Vendredi 23 Février 2018

Niger

(Le Point 02/01/18)
La bourse régionale des valeurs mobilières, institution commune de pays d'Afrique de l'Ouest, a choisi d'enrichir la palette de financement des PME de la sous-région. Une initiative salutaire. Ça bouge du côté des petites et moyennes entreprises en Afrique. Beaucoup de fonds d'investissement, d'agence de développement se tournent désormais directement vers elles pour les financer. Dernièrement on a pu compter : Investisseur et Partenaire (80 millions d'euros), Proparco (750 millions d'euros), Fisea (120 millions d'euros) ou encore le fonds franco-africain BPI et AFD (33 millions). Et pourquoi pas la Bourse ? Si en Europe, le pas est déjà sauté, en Afrique, le mouvement est plus lent. Il faut dire que les PME n'intéressaient pas jusqu'ici les places financières. Pourtant, elles...
(Jeune Afrique 02/01/18)
Forcées de fuir leur village face aux attaques de Boko Haram dans l’Extrême-Nord du Cameroun, les populations se retrouvent souvent sans papiers, détruits ou perdus en quittant leur foyer. Sans moyen de justifier leur identité, ils risquent l’apatridie. Reportage au camp de déplacés internes de Zamaï. « Je viens de Amchidé, au Cameroun (à trois kilomètres de la frontière nigériane) mais comme je n’ai pas de papiers d’identité, mon pays ne me reconnaît pas. Je suis exclue. On nous a envoyé dans ce camp avec mes enfants, maintenant on attend. » Comme près de 100 000 personnes dans l’Extrême-Nord du Cameroun, selon les estimations du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Kadija¹ risque de devenir apatride. Sans document...
(AFP 30/12/17)
La ministre française des Armées Florence Parly réunira ses homologues de la force antiterroriste du G5 Sahel et de pays donateurs le 15 janvier pour avancer dans la mise en oeuvre de cette force, a-t-elle annoncé vendredi dans un tweet. "Au Sahel, nous mobilisons la communauté internationale pour que la force G5 Sahel monte en puissance, c'est pourquoi je réunis le 15 janvier à Paris mes homologues du G5 ainsi que des pays donateurs", écrit-elle. Cette force, composée de soldats de cinq pays de la région (Mali, Tchad, Burkina Faso, Niger, Mauritanie), a effectué une première opération "exploratoire"...
(Le Point 29/12/17)
Annoncée en juillet dernier, l'Alliance pour le Sahel proposée par le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel en avait surpris plus d'un. Beaucoup se sont interrogés sur le rôle de cette nouvelle structure alors que les initiatives s'agrègent autour du G5 Sahel. Une de plus ? Une alliance pour quoi faire ? Quid de son financement ? L'Allemagne va-t-elle suivre alors que c'est la France qui est en première ligne sur ce dossier et sur le front ? Faut-il rappeler que la France, présente dans cette zone avec 4 000 hommes engagés dans l'opération Barkhane, a poussé à la création d'une force militaire commune des pays du G5 Sahel : Mauritanie, Tchad, Mali, Niger et Burkina...
(La Tribune 27/12/17)
L’Union européenne vient de décaisser une enveloppe de 45,975 millions d'euros soit quelques soit 30,15 milliards de francs CFA en faveur du Niger. Il s’agit du second décaissement de l’année qui est destiné à financer des projets de développement socio-économique et de lutte contre la migration irrégulière. Un appui budgétaire qui vient appuyer les réformes économiques et en matière de gouvernance mis en place par les autorités pour faire face à la conjoncture actuelle. Bonne nouvelle pour le Niger qui vient de recevoir un "cadeau de noël" de l'Union européenne. Dans un communiqué publié ce mardi 26 décembre, l'UE a annoncé avoir décaissé en faveur du pays, une enveloppe de plus de 45,975 millions d'euros soit quelques 30,15 milliards de...
(MondAfrique 27/12/17)
Le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès des communautés nomades isolées” notent les chercheurs Jean-Hervé Jézéquel et Hamza Cherbib dans un long entretien.
(RFI 27/12/17)
Emmanuel Macron a rendu visite, il y a trois jours, aux soldats français de la force Barkhane. Le président de la République a choisi de partager, un peu avant l'heure, un repas de Noël sur la base aérienne projetée de Niamey, au Niger. Qu'est-ce qu'une base aérienne projetée ? Que font les soldats sur place ? Qu'y font les soldats ? Quel rôle joue-t-elle dans la guerre que la France mène avec ses alliés africains au Sahel ? Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171227-niger-base-aerienne-francaise-niamey
(APA 27/12/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le Maroc et le Niger ont signé, ce mardi à Rabat, 16 accords de coopération dans plusieurs domaines stratégiques, visant à donner un nouvel élan à leur partenariat bilatéral. Ces accords ont été signés lors d'une cérémonie co-présidée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, et le ministre nigérien des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, Ibrahim Yacoubou, à l’occasion de la 4è session de la Grande commission mixte Maroc-Niger. Dans une allocution à l’ouverture de cette rencontre, M. Bourita a salué la vitalité et la richesse du partenariat maroco-nigérien, soulignant que la tenue de la 4e session de la grande commission mixte intervient...
(La Tribune 27/12/17)
La quatrième session de la grande commission mixte Maroc-Niger a été l'occasion pour les deux pays de renforcer leur coopération. Les deux parties ont signé pas moins de 16 accords de coopération dans plusieurs domaines stratégiques, donnant ainsi un nouvel élan à leur partenariat. La session a été co-présidée par Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et son homologue nigérien Ibrahim Yacoubou. La coopération entre le Maroc et le Niger se porte de mieux en mieux. Ces 25 et 26 décembre 2017 à Rabat, les deux pays ont signé au total 16 accords pour marquer leur coopération bilatérale. La cérémonie de signature a eu lieu à l'occasion de la 4e session de la grande commission mixte Maroc-Niger, en présence...
(APA 27/12/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le gouvernement du Niger a demandé le soutien du Maroc pour organiser le Sommet de l’Union africaine en 2019, a annoncé le ministre nigérien des affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, Ibrahim Yacoubou. « Nous avons un projet important au niveau international qui est celui de l’organisation du Sommet de l’UA en juillet 2019 et nous sommes venus présenter à nos frères marocains ce projet et solliciter leur capacité et leur expérience pour aider le Niger à organiser cette importante activité », a indiqué le Chef de la diplomatie du Niger lors d’une conférence de presse à l’issue de la 4e session de la commission mixte de coopération, tenue ce...
(AFP 26/12/17)
Les présidents nigérien Mahamadou Issoufou et français Emmanuel Macron, en visite à Niamey, ont estimé que la consolidation de la "démocratie" au Niger, pays secoué par de nombreux putsch et tentatives de coup de force, était l'une des priorités de cette ancienne colonie française figurant parmi les pays les plus pauvres. "J'ai évoqué avec le président (Macron) les efforts que nous faisons dans le domaine de la gouvernance", a déclaré samedi le président Issoufou, ancien opposant historique élu en 2011, et réélu en 2016 au cours d'un scrutin critiqué par l'opposition. La société civile accuse le régime de "corruption". "Le Niger veut des institutions démocratiques fortes (...) capables de garantir la liberté au citoyen...
(AFP 26/12/17)
Les autorités de Niamey ont interdit samedi "pour des raisons de sécurité" une manifestation contre la loi de finances 2018, ont annoncé ses organisateurs qui avaient appelé à ce rassemblement avant l'annonce de l'arrivée du président français Emmanuel Macron. "Notre manifestation a été interdite", a déploré à la radio Nouhou Arzika, l'une des personnes à l'origine du projet de manifestation. Cette manifestation a été interdite au moment où M. Macron effectuait une visite officielle à Niamey. Les organisateurs ont saisi un juge de référé pour "casser l'arrêté d'interdiction", mais ils ont été déboutés, a déclaré à l'AFP une source municipale. Tôt dans la matinée, la police a été déployée en force sur la place Toumo, lieu du rassemblement. Les quelques...
