| Africatime
Mardi 02 Septembre 2014
(AFP 02/09/14)
Les Etats-Unis vont déplacer la base de leurs drones de Niamey, la capitale du Niger, vers le nord du pays pour mieux surveiller les mouvements de jihadistes dans la région, a indiqué un responsable du Pentagone à l'AFP mardi. Washington a commencé à faire voler ses engins sans pilote il y a un an et demi au Niger pour fournir un soutien en renseignements aux forces françaises, qui ont lancé une opération en janvier 2013 contre les islamistes au Mali voisin. Outre ce soutien, les drones permettent également, selon les autorités nigériennes, de "sécuriser les frontières" contre des infiltrations de groupes jihadistes venant du nord du Mali. C'est depuis cette même base de Niamey que...
(RFI 02/09/14)
Le ministre de la Défense, Karidjo Mahamadou, a annoncé le 1er septembre à la télévision nationale que le Niger a un nouvel avion présidentiel. Il s'agit d'un Boeing 737-700 qui a été réceptionné le 31 août. Le prix de l'appareil est d’environ 20 milliards de francs CFA, soit 30 millions d'euros. Beaucoup trop pour l'opposition qui estime qu'il s'agit là d'une dépense de prestige. Le pouvoir rappelle lui que l'ancien avion a plus de trente ans et ne répond plus aux exigences de sécurité. Le nouvel avion présidentiel, un Boeing 737-700, remplace l'ancien appareil acheté dans les années soixante-dix, par...
(PANA 02/09/14)
Une semaine après, les Nigériens s'interrogent toujours sur la fuite du président de l'Assemblée - Une semaine après sa fuite du Niger pour le Burkina Faso voisin, suite à l’autorisation de sa poursuite judiciaire par l’Assemblée nationale dans l’affaire dite des bébés importés du Nigeria, le président du Parlement nigérien, Hama Amadou, a laissé une femme en prison, des militants de son parti qui s’interrogent encore et des camarades de l’opposition qui tentent vaille que vaille de justifier son départ...
(Agence Ecofin 02/09/14)
(Agence Ecofin) - L’opposition nigérienne a vertement critiqué, le 1er septembre, l’achat d’un nouvel avion présidentiel pour 30,5 millions d'euros confirmé par le jour même par le ministre de la Défense. «Alors que la famine menace de nouveau le pays et avec les graves inondations cette année encore, l'Etat se permet d'investir des milliards dans des dépenses de prestige», a dénoncé Ousseïni Salatou, le porte-parole de la Coalition de l'opposition nigérienne. Mi-août, le député de l'opposition Amadou Ali accusait le...
(Jeune Afrique 02/09/14)
Les quatre compagnies mobiles du Niger ont été condamnées par l’Agence de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP) à verser au total 5,287 milliards de CFA (8,06 millions d'euros) au trésor public. En cause : le manque de transparence dans les système de tarification. Les quatre opérateurs de téléphonie mobile du Niger ont été sanctionnées vendredi 26 août par l’Agence de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP) pour des manquements aux obligations de leurs cahiers de...
(Xinhua 02/09/14)
COTONOU (Xinhua) -- Le président nigérien Issoufou Mahamadou est attendu mercredi prochain à Cotonou, capitale économique béninoise, pour une visite d'amitié et de travail de 24 heures, annonce un communiqué du ministère béninois des Affaires étrangères. Selon le communiqué, cette visite s'inscrit sous le sceau des échanges réguliers que les deux chefs d'Etat entretiennent, dans le cadre du renforcement des relations d'amitié et de coopération entre les deux Etats et les deux peuples. Cette visite offrira l'occasion au président béninois Boni Yayi d'aborder avec son homologue nigérien, des questions d' intérêt commun, notamment le niveau...
