Jeudi 23 Novembre 2017

Niger

(AFP 09/10/17)
Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, dont plus de 2.300 membres présumés sont jugés à partir de ce lundi, mène une lutte armée dans la région du lac Tchad depuis 2009 et s'est affilié au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Ses offensives ne se cantonnent pas au Nigeria, mais se prolongent au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. A l'origine de nombreux raids et attentats-suicides souvent menés par de jeunes adolescentes, Boko Haram utilise aussi les kidnappings de masse comme mode de recrutement. - Une secte radicale - Boko Haram signifie "l'éducation occidentale est un péché" en haoussa, la langue la plus parlée dans le nord du Nigeria. C'est à l'origine le surnom "populaire" qui a été...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Pour rendre conforme la structuration des pôles judiciaires du pays aux nouvelles réalités, le gouvernement a adopté en conseil des ministres, vendredi dernier, un projet de loi fixant l’organisation et la compétence des juridictions au Niger. C’est en ce sens qu’il a été décidé de créer une Cour d’appel dans chacune des régions du pays ; de supprimer les Cours d’assises et les remplacer par des Chambres criminelles au sein des Cours d’appels. Le projet de loi adopté compte également transformer plusieurs Tribunaux d’Instance en Tribunaux de Grande Instance ; de transformer en Tribunaux d’arrondissements communaux, des cabinets de Juges plus spécialement chargés des affaires civiles, commerciales et coutumières au niveau des cinq arrondissements communaux de la Ville de Niamey...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) va apporter un appui financier de 3 milliards FCFA (environ 5,4 millions $) à la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), pour la mise en œuvre du projet d’amélioration de la gestion du lac Tchad à travers le renforcement de la résilience aux changements. L’accord de financement a été signé entre les deux institutions, le vendredi 06 octobre dernier à N’Djamena, la capitale du Tchad, abritant le siège du CBLT. Selon le PNUD, ce projet dont les travaux démarreront avant fin 2017, fait partie d’un programme d’actions stratégiques couvrant la période 2014-2021 devant permettre la mise en valeur de la région du lac Tchad. Le projet d’amélioration de la gestion...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Les 4 opérateurs de téléphonie mobile menant leurs activités au Niger ont été sommés de payer une amende de plus de 3,5 milliards de Fcfa, pour n’avoir pas amélioré la couverture et la qualité de leurs services. L’information a été révélée sur la chaîne nationale par Aichatou Bety, membre de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp). C’est Celtel Niger, la filiale de l’Indien Bharti qui a été condamnée à la plus lourde amende soit 1,576 milliard de Fcfa. Pour l’Artp, l’opérateur n’a pas réduit les coupures de communications en dessous de 2%. Il lui est aussi reproché de n’avoir pas amélioré la qualité vocale dans les grandes villes du pays, notamment Niamey, Maradi, Agadez, Zinder. Orange-Niger du français...
(AFP 07/10/17)
L'embuscade qui a coûté la vie à huit soldats, américains et nigériens, mercredi au Niger montre toute la difficulté à lutter contre les groupes jihadistes dans le Sahel, en dépit de la montée en puissance des armées occidentales dans la région et de la création d'une force multinationale africaine G5-Sahel. La patrouille américano-nigérienne est tombée "dans une embuscade tendue par des éléments terroristes à bord d'une dizaine de véhicules et une vingtaine de motos" dans le sud-ouest du Niger près de la frontière avec le Mali, selon le ministère nigérien de la Défense. Quatre militaires nigériens ont été tués. Et le corps d'un quatrième militaire américain a été retrouvé mort sur les lieux, a annoncé vendredi le Pentagone. Ce guet-apens,...
(AFP 07/10/17)
L'Autorité de régulation des télécommunications et de la poste du Niger (ARTP, publique), a infligé plus de 3,5 milliards de francs CFA (5,3 millions d'euros) d'amendes aux quatre compagnies de télécoms actives dans le pays, pour ne pas avoir "amélioré" la couverture et la qualité de leurs services. La patronne de l'ARTP, Mme Béty Aichatou, a égrené à la télévision publique, les "griefs" retenus depuis 2016 contre les quatre compagnies dont une nationale et trois étrangères, et les montants des amendes. Celtel-Niger, une filiale de l’indien Bharti, a été condamnée à la plus lourde amende - 1,576 milliard de francs CFA (1,5% du chiffre d'affaires) - pour n'avoir pas "réduit les coupures" des communications "en dessous de 2%" et pour...
(AFP 06/10/17)
Le Niger a décrété trois jours de deuil national après la mort de quatre soldats nigériens et trois soldats américains dans une embuscade à la frontière avec le Mali, a annoncé la télévision publique alors que la traque des assaillants se poursuit. "En cette circonstance douloureuse, le gouvernement (...) décrète un deuil de trois jours", indique un communiqué lu à la télévision publique. Niamey a confirmé jeudi soir que quatre de ses soldats avaient été tués et huit blessés aux côtés des militaires américains qui ont également perdu trois hommes dans une attaque "terroriste" à la frontière avec le Mali. Une patrouille conjointe américano-nigérienne opérant dans la région de Tillabéri (sud-ouest) était tombée mercredi dans une embuscade tendue par des...
(RFI 06/10/17)
Après l'embuscade tendue à des forces spéciales nigériennes et des soldats américains à la frontière du Mali mercredi 4 octobre, le bilan est désormais de cinq soldats nigériens et trois américains tués. Deux soldats américains blessés ont été évacués en Allemagne. Pas de revendication à l'heure qu'il est mais les regards se tournent principalement vers un homme : Abou Walid al-Sahraoui, un Malien, dissident du mouvement Al-Mourabitoune. Abou Walid al-Sahraoui ne revendique que très rarement ses attaques. Ce n'est pas un communicant doté d'un réseau qui fait la promotion de ses faits d'armes...
(Le Monde 06/10/17)
Mali, Niger et Burkina Faso sont censés mener leur première opération militaire fin octobre, mais seul le contingent malien est opérationnel. Et l’argent manque encore. Des fils électriques désœuvrés s’échappent des murs en attendant d’être raccordés aux appareils de climatisation. Dans l’air chargé d’odeur de peinture fraîche, la voix grave de Jean-Yves Le Drian résonne dans le vide des salles. En visite au Niger, mardi 3 octobre, l’ex-ministre de la défense est venu évaluer l’état d’avancement des travaux de restauration de cet ancien centre d’instruction pour les blindés de l’armée nigérienne destiné à héberger l’état-major, pour la région Centre, de la « force conjointe G5 Sahel ». Pas besoin d’avoir été, comme l’actuel chef de la diplomatie française, ministre de...
(AFP 06/10/17)
Quatre soldats de l'armée nigérienne ont été tués et huit blessés mercredi, aux côtés de soldats américains, lors d'une embuscade tendue par des jihadistes dans le sud-ouest du Niger, a annoncé le gouvernement nigérien jeudi soir. "Une patrouille conjointe des Forces de défense et de sécurité (FDS-Nigériennes) et des partenaires américains évoluant dans la zone frontalière Mali-Niger est tombée dans une embuscade". "Le bilan s'établit comme suit : côté FSD (soldats nigériens) quatre morts et huit blessés. Côté partenaires américains trois morts et deux blessés", selon le communiqué du ministère nigérien de la Défense lu à la télévision publique par son porte-parole, le colonel Abou Targué.