(AFP 26/12/17)
Après avoir salué les troupes françaises au Niger, le président français Emmanuel Macron a insisté samedi sur la nécessité de soutenir le développement des pays du Sahel, indispensable pour stabiliser cette région à long terme. "Votre réussite sera aussi la nôtre", a déclaré M. Macron à son homologue Mahamadou Issoufou à l'issue d'une courte visite "de travail et d'amitié" entamée la veille à Niamey. Le défi est immense car le Niger est l'un des pays les plus pauvres du monde en plein coeur du Sahel, une région déstabilisée par les groupes armés jihadistes, les trafics en tous genres et la crise des migrations. "La sécurité, la démocratie et le développement sont ensemble une réponse" à cette situation difficile liée "à...
(AFP 26/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé samedi à Niamey que la France allait aider financièrement le Niger à accroître le nombre de jeunes filles scolarisées dans ce pays qui veut réduire le nombre de mariages et de grossesses précoces. "Notre objectif est de mettre fin aux mariages et aux grossesses précoces (...) Nous demandons à la France de nous aider", a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou au cours d'une conférence de presse commune au second jour de la visite de son homologue français. La France va lancer, selon M. Macron, un nouveau programme de 15 millions d'euros, en plus des projets déjà en cours, pour "appuyer cette politique d'autonomisation des jeunes filles", en leur permettant de rester scolarisées...
(RFI 26/12/17)
A l'issue d'une réunion de travail de près de trois heures, Emmanuel Macron et Mahamadou Issoufou se sont exprimés lors d'une conférence de presse commune à Niamey, le 23 décembre. La politique de développement pour le Sahel a été au centre des thèmes abordés. Les présidents français et nigérien se sont notamment attardés sur l'éducation des jeunes filles. En plus d’un renforcement de la coopération militaire, la France a décidé de mettre l’accent sur le développement de la région sahélo-saharienne, a annoncé...
(Agence Ecofin 26/12/17)
En séjour en terre nigérienne depuis hier pour fêter Noël avec la troupe Barkhane, le Président français a été reçu ce matin par son homologue Mahamadou Issoufou. En conférence de presse de restitution des échanges vers la mi-journée, plusieurs annonces ont été faites notamment le soutien de la France au Niger pour soutenir la scolarisation de la jeune fille à hauteur de 10 millions d’euros. Ce soutien qui sera octroyé via l’Agence française de développement, est en phase avec l’une des priorités du gouvernement de corriger les disparités existant entre le taux de scolarité de la jeune fille et celui du garçon. La finalité de ce projet du gouvernement est de développer le capital humain (pour une meilleure transformation de...
(APA 26/12/17)
APA-Niamey (Niger)- La 39ème édition du Championnat national de lutte traditionnelle, ou Sabre national, a débuté ce 25 décembre 2017 à Zinder, au Sud-est du pays avec tous les 80 lutteurs ayant répondu présents pour ce qui est juste de considérer comme le sport roi au Niger. Ainsi jusqu’au 3 janvier, ces lutteurs vont s’affronter dans la poussière de l’arène des jeux traditionnels de Zinder, en quête du prestigieux sabre argenté, remporté au cours de la 38ème édition par le lutteur de Tahoua, Yahaya Kaka, dans son fief. La finale de cette précédente édition l’avait d’ailleurs opposé au lutteur de Zinder, Laouali Dan Tela, bien décidé à tout mettre en œuvre pour que le sabre reste cette année au Damagaram...
(RFI 26/12/17)
Les Nigériens retiennent leur souffle. Du 24 décembre 2017 au 3 janvier 2018 a lieu le 39e Sabre national de lutte traditionnelle. C’est Zinder, la deuxième ville du pays, qui abrite les combats. Pendant neuf jours, cet événement sportif et culturel extrêmement populaire sera au centre du quotidien des dix-huit millions de Nigériens. Il ne s'agit pas d'une lutte avec frappe comme au Sénégal. Le principe est simple : 80 gladiateurs, comme on les appelle, se lancent à la conquête du Sabre national, un symbole d'invincibilité et de bravoure. Pour défier le roi des arènes en titre, le colosse Yahaya Kaka de Tahoua, quelques noms sont sur les lèvres dont celui de Lawali Dan Tela, de Zinder. Finaliste de l’édition...
(AFP 23/12/17)
Emmanuel Macron a affirmé vendredi soir à Niamey que "l'effort" contre les groupes jihadistes au Sahel "où se joue notre sécurité" sera "maintenu" en 2018. "L'effort sera maintenu, fortement" avec "la volonté: obtenir des victoires claires, importantes, face à l'ennemi", a déclaré le président français en s'adressant à plusieurs centaines de soldats de la force Barkhane sur la base aérienne avancée au Niger. L'opération Barkhane, qui regroupe plus de 4.000 hommes, en particulier au Mali et au Niger, "est essentielle pour notre stratégie dans le Sahel", a ajouté Emmanuel Macron, arrivé en début de soirée dans la capitale nigérienne.
(AFP 23/12/17)
Emmanuel Macron est arrivé vendredi en fin de journée au Niger pour réveillonner avant l'heure avec des centaines de soldats français déployés pour lutter contre les groupes jihadistes au Sahel. Le chef de l'Etat français a été accueilli à sa descente d'avion par son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, avec lequel il a eu une brêve discussion avant un entretien plus officiel samedi. Accompagné de la ministre française des Armées Florence Parly, Emmanuel Macron devait ensuite rejoindre, au bout de la piste de l'aéroport, la vaste base aérienne projetée de l'opération Barkhane, où l'attendaient les soldats français pour un court discours suivi d'un dîner festif. Après Gao, Ouagadougou et Abdijan, cette courte visite d'une vingtaine d'heures à Niamey témoigne de la...

Pages

(AFP 21/10/17)
Douze gendarmes ont été tués samedi dans une nouvelle attaque dans le sud-ouest du Niger, une région instable, frontalière du Mali, théâtre de nombreuses incursions de groupes jihadistes. "Il y a eu une nouvelle attaque. Douze gendarmes ont été tués", a déclaré à l'AFP le ministre de l'Intérieur du Niger, Mohamed Bazoum, joint par téléphone. Selon une source sécuritaire, l'attaque a visé la gendarmerie d'Ayorou, à 200 kilomètres au nord-ouest de la capitale Niamey, dans la région de Tillabéri. Des assaillants venus "à bord de cinq véhicules" ont attaqué "à l'aube".
(AFP 21/10/17)
Le ministre américain de la Défense Jim Mattis s'est entretenu vendredi avec le sénateur John McCain, alors que la tension monte entre les parlementaires et l'administration Trump, après la mort de quatre soldats au Niger. Le Congrès souhaite que toute la lumière soit faite sur l'embuscade qui a coûté la vie à quatre soldats des forces spéciales américaines au début du mois au Niger. John McCain, qui dirige la commission des Forces armées du Sénat, a plusieurs fois demandé des explications supplémentaires au Pentagone, notamment sur pourquoi le corps d'un des soldats tués n'a pas été immédiatement évacué.
(AFP 20/10/17)
Le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, a défendu jeudi l'opération qui a couté la vie à quatre soldats des Forces spéciales au Niger, tout en reconnaissant ne pas disposer de toutes les informations sur les circonstances de l'embuscade. "Nous sommes très fiers de nos soldats", a affirmé l'ancien général des Marines interrogé par la presse sur ces faits au début d'un entretien avec son homologue israélien, Avigdor Lieberman. Une enquête a été ouverte mais "nous n'avons pas encore toutes les informations" pour en tirer les conséquences, a-t-il ajouté. M. Mattis a souligné que les Etats-Unis avaient déployé un millier de soldats dans la zone pour lutter contre les mouvements islamistes tandis que la France en maintient 4.000 depuis...
(RFI 20/10/17)
Une grève de cinq jours est observée depuis jeudi 19 octobre dans les huit universités nigériennes du pays à l'appel du Syndicat national des enseignants chercheurs du supérieur, le SNECS. Ce débrayage a été suivi à Niamey et à l'intérieur du pays. Par conséquent, les activités académiques sont arrêtées sur les campus. C’est la troisième fois consécutive que l’ensemble des huit universités publiques observent les mots d’ordre de grève de leur syndicat, le SNECS. Sur le campus universitaire de Niamey, les facultés sont fermées, les bus à l'arrêt. Il n’y a que le restaurant qui est ouvert. Le paiement des arriérés de salaire et de certains droits statutaires sont à l’origine de ce débrayage. « A ce jour, Tillabéri n’a...
