Vendredi 23 Février 2018

Niger

(AFP 15/01/18)
Environ 1.500 personnes, selon les autorités, et plusieurs milliers, selon les organisateurs, ont manifesté dimanche à Niamey et dans d'autres villes du pays contre la loi de finances 2018 qu'elles jugent "antisociale". Les manifestants qui répondaient à l'appel d'une coalition d'organisations de la société civile, ont défilé en scandaient "A bas les députés !", "A bas la loi des finances" et "A bas le gouvernement". Les protestataires, dont de nombreux jeunes et femmes, ont tenu un meeting devant le parlement, qui a voté cette loi à une écrasante majorité fin novembre 2017. "C'est une loi antisociale qui ne cadre pas avec les aspirations du peuple", a dit à l'AFP Maikoul Zodi, un des organisateurs de la manifestation. "Comment comprendre que...
(RFI 15/01/18)
La construction de la force conjointe du G5 Sahel entame une nouvelle étape ce lundi 15 janvier, avec la réunion ministérielle de Paris. La ministre des Armées Florence Parly reçoit cet après-midi à l'hôtel de Brienne ses homologues des pays du G5 accompagnés des chefs d'état-major des armées des cinq pays de la région. Du côté des contributeurs, huit pays seront représentés ainsi que trois institutions, l'ONU, l'UA, et l'Union européenne, alors que se déroulera la conférence de donateurs de Bruxelles le 23 février prochain. Plus que jamais, l'objectif est de mettre en action cette force du G5 et de récolter des résultats concrets sur le terrain. Lors de son discours de Ouagadougou en novembre, le président français Emmanuel Macron...
(Le Point 15/01/18)
Les temps sont durs pour Areva en Afrique, et notamment au Niger. Présente depuis plus de cinquante ans au Niger, l'entreprise française détient deux filiales, la Société des mines de l'Aïr (Somaïr) et la Cominak, avec lesquelles elle gère les gisements d'uranium d'Arlit, dans l'extrême nord. Elle vient de mettre en exécution son plan de départ annoncé en octobre dernier pour faire face aux difficultés du marché. 700 personnes concernées… Ces mesures font partie d'un plan lancé par les deux filiales d'Areva au Niger afin de faire face à la conjoncture née de la baisse des prix de l'uranium sur les marchés internationaux depuis quelques années, ont justifié ses responsables. Concrètement, elle s'est séparée de 200 salariés nigériens à la...
(AFP 13/01/18)
L'organisation jihadiste d'Adnan Abou Walid Sahraoui, qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI), a revendiqué une série d'attaques dans le Sahel, notamment contre des militaires français et américains, dans un communiqué relayé vendredi par l'agence privée mauritanienne ANI. Il proclame sa "responsabilité dans l'attaque contre un commando américain en octobre au Niger, dans la région de Tongo Tongo", jusqu'alors largement attribuée au groupe, mais qui n'a pas été revendiquée, ainsi que contre celle qui a frappé jeudi la force française Barkhane au Mali...
(Jeune Afrique 12/01/18)
La mise en place d'un fichier électoral biométrique est remis en cause par la mauvaise couverture électrique et internet du Niger. Mi-décembre, à Niamey, une mission de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) s’est penchée, aux côtés de la Ceni (Commission électorale nationale indépendante), sur l’élaboration du fichier électoral, censé être renouvelé avant les élections locales, déjà repoussées à plusieurs reprises, et la présidentielle de 2021. Les conseillers de l’OIF et de la commission ont discuté des problèmes posés par sa mise en œuvre avec des techniciens du ministère de l’Intérieur. Principal souci : l’insuffisance de la couverture électrique et internet pour le déploiement d’un fichier biométrique, option favorisée par le gouvernement. En effet, 60 % des bureaux de vote se...
(La Tribune 11/01/18)
L’Italie a annoncé l’extension de la mission de son détachement destinée au Niger à une grande partie de la bande sahélienne et d’Afrique du Nord. Les troupes italiennes devront former et remettre à flot la marine libyenne et assisteront les troupes de l'opération Barkhane dans une zone s’étendant de la Mauritanie au Bénin. Ce qui devait être un redéploiement de troupes depuis l'Irak et l'Afghanistan vers le Niger par l'Italie semble avoir évolué depuis décembre dernier. Rome vient en effet, d'étendre le périmètre d'action de sa politique militaire en Afrique à une partie non négligeable d'Afrique du Nord et du Sahel. La région s'étendant du Sahel aux côtes nord-africaines situées en face des côtés italiennes vient ainsi d'être classée «...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Dans son rapport des services sur la première revue de l’Accord au titre de la Facilité élargie de crédit (Fec), rendu public le 30 novembre dernier, le Fmi félicite le gouvernement pour avoir placé les questions démographiques et de genre en tête de son programme politique. « Il est désormais capital d’obtenir des résultats sur le terrain, afin d'éviter qu'une forte croissance démographique ne compromette la réalisation des objectifs de développement. », mentionne le rapport. Le Fmi se réjouit aussi de la vision du gouvernement de mettre en place « un plan d’action quinquennal sur le genre fondé sur la politique nationale genre actualisée, et le projet de loi visant à scolariser les filles plus longtemps, ainsi qu’à retarder le...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Les institutions de microfinance nigériennes ont été autorisées par le gouvernement à offrir des produits et services de la finance islamique à leurs clients. L’exécutif nigérien a approuvé le 5 janvier 2018 l’adoption d’un projet de loi modifiant et complétant l’ancienne loi réglementant les systèmes financiers décentralisés (microfinances) Dans un communiqué, le gouvernement nigérien fait savoir que cette modification de la loi de 2010 vise à permettre aux microfinances de se conformer aux clauses de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dans le domaine de la finance islamique et va également permettre aux populations de bénéficier d’une gamme de produits financiers qui répond à leurs attentes. « Le développement des systèmes financiers décentralisés, l’évolution de leurs...
(Agence Ecofin 11/01/18)
L’Afrique subsaharienne devrait connaître une augmentation de sa croissance en 2018, à hauteur de 3,2% contre 2,4% l’année précédente, indique la banque mondiale dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales. Les plus gros contributeurs de cette croissance devraient être le Ghana (8,3%), l’Éthiopie (8,2%), et la Côte d’Ivoire (7,2%). Cette dynamique devrait être impulsée par une multiplication des investissements, surtout dans le secteur des infrastructures. Quant aux économies des principaux exportateurs d’hydrocarbures et de produits miniers de la région, l’institution de Bretton Woods prévoit une timide amélioration. Alors que le Nigéria affichera une croissance estimée à 2,5% (contre 1% en 2017), l’Angola et l’Afrique du Sud observeront des taux respectifs de 1,6% et 1,1%. Les prévisions pour l’Afrique du...
(Agence Ecofin 11/01/18)
En 2017, deux pays africains ont annoncé le lancement de leurs Caisse de Dépôts et de Consignations (CDC), le Burkina Faso en avril et Niger en octobre. Inspiré du modèle français, ce type d’institution existe déjà au Maroc (photo), en Tunisie, au Sénégal, en Mauritanie, au Gabon, au Bénin mais aussi en Italie, au Canada ou encore au Brésil. Une caisse de dépôt est une institution financière publique qui gère, dans l’intérêt général, les capitaux issus des cautionnements, dépôts de garantie et autres consignations, ainsi que les liquidités de l’Etat, des collectivités locales, des caisses de retraites, des organisations mutualistes, etc. « Pour faire face à ces missions prioritaires telles que la promotion de l'habitat social et la lutte contre...
(AFP 10/01/18)
Le groupe islamiste nigerian Boko Haram a fait 141 victimes civiles tuées, enlevées ou blessées en 2017, soit près de la moitié des cas enregistrés en 2015 et 2016 dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, selon un rapport de l'ONU diffusé jeudi à Niamey. Entre 2015 et 2017, l'ONU a répertorié 582 victimes civiles dans 244 attaques attribuées à Boko Haram dans la région de Diffa (sud-est du Niger), selon des données chiffrées et infographiques du Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) transmises à l'AFP. Quelque 141 civils ont été "blessés, tués et enlevés" en 2017, contre 227 en 2016 et 214 en 2015, précise Ocha sans plus de précisions. L'agence ne fournit pas de bilan des...
(Xinhua 10/01/18)
Le procès d'une dizaine de militaires accusés de tentative de coup d'Etat contre le président nigérien Issoufou Mahamadou le 17 décembre 2015, a été repoussé au 23 janvier, a décidé le tribunal militaire à Niamey. Ce report a été accepté à la demande de leurs avocats qui estiment que les conditions ne sont pas créées pour mieux défendre leurs clients. Pour cause, ils ne sont entrés en possession du dossier que vendredi dernier. Le 17 décembre 2015, M. Mahamadou avait annoncé, dans un message à la nation, une tentative de coup d'Etat avorté dont l'objectif était de renverser le pouvoir démocratiquement élu à Niamey. Lors d'un point de presse en janvier 2016 sur les enquêtes concernant cette tentative de coup...
