Samedi 24 Juin 2017

Niger

(APA 01/06/17)
APA-Niamey (Niger) - Six éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) du Niger, notamment deux gendarmes et six gardes nationaux, ont trouvé la mort suite à une attaque menée par des individus non encore identifiés contre le camp de la gendarmerie et celui de la garde nationale de Abala, une localité située dans la région de Tillabéry, à quelque 250 km au nord-est de Niamey. Selon la radio Anfani, qui a annoncé l’attaque dans son édition de la mi-journée, ce 1er juin, l’assaut aurait débuté mercredi aux environs de 19h, juste un peu avant la rupture du jeûne, lorsque des assaillants à moto se sont mis à tirer sur le camp de la gendarmerie et sur celui de...
(BBC 01/06/17)
Quarante quatre corps de migrants ont été découverts dans le désert nigérien. Ils sont morts alors qu'ils tentaient de se rendre en Libye. Trois bébés, deux enfants mineurs et dix-sept femmes figurent parmi les victimes, essentiellement des Ghanéens et des Nigérians. Selon six survivants, les victimes sont mortes de soif après la panne de leur véhicule.
(Xinhua 01/06/17)
NIAMEY, (Xihnua) -- Au moins trois éléments de la Garde nationale nigérienne ont été tués dans une attaque terroriste menée dans la nuit de mercredi à jeudi à Abala dans la région de Tillabery (ouest), près de la frontière malienne, a-t-on appris de source sécuritaire à Niamey. Parmi les victimes se trouve le commandant de la brigade, précise-t-on de même source. Depuis quelques mois, les positions des Forces de défense et de sécurité (FDS) situées dans l'ouest du Niger, proche du Mali et du Burkina Faso, sont la cible d'attaques de terroristes venus souvent du Nord-Mali et qui ont fait plusieurs victimes dans leurs rangs. Ces attaques interviennent en dépit de l'état d'urgence décrété dans cette zone depuis le 3...
(AFP 31/05/17)
Une vingtaine de personnes, dont l'une des épouses du principal opposant nigérien Hama Amadou, condamnées en mars à un an de prison pour un trafic de bébés, ont commencé à être incarcérées dans des prisons du pays pour y purger le reste de leur peine, a annoncé mercredi à l'AFP une source judiciaire. "Il y a effectivement un début d'exécution de l'emprisonnement des personnes condamnées dans ce trafic", a déclaré le service du procureur de la république à Niamey. "Les femmes seront incarcérées à Kollo et les hommes à Say". Kollo et Say sont deux villes situées au sud de la capitale, Niamey.
(APA 31/05/17)
APA-Niamey (Niger) - L’assemblée nationale du Niger a adopté mardi, à la majorité de ses membres présents à l’hémicycle, soit 139, et en l’absence des députés de l’opposition, un projet de loi portant modification d’un certain nombre d’articles de la constitution dont le délai de l’organisation du premier tour de la présidentielle qui passe de 40 à 120 jours avant la fin du mandat du chef de l’Etat. De même, les délais ont également été rallongés pour les législatives, au terme du vote axé sur six articles portant essentiellement sur les élections. Pour l’opposition parlementaire, s’exprimant par la voix du député Soumana Sanda, président du groupe parlementaire Lumana, « il s’agit ni plus ni moins qu’un passage en force de...
(La Tribune 30/05/17)
Malgré la multiplication des attaques des groupes armés dans le Sahel et principalement au Mali, la force mixte régionale attend toujours le feu vert du Conseil de sécurité de l’ONU. La situation est d’autant plus paradoxale qu’en dépit du mandat offensif qui leur a été accordé, les casques bleus de la MINUSMA peinent à contenir la situation sur le terrain par manque de moyens. De quoi susciter des interrogations au sein de la population pendant que les dirigeants des pays du Sahel continuent à quémander l’assistance d’urgence de la communauté internationale. Le maintien de la force française Barkhane ainsi que la multiplication de bases militaires occidentales au Sahel...
(AFP 30/05/17)
Six mois de prison ont été requis par le ministère public à l'encontre de l'opposant et ex-député nigérien Amadou Djibo Ali, accusé de "complot" visant à "renverser" le président Mahamadou Issoufou, a annoncé lundi l'un de ses avocats. "Le procureur de la République a demandé à ce que M. Ali soit condamné à six mois de prison", a déclaré aux journalistes, Me Souley Oumarou, son avocat, à l'issue du procès. "Pour un complot, il faut au moins deux personnes, ou plusieurs, mais nous n'avons eu que M. Ali devant les tribunaux", a-t-il observé, dénonçant une tentative de "museler l'opposition". L'affaire a été "mise en délibéré au 6 juin", a précisé Me Marc Le Bihan, un autre avocat du prévenu. "Il...
(Afrique sur 7 30/05/17)
Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou vient de faire condamner l’opposant Amadou Djibo. Il s’agit du bien connu opposant nigérien, Amadou Djibo, qui vient d’être accusé de « complot » pour renverser l’actuel Président Mahamadou Issoufou du pouvoir au Niger. Le Président du Niger, Mahamadou Issoufou vient de se débarrasser d’un adversaire tenace, gênant et encombrant pour lui. Il s’agit de l’opposant nigérien, Amadou Djibo, qui vient de prendre six mois de prison ferme pour « complot » contre le pouvoir actuel. Accusé de comploter contre le régime Mahamadou Issoufou, l’opposant Amadou Djibo était devant le tribunal face au juge, lorsque la sentence de sa condamnation a été prononcée, à savoir une peine de six mois d’emprisonnement . Celui que...
(RFI 30/05/17)
Au Niger, l’opposant Amadou Djibo sera fixé sur son sort dans une semaine. Le jugement a été mis en délibéré au 6 juin prochain. Le procès de l’opposant s’est poursuivi, lundi 29 mai, à Niamey, pour « proposition de soulèvement ». Les débats ont été houleux devant un public composé, en majorité, de militants de l'opposition nigérienne. Le ministère public a requis six mois de prison. Détenu depuis quinze pour un flagrant délit de complot, le jugement d'Amadou Djibo a duré près de trois heures. Après le rejet de toutes les exceptions soulevées par la défense, le débat sur le fond de l’affaire a enfin eu lieu dans la salle d’audience des flagrants délits. Amadou Djibo était seul à la...
(RFI 30/05/17)
Deux policiers nigériens et un civil ont été tués samedi soir 27 mai dans une attaque contre un poste de police de la région de Tillabéri, près de la frontière du Burkina Faso, a annoncé dimanche soir le ministère nigérien de l'Intérieur. Trois policiers ont été également blessés. Selon les informations de RFI, les assaillants sont venus à motos. Cinq motos, selon le préfet du département de Tera. Ils ont attaqué le poste-frontière de Pétèl-Kolé, côté nigérien, emporté avec eux les armes et les munitions puis l'ont incendié. Ils ont fui ensuite vers le Nord, vers le Mali. Selon le préfet, le civil qui a trouvé la mort est de nationalité ivoirienne.
(AFP 29/05/17)
Deux policiers nigériens et un civil ont été tués samedi soir dans une attaque "probablement terroriste" contre un poste de police près de la frontière du Burkina Faso, a indiqué dimanche le ministère nigérien de l'Intérieur. "Le bilan provisoire de cette attaque se présente comme suit: trois morts dont deux policiers et un civil. Trois policiers ont été également blessés", précise le communiqué lu à la télévision publique par le capitaine Adily Toro, porte-parole de la police nigérienne. L'attaque menée par des hommes "armés" et "probablement des terroristes" a visé samedi "aux environs de 22H30 (21H30 GMT)", un poste de police de la région de Tillabéri, situé à 10 kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso, souligne le communiqué...
(Le JDD 29/05/17)
Le président du Niger Mahamadou Issoufou était l’un des rares chefs d’État africains invités au G7. Il a défendu la mise en place d’une force régionale sahélienne pour lutter contre le terrorisme. Vous avez rencontré Emmanuel Macron vendredi. Quelle a été la teneur de votre échange? Je l'ai d'abord félicité pour son élection. Nous avons évoqué les questions de migration, de développement et de changement climatique. Nous avons surtout parlé de coopération bilatérale, notamment de sécurité. Je l'ai remercié de l'engagement militaire de la France au Sahel et lui ai demandé de nous aider à rendre opérationnelle la force conjointe du G5 Sahel – Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad et Mauritanie – pour lutter contre le terrorisme au Mali. Quel...
(Le Point 29/05/17)
Sur fond d'affaires de corruption, de crise économique, sociale et sécuritaire, la multiplication des arrestations et interdictions inquiète. Ils appelaient à une « grande marche » pour « sauver l'école nigérienne et dire non à la mauvaise gouvernance et à la corruption ». Rendez-vous était fixé samedi 20 mai à 8 heures dans le centre de Niamey, la capitale. Mais l'initiative du Collectif des organisations de la société civile a tourné court. Elle a été interdite par les autorités. Leur précédente tentative de mobilisation, le 10 mai, avait déjà subi le même sort. « Avec cette énième interdiction, Mahamadou Issoufou vient de montrer à la face du monde qu'il a mis entre parenthèses la démocratie au Niger (…) Nous userons...
(Agence Ecofin 29/05/17)
(Agence Ecofin) - Invité au sommet G7 en Italie, le Président du Niger, Mahamadou Issoufou, a prononcé un discours ce samedi. Une sortie qui propose des pistes de solutions pour venir à bout du terrorisme au Sahel, du changement climatique qui assèche le lac Tchad et la migration irrégulière qui cause un drame humain sans précédent. Pour le Président nigérien, venir à bout du terrorisme au Sahel demande la mise en place d’une stratégie globale « visant à priver le terrorisme de ses ressources matérielles, financières et humaines. » Une stratégie qui selon lui, doit prendre en compte « la lutte contre le crime organisé, notamment le trafic de drogue et d’armes, qui est une des principales sources de financement...
