Jeudi 18 Janvier 2018

Niger

(Agence Ecofin 20/12/17)
Venues du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, des Organisations de la Société Civile (OSC) prennent part, depuis ce lundi 18 décembre à Lomé, à un atelier de renforcement de capacités en vue d’une implication des femmes dans la lutte contre le terrorisme dans le Bassin du Lac Tchad. Cette rencontre est organisée sur trois (3) jours par le Centre Régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC) et se situe dans le cadre de la mise en œuvre des résolutions 1325, 2349 et 2370 du Conseil de Sécurité ainsi que des résolutions de l’Assemblée Générale sur les femmes, le désarmement, la non-prolifération et le contrôle des armes. Les participants devront, suite aux...
(RFI 19/12/17)
Le Niger a obtenu jeudi 14 décembre la levée des saisies opérées sur trois de ses immeubles par la société Africard. Niamey marque un point, mais plusieurs de ses biens restent cependant encore saisis. Pour rappel, Africard est une société qui avait signé en 2011 un contrat avec Niamey pour la fourniture de passeports biométriques. Suite à une rupture jugée abusive de ce contrat en 2012, Africard a réussi à faire condamner le Niger à des dédommagements, le 6 octobre 2014. Une condamnation qui a donné lieu depuis à de multiples rebondissements judiciaires. Pour obtenir ses indemnités de dédommagements, Africard a tenté d'effectuer plus d'une dizaine de saisies de biens appartenant au Niger. Certaines ont été infructueuses et les autres...
(AFP 18/12/17)
Le Niger a célébré sa fête nationale lundi par un grand défilé militaire à Tahoua, à 400 km à l'ouest de Niamey, une zone en proie à des attaques jihadistes récurrentes. Outre le président nigérien Mahamadou Issoufou, dont c'est la région natale, quatre chefs d'Etat - Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Roch Kaboré (Burkina Faso), Idriss Déby Itno (Tchad) et Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie) - ont fait le déplacement pour ce 59ème anniversaire de la République du Niger, une ex-colonie française. Le défilé de deux heures s'est déroulé sous très haute sécurité, dans cette zone proche du Mali où l'Etat d'urgence décrété en mars dans plusieurs localités, vient d'être reconduit pour trois mois. Il boucle une semaine d'activités culturelles et sportives...
(La Tribune 18/12/17)
La Conférence de la Renaissance du Niger s'est tenue les 13 et 14 décembre et a réuni bailleurs internationaux et investisseurs privés au sein de l'Hôtel Méridien Etoile de Paris. Les 23Mds $ annoncés pour financer le Plan de Développement 2017-2021 dépassent les attentes initiales de 17Mds $. La Tribune Afrique a rencontré Kane Aichatou Boulama, Ministre du Plan et véritable cheville ouvrière de ces rencontres. Entretien. La Tribune Afrique : Quelles sont les grandes orientations du Plan de Développement Economique et Social 2017-2021 (PDES) du Niger ? Kane Aichatou Boulama : Le PDES repose sur la transformation structurelle de notre économie. Nous priorisons le monde rural qui représente 80% de la population et 41% du PIB. Il nous faut...
(Jeune Afrique 18/12/17)
Pour mieux combattre les jihadistes, les États-Unis et la France vont déployer au Niger des appareils armés, des drones, qui pourront frapper du lac Tchad au Sud libyen. Mais ces engins suscitent des critiques… Leur mort avait provoqué une onde de choc à Washington. Le 4 octobre, quatre membres des forces spéciales américaines et quatre militaires nigériens étaient tués dans une embuscade près du village de Tongo Tongo, dans le nord de la région nigérienne du Tillabéri, à quelques kilomètres de la frontière avec le Mali. Pour la première fois, des soldats d’élite américains étaient tués en opération dans un pays sahélien, où nombre de leurs compatriotes...
(La Tribune 18/12/17)
Une enveloppe largement au-delà des attentes pour le financement d’un plan de développement quinquennal. Au terme de sa « Conférence de la Renaissance du Niger », Mahamadou Issoufou, le président nigérien est reparti avec plusieurs gros chèques. Au total, la levée de fonds de Paris auprès des organismes continentaux et du secteur privé a permis de récolter 23 milliards de dollars, soit plus que les 17 milliards escomptés. A Paris, Mahamadou Issoufou et son gouvernement ont « vendu » « les opportunités qu'offre le Niger en matière d'investissements avec une centaine de projets porteurs ». Porteurs dans les domaines de la construction de routes, de la mise en circulation de trains, de ponts, de barrages, de centrales solaires, de gazoducs...
(RFI 18/12/17)
Le Niger fête ce lundi 18 décembre son 59e anniversaire de la proclamation de la République. Une fête tournante qui se tient cette année à Tahoua, la région natale de l'actuel chef de l'état nigérien, Issoufou Mahamadou. Les festivaliers de toutes les huit régions du pays convergent depuis quelques jours à Tahoua. La plus grande région du Niger du Nord s’est métamorphosée en quelques mois. Des festivaliers se prononcent : « La fête qui sera belle, c’est la veille qu’on le voit. Vous voyez beaucoup de couleurs, on sent que la ville, ça bouge. Vraiment, nous sommes à la veille, mais je garde l’espoir franchement que la fête sera très belle ». « Je pense que Tahoua est en train...
(Agence Ecofin 18/12/17)
L’information est donnée par le ministre nigérien des Affaires étrangères Ibrahim Yacoubou. En commentant sur la chaîne locale hier les différents sujets au menu des discussions au 52ème sommet des chefs d’Etat de la Cedeao tenu le week-end écoulé, M. Yacoubou a fait cas de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continental (Zlec). « La Zlec est un vieux projet qui n’avait pas beaucoup évolué jusque ici. Dans les 3 prochains mois, il est possible que nous puissions réaliser ce projet qui porte les espérances d’un renforcement des échanges entre les pays africains et entre les pays africains et les partenaires.» Pour rappel, c’est le Président nigérien qui a dirigé toute l’année 2017 les travaux d’accélération de...
(AIP 17/12/17)
Le poste du futur président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été confié à la Côte d’Ivoire et le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou a été désigné pour l’occuper à compter du 1er mars 2018. La décision a été prise samedi, à Abuja, au Nigeria, par les chefs d’Etat et de gouvernement, lors de la 52è session ordinaire dont la première s’est déroulée à huis clos. Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara qui prend part aux travaux de cette session, a salué cette décision, en estimant qu’il s’agit d’une autre marque de confiance fait à son pays et à son compatriote par ses...
(Agence Ecofin 16/12/17)
La « conférence de la renaissance » organisée les 13 et 14 à Paris par le Niger, en partenariat avec la Banque mondiale et le PNUD, en vue de mobiliser des financements pour la mise en œuvre de son Programme de développement économique et social (PDES) 2017-2021, a permis de mobiliser au total 23 milliards $ d’intentions de financement qui ont été formulées. Ceci, à raison de 12,7 milliards $ par les bailleurs internationaux et de 10,3 milliards $ par le secteur privé. S’agissant des bailleurs de fonds multilatéraux, la Banque mondiale arrive en tête avec 2,5 milliards $ de promesses de financement. Suivie par la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 1,2 milliard $ et par l’Union...
(AFP 15/12/17)
En combattant avec leurs alliés la myriade de groupes jihadistes sévissant au Sahel, les cinq pays africains mobilisés luttent "pour le monde entier", soutient le président nigérien Mahamadou Issoufou, qui réclame un financement pérenne et une plus grande implication de l'ONU. "La menace terroriste est une menace internationale, le combat que nous faisons dans le Sahel, nous le faisons aussi pour l'Europe, pour le monde entier", souligne le président Mahamadou Issoufou, dans un entretien accordé jeudi soir à l'AFP.
(AFP 15/12/17)
Le Niger a levé 23 milliards de dollars de fonds public et privés lors d'une conférence de deux jours à Paris, soit 6 milliards de plus qu'attendu, pour doper sa croissance et garantir sa sécurité. "C’est une belle réussite, on a atteint tous nos objectifs, on les a même dépassés", s'est félicité le président nigérien Mahamadou Issoufou lors d'une conférence de presse où il a présenté les résultats de la réunion avec les investisseurs institutionnels et privés qui s'est tenue mercredi et jeudi à Paris. "Je veillerai personnellement au suivi de la mise en oeuvre des principales décisions de notre conférence", a-t-il assuré. "Ce niveau d'engagement témoigne de la qualité et de l'excellence des relations entre le Niger et ses...
(Jeune Afrique 15/12/17)
La « conférence de la renaissance » du Niger, qui vient de se clore à Paris, a permis au gouvernement nigérien de récolter 23 milliards de dollars, dont 12,7 milliards de dollars (10,8 milliards d'euros) promis par les bailleurs internationaux en vue du financement du plan de développement 2017-2021. Le secteur privé a contribué à hauteur de 10,3 milliards de dollars. Organisée à Paris en partenariat avec la Banque mondiale et le PNUD, la conférence de la renaissance du Niger a rassemblé bailleurs internationaux et investisseurs étrangers pour financer le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021. Alors que le gouvernement tablait sur 17 milliards de dollars, c’est finalement 23 milliards qui ont été obtenu, dont 12,7 milliards par...
(RFI 15/12/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou était à Paris mercredi 13 et jeudi 14 décembre pour lever des fonds, afin de financer son programme de développement économique et social 2017-2021. La délégation nigérienne repart à Niamey avec des promesses au-delà de ce qu'elle attendait : près de 23 milliards d'euros contre 17 milliards attendus. « C'est une belle réussite, on a atteint tous nos objectifs, on les a même dépassés », s'est félicité Mahamadou Issoufou lors d'une conférence de presse où il a présenté les résultats de la réunion avec les investisseurs institutionnels et privés qui s'est tenue mercredi...
(RFI 15/12/17)
Le président du Conseil italien Paolo Gentiloni a promis ce mercredi 13 décembre un « engagement sérieux » pour la formation de forces pouvant contribuer à la stabilité et à la lutte contre le terrorisme au Sahel. La priorité de l’Italie, c’est le Niger qui peut jouer selon lui « un rôle clé dans le contrôle des flux migratoires ». Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir Le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni, assure que l’Italie déploiera une mission militaire « au cœur de l’Afrique ». A commencer par le Niger avec, au départ, 150 personnes mobilisées.
