Lundi 21 Août 2017

Niger

(RFI 22/07/17)
Au Niger, la capitale, Niamey, va changer de maire. Assane Seidou a été relevé de ses fonctions, ce jeudi 20 juillet, lors d’une décision prise en Conseil des ministres. Aucune raison officielle n’a été donnée pour expliquer cette sanction, mais le maire était sur la sellette depuis plusieurs mois déjà pour sa mauvaise gestion de la ville. Cette destitution n'est pas vraiment une surprise. A plusieurs reprises, Assane Seidou a failli être renversé par son conseil municipal pour mauvaise gestion. Des faits qui viennent d'être confirmés par un rapport d'inspection dont le ministre de l'Intérieur a fait un compte-rendu, jeudi, en Conseil des ministres. Assane Seidou est accusé d'avoir détourné plusieurs milliards de francs CFA, en complicité avec son receveur...
(RFI 22/07/17)
Du 6 au 13 juillet dernier, les forces françaises de l'opération Barkhane ont mené des opérations militaires communes transfrontalières avec les armées nigériennes et maliennes. Dans un communiqué , Barkhane souligne que la mission qui s'est déroulée le long de la frontière commune entre le Mali et le Niger a enregistré des succès, mais l'insécurité règne toujours dans la région. Le communiqué de la force Barkhane parle d’opérations transfrontalières de grande envergure et fournit des détails : plus d’un millier d’hommes et près de 200 véhicules des armées française, nigérienne et malienne engagés sur le terrain...
(Le Monde 22/07/17)
L’économiste Gilles Olakounlé Yabi analyse et s’inquiète de l’ampleur de la présence militaire et sécuritaire franco-européenne dans l’espace sahélien. De nombreuses voix africaines ont réagi aux propos du président français Emmanuel Macron tenus au terme du sommet du G20 en Allemagne. Selon lui, l’Afrique fait face à « un défi civilisationnel » et ses femmes, qui font encore « sept à huit enfants », mettent en péril l’avenir du continent en annihilant tous les efforts de développement. Les Africains qui ont écrit des tribunes pour manifester leur exaspération ont eu raison. Ce n’est pas parce que nous sommes pauvres et faibles, que nous devons accepter de nous faire sermonner, voire insulter, par chaque président français qui arrive au pouvoir. Mais,...
(AFP 21/07/17)
Les Etats-Unis ont fait don de 45 millions de dollars (39 millions d'euros) pour assister les réfugiés et déplacés de Boko Haram dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, frontalier du Nigeria, a aannoncé l'ONU vendredi. "Cette aide de 45 millions de dollars permettra de financer l’assistance alimentaire et les activités de renforcement de la résilience, notamment dans les zones affectées par les violences liées au conflit avec Boko Haram", le groupe islamiste nigérian, souligne dans un communiqué le Programme alimentaire mondial de l'ONU (PAM) qui va gérer les fonds. Fin juillet 2016, Niamey avait lancé "un appel" pour la "mobilisation" de fonds en faveur du PAM, qui avait annoncé qu'il risquait de suspendre son assistance humanitaire...
(AFP 21/07/17)
Le maire de Niamey, la capitale nigérienne, Hassane Seydou, a été révoqué jeudi par un décret pris en conseil des ministres, a indiqué un communiqué gouvernemental lu à la radio d'Etat. "M. Hassane Seydou, maire président du conseil de ville de Niamey est révoqué de ses fonctions", précise le communiqué qui ne précise pas les raisons de cette sanction. Cette révocation survient une semaine après une visite de la ville par Mahamadou Issoufou, le président du Niger. A l'issue de cette dernière, il avait reproché aux responsables municipaux leur "insouciance incompréhensible" face à la grande insalubrité et au manque d'assainissement de Niamey. Niamey et son million et demi d'habitants "étouffe sous les déchets, il y a des ordures partout", a...
(AFP 21/07/17)
Le gouvernement du Niger a affirmé vendredi qu'il "n'interférera jamais" dans une procédure judiciaire, après la condamnation d'un journaliste à deux ans de prison en début de semaine, rejetant des critiques de Reporters sans frontières (RSF). "Le gouvernement du Niger n'interférera jamais dans les procédures, ni ne commentera les décisions de justice", selon un communiqué transmis à l'AFP. "L'indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs restent des normes intangibles au Niger", a-t-il assuré. RSF a dénoncé mercredi la "condamnation inique" à deux ans de prison d'un journaliste d'une chaîne de télévision indépendante, Baba Alpha, accusé d'avoir usurpé...
(MondAfrique 21/07/17)
Dans une petit bureau qui sert de salle d’oscultation, Hadiza se tord les doigts au dessus d’une table. Cerclé d’un tchador turquoise, son visage est inquiet. Timidement, elle dit que cela fait au moins quinze ans qu’elle n’a pas vu un blanc. La dernière fois, elle n’était encore qu’une enfant. L’équipe d’une Ong occidentale était venu visiter son village natal près de Magaria, dans le sud du pays, à la frontière avec le Nigéria. Du sang sous le tchador Au fil de la conversation, elle se détend et raconte le parcours qui l’a menée jusqu’ici, au centre d’accueil pour fistuleuses de Niamey. Hadiza a 25 ans. Mariée depuis l’âge de 12 ans, elle est la mère de 8 enfants. Le...
(MondAfrique 21/07/17)
La croissance démographique du Niger est une des plus fortes au monde, à 3,9% par an, soit 7,6 enfants par femme, selon les statistiques officielles recensées par l'AFP. Le taux de contraception estimé à seulement 12% chez les femmes ralentit la maîtrise de la démographie galopante au Niger, qui peine à nourrir ses 18 millions d’habitants, a déploré cette semaine le gouvernement. « Le taux de contraception a connu une légère augmentation, de 5% en 2006 à 12%. La situation de la planification familiale demeure encore une préoccupation majeure au Niger », a déclaré Christelle Rakiatou Jackou, la ministre de la Population, à l’occasion de la Journée mondiale de la Population. « Seulement 14% » des femmes nigériennes mariées utilisent...
(Le Monde 21/07/17)
L’annonce a été faite jeudi 13 juillet en grande pompe au palais de l’Elysée, à l’issue du conseil des ministres franco-allemand : l’Allemagne, la France et l’Union européenne ont créé une Alliance pour le Sahel. Il s’agit d’une plate-forme pour « intervenir davantage et mieux » dans la bande sahélo-saharienne, qui s’étend de la Mauritanie au Tchad, en passant par le Burkina, le Mali et le Niger. « L’Alliance pour le Sahel va permettre une coordination de l’aide plus efficace, et vise à améliorer l’appui des partenaires au développement à la région afin de mieux contribuer efficacement et plus largement à la stabilisation et à l’élimination de la pauvreté, en développant les zones rurales, en créant de l’emploi pour la...
(Sidwaya 21/07/17)
Le président de l’Assemblée nationale nigérienne, Ousséni Tinni, est arrivé hier, jeudi 20 juillet 2017 dans l’après-midi à Ouagadougou, pour participer à un panel de haut niveau des parlementaires de la CEDEAO et de la Mauritanie pour le financement de la santé et du dividende démographique. Il a été accueilli à l’aéroport par son homologue burkinabè, Salifou Diallo. C’est à 17h15 que l’avion, Air Burkina, a atterri à l’aéroport international de Ouagadougou, le jeudi 20 juillet 2017 avec à son bord, le président de l’Assemblée nationale du Niger, Ousséni Tinni. Il a été accueilli par son homologue burkinabè, Salifou Diallo. Ousséni Tinni est à Ouagadougou pour participer à un panel de haut niveau des parlementaires de la CEDEAO et de...
(Xinhua 21/07/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le Niger envisage la construction prochaine d'un oléoduc reliant ses champs pétrolifères dans le nord-est du pays au port de Cotonou (Bénin), a-t-on appris jeudi auprès du ministère nigérien du Pétrole. Selon des informations du site Actubenin.com confirmées de sources proches du ministère du Pétrole à Niamey, une délégation nigérienne conduite par le ministre du Pétrole Foumakoye Gado a séjourné à Cotonou du 13 au 15 juillet afin d'évaluer les atouts que le Bénin peut offrir pour la réalisation d'un tel projet. La délégation a eu plusieurs séances de travail avec des autorités béninoises, avant de visiter des sites et infrastructures pouvant faciliter la mise en oeuvre du projet. A l'issue de cette visite, M. Gado "a...
(MondAfrique 20/07/17)
Un an après sa réélection à la présidence de la République lors d’un scrutin qui n’avait pas brillé par sa qualité et sa transparence, Issoufou Mahamadou fait face à une situation explosive qui appelle un sursaut national à la mesure des risques encourus par le pays. Aux risques sécuritaires de plus en plus préoccupants s’ajoute une multiplication d’affaires de corruption dont les soupçons pèsent sur des personnalités éminentes du pouvoir. Les attaques armées contre les forces de sécurité se multiplient ces derniers mois et ont déjà causé la mort de plusieurs dizaines de personnes. Ces attaques posent question sur l’état d’esprit des forces de sécurité, leur moral et les moyens qui sont mis à leur disposition pour assurer leurs missions...
(BBC 20/07/17)
Au moins 23 personnes sont mortes après des pluies torrentielles dans le pays depuis juin. "A la date du 10 juillet, 19.459 personnes, soit 2.405 ménages, ont été affectées par les inondations et le nombre de personnes décédées est de 23 sur l'ensemble du pays", a révélé le Bureau des affaires humanitaires de l'ONU à Niamey. Les torrents ont aussi emporté 4.000 têtes de bétail dans la région de Tahoua dans l'ouest du pays. Selon les autorités onusiennes à Niamey, il y a une forte crainte d'apparition du choléra dans la zone. Dans cette région frappée en 2016 par une épidémie de fièvre de la vallée du Rift, "de nombreux cadavres d'animaux jonchent les mares" où se ravitaillent en eau...