(La Tribune 29/05/17)
La Libye sera-t-elle le repaire de terroristes contre lequel les sept pays les plus industrialisés vont agir ? Difficile en tout cas de ne pas envisager la perspective avec le plaidoyer de Mahamadou Issoufou qui pousse dans le sens d’une intervention des sept pays les plus riches (G7) en Libye et à un soutien accru au G5 Sahel, la force régionale qui veut mener le combat contre le terrorisme. Les connexions libyennes de l'auteur présumé de l'attentat de Manchester, un attentat contre les chrétiens coptes qui a déclenché des frappes chirurgicales de l'armée égyptienne contre des positions jihadistes à Derna, dans l'extrême-est de la Libye.
(BBC 29/05/17)
Pour le chef de l'Etat nigérien, les sept pays les plus industrialisés du monde doivent prendre des mesures pour "éteindre le chaudron libyen". Il a souhaité par ailleurs que les membres du G7 assistent les pays du sahel dans leur projet de création d'une force pour combattre les groupes islamistes. Les dirigeants du Nigeria, de la Tunisie, de l'Ethiopie et du Kenya participent aussi au sommet du G7. En marge des travaux, le président tunisien Béji Caïd Essebsi s'est entretenu avec son homologue français, Emmanuel Macron.
(France 24 29/05/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a rendu hommage, samedi, au journaliste et rédacteur en chef de France 24, Jean-Karim Fall, décédé subitement la veille, alors qu'il couvrait le sommet du G7. "Je garde le souvenir d'un grand professionnel, de quelqu'un qui a toujours donné l'information qu'il faut sur l'Afrique, sur la situation de nos pays, une information objective et rigoureuse sans travestir les réalités africaines." C'est en ces termes élogieux que le président du Niger a tenu, samedi 27 mai, à rendre hommage au journaliste et rédacteur en chef de France 24, Jean-Karim Fall, décédé brusquement la veille, alors qu'il couvrait le sommet du G7 en Sicile. "C'est, je crois, le souvenir que gardent tous les Africains qui l'ont...
(La Voix de l'Amérique 29/05/17)
Le festival Ciné Droit Libre à Niamey est une initiative des réalisateurs burkinabé du film sur le journaliste Norbert Zongo assassiné en 1998 au Burkina Faso pour encourager la liberté d'expression et le respect des droits de l'homme. Abdoulaye Diallo, un de ces réalisateurs et promoteur de ce festival, explique que c’est suite à la censure du film Norbert Zongo au Burkina Faso que l'idée du festival est venu. Ce film a été vu et apprécié partout dans le monde, car comme beaucoup de film, il pose les problèmes réels de la société, notamment les problèmes de démocratie et de droits de l’hommes de liberté d’expression. "C’est comme ça que nous avons créé le festival qui a commencé petit et...
(AFP 27/05/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a appelé samedi les membres du G7 à prendre des mesures "pour éteindre le chaudron libyen", et à aider matériellement les pays du Sahel qui veulent créer une force pour combattre les groupes jihadistes. "La lutte contre le terrorisme dans les pays du Sahel et du bassin du Lac Tchad exige que des mesures urgentes soient prises pour éteindre le chaudron Libyen", a déclaré le président nigérien lors d'une réunion entre cinq pays africains et les dirigeants du G7 réunis à Taormina, en Sicile. Cet appel intervient alors que la Libye continue à s'enfoncer dans le chaos et que de violents combats ont secoué vendredi Tripoli, faisant 28 morts. M. Issoufou, dont le pays frontalier...
(RFI 27/05/17)
L'opposant Amadou Djibo reste en prison, au Niger alors que la suite de son procès a été repoussée à lundi prochain. Le tribunal de grande instance de Niamey a rejeté les objections de ses avocats, sur l'irrecevabilité des preuves, notamment une clé USB contenant un élément audio. Amadou Djibo est accusé d'avoir proposé aux militants du Moden Fa Lumana, de Hama Amadou, de renverser le régime du président, Mahamadou Issoufou. L'accusé nie les faits.

Pages

(BBC 27/04/17)
Depuis le début de la semaine, un exercice militaire dénommé « Unified Focus » regroupe plusieurs centaines de militaires des états du bassin du Lac Tchad (Cameroun, Tchad, Niger et Nigéria) et leurs homologues américains. L'objectif de cette première manœuvre est d'harmoniser les efforts des forces de défense et de sécurité de ces pays dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. L'opération militaire "Unified Focus" est un exercice unifié. Elle est initiée par le Commandement militaire américain pour l'Afrique (AFRICOM) et se déroule sur une Base navale de Douala au Cameroun. Selon le représentant d'AFRICOM, l'exercice vise à renforcer et à optimiser la coordination des efforts nationaux et régionaux pour un meilleur résultat dans la lutte contre le...
(AFP 26/04/17)
La mauvaise qualité de l'eau et une mauvaise hygiène sont à l'origine de l'épidémie de l'hépatite E qui a déjà fait 25 morts dans des camps de réfugiés à Diffa, dans le sud-est du Niger, s'est alarmé mercredi Médecins Sans frontières (MSF). Selon un communiqué de l'ONG, des problèmes liés à "l’approvisionnement en eau et [aux] infrastructures d'hygiène et d’assainissement" expliquent l'épidémie d'hépatite E parmi "les populations déplacées et réfugiées à Diffa". Entre décembre 2016 et le 23 avril 2017, "25 femmes enceintes sont décédées" sur 135 cas d'hépatite identifiés à Diffa, déplore MSF. La région de Diffa, frontalière du Nigeria, subit depuis 2015 des attaques du groupe islamiste nigérian Boko Haram. Elle abrite plus de 300.000 réfugiés et déplacés,...
(RFI 26/04/17)
Les étudiants nigériens ont répondu à l’appel de leurs dirigeants et ont repris le chemin des cours à Niamey après une interruption des cours pendant deux semaines. Après les troubles de ces derniers jours et la mort d'un étudiant lors d'une manifestation sur le campus universitaire, cette rentrée était très attendue. Les étudiants réclamaient davantage de salles de cours et le paiement des arriérés de bourses. Un accord entre le gouvernement et les syndicats étudiants, signé vendredi 21 avril, a mis fin à la crise.
(Xinhua 26/04/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le Niger, pays sahélien, vaste de plus de 1.267.000km2, dispose d'un réseau électrique constitué d'à peine 800km de lignes de transport et de 2.700km de lignes de distribution. La quantité d'électricité produite par la NIGELEC (la société nigérienne d'électricité) est nettement en deçà des besoins nationaux. Ce qui conduit à une couverture électrique extrêmement faible avec un taux d'accès au réseau électrique national de 6,5%. Pire encore, l'interconnexion haute tension, qui fournit depuis le Nigeria voisin plus de 80% du courant électrique consommé au Niger, est constamment en panne. Pour atténuer les coupures intempestives d'électricité dans la capitale et ses environs, le président nigérien Mahamadou Issoufou avait procédé le 2 avril dernier à l'inauguration d'une centrale thermique...
(Afrique sur 7 26/04/17)
Étrange que de constater que la provision en riz destinée au Niger vient de disparaître du Port de Cotonou, au Bénin. Ce sont 5 000 tonnes de riz destinés au Niger dont on ne retrouve aucune trace sur ce Port du Bénin. Le Niger a reçu en paroles une provision en tonnes de riz qui devait transiter par le Port de Cotonou au Bénin, grâce à la générosité de la République Islamique du Pakistan qui épaulait ainsi le Niger pour soulager ses populations en proie à l’insuffisance alimentaire et à l’aide humanitaire, à cause de Boko Haram. Mais, fait étrange, le Bénin lui-même aurait préféré que ces 5000 tonnes de riz lui soient donnés pour résoudre le même besoin que...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Des militaires américains et leurs homologues des pays du Bassin du lac Tchad participent actuellement à des exercices effectués dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, notamment celui venant de Boko Haram, a constaté APA mercredi sur place à Douala. Baptisée « Unified Focus », cette opération militaire en cours à la Base navale de Douala est un exercice unifié, le premier du genre, initié par le Commandement militaire américain pour l’Afrique (AFRICOM). Selon le représentant d’AFRICOM, le Général de brigade Kenneth Moore Junior, l’exercice vise à renforcer et à optimiser la coordination des efforts nationaux et régionaux pour un meilleur résultat dans la lutte contre le terrorisme. « Nous sommes rassemblés pour...
(Agence Ecofin 25/04/17)
(Agence Ecofin) - La guerre contre Boko Haram est presque remportée, selon le ministre de l’Intérieur Mohamed Bazoum. Dans une récente interview, le patron de la sécurité au Niger dit plutôt craindre à présent, l’insécurité qui règne au Mali. « Elle est presque gagnée. L’ennemi a été affaibli au Nigéria, au Cameroun, au Tchad, au Niger depuis longtemps.», commente M. Bazoum. La source promet aussi une opération de nettoyage des îles du lac Tchad qui sont, selon lui, le dernier sanctuaire de Boko Haram. « Ils se sont retranchés dans ces îles et une opération doit avoir lieu pour nettoyer ce no man’s land situé entre tous les Etats.», ajoute-t-il. Pour Mohamed Bazoum, le danger à craindre vient plutôt du...
