Vendredi 20 Avril 2018

Niger

(AFP 28/02/18)
La cour de cassation du Niger a repoussé au 11 avril son délibéré prévu mercredi sur le pourvoi de l'opposant Hama Amadou, condamné à un an de prison pour un trafic de bébé, a constaté un journaliste de l'AFP. "La cour donne acte à Me Souley (l'avocat de Hama Amadou arrivé deuxième à la présidentielle de 2016) de l'exception d'inconstitutionnalité par lui soulevé (et) proroge le délibéré au 11 avril 2018", a déclaré la Cour dès l'ouverture de l'audience mercredi à Niamey. Le 31 janvier, Souley Oumarou, l'avocat de M. Amadou, avait soulevé devant cette cour "une exception d'inconstitutionnalité"...
(AFP 28/02/18)
La France va financer un projet de 6,5 milliards de FCFA (10 millions d'euros) destiné aux jeunes de Diffa, dans le sud-est du Niger, dont certains ont rejoint le groupe jihadiste Boko Haram, a indiqué mardi l'ambassade de France à Niamey. Ce projet inédit de l'Agence française de développement (AFD), dénommé "Jeunesse Diffa" vise à "lutter contre le terrorisme par le développement" et doit "contribuer à l'amélioration des conditions" et des "perspectives de vie" des jeunes de cette région aride et pauvre, proche du nord-est du Nigeria, berceau de Boko Haram, selon un communiqué de l'ambassade de France. Le projet prévoit notamment la mise en place de formations professionnelles et de créations d'emplois...
(AFP 28/02/18)
La douane nigérienne a annoncé mardi avoir saisi plus de 300.000 litres de carburant frauduleusement introduit dans le pays depuis le Nigeria voisin, au cours d'une série d'actions coups de poing dans les rues de la capitale. "L'opération s'est déjà soldée par la saisie de plus de 300.000 litres d'essence et de gasoil dans la ville de Niamey", a déclaré à la télévision le responsable de l'opération, le colonel Moumouni Bana Moussa. Des points de ventes "illicites" de carburant ont été "démantelés" et des contrevenants "ont été appréhendés", lors de l'opération, baptisée "Zéro point de vente illégal" de carburant, menée dans la capitale et ses environs, a-t-il précisé. L'opération entrera "dans sa phase ultime" dans les prochains jours pour s'attaquer...
(Jeune Afrique 28/02/18)
La ministre nigérienne du Plan revient pour Jeune Afrique sur les défis face auxquels le pays se trouve confronté : la démographie, le dérèglement climatique et la question de la démocratie. À l’issue de la conférence de la Renaissance, organisée à Paris les 13 et 14 décembre 2017, bailleurs de fonds internationaux et investisseurs privés ont promis au Niger 23 milliards de dollars pour financer son Plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021. Une manne supérieure aux 17 milliards espérés, dont la ministre du Plan, Aïchatou Kané, explique comment elle sera utilisée. Jeune Afrique : Quels sont les défis que vous entendez relever ? Aïchatou Boulama Kané : D’abord celui de la sécurité, que nous avons intégré dans notre PDES. Nous nous...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Le pays est engagé dans une course contre la montre pour éviter le décrochage. Le gouvernement, qui baisse les dépenses publiques et augmente les impôts pour tenter d'assainir les finances publiques, a d'autant plus besoin de l'aide des bailleurs internationaux que la situation sécuritaire se dégrade. Décryptage. Édito. Le Niger parviendra-t-il à se développer suffisamment pour fournir à ses millions de jeunes les emplois qui les dissuaderont de rejoindre les rangs des migrants ou ceux des terroristes ? Pourra-t-il mener de front la lutte contre Boko Haram ou l’EI et investir dans une industrie agro­alimentaire qui permettrait de créer un peu plus de valeur sur place ? Comme le prédit – ou l’espère – le FMI, sera-t-il capable de porter sa croissance...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Les élections municipales et régionales, qui devaient se tenir en 2016, ont été reportées plusieurs fois, pour des raisons techniques, affirme l'exécutif. Du côté de l'opposition, on doute que le fichier électoral biométrique promis puisse voir le jour avant 2021. «Le gouvernement s’est fixé pour objectif […] d’organiser les futures élections locales et générales dans la transparence. » Cette brève évocation des locales par Mahamadou Issoufou dans son message à la nation du 17 décembre 2017, veille du 59e anniversaire de la République, est loin d’être anodine. Les scrutins municipaux et régionaux, qui devaient se tenir en mai 2016, ont depuis été reportés quatre fois, et les mandats des élus locaux prorogés. L’exécutif évoque moult raisons : nécessité de créer un...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Le chantier du troisième pont de Niamey a commencé en décembre. Conçu, construit et financé par la Chine, l’ouvrage devrait être livré au début de 2021. Sa première pierre a été posée par Mahamadou Issoufou en avril 2017, mais c’est Zhang Lijun, l’ambassadeur de Chine au Niger, qui a annoncé, en novembre, que la construction du pont Général-Seyni-Kountché allait s’engager le mois suivant. Et pour cause. Le futur troisième pont de Niamey est financé par Pékin à hauteur de 44 milliards de F CFA (67 millions d’euros), le plus lourd investissement de la Chine au Niger. L’ouvrage va relier deux grands quartiers de l’ouest de la capitale situés de part et d’autre du fleuve Niger, à proximité du centre des...
(Jeune Afrique 28/02/18)
« Entre les principes et la réalité, il faut choisir la réalité, à condition de ne pas s’agenouiller devant elle. » La phrase est de Lénine, et le socialiste Mahamadou Issoufou aime à la répéter. Édito. Mahamadou Issoufou aime les symboles. Fin 2020-début 2021, juste avant la fin de son second mandat, il veut inaugurer le pont Général-Seyni-Kountché, le troisième sur le fleuve Niger, à Niamey. Et comme il a annoncé en avril 2017 qu’il ne modifierait pas la Constitution pour briguer un troisième mandat, ce pont peut lui permettre de passer la main de façon pacifique – un fait rarissime dans ce pays qui a connu quatre coups d’État depuis l’indépendance. Le pari est-il gagnable ? Le Niger est pris...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Le président du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR), principale coalition de partis de l'opposition nigérienne, revient pour Jeune Afrique sur l'exil d'Hama Amadou, qui « reste le chef de l'opposition » et les résultats de 2016, que l'opposition continue de contester. L’opposition semble avoir perdu plusieurs têtes d’affiche, au moins temporairement, et tente de se faire entendre en se regroupant au sein de diverses coalitions. La plus représentative, le Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR), est dirigée par Amadou Ali Djibo, dit Max, président de l’Union des Nigériens indépendants (UNI), qui a perdu le seul siège qu’elle détenait à l’Assemblée en 2016. Il...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Seini Oumarou, l’un de ses ténors, a rallié la majorité. Son leader, Hama Amadou, est en exil. L’opposition change-t-elle pour autant de visage ? Il y a tout juste deux ans, la Coalition pour l’alternance (Copa) espérait empêcher Mahamadou Issoufou d’accéder à un second mandat. Hama Amadou, chef du Mouvement démocratique nigérien pour une fédération africaine (Moden Fa Lumana Africa), bien qu’alors emprisonné, avait réuni derrière sa candidature l’ancien président Mahamane Ousmane, Seini Oumarou, le leader du Mouvement national pour la société du développement (MNSD-Nassara), ainsi qu’Amadou Boubacar Cissé, ex-ministre du Plan passé à l’opposition. Depuis, Oumarou a rejoint la majorité en août 2016, divisant les militants du MNSD. Cissé a passé la majeure partie de ses deux dernières années loin...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Engagé dans la lutte contre le terrorisme, le pays y consacre 15 % de son budget. Deux ans après sa réélection, Mahamadou Issoufou doit aussi trouver les moyens d’honorer ses promesses en matière de développement économique et social. Avec des choix loin d’être populaires. Peut-on, lorsque l’on est ministre, être jaloux d’un autre membre du gouvernement, de ses prérogatives, de son influence et, surtout, du budget de son département ? Officiellement, non. Dans son bureau du ministère de la Défense, sous une grande carte du Niger, Kalla Moutari esquisse d’ailleurs un sourire à l’évocation d’un tel cas de figure.
(Jeune Afrique 28/02/18)
Fils de l’un des plus emblématiques chefs touaregs, Mawli Dayak s’évertue à mettre en lumière la culture et la région d’Agadez pour y relancer le tourisme. Cherche-t-il à être digne d’un père élevé au rang d’icône dans la région et la ville d’Agadez – dont l’aéroport porte d’ailleurs le nom ? Sans doute. Fils aîné de Mano Dayak, décédé en 1995 dans un accident d’avion, Mawli Dayak ne peut y échapper. Émissions de radio, danses et chants traditionnels… Comme chaque année depuis vingt-deux ans, les Agadéziens ont célébré le 15 décembre 2017 la mort de celui qui reste l’un des principaux chefs de la rébellion du début des années 1990 et, plus largement, l’une des personnalités touarègues les plus charismatiques. Son...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Même si le Nigeria peine toujours à sortir de sa dépendance au pétrole, le pays voit ses perspectives économiques s'améliorer, notamment grâce à l'émergence de nouveaux acteurs dans la finance, la technologie, l’agriculture, le divertissement ou l’industrie. Un focus y sera fait à l'occasion de l'Africa CEO Forum, qui se tiendra les 26 et 27 mars à Abidjan. Des start-up de Yaba aux rizeries de Kano, en passant par le secteur automobile en plein essor, les performances d’une liste croissante de sociétés nigérianes ne sont plus liées au cours du pétrole – même si cette ressource représente encore plus de 90 % des recettes d’exportation du pays. À travers un panel inédit intitulé « La nouvelle économie nigériane », l’Africa...