(BBC 06/10/17)
Le président nigérien Mouhamadou Issoufou a rendu hommage jeudi aux soldats tués mercredi soir dans une embuscade à la frontière avec le Mali. "Notre pays vient une fois de plus de faire l'objet d'une attaque de groupes terroristes, attaque qui s'est soldée malheureusement par un nombre important de victimes", a-t-il déclaré en marge de l'ouverture du Forum des Premières dames de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Niamey. Des soldats américains et nigériens sont morts dans une embuscade dans le sud-ouest du Niger. M. Issoufou a fait observer "une minute de silence à la mémoire des soldats tombés sur le champ d'honneur" et "à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme". Lire la suite sur:...
(Afrique sur 7 06/10/17)
Une nouvelle attaque terroriste a été perpétrée, ce mercredi, à la frontière malienne. Plusieurs soldats nigériens et américains ont été tués au cours de cette attaque lors d’une patrouille conjointe. Le bilan, encore partiel, fait état de plusieurs tués et des soldats américains portés disparus. Des soldats américains et nigériens périssent dans une attaque terroriste Une attaque terroriste d’une rare violence. C’est le moins que l’on puisse dire, eu égard aux premières informations en notre possession. Des soldats nigériens du Bataillon de sécurité et de renseignement (BSR) et leurs formateurs américains sont tombés dans une embuscade tendue par un groupe d’hommes armés dans la région Nord-Tillabery. Ces assaillants venus du Mali voisin ont attaqué le village de Tongo Tongo, situé...
(RFI 06/10/17)
La mort de trois soldats américains tués dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour la présence de forces armées américaines dans une région en proie à d'innombrables attaques jihadistes et qui bénéficie d'une forte coopération militaire avec les Occidentaux. C'est la première fois qu'une présence opérationnelle de soldats américains est reconnue dans la zone sahélo-saharienne. Les activités américaines y sont pourtant nombreuses depuis le début des années 2000 : l'initiative Pan Sahel Initiative (PSI) de lutte contre le terrorisme lancée en 2002, renommée en 2004 Trans-Sahara Counter Terrorism Initiative (TSCTI). Des programmes de formations, d'entraînement et d'équipement... Et, chaque année, le très conséquent et médiatisé exercice Flintock qui s'est d'ailleurs déroulé à plusieurs reprises au Niger. Voilà...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité libre et illimitée entre les deux monnaies, qui donne droit aux pays de la zone, en cas d’épuisement de leurs réserves de change, à un découvert autorisé illimité sur leur compte en euros auprès du trésor français. « Si chaque...
(AFP 05/10/17)
Trois soldats américains et un membre d'une "nation partenaire" ont été tués au Niger au cours d'une opération anti-terroriste, a confirmé jeudi le commandement militaire américain en charge de l'Afrique (Africom). Deux autres soldats américains ont été blessés au cours de cette opération et ont été transportés en Allemagne dans l'hôpital militaire américain de Landstuhl où ils se trouvent dans un "état stable". La nationalité du 4e militaire tué dans l'opération n'a pas été précisée par Africom. L'attaque s'est produite à quelque 200 kilomètres au nord de Niamey, dans le sud-ouest du Niger, a précisé le commandement américain dans un communiqué, soit près de la frontière avec le Mali, où des groupes jihadistes opèrent. Les militaires tués n'ont pas été...
(AFP 05/10/17)
La mort de trois soldats américains dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour à quel point les forces américaines sont impliquées dans la lutte contre les jihadistes dans la région. Le commandement militaire américain pour l'Afrique a confirmé jeudi matin que trois de ses hommes avaient été tués "au cours d'une opération anti-terroriste menée conjointement avec les forces nigériennes à quelque 200 kilomètres au nord de la capitale Niamey dans le sud-ouest du Niger". Ce sont les premiers morts américains au combat dans le cadre de la mission de lutte contre les groupes jihadistes dans cette région. Un militaire américain était mort dans un accident de voiture au Niger en février. Un quatrième militaire "d'une nation partenaire"...
(AFP 05/10/17)
Le Niger a été frappé par une attaque "terroriste" ayant fait un "nombre important de victimes", a déclaré jeudi le président nigérien Mahamadou Issoufou en faisant référence à l'embuscade dans lequel sont tombés mercredi des soldats américains et nigériens dans le sud-ouest du Niger. "Notre pays vient une fois de plus de faire l'objet d'une attaque de groupes terroristes, attaque qui s'est soldée malheureusement par un nombre important de victimes", a-t-il déclaré à l'ouverture du Forum des Premières dames de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Niamey. "Les femmes et les enfants paient un lourd tribu au terrorisme de manière directe comme (...) victimes innocentes et de manière indirecte en tant que mères et épouses; elles...
(AFP 05/10/17)
Des soldats ont été tués mercredi dans une attaque "probablement terroriste" contre une patrouille américano-nigérienne dans le sud-ouest du Niger, près du Mali, a indiqué à l'AFP une source sécuritaire. Selon des informations de presse confirmées en partie par le commandement américain pour l'Afrique (Africom), trois soldats américains et plusieurs soldats nigériens ont été tués dans cette embuscade. La source sécuritaire a déclaré à l'AFP: "Nous avons perdu des éléments dans cette attaque, mercredi, dans la zone de Tillabéri", sans préciser le nombre des victimes et les circonstances de l'attaque.
(RFI 05/10/17)
Des assaillants en provenance du Mali voisin ont attaqué, mercredi 4 octobre, le village de Tongo Tongo dans la région Nord-Tillabery, au Niger. Des hommes du Bataillon Sécurité et Renseignement (BSR) nigérien ont organisé la poursuite mais sont tombés dans un guet-apens. Le bilan - non officiel - serait lourd : plusieurs soldats nigériens et américains ont été tués, d'autres sont portés disparus. Une opération de riposte est en cours. Le premier accrochage a d’abord eu lieu, mercredi 4 octobre, tout près du village nigérien de Tongo Tongo, non loin de la frontière malienne, au sud de Ménaka. Dans la poursuite engagée contre les assaillants en provenance du Mali voisin, les éléments des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs, des...

Pages

(Xinhua 24/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les médecins spécialistes du Niger ont entamé mercredi une nouvelle grève de cinq jours sur l'ensemble du territoire national pour "rappeler aux autorités du pays la réparation d'une injustice" créée dans le secteur, a constaté à Niamey un correspondant de Xinhua. Depuis près de trois ans, les médecins spécialistes exigent du gouvernement le rétablissement de l'équité notamment en rehaussant leur indice de base, proportionnellement à leur niveau d'études (4 à 5 ans de spécialisation après le doctorat), et en leur attribuant une grille salariale propre. Le gouvernement a rejeté leur revendication et dit ne pas pouvoir supporter le payement d'avantages supplémentaires à ces spécialistes, en dehors de la prime de spécialisation dont ils bénéficient déjà. Le secrétaire...