(Le Monde 19/10/17)
C’est le pays le plus fécond du monde. Mais, depuis 2007, les contraceptifs sont gratuits et les consultations confidentielles, rappelle Hassane Atamo, responsable au ministère de la santé. Sept enfants par femme. Vu d’Europe, ce chiffre peut donner le tournis. Au Niger, c’est la norme. Avec en moyenne 7,6 enfants par femme et 13,6 par homme, selon la dernière étude de l’Institut national d’études démographiques (INED) parue mercredi 18 octobre, ce pays est le champion du monde de la fécondité. La différence de fertilité entre homme et femme s’explique, notamment, par « les écarts d’âge entre époux qui sont importants et la polygamie qui est fréquente », relève le rapport de l’INED.
(RFI 19/10/17)
Selon des sources concordantes, Mahamat Hassan Boulmaye, le secrétaire général du Conseil du commandement militaire pour le salut de la République (CCSMR), un mouvement rebelle qui s'oppose au régime tchadien d'Idriss Deby, a été arrêté avec d'autres rebelles alors qu'il se trouvait aux environs d'Agadez au Niger. Ces rebelles devraient être bientôt extradés au Tchad. Longtemps basé dans le sud-libyen, le CCSMR a dû se redéployer suite à l'arrivée dans cette zone, l'été dernier, des forces du général Khalifa Haftar. Il s‘est alors replié vers la bande d'Ouzou, au nord du Tchad, près de la frontière libyenne. Mais c'est près d'Agadez, au nord du Niger, que Mahamat Hassan Boulmaye et son porte-parole, Ahmat Yacoub Adam, ont été arrêtés, affirment des...
(La Tribune 19/10/17)
Le nombre de migrants transitant par le Niger et la Libye a considérablement baissé ces derniers mois, selon le constat que vient de dresser l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’agence onusienne explique cette situation par les mesures prises par les autorités de ces deux pays et particulièrement du Niger pour mettre fin au trafic des migrants dans la région d’Agadez, passage de transit obligé pour accéder aux côtes européennes. Aujourd'hui, certaines autorités locales dénoncent l’absence des contreparties financières promises. Les chiffres que vient de publier l'OIM parlent d'eux-mêmes : de 5 000 à 7 000 par semaine l'année dernière, le nombre de migrants transitant par Agadez au Niger avant de mettre le cap vers la Libye ou l'Algérie en...
(Le Point 18/10/17)
Surpopulation, insécurité croissante : la ville du nord du Niger, devenue carrefour des migrants, s'interroge sur les dégâts collatéraux de ces postes-frontière français avancés installés en Afrique. « Hotspots », « missions de protection », voilà deux mots avec lesquels il va falloir s'habituer à chaque fois qu'il sera question de parler des migrants notamment africains. Dans le dessein d'éviter que ceux-ci arrivent en Europe en prenant des risques inconsidérés dans le désert du Sahara, mais aussi en mer Méditerranée, le président français, Emmanuel Macron, a émis l'idée de recevoir les candidats à une migration vers l'Europe dans des centres installés en Afrique. Autrement dit, faire en sorte que la décision de recevoir un migrant au titre de l'asile soit...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays très pauvre, NDLR), le plus élevé au monde", a-t-il ajouté. Selon lui, "tant que nous n'arrivons pas à arrimer la croissance démographique avec la croissance économique, la lutte contre la pauvreté est vaine. Au contraire, chaque fois, la pauvreté s'accroit"...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans un discours devant un parterre de personnalités. Selon le rapport, le ratio des décès maternels en Europe de l’Ouest se situe entre 6 et 8 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes. Ce qui montre que quand une femme meurt de...
(AFP 15/10/17)
Les habitants d'Abalak, dans la région de Tahoua, (350 km au nord-est de Niamey) ont réclamé dimanche la "libération" d'un humanitaire américain enlevé il y a un an, jour pour jour, dans un communiqué lu à la télévision nationale. "Nous demandons la libération sans conditions et sans délais de Jeffery Woodke. Ceux qui l'ont enlevé n'ont pas enlevé un Américain mais un des nôtres", selon le texte lu devant des notables et des responsables de la zone d'Abalak. Jeffery Woodke, un humanitaire américain a été enlevé dans la nuit du 14 octobre 2016 à son domicile à Abalak.
(AFP 14/10/17)
Le Tchad a retiré ses soldats envoyés en renfort en 2016 dans le sud-est nigérien après une attaque meurtrière de Boko Haram qui avait fait 26 tués parmi les militaires nigériens et nigérians, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. "Les soldats tchadiens se sont effectivement retirés de la région de Diffa", a indiqué à l'AFP une source sécuritaire basé dans la zone. "Le retrait s'est fait de façon progressive, puis les derniers soldats tchadiens sont partis récemment", a affirmé cette source sans donner la date du début et de la fin du retrait. Selon cette même source, "les militaires nigériens dotés de moyens impressionnants" ont été "déployés en nombre" dans la zone...
(AFP 14/10/17)
Un centre de coordination ouest-africain d'alerte précoce aux menaces sur la sécurité a été inauguré samedi à Bamako par les chefs d'Etat malien Ibrahim Boubacar Keïta et togolais Faure Gnassinbgé, président de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao). Avant l'inauguration de ce centre, le président togolais a participé à l'ouverture d'une rencontre sous-régionale sur la sécurité, a rapporté un correspondant de l'AFP. "Cet outil manquait à tout le dispositif +paix et sécurité+ de la Cédéao, parce que nous étions dans la prévention...
(MondAfrique 13/10/17)
Après l’attaque terroriste contre une patrouille de soldats nigériens et américains dans l’ouest du Niger, le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès des communautés nomades isolées” notent les chercheurs Jean-Hervé Jézéquel et Hamza Cherbib dans un long entretien. “Ainsi, en juillet 2017, des représentants locaux de la communauté peul (un des groupes ethniques les plus représentés en Afrique de l’Ouest et qui...
(AFP 12/10/17)
Le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, a salué mercredi la rapidité à laquelle les forces françaises sont venues à l'aide de la patrouille américano-nigérienne tombée la semaine dernière dans une embuscade meurtrière au Niger. "Dans les 30 minutes les avions français étaient sur place", a souligné M. Mattis questionné sur le délai entre l'attaque de groupes jihadistes et l'arrivée des hélicoptères de l'armée française venus extraire les blessés. "Je rejette complètement l'idée que c'était lent", a ajouté le chef du Pentagone, alors que les médias américains s'interrogent sur l'absence de soutien aérien à la patrouille pendant tous ses déplacements. "Mais il est évident que nous allons examiner tout ceci et voir s'il y a des choses qu'il faudra...
(AFP 12/10/17)
Les personnes qui ont du fuir leurs foyers à cause de l'insurrection menée par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram auront besoin d'une aide humanitaire sur de nombreuses années, a annoncé mercredi l'ONG Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC). "Nous serons là pour les dix prochaines années, les donateurs doivent rester dans la course. C'est un marathon", a expliqué Jan Egeland du NRC, contacté par l'AFP. "Nous entamons la neuvième année de conflit contre Boko Haram. C'est deux ans de plus que la guerre en Syrie, le double de la Première Guerre Mondiale. Il faut réfléchir sur le long terme", a-t-il ajouté. Le NRC publiait mercredi les résultats d'une étude sur les intentions des 1,8 millions de déplacés dans le...
(Jeune Afrique 12/10/17)
Issia, 25 ans et quatre petits frères à charge, rêve de propager la paix dans le monde. Il nous explique comment il gère son argent au quotidien et nous fait part de ses ambitions en tant qu'employé d'ONG dans son pays, le Niger. Issia vit et travaille activement dans les régions frontalières avec le Nigeria, notamment celle de Diffa, particulièrement touchée par les attaques du groupe terroriste nigérian Boko Haram. Ce jeune technicien supérieur en hydraulique est très sensible au contact humain et à la famille, des valeurs qui lui sont d’autant plus chères depuis que ses parents sont décédés, le laissant seul avec ses quatre jeunes frères, dont il doit s’occuper. Ces derniers ont 18, 15, 12 et 8...