(La Voix de l'Amérique 25/04/17)
Cette ville du Niger a été la première attaquée par Boko Haram en février 2015. En juin 2016, les combattants jihadistes avaient même réussi à prendre la ville à l'armée nigérienne. Un an plus tard, Nicolas Pinault, l’envoyé spécial de VOA Afrique au Niger, s’est rendu sur place. La vie reprend dans cette ville qui se situe à quelques kilomètres de la frontière nigériane. Reportage A l’entrée de la ville de Bosso, impossible de rater l’école, ni les cris des enfants qui récitent leurs leçons. Depuis octobre dernier, 1.000 écoliers ont repris les cours dans cette ville symbole de l’insurrection de Boko Haram depuis deux ans au Niger. Madouka Moustapha est le directeur école de Bosso. Il avoue à VOA...
(Autre média 25/04/17)
Niamey accueille depuis mercredi une table ronde sur les menaces sécuritaires dans l’espace sahélien, une rencontre qui vise à partager les informations sur les menaces auxquelles devront faire face les pays de la région dans les mois à venir. Organisé par le Centre National des études stratégiques et sécuritaires (Cness) du Niger en collaboration avec la Fondation allemande Konrad Adenauer, cette session de travail devrait permettre aux participants de préparer des plans de riposte pour contrer les menaces sécuritaires au Sahel. La rencontre a été placée sous le thème: « Face aux nouvelles menaces sécuritaires, quelles capacités développer aux plans national et régional? ». Des professionnels de la sécurité de la sous-région, ainsi que des politiques et des spécialistes provenant...
(APA 24/04/17)
APA-Niamey (Niger) - L’Union des scolaires du Niger (USN) et le gouvernement du Niger ont signé vendredi, sous l’égide du Président de la république, Issoufou Mahamadou, un protocole d’accord mettant fin à la crise que traverse l’enseignement supérieur et qui a conduit aux événements du 10 avril qui se sont soldés par la mort d’un étudiant. En signant cet accord, les étudiants s’engagent ainsi à lever le mot d’ordre de grève illimité qu’ils avaient lancé et à reprendre les cours dès mardi prochain. Pour rappel, suite à une manifestation estudiantine violemment réprimée le lundi 10 avril dernier par les forces de l’ordre, plus de 300 étudiants ont été interpellés et de nombreux blessés ont aussi été enregistrés dont un mort...
(RFI 24/04/17)
Au Niger, les étudiants ont commencé à percevoir leurs bourses conformément au protocole d’accord signé entre le gouvernement et les étudiants pour mettre fin à deux semaines de grève. Chaque étudiant percevra trois mois de bourse. Il en est de même pour toutes les universités à l’intérieur du pays.
(AFP 22/04/17)
Le gouvernement du Niger et le syndicat des étudiants ont trouvé vendredi un accord visant à mettre un terme à la crise universitaire qui dure depuis près de quinze jours, selon l'accord lu en soirée sur "Tal TV", deuxième chaîne de télévision publique. "Tous (nos) préalables ont été satisfaits (...) l'Union des scolaires nigériens (le syndicat USN, NDLR) décide (par conséquent) de lever son mot d'ordre de suspension (illimitée) des activités académiques à partir du mardi 25 avril 2017", selon le texte. "Une Commission indépendante de treize membres est créée. Elle a pour mission de faire la lumière sur les événements du 10 avril 2017", dont la mort d'un étudiant, a précisé Ousseïni Sambo, le patron de l'USN qui a...
(RFI 22/04/17)
Au Niger, après deux semaines de grève et d’affrontements violents, les représentants des étudiants et le gouvernement ont signé vendredi 21 avril un protocole d'accord pour la reprise des cours mardi prochain. L'ensemble des revendications des étudiants ont été satisfaites. Parmi elles, le paiement des bourses qui devrait commencer dès ce samedi. Le gouvernement avait déjà choisi l'apaisement en libérant les leaders arrêtés et en remplaçant le ministre de l'Enseignement supérieur.
(Le Monde 22/04/17)
Retour à Diffa (5/5). Notre journaliste déambule dans la ville de son enfance, au sud-est du Niger, meurtrie par la secte islamiste nigériane. Un récit exceptionnel. Dans quel état vais-je trouver Diffa Naalewa, « la ville au henné », symbole de beauté, qui fut la cible de plusieurs attaques de la secte terroriste nigériane Boko Haram ? Que sont devenus Maman Nassirou dit Barbudou, Lawaouli Idi, Attip Maman Dagaché, mes camarades de circoncision ? Qui mieux que le jeune maire Hankaraou Biri Kassoum pourra me donner des nouvelles de Falamata Kollo, ma voisine qui a fini par céder aux sirènes extrémistes ? Présentation de notre série Retour à Diffa A mesure que le petit avion des Nations unies parti de...
(AFP 21/04/17)
L'épidémie de méningite au Niger a tué 120 personnes, dont beaucoup d'enfants, sur plus de 2.000 malades officiellement recensés depuis janvier, a indiqué vendredi l'ONU. "Du 2 janvier au 19 avril 2017, un total de 2.102 cas suspects de méningite dont 120 décès a été enregistré sur l'ensemble du pays", indique sur son site, le Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Niamey. Les enfants de 5 ans à 14 ans représentent 45 % des victimes. Niamey, Dosso (sud-ouest), Tillabéri et Tahoua (ouest), et Maradi (centre-sud) sont les zones les plus touchées, précise l'agence onusienne. Le 13 avril, le ministère de la Santé a lancé une campagne de vaccination pour circonscrire l'épidémie.
(AFP 21/04/17)
Le Niger va lancer une opération de recensement biométrique de la population dans la région de Diffa (sud-est), proche du Nigeria, qui abrite quelque 300.000 déplacés et réfugiés fuyant Boko Haram, a indiqué jeudi le ministère de l'Intérieur. "Ce recensement que nous nous proposons de faire dans l'immédiat est un recensement à vocation humanitaire", a affirmé à la radio, Bazoum Mohamed, le ministre nigérien de l'Intérieur. La région de Diffa, qui compte quelque 600.000 habitants, subit depuis 2015 des attaques du groupe islamiste nigérian Boko Haram. Elle abrite plus de 300.000 réfugiés et déplacés, dont des milliers vivent aux dépens d'une population locale déjà très pauvre...
(Le Monde 21/04/17)
Retour à Diffa (4/5). Le long de la rivière Komadougou Yobé, limite naturelle avec le Nigeria, l’armée patrouille pour repousser les incursions de la secte islamiste nigériane. Le long convoi, ouvert par un véhicule de l’avant blindé (VAB, blindé léger), quitte la route nationale numéro 1 (RN1) à hauteur d’un camp spontané de réfugiés à 35 km de Diffa, région est du Niger, épicentre des activités du mouvement extrémiste nigérian Boko Haram. Il descend à petite allure vers une voie sablonneuse menant sur les berges de la Komadougou Yobé, le cours d’eau qui fait la frontière entre le Niger et le Nigeria. Soudain, toute la puissance de feu de l’armada (VAB, automitrailleuses, lance-roquettes) regarde vers un même endroit. Sur la...
(RFI 21/04/17)
Au Niger, l'hépatite E a tué 25 personnes sur 86 dans la région de Diffa, dans le sud-est du pays. Cette zone proche du Nigeria abrite quelque 300 000 déplacés et réfugiés de Boko Haram. Au Niger, l'hépatite E a déjà tué 25 personnes sur 86 cas recensés, « ce qui fait un taux de létalité élevé, plus de 25% », estime Elmounzer Agjibdou, chef de mission de Médecin sans frontière. « Il y a le problème des latrines qu’on a déjà souligné et qui n’est pas du tout satisfaisant, poursuit-il. Mais aussi le problème de l’eau potable, une situation qu’on déplore depuis longtemps. » Les autorités nigériennes, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'ONG Médecins sans frontières (MSF) et...
(BBC 21/04/17)
Au Niger, 25 personnes sont mortes de l'hépatite E dans la région de Diffa, dans le sud-est du pays. L'annonce est faite par le ministère nigérien de la Santé. Selon les autorités sanitaires, à la date du 19 avril, 86 cas d'hépatite E ont été enregistrés, dont 25 décès.
(AFP 20/04/17)
L'hépatite E a tué 25 personnes dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, qui abrite quelque 300.000 déplacés et réfugiés de Boko Haram, a indiqué mercredi soir le ministère de la Santé. "A la date du 19 avril, il a été enregistré 86 cas d'hépatite virale E dont malheureusement 25 décès", a déploré Illiassou Maïnassara, le ministre de la Santé du Niger, à la télévision publique. Les autorités, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Médecins sans frontières (MSF) et l'UNICEF, ont lancé des campagnes de "sensibilisation" et prennent en charge gratuitement les malades, "à majorité des femmes enceintes", a-t-il souligné. "La situation est sous contrôle" a assuré le ministre.

Pages

(Xinhua 23/02/17)
NIAMEY,(Xinhua) -- La Chine envisage de réaliser dans un proche avenir, dans le cadre de la coopération avec le Niger, d'importants projets dont la construction d'un nouveau pont sur le Niger à Niamey, le plus grand financé par le gouvernement chinois dans le pays. L'annonce en a été faite par l'ambassadeur de Chine au Niger, Zhang Lijun au cours d'une interview accordée récemment à un correspondant de Xinhua à Niamey. Situé au sud-ouest de Niamey, ce pont aura une route à quatre voies et à double sens avec une longueur de 3,7 kilomètres. Cesera le plus grand pont financé par le gouvernement chinois au Niger. Ce nouveau pont vient s'ajouter à un autre déjà inauguré en 2011, le pont de...
