| Africatime
Jeudi 02 Juillet 2015
(Agence Ecofin 02/07/15)
(Agence Ecofin) - GoviEx Uranium Inc, minière canadienne active sur le potentiel uranifère du Niger, a introduit, a-t-elle annoncé le 30 juin, une demande de permis d’exploitation de l’uranium de Madaouela, district uranifère d’Arlit, dans le nord du Niger. L’introduction de cette demande auprès du gouvernement du Niger est « une étape décisive dans le processus de mise en valeur » de ce projet, a expliqué Daniel Major, CEO de GoviEx. A son analyse, le projet Madaouela a le potentiel pour approvisionner le marché international et cela ne sera effectif que lorsque l’environnement s’y prêtera favorablement. GoviEx Uranium compte parmi ses actionnaires principaux Cameco Corporation...
(Xinhua 02/07/15)
GENEVE, (Xinhua) -- Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a appelé mercredi à une réponse de grande envergure, tout en exhortant les gouvernements de la région du lac Tchad à veiller au respect des droits humains dans les mesures prises contre le groupe extrémiste, face à l'ampleur des exactions commises par Boko Haram. S'exprimant au siège du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève, le Haut-Commissaire a affirmé que ses équipes ont été en mesure de documenter des violations des droits de l'Homme "étendues et de grande envergure" perpétrées par Boko Haram. Des experts du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme (HCDH) se sont rendus sur le terrain, notamment...
(BFM TV 01/07/15)
Des Touaregs ayant aidé à la libération, en 2011 et 2013, des sept otages français enlevés en 2010 sur le site Areva d'Arlit, au Niger, demandent à être payés par les groupes Areva et Vinci, les employeurs des ex-otages. Plus d'un an et demi après la libération des otages français au Sahel, en octobre 2013, les négociateurs sortent de l'ombre. Après Jean-Marc Gadoullet, cet ancien agent de la DGSE ayant oeuvré à la libération des Français enlevés à Arlit, qui affirmait, début juin, n'avoir toujours pas touché un centime des groupes Areva et Vinci...
(France TV Info 01/07/15)
Ils ont aidé à la libération de sept otages français enlevés en 2010 sur le site d'Areva au Niger, et demandent aujourd'hui à être rémunérés. Un autre intermédiaire, ex-colonel de la DGSE, demande également son dû. Ils sortent de l'ombre pour réclamer leur dû. Selon RTL, un Touareg ayant été mandaté par Areva et Vinci pour négocier avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) la libération des otages enlevés en septembre 2010 sur la base d'Arlit, au Niger, assure que lui et ses amis n'ont toujours pas été payés. Vendredi 26 juin, il était à Paris pour tenter de rencontrer les sociétés et régler ce litige.
(Le Monde 01/07/15)
Ils disent avoir « fait un travail », ils réclament leur dû. Un ancien colonel de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) reconverti dans la sécurité privée, Jean-Marc Gadoullet, et un rebelle touareg malien devenu député, Ahmada Ag-Bibi, réclament ensemble 1,5 million d’euros à chacun des groupes Areva et Vinci. La somme, selon eux, aurait dû leur être versée par les deux entreprises au terme du contrat qui les liait à elles pour la libération, en 2013, de leurs employés retenus par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). « Il me manque les deux tiers de mes engagements », affirme M. Gadoullet, que Le Monde a rencontré à Paris le 25 juin 2015.
(MondAfrique 01/07/15)
En 2015, entre 80 000 et 120 000 migrants ont traversé le Niger, importants pays de transit en Afrique vers les pays du nord. Appuyés par l'Europe, les autorités nigériennes prennent des mesures. Mettre fin aux naufrages désespérants de migrants perdus dans les flots de la Méditerranée, aux portes de l’Europe. Les bloquer, les stopper avant la mer. L’Europe continue de se débattre avec la migration, entre l’intolérance d’une partie de son opinion publique devenue obsessionnelle sur le sujet et des valeurs supposément humanistes qui font obstacle aux réponses les plus rudes. Faute de solution réaliste, l’important c’est de prétendre pouvoir agir.
(RFI 01/07/15)
Le Niger a adopté une loi pour lutter contre le trafic de migrants. La loi est entrée en vigueur fin mai dernier. La police a commencé à mettre cette nouvelle loi en application, en arrêtant les migrants et leurs passeurs. Une soixantaine de migrants ont ainsi été appréhendés à Agadez, d'où certains partent pour rejoindre la Libye. Une soixantaine de migrants et leurs passeurs ont été interpellés lundi 29 juin dans différents ghettos à travers la ville d’Agadez. Les ghettos...
(Xinhua 01/07/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- En raison du nombre grandissant de bacheliers, quatre nouvelles universités publiques ouvriront leurs portes à la rentrée prochaine au Niger, a déclaré mercredi le ministre des Enseignements supérieurs, Asmane Abdou, à l'occasion du début des épreuves des examens du baccalauréat 2015. En effet, quelques 38.489 candidats ont entamé mercredi, dans 101 centres, les épreuves des examens du baccalauréat session 2015 au Niger, contre 38.454, en 2014, sur l'ensemble du territoire national. Dans un message, la veille, le...
(APA 01/07/15)
APA-Niamey (Niger) - Au total 38 489 candidats, répartis entre 101 centres d’examen ont entamé ce mercredi au Niger les examens du Baccalauréat pour la session 2015. L'année dernière, ils étaient 38 454 candidats répartis dans 80 centres. Cette année et, dans le détail, on note pour le compte du baccalauréat secondaire général, 36 293 dont 15 072 à Niamey et 21 221 en région. Dans le même temps, 1299 candidats sont inscrits pour le baccalauréat de technicien. A ce...
