Mercredi 13 Décembre 2017

Niger

(APA 07/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Pour le moment seulement 108 millions d’euros, soit 70,243 milliards FCFA, ont été annoncés pour le financement du la force spéciale du G5 Sahel regroupant cinq pays (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), a déclaré lundi à Ouagadougou, le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry, au cours d’une conférence de presse. Le chef de la diplomatie burkinabè a indiqué que l’on a besoin au total de 423 millions d’euros, soit 270 milliards de francs CFA pour que la force spéciale du G5 Sahel soit opérationnelle. Et de préciser qu’à ce jour 108 millions d’euros ont été annoncés, soit 70,243 milliards FCFA, ajoutant que ce montant comprend les 50 millions d’euros que doivent mobiliser les...
(Le Point 07/11/17)
Réalisatrice du documentaire "L'arbre sans fruit" sur les difficultés des femmes qui ne peuvent pas procréer, Aïcha Macky témoigne. C'est sa 41e récompense. Cette fois, c'est une étoile, celle de la SCAM (Société civile des auteurs multimédias), qui distingue chaque année les 30 meilleurs films documentaires et les auteurs qui brillent par leur « audace » et par leur « courage ». Aïcha Macky, 35 ans, yeux noirs perçants et gestes graciles, ne boude pas son plaisir. Elle est la seule Africaine à figurer dans le palmarès 2017 des étoiles de la SCAM. Sous son long manteau noir, elle porte une tenue traditionnelle blanche ornée de motifs géométriques oranges et verts : les couleurs du Niger. La jeune femme, originaire...
(AFP 06/11/17)
Le Niger a annoncé samedi avoir autorisé les Etats-unis à armer leurs drones présents sur son territoire, et qui jusque-là étaient dévoués à la seule surveillance des mouvements des groupes terroristes dans la zone sahélienne. "C'est une négociation que nous avions engagée depuis un moment (avec les Etats-Unis). L'armement des drones, c'est une option que nous prise avant même que nous connaissions le drame de Tongo Tongo", a déclaré le ministre de la Défense du Niger, Kalla Moutari, sur la radio d'Etat. Le 4 octobre, quatre soldats américains et quatre militaires nigériens ont été tués dans une embuscade tendue par des jihadistes à Tongo Tongo, un village situé dans la région de Tillabéri, proche du Mali. Les autorités nigériennes étaient...
(Le Monde 06/11/17)
« Le Monde » reconstitue l’embuscade du 4 octobre, qui a coûté la vie à quatre soldats américains et cinq nigériens. Là-bas, c’est le Mali de tous les périls. On s’y retrouverait aisément au bout de 30 kilomètres en longeant les rives verdoyantes du fleuve Niger à partir d’Ayorou, le dernier bourg d’importance dans le nord-ouest du territoire nigérien. Dire qu’on approche de la frontière n’a guère de sens en ce Sahel qui se moque des bornes factices plantées par les Etats. Ici, les éleveurs et les troupeaux de zébus transhument aussi loin que leurs traditions immémoriales le leur dictent. Longtemps anodine, la porosité pose pourtant aujourd’hui un défi stratégique majeur au Niger, alors que l’instabilité du nord du Mali,...
(RFI 06/11/17)
Des drones tueurs seront bientôt opérationnels au Niger. Depuis la mort de quatre bérets verts américains, près de la frontière malienne, le Niger et les Etats-Unis réfléchissent aux moyens appropriés pour faire payer aux islamistes leur audace. Le gouvernement nigérien vient de donner son feu vert au déploiement de ces redoutables engins. C’est sur une demande expresse du ministre de la Défense nationale que les drones armés américains seront autorisés à frapper leurs cibles en territoire nigérien, de la frontière libyenne à la frontière malienne, partout où le besoin se fera sentir.
(Jeune Afrique 06/11/17)
Depuis le 1er novembre, le G5 Sahel a lancé aux frontières du Mali, du Niger et du Burkina Faso l’opération Hawbi, au sein de laquelle militaires maliens, burkinabè, nigériens et français collaborent. Une première victoire pour les Ouest-Africains, qui sont confiants dans l’évolution de cette force, notamment d’un point de vue financier. La réunion qui, le 30 octobre, a réuni à l’ONU les ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel (Burkina, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), ainsi que Rex Tillerson, le secrétaire d’État américain, et Thomas Shannon, son adjoint chargé des Affaires politiques, a ainsi été fructueuse, aux dires d’un participant. Non seulement Washington a promis une aide de 60 millions de dollars, après une forte pression de la France, mais...
(RFI 06/11/17)
Au Mali, l'opération Haw Bi, le nom de code des premières manœuvres conjointes de la nouvelle force du G5 Sahel, se poursuit dans une zone carrefour où évoluent plusieurs groupes terroristes. Des groupes qui n'ont pas les mêmes objectifs, mais qui communiquent de plus en plus entre eux et font planer une nouvelle menace sur la région. En mars 2017, le chef terroriste malien Iyad Ag Ghaly a réussi le tour de force d'unir au sein d'une même coalition l'ensemble des katibas actives au Mali. Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (RVIM) a depuis revendiqué près de 60 attaques sur tout le territoire et affirme détenir l'ensemble des otages occidentaux. De l'autre côté, l'organisation Etat islamique au...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement sur des outils d'évaluation préconçues et peu flexibles. Par exemple, plusieurs consommateurs de crédit de communication téléphonique ne s'en rendent pas toujours compte, mais derrière le service de prolongation du temps ou du volume des appels, se cache un service...
(AFP 04/11/17)
Trois dirigeants de la société civile au Niger ont été inculpés vendredi et écroués, après la violente manifestation de dimanche dernier contre la loi de finances 2018 jugée "antisociale" par les protestataires, ont indiqué leurs proches. "Les camarades Abass Abdoul-Aziz, Abdoulaye Harouna et Djibo Issa sont inculpés de +participation à une manifestation interdite et attroupement armé+", a affirmé Ali Idrissa, autre figure de la société civile sur sa page facebook. Tous les trois ont été écroués à la prison de Kollo à une vingtaine de km au sud de la capitale, a précisé Ali Idrissa...
(AFP 04/11/17)
Le gouvernement nigérien a ordonné la fermeture de quatorze établissements privés de santé, a indiqué vendredi le ministre de la Santé à la télévision, qualifiant la situation d'"alarmante" dans ce secteur. Ces sanctions extrêmes ont été prises après des mois de contrôles menés dans des cliniques, cabinets de soins, pharmacies et maternités du pays, principalement dans la capitale, Niamey, a expliqué le ministre de la Santé, Idi Illiassou, qui a rencontré jeudi les acteurs privés et syndicats de la santé. "De ces inspections, il découle trente-six notifications, dont quatorze fermetures immédiates d'établissements et vingt-deux mises en demeure", a souligné le ministre. M. Illiassou a peint "une situation alarmante" dans le secteur privé de la santé du Niger: "la réglementation, la...
(APA 04/11/17)
APA-Douala (Cameroun) - Le projet d’exportation du pétrole nigérien à partir du Cameroun via le pipeline Tchad-Cameroun suite à un accord signé par les gouvernements des deux pays en 2014 sera relancé dans les prochaines semaines, a appris samedi APA de source officielle. Selon le ministre nigérien des Finances, Hassoumi Massaoudou, ce projet qui fait l’objet de négociations ces trois dernières années, devrait définitivement trouver une solution, tant il est vrai que l'option de l'évacuation du brut nigérien vers le port de Cotonou, au Bénin est également envisagée. Selon des sources, la décision des autorités nigériennes de mettre l’option du Cameroun en concurrence avec celle du Bénin est due aux menaces terroristes de la secte nigériane Boko Haram dont des...
(Xinhua 04/11/17)
La Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) et l'Union africaine (UA) ont organisé une conférence de trois jours à N'Djamena au Tchad pour discuter des moyens de stabiliser les zones touchées par Boko Haram. La conférence qui s'est ouverte jeudi a pour thème "Soutenir le développement d'un cadre pour la stratégie de stabilisation régionale pour les zones touchées par Boko Haram", a déclaré vendredi l'UA dans un communiqué. Le Cadre pour une stratégie de stabilisation régionale est la première étape vers le développement d'une Stratégie de stabilisation régionale globale qui conduira et rationalisera les différentes initiatives visant à stabiliser les zones touchées par Boko Haram. Le Commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité, Smail Chergui, et le...
(AFP 03/11/17)
Dans un nuage de poussière ocre, drapeau national claquant au vent, une colonne de pick-up maliens armés progresse lentement dans la zone frontalière avec le Burkina et le Niger, pays partenaires de la toute première opération du G5 Sahel. Dans le convoi, une vingtaine de blindés de la force française Barkhane veillent, assurant la sécurité. "Cette piste entre Tessit et Kayrougouten (centre-Mali) est un axe majeur, emprunté par les commerçants et la population", explique à l'AFP le lieutenant Gaoussou Diara, qui commande une centaine de soldats maliens mobilisés pour cette opération transfrontalière inédite.
(AFP 03/11/17)
Des éléments de l'embuscade ayant causé la mort de quatre militaires américains au Niger contredisent la version officielle, selon un récit détaillé publié jeudi par la chaîne américaine ABC, qui cite des sources nigériennes et des services de renseignement américain. L'opération les 3 et 4 octobre de l'équipe américano-nigérienne, qui a été présentée par le chef d'état-major Joe Dunford comme une "patrouille de reconnaissance", était en fait une mission destinée à "capturer mort ou vif" un dirigeant jihadiste lié aux groupes Etat islamique (EI) et Al-Qaïda et identifié comme Dandou, a indiqué ABC citant des hauts-gradés nigériens.
