est-il menacé ? Mahamadou Issoufou : Tous les pays, toutes les capitales du Sahel sont des cibles. Plus nos services de renseignements seront fiables, plus la coopération sécuritaire entre nous sera fluide et mutualisée, plus nos institutions seront fortes, et mieux nous parviendrons à prévenir ce type d’agression. Il s’agit d’une guerre asymétrique, d’une guerre au sein des populations, l’impératif étant d’empêcher l’ennemi...
(RFI 08/02/16)
Au Niger, la campagne électorale bat son plein. Les candidats à la présidentielle du 21 février se sont lancés à la rencontre des électeurs dans les villages et hameaux. Le président sortant et candidat pour un second mandat, Issoufou Mahamadou, vient de finir sa tournée dans la région de Tillabery avec un meeting populaire dans la ville de Tera. Issoufou Mahamadou, candidat à la présidentielle de février prochain, fait son entrée sur la place publique réservée aux grandes manifestations. Devant...
(MondAfrique 08/02/16)
 
00:00
A deux semaines des présidentielles qui doivent se tenir le 21 février au Niger, le documentaire « Demain, la démocratie » de la journaliste Nathalie Prévost revient sur la période de transition démocratique de 2010-2011 qui a conduit à la prise de pouvoir de l’actuel président Mahamadou Issoufou aujourd’hui candidat à sa propre succession. A travers des images inédites, prises dans le feu de l’action, « Demain la démocratie » offre un témoignage unique des discussions enflammées qui animaient a...
(RFI 07/02/16)
A tout juste deux semaines du premier tour de la présidentielle au Niger, les candidats sont en pleine campagne électorale. Le président Issoufou est en tournée dans le sud du pays, à Dosso. Ses concurrents sont eux aussi partis à la rencontre de l'électorat rural. C'est le cas de Seyni Oumarou, arrivé à la deuxième place lors de la dernière présidentielle en 2011. Le candidat du MNSD-Nassara a tenu un meeting dans le centre du Niger. Son objectif est de...
(APA 06/02/16)
Le Conseil de l’entente a adopté, vendredi, à Abidjan au terme de la huitième réunion du Conseil des ministres tenue dans la capitale économique ivoirienne, un budget qui s’équilibre en recettes et en dépenses à plus de 3 milliards de FCFA pour l’année 2016. « La huitième réunion ordinaire du Conseil des ministres a adopté le budget 2016 proposé par le Secrétariat exécutif qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 3 240 692 429 et l’a...
(AFP 05/02/16)
Le couvre-feu en vigueur depuis un an dans la région nigérienne de Diffa (sud-est), à la frontière avec le Nigeria, a été allégé en raison de la campagne électorale pour la présidentielle du 21 février, a annoncé vendredi le maire de la circonscription à l'AFP. "Le couvre-feu a été allégé: les piétons peuvent vaquer à leurs occupations jusqu'à 20H00 (19H00 GMT) au lieu de 19H00 et les voitures sont autorisées à circuler jusqu'à 22H00 au lieu de 21H00", a affirmé...
(Agence Ecofin 05/02/16)
(Agence Ecofin) - Le ministre nigérien des mines, Omar Hamidou Tchiana, a renouvelé pour une durée de 3 ans, 6 permis d'exploration appartenant à la société Global Atomic Fuels Corporation. La société canadienne développe actuellement au Niger, quatre gisements d’uranium que sont : DASA, Isakanan, Dajy et Tin Negouran. Le processus de développement du gisement de DASA est le plus avancé. Il fait depuis peu l’objet d'une évaluation économique préliminaire (PEA). Dans ce cadre, Global Atomic a effectué un forage...
(AFP 04/02/16)
Le ministre nigérien de l'Intérieur Hassoumi Massaoudou a accusé jeudi les partisans du "candidat-prisonnier" Hama Amadou de "vandalisme" et d'"agressions" contre les militants du président sortant Mahamadou Issoufou depuis l'ouverture de la campagne électorale de la présidentielle du 21 février. "Depuis l'ouverture de la campagne, il y a eu des actes d'agressions, de violences commises par les militants du Moden (le parti d'Hama Amadou) sur les partisans et tout véhicule portant les effigies du candidat Mahamadou Issoufou", a affirmé à...

Pages