Lundi 29 Mai 2017
(AFP 29/05/17)
Deux policiers nigériens et un civil ont été tués samedi soir dans une attaque "probablement terroriste" contre un poste de police près de la frontière du Burkina Faso, a indiqué dimanche le ministère nigérien de l'Intérieur. "Le bilan provisoire de cette attaque se présente comme suit: trois morts dont deux policiers et un civil. Trois policiers ont été également blessés", précise le communiqué lu à la télévision publique par le capitaine Adily Toro, porte-parole de la police nigérienne. L'attaque menée par des hommes "armés" et "probablement des terroristes" a visé samedi "aux environs de 22H30 (21H30 GMT)", un poste de police de la région de Tillabéri, situé à 10 kilomètres de la frontière avec le...
(Le JDD 29/05/17)
Le président du Niger Mahamadou Issoufou était l’un des rares chefs d’État africains invités au G7. Il a défendu la mise en place d’une force régionale sahélienne pour lutter contre le terrorisme. Vous avez rencontré Emmanuel Macron vendredi. Quelle a été la teneur de votre échange? Je l'ai d'abord félicité pour son élection. Nous avons évoqué les questions de migration, de développement et de changement climatique. Nous avons surtout parlé de coopération bilatérale, notamment de sécurité. Je l'ai remercié de l'engagement militaire de la France au Sahel et lui ai demandé de nous aider à rendre opérationnelle la force conjointe du G5 Sahel – Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad et Mauritanie – pour lutter contre le terrorisme au Mali. Quel...
(Le Point 29/05/17)
Sur fond d'affaires de corruption, de crise économique, sociale et sécuritaire, la multiplication des arrestations et interdictions inquiète. Ils appelaient à une « grande marche » pour « sauver l'école nigérienne et dire non à la mauvaise gouvernance et à la corruption ». Rendez-vous était fixé samedi 20 mai à 8 heures dans le centre de Niamey, la capitale. Mais l'initiative du Collectif des organisations de la société civile a tourné court. Elle a été interdite par les autorités. Leur...
(Agence Ecofin 29/05/17)
(Agence Ecofin) - Invité au sommet G7 en Italie, le Président du Niger, Mahamadou Issoufou, a prononcé un discours ce samedi. Une sortie qui propose des pistes de solutions pour venir à bout du terrorisme au Sahel, du changement climatique qui assèche le lac Tchad et la migration irrégulière qui cause un drame humain sans précédent. Pour le Président nigérien, venir à bout du terrorisme au Sahel demande la mise en place d’une stratégie globale « visant à priver le...
(La Tribune 29/05/17)
La Libye sera-t-elle le repaire de terroristes contre lequel les sept pays les plus industrialisés vont agir ? Difficile en tout cas de ne pas envisager la perspective avec le plaidoyer de Mahamadou Issoufou qui pousse dans le sens d’une intervention des sept pays les plus riches (G7) en Libye et à un soutien accru au G5 Sahel, la force régionale qui veut mener le combat contre le terrorisme. Les connexions libyennes de l'auteur présumé de l'attentat de Manchester, un attentat contre les chrétiens coptes qui a déclenché des frappes chirurgicales de l'armée égyptienne contre des positions jihadistes à Derna, dans l'extrême-est de la Libye.
(BBC 29/05/17)
Pour le chef de l'Etat nigérien, les sept pays les plus industrialisés du monde doivent prendre des mesures pour "éteindre le chaudron libyen". Il a souhaité par ailleurs que les membres du G7 assistent les pays du sahel dans leur projet de création d'une force pour combattre les groupes islamistes. Les dirigeants du Nigeria, de la Tunisie, de l'Ethiopie et du Kenya participent aussi au sommet du G7. En marge des travaux, le président tunisien Béji Caïd Essebsi s'est entretenu...
(France 24 29/05/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a rendu hommage, samedi, au journaliste et rédacteur en chef de France 24, Jean-Karim Fall, décédé subitement la veille, alors qu'il couvrait le sommet du G7. "Je garde le souvenir d'un grand professionnel, de quelqu'un qui a toujours donné l'information qu'il faut sur l'Afrique, sur la situation de nos pays, une information objective et rigoureuse sans travestir les réalités africaines." C'est en ces termes élogieux que le président du Niger a tenu, samedi 27...
(La Voix de l'Amérique 29/05/17)
Le festival Ciné Droit Libre à Niamey est une initiative des réalisateurs burkinabé du film sur le journaliste Norbert Zongo assassiné en 1998 au Burkina Faso pour encourager la liberté d'expression et le respect des droits de l'homme. Abdoulaye Diallo, un de ces réalisateurs et promoteur de ce festival, explique que c’est suite à la censure du film Norbert Zongo au Burkina Faso que l'idée du festival est venu. Ce film a été vu et apprécié partout dans le monde,...
(AFP 27/05/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a appelé samedi les membres du G7 à prendre des mesures "pour éteindre le chaudron libyen", et à aider matériellement les pays du Sahel qui veulent créer une force pour combattre les groupes jihadistes. "La lutte contre le terrorisme dans les pays du Sahel et du bassin du Lac Tchad exige que des mesures urgentes soient prises pour éteindre le chaudron Libyen", a déclaré le président nigérien lors d'une réunion entre cinq pays africains et...
(RFI 27/05/17)
L'opposant Amadou Djibo reste en prison, au Niger alors que la suite de son procès a été repoussée à lundi prochain. Le tribunal de grande instance de Niamey a rejeté les objections de ses avocats, sur l'irrecevabilité des preuves, notamment une clé USB contenant un élément audio. Amadou Djibo est accusé d'avoir proposé aux militants du Moden Fa Lumana, de Hama Amadou, de renverser le régime du président, Mahamadou Issoufou. L'accusé nie les faits.