(AFP 23/08/17)
Trois policiers nigériens ont été condamnés mardi à un an de prison ferme pour avoir battu un étudiant lors d'une manifestation réprimée mi-avril sur le campus universitaire de Niamey, a-t-on appris de source judiciaire. "Les trois policiers ont été reconnus coupables de +coups et blessures avec préméditation+ et condamnés à un an de prison ferme", a indiqué à l'AFP une source judiciaire peu après le verdict. Les trois policiers, membres de la brigade anti-émeute, doivent également verser 15 millions de francs CFA (environ 23.000 euros) de dommages et intérêts à la victime. Lors d'une manifestation d'étudiants violemment réprimée le 10 avril, ces trois policiers ont été filmés à l'arrière d'un pick-up...
(RFI 23/08/17)
Trois policiers ont été condamnés mardi 22 août à un an de prison ferme pour avoir battu un étudiant lors de la manifestation du 10 avril qui avait dégénéré en affrontements entre jeunes et forces de l'ordre, faisant un mort côté étudiant et une centaine de blessés dans les deux camps. Au lendemain de la manifestation, une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux avait choqué plus d'un Nigérien : on y voyait un étudiant, couché à l'arrière d'un pick-up, battu à coup de matraque par des policiers. Face à l'émotion suscitée, la direction nationale de la police était sortie de son silence une semaine plus tard pour condamner ces pratiques et annoncer l'arrestation de trois policiers. Ce sont ces trois...
(Afrique sur 7 23/08/17)
L’Armée nigérienne a repris le dessus sur les terroristes de la secte islamique de Boko Haram en ravageant l’un de leurs camps, faisant en leur sein plus de quarante morts. Les combattants de Boko Haram sont en ce moment aux aboies. L’Armée du Niger vient de réaliser un grand exploit en ôtant la vie à une quarantaine de combattants terroristes de la secte islamique de Boko Haram. Ces djihadistes invétérés ont essuyé une grande défaite face à une armée nigérienne plus que décidée à en finir avec le terrorisme sur son territoire. Dans la région de Diffa où les affrontements ont eu lieu, il s’agissait pour les soldats de l’Armée nigérienne de faire des patrouilles pour épurer des localités de...
(BBC 23/08/17)
Au Niger, trois policiers sont condamnés à un an d'emprisonnement et au versement d'une amende de 15 millions de francs CFA à un étudiant en 3ème de médecine. Il l'avait passé à tabac à coup de matraque en avril dernier au cours d'une manifestation d'étudiants. Ceux-ci réclamaient le paiement de leurs bourses et des meilleures conditions d'études. L'incident avait suscité l'émoi dans le pays. La justice a reconnu les policiers coupables de coups et blessures avec préméditation. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41024799
(APA 23/08/17)
APA-Niamey (Niger) - Trois policiers ont été condamnés mardi à un an de prison ferme pour avoir passé à tabac un étudiant, 10 avril dernier, suite à des heurts entre policiers et les étudiants de l’Université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey ayant entrainé notamment le décès de l’étudiant Malah Bagalé. La scène avait été tournée et avait fait l’objet d’une vidéo qui a passée en boucle sur les réseaux sociaux. On y voyait en l’occurrence, un étudiant à l’arrière d’un véhicule pickup aux couleurs de la police, qui, pendant qu’il subissait les coups de matraques des policier en question, était sommé, à chaque coup de crier tantôt « vive la police », tantôt « abat l’USN (Union des scolaires nigérien)»...
(Agence Ecofin 23/08/17)
Un atelier régional des journalistes originaires des pays du G5 Sahel se tient à Niamey du mardi au vendredi prochain. L’objectif est d’outiller les journalistes, vecteur d’information de leur Etat, à promouvoir la paix et contribuer à la prévention des conflits dans une région où le contexte sécuritaire est fortement marqué par les menaces djihadistes. Le lancement du projet « Médias et prévention des conflits au Sahel » couplé à cet atelier intervient à la veille du déploiement de la force conjointe G5 Sahel (attendue à la fin de ce mois) et au lendemain de l’attaque d’un restaurant au Burkina Faso. «Nous attendons des médias qu’ils aillent chercher l’information, la vraie, qu’ils la diffusent correctement dans le cadre du développement...
(Autre média 22/08/17)
L’armée nigérienne a réussi un grand coup contre le groupe djihadiste nigériane Boko Haram, dont elle a tué près d’une quarantaine de membres armés dimanche dernier. L’armée nigérienne a indiqué que la neutralisation des éléments du groupe terroriste est intervenue lors d’une opération de ratissage dans l’extrême sud-Est du pays, près de la ville de Diffa. Du côté nigérien, cette offensive s’est soldée par la mort d’un soldat des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), qui a succombé à ses blessures au combat, selon les mêmes sources. Le groupe djihadiste Boko Haram qui terrorise l’ensemble de la région...
(AfricaNews 22/08/17)
Vivre avec le VIH sida, c’est le challenge que se sont donné Pelaguie, originaire de République Centrafricaine et Moké-Ekané, réfugié de la République démocratique du Congo. Après s‘être rencontrés, il y a 16 ans au Cameroun, le couple a décidé de former une nouvelle famille. Avec leurs deux enfants également séropositifs, ils sont passés du Cameroun au Nigeria et se sont installés au Niger. “Dieu merci, je l’ai vue au bureau du HCR. Elle avait l’air si triste, et je lui ai demandé pourquoi, et elle m’a tout raconté sur sa vie. Je lui ai dit :” Regarde-moi. Ainsi, va la vie. Je t’apprécie “. Et depuis, nous sommes restés ensemble.” Reconnait MOKÉ-EKANÉ. “Mon premier époux était capitaine dans la...
(La Voix de l'Amérique 21/08/17)
L’armée nigérienne annonce avoir tué une quarantaine combattants de Boko Haram dans la zone de Barwa, au nord-ouest de Diffa. Au moins un soldat de l’armée nigérienne a également perdu la vie à la suite des blessures reçues dans des combats, ont indiqué au correspondant de VOA Afrique au Niger des sources militaires et gouvernementales. Les Forces de défense de sécurité (FDS) ont menée une opération de ratissage dans la zone du 19 au 20 août. Lire sur: https://www.voaafrique.com/a/une-quarantaine-de-combattants-de-boko-hara...
(La Voix de l'Amérique 21/08/17)
La fête musulmane de Tabaski, au cours de laquelle les fidèles immolent un bélier, commence dans quelques jours. Le bélier n’est pas toujours accessible pour les petites bourses du fait de sa cherté comme au Niger. A Tourakou, le principal marché de bétail de Niamey, Hassane Diori explique que contrairement à l'année passée, l'offre est suffisante cette année. Pourtant les clients se font rares. Assis sous un hangar, le revendeur Issaka s'inquiète. Cela fait quatre jours qu'il est là avec neufs gros béliers. ''Aucun client n'est venu me demander leur prix'', se désole-t-il. Hassane Diori, le responsable du comité de gestion du marché le rassure : "il reste quelques jours. Les Nigériens attendent toujours les derniers jours mais surtout le...
(APA 19/08/17)
APA-Niamey (Niger) - La principale plage et lieu de villégiature situé sur les bords du fleuve Niger, dénommée la Pilule, a été fermée jusqu’à nouvel ordre sur décision du gouverneur de la région de Niamey, Seydou Ali Zataou. La décision a été prise hier, jeudi soir, à l’issue d’une réunion du Comité régional de sécurité qui a fait le constat selon lequel la Pilule, qui est censée être un espace récréatif pour les jeunes, est devenue un lieu de débauche et d’insécurité. Selon Seydou Ali Zataou, cette mesure concerne également les espaces comme le centre aéré Kanazi ou encore les environs de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). Des espaces tous situés à la rive droite du...