(Afrique sur 7 20/07/17)
Les pluies diluviennes au Niger ont endeuillé cette année 2017 le pays avec déjà plus d’une vingtaine de morts et de nombreux déplacés. Les eaux ne cessent de monter ça et là à Niamey, la capitale, et les maisons surtout dans les quartiers précaires ont été emportées aussi par les eaux. Le Niger, comme chaque année, vient encore de subir la furie des pluies diluviennes qui ont emporté la vie de plus d’une vingtaine de morts. Les eaux tombées de manière torrentielle en ce mois de juin ont emporté des maisons surtout dans les quartiers précaires de Nairobi. Le Bureau des Affaires Humanitaires de l’ONU (Ocha) à Niamey, a fait la déclaration suivante à ce sujet: « 19.459 personnes, soit...
(BBC 20/07/17)
L'Union européenne vient d'octroyer au Niger une aide de 10 millions d'euros, soit 6,5 milliards FCFA, pour lutter contre l'émigration clandestine. Après ce premier geste de 10 millions d'euros, un autre versement devrait être fait par l'UE d'ici fin 2017. Selon les autorités locales, beaucoup de migrants ouest-africains passent par le Niger pour la Libye avant de continuer leur route vers l'Europe. "Des centaines de migrants ouest-africains ont été retrouvés ou annoncés morts, portés disparus ou encore sauvés in extremis dans le Sahara nigérien", a signalé Boubacar Mohamed Djaram. Pour les seuls mois de mai et juin 2017, plus d'une cinquantaine de personnes - y compris des enfants en bas âge - ont été retrouvés morts en plein désert. Les...
(France TV Info 20/07/17)
C’est un projet ambitieux, initié en 2007 par les pays sahélo-sahariens. Ils veulent stopper l’avancée du désert du Sahara par l’aménagement d’une grande barrière de végétation, longue de 7000 km sur 15 km de large. Alors même que le réchauffement climatique risque d'impacter un peu plus chaque année la planète, les bailleurs de fonds ne se bousculent pas au portillon de ce beau projet vert. L’idée a été lancée en 2005 par l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo. Il s’agit de construire une grande barrière de végétation qui doit aller du Sénégal à Djibouti pour stopper l’avancée du désert du Sahara. La Grande Muraille verte serait accompagnée de bassins de rétention pour recueillir l'eau de pluie. Sont concernés : le Sénégal,...
(Commod Africa 20/07/17)
La toute première réunion des commissaires africains en charge du foncier a débuté lundi à Accra avec pour thème "Garantir les droits fonciers des communautés", souligne la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique dans un communiqué. Y participent le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, l'Ethiopie, le Kenya, Madagascar, le Malawi, le Rwanda, la Tanzanie, l'Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe. "Alors que nous regorgeons de la plupart des terres arables, notre écart de productivité est le plus élevé", a déclaré le ministre ghanéen en charge des Terres et des ressources naturelles, John-Peter Amewu. "Nous constatons que les inégalités de propriété foncière et la privation des terres dans de nombreux...
(AFP 19/07/17)
Au moins 23 personnes sont mortes au Niger après des pluies torrentielles qui s'abattent depuis juin sur ce pays désertique, a annoncé l'ONU mercredi à Niamey. "A la date du 10 juillet, 19.459 personnes, soit 2.405 ménages, ont été affectées par les inondations et le nombre de personnes décédées est de 23 sur l'ensemble du pays", précise sur son site le Bureau des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Niamey. Dans la région de Tahoua (ouest), les torrents ont aussi emporté 4.000 têtes de bétail, ajoute l'ONU, citant les autorités locales. A Tahoua, une région frappée en 2016 par une épidémie de fièvre de la vallée du Rift, "de nombreux cadavres d'animaux jonchent les mares" où se ravitaillent en eau...
(AFP 19/07/17)
Reporters sans frontières (RSF) a dénoncé mercredi la "condamnation inique" à deux ans de prison d'un journaliste d'une chaîne de télévision indépendante au Niger, Baba Alpha, accusé d'avoir usurpé la nationalité nigérienne. Baba Alpha "est connu pour sa liberté de ton et ses critiques acerbes envers le gouvernement", note dans un communiqué l'organisation internationale de défense des journalistes, basée à Paris, qui fustige "la nature politique des poursuites". RSF "s'insurge contre cette décision disproportionnée dont le but n'est autre que d'écarter et de faire taire un journaliste réputé pour son professionnalisme et sa vision critique de la gestion des affaires publiques", et appelle "les autorités nigériennes à revenir sur cette condamnation ubuesque". Baba Alpha et son père âgé de 70...
(AFP 19/07/17)
Vingt-trois migrants ouest-africains, dont une fillette de 7 ans, abandonnés par leur chauffeur en plein désert dans le nord du Niger, ont été secourus par une équipe de l'Organisation mondiale pour les migrations (OIM), a annoncé mardi l'agence onusienne. "Ces migrants sont au nombre de 23, dont une fillette et deux femmes. Nous étions partis les chercher dans le désert à 300 kilomètres de la ville d'Agadez (nord) en direction de la Libye", a précisé à l'AFP un employé de l'OIM. Ces rescapés, dont des Gambiens et des Sénégalais, ont raconté avoir "été abandonnés par leur chauffeur" dont ils ont espéré "pendant six jours le retour" avant de "marcher pendant deux autres jours...

Pages

(AFP 01/07/17)
Les milliers de réfugiés et déplacés vivant dans le camp onusien de Kabaléwa (sud-est du Niger) où deux civils ont été tués mercredi dans un attentat-suicide perpétré par deux femmes kamikazes, vont être transférés dans d'autres camps, ont annoncé vendredi les autorités locales. "Nous avons demandé au Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) de terminer d'ici lundi" les opérations de transfert vers "le camp de Sayam", autre site onusien de réfugiés situé plus à l'intérieur du pays, a affirmé à la radio Laouali Mahamane, le gouverneur de la région de Diffa. Le camp de Kabaléwa, qui accueille quelque 10.000 personnes...
(AFP 30/06/17)
Deux personnes ont été tuées dans un attentat suicide perpétré mercredi soir près d'un camp de réfugiés dans le sud-est du Niger par deux femmes kamikazes qui ont également péri, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes. Le mode opératoire est conforme à celui de Boko Haram qui est le seul groupe jihadiste connu à mener des actions dans la région où a eu lieu l'attaque, proche du Nigéria. "Les deux femmes kamikazes ont infiltré le camp de réfugiés, elles ont actionné leur charge (explosive), se tuant sur le coup et tuant deux autres civils du camp", a affirmé à l'AFP une source humanitaire. L'attaque s'est déroulée mercredi en milieu de soirée à Kabaléwa, un village situé au nord de...
(AFP 30/06/17)
Environ 600 migrants d'Afrique de l'Ouest ont été secourus depuis le mois d'avril dans le désert nigérien après avoir été abandonnés par des passeurs, a indiqué jeudi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). L'organisation a toutefois estimé que les 51 migrants portés disparus la semaine dernière, après avoir été abandonnés en plein désert sur la route de l'Europe via la Libye, étaient probablement morts. Les 51 migrants "sont (donc) présumés morts", même si "les corps n’ont toujours pas été retrouvés", a-t-elle dit. "L'opération de sauvetage de l'OIM a secouru depuis le mois d'avril 600 migrants abandonnés dans le désert du Sahara" qui ont été hébergés dans son centre du nord du Niger, dans le cadre de son projet "Aide et...
(APA 30/06/17)
APA-Niamey (Niger) - La Banque mondiale a octroyé au Niger un financement d’environ 50 millions de dollars US, soit 30 milliards de FCFA en vue d’accroitre le taux d’accès à l’électricité grâce au solaire, dans toutes les régions du pays, notamment les zones rurales et périurbaines. Cet accord de financement rentre dans le cadre du Projet d’accès aux services électriques solaires au Niger (NESPA) qui vise à réduire les disparités entre le milieu rural qui est de 1% et le milieu urbain qui est de 50%. Le Centre national de l’énergie solaire (CNES) sera chargé du contrôle technique et de l’appui aux entreprises solaires de même que la vulgarisation de ces systèmes. Au Niger, le taux d’électrification est de 10%...
(APA 30/06/17)
APA-Niamey (Niger) - La communauté chinoise vivant au Niger a fait un don de 217 tonnes de riz aux populations sinistrées suite aux inondations provoquées par les pluies exceptionnelles qui se sont abattues ces derniers temps sur l’ensemble du pays. Ce don a été remis jeudi au ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, Lawan Magagi, par l’ambassadeur de Chine au Niger, Zhang Lijun. Il fait suite, selon M. Liu Guojun, président de la communauté chinoise au Niger, à l’appel de l’ambassadeur de Chine à porter assistance au peuple nigérien en vu de faire face à une éventuelle situation de crise alimentaire. Selon ce dernier, outre une contribution de 11,7 millions de Fcfa de l’ambassade de Chine,...
(Le Monde 30/06/17)
Notre chroniqueur s’interroge sur la volonté de Paris de déléguer la difficile tâche de stabilisation de la zone sahélienne à des pays qui n’en ont vraiment pas les moyens. Par Thomas Hofnung (chroniqueur Le Monde Afrique) Les présidents passent et le dossier de la sécurité en Afrique reste en bonne place sur leur bureau à l’Elysée. Depuis le départ de Jacques Chirac, en 2007, ses successeurs ont affiché leur détermination à transmettre le témoin de la sécurité aux Africains le plus tôt possible… Sans résultat. Bien au contraire : après une ébauche de retrait, dans les années 1990, l’armée française est revenue en force sur le continent, principalement dans le Sahel, où plus de 4 000 hommes tentent d’endiguer la...