(APA 11/10/17)
APA-Niamey (Niger) - Le Niger va introduire la vaccination contre la méningite à méningocoque « A » avec le nouveau vaccin « MenAfriVac » dans son Programme élargi de vaccination (PEV) de routine, le 20 octobre prochain a annoncé mardi le Directeur des Immunisations au ministère de la Santé Publique, Dr Amadou Tidjani. Le Niger deviendra ainsi le 6ème pays de la Ceinture de la méningite à introduire ce nouveau vaccin dans son PEV après le Soudan, le Ghana, le Mali, le Burkina Faso et la RCA, a dit M. Tidjani au cours d’une rencontre avec la presse. La méningite à méningocoque « A » est l’une des causes principales des épidémies de méningites en Afrique subsaharienne. Très contagieuse, elle...
(RFI 11/10/17)
La France a confirmé qu'elle allait lancer dans les prochaines semaines des missions d’identification des demandeurs d’asile au Tchad et au Niger. Le président français Emmanuel Macron en a fait l'annonce ce 9 octobre. Au total, 10 000 réfugiés seront ainsi acceptés lors des deux prochaines années, dont 3 000 en provenance du Tchad et du Niger. L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) sera chargé d’identifier ceux qui peuvent prétendre au droit d’asile au Niger et au Tchad. L’OFPRA travaillera à partir des listes établies par le Haut-commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR). Le HCR fonctionnera donc main dans la main avec la France, comme l’a précisé le 9 octobre le président français Emmanuel Macron. «...
(RFI 11/10/17)
Le président français a annoncé son intention d’envoyer des missions d’identification de demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. C’est l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui sera chargé d’identifier ceux qui pourront prétendre au droit d’asile. Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra répond aux questions de Pierre Firtion. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171011-pascal-brice-directeur-ofrpa-reagit-...

Pages

(La Tribune 18/08/17)
Pour ne pas effrayer les Nigériens, les autorités insistent sur le fait que la mesure sera appliquée de manière progressive et « souple ». Depuis le 16 août, le gouvernement de Mahamadou Issoufou interdit formellement toute importation de sachet en plastique. Après un retard de trois ans sur une loi votée dans ce sens et deux ans d’anarchie après le décret d’application, les autorités nigériennes ont décidé de sévir. Mais derrière la très officielle "lutte pour la préservation" de l'environnement, une motivation beaucoup plus officieuse. Un Niger sans sachet plastique ! C'est le message que Almoustapha Garba, Sadou Seydou et Habi Mahamadou Salissou...
(APA 18/08/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Niger a obtenu ce jeudi 25,887 milliards FCFA (environ 41,420 millions de dollars) au niveau du marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à l’issue de son émission d’obligations assimilables du trésor (OAT) à cinq ans, a appris APA auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar. Selon les responsables de l’agence UMOA-Titres, le montant global des soumissions s’est élevé à 25,887 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Le taux de couverture du montant mis en adjudication se situe ainsi à 86,29%. Le trésor public nigérien a retenu la totalité des soumissions, soit un taux d’absorption de 100%. Il faut toutefois noter...
(Xinhua 18/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Près de trois ans après son adoption, le gouvernement nigérien a décidé de procéder à la mise en application effective de la loi sur la production, l'utilisation et la commercialisation des sachets plastiques sur le territoire national, selon le ministre nigérien de l'Environnement, Almoustapha Garba. Le gouvernement nigérien avait adopté depuis novembre 2014 une loi afin de mettre fin aux activités allant de la production à l'utilisation et la commercialisation des sachets plastiques compte tenu de leurs impacts socioéconomiques et environnementaux. En 2015, un décret d'application de cette loi a été adopté, mais sa mise en application effective est restée jusque-là en souffrance. Les ministres en charge du l'Environnement Almoustapha Garba, du Commerce Sadou Seydou, et de...
(Agence Ecofin 18/08/17)
Au Nigéria, le gouvernement de l’Etat du Niger a signé mardi dernier un mémorandum d’entente d’une valeur de 3,25 milliards $ avec All States Investment, en vue de construire une cité agricole répondant aux normes internationales dans l’Etat. Le projet vise principalement à booster le secteur de la pisciculture dans la région. L’annonce a été faite par le directeur général de la compagnie, Henry Goiko, qui s’exprimait en marge du Niger State Summit récemment tenu à Minna. Le cadre a d’ailleurs précisé que le projet qui couvrira une superficie d’environ 43 000 hectares sera situé dans région de Rafi. En ce qui concerne la cité agricole, « elle disposera de plusieurs unités de production animalière dont les produits seront vendus...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(La Tribune 16/08/17)
Le Niger vient d’attribuer plusieurs permis d’exploitation minière dans le Nord et l'Ouest du pays à des sociétés étrangères. Le gouvernement nigérien qui veut booster le développement de son secteur minier s’attend à des retombées économiques immédiates considérables. Les entreprises étrangères se sont engagées à investir massivement dans ce pays de l’Afrique de l’ouest. Le Niger est un pays au sous-sol très convoité qui attire encore de nouveaux investisseurs. On ne compte plus le nombre d'entreprises étrangères qui s'activent dans le secteur minier de ce pays de l'Afrique de l'ouest. Mais il faut croire que le potentiel minier du Niger reste encore sous exploité. C'est dire s'il est énorme.
(Agence Ecofin 16/08/17)
(Agence Ecofin) - Pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020. L’information a été donnée par le Président de la commission de la Cedeao, Marcel de Souza, reçu en audience hier par le Président Mahamadou Issoufou. Pour le Représentant officiel de la communauté, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité montre qu’on ne pourra pas aller à la monnaie unique à cette date. » Par conséquent, il va falloir encore attendre 7 à 10 ans pour rendre effective cette monnaie. Dans la foulée, un sommet de la Cedeao est annoncé en octobre prochain pour élucider le sujet et définir les dispositions à prendre. D’autres sujets ont également été au menu des discussions entre les deux officiels, comme...
(Financial Afrik 16/08/17)
Le Niger vient de signer plusieurs conventions minières avec des compagnies étrangères pour l’attribution de permis d’exploration. Il s’agit de quatre exploitants miniers que sont le Suisse Endeavour Financial AG, le turc Turquie Afrique Developpement Tad, le canadien Goviex Niger Holding Ltd et le nigérien Jabalur Gold Resources Sarl. Les sites concernés sont situés dans les départements de Tchirozérine et d’Arlit, région d’Agadez au Nord du pays, ainsi que dans les départements de Téra et de Say, région de Tillabéry. Les sites regorgent d’importantes ressources minières et énergétiques dont l’uranium, le charbon, le cuivre, l’or, le phosphate, le molybdène, le zinc, le pétrole, le gaz, le fer, le ciment et d’autres métaux précieux. Le gouvernement nigérien espère ainsi tirer profit...
(Agence Ecofin 16/08/17)
(Agence Ecofin) - Le Conseil des ministres d’hier est en grande partie consacré à l’octroi d’une dizaine de permis de recherche à 4 exploitants miniers. Ce sont le suisse Endeavour Financial AG, le turc Turquie Afrique Développement – Tad, le canadien Goviex Niger Holding Ltd et le nigérien Jabalur Gold Resources Sarl. Endeavour Financial AG a obtenu un permis de recherches des sites «Toulouk 1», «Tagait 4» et «Terzémazour 1» pour uranium et substances connexes dans la région d’Agadez. Turquie Afrique Développement-Tad, de son côté, a obtenu le permis de recherches du site «Tiambi» pour or, métaux précieux, métaux de base et substances connexes dans la région de Tillabéry. La même région servira de cadre pour le minier Jabalpur Gold...
(Jeune Afrique 16/08/17)
Lentement mais sûrement, Niger Airlines monte en gamme. Créée en 2012 avec la vocation de désenclaver le pays et de desservir ses grandes villes depuis la capitale, la compagnie nigérienne a lancé des liaisons régulières (les mercredis, samedis et dimanches) entre Niamey, Agadez, Zinder et Maradi – la desserte de Diffa est suspendue en raison du contexte sécuritaire. Considérant les longues distances par la route, les accidents et les attaques, les usagers ont été convaincus, et Niger Airlines a su rapidement s’imposer comme une compagnie sûre et fiable. D’ailleurs, elle assure désormais régulièrement les déplacements des personnels diplomatiques, onusiens et humanitaires. « C’est une preuve de confiance, tout le monde fait appel à nous », se félicite son PDG, Abdoul...
