Jeudi 23 Novembre 2017

Niger

(RFI 03/11/17)
Aux Etats-Unis, la mort de quatre soldats américains des forces spéciales dans une embuscade jihadiste au Niger continue de faire des vagues, cette fois au Congrès. A Washington, des élus expriment leurs réticences face à cette présence militaire américaine en Afrique. Certains parlementaires craignent que les Etats-Unis ne mènent une guerre secrète contre un ennemi en perpétuelle mutation dans une zone que leur pays connaît mal. Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve « Les Américains ont été surpris d'apprendre que quatre bérets verts avaient été tués au Niger. La présence en Afrique est beaucoup plus importante que ne le pense le public. » Les propos du sénateur démocrate Tim Cook sur CNN reflètent l'inquiétude de certains élus...
(RFI 03/11/17)
Paris s'est félicité ce jeudi du lancement, en début de semaine, de la première opération conduite par la Force antiterroriste G5 Sahel. Cette force constituée par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pourrait compter jusqu'à 5 000 hommes répartis en sept bataillons. Il faudra encore des mois pour mettre à niveau les bataillons, les entraîner et les équiper correctement. La pleine capacité ne sera prononcée que début 2018. Cette opération nommée Hawbi « vient concrétiser la montée en puissance de cette Force, et la prise en main par les Etats sahéliens de la lutte contre le terrorisme »
(Agence Ecofin 03/11/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a espéré que le projet de monnaie unique de la CEDEAO, l’Eco, se mette en place rapidement, à l’occasion du sommet des chefs d’Etat de cette sous-région, qui s’y est récemment tenu à Niamey. Volontariste, le chef de l’Etat nigérien a proposé la mise en circulation de l’Eco à partir de 2020 au sein des pays qui sont « techniquement prêts », suivant processus européen qui a conduit à l'Euro. L'adhésion des autres Etats se ferait alors progressivement. Une proposition reprise dans le communiqué final, traduisant ainsi, de nouveau, une volonté d’aboutissement du projet. Mais une chose que le président du Niger n’a pas expliqué clairement, c’est ce qu’il entendait par « Pays techniquement...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Il y a quelques semaines, le Commonwealth Development Corporation, le fonds britannique de financement du développement, annonçait son intérêt particulier pour l’Afrique de l'Ouest, notamment la Côte d'Ivoire et le Sénégal, qui sont les moteurs de l'écononomie dans la zone UEMOA. L'annonce, cette fois, vient du Norfund, le fonds norvégien de financement du développement via des investissements directs non-boursiers. Selon des propos rapportés par Reuters, citant le directeur général de l'institution, qui intervenait en marge d'une conférence, le Norfund envisage de renforcer son ancrage en Afrique de l'ouest avec une base opérationnelle au Ghana. Dans la foulée, on apprend aussi que le Norfund prévoit d'investir 1 milliard $ dans le secteur bancaire en Afrique subsaharienne, sans qu'on ne puisse confirmer...
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale pour la transformation agricole rurale", a déclaré Makinde jeudi à Xinhua lors d'un symposium sur la bioéconomie régionale à Kigali. Il a ajouté que le NEPAD prévoit la promotion d'une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en fournissant un environnement de...
(Le Monde 02/11/17)
Quand l’Europe renvoie la crise migratoire de l’autre côté de la Méditerranée (2). Le pouvoir nigérien a durci ses contrôles d’identité afin d’enrayer le flux de migrants qui convergent au Niger pour rallier la Libye. Ils sont assis en tailleur sur une natte déroulée à même les carreaux durs. Certains sont allongés, épuisés, tête calée sur leur sac de voyage. En cette fin octobre, les voyageurs patientent. Un vieux monsieur, barbe blanche et volumineux turban noir noué sur la tête, est plongé dans la lecture d’un document. C’est l’heure creuse dans cette salle d’attente de la compagnie de transport Sonef, l’une des plus importantes de Niamey, capitale du Niger. Les bus démarreront un peu plus tard dans la journée. À...
(APA 02/11/17)
APA-Niamey (Niger) - Le Niger fait un bond de 6 places dans le classement Doing Business 2018 de la Banque Mondiale, publié mardi, passant de la 150ème place à la 144ème place, confirmant ainsi les bons résultats du pays en matière d’amélioration du climat des affaires. Quatre réformes essentielles ont permis cette progression. Il s’agit des réformes visant à faciliter la création d’entreprise, notamment la réduction du capital minimum requis pour la création d’une entreprise ; une gestion plus efficiente des permis de construire ; la mise en place d’un guichet unique permettant de réduire le temps d’obtention...
(AFP 01/11/17)
Soutenue sur le terrain par la France, la nouvelle force anti-jihadiste G5 Sahel a lancé mercredi ses opérations aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, une zone très instable devenue un foyer pour les groupes extrémistes. Le président français Emmanuel Macron avait estimé mardi que le succès de cette force, composée de soldats du Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad, était une "obligation collective" dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, vaste région située au sud du Sahara. "Le déploiement des Maliens, des Nigériens et des Burkinabé de la force G5 Sahel a débuté ce matin", a déclaré mercredi à l'AFP le lieutenant-colonel français Marc-Antoine depuis une base avancée française dans la région aride d'In-Tillit,...
(AFP 01/11/17)
Des étudiants nigériens ont déposé mercredi "une plainte contre X" après la mort d'un de leurs camarades lors d'une manifestation réprimée par les forces de l'ordre en avril, a annoncé l'un de leurs responsables. "Nous avons déposé une plainte contre X relativement à l'assassinat ignoble de notre camarade, Mala Bagalé, pour réclamer justice", a déclaré aux journalistes Salha Kaïla, un des dirigeants de l'Union des étudiants nigériens à l'Université de Niamey. "Il revient à la justice de faire véritablement son travail" et de "créer le plus tôt possible" les "conditions pour traquer les auteurs, les complices" de la mort de l'étudiant. Le rapport d'une commission d'enquête indépendante avait conclu à la mi-août que Mala Bagalé avait "été victime du tir...
(AFP 01/11/17)
Le président Emmanuel Macron a estimé mardi que "le succès de la force conjointe est une obligation collective" dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, après une rencontre à l’Elysée avec le président malien Ibrahim Boubakar Keita. Le président français a estimé que le lancement "ces jours-ci" des "premières opérations dans la zone des trois frontières" montraient que les délais fixés au sommet du G5 Sahel (Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad) début juillet à Bamako étaient tenus. Au-delà, il s’est félicité de "quelques avancées symboliques notables depuis les combats cet été", dans le processus de paix au Mali. "Il est indispensable que l’on continue l’indispensable travail justement de lutte et de sanctions contre toutes celles et ceux...
(AFP 31/10/17)
Le directeur d'une école primaire a été "égorgé" par des éléments de Boko Haram, à Gueskérou, une bourgade de la région de Diffa, dans le sud-est du Niger proche du Nigeria, a annoncé mardi le ministre de l'Enseignement. "C'est avec une profonde indignation que j'ai appris l'assassinat par Boko Haram d'un enseignant et directeur d'école à Gueskérou", a précisé Daouda Mamadou Marthé, le ministre de l'Enseignement primaire, sur sa page facebook. La victime, Bilal Mamadou, a été "égorgé froidement samedi dernier vers 5 heures"...
(AFP 31/10/17)
Le ministre nigérien des Transports, Ladan Hamidou Tchiana, a annoncé lundi sur son compte twitter avoir "quitté" le gouvernement, sans donner les raisons de son départ. "J'ai quitté le gouvernement ce jour par respect à mes principes et par fidélité à mes convictions", a affirmé le ministre dans un tweet. "Je remercie le président de la République, le Premier ministre pour la confiance depuis 2011" et "je salue les anciens collègues et mes collaborateurs pour leur dévouement", indique-t-il. Une source pro-gouvernementale a confié à l'AFP que "M. Tchiana a été démis de ses fonctions", sans donner plus précisions. M. Tchiana a été remplacé par Mamadou Karidjo, ex-ministre de la Défense et militant du Parti nigérien pour la démocratie et le...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé lundi à un léger remaniement du gouvernement du Premier ministre Brigi Rafini. Les ministères des Transports et de l'Industrie sont notamment concernés. Dans un décret signé lundi 30 octobre, le chef de l’État a officialisé un remaniement du gouvernement, qui voit le ministre d’État en charge des Transports, Omar Tchiana, quitter son poste. Leader du parti Amen Amin (Alliance des mouvements pour l’émergence du Niger), il a annoncé avoir démissionné « par respect à [ses] principes et par fidélité à [ses] convictions ». Ministre depuis 2011, Omar Tchiana a selon lui claqué la porte du gouvernement pour protester contre l’abrogation de sa décision de suspension d’une compagnie de transport qui avait provoqué un...
(AFP 31/10/17)
Le Mouvement démocratique nigérien (Moden), le parti de l'ex-Premier ministre et opposant Hama Amadou, a démenti lundi être à l'origine des violences qui ont émaillé une manifestation anti-gouvernementale dimanche à Niamey. "Nous avons organisé et participé à des manifestations publiques et politiques, jamais notre parti ne s'est livré à de la violence", a affirmé Maman Sani Malam, le secrétaire général du Moden lors d'une conférence de presse. Vingt-trois policiers ont été blessés et quatorze véhicules - dont dix de la police - ont été détruits dimanche à Niamey, selon le bilan du ministre de l'Intérieur Mohamed Bazoum, par des manifestants qui protestaient contre la loi de finances 2018...