(Jeune Afrique 30/06/17)
Les chefs d’État des pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) se réunissent dimanche 2 juillet à Bamako. Principal enjeu de ce sommet : la mise sur pied d'une force conjointe anti-terroriste, annoncée depuis des mois. Quels sont les objectifs de ce sommet ? Ce sommet a pour but de concrétiser – enfin – la force conjointe du G5 Sahel. L’idée de cette force anti-terroriste, composée de troupes des cinq pays membres, avait été annoncée une première fois le 20 novembre 2015, lors d’une rencontre des chefs d’État de l’organisation sahélienne à N’Djamena. Elle était ensuite tombée aux oubliettes avant d’être réactivée le 6 février dernier, à l’occasion d’un nouveau sommet à Bamako. « Nous avons...
(AFP 29/06/17)
La force française Barkhane accompagnera la future force conjointe des pays du G5 Sahel jusqu'à ce que "la situation soit pacifiée" dans la région, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères dans une interview au Monde à paraître jeudi. "Cette force est d'abord destinée à sécuriser les frontières en particulier dans les zones où évoluent les groupes terroristes. Elle fait du contre-terrorisme. C'est une priorité pour Barkhane de l'accompagner dans la durée", a noté Jean-Yves Le Drian dans le quotidien daté du 30 juin. Jusqu'à quand? "Jusqu'à ce que la situation soit pacifiée", a répondu le chef de la diplomatie française et ex-ministre de la Défense (2012-2017).
(AFP 28/06/17)
Le gouvernement nigérien est déterminé à évaluer le niveau de quelque 60.000 enseignants contractuels soupçonnés de ne pas avoir les qualifications requises pour exercer, a annoncé mercredi le ministre de l'Enseignement. "La préoccupation du gouvernement est de chercher à savoir si tous les enseignants ont le niveau" pour exercer leur profession, a déclaré à la télévision publique le ministre, Daouda Mamadou Marthé. "La situation est très critique et si nous ne prenons pas les décisions qui s'imposent, elle risque d'être encore (plus) grave pour le pays", a-t-il prévenu lors d'une rencontre de sensibilisation à Tillabéri (ouest) sur l'évaluation des enseignants contractuels. Souvent recrutés sans aucune formation, les enseignants contractuels - dont nombre d'entre eux sont parvenus à se faire engager...
(Le Monde 28/06/17)
Entre Maiduguri et Boko Haram, une lutte à mort (3/5). Eclaté en plusieurs factions, le groupe djihadiste né au Nigeria cherche à étendre son champ d’action. « Celui qui dit “le conflit est fini” ment. Boko Haram est loin d’être mort. » Dans son fastueux bureau, au premier étage d’une grande villa surprotégée de Maiduguri, Kashim Shettima, le gouverneur de l’Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, ne peut que contredire l’armée et le chef de l’Etat. Ceux-ci ont annoncé à plusieurs reprises avoir « défait techniquement » le groupe terroriste qui, en 2009, après l’assassinat de son fondateur, Mohamed Yusuf...
(AFP 27/06/17)
Porte du Sahara dans le nord du Niger, Agadez est un carrefour où se croisent des milliers de migrants pleins d'espoir de gagner la Libye et l'Europe et d'autres qui rebroussent chemin, rêves brisés. En 2016, 335.000 migrants ont été observés se dirigeant vers le nord par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), qui en a recensé 111.000 regagnant Agadez dans l'autre sens. Des chiffres parcellaires: l'OIM ne comptabilise que les migrants passant par ses points de suivi, sans prétendre à l'exhaustivité. Ils vont soit vers l'Algérie, soit, dans leur grande majorité, vers la Libye pour y travailler ou tenter de monter sur un bateau à destination de l'Europe. En mai 2015, le Niger a adopté une loi très sévère...
(RFI 27/06/17)
Au Niger, le même scénario dramatique qu’il y a une dizaine de jours dans vient de se reproduire. Dans le désert, un groupe de migrants a été abandonné par ses passeurs. 52 sont portés disparus. 23 autres ont été sauvés dans le nord-est du pays. C’est un groupe de plusieurs dizaines de migrants clandestins à bord de trois véhicules tout terrain, des pick-up, qui ont été localisés tout près du puits de l’Espoir. Un puits situé entre la ville garnison de Dirkou et l’oasis de Séguédine, plus précisément, à environ cinq kilomètres de la frontière libyenne. Sur les 75 migrants supposés être dans les trois véhicules pick-up, seuls 23 d’entre eux ont été sauvés...
(Studio Tamani 27/06/17)
Le président tchadien Idriss Déby Itno a menacé de retirer ses troupes des opérations militaires en Afrique dans un entretien à RFI, TV5 Monde, et le quotidien Le Monde. Le président tchadien estime que son pays " n'a pas du tout été soutenu sur le plan financier, économique". Au Mali, le Tchad forme le troisième contingent le plus important de la Minusma avec 1.390 hommes. Par ailleurs, 2.000 soldats tchadiens sont engagés dans la Force multinationale mixte, créée en 2015 conjointement par le Niger, le Nigeria, le Tchad et le Cameroun, pour combattre le groupe islamiste nigérian Boko Haram. Idriss Déby Itno dans l'entretien qu'il a accordé a indiqué que son pays ne pouvait " pas continuer à être partout,...
(Afrique sur 7 27/06/17)
Le terrorisme en Afrique est une multinationale très engagée vu la teneur avec laquelle les terroristes se déchaînent dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. En visite d’une semaine au Burkina-Faso pour mieux comprendre ce fléau, un confrère n’avait sur la bouche que ces mots : « Ces attaques terroristes, ça commence à faire trop». Retour sur des attaques atypiques au Burkina et au Mali. Le terrorisme: la naissance d’une multinationale en Afrique Le terrorisme en Afrique semble irrémédiable au regard de l’acharnement avec lequel les terroristes s’en prennent aux pays de l’Afrique de l’Ouest. « On ne sait pas si elles ont été planifiées et exécutées par le même groupe, mais le Mali et le Burkina ont une fois...
(Agence Ecofin 27/06/17)
(Agence Ecofin) - Un tour dans une superette de Niamey, précisément dans le rayon réservé aux boissons pour étancher la soif en cette période de forte chaleur puis… une découverte. Des bouteilles de jus locaux portant des étiquettes attirent l’attention parmi le lot des boissons importées. Il s’agit des jus de mangue, de banane, d’orange du Niger disponibles en différentes unités de mesure. A l’ordre des ingrédients sur l’étiquette, pas de produit chimique ni de colorant mentionné. L’on s’y intéresse et pose quelques questions au caissier. « C’est un bon jus. J’ai l’habitude de le prendre régulièrement, vous allez l’aimer, » répond Ahmed. Curieux, le produit portant le nom de la structure productrice « Technopole agroalimentaire » est acheté. Quelques...
(AFP 26/06/17)
Vingt-quatre migrants ouest-africains, abandonnés par leur passeur sur la route de l'Europe via la Libye, ont été secourus dimanche par l'armée du Niger en plein désert du nord du pays, a annoncé lundi une source préfectorale. Les rescapés ont affirmé avoir été "70 migrants à avoir embarqué à bord de trois véhicules à partir d'Agadez" (Niger) pour la Libye, avant que "leur passeur ne les abandonne en plein désert sans eau ni nourriture". "Ils sont vingt-quatre migrants ouest-africains, qui ont été secourus dimanche après avoir été abandonnés par leur passeur"
(Jeune Afrique 23/06/17)
Grâce au partenariat engagé en 2012 avec l'Union européenne dans le cadre de l'Eucap Sahel Niger, la police technique et scientifique (PTS) nigérienne a été réorganisée et modernisée. Son laboratoire et ses agents, qui bénéficient de formations de pointe, sont devenus une référence en Afrique de l’Ouest. Dans la salle de classe, une vingtaine de gendarmes et de policiers nigériens en uniformes écoutent avec attention les recommandations d’un de leurs compatriotes formateur. La plupart prennent des notes. Des questions sont posées, avec discipline. Nous sommes à Niamey, au quartier général de l’Eucap Sahel Niger, l’opération de formation et de conseil aux forces de sécurité menée en partenariat avec l’Union européenne (UE) depuis 2012 pour lutter contre le terrorisme et le...
(Agence Ecofin 23/06/17)
Feu vert pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel. Le Conseil de sécurité de l’Onu vient d’adopter un texte saluant le déploiement des forces sahéliennes dans la lutte contre les groupes djihadistes dans la région. Toutefois, ce vote ne donne pas un mandat de l’Onu (qui serait synonyme d’un appui matériel et financier) à la force sahélienne. Dans un communiqué dont Niamey et les 2jours a obtenu copie, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a exprimé son satisfecit : « Je salue l'adoption à l'unanimité par le Conseil de sécurité de la résolution 2359 » qui entérine « le déploiement de la force conjointe du G5-Sahel». Pour M. Le Drian, « le...
(RFI 20/06/17)
Le terrorisme a été un des principaux thèmes de campagne des candidats en lice dans la 9e et 10e circonscriptions, deux circonscriptions qui regroupent tous les Français qui résident en Afrique. Les électeurs ont porté à l'Assemblée nationale deux bi-nationaux : M'Jid El Guerrab, Franco-Tunisien, pour la 9e (Maghreb et Afrique de l'Ouest) et Amal Amélia Lakrafi, Franco-Marocaine, pour la 10e (Moyen-Orient et Afrique australe, de l'est et centrale). Hier, un campement luxueux, à quelques kilomètres de Bamako, a été attaqué par des jihadistes. Pour rappel, Emmanuel Macron est attendu le 2 juillet dans la capitale malienne pour le Sommet du G5 Sahel. Jean-Pierre Pont est éditeur du magazine La voix de France, le magazine des Français de l'étranger qui...
