Jeudi 22 Février 2018

Niger

(Nigerdiaspora 01/07/13)
Le Niger, pays sahélien, avec une superficie de 1 267 000 km2 et une population estimée à 16 millions d'habitants, dont 62% vivant en dessous du seuil de pauvreté, connait depuis des décennies des crises alimentaires chroniques, conséquences, notamment, de l'austérité du climat, des sécheresses récurrentes, des attaques acridiennes. Depuis quelques semaines, la campagne agricole 2013-2014 s'installe timidement sur le territoire national. Plusieurs villages ont d'ores déjà semé, d'autres ont entamé le premier cerclage. En prélude à cette campagne, le ministre nigérien en charge de l'Agriculture, M. Oua Saidou, était en fin de semaine dans ses différents services techniques à Niamey pour s'enquérir de visu le niveau des préparatifs de la saison qui, selon les techniciens, s'annonce prometteuse cette année...
(Nigerdiaspora 01/07/13)
Le Niger, pays sahélien, avec une superficie de 1 267 000 km2 et une population estimée à 16 millions d'habitants, dont 62% vivant en dessous du seuil de pauvreté, connait depuis des décennies des crises alimentaires chroniques, conséquences, notamment, de l'austérité du climat, des sécheresses récurrentes, des attaques acridiennes. Depuis quelques semaines, la campagne agricole 2013-2014 s'installe timidement sur le territoire national. Plusieurs villages ont d'ores déjà semé, d'autres ont entamé le premier cerclage. En prélude à cette campagne, le ministre nigérien en charge de l'Agriculture, M. Oua Saidou, était en fin de semaine dans ses différents services techniques à Niamey pour s'enquérir de visu le niveau des préparatifs de la saison qui, selon les techniciens, s'annonce prometteuse cette année...
(Le Quotidien du Peuple 01/07/13)
Une semaine avant le début du jeûne de ramadan, attendu la semaine prochaine, les Nigériens commencent déjà à vivre dans leur chair les affres de la flambée des prix des produits de première nécessité. Comme d'habitude, en cette veille du mois béni de ramadan, les commerçants, sans aucun scrupule, seuls maitres de la situation, profitent de la forte demande, pour s'adonner à une spéculation des prix de certains produits de première nécessité, tels que les céréales, le sucre, les légumes et fruits, la viande et le poisson, les condiments. Ceci est pratiqué, au nez et à la barbe des autorités compétentes, et en dépit de tous les engagements pris par leurs différents syndicats, de diminuer ou garder à l'état, pour...
(AFP 30/06/13)
Johannesburg (AFP) - Le président américain Barack Obama, en visite en Afrique du Sud, doit annoncer dimanche un plan de sept milliards de dollars destiné à faciliter l'accès à l'électricité en Afrique sub-saharienne, a déclaré la Maison Blanche. M. Obama doit annoncer cette initiative sur cinq ans, baptisée "Power Africa", lors d'un discours à 18H00 (16H00 GMT) à l'Université du Cap (UCT). Power Africa est décrit par la Maison Blanche comme "une nouvelle initiative visant à doubler l'accès à l'électricité en Afrique subsaharienne". "Plus des deux tiers de la population de l'Afrique subsaharienne vivent sans électricité, et plus de 85% des habitants des zones rurales n'y ont pas accès. Africa Power va s'appuyer sur l'énorme potentiel énergétique de Afrique, y...
(Le Soleil 29/06/13)
Adversaires en finale pour le tournoi en équipe de la 6ème édition du Tolac de Dakar, le Sénégal et le Niger ont confirmé leur suprématie, en plaçant hier, chacun 3 lutteurs en finale pour les compétitions individuelles. Après avoir obtenu son ticket pour la finale en équipe, le Sénégal a réussi à placer hier, au deuxième jour du Tolac de Dakar, 3 de ses lutteurs pour disputer les ultimes confrontations en compétitions individuelles. Et c’est le jeune Moussa Faye (66 kg), le successeur de Cheikh Ndiaye, qui a montré la voie à ses autres coéquipiers en étant le premier lutteur sénégalais qualifié en finale. Après avoir disposé de Carlitos Tutu de la Guinée Bissau et franchi sans grandes difficultés l’étape...
(AgoraVox 28/06/13)
L’agression de l’OTAN contre la Libye (productrice de pétrole), l’intervention de la France au Mali (or et uranium), la construction d’une base militaire étasunienne au Niger (uranium) et l’encerclement de l’Algérie (pétrole et gaz) sont des chaînons de la stratégie qui vise, devant la crise du capitalisme mondial, à intensifier l’exploitation des travailleurs et le pillage des ressources naturelles de l’Afrique. Le journaliste Dan Glazebrook, qui écrit dans des journaux comme The Guardian, The Independent et The Morning Star, a publié un article dans l’hebdomadaire cairote Al-Ahram Weekly dans lequel il dénonce cette conspiration. Dan Glazebrook commence par rappeler que l’Occident draine chaque année des milliers de millions de dollars provenant du service de la dette, des bénéfices provenant des...