(AFP 28/02/18)
Eviter la disparition du Lac Tchad: l'urgence est bien réelle, et pour y faire face, des experts réunis à son chevet ont exhumé Transaqua, un mégaprojet imaginé dans les années 80 et controversé, qui consiste à remplir l'immense oasis asséchée. L'idée, particulièrement ambitieuse, est de creuser un canal de 2.600 km depuis la République démocratique du Congo (RDC), puis à travers la Centrafrique, jusqu'au lac d'eau douce. Transaqua a été ces trois derniers jours au coeur d'une conférence organisée par le gouvernement nigérian et l'Unesco, qui a réuni des dizaines d'experts et diplomates à Abuja. Le lac Tchad - à cheval sur le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Tchad - est depuis quelques années synonyme de Boko Haram,...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Collecte, tri, recyclage, vente de sacs biodégradables… Depuis un an, Niger Bioplast fait place nette et a conquis nombre de clients. La capitale nigérienne « étouffe sous les déchets », comme l’a déploré le chef de l’État lui-même. « Il y a des ordures un peu partout, qui bouchent les caniveaux et provoquent des inondations », a ajouté Mahamadou Issoufou, invitant les habitants à assainir leur cadre de vie et tançant au passage la municipalité. Niamey produit environ 320 000 tonnes de déchets par an, dont 16 000 t de matière plastique, et la propreté de l’environnement est un chantier colossal. La société Niger Bioplast peut-elle y remédier ? Son directeur et fondateur, Sofiani Boukari, en est persuadé. Je voulais créer quelque chose,...
(APA 28/02/18)
APA-Niamey (Niger) - Les Enseignants chercheurs de l’Université Abdou Moumouni de Niamey entament ce mardi, leur deuxième semaine de grève illimitée, en vue d’exiger la dissolution de la Commission des affaires sociales et de l’ordre (CASO). Ils accusent certains membres de cette structure, un démembrement de l’Union des étudiants nigériens de l’Université de Niamey (UENUN), d’avoir agressé et tenté d’enlever l’un des leurs, début février. Les faits se sont déroulés le 7 février dernier, lorsqu’une altercation a opposé un enseignant-chercheur et quelques éléments de la CASO, structure censée jouer la police au niveau du campus universitaire. L’enseignant en question aurait, selon les étudiants, tenté de passer outre une barrière érigée pour stopper les véhicules des particuliers afin de permettre aux...
(APA 28/02/18)
APA-Niamey (Niger)- Les enseignants de écoles primaires de Niamey ont sollicité, mardi, les services du Médiateurs de la République, Me Ali Sirfi Maiga, pour mettre fin au redéploiement du surplus d’enseignants vers l’intérieur du pays. «Ce redéploiement est illégal. Il viole l’ensemble des dispositions de l’arrêté du 15 janvier 2018 signé par le ministère de l’Enseignement Primaire et les conclusions du dialogue entre le dit ministère et les syndicats, sous la facilitation de Counterpart International», explique Hamadou Maïga, Secrétaire général adjoint du Syndicat des enseignants contractuels et fonctionnaires de l’éducation de base (SYNACEB). Il s’exprimait au cours d’une audience avec le Médiateur de la République. Selon lui, ce redéploiement dénote d’une volonté du ministère d’éloigner des éléments récalcitrants pour amener...
(Jeune Afrique 28/02/18)
Un an après le lancement du programme de développement de la ville, certains chantiers sont à l’arrêt. Toutefois, la capitale de l’Aïr retrouve peu à peu sa dynamique et son âme. Assis au bord de la route, trois hommes entre deux âges sont en grande discussion. Motos et tricycles soulèvent la poussière, qui retombe lentement. Quelques chèvres cherchent pitance. Installés à quelques pas du Palais du sultan, devant leurs boutiques vides, les rares vendeurs d’artisanat ne leur prêtent aucune attention. Ils sirotent leur thé, le regard tourné vers la grande mosquée et l’oreille tendue vers un poste de radio, qu’ils écoutaient peut-être il y a un an, le 18 décembre 2016. Ils avaient alors dû entendre le discours du président...
(Xinhua 28/02/18)
Le gouvernement nigérien a décidé lundi en conseil des ministres de proroger de nouveau de trois mois l'état d'urgence dans toute la région de Diffa (est), frontalière du Nigeria, et dans celles de Tillabéry et de Tahoua (ouest), proches des frontières du Mali et du Burkina Faso, selon un communiqué officiel. Depuis quelques années, ces régions du Niger subissent des attaques à répétition de forces terroristes, notamment le groupe islamiste Boko Haram dans certaines localités de Diffa, qui agit depuis ses positions nigérianes, et de groupes terroristes venus du nord Mali dans la partie ouest du Niger, qui ont fait des centaines de victimes civiles et militaires nigériennes et autant de déplacés au Niger, au Mali et au Nigeria. Le...
(Jeune Afrique 28/02/18)
La société Tech-Innov, basée sur un principe technique simple, a pour objectif d'aider les agriculteurs à en finir avec l'arrosage manuel et, surtout à limiter le gaspillage d'eau. « Faire du téléphone un outil agricole. » Informaticien et fils de paysans, Abdou Maman Kané est bel et bien en train de réussir son pari. En 2013, il a créé son entreprise, Tech-Innov, pour commercialiser le système de télé-irrigation qu’il venait de développer afin d’alléger les corvées d’eau et d’optimiser le travail des agriculteurs. Le système est simple : un boîtier équipé d’une puce GSM est connecté au système d’irrigation et à son réseau de canalisations installés dans les champs. Pour l’activer, l’agriculteur n’a qu’à composer un code depuis son téléphone. Le...

Pages

(AFP 24/01/18)
Deux gendarmes nigériens ont été tués dans la nuit de lundi à mardi dans une attaque dans la zone de Say, dans la région de Tillabéri, dans le sud-ouest du Niger, ont indiqué mercredi des médias locaux. Ces sources ne précisent pas s'il s'agit d'attaque jihadiste ou de bandits armés. "Deux gendarmes nigériens ont été tués et sept autres blessés par des d'assaillants armés dans la nuit 22 au 23 janvier", dans le sud-ouest du Niger, a rapporté le site nigérien Actu Niger. Sept autres gendarmes ont été blessés dans cette attaque survenue près de Kokoloukou, un village situé dans le département de Say, frontalière du Burkina Faso, de même source. Une télévision locale a fait également état d'un bilan...
(Xinhua 24/01/18)
Au moins un gendarme a été tué et un autre blessé dans l'attaque de leur position par des hommes armés non identifiés, dans la nuit de lundi à mardi, à Kokolokou, département de Torodi, proche de la frontière avec le Burkina Faso, ont affirmé mardi des témoins sur place. Ils appartiennent à un détachement de la Gendarmerie ayant pour mission d'assurer la sécurité du marché local. Il est à souligner que depuis plus d'un an les positions des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) nigériennes situées dans la partie ouest du Niger (proche des frontières du Mali et du Burkina Faso) sont la cible d'attaques de terroristes venus souvent du Nord Mali, et qui ont fait plusieurs victimes parmi...
(APA 24/01/18)
APA-Niamey (Niger) - Les sociétés de transport de voyageurs du Niger ont procédé depuis dimanche à une augmentation généralisée de leurs tarifs sur les différents axes du pays, consécutivement à la mise en application de la Loi de finance 2018 imposant une Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dans le secteur. Cette nouvelle tarification serait consécutive à la mise en œuvre des dispositions de la Loi de finance 2018 qui prévoit une extension de l’assiette de la TVA au transport routier tant des marchandises que des voyageurs. Même si au niveau de ces compagnies on laisse supposer que cette nouvelle tarification est juste et correspond à la réalité économique dans ce pays qui peut se targuer de posséder un des...
(RFI 24/01/18)
Au Niger, après un premier report début janvier, le procès des militaires impliqués dans la présumée tentative de coup d'Etat de décembre 2015 s'est ouvert ce mardi matin. Une dizaine de militaires doivent être jugés ainsi qu'un civil, le fils du général Salou Souleymane, l'ancien chef d'état-major de l'armée, qui fait aussi partie des prévenus. L'affaire a éclaté en décembre 2015 quelques jours avant Noël, avec plusieurs arrestations, dans différentes unités militaires. Parmi ces arrestations, celle du commandant de la base aérienne de Niamey, celui du bataillon d'artillerie de Tillabéry, des officiers supérieurs d'une force spéciale antiterroriste logée à la présidence. Mais aussi l'ancien chef d'état-major, le général Salou Souleymane. Au total, une dizaine d'officiers sont aux mis aux arrêts,...
(Xinhua 23/01/18)
Grèves perlées des étudiants et enseignants pour arriérés de bourses pour les uns, salaires, problèmes de recrutement et résiliations abusives des contrats pour les autres ou encore interdiction d'accès aux cours aux boursiers de l'enseignement professionnel pour non-paiement par l'Etat de leurs frais de scolarité : l'éducation connaît un réel malaise au Niger. Née du bras de fer entre les autorités de tutelle et les différents acteurs de l'éducation, qui a gangrené le secteur à tous les niveaux, cette situation risque si l'on ne prend pas garde de mettre en péril le système éducatif dans son ensemble. Et à l'allure où vont les choses, aucune partie ne semble vouloir faire de concession. Depuis la rentrée, les enseignants observent des grèves...
(RFI 20/01/18)
On connait désormais le bilan de l'attaque, mercredi soir, d'un poste militaire à Toumour non loin de Bosso dans la région du lac Tchad. Et il est lourd... Sept soldats nigériens tués et une quinzaine de véhicules perdus pour l'armée. Les éléments de Boko Haram qui ont attaqué cette position de l'armée se déplaçaient dans un convoi aux couleurs de l'armée du Nigéria. une stratégie pour tromper leur cible C’est la troisième fois depuis le début de la guerre contre Boko Haram que l’armée nigérienne subit de lourdes pertes dans la région du lac Tchad.
(AFP 19/01/18)
Sept soldats nigériens ont été tués et dix-sept autres blessés mercredi dans une attaque "terroriste" attribuée à Boko Haram dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, a annoncé le gouvernement du Niger dans un communiqué vendredi. "Le bilan provisoire de la lâche attaque terroriste survenue dans la nuit de mercredi à jeudi à Toummour est de sept morts, dix-sept blessés et un militaire porté disparu", a précisé un communiqué du conseil des ministres lu à la radio d'Etat. Le gouvernement n'a pas donné pour le moment des précisions sur cette attaque et souligne qu'une équipe du ministère de la Défense "dépêchée sur lieux donnera d'amples détails sur cet évènement malheureux".