(Le Monde 31/10/17)
Washington a annoncé une aide de 51 millions d’euros aux pays de cette force africaine antiterroriste, mais s’oppose toujours à un soutien accru de l’ONU comme le souhaitait Paris. Sur le fond, la force conjointe dite « G5 Sahel » bénéficie d’un soutien unanime. Mais des divergences subsistent sur la forme que doit prendre cet appui. Washington a promis, lundi 30 octobre, une aide financière qui pourra atteindre jusqu’à 51 millions d’euros aux pays qui composent cette force (Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Tchad).
(Xinhua 31/10/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé lundi à un remaniement de son gouvernement caractérisé notamment par le départ du ministre des Transports, Omar Hamidou Tchana, remplacé par Mahamadou Karidjo, un proche du président, selon un communiqué du secrétariat général du gouvernement. Ce gouvernement, à l'instar du précédent, compte au total 43 membres, avec comme Premier ministre, chef du gouvernement, Brigi Rafini. Le fait le plus important est surtout le départ du ministre d'Etat chargé des Transports, Omar Hamidou Tchana, président du parti Alliance des mouvements pour l'émergence du Niger (AMEN-AMIN), allié de la mouvance présidentielle depuis 2011. Il a annoncé, sur son compte de Tweeter sa démission "par respect à mes principes et par fidélité à mes convictions". Voici...
(RFI 31/10/17)
La France avait fait du G5 Sahel le dossier clé de sa présidence du conseil de sécurité mais elle n'a toujours pas réussi à faire plier son allié américain. Lors d'une réunion lundi 30 octobre consacrée à un soutien de l'ONU à cette force antiterroriste africaine, Washington a préféré annoncer une aide bilatérale conséquente de 60 millions de dollars. Mais les Etats-Unis refusent toujours d'accéder à la demande du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, des cinq pays du Sahel, de la France et d'une majorité du Conseil de sécurité d'autoriser un soutien de l'ONU. Paris estime cependant qu'il y a eu une inflexion dans la position américaine. Sur le fond, l'inflexion est notable. Washington menaçait de mettre son veto...
(AFP 31/10/17)
Soutenue notamment par la France, la nouvelle force anti-jihadiste G5 Sahel, formée de soldats de cinq pays de la région (Mali, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad), manque encore d'un financement et d'un mandat clairs, objets d'une réunion lundi du Conseil de sécurité de l'ONU. Voici ce que l'ont sait jusqu'à présent de cette force qui doit lancer sa première opération dans les tous prochains jours: - Composition et fonctionnement - La force conjointe doit atteindre d'ici mars 2018 sa pleine capacité de 5.000 hommes, répartis en sept bataillons: deux pour le Mali et le Niger, et un pour le Tchad, le Burkina Faso et la Mauritanie. Les soldats ne se mélangeront pas, à part pour quelques officiers de liaison...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(La Tribune 31/10/17)
Les américains font désormais partis des alliés de la France qui soutiennent financièrement le G5 Sahel. Jean Yves Le Drian, lui qui connait bien les rouages de la diplomatie, a pu convaincre Washington de mettre la main à la poche afin d’apporter son soutien à la force régionale. Mais la victoire semble amer car les américains n’ont pas encore précisé la nature de leur aide. Pari réussi ou presque pour la France à Washington. La mission qui paraissait impossible a été partiellement accomplie. Les États-Unis se sont engagés, lundi 30 octobre, à apporter jusqu'à 60 millions de dollars d'aide au G5 Sahel, force conjointe de lutte contre le terrorisme. Une victoire à mettre au crédit de la France et notamment...

Pages

(AFP 15/10/17)
Les habitants d'Abalak, dans la région de Tahoua, (350 km au nord-est de Niamey) ont réclamé dimanche la "libération" d'un humanitaire américain enlevé il y a un an, jour pour jour, dans un communiqué lu à la télévision nationale. "Nous demandons la libération sans conditions et sans délais de Jeffery Woodke. Ceux qui l'ont enlevé n'ont pas enlevé un Américain mais un des nôtres", selon le texte lu devant des notables et des responsables de la zone d'Abalak. Jeffery Woodke, un humanitaire américain a été enlevé dans la nuit du 14 octobre 2016 à son domicile à Abalak.
(AFP 14/10/17)
Le Tchad a retiré ses soldats envoyés en renfort en 2016 dans le sud-est nigérien après une attaque meurtrière de Boko Haram qui avait fait 26 tués parmi les militaires nigériens et nigérians, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. "Les soldats tchadiens se sont effectivement retirés de la région de Diffa", a indiqué à l'AFP une source sécuritaire basé dans la zone. "Le retrait s'est fait de façon progressive, puis les derniers soldats tchadiens sont partis récemment", a affirmé cette source sans donner la date du début et de la fin du retrait. Selon cette même source, "les militaires nigériens dotés de moyens impressionnants" ont été "déployés en nombre" dans la zone...
(AFP 14/10/17)
Un centre de coordination ouest-africain d'alerte précoce aux menaces sur la sécurité a été inauguré samedi à Bamako par les chefs d'Etat malien Ibrahim Boubacar Keïta et togolais Faure Gnassinbgé, président de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao). Avant l'inauguration de ce centre, le président togolais a participé à l'ouverture d'une rencontre sous-régionale sur la sécurité, a rapporté un correspondant de l'AFP. "Cet outil manquait à tout le dispositif +paix et sécurité+ de la Cédéao, parce que nous étions dans la prévention...
(MondAfrique 13/10/17)
Après l’attaque terroriste contre une patrouille de soldats nigériens et américains dans l’ouest du Niger, le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès des communautés nomades isolées” notent les chercheurs Jean-Hervé Jézéquel et Hamza Cherbib dans un long entretien. “Ainsi, en juillet 2017, des représentants locaux de la communauté peul (un des groupes ethniques les plus représentés en Afrique de l’Ouest et qui...
(AFP 12/10/17)
Le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, a salué mercredi la rapidité à laquelle les forces françaises sont venues à l'aide de la patrouille américano-nigérienne tombée la semaine dernière dans une embuscade meurtrière au Niger. "Dans les 30 minutes les avions français étaient sur place", a souligné M. Mattis questionné sur le délai entre l'attaque de groupes jihadistes et l'arrivée des hélicoptères de l'armée française venus extraire les blessés. "Je rejette complètement l'idée que c'était lent", a ajouté le chef du Pentagone, alors que les médias américains s'interrogent sur l'absence de soutien aérien à la patrouille pendant tous ses déplacements. "Mais il est évident que nous allons examiner tout ceci et voir s'il y a des choses qu'il faudra...
(AFP 12/10/17)
Les personnes qui ont du fuir leurs foyers à cause de l'insurrection menée par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram auront besoin d'une aide humanitaire sur de nombreuses années, a annoncé mercredi l'ONG Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC). "Nous serons là pour les dix prochaines années, les donateurs doivent rester dans la course. C'est un marathon", a expliqué Jan Egeland du NRC, contacté par l'AFP. "Nous entamons la neuvième année de conflit contre Boko Haram. C'est deux ans de plus que la guerre en Syrie, le double de la Première Guerre Mondiale. Il faut réfléchir sur le long terme", a-t-il ajouté. Le NRC publiait mercredi les résultats d'une étude sur les intentions des 1,8 millions de déplacés dans le...
(Jeune Afrique 12/10/17)
Issia, 25 ans et quatre petits frères à charge, rêve de propager la paix dans le monde. Il nous explique comment il gère son argent au quotidien et nous fait part de ses ambitions en tant qu'employé d'ONG dans son pays, le Niger. Issia vit et travaille activement dans les régions frontalières avec le Nigeria, notamment celle de Diffa, particulièrement touchée par les attaques du groupe terroriste nigérian Boko Haram. Ce jeune technicien supérieur en hydraulique est très sensible au contact humain et à la famille, des valeurs qui lui sont d’autant plus chères depuis que ses parents sont décédés, le laissant seul avec ses quatre jeunes frères, dont il doit s’occuper. Ces derniers ont 18, 15, 12 et 8...
(APA 11/10/17)
APA-Niamey (Niger) - Le Niger va introduire la vaccination contre la méningite à méningocoque « A » avec le nouveau vaccin « MenAfriVac » dans son Programme élargi de vaccination (PEV) de routine, le 20 octobre prochain a annoncé mardi le Directeur des Immunisations au ministère de la Santé Publique, Dr Amadou Tidjani. Le Niger deviendra ainsi le 6ème pays de la Ceinture de la méningite à introduire ce nouveau vaccin dans son PEV après le Soudan, le Ghana, le Mali, le Burkina Faso et la RCA, a dit M. Tidjani au cours d’une rencontre avec la presse. La méningite à méningocoque « A » est l’une des causes principales des épidémies de méningites en Afrique subsaharienne. Très contagieuse, elle...
(RFI 11/10/17)
La France a confirmé qu'elle allait lancer dans les prochaines semaines des missions d’identification des demandeurs d’asile au Tchad et au Niger. Le président français Emmanuel Macron en a fait l'annonce ce 9 octobre. Au total, 10 000 réfugiés seront ainsi acceptés lors des deux prochaines années, dont 3 000 en provenance du Tchad et du Niger. L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) sera chargé d’identifier ceux qui peuvent prétendre au droit d’asile au Niger et au Tchad. L’OFPRA travaillera à partir des listes établies par le Haut-commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR). Le HCR fonctionnera donc main dans la main avec la France, comme l’a précisé le 9 octobre le président français Emmanuel Macron. «...