(AFP 03/11/17)
Une nouvelle Commission électorale nationale indépendante (Céni) a été installée vendredi à Niamey pour la présidentielle de 2021, à laquelle l'actuel président Mahamadou Issoufou a dit qu'il ne sera pas candidat, a annoncé la radio nigérienne. La nouvelle Céni, composée des représentants de la coalition au pouvoir, de l'opposition et de la société civile, est dirigée par l'avocat Issaka Souna, qui avait déjà présidé la Commission en 1999. Agé de 63 ans, Me Souna avait occupé le poste de Chef adjoint de la Mission d’observation électorale de l'ONU au Burundi, et celui de chef de la division de l’assistance électorale pour l'ONU en Côte d’Ivoire (ONUCI). Des élections présidentielle et législatives doivent avoir lieu en 2021 au Niger. Ces scrutins...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Les autorités nigériennes vont relancer, au cours de l'année 2018, les négociations en vue de la mise en œuvre du projet d’évacuation du brut nigérien à travers le pipeline Tchad-Cameroun. L’information a été révélée, le 1er novembre 2017, par le ministre des Finances de ce pays d'Afrique de l'Ouest, Hassoumi Massaoudou. Sauf que, a souligné le ministre nigérien, l'option de l'évacuation du pétrole via l'oléoduc qui s'étire entre le Tchad et le Cameroun est désormais concurrencée par celle de faire évacuer les cargaisons de brut nigérien vers le port de Cotonou, au Bénin. Selon les autorités nigériennes, ce pays est «moins exposé» que le Cameroun à la menace Boko Haram, nébuleuse terroriste nigériane qui crée une «insécurité grandissante» dans la...
(RFI 03/11/17)
Après l'embuscade du Niger qui a couté la vie à quatre soldats américains et cinq Nigériens, de nouveaux éléments viennent contredire la version officielle des Etats-Unis. Selon un récit détaillé publié par la chaîne ABC citant des sources militaires nigériennes et des services de renseignement américains, il s'agissait en réalité d'une mission de combat. Selon la version officielle du chef d'état-major américain, il s'agissait d'une simple patrouille de reconnaissance. Douze soldats américains des forces spéciales et trente Nigériens...
(RFI 03/11/17)
Aux Etats-Unis, la mort de quatre soldats américains des forces spéciales dans une embuscade jihadiste au Niger continue de faire des vagues, cette fois au Congrès. A Washington, des élus expriment leurs réticences face à cette présence militaire américaine en Afrique. Certains parlementaires craignent que les Etats-Unis ne mènent une guerre secrète contre un ennemi en perpétuelle mutation dans une zone que leur pays connaît mal. Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve « Les Américains ont été surpris d'apprendre que quatre bérets verts avaient été tués au Niger. La présence en Afrique est beaucoup plus importante que ne le pense le public. » Les propos du sénateur démocrate Tim Cook sur CNN reflètent l'inquiétude de certains élus...
(RFI 03/11/17)
Paris s'est félicité ce jeudi du lancement, en début de semaine, de la première opération conduite par la Force antiterroriste G5 Sahel. Cette force constituée par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pourrait compter jusqu'à 5 000 hommes répartis en sept bataillons. Il faudra encore des mois pour mettre à niveau les bataillons, les entraîner et les équiper correctement. La pleine capacité ne sera prononcée que début 2018. Cette opération nommée Hawbi « vient concrétiser la montée en puissance de cette Force, et la prise en main par les Etats sahéliens de la lutte contre le terrorisme »
(Agence Ecofin 03/11/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a espéré que le projet de monnaie unique de la CEDEAO, l’Eco, se mette en place rapidement, à l’occasion du sommet des chefs d’Etat de cette sous-région, qui s’y est récemment tenu à Niamey. Volontariste, le chef de l’Etat nigérien a proposé la mise en circulation de l’Eco à partir de 2020 au sein des pays qui sont « techniquement prêts », suivant processus européen qui a conduit à l'Euro. L'adhésion des autres Etats se ferait alors progressivement. Une proposition reprise dans le communiqué final, traduisant ainsi, de nouveau, une volonté d’aboutissement du projet. Mais une chose que le président du Niger n’a pas expliqué clairement, c’est ce qu’il entendait par « Pays techniquement...

Pages

(RFI 06/10/17)
La mort de trois soldats américains tués dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour la présence de forces armées américaines dans une région en proie à d'innombrables attaques jihadistes et qui bénéficie d'une forte coopération militaire avec les Occidentaux. C'est la première fois qu'une présence opérationnelle de soldats américains est reconnue dans la zone sahélo-saharienne. Les activités américaines y sont pourtant nombreuses depuis le début des années 2000 : l'initiative Pan Sahel Initiative (PSI) de lutte contre le terrorisme lancée en 2002, renommée en 2004 Trans-Sahara Counter Terrorism Initiative (TSCTI). Des programmes de formations, d'entraînement et d'équipement... Et, chaque année, le très conséquent et médiatisé exercice Flintock qui s'est d'ailleurs déroulé à plusieurs reprises au Niger. Voilà...
(AFP 05/10/17)
Trois soldats américains et un membre d'une "nation partenaire" ont été tués au Niger au cours d'une opération anti-terroriste, a confirmé jeudi le commandement militaire américain en charge de l'Afrique (Africom). Deux autres soldats américains ont été blessés au cours de cette opération et ont été transportés en Allemagne dans l'hôpital militaire américain de Landstuhl où ils se trouvent dans un "état stable". La nationalité du 4e militaire tué dans l'opération n'a pas été précisée par Africom. L'attaque s'est produite à quelque 200 kilomètres au nord de Niamey, dans le sud-ouest du Niger, a précisé le commandement américain dans un communiqué, soit près de la frontière avec le Mali, où des groupes jihadistes opèrent. Les militaires tués n'ont pas été...
(AFP 05/10/17)
Le Niger a été frappé par une attaque "terroriste" ayant fait un "nombre important de victimes", a déclaré jeudi le président nigérien Mahamadou Issoufou en faisant référence à l'embuscade dans lequel sont tombés mercredi des soldats américains et nigériens dans le sud-ouest du Niger. "Notre pays vient une fois de plus de faire l'objet d'une attaque de groupes terroristes, attaque qui s'est soldée malheureusement par un nombre important de victimes", a-t-il déclaré à l'ouverture du Forum des Premières dames de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Niamey. "Les femmes et les enfants paient un lourd tribu au terrorisme de manière directe comme (...) victimes innocentes et de manière indirecte en tant que mères et épouses; elles...
(RFI 05/10/17)
Des assaillants en provenance du Mali voisin ont attaqué, mercredi 4 octobre, le village de Tongo Tongo dans la région Nord-Tillabery, au Niger. Des hommes du Bataillon Sécurité et Renseignement (BSR) nigérien ont organisé la poursuite mais sont tombés dans un guet-apens. Le bilan - non officiel - serait lourd : plusieurs soldats nigériens et américains ont été tués, d'autres sont portés disparus. Une opération de riposte est en cours. Le premier accrochage a d’abord eu lieu, mercredi 4 octobre, tout près du village nigérien de Tongo Tongo, non loin de la frontière malienne, au sud de Ménaka. Dans la poursuite engagée contre les assaillants en provenance du Mali voisin, les éléments des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs, des...
(Le Monde 05/10/17)
Mali, Niger et Burkina Faso sont censés mener leur première opération militaire fin octobre, mais seul le contingent malien est opérationnel. Et l’argent manque encore. Des fils électriques désœuvrés s’échappent des murs en attendant d’être raccordés aux appareils de climatisation. Dans l’air chargé d’odeur de peinture fraîche, la voix grave de Jean-Yves Le Drian résonne dans le vide des salles. En visite au Niger, mardi 3 octobre, l’ex-ministre de la défense est venu évaluer l’état d’avancement des travaux de restauration de cet ancien centre d’instruction pour les blindés de l’armée nigérienne destiné à héberger l’état-major, pour la région Centre, de la « force conjointe G5 Sahel ». Pas besoin d’avoir été, comme l’actuel chef de la diplomatie française, ministre de...
(La Tribune 05/10/17)
Les armées américaines et nigériennes viennent de subir des pertes respectives de 3 et 5 morts suite à une embuscade djihadiste au Sud-Ouest du Niger. Pour l’heure rien ne filtre sur l’identité des assaillants qui sont ciblés par une opération de ratissage mêlant des éléments nigériens, américains et français. L'état-major américain chargé des opérations en cours en Afrique, plus connu sous le nom d'Africom vient de confirmer la mort de 3 membres des forces spéciales de l'armée américaine, alors que 2 autres ont été blessés au Sud-Ouest du Niger. Selon les responsables américains, les soldats d'élite blessés ont été transférés vers la capitale et seraient hors de danger. Bérets Verts et BSR au premier rang Selon Africom, les victimes étaient...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Le Conseil de sécurité de l’Onu annonce qu’il enverra une délégation au Sahel du 19 au 23 octobre prochains. Objectif, faire l’état des lieux de la préparation pour le déploiement de la force conjointe G5 Sahel. La délégation ira en Mauritanie, au Mali et au Burkina Faso. En visite officielle à Niamey, ce mardi, le ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves le Drian, a déclaré à la presse que le plan stratégique de la force sahélienne sera validé le 30 novembre prochain par le Conseil de sécurité de l’Onu. La force conjointe G5 Sahel devrait être opérationnelle depuis le mois passé. Mais elle est confrontée à un souci de financement. Sur les 423 millions d’euros nécessaires, seuls 58 millions...
(AFP 03/10/17)
Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a affirmé mardi à Niamey que la force antijihadiste des pays du G5 Sahel "sera une bonne réponse aux questions sécuritaires" dans la région et aura "le soutien de la France". "Je suis convaincu que la mise en oeuvre de cette force qui sera déployée sur les trois fuseaux sera une bonne réponse aux questions sécuritaires" au Sahel, a souligné M. Le Drian qui a visité à Niamey le poste de commandement de la force que sont en train de mettre sur pied les Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie.