(Le Point 15/12/17)
Coalition. À La Celle-Saint-Cloud, Emmanuel Macron a reçu une vingtaine de délégations pour relancer la création du G5 Sahel. Il a obtenu des financements supplémentaires et attend des résultats rapides. Même si Emmanuel Macron a reçu les chefs d'État des armées de la force anti-djihadiste G5 Sahel sous une pluie glaciale, au château de La Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines, mercredi était une belle journée. L'Arabie saoudite a annoncé qu'elle donnerait 100 millions d'euros à la nouvelle entité, les Émirats arabes unis 30 millions d'euros et les Pays-Bas 5 millions d'euros. Bref, du côté de l'Élysée, on parle tout sourire d'un « déjeuner à 135 millions d'euros ». Ce n'était pas le seul objet de la réunion. « Le terrorisme bat...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de progresser de quelques mètres dans un immense flot anarchique qui s’ébroue au milieu des piétons et des vendeurs de rue. Fin de journée banale dans les faubourgs déshérités de Nairobi. Dans quelques années, c’est ici, dans les bouchons de la...
(APA 15/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Mali et le Niger sont des pays où le nombre d’enfants touchés par la malnutrition aigüe est élevé, indique une étude menée par l’ONG Action contre la faim (ACF) dont les conclusions ont été présentées jeudi à Dakar au cours d’un atelier. Selon le Dr Eric Kouam, expert en santé publique et nutrition « les conflits armés notés dans les régions du nord Mali et à l’est du Niger ont favorisé le déplacement des populations qui deviennent vulnérables et causé la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans». «Une hausse de 27℅ du nombre d’enfants de moins de cinq ans en risque de malnutrition aigue a été observée dans la région sahélienne. », lit-on...
(AFP 14/12/17)
L'Arabie saoudite a un double intérêt à aider financièrement la force conjointe du G5 Sahel: le nouveau régime a le souci de contrecarrer les accusations de financement du terrorisme, tout en consolidant son influence au Sahel, une région dans laquelle il investit depuis de longues années, selon les experts. Mercredi, Ryad a confirmé qu'il allait verser 100 millions d'euros au profit de la nouvelle force antijihadiste composée de soldats de cinq pays de la région (Mali, Tchad, Burkina Faso, Niger, Mauritanie), lors d'un sommet organisé par le président français Emmanuel Macron. Pour l'heure, cette contribution fait de l'Arabie saoudite le premier bailleur de fonds de la force du G5 Sahel, dont les besoins de départ ont été évalués à 250...
(AFP 14/12/17)
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) va consacrer un sommet extraordinaire début 2018 à la confirmation de l'adhésion du Maroc, a indiqué jeudi un haut responsable gouvernemental à Rabat. "Après concertation avec le Maroc et discussions avec les Etats membres ces derniers jours, on s’oriente vers un sommet extraordinaire en début d'année prochaine, exclusivement consacré à la question", a indiqué à l'AFP ce responsable marocain qui a requis l'anonymat. Il n'a pas été possible d'obtenir des informations à ce sujet à Abuja, où les travaux préparatoires du sommet ont commencé cette semaine.

Pages

(RFI 03/11/17)
Après l'embuscade du Niger qui a couté la vie à quatre soldats américains et cinq Nigériens, de nouveaux éléments viennent contredire la version officielle des Etats-Unis. Selon un récit détaillé publié par la chaîne ABC citant des sources militaires nigériennes et des services de renseignement américains, il s'agissait en réalité d'une mission de combat. Selon la version officielle du chef d'état-major américain, il s'agissait d'une simple patrouille de reconnaissance. Douze soldats américains des forces spéciales et trente Nigériens...
(RFI 03/11/17)
Paris s'est félicité ce jeudi du lancement, en début de semaine, de la première opération conduite par la Force antiterroriste G5 Sahel. Cette force constituée par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pourrait compter jusqu'à 5 000 hommes répartis en sept bataillons. Il faudra encore des mois pour mettre à niveau les bataillons, les entraîner et les équiper correctement. La pleine capacité ne sera prononcée que début 2018. Cette opération nommée Hawbi « vient concrétiser la montée en puissance de cette Force, et la prise en main par les Etats sahéliens de la lutte contre le terrorisme »
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale pour la transformation agricole rurale", a déclaré Makinde jeudi à Xinhua lors d'un symposium sur la bioéconomie régionale à Kigali. Il a ajouté que le NEPAD prévoit la promotion d'une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en fournissant un environnement de...
(Le Monde 02/11/17)
Quand l’Europe renvoie la crise migratoire de l’autre côté de la Méditerranée (2). Le pouvoir nigérien a durci ses contrôles d’identité afin d’enrayer le flux de migrants qui convergent au Niger pour rallier la Libye. Ils sont assis en tailleur sur une natte déroulée à même les carreaux durs. Certains sont allongés, épuisés, tête calée sur leur sac de voyage. En cette fin octobre, les voyageurs patientent. Un vieux monsieur, barbe blanche et volumineux turban noir noué sur la tête, est plongé dans la lecture d’un document. C’est l’heure creuse dans cette salle d’attente de la compagnie de transport Sonef, l’une des plus importantes de Niamey, capitale du Niger. Les bus démarreront un peu plus tard dans la journée. À...
(AFP 01/11/17)
Soutenue sur le terrain par la France, la nouvelle force anti-jihadiste G5 Sahel a lancé mercredi ses opérations aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, une zone très instable devenue un foyer pour les groupes extrémistes. Le président français Emmanuel Macron avait estimé mardi que le succès de cette force, composée de soldats du Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad, était une "obligation collective" dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, vaste région située au sud du Sahara. "Le déploiement des Maliens, des Nigériens et des Burkinabé de la force G5 Sahel a débuté ce matin", a déclaré mercredi à l'AFP le lieutenant-colonel français Marc-Antoine depuis une base avancée française dans la région aride d'In-Tillit,...
(AFP 01/11/17)
Des étudiants nigériens ont déposé mercredi "une plainte contre X" après la mort d'un de leurs camarades lors d'une manifestation réprimée par les forces de l'ordre en avril, a annoncé l'un de leurs responsables. "Nous avons déposé une plainte contre X relativement à l'assassinat ignoble de notre camarade, Mala Bagalé, pour réclamer justice", a déclaré aux journalistes Salha Kaïla, un des dirigeants de l'Union des étudiants nigériens à l'Université de Niamey. "Il revient à la justice de faire véritablement son travail" et de "créer le plus tôt possible" les "conditions pour traquer les auteurs, les complices" de la mort de l'étudiant. Le rapport d'une commission d'enquête indépendante avait conclu à la mi-août que Mala Bagalé avait "été victime du tir...
(AFP 31/10/17)
Le directeur d'une école primaire a été "égorgé" par des éléments de Boko Haram, à Gueskérou, une bourgade de la région de Diffa, dans le sud-est du Niger proche du Nigeria, a annoncé mardi le ministre de l'Enseignement. "C'est avec une profonde indignation que j'ai appris l'assassinat par Boko Haram d'un enseignant et directeur d'école à Gueskérou", a précisé Daouda Mamadou Marthé, le ministre de l'Enseignement primaire, sur sa page facebook. La victime, Bilal Mamadou, a été "égorgé froidement samedi dernier vers 5 heures"...
(AFP 30/10/17)
Vingt-trois policiers ont été blessés et un commissariat a été incendié dimanche à Niamey par des manifestants qui protestaient contre la loi de Finances 2018 qu'ils jugent "antisociale", selon le ministre de l'Intérieur. "Le bilan est malheureusement lourd: nous avons 23 policiers blessés, dont quatre graves. Quatorze véhicules ont été détruits, dont dix de la police", a affirmé dimanche soir le ministre nigérien de l'Intérieur Mohamed Bazoum à la télévision publique. Le commissariat de police de Habou Béné, le plus important marché du pays, a été incendié et la devanture du bâtiment de la Commission électorale nationale...
(APA 30/10/17)
APA Niamey (Niger) - Niamey, la capitale nigérienne a en effet été secouée ce dimanche par de violents heurts entre la police et des manifestants qui, à l’appel de ACTICE-Niger, une structure de la société civile, manifestaient pour dire non à la loi des finance 2018, jugée ‘’antisociale’’, et qui doit incessamment être discutée à l’Assemblée nationale. Les manifestants, armés de pierres et de gourdins, s’en sont pris à des biens publics mais également à des biens de particuliers. Le siège de la CENI, situé non loin des heurts, le poste de police du Grand-marché de Niamey et même le mur de la représentation nationale ont été pris pour cibles par les manifestants qui n’ont été dispersés que grâce à...
(APA 30/10/17)
APA-Niamey (Niger). Une collision survenue ce samedi à l’aube entre un bus de transport de passagers et deux mini bus à Dosso, situé à 150 km à l’Est de Niamey, sur la Nationale 1 a fait 26 morts et 24 blessés dont 8 blessés graves, selon un bilan établi par le ministère des Transports. L’accident est précisément survenu à 10 km de Dosso, en allant vers Doutchi, entre un bus de la société STM-Niger et deux mini bus transportant des religieux en provenance du Nigeria et se rendant dans la ville religieuse de Kiota pour la prière de vendredi. Toutes les victimes et les blessés, précise le communiqué du ministère du Transport sont de nationalité nigériane tandis que dans le...
(AFP 28/10/17)
Vingt-six Nigérians ont été tués vendredi dans une collision entre un autobus et deux minibus près de Dosso, dans le sud-ouest du Niger proche du Nigeria, a annoncé samedi le gouvernement nigérien. "Le bilan de cet accident est de 26 morts, 24 blessés dont 8 graves. Les victimes sont de nationalité nigériane", a précisé un communiqué du conseil des ministres nigérien lu à la télévision publique. "Il y a eu 25 morts sur le champ. Le choc est tellement violent que nous avons extrait des corps sous les décombres des véhicules", a expliqué à la radio nigérienne un responsable des sapeurs pompiers de Dosso.