(Xinhua 19/01/18)
L'attaque perpétrée par des combattants du groupe terroriste Boko Haram mercredi soir contre une compagnie des forces armées nigériennes à Toumour, dans la région de Diffa (extrême sud-est du Niger), proche de la frontière nigériane, a fait six morts, cinq militaires et un civil, a annoncé jeudi la chaîne de radio privée nigérienne ANFANI. En outre, une dizaine de véhicules appartenant à l'armée ont été emportés par les assaillants, qui ont aussi brûlé plusieurs autres véhicules, dont un char de combat, a fait savoir la même source, sans donner plus de précisions sur le bilan du côté des assaillants. Mercredi, des sources de sécurité ont rapporté que cette base militaire avait été attaquée par des hommes lourdement armés. Après de...
(Xinhua 19/01/18)
Des hommes lourdement armés probablement des combattants du groupe terroriste Boko Haram, ont attaqué mercredi soir le camp des forces armées nigériennes, à Toumour, à environ 10 km de Diffa (extrême sud-est du pays), proche de la frontière du Nigeria, apprend-on de sources sécuritaires. Après de violents combats les militaires ont mis en déroute les assaillants venus du coté de la frontière du Nigeria, à bord de véhicules, avant même l'arrivée du renfort dépêché de Diffa, précise-t-on de mêmes sources. Aucun bilan de l'attaque n'est cependant disponible. Les localités de la région de Diffa notamment frontalières du Nigeria, rappelle-t-on, subissent depuis près de trois ans des attaques à répétition de Boko Haram, à partir de ses positions nigérianes, qui ont...
(AFP 19/01/18)
"Si nous sommes accompagnées, nous sommes capables de faire beaucoup de chose", affirme la jeune réalisatrice Aïcha Macky, bavardant avec un groupe de femmes venues assister à l'inauguration de "l'Oasis", un centre dédié à la promotion de l'entreprenariat féminin au Niger. Inaugurée jeudi à Niamey, l'Oasis ambitionne aussi de sensibiliser aux effets des changements au Niger, vaste pays très pauvre aux deux-tiers engloutis par le désert et souvent victime de sécheresses et d'inondations dévastatrices. Ce projet est le fruit d'un partenariat entre le groupe français Veolia (multinationale présente dans les secteurs de l'eau, de l'énergie et de la propreté) et Empow'Her, une organisation non gouvernementale basée à Paris qui milite pour "l'autonomisation sociale et économique" des femmes. "Entreprendre, c'est un...
(RFI 18/01/18)
Ce jeudi 18 janvier, cela fait 200 jours que 39 personnes ont été enlevées dans la localité de Nguelewa dans la région du lac Tchad, à 110 km à l'est de Diffa. L'attaque attribuée à Boko Haram a eu lieu le 2 juillet. Ce jour-là, neuf villageois avaient été tués et 39 femmes et enfants ont été enlevés. Pour ne pas les oublier, une campagne #JESUISNGUELEWA a été lancée sur les réseaux sociaux. Les assaillants, venus à dos de chameaux et de chevaux, sont repartis par les mêmes moyens avec leurs otages dans une zone impraticable en voiture, rendant toute poursuite très difficile. Depuis deux jeunes ont réussi à s'enfuir, mais aucun des autres otages n'a été retrouvé. Cette attaque...
(RFI 16/01/18)
La ministre française des Armées Florence Parly a réuni ce lundi à Paris ses homologues de la force militaire conjointe des pays du G5 Sahel - Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie - dans l'espoir d'accélérer sa mise en oeuvre. Lors de la conférence de presse qui a clôturé la réunion, Florence Parly a annoncé le lancement de la deuxième opération de la Force conjointe, une annonce confirmée par Tiéna Coulibaly, ministre malien de la Défense. Ce sera une opération 100 % force conjointe ou menée en collaboration avec Barkhane. Impossible à dire car les intervenants se sont voulus extrêmement discrets sur le sujet. On ne sait donc pas où cette opération a lieu ni quelles sont les armées qui...
(AFP 15/01/18)
La ministre française des Armées Florence Parly réunit ce lundi à Paris ses homologues de la force militaire conjointe des pays du G5 Sahel dans l'espoir d'accélérer sa mise en œuvre alors que les groupes jihadistes ont promis de faire barrage à cet effort antiterroriste. "Nous allons tout faire pour que le G5 Sahel ne s'installe pas" dans cette zone, a déclaré vendredi à l'AFP le porte-parole du groupe "Etat islamique dans le Grand Sahara" (EIGS). Il a revendiqué dans la foulée une série d'attaques, dont celle contre la force française Barkhane jeudi au Mali qui a fait trois blessés et celle du 4 octobre au Niger, au cours de laquelle quatre membres des forces spéciales américaines et quatre soldats...
(Le Figaro 15/01/18)
Les ministres de la Défense se réunissent ce lundi à Paris pour établir un calendrier opérationnel. Les ministres de la Défense des pays regroupés au sein du G5 Sahel sont lundi à Paris autour de leur homologue française, Florence Parly. Cette réunion, loin d'être la première, doit permettre de se concerter pour rendre opérationnelle la force militaire commune à ces États (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad) en lutte contre les djihadistes. Un mois après le sommet de La Celle-Saint-Cloud qui a réuni les présidents sahéliens et Emmanuel Macron, ainsi que les principales organisations internationales, notamment l'Union européenne, l'Union africaine et l'ONU, il s'agit de stimuler une «montée en puissance». «Il y a eu des avancées, mais ce n'est pas...
(RFI 15/01/18)
La construction de la force conjointe du G5 Sahel entame une nouvelle étape ce lundi 15 janvier, avec la réunion ministérielle de Paris. La ministre des Armées Florence Parly reçoit cet après-midi à l'hôtel de Brienne ses homologues des pays du G5 accompagnés des chefs d'état-major des armées des cinq pays de la région. Du côté des contributeurs, huit pays seront représentés ainsi que trois institutions, l'ONU, l'UA, et l'Union européenne, alors que se déroulera la conférence de donateurs de Bruxelles le 23 février prochain. Plus que jamais, l'objectif est de mettre en action cette force du G5 et de récolter des résultats concrets sur le terrain. Lors de son discours de Ouagadougou en novembre, le président français Emmanuel Macron...
(AFP 13/01/18)
L'organisation jihadiste d'Adnan Abou Walid Sahraoui, qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI), a revendiqué une série d'attaques dans le Sahel, notamment contre des militaires français et américains, dans un communiqué relayé vendredi par l'agence privée mauritanienne ANI. Il proclame sa "responsabilité dans l'attaque contre un commando américain en octobre au Niger, dans la région de Tongo Tongo", jusqu'alors largement attribuée au groupe, mais qui n'a pas été revendiquée, ainsi que contre celle qui a frappé jeudi la force française Barkhane au Mali...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Dans son rapport des services sur la première revue de l’Accord au titre de la Facilité élargie de crédit (Fec), rendu public le 30 novembre dernier, le Fmi félicite le gouvernement pour avoir placé les questions démographiques et de genre en tête de son programme politique. « Il est désormais capital d’obtenir des résultats sur le terrain, afin d'éviter qu'une forte croissance démographique ne compromette la réalisation des objectifs de développement. », mentionne le rapport. Le Fmi se réjouit aussi de la vision du gouvernement de mettre en place « un plan d’action quinquennal sur le genre fondé sur la politique nationale genre actualisée, et le projet de loi visant à scolariser les filles plus longtemps, ainsi qu’à retarder le...
(AFP 10/01/18)
Le groupe islamiste nigerian Boko Haram a fait 141 victimes civiles tuées, enlevées ou blessées en 2017, soit près de la moitié des cas enregistrés en 2015 et 2016 dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, selon un rapport de l'ONU diffusé jeudi à Niamey. Entre 2015 et 2017, l'ONU a répertorié 582 victimes civiles dans 244 attaques attribuées à Boko Haram dans la région de Diffa (sud-est du Niger), selon des données chiffrées et infographiques du Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) transmises à l'AFP. Quelque 141 civils ont été "blessés, tués et enlevés" en 2017, contre 227 en 2016 et 214 en 2015, précise Ocha sans plus de précisions. L'agence ne fournit pas de bilan des...
(Xinhua 10/01/18)
Le procès d'une dizaine de militaires accusés de tentative de coup d'Etat contre le président nigérien Issoufou Mahamadou le 17 décembre 2015, a été repoussé au 23 janvier, a décidé le tribunal militaire à Niamey. Ce report a été accepté à la demande de leurs avocats qui estiment que les conditions ne sont pas créées pour mieux défendre leurs clients. Pour cause, ils ne sont entrés en possession du dossier que vendredi dernier. Le 17 décembre 2015, M. Mahamadou avait annoncé, dans un message à la nation, une tentative de coup d'Etat avorté dont l'objectif était de renverser le pouvoir démocratiquement élu à Niamey. Lors d'un point de presse en janvier 2016 sur les enquêtes concernant cette tentative de coup...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...

Pages

(AFP 13/12/17)
Le Niger espère lever mercredi et jeudi à Paris 17 milliards de dollars de fonds publics et privés pour doper sa croissance sur 5 ans et garantir sa sécurité, dont le coût pèse sur le budget national. Les autorités nigériennes se trouvent à Paris pour présenter leur Plan de développement économique et social (PDES) pour les années 2017-2021 lors de la Conférence pour la Renaissance économique qui se tient ce mercredi dans la capitale française et d'un forum prévu jeudi avec des investisseurs privés. "Notre stratégie de développement va nous conduire à avoir en cinq ans une croissance soutenue de 7% en moyenne", a expliqué à l'AFP la ministre au Plan, Aichatou Boulama Kané, qui accompagne le président Mahamadou Issoufou...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(La Tribune 11/12/17)
La Banque mondiale vient d'octroyer au Niger une enveloppe de 66 milliards de francs CFA au titre de son appui budgétaire pour l'année 2017. Aujourd'hui, l'institution de Breton Woods conduit une vingtaine de projets dans divers secteurs au Niger, allant de l'agriculture à l'énergie. Le Niger vient de bénéficier d'une aide de 66 milliards de francs CFA de la Banque mondiale. Selon les sources officielles, cette enveloppe a été accordée au titre de l'appui budgétaire pour l'année 2017 et dont les documents ont été signés ce mercredi 6 décembre par la ministre nigérienne du plan, Kané Aichatou Boulama, et le représentant résident de la Banque mondiale au Niger, Siaka Bakayoko. A en croire la ministre, l'aide de l'institution de Brettons...
