| Africatime
Dimanche 01 Février 2015
(Dw-World 31/01/15)
La justice nigérienne a abandonné les poursuites à l'encontre d'une vingtaine de personnes accusées d'avoir participé à un trafic international de bébés, dont l'ex-président du parlement et opposant Hama Amadou. L'ancien président du Parlement était inculpé avec une vingtaine de personnes, dont l'une de ses épouses, dans cette affaire retentissante qui avait éclaté en juin dernier. Le tribunal correctionnel de Niamey s’est déclaré vendredi incompétent sur l’affaire. Le parti de Hama Amadou, le Modem-Fa Lumana, salue l'abandon des poursuites.
(APA 31/01/15)
Le procureur de la république adjoint, Chaibou Samna a annoncé vendredi après-midi, au cours d’un point de presse, que le parquet allait interjeter appel de la décision du juge qui s’est déclaré incompétent dans l’affaire dite des bébés « importés » du Nigeria «Cette décision du juge est tout en notre faveur car c’est désormais à nous de faire diligence pour cet appel, et l’acte d’appel étant déjà constitué, nous allons le déposer dès lundi », explique M. Samna, C’est dire toute la détermination du Procureur de la république à poursuivre cette affaire, alors même qu’il a huit jours pour faire appel. Et celui-ci de poursuivre en expliquant que, contrairement à certaines allégations, cette affaire est loin d’être terminée et...
(BBC 31/01/15)
La justice nigérienne a abandonné vendredi les poursuites contre l'ex-président du parlement et une vingtaine d'autres accusés d'avoir participé à un trafic international de bébés. Le tribunal correctionnel de Niamey se déclare incompétent" dans ce dossier. Un avocat a déclaré que Hama Amadou, exilé en France depuis fin aout est désormais libre de rentrer dans son pays. Il a toujours clamé son innocence et indiqué que les poursuites lancées contre lui étaient politiques. Ses partisans dénonçaient un complot ourdi par...
(RFI 31/01/15)
Appels sur l'actualité fait escale au Niger, où de violentes émeutes anti-Charlie Hebdo mi-janvier ont fait dix morts à Zinder et à Niamey. Dans la foulée, la manifestation de l’opposition contre le régime du président Mahamadou Issoufou a été interdite et 90 personnes ont été arrêtées au soir du 18 janvier. Dix personnes ont été tuées mi-janvier au Niger lors d’émeutes contre la caricature du prophète. Pourquoi une telle violence ? Il faut le dire et le redire : personne...
(La Croix 31/01/15)
Depuis le Burkina Faso, où elle a pu s’enfuir avec ses consœurs, elle a accepté de raconter à La Croix cette terrible épreuve. Pour les cinq sœurs de Zinder, tout a commencé le jeudi 15 janvier. « Vers 10 heures, nous avons vu que des tracts circulaient dans la ville, raconte sœur Josée-Myriam. Ils disaient qu’on avait profané l’image de Mohammed à travers Charlie Hebdo, et que tous devaient marcher le lendemain pour montrer leur fureur et défendre l’image de...
(Afrique 7 31/01/15)
A l’heure où le terrorisme et les conditions climatiques soufflent ses environs, Niamey se penche à trois niveaux sur la question de la sécurité. Premièrement, la sécurité alimentaire a été revisitée grâce à l’apport de la Banque africaine de développement (BAD). En vue de renforcer la résilience des populations vulnérables dans la région du Sahel, notamment au Niger, cette instance a alloué 61 millions de dollars à ce pays. Deuxièmement, pour ce qui est de la sécurité territoriale, le chef...
(AFP 30/01/15)
La justice nigérienne a abandonné vendredi les poursuites contre une vingtaine de personnes accusées d'avoir participé à un trafic international de bébés, dont l'ex-président du parlement et opposant Hama Amadou, une affaire délicate dans l'optique de la présidentielle de 2016. "Le tribunal (correctionnel de Niamey) se déclare incompétent" dans ce dossier, a déclaré le juge. Aucune juridiction civile ne s'est jusqu'ici prononcée sur la filiation des bébés concernés par ce procès pour "supposition d'enfants", un délit constituant à attribuer la...
(RFI 30/01/15)
Au Niger, le tribunal correctionnel de Niamey s'est déclaré ce vendredi matin incompétent pour juger une affaire de trafic de bébés. Le juge a donné raison à la défense : avant de saisir un tribunal correctionnel sur la supposition d'enfant, c'est le juge civil qui doit se prononcer sur les questions de filiation. Cette déclaration d'incompétence est un pavé dans la marre dans un dossier hyper sensible où l'un des prévenus n'est autre que Hama Amadou, ancien président de l'Assemblée...
(Radio Vatican 30/01/15)
« Les terroristes islamistes de Boko Haram veulent tuer tous les chrétiens du Niger » : c’est le témoignage dramatique d’une sœur missionnaire recueilli par l'association AED-Eglise en détresse. Cette sœur a souhaité rester anonyme pour des raisons de sécurité. « À Noël, Boko Haram a menacé d’incendier toutes les églises chrétiennes, en nous brûlants vifs, écrit la sœur missionnaire dans un mail adressé à AED depuis le Niger. Pour une raison inconnue, ça ne s’est pas produit ; mais...
(Le Griot 30/01/15)
Le Niger vient d’obtenir de la Banque africaine de développement (BAD), des prêts et des dons d’une valeur globale de 61 millions de dollar pour permettre au pays de contribuer à la sécurité alimentaire. Cette enveloppe, va également contribuer à renforcer la résilience des populations vulnérables du Niger. Deux accords de financement ont été signés par le gouvernement et l’institution financière internationale, pour formaliser l’opération. Le premier accord, porte sur un financement d’un montant de 42 millions de dollars. Soit...