(RFI 11/10/17)
Le président français a annoncé son intention d’envoyer des missions d’identification de demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. C’est l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui sera chargé d’identifier ceux qui pourront prétendre au droit d’asile. Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra répond aux questions de Pierre Firtion. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171011-pascal-brice-directeur-ofrpa-reagit-...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(AFP 10/10/17)
La France va lancer "dans les prochaines semaines" des missions au Niger et au Tchad pour identifier ceux qui peuvent bénéficier du droit d'asile, sur des listes proposées par le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), a annoncé le président Emmanuel Macron lundi. Ces missions visent aussi à "mieux prévenir la situation depuis le Niger et le Tchad pour prévenir un afflux de migrants économiques" non éligibles au droit d'asile, a expliqué le président français, après avoir reçu à l'Elysée le président du HCR, Filippo Grandi. L'Elysée a précisé que la première mission de l'organisme chargé de cette tâche, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) serait envoyée fin octobre au Niger. Paris estime impossible pour l'instant...
(AFP 09/10/17)
Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, dont plus de 2.300 membres présumés sont jugés à partir de ce lundi, mène une lutte armée dans la région du lac Tchad depuis 2009 et s'est affilié au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Ses offensives ne se cantonnent pas au Nigeria, mais se prolongent au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. A l'origine de nombreux raids et attentats-suicides souvent menés par de jeunes adolescentes, Boko Haram utilise aussi les kidnappings de masse comme mode de recrutement. - Une secte radicale - Boko Haram signifie "l'éducation occidentale est un péché" en haoussa, la langue la plus parlée dans le nord du Nigeria. C'est à l'origine le surnom "populaire" qui a été...
(AFP 07/10/17)
L'embuscade qui a coûté la vie à huit soldats, américains et nigériens, mercredi au Niger montre toute la difficulté à lutter contre les groupes jihadistes dans le Sahel, en dépit de la montée en puissance des armées occidentales dans la région et de la création d'une force multinationale africaine G5-Sahel. La patrouille américano-nigérienne est tombée "dans une embuscade tendue par des éléments terroristes à bord d'une dizaine de véhicules et une vingtaine de motos" dans le sud-ouest du Niger près de la frontière avec le Mali, selon le ministère nigérien de la Défense. Quatre militaires nigériens ont été tués. Et le corps d'un quatrième militaire américain a été retrouvé mort sur les lieux, a annoncé vendredi le Pentagone. Ce guet-apens,...
(AFP 06/10/17)
Le Niger a décrété trois jours de deuil national après la mort de quatre soldats nigériens et trois soldats américains dans une embuscade à la frontière avec le Mali, a annoncé la télévision publique alors que la traque des assaillants se poursuit. "En cette circonstance douloureuse, le gouvernement (...) décrète un deuil de trois jours", indique un communiqué lu à la télévision publique. Niamey a confirmé jeudi soir que quatre de ses soldats avaient été tués et huit blessés aux côtés des militaires américains qui ont également perdu trois hommes dans une attaque "terroriste" à la frontière avec le Mali. Une patrouille conjointe américano-nigérienne opérant dans la région de Tillabéri (sud-ouest) était tombée mercredi dans une embuscade tendue par des...
(Afrique sur 7 06/10/17)
Une nouvelle attaque terroriste a été perpétrée, ce mercredi, à la frontière malienne. Plusieurs soldats nigériens et américains ont été tués au cours de cette attaque lors d’une patrouille conjointe. Le bilan, encore partiel, fait état de plusieurs tués et des soldats américains portés disparus. Des soldats américains et nigériens périssent dans une attaque terroriste Une attaque terroriste d’une rare violence. C’est le moins que l’on puisse dire, eu égard aux premières informations en notre possession. Des soldats nigériens du Bataillon de sécurité et de renseignement (BSR) et leurs formateurs américains sont tombés dans une embuscade tendue par un groupe d’hommes armés dans la région Nord-Tillabery. Ces assaillants venus du Mali voisin ont attaqué le village de Tongo Tongo, situé...
(RFI 06/10/17)
La mort de trois soldats américains tués dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour la présence de forces armées américaines dans une région en proie à d'innombrables attaques jihadistes et qui bénéficie d'une forte coopération militaire avec les Occidentaux. C'est la première fois qu'une présence opérationnelle de soldats américains est reconnue dans la zone sahélo-saharienne. Les activités américaines y sont pourtant nombreuses depuis le début des années 2000 : l'initiative Pan Sahel Initiative (PSI) de lutte contre le terrorisme lancée en 2002, renommée en 2004 Trans-Sahara Counter Terrorism Initiative (TSCTI). Des programmes de formations, d'entraînement et d'équipement... Et, chaque année, le très conséquent et médiatisé exercice Flintock qui s'est d'ailleurs déroulé à plusieurs reprises au Niger. Voilà...
(AFP 05/10/17)
Trois soldats américains et un membre d'une "nation partenaire" ont été tués au Niger au cours d'une opération anti-terroriste, a confirmé jeudi le commandement militaire américain en charge de l'Afrique (Africom). Deux autres soldats américains ont été blessés au cours de cette opération et ont été transportés en Allemagne dans l'hôpital militaire américain de Landstuhl où ils se trouvent dans un "état stable". La nationalité du 4e militaire tué dans l'opération n'a pas été précisée par Africom. L'attaque s'est produite à quelque 200 kilomètres au nord de Niamey, dans le sud-ouest du Niger, a précisé le commandement américain dans un communiqué, soit près de la frontière avec le Mali, où des groupes jihadistes opèrent. Les militaires tués n'ont pas été...
(AFP 05/10/17)
Le Niger a été frappé par une attaque "terroriste" ayant fait un "nombre important de victimes", a déclaré jeudi le président nigérien Mahamadou Issoufou en faisant référence à l'embuscade dans lequel sont tombés mercredi des soldats américains et nigériens dans le sud-ouest du Niger. "Notre pays vient une fois de plus de faire l'objet d'une attaque de groupes terroristes, attaque qui s'est soldée malheureusement par un nombre important de victimes", a-t-il déclaré à l'ouverture du Forum des Premières dames de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Niamey. "Les femmes et les enfants paient un lourd tribu au terrorisme de manière directe comme (...) victimes innocentes et de manière indirecte en tant que mères et épouses; elles...
(RFI 05/10/17)
Des assaillants en provenance du Mali voisin ont attaqué, mercredi 4 octobre, le village de Tongo Tongo dans la région Nord-Tillabery, au Niger. Des hommes du Bataillon Sécurité et Renseignement (BSR) nigérien ont organisé la poursuite mais sont tombés dans un guet-apens. Le bilan - non officiel - serait lourd : plusieurs soldats nigériens et américains ont été tués, d'autres sont portés disparus. Une opération de riposte est en cours. Le premier accrochage a d’abord eu lieu, mercredi 4 octobre, tout près du village nigérien de Tongo Tongo, non loin de la frontière malienne, au sud de Ménaka. Dans la poursuite engagée contre les assaillants en provenance du Mali voisin, les éléments des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs, des...

Pages

(Xinhua 11/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le gouvernement belge vient d'accorder un appui de 31,8 millios d'euros destiné au financement d'un programme du développement de l'élevage et au secteur de la Santé. Les deux conventions ont été signées à Niamey par le ministre nigérien des Affaires étrangères et de la Coopération, Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur de Belgique au Niger Lieven De la Marche. La mise en œuvre du projet du développement de l'élevage permettra d'accompagner les populations impliquées dans les activités liées à l'élevage familial dans les régions de Tahoua et de Dosso, en vue de rendre les systèmes de l'élevage plus résilients, durables et performants. L'objectif du Programme d'appui au secteur de la santé est d'améliorer l'accès des populations aux soins de...
(Agence Ecofin 05/09/17)
(Agence Ecofin) - Dans une mise à jour publiée vendredi, la firme exploratoire britannique Savannah Petroleum a déclaré que les travaux préparatoires pour le démarrage du forage de trois puits dans le bassin d’Agadem avancent normalement. L’équipement nécessaire a été mobilisé dans le camp de base de Jaouro à quelques encablures des trois prospects ciblés sur le PSC R3. Les travaux démarreront avec le forage du puits Bushiya une fois les autorisations obligatoires reçues. Par ailleurs, les données sismiques 3D dont l’acquisition s’est achevée en janvier dernier ont été analysées et livrées. Selon la mise à jour, « les données sont d’excellentes qualité et satisfont l’entreprise car elles mettent clairement en exergue les objectifs clés consistant améliorer l'imagerie sismique des...
(Le Monde 31/08/17)
Les opposants à la monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Des photos de francs CFA mis à frire à la poêle ou glissés entre deux tranches de pain façon hot-dog… Les opposants à cette monnaie partagée par quinze Etats africains, et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur et de créativité depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Ce sursaut d’acrimonie a été déclenché par les rebondissements judiciaires touchant l’un des contempteurs les plus virulents du système : le Franco-Béninois Kémi Séba. Mardi 29 août, ce militant radical de la cause noire a été relaxé par un tribunal de Dakar (Sénégal) où...
(Agence Ecofin 28/08/17)
Agence Ecofin) - C’est purement culturel : la consommation de viande a le vent en poupe au Niger. Bœuf, chèvre, mouton ou encore dromadaire, tous ces produits animaliers sont grillés à longueur de journée et sont fortement consommés par la population. Selon les chiffres officiels, l’Abattoir frigorifique de Niamey (Afrin) abat environ 140 000 tonnes d’animaux par an selon la demande. Au moins 400 petits ruminants, 200 bovins et 16 camelins sont abattus quotidiennement. Reportage sur cet univers dominé par les bouchers. Il sonne 8 heures ce matin dans le quartier Yantala. A l’heure même où la population vaque à ses occupations premières de la journée, la viande grillée est prête chez Arouna. De grosses pâtes de bœuf, de mouton...