(Agence Ecofin 06/12/17)
La revue Automne 2017 de la Banque mondiale « Bilan économique » a consacré son dossier spécial au Niger. Signé par de nombreux experts de l’institution et préfacé par Mme Soukeyna Kane (photo), Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Tchad, la Guinée, le Mali et le Niger, ce dossier n’a pas plu du tout au petit bureau de la Banque mondiale de Niamey qui fulmine : « Ceci ne reflète aucunement la position de la Banque mondiale face aux efforts mis en œuvre par les autorités nigériennes pour lutter contre la pauvreté et développer l’économie de manière durable et inclusive ». Il faut dire que ce dossier spécial, qui ne serait, selon le bureau de Niamey, qu’une...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Grande nouvelle pour la force conjointe G5 Sahel. L’Arabie Saoudite va contribuer au déploiement de la force sahélienne à hauteur de 100 millions de dollars. La promesse a été faite, il y a quelques jours, durant le séjour à Ryad du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. « Cela nous rapproche un peu de l’objectif de 423 millions d’euros. Nous espérons aussi que cela puisse constituer une incitation pour les autres donateurs, » a déclaré sur Rfi le patron de la diplomatie malienne. Cette promesse intervient à quelques jours du mini-sommet des donateurs que le G5 Sahel organise avec l’appui de la France, le 13 décembre prochain à Paris. Et c’est à cette table ronde que l’Arabie Saoudite annoncera...
(Agence Ecofin 04/12/17)
La Société Islamique pour le Développement (ICD), la branche de la Banque Islamique de Développement en charge du secteur privé, a signé un accord de 9 millions d'Euros avec la Banque Sahelo-Saharienne pour l'Investissement et le Commerce (BSIC) du Niger, afin d'accompagner des petites et moyennes entreprises de ce pays. « Cet accord nous permettra d'établir un réseau financier intégré afin d'apporter un soutien aux PME locales désireuses de développer leurs activités dans le pays », a fait savoir Khalid Al Aboodi (photo), le Directeur Général de l'institution financière islamique. Techniquement, la collaboration dans ce cadre prendra la forme de ce qu'on appelle en finance islamique le Wakalah, une collaboration dans laquelle, BSIC Niger engagera des fonds, mais pour le...
(Agence Ecofin 02/12/17)
La start-up allemande Africa GreenTec a mis en service son premier conteneur solaire dans la région de Tahoua, au Niger. En Afrique, les conteneurs solaires approvisionnent les villages, fermes, organismes de bienfaisance et mines, en énergie renouvelable. Le conteneur solaire d’Africa GreenTec s’appuie sur une installation photovoltaïque mobile de 41 kWp et un système de stockage d’énergie de 60 kWh. Il alimentera le village d’Amaloul Nomade qui n’est pas raccordé au réseau national. «Nous pouvons offrir aux populations locales un peu de confort, l'accès à l'éducation et au savoir et de nouvelles perspectives. Aujourd'hui, tout cela dépend d'un approvisionnement fiable en électricité», commente le PDG et fondateur de la start-up, Torsten Schreiber. La construction, le transport et l’installation du conteneur...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(Jeune Afrique 30/11/17)
Le projet de loi de finance 2018, qui a été adopté par l'Assemblée nationale du Niger le 26 novembre, prévoit une hausse de la fiscalité et une baisse de certaines dépenses. Une politique saluée par le FMI, avec pour objectif affiché de dégager des marges de manœuvre pour l'éducation et la santé, mais qui est considérée comme « antisociale » par une frange de la société civile. Le projet de loi de finance 2018 a été adopté à une très large majorité de 133 voix contre 29 (1 abstention) par l’Assemblée nationale le 26 novembre 2017. En augmentation de 2,5 % par rapport à 2017, le budget 2018 atteint 1 900,86 milliards de Francs CFA (environ 2,9 milliards d’euros). Hausse...
(AFP 29/11/17)
Le siège d'Areva, ancien fleuron du nucléaire français déjà au coeur du scandale Uramin, a fait mardi l'objet d'une perquisition dans le cadre d'une enquête sur une vente, présumée douteuse, d'uranium nigérien en 2011. La perquisition, qui avait débuté le matin au siège de la société dans le quartier d'affaires parisien de La Défense, s'est terminée vers 21H00, d'après une source proche du dossier. Areva "confirme une perquisition" et "collabore étroitement avec la justice", a déclaré le groupe, sans donner d'autres précisions. Cette opération porte sur une affaire de courtage d'uranium nigérien qui s'était traduite par d'importantes pertes pour Areva, ont indiqué à l'AFP des sources proches du dossier.
(La Tribune 29/11/17)
Sous la pression des opérateurs de Télécom, le parlement nigérien a supprimé ce dimanche les taxes sur les appels internationaux. Mais d’autres motifs ont été évoqués pour expliquer cette mesure qui va sans doute laisser un trou béant dans le budget de fonctionnement de l’Etat du Niger qui se prive ainsi d’une manne financière d’une vingtaine de milliards de Fcfa. Désormais, les appels internationaux entrants au Niger seront moins chers. Et pour cause, la loi de finances 2018 qui a été votée par une écrasante majorité des députés du Parlement nigérien supprime la taxe sur la terminaison du trafic international entrant (Tattie). Jusque-là très décriée par les opérateurs de téléphonie mobile qui considèrent l'imposition fiscale dans le secteur national des...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(La Tribune 29/11/17)
L’administration des douanes du Niger a engagé une opération visant à mettre fin à la prolifération des points de vente illicite de carburant. Dans un premier temps, l’opération à laquelle ont été associées les autres forces de défense et de sécurité est circonscrite au niveau de la capitale et vise à mettre fin à la fraude de carburant qui comporte d’énormes risques pour les citoyens et, au passage, renflouer les caisses de l’Etat dans un contexte de vaches maigres. Nom de code de l'opération : «Zéro point de vente de carburant dans la ville de Niamey». Objectif : «Lutter contre la fraude et la vente illicites de carburant de fraude dans la capitale et ses alentours» à travers le démantèlement...
(Jeune Afrique 29/11/17)
La Cedeao commence à travailler sur un texte visant à harmoniser les taxes sur le tabac dans les pays membres. Lors de la réunion des ministres des Finances de l’organisation qui s’est tenue à Abuja le 24 novembre 2017, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao) a entamé des discussions pour augmenter les droits d’accises sur les produits du tabac, une mesure destinée à augmenter les revenus des États membres et à réduire la consommation dans la région. Mettre les législations nationales en conformité avec l’OMS Le projet de directive sur le droit d’accise – qui régit les impôts indirects ou le monopole de la vente de certains produits – sur le tabac vise à harmoniser les taxes...
(AFP 28/11/17)
Le président français Emmanuel Macron s'est dit mardi "favorable" à un changement du "nom" ou à un élargissement du "périmètre" du franc CFA si les Etats africains le souhaitent, lors de son intervention à l'université de Ouagadougou. "La France accompagnera la solution portée par les présidents africains", a déclaré M. Macron en réponse à un étudiant burkinabè qui l'interpellait sur le franc CFA, monnaie considérée comme un instrument d'influence post-coloniale par ses détracteurs. Le président français a cependant rappelé que le franc CFA apportait "une bonne chose, la stabilité monétaire", aux 14 pays d'Afrique subsaharienne qui l'utilisent. Le débat sur le franc CFA est récurrent en Afrique.
(Jeune Afrique 28/11/17)
La Banque africaine de développement a voté le 24 novembre le décaissement de près de 90,4 millions d'euros pour la construction et la réhabilitation de la liaison routière entre la province de Kouritenga et la frontière nigérienne. Une somme qui représente près de la moitié du coût du chantier. Le conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé le 24 novembre le versement d’une enveloppe de 107 millions de dollars (90,4 millions d’euros) pour améliorer la liaison routière entre le Burkina Faso et le Niger. Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020 du Burkina Faso, comprend la construction d’un tronçon de 50 km et la réhabilitation de...
(Agence Ecofin 28/11/17)
Dès janvier 2018, les opérateurs télécoms présents sur le marché nigérien verront leur charge fiscale allégée. Ils ne payeront plus la taxe sur la terminaison du trafic international entrant (TATTIE), supprimée dans la loi de finances 2018 votée, dimanche soir, par le Parlement. D’après le rapport de la Commission des finances du Parlement, lu à la radio, cette taxe a rapporté une vingtaine de milliards de Fcfa (environ 30 millions d'euros) au fisc nigérien en 2017. C’est donc une importance source financière qui sera supprimée. Le ministre des Finances, Hassoumi Massoudou (photo), a expliqué que la suppression de la TATTIE, sera compensée par « d'importantes aides budgétaires » qui s'inscrivent dans le cadre d’accords passés avec la Banque mondiale. La...
(Agence Ecofin 28/11/17)
La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) lance un appel à candidatures pour l'édition 2018 du « Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique ». Ce Prix constitue un axe de la politique de recherche de la BCEAO qui vise, à travers un cadre de collaboration étroite avec les chercheurs et le monde universitaire, à contribuer au développement des activités de recherche au sein de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). D'une valeur de dix (10) millions de FCFA, il récompense un travail de recherche original portant sur un sujet d'ordre économique, monétaire ou financier présentant un intérêt scientifique avéré pour les Etats membres de l'UEMOA et pour la BCEAO. Pour cette édition,...