(AFP 18/08/17)
Un tir d'un gendarme nigérien a été à l'origine de la mort d'un étudiant lors d'une manifestation violemment réprimée mi-avril sur le campus universitaire de Niamey, selon un rapport d'enquête dont l'AFP a eu connaissance vendredi. "De l'avis de Commission d'enquête indépendante (CEI), l'étudiant Mala Bagalé a été victime du tir d'un projectile d'un élément non identifié de la gendarmerie", affirme le rapport remis jeudi au gouvernement. "Le rapport de la police scientifique corrobore la thèse du tir à bout portant à moins de 100 mètres (sic) et écarte en même temps l'hypothèse d'une chute fatale sur une quelconque pierre", souligne le rapport. Cheikh Ali Ben Salah, un membre de la commission, a expliqué sur la radio publique que les...
(APA 17/08/17)
APA - Bamako (Mali) - La force conjointe de pays du G5 sahel (Burkina, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), se met progressivement en place et les attentats terroristes survenus dimanche soir au Burkina, pourraient accélérer le processus, même si le financement nécessaire au fonctionnement de la force est loin d’être bouclé. Forte de 5000 hommes au départ, la force conjointe du G5 sahel devrait être prioritairement déployé dans zones frontalières des pays membres et dans le nord du Mali, particulièrement touché par les actes terroristes. Aujourd’hui, les préparatifs de la mise en place de la force conjointe avance et selon le ministre secrétaire général de la présidence, le président Ibrahim Boubacar se rendra d’ici la fin du mois d’août à...
(Xinhua 16/08/17)
Le représentant de l'Administrateur intérimaire du Centre régional AGRHYMET du Niger, Alhassane Agali, a invité lundi à Cotonou, les dirigeants politiques des pays du Golfe de Guinée, à renforcer les capacités des cadres des services nationaux pour mieux prévoir les risques agro-climatiques qui pourraient être liées à la petite saison des pluies. S'exprimant à l'ouverture de l'atelier de prévision saisonnière des caractéristiques agro-climatiques pour les pays du Golfe de Guinée, M. Agali a déploré le fait que l'Afrique subsaharienne est considérée comme l'une des régions au monde les plus vulnérables aux effets des variabilités et du changement climatique à cause de la recrudescence des phénomènes climatiques et météorologiques extrêmes, tels que la sècheresse et les inondations. "De même, la conjugaison...
(RFI 14/08/17)
Les résultats d'une évaluation des enseignants contractuels ont été rendus publics vendredi 11 août. Les professeurs devaient réaliser deux exercices, l'un en français et l'autre en mathématiques, et les notes sont désastreuses. Plus de 19 % d'entre eux obtiennent moins de 5 sur 20. Des résultats très alarmants. Au Niger, sur 80 000 enseignants, 60 000 sont des contractuels. « Nous leur avons posé des questions très simples du niveau CE2 et du niveau CM2, explique Daouda Marthé, le ministre de l’Education nigérien. En maths par exemple, dans le nombre 767 kilogrammes, qu’est-ce qui représente les kilogrammes, les hectogrammes et les décagrammes et les grammes.
(Xinhua 14/08/17)
Les autorités nigériennes et maliennes s’engagent à matérialiser très prochainement la frontière commune aux deux pays héritée de la colonisation en 1960, longue de plus de 800 km, apprend-on vendredi à Niamey de source officielle. Les experts des deux pays sont en réunion pour trois jours dans la capitale nigérienne, Niamey, dans le cadre de la 4ème session de la Commission mixte paritaire axée sur la matérialisation de ladite frontière. Il s’agit pour eux de faire l’état des lieux, de réfléchir et de proposer des mesures concrètes afin de surmonter les problèmes transfrontaliers par une délimitation et une matérialisation effective de la frontière. Le secrétaire permanent de la Commission nigérienne des Frontières a exhorté les experts à parvenir à des...
(Autre média 14/08/17)
La compagnie aérienne turque Turkish Airlines a affrété pour la première fois un airbus A 330 de 305 places, pour convoyer des pèlerins nigériens sur les lieux saints de l’Islam à l'occasion du Hadj 2017 (grand pèlerinage à la Mecque), a constaté Anadolu à Niamey. L’appareil de dernière génération a acheminé, vendredi en fin de journée, 290 candidats nigériens vers l'Arabie Saoudite. « Nous allons convoyer cette année environ 500 pèlerins nigériens en direction de l’Arabie Saoudite venant de diverses agences de voyage nigériennes en vols réguliers. Nous avons commencé par convoyer 290 pèlerins venant tous de l’agence Almanassik. Nous avons voulu les regrouper dans un même vol pour leur permettre d’être bien encadrés» a expliqué à Anadolu Muzaffer Rïfaïglu,...
(Le Monde 11/08/17)
Selon les chercheurs Yvan Guichaoua et Mathieu Pellerin, si Niamey ne connaît pas les affres sécuritaires de son voisin, c’est en partie du à une gestion plus fine des équilibres ethniques. Mali et Niger sont voisins et appartiennent au même espace sahélo-saharien. Mais sont-ils semblables ? Certes, tous deux doivent gouverner avec peu de moyens des zones géographiquement et culturellement éloignées de leur capitale, et, depuis les indépendances, ces périphéries s’opposent de manière cyclique et violente aux pouvoirs centraux. Mais en 1963, à la première révolte touareg, seul le nord du Mali s’est rebellé. Tout comme en 2012, dans le sillage de la chute du régime de Kadhafi en Libye. De fait, l’année 2012 marque une spectaculaire divergence des trajectoires...
(Le Sahel 10/08/17)
Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, assurant l’intérim du Premier ministre a présidé hier matin à l’Académie des Arts Martiaux de Niamey, l’ouverture des travaux du 3ème Forum international des jeunes sur la paix, la sécurité et l’immigration irrégulière. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des députés nationaux, de plusieurs membres du Gouvernement, des membres du Corps Diplomatique et des organisations internationales accréditées au Niger, du Secrétaire Exécutif de la CONFEJES, du Secrétaire Exécutif du G5 Sahel et des autorités régionales et communales de la Région de Niamey, du Président du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), Vice-président de l’Union Panafricaine de la Jeunesse et de plusieurs invités. Deux jours durant, participants, des jeunes...

Pages

(AFP 12/04/17)
L’économiste nigérien Abdallah Boureima a été désigné nouveau président de la Commission de l’UEMOA à l’occasion de la dernière conférence extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation sous régionale qui s’est tenue le 10 avril dernier à Abidjan. Cette nomination met ainsi fin au feuilleton diplomatique dont le Niger et le Sénégal ont été les principaux acteurs ces derniers mois pour le contrôle du poste. Sur fonds de concessions et de médiation, le nouveau président de la Commission de l’UEMOA, un proche du président nigérien Mahamadou Issoufou, va s’atteler à relever plusieurs défis auxquels sont confrontés les 8 pays membres de l’organisation au premier rang desquels les menaces sécuritaires, principal facteur à risques pour la dynamique d’intégration et...