(Xinhua 19/06/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le gouvernement nigérien a pris vendredi une ordonnance prorogeant pour une durée de trois mois l'état d'urgence dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, dans l'ouest du pays, en raison de la résurgence de l'insécurité dans la zone, a annoncé un communiqué officiel à Niamey. Le gouvernement, réuni vendredi, a décidé de proroger cette mesure pour une nouvelle période de trois mois, à compter de samedi 18 juin. L'état d'urgence couvre l'étendue des départements de Ouallam, Ayorou, Bankilaré, Abala et Banibongou (Tillabéry) et de Tassara et Tillia (Tahoua).

Pages

(Jeune Afrique 07/04/17)
Le patron d'Orange pour l'Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling, négociait depuis plusieurs mois pour l'ensemble des opérateurs télécoms. En déplacement à Niamey mercredi 5 avril, Bruno Mettling n’est pas revenu bredouille de sa longue journée de négociations avec le ministère des Télécoms et celui des Finances. Depuis septembre 2016, Orange et les autres opérateurs télécoms (Airtel et Moov/Maroc Télécom) ont entamé des discussions pour faire évoluer une fiscalité jugée confiscatoire et que Deloitte estimait dans un rapport récent à 42% du chiffre d’affaires du secteur.
(APA 07/04/17)
Les sociétés américaines Tetra Tech et Bio Therm vont construire deux centrales solaires d’une puissance cumulée de 34 MW à Pâ et Kodéni, à l’Ouest du Burkina Faso, a appris APA auprès du ministère de l’Energie. Lesdites sociétés ont signé un accord avec le Gouvernement burkinabé, dans le cadre des études de faisabilité pour la construction de ces deux centrales solaires. Cette étude de faisabilité va durer 8 mois et comprendra une évaluation technique et des évaluations complètes de l’impact environnemental et social des deux sites devant abriter les centrales solaires. Le projet est subventionné par l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA), une première pour l’institution dans le domaine des énergies renouvelables au Burkina Faso. L’ambition des...
(Afrique Actualité 05/04/17)
Une centaine d'hommes d'affaires tunisiens a fait le déplacement de la capitale nigérienne à l'occasion du forum économique nigéro-tunisien organisé par la Chambre de commerce et d'industrie du Niger (CCIN). Le forum vise à donner la dimension véritable du partenariat gagnant-gagnant que pourraient développer les pays du continent africain. Il constitue un cadre approprié d'échanges et de réflexions sur le partenariat et les affaires en vue de l'installation de nombreuses entreprises tunisiennes au Niger. Pour le président Moussa Sidi Mohamed, ce forum constitue une occasion de plus « pour magnifier et densifier les relations économiques entre le Niger et la Tunisie. » Pour le premier ministre tunisien Youssef Chaheb, le forum traduit la volonté des deux pays à favoriser les...
(Autre média 04/04/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a inauguré dimanche une nouvelle centrale électrique, dans une initiative qui illustre les efforts entrepris par le gouvernement de Niamey pour faciliter l’accès à l’électricité pour le plus grand nombre d’habitants. Fonctionnant au gazole, cette centrale électrique dernière génération pourra produire jusqu’à 100 mégawatts. Elle doit notamment permettre de réduire les délestages et coupures d’électricité accidentelles que subissent les nigériens. Avec l’inauguration de la nouvelle centrale thermique de Gorou Banda, le Niger veut accroître substantiellement le taux de satisfaction de la demande d’électricité. « C’est un pas important vers la couverture des besoins à l’énergie au-delà de Niamey, de l’ensemble du Niger », a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou. Le montage financier relatif à...
(AFP 03/04/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou a inauguré dimanche près de Niamey une centrale électrique diesel censée réduire les fréquentes coupures d'électricité dans la capitale, a annoncé la radio d'Etat. La nouvelle centrale produira, à partir de gazole, 80 mégawatts dans une première phase puis 100 mégawatts à terme, selon la Société nigérienne d'électricité (Nigelec, publique). "Nous avons là 80 mégawatts qui réduiront les coupures intempestives que connaissent les populations de Niamey et ses environs", s'est réjoui le président Issoufou peu après la cérémonie d'inauguration. Le Niger, Etat très pauvre, mais riche en uranium - combustible des réacteurs des centrales nucléaires...
(Agence Ecofin 03/04/17)
(Agence Ecofin) - A la veille de l’anniversaire de l’an I de son second mandat, le Président Mahamadou Issoufou a accordé, vendredi, une longue interview à la télévision nationale. L’occasion pour le numéro 1 nigérien de dresser son bilan économique parmi tant d’autres sujets abordés. Mahamadou Issoufou fait savoir d’entrée qu’il a su mobiliser pour son premier mandat 5 800 milliards de Fcfa pour mettre en oeuvre son Programme « Renaissance I » qui nécessitait 6 200 milliards de Fcfa, soit un taux d’exécution de 93%. Pour ce second mandat, dit-il, (démarré en 2016), la première année a servi à consolider les acquis de la période 2011 - 2015 face aux difficultés de l’heure : « Nous avons connu un...
(Afrique Actualité 03/04/17)
Après 4 ans d’attente, la première phase de la centrale thermique de Gorou Banda d’une capacité de 80 mégawatts a été inaugurée dimanche, à Niamey. C'est le président de la République, Issoufou Mahamadou qui a procédé à la coupure du ruban marquant le démarrage de l'infrastructure électrique qui vise la sécurisation de l'approvisionnement électrique de la ville de Niamey et des localités environnantes. D'une capacité de 80 Mégawatts, la centrale thermique diesel est construite sur un site d'une superficie de 80 hectares. Elle est située à une dizaine de kilomètres de la capitale, et réalisée sur financement de l'Etat du Niger avec le concours de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et de la Banque islamique de développement (BID)...
(Xinhua 03/04/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé dimanche à l'inauguration d'une centrale thermique à Gorou Banda, sur la rive droite du fleuve Niger, dans la banlieue de Niamey, construite par la société chinoise SINOHYDRO. D'une capacité de 100 mégawats, la centrale thermique diesel de Gorou Banda permet d'assurer la fourniture électrique dans la capitale et ses environs, améliorant ainsi les conditions de vie des populations nigériennes dans la zone du projet, en accroissant le taux de satisfaction de la demande d'électricité et d'atténuer les coupures intempestives de la fourniture de l'énergie électrique. Pour le président nigérien Mahamadou Issoufou, c'est un pas important vers la couverture des besoins en énergie, au-delà de Niamey, de l'ensemble du pays. Le...
(Agence Ecofin 03/04/17)
(Agence Ecofin) - Le Président Mahamadou Issoufou a inauguré ce dimanche la centrale électrique de Gorou Banda (département de Say au sud-ouest du Niger). D’un coût global estimé à 75 milliards de Fcfa (y compris la ligne de transfert de l’énergie), le site de Gorou Banda d’une superficie de 80 hectares devient le plus grand complexe électrique du Niger avec une capacité de 100 MW. Fonctionnant au diesel, la centrale thermique permettra de faire face aux problèmes de fourniture en énergie électrique auxquels sont confrontées les populations de la ville de Niamey et de ses environs surtout en période de fortes chaleurs, selon le Président nigérien. Les travaux ont démarré le 04 avril 2013 et ont été financés par l’Etat...
(APA 31/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Niger a collecté 19,385 milliards FCFA (environ 31,016 millions de dollars), à l’issue de la séance d’adjudication des bons du trésor sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), a-t-on appris ce jeudi, auprès de l’agence UMOA-Titres, basée à Dakar. L’Etat nigérien recherchait 30 milliards FCFA. Ce qui donne un taux de couverture du montant mis en adjudication de 67,95%. Selon l’agence UMOA-Titres, le montant global des soumissions s’est élevé à 20,385 milliards FCFA. Mais il a été délesté d’un milliard FCFA. Selon le type de titre, le montant des soumissions retenues diffère.
(Agence Ecofin 31/03/17)
(Agence Ecofin) - Les bons du trésor émis par le gouvernement du Niger le 30 mars 2017 ont reçu des souscriptions pour un montant de 20,38 milliards de FCFA. Cela représente un taux de couverture de 67,9% des 30 milliards de FCFA soumis en adjudication par le pays. L'opération qui s'effectuait sur un système d'enchères avec des taux d’intérêt différents, s'est soldée par des souscriptions de 11,18 milliards de FCFA pour la partie arrivant à maturité dans 182 jours, et de 9,2 milliards de FCFA pour celle remboursable au bout de 364 jours. Toutefois, les autorités nigériennes ont décidé de ne retenir que 19,3 milliards de FCFA. Ce choix n'a pas été expliqué, mais on peut noter que les taux...
(APA 29/03/17)
APA-Niamey (Niger) - L’Etat du Niger recherche 30 milliards FCFA (environ 48 millions de dollars) auprès des investisseurs du marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à travers l’émission de bons assimilables du Trésor (BAT) programmée le 30 mars 2017, a appris mercredi APA auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar. Cette opération concerne l’adjudication de deux types de titres : les BAT à 182 jours et les BAT à 364 jours. Pour ces deux titres, l’agence UMOA-Titres précise que le montant minimum à retenir par le Trésor nigérien est de 5 milliards de FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Pour ces deux titres, la date d’échéance est respectivement fixée au 29 septembre 2017 et au...