(La Tribune 23/02/17)
Le Sénégal vient de désigner l’ancien ministre du budget, Abdoulaye Diop, comme nouveau commissaire à l’UEMOA en remplacement de Cheick Hadjibou Soumaré, démissionnaire depuis le 1er décembre dernier. Abdoulaye Diop, actuel conseiller spécial du chef d’Etat sénégalais, devrait logiquement assumer la présidence de la Commission, un poste que détenait jusque-là le Sénégal mais que convoite le Niger. De quoi amplifier la tension qui prévaut depuis quelques mois au sein de l’organisation communautaire sous-régionale en raison justement de la bataille que se livrent les deux pays pour le contrôle du poste. C'est peut-être une manière pour le chef d'Etat sénégalais Macky Sall de « rendre la monnaie de sa pièce » à son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, lequel n'a pas respecté...
(RFI 22/02/17)
Au Niger, des start-up africaines tiennent un forum du 21 au 23 février à Niamey. La secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, l'a inauguré mardi 21 février en présence du président nigérien. « Sahel Innov » tentera d'apporter des réponses aux défis de la région du Sahel. Des jeunes entrepreneurs venus de sept pays sahéliens de la sous-région ouest-africaine rivaliseront d’ingéniosité du 21 au 23 février à Niamey, lors du « Sahel Innov ». Le but de ce forum est de mettre l’innovation au service d’un développement durable au Sahel. Parmi les entrepreneurs, Adama Sawadogo est venu du Burkina Faso pour présenter l’application sur l’état civil qu’il a mise au point. « Le constat, c’est qu’en Afrique, nous avons...
(Afrique Actualité 22/02/17)
Organisée en marge de la première visite au Niger de Michaëlle Jean, secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) qui appuie financièrement cette initiative, la rencontre des jeunes entrepreneurs dénommée SahelInnov vise à soutenir et à rassembler les créateurs de petites et moyennes entreprises (PME) innovantes au Sahel. Ainsi, durant trois jours, du 21 au 23 février, des dizaines de jeunes venus du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, du Tchad et de la Guinée vont débattre sur le thème « innover pour un développement durable au Sahel. » Il s'agit selon Almoktar Allahoury, directeur général du Centre incubateur des PME au Niger (CIPMEN), initiateur dudit forum, « d'apporter des solutions innovantes aux importants défis...
(Autre média 22/02/17)
(Niamey et les 2 jours) - C’est la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) qui donne l’information avec des chiffres à l’appui. 702 institutions de microfinance ont été identifiées à fin septembre 2016 au sein de l’Union économique et monetaire ouest africaine (Uemoa). Parmi ces institutions, 144 systèmes financiers décentralisés (Sfd) réalisent environ 90% des activités du secteur, notamment en termes de dépôts et crédits. Selon la même source, l'accès des populations aux services financiers offerts s'est élargi dans l’espace communautaire passant de 15 millions à fin septembre 2015 à près de 17,3 millions à fin septembre 2016. Soit une augmentation de 2,3 millions.
(Reuters 22/02/17)
OSLO, (Reuters) - Plus de sept millions de personnes sont menacées de famine dans le nord-est du Nigeria et dans le bassin du lac Tchad, soit le plus important groupe de population dans cette situation aujourd'hui dans le monde, a déclaré mercredi un haut responsable des Nations unies. La conférence internationale des donateurs qui doit se tenir vendredi à Oslo visera à recueillir des fonds afin de trouver les 1,5 milliard de dollars nécessaires, selon les Nations unies, pour faire face aux besoins humanitaires de la région en 2017. "Le plus gros problème (de la région) c'est l'insécurité alimentaire, qui touche plus de sept millions de personnes. Ils sont au bord de la famine, et ont à peine un repas...
(Agence Ecofin 21/02/17)
(Agence Ecofin) - Deux anciens ministres et un député nigériens dans le viseur de la justice. Dans le cadre de la lutte contre la corruption, le pouvoir judiciaire a obtenu du gouvernement, un aval pour auditionner les présumés coupables. C’est lors du Conseil des ministres du 17 février 2017 que le gouvernement « a examiné et approuvé une requête aux fins de levée d'immunité parlementaire d'un député et deux requêtes aux fins de mise en accusation de deux anciens ministres.» Les conclusions du Conseil des ministres ont précisé transmettre ces requêtes à l’assemblée nationale sans citer nommément les présumés. Toutefois, le nom des présumés coupables reviennent souvent dans la presse locale.
(Autre média 21/02/17)
(Niamey et les 2 jours) - Les économies d’Afrique de l’ouest perdent environ 1,3 milliard de dollars (plus de 619 milliards de Fcfa) par an à cause du trafic de drogue. C’est ce qui ressort des chiffres de l’Office des nations unies contre la drogue et le crime (Onudc) réuni lundi à Abidjan en Côte d’Ivoire. « Les estimations financières générées par le trafic de cocaïne dans la région s'élèvent à environ un milliard de dollars américains chaque année dont environ 500 millions sont blanchis dans la région, soit près de 1,3 milliard de pertes pour les économies des pays ouest-africains dans les secteurs de la santé, du travail et autres, »...
(Xinhua 21/02/17)
La Commission de la CEDEAO envisage d'organiser dans les tous prochains jours un forum sur la lutte contre le terrorisme en Afrique de l'Ouest, avec pour but de réfléchir sur la stratégie régionale de lutter contre ce fléau, annonce un communiqué de l'organisation sous régionale, parvenu lundi à Xinhua à Cotonou. Selon cette même source, le président de la Commission de la CEDEAO, le Béninois Marcel de Souza a fait l'annonce lundi à Abuja au Nigeria, lors de son entretien avec le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères de l'Espagne, Ildefonso Castro. Au cours de cette rencontre, M. De Souza a déploré les exactions fréquentes commises par les djihadistes dans le nord du Mali, considérant que ce forum "permettra de réfléchir,...
(RFI 20/02/17)
Dans sa parution du 16 février, le journal nigérien Le Courrier a accusé l'Etat du Niger d'avoir caché près de 200 milliards de francs CFA virés sur un compte bancaire à Dubaï en 2011. Cet argent proviendrait de la vente d'uranium. Le journal nigérien Le Courrier a accusé l'Etat du Niger d'avoir caché 200 milliards de FCFA, qui se trouvaient sur un compte de la Sopamin, la Société du patrimoine des mines du Niger, aux Emirats arabes unis. Des informations inexactes selon le ministre des Finances, Massoudou Hassoumi, qui était directeur de cabinet à la présidence de la République à l'époque des faits en 2011. Celui-ci évoque une somme de 800 millions de FCFA qui aurait bien été versée au...
(Agence Ecofin 20/02/17)
(Agence Ecofin) - Le sujet est sur toutes les lèvres depuis l’accusation faite par le journal nigérien « Le Courrier » dans sa parution du 16 février 2017, incriminant le ministre des Finances (un document à l’appui) d’être au centre d’une affaire de virement de près de 200 milliards de Fcfa sur un compte bancaire à Dubaï en 2012. Laquelle somme résulterait, selon le journal, de la vente de 5000 tonnes d’uranium. Version des faits d’une affaire qui a connu un développement grâce à la sortie médiatique du ministre des Finances, Hassoumi Massaoudou rejetant en bloc les faits à lui reprochés. Le journal « Le Courrier » parle de 200 milliards de Fcfa. Le ministre des Finances évoque plutôt 800...
(Autre média 18/02/17)
Fortement dépendant de son voisin nigérian pour son approvisionnement en électricité, le Niger a annoncé cette semaine la signature d’un accord de coopération avec la France dans le cadre du projet de barrage hydroélectrique de Kandadji. Ce nouveau partenariat devrait permettre, via l’allocation d’un financement de 50 millions d’euros, de finaliser les travaux de construction du barrage et d’approvisionner la capitale Niamey. Si le Nigéria fournit actuellement plus de 60% des besoins en électricité du Niger, c’est encore insuffisant et la compagnie publique Nigelec, en charge de la production d’électricité dans le pays, n’arrive pas à satisfaire les besoins de la population.
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...
(APA 16/02/17)
La 62e session ordinaire du conseil des ministres de pays membres de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) s’ouvre jeudi à N’Djaména, siège de l’organisation, en présence des délégations venues du Cameroun, du Niger, Nigéria, de la République centrafricaine (RCA), de la Libye et du Tchad, a-t-on appris à l’ouverture ce mercredi de la réunion des experts. Img : Commission bassin du lac Tchad : la 62e session du conseil des ministres s’ouvre jeudi à N’Djamena En ouvrant la réunion des experts appelés à éplucher les questions à soumettre au conseil des ministres, le ministre tchadien de l’Eau et de l’Assainissement, Sidick Abdelkerim Haggar, a révélé que ses homologues se pencheront notamment sur les défis de la sécheresse...
(Agence Ecofin 15/02/17)
(Agence Ecofin) - Boubacar Sidiki Traore, le représentant de la Banque africaine de développement (BAD) en Algérie, a déclaré le 13 février 2017 que l’institution financière a approuvé le financement du projet de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique (DTS) qui doit interconnecter l’Algérie, le Niger, le Nigeria, le Mali et le Tchad. Il s’exprimait, lors de la Conférence africaine sur la Gouvernance de l'internet qui s’est tenue, lundi dernier, à Alger, en Algérie. Au-delà de cette interconnexion, Boubacar Sidiki Traore a ajouté que la BAD compte également « accompagner et appuyer les pays respectifs à renforcer et améliorer la résilience et la diversification de leur économie, notamment à travers la mise en place des infrastructures et applications TIC tout...
(Afrique Actualité 14/02/17)
Lampes solaires, panneaux solaires et accessoires, chargeurs de téléphones portables fonctionnant à l'énergie solaire. Autant d'appareils chargeables à l'énergie solaire auxquels les populations de la capitale et d'autres régions du Niger font recours pour faire face au problème d'électricité. Du reste, le marché des appareils fonctionnant à base du solaire connait de plus en plus un essor dans la capitale. Aux côtés des grands magasins spécialisés dans la vente des panneaux solaires et accessoires, plusieurs Nigériens se lancent dans ce business. Très abordables d'un point de vue prix, les appareils fonctionnant à base du solaire envahissent les marchés et les revendeurs se réjouissent. « Actuellement sur le marché, je ne vois pas une activité qui marche plus que la vente...