(AFP 28/10/17)
Le Niger a exprimé samedi sa "préoccupation" après les rapatriements massifs par l'Algérie voisine de plusieurs milliers de ses ressortissants, dont de nombreux y vivent en situation irrégulière. "Plus 20.000 Nigériens ont été rapatriés d'Algérie sur quatre ans (...) je dois vous dire que c'est une préoccupation importante pour nous et nous l'avons fait savoir" aux autorités algériennes, a affirmé samedi le ministre nigérien des Affaires étrangères Ibrahim Yacoubou devant les députés. M. Yacoubou a expliqué que les deux Etats voisins "vont continuer à avoir un dialogue" afin de "définir un cadre plus précis pour gérer cette migration". "Nous avons plaidé" pour qu'une catégorie de migrants, notamment "les acteurs économiques" et ceux qui vont pour "travailler" soient "épargnés", a-t-il précisé...
(AFP 27/10/17)
Un deuxième groupe de soldats américains se trouvait à proximité de la zone où une patrouille américano-nigérienne est tombée dans une embuscade le 4 octobre, faisant neuf morts dont quatre Américains, a révélé jeudi le Pentagone. "Il y a d'autres équipes qui opèrent au Niger; L'une d'elles avait quelque chose à voir avec cette opération", a déclaré le général Kenneth McKenzie, interrogé au cours d'un point de presse sur la présence d'une deuxième équipe des forces spéciales américaines à proximité du lieu de l'attaque. Cette équipe opérait "pendant la même période", a-t-il simplement précisé. "Je ne donnerai aucun autre détail spécifique sur ce qui s'est passé tant que nous n'aurons pas terminé l'enquête". L'accrochage s'était produit le 4 octobre en...
(Jeune Afrique 26/10/17)
La région d’Agadez est devenue un sinistre « hub » où se retrouvent notamment des migrants subsahariens expulsés du Maghreb, parfois aussi indésirables au Nord qu’au Sud… Il faut bien la chercher, l’humanité, dans le no man’s land aride qui s’étire entre l’Algérie et le Niger. Déjà maltraités à l’aller dans le sens sud-nord, des groupes de migrants y deviennent des masses déshumanisées, que l’on déplace au gré des politiques migratoires comme des feuilles mortes dans le vent de cette Europe automnale qu’ils veulent atteindre à tout prix. Par centaines. Par milliers. Ces deux derniers mois, selon certaines sources, ce sont 7 800 Subsahariens qui auraient été « déversés », par bus, après leur expulsion d’Algérie, dans les parages de...
(AFP 25/10/17)
Avec 800 soldats américains et une importante base de drones déployés sur son territoire, le Niger constitue la tête de pont des forces des Etats-Unis pour lutter contre les groupes armés islamistes en Afrique de l'Ouest. L'embuscade qui a coûté la vie à quatre soldats américains début octobre a révélé l'ampleur de cette présence militaire et provoqué une polémique aux Etats-Unis, conduisant l'armée à dévoiler des chiffres et à justifier son engagement. Le chef d'état-major des armées américaines, le général Joe Dunford, a ainsi révélé que c'était le Niger qui abritait actuellement la plus importante force US en Afrique.
(AFP 25/10/17)
Face à la déferlante d'attaques jihadistes aux frontières du Mali, du Burkina Faso et du Niger, la force conjointe du G5 Sahel, encore naissante, aura besoin de toute l'aide possible pour accomplir sa mission, selon les diplomates et les responsables militaires. Les bâtiments jaune et rose du poste de commandement de la force conjointe, à Sévaré, dans le centre du Mali, opérationnel depuis peu, abritent désormais des officiers de liaison des cinq pays (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad), parmi les plus pauvres du monde. "Cette force conjointe est une force naissante", a expliqué son commandant, le général malien Didier Dacko, devant les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU en visite à Sévaré, étape cruciale d'une tournée au...
(APA 24/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Niger, la Centrafrique et le Tchad, sont les pays qui ont le plus élevé taux de prévalence des mariages des enfants, a appris APA lundi à Dakar, à l'ouverture d'une rencontre de Haut niveau consacré à ce thème. L'Afrique de l'Ouest et du Centre a le taux de prévalence de mariage des enfants le plus élevé en Afrique et dans le monde, selon un document remis à la presse en marge de l'ouverture de cette rencontre qui porte sur le thème: «Mettre Fin au Mariage des Enfants en Afrique de l'Ouest et du Centre". Six des dix pays enregistrant les taux les plus élevés au monde se trouvent dans la région: Niger (76,3%), République Centrafricaine (68%),...
(APA 23/10/17)
APA-Niamey (Niger) - Treize gendarmes ont été tués et cinq autres blessés, après l’attaque terroriste perpétrée, samedi, contre la Brigade de gendarmerie d’Ayorou, située à 200 km de Niamey, rapporte un communiqué du ministère de la Défense nationale reçu dimanche à APA. L’attaque, précise le communiqué, a été menée à l’aube, par des individus armés non identifiés, venus à bord de véhicules et de motos et qui, une fois leur forfait commis, se sont repliés en direction de la frontière du Mali, distante de quelques kilomètres. Ce n’est pas la première fois que le camp de gendarmerie d’Ayorou est la cible d’une attaque terroriste. En effet, le 11 mai dernier, il avait essuyé une attaque qui certes n’avait pas fait...
(Agence Ecofin 23/10/17)
Le Niger n’apprécie pas le rapatriement dans son pays des migrants subsahariens qui tentent de rejoindre l’Europe par l’Algérie. Les autorités notent l’expulsion la semaine surpassée de 955 migrants ouest africains vers Agadez (nord Niger frontalière à l’Algérie) où se situe le centre de transit des migrants. Ces deux derniers mois, près de 8000 migrants dont 2800 Nigériens ont connu le même sort. Pour le Gouverneur de Niamey, Sadou Soloké, « ces migrants nous arrivent par nos frontières alors que, selon moi, ils doivent tous être envoyés chez eux par des voies appropriées, plutôt que de nous les envoyer ici. Cela nous pose des problèmes d’accueil,» a-t-il confié à Rfi. Parmi les 955 migrants expulsés la semaine surpassée, plus de...
(Xinhua 23/10/17)
L'attaque par des individus armés non identifiés de la brigade de gendarmerie d'Ayorou, région de Tillabery (ouest du pays), près de la frontière malienne, a fait treize morts, selon un communiqué du ministère nigérien de la Défense nationale. En outre, cinq gendarmes ont été blessés au cours de l'attaque, précise le communiqué, dont une copie est parvenue à Xinhua. Trois véhicules équipés de la gendarmerie ont été également emportés par les assaillants, rapportent d'autres sources sécuritaires. Ce sont des "éléments armés non identifiés", précise le communiqué, venus probablement du Mali voisin, "à bord de véhicules et de motos", qui ont attaqué samedi à l'aube la brigade de gendarmerie d'Ayorou. Cependant, la source ne donne aucun bilan du côté des assaillants,...

Pages

(APA 11/10/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La Banque islamique de développement (BID) vient d’approuver un financement de 268,2 millions de dollars au profit de projets de développement en Côte d'Ivoire, au Niger et au Sénégal, a appris APA ce jour, auprès de la représentation de cette banque à Ouagadougou. Un montant de 276,2 millions de dollars ira à la Côte d'Ivoire pour le projet d'amélioration de l'environnement et le développement urbain de Cocody, quartier chic au Nord d’Abidjan. Forte d’environ 500 000 habitants, les classes les plus aisées de la société ivoirienne, autant que la plupart des expatriés et des diplomates en ont fait leurquartier de résidence. Le Sénégal recevra 146 millions de dollars pour le programme de modernisation des villes secondaires...
(AFP 10/10/17)
Le groupe nucléaire français Areva a annoncé lundi des licenciements en 2018 dans une de ses filiales au Niger. Plusieurs centaines de salariés seraient concernés, selon une source syndicale. "Les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l'uranium très bas, à 20 dollars la livre. Somaïr doit adapter son organisation industrielle et ajuster ses effectifs", a affirmé à l'AFP le service de presse d'Areva à Niamey. La Somaïr est l'une des deux filiales d'Areva dans le nord désertique du Niger. Areva n'a pas précisé le nombre de postes qui seront affectés.
(Agence Ecofin 10/10/17)
Mauvaise nouvelle pour le personnel de la Société des mines de l’Aïr (Somaïr), l’une des filiales du Français Areva au Niger. Le groupe français procédera au licenciement d’une partie du personnel pour raison économique, à partir de 2018. « Nous sommes contraints de prendre cette décision: c'est une question de survie pour Somaïr », annonce Areva qui confie à l’Afp que « les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l'uranium très bas, à 1 dollar la livre. Somaïr doit adapter son organisation industrielle et ajuster ses effectifs». Ainsi, près de 200 agents seront licenciés sur les 916 agents en service au sein de la Somaïr. Les sous-traitants seront aussi touchés par ce dégraissage de l’effectif. 500...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) va apporter un appui financier de 3 milliards FCFA (environ 5,4 millions $) à la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), pour la mise en œuvre du projet d’amélioration de la gestion du lac Tchad à travers le renforcement de la résilience aux changements. L’accord de financement a été signé entre les deux institutions, le vendredi 06 octobre dernier à N’Djamena, la capitale du Tchad, abritant le siège du CBLT. Selon le PNUD, ce projet dont les travaux démarreront avant fin 2017, fait partie d’un programme d’actions stratégiques couvrant la période 2014-2021 devant permettre la mise en valeur de la région du lac Tchad. Le projet d’amélioration de la gestion...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Les 4 opérateurs de téléphonie mobile menant leurs activités au Niger ont été sommés de payer une amende de plus de 3,5 milliards de Fcfa, pour n’avoir pas amélioré la couverture et la qualité de leurs services. L’information a été révélée sur la chaîne nationale par Aichatou Bety, membre de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp). C’est Celtel Niger, la filiale de l’Indien Bharti qui a été condamnée à la plus lourde amende soit 1,576 milliard de Fcfa. Pour l’Artp, l’opérateur n’a pas réduit les coupures de communications en dessous de 2%. Il lui est aussi reproché de n’avoir pas amélioré la qualité vocale dans les grandes villes du pays, notamment Niamey, Maradi, Agadez, Zinder. Orange-Niger du français...