(Le Sahel 28/06/13)
Le Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey, hier en début de soirée, en provenance de Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale où il a effectué une visite d'amitié et de travail de 72 heures. A sa descente d'avion, le Chef de l'Etat a été accueilli à l'Aéroport international Diori Hamani de Niamey par le Premier ministre, SEM. Brigi Rafini, et salué par les membres du gouvernement. Avant de quitter Malabo, le Président de la République et son homologue équato-guinéen, SEM. Obiang Nguema Bazogo, ont eu une séance de travail à l'issue de laquelle a été rendu public le communiqué conjoint sanctionnant la visite du Chef de l'Etat en terre équato-guinéenne (Lire l'intégralité en...
(TamTam Info 28/06/13)
Le ministre d'Etat, ministre des Mines et du Développement Industriel, M. Omar Hamidou Tchiana, et le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel, M. Kandeh K. Yumkella, ont procédé, mercredi dernier à Vienne en Autriche, à la signature d'une déclaration conjointe portant notamment sur le développement et la mise en œuvre du Programme-Pays du Niger. Ils ont également convenu de l'approbation, le 4 juillet prochain, de la première composante de ce programme pays dont le montant s'élève à 12.406.270 dollars US. Cette composante est intitulée : ''Le développement des agro industries et de l'agrobusiness autour des chaînes de valeur de la viande, du lait et du niébé (programme 3 ADI)''. Aux termes de cette déclaration conjointe,...
(TamTam Info 28/06/13)
Il aura fallu qu’un journal de la place cite cette petite phrase qu’il attribue à l’ancien président Tandja Mamadou : « adawa shi tana taré da shi » pour que certains esprit y voient le président du Lumana africa. Pour cette fois, Hama Amadou n’est pas resté passif. Il a frappé à 2 portes pour tirer cette affaire. D’abord, il rencontre le président Issoufou avant de taper à la porte de Tandja Mamadou le vendredi 21 Juin 2013 dans les environs de midi selon nos sources. A son premier interlocuteur, le président du MODEN Lumana aurait demandé le sens de toutes les attaques dont il est l’objet de la part des publications proches du parti au pouvoir. Hama profiterait de...
(AFP 28/06/13)
L'envoyé spécial de l'ONU pour le Sahel Romano Prodi a appelé mercredi le Conseil de sécurité à "ne pas oublier le Sahel" sous peine de voir surgir dans cette région d'autres crises semblables à celle du Mali. "N'oubliez pas le Sahel si vous ne voulez pas avoir d'autres Malis", a lancé M. Prodi aux ambassadeurs des 15 pays membres réunis pour des consultations sur ce dossier. Il a aussi "appelé la communauté internationale à se montrer aussi généreuse pour le Sahel qu'elle l'a été envers le Mali". "La situation au Mali est symptomatique de ce qui arrivera dans d'autres parties du Sahel si une réponse rapide n'est pas donnée aux défis qu'affronte la région", a-t-il expliqué. Inversement, "le succès ou...
(Nigerdiaspora 28/06/13)
27 Jui 2013 Publié dans AGRICULTURE. Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Imprimer E-mail Add new comment Une initiative multidonateurs d'une durée de cinq ans et dotée d'une enveloppe de 6 millions d'euros visant à intensifier l'agriculture a réalisé des hausses de rendements allant jusqu'à 100 pour cent dans plus de la moitié des villages du Niger, a déclaré la FAO aujourd'hui, à la veille d'une réunion de haut niveau sur les efforts renouvelés d'élimination de la faim en Afrique, au cours de laquelle le Niger présentera sa nouvelle stratégie de réduction de la faim. Selon les dernières statistiques de la FAO sur la faim, au cours des 20 dernières années, le...
(Le Sahel 27/06/13)
Composé chimique, biochimique ou naturel, la drogue est un produit nocif pour l'organisme humain et animal qui entrave les activités neuronales et perturbe les activités de la communication. Le phénomène de la consommation de cette substance qui se présente sous diverses formes n'est pas nouveau, mais l'ampleur prise par ce phénomène est telle que la communauté internationale a décidé d'instituer la journée internationale de la lutte contre l'abus des substances illicites et des drogues. La célébration de cette journée le 26 juin de chaque année a donné lieu à plusieurs activités dans notre pays dont l'incinération des drogues saisies au cours de l'année. La cérémonie s'est déroulée, hier à une vingtaine de Km de Niamey, sous la présidence du ministre...
(TamTam Info 27/06/13)
Le Niger et la Banque mondiale ont signé des conventions portant sur une enveloppe de 125 millions de dollars (65 milliards f CFA) dédiées au développement communautaire et au financement de la croissance économique. Selon le ministère du plan, le montant se compose de 45 millions de dollars, sous forme de dons pour le financement de la 3ème phrase du programme d’action communautaire, tandis que 50 millions de dollars seront consacrés à l’appui budgétaire. De même, une enveloppe de 30 millions de dollars est prévue pour le financement du projet de développement des compétences pour la croissance économique. Une façon pour la Banque mondiale d’encourager le Niger pour les progrès enregistrés depuis le retour de la démocratie dans le pays...
