| Africatime
Jeudi 23 Octobre 2014
(AFP 23/10/14)
Le président du Niger Mahamadou Issoufou estime que seule "la force" pourra mettre fin au conflit avec les mouvements jihadistes au Sahel car "il est hors de question de discuter" avec eux, dans un entretien au journal français Le Parisien Magazine. "L’opération française Serval était nécessaire, mais elle n’a pas éradiqué la menace, loin de là", a relevé M. Issoufou dans cet entretien à paraître vendredi. "Tant que le Mali restera coupé en deux, que l’intégrité territoriale du pays ne sera pas rétablie, les troubles persisteront". "Le conflit qui nous oppose, nous, les démocraties africaines, à certains mouvements armés ne se terminera jamais autour d’une table. Il est hors de question de discuter avec les...
(Reuters 23/10/14)
PARIS, (Reuters) - La base militaire temporaire que la France est en train d'établir dans le nord du Niger dans le cadre de l'opération anti-terroriste Barkhane sera située à Madama, près de la frontière libyenne, a indiqué jeudi une source au sein du ministère français de la Défense. Jusqu'à présent, la localisation exacte de cette base, censée apporter un appui de choix aux forces françaises et nigériennes dans la lutte contre les groupes djihadistes et réseaux criminels, n'avait été avancée que par des sources militaires nigériennes. "Le gouvernement nigérien a donné son accord pour l'installation...
(AFP 23/10/14)
La France va renforcer son dispositif militaire au nord Niger et intensifier son action au Mali pour contrer la recrudescence d'opérations jihadistes et les trafics d'armes en provenance de Libye. Pour cela, l'armée française installera une "base" à Madama, à l'extrême nord-est du Niger, par où passent des "autoroutes" de contrebande - hommes, drogues et armes - vers plusieurs pays du Sahel, a annoncé jeudi sous couvert d'anonymat un responsable du ministère français de la Défense. "Le gouvernement nigérien a donné son accord pour l'installation d'une base temporaire à Madama", qui sera opérationnelle "dans les prochaines semaines", a précisé cette source.
(AFP 23/10/14)
L'armée française va installer un poste avancé à Madama, au nord-est du Niger, et intensifie son action au nord du Mali pour lutter contre la recrudescence d'actions jihadistes, a annoncé jeudi une source au ministère de la Défense. "Le gouvernement nigérien a donné son accord pour l'installation d'une base temporaire avancée à Madama", qui va se concentrer sur les "autoroutes" d'armements qui descendent du Sud-libyen vers le Nord Mali via le Niger, a indiqué cette source. Cette base, située à...
(AFP 23/10/14)
Le Niger, l'un des pays les plus pauvres au monde, s'est doté de son propre avion de renseignement pour lutter contre les groupes armés islamistes le long de ses frontières avec le Mali et la Libye, a annoncé mercredi le gouvernement. "L'avion est là. Il a coûté 7 milliards de francs CFA (10,7 millions d'euros). C'est un avion +espion+ doté d'un pilote avec le même rôle qu'un drone", a indiqué le ministre nigérien de l'Intérieur, Hassoumi Massaoudou, lors d'une conférence de presse. "Depuis la guerre en Libye à partir de la fin 2011, le président de la République a décidé que nous nous dotions...
(Xinhua 23/10/14)
"Inopportun", "surfacturé" et "procédure non respectée", pour les uns, "nécessité", "procédure légale", "sur fonds propres", pour les autres, l'achat du nouvel avion présidentiel au Niger continue de défrayer la polémique, et relance de manière plus vive la polémique entre pouvoir et opposition. En août dernier, le gouvernement nigérien a réceptionné à l'aéroport international Diori Hamani de Niamey un nouvel avion présidentiel, "Le Mon Greboun", un Boeing 737-700, 3e génération, acheté à près de 21 milliards de francs CFA, en remplacement...
(Jeune Afrique 23/10/14)
Le gouvernement du Niger a annoncé mercredi avoir fait l'acquisition d'un avion de renseignement pour lutter contre les groupes armés islamistes le long de ses frontières avec le Mali et la Libye. Quelles en sont les principales motivations ? Réponse en cinq points. Pourquoi le Niger en a besoin, alors que les Occidentaux surveillent déjà le territoire avec des drones ? Les drones opérés par les Occidentaux (États-Unis et France) contribuent à la collecte de renseignement contre les organisations terroristes...
(Le Sahel 23/10/14)
Le ministre de l’Intérieur de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Hassoumi Massoudou, a animé, hier après midi, un point de presse pour réagir face à des accusations dont le gouvernement, le Président de la République et lui-même font l’objet par une certaine presse et l’opposition. Ainsi, a-t-il axé son intervention sur l’achat de l’avion présidentiel, l’intervention du chef de file de l’opposition devant la presse suite à son audience avec le Président...
(Autre média 23/10/14)
D’après le ministre nigérien du Plan et du Développement communautaire, Amadou Boubacar Cissé, la Banque Mondiale a adressé des félicitations au gouvernement nigérien pour ses efforts de gestion de manière globale. Cette autorité, qui vient d’effectuer une visite à Washington, s’est adressée à la presse. De retour au Niger, M. Cissé a assuré de la bonne réputation du pays parmi ses partenaires.« Toutes les réunions que nous avons eues avec les différents partenaires nous ont confrontés dans l’idée que le Niger continue de bénéficier d’une crédibilité très forte de l’ensemble de partenaires...