(AFP 11/04/17)
Abdallah Boureima, ancien ministre nigérien de l'Economie et des Finances, a été élu à l'unanimité lundi président de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) lors d'un sommet extraordinaire lundi à Abidjan, selon la déclaration finale de la réunion. M. Boureima succède à l'ancien Premier ministre sénégalais, Cheikh Hadjibou Soumaré, qui occupait ce poste depuis 2011 et qui avait annoncé sa démission à la surprise générale fin septembre. "Réputé pour son sérieux et sa rigueur, Abdallah Boureima est un homme de confiance du président (nigérien) Mahamadou Issoufou", a déclaré à l'AFP Zarami Abba, un membre du parti du président Issoufou, le Parti nigérien pour la démocratie...
(Agence Ecofin 11/04/17)
(Agence Ecofin) - Publiée mardi sur le site internet du pétro-gazier britannique Savannah Petroleum, une nouvelle mise à jour effectuée sur Agadem confirme que la prochaine campagne de forages dans le bassin, sera centrée sur la zone qui couvre le contrat de partage de production (PSC) R3. Il s’agira notamment de trois prospects déjà ciblés et en cours de préparation pour accueillir les travaux qui commenceront avant la fin du premier semestre de l’année en cours. Selon le document, le PSC R3 repose sur un gisement intéressant, car étant adjacent à plusieurs zones ayant connu certaines des plus grandes découvertes dans le bassin, tant au nord qu’au sud. Savannnah Petroleum a ajouté que les points concernés présentent de nombreuses similitudes...
(Agence Ecofin 11/04/17)
À l’issue de la session extraordinaire de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) tenue ce lundi 10 avril à Abidjan en Côte d’Ivoire, le nigérien Abdallah Boureima, a été désigné Président de la Commission de ladite institution. Ancien ministre de l'économie et des finances du Niger, puis Commissaire chargé des politiques économiques et de la fiscalité de l'UEMOA, Abdallah Boureima remplace à ce poste, le Sénégalais Cheick Hadjibou Soumaré. Ceci pour un mandat de quatre (4) ans, c’est-à-dire jusqu’en 2021. Par ailleurs, outre le renouvellement de certaines instances, ce sommet extraordinaire a été l’occasion pour les chefs d’Etats de cet espace sous-régional de discuter de plusieurs sujets. Il s’agit notamment des...
(RFI 11/04/17)
A Abidjan, se tenait ce lundi 10 avril un conseil extraordinaire des 8 pays de l'UEMOA qui ont le franc CFA comme monnaie commune. La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants. La politique d'échange et de développement de cette union économique et monétaire est dictée par les président des Etats membres et la Commission, qui siège à Ouagadougou, en est le maître d'œuvre. Hier lundi, à Abidjan, les huit chefs d'Etat se sont mis d'accord pour trouver un successeur au président de la Commission sortant, Cheikh Hadjibou Soumaré. Le Nigérien Abdallah Boureima a été choisi. Les chefs d'Etat, lors de leur discours de clôture, ont marqué leur préoccupation commune contre le terrorisme dans la sous-région. Un terrorisme...
(Agence Ecofin 11/04/17)
(Agence Ecofin) - Dans le but de lancer la seconde phase du programme Kandadji, une mission conjointe du gouvernement et des partenaires techniques et financiers s’est déroulée du 03 au 07 avril dernier. Ce fut l’occasion pour les acteurs d’évaluer le processus de la phase I, et d’identifier les contraintes en vue d’améliorer la stratégie d’attaque de la nouvelle phase. C’est ainsi qu’il a été convenu entre les différents acteurs de revoir la coordination du processus d’octroi des autorisations, du décaissement et des avis émanant de l’ensemble des partenaires du programme. « Nous convenons de la grandeur du défi qu’est la mise en œuvre de la phase 2. Il faut l’exécuter avec un maximum de précaution pour en assurer la...
(AFP 10/04/17)
La croissance économique au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) devrait demeurer forte en 2017, à environ 7%, malgré la persistance des menaces sécuritaires et un contexte économique mondial morose, ont estimé lundi ses dirigeants à Abidjan. "Le taux de croissance dans l'Uemoa est estimé à 6,8% en 2016, contre 6,6 en 2015" a annoncé le ministre sénégalais de l'Economie et des Finances, Amadou Ba, président du conseil des ministres de l'Uemoa. "Un taux quatre fois supérieur à la moyenne de l'Afrique subsaharienne. Ce taux était de 1,6%", s'est félicité, de son côté, le président ivoirien Alassane...
(Le Monde 07/04/17)
Dans cette obscure affaire de vente d’uranium, le groupe français Areva dit avoir perdu 18 millions de dollars et l’Etat nigérien affirme en avoir gagné 800 000… Il y a là, réunis autour d’une transaction financière qui sème le doute, tous les éléments d’un thriller politico-financier. On y retrouve le géant français du nucléaire Areva, un nouveau gouvernement, sans le sou, d’une ancienne colonie française en Afrique, des intermédiaires russes et libanais avec des comptes bancaires dans les Emirats arabes unis et des centaines de millions de dollars...
(Xinhua 07/04/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé jeudi à Niamey à la pose de la première pierre de construction du 3ème Pont de Niamey sur le Fleuve Niger, dénommé "Pont Général Seyni Kountché", fruit de la coopération sino-nigérienne. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'ambassadeur de Chine au Niger, M. Zhang Lijun, et de plusieurs hautes personnalités nigériennes ainsi que des représentants du corps diplomatique à Niamey. D'un coût de plus de 500 millions de yuans, cette infrastructure, le plus grand projet financé par la Chine au Niger, permettra de relier le quartier Goudel à celui de Lamordé, à la rive droite du fleuve, au sud-ouest de Niamey. Il aura une route à quatre voies et...
(Jeune Afrique 07/04/17)
Le patron d'Orange pour l'Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling, négociait depuis plusieurs mois pour l'ensemble des opérateurs télécoms. En déplacement à Niamey mercredi 5 avril, Bruno Mettling n’est pas revenu bredouille de sa longue journée de négociations avec le ministère des Télécoms et celui des Finances. Depuis septembre 2016, Orange et les autres opérateurs télécoms (Airtel et Moov/Maroc Télécom) ont entamé des discussions pour faire évoluer une fiscalité jugée confiscatoire et que Deloitte estimait dans un rapport récent à 42% du chiffre d’affaires du secteur.
(APA 07/04/17)
Les sociétés américaines Tetra Tech et Bio Therm vont construire deux centrales solaires d’une puissance cumulée de 34 MW à Pâ et Kodéni, à l’Ouest du Burkina Faso, a appris APA auprès du ministère de l’Energie. Lesdites sociétés ont signé un accord avec le Gouvernement burkinabé, dans le cadre des études de faisabilité pour la construction de ces deux centrales solaires. Cette étude de faisabilité va durer 8 mois et comprendra une évaluation technique et des évaluations complètes de l’impact environnemental et social des deux sites devant abriter les centrales solaires. Le projet est subventionné par l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA), une première pour l’institution dans le domaine des énergies renouvelables au Burkina Faso. L’ambition des...