(Xinhua 10/01/18)
Sur les 423 millions d'euros nécessaires à la mobilisation de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), 294 millions ont été déjà engagés, a annoncé lundi le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly, à l'issue d'une réunion de ses collègues des Affaires étrangères et de la Défense du G5 (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad). En dehors des pays concernés, les donateurs sont l'Union européenne, la France (aide militaire et logistique), les Etats-Unis (aide bilatérale) et l'Arabie saoudite. Cette rencontre a recommandé la mise en place d'un fonds fiduciaire pour recevoir les ressources nécessaires à l'opérationnalisation de la Force conjointe. Les pays membres doivent ainsi procéder à la constitution d'un système de financement et de gestion administrative...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(Agence Ecofin 10/01/18)
Ces 09 et 10 janvier, la BOAD abrite, à Lomé, un atelier sous régional aux fins de promouvoir l’agriculture climato-intelligente. Les autorités nationales et les agences d’évaluation environnementale de cinq pays d’Afrique de l’Ouest à savoir, le Bénin, le Burkina-Faso, le Ghana, le Niger et le Togo, prennent part aux travaux. Les changements et la variabilité climatiques constituent une menace pour l’économie et la stabilité des pays de l’Afrique de l’Ouest, et surtout pour les agriculteurs de la région qui verront leurs productions considérablement baisser du fait de la hausse des températures, de la variabilité des précipitations et de l’accroissement de la fréquence des événements extrêmes. Pour prévenir cela, la BOAD, l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation de la CEDEAO...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(AFP 09/01/18)
Les militaires nigérians appuyés par des soldats de pays voisins ont lancé une grande offensive contre les deux factions du groupe islamiste Boko Haram et leurs dirigeants dans le nord-est du Nigeria, a annoncé mardi l'armée nigériane. Des soldats du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria visent les chefs jihadistes Abubakar Shekau, dans la forêt de Sambisa, et Mamman Nur, dans la région du lac Tchad, dans les deux zones de l'Etat du Borno où le groupe est actif. Selon l'armée nigériane, des dizaines de combattants islamistes ont été tués et des centaines d'autres forcés de se rendre au cours des derniers jours. Selon des hauts responsables militaires à Abuja, Nur a été blessé et une de ses...
(AFP 09/01/18)
Les pays du G5 Sahel, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie, ont annoncé lundi à Bamako la création d'un fonds fiduciaire pour gérer l'aide promise à leur force conjointe antijihadiste. Cette décision, prise lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense du G5 Sahel, intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. "La décision importante prise lors de cette réunion ministérielle conjointe est la création du fonds fiduciaire pour accompagner et gérer les importants fonds annoncés pour aider la force G5 dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", a déclaré à l'AFP le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly...
(RFI 09/01/18)
Au cours d'une rencontre des pays membres du G5 au niveau ministériel à Bamako au Mali, il a été décidé la création d'un fonds fiduciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Cette décision intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. La décision importante des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres du G5 est la création d’un fonds fiduciaire d’urgence destiné à lutter contre le terrorisme dans le Sahel. « Nous avons beaucoup travaillé sur la création du fonds fiduciaire, dans la mise en œuvre des importants fonds qui sont annoncés pour aider cette force-là – la recherche d’une efficacité maximum –...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier, à Shanghaï, a ainsi été organisée par le ministère chinois de la défense la première conférence sur la coopération militaire entre la Chine, l’Afrique et les pays arabes. Des représentants de Djibouti et de Mauritanie étaient notamment présents. Le ministre...

Pages

(Le Point 14/11/17)
Avec le flot incessant des migrants, entre clandestinité, traques de la police et essais de reconversion, des tranches de vie où risque et mort se côtoient au quotidien. « Passeurs », « Coxeur », « chef de ghetto »… Toutes ces activités liées à l'immigration ont permis l'enrichissement de nombreuses personnes à Agadez, dans le nord du Niger, jusqu'au printemps 2015 quand l'Assemblée nationale a adopté une loi pour lutter contre le trafic illicite de migrants. Depuis, la pratique de ces métiers est passible d'emprisonnement. Si de nombreuses personnes ont arrêté leurs activités, d'autres s'habituent à travailler dans l'illégalité. Oumar et sa vie de passeur Derrière un grand portail gris clair, Oumar*, coxeur et passeur agadézien, présente son ancien ghetto...
(AFP 13/11/17)
Des enquêteurs américains se sont rendus dimanche dans le village du Niger où quatre soldats américains ont été tués début octobre lors d'une embuscade tendue par des islamistes armés, a annoncé le commandement américain pour l'Afrique (AFRICOM). Une équipe d'enquêteurs américains et nigériens "s'est rendue dans le village de Tongo Tongo, au Niger, le 12 novembre, pour avoir une meilleure idée de l'embuscade du 4 octobre, du lieu de l'attaque et des lieux environnants", a précisé l'AFRICOM dans un communiqué.
(AFP 13/11/17)
Un groupe de 25 migrants originaires d'Erythrée, d'Ethiopie et du Soudan et coincés en Libye dans une situation très vulnérable ont été évacués au Niger, dans la première opération du genre, a annoncé dimanche l'ONU. L'évacuation de ces "réfugiés extrêmement vulnérables" a été organisée samedi et est la première opération de ce type, a précisé l'ONU. "Nous sortons les gens d'une situation très dangereuse", a déclaré à l'AFP un porte-parole du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), William Spindler. Ce groupe de migrants est constitué de 15 femmes, six hommes et quatre enfants originaires d'Erythrée, d'Ethiopie et du Soudan, a précisé le HCR. "Ils seront tous hébergés dans une maison à Niamey le temps que leurs demandes de...
(AFP 10/11/17)
L'UE compte afficher son soutien au G5 Sahel, qui a mis sur pied une force antijihadiste dans la région, en invitant les dirigeants de cette coalition à une réunion avec leurs homologues européens à Bruxelles le 14 décembre, a appris l'AFP vendredi de sources concordantes. Ce sommet "consacré au Sahel", selon un diplomate, devrait avoir lieu avant un conseil des 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE qui doit s'ouvrir le 14 décembre dans l'après-midi. Son objectif est de "continuer à soutenir financièrement et matériellement les besoins particulièrement importants de la force conjointe G5 Sahel, et de reposer la question de son financement au niveau européen", a expliqué ce diplomate.
(Le Monde 10/11/17)
Dans le nord du pays, l’Organisation internationale pour les migrations propose un rapatriement aux migrants refoulés d’Algérie ou fuyant la Libye. Baccari Couly ne prête guère attention aux clameurs qui s’élèvent de la cour. Le jeune migrant est trop concentré sur son récit, poignant, douloureux : l’histoire d’un rêve européen brisé en Libye. Tout à l’heure, il sortira rejoindre ses compagnons qui tapent le ballon dans la poussière du centre de transit de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Agadez, la « capitale » du pays touareg, dans le nord du Niger. Mais pour l’instant, il est sagement assis dans la pénombre d’une pièce. Visage maigre, habillé d’un survêtement, il narre sa pathétique odyssée avec force détails, impatient de...
(Jeune Afrique 10/11/17)
Samira Sabou, la trentaine, est une journaliste nigérienne. Jusqu’en octobre, elle travaillait dans une structure étatique, l’Office national d’édition et de presse (Onep), à Niamey. Mme Sabou a le sens de l’humour. Si tel n’était pas le cas, elle n’aurait pas publié sur sa page Facebook une photo où on la voit posant comme le président Mahamadou Issoufou. Comment ? Debout entre deux fauteuils sur lesquels il prend appui, la jambe droite croisée sur la jambe gauche. Cette photo du président nigérien avait été publiée par un journal australien. D’autres petits malins ne se sont pas privés de l’imiter. L’un de ces rigolos a même posté la photo d’une créature inattendue : un pigeon photographié debout, la patte droite posée sur la...
(AFP 09/11/17)
La France va augmenter "sensiblement" - de plus d'un tiers - son aide au développement dans la région du Sahel, qu'elle lie à la lutte contre les violences des groupes jihadistes, a indiqué mercredi le nouvel envoyé spécial français pour le Sahel, Jean-Marc Châtaigner. "La France va augmenter sensiblement son aide au développement dans les pays de la région du Sahel pour faire face aux défis sécurité-développement qui se pose à cette région", a affirmé lors d'une conférence de presse M. Châtaigner, arrivé à Nouakchott mercredi.
(AFP 09/11/17)
Les conclusions de l'enquête sur l'embuscade ayant causé la mort de quatre militaires américains début octobre au Niger ne seront pas publiées avant janvier 2018, a annoncé mercredi le Pentagone. Les familles des quatre soldats "ont été informées du fait que les enquêteurs du commandement américain pur l'Afrique (AFRICOM) allaient devoir se déplacer en Afrique, aux Etats-Unis et en Europe pour rassembler des informations relatives à l'enquête", a indiqué le ministère américain de la Défense dans un communiqué. Ils ont aussi été informés du fait que que l'enquête devrait être achevée en janvier 2018, mais qu'elle serait prolongée si nécessaire, ajoute le communiqué. L'enquête sera dirigée par le général Roger Cloutier, chef d'état-major de l'AFRICOM. L'accrochage s'était produit le 4...
(La Tribune 08/11/17)
Le lancement de la première opération de la force anti-terroriste du G5 Sahel ce 31 octobre au Mali, au Burkina Faso et au Niger, avait suscité beaucoup d’espoir. Mais c’était sans compter sur la dure réalité du terrain. Les 500 militaires mobilisés dans le cadre de cette opération baptisée « Hawbi » butent en effet sur de sérieux « problèmes logistiques ». Détails. Des opérations ciblées aux conséquences désastreuses pour l'ennemi... Sur le papier, le plan d'attaque de la première opération de la force conjointe du G5Sahel, lancée ce 31 octobre au Mali...