(AFP 30/09/17)
Les autorités de Diffa, dans le sud-est du Niger, ont lancé une dernière mise en garde contre les commerçants qui fournissent clandestinement des vivres au groupe islamiste nigérian Boko Haram, a indiqué samedi la télévision nationale. "Nous avons constaté que de plus en plus de gens sont en train d'entretenir le commerce avec notre ennemi qui est Boko Haram (...) Nous avons pris la décision qu'à partir d'aujourd'hui, il va falloir arrêter cela", a déclaré Mahamadou Laoualy Dandano, le gouverneur de Diffa, lors d'une réunion avec les opérateurs économiques locaux. Des chefs militaires engagés dans le combat contre Boko Haram étaient présents à la réunion, selon les images de la télévision.
(RFI 30/09/17)
En Algérie, des dizaines de personnes ont été arrêtées puis expulsées la semaine dernière. Les autorités n'ont pas donné de précisions. On sait qu'elles sont acheminées, en bus, vers Tamanrasset, dans l'extrême sud du pays, avant leur expulsion. Certains arrivent à 900 km de là, à Agadez, au Niger où leur arrivée suscite l'inquiétude de la société civile. Il s’agit de plusieurs dizaines de migrants de l’Afrique de l'ouest et du centre qui ont été arrêtés, par les autorités algériennes, sur leur lieu de vie ou encore sur leur lieu de travail. L’Organisation mondiale pour les migrations (OIM) encadre le déplacement de ces personnes...
(Jeune Afrique 30/09/17)
Comment Boko Haram communique-t-il ? De Muhammad Yussuf à Abu Musab al-Barnawi, en passant par Abul Qaqa et Abubacar Shekau, la réponse fluctue dans le temps. Le groupe s'est adapté et a subi l'influence d'un maître de la propagande, l'État islamique. Plongée dans la communication des jihadistes nigérians. L’armée nigériane l’a bien compris, en annonçant en août qu’elle surveillait désormais les réseaux sociaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme : Boko Haram a bien changé depuis l’époque de Muhammad Yussuf. Alors que le leader originel privilégiait des entretiens avec des journalistes choisis, ses successeurs, de plus en plus influencés par l’État islamique ont basculé dans le jihad 2.0. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/477363/politique/terrorisme-comment-boko-har...
(RFI 30/09/17)
Nous fêtons le centenaire de la naissance de Jean Rouch, aux sons des archives sonores inédites enregistrées par l’ethnographe-cinéaste, lors de son périple entre Niamey et Accra en 1954. Une aventure partagée avec sa femme Jane et son ami Damouré Zika, jeune pêcheur Sorko, rencontré au Niger en 1941. De cette amitié à la vie à la mort, est né Damouré, l’acteur, l’écrivain, l’alter ego de Jean. Ensemble, ils enregistrent le quotidien des jeunes migrants africains partis en terre promise : la Gold Coast. Une aventure pionnière car Jean Rouch s’intéresse à l’effervescence et aux dynamiques de l’Afrique moderne et de ses « villes-monde », comme à l’émancipation de la colonie britannique en documentant par le son, le film et...
(RFI 29/09/17)
D'où vient le succès de Boko Haram auprès de nombreux petits commerçants du nord-est du Nigeria ? Comment cette secte islamiste a-t-elle réussi à atteindre les rives du lac Tchad ? Pendant près de 40 ans, le géographe français Christian Seignobos a travaillé dans cette région pour l'IRD, l'Institut de recherche pour le développement. Aujourd'hui, il signe une étude très documentée que publient simultanément Afrique contemporaine et Le Monde Afrique. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170929-seignobos-chercheur-force-boko-haram...
(Jeune Afrique 29/09/17)
Gingembre, bissap, bouye, tamarin… Pour l’ancienne employée de banque Ma Rouckya Bachir, les plantes sahéliennes méritent qu’on s’y intéresse d'un peu plus près. Elle espère pouvoir faire passer sa production, encore artisanale, au stade semi-industriel courant 2018. La date est restée gravée dans sa mémoire : le 12 mars 2015, Ma Rockya Lalaiba enregistrait officiellement son entreprise, Sahel Délices, au registre du commerce de Niamey. Son plan : concocter des produits exploitant au mieux les valeurs nutritives des plantes locales : le tamarin, l’hibiscus, le gingembre… Un projet étonnant, lorsque l’on sait que la jeune femme de 38 ans a obtenu un DESS en finances et un DESS en qualité à l’Institut supérieur de management de Dakar, et a exercé...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Le ton est monté ces derniers jours entre les populations nigériennes et burkinabè à propos de l’extraction de l’or sur un site situé entre le département de Torodi (Niger) et la province de la Komondjari (Burkina Faso). Pour éviter un conflit social, le ministre nigérien de la Sécurité et son homologue burkinabè ont rendu public un communiqué conjoint. Les deux délégations ont tout d’abord « déploré la détérioration du climat de cohabitation pacifique entre les populations burkinabè et nigérienne», avant de reconnaître que le site aurifère en question se situe en territoire burkinabè. Conséquence, le site est fermé. Parallèlement, les autorités des deux pays ont décidé d’accélérer les discussions concernant la matérialisation du bornage de la frontière...
(AFP 26/09/17)
Quatre personnes, deux policiers, un gendarme et un civil nigériens, ont été tuées dans une attaque de "bandits armés" contre une patrouille en plein désert à la frontière avec l'Algérie, a annoncé mardi la police du Niger. "Deux policiers, un gendarme et un civil ont été tués dans cette attaque perpétrée le samedi 23 septembre par des bandits armés contre un poste de police mixte (police-gendarmerie) situé à 4 km d'Assamaka", une ville nigérienne proche de l'Algérie, précise un communiqué de la police nigérienne lu à par radio. Les attaques contre les Forces de défense et de sécurité nigériennes sont peu courantes dans cette zone proche de l'Algérie, surtout réputée pour être un important corridor de trafiquants d'armes, de drogue...
(AFP 22/09/17)
La France doit "clarifier au plus tôt" son engagement sur le nombre de réfugiés qu'elle compte aller chercher au Niger et au Tchad, a réclamé l'envoyé spécial du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) pour la Méditerranée centrale, Vincent Cochetel. Le nombre de "personnes vulnérables" ayant besoin d'un transfert s'élève à "83.500 au Tchad et 10.500 au Niger", a déclaré M. Cochetel dans un entretien au journal Le Monde, en rappelant qu'il s'agissait là des "deux pays dans lesquels la France projette de venir chercher des Africains pour les réinstaller". Lors d'un mini-sommet le 28 août à Paris, le président Emmanuel Macron avait proposé "d'identifier" au Niger et au Tchad les ressortissants "qui ont droit à l'asile" pour "les...
(Agence Ecofin 22/09/17)
(Agence Ecofin) - Les hommes et femmes des médias de la ville de Tahoua s’organisent pour mener une campagne de salubrité de masse dans la ville. Ce mardi, les représentants des médias ont initié une rencontre préparatoire avec les responsables de la ville. Cette initiative des acteurs des médias a été favorablement accueillie par ces autorités qui promettent leur soutien. Au cours de cette réunion préparatoire, le président du comité d’organisation, Mahamadou Aboubacar a expliqué que cette initiative des acteurs des médias vient emboîter le pas aux FDS de la ville de Tahoua, qui ont mené une action pareille, il y a quelques jours. « Nous ne visons aucun intérêt matériel. Notre objectif, c’est de faire en sorte que la...
(Les Afriques 21/09/17)
L’usage des drones par la secte terroriste nigériane Boko Haram est source d’inquiétudes dans la zone du Lac Tchad, où l’on redoute l’augmentation du nombre des victimes terroristes. L’utilisation à titre expérimental d’un drone par la secte terroriste nigériane Boko Haram, il y a quelques semaines au Nigéria, constitue un motif d’inquiétudes pour les pays de la zone du Lac Tchad confrontés à la guerre contre ce mouvement terroriste. D’après des informations proches du ministère camerounais de la Défense (Mindef), l’usage des drones par la faction d’Al Barnaoui, l’une des deux branches de Boko Haram, est «source d’inquiétudes». Selon des sources concordantes, cette branche de Boko Haram a utilisé, pour la toute première fois en fin d’août, «un drone d’observation»...
(Le Monde 21/09/17)
Dans cette région à cheval sur quatre pays, la guerre contre le groupe terroriste est empêtrée dans des héritages historiques et économiques, décrypte le chercheur Christian Seignobos. Quatre armées et une Force multinationale mixte (FMM) des pays riverains du lac Tchad, comptant officiellement 7 500 hommes, sont engagées contre Boko Haram depuis 2016. Cette coalition a reçu le mandat d’en finir. La réalité de cette mobilisation autour du lac est difficile à cerner, entre les chiffres officiels actés et le terrain, où doivent être décomptés les « ghost soldiers » (soldats fantômes). La zone est vaste, plus de 25 000 km2 couverte de diverses formes de marécages, coupée d’eaux libres d’où émergent des milliers d’îles. Plus malaisée encore est l’évaluation...

Pages

(Jeune Afrique 16/08/17)
Lentement mais sûrement, Niger Airlines monte en gamme. Créée en 2012 avec la vocation de désenclaver le pays et de desservir ses grandes villes depuis la capitale, la compagnie nigérienne a lancé des liaisons régulières (les mercredis, samedis et dimanches) entre Niamey, Agadez, Zinder et Maradi – la desserte de Diffa est suspendue en raison du contexte sécuritaire. Considérant les longues distances par la route, les accidents et les attaques, les usagers ont été convaincus, et Niger Airlines a su rapidement s’imposer comme une compagnie sûre et fiable. D’ailleurs, elle assure désormais régulièrement les déplacements des personnels diplomatiques, onusiens et humanitaires. « C’est une preuve de confiance, tout le monde fait appel à nous », se félicite son PDG, Abdoul...