(Commod Africa 26/08/17)
Le groupe nigérian Dangote a signé mercredi 23 aout un accord avec l'Etat fédéré du Niger au Nigeria pour créer un complexe de sucre entièrement intégré, d’une valeur de $ 450 millions, rapporte Financial Afrik. Sur une superficie de 16 000 ha dans la zone de gouvernement local de Lavun de l'Etat du Niger, utilisant des technologies de pointe, le complexe devrait permettre de créer plus de 15 000 emplois, souligne le groupe. L'usine de transformation de canne à sucre sera dotée de moulins d’une capacité de production de 160 000 tonnes de sucre brut.
(Autre média 24/08/17)
(Niamey et les 2 jours) - Niger Airlines est la seule compagnie qui assure depuis 5 ans la desserte des grandes villes de ce pays d’une superficie de 1 million 267 mille km2. Elle dessert quotidiennement et hebdomadairement les grandes villes comme Maradi, Zinder ou encore Agadez au nord du pays. Lancée le 31 juillet 2012, Niger Airlines voit son chiffre d’affaires grimper au fil des ans. Il était de 2 milliards de Fcfa en vol domestique en 2016. Seule compagnie à assurer la liaison domestique entre Niamey et les autres villes, Niger Airlines est bien aimée des passagers. En 2014, la compagnie décroche le grand prix des bâtisseurs africains « Hokan Africa » de l’Uemoa. Sur le moyen terme,...
(Xinhua 23/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Au Niger, à moins d'une dizaine de jours de l'Aîd El Kebir ou Fête du mouton, appelée Tabaski dans les pays d'Afrique de l'Ouest, les préparatifs vont bon train. Seul bémol, au fur et à mesure que l'évènement s'approche, le prix du précieux bélier, qui est immolé pour la circonstance, connaît une envolée exponentielle, constate-t-on dans les marchés de la capitale, Niamey. Le sacrifice du mouton qui est recommandé à tout musulman nanti, pour perpétrer l'acte du Prophète Ibrahim, est devenu de nos jours au Niger, plus qu'un rite religieux, mais une contrainte sociale dont tout bon père de famille musulman doit s'en acquitter, pour l'honneur. Aussi, les fêtes de Tabaski sont toujours des occasions pour les...
(Agence Ecofin 23/08/17)
(Agence Ecofin) - Le prix de la politique d’avenir a été décerné au Niger à travers son initiative 3N (les Nigériens Nourissent les Nigériens). Dans un récent article, le site Niamey et les 2 jours nous informait que cette politique destinée à vaincre la faim d’ici 2021 au Niger, faisait partie des politiques publiques sélectionnées au niveau mondial dans la catégorie « Restauration des terres dégradées ». Pour le Word Future Council, initiateur du prix, le Niger a vu une augmentation de l’irrigation durable (89% des 125 000 ha projetés), la récupération de vaste partie des terres arables (218 219 ha, soit 83% de l’objectif fixé en 2011), la fixation de 33 800 ha de dunes visant à protéger les...
(Agence Ecofin 23/08/17)
Une délégation de l’Agence nationale de financement des collectivités territoriales du Niger (Anfict) vient de séjourner dans la capitale camerounaise, à l’effet de s’inspirer du modèle de gestion implémenté depuis 43 ans par le Fonds spécial d’intervention intercommunal (Feicom), la banque camerounaise des communes. Les responsables en charge de cette institution nigérienne souhaitent ainsi suivre les traces du Feicom, après leurs consœurs du Gabon, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire, qui sont déjà toutes venues apprendre auprès de la banque camerounaise des communes. Pour rappel, cette structure étatique a...
(Agence Ecofin 21/08/17)
(Agence Ecofin) - 25,887 milliards de Fcfa. C’est le montant que le Trésor public nigérien a pu obtenir dans le cadre de l’émission des Obligations assimilables du trésor (Oat) de 30 milliards de Fcfa à 5 ans. « L’Agence remercie, au nom du Trésor Public du Niger, l'ensemble des investisseurs pour la confiance renouvelée et le soutien constant aux initiatives de financement des actions de développement dans l'Union», lit-on dans le communiqué de l’Agence Umoa-Titres. Le taux de couverture du montant mis en adjudication est de 86,29%. La totalité des soumissions a été retenue soit un taux d’absorption de 100%. L’appel d’offres pour la cession d’obligations a été lancé le 10 août dernier. La valeur nominale unitaire est de 10...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria, le Ghana et même la...
(La Tribune 19/08/17)
La Banque mondiale a accordé mercredi dernier un financement de 15 millions de dollars au Togo, au Bénin et au Niger. Les fonds qui sont débloqués dans le cadre du Programme de productivité agricole en Afrique de l'ouest, serviront à l'amélioration de la productivité agricole en accompagnant les efforts des gouvernements des trois pays. Encouragée par les bons résultats obtenus ces derniers temps au Togo, au Bénin et au Niger, la Banque mondiale (BM) vient d'annoncer un financement de 15 millions de dollars en faveur de ces trois pays. D'après les sources de la Banque, les fonds sont destinés à améliorer la productivité et à accompagner les efforts fournis par les autorités de ces pays à travers leurs diverses initiatives...
(La Tribune 18/08/17)
Pour ne pas effrayer les Nigériens, les autorités insistent sur le fait que la mesure sera appliquée de manière progressive et « souple ». Depuis le 16 août, le gouvernement de Mahamadou Issoufou interdit formellement toute importation de sachet en plastique. Après un retard de trois ans sur une loi votée dans ce sens et deux ans d’anarchie après le décret d’application, les autorités nigériennes ont décidé de sévir. Mais derrière la très officielle "lutte pour la préservation" de l'environnement, une motivation beaucoup plus officieuse. Un Niger sans sachet plastique ! C'est le message que Almoustapha Garba, Sadou Seydou et Habi Mahamadou Salissou...
(APA 18/08/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Niger a obtenu ce jeudi 25,887 milliards FCFA (environ 41,420 millions de dollars) au niveau du marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à l’issue de son émission d’obligations assimilables du trésor (OAT) à cinq ans, a appris APA auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar. Selon les responsables de l’agence UMOA-Titres, le montant global des soumissions s’est élevé à 25,887 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Le taux de couverture du montant mis en adjudication se situe ainsi à 86,29%. Le trésor public nigérien a retenu la totalité des soumissions, soit un taux d’absorption de 100%. Il faut toutefois noter...
(Xinhua 18/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Près de trois ans après son adoption, le gouvernement nigérien a décidé de procéder à la mise en application effective de la loi sur la production, l'utilisation et la commercialisation des sachets plastiques sur le territoire national, selon le ministre nigérien de l'Environnement, Almoustapha Garba. Le gouvernement nigérien avait adopté depuis novembre 2014 une loi afin de mettre fin aux activités allant de la production à l'utilisation et la commercialisation des sachets plastiques compte tenu de leurs impacts socioéconomiques et environnementaux. En 2015, un décret d'application de cette loi a été adopté, mais sa mise en application effective est restée jusque-là en souffrance. Les ministres en charge du l'Environnement Almoustapha Garba, du Commerce Sadou Seydou, et de...
(Agence Ecofin 18/08/17)
Au Nigéria, le gouvernement de l’Etat du Niger a signé mardi dernier un mémorandum d’entente d’une valeur de 3,25 milliards $ avec All States Investment, en vue de construire une cité agricole répondant aux normes internationales dans l’Etat. Le projet vise principalement à booster le secteur de la pisciculture dans la région. L’annonce a été faite par le directeur général de la compagnie, Henry Goiko, qui s’exprimait en marge du Niger State Summit récemment tenu à Minna. Le cadre a d’ailleurs précisé que le projet qui couvrira une superficie d’environ 43 000 hectares sera situé dans région de Rafi. En ce qui concerne la cité agricole, « elle disposera de plusieurs unités de production animalière dont les produits seront vendus...
(Fraternité Matin 17/08/17)
Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), Marcel de Souza a révélé que les pays membres de la Cedeao ne pourront aller à la monnaie unique en 2020. C’était lors d’une audience que lui a accordée le Président du Niger Mahamadou Issoufou. Pour l’ex ministre béninois du Développement, de l’Analyse économique et de la Prospective, la zone ouest africaine doit encore attendre dans 7 voire 10 ans. Car, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité » montre encore des insuffisances. Avant d’ajouter : «...
(La Tribune 16/08/17)
Le Niger vient d’attribuer plusieurs permis d’exploitation minière dans le Nord et l'Ouest du pays à des sociétés étrangères. Le gouvernement nigérien qui veut booster le développement de son secteur minier s’attend à des retombées économiques immédiates considérables. Les entreprises étrangères se sont engagées à investir massivement dans ce pays de l’Afrique de l’ouest. Le Niger est un pays au sous-sol très convoité qui attire encore de nouveaux investisseurs. On ne compte plus le nombre d'entreprises étrangères qui s'activent dans le secteur minier de ce pays de l'Afrique de l'ouest. Mais il faut croire que le potentiel minier du Niger reste encore sous exploité. C'est dire s'il est énorme.
(Agence Ecofin 16/08/17)
(Agence Ecofin) - Pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020. L’information a été donnée par le Président de la commission de la Cedeao, Marcel de Souza, reçu en audience hier par le Président Mahamadou Issoufou. Pour le Représentant officiel de la communauté, « l’analyse des critères de convergence et de visibilité montre qu’on ne pourra pas aller à la monnaie unique à cette date. » Par conséquent, il va falloir encore attendre 7 à 10 ans pour rendre effective cette monnaie. Dans la foulée, un sommet de la Cedeao est annoncé en octobre prochain pour élucider le sujet et définir les dispositions à prendre. D’autres sujets ont également été au menu des discussions entre les deux officiels, comme...
