| Africatime
Dimanche 20 Avril 2014
(MondAfrique 19/04/14)
Hama Amadou, charismatique président de l’Assemblée nationale et redoutable adversaire du président nigérien Mahamadou Issoufou n’est plus en odeur de sainteté. Au point que pour contrer ses ambitions de pouvoir, le parlement nigérien s’apprête l’évincer de son poste.Hama Amadou C’est peu de dire que la classe politique nigérienne est en campagne. A encore deux ans des prochaines élections, le débat s’est fortement durci. En réalité, depuis le départ fracassant l’été dernier du meilleur allié du président Mahamadou Issoufou, l’ex bouillant Premier ministre Hama Amadou, la sauce est bel et bien gâtée. Achats de consciences Les complots du régime pour noyer son encombrant allié dans un gouvernement d’union nationale ont échoué et l’entrée au gouvernement de...
(Jeune Afrique 19/04/14)
L'uranium du Niger, au fond, à qui profite-t-il ? À cette question, qui continue de brûler bien des lèvres, il est désormais possible d'apporter des réponses. Jeune Afrique s'y attèle dans son édition n° 2780 en vente dès le 20 avril et révèle en exclusivité le contenu du rapport de l'ONG Open Society sur les dysfonctionnements et l'opacité entourant l'extraction de l'uranium au Niger. Négociations à rallonge avec Niamey sur le renouvellement de la convention minière, ouverture d'une enquête sur son ancienne dirigeante Anne Lauvergeon portant sur les conditions du rachat en 2007 d’Uramin, Areva n'est pas à la fête...
(MondAfrique 19/04/14)
Apparue en Guinée Conakry début février, la fièvre Ebola, habituellement cantonnée aux pays d'Afrique centrale et de l'Est, menace aujourd'hui l'Afrique de l'Ouest. L'épidémie a d'ores et déjà atteint le Liberia et la Sierra Leone. Par mesure de sûreté, le Sénégal et la Mauritanie ont restreint l'accès à leur territoire. Etat des lieux à Conakry, la capitale guinéenne. Depuis plus de trois mois, la fièvre Ebola frappe la Guinée Conakry, faisant de nombreuses victimes, principalement dans la région forestière. Avec...
(Medianiger 18/04/14)
Le groupe de la Banque mondiale a débloqué 70 millions de dollars pour soutenir les efforts du Niger dans la lutte contre la pauvreté. Cet important appui de l’Association internationale de développement (IDA) a récemment été approuvé par le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale concerne trois domaines relatifs à la lutte contre la pauvreté au Niger. Selon le communiqué de la Banque mondiale, cette aide est destinée à aider le Niger à rendre le climat des affaires plus...
(Agence Ecofin 18/04/14)
(Agence Ecofin) - En deux années d’exploitation, avec seulement 20 000 barils/jour, le pétrole a rapporté davantage au Niger que 40 ans d’exploitation de l’uranium. C’est ce qu’affirme le professeur Moussa Zaki qui animait la première partie de la conférence « La gestion de l’exploitation minière en Afrique à la lumière du différend actuel entre le Niger et Areva », organisée par des étudiants tchadiens et nigériens à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) au Sénégal. Selon M. Zaki, la convention minière du groupe français Areva, qui exploite deux mines d’uranium depuis les années 1970 dans le nord du Niger, « favorise une déperdition...
(Nigerdiaspora 18/04/14)
Engagées depuis plusieurs mois, les négociations entre le Niger et la société française AREVA, en vue de la signature de nouveaux contrats miniers, se poursuivent dans la plus grande discrétion. A part le gouvernement, même les structures de la société civile qui militent en faveur de ces nouveaux contrats ne savent pas là où on en est par rapport à ces négociations, à plus forte raison le citoyen lambda. Ce dernier espère pourtant beaucoup de ces négociations car, on ne...