(Afrique Actualité 05/04/17)
Une centaine d'hommes d'affaires tunisiens a fait le déplacement de la capitale nigérienne à l'occasion du forum économique nigéro-tunisien organisé par la Chambre de commerce et d'industrie du Niger (CCIN). Le forum vise à donner la dimension véritable du partenariat gagnant-gagnant que pourraient développer les pays du continent africain. Il constitue un cadre approprié d'échanges et de réflexions sur le partenariat et les affaires en vue de l'installation de nombreuses entreprises tunisiennes au Niger. Pour le président Moussa Sidi Mohamed, ce forum constitue une occasion de plus « pour magnifier et densifier les relations économiques entre le Niger et la Tunisie. » Pour le premier ministre tunisien Youssef Chaheb, le forum traduit la volonté des deux pays à favoriser les...
(Autre média 04/04/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a inauguré dimanche une nouvelle centrale électrique, dans une initiative qui illustre les efforts entrepris par le gouvernement de Niamey pour faciliter l’accès à l’électricité pour le plus grand nombre d’habitants. Fonctionnant au gazole, cette centrale électrique dernière génération pourra produire jusqu’à 100 mégawatts. Elle doit notamment permettre de réduire les délestages et coupures d’électricité accidentelles que subissent les nigériens. Avec l’inauguration de la nouvelle centrale thermique de Gorou Banda, le Niger veut accroître substantiellement le taux de satisfaction de la demande d’électricité. « C’est un pas important vers la couverture des besoins à l’énergie au-delà de Niamey, de l’ensemble du Niger », a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou. Le montage financier relatif à...
(AFP 03/04/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou a inauguré dimanche près de Niamey une centrale électrique diesel censée réduire les fréquentes coupures d'électricité dans la capitale, a annoncé la radio d'Etat. La nouvelle centrale produira, à partir de gazole, 80 mégawatts dans une première phase puis 100 mégawatts à terme, selon la Société nigérienne d'électricité (Nigelec, publique). "Nous avons là 80 mégawatts qui réduiront les coupures intempestives que connaissent les populations de Niamey et ses environs", s'est réjoui le président Issoufou peu après la cérémonie d'inauguration. Le Niger, Etat très pauvre, mais riche en uranium - combustible des réacteurs des centrales nucléaires...
(Agence Ecofin 03/04/17)
(Agence Ecofin) - A la veille de l’anniversaire de l’an I de son second mandat, le Président Mahamadou Issoufou a accordé, vendredi, une longue interview à la télévision nationale. L’occasion pour le numéro 1 nigérien de dresser son bilan économique parmi tant d’autres sujets abordés. Mahamadou Issoufou fait savoir d’entrée qu’il a su mobiliser pour son premier mandat 5 800 milliards de Fcfa pour mettre en oeuvre son Programme « Renaissance I » qui nécessitait 6 200 milliards de Fcfa, soit un taux d’exécution de 93%. Pour ce second mandat, dit-il, (démarré en 2016), la première année a servi à consolider les acquis de la période 2011 - 2015 face aux difficultés de l’heure : « Nous avons connu un...
(Afrique Actualité 03/04/17)
Après 4 ans d’attente, la première phase de la centrale thermique de Gorou Banda d’une capacité de 80 mégawatts a été inaugurée dimanche, à Niamey. C'est le président de la République, Issoufou Mahamadou qui a procédé à la coupure du ruban marquant le démarrage de l'infrastructure électrique qui vise la sécurisation de l'approvisionnement électrique de la ville de Niamey et des localités environnantes. D'une capacité de 80 Mégawatts, la centrale thermique diesel est construite sur un site d'une superficie de 80 hectares. Elle est située à une dizaine de kilomètres de la capitale, et réalisée sur financement de l'Etat du Niger avec le concours de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et de la Banque islamique de développement (BID)...
(Xinhua 03/04/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé dimanche à l'inauguration d'une centrale thermique à Gorou Banda, sur la rive droite du fleuve Niger, dans la banlieue de Niamey, construite par la société chinoise SINOHYDRO. D'une capacité de 100 mégawats, la centrale thermique diesel de Gorou Banda permet d'assurer la fourniture électrique dans la capitale et ses environs, améliorant ainsi les conditions de vie des populations nigériennes dans la zone du projet, en accroissant le taux de satisfaction de la demande d'électricité et d'atténuer les coupures intempestives de la fourniture de l'énergie électrique. Pour le président nigérien Mahamadou Issoufou, c'est un pas important vers la couverture des besoins en énergie, au-delà de Niamey, de l'ensemble du pays. Le...
(Agence Ecofin 03/04/17)
(Agence Ecofin) - Le Président Mahamadou Issoufou a inauguré ce dimanche la centrale électrique de Gorou Banda (département de Say au sud-ouest du Niger). D’un coût global estimé à 75 milliards de Fcfa (y compris la ligne de transfert de l’énergie), le site de Gorou Banda d’une superficie de 80 hectares devient le plus grand complexe électrique du Niger avec une capacité de 100 MW. Fonctionnant au diesel, la centrale thermique permettra de faire face aux problèmes de fourniture en énergie électrique auxquels sont confrontées les populations de la ville de Niamey et de ses environs surtout en période de fortes chaleurs, selon le Président nigérien. Les travaux ont démarré le 04 avril 2013 et ont été financés par l’Etat...
(APA 31/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Niger a collecté 19,385 milliards FCFA (environ 31,016 millions de dollars), à l’issue de la séance d’adjudication des bons du trésor sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), a-t-on appris ce jeudi, auprès de l’agence UMOA-Titres, basée à Dakar. L’Etat nigérien recherchait 30 milliards FCFA. Ce qui donne un taux de couverture du montant mis en adjudication de 67,95%. Selon l’agence UMOA-Titres, le montant global des soumissions s’est élevé à 20,385 milliards FCFA. Mais il a été délesté d’un milliard FCFA. Selon le type de titre, le montant des soumissions retenues diffère.
(Agence Ecofin 31/03/17)
(Agence Ecofin) - Les bons du trésor émis par le gouvernement du Niger le 30 mars 2017 ont reçu des souscriptions pour un montant de 20,38 milliards de FCFA. Cela représente un taux de couverture de 67,9% des 30 milliards de FCFA soumis en adjudication par le pays. L'opération qui s'effectuait sur un système d'enchères avec des taux d’intérêt différents, s'est soldée par des souscriptions de 11,18 milliards de FCFA pour la partie arrivant à maturité dans 182 jours, et de 9,2 milliards de FCFA pour celle remboursable au bout de 364 jours. Toutefois, les autorités nigériennes ont décidé de ne retenir que 19,3 milliards de FCFA. Ce choix n'a pas été expliqué, mais on peut noter que les taux...

Pages

(RFI 19/07/17)
L'affaire est loin d'être terminée mais l'Etat du Niger peut souffler. Niamey vient d'obtenir ces dernières semaines un sursis dans plusieurs procédures lancées par la société Africard, ce qui a pour effet notamment de geler les ventes des biens immobiliers du Niger saisis par la justice. Africard est cette société qui avait signé en 2011 un contrat avec Niamey pour la fourniture de passeports biométriques. Suite à une rupture jugée abusive de ce contrat, en 2012 Africard a réussi à faire condamner le Niger à des dédommagements. Niamey, décidé à ne pas payer, vient d'obtenir un répit qui n'est qu'un sursis pour l'instant...