(Financial Afrik 16/08/17)
Le Niger vient de signer plusieurs conventions minières avec des compagnies étrangères pour l’attribution de permis d’exploration. Il s’agit de quatre exploitants miniers que sont le Suisse Endeavour Financial AG, le turc Turquie Afrique Developpement Tad, le canadien Goviex Niger Holding Ltd et le nigérien Jabalur Gold Resources Sarl. Les sites concernés sont situés dans les départements de Tchirozérine et d’Arlit, région d’Agadez au Nord du pays, ainsi que dans les départements de Téra et de Say, région de Tillabéry. Les sites regorgent d’importantes ressources minières et énergétiques dont l’uranium, le charbon, le cuivre, l’or, le phosphate, le molybdène, le zinc, le pétrole, le gaz, le fer, le ciment et d’autres métaux précieux. Le gouvernement nigérien espère ainsi tirer profit...

Pages

(BBC 13/07/15)
Moussa Maazou revient sur la décision prise en avril dernier et sort de sa retraite internationale. Il compte retrouver le maillot du Niger dès le prochain match. Capitaine du Mena, l'attaquant de 26 ans avait annoncé qu'il ne jouerait plus pour la sélection : "il n'y a pas d'amélioration au niveau de l'organisation", s'était-il emporté. Maâzou dit avoir revu sa position ces dernières semaines, notamment après ce qu'il a vu et entendu autour de la dernière rencontre du Niger, en juin, contre la Namibie pour la 1e journée des éliminatoires de la CAN 2017. "Le peuple me réclame et je suis sensible à ça", a-t-il reconnu au micro de BBC Afrique.
(APA 15/06/15)
Le Niger a battu la Namibie sur le score de 1 but à 0 pour son premier match entrant dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017 disputé dimanche dans un stade Général Seyni Kountché de Niamey archicomble. Le seul but du match a été marqué par l’attaquant Souleymane Sako à la 35ème minute, suite à un pénalty, Le Niger évolue dans la poule K qui comprend, outre la Namibie, le Sénégal et le Burundi. Le prochain match opposera le Niger au Burundi, en septembre prochain pour la deuxième journée des éliminatoires. Le Burundi a été battu 3 buts à 1 par le Sénégal samedi à Dakar
(Infos Gabon 10/06/15)
L’équipe nationale de football du Gabon, les panthères qui était privée de ses joueurs vedettes que sont Pierre Émeric Aubame Eyang et Mario Zemina laissés au repos, a été battue 2 buts à 1 par la courageuse sélection nigérienne des ‘’Ména’’. La rencontre amicale s’est déroulée le samedi 6 juin 2015 à Niamey au Niger. Les locaux auront ainsi fait la différence en premier mi temps en inscrivant deux buts, respectivement par Mahomed Wankoye et Modibo Issa, avant que Merlin Tandjigora ne réduise le score à 20 minutes de la fin du match. Un autre temps fort de la rencontre aura été l’expulsion du gardien Anthony Mfa Mezui qui avait déjà remplacé Didier Owono Ebang dans le but. C’est donc...
(APA 04/06/15)
APA Libreville (Gabon) - L’équipe nationale de football des Panthères du Gabon sera aux prises samedi prochain à Niamey avec celle du Mena national du Niger en match international amical comptant pour la préparation des deux équipes pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football prévue au Gabon en 2017. Les Panthères préparent leur match contre les éléphants de Côte d'Ivoire, le 14 juin à Libreville, comptant pour la première journée éliminatoire du groupe I (Gabon, Cà´te d'Ivoire, Sierra Léone et Soudan) de la CAN 2017 La sélection nigérienne, qui va évoluer dans le groupe L, avec le Sénégal, le Burundi et la Namibien n'entrera en compétition que lors de la 2ème journée des éliminatoires, contre le Burundi,...
(AFP 15/05/15)
L'Ivoirien François Zahoui a été nommé nouveau sélectionneur de l'équipe de football du Niger, avec pour mission de la qualifier pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN), a-t-on appris vendredi auprès de la Fédération nigérienne (Fénifoot). "C'est un long processus qui a conduit à la désignation de Zahoui comme sélectionneur du Mena (la sélection nigérienne, ndlr)", a affirmé à l'AFP un responsable de la Fénifoot, confirmant une information parue dans la presse. "Sa mission est de qualifier le Niger pour la prochaine CAN en 2017", a-t-il poursuivi. Ancien international ivoirien, François Zahoui (52 ans) avait entraîné les "Eléphants", atteignant la finale de la CAN-2012. Il a récemment été limogé de son poste d'entraîneur de l'AS Kaloum, après l'élimination du...
(Star Africa 13/05/15)
Limogé il y a quelques jours de son poste d’entraineur de l’AS Kaloum, François Zahoui a été nommé nouveau sélectionneur du Niger. L’élimination de la Ligue des Champions Orange 2014 par le Séwé Sport était la cause de la fin de l’aventure du technicien ivoirien avec le club guinéen. Sans coach depuis le départ de Gernot Rohr vers le Burkina Faso, Fédération nigérienne de football a finalement trouvé le successeur. Ce mardi, l’instance a officialisé l’engament de François Zahoui à la tête des Menas. François Zahoui avait entrainé l’Africa Sports National ainsi que la Côte d’Ivoire qu’il a emmené à la finale de la CAN 2012.
(RFI 13/05/15)
La Fédération nigérienne de football a confié son équipe nationale à François Zahoui. L’Ivoirien conduira le Mena durant les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 (groupe K, avec le Sénégal, la Namibie et le Burundi). La Fédération nigérienne (Fénifoot) a trouvé un sélectionneur pour son équipe nationale, à un mois du début des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2017. Il s’agit de l’Ivoirien François Zahoui, vice-champion d’Afrique avec son pays, en 2012. François Zahoui a été choisi parmi une liste de 24 prétendants, pour succéder à l’Allemand Gernot Rohr. Le ministère des Sports du Niger préférait un entraîneur local. La Fénifoot et le ministère ont donc trouvé un compromis en engageant un technicien africain et expérimenté
(Africa Top sports 23/04/15)
A moins de 2 mois de son premier match des éliminatoires de la CAN 2017, le Niger ne dispose toujours pas de sélectionneur. Une situation très mal vécue par les supporters du Mena. Mais selon nos informations, les choses devraient s’accélérer dans les prochains jours. Les dirigeants de la Fénifoot qui n’ont pourtant pas lancé de candidature seraient en contacts avec José Anigo, l’ancien entraineur de l’Olympique de Marseille. Ce dernier en Afrique depuis bientôt 9 mois est à la recherche d’un challenge à la tête d’une sélection du continent. Précédemment candidat au Sénégal et au Mali notamment, Anigo aurait les faveurs du Niger. Le technicien français propose au Niger de diriger l’équipe nationale A mais également celle des locaux...
(Afrik.com 13/04/15)
Clap de fin pour Moussa Maazou avec le Mena. A seulement 26 ans, l’attaquant et capitaine de la sélection nigérienne annonce se retraite internationale. Excédé par la gestion de l’équipe nationale faite par les instances locales, l’attaquant désormais sociétaire du Changchun Yatai, en Chine, jette l’éponge. "J’en ai parlé au président, il y a déjà plusieurs mois, pour lui indiquer que je voulais arrêter. Il m’a demandé de rester mais, là, je préfère dire stop. Il n’y a pas d’amélioration au niveau de l’organisation. La logistique est inexistante. Chaque joueur est livré à lui-même. Les problèmes s’accumulent", a déploré l’éphémère joueur de Bordeaux. Autre souci qui a conduit Maazou à tirer un trait sur la sélection, les critiques dont l’équipe...
(APA 23/03/15)
APA-Niamey (Niger) - Kadri Abdou dit Issaka-Issaka a remporté, dimanche à Agadez, la 36-ème édition du Tournoi de lutte traditionnelle en battant Sabo Abdoulaye de Niamey, au terme d’un combat éclair qui a duré moins d’une minute. En plus du Sabre national, Kadri Abdou empoche une enveloppe de dix millions de FCFA à laquelle s'ajoutent deux autres millions offerts par le Conseil de l'entente de même que plusieurs autres lots en nature. Pour sa part, son malheureux adversaire s'en sort avec cinq millions de FCFA plus 1 million alloué par le Conseil de l'entente. Ainsi, après 10 jours de compétition, Issaka-Issaka demeure le seul invaincu sur les 80 lutteurs engagés dans la course au Sabre à Agadez (1000 km au...
(Le Sahel 23/03/15)
Placée sous le thème « Paix et Solidarité à travers la lutte traditionnelle », la 36eme édition du Sabre National a pris fin hier dans l'après midi à l'Arène des Jeux de Lutte Traditionnelle Aboubacar Djibo d'Agadez sur une note de satisfaction générale au plan organisationnel. La grande finale qui a opposé Sabo Abdou de Niamey face à Kadri Abdou dit Issaka Issaka de Dosso s'est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, de plusieurs membres du gouvernement et autres importantes personnalités. Le nouveau roi des arènes est désormais connu. Il s'appelle Issaka Issaka. En effet, ce lutteur de Dosso a arraché par la force et la technique, le prestigieux Sabre national en terrassant tout...