(Le Sahel 18/04/14)
Les divergences d'interprétation des textes ont toujours constitué une source de paralysie des travaux de l'Assemblée nationale. Surtout si cette interprétation présente un enjeu. C'était le cas, hier, dans le débat engagé par les députés sur l'opportunité d'inscrire, oui ou non, un projet de révision du règlement intérieur de l'Assemblée Nationale introduit par un groupe de députés. Même si le contenu du projet n'a pas été rendu public, il ne s'agissait ni plus ni moins que de réviser la disposition...
(Tam-tam 18/04/14)
Lors de la Cérémonie marquant le lancement des travaux de construction du chemin de ferNiamey – Parakou, l’ARDR, l’opposition politique nigérienne a brillé par son absence. Aucun représentant de cette opposition qui se veut constructive et au service du peuple a opté pour la politique de la chaise vide à cette cérémonie de la réalisation d’un rêve multi séculaire de tout un peuple. Pourtant, selon des échos qui nous sont parvenus, l’ARDR a bien reçu une invitation pour y participer...
(Nigerdiaspora 18/04/14)
Selon toute vraisemblance l'on s'achemine très prochainement vers une recomposition de l'actuel gouvernement dirigé par SE Briji Raffini. Et puisqu'on parle de " recomposer " cette équipe, nous préférerons parler plutôt de… remaniement ministériel. Ce qui sous entend que certains membres de l'actuelle équipe seront maintenus, d'autres quitterons bien entendu pendant que tout naturellement de nouvelles personnalités feront leur entrée dans le cercle restreint des décideurs. Mais comme il s'agit d'une redéfinition de l'équipe gouvernementale d'aucun est en droit de...
(La Croix 17/04/14)
De nouvelles perspectives s’ouvrent pour le Niger. Les travaux de la future ligne de train reliant la capitale, Niamey, à Cotonou, la capitale du Bénin, viennent tout juste de commercer. Les premiers coups de pioche ont été donnés officiellement, lundi 7 avril, lors d’une cérémonie officielle rassemblant les présidents du Niger et du Bénin, Mahamadou Issoufou et Thomas Boni Yayi. Une ligne financée par le groupe Bolloré Les travaux, qui représentent un coût de 700 milliards de francs CFA (1...
(Tam-tam 17/04/14)
La 5ème République a sans conteste été la période démocratique la plus apaisée que le Niger ait connue. La raison essentielle de cette « stabilité politique » résidait dans la permanence du dialogue entre la mouvance présidentielle et l’opposition. Les principales soupapes d’échappement de cette République étaient le Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) et les rencontres régulières entre le Président de la République de l’heure, Tandja Mamadou et le chef de file de l’opposition, Mahamadou Issoufou. Pendant cette période, hormis les « traditionnels affrontements » entre Hama Amadou, premier ministre et président du CNDP et le bouillant et inépuisable Sanoussi Jakou...
(Tam-tam 17/04/14)
Le Niger a célébré en grande pompe, le 7 avril dernier, le 3ème anniversaire de l’investiture de Mahamadou Issoufou aux hautes fonctions de l’état. L’évènement a coïncidé avec un autre, la pose de la première pierre de la gare ferroviaire de Niamey ; un vieux rêve que les nigériens poursuivaient pendant … 80 ans ! A deux ans de la fin légale de son mandat, l’occasion était idéale pour dresser le bilan des acquis liés à sa gouvernance. Trois personnalités,...
(Gabon Eco 17/04/14)
Le Gabon et le Niger, par l'intermédiaire de leurs présidents respectifs, viennent de renforcer leur coopération avec l'adoption de nombreuses mesures devant favoriser un échange d'expériences et une intensification des partenariats commerciaux. Le Président Ali Bongo Ondimba et son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, en visite de 24 heures en terre gabonaise, ont passé en revue les relations entretenues par les deux pays, lors d’une audience organisée au palais présidentiel de Libreville mardi 15 avril. Cette séance de travail visait à revisiter la situation de la coopération entre le Gabon et le Niger dans l'optique d’un échange mutuel de leurs expériences respectives...