(Xinhua 08/11/17)
Le gouvernement nigérien vient d'ordonner la fermeture de 14 établissements privés de santé de la capitale, Niamey, opérant dans l'illégalité, a annoncé le ministre nigérien de la Santé publique, Idi Illiassou Mainassara. Ces établissements, selon le ministre, exercent sans autorisation d'ouverture et d'exploitation, ni autorisation d'exploitation. Pire, "des interventions chirurgicales se déroulent dans de simples salles de soins ou encore des hospitalisations dans de mauvaises conditions", a-t-il précisé. En outre, 22 autres cabinets de soins ont été mis en demeure pour trois mois, indique la même source. Ces sanctions font suite à des inspections menées au sein de plusieurs établissements de santé privés de la capitale. Ces inspections seront élargies dans tous les centres de santé du pays, a fait...
(La Tribune 07/11/17)
L’attaque du 4 octobre dernier a eu pour conséquence de faire fléchir la position de Niamey sur l’armement des drones basés sur son territoire. Une décision qui pourrait changer la donne tactique dans le Sahel, vu que les drones basés à Agadez patrouillent entre le nord-Mali et le Sud libyen. Les Etats Unis viennent de passer un nouveau cap dans leur présence militaire au Niger. En effet, les autorités nigériennes viennent de donner leur feu vert au Pentagone pour qu'il puisse armer ses drones en patrouille sur place. Cette mesure concerne les appareils basés à l'aéroport d'Agadez (nord), point de départ des drones pour surveiller la zone sahélienne s'étendant entre le Mali et la Libye. Renforcement du contrôle aérien La...
(AFP 06/11/17)
Le Niger a annoncé samedi avoir autorisé les Etats-unis à armer leurs drones présents sur son territoire, et qui jusque-là étaient dévoués à la seule surveillance des mouvements des groupes terroristes dans la zone sahélienne. "C'est une négociation que nous avions engagée depuis un moment (avec les Etats-Unis). L'armement des drones, c'est une option que nous prise avant même que nous connaissions le drame de Tongo Tongo", a déclaré le ministre de la Défense du Niger, Kalla Moutari, sur la radio d'Etat. Le 4 octobre, quatre soldats américains et quatre militaires nigériens ont été tués dans une embuscade tendue par des jihadistes à Tongo Tongo, un village situé dans la région de Tillabéri, proche du Mali. Les autorités nigériennes étaient...
(Le Monde 06/11/17)
« Le Monde » reconstitue l’embuscade du 4 octobre, qui a coûté la vie à quatre soldats américains et cinq nigériens. Là-bas, c’est le Mali de tous les périls. On s’y retrouverait aisément au bout de 30 kilomètres en longeant les rives verdoyantes du fleuve Niger à partir d’Ayorou, le dernier bourg d’importance dans le nord-ouest du territoire nigérien. Dire qu’on approche de la frontière n’a guère de sens en ce Sahel qui se moque des bornes factices plantées par les Etats. Ici, les éleveurs et les troupeaux de zébus transhument aussi loin que leurs traditions immémoriales le leur dictent. Longtemps anodine, la porosité pose pourtant aujourd’hui un défi stratégique majeur au Niger, alors que l’instabilité du nord du Mali,...
(RFI 06/11/17)
Des drones tueurs seront bientôt opérationnels au Niger. Depuis la mort de quatre bérets verts américains, près de la frontière malienne, le Niger et les Etats-Unis réfléchissent aux moyens appropriés pour faire payer aux islamistes leur audace. Le gouvernement nigérien vient de donner son feu vert au déploiement de ces redoutables engins. C’est sur une demande expresse du ministre de la Défense nationale que les drones armés américains seront autorisés à frapper leurs cibles en territoire nigérien, de la frontière libyenne à la frontière malienne, partout où le besoin se fera sentir.
(RFI 06/11/17)
Au Mali, l'opération Haw Bi, le nom de code des premières manœuvres conjointes de la nouvelle force du G5 Sahel, se poursuit dans une zone carrefour où évoluent plusieurs groupes terroristes. Des groupes qui n'ont pas les mêmes objectifs, mais qui communiquent de plus en plus entre eux et font planer une nouvelle menace sur la région. En mars 2017, le chef terroriste malien Iyad Ag Ghaly a réussi le tour de force d'unir au sein d'une même coalition l'ensemble des katibas actives au Mali. Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (RVIM) a depuis revendiqué près de 60 attaques sur tout le territoire et affirme détenir l'ensemble des otages occidentaux. De l'autre côté, l'organisation Etat islamique au...
(AFP 04/11/17)
Trois dirigeants de la société civile au Niger ont été inculpés vendredi et écroués, après la violente manifestation de dimanche dernier contre la loi de finances 2018 jugée "antisociale" par les protestataires, ont indiqué leurs proches. "Les camarades Abass Abdoul-Aziz, Abdoulaye Harouna et Djibo Issa sont inculpés de +participation à une manifestation interdite et attroupement armé+", a affirmé Ali Idrissa, autre figure de la société civile sur sa page facebook. Tous les trois ont été écroués à la prison de Kollo à une vingtaine de km au sud de la capitale, a précisé Ali Idrissa...
(AFP 04/11/17)
Le gouvernement nigérien a ordonné la fermeture de quatorze établissements privés de santé, a indiqué vendredi le ministre de la Santé à la télévision, qualifiant la situation d'"alarmante" dans ce secteur. Ces sanctions extrêmes ont été prises après des mois de contrôles menés dans des cliniques, cabinets de soins, pharmacies et maternités du pays, principalement dans la capitale, Niamey, a expliqué le ministre de la Santé, Idi Illiassou, qui a rencontré jeudi les acteurs privés et syndicats de la santé. "De ces inspections, il découle trente-six notifications, dont quatorze fermetures immédiates d'établissements et vingt-deux mises en demeure", a souligné le ministre. M. Illiassou a peint "une situation alarmante" dans le secteur privé de la santé du Niger: "la réglementation, la...
(Xinhua 04/11/17)
La Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) et l'Union africaine (UA) ont organisé une conférence de trois jours à N'Djamena au Tchad pour discuter des moyens de stabiliser les zones touchées par Boko Haram. La conférence qui s'est ouverte jeudi a pour thème "Soutenir le développement d'un cadre pour la stratégie de stabilisation régionale pour les zones touchées par Boko Haram", a déclaré vendredi l'UA dans un communiqué. Le Cadre pour une stratégie de stabilisation régionale est la première étape vers le développement d'une Stratégie de stabilisation régionale globale qui conduira et rationalisera les différentes initiatives visant à stabiliser les zones touchées par Boko Haram. Le Commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité, Smail Chergui, et le...
(AFP 03/11/17)
Dans un nuage de poussière ocre, drapeau national claquant au vent, une colonne de pick-up maliens armés progresse lentement dans la zone frontalière avec le Burkina et le Niger, pays partenaires de la toute première opération du G5 Sahel. Dans le convoi, une vingtaine de blindés de la force française Barkhane veillent, assurant la sécurité. "Cette piste entre Tessit et Kayrougouten (centre-Mali) est un axe majeur, emprunté par les commerçants et la population", explique à l'AFP le lieutenant Gaoussou Diara, qui commande une centaine de soldats maliens mobilisés pour cette opération transfrontalière inédite.
(AFP 03/11/17)
Des éléments de l'embuscade ayant causé la mort de quatre militaires américains au Niger contredisent la version officielle, selon un récit détaillé publié jeudi par la chaîne américaine ABC, qui cite des sources nigériennes et des services de renseignement américain. L'opération les 3 et 4 octobre de l'équipe américano-nigérienne, qui a été présentée par le chef d'état-major Joe Dunford comme une "patrouille de reconnaissance", était en fait une mission destinée à "capturer mort ou vif" un dirigeant jihadiste lié aux groupes Etat islamique (EI) et Al-Qaïda et identifié comme Dandou, a indiqué ABC citant des hauts-gradés nigériens.

Pages

(RFI 11/10/17)
Le groupe nucléaire français Areva a annoncé lundi 9 octobre que quelques centaines de salariés dans ses filiales du Niger seront licenciés à partir de l’année prochaine. Une mesure destinée à réduire les coûts, selon un communiqué de la Somaïr, l’une des deux filiales. Pour justifier sa décision, le groupe explique que « les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l’uranium très bas », selon Areva, la prise de cette décision, « est une question de survie pour la Somaïr ». Le marché de l'atome n’a pas encore réussi à se relever depuis la catastrophe de Fukushima au Japon il y a six ans. Le cours de la livre de concentré d’uranium est passé de 24...
(APA 11/10/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La Banque islamique de développement (BID) vient d’approuver un financement de 268,2 millions de dollars au profit de projets de développement en Côte d'Ivoire, au Niger et au Sénégal, a appris APA ce jour, auprès de la représentation de cette banque à Ouagadougou. Un montant de 276,2 millions de dollars ira à la Côte d'Ivoire pour le projet d'amélioration de l'environnement et le développement urbain de Cocody, quartier chic au Nord d’Abidjan. Forte d’environ 500 000 habitants, les classes les plus aisées de la société ivoirienne, autant que la plupart des expatriés et des diplomates en ont fait leurquartier de résidence. Le Sénégal recevra 146 millions de dollars pour le programme de modernisation des villes secondaires...
