| Africatime
Dimanche 01 Mars 2015
(La Voix de l'Amérique 28/02/15)
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge nigérienne ont distribué des vivres à quelque 5.000 personnes mais les besoins restent immenses. Au Niger, l'état d'urgence est maintenu dans la région de Diffa, à la frontière avec le Nigeria. Depuis le 6 février, la milice islamiste nigérianne Boko Haram multiplie les attaques. Les combats et violences ont fait de nombreuses victimes et provoqué le déplacement de milliers de personnes. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge nigérienne ont distribué des vivres à quelque 5.000 personnes dans les localités de Kablewa, Ouidi, Kawa et Djariho, qui ont accueilli un grand nombre de déplacés suite aux combats.
(Xinhua 28/02/15)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a de nouveau condamné fermement vendredi les attaques aveugles et indicibles perpétrées par le groupe terroriste Boko Haram contre les populations civiles au Cameroun, au Tchad, au Niger et au Nigeria. Dans un communiqué de presse publié au siège de l'ONU à New York. le chef de l'ONU s'est particulièrement insurgé contre les enlèvements d'enfants par le groupe et leur utilisation, notamment comme "kamikazes". M. Ban a accueilli positivement les mesures prises par les pays de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) et du Bénin, avec le soutien de l'Union africaine, en faveur de la mise sur pied de la Force spéciale mixte multinationale...
(AFP 27/02/15)
L'Assemblée nationale du Niger a prolongé à l'unanimité et pour trois mois l'état d'urgence dans la région de Diffa (sud-est), à la frontière avec le Nigeria, visée par des attaques de Boko Haram depuis trois semaines, a annoncé jeudi son président. "Nous avons adopté par 83 voix, 0 contre, le texte de loi portant prolongation de trois mois de l'état d'urgence à compter du 27 février 2015 dans la région de Diffa", a déclaré Amadou Salifou, le président de l'Assemblée,...
(APA 27/02/15)
L’assemblée nationale du Niger vient de voter à l’unanimité la loi portant prorogation de l’état d’urgence à Diffa pour une période de trois mois en vue de permettre aux Forces de défense et de sécurité en lutte contre la secte islamiste Boko Haram, de continuer à user de pouvoirs exceptionnels pour finir de sécuriser la région. Ainsi, les 83 députés présents à l’hémicycle lors du vote ont tous suivi les consignes de vote de leurs groupes parlementaires et ont voté...
(Xinhua 27/02/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- Face à la persistance des attaques du groupe terroristes Boko Haram, le parlement nigérien réuni jeudi en session extraordinaire a adopté à l'unanimité un projet de loi portant prorogation de l'état d'urgence pour une durée de 3 mois à compter du 27 février dans la région de Diffa. L'état d'urgence, instauré le 10 février dans la région de Diffa pour une durée de 15 jours, a expirée le 25 février dernier. Pendant sa durée, le ministre nigérien...
(AFP 27/02/15)
Les territoires plongés dans la crise par Boko Haram, au sud du Lac Tchad, abritaient auparavant un empire islamique puissant et millénaire, auquel les insurgés nigérians se sont référés à plusieurs reprises pour donner à leur combat une légitimité historique. Mais selon plusieurs spécialistes interrogés par l'AFP, cette filiation autoproclamée au prestigieux empire de Kanem-Bornou est inopérante auprès des populations locales, premières victimes des exactions à grande échelle des insurgés. Si les frontières de l'empire de Kanem-Bornou ont sans cesse fluctué, entre son émergence au IXe siècle et sa chute dans les années 1890, le royaume englobait à son apogée le nord-est du Nigeria...
(Les Afriques 27/02/15)
Le président-directeur général de la Société islamique pour le développement et le ministre d'Etat, ministre du Plan, Amadou Cissé, ont co-paraphé un accord pour une opération d'émission sukuk, d'un montant de 150 milliards de f CFA sur une durée de cinq ans (2015-2020). Le Niger dans les starting-blocks. Après le succès de l'emprunt obligataire halal d'un montant de 100 milliards de f CFA émis sur le marché financier international par l'Etat du Sénégal, Niamey se met en piste. L'Etat nigérien...
(Agence Ecofin 27/02/15)
(Agence Ecofin) - La Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), filiale de la Banque islamique de développement, a annoncé, le 26 février, que le Niger compte émettre des sukuks d’un montant de 150 milliards de francs CFA (260 millions de dollars). Ces sukuks seront émis au cours des cinq prochaines années dans deux opérations distinctes d’une valeur de 75 milliards de francs CFA chacune, a précisé la SID dans un communiqué. «Le gouvernement a déjà un certain...
(Afrique 7 27/02/15)
Dans une région minée par la violence terroriste, la pauvreté et le sous-développement, et dans laquelle s’activent les groupes djihadistes, les tensions intercommunautaires et les trafics en tout genre, la ville d’Agadez au Niger a pris pour une semaine le titre de « capitale de la paix ». Elle accueille la première édition d’un festival mêlant culture, artisanat, forum citoyen, débats religieux et ateliers sur l’entreprenariat, destiné aux jeunes. Les organisateurs de cet évènement ont pour objectif de relancer l’activité...
(Les Afriques 27/02/15)
Dans ce qui est communément appelé l'affaire du ''scandale BIA Niger", premier établissement historique du pays et deuxième sur la place bancaire de Niamey, l'eau continue de couler sous les ponts. La traque des débiteurs (plus de 26 milliards de f CFA de créances douteuses et litigieuses) engagée par les nouvelles autorités de la banque passe à une vitesse supérieure. Sur injonction de la banque, le tribunal de Niamey a ordonné illico presto le gel des comptes de THS-Niger appartenant...