(RFI 19/07/17)
Au Mali, le représentant spécial de l'ONU a présenté le contenu de la nouvelle résolution de l'ONU qui prolonge le mandat de la mission onusienne dans le pays, la Minusma. La résolution évoque, notamment, une collaboration renforcée avec la force antiterroriste du G5 Sahel. Lancée il y a quelques semaines, cette armée transnationale a bien du mal à trouver les financements nécessaires. Un peu plus de 420 millions d'euros par an, c'est ce que va coûter cette force transnationale du G5 Sahel, qui, sur le papier, a tout pour être un outil efficace de lutte contre le terrorisme. Mais l'ONU, sous la pression des Etats-Unis, ne donnera pas un sous à cette nouvelle armée. La résolution 23 59 ne fait...
(RFI 19/07/17)
Peine lourde pour le journaliste de la chaîne privée Bonférey Baba Alpha et son père, détenus depuis le 3 avril à la prison de Niamey. La justice nigérienne vient de les condamner à deux ans de prison pour faux et usage de faux pour la détention de faux papiers d’état civil. Ils ont aussi été déchus de leur nationalité nigérienne. A l’annonce du délibéré, la déception se lisait sur tous les visages de ceux qui sont venu soutenir la famille de Baba Alpha. Dans la cour du palais de justice de Niamey, le spectacle est saisissant : trois femmes sont à terre, elles se roulent en poussant des cris de détresse. Ecroués depuis le 3 avril à la prison de...
(France TV Info 17/07/17)
La météorologie nationale enregistre régulièrement des pics de chaleur de plus de 50 degrés celcius dans le nord du pays. Ailleurs, le mercure oscille entre 30°C et 45°C à l’ombre. L’eau se fait rare. Le couvert végétal régresse. En première ligne, les paysans, menacés par la famine, fuient les campagnes. Depuis trois décennies, experts et autorités du pays s’inquiètent des brusques montées de températures dans ce pays sahélien. Le désert s’étend inéluctablement en engloutissant les rares terres fertiles. «Les quantités de pluies baissent, le couvert végétal régresse et des espèces animales s’éteignent», explique, à l’AFP, un dirigeant syndicaliste des agents de l’agriculture du Niger. La coupe sauvage de bois mise en cause Selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement,...
(AFP 14/07/17)
Le conflit au Mali s'étend désormais au Burkina Faso et au Niger, avec une forte augmentation des attaques de groupes extrémistes dans les régions frontalières ces derniers mois, a averti jeudi le représentant spécial des Nations unies en Afrique de l'Ouest, Mohamed Ibn Chambas. "Au Sahel, l'instabilité persistante au Mali se fait sentir jusqu'au Burkina Faso et au Niger, avec des attaques mortelles dans les zones frontalières", a déclaré M. Chambas devant le Conseil de sécurité de l'ONU...
(RFI 14/07/17)
A l'issue du Conseil des ministres franco-allemands du 13 juillet, la France, l'Allemagne ont acté leur participation à l'Alliance pour le Sahel, une initiative lancée par Emmanuel Macron lors du sommet du G5 le 2 juillet. Cette structure vise à faciliter les échanges et la mise en commun des financements entre bailleurs internationaux pour accélérer et rendre plus efficace l'aide au développement au Sahel. Les 200 millions d'euros que l'Agence française de développement doit mobiliser en 5 ans pour les pays du G5 devraient transiter, au moins en partie, par cette nouvelle plateforme. Mais les annonces des autres partenaires sur les fonds qu'ils comptent mobiliser se font attendre. La création de l'Alliance pour le Sahel part d'un constat bien connu...
(La Tribune 14/07/17)
Le groupe bancaire marocain BCP a enfin finalisé le processus de rachat de la BIA-Niger, deuxième établissement bancaire du pays. A travers cette opération annoncée depuis plusieurs années, le deuxième groupe bancaire qui dispose déjà d’une filiale dans le pays, la Banque atlantique, s’érige en leader sur le marché nigérien. Avec l’arrivée d’un nouvel actionnaire stratégique, l’Etat se désengage de la BIA qui connaît ces dernières années de grandes difficultés financières, mais aussi de gouvernance. «La Tribune Afrique» vous dévoile, en exclusivité, les coulisses de ce long feuilleton qui a connu plusieurs rebondissements, ainsi que les acteurs clés du processus. La BIA Niger est enfin, et cette fois pour de bon, dans le giron de la Banque Centrale Populaire (BCP)...
(La Tribune 14/07/17)
Le «capital sympathie» de Seïf Al-Islam dépasse les frontières libyennes et même le cloisonnement tribal. Recherché par la CPI, désigné comme «l’homme-clé» pour un règlement du conflit libyen, le dauphin putatif de Mouammar Kadhafi est désormais appuyé par un comité de soutien composé des membres de la diaspora libyenne réfugiée au Niger. Le début de l’échafaudage de sa machine pour la reconquête du pouvoir en Libye ? Et si Seïf Al-Islam était l'architecte de la renaissance de la Jamahiriya en Libye ? Hors des frontières libyennes, la popularité du second fils de Mouammar Kadhafi grimpe. Au Niger, des réfugiés libyens ont monté un comité de soutien au nom du second fils de Mouammar Kadhafi. Ils sont soutenus par des Nigériens,...
(Jeune Afrique 13/07/17)
Mardi 11 juillet, Amnesty International a appelé les autorités du Niger à annuler les charges retenues contre plusieurs journalistes, leaders de la société civile et activistes politiques détenus, selon l’ONG, arbitrairement, et à les libérer sans condition. Le ministre de l’Intérieur du Niger, Mohamed Bazoum, joint mardi 12 juillet par Jeune Afrique, soutient que chacune des personnes défendues par l’ONG a commis au moins une infraction. Jeune Afrique : Le journaliste et syndicaliste Baba Alpha, dont le procès s’est ouvert mardi 11 juillet, est très critique à l’égard du régime. Amnesty International considère qu’il a été pris pour cible pour ses prises de position sur la chaîne de radio privée Bonferey… Mohamed Bazoum : Ce journaliste est très militant, très...
(La Voix de l'Amérique 13/07/17)
L'attaque d'un camp militaire nigérien dans la région de Tahoua qui a fait cinq morts a été revendiquée par le mouvement que dirige Iyad Ag Ghali dans un communiqué publié dimanche. Une première qui fait réagir les Nigériens. La revendication de l'attaque de la compagnie de militaire de Midal par la coalition menée par Iyad Ag Ghali inquiète bon nombre de Nigériens comme Boubacar Diallo, président du Conseil des éleveurs du nord de la région de Tillabey. La région de Tillabey subit, comme celle de Tahoua, les assauts des jihadistes du nord Mali. ''C'était le groupe Etat Islamique qui nous rendait la vie difficile. Et si aujourd'hui, Iyad revendique l'attaque qui a eu lieu dans la région de Tahoua, cela...