(Gabon Review 17/04/14)
Arrivé dans la capitale gabonaise pour une visite d’amitié et de travail de 48 heures, le président du Niger, Issoufou Mahamadou, a eu un échange avec le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, avant de l’élargir aux membres des deux gouvernements. Une rencontre avec la colonie nigérienne du Gabon, une visite du CHU d’Agondjè et de l’Institut de cancérologie de Libreville, en compagnie de son homologue, et un entretien avec la presse nationale et internationale, se sont ensuite effectués. A s’y...
(Sud Quotidien 17/04/14)
Le président du comité de pilotage du programme régional de protection intégré du cotonnier en Afrique (Pr-Pica), Agbélénko T Adjanor, a exhorté les pays de la zone ouest-africaine à accentuer leurs efforts dans la gestion intégrée du secteur cotonnier. Il a insisté sur la nécessité de définir des approches de lutte intégrée du cotonnier pour améliorer la productivité. Les Etats de la zone ouest-africaine doivent renforcer leur gestion intégrée dans le secteur cotonnier pour mieux faire face aux défis. C’est...
(APA 16/04/14)
APA-Niamey (Niger) - Les agents de la santé au Niger sont en grève de 48h depuis mardi sur toute l’étendue du territoire national avec un service minimum à l’appel de leur formation syndicale, le syndicat unique de la santé et de l’action sociale (SUSAS). Par cet arrêt de travail, le SUSAS exige du gouvernement nigérien le paiement sans délai de toutes les incidences financières dues aux avancements, reclassements, rappel sur salaire, primes d'ancienneté et autres, aux agents de la santé...
(Le Sahel 16/04/14)
Le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou est arrivé, aujourd'hui , à Libreville au Gabon où, il a entamé une visite d'amitié et de travail de 48 heures. A son arrivée à l'Aéroport international Léon Mba de Libreville, vers 10 heures 30 mn, heure locale, le Président de la République a été accueilli au pied de la passerelle par son homologue du Gabon, SEM. Ali Bongo Ondimba. Après avoir passé en revue un détachement militaire qui lui rendait les...
(APA 16/04/14)
APA-Niamey (Niger) - Le ministre nigérien de l’Urbanisme et du Logement, Mahamane Salissou Habi a lancé mardi à Liboré, (30 Km au sud de Niamey) la construction d’un ‘’village Doha de bienfaisance’’ au profit des populations vulnérables de cette commune. La construction du ‘'village Doha de bienfaisance'' est financé par la famille qatarie du Sheikh Hamad Al Ajjary. Les travaux sont confiés à l'ONG Care and social développement et vont coûter la somme de 500 millions de FCFA. Ces travaux...
(Afrik.com 16/04/14)
Cela fait des dizaines d’années que le Niger veut être désenclavé par l’arrivée d’un chemin de fer qui pourrait relier ce pays à la mer. Ce projet va bientôt prendre forme. Les travaux ont été lancés pour la construction de rails relayant Niamey, capitale du Niger, avec le port de Cotonou, capitale du Bénin. D’ici deux ans, le Niger veut s’offrir un accès à la mer, via la capitale béninoise qui dispose d’un grand port. Les travaux pour une ligne...
(Tam-tam 16/04/14)
Mais qu’est-ce qu’il est parti chercher au Tchad alors que son pays fêtait en grande pompe la pose de la première pierre de la gare ferroviaire dans la capitale Niamey ? Se demandaient tous les observateurs. L’absence de Hama Amadou, Président de l’Assemblée Nationale, a été très remarquée en ce lundi 7 avril 2014, date anniversaire de l’investiture du président Mahamadou Issoufou, mais surtout, date choisie pour le lancement des travaux de construction de la ligne ferroviaire Parakou – Niamey...

Pages