| Africatime
(Afrik.com 24/04/14)
Avec seulement 20 000 barils par jour, le Niger est parvenu à rapporter davantage en deux ans qu’en 40 ans d’exploitation de l’uranium. Le professeur Moussa Zaki, qui animait la semaine dernière la première partie d’une conférence sur « La gestion de l’exploitation minière en Afrique à la lumière du différend actuel entre le Niger et Areva », organisée par des étudiants tchadiens et nigériens à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), au Sénégal, estime que l’équilibre financier entre la société Areva et l’Etat nigérien n’est pas équitable. Selon lui, Areva s’offre une manne financière importante dans l’extraction de l’uranium avec en retour un apport minime sur le budget national du pays. « Les plus...
(Tam-tam 24/04/14)
Rien ne va plus à l’Assemblée nationale du Niger. L’institution est bloquée. Le jeudi 17 Avril 2014, les parlementaires étaient en plénière pour le renouvellement annuel de leur bureau conformément à la loi. Tout s’est très bien déroulé pendant l’élection des 1er, 4ème et 5ème Vice-présidents. Ça s’est bien passé pour la simple raison que ces postes reviennent de droit à des militants de la majorité comme le stipule l’article 89 de la constitution qui dit : « l’Assemblée nationale est dirigée par un président assisté d’un Bureau. La composition du Bureau doit refléter la configuration politique de l’Assemblée nationale...
(Tam-tam 24/04/14)
Mohamed Ben Omar, le général 5 étoiles du Tazartché de Tandja Mamadou n’a pas tout à fait tort. Ce qui se passe au Niger est inédit dans le monde entier. Pendant que les dirigeants des pays instables cherchent par tous les moyens des solutions pour ramener la paix et la quiétude en leur sein, au Niger, c’est le pouvoir lui-même qui crée les conditions de déchirement. Ce qui se passe à l’Assemblée nationale depuis une semaine maintenant est tout simplement...
(Nigerdiaspora 24/04/14)
Le renouvellement du bureau et le dépôt d’une proposition de loi en vue de la révision du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ont provoqué une situation de crise entre la majorité et l’opposition qui s’affrontent depuis quelques jours. La situation s’est détériorée après que les députés de la majorité aient refusé de voter deux candidats de l’opposition aux postes de 2ème et 3ème vice-présidents, alors que ceux de l’opposition ont accordé leurs suffrages aux candidats de la majorité. Pour l’opposition,...
(Tam-tam 24/04/14)
Le programme décennal de développement de l’éducation (PDDE), déjà clos, sa mise en oeuvre a été un véritable fiasco car une partie de ces fonds fut détournée pendant même son exécution, un montant estimé à environ 4 milliards de francs CFA. L’affaire avait fait couler beaucoup d’encre et de salive jusqu’au point où certains ministres ou anciens ministres incriminés dans l’affaire avaient momentanément gardé prison pour certains faits qui leur étaient reprochés. Où se trouve la suite du le dossier...
(La Voix de l'Amérique 24/04/14)
En Afrique de l’Ouest, l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola ne semble pas ralentir. Si la semaine dernière, les responsables sanitaires semblaient optimistes, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) évoquait ce mardi un bilan humain plus lourd. Officiellement, on recense maintenant au moins 136 morts en Guinée, et six au Libéria. Selon le Dr Jonas Hagensen de l’ONG Médecins sans Frontières (MSF), un grand nombre de nouveaux malades savent parfaitement comment ils ont contracté la maladie : en côtoyant des personnes qui étaient déjà contaminées par le virus Ebola.
(Agence Ecofin 24/04/14)
Le groupe français de quincaillerie Mr. Bricolage a annoncé, le 23 avril, avoir conclu un accord avec le la société ivoirienne Yeshi Group pour renforcer son implantation en Afrique de l'Ouest et Centrale.L'accord porte sur le développement d'un réseau de magasins de bricolage sous enseigne Mr. Bricolage dans quatre pays, en l’occurrence la Côte d'Ivoire, le Congo, le Gabon et le Sénégal. «L’objectif à cinq ans est de 5 points de vente, dont le premier en 2015, et 9 possibles...
(APA 23/04/14)
APA-Niamey (Niger)- Le Conseil supérieur de la communication (CSC) examine ce mercredi, au titre de sa session ordinaire du mois d’avril 2014, les projets de résolution de création d’installation et d’exploitation des services de radiodiffusion sonore privés et associatifs. Les conseillers vont examiner ces projets de résolution en se basant sur les expériences passées en matière des autorisations et d'exploitation des fréquences des radios. Le paysage médiatique audiovisuel du Niger compte aujourd'hui 200 radios privés et communautaires. Mais ces radios...
(Le Sahel 23/04/14)
Face à la situation d'impasse que connaissent les travaux de l'Assemblée nationale relativement au renouvellement annuel des membres du Bureau de cette institution, les députés de la Majorité parlementaire, par la voix du député Mohamed Ben Omar, ont animé un point de presse, samedi dernier. Dans son intervention, l'honorable Mohamed Ben Omar a d'abord rappelé qu'à partir de la formation de ce Gouvernement national, le parti FA Lumana, qui était membre de la Majorité présidentielle et parlementaire, a quitté pour...