(Agence Ecofin 14/08/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement a adopté en Conseil des ministres jeudi dernier un projet de loi autorisant la ratification du Statut de l’Union des télécommunications des Etats Islamiques. Cette adhésion permettra au Niger de bénéficier de la solidarité islamique dans le domaine des télécommunications ; la fourniture de toute assistance possible aux membres pour la formation du personnel et la création des centres de formations spécialisés en matière de télécommunications. Elle permettra aussi au Niger de bénéficier du développement du processus de modernisation et de la fourniture de tous services techniques et technologiques disponibles pour élever le niveau du secteur. Selon l’Autorité de régulation des postes et télécoms du Niger, le taux de pénétration des services Internet (mobiles et...
(APA 11/08/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’Etat du Niger cherche 30 milliards FCFA (environ 48 millions de dollars) au niveau du marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à travers l’émission par adjudication d’obligations assimilables du trésor (OAT) programmée pour le 17 août 2017, a appris jeudi APA auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar. Selon les responsables de l’agence UMOA-Titres, 25% du montant mis en adjudication sont offerts sous forme d’offres non compétitive aux spécialistes en valeur du trésor habilités de l’émetteur. La valeur nominale unitaire de chaque titre public est fixée à 10.000 FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Quant à la durée de l’opération, elle est de cinq ans avec une date d’échéance fixée par l’émetteur au...
(Le Sahel 10/08/17)
Le Président du Conseil Economique et Social (CESOC), M. Moussa Moumouni Djarmakoye, a reçu, hier matin, à son cabinet, SE. Abdoul Khadir Agne, Ambassadeur du Sénégal au Niger. Cette visite de courtoisie entre dans le cadre des échanges entre les institutions et au-delà entre les deux pays dans le but de renforcer davantage les liens d'amitié et de coopération qui existent déjà entre le Niger et le Sénégal. A l'issue de leur entretien, l'ambassadeur du Sénégal au Niger a souligné que cette visite s'inscrit dans le cadre de visite qu'il mène au niveau des institutions de la République du Niger. «Le CESOC faisant partie de ces grandes institutions de la République, il était question pour nous de venir saluer le...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(Xinhua 09/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- La Banque mondiale (BM) vient d'accorder 20,8 millions de dollarssoit 12,5 milliards de FCFA au Niger pour le financement additionnel de la troisième phase du Programme d'Actions communautaires (PAC3), en vue d'améliorer la productivité agricole. La convention de financement a été signée lundi soir à Niamey par la ministre nigérienne du Plan Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque mondiale au Niger, Siaka Bakayoko. Ce financement, selon la ministre, permettra au projet de mettre plus l'accent sur l'amélioration de la productivité des cultures agricoles, d'augmenter les possibilités de générer des revenus, en particulier pour les femmes...
(Xinhua 04/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Au Niger, pays du Sahel faisant face à défi sécuritaire majeur, "15% des ressources budgétaires sont consacrées chaque année au combat" contre le terrorisme, selon le président Mahamadou Issoufou. Il a fait cette déclaration dans un message adressé à la nation à l'occasion de la célébration jeudi 3 août du 57eme anniversaire de la proclamation de l'indépendance du Niger. Selon le président nigérien, son pays continue d'essuyer "les attaques barbares des organisations terroristes, conduites à partir de zones sanctuaires situées dans les pays voisins". "La réponse que le gouvernement apporte à cette situation revêt une dimension sans précédent, en termes d'engagement", a-t-il indiqué, précisant que les forces de défense et de sécurité sont placées "en état de...
(Agence Ecofin 04/08/17)
(Agence Ecofin) - Un décret portant création d’un Fonds d’investissement pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (Fisan) au Niger a été adopté mercredi dernier en Conseil des ministres. L’objectif est de faciliter les investissements publics et privés à tous les segments des filières alimentaires et agroalimentaires. « Le Fisan vise notamment, à améliorer l’offre des services financiers aux producteurs et aux autres acteurs des chaines de valeur, » précise le communiqué. La finalité est de soutenir la transformation des systèmes de production agro-sylvo pastorale et halieutique et de favoriser la modernisation des systèmes de transformation et de commercialisation des produits agricoles et agroalimentaires. Par ailleurs, un autre projet portant approbation des statuts du Fisan a été voté durant la séance...
(Agence Ecofin 02/08/17)
(Agence Ecofin) - En session extraordinaire hier, les députés ont adopté à l’unanimité un projet de loi portant Code pétrolier. Ce document remplace l’ancien datant de 2007. Il était aujourd’hui nécessaire de l’adapter au contexte, selon le ministre de tutelle, Foumakoye Gado. Le nouveau Code pétrolier prévoit la mise en place de programmes de développement local pour permettre aux localités abritant cette richesse naturelle de profiter des retombées de cette exploitation. Autres points importants, le document prévoit des contrats de concession, les conditions d’une gestion transparente dans l’octroi des permis aux sociétés, son exploitation et sa commercialisation. La protection de l’environnement occupe également une place de choix dans ce nouveau Code surtout avec les conséquences désastreuses constatées ces dernières années...
(Afrique Actualité 29/07/17)
Le ministre nigérien du pétrole était à Cotonou pour se rendre compte des atouts du Bénin par rapport au projet commun de construction d’un pipeline. Bientôt un pipeline quittera le Niger pour atteindre les côtes béninoises. Le Ministre nigérien du pétrole Foumakoye Gado a séjourné à Cotonou du 13 au 16 juillet pour discuter avec les autorités béninoises sur les avantages offerts par le Bénin autour du projet. Après ses descentes sur les installations Pétrolières du champ pétrolifère de Sèmè (à l'Est de Cotonou), celles du Port autonome de Cotonou, et de tank d'Octogone Trading Sa, le ministre du pétrole du Niger a exprimé son entière satisfaction. La délégation a pu obtenir des réponses appropriées à ses préoccupations, en ce...
(Autre média 28/07/17)
(Niamey et les 2 jours) - C’est le rapport de la Banque mondiale publié en début de semaine qui le mentionne. La «Cpia» spécialisée dans l’évaluation des politiques et institutions publiques en Afrique subsaharienne révèle que cette région du continent a eu des difficultés à faire face à l’étiolement de l’activité économique. « La croissance de la production a considérablement ralenti, tombant à 1,3 % – soit son rythme le plus bas depuis plus de deux décennies, très éloigné de la croissance annuelle de 5 % environ durant la période 1995-2008 précédant la crise financière mondiale », note le rapport qui ajoute qu’en 2016, la faiblesse de la performance économique fait peser une menace sur les progrès réalisés en matière...

Pages

(Le Soleil 05/07/13)
La Gambie organise, aujourd’hui et demain à Banjul, un tournoi international regroupant, en plus du pays hôte, le Sénégal, la Guinée-Bissau et le Nigeria. Une compétition qui veut s’ouvrir plus tard aux autres pays membres de la sous-région. Selon Matar Diédhiou, le président de la Fédération gambienne de lutte, l’objectif est de faire de cet événement le troisième tournoi de lutte africaine de la Cedeao (Tolac), après ceux de Niamey et de Dakar. Après le Niger et le Sénégal, la Gambie organise son tournoi de lutte sous-régional, aujourd’hui et demain à Banjul. Un événement qui, outre le pays hôte, verra la participation du Sénégal, du Niger et de la Guinée-Bissau, trois grandes nations de lutte de l’espace Cedeao. Pour sa...
(Afrik.com 04/07/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, la Colombie vient chasser l’Argentine pour se glisser dans le trio de tête, juste derrière l’Allemagne (2e) et l’Espagne, toujours leader. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, 13e nation mondiale, mène toujours la danse devant le Ghana (21e) et le Mali (23e). A l’issue des éliminatoires pour le Mondial 2014, mais aussi et surtout de la Coupe des Confédérations, la FIFA a dévoilé son classement mensuel des sélections nationales. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que des changements sont à noter à tous les niveaux. Car si l’Espagne reste la référence mondiale, devant l’Allemagne, la Colombie vient s’inviter sur la 3e marche du...