(AFP 27/11/17)
Le Parlement du Niger a voté dimanche soir la loi de finances 2018 qui supprime des taxes notamment sur les appels internationaux, estimées à une vingtaine de milliards de francs CFA par an (environ 30 millions d'euros), a indiqué la radio nigérienne. La loi de finances 2018 qui a été votée par une écrasante majorité des élus "supprime" la taxe sur la terminaison du trafic international entrant (TATTIE), appliquée aux appels internationaux entrants et qui avait rapporté en 2017 une vingtaine de milliards de francs CFA (environ 30 millions d'euros) au fisc nigérien, selon un rapport de la Commission des finances du Parlement lu à la radio. Hassoumi Massoudou, ministre nigérien des Finances, a déclaré dimanche devant les députés que...
(La Tribune 18/11/17)
Le gouvernement nigérien organise une conférence à Paris avec ses partenaires techniques et financiers, la Banque mondiale et le PNUD notamment, pour une levée de Fonds destinée à financer le plan de développement économique et social du pays. Une opération de séduction pour vendre les opportunités d’investissement au Niger les 13 et 14 décembre prochain. Porte ouverte sur « les secteurs porteurs » nigériens. En partenariat avec la Banque Mondiale et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Niger organise une conférence « de la Renaissance » sous le thème « Un Niger renaissant pour un peuple prospère » les 13 et 14 décembre à l'hôtel Méridien Etoile dans la capitale française. L'enjeu de cette opération de...

Pages

(BBC 14/02/15)
Après la victoire de la Côte d’Ivoire lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2015) en Guinée équatoriale, place à celle des cadets. Le coup d’envoi de la 162e édition du tournoi de football des moins de 17 ans aura lieu dimanche 15 février à Niamey, la capitale nigérienne. Huit équipes sont sélectionnées : le Niger, le Nigeria, la Guinée, la Zambie, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, Cameroun et le Mali. Les équipes du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Mali (et d’Afrique du Sud), se retrouvent dans le même groupe que leurs homologues de CAN 2015.
(APA 13/02/15)
APA-Niamey (Niger) - Le président Issoufou Mahamadou a exhorté, vendredi à Niamey, l’équipe cadette du MENA à faire honneur à la nation en se hissant à la hauteur de la lourde tâche qui l’attend à l’occasion de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans qui débute dimanche dans la capitale nigérienne. Le chef de l'Etat a fait cet appel en remettant le drapeau national aux joueurs qu'il avait reçu en audience au Palais de la République. Le MENA cadet aura, au cours de cette compétition continentale, à défendre les couleurs nationales face à sept équipes dont l'arrivée est prévue, pour les dernières, ce vendredi 13 février, dans la capitale nigérienne. Les compétitions entrant dans le cadre...
(Afrik.com 09/12/14)
La CAN 2015 des moins de 17 se jouera bien au Niger. Alors que des inquiétudes commençaient à naître au sujet de l’état d’avancement des travaux, la Confédération africaine de football a confirmé la tenue de la compétition prévue du 15 février au 1er mars. Une délégation de l’instance a procédé à une nouvelle visite d’inspection à Niamey, la capitale, et a pu constater que le pays serait prêt pour le début du tournoi. Les deux enceintes, qui doivent accueillir les matchs, le stade Général Seyni-Kountché et le Stade municipal, ont notamment été visité durant le séjour.
(APA 02/12/14)
La Confédération africaine de football (CAF) a officialisé la constitution des chapeaux pour le tirage au sort de la phase finale de la 30e Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévu mercredi à Malabo, à l’issue de la réunion de la Commission d’organisation de la compétition tenue lundi également dans la capitale équato-guinéenne. Les 16 équipes qualifiées ont été réparties en quatre chapeaux en fonction du classement de la CAF établi sur la base de leurs performances respectives lors des trois dernières phases finales de la CAN (2010, 2012, 2013) et des éliminatoires des CAN 2012, 2013 et 2015. Les résultats obtenus lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 ont été également pris en compte. Ainsi, figurent dans le...
(RFI 02/12/14)
La Confédération africaine de football a dévoilé la répartition des équipes pour le tirage au sort de la CAN 2015, prévu demain, mercredi 3 décembre, à Sipopo. Les 16 qualifiés ont été placés dans quatre pots en fonction des résultats obtenus depuis 2010. La Guinée équatoriale, hôte du tournoi, est tête de séries avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Zambie. La Confédération africaine de football (CAF) aura attendu ce 1er décembre 2014 pour dévoiler les modalités du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations 2015. La CAF a accumulé du retard suite au changement...
(Le Sahel 26/11/14)
Le ministre de la Santé Publique M. Mano Aghali a rencontré aujourd'hui à Niamey, les promoteurs du secteur privé de la Santé. Cette rencontre se veut un cadre d'échanges entre le ministre de tutelle et les agents de santé et acteurs du secteur privé du domaine afin de trouver ensemble les stratégies de renforcement de la surveillance de la fièvre hémorragique à virus Ebola, cette terrible maladie, devenue aujourd'hui une véritablement préoccupation mondiale. La cérémonie d'ouverture de cette rencontre s'est déroulée en présence du représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé au Niger Dr. PANA Assimawé et d'un représentant de l'UNICEF. L'organisation Mondiale de la Santé avait alerté notre pays depuis le 28 mars 2014 de l'existence de l'épidémie de...
(Afrik.com 20/11/14)
Dans un groupe F où le suspense était déjà tombé depuis la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2015 avec les qualifications du Cap Vert et de la Zambie, le Niger et le Mozambique se sont quittés dos à dos ce mercredi à Niamey à l’occasion de la dernière levée (1-1). Mené au score par les visiteurs après l’ouverture du score de Diogo (70e), le Mena a fini par revenir à hauteur en fin de partie et arracher le nul (83e). Insuffisant pour éviter aux Nigériens de finir derniers de la poule derrière les Mozambicains.
(Pana 07/11/14)
L’entraîneur de football du Cap-Vert, Rui Aguas, a convoqué 22 joueurs pour les deux dernières journées du groupe F des éliminatoires comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations (Can 2015) contre le Niger à domicile le 15 novembre, et quatre jours plus tard contre la Zambie à Lusaka, a appris la PANA, à Praia, de source sportive. L’entrée du milieu de terrain Sergio (Olhanense, Portugal) et le retour de Platiny, de Ryan Mendes et de Tony Varela sont les principales nouveautés parmi les joueurs convoqués qui seront en regroupement le 10 novembre prochain au stade national...
(AFP 21/10/14)
Gernot Rohr, sélectionneur de l'équipe de football du Niger depuis 2012, a annoncé lundi avoir démissionné pour cause de mauvais résultats, le Niger se retrouvant dernier du groupe F dans les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN)-2015. "On ne gagne pas beaucoup (...) j'ai présenté ma démission à la Fenifoot (Fédération nigérienne de football)", a déclaré à la presse le coach franco-allemand, âgé de 61 ans. "Je suis le premier responsable de ces (mauvais) résultats. Mais je n'ai pas non plus été content des moyens mis à ma disposition pour préparer l'équipe avec notamment des soucis logistiques", a souligné l'ancien entraîneur de Bordeaux, Nice ou encore Nantes. En Afrique, Gernot Rohr avait également dirigé l'équipe tunisienne de l'Etoile...
(RFI 20/10/14)
À l’occasion d’une conférence de presse dimanche soir au siège de la Fédération Nigérienne de Football, Gernot Rohr, le sélectionneur du Niger a annoncé sa démission. Arrivé en septembre 2012, et sous contrat jusqu’au 31 août dernier, le technicien allemand avait accepté de continuer sa mission, à condition d’être rémunéré, ce qui avait été fait. Mais face aux mauvais résultats du Niger lors des quatre premiers matches des éliminatoires, l’ancien entraîneur du Gabon jette l’éponge. Il invoque des difficultés avec sa fédération, notamment en termes d’organisation. « Les moyens mis à ma disposition pour préparer l’équipe n’étaient pas suffisamment valables pour préparer les matches éliminatoires de la CAN », indique-t-il au micro de RFI. « On se sépare en bons...
(Africa Top sports 16/10/14)
Alors qu’il a concédé le match nul samedi dernier contre le Niger à Niamey dans le cadre de la troisième journée, la Zambie est revenue très fort quatre jours plus tard à la faveur de la 4ème journée. Ce mercredi, les Chipolopolos se sont imposés chez eux contre les Menas 3-0. Les trois buts de la rencontre ont été marqués en seconde période. Le premier à la 58ème minute par Raindford Kalaba, le second à la 73ème œuvre d’Emmanuel Mayuka et le dernier à la 87ème sur un penalty de Kennedy Mweene. Cette victoire de la Zambie lui permet d’obtenir 5 points et de se relancer dans un groupe composé aussi du Mozambique et du Cap-Vert. Les deux équipes, qui...
(Xinhua 16/10/14)
Le Niger, battu mercredi par la Zambie (3-0), en match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2015, disputé à Doli (Zambie), est pratiquement éliminé de la phase finale qui aura lieu au Maroc. A deux journées de la fin des matches comptant pour les éliminatoires, le Niger occupe la dernière place du groupe F avec 2 points, derrière la Zambie (5 points, 3e), suivent le Mozambique (6 points, 2e) et le Cap-Vert en tête (7 points).
(Africa Top sports 14/10/14)
Un nouveau match nul pour le Niger à domicile ce samedi lors de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Le Mena a été contraint au partage des points face à la formation rigoureuse de la Zambie. Moussa Maazou et ses coéquipiers se sont procurés des occasions, surtout en première mi-temps, mais n’ont pu les concrétiser. En deuxième période, le jeu devient plus équilibré puisque les Chipolopolo ont repris confiance. Les deux équipes se sont quitté dos à dos sur un score nul et vierge. Dans l’autre match du groupe, le Mozambique a pris le dessus sur le Cap Vert (2-0) Voici le classement 1. Cap vert 6 pts 2. Mozambique 5 pts 3...
(Pana 09/10/14)
Quatre arbitres rwandais pour officier le match Zambie-Niger à Niamey samedi. La Confédération africaine de football a désigné quatre arbitres rwandais pour officier le match Zambie-Niger qui se jouera à Niamey le 11 octobre dans le cadre du match aller de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations prévue au Maroc en 2015, a appris la PANA mercredi, de source sportive à Kigali. Selon un communiqué transmis à la PANA par la Fédération Rwandaise de Football Association (Ferwafa), le groupe d'arbitres rwandais actuellement en route pour le Niger est composé de Hudu Munyemana ( commissaire au match), Issa Kagabo (arbitre principal), Felcien Kabanda (premier arbitre) et Theogene Ndagijimana (deuxième arbitre). Il est prévu que le Niger...