(RFI 12/07/17)
La femme de l'Américain Jeffery Woodke, enlevé au Niger le 14 octobre dernier, a publié mardi 11 juillet un message vidéo sur le site d'un journal californien pour interpeller ses ravisseurs. Ce message fait suite à la diffusion d'une vidéo par le groupe de soutien à l'islam et aux musulmans, la coalition terroriste dirigée par Iyad Ag Ghali, mise en ligne il y a 10 jours et dans laquelle apparaissaient six des sept otages enlevés au Sahel entre 2011 et 2016. Le groupe affirmait détenir ces six otages mais Jeffrey Woodke, lui, n'était pas mentionné. Dans la vidéo qu’elle a publiée sur le site d’un journal californien, la femme de Jeffery Woodke rappelle d'abord que son mari a passé près...
(RFI 12/07/17)
Un comité de soutien au fils de Mouammar Kadhafi récemment libéré vient de voir le jour à Niamey, au Niger. Le comité, qui fustige le comportement de la Cour pénale internationale, dénonce ce qu’il appelle le « harcèlement » de la CPI vis-à-vis de Saïf al-Islam Kadhafi, un « espoir », selon eux, pour la renaissance libyenne. Le comité de soutien à Saïf al-Islam Kadhafi est composé de quelques dizaines de Libyens résidant au Niger, de membres de la société civile nigérienne et d'étudiants. « On connaît le vrai tribunal de la guerre en Libye, explique un membre du comité, Mohammed Ahmed, par ailleurs ancien journaliste en Libye. Nous organisons cette manifestation pour déclarer notre soutien au peuple libyen, à...
(Jeune Afrique 11/07/17)
En marge du sommet de l’UA, les représentants des États membres de la Cedeao ont ferraillé à huis clos toute la journée du dimanche 2 juillet sur la question du renouvellement (prévu pour février 2018) de la présidence et de tous les commissaires de l’organisation ouest-africaine. Le nombre de ces derniers passant de 15 à 9, les rivalités n’en sont que plus aiguisées… L’actuel président de la Commission, le Béninois Marcel de Souza, a proposé trois options : deux d’entre elles consisteraient à confier la présidence au Bénin, la troisième, à la Gambie. Soutenu par une partie des pays de la Cedeao, qui soupçonnent de Souza de vouloir se maintenir à son poste, Abidjan ne l’entend pas de cette oreille et...
(RFI 10/07/17)
La coalition terroriste menée par Iyad Ag Ghali a revendiqué l'attaque du 5 juillet dans la région de Tahoua au Niger. Une attaque qui avait causé la mort de cinq soldats de la compagnie militaire de Midal près de la frontière du Mali, à 500 km de la capitale. Cette revendication a été diffusée dimanche 9 juillet par les canaux habituels du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans. C'est la première fois que l'organisation revendique une attaque au Niger. Dans son communiqué, le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans dit vouloir punir le Niger suite aux exactions répétées de son armée au Mali...
(Jeune Afrique 10/07/17)
Sous la houlette du président français, un ambitieux programme visant à éradiquer les germes du jihadisme vient de voir le jour. On s’est beaucoup moqué des 8 millions d’euros promis d’ici à la fin de l’année par Emmanuel Macron, le 2 juillet à Bamako, comme contribution à la nouvelle force conjointe G5 Sahel (FC-G5S), sous forme de 4×4 tactiques ou de matériel de transmission. Une goutte d’eau comparée aux 423 millions d’euros jugés nécessaires par le président Ibrahim Boubacar Keïta pour équiper et entretenir 5 000 combattants anti­terroristes dans les cinq pays. On a moins commenté sa promesse, autrement importante, de confier à l’Agence française de développement (AFD) le soin de financer en cinq ans pour 200 millions d’euros de projets...
(RFI 08/07/17)
Le Nigérien Abdoulrazak Alfaga, sacré champion du monde de taekwondo à Séoul la semaine dernière, a été nommé « ambassadeur de bonne volonté pour les enfants » par l'Unicef. Âgé de 22 ans et mesurant 2m07, Alfaga, qui s'entraîne en Allemagne, avait déjà ramené une médaille d'argent des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016 (la deuxième médaille olympique de l'histoire du pays, la première datait de 1972). Il a été accueilli mercredi à Niamey en héros par des milliers de supporters ivres de joie. Et il a donc décidé de mettre sa notoriété au service des enfants. Issoufou Alfaga Abdoulraza est désormais membre de la grande famille de l’Unicef. Il a été nommé vendredi 7 juillet ambassadeur de...
(Jeune Afrique 08/07/17)
Il était fonctionnaire dans le tourisme au Niger, et il a tout quitté pour lancer sa marque de vêtements. Aujourd'hui, Alphadi possède plusieurs boutiques sur le continent, il a monté un festival de mode panafricaine et habille même les hôtesses de l'air de Niger airlines. Comment en est-il arrivé là ? La réponse dans un reportage de “Réussite”, l’émission coproduite par le groupe Jeune Afrique, Canal + et Galaxie presse, à découvrir ici. Lui n’utilise pas d’éventail ni de lunettes de soleil comme le couturier Karl Lagerfeld. Sa marque de fabrique, c’est son bonnet. Alphadi s’est lancé dans la mode il y a 34 ans. Une décision qui n’a pas toujours été comprise autour de lui, mais qui lui a...
(Jeune Afrique 08/07/17)
Face aux correspondants des médias internationaux, Salif Diallo, président de l'Assemblée nationale du Burkina, a déploré vendredi que le G5 Sahel peine à mobiliser des financements alors que cette force conjointe a besoin d'un budget de 400 millions d'euros. Une semaine après le sommet de Bamako où le Mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, le Nigérien Mahamadou Isssoufou, le Tchadien Idriss Deby Itno et le Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, réunis autour d’Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, ont décidé de mettre la main à la pâte en apportant chacun 10 millions d’euros, le président du Parlement burkinabè,...
(RFI 07/07/17)
14 civils ont été tués mercredi 5 juillet par des militaires nigériens dans un village situé à la frontière entre le Niger et le Nigeria non loin du lac Tchad, une zone sensible où sévit Boko Haram. Les victimes, toutes des réfugiés, auraient été prises pour des jihadistes. Que sait-on de ce qui semble être une bavure de l'armée nigérienne ? Selon le secrétaire général du gouvernorat de Diffa, Yahaya Godi, il faut compter parmi les victimes douze Nigérians et deux Nigériens. Ces quatorze personnes, venues semer du poivron sur les rives de la rivière Komadougou, qui sert de frontière entre le Niger et le Nigeria dans cette zone et qui traverse le petit village d'Abadam, ont été prises pour...
(Jeune Afrique 07/07/17)
De parents paysans kanouris, Moussa Tchangary est né à Nguimi en 1969. Bac littéraire en poche, il fait des études de philosophie à l’université de Niamey et milite dans le mouvement Organisation révolutionnaire pour la démocratie au Niger. Puis il devient journaliste à La Tribune du peuple et à la gazette satirique Moustique. C’est dans les locaux d’Alternative Espace Citoyen, le mouvement de la société civile qu’il dirige, qu’il nous a reçu. Jeune Afrique : Quel bilan faites-vous de la gouvernance de Mahamadou Issoufou ? Moussa Tchangary : Je déplore le bradage de notre souveraineté. Je suis indigné que nos richesses profitent d’abord à de grands groupes extérieurs. Et le pouvoir est de plus en plus confisqué par un seul homme ! Il y...

Pages