(AFP 26/05/17)
L'hépatite E a tué 30 personnes dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, qui abrite quelque 300.000 déplacés et réfugiés qui ont fui les violences du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a annoncé vendredi l'ONU. "Au total, 664 cas déclarés suspectés et confirmés ont été notifiés au 23 mai. A la même date, 30 décès liés à la maladie ont été enregistrés", a relevé le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha)...
(AFP 26/05/17)
Le procès de l'opposant et ex-député nigérien Amadou Djibo Ali, accusé de "complot" visant à "renverser" le président Mahamadou Issoufou, va se poursuivre lundi, a annoncé vendredi l'un de ses avocats. Une première audience avait eu lieu mardi et une décision était attendue vendredi. "Le tribunal dans sa décision de ce matin (vendredi) a rejeté toutes les exceptions que nous avions soulevées et nous a renvoyé (pour un jugement) au fond le lundi 29 mai 2017", a déclaré aux journalistes,...
(Agence Ecofin 26/05/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement nigérien a ratifié mercredi en conseil des ministres, un accord de prêt de plus de 19 millions d’unités de comptes, soit environ 15 milliards de Fcfa pour le financement du projet de la Dorsale transsaharienne à fibre optique. L’accord de prêt a été signé le 06 avril 2017 à Abidjan entre le Niger et le Fonds africain de développement (Fad). Ce projet transsaharien, qui comprend également une route, vise à interconnecter l’Algérie, le Niger, le...
(Agence Ecofin 26/05/17)
(Agence Ecofin) - En conseil des ministres hier mercredi, le gouvernement a adopté un projet de loi portant sûreté, sécurité et utilisation pacifique de l’énergie atomique. Ledit projet de loi a pour but de renforcer l’arsenal juridique dans l’utilisation pacifique et conventionnelle de cette énergie et surtout étendre son application pour révolutionner d’autres secteurs de la vie socio-économique. Selon le communiqué du Conseil des ministres rendu public hier, le gouvernement compte mettre en oeuvre des programmes dans les domaines de...
(Jeune Afrique 26/05/17)
Si aucun pays africain ne figure au G7, groupe des sept pays les plus développés de la planète, plusieurs chefs d’État du continent ont été invités au sommet du 26 mai, qui se tient en Italie. Parmi eux, les francophones Mahamadou Issoufou et Béji Caïd Essebsi, qui doivent rencontrer le nouveau chef de l'Etat français, Emmanuel Macron. Le sommet du G7 (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Japon) se tient les 26 et 27 mai à Taormine, en Sicile, en...
(AFP 25/05/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, dont le pays est en première ligne dans la lutte contre les groupes jihadistes au Sahel et contre Boko Haram, fait partie des chefs d'Etats invités au G7 à Taormina (Italie), a-t-on annoncé jeudi de source officielle. Le président Issoufou "a quitté Niamey jeudi à destination de Taormina, en Italie, où il participera au 43e sommet du G7", selon un communiqué. Une vingtaine de délégations sont attendues à Taormina -- aux sept pays historiques s'ajoutent les représentants de l'Union européenne, du Fonds monétaire international, de la Tunisie, du Niger, du Nigeria, du Kenya et de l'Ethiopie.
(AFP 24/05/17)
L'opposant et ex-député nigérien Amadou Djibo Ali, incarcéré depuis cinq jours, a été jugé mardi pour "complot" visant à"renverser" le président Mahamadou Issoufou, et le délibéré est fixé au 26 mai, a annoncé un dirigeant de l'opposition. "Nous espérons que notre ami sera libéré vendredi", a lancé Falké Bacharou, l'un des responsables de la Coalition des partis d'opposition présidé par Amadou Djibo Ali. Amadou Djibo Ali a été incarcéré jeudi à la prison de Niamey. Le parquet l'a inculpé de "proposition de complot" et "renvoyé devant le tribunal statuant en matière de flagrant délit", avait affirmé son avocat Marc Le Bihan.
(Jeune Afrique 24/05/17)
Ali Idrissa, coordinateur de l’organisation « Publiez ce que vous payez », a été interpellé à deux reprises les 20 et 22 mai et interrogé par la police sur des soupçons d’incitation au complot visant à renverser le régime. Relâché, il répond aux questions de Jeune Afrique sur ce qu’il considère comme des dérives d’un « régime répressif ». Interview. Jeune Afrique : Quels ont été les motifs de vos interpellations ? Ali Idrissa : Les organisations de la société...
(RFI 24/05/17)
L'opposant nigérien Amadou Djibo était ce mardi devant les juges du tribunal de grande instance de Niamey. Il est accusé d'avoir proposé aux militants de Hama Amadou du Moden Lumana Fa de renverser le pouvoir de Mahamadou Issoufou. Amadou Djibo, président du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR), a nié les faits. En dehors des exceptions soulevées par les avocats pour bloquer le jugement au fond de l’affaire, l’autre stratégie de la...
(APA 24/05/17)
APA-Ahmedabad (Inde) Omar Faye : Envoyé spécial - L’industrie de la mode peut créer plus d’emplois que l’uranium au Niger a condition de bénéficier de l’aide des pouvoirs publics, a soutenu le styliste – modéliste nigérien, Alphadi, lors d’un panel organisé mercredi a Ahmedabad (Inde) dans le cadre des 52-èmes assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) axées sur le thème ‘’la création de richesses par l’économie de la mode’’. ‘’Depuis prés de 40 ans je me bats...

Pages