(IRIN 30/06/15)
Niamey/Dakar , (IRIN) - En novembre dernier, des membres de Boko Haram sont arrivés chez Fanna Liman Mustafa, 25 ans, et ont incendié sa maison de Baga, dans le nord-est du Nigeria. Elle a décidé de fuir au Niger avec ses quatre enfants. Le destin a voulu qu'elle ait de la chance : les militants islamistes sont revenus au mois de janvier et ont massacré des centaines, voire des milliers de civils. « Nous avons tout perdu dans l'incendie causé...
(APA 30/06/15)
APA-Niamey (Niger) - Le parc des abonnés fixes et mobiles au Niger a connu une hausse de 22,76 % l’année dernière, selon le Conseil national de régulation des télécommunications (CNRTP) dans son rapport annuel d’activités remis lundi au Premier ministre Brigi Rafini. Se référant aux statistiques livrées par l'Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) le président du CNRTP, Iro Sani a expliqué que le parc d'abonnés fixes et mobiles est passé de 5 069 287 abonnés en...
(Le Sahel 30/06/15)
Comme il l'a fait, depuis 2011, durant le mois béni du Ramadan, le Président de la République, Chef de l'Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a convié, hier soir au Palais de la Présidence, les présidents des institutions de la République, les députés nationaux et les membres du gouvernement pour la rupture collective du jeûne. Ce geste s'inscrit dans la droite ligne d'une tradition désormais établie qui consiste à inviter les différentes couches sociopolitiques et professionnelles de notre pays pour passer des...
(Acturoutes 30/06/15)
Le Conseil d’Administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) vient de donner son Ok pour 9 propositions de prêt à long et moyen termes d’un montant total de 73 milliards de FCFA. Parmi les pays bénéficiaires figure la Côte d’Ivoire. Mas c’est au Niger et au Sénégal que seront réalisés les projets concernant la voirie. Il s’agit de la réhabilitation et l’aménagement de voies structurantes dans la ville de Maradi (Niger) pour un montant 10 milliards de F CFA...
(Tam-tam 30/06/15)
Selon des sources dignes de foi, l’Assemblée nationale aurait autorisé la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire à l’ARTP (autorité de régulation des télécommunications et de poste). En effet, depuis 2013, cette institution est au centre de plusieurs scandales financiers qui continuent toujours de défrayer la chronique et qui ont montré aux Nigériens la tricherie sur laquelle est assise la renaissance. De ces scandales financiers, on peut, entre autres, citer le marché de 25 Milliards 800 millions de FCA...
(Radio Vatican 30/06/15)
Il était présent lundi au Vatican aux côtés du Pape François pour la messe de la Saint-Pierre-et-Paul, et la remise des palliums : Mgr Laurent Djalwana Lompo, le nouvel archevêque de Niamey, au Niger. Il a pris la tête d’une Eglise qui a vécu des heures sombres ces derniers mois. Des manifestations de protestation contre la diffusion de nouvelles caricatures du prophète Mahomet par l’hebdomadaire Charlie hebdo avaient en effet dégénéré en émeutes dans les deux principales villes du pays,...
(AFP 29/06/15)
Plus d'une centaine d'hommes, allongés sur des nattes, dorment à la gare routière d'Agadez : tous sont orpailleurs, de retour ou en partance pour l'extrême-nord du Niger, autant d'acteurs anonymes de l'incroyable ruée vers l'or qui s'est emparée du pays depuis deux ans. L'histoire aurait démarré de manière presque banale. "Au départ, des gens se sont ensablés avec leur voiture dans le désert. En se dégageant, ils ont trouvé quelques pépites. C'était en 2013, près de Djado", raconte El-Hadj Mohamed...
(APA 29/06/15)
Le gouvernement du Niger et la banque chinoise EXIM-Bank, ont signé une convention d’entente portant sur la réduction d’une dette de 183 millions de dollars, due par le Niger à la banque chinoise, a appris APA samedi de source gouvernementale Aux termes de cette convention, la banque chinoise a réduit la dette à 20 millions de dollars dont 5 millions payables immédiatement, mettant ainsi fin à un contentieux vieux de plus de 20 ans. Selon Gandou Zakara, Secrétaire général du...
(RFI 29/06/15)
Dans le nord du Niger, c’est l’harmattan qui souffle, c’est la période où il fait le plus chaud. La demande en eau et en électricité augmente considérablement. Faute de solution, la pénurie ne fait qu’accroître d’année en année. Comment cette situation est vécue sur place ?
(Le Sahel 29/06/15)
Le 26 juin dernier, le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, a donné le premier coup de pelleteuse lançant les travaux du troisième échangeur de la ville de Niamey dénommé ''Echangeur Diori Hamani'' et d'aménagement de la zone du marché de Katako. La cérémonie consacrée à l'événement a mobilisé le Président de l'Assemblée nationale, le Premier ministre, SE. Brigi Rafini, les députés nationaux, les représentants des autres institutions de la République, les membres du gouvernement, ceux du corps diplomatique,...
(Le Sahel 29/06/15)
M. le coordonnateur, le recensement électoral a atteint aujourd’hui sa vitesse de croisière. Pouvez-vous nous dire comment le Comité National chargé du Fichier Electoral Biométrique (CFEB) a organisé ce recensement sur le plan pratique et comment est-il mené actuellement ? Je voudrais d’abord vous remercier pour l’opportunité que vous nous donnez de parler du processus de recensement électoral que nous conduisons. Je voudrais aussi profiter pour souhaiter un bon mois de Ramadan à toute la communauté musulmane du Niger. Pour...

Pages