(AFP 10/10/17)
Le groupe nucléaire français Areva a annoncé lundi des licenciements en 2018 dans une de ses filiales au Niger. Plusieurs centaines de salariés seraient concernés, selon une source syndicale. "Les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l'uranium très bas, à 20 dollars la livre. Somaïr doit adapter son organisation industrielle et ajuster ses effectifs", a affirmé à l'AFP le service de presse d'Areva à Niamey. La Somaïr est l'une des deux filiales d'Areva dans le nord désertique du Niger. Areva n'a pas précisé le nombre de postes qui seront affectés.
(Agence Ecofin 10/10/17)
Mauvaise nouvelle pour le personnel de la Société des mines de l’Aïr (Somaïr), l’une des filiales du Français Areva au Niger. Le groupe français procédera au licenciement d’une partie du personnel pour raison économique, à partir de 2018. « Nous sommes contraints de prendre cette décision: c'est une question de survie pour Somaïr », annonce Areva qui confie à l’Afp que « les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l'uranium très bas, à 1 dollar la livre. Somaïr doit adapter son organisation industrielle et ajuster ses effectifs». Ainsi, près de 200 agents seront licenciés sur les 916 agents en service au sein de la Somaïr. Les sous-traitants seront aussi touchés par ce dégraissage de l’effectif. 500...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) va apporter un appui financier de 3 milliards FCFA (environ 5,4 millions $) à la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), pour la mise en œuvre du projet d’amélioration de la gestion du lac Tchad à travers le renforcement de la résilience aux changements. L’accord de financement a été signé entre les deux institutions, le vendredi 06 octobre dernier à N’Djamena, la capitale du Tchad, abritant le siège du CBLT. Selon le PNUD, ce projet dont les travaux démarreront avant fin 2017, fait partie d’un programme d’actions stratégiques couvrant la période 2014-2021 devant permettre la mise en valeur de la région du lac Tchad. Le projet d’amélioration de la gestion...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Les 4 opérateurs de téléphonie mobile menant leurs activités au Niger ont été sommés de payer une amende de plus de 3,5 milliards de Fcfa, pour n’avoir pas amélioré la couverture et la qualité de leurs services. L’information a été révélée sur la chaîne nationale par Aichatou Bety, membre de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp). C’est Celtel Niger, la filiale de l’Indien Bharti qui a été condamnée à la plus lourde amende soit 1,576 milliard de Fcfa. Pour l’Artp, l’opérateur n’a pas réduit les coupures de communications en dessous de 2%. Il lui est aussi reproché de n’avoir pas amélioré la qualité vocale dans les grandes villes du pays, notamment Niamey, Maradi, Agadez, Zinder. Orange-Niger du français...
(AFP 07/10/17)
L'Autorité de régulation des télécommunications et de la poste du Niger (ARTP, publique), a infligé plus de 3,5 milliards de francs CFA (5,3 millions d'euros) d'amendes aux quatre compagnies de télécoms actives dans le pays, pour ne pas avoir "amélioré" la couverture et la qualité de leurs services. La patronne de l'ARTP, Mme Béty Aichatou, a égrené à la télévision publique, les "griefs" retenus depuis 2016 contre les quatre compagnies dont une nationale et trois étrangères, et les montants des amendes. Celtel-Niger, une filiale de l’indien Bharti, a été condamnée à la plus lourde amende - 1,576 milliard de francs CFA (1,5% du chiffre d'affaires) - pour n'avoir pas "réduit les coupures" des communications "en dessous de 2%" et pour...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité libre et illimitée entre les deux monnaies, qui donne droit aux pays de la zone, en cas d’épuisement de leurs réserves de change, à un découvert autorisé illimité sur leur compte en euros auprès du trésor français. « Si chaque...
(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine vient de libérer des fonds supplémentaires au profit du Cameroun, du Nigéria, du Tchad et d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, mobilisés contre les deux groupes terroristes Boko Haram et l'Etat islamique. Selon le responsable américain qui s'exprimait lundi dernier...
(RFI(EN) 04/10/17)
C’est la fin d'un bras de fer juridique au Bénin entre d'une part l'Etat, et le groupe français Bolloré, et de l'autre l'homme d'affaires Samuel Dossou, PDG du groupe Pétrolin. Un contentieux qui concerne le projet de boucle ferroviaire de l'Ouest africain entre le Niger et le Bénin. Et pour sa réalisation, la Cour suprême a finalement donné raison à Samuel Dossou, l'homme qui a imaginé, conçu et mis en place ce projet. Le projet de boucle ferroviaire de l'ouest africain commence en 2008 lorsque le Bénin et le Niger lancent ensemble un appel d'offres pour la construction et la gestion d'une ligne entre Cotonou et Niamey. L'appel d'offres est remporté par le groupe privé Pétrolin. Son PDG Samuel Dossou...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Cet article reprend intégralement le rapport de l’agence Umoa-Titres publié la semaine passée sur la situation économique du Niger, ses réalités, les secteurs les plus porteurs, les difficultés et surtout les perspectives. Fort d’une population avoisinant les 20 millions et d’un taux de croissance estimé à 5% en 2016, le Niger devrait devenir une plaque tournante de l’économie sahélienne. Malgré les aléas climatiques et un environnement extérieur difficile, notamment à cause de l’insécurité grandissante dans les états frontaliers, l'économie nigérienne connaît une performance satisfaisante grâce, notamment, à l’augmentation des investissements publics. Il est donc intéressant de se poser la question de savoir quelles sont les opportunités pour les investisseurs étrangers au Niger ? Nous allons tenter d’y répondre en faisant...
(AFP 03/10/17)
La Mauritanie a appelé lundi les bailleurs à appuyer financièrement la création de la force antijihadiste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), en quête de fonds pour son déploiement, lors d'une réunion internationale à Nouakchott. "Je saisis cette occasion pour exhorter nos partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur appui à la force conjointe du G5 Sahel lors de la conférence des donateurs", a déclaré la ministre déléguée chargée du Maghreb arabe, Khadijetou Mbareck Fall, dont le pays abrite le siège de cette organisation. Une conférence internationale de planification des contributions à cette force est prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.
(Financial Afrik 03/10/17)
De part son rôle socio-économique prépondérant, le secteur pétrolier continue de constituer une source majeure de création d’emplois et de revenus sur les exportations dans bon nombre de pays. Les taxes prélevées sur les carburants sont devenues des sources de revenus fiables qui permettent de financer des projets gouvernementaux dans des secteurs tels que la santé, les infrastructures routières, l’éducation, etc. Dans les pays en voie de développement, l’argent provenant du gaz, des mines et du pétrole peut contribuer à sortir ces pays de la pauvreté. Sous des auspices de bonne gouvernance, cet argent peut également réduire le déficit en infrastructure et la dépendance de ces pays vis-à-vis de l’aide internationale. Malheureusement, le scénario inverse est souvent de mise en...
(Agence Ecofin 02/10/17)
La compagnie canadienne GoviEx Uranium a annoncé qu’elle pourrait obtenir un prêt de 220 millions $ pour financer la construction de son projet d’uranium Madaouela, au Niger. Elle a indiqué en fin de semaine passée avoir reçu des expressions d’intérêts d’un groupe de prêteurs potentiels incluant Export Credit Agencies pour l’arrangement du prêt qui se présentera sous la forme d’une dette senior. GoviEx a déclaré qu’elle entrera dans des discussions avec les prêteurs pour la négociation des termes du projet de financement qui reste soumis à la réussite d’une due diligence détaillée du projet et l’obtention d’un certain nombre d’approbations.
(Agence Ecofin 02/10/17)
C’est par un décret pris en Conseil des ministres vendredi dernier que Idi Ango Ousmane est nommé Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations au titre du ministère des Finances. Cette nomination fait suite à l’approbation des statuts de cet établissement public en Conseil des ministres du 25 septembre dernier. Idi Ango Ousmane n’est pas inconnu du monde de la gestion publique au Niger. Diplômé du Cesag (Centre africain d’études supérieures) à Dakar au Sénégal, il avait dirigé la Société nigérienne des produits pétroliers (Sonidep) en 2012. L’on retrouve également les traces professionnelles de l’homme à la Société nigérienne de cimenterie (Snc) et chez le canadien GOVIEX Uranium Niger où il a été contrôleur de gestion. C’est la...
(Xinhua 29/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le gouvernement nigérien a adopté lundi en conseil des ministres le projet de loi de finances pour l'année budgétaire 2018 arrêté à 1900,86 milliards de FCFA, contre 1855,36 milliards l'année précédente, soit une hausse de 45,50 milliards de Fcfa. Cette loi de finances est adoptée "pour la première fois en application de la méthode de budgétisation par programmes instituée par la loi organique du 26 mars 2012 relative aux lois de finances", a souligné le gouvernement dans un communiqué. "Cette méthode vise particulièrement à assurer une meilleure lisibilité des politiques publiques, améliorer la performance opérationnelle, renforcer le rôle du parlement en matière d'évaluation et de contrôle des politiques publiques, adapter le régime budgétaire et comptable aux normes...