(Le Sahel 17/09/14)
Les rideaux commencent à tomber sur les tournois des grandes vacances de football (TGV) de Niamey. Samedi dernier, trois finales se sont jouées notamment celle des TGV des 5ème et 4ème Arrondissements et celle du TGV du quartier Soni. De l’avis des organisateurs, ces tournois se sont achevés sur une note de satisfaction générale. Et les responsables des clubs et les supporteurs se sont mobilisés pour la circonstance. Ces finales se sont jouées en présence des responsables des Arrondissements, des représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports et ceux de la fédération régionale et nationale de football ainsi que de plusieurs invités. A la rive droite (5ème Arrondissement), la finale s’est déroulée en présence du maire M. Hamani...
(Africa Top sports 10/09/14)
Les éliminatoires de la CAN 2015 seront à leur 2è journée ce mercredi avec de gros chocs en perspective. Après une première journée riche en rebondissements, la seconde ne devrait pas déroger à la règle. Si le Togo, le Ghana ou encore le Nigéria chercheront leur premier succès, l’Algérie, l’Afrique du Sud et même le Congo tenteront de confirmer. La crise au sein de son football une nouvelle fois réglée par la FIF, le Nigéria peut se concentrer sur son football. Et surtout retrouver le chemin du succès après la surprise de la défaite à Calabar face au Congo (2-3). C’est face à des Bafana bafana d’Afrique du Sud gonflés à bloc après le spectacle à Ondurman 3-0 que les...
(RFI 08/09/14)
Le Niger s'est incliné à domicile face au Cap-Vert (1-3) pour le compte de la première journée du groupe F en éliminatoires de la CAN 2015. Le score était acquis à la mi-temps. Le Cap-Vert avait ouvert le score dès la 3e minute par Garry Mendes, avant qu'Odair Fortes (14e) et Zé Luis (24e) n'aggravent la marque. Moussa Maazou a marqué pour le Niger à la 34e. Dans ce même groupe F, la Zambie et le Mozambique ont fait match nul (0-0).
(Afrik.com 02/09/14)
Gernot Rohr pourrait bientôt quitter ses fonctions de sélectionneur du Niger. C’est en tout cas ce qu’il a fait comprendre à France Football. En cause ? Son salaire n’a pas été payé depuis 11 mois. "On m’a dit que l’argent avait été débloqué, et que le transfert prendrait quelques jours. J’ai accepté de diriger l’équipe ce mardi contre les Ougandais (en match amical, ndlr), mais s’il n’y a rien de nouveau d’ici samedi, je me réserve donc le droit de ne pas diriger la sélection face au Cap Vert le 6 septembre et au Mozambique le 10", menace-t-il. Alors qu’il était sous contrat jusqu’au 31 août dernier, l’ancien entraîneur de l’AC Ajaccio ou de l’OGC Nice a accepté de continuer...
(Africa Top sports 22/08/14)
vant de défier le Ghana lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2015, l’Ouganda affrontera le 2 septembre le Niger en match amical. C’est qu’a annoncé Micho Sredojevic , le sélectionneur des Cranes. « Ce sera une opportunité pour nous de voir les joueurs sur lesquels on a encore quelques doutes et permettre aussi à certains de se reposer avant Kumasi« , a t-il affirmé. Sredojevic a également annoncé ,que le stage de préparation de son équipe débutera lundi prochain avec trois jours d’entrainement sans campement notamment réservés aux joueurs évoluant en Ouganda.
(Africa Top sports 29/07/14)
Lomé est la capitale du handball ouest-africain pour une semaine. Du 29 juillet au 03 août, le Togo abrite le tournoi international IHF Trophy. Cette compétition regroupera les équipes nationales junior masculines et féminines du Bénin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Liberia, Ghana, Niger, Nigeria et Togo (Zone 3). Ce tournoi est organisé par la Fédération Internationale de Handball (IHF), en collaboration avec la Confédération Africaine de Handball (CAHB). Pendant les rencontres de l’IHF Trophy, des arbitres et entraineurs seront également formés. Programme: Mardi 29/07/14 Matchs avancés : 13h00 – 14h30 : Burkina – Liberia (Dames), stade omnisports 13h00 – 14h30 : Bénin – Ghana (Dames), Terrain de l’ESSAL 14h30 : Ceremonie d’ouverture (stade omnisports) suivi de cinq matchs (match d’ouverture...

Pages

(Le Sahel 27/09/13)
L’écrivain et cinéaste nigérien Harouna Coulibaly a enfin bouclé la réalisation de son dernier film ‘’Le droit chemin’’. Ce film était attendu depuis la publication du premier ouvrage de l’écrivain. En effet, depuis “Le Devoir” paru en 1995 et le saut effectué dans le monde du 7ème art à travers plusieurs films, on s’attendait à ce que Harouna Coulibaly développe un scénario de sensibilisation autour de l’incivisme fiscal des africains. Produit par Kitary Films et la Direction générale des impôts (DGI), le film met en vedette des acteurs nigériens et de la sous-région. Parmi ces derniers, Yazi Dogo et Idi Sarki du Niger, Gabriel Magma Konaté du Mali, Aï Yara Keita et Mahamadou Tiendrébéogo dit Soukey du Burkina Faso et...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(Niger 24 03/09/13)
Quelques heures à peine avant leur le départ de la première vague des artistes nigériens aux 7èmes jeux de la Francophonie à Nice, en France, le ministre de la Culture, des arts et des loisirs, Ousmane Abdou, a tenu à rencontrer l’ensemble de nos représentants aux concours des arts. C’était hier, 2 septembre 2013dans l’enceinte même du ministère de la Culture. En agissant ainsi, ce dernier a tenu à souhaiter bonne chance à nos représentants mais surtout à les mettre en confiance quant-à la lourde tâche de qui leur incombe, c'est-à-dire, représenter valablement le Niger lors de ces jeux qui se tiennent après l’édition de Niamey en 2005 et celle du Liban en 2009. Un message que ces derniers semblent...
(Xinhua 10/08/13)
NIAMEY, (Xinhua) -- La capitale nigérienne, Niamey, va abriter du 10 au 21 août prochain, la 12ème édition du Festival scientifique et culturel des Clubs UNESCO Universitaires de l'Afrique de l'Ouest (FESCUAO), apprend-on vendredi de source officielle. Le Festival se veut, un véritable cadre d'échange ouvert au public. Au total, 500 participants venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Togo, ainsi que de la Guinée Bissau, du Congo et du Niger, sont attendus au rendez-vous de Niamey. Selon le président du Comité national d'organisation, M. Sani Nabirni, dans une interview accordée à l'hebdomadaire national " Sahel Dimanche" du vendredi, "le FESCUAO vise à promouvoir la solidarité, la fraternité et l'amitié entre les étudiants de...
(Medianiger 23/07/13)
Selon l’UNESCO « la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux et de l'être humain les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances». Vu l’importance de la culture pour une communauté qui aspire à l’évolution et la nécessité de la préserver durablement, le gouvernement du Niger s’est depuis 2008 doté d’une Politique Culturelle Nationale, un outil de préservation du trésor commun. La culture au Niger fait depuis plusieurs décennies face à la constance de certains préjugés qui malheureusement rendent difficile l’accès et la participation de tous au...
(Le Sahel 19/07/13)
Le pavillon des costumes traditionnels du Musée National Boubou Hama a bénéficié des travaux de rénovation grâce à l'appui financier du gouvernement américain. Après la réalisation de ces travaux d'un coût global de 8 millions 645 mille 940 FCFA, le pavillon entièrement rénové a été réceptionné, hier, au cours d'une cérémonie présidée par le directeur de cabinet du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Arouna Dan Tonka, en présence de la directrice du Centre Culturel Américain de Niamey, du conservateur du Musée National Boubou Hama et de plusieurs responsables centraux du ministère. Fermé pendant près d'un an, le pavillon des costumes peut enfin être visité par les amoureux de la culture vestimentaire nigérienne. En effet,...
(Le Sahel 18/07/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane, a présidé mardi dernier au Palais des congrès de Niamey, la cérémonie de clôture de la rencontre de haut niveau sur la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES) dans son volet culture. A l'issue de deux jours de travaux, les participants à la rencontre ont formulé des recommandations notamment en matière de mécanisme de financement ; de renforcement de la gouvernance et en matière de dynamisation des projets. Dans l'allocution qu'il a prononcée en clôturant la réunion, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, a dit à l'adresse des participants que leurs discussions ont été très pertinentes,...
(AFP 14/07/13)
BRAZZAVILLE (RD Congo) (AFP) - L'Afrique du Sud et le héros de la lutte contre l'apartheid Nelson Mandela ont été mis "à l'honneur" du Festival panafricain de musique (Fespam) qui a débuté samedi soir à Brazzaville et s'achèvera le 20 juillet. Quelque 3.000 à 4.000 personnes assistaient au lancement du Fespam, sous forte surveillance policière, a constaté l'AFP. Au stade Félix Eboué du quartier Poto-Poto, reconnu comme le "berceau de la musique congolaise", cette 9e édition s'est ouverte en présence de la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova et du président congolais Denis Sassou Nguesso. "Cette année c'est l'Afrique du Sud qui est à l'honneur", a dit le ministre congolais de la Culture, Jean Claude Gakosso en annonçant que la...
(Medianiger 12/07/13)
«Certes, il est bon de rappeler et même de montrer aux jeunes les talents de leurs aînés pour qu’ils puissent s’en aspirés, mais seulement ce que nous oublions, nos jeunes sont aussi talentueux et ont besoin d’espace pour exprimer leur talent que plutôt leur faire copier des chansons, ballets et sketchs de leurs parents » s’exprimait ainsi un avertis de la chose culturelle. Ainsi, à l’instar de ce spécialiste, ils sont nombreux les nigériens qui estiment que le Retro-festival est un véritable « gâchis culturel ». Cette initiative qui consiste à faire faire les jeunes artistes nigériens copier et ensuite coller les œuvres primées des anciennes éditions du Festival national de la jeunesse traduit la fuite en avant des responsables...