(Tam-tam 23/04/14)
Pour peu que l’on suive les différentes déclarations de nos hommes politiques avec l’oreille la plus naïve que possible, on comprendra beaucoup de choses. Un peu d’histoire, cela fait toujours du bien ! A la veille de la Conférence Nationale souveraine (11 Mai 1991, c’est loin pour vous,jeunes frères et sœurs), nos compatriotes qui étaient au fort de la chose politique se souviennent d’un document qui a circule et qui avait tellement défrayé la chronique que « le Must » consistait à l’avoir par tous les moyens. Il s’agissait de la stratégie du MNSD pour la gestion de « l’avènement démocratique » au Niger
(Tam-tam 23/04/14)
Depuis un certain temps, l’on constate une augmentation spectaculaire des montants de factures d’eau et d’électricité chez les abonnées des sociétés qui en fournissent. C’est un point de presse de rupture de silence mais aussi pour fustiger avec une énergie réelle les situations difficiles dans lesquelles les sociétés d’Etat d’eau et d’électricité sont en train de mettre les paisibles citoyens dans le cadre de la fourniture d’eau et d’électricité. Pour le cas de la Nigelec, il existe une manœuvre irréelle...
(Xinhua 23/04/14)
RABAT, (Xinhua) -- La Commission de la communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sollicite l'appui du Maroc afin d'asseoir la stabilité et la paix, et promouvoir le développement dans la région du Sahel, a affirmé mardi à Rabat, le président de l'organisation, Kadré Désiré Ouedraougou, en visite de travail au Maroc. "Nous avons élaboré une stratégie pour le Sahel destinée à consolider la paix et la stabilité dans la région (...) Nous sommes venus présenter cette stratégie...
(APA 23/04/14)
La présidente de la Cour de justice de la CEDEAO, Awa Daboya, a appelé mardi à la mise sur pied de la Cour d’appel de la CEDEAO. Mme Daboya a confié mardi aux journalistes à Abuja que cette cour d’appel permettrait aux citoyens des pays membres de la Communauté de contester les décisions de la cour de la CEDEAO. Elle a révélé que les juristes ouest africains étaient déjà en train de plaider auprès de la Cour de la CEDEAO...
(Le Quotidien d'oran 23/04/14)
L'Algérie abrite une réunion de «consultation» entre les 5 pays du Sahel (Mali, Niger, Tchad, Burkina Faso et Algérie) pour discuter sécurité et développement dans la région. La rencontre, organisée hier à l'hôtel El Aurassi, à huis clos, a regroupé le ministre malien de la Réconciliation nationale, Ould Sidi Mohamed Zahabi, les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, Yipène Djibrill Bassolé et du Niger, Mohamed Bazoum, ainsi que l'ambassadeur du Tchad à Alger, Salah Hamid Heguerra. Le ministre des...
(BFM TV 22/04/14)
Une bonne nouvelle pour Areva. Au Niger, le gouvernement ouvre la porte à un renouvellement des accords entre les deux pays. Ces accords permettraient au Français de continuer d'exploiter ses mines d'uranium. Les deux parties avaient engagé un bras de fer sur les modalités du renouvellement de ce partenariat indispensable pour les deux parties. Un bras de fer qui était en fait un jeu de dupes, car fondamentalement Areva et les autorités nigériennes étaient condamnés à s'entendre. Le Niger est...
(Le Griot 22/04/14)
Le ministre nigérien des Mines, Omar Hamidou Tchiana, a déclaré dans un entretien télévisé diffusé dimanche dernier, que le gouvernement nigérien était tout proche d’un accord avec le groupe français Areva sur l’exploitation de ses mines d’uranium. L’accord doit encore être finalisé et pourrait être signé dans les jours ou les semaines à venir. Le ministre nigérien ne s’est pas étendu sur le compromis qui serait en train d’être trouvé. Cette information va dans le même sens que celle laissée...
(Afrique Actualité 22/04/14)
Tout est parti du renouvellement du bureau de l'Assemblée nationale, commencé le 17 avril dernier. Deux députés de l'opposition n'ont pas bénéficié du suffrage de la majorité au pouvoir. Pourtant, l'opposition a voté pour tous les candidats de la majorité qui ont, tous été reconduits. « Nous, au niveau de la majorité, nous avions estimé que nous ne pouvons pas renouveler notre confiance à ces deux ex vice-présidents de l'Assemblée nationale. Je crois que c'est tout à fait souverain, tout...
(Agence Ecofin 22/04/14)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement du Niger s'apprête à renouveler ses accords avec le groupe énergétique français Areva, sur l'exploitation de ses mines d'uranium et une annonce pourrait intervenir dans les prochaines semaines, voire les prochains jours, a fait savoir le ministre nigérien des Mines. « Nous sommes près d'un accord. Il ne reste qu'à le finaliser. Nous signerons dans les semaines, voire les jours qui viennent », a déclaré Omar Hamidou Tchiana, dans un entretien diffusé dimanche soir par...
(Reuters 22/04/14)
Le gouvernement du Niger s'apprête à renouveler ses accords avec Areva sur l'exploitation de ses mines d'uranium. Une annonce pourrait intervenir dans les prochains jours, a déclaré le ministre des Mines Omar Hamidou Tchiana. Le Niger, quatrième producteur mondial d'uranium et l'un des pays les plus pauvres du monde, souhaite augmenter les revenus qu'il tire de l'exploitation de ses ressources par Areva, mais le groupe français juge qu'une remise en cause des conditions financières rendrait cette exploitation déficitaire. "Nous sommes...
(Financial Afrik 22/04/14)
Quatrième exportateur mondial d’uranium, le Niger est sur le point de boucler un nouvel accord minier avec Areva, a fait savoir le ministre des mines, Omar Hamidou Tchiana. Dans un entretien à l’agence Reuter, l’officiel déclare que la signature entre les deux parties interviendra dans les semaines, voire les jours à venir. Ouvertes il y a deux ans, les négociations n’ont pas pu être bouclées au 31 décembre 2013, date d’expiration du précédent accord de 10 ans liant le Niger...

Pages