(PANA 27/02/15)
La Banque africaine de développement (BAD) est le fer de lance du développement d'une politique qui aidera à éliminer les obstacles qui entravent la participation des femmes dans l'accès à l'énergie dans la région de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), a déclaré mercredi l'institution financière basée à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Grâce à cette politique, les gouvernements des 15 pays membres de la CEDEAO seront engagés à des actions concertées qui portent sur ??les disparités entre les sexes qui existent dans le secteur de l'énergie, selon un communiqué obtenu par la PANA auprès de la Banque. Il est prévu que cette démarche va orienter la région de l'Afrique de l'Ouest vers une trajectoire...
(AFP 26/02/15)
Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mercredi avoir repris sa distribution de nourriture dans le sud-est du Niger, en situation d'"urgence humanitaire", après deux semaines d'interruption liées aux attaques en territoire nigérien des islamistes de Boko Haram. Plus de 120.000 personnes ayant fui les violences de ce groupe armé au Nigeria, ainsi que la sévère répression des forces de sécurité nigérianes, se sont réfugiées dans la région de Diffa depuis avril 2013. A ces réfugiés s'ajoutent des milliers de Nigériens, qualifiés de "déplacés internes", qui ont quitté précipitamment leurs domiciles ces dernières semaines après des combats et se trouvent désormais "dans un dénuement total"...
(RFI 26/02/15)
Au Niger, le parti au pouvoir s'organise en vue de la présidentielle, qui devrait se tenir au premier trimestre 2016. Dans cette perspective, Mohamed Bazoum, qui était jusque-là ministre des Affaires étrangères, a été nommé ministre d'Etat, sur un poste qui lui donne plus de latitude pour préparer son parti. Avec ce statut de ministre d'Etat, Mohamed Bazoum confirme son rang d'homme de confiance du président. Son rôle consistera à « traiter de dossiers transversaux, notamment de questions sécuritaires »...
(Le Monde 26/02/15)
 
00:00
Au Niger, plusieurs dizaines d'églises ont été saccagées au mois de janvier à la suite de la publication de caricatures du prophète Mahomet par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Environ 80 % des lieux de culte chrétiens auraient ainsi été détruits. Si le clergé redoute de nouvelles menaces, il tente d'organiser la reconstruction de salles de prière.
(L'Express 26/02/15)
Agadez, principale ville au nord du Niger, arbore jusqu'à samedi le titre de "capitale de la paix". L'ancienne cité caravanière accueille un festival mêlant culture, forum citoyen, débat religieux et entreprenariat. Une initiative salutaire au coeur du Sahel, miné par la violence djihadiste et le sous-développement. Un souffle d'espoir venu du désert. Une piste à explorer pour les pays du Sahel, minés par la pauvreté et le sous-développement, sur lesquels prospèrent groupes djihadistes, tensions intercommunautaires et trafics en tout genre...
(BBC 26/02/15)
La Croix-Rouge a annoncé que des milliers de déplacés vivent dans un dénuement total dans la région de Diffa au Niger, en raison du conflit qui sévit depuis plusieurs mois dans le nord-est du Nigeria et qui s'est étendu. La Croix rouge a annoncé qu'une partie de ces déplacés viennent de la ville de Bosso, où les combats les ont pris au dépourvu. Le Programme alimentaire mondial a annoncé mercredi avoir repris sa distribution de nourriture dans le sud-est du...
(Jeune Afrique 26/02/15)
Mohamed Bazoum, le ministre nigérien des Affaires étrangères, a été promu mercredi ministre d'État à la présidence. Il est remplacé à la tête de la diplomatie nigérienne par Kané Aïchatou Boulama, jusqu'à présent directrice de cabinet du Premier ministre, Brigi Rafini. C'est une nomination sur mesure voulue par le président Mahamadou Issoufou. Mohamed Bazoum, ministre des Affaires étrangères depuis 2011, a été promu mercredi 25 février ministre d'État à la présidence. En le nommant ainsi à ses côtés, le chef...
(APA 26/02/15)
Les associations d’éleveurs du Niger regroupées au sein du Réseau des Chambres d’Agriculture du Niger (RECAN), ont procédé ce mercredi au lancement de la Campagne « Sauvons les terres pastorales » en vue d’attirer l’attention des décideurs sur la disparition progressive des terres pastorales au Niger. En effet, selon ce collectif, chaque année, du fait du grignotage des terres, et au rythme de la croissance démographique actuelle, un quarantième de la réserve foncière sahélienne, autrement dit des terres pastorales, est...
(Agence Ecofin 26/02/15)
Agence Ecofin) - «Sauvons les terres pastorales». C’est le nom de la campagne lancée par le Réseau des Chambres d’Agriculture du Niger (RECAN) afin de tirer sur la sonnette d’alarme face à la réduction des terres pastorales dans le pays. Selon cette association, le Niger pourrait bien ne plus disposer de terres pastorales d’ici 40 ans si leur disparition se maintient à son rythme actuel. Le pays qui dispose de 15 millions d’hectares d’espaces agricoles, voit progressivement la proportion consacré...
(PANA 26/02/15)
Le gouvernement nigérien et la Société islamique de développement du secteur privé (Icd, sigle anglais) ont signé mercredi à Niamey, un accord de mise en œuvre du Programme financier Sukuk d’un montant total de 150 milliards FCFA, annonce un communiqué transmis à la PANA. Cet accord a été signé par le ministre d’Etat nigérien chargé de la Planification économique, de l’Aménagement du territoire et du Développement communautaire, Amadou Boubacar Cissé et le directeur général d’Icd, Khaled Al Aboodi. Ce programme...

Pages