(Contrepoints 29/03/17)
Sans un cadre institutionnel garantissant la liberté de prix, de concurrence, et l’égalité des chances économiques, la libéralisation ne pourra remédier à la précarité énergétique au Niger. En dépit des immenses potentialités énergétiques du Niger en charbon minéral, pétrole, soleil, uranium et de potentialités hydroélectriques sur le fleuve Niger, les Nigériens ont un faible accès à l’électricité. Ainsi, le taux de couverture en électricité est de 22,7% et le taux d’accès des ménages est de 9,53%. Et quand bien même les privilégies ont accès à l’électricité, ils doivent subir la cherté des tarifs et les délestages intempestifs. Notons en plus que, le pays est très dépendant de l’offre extérieure d’électricité car plus de 60% de la consommation d’électricité au Niger...
(Jeune Afrique 28/03/17)
Jeune Afrique reconstitue l’opération de ventes et d’achats d’uranium qui a valu à Areva l’ouverture d’une enquête du Parquet national financier français. On le dit plus influent que le Premier ministre, Brigi Rafini, dont il a été le ministre de l’Intérieur et de la Défense avant d’occuper son poste actuel, aux Finances. Pourtant, depuis quelques semaines, Hassoumi Massaoudou vacille, alors qu’une partie de la presse nigérienne l’accuse d’avoir détourné des sommes d’argent issues d’une transaction d’uranium en 2011. Une commission d’enquête parlementaire a été constituée et a débuté ses investigations. Le ministre devait y être entendu mardi 28 mars, tandis que les plus virulents de ses adversaires ont réclamé sa démission.
(Jeune Afrique 28/03/17)
À peine plus de quinze ans après la création d’Areva, en 2001, alors appelé à devenir, sous la houlette d’Anne Lauvergeon, le « grand acteur intégré du nucléaire », l’aventure atomique française est un fiasco. Faisant face à une situation financière explosive – les pertes ont atteint jusqu’à 4,8 milliards d’euros à la fin de 2014 –, le groupe a dû se résoudre en juin 2015 à un attelage d’urgence avec le groupe français EDF, appuyé par le président François Hollande : pour survivre, Areva, renfloué par l’État, va céder d’ici à la fin de l’année sa branche réacteurs à l’électricien, tout en conservant la seule gestion du cycle du combustible, de l’extraction de l’uranium au retraitement des déchets. Encore lourdement...
(Jeune Afrique 28/03/17)
Il est bien révolu le temps où le nucléaire avait le vent en poupe, dans les années 2005-2011. Les analystes les plus enthousiastes avançaient le chiffre mirifique de 30 réacteurs commandés par an. La catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011, voilà tout juste six ans, a mis un coup d’arrêt brutal aux ambitions du secteur : abandon de la filière en Allemagne, report sine die de l’appel d’offres sud-africain, ralentissement des calendriers de construction un peu partout dans le monde… Depuis l’accident japonais, il n’y a plus que deux ou trois appels d’offres chaque année, principalement en Inde et en Chine. Quant aux rares réacteurs de nouvelle génération qui avaient été commandés en Europe (notamment en Finlande et au Royaume-Uni...
(Agence Ecofin 28/03/17)
Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000 dollars (près de 300 millions de FCFA) de la Banque mondiale en vue de financer un projet relatif à la surveillance des industries extractives dans les pays membres dudit Conseil. Piloté par le Comité régional de renforcement institutionnel, organe exécutif du Crefiaf, l'initiative concerne huit institutions supérieures de contrôle avec un ancrage sur Gabon, la Guinée, le Niger et de la République démocratique du Congo. C’est dans le prolongement du Projet d’amélioration de la surveillance de l’industrie extractive en Afrique francophone subsaharienne (Pasie), financé actuellement par Affaires Mondiale Canada...
(RFI 27/03/17)
Au Niger, l'affaire « de l'uraniumgate » est passée au crible par les parlementaires. Leur commission d'enquête commence ce lundi 27 mars plusieurs auditions sur un présumé système de vente circulaire d'uranium entre Areva et le Niger en 2011, via des sociétés russes et libanaises, qui aurait permis aux pays de gagner des centaines millions de francs CFA. Cette affaire a été révélée par la presse nigérienne le mois dernier et elle suscite des interrogations. Elle a d'ailleurs déclenché en France l'ouverture d'une enquête du parquet national financier. Impossible d’avoir la liste exhaustive des personnes qui seront entendues à huis clos ni leur ordre de passage devant les députés, mais au moins cinq personnes sont appelées à s'expliquer. Il y...
(Jeune Afrique 27/03/17)
À la tête de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) depuis début 2016, l’ancien ministre béninois du Développement estime que le Maroc et la Tunisie peuvent être des partenaires privilégiés de cette zone sans en devenir pour autant membres à part entière. Jeune Afrique : Confirmez-vous que, comme le Maroc, la Tunisie a fait une demande d’adhésion à la Cedeao ? Marcel Alain de Souza : Oui. C’est d’abord le ministre tunisien de la Coopération internationale qui a émis ce souhait lors de la conférence Arab-Africa Trade Bridges, fin février à Rabat. J’ai ensuite reçu quelques jours plus tard, à Abuja, l’ambassadeur de Tunisie au Nigeria, qui m’a confirmé la volonté de son pays d’adhérer à...
(La Tribune 27/03/17)
Les experts de la CEDEAO viennent de finaliser les travaux de structuration en partenariat public privé (PPP) ainsi que les mécanismes de garanties des projets prioritaires du Programme communautaire de développement (PCD). Il s’agit notamment de l’autoroute Lagos-Dakar, la boucle ferroviaire ouest-africaine et la création d’une nouvelle compagnie maritime régionale. La prochaine étape sera la mobilisation des financements à travers une table ronde des bailleurs de fonds pour accélérer la réalisation de ces projets stratégiques pour le renforcement de l’intégration sous-régionale. Le programme communautaire de développement (PCD) de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) avance bien. L'organisation sous-régionale entend accélérer la mise en œuvre de ses projets prioritaires et dans ce cadre. Les experts de la...

Pages

(Pana 21/02/14)
Nouakchott, Mauritanie - L’équipe nationale de football de la Mauritanie reçoit en match amical son homologue du Niger, le 5 mars prochain à Nouakchott, pour meubler une journée FIFA, a appris jeudi la PANA de sources sportives. A l’occasion de cette rencontre, les 'Mourabbitounes', dont l’ossature a participé au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de janvier 2014 en Afrique du Sud, devraient être renforcés par quelques expatriés parmi lesquels Ba Adama, attaquant de Bastia (deuxième Division française). Cette rencontre devrait servir à préparer les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN), prévue au Maroc en 2015.
(Africa Top sports 06/02/14)
Après une participation somme toute honorable au dernier Championnat d’Afrique des nations (éliminé en poules), la Mauritanie est sur « le bon chemin« , arguait son sélectionneur Patrice Neveu. C’est dans cette optique que la FFRIM multiplie les options pour la tenue d’un match amical à la prochaine date FIFA. Depuis un mois, deux pays sont en ballottage pour affronter les Mourabitounes dans une rencontre amicale qui doit se tenir à Nouakchott. En pôle, le Niger qui aurait déjà sollicité cette confrontation depuis l’an dernier à la suite d’une séance de travail avec leurs homologues mauritaniens. Mais selon nos informations, le Togo s’est également positionné pour mettre à profit cette date qui sera la seule avant le début des éliminatoires...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(APA 11/12/13)
Vingt-et-un cyclistes issus de neuf pays ont été nominés pour le titre de «Cycliste africain de l’année 2013» qui sera attribué d’ici la fin du mois de décembre, a appris APA, lundi, auprès de la Confédération africaine de cyclisme. Avec quatre nominés, l'Algérie, l'Erythrée et l'Afrique du Sud fournissent le plus gros lot de prétendants. Elles sont suivies du Maroc avec trois nominés et du Rwanda avec deux nominés. La Tunisie, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie et le Burkina, avec chacun un nominé, ferment la marche. Le jury est présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault avec un membre d'honneur exceptionnel : Chris Froome, le vainqueur du Tour de France 2013. Créée l'année dernière par les organisateurs...
(L'Intelligent d'Abidjan 12/11/13)
L’Afrique connaîtra ses cinq représentants pour la prochaine Coupe du monde Brésil 2014, au soir du 19 novembre 2013. Le Ghana, éliminé en quart de finale du Mondial sud-africain en 2010, est quasiment certain de danser au rythme de la Samba en juin prochain au Brésil. Car lors de la manche aller à Kumasi, les Black Stars ont dynamité les pharaons d’Egypte (6-1). De l’avis de nombreux observateurs et en jetant un regard sur les statistiques des barrages de la Coupe du monde, aucune équipe n’a pu remonter un tel score. Il est sûr, que le Ghana a déjà fait le plus dur et tient peut être depuis quelques semaines le billet du Mondial en poche. Toutefois, Michael Essien, Kévin...
(APA 30/10/13)
Abidjan - Le coach de la sélection sénégalaise de football, Joseph Koto a accusé mardi l’équipe nigérienne d’avoir fraudé sur l’âge de cinq joueurs dont les dates de naissance sur les passeports n’étaient pas conformes à celles inscrites sur leur licence. "Dans l'équipe du Niger, on a cinq joueurs dont la date de naissance sur la licence n'est pas conforme à celle inscrite sur le passeport", a affirmé Joseph Koto, en conférence de presse suite à la rencontre entre ses poulains et les Mena du Niger, qu'il accuse d'avoir aligné des athlètes irréguliers au cours du match sanctionné par un nul (1-1). "Au départ, on l'a signalé à l'arbitre, mais il nous a dit que c'est pas son rôle, que...