(Agence Ecofin 29/09/17)
(Agence Ecofin) - La Belgique a mis à la disposition du Niger, une somme de 31 millions d’euros en guise de soutien à deux secteurs : l’élevage et la santé. 16 542 000 euros seront accordés au Programme d'appui au développement de l'élevage, avec une contribution de 2 542 000 euros de l’Etat nigérien. L’objectif est d’accompagner les populations des régions de Tahoua et de Dosso (sur une durée de 48 mois), et à rendre les systèmes de l'élevage plus résilients, durables et performants. 15 270 000 euros, avec une contribution de 1 270 000 euros du gouvernement nigérien, seront accordés au secteur de la santé. Le but est d'améliorer l'accès des populations aux soins de santé primaires de qualité,...
(La Tribune 29/09/17)
La Banque ouest-africaine de développement a acté de nouveaux engagements au profit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso pour un total de 106 milliards de francs CFA. Ces engagements portent sur des prêts à moyen et longs termes, deux opérations de garantie et contre-garantie et une prise de participation. Le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé diverses opérations au bénéfice de cinq de ses pays membres. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso. Lors de sa 106ème réunion qui s'est tenue à Abidjan, la capitale ivoirienne, sous la présidence de Christian Adovelande, président du...
(Financial Afrik 28/09/17)
Arrivé mardi 26 septembre 2017 à Niamey pour une visite officielle de deux jours au Niger, le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a aussitôt eu un entretien avec le chef de l’État, Mahamadou Issoufou. Au cours de cette entrevue, les deux dirigeants ont souligné la parfaite adéquation entre les priorités du pays hôte et celle du Groupe de la BAD, définies dans les High 5s. « Nous avons lancé l’initiative “les Nigériens nourrissent les Nigériens” » qui a pour ambition de réduire la pauvreté – essentiellement rurale et féminine – à 31 % et de permettre l’éradication totale de la faim au Niger d’ici à 2021 », a déclaré le président nigérien. «Pour...

Pages

(Le Temps - Tg 21/07/14)
L’information a été donnée sur le site de la Fédération Togolaise de Football (FTF). La 7è édition de du tournoi de football de l’Union économique et monétaire ouest-africaine se tiendra du 22 au 29 novembre dans capitale togolaise. Selon les organisateur, cette manifestation va coïncider avec le vingtième anniversaire de l’UEMOA et sera célébrée comme une “fête de la jeunesse”. Le Premier Ministre togolais présidera le tirage au sort prévu pour le 27 septembre. Les préparatif de la compétition ont déjà démarré, avec une visite effectuée au début du mois de juillet à Lomé par une délégation d’officiels de l’UEMOA. Elle a eu des entretiens avec le ministère des sports et des membres du bureau de la fédération de football...
(AfreePress 19/07/14)
Encore appelée « Tournoi de l’UEMOA », la coupe de l’intégration de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se jouera à Lomé du 22 au 29 novembre 2014. Couplé avec le 20ème anniversaire de l’union, la 7ème édition de la présente compétition se veut un grand rendez-vous de la jeunesse. Selon les informations parvenues à l’Agence Afreepress, la cérémonie du tirage au sort de cette compétition aura lieu le 27 septembre prochain et sera présidée par le Premier Ministre togolais, Arthème Ahoomey-zunu. Créé en 2007, le tournoi de l’UEMOA est une compétition annuelle de football regroupant les joueurs locaux des huit (8) pays membres de l’Union à savoir : le Mali, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Niger,...
(Nigerdiaspora 18/06/14)
En fin de contrat au mois d'août prochain, Gernot Rohr et son ajoint Jacky Bonnevay ne devraient pas rester à la tête du Niger. Selon nos informations, les autorités locales ont déjà activé la piste conduisant à François Zahoui. Déjà annoncé au moment du départ de Rolland Courbis, le technicien ivoirien avait alors décliné la proposition, en raison de son engagement à la tête des Eléphants Espoirs. Tenté par une nouvelle aventure à la tête d'une sélection nationale séniors, il pourrait cette fois donner suite. François Zahoui viendrait avec un adjoint, Jean Susini, et un entraîneur des gardiens, Laurent Spinosi. Ce dernier a été écarté à l'OM depuis le départ de José Anigo et l'arrivée de Marcelo Bielsa. Les deux...
(Nigerdiaspora 01/04/14)
Les choses se précipitent au niveau de la région de Maradi où les débats sur l’édition 2014 du sabre national intéressent même les néophytes. A l’issue d’une assemblée générale, tenue le week-end dernier, la ligue régionale de lutte traditionnelle de Maradi est revenue sur les vicissitudes qui ont caractérisé le dernier championnat du sabre national. Par la voix de son président Moutari Boiteux et son trésorier général, elle a tapé du point sur la table quant à la situation de manoeuvres qui a prévalu cette année. Sur la radio «Voix de l’Amérique», ils ont exprimé toute leur amertume quant à la situation de fraude qui a caractérisé la 35ème édition du sabre national tenue à Diffa. Les deux responsables en...
(Pana 18/03/14)
Yacouba Adamou de la région de Niamey a été sacré dimanche champion national de lutte traditionnelle 2014 du Niger, à Diffa, à 1.350 km à l’est de Niamey, en terrassant en finale Ibrahima Namata de la région de Dosso, à l'issue d'un combat de plus d’une heure de temps. Yacouba Adamou remporte ainsi le Sabre national et une enveloppe de 10 millions de francs CFA . La lutte traditionnelle, plus que le football, est le sport-roi au Niger. Le championnat national de lutte traditionnelle met en compétition, pendant une dizaine de jours, quelque 80 lutteurs venus des huit régions du pays pour la conquête du Sabre argenté, le titre national. Au-delà de l'aspect sportif, le championnat national de lutte traditionnelle...
(Afrique Inside 07/03/14)
Une belle victoire, deux nuls encourageants et enfin deux défaites, les équipes africaines qualifiées pour le mondial brésilien n'ont pas connu le même sort hier soir. Amicales mais importantes, ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation de la Coupe du Monde de football. Cinq équipes représenteront l’Afrique lors de la grande messe du football mondial qui aura lieu en juin prochain au Brésil. Les grosses cylindrées du continent qui ont traditionnellement bien des difficultés à franchir le second tour de la compétition, tenteront une nouvelle fois de faire bonne figure malgré des statistiques qui ne tournent pas...
(Pana 01/03/14)
L'entraîneur de la Mauritanie convoque 20 joueurs pour le match amical contre le Niger - L'entraîneur français de l’équipe nationale de football de la Mauritanie, Patrice Neveu, a publié vendredi une liste de 20 joueurs convoqués pour le match amical contre le Niger prévu le 5 mars à Nouakchott. Cette liste, publié au cours d'une conférence de presse, comprend huit joueurs locaux et 12 expatriés. Voici la liste des joueurs convoqués : Gardiens de buts : Soulemane Brahim (FC Tevragh-Zeina) et Saadbouh Abdel Kader (FC Nouadhibou). Défenseurs : Omar N’Diaye (Luzenac –FR), Omar N'Diaye (Stade Mantois-FR), Sow Demba (Le Havre –FR), Sangare Abdoulaye (Poissy – FR), Bâ Abdou (Lens-FR), Bilal Sidibé (Redon-FR) et Coulibaly Boubacar (FC Tevragh-Zeina). Milieux de terrain...
(Pana 21/02/14)
Nouakchott, Mauritanie - L’équipe nationale de football de la Mauritanie reçoit en match amical son homologue du Niger, le 5 mars prochain à Nouakchott, pour meubler une journée FIFA, a appris jeudi la PANA de sources sportives. A l’occasion de cette rencontre, les 'Mourabbitounes', dont l’ossature a participé au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de janvier 2014 en Afrique du Sud, devraient être renforcés par quelques expatriés parmi lesquels Ba Adama, attaquant de Bastia (deuxième Division française). Cette rencontre devrait servir à préparer les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN), prévue au Maroc en 2015.
(Africa Top sports 06/02/14)
Après une participation somme toute honorable au dernier Championnat d’Afrique des nations (éliminé en poules), la Mauritanie est sur « le bon chemin« , arguait son sélectionneur Patrice Neveu. C’est dans cette optique que la FFRIM multiplie les options pour la tenue d’un match amical à la prochaine date FIFA. Depuis un mois, deux pays sont en ballottage pour affronter les Mourabitounes dans une rencontre amicale qui doit se tenir à Nouakchott. En pôle, le Niger qui aurait déjà sollicité cette confrontation depuis l’an dernier à la suite d’une séance de travail avec leurs homologues mauritaniens. Mais selon nos informations, le Togo s’est également positionné pour mettre à profit cette date qui sera la seule avant le début des éliminatoires...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(APA 11/12/13)
Vingt-et-un cyclistes issus de neuf pays ont été nominés pour le titre de «Cycliste africain de l’année 2013» qui sera attribué d’ici la fin du mois de décembre, a appris APA, lundi, auprès de la Confédération africaine de cyclisme. Avec quatre nominés, l'Algérie, l'Erythrée et l'Afrique du Sud fournissent le plus gros lot de prétendants. Elles sont suivies du Maroc avec trois nominés et du Rwanda avec deux nominés. La Tunisie, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie et le Burkina, avec chacun un nominé, ferment la marche. Le jury est présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault avec un membre d'honneur exceptionnel : Chris Froome, le vainqueur du Tour de France 2013. Créée l'année dernière par les organisateurs...