(Agence Ecofin 14/08/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement a adopté en Conseil des ministres jeudi dernier un projet de loi autorisant la ratification du Statut de l’Union des télécommunications des Etats Islamiques. Cette adhésion permettra au Niger de bénéficier de la solidarité islamique dans le domaine des télécommunications ; la fourniture de toute assistance possible aux membres pour la formation du personnel et la création des centres de formations spécialisés en matière de télécommunications. Elle permettra aussi au Niger de bénéficier du développement du processus de modernisation et de la fourniture de tous services techniques et technologiques disponibles pour élever le niveau du secteur. Selon l’Autorité de régulation des postes et télécoms du Niger, le taux de pénétration des services Internet (mobiles et...
(APA 11/08/17)
APA-Dakar (Sénégal) - L’Etat du Niger cherche 30 milliards FCFA (environ 48 millions de dollars) au niveau du marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à travers l’émission par adjudication d’obligations assimilables du trésor (OAT) programmée pour le 17 août 2017, a appris jeudi APA auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar. Selon les responsables de l’agence UMOA-Titres, 25% du montant mis en adjudication sont offerts sous forme d’offres non compétitive aux spécialistes en valeur du trésor habilités de l’émetteur. La valeur nominale unitaire de chaque titre public est fixée à 10.000 FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Quant à la durée de l’opération, elle est de cinq ans avec une date d’échéance fixée par l’émetteur au...
(Le Sahel 10/08/17)
Le Président du Conseil Economique et Social (CESOC), M. Moussa Moumouni Djarmakoye, a reçu, hier matin, à son cabinet, SE. Abdoul Khadir Agne, Ambassadeur du Sénégal au Niger. Cette visite de courtoisie entre dans le cadre des échanges entre les institutions et au-delà entre les deux pays dans le but de renforcer davantage les liens d'amitié et de coopération qui existent déjà entre le Niger et le Sénégal. A l'issue de leur entretien, l'ambassadeur du Sénégal au Niger a souligné que cette visite s'inscrit dans le cadre de visite qu'il mène au niveau des institutions de la République du Niger. «Le CESOC faisant partie de ces grandes institutions de la République, il était question pour nous de venir saluer le...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(Xinhua 09/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- La Banque mondiale (BM) vient d'accorder 20,8 millions de dollarssoit 12,5 milliards de FCFA au Niger pour le financement additionnel de la troisième phase du Programme d'Actions communautaires (PAC3), en vue d'améliorer la productivité agricole. La convention de financement a été signée lundi soir à Niamey par la ministre nigérienne du Plan Kané Aïchatou Boulama et le représentant résident de la Banque mondiale au Niger, Siaka Bakayoko. Ce financement, selon la ministre, permettra au projet de mettre plus l'accent sur l'amélioration de la productivité des cultures agricoles, d'augmenter les possibilités de générer des revenus, en particulier pour les femmes...
(Xinhua 04/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Au Niger, pays du Sahel faisant face à défi sécuritaire majeur, "15% des ressources budgétaires sont consacrées chaque année au combat" contre le terrorisme, selon le président Mahamadou Issoufou. Il a fait cette déclaration dans un message adressé à la nation à l'occasion de la célébration jeudi 3 août du 57eme anniversaire de la proclamation de l'indépendance du Niger. Selon le président nigérien, son pays continue d'essuyer "les attaques barbares des organisations terroristes, conduites à partir de zones sanctuaires situées dans les pays voisins". "La réponse que le gouvernement apporte à cette situation revêt une dimension sans précédent, en termes d'engagement", a-t-il indiqué, précisant que les forces de défense et de sécurité sont placées "en état de...
(Agence Ecofin 04/08/17)
(Agence Ecofin) - Un décret portant création d’un Fonds d’investissement pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (Fisan) au Niger a été adopté mercredi dernier en Conseil des ministres. L’objectif est de faciliter les investissements publics et privés à tous les segments des filières alimentaires et agroalimentaires. « Le Fisan vise notamment, à améliorer l’offre des services financiers aux producteurs et aux autres acteurs des chaines de valeur, » précise le communiqué. La finalité est de soutenir la transformation des systèmes de production agro-sylvo pastorale et halieutique et de favoriser la modernisation des systèmes de transformation et de commercialisation des produits agricoles et agroalimentaires. Par ailleurs, un autre projet portant approbation des statuts du Fisan a été voté durant la séance...
(Agence Ecofin 02/08/17)
(Agence Ecofin) - En session extraordinaire hier, les députés ont adopté à l’unanimité un projet de loi portant Code pétrolier. Ce document remplace l’ancien datant de 2007. Il était aujourd’hui nécessaire de l’adapter au contexte, selon le ministre de tutelle, Foumakoye Gado. Le nouveau Code pétrolier prévoit la mise en place de programmes de développement local pour permettre aux localités abritant cette richesse naturelle de profiter des retombées de cette exploitation. Autres points importants, le document prévoit des contrats de concession, les conditions d’une gestion transparente dans l’octroi des permis aux sociétés, son exploitation et sa commercialisation. La protection de l’environnement occupe également une place de choix dans ce nouveau Code surtout avec les conséquences désastreuses constatées ces dernières années...
(Afrique Actualité 29/07/17)
Le ministre nigérien du pétrole était à Cotonou pour se rendre compte des atouts du Bénin par rapport au projet commun de construction d’un pipeline. Bientôt un pipeline quittera le Niger pour atteindre les côtes béninoises. Le Ministre nigérien du pétrole Foumakoye Gado a séjourné à Cotonou du 13 au 16 juillet pour discuter avec les autorités béninoises sur les avantages offerts par le Bénin autour du projet. Après ses descentes sur les installations Pétrolières du champ pétrolifère de Sèmè (à l'Est de Cotonou), celles du Port autonome de Cotonou, et de tank d'Octogone Trading Sa, le ministre du pétrole du Niger a exprimé son entière satisfaction. La délégation a pu obtenir des réponses appropriées à ses préoccupations, en ce...
(Autre média 28/07/17)
(Niamey et les 2 jours) - C’est le rapport de la Banque mondiale publié en début de semaine qui le mentionne. La «Cpia» spécialisée dans l’évaluation des politiques et institutions publiques en Afrique subsaharienne révèle que cette région du continent a eu des difficultés à faire face à l’étiolement de l’activité économique. « La croissance de la production a considérablement ralenti, tombant à 1,3 % – soit son rythme le plus bas depuis plus de deux décennies, très éloigné de la croissance annuelle de 5 % environ durant la période 1995-2008 précédant la crise financière mondiale », note le rapport qui ajoute qu’en 2016, la faiblesse de la performance économique fait peser une menace sur les progrès réalisés en matière...
(Agence Ecofin 26/07/17)
(Agence Ecofin) - Dans un rapport d’une cinquantaine de pages datant de décembre 2016 mais rendu public le 21 juillet dernier, le Fonds monétaire international (Fmi) estime que la population du Niger pourrait devenir son actif économique le plus important. Taux de fécondité Cette hypothèse du Fmi est bien conditionnée par la mise en place des politiques publiques adéquates pour exploiter ce potentiel (humain). « La croissance démographique du Niger est la plus rapide au monde, avec une infime partie de la population âgée de plus de 65 ans.», constate le rapport. « Si le pays parvient à réduire de façon significative son taux de fécondité, il aura la possibilité de tirer parti de ce premier type de dividende démographique,...
(La Tribune 25/07/17)
Dans une note d’analyse que vient de publier le FMI sur la transition démographique au Niger et son impact potentiel sur l’économie, il apparait que la croissance galopante de la population peut être traduite en fenêtre d’opportunités pour que le pays tire pleinement profit du dividende démographique. Pour ce faire, le pays devrait veiller à instaurer les conditions d’une croissance forte et durable. En plein débat sur l’explosion démographique comme cause du sous-développement, le FMI montre ainsi une voie qui contraste avec certaines postures récemment mises en avant par d’autres sources...
(Xinhua 25/07/17)
La Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) remettra le mercredi 2 août prochain, aux autorités nigérianes des vivres, d'une valeur d'un million de dollars, soit environ 1.650 tonnes de céréales constituées de maïs blanc, de sorgho, de mil et de riz, annonce un communiqué de l'organisation sous-régionale publié lundi à Cotonou. Selon cette même source, cette cérémonie fera suite aux diverses concertations entre l'organisation régionale et la National Emergency Management Agency (NEMA) sur la crise alimentaire et nutritionnelle qui sévit au Nord-Est du Nigeria et à un mémorandum signé entre les deux parties le 22 mai 2017. "La crise alimentaire et nutritionnelle dans ces Etats du Nord-Est du Nigéria touche environ 4,7 millions de...
(AFP 21/07/17)
Les Etats-Unis ont fait don de 45 millions de dollars (39 millions d'euros) pour assister les réfugiés et déplacés de Boko Haram dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, frontalier du Nigeria, a aannoncé l'ONU vendredi. "Cette aide de 45 millions de dollars permettra de financer l’assistance alimentaire et les activités de renforcement de la résilience, notamment dans les zones affectées par les violences liées au conflit avec Boko Haram", le groupe islamiste nigérian, souligne dans un communiqué le Programme alimentaire mondial de l'ONU (PAM) qui va gérer les fonds. Fin juillet 2016, Niamey avait lancé "un appel" pour la "mobilisation" de fonds en faveur du PAM, qui avait annoncé qu'il risquait de suspendre son assistance humanitaire...