(Le Mag 04/10/13)
Le club algérien de handball, le Groupement Sportif des Pétroliers, se serait retiré de la 35e édition du championnat africain de handball qui se déroule à Marrakech du 2 au 13 octobre. Le Maroc est représenté, lors de ce championnat, par deux clubs: le Mouloudia de Marrakech et le Wydad Smara. Ce dernier club se trouve au groupe D avec l’Espérance de Tunisie (Tunisie), GSP (Algérie), l’AS Sonabel (Burkina Faso) et Warriors Club (Tchad). Cependant, l'équipe algérienne se serait retirée de la compétition, selon les médias, prétextant son retrait par la présence du Wydad Smara, un club qui ne représenterait pas le Maroc, selon les algériens, puisque "Smara n'est point une ville marocaine", selon l'équipe algérienne. Le retrait a été...
(APA 16/09/13)
Le tirage au sort des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football se déroulera ce lundi midi, en heure du Caire (10h GMT), annonce dimanche la Confédération africaine de football (CAF). La cérémonie sera dirigée par le Directeur des compétitions de la Fédération internationale de football (FIFA), Mustapha Fahmy, avec le concours du directeur de la Coupe du monde, Gordon Savic, et du secrétaire-général de la CAF, Hicham El Amrani. Le président de la CAF et vice-président de la FIFA, Issa Hayatou, sera aussi de la partie. Pour les besoins du tirage, les dix équipes ont été réparties dans deux chapeaux, selon le classement FIFA de septembre. Le chapeau 1 est constitué des cinq premiers au...
(AFP 15/09/13)
NICE - Les Jeux de la Francophonie s’achevaient dimanche à Nice, après dix jours d’épreuves qui ont attiré un public inégal, plus intéressé par les concours artistiques que par les épreuves sportives qui se déroulaient sur des sites excentrés et sans réelles têtes d’affiche. La ministre déléguée chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui a, peu avant la cérémonie officielle de clôture, déploré ce manque d’engouement du public et la faible audience médiatique de cet événement auquel participaient "2.749 compétiteurs" issus de 54 nations, selon les derniers chiffres fournis par les organisateurs. Selon la ministre, "il n’y a que la France", parmi les 77 membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, "qui ne prend pas conscience de l’importance de ces grandes...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(Afrik.com 12/09/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, c’est toujours l’Espagne qui domine les débats devant l’Argentine et l’Allemagne. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, mène toujours la danse, devant le Ghana (24e) et l’Algérie qui se hisse sur la 3e marche. Le Mali est lui éjecté du podium. Avec la décision de la FIFA de sanctionner le Cap Vert et de qualifier la Tunisie pour les barrages du Mondial 2014, l’instance a annoncé qu’elle procédait à une nouvelle mise à jour afin de tenir compte des changements qui viennent d’intervenir. Attendu par les 10 pays barragistes pour la Coupe du monde 2014 dans la zone Afrique, le classement de la FIFA a...
(AFP 07/09/13)
NICE, 7 septembre 2013 (AFP) - Le président de la République française François Hollande doit officiellement ouvrir, dans un contexte international particulièrement chargé, la 7e édition des Jeux de la Francophonie samedi soir, entouré de trois chefs d'Etat africains et du président libanais Michel Sleimane. Ces Jeux, dont les épreuves ont déjà débuté vendredi et qui se tiennent tous les quatre ans dans l'année post-olympique, sont l'occasion pour quelque 3.000 participants, âgés de 18 à 35 ans et originaires de 54 pays, de s'affronter dans des épreuves sportives et culturelles pendant dix jours. La précédente édition s'était tenue à Beyrouth et la prochaine doit avoir lieu à Abidjan. Cette 7e édition s'ouvre néanmoins en l'absence de plusieurs pays, d'Afrique notamment,...
(Niger 24 05/09/13)
À 48 heures du dernier match éliminatoires face au Congo, le sélectionneur national, Gernot Rohr était face à la presse ce jeudi 5 septembre. À ses côtés, le capitaine d’un soir, Daouda Kasali, en lieu et place de Moussa Maazou, suspendu pour cette rencontre. Devant la presse, Gernot Rohr est revenu largement sur ce match avant de publier la liste des 23 devant rencontrer la RDC. Dans cette liste, beaucoup de cadre brillent par leur absence. En l’occurrence, il s’agi de Maazou, Koffi, Kourouma – suspendus. Wonkoye, Balé, Kalala, Zeidine sont pour leur part retenus pour soit choix de l’entraineur, sont retenu pour les jeux de la Francophonie à Nice à partir du 9 septembre. À par cela, on peut...
(Journal du Tchad 02/09/13)
La compétition s’est déroulée du 29 au 31 août dernier, à Niamey au Niger. C’est le Bénin qui a été sacré champion lors de la 5ème édition du Tournoi International des Zones Ouest et Centre d'Afrique du Tir à l'Arc (TIZOCATA). Ce pays d’Afrique de l’Ouest a remporté en tout 23 médailles dont 10 en or, 8 d'argent et 5 en bronze, à l’issue des rencontres tenues, du 29 au 31 août dernier, à Niamey au Niger, selon des sources officielles à Cotonou. Il était suivi de la Côte d'Ivoire avec 4 médailles dont 3 en or et une médaille en bronze et du Tchad qui a recueilli un total de 3 médailles dont 2 en or. Cette compétition a...
(AFP 02/09/13)
PARIS, 2 septembre 2013 (AFP) - L'Ivoirien Yaya Touré s'est illustré ce week-end avec un somptueux coup franc avec Manchester City contre Hull (2-0) en Angleterre, exercice qui a également souri à son compatriote Siaka Tiéné, sauveur de Montpellier en France. FRANCE Auteur du but de la délivrance pour les Montpelliérains la semaine passée en toute fin de match contre Sochaux (2-1), Tiéné a encore été décisif pour les Héraultais en égalisant à Nice sur coup franc. Auparavant le Sénégalais Souleymane Camara avait une première fois marqué pour permettre à Montpellier de revenir au score. Lors de l'affiche de la 4e journée entre Marseille et Monaco (1-2), le duo défensif de l'OM a passé une soirée difficile dimanche, le Camerounais...
(RFI 19/08/13)
Le Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball se déroule à Abidjan du 20 au 31 août. Cet Afrobasket 2013 s’annonce ouvert, même si la Tunisie, championne d’Afrique 2011, l’Angola, l'équipe la plus titrée du continent, le Nigeria, voire le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Sénégal, semblent armés pour s’imposer. Le podium du tournoi sera qualificatif pour la Coupe du monde 2014 en Espagne. Les Tunisiens ont débarqué à Abidjan, pour l’Afrobasket 2013 (20 au 31 août), avec l’étiquette de favoris du Championnat d’Afrique des nations de basket-ball. Auteurs d’une longue et solide préparation, les champions d’Afrique 2011 peuvent compter sur un premier tour plutôt gérable avec le Rwanda, le Maroc et le Burkina Faso comme adversaires dans le...
(AFP 12/08/13)
PARIS, 12 août 2013 (AFP) - L'attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang n'a pas raté ses grands débuts sous le maillot du Borussia Dortmund avec un triplé contre Augsbourg (4-0), samedi lors de la 1re journée du Championnat d'Allemagne. Allemagne: Premier match de Bundesliga et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a claqué un hat-trick pour mettre Dortmund sur la route d'une victoire convaincante à Augsbourg (4-0). "C'est un rêve, un sentiment indescriptible", a déclaré l'attaquant de 24 ans, dont les trois buts (24, 66, 79) sont passés en boucle sur les chaînes allemandes. Présent dans toute la presse au lendemain de son exploit, où il figurait dans l'équipe-type de la 1re journée aux côtés de Franck Ribéry, l'ex-Stéphanois a même obtenu sa place...

Pages

(Nigerdiaspora 13/06/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane, a reçu mardi après-midi à son cabinet, les cinéastes nigériens ayant participé à la première édition du Grand prix africain du cinéma, de la télévision et des TIC (GPACT) à Abidjan en Côte d'Ivoire du 5 au 9 juin dernier. Nos représentants, Moussa Hamadou Djingarey, et Sani Magori sont revenus avec deux trophées. Au sortir des compétitions, Moussa Hamadou Djingarey a reçu le prix du meilleur scénario pour son film «Mon retour au pays» alors que Sani Magori a obtenu le prix spécial du jury pour son film «Kukan Kurcia ou le cri de la tourterelle». En recevant les trophées, le ministre de la Jeunesse, des...
(Mediapart 07/06/13)
Le projet d’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de la vieille ville d’Agadez est prévu au mois de juin 2013. Cette annonce a été faite par M. Kounou Hassan, ministre de la jeunesse des sports et de la culture lors d’une communication faite lors du dernier Conseil des ministres. L’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité conférera le « label international » qui rehaussera l’image de marque du Niger. L’aboutissement de ce projet procurera également des retombées économiques inestimables aux populations nigériennes en générale et celles de la région d’Agadez en particulier. Grâce à l’inscription de cette ville sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, des activités touristiques, commerciales, artisanales connaîtront davantage des lendemains...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Du 9 mai au 8 juin 2014 aura lieu à Dakar, au Sénégal, la Biennale de l'art africain contemporain. Ce festival, qui accueillera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde, lance un appel à candidatures pour l'exposition internationale Dak'Art 2014. Les artistes contemporains africains et de la diaspora africaine peuvent poser leur candidature jusqu'au 15 septembre 2013. Ce festival est l'un des plus grands rendez-vous dédiés à l'art africain contemporain. La onzième édition regroupera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde. Ce sera un moment important de réflexion sur les métiers de l'art. « Si autrefois, les artistes traitaient directement avec leurs clients, le marché de l'art tel...