(AFP 07/10/17)
L'Autorité de régulation des télécommunications et de la poste du Niger (ARTP, publique), a infligé plus de 3,5 milliards de francs CFA (5,3 millions d'euros) d'amendes aux quatre compagnies de télécoms actives dans le pays, pour ne pas avoir "amélioré" la couverture et la qualité de leurs services. La patronne de l'ARTP, Mme Béty Aichatou, a égrené à la télévision publique, les "griefs" retenus depuis 2016 contre les quatre compagnies dont une nationale et trois étrangères, et les montants des amendes. Celtel-Niger, une filiale de l’indien Bharti, a été condamnée à la plus lourde amende - 1,576 milliard de francs CFA (1,5% du chiffre d'affaires) - pour n'avoir pas "réduit les coupures" des communications "en dessous de 2%" et pour...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité libre et illimitée entre les deux monnaies, qui donne droit aux pays de la zone, en cas d’épuisement de leurs réserves de change, à un découvert autorisé illimité sur leur compte en euros auprès du trésor français. « Si chaque...
(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine vient de libérer des fonds supplémentaires au profit du Cameroun, du Nigéria, du Tchad et d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, mobilisés contre les deux groupes terroristes Boko Haram et l'Etat islamique. Selon le responsable américain qui s'exprimait lundi dernier...
(RFI(EN) 04/10/17)
C’est la fin d'un bras de fer juridique au Bénin entre d'une part l'Etat, et le groupe français Bolloré, et de l'autre l'homme d'affaires Samuel Dossou, PDG du groupe Pétrolin. Un contentieux qui concerne le projet de boucle ferroviaire de l'Ouest africain entre le Niger et le Bénin. Et pour sa réalisation, la Cour suprême a finalement donné raison à Samuel Dossou, l'homme qui a imaginé, conçu et mis en place ce projet. Le projet de boucle ferroviaire de l'ouest africain commence en 2008 lorsque le Bénin et le Niger lancent ensemble un appel d'offres pour la construction et la gestion d'une ligne entre Cotonou et Niamey. L'appel d'offres est remporté par le groupe privé Pétrolin. Son PDG Samuel Dossou...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Cet article reprend intégralement le rapport de l’agence Umoa-Titres publié la semaine passée sur la situation économique du Niger, ses réalités, les secteurs les plus porteurs, les difficultés et surtout les perspectives. Fort d’une population avoisinant les 20 millions et d’un taux de croissance estimé à 5% en 2016, le Niger devrait devenir une plaque tournante de l’économie sahélienne. Malgré les aléas climatiques et un environnement extérieur difficile, notamment à cause de l’insécurité grandissante dans les états frontaliers, l'économie nigérienne connaît une performance satisfaisante grâce, notamment, à l’augmentation des investissements publics. Il est donc intéressant de se poser la question de savoir quelles sont les opportunités pour les investisseurs étrangers au Niger ? Nous allons tenter d’y répondre en faisant...
(AFP 03/10/17)
La Mauritanie a appelé lundi les bailleurs à appuyer financièrement la création de la force antijihadiste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), en quête de fonds pour son déploiement, lors d'une réunion internationale à Nouakchott. "Je saisis cette occasion pour exhorter nos partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur appui à la force conjointe du G5 Sahel lors de la conférence des donateurs", a déclaré la ministre déléguée chargée du Maghreb arabe, Khadijetou Mbareck Fall, dont le pays abrite le siège de cette organisation. Une conférence internationale de planification des contributions à cette force est prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.
(Financial Afrik 03/10/17)
De part son rôle socio-économique prépondérant, le secteur pétrolier continue de constituer une source majeure de création d’emplois et de revenus sur les exportations dans bon nombre de pays. Les taxes prélevées sur les carburants sont devenues des sources de revenus fiables qui permettent de financer des projets gouvernementaux dans des secteurs tels que la santé, les infrastructures routières, l’éducation, etc. Dans les pays en voie de développement, l’argent provenant du gaz, des mines et du pétrole peut contribuer à sortir ces pays de la pauvreté. Sous des auspices de bonne gouvernance, cet argent peut également réduire le déficit en infrastructure et la dépendance de ces pays vis-à-vis de l’aide internationale. Malheureusement, le scénario inverse est souvent de mise en...
(Agence Ecofin 02/10/17)
La compagnie canadienne GoviEx Uranium a annoncé qu’elle pourrait obtenir un prêt de 220 millions $ pour financer la construction de son projet d’uranium Madaouela, au Niger. Elle a indiqué en fin de semaine passée avoir reçu des expressions d’intérêts d’un groupe de prêteurs potentiels incluant Export Credit Agencies pour l’arrangement du prêt qui se présentera sous la forme d’une dette senior. GoviEx a déclaré qu’elle entrera dans des discussions avec les prêteurs pour la négociation des termes du projet de financement qui reste soumis à la réussite d’une due diligence détaillée du projet et l’obtention d’un certain nombre d’approbations.
(Agence Ecofin 02/10/17)
C’est par un décret pris en Conseil des ministres vendredi dernier que Idi Ango Ousmane est nommé Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations au titre du ministère des Finances. Cette nomination fait suite à l’approbation des statuts de cet établissement public en Conseil des ministres du 25 septembre dernier. Idi Ango Ousmane n’est pas inconnu du monde de la gestion publique au Niger. Diplômé du Cesag (Centre africain d’études supérieures) à Dakar au Sénégal, il avait dirigé la Société nigérienne des produits pétroliers (Sonidep) en 2012. L’on retrouve également les traces professionnelles de l’homme à la Société nigérienne de cimenterie (Snc) et chez le canadien GOVIEX Uranium Niger où il a été contrôleur de gestion. C’est la...
(Xinhua 29/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le gouvernement nigérien a adopté lundi en conseil des ministres le projet de loi de finances pour l'année budgétaire 2018 arrêté à 1900,86 milliards de FCFA, contre 1855,36 milliards l'année précédente, soit une hausse de 45,50 milliards de Fcfa. Cette loi de finances est adoptée "pour la première fois en application de la méthode de budgétisation par programmes instituée par la loi organique du 26 mars 2012 relative aux lois de finances", a souligné le gouvernement dans un communiqué. "Cette méthode vise particulièrement à assurer une meilleure lisibilité des politiques publiques, améliorer la performance opérationnelle, renforcer le rôle du parlement en matière d'évaluation et de contrôle des politiques publiques, adapter le régime budgétaire et comptable aux normes...
(Agence Ecofin 29/09/17)
(Agence Ecofin) - La Belgique a mis à la disposition du Niger, une somme de 31 millions d’euros en guise de soutien à deux secteurs : l’élevage et la santé. 16 542 000 euros seront accordés au Programme d'appui au développement de l'élevage, avec une contribution de 2 542 000 euros de l’Etat nigérien. L’objectif est d’accompagner les populations des régions de Tahoua et de Dosso (sur une durée de 48 mois), et à rendre les systèmes de l'élevage plus résilients, durables et performants. 15 270 000 euros, avec une contribution de 1 270 000 euros du gouvernement nigérien, seront accordés au secteur de la santé. Le but est d'améliorer l'accès des populations aux soins de santé primaires de qualité,...
(La Tribune 29/09/17)
La Banque ouest-africaine de développement a acté de nouveaux engagements au profit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso pour un total de 106 milliards de francs CFA. Ces engagements portent sur des prêts à moyen et longs termes, deux opérations de garantie et contre-garantie et une prise de participation. Le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé diverses opérations au bénéfice de cinq de ses pays membres. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso. Lors de sa 106ème réunion qui s'est tenue à Abidjan, la capitale ivoirienne, sous la présidence de Christian Adovelande, président du...
(Financial Afrik 28/09/17)
Arrivé mardi 26 septembre 2017 à Niamey pour une visite officielle de deux jours au Niger, le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a aussitôt eu un entretien avec le chef de l’État, Mahamadou Issoufou. Au cours de cette entrevue, les deux dirigeants ont souligné la parfaite adéquation entre les priorités du pays hôte et celle du Groupe de la BAD, définies dans les High 5s. « Nous avons lancé l’initiative “les Nigériens nourrissent les Nigériens” » qui a pour ambition de réduire la pauvreté – essentiellement rurale et féminine – à 31 % et de permettre l’éradication totale de la faim au Niger d’ici à 2021 », a déclaré le président nigérien. «Pour...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - En marge de sa visite de travail au Niger, le président de la Banque africaine de développement (Bad) Akinwumi Adesina (photo), a accordé une interview à Niameyetles2jours. Le patron de la Banque panafricaine justifie l’augmentation du budget du Fonds africain de développement (FAD) à l’endroit du Niger, l’ouverture d’un bureau de la Bad au Niger, parle de la nécessité de faire de l’agriculture un levier de développement et explique pourquoi l’accès à l’électricité est impératif. Niameyetles2jours : Bonjour Monsieur le Président. Durant votre présente visite officielle, vous avez annoncé une augmentation de 47% du portefeuille de la Bad au profit du Niger.

Pages

(Afrik.com 09/12/14)
La CAN 2015 des moins de 17 se jouera bien au Niger. Alors que des inquiétudes commençaient à naître au sujet de l’état d’avancement des travaux, la Confédération africaine de football a confirmé la tenue de la compétition prévue du 15 février au 1er mars. Une délégation de l’instance a procédé à une nouvelle visite d’inspection à Niamey, la capitale, et a pu constater que le pays serait prêt pour le début du tournoi. Les deux enceintes, qui doivent accueillir les matchs, le stade Général Seyni-Kountché et le Stade municipal, ont notamment été visité durant le séjour.
(APA 02/12/14)
La Confédération africaine de football (CAF) a officialisé la constitution des chapeaux pour le tirage au sort de la phase finale de la 30e Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévu mercredi à Malabo, à l’issue de la réunion de la Commission d’organisation de la compétition tenue lundi également dans la capitale équato-guinéenne. Les 16 équipes qualifiées ont été réparties en quatre chapeaux en fonction du classement de la CAF établi sur la base de leurs performances respectives lors des trois dernières phases finales de la CAN (2010, 2012, 2013) et des éliminatoires des CAN 2012, 2013 et 2015. Les résultats obtenus lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 ont été également pris en compte. Ainsi, figurent dans le...