(Afrik.com 02/09/14)
Gernot Rohr pourrait bientôt quitter ses fonctions de sélectionneur du Niger. C’est en tout cas ce qu’il a fait comprendre à France Football. En cause ? Son salaire n’a pas été payé depuis 11 mois. "On m’a dit que l’argent avait été débloqué, et que le transfert prendrait quelques jours. J’ai accepté de diriger l’équipe ce mardi contre les Ougandais (en match amical, ndlr), mais s’il n’y a rien de nouveau d’ici samedi, je me réserve donc le droit de...
(Ouest-France 02/09/14)
A lire avec attention un article paru sur le site du Washington Post daté du 1er septembre; cet article affirme que le Pentagone se prépare à ouvrir une seconde base de drones (armés cette fois) au Niger. L'article est à lire ici. La future base serait installée à Agadez, dans le nord du pays, selon le quotidien US qui se base sur des sources au Niger et aux Etats-Unis. L'appel d'offres dont j'ai parlé dans un post de lundi pourrait...
(APA 02/09/14)
Des organisations de la société civile ouest africaine dont invitent la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à nommer une Envoyé spécial chargé de l’épidémie d’Ebola qui sévit dans la sous-région faisant à ce jour plus de 1500 morts. «Cette personne (Envoyé spécial) serait un chef de file, un médecin ou un professionnel de la santé influent, fort et compétent de l'Afrique de l'Ouest», expliquent ces organisations dans un communiqué parvenu à APA. Selon elles, l'épidémie actuelle,...
(AFP 01/09/14)
Le Niger, l'un des Etats les plus pauvres au monde, vient de s'acheter un nouvel avion présidentiel pour environ 30 millions d'euros, a indiqué lundi le ministre nigérien de la Défense, provoquant l'ire de l'opposition. L'avion, "réceptionné dimanche après-midi" à Niamey, est un Boeing 737-700 acheté "sur fonds propres" du Niger "autour de 20 milliards francs CFA" (30,5 millions d'euros), qui participera au "rayonnement de notre illustre République", a déclaré le ministre de la Défense Karidjo Mahamadou.
(Jeune Afrique 01/09/14)
Le président de l’Assemblée nationale et principal opposant du Niger, Hama Amadou, a fui son pays le 27 août après avoir été soupçonné de complicité de "supposition d'enfant" par la justice. Interrogés par "Jeune Afrique", des proches de l'homme politique livrent sa version des faits. Le président de l’Assemblée nationale du Niger, Hama Amadou, qui fait depuis un an figure de principal opposant au président Mahamadou Issoufou (après avoir été son allié) et qui est visé par la justice dans le cadre d'une affaire du trafic de bébés révélée fin juin, a fui son pays le 27 août. Il s’est d’abord réfugié au Burkina Faso, avant de rejoindre...
(AFP 01/09/14)
Le blocage persiste entre le Niger et le géant du nucléaire français Areva au sujet du renouvellement des conventions d'exploitation de deux mines d'uranium, cent jours après la signature d'un accord par les deux parties, ont dénoncé samedi deux ONG. Les termes de l'accord dit "de partenariat stratégique", parus au Journal officiel nigérien du 12 juin, précisaient que "la signature des nouvelles conventions" régissant la Somaïr et la Cominak, les deux sociétés exploitant les mines d'uranium, qu'Areva contrôle partiellement, devait intervenir "au plus tard le 30 juin". Pour parvenir à cet accord, qui porte sur cinq ans et sera renouvelable, Areva a accepté...
(RFI 01/09/14)
Le site d’orpaillage du Djado au nord du Niger a été fermé provisoirement, officiellement pour sécuriser le site. Une fermeture qui devait intervenir le 15 juillet 2014, mais il a fallu attendre ces derniers jours, pour que la décision soit mise en application. Le site d’orpaillage n'avait pourtant été découvert qu'en avril dernier. Ils arrivent ces derniers jours par centaines, entassés dans des camions ou des 4x4. Les militaires sur place leur ont ordonné de quitter le site d’orpaillage. Abdoulaye...