(Africa Top sports 14/03/15)
La Mauritanie entame la préparation pour les éliminatoires de la CAN 2017. Les Mourabitounes affronteront en match amical le 26 mars prochain la Gambie puis le Niger le 31 mars à Nouakchott. Pour l’occasion, le sélectionneur de la Mauritanie, Corentin Martins, a dévoilé une sélection de 22 joueurs. Une liste à forte consonance locale avec une dizaine de joueurs évoluant hors du pays. Parmi ceux qui viennent de l’Europe, Adama Ba, Diallo Guidileye, etc. BRAHIM SOULEYMANE (ASC KSAR) MOHAMED SALEHDINE SALECK (FC TVZ) MOHD YAHYA MOHD ABDELLAHI (ASC TIDJIKJA) SAMBA OUSMANE (FCM AUBERVILLIERS) DIAW MOUSTAPHA (ASAC CONCORDE) SANGHARE ABOULAHY (FC VERSAILLES 78) OUMAR NDIAYE (FC MANTOIS) ABDOUL BA (RC LENS) ALI ABEID (LEVANTE) AHMEDOU AHMED (FC THREE BRIDGES)...
(APA 13/03/15)
APA- Niamey (Niger) - La 36 édition du Sabre national (ex Championnat de lutte traditionnelle débute ce vendredi à Agadez, à plus de 1000 km de la capitale, Niamey, dans un climat apaisé, avec la réhabilitation de tous les lutteurs suspendus des compétitions au motif qu’ils ne possédaient pas la nationalité nigérienne. Durant une dizaine de jours, 80 lutteurs venus des huit régions du pays vont s'affronter dans l'arène pour tenter d'arracher le prestigieux Sabre national. * Les compétitions vont débuter après l'épisode de l'année dernière où, sur décision du ministère du Sport, plusieurs lutteurs, parmi lesquels des multi champions ont été suspendus pour défaut de nationalité nigérienne. Ainsi, le champion en titre, Yacouba Adamou de Niamey, va pour l'occasion,...
(APA 24/02/15)
APA-Niamey (Niger) - Le ministre nigérien des Sports, Abdoulkarim Dan Malam, a reçu en audience l’équipe cadette du MENA après son élimination a la CAN U-17 en vue de la féliciter pour sa victoire lors du dernier match contre la Guinée (2-0), mais surtout pour l’assurer de son soutien en direction des compétitions à venir. Pour Abdoul Karim Dan Malam qui recevait les jeunes joueurs lundi, la fête aurait pu être plus belle si les arbitre qui ont officié les deux premiers matchs du Niger avaient bien fait leur travai. Certes, explique-t-il, le Niger a perdu ces matchs, mais selon lui, il est clair qu'avec un bon arbitrage, la victoire serait revenue au Niger. La preuve pour lui, que le...
(APA 16/02/15)
Le Stade Malien de Bamako et l’AS Garde nationale du Niger ont fait match nul (0-0) au terme de leur confrontation, samedi à Bamako, pour le compte de la phase « aller » du tour préliminaire de la Ligue africaine des champions. La partie n’a pas été d’un très haut niveau technique, les joueurs ayant révélé un manque de compétition en raison de la suspension en cours du championnat national dans les deux pays, ont analysé de nombreux observateurs. Depuis un mois, le Mali et le Niger n’organisent plus de matchs de championnat national. La suspension a été expliquée au Mali par des querelles entre dirigeants sportifs, et au Niger, par la préparation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN)...
(BBC 14/02/15)
Après la victoire de la Côte d’Ivoire lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2015) en Guinée équatoriale, place à celle des cadets. Le coup d’envoi de la 162e édition du tournoi de football des moins de 17 ans aura lieu dimanche 15 février à Niamey, la capitale nigérienne. Huit équipes sont sélectionnées : le Niger, le Nigeria, la Guinée, la Zambie, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, Cameroun et le Mali. Les équipes du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Mali (et d’Afrique du Sud), se retrouvent dans le même groupe que leurs homologues de CAN 2015.
(APA 13/02/15)
APA-Niamey (Niger) - Le président Issoufou Mahamadou a exhorté, vendredi à Niamey, l’équipe cadette du MENA à faire honneur à la nation en se hissant à la hauteur de la lourde tâche qui l’attend à l’occasion de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans qui débute dimanche dans la capitale nigérienne. Le chef de l'Etat a fait cet appel en remettant le drapeau national aux joueurs qu'il avait reçu en audience au Palais de la République. Le MENA cadet aura, au cours de cette compétition continentale, à défendre les couleurs nationales face à sept équipes dont l'arrivée est prévue, pour les dernières, ce vendredi 13 février, dans la capitale nigérienne. Les compétitions entrant dans le cadre...
(Afrik.com 09/12/14)
La CAN 2015 des moins de 17 se jouera bien au Niger. Alors que des inquiétudes commençaient à naître au sujet de l’état d’avancement des travaux, la Confédération africaine de football a confirmé la tenue de la compétition prévue du 15 février au 1er mars. Une délégation de l’instance a procédé à une nouvelle visite d’inspection à Niamey, la capitale, et a pu constater que le pays serait prêt pour le début du tournoi. Les deux enceintes, qui doivent accueillir les matchs, le stade Général Seyni-Kountché et le Stade municipal, ont notamment été visité durant le séjour.
(APA 02/12/14)
La Confédération africaine de football (CAF) a officialisé la constitution des chapeaux pour le tirage au sort de la phase finale de la 30e Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévu mercredi à Malabo, à l’issue de la réunion de la Commission d’organisation de la compétition tenue lundi également dans la capitale équato-guinéenne. Les 16 équipes qualifiées ont été réparties en quatre chapeaux en fonction du classement de la CAF établi sur la base de leurs performances respectives lors des trois dernières phases finales de la CAN (2010, 2012, 2013) et des éliminatoires des CAN 2012, 2013 et 2015. Les résultats obtenus lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 ont été également pris en compte. Ainsi, figurent dans le...
(RFI 02/12/14)
La Confédération africaine de football a dévoilé la répartition des équipes pour le tirage au sort de la CAN 2015, prévu demain, mercredi 3 décembre, à Sipopo. Les 16 qualifiés ont été placés dans quatre pots en fonction des résultats obtenus depuis 2010. La Guinée équatoriale, hôte du tournoi, est tête de séries avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Zambie. La Confédération africaine de football (CAF) aura attendu ce 1er décembre 2014 pour dévoiler les modalités du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations 2015. La CAF a accumulé du retard suite au changement...

Pages

(APA 18/04/14)
APA-Niamey (Niger) - La deuxième édition de la Foire du livre de Niamey a ouvert ses portes jeudi après midi au Palais du 29 juillet. Organisée par le ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs en collaboration avec l'Ambassade des Etats Unis au Niger, cette deuxième édition de la fête du livre enregistre la participation des éditeurs venus du Burkina Faso, du Mali, du Bénin et de la France. Le ministre nigérien de la Culture des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a présidé les cérémonies de lancement en présence des Chargés d'affaires des ambassades de France et des Etats Unis. La création de la Foire du livre par les autorités nigérienne vise à amener les jeunes...
(APA 18/04/14)
APA-Niamey (Niger) - Onze jeunes nigériens - sept filles et quatre garçons- tous chorégraphes âgés de 11 à 13 ans, participeront du 18 au 23 avril au Festival international des enfants du monde, en Turquie. C'est la troisième participation des enfants nigériens à ce festival appelé également fête annuelle de la souveraineté. Membres du groupe "Soukabé junior", ces enfants issus des établissements scolaires de Niamey, ont été reçus jeudi par l'ambassadeur de Turquie au Niger, Dr Hassan Ulusoy. Le Festival international des enfants du monde en Turquie a été crée en 1978 par la chaine de télévision turque TRT en commémoration de la création de la République de Turquie, le 23 avril 1923. Cette année, des enfants venus de 40...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...
(Xinhua 03/03/14)
NIAMEY (Xinhua) - Les festivités de la 1ère édition de la Foire des Industries culturelles du Niger (FICNI) ont été officiellement lancées samedi au Centre culturel Oumarou Ganda de Niamey, sous la présidence du ministre nigérien de la Culture, M. Ousmane Abdou, en présence de plusieurs personnalités et professionnels de la culture. Cette foire, selon ses initiateurs, se présente comme une opportunité privilégiée de rencontre et d'échanges entre professionnels, vendeurs et acheteurs, créant de la valeur ajoutée à l'économie nationale et contribuer à la réduction de la pauvreté des acteurs culturels notamment.
(Xinhua 27/02/14)
NIAMEY (Xinhua) - Les festivités de la première édition de la Foire des industries culturelles du Niger (FICNI) auront lieu du 28 février au 5 mars prochain au Centre culturel Oumarou Ganda de Niamey, apprend-on jeudi de source officielle à Niamey. Cette foire, selon le gouvernement nigérien, a pour objectif principal de contribuer à la promotion de l'entreprenariat culturel et à la structuration d'un marché national. Elle vise, entre autres, à informer et sensibiliser les créateurs culturels, les investisseurs privés, les autorités et le grand public sur les défis et les enjeux économiques du secteur de la culture, à permettre aux créateurs culturels de promouvoir et vendre leurs produits. La FICNI permet également de "faciliter la mise en réseau des...
(L'Observateur Paalga 20/02/14)
La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Afrique (Cédéao) est l’invitée d’honneur de la 20e édition du Salon international de l’édition et du livre de Casablanca. Le Burkina y est présent avec une délégation de sept membres. Entre conférences, tables rondes et exposition-vente d’ouvrages, l’Afrique de l’Ouest a joué sa partition dans la promotion du livre au Maroc. Du 13 au 23 février se tient la 20e édition du Salon du livre de Casablanca. C’est un salon pharaonique dans ses ambitions. En effet, le Salon se tient sur un site de 20.000 m2 ; 54 pays y sont représentés à travers 792 exposants. Y ont été conviés, 340 conférenciers et écrivains, dont 75 venus de l’étranger. Pendant les dix...