(RFI 02/12/14)
La Confédération africaine de football a dévoilé la répartition des équipes pour le tirage au sort de la CAN 2015, prévu demain, mercredi 3 décembre, à Sipopo. Les 16 qualifiés ont été placés dans quatre pots en fonction des résultats obtenus depuis 2010. La Guinée équatoriale, hôte du tournoi, est tête de séries avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Zambie. La Confédération africaine de football (CAF) aura attendu ce 1er décembre 2014 pour dévoiler les modalités du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations 2015. La CAF a accumulé du retard suite au changement...
(Le Sahel 26/11/14)
Le ministre de la Santé Publique M. Mano Aghali a rencontré aujourd'hui à Niamey, les promoteurs du secteur privé de la Santé. Cette rencontre se veut un cadre d'échanges entre le ministre de tutelle et les agents de santé et acteurs du secteur privé du domaine afin de trouver ensemble les stratégies de renforcement de la surveillance de la fièvre hémorragique à virus Ebola, cette terrible maladie, devenue aujourd'hui une véritablement préoccupation mondiale. La cérémonie d'ouverture de cette rencontre s'est déroulée en présence du représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé au Niger Dr. PANA Assimawé et d'un représentant de l'UNICEF. L'organisation Mondiale de la Santé avait alerté notre pays depuis le 28 mars 2014 de l'existence de l'épidémie de...
(Afrik.com 20/11/14)
Dans un groupe F où le suspense était déjà tombé depuis la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2015 avec les qualifications du Cap Vert et de la Zambie, le Niger et le Mozambique se sont quittés dos à dos ce mercredi à Niamey à l’occasion de la dernière levée (1-1). Mené au score par les visiteurs après l’ouverture du score de Diogo (70e), le Mena a fini par revenir à hauteur en fin de partie et arracher le nul (83e). Insuffisant pour éviter aux Nigériens de finir derniers de la poule derrière les Mozambicains.
(Pana 07/11/14)
L’entraîneur de football du Cap-Vert, Rui Aguas, a convoqué 22 joueurs pour les deux dernières journées du groupe F des éliminatoires comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations (Can 2015) contre le Niger à domicile le 15 novembre, et quatre jours plus tard contre la Zambie à Lusaka, a appris la PANA, à Praia, de source sportive. L’entrée du milieu de terrain Sergio (Olhanense, Portugal) et le retour de Platiny, de Ryan Mendes et de Tony Varela sont les principales nouveautés parmi les joueurs convoqués qui seront en regroupement le 10 novembre prochain au stade national...
(AFP 21/10/14)
Gernot Rohr, sélectionneur de l'équipe de football du Niger depuis 2012, a annoncé lundi avoir démissionné pour cause de mauvais résultats, le Niger se retrouvant dernier du groupe F dans les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN)-2015. "On ne gagne pas beaucoup (...) j'ai présenté ma démission à la Fenifoot (Fédération nigérienne de football)", a déclaré à la presse le coach franco-allemand, âgé de 61 ans. "Je suis le premier responsable de ces (mauvais) résultats. Mais je n'ai pas non plus été content des moyens mis à ma disposition pour préparer l'équipe avec notamment des soucis logistiques", a souligné l'ancien entraîneur de Bordeaux, Nice ou encore Nantes. En Afrique, Gernot Rohr avait également dirigé l'équipe tunisienne de l'Etoile...
(RFI 20/10/14)
À l’occasion d’une conférence de presse dimanche soir au siège de la Fédération Nigérienne de Football, Gernot Rohr, le sélectionneur du Niger a annoncé sa démission. Arrivé en septembre 2012, et sous contrat jusqu’au 31 août dernier, le technicien allemand avait accepté de continuer sa mission, à condition d’être rémunéré, ce qui avait été fait. Mais face aux mauvais résultats du Niger lors des quatre premiers matches des éliminatoires, l’ancien entraîneur du Gabon jette l’éponge. Il invoque des difficultés avec sa fédération, notamment en termes d’organisation. « Les moyens mis à ma disposition pour préparer l’équipe n’étaient pas suffisamment valables pour préparer les matches éliminatoires de la CAN », indique-t-il au micro de RFI. « On se sépare en bons...
(Africa Top sports 16/10/14)
Alors qu’il a concédé le match nul samedi dernier contre le Niger à Niamey dans le cadre de la troisième journée, la Zambie est revenue très fort quatre jours plus tard à la faveur de la 4ème journée. Ce mercredi, les Chipolopolos se sont imposés chez eux contre les Menas 3-0. Les trois buts de la rencontre ont été marqués en seconde période. Le premier à la 58ème minute par Raindford Kalaba, le second à la 73ème œuvre d’Emmanuel Mayuka et le dernier à la 87ème sur un penalty de Kennedy Mweene. Cette victoire de la Zambie lui permet d’obtenir 5 points et de se relancer dans un groupe composé aussi du Mozambique et du Cap-Vert. Les deux équipes, qui...
(Xinhua 16/10/14)
Le Niger, battu mercredi par la Zambie (3-0), en match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2015, disputé à Doli (Zambie), est pratiquement éliminé de la phase finale qui aura lieu au Maroc. A deux journées de la fin des matches comptant pour les éliminatoires, le Niger occupe la dernière place du groupe F avec 2 points, derrière la Zambie (5 points, 3e), suivent le Mozambique (6 points, 2e) et le Cap-Vert en tête (7 points).
(Africa Top sports 14/10/14)
Un nouveau match nul pour le Niger à domicile ce samedi lors de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Le Mena a été contraint au partage des points face à la formation rigoureuse de la Zambie. Moussa Maazou et ses coéquipiers se sont procurés des occasions, surtout en première mi-temps, mais n’ont pu les concrétiser. En deuxième période, le jeu devient plus équilibré puisque les Chipolopolo ont repris confiance. Les deux équipes se sont quitté dos à dos sur un score nul et vierge. Dans l’autre match du groupe, le Mozambique a pris le dessus sur le Cap Vert (2-0) Voici le classement 1. Cap vert 6 pts 2. Mozambique 5 pts 3...
(Pana 09/10/14)
Quatre arbitres rwandais pour officier le match Zambie-Niger à Niamey samedi. La Confédération africaine de football a désigné quatre arbitres rwandais pour officier le match Zambie-Niger qui se jouera à Niamey le 11 octobre dans le cadre du match aller de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations prévue au Maroc en 2015, a appris la PANA mercredi, de source sportive à Kigali. Selon un communiqué transmis à la PANA par la Fédération Rwandaise de Football Association (Ferwafa), le groupe d'arbitres rwandais actuellement en route pour le Niger est composé de Hudu Munyemana ( commissaire au match), Issa Kagabo (arbitre principal), Felcien Kabanda (premier arbitre) et Theogene Ndagijimana (deuxième arbitre). Il est prévu que le Niger...
(Le Sahel 17/09/14)
Les rideaux commencent à tomber sur les tournois des grandes vacances de football (TGV) de Niamey. Samedi dernier, trois finales se sont jouées notamment celle des TGV des 5ème et 4ème Arrondissements et celle du TGV du quartier Soni. De l’avis des organisateurs, ces tournois se sont achevés sur une note de satisfaction générale. Et les responsables des clubs et les supporteurs se sont mobilisés pour la circonstance. Ces finales se sont jouées en présence des responsables des Arrondissements, des représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports et ceux de la fédération régionale et nationale de football ainsi que de plusieurs invités. A la rive droite (5ème Arrondissement), la finale s’est déroulée en présence du maire M. Hamani...
(Africa Top sports 10/09/14)
Les éliminatoires de la CAN 2015 seront à leur 2è journée ce mercredi avec de gros chocs en perspective. Après une première journée riche en rebondissements, la seconde ne devrait pas déroger à la règle. Si le Togo, le Ghana ou encore le Nigéria chercheront leur premier succès, l’Algérie, l’Afrique du Sud et même le Congo tenteront de confirmer. La crise au sein de son football une nouvelle fois réglée par la FIF, le Nigéria peut se concentrer sur son football. Et surtout retrouver le chemin du succès après la surprise de la défaite à Calabar face au Congo (2-3). C’est face à des Bafana bafana d’Afrique du Sud gonflés à bloc après le spectacle à Ondurman 3-0 que les...
(RFI 08/09/14)
Le Niger s'est incliné à domicile face au Cap-Vert (1-3) pour le compte de la première journée du groupe F en éliminatoires de la CAN 2015. Le score était acquis à la mi-temps. Le Cap-Vert avait ouvert le score dès la 3e minute par Garry Mendes, avant qu'Odair Fortes (14e) et Zé Luis (24e) n'aggravent la marque. Moussa Maazou a marqué pour le Niger à la 34e. Dans ce même groupe F, la Zambie et le Mozambique ont fait match nul (0-0).
(Afrik.com 02/09/14)
Gernot Rohr pourrait bientôt quitter ses fonctions de sélectionneur du Niger. C’est en tout cas ce qu’il a fait comprendre à France Football. En cause ? Son salaire n’a pas été payé depuis 11 mois. "On m’a dit que l’argent avait été débloqué, et que le transfert prendrait quelques jours. J’ai accepté de diriger l’équipe ce mardi contre les Ougandais (en match amical, ndlr), mais s’il n’y a rien de nouveau d’ici samedi, je me réserve donc le droit de ne pas diriger la sélection face au Cap Vert le 6 septembre et au Mozambique le 10", menace-t-il. Alors qu’il était sous contrat jusqu’au 31 août dernier, l’ancien entraîneur de l’AC Ajaccio ou de l’OGC Nice a accepté de continuer...