(Agence Ecofin 13/02/17)
(Agence Ecofin) - La France et le Niger se dotent d’un nouveau document d’accord de coopération pour les trois prochaines années. Lequel document laisse entrevoir un financement de plus de 39 milliards de Fcfa (environ 60 millions d’euros). Le document a été paraphé à Paris durant le séjour français du Premier ministre Brigi Rafini du 07 au 10 février 2017. Sur cette somme, près de 50 millions d’euros seront consacrés à la construction du barrage hydroélectrique de Kandadji. Les objectifs de cette centrale, lancée depuis mai 2008, sont, entre autres, de sécuriser l’agglomération de Niamey en fourniture d’eau potable, de produire de l’électricité avec une puissance de 125 MW ou encore d’assurer un début d’étiage de 120 m3/ seconde sur...
(Agence Ecofin 13/02/17)
(Agence Ecofin) - Mallam Mohammed Lawal, un haut responsable de la société publique nigériane du pétrole a réitéré l’attachement du gouvernement nigérian au projet d’acheminement du brut du bassin du Rift, au Niger, vers la raffinerie pétrolière de Kaduna (KPRC) au Nigéria. Dans des propos rapportés par le Guardian, le responsable a exposé tous les avantages du projet pour l’industrie pétrolière du Nigéria. «Si nous raffinons le brut acheté au Niger à la KPRC, nous allons satisfaire la demande à Kaduna et dans tout le Nord […] Nous allons également tirer des recettes importantes de la commercialisation de ces produits pétroliers», a expliqué M. Lawal. En effet, la KPRC fonctionne de façon irrégulière, à cause des attaques perpétrées contre les...
(La Tribune 11/02/17)
Le Niger et la France viennent de signer un nouvel accord de coopération qui s’étalera sur les trois prochaines années. Le document qui a été paraphé à l’occasion de la visite que vient d’effectuer le chef du gouvernement nigérien à Paris, est doté d’un financement de plus de 60 millions d’euros en faveur notamment du projet de construction du premier barrage hydroélectrique du pays. L’occasion également pour le Niger de faire quelques emplettes auprès de certaines entreprises françaises avec des contrats pour la fourniture de matériel de défense ainsi que l’assainissement de la capitale. La coopération franco-nigérienne se porte à merveille et vient de s'enrichir de cinq nouveaux accords bilatéraux...
(Jeune Afrique 11/02/17)
En marge de la visite en France du Premier ministre nigérien Brigi Rafini, les autorités nigériennes ont signé avec le spécialiste du traitement de l’eau et des déchets un accord pour l’élaboration d’une politique de gestion des ordures dans la capitale, Niamey. Inscrit dans le cadre du programme Niamey Nyala (« Niamey la coquette »), ce projet débouchera « d’ici la fin de l’année », selon Veolia, sur une proposition de contrat pour la collecte et la construction d’un centre d’enfouissement des déchets. « Nous allons lancer une étude très approfondie avec l’État, afin de parvenir à une proposition concrète, puis nous irons voir les bailleurs de fonds », a indiqué à Jeune Afrique Patrice Fonlladosa, directeur Afrique-Moyen Orient du...

Pages

(APA 16/09/13)
Le tirage au sort des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football se déroulera ce lundi midi, en heure du Caire (10h GMT), annonce dimanche la Confédération africaine de football (CAF). La cérémonie sera dirigée par le Directeur des compétitions de la Fédération internationale de football (FIFA), Mustapha Fahmy, avec le concours du directeur de la Coupe du monde, Gordon Savic, et du secrétaire-général de la CAF, Hicham El Amrani. Le président de la CAF et vice-président de la FIFA, Issa Hayatou, sera aussi de la partie. Pour les besoins du tirage, les dix équipes ont été réparties dans deux chapeaux, selon le classement FIFA de septembre. Le chapeau 1 est constitué des cinq premiers au...
(AFP 15/09/13)
NICE - Les Jeux de la Francophonie s’achevaient dimanche à Nice, après dix jours d’épreuves qui ont attiré un public inégal, plus intéressé par les concours artistiques que par les épreuves sportives qui se déroulaient sur des sites excentrés et sans réelles têtes d’affiche. La ministre déléguée chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui a, peu avant la cérémonie officielle de clôture, déploré ce manque d’engouement du public et la faible audience médiatique de cet événement auquel participaient "2.749 compétiteurs" issus de 54 nations, selon les derniers chiffres fournis par les organisateurs. Selon la ministre, "il n’y a que la France", parmi les 77 membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, "qui ne prend pas conscience de l’importance de ces grandes...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(Afrik.com 12/09/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, c’est toujours l’Espagne qui domine les débats devant l’Argentine et l’Allemagne. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, mène toujours la danse, devant le Ghana (24e) et l’Algérie qui se hisse sur la 3e marche. Le Mali est lui éjecté du podium. Avec la décision de la FIFA de sanctionner le Cap Vert et de qualifier la Tunisie pour les barrages du Mondial 2014, l’instance a annoncé qu’elle procédait à une nouvelle mise à jour afin de tenir compte des changements qui viennent d’intervenir. Attendu par les 10 pays barragistes pour la Coupe du monde 2014 dans la zone Afrique, le classement de la FIFA a...
(AFP 07/09/13)
NICE, 7 septembre 2013 (AFP) - Le président de la République française François Hollande doit officiellement ouvrir, dans un contexte international particulièrement chargé, la 7e édition des Jeux de la Francophonie samedi soir, entouré de trois chefs d'Etat africains et du président libanais Michel Sleimane. Ces Jeux, dont les épreuves ont déjà débuté vendredi et qui se tiennent tous les quatre ans dans l'année post-olympique, sont l'occasion pour quelque 3.000 participants, âgés de 18 à 35 ans et originaires de 54 pays, de s'affronter dans des épreuves sportives et culturelles pendant dix jours. La précédente édition s'était tenue à Beyrouth et la prochaine doit avoir lieu à Abidjan. Cette 7e édition s'ouvre néanmoins en l'absence de plusieurs pays, d'Afrique notamment,...
(Niger 24 05/09/13)
À 48 heures du dernier match éliminatoires face au Congo, le sélectionneur national, Gernot Rohr était face à la presse ce jeudi 5 septembre. À ses côtés, le capitaine d’un soir, Daouda Kasali, en lieu et place de Moussa Maazou, suspendu pour cette rencontre. Devant la presse, Gernot Rohr est revenu largement sur ce match avant de publier la liste des 23 devant rencontrer la RDC. Dans cette liste, beaucoup de cadre brillent par leur absence. En l’occurrence, il s’agi de Maazou, Koffi, Kourouma – suspendus. Wonkoye, Balé, Kalala, Zeidine sont pour leur part retenus pour soit choix de l’entraineur, sont retenu pour les jeux de la Francophonie à Nice à partir du 9 septembre. À par cela, on peut...
(Journal du Tchad 02/09/13)
La compétition s’est déroulée du 29 au 31 août dernier, à Niamey au Niger. C’est le Bénin qui a été sacré champion lors de la 5ème édition du Tournoi International des Zones Ouest et Centre d'Afrique du Tir à l'Arc (TIZOCATA). Ce pays d’Afrique de l’Ouest a remporté en tout 23 médailles dont 10 en or, 8 d'argent et 5 en bronze, à l’issue des rencontres tenues, du 29 au 31 août dernier, à Niamey au Niger, selon des sources officielles à Cotonou. Il était suivi de la Côte d'Ivoire avec 4 médailles dont 3 en or et une médaille en bronze et du Tchad qui a recueilli un total de 3 médailles dont 2 en or. Cette compétition a...
(AFP 02/09/13)
PARIS, 2 septembre 2013 (AFP) - L'Ivoirien Yaya Touré s'est illustré ce week-end avec un somptueux coup franc avec Manchester City contre Hull (2-0) en Angleterre, exercice qui a également souri à son compatriote Siaka Tiéné, sauveur de Montpellier en France. FRANCE Auteur du but de la délivrance pour les Montpelliérains la semaine passée en toute fin de match contre Sochaux (2-1), Tiéné a encore été décisif pour les Héraultais en égalisant à Nice sur coup franc. Auparavant le Sénégalais Souleymane Camara avait une première fois marqué pour permettre à Montpellier de revenir au score. Lors de l'affiche de la 4e journée entre Marseille et Monaco (1-2), le duo défensif de l'OM a passé une soirée difficile dimanche, le Camerounais...
(RFI 19/08/13)
Le Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball se déroule à Abidjan du 20 au 31 août. Cet Afrobasket 2013 s’annonce ouvert, même si la Tunisie, championne d’Afrique 2011, l’Angola, l'équipe la plus titrée du continent, le Nigeria, voire le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Sénégal, semblent armés pour s’imposer. Le podium du tournoi sera qualificatif pour la Coupe du monde 2014 en Espagne. Les Tunisiens ont débarqué à Abidjan, pour l’Afrobasket 2013 (20 au 31 août), avec l’étiquette de favoris du Championnat d’Afrique des nations de basket-ball. Auteurs d’une longue et solide préparation, les champions d’Afrique 2011 peuvent compter sur un premier tour plutôt gérable avec le Rwanda, le Maroc et le Burkina Faso comme adversaires dans le...