(Le Sahel 12/07/13)
Poursuivant sa visite de travail dans notre pays, le responsable des programmes médias à l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), M. Tidiane Dioh, s'est rendu hier en fin de matinée à l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC). Il était accompagné dans ce déplacement par le directeur général de l'Office National d'Edition et de Presse (ONEP), M. Mahamadou Adamou et du directeur technique de l'Office, M. Issa Madougou. Après le mot de bienvenue du directeur général de l'IFTIC, M. Khamed Abdoulaye, M. Tidiane Dioh a eu droit à une présentation de l'institut à travers des diaporamas commentés par le Secrétaire général de l'IFTIC, M. Mounkaïla N'Goïla. S'en est suivie une visite guidée de l'établissement, des...
(Le Sahel 11/07/13)
Les rideaux sont tombés sur le 16ème festival du cinéma africain de Khouribga (FCAK) le 29 juin dernier au Maroc. Durant une semaine, Khouribga, la capitale mondiale du phosphate a changé de statut pour se mettre en habit du 7ème art africain. Cette année, le grand prix Sembène Ousmane a été décerné au réalisateur tunisien Chawki Mejri pour son film « Le royaume des fourmis». Du phosphate au cinéma, bien de chemins différents, mais un espace pour les hôtes africain de Khouribga de rencontre et de partage. Notre pays le Niger n’a pas manqué à ce rendez-vous. Conduite par le directeur général du Centre national de la cinématographie, M. Ali Demba, la délégation nigérienne avait pour ambition non seulement de...
(Le Sahel 09/07/13)
Du 3 au 5 juillet 2013, les artistes venus de cinq (5) régions de notre pays à savoir Niamey, Dosso, Maradi, Zinder et Tahoua ont donné le meilleur d'eux-mêmes au Centre Culturel Oumarou Ganda de Niamey, pour répondre aux attentes des organisateurs de ce retro festival et du public qui a fait le déplacement pour revisiter les productions artistiques et culturelles dont certaines ont dépassé les frontières du Niger. Une culture riche et variée présentée à la jeune génération des artistes aux talents incontestés en vue de revigorer la créativité dans le domaine artistique. C'est le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture M. Kounou Hassane qui a procédé officiellement à la clôture de cette rencontre artistique...
(Medianiger 08/07/13)
Le slameur nigérien Jhonel a le vent en poupe. Il a entamé depuis quelques jours une tournée dans plusieurs pays de la sous-region. Ainsi l’artiste nigérien se rendra dans plusieurs capitales africaines ou il animera une série de concert avec les slameurs des autres pays. Il se rendra notamment à Cotonou au Bénin, Bamako au Mali, à Lomé au Togo et à Abidjan en Cote d’Ivoire. Durant cette tournée, l’artiste nigérien exprimera son talent d’orateur pour ses fans qui sont de plus en plus nombreux à l’étranger. Le slameur nigérien était à cet effet le 19 juin 2013 en scène à l’Espace artistique et culturel « Yes Papa » de Cotonou au Bénin. Accompagné par plusieurs artistes locaux, Jhonel a...
(Le Sahel 08/07/13)
Chers frères et sœurs en Islam! As-salamou alaïkoum wa rahmatoullah ! Louanges à Allah qui a dit: «Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un jardin (Paradis) large comme les Cieux et la Terre, préparé pour les pieux». Sourate 3, verset 133. Je témoigne qu’il n’y a point de divinité digne d’adoration hormis Allah le Seigneur qui fait ce qu’Il veut, n’ayant de compte à rendre à personne. Je témoigne ensuite que Mouhammad est Son serviteur et Son Envoyé, le meilleur de ceux qui ont prié et jeûné et le plus sincère de tous les hommes. Qu’Allah lui accorde Ses prières et Son salut ainsi qu’à sa famille et à ses fidèles compagnons ! Chers frères et sœurs...
(Le Sahel 05/07/13)
Dans le cadre des missions du Centre de Formation et de Promotion Musicale (CFPM-El Hadj Taya de Niamey), les responsables dudit centre ont programmé et organisé plusieurs activités au cours du premier semestre de l'année 2013. Ces activités ont été réalisées soit avec l'appui financier de certains pays amis ou sur fonds propres du CFPM. Parmi les activités programmées, figure la réhabilitation du musée des instruments traditionnels dudit centre. Le Directeur du CFPM-El Hadj Taya, M. Moussa Garba, a indiqué à ce sujet, qu'auparavant, les instruments traditionnels étaient classés par famille. Ainsi, a-t-il expliqué, il y a entre autres, les groupes des membranophones, c'est-à-dire les instruments à base de cuir, les cordophones ou les instruments à base de cordes, et...
(El Watan 05/07/13)
Racisme, néocolonialisme, migration, aliénation.…Des thèmes que Frantz Fanon a touchés de près dans son analyse des sociétés colonisées. Sa fille aînée préface des extraits de l'œuvre fanonienne édités récemment aux éditions Médias-Plus de Constantine. - Vous expliquez dans la préface Frantz Fanon, édité chez Médias-Plus, que finalement les indépendances africaines et le Printemps arabe sont un échec… Je ne dis pas que les indépendances africaines sont un échec ; le dire serait ne pas reconnaître les luttes de libération menées par certains pays du continent africain pour se libérer du joug du colonialisme, l’Algérie et son peuple en sont le plus bel exemple. Ce qu’il faut interroger est de savoir si cette libération, qui a permis aux peuples d’assurer leur...
(Medianiger 02/07/13)
A deux ans de l’évaluation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) prévue à l’horizon 2015, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui coordonne l’ensemble des activités du Système des Nations Unies au Niger a conduit un plaidoyer au tour de l’Agenda post 2015. Le message de plaidoyer a été répandu au grand public par l’artiste sénégalaise de renommée internationale Coumba Gawlo lors d’une soirée de gala qu’elle a animé le samedi 29 juin 2013 à l’Hôtel Gaweye et d’un concert public en plein air le dimanche 30 juin 2013 à la place Toumo. Cet imposant spectacle a drainé plus d’un millier de mélomanes dont la plupart sont des jeunes. Durant plusieurs heures la diva sénégalaise...
(Nigerdiaspora 02/07/13)
A partir de témoignages d’acteurs au cœur du pouvoir de l’époque et d’une documentation de première main, ce livre présente une dizaine d’affaires secrètes qui ont marqué la transition conduite entre le 18 février 2010 et le 06 avril 2011 au Niger par le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD), la junte qui a mis fin au projet du président Mamadou Tandja de se maintenir au pouvoir après son second et dernier mandat. Du cambriolage commis à « la Villa verte », siège du CSRD au Conseil d’administration avorté de la Société des mines du Liptako (SML), en passant par le débarquement des troupes françaises à Niamey, le raid manqué de China international fund (CIF) sur le...
(Le Sahel 26/06/13)
Par un communiqué qu'il a rendu public, hier, le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur a le plaisir d'informer l'opinion nationale que la 37ème session du Comité du Patrimoine Mondial de l'UNESCO qui se tient à Phnom Penh (Cambodge) vient d'accepter l'inscription du centre historique d'Agadez à la prestigieuse liste du patrimoine mondial. En effet, souligne le communiqué, le centre historique d'Agadez considéré comme la « porte du désert », la cité d'Agadez, sur les franges sud-est du désert du Sahara, remonte aux 15 ème et 16ème siècles. La même source rappelle que notre pays a ratifié, le 23 décembre 1974, la Convention de 1972, relative à la protection du patrimoine...
(Le Pays 24/06/13)
Askia Mohamed, l’empereur des Songhaï (1443-1528), a de quoi se réjouir dans sa tombe ; l’œuvre de ce conquérant originaire du Fouta Toro, dans le Sénégal actuel, vient d’être reconnue par l’humanité comme digne d’intérêt pour les générations actuelles et futures. C’est une mosquée qu’Askia Mohamed avait construite à Agadez lors de son passage dans cette partie du Ténéré nigérien. Certes, la région d’Agadez abrite des vestiges, vieux de plusieurs siècles, mais la mosquée d’Askia s’impose par sa magnifique architecture. C’est donc un hommage bien mérité que l’on rend à cet illustre personnage historique. Mais l’hommage revient aussi aux autorités nigériennes qui ont sans doute fait des pieds et des mains pour que ce joyau culturel ait toute sa place...

Pages

(RFI 30/01/18)
Des centaines de migrants subsahariens ont été expulsés ce dimanche à la frontière avec le Niger. Ils avaient été arrêtés à Alger et dans la ville de Blida mercredi et jeudi dernier. Du camp de Tamanrasset, où elles sont restées environ 24h, des centaines de personnes ont été acheminées dans des camions de l'armée algérienne vers la frontière avec le Niger. Ce dimanche, les camions se sont arrêtés à la frontière côté algérien, et les migrants ont dû marcher jusqu'à Assamaka du côté nigérien. Ils devraient désormais être acheminés vers Arlit puis Agadez, où, selon les associations de la région, ils seront libres de leurs mouvements. Originaire de différents pays d'Afrique de l'ouest et d'Afrique centrale, ces migrants avaient été...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le quotidien assure que les informaticiens de cette institution se sont rendus compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l'UA était transféré vers d'autres serveurs à Shangaï. Ces mêmes sources indiquent que ces transferts auraient...
(RFI 29/01/18)
La Caisse régionale de refinancement hypothécaire au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CRRH-UEMOA) vient de recevoir un coup de pouce de la part de la Société financière internationale (SFI), la filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé. La SFI vient d’annoncer un investissement de 9 millions d’euros, soit 5,9 milliards de francs CFA. Un coup de pouce au financement de l’habitat dans l’espace UEMOA. L’acquisition d’une maison ou d’un appartement viable en Afrique, en général, et dans les huit pays membres de l’UEMOA en particulier, est réservée à une minorité. Seulement 7 % des ménages sont propriétaires de leurs habitations en zone urbaine dans l'espace UEMOA. L’Organisation s’est dotée en 2010 d’une Caisse de refinancement hypothécaire,...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour s'autofinancer, l'Union africaine demande à chacun de ses Etats membres de taxer à 0,2% un certain nombre de produits importés. Et dimanche à la tribune, le président sortant de l'Union africaine, Alpha Condé, a révélé le nombre de pays qui...