(L'Intelligent d'Abidjan 12/11/13)
L’Afrique connaîtra ses cinq représentants pour la prochaine Coupe du monde Brésil 2014, au soir du 19 novembre 2013. Le Ghana, éliminé en quart de finale du Mondial sud-africain en 2010, est quasiment certain de danser au rythme de la Samba en juin prochain au Brésil. Car lors de la manche aller à Kumasi, les Black Stars ont dynamité les pharaons d’Egypte (6-1). De l’avis de nombreux observateurs et en jetant un regard sur les statistiques des barrages de la Coupe du monde, aucune équipe n’a pu remonter un tel score. Il est sûr, que le Ghana a déjà fait le plus dur et tient peut être depuis quelques semaines le billet du Mondial en poche. Toutefois, Michael Essien, Kévin...
(APA 30/10/13)
Abidjan - Le coach de la sélection sénégalaise de football, Joseph Koto a accusé mardi l’équipe nigérienne d’avoir fraudé sur l’âge de cinq joueurs dont les dates de naissance sur les passeports n’étaient pas conformes à celles inscrites sur leur licence. "Dans l'équipe du Niger, on a cinq joueurs dont la date de naissance sur la licence n'est pas conforme à celle inscrite sur le passeport", a affirmé Joseph Koto, en conférence de presse suite à la rencontre entre ses poulains et les Mena du Niger, qu'il accuse d'avoir aligné des athlètes irréguliers au cours du match sanctionné par un nul (1-1). "Au départ, on l'a signalé à l'arbitre, mais il nous a dit que c'est pas son rôle, que...
(Le Mag 04/10/13)
Le club algérien de handball, le Groupement Sportif des Pétroliers, se serait retiré de la 35e édition du championnat africain de handball qui se déroule à Marrakech du 2 au 13 octobre. Le Maroc est représenté, lors de ce championnat, par deux clubs: le Mouloudia de Marrakech et le Wydad Smara. Ce dernier club se trouve au groupe D avec l’Espérance de Tunisie (Tunisie), GSP (Algérie), l’AS Sonabel (Burkina Faso) et Warriors Club (Tchad). Cependant, l'équipe algérienne se serait retirée de la compétition, selon les médias, prétextant son retrait par la présence du Wydad Smara, un club qui ne représenterait pas le Maroc, selon les algériens, puisque "Smara n'est point une ville marocaine", selon l'équipe algérienne. Le retrait a été...
(APA 16/09/13)
Le tirage au sort des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football se déroulera ce lundi midi, en heure du Caire (10h GMT), annonce dimanche la Confédération africaine de football (CAF). La cérémonie sera dirigée par le Directeur des compétitions de la Fédération internationale de football (FIFA), Mustapha Fahmy, avec le concours du directeur de la Coupe du monde, Gordon Savic, et du secrétaire-général de la CAF, Hicham El Amrani. Le président de la CAF et vice-président de la FIFA, Issa Hayatou, sera aussi de la partie. Pour les besoins du tirage, les dix équipes ont été réparties dans deux chapeaux, selon le classement FIFA de septembre. Le chapeau 1 est constitué des cinq premiers au...
(AFP 15/09/13)
NICE - Les Jeux de la Francophonie s’achevaient dimanche à Nice, après dix jours d’épreuves qui ont attiré un public inégal, plus intéressé par les concours artistiques que par les épreuves sportives qui se déroulaient sur des sites excentrés et sans réelles têtes d’affiche. La ministre déléguée chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui a, peu avant la cérémonie officielle de clôture, déploré ce manque d’engouement du public et la faible audience médiatique de cet événement auquel participaient "2.749 compétiteurs" issus de 54 nations, selon les derniers chiffres fournis par les organisateurs. Selon la ministre, "il n’y a que la France", parmi les 77 membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, "qui ne prend pas conscience de l’importance de ces grandes...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...

Pages

(Nigerdiaspora 19/06/13)
Une équipe de reportage de la chaîne Al Jazeera est entrée sans autorisation en territoire nigérien pour y effectuer des reportages sur l’afflux des refugiés nigérians au Niger. Suite à cette affaire, le ministre en charge de la Communication a tenu à apporter quelques éléments d’informations. Ainsi M. Salifou Labo Bouché, a déclaré qu’aucun journaliste n’a été arrêté par les Forces de défense et de sécurité au Niger. « Bien qu’ils n’aient pas d’autorisation de tourner au Niger, la police ne les a pas arrêtés. Ils ont juste été interrogés sur le but de leur entrée au Niger avant d’être relâchés », a déclaré le ministre en charge de la communication. Le ministre Salifou Labo Bouché a même donné la...
(Medianiger 19/06/13)
Reporters sans frontières est soulagée par la libération, le 17 juin 2013, des trois journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera et de leur chauffeur, interpellés deux jours plus tôt près de la ville de Zinder (Sud-Est). Les autorités leur reprochaient de travailler sans accréditatio "Nous étions préoccupés par la situation des quatre employés d'Al-Jazeera, et sommes heureux qu'une une issue favorable ait été trouvée. Il est choquant qu'un simple problème administratif puisse valoir à des journalistes trois jours de détention, la saisie de leur matériel et la confiscation momentanée de leurs téléphones", a déclaré l'organisation. "En dépit de quelques problèmes persistants, le Niger a démontré ces dernières années beaucoup de respect pour les journalistes et la liberté de l'information. Nous...
(Nigerdiaspora 19/06/13)
La police nigérienne a interpelé, le lundi 17 juin dernier, dans la région de Diffa (extrême-est, frontière avec le Nigéria), une équipe de reporters de la chaîne qatarie Al-Jazeera, sans autorisation de tournage, et leur matériel saisi pour les besoins d'enquête, apprend-on mardi à Niamey de source officielle. Selon le ministre nigérien en charge de la Communication, M. Salifou Labo Bouché, dans un point de presse mardi, ces journalistes, au nombre de trois et leur chauffeur, ont été interceptés par les Forces de défense et de sécurité, en tournage, dans la région de Diffa, en territoire nigérien, sans aucune autorisation. "Pour venir tourner au Niger, il faut une autorisation du ministère en charge de la Communication, ce qu'ils n'ont pas",...
(Burkina24 14/06/13)
Nous l’avions déjà dit : la langue française est en déclin. La francophonie reste une notion abstraite et son rayonnement sur le monde n’est plus que le reflet d’une splendeur passé jadis aidée par le fait colonial. Guidé par un sursaut de nationalisme linguistique et d’identité culturelle les peuples africains se referment ou effarouchent la langue de Molière en créant un français populaire à la sauce africaine. Désormais classé à la cinquième place dans le monde le français fait face à une concurrence dont la plus menaçante est l’anglais qui pollue désormais le vocabulaire francophone. La langue française des élégances classiques et des références littéraires semble confrontée à une simplification et une ouverture forcée pour intégrer les autres langues si...
(Nigerdiaspora 13/06/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane, a reçu mardi après-midi à son cabinet, les cinéastes nigériens ayant participé à la première édition du Grand prix africain du cinéma, de la télévision et des TIC (GPACT) à Abidjan en Côte d'Ivoire du 5 au 9 juin dernier. Nos représentants, Moussa Hamadou Djingarey, et Sani Magori sont revenus avec deux trophées. Au sortir des compétitions, Moussa Hamadou Djingarey a reçu le prix du meilleur scénario pour son film «Mon retour au pays» alors que Sani Magori a obtenu le prix spécial du jury pour son film «Kukan Kurcia ou le cri de la tourterelle». En recevant les trophées, le ministre de la Jeunesse, des...
(Mediapart 07/06/13)
Le projet d’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de la vieille ville d’Agadez est prévu au mois de juin 2013. Cette annonce a été faite par M. Kounou Hassan, ministre de la jeunesse des sports et de la culture lors d’une communication faite lors du dernier Conseil des ministres. L’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité conférera le « label international » qui rehaussera l’image de marque du Niger. L’aboutissement de ce projet procurera également des retombées économiques inestimables aux populations nigériennes en générale et celles de la région d’Agadez en particulier. Grâce à l’inscription de cette ville sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, des activités touristiques, commerciales, artisanales connaîtront davantage des lendemains...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Du 9 mai au 8 juin 2014 aura lieu à Dakar, au Sénégal, la Biennale de l'art africain contemporain. Ce festival, qui accueillera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde, lance un appel à candidatures pour l'exposition internationale Dak'Art 2014. Les artistes contemporains africains et de la diaspora africaine peuvent poser leur candidature jusqu'au 15 septembre 2013. Ce festival est l'un des plus grands rendez-vous dédiés à l'art africain contemporain. La onzième édition regroupera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde. Ce sera un moment important de réflexion sur les métiers de l'art. « Si autrefois, les artistes traitaient directement avec leurs clients, le marché de l'art tel...
(Le Sahel 29/05/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane a offert, lundi dernier, un dîner en l'honneur de la délégation des cinéastes turcs en fin de mission dans notre pays. Ces derniers avaient séjourné dans notre pays dans le cadre de la deuxième édition de la semaine des films Turcs à Niamey qui s'est déroulée du 15 au 28 mai. Au cours de ce dîner, le directeur général du centre national de la cinématographie (CNCN) du Niger, M. Ali Damba a décliné, le protocole de bonne intention signé entre le CNCN et l'union professionnelle des producteurs des films de cinéma et de télévision (TESIYAP) de la Turquie. Ce protocole a été convenu d'un commun accord...