(AFP 12/08/13)
PARIS, 12 août 2013 (AFP) - L'attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang n'a pas raté ses grands débuts sous le maillot du Borussia Dortmund avec un triplé contre Augsbourg (4-0), samedi lors de la 1re journée du Championnat d'Allemagne. Allemagne: Premier match de Bundesliga et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a claqué un hat-trick pour mettre Dortmund sur la route d'une victoire convaincante à Augsbourg (4-0). "C'est un rêve, un sentiment indescriptible", a déclaré l'attaquant de 24 ans, dont les trois buts (24, 66, 79) sont passés en boucle sur les chaînes allemandes. Présent dans toute la presse au lendemain de son exploit, où il figurait dans l'équipe-type de la 1re journée aux côtés de Franck Ribéry, l'ex-Stéphanois a même obtenu sa place...
(Afrik.com 09/08/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, le trio de tête reste inchangé, avec l’Espagne qui fait toujours figure de nation phare, devant l’Allemagne et la Colombie. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, 18e nation mondiale, mène toujours la danse, malgré la perte de 5 places devant le Ghana (24e) et le Mali (32e). A l’issue d’un mois de juillet sans rencontres majeures, si ce n’est les éliminatoires du CHAN 2014 ou encore des matches de la zone CONCACAF, la FIFA a dévoilé son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau du top 10 mondial, aucun changement n’est à signaler, l’Espagne gardant sa première place devant l’Allemagne et la Colombie. Le tirage...
(Le Sahel 29/07/13)
Dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) 2014, qui se déroulera en Afrique du Sud au mois de janvier prochain, le Mena version locaux, a joué sa rencontre retour face aux Etalons du Burkina Faso, samedi dernier au Stade Général Seyni Kountché de Niamey. Devant des gradins quasiment vides, l'équipe nationale du Niger s'est fait éliminée à la séance des tirs au but, 5 contre 6 pour les burkinabè. La messe du football africain du mois de janvier prochain en Afrique du Sud, se fera sans le Onze national du Niger. Contrairement à leurs camarades de la sélection A, les joueurs locaux du Onze national ne verront ni Nelspruit, ni Johannesburg, ni...
(TamTam Info 23/07/13)
Colonel Pelé Colonel Pelé C’est par un vote quasi-unanime que l’Assemblée Générale de la Fédération Nigérienne de Football tenue le samedi dernier à Agadez, a reconduit le président sortant pour un autre mandat de 4 ans à la tête de l’instance footballistique nigérienne. Ainsi sur 115 voix, le Colonel Djibrilla Hima Hamidou recueille 113 voix pour, 1 contre et 1 abstention. Il rempile donc pour un nouveau mandat de quatre ans pour la promotion de notre football. Il ne peut en être autrement, car l’on se souvient que même en 2009, ce sont 157 voix qui ont porté le Colonel Hima Hamidou Djibrilla dit Pelé à la tête de la fénifoot. Comme il l’a dit après son élection en 2009,...
(Nigerdiaspora 19/07/13)
Fenifoot L’Assemblée générale élective de la Fédération Nigérienne de Football s’ouvre demain matin à Agadez dans la salle de réunion de l’hôtel de la Paix. Tous les délégués des huit associations régionales du pays seront présents à ce grand rendez-vous du monde du football nigérien. Trois candidatures au poste de président de la FENIFOOT ont été officiellement retenues par la commission électorale de la FENIFOOT. Il s’agit de celles de MM. Abdoulkader Danbadjo, Oumarou Diambeidou et Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé.
(Le Sahel 18/07/13)
Dosso abrite depuis mardi dernier, une session de formation d'entraîneurs et arbitres nationaux de langa. Cette formation a été initiée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture en prélude au championnat national de langa qui aura lieu du 22 au 26 août 2013 à Diffa. Au cours de cette formation qui durera quatre jours, les participants auront à échanger sur plusieurs thèmes se rapportant à l'importance des jeux traditionnels dans la société, le langa ou sport, les règles de jeu du langa, l'entraînement du langa, l'arbitrage du langa etc. La cérémonie d'ouverture de cette session de formation a été présidée par le Directeur général des sports au Ministère de la Jeunesse, des Sports et de...
(Le Quotidien du Peuple 16/07/13)
Sur la dizaine de candidatures initialement engagée dans la course, ils seront finalement trois challengers à briguer le prestigieux poste de président de la Fédération nigérienne de football (FENIFOOT), aux prochaines élections prévues le 20 juillet prochain à Agadez (900 km, nord Niamey). En plus du président sortant, le colonel des Forces armées nigériennes Djibrilla Hima Hamidou dit "Pelé", deux autres candidats ont été retenus par la Commission électorale de la FENIFOOT ; il s'agit de MM. Abdoulkader Dan Badjo et Oumarou Diambeidou. Cependant, au regard du climat délétère entre, d'une part le président sortant, et d'autre part, le bloc constitué par ses adversaires, né des démissions par cascade de certains membres du bureau de la FENIFOOT et les accusations...
(Le Sahel 12/07/13)
Les membres de la Fédération Nigérienne des Sports Equestres (FENISEQ) ont présenté hier au ministre en charge des Sports, à son cabinet, les prix engrangés par notre pays au tournoi international du grand prix de course hippique du Président nigérian Goodluck Jonathan. Ce tournoi, qui a regroupé trois pays, à savoir le Niger, le Nigéria et le Tchad, s'est déroulé du 26 juin au 7 juillet dernier au Nigéria. A l'issue des compétitions, le Niger a remporté le grand prix en raflant trois voitures sur cinq mises en jeu, trois coupes, 10 motos sur 18 et une somme colossale de dix millions de francs CFA. Au total, la Fédération Nigérienne des Sports Equestres a amené au Nigéria 32 chevaux dont...
(TamTam Info 11/07/13)
Le mercredi 4 juillet 2O13, les quatre candidats qui aspirent présider aux destinées de la fédération nigérienne de football (FENIFOOT) ont animé une conférence de presse à la salle de ré du GNIFOOT) ont animé une conférence de presse à la salle de ré du Grand Hôtel de Niamey. Elh. Oumarou Djambeidou, Tambari Sayabou ; Idrissa Yacouba dit Méréda et Dan badjo ont tenu à réitérer publiquement et de façon solennelle la récusation de la commission électorale sur laquelle ils émettent beaucoup de réserves. Ils accusent certains membres d’être trop proches du candidat sortant en l’occurrence Hima Djibrilla dit Pélé. Deux points ont ainsi été développés par les conférenciers : la gestion de la FENIFOOT de 2005 à 2009 et...
(Nigerdiaspora 11/07/13)
« L'international nigérien Chicoto Mohamed, Defenseur central polyvalent s'engagera dans les prochaines heures avec le club. Un accord a été trouvé avec son club Tunisien de AS Marsa« , a écrit mardi soir le club camerounais sur son site officiel. Le joueur est attendu ce mercredi à Garoua pour parapher son contrat avec le Coton Sport. Joueur de l'AS Marsa en Tunisie, Chicoto est un véritable cadre de l'équipe du Niger lors de la dernière CAN, C'est la seconde recrue du mercato, annonce le club camerounais. Il rejoint son compatriote Issiakou Koudize qui a signé pour 2 ans. allafrica.com
(L'Essor 10/07/13)
Les Black Satellittes visent leur deuxième titre mondial, tandis que les Bleuets ambitionnent d’accéder à leur première finale d’un Mondial. L’autre demi-finale opposera l’Irak et l’Uruguay. Opposés en lever de rideau du Groupe A, la France et le Ghana se retrouvent dans le cadre d’une demi-finale qui s’annonce pimentée. Habitués du dernier carré de l’épreuve, les Black Satellites visent leur deuxième titre mondial et voudront en outre effacer leur défaite du premier tour. De leur côté, les Bleuets (surnom de la sélection junior de France) feront tout pour accéder à leur première finale d’une Coupe du monde U-20. Ce duel entre Français et Ghanéens mettra aux prises deux équipes aux parcours radicalement différents. Sortie deuxième de son groupe, la France...

Pages

(Mediapart 07/06/13)
Le projet d’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de la vieille ville d’Agadez est prévu au mois de juin 2013. Cette annonce a été faite par M. Kounou Hassan, ministre de la jeunesse des sports et de la culture lors d’une communication faite lors du dernier Conseil des ministres. L’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité conférera le « label international » qui rehaussera l’image de marque du Niger. L’aboutissement de ce projet procurera également des retombées économiques inestimables aux populations nigériennes en générale et celles de la région d’Agadez en particulier. Grâce à l’inscription de cette ville sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, des activités touristiques, commerciales, artisanales connaîtront davantage des lendemains...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Du 9 mai au 8 juin 2014 aura lieu à Dakar, au Sénégal, la Biennale de l'art africain contemporain. Ce festival, qui accueillera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde, lance un appel à candidatures pour l'exposition internationale Dak'Art 2014. Les artistes contemporains africains et de la diaspora africaine peuvent poser leur candidature jusqu'au 15 septembre 2013. Ce festival est l'un des plus grands rendez-vous dédiés à l'art africain contemporain. La onzième édition regroupera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde. Ce sera un moment important de réflexion sur les métiers de l'art. « Si autrefois, les artistes traitaient directement avec leurs clients, le marché de l'art tel...
(Le Sahel 29/05/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane a offert, lundi dernier, un dîner en l'honneur de la délégation des cinéastes turcs en fin de mission dans notre pays. Ces derniers avaient séjourné dans notre pays dans le cadre de la deuxième édition de la semaine des films Turcs à Niamey qui s'est déroulée du 15 au 28 mai. Au cours de ce dîner, le directeur général du centre national de la cinématographie (CNCN) du Niger, M. Ali Damba a décliné, le protocole de bonne intention signé entre le CNCN et l'union professionnelle des producteurs des films de cinéma et de télévision (TESIYAP) de la Turquie. Ce protocole a été convenu d'un commun accord...