(Le Sahel 29/05/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane a offert, lundi dernier, un dîner en l'honneur de la délégation des cinéastes turcs en fin de mission dans notre pays. Ces derniers avaient séjourné dans notre pays dans le cadre de la deuxième édition de la semaine des films Turcs à Niamey qui s'est déroulée du 15 au 28 mai. Au cours de ce dîner, le directeur général du centre national de la cinématographie (CNCN) du Niger, M. Ali Damba a décliné, le protocole de bonne intention signé entre le CNCN et l'union professionnelle des producteurs des films de cinéma et de télévision (TESIYAP) de la Turquie. Ce protocole a été convenu d'un commun accord...
(Medianiger 22/05/13)
A l’instar de la communauté internationale, les musées du Niger célèbrent ce 18 mai 2013, la 36ème Journée internationale des musées (JIM). A Niamey, le Musée National Boubou Hama (MNBH) en collaboration avec le Réseau des journalistes pour la promotion du Musée National Boubou Hama (RJP- MNBH) ont mis a profit cette journée pour organiser plusieurs séries d’activités à l’intention des populations et notamment les jeunes de la ville de Niamey et des quartiers environnants. Vu l’importance de cette journée, les populations de Niamey, la Communauté Scolaire et Universitaire ont massivement pris d’assaut le Musée National afin de prendre part aux festivités innovantes organisées pour la circonstance. Plusieurs innovations ont caractérisé la célébration de cette journée au Musée National Boubou...
(Medianiger 16/05/13)
L’ONG WaterAid sensibilise depuis le 14 mai 2013 les hommes des medias du Niger aux techniques de plaidoyers. Cette formation de trois (3) jours vise à davantage outiller les journalistes dans le cadre de la diffusion d’une information en plaidoyer pour le secteur eau, hygiène et assainissement afin de soutenir les actions et politiques de développement au Niger. Cet atelier initié par l'Ong WaterAid à l’intention des professionnels des medias du Niger vise à permettre à ces derniers de bien jouer leur rôle dans la sensibilisation de la population sur le secteur eau, hygiène et assainissement. Cette formation permettra aussi aux journalistes de comprendre le plaidoyer et aussi son concept. Les journalistes auront également à maîtriser les outils et méthodes...
(APA 08/05/13)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) Un conclave va réunir du 21 au 22 mai prochain à Tunis, les Chefs traditionnels africains pour débattre de ‘’paix et développement’’ en Afrique. Initié par le Forum des Rois, Sultans, Cheicks, Princes, Chefs Traditionnels et Sages d'Afrique, dirigé par Sa Majesté Jean Gervais Tchiffi Zié et l'organisation, Alliance Noire Universelle, ce conclave va réunir les ministres de l'intérieur de la Tunisie, du Maroc, de l'Algérie, de la Libye, de la Mauritanie, de l'Egypte, du Mali et du Niger. Des experts africains tels que Boubeye Maïga et Essy Amara ainsi que des institutions financières internationales notamment la Banque mondiale (BM), le Fond monétaire international (FMI), la Banque africaine de développement (BAD), l'Union européenne (UE), l'ONU et l'Union...
(Soir Info 19/04/13)
Les mamans de Côte d'Ivoire et d’Afrique seront célébrées à la clôture du Salon africain de la femme (Saf), le 25 mai 2013, au Plateau, lors d'un dîner gala. Le Saf organisé par la structure d' événementiel et de communication Ozivoire et destiné à la femme âgée de 18 ans et plus, ouvrira ses portes au grand public, du 22 au 25 mai 2013, à la Caistab. Ces informations ont été données par la directrice générale de la structure organisatrice, Marie Thérèse Boua, lorsqu’elle était face à la presse, récemment, à Cocody. Selon elle, ce salon sera un espace ou la cible trouvera des réponses à toutes ses préoccupations concernant la mode et le style, la beauté et l’esthétique, la...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
(22 Septembre 20/02/13)
La situation que vit actuellement notre pays, ne permet pas l’organisation de manifestations populaires du genre festival de musique Amputée des activités à forte capacité de mobilisation populaire, la Fondation Festival sur le Niger fidèle a son engagement d’entreprise citoyenne, a organisé du 12 au 17 février 2013, dans le cadre d’une édition spéciale du Festival sur le Niger, un colloque international sur le thème : Culture et gouvernance. «Nous avons décidé cette année d’organiser une édition spéciale du Festival sur le Niger sur le thème générique des cultures en résistance pour la paix et la réconciliation nationale. Comme, vous le savez, il n’y a eu aucune manifestation a caractère festif dans le cadre de cette édition, qui a été...
(22 Septembre 19/02/13)
La Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO) a tenu son assemblée générale extraordinaire les 13 et 14 février derniers à Ouagadougou. Cette AG avait pour but, d’une part, de permettre au bureau sortant de dresser son bilan et, d’autre part, de procéder au renouvellement des instances de la Confédération dont le comité exécutif. Un renouvellement qui se fera difficilement dans la mesure où après plusieurs heures, voire des jours de tractation, aucun consensus n’a été trouvé entre les candidats en lice. Le Niger, l’un des pays candidats, a tout simplement décidé de claquer la porte. 14 février 2013, au moment où les amoureux célébraient leur amour, les délégations de la Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO),...

Pages

(Jeune Afrique 21/06/17)
Les incertitudes de la situation économique mondiale, les difficultés de l’Afrique centrale dues à la baisse du prix du pétrole et les progrès de l’intégration commerciale en Afrique de l’Ouest suscitent à nouveau une réflexion sur l’avenir de la Zone franc. Celle-ci a plus de cinquante années d’existence et a connu de nombreuses réformes qui, tout en laissant subsister les principes de base — fixité du taux de change des francs CFA et garantie de disponibilité des devises grâce aux comptes d’opérations des Banques centrales (BCEAO et BEAC) auprès du Trésor français — ont montré sa capacité d’adaptation à des situations nouvelles. Comme par le passé et selon la demande des États africains, elle peut évoluer à nouveau. Comment donner...
(RFI 20/06/17)
Le terrorisme a été un des principaux thèmes de campagne des candidats en lice dans la 9e et 10e circonscriptions, deux circonscriptions qui regroupent tous les Français qui résident en Afrique. Les électeurs ont porté à l'Assemblée nationale deux bi-nationaux : M'Jid El Guerrab, Franco-Tunisien, pour la 9e (Maghreb et Afrique de l'Ouest) et Amal Amélia Lakrafi, Franco-Marocaine, pour la 10e (Moyen-Orient et Afrique australe, de l'est et centrale). Hier, un campement luxueux, à quelques kilomètres de Bamako, a été attaqué par des jihadistes. Pour rappel, Emmanuel Macron est attendu le 2 juillet dans la capitale malienne pour le Sommet du G5 Sahel. Jean-Pierre Pont est éditeur du magazine La voix de France, le magazine des Français de l'étranger qui...
(RFI 17/06/17)
Des pluies diluviennes se sont abattues sur Niamey dans la nuit de mardi à mercredi. Les dégâts sont importants. Dans la capitale, on a dénombré onze morts. Trois autres ont été enregistrés dans l'ouest du pays. Les fortes pluies qui se sont abattues sur la ville de Niamey et l’ouest du pays ont causé d’importants dégâts humains et matériels. Toutes les cinq communes de Niamey sont déclarées sinistrées. « Nous avons 232 ménages qui sont sinistrés. Nous avons 14 décès dans les 48 heures qui viennent de passer », donne comme premier bilan le ministre de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes, Magagi Laouan.
(Le Monde 17/06/17)
Faute de financement, la station créée en 2015 pourrait interrompre ses émissions de reportage et de débat devenues indispensables aux Nigériens. Ambiance studieuse et concentrée, deux studios, du matériel de transmission satellite. Les quatorze journalistes et quatre traducteurs de Studio Kalangou, à Niamey, s’activent, en plein ramadan, pour livrer leurs deux heures de radio en direct : des journaux en cinq langues et un grand débat en français. Avec un effectif limité, il faut une organisation rigoureuse, un planning précis et des reportages au cordeau : pas plus d’une minute par sujet pour un journal de quinze minutes, dont trois de magazine. La journée commence à 9 heures par la conférence de rédaction. Les reportages sont presque tous produits avant...
(RFI 17/06/17)
Notre invité est ce matin l’historien néerlandais Klaas van Walraven, auteur d’un ouvrage de référence sur le mouvement Sawaba, au Niger: «Le Désir de calme», qui vient d’être traduit en français et publié par les Presses Universitaire de Rennes. L’historien, chercheur au Centre d’études africaines de l’université de Leiden aux Pays-Bas raconte l’histoire de ce mouvement indépendantiste qui s’est violemment heurté aux volontés de la France du général de Gaulle. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170617-klaas-van-walraven-historien-niger-s...
(Le Monde 16/06/17)
La France souhaite une résolution du Conseil de sécurité pour soutenir le déploiement de 5 000 militaires en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso et au Niger. Le premier bras de fer diplomatique entre le président français, Emmanuel Macron, et l’administration Trump se joue indirectement à quelques milliers de kilomètres de leurs capitales respectives, dans les sables de la vaste zone sahélo-saharienne, en proie à une instabilité politique chronique et à la violence des groupes djihadistes liés à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) et à l’Etat islamique (EI).
(Jeune Afrique 16/06/17)
Dans l’affaire qui oppose Africard à l’État du Niger, la justice française devait trancher le 6 juin et décider si Areva devait payer, pour le compte de Niamey, une amende de plusieurs dizaines de millions d’euros à la société de production de documents biométriques. C’était compter sans la stratégie que les Nigériens ont mise sur pied depuis des mois et qui consiste à convaincre le tribunal de Nanterre que la condamnation prononcée par l’Ohada en 2012, et sur laquelle Africard se fonde pour réclamer des dommages et intérêts, a été obtenue grâce à la corruption. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/446615/societe/bras-de-fer-judiciaire-en...
