| Africatime
Dimanche 28 Août 2016
(RFI 27/08/16)
Au Niger, les vols charters qui doivent transporter les 12 000 pèlerins nigériens n'ont pas encore commencé. Les premiers vols devaient commencer le 16 août 2016. Les vols ont été annulés et les pèlerins se retrouvent bloqués à Niamey. Pour Cheick Bello Garba, commissaire chargé à l'organisation du hadj au Niger, le retard accusé par les pèlerins nigériens cette année est dû à des raisons techniques sans en dire plus. « Pourquoi est-ce que le programme n’a pas eu lieu ? Je pense que c’est pour des raisons techniques. L'opérateur nous a renseignés de ces raisons et on les a acceptées. Et on assure aux pèlerins que tout le monde va repartir », confirme-t-il. Boukari...
(Le Monde 26/08/16)
Ciel ocre, vent sec. Une tempête de sable roule au-dessus de Tahoua voilant le soleil. La matinée est déjà bien avancée dans cette ville de l’ouest nigérien, mais on y voit comme au coucher du soleil. Penché sur son volant, Mohamed Moustapha Ahmed active les essuie-glaces pour balayer la poussière qui s’accumule sur le pare-brise de son pick-up. Les rues sont obscures. Dix jours sans électricité. « Les hommes de Boko Haram ont commencé à s’en prendre aux installations électriques nigérianes sur lesquelles la ville s’alimente, peste-t-il. Avec ces djihadistes on va bientôt tous finir dans les ténèbres. » Mohamed Moustapha Ahmed est un homme de lumière, un guide spirituel, un marabout...
(AFP 26/08/16)
Des milliers de personnes ont envahi jeudi soir les rues de Niamey pour célébrer le retour de Abdoulrazak Issoufou Alfaga, le taekwondoïste nigérien médaillé d'argent dans la catégorie de plus de 80 kg à Rio. Dans un concert de klaxons, un cortège de motos et voitures, le jeune médaillé a pris un bain de foule sur une dizaine de kilomètres, de l'aéroport jusqu'au Palais des Sports, où l'attendait déjà le président du Niger Mahamadou Issoufou. "Alfaga, héros !", "Alfaga merci",...
(RFI 26/08/16)
Médaille d'argent aux Jeux olympiques de Rio en taekwondo, Issoufou Alfaga Abdoulrazak a été accueilli en héros mercredi à Niamey. Il est entré dans la légende en décrochant la deuxième médaille olympique de l'histoire du Niger, 44 ans après le boxeur Issaka Daboré médaillé de bronze aux Jeux de Munich en 1972. De l’aéroport au centre-ville de Niamey, la foule s’est amassée aux abords de la route pour ovationner son champion : « C’est un plaisir pour nous de venir...
(Xinhua 26/08/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les habitants de la capitale nigérienne, Niamey, sont sortis massivement jeudi après-midi, sous le haut patronage du président nigérien Mahamdou Issoufou, pour réserver un accueil de grand jour à leur compatriote Abdoulrazak Issoufou Alfaga, vice-champion de taekwondo, a constaté l'agence Xinhua. En rappel, Issoufou Alfaga a remporté la médaille d'argent du tournoi de taekwondo des plus de 80 kg des Jeux olympiques à Rio, assurant ainsi à son pays une seconde médaille olympique de l'histoire, après le...
(Euronews 26/08/16)
Près d’un demi-million d’enfants souffrent de la malnutrition dans la région du lac Tchad et 49 mille vont mourir cette année s’ils ne reçoivent pas d’aide. Les sept années d’insurrection menées par les jihadistes de Boko Haram, associées à la sécheresse, sont à l’origine de cette famine. Le Fond des Nations Unies pour l’enfance, l’UNICEF, lance un appel à l’aide en expliquant n’avoir reçu que 13 % des fonds nécessaires pour venir en aide aux pays concernés. “Nous avons vu...
(La Voix de l'Amérique 26/08/16)
Le taekwondoïste a remporté la médaille d'argent dans la catégorie des plus de 80 kg aux Jeux olympiques de Rio. Alfaga est le deuxième médaillé olympique du pays ; la première médaille remonte à 1972 en boxe. C'est pourquoi il lui a été réservé cet accueil des grands jours.
(Belga 26/08/16)
Un quart des attentats suicides perpétrés dans le bassin du lac Tchad (Tchad, Cameroun, Niger et Nigeria) depuis 2014 l'ont été par des enfants, déplore jeudi l'Unicef dans un rapport sur l'impact des violences de Boko Haram dans la région. En plus des 2,6 millions de personnes actuellement déplacées, il est à craindre que 2,2 millions supplémentaires (dont la moitié sont des enfants) soient piégées dans des zones contrôlées par le groupe islamiste, s'inquiète l'organisation des Nations Unies pour l'enfance...
(Xinhua 26/08/16)
NEW YORK (Nations Unies), 25 août 2016 (Xinhua) -- Un nouveau rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) publié jeudi indique que des années de violence causées par le groupe Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad ont forcé 1,4 million d'enfants à fuir et ont pris au piège 1 million d'autres dans des zones difficiles à atteindre. Selon le rapport, environ 475.000 enfants dans cette région vont souffrir de malnutrition aiguë sévère cette année, contre 175.000 au début 2016. Le rapport note également que la plupart de la population déplacée, soit plus de 8 personnes sur 10, est hébergée par des familles...
(Agence Ecofin 26/08/16)
(Agence Ecofin) - En amont du Sommet des Nations unies pour les réfugiés et les migrants (19 septembre), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) vient de publier un rapport intitulé « Children on the move, children left behind » qui analyse l’impact de l’insurrection du groupe islamiste Boko Haram sur les enfants au Nigéria, au Cameroun, au Tchad et au Niger. Ce rapport indique qu’environ 38 enfants ont été utilisés pour perpétrer des attentats suicides dans ces quatre...