(Medianiger 22/05/13)
A l’instar de la communauté internationale, les musées du Niger célèbrent ce 18 mai 2013, la 36ème Journée internationale des musées (JIM). A Niamey, le Musée National Boubou Hama (MNBH) en collaboration avec le Réseau des journalistes pour la promotion du Musée National Boubou Hama (RJP- MNBH) ont mis a profit cette journée pour organiser plusieurs séries d’activités à l’intention des populations et notamment les jeunes de la ville de Niamey et des quartiers environnants. Vu l’importance de cette journée, les populations de Niamey, la Communauté Scolaire et Universitaire ont massivement pris d’assaut le Musée National afin de prendre part aux festivités innovantes organisées pour la circonstance. Plusieurs innovations ont caractérisé la célébration de cette journée au Musée National Boubou...
(Medianiger 16/05/13)
L’ONG WaterAid sensibilise depuis le 14 mai 2013 les hommes des medias du Niger aux techniques de plaidoyers. Cette formation de trois (3) jours vise à davantage outiller les journalistes dans le cadre de la diffusion d’une information en plaidoyer pour le secteur eau, hygiène et assainissement afin de soutenir les actions et politiques de développement au Niger. Cet atelier initié par l'Ong WaterAid à l’intention des professionnels des medias du Niger vise à permettre à ces derniers de bien jouer leur rôle dans la sensibilisation de la population sur le secteur eau, hygiène et assainissement. Cette formation permettra aussi aux journalistes de comprendre le plaidoyer et aussi son concept. Les journalistes auront également à maîtriser les outils et méthodes...
(APA 08/05/13)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) Un conclave va réunir du 21 au 22 mai prochain à Tunis, les Chefs traditionnels africains pour débattre de ‘’paix et développement’’ en Afrique. Initié par le Forum des Rois, Sultans, Cheicks, Princes, Chefs Traditionnels et Sages d'Afrique, dirigé par Sa Majesté Jean Gervais Tchiffi Zié et l'organisation, Alliance Noire Universelle, ce conclave va réunir les ministres de l'intérieur de la Tunisie, du Maroc, de l'Algérie, de la Libye, de la Mauritanie, de l'Egypte, du Mali et du Niger. Des experts africains tels que Boubeye Maïga et Essy Amara ainsi que des institutions financières internationales notamment la Banque mondiale (BM), le Fond monétaire international (FMI), la Banque africaine de développement (BAD), l'Union européenne (UE), l'ONU et l'Union...
(Soir Info 19/04/13)
Les mamans de Côte d'Ivoire et d’Afrique seront célébrées à la clôture du Salon africain de la femme (Saf), le 25 mai 2013, au Plateau, lors d'un dîner gala. Le Saf organisé par la structure d' événementiel et de communication Ozivoire et destiné à la femme âgée de 18 ans et plus, ouvrira ses portes au grand public, du 22 au 25 mai 2013, à la Caistab. Ces informations ont été données par la directrice générale de la structure organisatrice, Marie Thérèse Boua, lorsqu’elle était face à la presse, récemment, à Cocody. Selon elle, ce salon sera un espace ou la cible trouvera des réponses à toutes ses préoccupations concernant la mode et le style, la beauté et l’esthétique, la...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
(22 Septembre 20/02/13)
La situation que vit actuellement notre pays, ne permet pas l’organisation de manifestations populaires du genre festival de musique Amputée des activités à forte capacité de mobilisation populaire, la Fondation Festival sur le Niger fidèle a son engagement d’entreprise citoyenne, a organisé du 12 au 17 février 2013, dans le cadre d’une édition spéciale du Festival sur le Niger, un colloque international sur le thème : Culture et gouvernance. «Nous avons décidé cette année d’organiser une édition spéciale du Festival sur le Niger sur le thème générique des cultures en résistance pour la paix et la réconciliation nationale. Comme, vous le savez, il n’y a eu aucune manifestation a caractère festif dans le cadre de cette édition, qui a été...
(22 Septembre 19/02/13)
La Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO) a tenu son assemblée générale extraordinaire les 13 et 14 février derniers à Ouagadougou. Cette AG avait pour but, d’une part, de permettre au bureau sortant de dresser son bilan et, d’autre part, de procéder au renouvellement des instances de la Confédération dont le comité exécutif. Un renouvellement qui se fera difficilement dans la mesure où après plusieurs heures, voire des jours de tractation, aucun consensus n’a été trouvé entre les candidats en lice. Le Niger, l’un des pays candidats, a tout simplement décidé de claquer la porte. 14 février 2013, au moment où les amoureux célébraient leur amour, les délégations de la Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO),...

Pages

(APA 18/04/17)
APA-Niamey (Niger) - Le président de la république, Issoufou Mahamadou, a rencontré samedi, le comité directeur de l’Union des scolaires du Niger (USN) en vue de trouver une solution définitives aux revendications des scolaires qui ont conduit à la manifestation du 10 avril, violemment réprimée par les Forces de l’ordre et ayant entraîné la mort d’au moins un étudiant. Au sortir de cette rencontre, qui s’est déroulée en présence du Premier ministre Brigi Rafini, le secrétaire général de l’USN, Soumana Sambo, a expliqué que les problèmes qui ont conduit l’USN à aller en mouvement trouveront des solutions dans les prochains jours avec la mise en place d’un comité interministériel qui dirigé par le Chef du gouvernement. Dans cette optique, poursuit...
(RFI 18/04/17)
Le calme dans le milieu étudiant va-t-il revenir au Niger ? Le campus universitaire de Niamey, le plus important du pays, a rouvert ce week-end. Il avait été fermé la semaine dernière après une manifestation qui a fait un mort dans les rangs des protestataires, des étudiants. L'Union des scolaires nigériens (USN) affirme que la victime a été touchée par une grenade lacrymogène. Les autorités parlent d'une chute, sans lien avec les opérations policières. Une enquête a été ouverte. Quoi qu'il en soit, le corps de Mala Bagalé Kelloumi a quitté la morgue de l'hôpital national de Niamey, lundi matin 17 avril pour être enterré au cimetière de Yantala. L’étudiant Mala Bagalé Kelloumi repose désormais au cimetière musulman de Niamey...
(Le Monde 18/04/17)
Retour à Diffa (2/5). Rencontres avec Magaram, Fanta, Mallam, Ari ou Wali, dont l’existence a été bouleversée par l’expansion et les exactions de la secte nigériane. Au moins 211 villages situés dans le lit du lac Tchad et sur les berges de la Komadougou-Yobé, frontière naturelle entre le Niger et le Nigeria, ont été abandonnés par leurs habitants. Fuyant la secte extrémiste nigériane Boko Haram, ces Nigériens se sont réfugiés le long de la route nationale numéro un (RN 1). De Boudouri, à environ 15 km de Diffa, la capitale régionale de l’est du Niger, à Toumour, à près de 1 500 km de Niamey, dans le lit du lac Tchad, le reporter du Monde Afrique Seidik Abba, natif de...
(RFI 17/04/17)
Après la mort d'un étudiant lundi 10 avril, une vidéo circule sur les réseaux sociaux, montrant des policiers qui tabassent un étudiant dans un pick-up. La scène a été filmée par les policiers eux-mêmes qui l'ont postée sur les réseaux sociaux. Trois d'entre eux ont été arrêtés. La vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montre sans ambages un groupe de policiers en train de réprimer violemment un étudiant mis à leur disposition. Les images ont choqué plus d’un Nigérien, obligeant la Direction nationale de la police à mener des enquêtes et à sévir. « Trois de ces policiers ont été identifiés comme suspectés d’avoir participé
(RFI 15/04/17)
La justice nigérienne a acquitté, vendredi 14 avril 2017, 83 étudiants présentés le même jour au procureur de la République à Niamey. Tous avaient été arrêtés sur le campus universitaire de la capitale après de violents affrontements avec la police, qui se sont soldés par la mort d'un étudiant. Devant le grand portail de la justice, les premières libérations se font sous les acclamations de leurs camarades. Moussa Ibrahim fait partie du premier lot. Il sont « dix-sept à être libérés. Il y en a soixante-huit qui restent, ceux qui ont été arrêtés au niveau de l’Ecole nationale de police ». Tous sont accusés de participation à une manifestation illégale, d'entrave à la liberté de circulation et de rébellion contre...
(La Tribune 15/04/17)
A la suite du rapport publié il y a quelques jours par un collectif de trois ONG et dans lequel, les pratiques de certaines multinationales françaises opérant dans l’exploitation des ressources naturelles, dont AREVA au Niger, la firme française a rejeté en bloc les allégations portée à son encore. Dans une réponse qu’elle a apportée aux différents aspects soulevés par le rapport, l’entreprise publique française oppose ses propres chiffres et s’appuie sur d’autres arguments pour justifier le manque à gagner pour le Niger mis en évidence par l’étude. Des explications qui ne convainquent guère surtout que ce n’est pas la première fois qu’AREVA est épinglée sur sa gestion de l’exploitation de l’uranium au Niger. « Le chiffre avancé par OXFAM...
(RFI 15/04/17)
Boko Haram a kidnappé les filles de Chibok il y a trois ans. Le retentissement mondial de ces enlèvements n’a pas empêché les jihadistes de continuer à kidnapper des jeunes gens. Certains prisonniers sont libérés contre rançon, ce qui permet aux islamistes de se financer. Jusqu’à 5 000 personnes, surtout des femmes et des enfants, auraient été kidnappées par Boko Haram au Nigeria de 2010 à 2016. Qu’il s’agisse d’exploitation sexuelle, de mariages forcés ou de travail forcé, les jihadistes ont surtout besoin de jeunes. Mais les rapts permettent aussi à Boko Haram de se financer.