(Africa Top sports 22/08/14)
vant de défier le Ghana lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2015, l’Ouganda affrontera le 2 septembre le Niger en match amical. C’est qu’a annoncé Micho Sredojevic , le sélectionneur des Cranes. « Ce sera une opportunité pour nous de voir les joueurs sur lesquels on a encore quelques doutes et permettre aussi à certains de se reposer avant Kumasi« , a t-il affirmé. Sredojevic a également annoncé ,que le stage de préparation de son équipe débutera lundi prochain avec trois jours d’entrainement sans campement notamment réservés aux joueurs évoluant en Ouganda.
(Africa Top sports 29/07/14)
Lomé est la capitale du handball ouest-africain pour une semaine. Du 29 juillet au 03 août, le Togo abrite le tournoi international IHF Trophy. Cette compétition regroupera les équipes nationales junior masculines et féminines du Bénin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Liberia, Ghana, Niger, Nigeria et Togo (Zone 3). Ce tournoi est organisé par la Fédération Internationale de Handball (IHF), en collaboration avec la Confédération Africaine de Handball (CAHB). Pendant les rencontres de l’IHF Trophy, des arbitres et entraineurs seront également formés. Programme: Mardi 29/07/14 Matchs avancés : 13h00 – 14h30 : Burkina – Liberia (Dames), stade omnisports 13h00 – 14h30 : Bénin – Ghana (Dames), Terrain de l’ESSAL 14h30 : Ceremonie d’ouverture (stade omnisports) suivi de cinq matchs (match d’ouverture...
(Le Temps - Tg 21/07/14)
L’information a été donnée sur le site de la Fédération Togolaise de Football (FTF). La 7è édition de du tournoi de football de l’Union économique et monétaire ouest-africaine se tiendra du 22 au 29 novembre dans capitale togolaise. Selon les organisateur, cette manifestation va coïncider avec le vingtième anniversaire de l’UEMOA et sera célébrée comme une “fête de la jeunesse”. Le Premier Ministre togolais présidera le tirage au sort prévu pour le 27 septembre. Les préparatif de la compétition ont déjà démarré, avec une visite effectuée au début du mois de juillet à Lomé par une délégation d’officiels de l’UEMOA. Elle a eu des entretiens avec le ministère des sports et des membres du bureau de la fédération de football...
(AfreePress 19/07/14)
Encore appelée « Tournoi de l’UEMOA », la coupe de l’intégration de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se jouera à Lomé du 22 au 29 novembre 2014. Couplé avec le 20ème anniversaire de l’union, la 7ème édition de la présente compétition se veut un grand rendez-vous de la jeunesse. Selon les informations parvenues à l’Agence Afreepress, la cérémonie du tirage au sort de cette compétition aura lieu le 27 septembre prochain et sera présidée par le Premier Ministre togolais, Arthème Ahoomey-zunu. Créé en 2007, le tournoi de l’UEMOA est une compétition annuelle de football regroupant les joueurs locaux des huit (8) pays membres de l’Union à savoir : le Mali, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Niger,...

Pages

(Le Sahel 27/09/13)
L’écrivain et cinéaste nigérien Harouna Coulibaly a enfin bouclé la réalisation de son dernier film ‘’Le droit chemin’’. Ce film était attendu depuis la publication du premier ouvrage de l’écrivain. En effet, depuis “Le Devoir” paru en 1995 et le saut effectué dans le monde du 7ème art à travers plusieurs films, on s’attendait à ce que Harouna Coulibaly développe un scénario de sensibilisation autour de l’incivisme fiscal des africains. Produit par Kitary Films et la Direction générale des impôts (DGI), le film met en vedette des acteurs nigériens et de la sous-région. Parmi ces derniers, Yazi Dogo et Idi Sarki du Niger, Gabriel Magma Konaté du Mali, Aï Yara Keita et Mahamadou Tiendrébéogo dit Soukey du Burkina Faso et...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(Niger 24 03/09/13)
Quelques heures à peine avant leur le départ de la première vague des artistes nigériens aux 7èmes jeux de la Francophonie à Nice, en France, le ministre de la Culture, des arts et des loisirs, Ousmane Abdou, a tenu à rencontrer l’ensemble de nos représentants aux concours des arts. C’était hier, 2 septembre 2013dans l’enceinte même du ministère de la Culture. En agissant ainsi, ce dernier a tenu à souhaiter bonne chance à nos représentants mais surtout à les mettre en confiance quant-à la lourde tâche de qui leur incombe, c'est-à-dire, représenter valablement le Niger lors de ces jeux qui se tiennent après l’édition de Niamey en 2005 et celle du Liban en 2009. Un message que ces derniers semblent...
(Xinhua 10/08/13)
NIAMEY, (Xinhua) -- La capitale nigérienne, Niamey, va abriter du 10 au 21 août prochain, la 12ème édition du Festival scientifique et culturel des Clubs UNESCO Universitaires de l'Afrique de l'Ouest (FESCUAO), apprend-on vendredi de source officielle. Le Festival se veut, un véritable cadre d'échange ouvert au public. Au total, 500 participants venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Togo, ainsi que de la Guinée Bissau, du Congo et du Niger, sont attendus au rendez-vous de Niamey. Selon le président du Comité national d'organisation, M. Sani Nabirni, dans une interview accordée à l'hebdomadaire national " Sahel Dimanche" du vendredi, "le FESCUAO vise à promouvoir la solidarité, la fraternité et l'amitié entre les étudiants de...
(Medianiger 23/07/13)
Selon l’UNESCO « la culture peut aujourd'hui être considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux et de l'être humain les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances». Vu l’importance de la culture pour une communauté qui aspire à l’évolution et la nécessité de la préserver durablement, le gouvernement du Niger s’est depuis 2008 doté d’une Politique Culturelle Nationale, un outil de préservation du trésor commun. La culture au Niger fait depuis plusieurs décennies face à la constance de certains préjugés qui malheureusement rendent difficile l’accès et la participation de tous au...
(Le Sahel 19/07/13)
Le pavillon des costumes traditionnels du Musée National Boubou Hama a bénéficié des travaux de rénovation grâce à l'appui financier du gouvernement américain. Après la réalisation de ces travaux d'un coût global de 8 millions 645 mille 940 FCFA, le pavillon entièrement rénové a été réceptionné, hier, au cours d'une cérémonie présidée par le directeur de cabinet du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Arouna Dan Tonka, en présence de la directrice du Centre Culturel Américain de Niamey, du conservateur du Musée National Boubou Hama et de plusieurs responsables centraux du ministère. Fermé pendant près d'un an, le pavillon des costumes peut enfin être visité par les amoureux de la culture vestimentaire nigérienne. En effet,...
(Le Sahel 18/07/13)
Le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane, a présidé mardi dernier au Palais des congrès de Niamey, la cérémonie de clôture de la rencontre de haut niveau sur la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES) dans son volet culture. A l'issue de deux jours de travaux, les participants à la rencontre ont formulé des recommandations notamment en matière de mécanisme de financement ; de renforcement de la gouvernance et en matière de dynamisation des projets. Dans l'allocution qu'il a prononcée en clôturant la réunion, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, a dit à l'adresse des participants que leurs discussions ont été très pertinentes,...
(AFP 14/07/13)
BRAZZAVILLE (RD Congo) (AFP) - L'Afrique du Sud et le héros de la lutte contre l'apartheid Nelson Mandela ont été mis "à l'honneur" du Festival panafricain de musique (Fespam) qui a débuté samedi soir à Brazzaville et s'achèvera le 20 juillet. Quelque 3.000 à 4.000 personnes assistaient au lancement du Fespam, sous forte surveillance policière, a constaté l'AFP. Au stade Félix Eboué du quartier Poto-Poto, reconnu comme le "berceau de la musique congolaise", cette 9e édition s'est ouverte en présence de la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova et du président congolais Denis Sassou Nguesso. "Cette année c'est l'Afrique du Sud qui est à l'honneur", a dit le ministre congolais de la Culture, Jean Claude Gakosso en annonçant que la...
(Medianiger 12/07/13)
«Certes, il est bon de rappeler et même de montrer aux jeunes les talents de leurs aînés pour qu’ils puissent s’en aspirés, mais seulement ce que nous oublions, nos jeunes sont aussi talentueux et ont besoin d’espace pour exprimer leur talent que plutôt leur faire copier des chansons, ballets et sketchs de leurs parents » s’exprimait ainsi un avertis de la chose culturelle. Ainsi, à l’instar de ce spécialiste, ils sont nombreux les nigériens qui estiment que le Retro-festival est un véritable « gâchis culturel ». Cette initiative qui consiste à faire faire les jeunes artistes nigériens copier et ensuite coller les œuvres primées des anciennes éditions du Festival national de la jeunesse traduit la fuite en avant des responsables...
(Le Sahel 12/07/13)
Poursuivant sa visite de travail dans notre pays, le responsable des programmes médias à l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), M. Tidiane Dioh, s'est rendu hier en fin de matinée à l'Institut de Formation aux Techniques de l'Information et de la Communication (IFTIC). Il était accompagné dans ce déplacement par le directeur général de l'Office National d'Edition et de Presse (ONEP), M. Mahamadou Adamou et du directeur technique de l'Office, M. Issa Madougou. Après le mot de bienvenue du directeur général de l'IFTIC, M. Khamed Abdoulaye, M. Tidiane Dioh a eu droit à une présentation de l'institut à travers des diaporamas commentés par le Secrétaire général de l'IFTIC, M. Mounkaïla N'Goïla. S'en est suivie une visite guidée de l'établissement, des...
(Le Sahel 11/07/13)
Les rideaux sont tombés sur le 16ème festival du cinéma africain de Khouribga (FCAK) le 29 juin dernier au Maroc. Durant une semaine, Khouribga, la capitale mondiale du phosphate a changé de statut pour se mettre en habit du 7ème art africain. Cette année, le grand prix Sembène Ousmane a été décerné au réalisateur tunisien Chawki Mejri pour son film « Le royaume des fourmis». Du phosphate au cinéma, bien de chemins différents, mais un espace pour les hôtes africain de Khouribga de rencontre et de partage. Notre pays le Niger n’a pas manqué à ce rendez-vous. Conduite par le directeur général du Centre national de la cinématographie, M. Ali Demba, la délégation nigérienne avait pour ambition non seulement de...