(MondAfrique 21/07/17)
Dans une petit bureau qui sert de salle d’oscultation, Hadiza se tord les doigts au dessus d’une table. Cerclé d’un tchador turquoise, son visage est inquiet. Timidement, elle dit que cela fait au moins quinze ans qu’elle n’a pas vu un blanc. La dernière fois, elle n’était encore qu’une enfant. L’équipe d’une Ong occidentale était venu visiter son village natal près de Magaria, dans le sud du pays, à la frontière avec le Nigéria. Du sang sous le tchador Au fil de la conversation, elle se détend et raconte le parcours qui l’a menée jusqu’ici, au centre d’accueil pour fistuleuses de Niamey. Hadiza a 25 ans. Mariée depuis l’âge de 12 ans, elle est la mère de 8 enfants. Le...
(Xinhua 21/07/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le Niger envisage la construction prochaine d'un oléoduc reliant ses champs pétrolifères dans le nord-est du pays au port de Cotonou (Bénin), a-t-on appris jeudi auprès du ministère nigérien du Pétrole. Selon des informations du site Actubenin.com confirmées de sources proches du ministère du Pétrole à Niamey, une délégation nigérienne conduite par le ministre du Pétrole Foumakoye Gado a séjourné à Cotonou du 13 au 15 juillet afin d'évaluer les atouts que le Bénin peut offrir pour la réalisation d'un tel projet. La délégation a eu plusieurs séances de travail avec des autorités béninoises, avant de visiter des sites et infrastructures pouvant faciliter la mise en oeuvre du projet. A l'issue de cette visite, M. Gado "a...
(BBC 20/07/17)
L'Union européenne vient d'octroyer au Niger une aide de 10 millions d'euros, soit 6,5 milliards FCFA, pour lutter contre l'émigration clandestine. Après ce premier geste de 10 millions d'euros, un autre versement devrait être fait par l'UE d'ici fin 2017. Selon les autorités locales, beaucoup de migrants ouest-africains passent par le Niger pour la Libye avant de continuer leur route vers l'Europe. "Des centaines de migrants ouest-africains ont été retrouvés ou annoncés morts, portés disparus ou encore sauvés in extremis dans le Sahara nigérien", a signalé Boubacar Mohamed Djaram. Pour les seuls mois de mai et juin 2017, plus d'une cinquantaine de personnes - y compris des enfants en bas âge - ont été retrouvés morts en plein désert. Les...
(Agence Ecofin 19/07/17)
Le Niger envisage d’exporter son pétrole via un pipeline qui reliera ses bassins pétroliers et le port de Cotonou. C’est dans ce cadre qu’accompagné d’une délégation, M. Foumakoye Gado, le ministre nigérien en charge du pétrole, a effectué, du 13 au 16 juillet dernier, une visite de travail à Cotonou où il a rencontré plusieurs responsables béninois en charge du secteur. L’objectif de cette visite est, selon la délégation nigérienne, de prendre connaissance des atouts infrastructurel, économique, sécuritaire, environnemental et commercial du Bénin. Une visite au terme de laquelle le responsable nigérien s’est dit satisfait, rapporte Afrique Actualité. De son côté, Dona Jean-Claude Houssou, le ministre béninois de l’Energie a déclaré que le Bénin est le port naturel du Niger...
(AFP 18/07/17)
Le gouvernement du Niger a ordonné la fermeture définitive de plusieurs sites aurifères artisanaux disséminés dans les zones du sud-ouest du pays où travaillent des milliers d'orpailleurs nigériens et ouest-africains, a appris mardi l'AFP. "Les sites d'orpaillage du Liptako (sud-ouest) sont fermés à partir du 15 juillet 2017; par conséquent, les orpailleurs sont tenus de cesser toute activité d'exploitation et d'évacuer les sites d'extraction", a indiqué le ministère des Mines dans un communiqué lu mardi à la radio d'Etat. Au moins 20.000 personnes - Nigériens mais aussi Burkinabè, Maliens ou Sénégalais - travaillent sur ces sites, dont certains sont exploités depuis une trentaine d'années, selon des sources locales. Jusqu'à présent, l'Etat nigérien a fermé les yeux sur l'existence de ces...

Pages

(Afrique Inside 07/03/14)
Une belle victoire, deux nuls encourageants et enfin deux défaites, les équipes africaines qualifiées pour le mondial brésilien n'ont pas connu le même sort hier soir. Amicales mais importantes, ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation de la Coupe du Monde de football. Cinq équipes représenteront l’Afrique lors de la grande messe du football mondial qui aura lieu en juin prochain au Brésil. Les grosses cylindrées du continent qui ont traditionnellement bien des difficultés à franchir le second tour de la compétition, tenteront une nouvelle fois de faire bonne figure malgré des statistiques qui ne tournent pas...
(Pana 01/03/14)
L'entraîneur de la Mauritanie convoque 20 joueurs pour le match amical contre le Niger - L'entraîneur français de l’équipe nationale de football de la Mauritanie, Patrice Neveu, a publié vendredi une liste de 20 joueurs convoqués pour le match amical contre le Niger prévu le 5 mars à Nouakchott. Cette liste, publié au cours d'une conférence de presse, comprend huit joueurs locaux et 12 expatriés. Voici la liste des joueurs convoqués : Gardiens de buts : Soulemane Brahim (FC Tevragh-Zeina) et Saadbouh Abdel Kader (FC Nouadhibou). Défenseurs : Omar N’Diaye (Luzenac –FR), Omar N'Diaye (Stade Mantois-FR), Sow Demba (Le Havre –FR), Sangare Abdoulaye (Poissy – FR), Bâ Abdou (Lens-FR), Bilal Sidibé (Redon-FR) et Coulibaly Boubacar (FC Tevragh-Zeina). Milieux de terrain...
(Pana 21/02/14)
Nouakchott, Mauritanie - L’équipe nationale de football de la Mauritanie reçoit en match amical son homologue du Niger, le 5 mars prochain à Nouakchott, pour meubler une journée FIFA, a appris jeudi la PANA de sources sportives. A l’occasion de cette rencontre, les 'Mourabbitounes', dont l’ossature a participé au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de janvier 2014 en Afrique du Sud, devraient être renforcés par quelques expatriés parmi lesquels Ba Adama, attaquant de Bastia (deuxième Division française). Cette rencontre devrait servir à préparer les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN), prévue au Maroc en 2015.
(Africa Top sports 06/02/14)
Après une participation somme toute honorable au dernier Championnat d’Afrique des nations (éliminé en poules), la Mauritanie est sur « le bon chemin« , arguait son sélectionneur Patrice Neveu. C’est dans cette optique que la FFRIM multiplie les options pour la tenue d’un match amical à la prochaine date FIFA. Depuis un mois, deux pays sont en ballottage pour affronter les Mourabitounes dans une rencontre amicale qui doit se tenir à Nouakchott. En pôle, le Niger qui aurait déjà sollicité cette confrontation depuis l’an dernier à la suite d’une séance de travail avec leurs homologues mauritaniens. Mais selon nos informations, le Togo s’est également positionné pour mettre à profit cette date qui sera la seule avant le début des éliminatoires...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(APA 11/12/13)
Vingt-et-un cyclistes issus de neuf pays ont été nominés pour le titre de «Cycliste africain de l’année 2013» qui sera attribué d’ici la fin du mois de décembre, a appris APA, lundi, auprès de la Confédération africaine de cyclisme. Avec quatre nominés, l'Algérie, l'Erythrée et l'Afrique du Sud fournissent le plus gros lot de prétendants. Elles sont suivies du Maroc avec trois nominés et du Rwanda avec deux nominés. La Tunisie, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie et le Burkina, avec chacun un nominé, ferment la marche. Le jury est présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault avec un membre d'honneur exceptionnel : Chris Froome, le vainqueur du Tour de France 2013. Créée l'année dernière par les organisateurs...
(L'Intelligent d'Abidjan 12/11/13)
L’Afrique connaîtra ses cinq représentants pour la prochaine Coupe du monde Brésil 2014, au soir du 19 novembre 2013. Le Ghana, éliminé en quart de finale du Mondial sud-africain en 2010, est quasiment certain de danser au rythme de la Samba en juin prochain au Brésil. Car lors de la manche aller à Kumasi, les Black Stars ont dynamité les pharaons d’Egypte (6-1). De l’avis de nombreux observateurs et en jetant un regard sur les statistiques des barrages de la Coupe du monde, aucune équipe n’a pu remonter un tel score. Il est sûr, que le Ghana a déjà fait le plus dur et tient peut être depuis quelques semaines le billet du Mondial en poche. Toutefois, Michael Essien, Kévin...
(APA 30/10/13)
Abidjan - Le coach de la sélection sénégalaise de football, Joseph Koto a accusé mardi l’équipe nigérienne d’avoir fraudé sur l’âge de cinq joueurs dont les dates de naissance sur les passeports n’étaient pas conformes à celles inscrites sur leur licence. "Dans l'équipe du Niger, on a cinq joueurs dont la date de naissance sur la licence n'est pas conforme à celle inscrite sur le passeport", a affirmé Joseph Koto, en conférence de presse suite à la rencontre entre ses poulains et les Mena du Niger, qu'il accuse d'avoir aligné des athlètes irréguliers au cours du match sanctionné par un nul (1-1). "Au départ, on l'a signalé à l'arbitre, mais il nous a dit que c'est pas son rôle, que...
(Le Mag 04/10/13)
Le club algérien de handball, le Groupement Sportif des Pétroliers, se serait retiré de la 35e édition du championnat africain de handball qui se déroule à Marrakech du 2 au 13 octobre. Le Maroc est représenté, lors de ce championnat, par deux clubs: le Mouloudia de Marrakech et le Wydad Smara. Ce dernier club se trouve au groupe D avec l’Espérance de Tunisie (Tunisie), GSP (Algérie), l’AS Sonabel (Burkina Faso) et Warriors Club (Tchad). Cependant, l'équipe algérienne se serait retirée de la compétition, selon les médias, prétextant son retrait par la présence du Wydad Smara, un club qui ne représenterait pas le Maroc, selon les algériens, puisque "Smara n'est point une ville marocaine", selon l'équipe algérienne. Le retrait a été...