(RFI 24/01/18)
Le procès des militaires présumés putschistes se poursuit à Niamey. Ce mardi 23 janvier, des exceptions soulevées par la défense n'ont pas eu de suite, ce qui a provoqué le retrait des avocats de la salle d’audience. Un procès sous très haute surveillance. Ils étaient nombreux les parents et amis venus soutenir les douze accusés de la tentative de coup d’Etat de juillet en décembre 2015 à Niamey. Ramatu Salou Souleymane, fille du général Salou Souleymane, ancien chef d'état-major et ex-membre de la junte : « Je venais à l'audience pour soutenir mon père. Je fais confiance à la justice nigérienne. J’espère qu’elle sera impartiale et que la vérité finira par triompher. J’ai foi en Dieu et je sais que...
(RFI 24/01/18)
Au Niger, après un premier report début janvier, le procès des militaires impliqués dans la présumée tentative de coup d'Etat de décembre 2015 s'est ouvert ce mardi matin. Une dizaine de militaires doivent être jugés ainsi qu'un civil, le fils du général Salou Souleymane, l'ancien chef d'état-major de l'armée, qui fait aussi partie des prévenus. L'affaire a éclaté en décembre 2015 quelques jours avant Noël, avec plusieurs arrestations, dans différentes unités militaires. Parmi ces arrestations, celle du commandant de la base aérienne de Niamey, celui du bataillon d'artillerie de Tillabéry, des officiers supérieurs d'une force spéciale antiterroriste logée à la présidence. Mais aussi l'ancien chef d'état-major, le général Salou Souleymane. Au total, une dizaine d'officiers sont aux mis aux arrêts,...
(RFI 20/01/18)
On connait désormais le bilan de l'attaque, mercredi soir, d'un poste militaire à Toumour non loin de Bosso dans la région du lac Tchad. Et il est lourd... Sept soldats nigériens tués et une quinzaine de véhicules perdus pour l'armée. Les éléments de Boko Haram qui ont attaqué cette position de l'armée se déplaçaient dans un convoi aux couleurs de l'armée du Nigéria. une stratégie pour tromper leur cible C’est la troisième fois depuis le début de la guerre contre Boko Haram que l’armée nigérienne subit de lourdes pertes dans la région du lac Tchad.
(RFI 18/01/18)
Ce jeudi 18 janvier, cela fait 200 jours que 39 personnes ont été enlevées dans la localité de Nguelewa dans la région du lac Tchad, à 110 km à l'est de Diffa. L'attaque attribuée à Boko Haram a eu lieu le 2 juillet. Ce jour-là, neuf villageois avaient été tués et 39 femmes et enfants ont été enlevés. Pour ne pas les oublier, une campagne #JESUISNGUELEWA a été lancée sur les réseaux sociaux. Les assaillants, venus à dos de chameaux et de chevaux, sont repartis par les mêmes moyens avec leurs otages dans une zone impraticable en voiture, rendant toute poursuite très difficile. Depuis deux jeunes ont réussi à s'enfuir, mais aucun des autres otages n'a été retrouvé. Cette attaque...
(La Tribune 16/01/18)
La fronde sociale et politique contre les dispositions fiscales de la loi des finances 2018 ne faiblit pas au Niger où ce dimanche des milliers de manifestants ont battu le pavé à l’appel de la société civile. La loi des finances est pourtant déjà entrée en vigueur à la suite de son adoption par le parlement et le gouvernement ne compte pas faire marche arrière. C'est un peu comme le médecin après la mort, la fronde de la société civile contre la loi des finances 2018 mais cette dernière n'entend point baisser les bras. Ce dimanche, à l'appel d'un collectif d'organisations de la société civile, des milliers de manifestants ont de nouveau battu le pavé à Niamey la capitale mais...
(La Tribune 16/01/18)
Le Niger vient d’obtenir une enveloppe de 43 millions de dollars de la Banque africaine de développement (BAD) sous forme d’une aide budgétaire. Il s’agit à travers cet appui, d’aider le pays à faire face aux défis posés par les aléas climatiques et la chute du cours du pétrole et de l’uranium qui ont mis à mal les caisses de l’Etat. Une bouffée d’oxygène pour le gouvernement mais qui ne profitera pas directement aux bourses des populations qui vont devoir supporter une hausse de la pression fiscale. C'est une véritable bouffée d'oxygène que vient d'apporter la BAD au Niger et que l'institution panafricaine n'hésite d'ailleurs pas à mettre en avant en rappelant la sagesse populaire africaine selon laquelle, « c'est...
(Le Figaro 15/01/18)
Les ministres de la Défense se réunissent ce lundi à Paris pour établir un calendrier opérationnel. Les ministres de la Défense des pays regroupés au sein du G5 Sahel sont lundi à Paris autour de leur homologue française, Florence Parly. Cette réunion, loin d'être la première, doit permettre de se concerter pour rendre opérationnelle la force militaire commune à ces États (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad) en lutte contre les djihadistes. Un mois après le sommet de La Celle-Saint-Cloud qui a réuni les présidents sahéliens et Emmanuel Macron, ainsi que les principales organisations internationales, notamment l'Union européenne, l'Union africaine et l'ONU, il s'agit de stimuler une «montée en puissance». «Il y a eu des avancées, mais ce n'est pas...
(RFI 15/01/18)
La construction de la force conjointe du G5 Sahel entame une nouvelle étape ce lundi 15 janvier, avec la réunion ministérielle de Paris. La ministre des Armées Florence Parly reçoit cet après-midi à l'hôtel de Brienne ses homologues des pays du G5 accompagnés des chefs d'état-major des armées des cinq pays de la région. Du côté des contributeurs, huit pays seront représentés ainsi que trois institutions, l'ONU, l'UA, et l'Union européenne, alors que se déroulera la conférence de donateurs de Bruxelles le 23 février prochain. Plus que jamais, l'objectif est de mettre en action cette force du G5 et de récolter des résultats concrets sur le terrain. Lors de son discours de Ouagadougou en novembre, le président français Emmanuel Macron...
(Le Point 15/01/18)
Les temps sont durs pour Areva en Afrique, et notamment au Niger. Présente depuis plus de cinquante ans au Niger, l'entreprise française détient deux filiales, la Société des mines de l'Aïr (Somaïr) et la Cominak, avec lesquelles elle gère les gisements d'uranium d'Arlit, dans l'extrême nord. Elle vient de mettre en exécution son plan de départ annoncé en octobre dernier pour faire face aux difficultés du marché. 700 personnes concernées… Ces mesures font partie d'un plan lancé par les deux filiales d'Areva au Niger afin de faire face à la conjoncture née de la baisse des prix de l'uranium sur les marchés internationaux depuis quelques années, ont justifié ses responsables. Concrètement, elle s'est séparée de 200 salariés nigériens à la...
(Jeune Afrique 12/01/18)
La mise en place d'un fichier électoral biométrique est remis en cause par la mauvaise couverture électrique et internet du Niger. Mi-décembre, à Niamey, une mission de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) s’est penchée, aux côtés de la Ceni (Commission électorale nationale indépendante), sur l’élaboration du fichier électoral, censé être renouvelé avant les élections locales, déjà repoussées à plusieurs reprises, et la présidentielle de 2021. Les conseillers de l’OIF et de la commission ont discuté des problèmes posés par sa mise en œuvre avec des techniciens du ministère de l’Intérieur. Principal souci : l’insuffisance de la couverture électrique et internet pour le déploiement d’un fichier biométrique, option favorisée par le gouvernement. En effet, 60 % des bureaux de vote se...
(La Tribune 11/01/18)
L’Italie a annoncé l’extension de la mission de son détachement destinée au Niger à une grande partie de la bande sahélienne et d’Afrique du Nord. Les troupes italiennes devront former et remettre à flot la marine libyenne et assisteront les troupes de l'opération Barkhane dans une zone s’étendant de la Mauritanie au Bénin. Ce qui devait être un redéploiement de troupes depuis l'Irak et l'Afghanistan vers le Niger par l'Italie semble avoir évolué depuis décembre dernier. Rome vient en effet, d'étendre le périmètre d'action de sa politique militaire en Afrique à une partie non négligeable d'Afrique du Nord et du Sahel. La région s'étendant du Sahel aux côtes nord-africaines situées en face des côtés italiennes vient ainsi d'être classée «...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(RFI 09/01/18)
Au cours d'une rencontre des pays membres du G5 au niveau ministériel à Bamako au Mali, il a été décidé la création d'un fonds fiduciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Cette décision intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. La décision importante des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres du G5 est la création d’un fonds fiduciaire d’urgence destiné à lutter contre le terrorisme dans le Sahel. « Nous avons beaucoup travaillé sur la création du fonds fiduciaire, dans la mise en œuvre des importants fonds qui sont annoncés pour aider cette force-là – la recherche d’une efficacité maximum –...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier, à Shanghaï, a ainsi été organisée par le ministère chinois de la défense la première conférence sur la coopération militaire entre la Chine, l’Afrique et les pays arabes. Des représentants de Djibouti et de Mauritanie étaient notamment présents. Le ministre...
(RFI 08/01/18)
Au Niger, s'ouvre ce lundi 8 janvier le procès des militaires nigériens accusés d'atteinte à la sûreté de l'Etat à travers une présumée tentative de coup d'Etat. L'affaire avait défrayé la chronique en 2015 au temps fort d'une crise politique tendue au Niger. Les militaires sont emprisonnés depuis deux ans et 14 civils incarcérés dans cette même affaire ont été remis en liberté le 24 mars dernier. C’est dans le grand amphithéâtre de la Gendarmerie nationale de Niamey que s’ouvre l’audience dans le procès des militaires impliqués dans le présumé coup d’Etat de juin 2015.

Pages