(Medianiger 22/05/13)
A l’instar de la communauté internationale, les musées du Niger célèbrent ce 18 mai 2013, la 36ème Journée internationale des musées (JIM). A Niamey, le Musée National Boubou Hama (MNBH) en collaboration avec le Réseau des journalistes pour la promotion du Musée National Boubou Hama (RJP- MNBH) ont mis a profit cette journée pour organiser plusieurs séries d’activités à l’intention des populations et notamment les jeunes de la ville de Niamey et des quartiers environnants. Vu l’importance de cette journée, les populations de Niamey, la Communauté Scolaire et Universitaire ont massivement pris d’assaut le Musée National afin de prendre part aux festivités innovantes organisées pour la circonstance. Plusieurs innovations ont caractérisé la célébration de cette journée au Musée National Boubou...
(Medianiger 16/05/13)
L’ONG WaterAid sensibilise depuis le 14 mai 2013 les hommes des medias du Niger aux techniques de plaidoyers. Cette formation de trois (3) jours vise à davantage outiller les journalistes dans le cadre de la diffusion d’une information en plaidoyer pour le secteur eau, hygiène et assainissement afin de soutenir les actions et politiques de développement au Niger. Cet atelier initié par l'Ong WaterAid à l’intention des professionnels des medias du Niger vise à permettre à ces derniers de bien jouer leur rôle dans la sensibilisation de la population sur le secteur eau, hygiène et assainissement. Cette formation permettra aussi aux journalistes de comprendre le plaidoyer et aussi son concept. Les journalistes auront également à maîtriser les outils et méthodes...
(APA 08/05/13)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) Un conclave va réunir du 21 au 22 mai prochain à Tunis, les Chefs traditionnels africains pour débattre de ‘’paix et développement’’ en Afrique. Initié par le Forum des Rois, Sultans, Cheicks, Princes, Chefs Traditionnels et Sages d'Afrique, dirigé par Sa Majesté Jean Gervais Tchiffi Zié et l'organisation, Alliance Noire Universelle, ce conclave va réunir les ministres de l'intérieur de la Tunisie, du Maroc, de l'Algérie, de la Libye, de la Mauritanie, de l'Egypte, du Mali et du Niger. Des experts africains tels que Boubeye Maïga et Essy Amara ainsi que des institutions financières internationales notamment la Banque mondiale (BM), le Fond monétaire international (FMI), la Banque africaine de développement (BAD), l'Union européenne (UE), l'ONU et l'Union...
(Soir Info 19/04/13)
Les mamans de Côte d'Ivoire et d’Afrique seront célébrées à la clôture du Salon africain de la femme (Saf), le 25 mai 2013, au Plateau, lors d'un dîner gala. Le Saf organisé par la structure d' événementiel et de communication Ozivoire et destiné à la femme âgée de 18 ans et plus, ouvrira ses portes au grand public, du 22 au 25 mai 2013, à la Caistab. Ces informations ont été données par la directrice générale de la structure organisatrice, Marie Thérèse Boua, lorsqu’elle était face à la presse, récemment, à Cocody. Selon elle, ce salon sera un espace ou la cible trouvera des réponses à toutes ses préoccupations concernant la mode et le style, la beauté et l’esthétique, la...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
(22 Septembre 20/02/13)
La situation que vit actuellement notre pays, ne permet pas l’organisation de manifestations populaires du genre festival de musique Amputée des activités à forte capacité de mobilisation populaire, la Fondation Festival sur le Niger fidèle a son engagement d’entreprise citoyenne, a organisé du 12 au 17 février 2013, dans le cadre d’une édition spéciale du Festival sur le Niger, un colloque international sur le thème : Culture et gouvernance. «Nous avons décidé cette année d’organiser une édition spéciale du Festival sur le Niger sur le thème générique des cultures en résistance pour la paix et la réconciliation nationale. Comme, vous le savez, il n’y a eu aucune manifestation a caractère festif dans le cadre de cette édition, qui a été...
(22 Septembre 19/02/13)
La Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO) a tenu son assemblée générale extraordinaire les 13 et 14 février derniers à Ouagadougou. Cette AG avait pour but, d’une part, de permettre au bureau sortant de dresser son bilan et, d’autre part, de procéder au renouvellement des instances de la Confédération dont le comité exécutif. Un renouvellement qui se fera difficilement dans la mesure où après plusieurs heures, voire des jours de tractation, aucun consensus n’a été trouvé entre les candidats en lice. Le Niger, l’un des pays candidats, a tout simplement décidé de claquer la porte. 14 février 2013, au moment où les amoureux célébraient leur amour, les délégations de la Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO),...

Pages

(RFI 24/11/17)
Près de 500 migrants, dont la moitié mineurs, ont été sauvés par une opération d'Interpol. L'organisation internationale de police criminelle l'a annoncé jeudi 23 novembre par communiqué. L'opération « Epervier » a été menée simultanément dans cinq pays d'Afrique de l'Ouest. Tchad, Mali, Mauritanie, Niger et Sénégal… C'est à travers tout le Sahel qu'Interpol a mené son opération entre le 6 et le 10 novembre. Au total, 40 trafiquants ont été arrêtés. Ils seront poursuivis pour « traite des êtres humains, travail forcé et exploitation d'enfants ». Mendicité, prostitution, travaux forcés... La liste des activités imposées à leurs victimes est longue. Interpol n'a néanmoins pas communiqué sur les nationalités de ces trafiquants ni sur les juridictions devant lesquelles ils devraient...
(Jeune Afrique 23/11/17)
Si l’œuvre, la démarche et les pratiques du vibrionnant « mage blanc » font encore polémique, l’ethnocinéaste Jean Rouch est célébré partout pour les 100 ans de sa naissance. Comment aurait-il accueilli l’hommage de son vivant ? Dans un grand éclat de rire ? Filmant la mine compassée des visiteurs se rendant aux multiples expositions fêtant son centenaire ? Documentant cet étrange culte voué au grand homme, en maître de l’ethnofiction ? Jean Rouch, le disparu, est partout. À Paris d’abord : au CNRS, qui présente des photogrammes tirés de ses films, à la BnF, surtout, qui propose une déambulation très riche autour de « l’homme-cinéma », qui s’est éteint sur une route nigérienne en 2004… Sans compter d’innombrables projections, conférences, ateliers qu’un site internet...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(RFI 20/11/17)
Cinq ans de prison ont été requis contre des trois responsables d'un collectif d'organisations de la société civile. Ils sont poursuivis pour « participation à une manifestation interdite », « attroupement armé », « vol et complicité de vol ». Ils avaient participé à manifestation le 29 octobre à Niamey contre la loi de finances 2018. Le verdict du procès sera rendu dans une semaine. Ils sont au total quinze personnes, dont les trois acteurs de la société civile, à comparaitre devant le juge. Abass Abdoul Aziz Tanko, Abdoulaye Harouna, Djibo Issa, ont tous plaidé non-coupable des faits qui leurs sont reprochés : « participation à une manifestation interdite », « attroupement armé », « vol et complicité de vol...
(La Tribune 18/11/17)
Le gouvernement nigérien organise une conférence à Paris avec ses partenaires techniques et financiers, la Banque mondiale et le PNUD notamment, pour une levée de Fonds destinée à financer le plan de développement économique et social du pays. Une opération de séduction pour vendre les opportunités d’investissement au Niger les 13 et 14 décembre prochain. Porte ouverte sur « les secteurs porteurs » nigériens. En partenariat avec la Banque Mondiale et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Niger organise une conférence « de la Renaissance » sous le thème « Un Niger renaissant pour un peuple prospère » les 13 et 14 décembre à l'hôtel Méridien Etoile dans la capitale française. L'enjeu de cette opération de...
(RFI 18/11/17)
Trente-sept ministres des Affaires étrangères africains se sont réunis ce vendredi 17 novembre à Washington à l’invitation du secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson. Il s’agissait du premier grand rendez-vous diplomatique entre l’administration Trump et le continent. Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, ancien patron d’une grande compagnie pétrolière, a résolument orienté les débats sur le développement économique et les investissements. Mais le préalable pour assurer le développement c’est la sécurité. Et les Africains ont insisté sur la question du Sahel. Soulemane Zeraboussa, ministre du Commerce, représentait la Côte d’ivoire à ce rendez vous : « Nous souhaitons que les Etats Unis en fassent plus pour le G5 Sahel. Nous en parlons avec beaucoup...
(Jeune Afrique 17/11/17)
La diffusion d'une vidéo montrant des migrants subsahariens être vendus comme des esclaves en Libye a provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnalités africaines, politiques ou du monde de la culture, ont dit leur dégoût et réclament des actions. En août 2017, CNN prend connaissance d’une vidéo tournée quelque part en Libye sur laquelle on peut voir des surbsahariens être vendus aux enchères comme des esclaves. Un homme peut-être « acheté » pour 1 200 dinars libyens – soit l’équivalent de 800 dollars… Après la diffusion de cette vidéo, les réactions ont été nombreuses. Parmi elles, plusieurs personnalités africaines. • Alpha Blondy : « Messieurs les présidents, nous sommes stupéfaits par votre silence » Le célèbre chanteur de...