(APA 16/09/13)
Le tirage au sort des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football se déroulera ce lundi midi, en heure du Caire (10h GMT), annonce dimanche la Confédération africaine de football (CAF). La cérémonie sera dirigée par le Directeur des compétitions de la Fédération internationale de football (FIFA), Mustapha Fahmy, avec le concours du directeur de la Coupe du monde, Gordon Savic, et du secrétaire-général de la CAF, Hicham El Amrani. Le président de la CAF et vice-président de la FIFA, Issa Hayatou, sera aussi de la partie. Pour les besoins du tirage, les dix équipes ont été réparties dans deux chapeaux, selon le classement FIFA de septembre. Le chapeau 1 est constitué des cinq premiers au...
(AFP 15/09/13)
NICE - Les Jeux de la Francophonie s’achevaient dimanche à Nice, après dix jours d’épreuves qui ont attiré un public inégal, plus intéressé par les concours artistiques que par les épreuves sportives qui se déroulaient sur des sites excentrés et sans réelles têtes d’affiche. La ministre déléguée chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui a, peu avant la cérémonie officielle de clôture, déploré ce manque d’engouement du public et la faible audience médiatique de cet événement auquel participaient "2.749 compétiteurs" issus de 54 nations, selon les derniers chiffres fournis par les organisateurs. Selon la ministre, "il n’y a que la France", parmi les 77 membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, "qui ne prend pas conscience de l’importance de ces grandes...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(Afrik.com 12/09/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, c’est toujours l’Espagne qui domine les débats devant l’Argentine et l’Allemagne. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, mène toujours la danse, devant le Ghana (24e) et l’Algérie qui se hisse sur la 3e marche. Le Mali est lui éjecté du podium. Avec la décision de la FIFA de sanctionner le Cap Vert et de qualifier la Tunisie pour les barrages du Mondial 2014, l’instance a annoncé qu’elle procédait à une nouvelle mise à jour afin de tenir compte des changements qui viennent d’intervenir. Attendu par les 10 pays barragistes pour la Coupe du monde 2014 dans la zone Afrique, le classement de la FIFA a...
(AFP 07/09/13)
NICE, 7 septembre 2013 (AFP) - Le président de la République française François Hollande doit officiellement ouvrir, dans un contexte international particulièrement chargé, la 7e édition des Jeux de la Francophonie samedi soir, entouré de trois chefs d'Etat africains et du président libanais Michel Sleimane. Ces Jeux, dont les épreuves ont déjà débuté vendredi et qui se tiennent tous les quatre ans dans l'année post-olympique, sont l'occasion pour quelque 3.000 participants, âgés de 18 à 35 ans et originaires de 54 pays, de s'affronter dans des épreuves sportives et culturelles pendant dix jours. La précédente édition s'était tenue à Beyrouth et la prochaine doit avoir lieu à Abidjan. Cette 7e édition s'ouvre néanmoins en l'absence de plusieurs pays, d'Afrique notamment,...
(Niger 24 05/09/13)
À 48 heures du dernier match éliminatoires face au Congo, le sélectionneur national, Gernot Rohr était face à la presse ce jeudi 5 septembre. À ses côtés, le capitaine d’un soir, Daouda Kasali, en lieu et place de Moussa Maazou, suspendu pour cette rencontre. Devant la presse, Gernot Rohr est revenu largement sur ce match avant de publier la liste des 23 devant rencontrer la RDC. Dans cette liste, beaucoup de cadre brillent par leur absence. En l’occurrence, il s’agi de Maazou, Koffi, Kourouma – suspendus. Wonkoye, Balé, Kalala, Zeidine sont pour leur part retenus pour soit choix de l’entraineur, sont retenu pour les jeux de la Francophonie à Nice à partir du 9 septembre. À par cela, on peut...
(Journal du Tchad 02/09/13)
La compétition s’est déroulée du 29 au 31 août dernier, à Niamey au Niger. C’est le Bénin qui a été sacré champion lors de la 5ème édition du Tournoi International des Zones Ouest et Centre d'Afrique du Tir à l'Arc (TIZOCATA). Ce pays d’Afrique de l’Ouest a remporté en tout 23 médailles dont 10 en or, 8 d'argent et 5 en bronze, à l’issue des rencontres tenues, du 29 au 31 août dernier, à Niamey au Niger, selon des sources officielles à Cotonou. Il était suivi de la Côte d'Ivoire avec 4 médailles dont 3 en or et une médaille en bronze et du Tchad qui a recueilli un total de 3 médailles dont 2 en or. Cette compétition a...
(AFP 02/09/13)
PARIS, 2 septembre 2013 (AFP) - L'Ivoirien Yaya Touré s'est illustré ce week-end avec un somptueux coup franc avec Manchester City contre Hull (2-0) en Angleterre, exercice qui a également souri à son compatriote Siaka Tiéné, sauveur de Montpellier en France. FRANCE Auteur du but de la délivrance pour les Montpelliérains la semaine passée en toute fin de match contre Sochaux (2-1), Tiéné a encore été décisif pour les Héraultais en égalisant à Nice sur coup franc. Auparavant le Sénégalais Souleymane Camara avait une première fois marqué pour permettre à Montpellier de revenir au score. Lors de l'affiche de la 4e journée entre Marseille et Monaco (1-2), le duo défensif de l'OM a passé une soirée difficile dimanche, le Camerounais...

Pages

(Nigerdiaspora 19/06/13)
Une équipe de reportage de la chaîne Al Jazeera est entrée sans autorisation en territoire nigérien pour y effectuer des reportages sur l’afflux des refugiés nigérians au Niger. Suite à cette affaire, le ministre en charge de la Communication a tenu à apporter quelques éléments d’informations. Ainsi M. Salifou Labo Bouché, a déclaré qu’aucun journaliste n’a été arrêté par les Forces de défense et de sécurité au Niger. « Bien qu’ils n’aient pas d’autorisation de tourner au Niger, la police ne les a pas arrêtés. Ils ont juste été interrogés sur le but de leur entrée au Niger avant d’être relâchés », a déclaré le ministre en charge de la communication. Le ministre Salifou Labo Bouché a même donné la...
(Medianiger 19/06/13)
Reporters sans frontières est soulagée par la libération, le 17 juin 2013, des trois journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera et de leur chauffeur, interpellés deux jours plus tôt près de la ville de Zinder (Sud-Est). Les autorités leur reprochaient de travailler sans accréditatio "Nous étions préoccupés par la situation des quatre employés d'Al-Jazeera, et sommes heureux qu'une une issue favorable ait été trouvée. Il est choquant qu'un simple problème administratif puisse valoir à des journalistes trois jours de détention, la saisie de leur matériel et la confiscation momentanée de leurs téléphones", a déclaré l'organisation. "En dépit de quelques problèmes persistants, le Niger a démontré ces dernières années beaucoup de respect pour les journalistes et la liberté de l'information. Nous...
(Nigerdiaspora 19/06/13)
La police nigérienne a interpelé, le lundi 17 juin dernier, dans la région de Diffa (extrême-est, frontière avec le Nigéria), une équipe de reporters de la chaîne qatarie Al-Jazeera, sans autorisation de tournage, et leur matériel saisi pour les besoins d'enquête, apprend-on mardi à Niamey de source officielle. Selon le ministre nigérien en charge de la Communication, M. Salifou Labo Bouché, dans un point de presse mardi, ces journalistes, au nombre de trois et leur chauffeur, ont été interceptés par les Forces de défense et de sécurité, en tournage, dans la région de Diffa, en territoire nigérien, sans aucune autorisation. "Pour venir tourner au Niger, il faut une autorisation du ministère en charge de la Communication, ce qu'ils n'ont pas",...
(Burkina24 14/06/13)
Nous l’avions déjà dit : la langue française est en déclin. La francophonie reste une notion abstraite et son rayonnement sur le monde n’est plus que le reflet d’une splendeur passé jadis aidée par le fait colonial. Guidé par un sursaut de nationalisme linguistique et d’identité culturelle les peuples africains se referment ou effarouchent la langue de Molière en créant un français populaire à la sauce africaine. Désormais classé à la cinquième place dans le monde le français fait face à une concurrence dont la plus menaçante est l’anglais qui pollue désormais le vocabulaire francophone. La langue française des élégances classiques et des références littéraires semble confrontée à une simplification et une ouverture forcée pour intégrer les autres langues si...
(Nigerdiaspora 13/06/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane, a reçu mardi après-midi à son cabinet, les cinéastes nigériens ayant participé à la première édition du Grand prix africain du cinéma, de la télévision et des TIC (GPACT) à Abidjan en Côte d'Ivoire du 5 au 9 juin dernier. Nos représentants, Moussa Hamadou Djingarey, et Sani Magori sont revenus avec deux trophées. Au sortir des compétitions, Moussa Hamadou Djingarey a reçu le prix du meilleur scénario pour son film «Mon retour au pays» alors que Sani Magori a obtenu le prix spécial du jury pour son film «Kukan Kurcia ou le cri de la tourterelle». En recevant les trophées, le ministre de la Jeunesse, des...