(Nigerdiaspora 01/07/13)
Le Niger, pays sahélien, avec une superficie de 1 267 000 km2 et une population estimée à 16 millions d'habitants, dont 62% vivant en dessous du seuil de pauvreté, connait depuis des décennies des crises alimentaires chroniques, conséquences, notamment, de l'austérité du climat, des sécheresses récurrentes, des attaques acridiennes. Depuis quelques semaines, la campagne agricole 2013-2014 s'installe timidement sur le territoire national. Plusieurs villages ont d'ores déjà semé, d'autres ont entamé le premier cerclage. En prélude à cette campagne, le ministre nigérien en charge de l'Agriculture, M. Oua Saidou, était en fin de semaine dans ses différents services techniques à Niamey pour s'enquérir de visu le niveau des préparatifs de la saison qui, selon les techniciens, s'annonce prometteuse cette année...
(Le Soleil 29/06/13)
Adversaires en finale pour le tournoi en équipe de la 6ème édition du Tolac de Dakar, le Sénégal et le Niger ont confirmé leur suprématie, en plaçant hier, chacun 3 lutteurs en finale pour les compétitions individuelles. Après avoir obtenu son ticket pour la finale en équipe, le Sénégal a réussi à placer hier, au deuxième jour du Tolac de Dakar, 3 de ses lutteurs pour disputer les ultimes confrontations en compétitions individuelles. Et c’est le jeune Moussa Faye (66 kg), le successeur de Cheikh Ndiaye, qui a montré la voie à ses autres coéquipiers en étant le premier lutteur sénégalais qualifié en finale. Après avoir disposé de Carlitos Tutu de la Guinée Bissau et franchi sans grandes difficultés l’étape...
(Afrik.com 27/06/13)
La 2e journée de la phase de groupes du Mondial U20 a permis au continent africain de décrocher sa première victoire, grâce au Nigeria, large tombeur de Cuba (3-0). Si les Flying Eagles sont plutôt bien partis pour la qualification, le Ghana et l’Egypte devront gagner pour espérer une participation aux huitièmes de finale. Un nul peut suffire au Mali. Une victoire, deux nuls, cinq défaites. Le bilan des sélections africaines en deux journées de phase de groupes de la Coupe du monde U20 n’est guère reluisant. Pourtant, le Nigeria, tout comme le Mali, ainsi que le Ghana et l’Egypte peuvent encore prétendre à la qualification. Les quatre meilleures troisièmes accéderont en effet aux huitièmes de finale. Les Flying Eagles...
(Xinhua 26/06/13)
COTONOU -- Quatorze équipes nationales dont sept chez les seniors et autant chez les vétérans en provenance de sept pays d'Afrique de l'Ouest prendront part du 13 au 20 août prochain à Cotonou, à la deuxième édition de la Coupe d'Afrique des nations de Maracana, a-t-on appris mardi auprès de la Fédération béninoise de Maracana. Il s'agit notamment des équipes seniors et vétérans du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Niger, du Mali, du Togo et du Sénégal. Selon le secrétaire général de la Fédération béninoise de Maracana, Mathias Combou, le Maracana est une discipline sportive qui se joue au pied, sur un terrain de handball, avec six joueurs dans chaque équipe et quatre réservistes. La première...
(Afrik.com 24/06/13)
Avec trois défaites et un nul à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20, les sélections africaines ont raté leur départ. Si certaines, comme le Nigeria, ont laissé augurer de belles promesses, la situation s’annonce déjà compliquée pour d’autres, comme le Ghana. Trois défaites et un nul. Le bilan des sélections africaines à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20 (moins de 20 ans), qui se dispute actuellement en Turquie, est peu réjouissant et n’incite guère à l’optimisme. Le Ghana et l’Egypte mal embarqués En tombant dans un groupe A très relevé (Espagne, France, Etats-Unis), le Ghana savait à quoi s’attendre. Pour...
(L'Evènement Précis 24/06/13)
Sept pays ont confirmé leur arrivée à Cotonou pour la Can de Maracana. Il y aura sept équipes chez les seniors et autant chez les vétérans. En plus des cinq pays qui étaient à Yamoussoukro l’année dernière pour la 1ère édition, il y aura le Mali et le Sénégal. En plus du Bénin, il y a aura le Sénégal, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Niger et le Burkina Faso. C’est le tableau de la 2ème Can de Maracana que le Bénin abrite du 13 au 20 Août prochain à Cotonou. Chaque pays sera représenté dans les deux catégories, notamment les seniors et les vétérans. Juste après sa naissance le 15 décembre dernier, la jeune fédération béninoise de...
(Le Sahel 19/06/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane, a présidé, hier après midi, la cérémonie d’installation du comité chargé de réflexion sur la lutte traditionnelle. C’était en présence du Directeur de cabinet dudit ministère M. Dan Tonka Harouna, ainsi que du président du Comité M. Guéro Mahamadou et des membres du comité. Le comité est chargé de réfléchir sur les problèmes qui miment la lutte traditionnelle, proposer des solutions idoines afin de contribuer à l’émergence de ce sport roi au Niger. Dans son mot introductif à cette occasion, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture M. Kounou Hassane a d’abord donné un aperçu sur la lutte traditionnelle depuis l’institutionnalisation du...
(Nigerdiaspora 17/06/13)
Dans le cadre de la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 qui se tiendra au Brésil, dans le groupe E, le Mena a effectué samedi dernier un déplacement infructueux au Gabon. A Franceville, le Onze national du Niger s’est fait corrigé par les Panthères du Gabon, sur le score de 4 buts contre 1. Lors de la rencontre aller à Niamey, les Gabonais avaient déjà pris une bonne option en réussissant à tenir en échec les poulains de Gernot Rohr (0-0). Avec cette lourde défaite, le Mena fait ses « au revoir » à la coupe du monde 2014. Selon les informations qui nous sont parvenues, le Onze national du Niger, avait réussi à ouvrir le...
(CRI 15/06/13)
Les Aigles de Carthage de Tunisie, les Pharaons d'Egypte, les Eléphants de Côte d'Ivoire, ainsi que les Diables rouges du Congo en tête de leurs groupes respectifs pourraient accéder dès ce week-end au troisième et dernier tour des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil. Les jeux sont presque faits dans la poule G. Avec 12 points, l'Egypte, nation la plus titrée en Afrique avec sept titres continentaux, est quasiment assurée de disputer le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pour se qualifier, cette sélection, baptisée « Les Pharaons » devra aller chercher au moins un match nul à Maputo ce 16 juin, face à l'équipe nationale du Mozambique. Avec...
(L'Observateur Paalga 12/06/13)
A deux journées de la fin des éliminatoires du mondial 2014 dans la zone Afrique, les jeux ne sont pas totalement faits dans la plupart des différents groupes. Toutefois, des équipes sont en bonne posture alors que d’autres espèrent toujours s’accrocher jusqu’au bout. Avant l’ultime journée, les choses pourraient se préciser pour le podium. Mais des concurrents ne sont plus concernés puisque leur sort a été définitivement scellé. En attendant la décantation qui aura forcément lieu, le point de cette 4e journée que nous vous proposons donne un aperçu de la situation des uns et des autres. Rappelons que pour le troisième et dernier tour, les premiers de chaque groupe s’affronteront sous la forme de matches aller et retour du...
(Le Sahel 11/06/13)
Football/ Eliminatoires de la Coupe du monde 2014 Niger 0 – Burkina Faso 1, le Mena perd une seconde fois devant les Etalons 11 Jui 2013 Publié dans SPORT. Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Imprimer E-mail Add new comment Dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde Brésil 2014, dans le groupe E, le Mena a affronté dimanche après midi au stade Général Seyni Kountché de Niamey, les Etalons du Burkina Faso. A l'issue d'une partie équilibrée, les Etalons du Burkina Faso ont remporté le gain du match en réussissant à inscrire un (1) but à la 80ème minute de jeu. Sur un centre de Ouédraogo Issiaka, mal apprécié...