(RFI 14/04/17)
Des affrontements sporadiques entre policiers et scolaires se poursuivent dans la capitale du Niger, Niamey. Les manifestants exigent entre autres la libération de leurs camarades et la réouverture du campus universitaire. Avec l’absence sur le terrain des étudiants de l’université de Niamey, évacués de force du campus, ce sont les sections lycéennes et collégiennes de la capitale qui ont repris le flambeau de la lutte estudiantine. Dès les premières heures, les élèves de quelques établissements en périphérie de la ville ont érigé des barricades et mis le feu aux pneus sur plusieurs carrefours. Très vite également, les forces de l’ordre sont intervenues en les dispersant et les courses-poursuites se sont engagées pendant plus de deux heures. Ces vives tensions inquiètent...
(La Voix de l'Amérique 14/04/17)
La campagne internationale 'Tournons La Page' sollicite l’intervention du chef de l'Etat français pour obtenir la libération de ses coordinateurs arrêtés au Niger et au Tchad. Une lettre ouverte a, à ce sujet, été adressée à François Hollande. "A quelques semaines de la fin de votre mandat, la coordination internationale Tournons La Page vous demande d'user de votre pouvoir d'influence pour qu'ils soient libérés immédiatement et sans condition. Cela constituerait, de la part de la France, un signal fort en faveur du respect des droits des acteurs de la société civile africaine à mener leurs activités militantes et citoyennes sans répression des autorités politiques", indique la lettre ouverte. Tournons la Page rappelle que Maikoul Zodi, Nigérien, et Nadjo Kaina Palmer,...
(La Croix 14/04/17)
Confrontés aux attaques récurrentes des groupes armés djihadistes dans leurs territoires respectifs, cinq États du Sahel ont créé, en février 2014, le G5 Sahel. Qu’est-ce que le G5 Sahel ? Le G5 Sahel ou G5S est une organisation régionale de coopération en matière de développement et sécurité, créée en février 2014 par la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad, cinq pays directement menacés par les différentes organisations djihadistes de la région (Ansar Dine, Al-Qaida au Maghreb islamique, Boko Haram, etc.) En novembre 2015, ces États sahéliens décident de mettre en place une force militaire commune pour lutter contre les nombreux groupes djihadistes du Nord-Mali qui menacent la région entière. Depuis 2012, ce vaste territoire, riche...
(RFI 13/04/17)
Le Niger n'a pas tiré profit de la renégociation de son contrat minier avec Areva, le géant français de l'uranium. Bien au contraire. C'est la conclusion de ONE, Oxfam et Sherpa dans un rapport publié ce jeudi 13 avril. Les trois ONG ont scruté les déclarations que les entreprises françaises sont désormais obligées de publier sur ce qu'elles versent aux Etats dans lesquels elles exploitent des gisements. Il s'agit d'une transposition française de la directive européenne sur la transparence des industries extractives saluée par les ONG. Ces chiffres révèlent qu'au Niger, les revenus de l'uranium ont chuté de 15 millions d'euros entre 2014 et 2015 et que le Niger ne reçoit que 7% des versements d'Areva, alors que l'Etat du...
(Le Monde 13/04/17)
Une étude publiée par Oxfam, ONE et Sherpa montre que le flou domine encore dans les comptes des industries extractives. Gaz, pétrole et uranium dans le secteur de l’énergie, métaux dans le secteur de la construction, terres rares dans celui des nouvelles technologies… Les ressources extractives représentent un enjeu géopolitique et économique majeur. Mais leur exploitation reste marquée par des pratiques de corruption et d’évasion fiscale, dont pâtissent en premier lieu les populations des pays fortement dotés en ressources minérales et naturelles.
(RFI 13/04/17)
Restaurant universitaire fermé, transports suspendus, campus évacué... Quatre jours après la fermeture du campus universitaire de Niamey après de violents affrontements, la vie est dure pour les étudiants de la capitale nigérienne. Toute la journée, les étudiants retardataires ont été exceptionnellement autorisés à récupérer leurs valises dans les dortoirs, sous l’œil vigilant des policiers. Pour ceux qui n’ont nulle part où aller, la fermeture du campus commence à peser. Dans un groupe d’étudiants assis à même le sol sous des manguiers, Ousmane Issa regrette la fermeture de beaucoup d'infrastructures sur le campus. « La situation, nous la vivons dans notre chair, dit-il. Toutes les prestations des œuvres universitaires, même le resto, ont été suspendues. » A la faculté des sciences...
(RFI 13/04/17)
Les ONG ONE, Oxfam et Sherpa ont relevé des incohérences dans les déclarations de versements effectués par Areva au Niger, et par Total en Angola. Areva au Niger, Total en Angola... Malgré les efforts de transparence de ces entreprises françaises sur leurs rémunérations aux États où elles ont des gisements, le flou persiste, estiment ONE, Oxfam et Sherpa. Les ONG ont relevé des incohérences qui sèment le doute. En 2015, Total aurait ainsi versé 100 millions d’euros de plus que ce que l’État angolais dit avoir reçu en nature, c’est-à-dire en pétrole, de l’exploitation de son plus gros gisement, le bloc 17. Mais comment s’y retrouver puisque la loi française n’impose pas de déclarer le nombre de barils qui se...
(Jeune Afrique 12/04/17)
Le gouvernement nigérien a fait état mardi dans la soirée de la mort d’un étudiant lors des manifestations ayant fait suite à l’annonce de la fermeture du campus de l’université de Niamey lundi. En outre, une centaine de personnes ont été blessées et 313 ont été interpellées. « Suite à ces manifestations, le bilan provisoire se présente comme suit sur l’ensemble du territoire : 313 personnes interpellées dont 57 libérées, 109 blessées dont 88 manifestants et 21 policiers, 15 véhicules dont 12 de la police nationale endommagés », a détaillé le gouvernement dans un communiqué diffusé dans la soirée du mardi 11 avril. Le même document poursuit en confirmant le décès d’un manifestant, tout en affirmant que les forces de...
(RFI 12/04/17)
Un étudiant serait décédé ce lundi après avoir reçu des coups, selon l'Union des scolaires nigériens qui s'est procuré le constat de décès, en marge de violentes manifestations entre étudiants et forces de l'ordre. Le ministre de l'Enseignement supérieur, joint par RFI, ne confirme pas pour l'instant ce décès, mais assure qu'une quinzaine de policiers ont été blessés dans les échauffourées de ce lundi 10 avril. Au Niger, les heurts entre étudiants et policiers ont fait un mort, ce lundi 10 avril. C'est l'Union des scolaires nigériens qui l'annonce, constat de décès à l'appui. Il s'agit d'un étudiant en troisième année de sciences humaines. Il serait décédé lundi après-midi, après avoir reçu des coups. Joint par RFI, le ministre de...
(Jeune Afrique 12/04/17)
Le Niger a finalement remporté son bras-de-fer avec le Sénégal dans la bataille pour la présidence de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). C'est l’ancien ministre des Finances nigérien Abdallah Boureima qui a été choisi, après une bataille de plusieurs mois. Le Niger n’a pas lâché et cela a payé : Abdallah Boureima, qui était jusque-là commissaire chargé de la fiscalité et des politiques, a été élu lundi 10 avril à l’unanimité président de la commission de l’UEMOA. L’ancien ministre des Finances nigérien, réputé homme de confiance du président Mahamadou Issoufou, succède ainsi à l’ancien Premier ministre sénégalais Cheik Hadjibou Soumaré, qui occupait le poste depuis 2001. Cela ne s’est pourtant pas déroulé sans anicroche. Depuis de...
(AFP 12/04/17)
L’économiste nigérien Abdallah Boureima a été désigné nouveau président de la Commission de l’UEMOA à l’occasion de la dernière conférence extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation sous régionale qui s’est tenue le 10 avril dernier à Abidjan. Cette nomination met ainsi fin au feuilleton diplomatique dont le Niger et le Sénégal ont été les principaux acteurs ces derniers mois pour le contrôle du poste. Sur fonds de concessions et de médiation, le nouveau président de la Commission de l’UEMOA, un proche du président nigérien Mahamadou Issoufou, va s’atteler à relever plusieurs défis auxquels sont confrontés les 8 pays membres de l’organisation au premier rang desquels les menaces sécuritaires, principal facteur à risques pour la dynamique d’intégration et...
(RFI 11/04/17)
Au Niger, le campus universitaire de Niamey est fermé jusqu'à nouvel ordre. Ainsi en a décidé le gouvernement nigérien ce lundi 10 avril à la suite de violentes échauffourées entre étudiants et forces de l'ordre. 23 000 étudiants sont dans la rue. Tout est parti d’un mot d’ordre de l’Union des scolaires nigériens - USN - à ses militants de descendre dans les rues, tant à Niamey qu’à l’intérieur du pays. A Niamey, élèves et étudiants ont très vite occupé quelques carrefours aux environs de leurs établissements, en érigeant des barricades et en enflammant des pneus. Les forces de l’ordre composées des trois corps de la police, de la gendarmerie et de la Garde nationale n’ont pas fait de quartier...
(RFI 11/04/17)
A Abidjan, se tenait ce lundi 10 avril un conseil extraordinaire des 8 pays de l'UEMOA qui ont le franc CFA comme monnaie commune. La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants. La politique d'échange et de développement de cette union économique et monétaire est dictée par les président des Etats membres et la Commission, qui siège à Ouagadougou, en est le maître d'œuvre. Hier lundi, à Abidjan, les huit chefs d'Etat se sont mis d'accord pour trouver un successeur au président de la Commission sortant, Cheikh Hadjibou Soumaré. Le Nigérien Abdallah Boureima a été choisi. Les chefs d'Etat, lors de leur discours de clôture, ont marqué leur préoccupation commune contre le terrorisme dans la sous-région. Un terrorisme...

Pages