(Xinhua 26/08/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le Niger, qui vient de remporter la seconde médaille olympique de son histoire grâce à l'argent décroché par Abdoulrazak Issoufou Alfaga en taekwondo (+80kg) aux JO de Rio, la seconde médaille olympique de son histoire, est un vivier de jeunes talents dans cette discipline, mais ces derniers souffrent hélas d'un manque de soutien de l'Etat, estiment des pratiquants interrogés à Niamey. Face aux appels, le pouvoir a toutefois promis de s'engager. Le taekwondo est en effet l'un...
(AFP 25/08/16)
La désignation par l'organisation Etat islamique d'un quasi inconnu à la tête de Boko Haram en remplacement d'Abubakar Shekau ne doit rien au hasard. Elle était même inévitable, affirment les experts, car Abou Mosab Al Barnaoui, à peine 22 ans, n'est autre que le fils du fondateur du groupe jihadiste nigérian. De son vrai nom Habib Yusuf, Barnaoui "est l'aîné des fils encore en vie de Mohamed Yusuf, fondateur du Jamaa'atu Ahlis-Sunnah Lid-Da'wati wal-Jihaad", véritable nom de Boko Haram, affirme Fulan Nasrullah, spécialiste nigérian du conflit sur Twitter. Le lien de filiation a été confirmé par de nombreux experts...
(Agence Ecofin 25/08/16)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement du Niger a décidé d'émettre un emprunt obligataire de 38,8 milliards de FCFA, afin de solder sa dette intérieure et de redonner du souffle à son économie. Pour cela, le gouvernement du Niger et ceux qui l'accompagnent dans l'opération, ont créé un véhicule spécial d'investissement, notamment un Fonds Commun de Titrisation des Créances. Dans la pratique, la dette intérieure du Niger concernée par l'opération, sera transformée en certificats de reconnaissance de créances, qui seront remis...
(Le Monde 25/08/16)
Gataraoua est une île en plein désert. Un village abandonné des hommes lorsque le ciel leur tombe sur la tête, une fois par année. Chaque hivernage, la saison des pluies se précipite en torrents, gonfle la terre argileuse et noie les champs formant des marécages qui enclavent ce confetti perdu de l’Ouest nigérien. Toutes les routes qui mènent à cette butte de 1 134 âmes sont coupées. Dans le village, il ne reste presque que les femmes et leurs enfants...
(Financial Afrik 25/08/16)
L’Etat du Niger sollicite le marché financier régional par un appel public à l’épargne à travers l’émission d’obligations adossées à un Fonds Commun de Titrisation de Créances (FCTC), pour un montant global de 38 808 160 000 FCFA. Cette opération d’une durée de 5 ans, offre un taux de rémunération de 6,5% par an. Les souscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 septembre 2016. Les fonds qui seront levés sont destinés à l’apurement des reliquats à payer au titre de la dette...
(Tam-tam 24/08/16)
La marche politique du Niger est sans aucun doute entrée dans un nouveau tournant de son histoire et le paysage politique est aujourd’hui dans une phase de mutation profonde qui présage dans les jours, mois et années à venir des bouleversements dont les conséquences seront soit un bond démocratique en avant ou soit un recul synonyme d’une autre occasion ratée. Le MNSD Nassara parti historique du Niger et dont le président Seyni Oumarou était le chef de file de l’opposition...
(Le Sahel 24/08/16)
Poursuivant ses vacances dans son village natal de Dandadji, le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a présidé, mercredi dernier, une séance de plantation d'arbres dans le cadre de l'Opération ''Un village un bois''. C'est ainsi que le Président de la République a planté un arbre sur le site de Hakon Maina situé à 5 kilomètres du village. Le ministre de l'Equipement, le Gouverneur de la Région de Tahoua, les autorités administratives et coutumières de la...
(Le Sahel 24/08/16)
Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, a reçu hier matin, en audience, le ministre Fédéral des Ressources en Eaux du Nigéria, M. Suleiman Adamu, par ailleurs président du Conseil de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN). L'audience s'est déroulée en présence du ministre nigérien de l'Hydraulique et de l'Assainissement et du Secrétaire exécutif de l'Autorité du Bassin du Niger. A sa sortie d'audience, le ministre Fédéral des Ressources en Eaux du Nigeria, M. Suleiman Adamu, a indiqué...
(Afrik.com 24/08/16)
Le chef de la secte djihadiste de Boko Haram été blessé et plusieurs de ses lieutenants auraient été tués après un nouveau raid aérien de l’armée. Après un nouveau raid aérien de l’armée nigériane, le chef de la secte djihadiste Boko Haram, Abubakar Shekau, a été blessé et plusieurs de ses lieutenants auraient été tués. C’est ce qu’a annoncé l’armée nigériane, ce mardi 23 août 2016. Le raid de l’armée aurait eu lieu vendredi dernier dans le nord-est de ce...
(Xinhua 23/08/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les médecins spécialistes du Niger observent depuis lundi matin une grève de cinq jours sur l'ensemble du territoire national pour, disent-ils, "exhorter les autorités du pays à réparer l'injustice créée dans le secteur", a constaté à Niamey un correspondant de l'agence Xinhua. Au niveau des deux grands hôpitaux et à la maternité centrale de la capitale, dans plusieurs autres formations sanitaires publiques et privées, ainsi qu'au niveau des cabinets des médecins spécialistes, c'est le service minimum, toutes les activités sont perturbées. Depuis près de deux ans, un différend oppose les médecins spécialistes et le gouvernement nigérien sur le rehaussement de leur indice de base, proportionnellement à leur niveau....

Pages