(Maliactu 04/02/14)
Placé sous le signe de la diversité culturelle et de l’unité nationale, le festival sur le Niger s’ouvre à Ségou le 5 février prochain. Les organisateurs promettent d’ores et déjà aux milliers de festivaliers qui effectueront le déplacement, une édition spéciale. La preuve, les autorités locales sont à jamais engagées, pour la réussite totale de cette 10 ème édition. Le gouverneur de Ségou, Thierno Boubacar Cissé a convié toutes les forces vives de sa région à une rencontre de mise au point et d’information par rapport à l’organisation de la 10eme édition du festival sur le Niger. Pour le gouverneur Cissé : « nous devrions avoir une vision commune quant à la réussite de l’organisation de cet évènement d’envergure, régional,...
(Gabon Eco 22/01/14)
Depuis jeudi 16 janvier dernier, Tiken Jah Fakoly, le reggaeman d'origine ivoirienne entreprend une tournée visant à valoriser le potentiel de développement économique que représente l'agriculture sur le continent africain. En tournée à travers quelques pays d'Afrique de l'ouest pour des concerts dont l'objectif est de plaider auprès des jeunes, pour une implication accrue dans le secteur de l'agriculture, Tiken Jah Fakoly veut valoriser, à travers ses spectacles, le potentiel de développement économique que représente l'agriculture. « Quand vous allez dans les capitales africaines aujourd'hui, vous voyez beaucoup de jeunes désoeuvrés qui ne font que demander de l'argent. Beaucoup de personnes pensent qu'être agriculteur aujourd'hui, c'est le dernier des métiers, alors que c'est un métier noble. C'est ce qui nous...
(Le Sahel 18/12/13)
Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou a procédé, samedi dernier, au Centre Culturel Oumarou Ganda de Niamey (CCOG) au lancement des activités entrant dans le cadre du mois du livre, de la littérature et de la lecture publique, édition 2013. Cette manifestation annuelle qui durera un(1) mois vise à créer entre autres, un cadre d’échanges culturels par le biais d’expositions, de conférences, de projections cinématographiques, de représentations théâtrales et la promotion des textes en langues nationales en leur ouvrant les perspectives d’une large diffusion. La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence du ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions, M.Sadissou Yahouza, des cadres centraux du ministère en charge de...
(Le Sahel 02/12/13)
La Première Dame, Hadjia Aïssata Issoufou, marraine du SAFEM, a procédé, vendredi dernier au Palais du 29 Juillet de Niamey, à l’ouverture de la 8ème édition du Salon International pour la Femme (SAFEM). C’était en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, des députés nationaux, de la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mme Yahaya Baaré Aoua Abdou, des membres du gouvernement, du gouverneur de la région de Zinder, des représentants du corps diplomatique accrédités dans notre pays, de la coordinatrice du SAFEM, Mme Barry Bibata Gnandou ainsi que de plusieurs responsables coutumiers et des invités. La 8ème édition du SAFEM est placée sous le thème : « Artisanat féminin, haut de gamme, compétitif et profitable à...
(Xinhua 30/11/13)
NIAMEY (Xinhua) - Les activités du salon se dérouleront du 29 novembre au 9 dé cembre, avec comme région phare Zinder. La 8e édition du Salon International de l'Artisanat pour la Femme (SAFEM) a été lancée vendredi à Niamey par la première dame du Niger, Mme Aissata Issoufou en présence du Premier ministre nigérien Brigi Rafini et de plusieurs personnalités. Les activités du salon se dérouleront du 29 novembre au 9 dé cembre, avec comme région phare Zinder (est), retenue pour la richesse de sa potentialité artisanale, artistique et culturelle. Plus de 350 stands ont été construits sur le site et prês de 1000 exposants venus d'une trentaine de pays africains et d' ailleurs, dont 60% de femmes, sont attendus...
(Xinhua 25/11/13)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les festivités de la 9ème édition du Festival International de la Mode Africaine (FIMA) 2013, ouvertes mercredi à Niamey, ont pris fin dimanche, sous le haut patronage de la première dame du Niger, Mme Issoufou Malika, marraine du festival, en présence de nombreuses personnalités nigériennes et étrangères. Parmi les invitées de marque à cette 9ème édition du FIMA, figurent notamment les Premières Dames de la République de Centrafrique, Mme Chantal Djiotodia–An Nondroko, du Mali, Mme Keita Amy Maïga et du Burkina Faso, Mme Chantal Compaoré. Le FIMA, rencontre internationale majeure entre modélistes, stylistes, mannequins et autres professionnels de la mode, se veut à la fois un évènement fédérateur et intégrateur de talents et de célébrités de la...
(AFP 22/11/13)
NIAMEY, (AFP) - Le 9e Festival international de la mode africaine (FIMA) lancé mercredi soir sous haute surveillance, se tiendra jusqu'au 25 novembre à Niamey et aura pour thème "la créativité au service de la paix". Le Niger est depuis quelques années sous la menace d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui y commet des rapts, essentiellement d'Occidentaux, comme dans toute la bande sahélo-saharienne. Un défilé de mode, qui devait initialement se dérouler en fin d'évènement sur les rives du fleuve Niger, a été déplacé pour des raisons de sécurité dans un centre de loisirs de la capitale. Depuis ses débuts en 1998, ce festival biennal, dont cette édition est dédiée à l'icône de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela, propose des...
(RFI 21/11/13)
Le Niger revêt ses plus beaux atours pour la 9e édition du Festival international de la mode africaine, le FIMA qui s’ouvre ce mercredi 20 novembre 2013 à Niamey. Pendant six jours, la ville va vibrer au rythme de la musique et de la mode. Un festival qui se déroule tout de même sous haute surveillance sécuritaire. C’est le centre de loisirs de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCAO) de Niamey qui accueille cette année la 9e édition du Festival international de la mode africaine, le FIMA. Prévu pour se tenir sur la rive droite du fleuve Niger, dans un endroit féérique, appelé la Pilule, à une dizaine de kilomètres de Niamey, le FIMA a été...
(AFP 16/10/13)
LONDRES, 16 octobre 2013 (AFP) - Londres accueille cette semaine la première foire d'art contemporain africain en dehors du continent noir, témoignant de l'émergence d'un marché aux oeuvres profondément ancrées dans les réalités sociales et politiques. "Dans la mentalité de beaucoup de gens (en Occident), l'art africain se résume aux arts premiers", explique Philippe Boutté de la galerie Magnin-A basée a Paris et spécialisée dans l'art africain contemporain. Le public a longtemps vu dans les artistes qu'on exposait "des +Bushmen+, des gens qui auraient fait de l'art sans le savoir", note-t-il avec ironie, "alors que ce sont des vrais artistes". Derrière lui, un imposant trône de l'artiste mozambicain contemporain Gonçalo Mabunda, confectionné uniquement de revolvers, Kalachnikov et autres munitions vestiges...
(Medianiger 14/10/13)
Le Conseil des ministres du 11octobre 2011 a examiné et adopté la création d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et technique dénommé Musée national Boubou Hama. Ce changement juridique fait suite à l’évolution observée dans les domaines muséologique et muséographique. Le changement de statut du Musée national Boubou Hama, confère plusieurs missions à l’un des plus importants musées de l’Afrique de l’ouest. Ce nouveau statut vise plusieurs missions dont entre autres celles d’assurer la formation technique et l’éducation permanente des jeunes à travers le centre éducatif et artisanal, contribuer à l’expertise de collection de collecte et objet muséologiques, appuyer toute personne morale dans la conception et la réalisation des musées, contribuer à la promotion de conservation et mise en...
(Le Sahel 11/10/13)
Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a présidé, vendredi dernier, au Palais des Congrès de Niamey, le vernissage du film ''Au plus loin dans le noir'' de Djingarey Maïga. Il s'agit du huitième film du "dernier des Mohicans" comme on aime le surnommer dans le métier, parce qu'il est actuellement le seul des "pionniers du cinéma nigérien" à réaliser encore aujourd'hui des longs métrages de fiction. Ce film, il l'a promis à nos lecteurs, lorsqu'il y a encore quelques mois, alors qu'il était dans la phase du montage, il nous avait accordé une interview. Avec la projection de vendredi dernier, Djingarey Maïga est resté fidèle à sa tradition d'offrir, tous les deux ans,...
(Le Sahel 04/10/13)
Le Comité chargé de la répartition du Fonds d'aide à la presse, au titre de l'année 2012, a été officiellement installé hier à Niamey. La cérémonie d'installation s'est déroulée dans les locaux du Conseil supérieur de la Communication, sous la présidence de M. Abdourahamane Ousmane, président du CSC. Créé par décision n° 07 du CSC en date du 03 septembre 2013, ce comité est composé des membres du CSC ainsi que des personnes ressources et est présidé par M. Ali Ousseini Sountalma, vice président du CSC. Lors de cette cérémonie d'installation, le président du CSC a insisté sur l'obligation et la nécessité pour ce comité de faire un travail objectif et de déposer un rapport de qualité, à même de...
(Niger 24 01/10/13)
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour lundi 30 septembre 2013, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres.Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :Le Conseil des Ministres a examiné et adopté les projets de textes ci-après :Projet de loi portant ratification de l’ordonnance n° 2013-13 du 14 juin 2013, autorisant la ratification de l’Accord de Crédit n° 5238-NE, signé le 7 juin 2013 à Niamey (Niger), entre la République du Niger et l’Association Internationale de Développement (AID), d’un montant de trente trois millions cent mille (33 100 000) Droits de Tirages Spéciaux-DTS,...