(Afriquinfos 07/06/13)
Les compétitions de la 9ème édition du Tournoi international de lutte africaine de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest (TOLAC) ont débuté jeudi après-midi à l'Arène des Jeux traditionnels de Niamey. Cette édition, selon les organisateurs, détient le record de participation avec la présence effective de 14 sur les 15 pays membres de la CEDEAO. Seul le Cap-Vert, n'ayant pas d'équipe en lutte africaine est déclaré absent. Pendant 3 jours, les lutteurs s'affronteront en individuel et en équipes. L'objectif de cet important évènement sportif sous-régional qu'est le TPLAC est l'intégration sous-régionale et le rapprochement des peuples. Tout autour de l'Arène des Jeux traditionnels de Niamey, un important dispositif de sécurité a été déployé. Ce tournoi est organisé, rappelle-t-on,...
(Afriquinfos 04/06/13)
Les compétions du Tournoi international de rugby faisant office de Championnat africain de 2ème division au titre de la zone ouest, ont débuté lundi matin au stade général Seyni Kountché de Niamey. Ce trophée de Développement de la Confédération africaine de rugby regroupe six pays à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, le Mali, le Togo et le Niger. En match d'ouverture, lundi matin, le Niger a corrigé le Bénin par 48 à 0. Le Niger, il faut le souligner, détient le palmarès le plus riche de la sous-région en rugby. Selon le président de la Fédération nigérienne de Rugby, M. Hamadou Nouhou, l'équipe nationale du Niger, "Les Zébus", a participé en 2005 à son premier tournoi international...
(Le Pays 03/06/13)
Les Etalons s’envolent pour l’Algérie où ils doivent croiser les Fennecs pour un match amical ce 2 juin. Après quoi, ils se dirigeront vers Niamey où le Mena attend de voir comment laver l’affront de Ouagadougou. A la veille de leur départ, Paul Put a donné une conférence de presse. Ils sont 27 présélectionnés ! L’entraîneur a ratissé large pour ne pas être surpris en cas de blessure de l’un ou de l’autre. En route pour le match contre le Niger, le 9 juin prochain, les Etalons affirment, la main sur le cœur, qu’ils joueront à font pour espérer se qualifier pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde. Ils n’ont pas leur destin en main puisque...
(Le Sahel 31/05/13)
La Fédération Nigérienne de Volleyball (FENIVOLLEY), avec l'appui de la Fédération Internationale de Volley Ball (FIVB), du ministère en charge des sports, celui de l'éducation nationale et du Comité Olympique et Sportif du Niger (COSNI) a procédé au lancement officiel du programme national de développement du volley-ball à la base au mois d'avril dernier. Ce programme destiné aux élèves des écoles primaires, cible 1600 jeunes de 80 établissements (dont 20 élèves par établissement et 10 établissements par région) vise à étaler sur cette catégorie de jeunes, la formation à la base qui était jadis confinée dans des centres installés au niveau des collèges. L'histoire du volley-ball nigérien est intimement liée à la formation des jeunes. C'est d'abord grâce à une...
(Nigerdiaspora 24/05/13)
A deux mois et demi des prochaines élections censées se tenir en fin juillet prochain à Agadez, les lignes commencent à bouger au niveau de l’instance nationale du football nigérien. 5 candidatures sont annoncées parmi lesquelles celle du président sortant de la Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT), le Colonel Djibrilla Hima dit Pélé. Vraisemblablement, l’homme le plus controversé du monde sportif nigérien a décidé de vendre chère sa peau. Mais, à y jeter un coup d’œil sur la liste des candidats, il ne manquera pas de trouver preneur. Car dans le lot, se retrouve deux grands ténors du football nigérien, à savoir Oumarou Djambeidou, ancien dirigeant de la FENIFOOT et Seyni Yacouba dit Seyni Mereda, lui-même, ancien membre de la...
(Maliactu 22/05/13)
L’Office du Niger sports de Ségou a mis fin à la belle série du Djoliba, version Jonas Komla. Dimanche, les Riziculteurs ont créé la sensation en venant s’imposer 2-1 au stade Modibo Keïta face au team de Hérémakono pour le compte de la 23è journée du championnat. Qui l’eut cru quand on sait que les Rouges restaient sur trois belles démonstrations et avaient inscrit la bagatelle de 14 buts ? Le capitaine Issa Traoré et ses coéquipiers avaient d’abord ridiculisé Atar club de Kidal et le CSK dominés sur le score identique 5-0 avant de corriger 4-0 le troisième du classement, le Réal. C’est dire que personne ne s’attendait à voir les Rouges plié devant la modeste formation de l’Office...
(Niger Online 16/05/13)
Le président sortant de la Fédération Nigérienne de Football, le Colonel Djibrilla Hima Hamidou a officiellement déposé sa candidature hier auprès de la Commission Centrale Electorale de la FENIFOOT. Le 20 juillet prochain à Agadez, à l'occasion de l'Assemblée générale élective, il briguera pour la deuxième fois le fauteuil tant convoité de président de l'organe dirigeant du football nigérien pour une période de 4 ans. Sans nul doute, son bilan sportif pendant ces 4 années de gestion du football nigérien milite largement en faveur de sa probable réélection. En effet, depuis son avènement à la tête de la FENIFOOT, avec comme leitmotiv le « rassemblement », le Colonel Pelé a bénéficié d'une atmosphère favorable au travail. Profitant du retour de...

Pages

(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en grand à travers l'annonce d'un...
(RFI 18/10/17)
Le gouverneur de Diffa au Niger a fixé un ultimatum aux combattants du groupe Boko Haram. Ils ont jusqu'au 31 décembre pour rendre les armes et bénéficier de l'accompagnement offert aux repentis. Il l’a annoncé dimanche 15 octobre à l'occasion d'une visite du camp d'accueil des combattants repentis situé à un peu moins de 200 km de Diffa. Là-bas, ils sont 163 repentis -des Nigériens, des Nigérians, mais aussi des Camerounais- pour la plupart âgés de 23/24 ans, à avoir répondu à l'appel du gouvernement lancé en décembre dernier.
(Le Point 18/10/17)
Surpopulation, insécurité croissante : la ville du nord du Niger, devenue carrefour des migrants, s'interroge sur les dégâts collatéraux de ces postes-frontière français avancés installés en Afrique. « Hotspots », « missions de protection », voilà deux mots avec lesquels il va falloir s'habituer à chaque fois qu'il sera question de parler des migrants notamment africains. Dans le dessein d'éviter que ceux-ci arrivent en Europe en prenant des risques inconsidérés dans le désert du Sahara, mais aussi en mer Méditerranée, le président français, Emmanuel Macron, a émis l'idée de recevoir les candidats à une migration vers l'Europe dans des centres installés en Afrique. Autrement dit, faire en sorte que la décision de recevoir un migrant au titre de l'asile soit...
(RFI 17/10/17)
A quelques jours de la visite du Conseil de sécurité au Mali, du 19 au 23 octobre, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a présenté ses recommandations pour un soutien accru à la force antiterroriste du G5 Sahel. Il note le niveau de préparation très disparate des cinq pays du Sahel, le manque d’équipement et de financement et appelle les Etats membres à être « ambitieux ». Antonio Guterres se serait personnellement impliqué dans ce rapport, selon une source qui indique qu’il souhaitait que le langage soit volontairement très engagé. Le G5 Sahel est une opportunité à ne pas laisser passer, écrit-il. Et il prévient indirectement les Etats-Unis, réfractaires à apporter un appui financier : le coût de l’inaction...
(RFI 16/10/17)
L'armée tchadienne a-t-elle quitté le Niger où elle participe, aux côtés des forces nigériennes, à la lutte contre Boko Haram ? C'est ce que semblent dire les officiels nigériens. N'Djaména, de son côté, affirme le contraire et évoque juste un redéploiement de ses troupes qui sont engagées sur plusieurs fronts anti-jihadistes. Ndjamena a-t-il retiré ses troupes du Niger où elles combattent les éléments de Boko Haram dans le cadre de la force conjointe des pays riverains du Lac Tchad ? La réponse est « non ». Ce qui est sûr cependant, c’est que les éléments du contingent tchadien, basé dans la région de Diffa, au sud-est du Niger, ont bougé pour se positionner plus haut, dans le nord du Tchad...