(L'Express 15/06/17)
Trump et Macron s'écharpent sur le financement d'une force de lutte contre le terrorisme au Mali. Washington pourrait opposer son veto à la proposition française. Paris cherche à convaincre Washington. Les Etats-Unis sont très réservés à l'idée de laisser l'ONU appuyer politiquement et financièrement une force militaire africaine anti-djihadistes dans le Sahel. Le différent repose sur le financement de cette force de 5000 hommes constituée par le G5 Sahel, composé du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et du Burkina Faso. Un premier texte retoqué Un premier projet de résolution, présenté mardi dernier, proposait que cette force militaire puisse "utiliser tous les moyens nécessaires"...
(France TV Info 15/06/17)
La ville d’Agadez, au Niger, est la porte du désert. Ces derniers temps, elle a vu prospérer son économie grâce au passage des migrants en route vers l’Europe. Mais les autorités pourchassent passeurs et rabatteurs et le business n’est plus aussi florissant. En 2015, les autorités du Niger adoptaient un texte pour freiner le trafic de migrants. Depuis, les transporteurs risquent jusqu’à 30 jours de prison et 45.000 euros d’amende, plus la confiscation du véhicule. A partir d’août 2016, la loi a été appliquée de «manière vigoureuse», affirme à l’AFP le ministre de l’Intérieur, Mohamed Bazoum. Selon lui, une centaine de passeurs ont été interpellés, leurs véhicules saisis et les 7000 migrants ramenés à Agadez. Une sévérité que confirment à...
(RFI 14/06/17)
Au Niger, près d'une centaine de personnes viennent d’échapper à la mort. Elles ont été secourues en plein désert par une patrouille militaire, près d’un puits non loin de la ville-garnison de Dirkou. Elles cherchaient à se rendre en Libye avant de tenter la traversée vers l’Europe. Le drame collectif a été évité de justesse. Un mort est à déplorer sur l'ensemble des personnes secourues. Elle est décédée au centre d’accueil. Ces 92 migrants, qui avaient été abandonnés par leurs passeurs, ont été recueillis par des patrouilles des forces armées nigériennes en plein Ténéré, non loin de la falaise d'Achegour, à 180 kilomètres à l’ouest de la ville-garnison de Dirkou. Nous sommes dans le nord du pays, dans la région...
(La Voix de l'Amérique 14/06/17)
Ce 13 juin, c’est la journée internationale de l’albinisme. Consacrée en 2014 par l’ONU, elle vise à sensibiliser sur cette maladie qui continue d’être mal comprise en Afrique. Malgré le caractère mystérieux qui est souvent attribué à la maladie dont elle souffre, Kadidja Moumouni est bien acceptée dans son milieu de travail. La présidente de l’association nigérienne des albinos est auditrice de justice au Conseil d’Etat. "Je ne suis pas victime de discrimination", confie-t-elle à VOA Afrique "La collaboration est très franche. Nous sommes vraiment satisfaites d’elle", affirme la greffière en chef madame Abdou Ramatou Daouda. Les albinos au Niger sont relativement tolérés par la société, mais le manque de système formel de prise en charge rend difficile le suivi...
(RFI 14/06/17)
La force militaire africaine chargée de combattre le terrorisme au Sahel n’est pas encore opérationnelle. Elle attend le feu vert du Conseil de sécurité de l’ONU. Cette force devrait compter à terme 10 000 hommes. La France soutient cette initiative de cinq pays, dénommés G5 Sahel, composé du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et du Burkina Faso. Les Etats-Unis sont encore réticents à la financer. Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, qui participait mardi à Berlin à la Conférence sur le partenariat du G20 avec l’Afrique, appelle à un soutien international du G5 Sahel. Je reviens d'une visite d'une semaine dans les pays du G5 Sahel, qui font face au terrorisme et...
(RFI 12/06/17)
Le Niger a annoncé, ce samedi 10 juin, avoir rappelé son ambassadeur à Doha, au Qatar. Une décision solidaire avec l’Arabie saoudite et ses alliés arabes mais aussi africains qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec l'émirat gazier. Ils accusent le Qatar de soutenir certains groupes islamistes radicaux, ainsi que l'Iran. C’est sur son compte Twitter que le ministre nigérien des Affaires étrangères, Ibrahim Yacouba, a annoncé la nouvelle : « Suite aux récentes évolutions diplomatiques dans la région du Golfe, le Niger décide de rappeler en consultation son ambassadeur au Qatar », a-t-il écrit. Toujours dans la même annonce, le gouvernement du Niger exprime sa solidarité à l’Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, à Bahreïn et à l’Egypte. Le...
(RFI 10/06/17)
Paris espérait pouvoir voter rapidement une résolution pour donner un soutien politique et juridique à l'envoi d'une force antijihadiste de 5000 hommes au Mali, dite du G5 Sahel. C'était sans compter l'opposition des Américains et des Britanniques qui reconnaissent l'importance de lutter contre le terrorisme au Sahel, mais refusent pour l'instant de mettre la main au portefeuille. Paris a proposé un nouveau texte vendredi 9 juin, qui précise les groupes terroristes visés par cette force et reconnus par l'ONU. Les négociations continuent en coulisse. La France espère toujours un vote en début de semaine prochaine. Pour une fois, les rapports de force sont inversés au Conseil de sécurité. Les Chinois, les Russes, les membres africains et européens soutiennent le texte...
(La Tribune 09/06/17)
C’est un homme « pétri d’expérience » qui a été porté mercredi 7 juin à la tête de la force armée conjointe du G5 Sahel pour éradiquer le terrorisme dans la région. Nommé au poste de chef d’état-major général des armées le 29 juin en 2016 pour remplacer le général Mahamane Touré parti à la retraite, le « nouvel homme fort du sahel », a acquis une réputation de meneur de troupes et de guerrier intrépide sur plusieurs fronts militaires au Mali, notamment au nord du pays. Sa nouvelle mission n’est pas une mince affaire. Né en 1967 à San, dans la région de Ségou au centre du Mali, Didier Dacko est un homme du sérail, en témoigne son ascension...
(Jeune Afrique 08/06/17)
Alors que l'épidémie de méningite, qui a fait près de 180 victimes depuis le début de l'année, est désormais sous contrôle au Niger, l'OMS s'inquiète de la présence sur le marché de vaccins non authentifiés. Selon un rapport publié par l’ONU, le 17 mai dernier, au moins 180 personnes étaient décédées depuis le mois de janvier à la suite d’une épidémie de méningite au Niger. Au total, près de 3 000 cas suspects avaient été détectés. Les autorités sanitaires estiment que l’épidémie a désormais été endiguée, notamment grâce à une campagne de vaccination lancée à la mi-avril par le ministère de la Santé et ses partenaires. Mais, dans un communiqué publié le 2 juin, l’OMS a signalé la circulation d’un...
(Le Monde 08/06/17)
Les données recueillies par les camps de transit au Niger, qui veulent promouvoir des « alternatives à la migration », permettent de mieux cerner le profil des migrants. Après le verrouillage de la route migratoire des Balkans, les Européens veulent s’atteler au casse-tête de l’axe de la Méditerranée centrale. Parmi les propositions mises sur la table par la Commission européenne, des centres de « transit » chargés de retenir les migrants avant qu’ils n’entament la traversée vers l’Europe. Une solution qu’on retrouvait dans le programme d’Emmanuel Macron : « Nous développerons des actions et des projets dans les principaux pays de départ et de transit des migrants, de manière complémentaire et additionnelle à notre aide au développement, en appuyant également...
(Jeune Afrique 07/06/17)
Un tribunal a condamné à trois mois de prison avec sursis l'opposant nigérien Amadou Djibo, pour incitation au complot visant à renverser le régime. Son avocat, qui dénonce une décision injustifiée, a fait appel. Le leader du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR), Amadou Djibo dit Max, a été condamné mardi 6 juin à trois mois de prison avec sursis. Il est accusé d’incitation au complot visant à renverser le régime du président Mahamadou Issoufou, a indiqué son avocat Me Souley Oumarou à Jeune Afrique.
(La Voix de l'Amérique 07/06/17)
L'OMS a lancé une alerte aux faux vaccins contre la méningite dans la sous-région ouest africaine. La maladie fait depuis janvier dernier des ravages au Nigeria et au Niger. Tout est parti du Niger, comme l’explique le ministre de la santé publique Dr Idi Illiassou Maïnassara : "une pharmacie de la place à Niamey a reçu une de ces commandes de vaccins". Elle contacte la firme qui lui confirme que c’est un vaccin falsifié. C’est alors qu’une lettre est adressée à l’OMS, qui à son tour lance l’alerte dans toute la sous-région. Lire la suite sur: https://www.voaafrique.com/a/alerte-aux-faux-vaccins-contre-la-meningite...
(Dw-World 07/06/17)
Malgré la fin de l'épidemie de méningite qui a fait 183 victimes, les autorités alertent sur l'existence de vaccins non authentifiés sur le marché .Au Niger, l'épidémie de méningite est réapparue dans le pays au mois de mars dernier. Plus de 3200 cas ont été signalés dans tout le pays et 183 décès ont été confirmés. Les autorités sanitaires estiment actuellement que l’épidémie a été endiguée grâce à la vaste campagne de vaccination initiée par le gouvernement et ses partenaires. Néanmoins, un faux vaccin serait toujours en circulation. Il s'agit d'un produit de la marque Menguinhos Fiocruz en provenance de pays voisins. Le ministre nigérien de la santé publique Idi Illiassou Mainassara annonce que tout le systeme est aux aguets...

Pages