(Le Sahel 23/10/14)
Les députés ont examiné et adopté, au cours de la séance plénière d'aujourd'hui, plusieurs Accords de crédits et dons. Le premier texte ratifié porte sur l'Accord d'ISTISNA'A N°2-NIR 0132 et de l'Accord de Mandat d' ISTISNA'A N°2-NIR 0132 signés le 26 juin 2014 à Djeddah (Royaume d'Arabie Saoudite) entre la République du Niger et la Banque Islamique de Développement (BID) relatifs au financement du projet BID-UEMOA d'Hydraulique et d'Assainissement en milieu rural. Les Accords d'ISTISNA'A reposent sur la base de...
(Nigerdiaspora 23/10/14)
L’eau, cette denrée indispensable dans la vie humaine, est de plus en plus inaccessible aux populations de Zinder.
 Cet épineux problème date de la période coloniale depuis 1920, ce qui a conduit le colon à déplacer la capitale du territoire du Niger à Niamey en 1926. En 2104, l’accès à l’eau potable reste encore problématique dans cette zone. Malgré les multiples actions menées pour atténuer les souffrances des populations en la matière, la pénurie peut à tout moment surgir. (Source...
(Le Monde 23/10/14)
A Tessalit, les murs ocre du Cercle, criblés, portent les stigmates de l’attaque. Il y a juste un an, le 23 octobre 2013, quatre kamikazes se jetaient contre le poste chargé de protéger le bâtiment de la préfecture, tuant deux casques bleus tchadiens de la Minusma, la mission de l’ONU au Mali. Un acte revendiqué par un Malien proche d’Abou Zeid, l’un des émirs algériens d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), éliminé par les soldats français au début de l’année. Aujourd’hui,...
(AFP 22/10/14)
Le géant français du nucléaire Areva va être dirigé de manière transitoire par son numéro deux, le directeur général délégué Philippe Knoche, après le départ pour raison de santé du président du directoire Luc Oursel, a annoncé le groupe mercredi. "Compte tenu de l'indisponibilité de M. Luc Oursel, et dans l'actuelle période de transition, le conseil de surveillance a décidé de conférer à M. Philippe Knoche les mêmes pouvoirs que ceux du président du directoire, jusqu'à la tenue de la...
(La Voix de l'Amérique 22/10/14)
La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies (ONU) chargée des affaires humanitaires, Valerie Amos, a alloué près de 8 millions de dollars aux opérations humanitaires visant 920.000 personnes au Niger, par le biais du Fonds central d'intervention d'urgence de l’ONU, le CERF. C’est ce qu’affirme l’ONU dans un communiqué, en précisant que le Niger reste confronté à l'insécurité alimentaire et à la malnutrition. Le Niger accueille des centaines de milliers de réfugiés, de retournés et de migrants en provenance du...
(Nigerdiaspora 22/10/14)
Reçue en audience le lundi dernier par le président de la République Issoufou Mahamadou, le chef de file de l’opposition, Seini Oumarou a mis à profit cette rencontre avec le chef de l’Etat pour dénoncer de vives voix, « le harcèlement dont sont victimes les leaders de l’opposition et certaines personnalités étiquetées par le pouvoir ». Dans une déclaration faite le mercredi dernier devant la presse, Seini Oumarou a entretenu l’opinion publique nationale et internationale du climat politique actuel du...
(Le Sahel 22/10/14)
Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Mohamed Bazoum, et l’ambassadeur de France au Niger, SE. Antoine Anfré, ont procédé hier après-midi à la signature d’un accord et d’une convention relatifs au versement, par l’Etat français, de dons à l’Etat nigérien. L’accord est relatif à l’octroi d’une aide alimentaire au titre de l’année 2014, (une première tranche) de 300.000 euros soit 200 millions de francs CFA. Quant à...
(Le Sahel 22/10/14)
Notre pays a célébré, hier 21 octobre, la semaine mondiale de l'allaitement maternel couplée à la journée mondiale de la contraception placée sous le thème ''l'allaitement maternel exclusif et l'espacement des naissances: des atouts pour le bien-être de la famille''. C'est la cité des Zarmakoye, Dosso Sogha, en plein chantier, qui a accueilli l'évènement solennel de célébration de l'édition 2014. La cérémonie officielle, placée sous le haut patronage du ministre de la Santé Publique, M. Mano Aghali, a enregistré la...
(APA 22/10/14)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La Banque islamique de développement (BID), basée à Jeddah (Arabie Saoudite) vient d’approuver un financement d’environ 335,6 millions de dollars (167,8 milliards de francs CFA), destiné à soutenir des projets stratégiques de développement dans les secteurs de l’infrastructure, et du développement humain, a appris APA mercredi auprès de la représentation de l’institution financière à Ouagadougou. 80,3 millions de dollars sont destinés à la remise en état de la route Kantchari-Diapaga- frontière du Bénin au Burkina Faso...
(PANA 22/10/14)
L'enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences économiques et de Gestion de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), le Dr. Babacar Sène, souligne la réalisation d'un fédéralisme politique et budgétaire des pays membres comme préalable à la viabilité de l'Union monétaire ouest-africaine. «L'absence d'un fédéralisme budgétaire constitue la faiblesse de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Zone euro. Pour réussir une union monétaire, il faut nécessairement créer un regroupement politique homogène et avoir un budget commun. Cela est fondamental», estime Dr.
(Xinhua 22/10/14)
Le Fonds monétaire international (FMI) a déclaré mardi à Accra qu'une propagation plus étendue de l'épidémie Ebola pourrait entraver la croissance solide que connaît la sous-région d'Afrique de l'Ouest. Dans un rapport reçu à Accra, le FMI indique que le scénario de base des perspectives de la sous-région reste celui d'une croissance forte, mais que des risques ont été identifiés susceptibles de peser considérablement sur cette croissance. "Cette image d'ensemble positive est cependant assombrie par la situation terrible en Guinée,...

Pages