(MondAfrique 13/10/17)
Après l’attaque terroriste contre une patrouille de soldats nigériens et américains dans l’ouest du Niger, le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès des communautés nomades isolées” notent les chercheurs Jean-Hervé Jézéquel et Hamza Cherbib dans un long entretien. “Ainsi, en juillet 2017, des représentants locaux de la communauté peul (un des groupes ethniques les plus représentés en Afrique de l’Ouest et qui...
(Jeune Afrique 12/10/17)
Issia, 25 ans et quatre petits frères à charge, rêve de propager la paix dans le monde. Il nous explique comment il gère son argent au quotidien et nous fait part de ses ambitions en tant qu'employé d'ONG dans son pays, le Niger. Issia vit et travaille activement dans les régions frontalières avec le Nigeria, notamment celle de Diffa, particulièrement touchée par les attaques du groupe terroriste nigérian Boko Haram. Ce jeune technicien supérieur en hydraulique est très sensible au contact humain et à la famille, des valeurs qui lui sont d’autant plus chères depuis que ses parents sont décédés, le laissant seul avec ses quatre jeunes frères, dont il doit s’occuper. Ces derniers ont 18, 15, 12 et 8...
(RFI 12/10/17)
Lundi, le président français, Emmanuel Macron, a annoncé l’intention des autorités d’envoyer des missions d’identifications de demandeurs d’asile au Tchad et au Niger pour permettre d’ici deux ans à 3 000 réfugiés de rejoindre la France. Une nouvelle politique de relocalisation dont les contreparties pour les pays tiers ne sont pas encore connues. La France s’est engagée lundi à offrir 3 000 places aux réfugiés du Niger et du Tchad. Une nouvelle politique de réinstallation qui est amenée à se développer en Europe, selon le chercheur Yves Pascouau : « La logique qui aujourd’hui est en train de se développer est celle de considérer qu’il importe désormais que les pays tiers prennent une part beaucoup plus importante dans la gestion...
(La Tribune 11/10/17)
Conjoncture oblige et pressé par ses partenaires financiers, le gouvernement nigérien s’est engagé dans une véritable opération de ressources internes. Des mesures annoncées pour le prochain exercice budgétaire vont se traduire par l’augmentation de certains tarifs et l’instauration de nouvelles taxes afin de rehausser les recettes fiscales. De quoi susciter l’inquiétude chez les consommateurs dont le pouvoir d’achat sera fortement impacté et qui s’attendent également à ce que l’Etat y contribue en réduisant son train de vie et en améliorant la gouvernance publique. De quoi exacerber les risques de tensions sociales dont les germes mûrissent depuis quelques temps. Décryptage. Les Nigériens avaient inventé depuis quelque temps un concept, «Tayi Tawri» (les temps sont durs en langue haoussa) pour ironiser sur...
(RFI 11/10/17)
Le groupe nucléaire français Areva a annoncé lundi 9 octobre que quelques centaines de salariés dans ses filiales du Niger seront licenciés à partir de l’année prochaine. Une mesure destinée à réduire les coûts, selon un communiqué de la Somaïr, l’une des deux filiales. Pour justifier sa décision, le groupe explique que « les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l’uranium très bas », selon Areva, la prise de cette décision, « est une question de survie pour la Somaïr ». Le marché de l'atome n’a pas encore réussi à se relever depuis la catastrophe de Fukushima au Japon il y a six ans. Le cours de la livre de concentré d’uranium est passé de 24...
(RFI 11/10/17)
La France a confirmé qu'elle allait lancer dans les prochaines semaines des missions d’identification des demandeurs d’asile au Tchad et au Niger. Le président français Emmanuel Macron en a fait l'annonce ce 9 octobre. Au total, 10 000 réfugiés seront ainsi acceptés lors des deux prochaines années, dont 3 000 en provenance du Tchad et du Niger. L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) sera chargé d’identifier ceux qui peuvent prétendre au droit d’asile au Niger et au Tchad. L’OFPRA travaillera à partir des listes établies par le Haut-commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR). Le HCR fonctionnera donc main dans la main avec la France, comme l’a précisé le 9 octobre le président français Emmanuel Macron. «...
(RFI 11/10/17)
Le président français a annoncé son intention d’envoyer des missions d’identification de demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. C’est l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui sera chargé d’identifier ceux qui pourront prétendre au droit d’asile. Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra répond aux questions de Pierre Firtion. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171011-pascal-brice-directeur-ofrpa-reagit-...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(RFI 06/10/17)
Après l'embuscade tendue à des forces spéciales nigériennes et des soldats américains à la frontière du Mali mercredi 4 octobre, le bilan est désormais de cinq soldats nigériens et trois américains tués. Deux soldats américains blessés ont été évacués en Allemagne. Pas de revendication à l'heure qu'il est mais les regards se tournent principalement vers un homme : Abou Walid al-Sahraoui, un Malien, dissident du mouvement Al-Mourabitoune. Abou Walid al-Sahraoui ne revendique que très rarement ses attaques. Ce n'est pas un communicant doté d'un réseau qui fait la promotion de ses faits d'armes...
(Le Monde 06/10/17)
Mali, Niger et Burkina Faso sont censés mener leur première opération militaire fin octobre, mais seul le contingent malien est opérationnel. Et l’argent manque encore. Des fils électriques désœuvrés s’échappent des murs en attendant d’être raccordés aux appareils de climatisation. Dans l’air chargé d’odeur de peinture fraîche, la voix grave de Jean-Yves Le Drian résonne dans le vide des salles. En visite au Niger, mardi 3 octobre, l’ex-ministre de la défense est venu évaluer l’état d’avancement des travaux de restauration de cet ancien centre d’instruction pour les blindés de l’armée nigérienne destiné à héberger l’état-major, pour la région Centre, de la « force conjointe G5 Sahel ». Pas besoin d’avoir été, comme l’actuel chef de la diplomatie française, ministre de...
(BBC 06/10/17)
Le président nigérien Mouhamadou Issoufou a rendu hommage jeudi aux soldats tués mercredi soir dans une embuscade à la frontière avec le Mali. "Notre pays vient une fois de plus de faire l'objet d'une attaque de groupes terroristes, attaque qui s'est soldée malheureusement par un nombre important de victimes", a-t-il déclaré en marge de l'ouverture du Forum des Premières dames de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Niamey. Des soldats américains et nigériens sont morts dans une embuscade dans le sud-ouest du Niger. M. Issoufou a fait observer "une minute de silence à la mémoire des soldats tombés sur le champ d'honneur" et "à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme". Lire la suite sur:...
(RFI 06/10/17)
La mort de trois soldats américains tués dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour la présence de forces armées américaines dans une région en proie à d'innombrables attaques jihadistes et qui bénéficie d'une forte coopération militaire avec les Occidentaux. C'est la première fois qu'une présence opérationnelle de soldats américains est reconnue dans la zone sahélo-saharienne. Les activités américaines y sont pourtant nombreuses depuis le début des années 2000 : l'initiative Pan Sahel Initiative (PSI) de lutte contre le terrorisme lancée en 2002, renommée en 2004 Trans-Sahara Counter Terrorism Initiative (TSCTI). Des programmes de formations, d'entraînement et d'équipement... Et, chaque année, le très conséquent et médiatisé exercice Flintock qui s'est d'ailleurs déroulé à plusieurs reprises au Niger. Voilà...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité libre et illimitée entre les deux monnaies, qui donne droit aux pays de la zone, en cas d’épuisement de leurs réserves de change, à un découvert autorisé illimité sur leur compte en euros auprès du trésor français. « Si chaque...
(RFI 05/10/17)
Des assaillants en provenance du Mali voisin ont attaqué, mercredi 4 octobre, le village de Tongo Tongo dans la région Nord-Tillabery, au Niger. Des hommes du Bataillon Sécurité et Renseignement (BSR) nigérien ont organisé la poursuite mais sont tombés dans un guet-apens. Le bilan - non officiel - serait lourd : plusieurs soldats nigériens et américains ont été tués, d'autres sont portés disparus. Une opération de riposte est en cours. Le premier accrochage a d’abord eu lieu, mercredi 4 octobre, tout près du village nigérien de Tongo Tongo, non loin de la frontière malienne, au sud de Ménaka. Dans la poursuite engagée contre les assaillants en provenance du Mali voisin, les éléments des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs, des...

Pages