(Mediapart 07/06/13)
Le projet d’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de la vieille ville d’Agadez est prévu au mois de juin 2013. Cette annonce a été faite par M. Kounou Hassan, ministre de la jeunesse des sports et de la culture lors d’une communication faite lors du dernier Conseil des ministres. L’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité conférera le « label international » qui rehaussera l’image de marque du Niger. L’aboutissement de ce projet procurera également des retombées économiques inestimables aux populations nigériennes en générale et celles de la région d’Agadez en particulier. Grâce à l’inscription de cette ville sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, des activités touristiques, commerciales, artisanales connaîtront davantage des lendemains...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Du 9 mai au 8 juin 2014 aura lieu à Dakar, au Sénégal, la Biennale de l'art africain contemporain. Ce festival, qui accueillera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde, lance un appel à candidatures pour l'exposition internationale Dak'Art 2014. Les artistes contemporains africains et de la diaspora africaine peuvent poser leur candidature jusqu'au 15 septembre 2013. Ce festival est l'un des plus grands rendez-vous dédiés à l'art africain contemporain. La onzième édition regroupera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde. Ce sera un moment important de réflexion sur les métiers de l'art. « Si autrefois, les artistes traitaient directement avec leurs clients, le marché de l'art tel...
(Le Sahel 29/05/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane a offert, lundi dernier, un dîner en l'honneur de la délégation des cinéastes turcs en fin de mission dans notre pays. Ces derniers avaient séjourné dans notre pays dans le cadre de la deuxième édition de la semaine des films Turcs à Niamey qui s'est déroulée du 15 au 28 mai. Au cours de ce dîner, le directeur général du centre national de la cinématographie (CNCN) du Niger, M. Ali Damba a décliné, le protocole de bonne intention signé entre le CNCN et l'union professionnelle des producteurs des films de cinéma et de télévision (TESIYAP) de la Turquie. Ce protocole a été convenu d'un commun accord...
(Medianiger 22/05/13)
A l’instar de la communauté internationale, les musées du Niger célèbrent ce 18 mai 2013, la 36ème Journée internationale des musées (JIM). A Niamey, le Musée National Boubou Hama (MNBH) en collaboration avec le Réseau des journalistes pour la promotion du Musée National Boubou Hama (RJP- MNBH) ont mis a profit cette journée pour organiser plusieurs séries d’activités à l’intention des populations et notamment les jeunes de la ville de Niamey et des quartiers environnants. Vu l’importance de cette journée, les populations de Niamey, la Communauté Scolaire et Universitaire ont massivement pris d’assaut le Musée National afin de prendre part aux festivités innovantes organisées pour la circonstance. Plusieurs innovations ont caractérisé la célébration de cette journée au Musée National Boubou...
(Medianiger 16/05/13)
L’ONG WaterAid sensibilise depuis le 14 mai 2013 les hommes des medias du Niger aux techniques de plaidoyers. Cette formation de trois (3) jours vise à davantage outiller les journalistes dans le cadre de la diffusion d’une information en plaidoyer pour le secteur eau, hygiène et assainissement afin de soutenir les actions et politiques de développement au Niger. Cet atelier initié par l'Ong WaterAid à l’intention des professionnels des medias du Niger vise à permettre à ces derniers de bien jouer leur rôle dans la sensibilisation de la population sur le secteur eau, hygiène et assainissement. Cette formation permettra aussi aux journalistes de comprendre le plaidoyer et aussi son concept. Les journalistes auront également à maîtriser les outils et méthodes...
(APA 08/05/13)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) Un conclave va réunir du 21 au 22 mai prochain à Tunis, les Chefs traditionnels africains pour débattre de ‘’paix et développement’’ en Afrique. Initié par le Forum des Rois, Sultans, Cheicks, Princes, Chefs Traditionnels et Sages d'Afrique, dirigé par Sa Majesté Jean Gervais Tchiffi Zié et l'organisation, Alliance Noire Universelle, ce conclave va réunir les ministres de l'intérieur de la Tunisie, du Maroc, de l'Algérie, de la Libye, de la Mauritanie, de l'Egypte, du Mali et du Niger. Des experts africains tels que Boubeye Maïga et Essy Amara ainsi que des institutions financières internationales notamment la Banque mondiale (BM), le Fond monétaire international (FMI), la Banque africaine de développement (BAD), l'Union européenne (UE), l'ONU et l'Union...
(Soir Info 19/04/13)
Les mamans de Côte d'Ivoire et d’Afrique seront célébrées à la clôture du Salon africain de la femme (Saf), le 25 mai 2013, au Plateau, lors d'un dîner gala. Le Saf organisé par la structure d' événementiel et de communication Ozivoire et destiné à la femme âgée de 18 ans et plus, ouvrira ses portes au grand public, du 22 au 25 mai 2013, à la Caistab. Ces informations ont été données par la directrice générale de la structure organisatrice, Marie Thérèse Boua, lorsqu’elle était face à la presse, récemment, à Cocody. Selon elle, ce salon sera un espace ou la cible trouvera des réponses à toutes ses préoccupations concernant la mode et le style, la beauté et l’esthétique, la...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
(22 Septembre 20/02/13)
La situation que vit actuellement notre pays, ne permet pas l’organisation de manifestations populaires du genre festival de musique Amputée des activités à forte capacité de mobilisation populaire, la Fondation Festival sur le Niger fidèle a son engagement d’entreprise citoyenne, a organisé du 12 au 17 février 2013, dans le cadre d’une édition spéciale du Festival sur le Niger, un colloque international sur le thème : Culture et gouvernance. «Nous avons décidé cette année d’organiser une édition spéciale du Festival sur le Niger sur le thème générique des cultures en résistance pour la paix et la réconciliation nationale. Comme, vous le savez, il n’y a eu aucune manifestation a caractère festif dans le cadre de cette édition, qui a été...
(22 Septembre 19/02/13)
La Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO) a tenu son assemblée générale extraordinaire les 13 et 14 février derniers à Ouagadougou. Cette AG avait pour but, d’une part, de permettre au bureau sortant de dresser son bilan et, d’autre part, de procéder au renouvellement des instances de la Confédération dont le comité exécutif. Un renouvellement qui se fera difficilement dans la mesure où après plusieurs heures, voire des jours de tractation, aucun consensus n’a été trouvé entre les candidats en lice. Le Niger, l’un des pays candidats, a tout simplement décidé de claquer la porte. 14 février 2013, au moment où les amoureux célébraient leur amour, les délégations de la Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO),...

Pages

(RFI 25/09/17)
Le parti de l'opposant Hama Amadou, en exil en France, a fait sa rentrée politique à Niamey ce dimanche 24 septembre. Le parti Moden Fa Lumana sort de sa léthargie. Très critiques à l'endroit du régime du président Mahamadou Issoufou, les partisans de Hama Amadou sonnent la mobilisation, pour disent-ils, restaurer la démocratie en danger au Niger. Un meeting qui s'est tenu sous haute surveillance policière. Dans l’enceinte de l’arène de lutte traditionnelle de Niamey, lieu où s’est tenue la conférence régionale du parti du Moden Fa Lumana, l’ombre du leader de l’opposition Hama Amadou a plané sur tous les travaux.
(Le Monde 21/09/17)
Dans cette région à cheval sur quatre pays, la guerre contre le groupe terroriste est empêtrée dans des héritages historiques et économiques, décrypte le chercheur Christian Seignobos. Quatre armées et une Force multinationale mixte (FMM) des pays riverains du lac Tchad, comptant officiellement 7 500 hommes, sont engagées contre Boko Haram depuis 2016. Cette coalition a reçu le mandat d’en finir. La réalité de cette mobilisation autour du lac est difficile à cerner, entre les chiffres officiels actés et le terrain, où doivent être décomptés les « ghost soldiers » (soldats fantômes). La zone est vaste, plus de 25 000 km2 couverte de diverses formes de marécages, coupée d’eaux libres d’où émergent des milliers d’îles. Plus malaisée encore est l’évaluation...
(La Voix de l'Amérique 20/09/17)
Les Ecureuils du Bénin ont validé mardi leur ticket pour les demi-finales du tournoi de l’Ufoa en dominant le Niger 2-1. Et pourtant, se sont les menas du Niger qui ont trouvé les premiers le chemin des filets grâce à Adjè Adebayor. Les hommes de Françiois Zahoui mettent en difficulté les écureuils pour une place en demie. La rencontre devient injouable pour les béninois qui l’ont très mal entamé. Daouda, le gardien du Niger se blesse dans la foulée et le malheur s’installe dans le camp des Nigériens. Quelques minutes après son entrée, le deuxième gardien du Niger obtient un rouge après un violant tacle sur Marcelin Koukpo. Plus de gardien sur le banc des menas du Niger. Le tacticien...
(RFI 19/09/17)
Al-Moustapha Alhacen, président de l'ONG Aghirin'man, basée à Arlit, est le lauréat du Nuclear Free Future Award 2017. Il se bat depuis de longues années pour améliorer la protection de l'environnement et défendre les populations et les travailleurs de l'uranium à Arlit au Niger. L'uranium qui contamine des eaux souterraines et les populations. Il lance un appel à la France pour une énergie propre pour les populations du Niger. « C’est un honneur pour moi, pour ma famille et pour mes amis avec qui j’ai mené le combat pendant plusieurs années, et pour l’Afrique en général et particulièrement le Niger, reconnaît Al-Moustapha Alhacen, interrogé par RFI. L’uranium est devenu un problème mondial et un problème sanitaire sur la planète. Nous...
(Francetv info 19/09/17)
L’ONG Aghir In'man se bat depuis 2002 pour faire connaitre l'impact des activités d'extraction de l'uranium au Niger. Son fondateur et président, Almoustapha Alhacen, reçoit cette semaine un prix international pour son action. Environ 30% de l'uranium extrait par Areva provient du Niger. Mais à quel prix ? Lauréat du prix international Nuclear Free Future Award 2017 (dans la catégorie Résistance), Almoustapha Alhacen mène un combat depuis 2002 pour la reconnaissance des conséquences environnementales et sanitaires de l'exploitation des mines d’Arlit. Fondateur et président de l’ONG Aghir In'man, il reproche aux filiales d’Areva, qui exploitent ces mines depuis les années 70 dans le nord du pays, un manque de transparence sur l’impact de leurs activités sur les populations locales. "Nous...