(Fasozine 01/09/14)
Le président de l’Assemblée nationale du Niger, qui avait trouvé refuge au Burkina Faso mercredi dernier à la suite de la levée de son immunité parlementaire, se serait envolé vers la Belgique samedi. Principal opposant au Niger, Hama Amadou est suspecté d’être impliqué dans un vaste trafic de bébés. L’une de ses épouses de celui qui est considéré comme le principal adversaire du chef de l’État, Mahamadou Issoufou, pour l’élection présidentielle de 2016, est actuellement écrouée dans le cadre de...
(Les Afriques 01/09/14)
La firme française Areva et le gouvernement du Niger ont signé, le 26 mai, après 18 mois d’âpres et longues négociations, l’accord de renouvellement du contrat d’exploitation des mines d’uranium, Somaïr et Cominak, sur la base du code minier antérieur à la nouvelle loi. Areva et l’État fument, au forceps, le calumet de la paix. Pour combien de temps et à quel prix ? Face à la forte pression de la société civile et les parlementaires nigériens, le géant français...
(Le Sahel 01/09/14)
Le Président de la République, Chef de l'Etat, SE Issoufou Mahamadou a regagné Niamey, samedi dernier dans l'après midi, en provenance de Tahoua, où il a passé ses vacances annuelles. A son arrivée à l'Aéroport internationale Diori Hamani, le Président Issoufou Mahamadou a été accueilli par le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Brigi Rafini, avant d'être salué par les présidents des Institutions de la République, les membres du gouvernement et ceux de son cabinet ainsi que par plusieurs personnalités...
(Xinhua 01/09/14)
NIAMEY (Xinhua) -- Le ministre nigérien de la Défense Nationale Karidjo Mahamadou a réceptionné dimanche à l'Aéroport international de Niamey un nouvel avion présidentiel, un Boeing 737-700, BBJ (Boeing Business Jet) acquis sur fonds propre de l' Etat nigérien. L'acquisition de cet avion, qui a coûté un peu plus de 20 milliards de franc CFA (environ 40 millions USD), a été programmé sur le budget 2013, a expliqué le ministre. Le nouvel avion, dénommé "Mont Gréboun", a beaucoup de capacités...
(Le Sahel 01/09/14)
Le nouvel avion que vient d'acquérir l'Etat nigérien a été présenté à la presse, aujourd'hui dans l' après midi, par le ministre de la Défense Nationale, M. Karidjo Mahamadou. C'était, à l'Aéroport international Diori Hamani, en présence du Chef d'Etat Major des Armées, le Général de division Seyni Garba, et du Commandant de bord, le Colonel Boulama Issa Zana Boukar. Cet avion, appelé «Mont Greboun», est un BOEING 737-700 de type BBJ ou Boeing Business Jet, un joyau qui allie...
(RFI 31/08/14)
Les autorités burkinabè ont confirmé samedi qu’Hama Amadou avait pris le vol de Brussels Airlines vers la Belgique. Le président de l’Assemblée nationale du Niger avait trouvé refuge mercredi à Ouagadougou à la suite de la levée de son immunité parlementaire. Principal opposant au Niger, il est soupçonné de complicité de supposition d'enfants dans le cadre d'un trafic présumé de bébés. En quittant le pays, il a laissé une lettre ouverte dénonçant 12 mois de harcèlement et d'acharnement de la...
(Les Afriques 30/08/14)
La firme française Areva et le gouvernement du Niger ont signé, le 26 mai, après 18 mois d’âpres et longues négociations, l’accord de renouvellement du contrat d’exploitation des mines d’uranium, Somaïr et Cominak, sur la base du code minier antérieur à la nouvelle loi. Areva et l’État fument, au forceps, le calumet de la paix. Pour combien de temps et à quel prix ? Face à la forte pression de la société civile et les parlementaires nigériens, le géant français...

Pages