(Xinhua 30/01/15)
ABUJA, (Xinhua) -- Le Nigeria a envoyé 540 tonnes d' aide humanitaire matérielle aux Nigérians qui ont trouvé refuge au Niger, pays voisin, a rapporté jeudi dans un communiqué l'Agence nationale de gestion des situations d'urgence (NEMA). Les articles composant cette aide, comprenant des produits alimentaires et d'autres articles, ont été livrés à ces réfugiés qui ont fui le Nigeria à cause des attaques dans les États d'Adamawa, de Borno et de Yobe, les trois pays les plus sévèrement touchés...
(Afrik.com 30/01/15)
Il n’y a pas que le Nigeria et le Cameroun ou encore le Tchad qui sont sous la menace de Boko Haram. La région du Sahel est aussi menacée par le groupe terroriste nigérian. L’ONU ne cache pas sa préoccupation face à cette situation, affirmant que le Nigeria ne peut agir seul contre la nébuleuse, appelant les pays de la sous-région à lui prêter main forte. Boko Haram n’a pas seulement pour ambition de s’imposer dans le nord du Nigeria...
(Xinhua 30/01/15)
Des organisations d'éleveurs et pasteurs du Bénin, Burkina Faso, Niger et du Togo ont entamé jeudi à Lomé un atelier sous-régional de concertation sur la transhumance qui devra se traduire par l'élaboration d'une législation pastorale. La rencontre de deux jours se tient sous le thème "la concertation multi-acteurs pour une transhumance transfrontalière apaisée dans les pays d'accueil", avec la participation des regroupements communautaires dont la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao), du Comité Permanent Inter- Etats de...
(AFP 29/01/15)
Trois leaders de l'opposition arrêtés samedi à Niamey, en lien avec les récentes manifestations violentes survenues mi-janvier au Niger, ont été remis en liberté mercredi, a indiqué à l'AFP un autre responsable de l'opposition. "Les trois responsables et un autre militant ont été remis en liberté provisoire cet après-midi (mercredi) par le parquet", a indiqué à l'AFP Ali Sabo, un cadre de l'Alliance pour la réconciliation, la démocratie et la république (ARDR), qui regroupe les principaux partis d'opposition. Ousseïni Salatou,...
(BFM TV 29/01/15)
 
00:00
La base française de Madama se situe à une centaine de kilomètres au sud de la frontière libyenne, dans l’extrême nord du Niger. Au plus près des jihadistes qui sévissent dans cette zone, 200 soldats français ont pour objectif d'empêcher le rassemblement des groupes armés venus de Libye et qui veulent rejoindre le Mali. Plusieurs tonnes de produits ont déjà été saisies par les troupes françaises notamment des armes, des munitions et de la drogue.
(Agence Ecofin 28/01/15)
(Agence Ecofin) - La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, le 27 janvier, avoir accordé des prêts et des dons d’un montant global de 61 millions de dollars au Niger qui serviront à assurer la sécurité alimentaire et à renforcer la résilience des populations vulnérables dans de pays. L’opération a été formalisée par la signature de deux accords, entre l’institution et le gouvernement du Niger. Le premier financement porte sur un montant de 42 millions de dollars, dont environ 21 millions sous forme de prêt et 21 millions sous forme de don. Le deuxième accord est relatif à un don d’environ 19 millions de dollars.
(Star Africa 28/01/15)
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) montre son engagement à assurer la sécurité alimentaire dans la région du Sahel en vue de renforcer la résilience des populations vulnérables dans cette région, notamment au Niger, en allouant 61 millions de dollars à ce pays. L'opération a été formalisée mardi 27 janvier 2015, au siège de la Banque à Abidjan, par la signature de deux accords, entre l'institution et le gouvernement du Niger. Le premier financement porte sur un...
(Agence Afrique 28/01/15)
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé mardi, avoir débloqué la somme de 61 millions de dollars au Niger, pour aider ce pays à endiguer l’insécurité alimentaire. Deux accords ont été signés ce mardi 27 janvier, au siège de la BAD à Abidjan, entre l’institution bancaire et le gouvernement du Niger. « Le premier financement porte sur un montant de 42 millions de dollars, dont environ 21 millions sous forme de prêt et 21 millions sous...
(Xinhua 28/01/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- Suite aux émeutes anti-Charlie, les 16 et 17 janvier à Zinder et à Niamey, qui ont fait notamment une dizaine des morts dont des chrétiens et une soixantaine d'églises saccagées, les évêques catholiques du Niger, ont renouvelé mercredi leur amitié et leur fraternité à l'ensemble de la communauté musulmane du Niger. "Nous, Evêques de l'Eglise Catholique, en communion profonde avec nos communautés durement éprouvées par les événements inattendus et tragiques que nous avons subi sans en comprendre...
(Xinhua 28/01/15)
ALGER, (Xinhua) -- L'Algérie et le Niger ont réaffirmé mardi à Alger leur appui au processus de Nouakchott pour la paix et la sécurité dans la région du Sahel, notamment au Mali et en Libye, selon un communiqué conjoint rendu public à l'issue de la visite d'Etat de trois jours effectuée en Algérie par le président du Niger Mahamadou Issoufou. Le communiqué conjoint souligne que les deux chefs d'Etats algérien et nigérien se sont félicités de la coopération prometteuse qui...

Pages