(TamTam Info 27/06/13)
Il y a vraisemblablement erreur ou manipulation. Le capitaine Sidikou Aboubacar n’en revient pas encore. Sa famille et ses innombrables amis non plus. Convoqué devant le juge pour apporter sa part de témoignage dans la rocambolesque évasion du terroriste Chérif Chebani, le capitaine fut surpris de se voir coller un mandat dépôt. Vite pensé, vite fait, on le transféra à la maison d’arrêt de Say où il continue à chercher en vain l’explication de son incarcération. Régisseur de la maison d’arrêt de Kollo, il avait eu, jusqu’à son procès en assises, la charge d’assurer la détention du redoutable terroriste. Après son procès et la condamnation qui s’en est suivie, Chebani est curieusement conduit, non pas à Kollo mais à la...
(Le Sahel 27/06/13)
Arrivé mardi dernier à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, le Président de la République, SE M. Issoufou Mahamadou poursuit dans ce pays une visite d'amitié et de travail. La Guinée équatoriale qui est située géographiquement au sud du Cameroun et du Gabon est un Etat maritime enclavé par excellence dans le Golfe de Guinée. La découverte au début des années 90 d'un important gisement off shore d'hydrocarbures a fait aujourd'hui de cette ancienne colonie portugaise d'Afrique un véritable « Emirat pétrolier » posé dans la vaste forêt équatoriale. C'est justement l'un des fleurons de cette industrie pétrochimique du pays que le Président de la République Issoufou Mahamadou a visité hier mercredi en compagnie de sa délégation et du ministre...
(Nigerdiaspora 27/06/13)
Les tractations pour la formation du prochain gouvernement se poursuivent. Dans les salons feutrés de la capitale, l’heure est aux conciliabules, ou disons à la zizanie. On se jette des peaux de banane, on s’invective, on se chamaille ; à l’épreuve du remaniement, l’ambiance au sein des formations politiques de la majorité laisse à désirer. C’est au niveau des deux principales formations de la majorité que les divergences sont plus manifestes. Tout d’abord, au niveau du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) du Président de la République, Issoufou Mahamadou où l’hostilité à la vieille garde serait de plus en plus exprimée. Au niveau du bureau politique national du parti rose, les rénovateurs semblent prendre le dessus et...
(Le Sahel 27/06/13)
Les membres du comité de pilotage du projet Modernisation de l'Etat et décentralisation au Niger (MEDEN) ont tenu, mardi dernier, la seconde session ordinaire dudit comité. Réunis autour du Haut Commissaire à la modernisation de l'Etat M. Amadou Saley Oumarou, président du comité, les participants se sont penchés sur le premier semestre de la mise en œuvre du MEDEN. Le projet d'une durée de trois (3) ans est doté d'un fonds de d'un (1) million d'euros soit 655 millions de FCFA. Il vise essentiellement quatre objectifs à savoir renforcer les capacités des institutions publiques et administratives de l'Etat au niveau local, accompagner la décentralisation et le processus de planification aux niveaux régional et local par l'élaboration d'outils et d'actions permettant...
(Nigerdiaspora 27/06/13)
Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Abdallah Wafy, du Niger, comme son Représentant spécial adjoint pour la République démocratique du Congo (RDC), où il sera à la tête de la composante « état de droit » de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO). M. Wafy remplace Mme Leila Zerrougui, de l’Algérie, qui a pris ses fonctions de Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, en août 2012. M. Wafy assurait, depuis septembre 2012, l’intérim du poste auquel il est nommé aujourd’hui, en plus de ses responsabilités de Commissaire de police et Chef de la composante « police » de la MONUSCO...
(Nigerdiaspora 27/06/13)
Au lendemain de la Conférence nationale souveraine, le vent de la démocratie a soufflé dans la presque totalité des pays d’Afrique. Cette nouvelle dynamique de gestion politique est en principe, une opportunité pour les pays africaines, car, elle permet au peuple de choisir les dirigeants qu’ils souhaitent et peuvent dans le cas contraire s’en défaire à travers les urnes. Mais deux décennies après, l’espoir qu’elle a suscité s’est transformé en frustration. Nombreux sont aujourd’hui, les nostalgiques des régimes d’exception qui prônent un retour à cet ordre jugé obsolète par sa méthode de gestion politique, bien que rigide et souvent arbitraire mais qui peut renfermer des vertus en d’autre termes. Certes la démocratie a accouché du multipartisme, de la liberté d’expression,...
(Medianiger 27/06/13)
Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) au Niger a indiqué dans son Bulletin d'Information Humanitaire N°24 du 19 Juin 2013 que l’indice de vulnérabilité s’est dégradé dans 10 départements et/ou communes du Niger avec des écarts d’indices compris entre 2 et 15. La réévaluation de la situation des zones vulnérables du Niger a également révélé que le nombre des populations y vivant dans ces zones a progressé de 240 000 personnes entre novembre 2012 mai 2013. Par rapport à cet important écart, le Système d’alerte précoce et de prévention des catastrophes (SAPPC) a lors d’une présentation de la réunion du Comité élargi de concertation (CEC) expliqué que l’écart le plus faible a été enregistré à Magaria, dans...

Pages