(Le Point 16/11/17)
Le pays a décidé de se retirer purement et simplement de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives. Le moins que l'on puisse dire est que sa suspension le mois passé de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) «  pour progrès insuffisants  » n'a pas du tout été du goût des autorités de Niamey. Alors, le pays s'est purement et simplement retiré de l'institution, a annoncé le ministre des Mines, Barazé Moussa, au cours d'une conférence de presse. Des efforts, mais peut mieux faire Dans une correspondance datant du 25 octobre dernier, le conseil d'administration de l'ITIE avait, tout en saluant la position de pionnier que le Niger a occupée pour un pays qui est le...
(Jeune Afrique 16/11/17)
La ministre française des Armées était à Dakar au Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Mise en place de la force conjointe du G5 Sahel, évolution de l'opération Barkhane, lutte contre le terrorisme... Florence Parly répond aux questions de Jeune Afrique. C’était sa première visite à Dakar en tant que ministre des Armées. Les 13 et 14 novembre, Florence Parly, 54 ans, s’est rendue dans la capitale sénégalaise pour assister à la quatrième édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, organisé avec le soutien des autorités françaises. Elle y a notamment rencontré les présidents sénégalais et malien, Macky Sall et Ibrahim Boubacar Keïta, avec lesquels il a largement été question de...
(RFI 14/11/17)
L'Initiative pour la transparence des industries extractives regrette que le Niger ait décidé de se retirer de cet organisme de certification. Fin octobre l'ITIE, avait décidé de suspendre le pays « pour progrès insuffisants ». En réaction, le Niger a annoncé dimanche 12 novembre qu'il quittait l'ITIE. La décision a été notifiée ce lundi à l'organisme et prend effet immédiatement. Le ministre nigérien des Mines, Hassane Barazé Moussa, justifie cette mesure par la décision « injuste » de l’organisme. Sur les sept pays que l'Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) a décidé de suspendre récemment...
(RFI 14/11/17)
Plus d’un mois après une embuscade qui a coûté la vie à quatre soldats américains au Niger, Washington réaffirme son engagement sur le continent. A deux jours d’une importante rencontre à Washington entre le département d’État américain et les ministres des Affaires étrangères de 37 pays africains, le département d'État a évoqué l'incident. Selon Donald Yamamoto, en charge des dossiers Afrique au département d’État, les Etats-Unis sont là pour soutenir les pays africains. Rappelons que la mort de ces soldats lors d’une embuscade près de la frontière malienne avait suscité une polémique.
(Le Point 14/11/17)
Avec le flot incessant des migrants, entre clandestinité, traques de la police et essais de reconversion, des tranches de vie où risque et mort se côtoient au quotidien. « Passeurs », « Coxeur », « chef de ghetto »… Toutes ces activités liées à l'immigration ont permis l'enrichissement de nombreuses personnes à Agadez, dans le nord du Niger, jusqu'au printemps 2015 quand l'Assemblée nationale a adopté une loi pour lutter contre le trafic illicite de migrants. Depuis, la pratique de ces métiers est passible d'emprisonnement. Si de nombreuses personnes ont arrêté leurs activités, d'autres s'habituent à travailler dans l'illégalité. Oumar et sa vie de passeur Derrière un grand portail gris clair, Oumar*, coxeur et passeur agadézien, présente son ancien ghetto...
(Le Monde 13/11/17)
Pour le ministre nigérien de la défense, les rivalités communautaires, le manque de confiance en l’Etat et les trafics illicites profitent aux terroristes. La bande sahélo-saharienne est au cœur des préoccupations sécuritaires des pays occidentaux mais les moyens engagés sont-ils à la hauteur de l’enjeu ? Alors que la force régionale du G5 Sahel se met en place et que des enquêteurs américains se sont rendus, dimanche 12 novembre, sur le site où quatre de leurs soldats ont été tués début octobre, le ministre nigérien de la défense, Kalla Moutari, s’exprime dans un entretien au Monde Afrique. Kalla Moutari estime que les forces armées nigériennes ainsi que celles de pays alliés, tels que la France et les Etats-Unis, ne sont...
(Le Monde 10/11/17)
Dans le nord du pays, l’Organisation internationale pour les migrations propose un rapatriement aux migrants refoulés d’Algérie ou fuyant la Libye. Baccari Couly ne prête guère attention aux clameurs qui s’élèvent de la cour. Le jeune migrant est trop concentré sur son récit, poignant, douloureux : l’histoire d’un rêve européen brisé en Libye. Tout à l’heure, il sortira rejoindre ses compagnons qui tapent le ballon dans la poussière du centre de transit de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Agadez, la « capitale » du pays touareg, dans le nord du Niger. Mais pour l’instant, il est sagement assis dans la pénombre d’une pièce. Visage maigre, habillé d’un survêtement, il narre sa pathétique odyssée avec force détails, impatient de...
(Jeune Afrique 10/11/17)
Samira Sabou, la trentaine, est une journaliste nigérienne. Jusqu’en octobre, elle travaillait dans une structure étatique, l’Office national d’édition et de presse (Onep), à Niamey. Mme Sabou a le sens de l’humour. Si tel n’était pas le cas, elle n’aurait pas publié sur sa page Facebook une photo où on la voit posant comme le président Mahamadou Issoufou. Comment ? Debout entre deux fauteuils sur lesquels il prend appui, la jambe droite croisée sur la jambe gauche. Cette photo du président nigérien avait été publiée par un journal australien. D’autres petits malins ne se sont pas privés de l’imiter. L’un de ces rigolos a même posté la photo d’une créature inattendue : un pigeon photographié debout, la patte droite posée sur la...
(RFI 09/11/17)
Au Sahel, l'opération Hawbi, « Vache noire », débutée la 27 octobre, se termine dans la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger, le 11 novembre, plus exactement dans une zone s'étendant entre Anssongo et Dori. Il s'agit de la première opération de la force conjointe du G5 Sahel, lancée au mois de juillet dernier. Selon l'armée française, cette vaste opération de « contrôle de zone » a réuni 350 soldats du Burkina, 200 soldats nigériens et 200 militaires maliens. Barkhane était toujours présente en appui avec 180 militaires, mais assure vouloir s’effacer petit à petit au profit des partenaires locaux. Un véritable défi pour les pays de la région. De notre envoyé spécial...
(La Tribune 08/11/17)
Le lancement de la première opération de la force anti-terroriste du G5 Sahel ce 31 octobre au Mali, au Burkina Faso et au Niger, avait suscité beaucoup d’espoir. Mais c’était sans compter sur la dure réalité du terrain. Les 500 militaires mobilisés dans le cadre de cette opération baptisée « Hawbi » butent en effet sur de sérieux « problèmes logistiques ». Détails. Des opérations ciblées aux conséquences désastreuses pour l'ennemi... Sur le papier, le plan d'attaque de la première opération de la force conjointe du G5Sahel, lancée ce 31 octobre au Mali...
(La Tribune 07/11/17)
L’attaque du 4 octobre dernier a eu pour conséquence de faire fléchir la position de Niamey sur l’armement des drones basés sur son territoire. Une décision qui pourrait changer la donne tactique dans le Sahel, vu que les drones basés à Agadez patrouillent entre le nord-Mali et le Sud libyen. Les Etats Unis viennent de passer un nouveau cap dans leur présence militaire au Niger. En effet, les autorités nigériennes viennent de donner leur feu vert au Pentagone pour qu'il puisse armer ses drones en patrouille sur place. Cette mesure concerne les appareils basés à l'aéroport d'Agadez (nord), point de départ des drones pour surveiller la zone sahélienne s'étendant entre le Mali et la Libye. Renforcement du contrôle aérien La...
(La Tribune 07/11/17)
Le Niger compte relancer les négociations sur l'acheminement de son pétrole brut via le pipeline Tchad-Cameroun en 2018, a-t-on appris du ministre nigérien des finances. D'après le responsable gouvernemental, cette option s'avère moins coûteuse pour le pays par rapport au pipeline Niger-Bénin. A partir de 2018, les autorités nigériennes voudraient acheminer leur pétrole brut via le pipeline Tchad-Cameroun lequel à leurs yeux est le plus court pour le convoi. Dans cette perspective, le Niger vient de révéler qu'il comptait relancer les discussions afin de concrétiser ce projet. L'information a été révélée par le ministre nigérien des finances, Hassoumi Massaoudou. « Dans un premier temps, il s'agit de 60 000 barils par jour; et il fallait pour la valoriser, choisir le...
(Le Point 07/11/17)
Réalisatrice du documentaire "L'arbre sans fruit" sur les difficultés des femmes qui ne peuvent pas procréer, Aïcha Macky témoigne. C'est sa 41e récompense. Cette fois, c'est une étoile, celle de la SCAM (Société civile des auteurs multimédias), qui distingue chaque année les 30 meilleurs films documentaires et les auteurs qui brillent par leur « audace » et par leur « courage ». Aïcha Macky, 35 ans, yeux noirs perçants et gestes graciles, ne boude pas son plaisir. Elle est la seule Africaine à figurer dans le palmarès 2017 des étoiles de la SCAM. Sous son long manteau noir, elle porte une tenue traditionnelle blanche ornée de motifs géométriques oranges et verts : les couleurs du Niger. La jeune femme, originaire...

Pages