(Le Sahel 09/07/13)
Du 3 au 5 juillet 2013, les artistes venus de cinq (5) régions de notre pays à savoir Niamey, Dosso, Maradi, Zinder et Tahoua ont donné le meilleur d'eux-mêmes au Centre Culturel Oumarou Ganda de Niamey, pour répondre aux attentes des organisateurs de ce retro festival et du public qui a fait le déplacement pour revisiter les productions artistiques et culturelles dont certaines ont dépassé les frontières du Niger. Une culture riche et variée présentée à la jeune génération des artistes aux talents incontestés en vue de revigorer la créativité dans le domaine artistique. C'est le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture M. Kounou Hassane qui a procédé officiellement à la clôture de cette rencontre artistique...
(Medianiger 08/07/13)
Le slameur nigérien Jhonel a le vent en poupe. Il a entamé depuis quelques jours une tournée dans plusieurs pays de la sous-region. Ainsi l’artiste nigérien se rendra dans plusieurs capitales africaines ou il animera une série de concert avec les slameurs des autres pays. Il se rendra notamment à Cotonou au Bénin, Bamako au Mali, à Lomé au Togo et à Abidjan en Cote d’Ivoire. Durant cette tournée, l’artiste nigérien exprimera son talent d’orateur pour ses fans qui sont de plus en plus nombreux à l’étranger. Le slameur nigérien était à cet effet le 19 juin 2013 en scène à l’Espace artistique et culturel « Yes Papa » de Cotonou au Bénin. Accompagné par plusieurs artistes locaux, Jhonel a...
(Le Sahel 08/07/13)
Chers frères et sœurs en Islam! As-salamou alaïkoum wa rahmatoullah ! Louanges à Allah qui a dit: «Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un jardin (Paradis) large comme les Cieux et la Terre, préparé pour les pieux». Sourate 3, verset 133. Je témoigne qu’il n’y a point de divinité digne d’adoration hormis Allah le Seigneur qui fait ce qu’Il veut, n’ayant de compte à rendre à personne. Je témoigne ensuite que Mouhammad est Son serviteur et Son Envoyé, le meilleur de ceux qui ont prié et jeûné et le plus sincère de tous les hommes. Qu’Allah lui accorde Ses prières et Son salut ainsi qu’à sa famille et à ses fidèles compagnons ! Chers frères et sœurs...
(Le Sahel 05/07/13)
Dans le cadre des missions du Centre de Formation et de Promotion Musicale (CFPM-El Hadj Taya de Niamey), les responsables dudit centre ont programmé et organisé plusieurs activités au cours du premier semestre de l'année 2013. Ces activités ont été réalisées soit avec l'appui financier de certains pays amis ou sur fonds propres du CFPM. Parmi les activités programmées, figure la réhabilitation du musée des instruments traditionnels dudit centre. Le Directeur du CFPM-El Hadj Taya, M. Moussa Garba, a indiqué à ce sujet, qu'auparavant, les instruments traditionnels étaient classés par famille. Ainsi, a-t-il expliqué, il y a entre autres, les groupes des membranophones, c'est-à-dire les instruments à base de cuir, les cordophones ou les instruments à base de cordes, et...
(El Watan 05/07/13)
Racisme, néocolonialisme, migration, aliénation.…Des thèmes que Frantz Fanon a touchés de près dans son analyse des sociétés colonisées. Sa fille aînée préface des extraits de l'œuvre fanonienne édités récemment aux éditions Médias-Plus de Constantine. - Vous expliquez dans la préface Frantz Fanon, édité chez Médias-Plus, que finalement les indépendances africaines et le Printemps arabe sont un échec… Je ne dis pas que les indépendances africaines sont un échec ; le dire serait ne pas reconnaître les luttes de libération menées par certains pays du continent africain pour se libérer du joug du colonialisme, l’Algérie et son peuple en sont le plus bel exemple. Ce qu’il faut interroger est de savoir si cette libération, qui a permis aux peuples d’assurer leur...
(Medianiger 02/07/13)
A deux ans de l’évaluation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) prévue à l’horizon 2015, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui coordonne l’ensemble des activités du Système des Nations Unies au Niger a conduit un plaidoyer au tour de l’Agenda post 2015. Le message de plaidoyer a été répandu au grand public par l’artiste sénégalaise de renommée internationale Coumba Gawlo lors d’une soirée de gala qu’elle a animé le samedi 29 juin 2013 à l’Hôtel Gaweye et d’un concert public en plein air le dimanche 30 juin 2013 à la place Toumo. Cet imposant spectacle a drainé plus d’un millier de mélomanes dont la plupart sont des jeunes. Durant plusieurs heures la diva sénégalaise...
(Nigerdiaspora 02/07/13)
A partir de témoignages d’acteurs au cœur du pouvoir de l’époque et d’une documentation de première main, ce livre présente une dizaine d’affaires secrètes qui ont marqué la transition conduite entre le 18 février 2010 et le 06 avril 2011 au Niger par le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD), la junte qui a mis fin au projet du président Mamadou Tandja de se maintenir au pouvoir après son second et dernier mandat. Du cambriolage commis à « la Villa verte », siège du CSRD au Conseil d’administration avorté de la Société des mines du Liptako (SML), en passant par le débarquement des troupes françaises à Niamey, le raid manqué de China international fund (CIF) sur le...
(Le Sahel 26/06/13)
Par un communiqué qu'il a rendu public, hier, le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur a le plaisir d'informer l'opinion nationale que la 37ème session du Comité du Patrimoine Mondial de l'UNESCO qui se tient à Phnom Penh (Cambodge) vient d'accepter l'inscription du centre historique d'Agadez à la prestigieuse liste du patrimoine mondial. En effet, souligne le communiqué, le centre historique d'Agadez considéré comme la « porte du désert », la cité d'Agadez, sur les franges sud-est du désert du Sahara, remonte aux 15 ème et 16ème siècles. La même source rappelle que notre pays a ratifié, le 23 décembre 1974, la Convention de 1972, relative à la protection du patrimoine...
(Le Pays 24/06/13)
Askia Mohamed, l’empereur des Songhaï (1443-1528), a de quoi se réjouir dans sa tombe ; l’œuvre de ce conquérant originaire du Fouta Toro, dans le Sénégal actuel, vient d’être reconnue par l’humanité comme digne d’intérêt pour les générations actuelles et futures. C’est une mosquée qu’Askia Mohamed avait construite à Agadez lors de son passage dans cette partie du Ténéré nigérien. Certes, la région d’Agadez abrite des vestiges, vieux de plusieurs siècles, mais la mosquée d’Askia s’impose par sa magnifique architecture. C’est donc un hommage bien mérité que l’on rend à cet illustre personnage historique. Mais l’hommage revient aussi aux autorités nigériennes qui ont sans doute fait des pieds et des mains pour que ce joyau culturel ait toute sa place...

Pages

(RFI 09/11/17)
Au Sahel, l'opération Hawbi, « Vache noire », débutée la 27 octobre, se termine dans la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger, le 11 novembre, plus exactement dans une zone s'étendant entre Anssongo et Dori. Il s'agit de la première opération de la force conjointe du G5 Sahel, lancée au mois de juillet dernier. Selon l'armée française, cette vaste opération de « contrôle de zone » a réuni 350 soldats du Burkina, 200 soldats nigériens et 200 militaires maliens. Barkhane était toujours présente en appui avec 180 militaires, mais assure vouloir s’effacer petit à petit au profit des partenaires locaux. Un véritable défi pour les pays de la région. De notre envoyé spécial...
(La Tribune 08/11/17)
Le lancement de la première opération de la force anti-terroriste du G5 Sahel ce 31 octobre au Mali, au Burkina Faso et au Niger, avait suscité beaucoup d’espoir. Mais c’était sans compter sur la dure réalité du terrain. Les 500 militaires mobilisés dans le cadre de cette opération baptisée « Hawbi » butent en effet sur de sérieux « problèmes logistiques ». Détails. Des opérations ciblées aux conséquences désastreuses pour l'ennemi... Sur le papier, le plan d'attaque de la première opération de la force conjointe du G5Sahel, lancée ce 31 octobre au Mali...
(La Tribune 07/11/17)
L’attaque du 4 octobre dernier a eu pour conséquence de faire fléchir la position de Niamey sur l’armement des drones basés sur son territoire. Une décision qui pourrait changer la donne tactique dans le Sahel, vu que les drones basés à Agadez patrouillent entre le nord-Mali et le Sud libyen. Les Etats Unis viennent de passer un nouveau cap dans leur présence militaire au Niger. En effet, les autorités nigériennes viennent de donner leur feu vert au Pentagone pour qu'il puisse armer ses drones en patrouille sur place. Cette mesure concerne les appareils basés à l'aéroport d'Agadez (nord), point de départ des drones pour surveiller la zone sahélienne s'étendant entre le Mali et la Libye. Renforcement du contrôle aérien La...
(La Tribune 07/11/17)
Le Niger compte relancer les négociations sur l'acheminement de son pétrole brut via le pipeline Tchad-Cameroun en 2018, a-t-on appris du ministre nigérien des finances. D'après le responsable gouvernemental, cette option s'avère moins coûteuse pour le pays par rapport au pipeline Niger-Bénin. A partir de 2018, les autorités nigériennes voudraient acheminer leur pétrole brut via le pipeline Tchad-Cameroun lequel à leurs yeux est le plus court pour le convoi. Dans cette perspective, le Niger vient de révéler qu'il comptait relancer les discussions afin de concrétiser ce projet. L'information a été révélée par le ministre nigérien des finances, Hassoumi Massaoudou. « Dans un premier temps, il s'agit de 60 000 barils par jour; et il fallait pour la valoriser, choisir le...
(Le Point 07/11/17)
Réalisatrice du documentaire "L'arbre sans fruit" sur les difficultés des femmes qui ne peuvent pas procréer, Aïcha Macky témoigne. C'est sa 41e récompense. Cette fois, c'est une étoile, celle de la SCAM (Société civile des auteurs multimédias), qui distingue chaque année les 30 meilleurs films documentaires et les auteurs qui brillent par leur « audace » et par leur « courage ». Aïcha Macky, 35 ans, yeux noirs perçants et gestes graciles, ne boude pas son plaisir. Elle est la seule Africaine à figurer dans le palmarès 2017 des étoiles de la SCAM. Sous son long manteau noir, elle porte une tenue traditionnelle blanche ornée de motifs géométriques oranges et verts : les couleurs du Niger. La jeune femme, originaire...