(RFI 19/09/17)
Une réunion sur le G5 Sahel s’est tenue lundi 18 septembre 2017 en marge de l'Assemblée générale de l’ONU, avec les présidents des cinq pays du groupe, mais avec aussi Emmanuel Macron, Alpha Condé, président en exercice de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’UA, ou encore la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini et le secrétaire général de l’ONU António Guterres. Et finalement, un représentant américain était bien présent, un conseiller du Homeland Security, le département de Sécurité intérieure. Financement, articulation force G5 et forces de l'Onu, les débats ont porté sur des questions de fond.
(RFI 18/09/17)
S'achemine-t-on vers la reprise du dialogue politique au Niger ? Pour la énième fois, l'opposition politique nigérienne boycotte une réunion du Conseil national du dialogue politique, le CNDP, convoquée par le Premier ministre Brigi Rafini. L'opposition pose ses conditions à toute éventuelle reprise des discussions, mais le gouvernement ne l'entend pas de cette oreille. La main tendue par le Premier ministre à l’opposition n’a finalement pas été acceptée. Dans sa lettre adressée au chef de file de l’opposition, Brigi Rafini évoquait des échanges sur les conditions et les moralités de reprise de dialogue politique afin de créer un climat de sérénité et d’apaisement. Tout en rejetant l’invitation, l’opposition, réunie au sein du Front pour la restauration de la démocratie et...
(RFI 18/09/17)
En marge de l’Assemblée générale de l’ONU, une réunion spécifique aura lieu sur le G5 Sahel ce lundi 18 septembre après-midi à New York. Elle réunira les présidents des cinq pays du groupe, Emmanuel Macron, Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine, la chef de la diplomatie européenne et le secrétaire général de l’ONU. Une réunion de haut niveau pour inciter la communauté internationale à soutenir la force antiterroriste conjointe au moment où le déblocage...
(Jeune Afrique 16/09/17)
Plusieurs chefs d'État du G5 Sahel n'avaient pas prévu de se rendre à New-York pour l'Assemblée générale des Nations unies. Ils feront finalement le voyage pour assister à une réunion de haut niveau sur la mise en place de leur force conjointe. Explications. Après leur dernier sommet le 2 juillet, à Bamako, les chefs d’État du G5 Sahel se retrouveront lundi 18 septembre, à New-York, pour participer à une réunion de haut niveau sur leur projet de force conjointe en compagnie de leur homologue français Emmanuel Macron, d’Antonio Gutteres, le secrétaire général de l’ONU, d’Alpha Condé, le président en exercice de l’Union africaine (UA), et de Federica Mogherini, la chef de la diplomatie de l’Union européenne (UE). Ces derniers jours,...
(Le Monde 15/09/17)
Le ministre de l’intérieur nigérien Mohamed Bazoum analyse l’état des forces djihadistes qui sévissent dans l’ouest et le sud-est du pays. Boko Haram au sud-est, attaques répétées dans l’ouest, tentative de déstabilisation au Tchad et contrôle des migrants : Mohamed Bazoum, le ministre de l’intérieur du Niger, revient sur les enjeux sécuritaires auquel doit faire face ce pays hautement stratégique du Sahel. Le gouvernement est toujours sans nouvelles des 39 femmes et enfants qui ont été enlevés à Ngalewa, dans la région de Diffa, le 4 juillet par des éléments de Boko Haram lors d’une attaque où neuf personnes avaient péri égorgées.
(RFI 15/09/17)
La réunion du Comité de défense et de sécurité du G5 a débuté à Bamako et s'est terminée jeudi à Sévaré (centre) au quartier général de la force conjointe, composée des armées du Mali, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad et de la Mauritanie. Tous les chefs d'état-major des pays membres du G5 et le patron de la force française Barkhane ont participé aux travaux. La réunion du Comité de défense et de sécurité (CDS) était estampillée « secret militaire », mais on sait avec précision qu'au moins trois sujets ont été au centre des discussions. Il y a la planification des opérations futures...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Les cinq présidents du G5 Sahel tiendront une réunion de haut niveau avec Emmanuel Macron le 18 septembre, à New-York, en marge de l'assemblée générale des Nations unies. Objectif : résoudre le casse-tête du financement de leur force conjointe. Ils avaient convenu de se revoir rapidement à l’issue de leur dernier sommet, à Bamako, le 2 juillet dernier, pour faire un nouveau point sur la mise en place de la force conjointe du G5 Sahel. Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie), Mahamadou Issoufou (Niger), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso) et Idriss Déby Itno (Tchad) retrouveront leur homologue français Emmanuel Macron lundi 18 septembre, à New-York, pour évoquer l’opérationnalisation de cette force commune, qui devrait compter à terme...
(RFI 14/09/17)
Le Niger est toujours en proie aux inondations ce jeudi matin. Des inondations dues à la crue de son fleuve. L'alerte orange est maintenue et les dégâts sont multiples : 54 décès, 185 000 personnes sinistrées, 13 000 habitations effondrées et environ 4 400 têtes de bétail perdues selon les estimations de l'OCHA, le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170914-niger-risques-sanitaires-accrus-popul...
(RFI 13/09/17)
Ibrahim Boubacar Keïta a reçu lundi 11 septembre à Bamako son homologue mauritanien. Il se trouvait mardi au Tchad avant de se rendre ce mercredi au Niger. Au menu des discussions de cette mini-tournée régionale : la coopération entre les pays membres du G5 Sahel, avant l'Assemblée générale des Nations unies dans quelques jours. L'idée de ces rencontres bilatérales, c'est de faire le point sur les contributions de chacun des pays, sur leurs besoins aussi, et sur leur positionnement plus général, pour pouvoir parler d'une même voix à New York la semaine prochaine lors l'assemblée générale de l'ONU. Une Assemblée générale à laquelle certains présidents ne participeront pas.
(RFI 13/09/17)
L'inquiétude demeure au Niger à la suite des grosses pluies qui se sont abattues ces derniers jours. Vingt-deux villages à la frontière du Bénin ont les pieds dans l'eau suite à la montée des eaux du fleuve Niger, des villages situés dans la zone de Gaya qui entourent l'embouchure du fleuve. Ces localités n'avaient pas subi d'inondations depuis de nombreuses années. Résultat plusieurs milliers d'habitants se préparent à être évacués. « Neuf villages sont complètement évacués, témoigne Laouan Magagi, ministre de l'Action humanitaire et de la gestion des catastrophes au Niger, qui s'est rendu sur place. Et il y a un certain nombre de villages, au moins trois, qui prennent de l’eau. Leurs puits sont remplis par les eaux du...
(Jeune Afrique 12/09/17)
Le chemin de fer exploité par les deux voisins depuis 1959 est obsolète. Si un projet de reconstruction existe, ils ont du mal à s'entendre sur le choix du partenaire stratégique. Le train sifflera-t-il enfin entre le Bénin et le Niger ? Comme bloqué en gare, le projet de réhabilitation et d’extension du réseau ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey n’avance pas depuis novembre 2013, date où les deux pays ont créé Bénirail pour remettre à neuf les 438 km entre Cotonou et Parakou et construire 574 km de voies de Parakou à Niamey. Principal point d’achoppement : qui, de Bolloré ou de Petrolin, sera le partenaire de mise en œuvre du projet ? La préoccupation était encore au cœur d’une rencontre entre les deux pays, le...
(Jeune Afrique 12/09/17)
La montée des eaux du fleuve Niger causée par les pluies diluviennes qui ont frappé le Niger ces derniers jours a atteint le niveau d'alerte orange depuis jeudi et risque de passer au rouge à Niamey, capitale du Niger. Les autorités ont commencé à évacuer les villages menacés par le débordement du fleuve qui couvre neuf Etats de l'Afrique de l'ouest. « Il n’est pas impossible de déclencher l’alerte rouge d’ici 48 heures, si l’eau continue à monter », a déclaré à Jeune Afrique Laouan Magagi, ministre nigérien de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes. « Le matin du lundi 11 septembre, le niveau d’eau est passé de 589 cm à 595 cm sur une limite de 620...
(Dw-World 12/09/17)
Selon MSF, la politique de l'Union européenne qui consiste à abandonner les migrants en Libye où les conditions de détention sont inhumaines, viole les droits et libertés fondamentaux de ces derniers. Si le récent recul du nombre de migrants empruntant la route de la Méditerranée centrale pourrait être le résultat des accords passés entre Bruxelles et certains pays africains, comme la Libye et le Niger, cela ne change pas le fond du problème selon Giuseppe Loprete, chef de Mission de l'Organisation internationale pour les migrations au Niger. Lire la suite sur: http://www.dw.com/fr/la-politique-migratoire-europ%C3%A9enne-a-peu-deffe...
(Le Monde 11/09/17)
Cette organisation, qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad, est notamment très attendue pour renforcer l’action des armées nationales contre les groupes terroristes. Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a inauguré, samedi 9 septembre à Sévaré, dans le centre du pays, le poste de commandement central de la nouvelle force conjointe des cinq pays du Sahel, ou G5 Sahel : Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad. La force, commandée par le général malien Didier Dacko, aura un état-major multirégional. Constituée...
(RFI 11/09/17)
La situation du fleuve Niger est particulièrement inquiétante. L'Autorité du bassin du fleuve Niger (ABN) met en garde contre les risques de graves inondations au Bénin et au Nigeria, deux pays traversés par ce cours d’eau qui connaît actuellement une crue en territoire nigérien. Au Niger, le fleuve est en alerte orange et « l'alerte rouge pourrait être imminente », selon le ministre nigérien de la Gestion des catastrophes naturelles. Lawan Magadji était sur le terrain sur week-end auprès des villages et îles menacées par la montée du fleuve Niger. Les eaux atteignent presque les 6 mètres. Une quinzaine de villages...

Pages