| Africatime
Mercredi 26 Novembre 2014
(AFP 26/11/14)
Les 28 policiers municipaux écroués depuis la mi-novembre pour avoir fait grève à Niamey, la capitale du Niger, ont été libérés sans être condamnés, a-t-on appris mardi auprès de leur syndicat. Trente et un policiers municipaux de Niamey avaient été arrêtés après un mouvement de protestation de deux jours. Les trois femmes figurant parmi les personnes arrêtées avaient été rapidement relâchées. Tous les prévenus ont comparu mardi devant la justice, "qui n'a retenu aucune charge" contre eux et a "ordonné leur libération", a déclaré à l'AFP Idrissa Djibrilla, le secrétaire général de la Confédération démocratique des travailleurs du Niger (CDTN). Au total, 204 policiers municipaux - sur les 234 que compte Niamey - ont été...
(BBC 26/11/14)
Seize personnes écrouées au Niger pour un présumé trafic international de bébés ont été remises en liberté provisoire. Mais le parquet a indiqué que l'épouse de l'ex-président du Parlement Hama Amadou, en fuite en France, est exclue de cette mesure. "Seize personnes inculpées dans le dossier de +supposition d'enfants+ ont été mises en liberté provisoire," a déclaré Ibrahim Boubacar Zakaria, procureur général près la Cour d'appel de Niamey, lors d'un point de presse. Selon lui, ces prévenus avaient tous fait appel en septembre et octobre contre des ordonnances de rejet de leur mise en liberté provisoire, contrairement à l'épouse de...
(La Voix de l'Amérique 26/11/14)
Douze de personnes emprisonnées au Niger dans l’affaire du trafic international de bébés ont été remises en liberté provisoire. L'épouse de l'ex-président du Parlement Hama Amadou présumée impliquée dans ce trafic mais en fuite en France, n’est pas concernée par la mesure. La liberté provisoire résulte de la requête des avocats mais les 12 personnes restent poursuivies et devront comparaitre lors du jugement qui s’ouvrira prochainement. La femme de Hama Amadou ne bénéficie pas de la mesure. Elle a fui...
(Afrik.com 26/11/14)
Après la déclaration, vendredi, de la vacance du poste de président de l’Assemblée nationale par la Cour Constitutionnel, les députés ont élu, lundi, Amadou Salifou nouveau président, avec 71 voix. Les députés, qui avaient demandé à la Cour Constitutionnel d’élire un nouveau président de l’Assemblée dans un délai de 15 jours, n’ont pas perdu de temps. En seulement quatre jours, ils ont à nouveau un président en la personne d’Amadou Salifou. Ce dernier, âgé de 68 ans, est un député...
(AFP 25/11/14)
12 personnes écrouées en juin pour un présumé trafic international de bébés ont été remises en liberté provisoire, mesure dont l'épouse de l'ex-président du Parlement Hama Amadou, en fuite en France, est exclue, ont indiqué leurs avocats. "Quasiment tout le monde a été libéré. Nous avons également introduit une demande de liberté provisoire pour la femme de Hama Amadou, mais elle ne fait pas partie des personnes libérées", a déclaré à l'AFP, Souley Oumarou, avocat de l'épouse de M. Amadou...
(RFI 25/11/14)
Au Niger, quatre jours seulement après l’arrêt de la Cour constitutionnelle qui a constaté la vacance du poste du président de l’Assemblée, les députés ont élu leur nouveau président. Amadou Salifou, ancien opposant, a été élu ce lundi 24 novembre avec 71 voix sur un total de 113. Il remplace Hama Amadou, en fuite en France après sa mise en cause dans une affaire de trafic international de bébés. Amadou Salifou, âgé de 68 ans, ancien banquier et assureur, est...
(Xinhua 25/11/14)
NIAMEY (Xinhua) -- Amadou Salifou a été élu président de l'Assemblée nationale du Niger, en remplacement de M. Hama Amadou, qui a fui le Niger fin août et se trouve actuellement en France, alors qu'il devait être entendu par la justice nigérienne dans une affaire de trafic présumé de bébés. La Cour constitutionnelle nigérienne a déclaré vacant le poste de président de l'Assemblée nationale jeudi dernier et a donné 15 jours aux députés pour élire un nouveau président du Parlement...
(Xinhua 25/11/14)
NIAMEY (Xinhua) -- Un groupe de députés de l'opposition politique nigérienne a déposé, lundi auprès du bureau de l'Assemblée Nationale une motion de censure contre le gouvernement dirigé par le Premier ministre Brigi rafini. Cette motion, déposée par 23 députés, est intervenue en plein débat pour l'élection d'un nouveau président du Parlement, en remplacement de Hama Amadou, réfugié en France depuis le mois d'août suite à la levée de son immunité parlementaire, consécutive à l'implication de son épouse dans l'affaire...
(L'Essor 25/11/14)
Avant de quitter Niamey (L’Essor d’hier), le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a rencontré la communauté malienne, dans la salle de conférence de l’hôtel Gawèye. Il s’agissait pour lui de discuter avec nos compatriotes de leurs préoccupations du moment et de leur donner des nouvelles du pays. Le maire de Ménaka, Mossis Bocoum, au nom des réfugiés maliens au Niger, le président du Conseil des Maliens du Niger, Baba Mahamane Touré, le représentant des jeunes, Abdoulaye Maïga, et...
(Afrique Inside 25/11/14)
La facture d’Ebola pourrait coûter plus de 32 milliards USD d’ici à la fin 2015 au contribuable ouest-africain si l’épidémie devait s’étendre hors des trois pays actuellement touchés. Telle est la dernière conclusion de la Banque mondiale. Malgré cette note, Ebola n’arrivera pas à freiner la croissance africaine, dans son ensemble, selon Knowdys Consulting Group. «Si l’épidémie devait frapper un nombre important de personnes dans les pays voisins, dont certains ont des économies bien plus importantes, l’impact régional financier sur deux ans pourrait atteindre...