(Le Monde 06/11/17)
« Le Monde » reconstitue l’embuscade du 4 octobre, qui a coûté la vie à quatre soldats américains et cinq nigériens. Là-bas, c’est le Mali de tous les périls. On s’y retrouverait aisément au bout de 30 kilomètres en longeant les rives verdoyantes du fleuve Niger à partir d’Ayorou, le dernier bourg d’importance dans le nord-ouest du territoire nigérien. Dire qu’on approche de la frontière n’a guère de sens en ce Sahel qui se moque des bornes factices plantées par les Etats. Ici, les éleveurs et les troupeaux de zébus transhument aussi loin que leurs traditions immémoriales le leur dictent. Longtemps anodine, la porosité pose pourtant aujourd’hui un défi stratégique majeur au Niger, alors que l’instabilité du nord du Mali,...
(RFI 06/11/17)
Des drones tueurs seront bientôt opérationnels au Niger. Depuis la mort de quatre bérets verts américains, près de la frontière malienne, le Niger et les Etats-Unis réfléchissent aux moyens appropriés pour faire payer aux islamistes leur audace. Le gouvernement nigérien vient de donner son feu vert au déploiement de ces redoutables engins. C’est sur une demande expresse du ministre de la Défense nationale que les drones armés américains seront autorisés à frapper leurs cibles en territoire nigérien, de la frontière libyenne à la frontière malienne, partout où le besoin se fera sentir.
(Jeune Afrique 06/11/17)
Depuis le 1er novembre, le G5 Sahel a lancé aux frontières du Mali, du Niger et du Burkina Faso l’opération Hawbi, au sein de laquelle militaires maliens, burkinabè, nigériens et français collaborent. Une première victoire pour les Ouest-Africains, qui sont confiants dans l’évolution de cette force, notamment d’un point de vue financier. La réunion qui, le 30 octobre, a réuni à l’ONU les ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel (Burkina, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), ainsi que Rex Tillerson, le secrétaire d’État américain, et Thomas Shannon, son adjoint chargé des Affaires politiques, a ainsi été fructueuse, aux dires d’un participant. Non seulement Washington a promis une aide de 60 millions de dollars, après une forte pression de la France, mais...
(RFI 03/11/17)
Après l'embuscade du Niger qui a couté la vie à quatre soldats américains et cinq Nigériens, de nouveaux éléments viennent contredire la version officielle des Etats-Unis. Selon un récit détaillé publié par la chaîne ABC citant des sources militaires nigériennes et des services de renseignement américains, il s'agissait en réalité d'une mission de combat. Selon la version officielle du chef d'état-major américain, il s'agissait d'une simple patrouille de reconnaissance. Douze soldats américains des forces spéciales et trente Nigériens...
(RFI 03/11/17)
Aux Etats-Unis, la mort de quatre soldats américains des forces spéciales dans une embuscade jihadiste au Niger continue de faire des vagues, cette fois au Congrès. A Washington, des élus expriment leurs réticences face à cette présence militaire américaine en Afrique. Certains parlementaires craignent que les Etats-Unis ne mènent une guerre secrète contre un ennemi en perpétuelle mutation dans une zone que leur pays connaît mal. Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve « Les Américains ont été surpris d'apprendre que quatre bérets verts avaient été tués au Niger. La présence en Afrique est beaucoup plus importante que ne le pense le public. » Les propos du sénateur démocrate Tim Cook sur CNN reflètent l'inquiétude de certains élus...
(RFI 03/11/17)
Paris s'est félicité ce jeudi du lancement, en début de semaine, de la première opération conduite par la Force antiterroriste G5 Sahel. Cette force constituée par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pourrait compter jusqu'à 5 000 hommes répartis en sept bataillons. Il faudra encore des mois pour mettre à niveau les bataillons, les entraîner et les équiper correctement. La pleine capacité ne sera prononcée que début 2018. Cette opération nommée Hawbi « vient concrétiser la montée en puissance de cette Force, et la prise en main par les Etats sahéliens de la lutte contre le terrorisme »
(Le Monde 02/11/17)
Quand l’Europe renvoie la crise migratoire de l’autre côté de la Méditerranée (2). Le pouvoir nigérien a durci ses contrôles d’identité afin d’enrayer le flux de migrants qui convergent au Niger pour rallier la Libye. Ils sont assis en tailleur sur une natte déroulée à même les carreaux durs. Certains sont allongés, épuisés, tête calée sur leur sac de voyage. En cette fin octobre, les voyageurs patientent. Un vieux monsieur, barbe blanche et volumineux turban noir noué sur la tête, est plongé dans la lecture d’un document. C’est l’heure creuse dans cette salle d’attente de la compagnie de transport Sonef, l’une des plus importantes de Niamey, capitale du Niger. Les bus démarreront un peu plus tard dans la journée. À...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé lundi à un léger remaniement du gouvernement du Premier ministre Brigi Rafini. Les ministères des Transports et de l'Industrie sont notamment concernés. Dans un décret signé lundi 30 octobre, le chef de l’État a officialisé un remaniement du gouvernement, qui voit le ministre d’État en charge des Transports, Omar Tchiana, quitter son poste. Leader du parti Amen Amin (Alliance des mouvements pour l’émergence du Niger), il a annoncé avoir démissionné « par respect à [ses] principes et par fidélité à [ses] convictions ». Ministre depuis 2011, Omar Tchiana a selon lui claqué la porte du gouvernement pour protester contre l’abrogation de sa décision de suspension d’une compagnie de transport qui avait provoqué un...
(Le Monde 31/10/17)
Washington a annoncé une aide de 51 millions d’euros aux pays de cette force africaine antiterroriste, mais s’oppose toujours à un soutien accru de l’ONU comme le souhaitait Paris. Sur le fond, la force conjointe dite « G5 Sahel » bénéficie d’un soutien unanime. Mais des divergences subsistent sur la forme que doit prendre cet appui. Washington a promis, lundi 30 octobre, une aide financière qui pourra atteindre jusqu’à 51 millions d’euros aux pays qui composent cette force (Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Tchad).
(RFI 31/10/17)
La France avait fait du G5 Sahel le dossier clé de sa présidence du conseil de sécurité mais elle n'a toujours pas réussi à faire plier son allié américain. Lors d'une réunion lundi 30 octobre consacrée à un soutien de l'ONU à cette force antiterroriste africaine, Washington a préféré annoncer une aide bilatérale conséquente de 60 millions de dollars. Mais les Etats-Unis refusent toujours d'accéder à la demande du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, des cinq pays du Sahel, de la France et d'une majorité du Conseil de sécurité d'autoriser un soutien de l'ONU. Paris estime cependant qu'il y a eu une inflexion dans la position américaine. Sur le fond, l'inflexion est notable. Washington menaçait de mettre son veto...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(La Tribune 31/10/17)
Les américains font désormais partis des alliés de la France qui soutiennent financièrement le G5 Sahel. Jean Yves Le Drian, lui qui connait bien les rouages de la diplomatie, a pu convaincre Washington de mettre la main à la poche afin d’apporter son soutien à la force régionale. Mais la victoire semble amer car les américains n’ont pas encore précisé la nature de leur aide. Pari réussi ou presque pour la France à Washington. La mission qui paraissait impossible a été partiellement accomplie. Les États-Unis se sont engagés, lundi 30 octobre, à apporter jusqu'à 60 millions de dollars d'aide au G5 Sahel, force conjointe de lutte contre le terrorisme. Une victoire à mettre au crédit de la France et notamment...
(Jeune Afrique 26/10/17)
La région d’Agadez est devenue un sinistre « hub » où se retrouvent notamment des migrants subsahariens expulsés du Maghreb, parfois aussi indésirables au Nord qu’au Sud… Il faut bien la chercher, l’humanité, dans le no man’s land aride qui s’étire entre l’Algérie et le Niger. Déjà maltraités à l’aller dans le sens sud-nord, des groupes de migrants y deviennent des masses déshumanisées, que l’on déplace au gré des politiques migratoires comme des feuilles mortes dans le vent de cette Europe automnale qu’ils veulent atteindre à tout prix. Par centaines. Par milliers. Ces deux derniers mois, selon certaines sources, ce sont 7 800 Subsahariens qui auraient été « déversés », par bus, après leur expulsion d’Algérie, dans les parages de...
(La Tribune 25/10/17)
La quatrième réunion de la Task force présidentielle sur le programme de la monnaie unique de la CEDEAO qui s’est tenue ce mardi 24 octobre à Niamey a pris fin sur de nouveaux engagements pour opérationnaliser cette décision destinée à promouvoir l’intégration ouest africaine. Si l’horizon de 2020 parait intenable, les 4 chefs d’Etat présents dans la capitale nigérienne se sont engagés à poursuivre les efforts pour atteindre les critères de convergences afin d’instaurer une zone monétaire unique. Au delà des enjeux, la rencontre de Niamey a été l’occasion pour les chefs d’Etat de livrer leurs impressions par rapport à l’évolution de ce processus à multiples enjeux. C'est certainement avec l'idée en tête que l'horizon est par définition, une ligne...
(RFI 25/10/17)
Au Niger, le 4 octobre, quatre soldats américains des forces spéciales et cinq soldats nigériens - sur un groupe de 12 soldats américains et 30 nigériens - sont tombés dans une embuscade alors qu'ils revenaient du village de Tongo Tongo, dans l'extrême Nord. De très nombreux Américains ont découvert cette présence américaine au Niger: 800 hommes, 2 bases de drônes. Au total, le continent africain accueille 6000 hommes, dans 53 pays. La mort des 4 soldats a créé une vraie émotion et une enquête est ouverte. La guerre « est en train de se déplacer » du Proche-Orient vers l'Afrique, a déclaré le chef d'état-major, le général Dunford. Nikki Haley, l'ambassadrice américaine aux Nations unies, est en tournée sur le...

Pages