(Agence Ecofin 25/11/14)
La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a annoncé, le 24 novembre, qu’elle allait lancer un emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant de 40 milliards FCFA, à 10 000 FCFA l’obligation et au taux d’intérêt de 5,95% par an, net d’impôts. La période de souscription à cet emprunt s’étalera entre le 1er et le 19 décembre 2014. La souscription aura lieu au siège de la BOAD à Lomé, dans ses missions résidentes installées dans les immeubles des...
(AFP 24/11/14)
Amadou Salifou, un ancien opposant, a été élu lundi président du Parlement du Niger pour remplacer Hama Amadou, en fuite en France après sa mise en cause dans un trafic international de bébés, a indiqué une source parlementaire. "Amadou Salifou est déclaré élu au poste de président de l'Assemblée nationale avec 71 voix" sur un total de 113, a déclaré, Daouda Marthé, premier-vice président du Parlement qui dirige l'institution depuis le départ de M. Amadou. M. Salifou, âgé d'une soixantaine d'années, est militant du Mouvement national pour la société de développement...
(AFP 24/11/14)
Le Premier ministre français Manuel Valls, en visite dimanche au Niger, a dit espérer que l'exploitation du gisement géant d'uranium d'Imouraren, repoussé pour l'instant sine die, démarrerait "avant la fin de la décennie". "Espérons (la mise en service d'Imouraren) avant la fin de la décennie", a lancé M. Valls devant la communauté française à la résidence de l'ambassadeur de France au Niger. Le chantier d'Imouraren, entamé en 2009, est actuellement suspendu. "Il est hors de question qu'Areva y renonce, mais simplement il faut pérenniser les perspectives. Imouraren pourra être utile pour...
(France Inter 24/11/14)
C'est la conviction du président nigérien, Mahamadou Issoufou. Il s'est déclaré optimiste pour le dernier Français retenu en otage dans le monde, Serge Lazarevic, retenu depuis trois ans par le groupe islamiste Aqmi. Le président nigérien, Mahamadou Issoufou a formulé l'espoir d'une libération prochaine : Je suis tout à fait optimiste. Vous savez que récemment on a eu la preuve de vie. On a eu la preuve que l'otage se porte bien. Je forme l'espoir que l'on arrivera probablement à...
(Le Point 24/11/14)
Les échanges du Premier ministre français porteront sur la lutte antiterroriste et sur les mines d'uranium exploitées par Areva au Niger. Arrivé dimanche matin à Niamey au Niger, Manuel Valls s'est rendu à la base aérienne 101 de la capitale nigérienne pour rendre visite au détachement d'environ 300 hommes de l'armée de l'air française. Samedi, le Premier ministre français était au Tchad où il est allé soutenir les militaires français de l'opération Barkhane. À la rencontre des soldats français "Au...
(RFI 24/11/14)
Le président malien a effectué, hier, samedi 22 novembre, une visite de travail au Niger. Ibrahim Boubacar Keïta a mis à profit cette visite pour remercier le Niger pour son aide constante dans le cadre de la lutte contre le terrorisme qui menace son voisin. En s'engageant dans cette lutte, le Niger a payé un lourd tribut. Plusieurs dizaines de ses soldats ont trouvé la mort dans le nord du Mali. Les questions sécuritaires ont été au centre des discussions...
(RFI 24/11/14)
L’engagement de la France contre le terrorisme au Sahel a été au centre de la première tournée africaine de Manuel Valls en tant que Premier ministre. Après le Tchad hier, il s'est rendu ce dimanche 23 novembre au Niger. Manuel Valls a d’abord rendu visite ce matin aux soldats du dispositif français antijihadiste. Manuel Valls s’est entretenu avec le président nigérien Mahamadou Issoufou. « Je suis totalement satisfait de la rencontre avec le Premier ministre français, s'est réjoui le président...
(France Info 24/11/14)
Lors de son déplacement au Niger, Manuel Valls a rencontré le président nigérien. Mahamadou Issoufou s’est dit "optimiste" pour "créer les conditions" de la libération Serge Lazarevic. Il a été question de Serge Lazarevic ce dimanche au Niger. Le premier ministre Manuel Valls a déjeuné avec le président Mahamadou Issoufou. Ce dernier l’a rassuré sur le sort de Serge Lazarevic. Le dernier otage français dans le monde est détenu depuis trois ans par le groupe islamiste Aqmi. Il est apparu...
(Le Sahel 24/11/14)
Le Premier ministre SE Brigi Rafini, a effectué hier matin une visite dans les nouveaux locaux du Ministère de la Justice. Le chef du gouvernement est allé voir les nouvelles conditions de travail des agents, leur présenter ses encouragements afin qu'ils puissent s'investir davantage dans le bon fonctionnement de notre administration. Il était accompagné dans ce déplacement des présidents des Institutions de la République et des membres du gouvernement. A son arrivée, il a été accueilli par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Porte-parole du Gouvernement, M. Marou Amadou entouré de ses proches collaborateurs, avant...
(Le Sahel 24/11/14)
La conférence des présidents s'est réunie, vendredi dernier, sous la présidence du premier Vice-président de l'Assemblée nationale, S.E Daouda Mamadou Marthé. Il s'agissait, au cours de cette réunion de procéder à l'examen et à la modification de l'ordre du jour et du calendrier des travaux de la 2ème session ordinaire de l'Assemblée nationale, au titre de l'année 2014, dite session budgétaire. Onep

Pages