(Le Sahel 27/09/13)
L’écrivain et cinéaste nigérien Harouna Coulibaly a enfin bouclé la réalisation de son dernier film ‘’Le droit chemin’’. Ce film était attendu depuis la publication du premier ouvrage de l’écrivain. En effet, depuis “Le Devoir” paru en 1995 et le saut effectué dans le monde du 7ème art à travers plusieurs films, on s’attendait à ce que Harouna Coulibaly développe un scénario de sensibilisation autour de l’incivisme fiscal des africains. Produit par Kitary Films et la Direction générale des impôts (DGI), le film met en vedette des acteurs nigériens et de la sous-région. Parmi ces derniers, Yazi Dogo et Idi Sarki du Niger, Gabriel Magma Konaté du Mali, Aï Yara Keita et Mahamadou Tiendrébéogo dit Soukey du Burkina Faso et...

Pages

(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine vient de libérer des fonds supplémentaires au profit du Cameroun, du Nigéria, du Tchad et d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, mobilisés contre les deux groupes terroristes Boko Haram et l'Etat islamique. Selon le responsable américain qui s'exprimait lundi dernier...
(RFI 04/10/17)
Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a affirmé mardi 3 octobre que la force du G5 Sahel allait constituer « une bonne réponse aux questions sécuritaires dans la région » avec « le soutien de la France ». Mardi matin dans la capitale nigérienne, M. Le Drian s'est entretenu pendant près d'une heure avec le président Mahamadou Issoufou et a visité le poste de commandement de la force pour la zone centre, implanté à Niamey. Ce PC devait être terminé fin septembre mais les travaux ont pris du retard. Une conférence internationale de planification des contributions pour le G5 est prévue le 16 décembre 2017...
(RFI 04/10/17)
Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, poursuit sa visite au Niger. Il a déjeuné ce mardi avec le président Mahamadou Issoufou. Un voyage autour de deux thématiques : la sécurité et l'immigration clandestine. Dans la matinée, ce mardi, Jean-Yves Le Drian s’est rendu au poste de commandement de la zone centre de la force conjointe du G5-Sahel. Les locaux ne sont pas encore équipés, les travaux ont pris quelques semaines de retard, mais tout sera prêt pour la prochaine opération programmée fin octobre. Le matériel commandé, notamment par la Direction de coopération de sécurité et de défense (DCSD), sera installé dans quelques jours, nous dit-on. A terme, 35 officiers et sous-officiers maliens, burkinabè et nigériens travailleront de...
(RFI(EN) 04/10/17)
C’est la fin d'un bras de fer juridique au Bénin entre d'une part l'Etat, et le groupe français Bolloré, et de l'autre l'homme d'affaires Samuel Dossou, PDG du groupe Pétrolin. Un contentieux qui concerne le projet de boucle ferroviaire de l'Ouest africain entre le Niger et le Bénin. Et pour sa réalisation, la Cour suprême a finalement donné raison à Samuel Dossou, l'homme qui a imaginé, conçu et mis en place ce projet. Le projet de boucle ferroviaire de l'ouest africain commence en 2008 lorsque le Bénin et le Niger lancent ensemble un appel d'offres pour la construction et la gestion d'une ligne entre Cotonou et Niamey. L'appel d'offres est remporté par le groupe privé Pétrolin. Son PDG Samuel Dossou...
(RFI 03/10/17)
Deux dossiers importants sont à l’ordre du jour de la visite du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, au Niger : sécurité, et immigration clandestine. Le Niger occupe en effet une position centrale sur les routes des migrations et est confronté à différents groupes armés, comme Boko Haram et l’Etat islamique dans le Grand Sahara (EIGS), menant régulièrement des actions sur son territoire. A Niamey, Jean-Yves Le Drian visitera le poste de commandement du secteur centre de la force du G5-Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad). Cette force continue à se mettre en place.
(La Tribune 02/10/17)
Au Niger, les autorités locales de Diffa, localité du sud-est du pays ont mis en garde contre les commerçants qui fournissent en cachette des vivres au groupe islamiste nigérian Boko Haram. Elles se sont clairement opposées à ces pratiques insistant sur l'urgence d'y mettre fin en expliquant les dangers qu'elles représentent. Ce sera le dernier avertissement des autorités locales de Diffa dans le sud-est du Niger. D'après la télévision nationale du pays, elles ont lancé une dernière mise en garde contre les commerçants qui fournissent secrètement des vivres au groupe islamiste nigérian Boko Haram. « Nous avons constaté que de plus en plus de gens sont en train d'entretenir le commerce avec notre ennemi qui est Boko Haram (...) Nous...
(BBC 02/10/17)
Au Niger, les proches d'un ex-membre de la garde présidentielle, le lieutenant Awal Issa Hambali, accusé de tentative de coup d'Etat en 2015, se disent inquiets pour sa sécurité. Selon eux, des tirs auraient visé la cellule du lieutenant Hambali, dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 septembre, à Téra, une localité située à 200 Km à l'ouest du pays. Le Lieutenant Awal Issa Hambali aurait selon sa famille échappé de justesse à la mort. Son épouse Leila Issa dit craindre pour sa vie. Son frère Mahamadou Sani parle de conditions de détention dégradantes. Nous avons tenté de joindre le porte-parole du gouvernement sans succès. Sa famille indique également que ses conditions de détention se sont détériorées. Accusé...
(RFI 30/09/17)
En Algérie, des dizaines de personnes ont été arrêtées puis expulsées la semaine dernière. Les autorités n'ont pas donné de précisions. On sait qu'elles sont acheminées, en bus, vers Tamanrasset, dans l'extrême sud du pays, avant leur expulsion. Certains arrivent à 900 km de là, à Agadez, au Niger où leur arrivée suscite l'inquiétude de la société civile. Il s’agit de plusieurs dizaines de migrants de l’Afrique de l'ouest et du centre qui ont été arrêtés, par les autorités algériennes, sur leur lieu de vie ou encore sur leur lieu de travail. L’Organisation mondiale pour les migrations (OIM) encadre le déplacement de ces personnes...
(Jeune Afrique 30/09/17)
Comment Boko Haram communique-t-il ? De Muhammad Yussuf à Abu Musab al-Barnawi, en passant par Abul Qaqa et Abubacar Shekau, la réponse fluctue dans le temps. Le groupe s'est adapté et a subi l'influence d'un maître de la propagande, l'État islamique. Plongée dans la communication des jihadistes nigérians. L’armée nigériane l’a bien compris, en annonçant en août qu’elle surveillait désormais les réseaux sociaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme : Boko Haram a bien changé depuis l’époque de Muhammad Yussuf. Alors que le leader originel privilégiait des entretiens avec des journalistes choisis, ses successeurs, de plus en plus influencés par l’État islamique ont basculé dans le jihad 2.0. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/477363/politique/terrorisme-comment-boko-har...
(RFI 30/09/17)
Nous fêtons le centenaire de la naissance de Jean Rouch, aux sons des archives sonores inédites enregistrées par l’ethnographe-cinéaste, lors de son périple entre Niamey et Accra en 1954. Une aventure partagée avec sa femme Jane et son ami Damouré Zika, jeune pêcheur Sorko, rencontré au Niger en 1941. De cette amitié à la vie à la mort, est né Damouré, l’acteur, l’écrivain, l’alter ego de Jean. Ensemble, ils enregistrent le quotidien des jeunes migrants africains partis en terre promise : la Gold Coast. Une aventure pionnière car Jean Rouch s’intéresse à l’effervescence et aux dynamiques de l’Afrique moderne et de ses « villes-monde », comme à l’émancipation de la colonie britannique en documentant par le son, le film et...
(RFI 29/09/17)
D'où vient le succès de Boko Haram auprès de nombreux petits commerçants du nord-est du Nigeria ? Comment cette secte islamiste a-t-elle réussi à atteindre les rives du lac Tchad ? Pendant près de 40 ans, le géographe français Christian Seignobos a travaillé dans cette région pour l'IRD, l'Institut de recherche pour le développement. Aujourd'hui, il signe une étude très documentée que publient simultanément Afrique contemporaine et Le Monde Afrique. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170929-seignobos-chercheur-force-boko-haram...
(La Tribune 29/09/17)
La Banque ouest-africaine de développement a acté de nouveaux engagements au profit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso pour un total de 106 milliards de francs CFA. Ces engagements portent sur des prêts à moyen et longs termes, deux opérations de garantie et contre-garantie et une prise de participation. Le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé diverses opérations au bénéfice de cinq de ses pays membres. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso. Lors de sa 106ème réunion qui s'est tenue à Abidjan, la capitale ivoirienne, sous la présidence de Christian Adovelande, président du...
(Jeune Afrique 29/09/17)
Gingembre, bissap, bouye, tamarin… Pour l’ancienne employée de banque Ma Rouckya Bachir, les plantes sahéliennes méritent qu’on s’y intéresse d'un peu plus près. Elle espère pouvoir faire passer sa production, encore artisanale, au stade semi-industriel courant 2018. La date est restée gravée dans sa mémoire : le 12 mars 2015, Ma Rockya Lalaiba enregistrait officiellement son entreprise, Sahel Délices, au registre du commerce de Niamey. Son plan : concocter des produits exploitant au mieux les valeurs nutritives des plantes locales : le tamarin, l’hibiscus, le gingembre… Un projet étonnant, lorsque l’on sait que la jeune femme de 38 ans a obtenu un DESS en finances et un DESS en qualité à l’Institut supérieur de management de Dakar, et a exercé...
(La Tribune 28/09/17)
Le gouvernement nigérien a modifié, ce lundi 25 septembre à l’issue d’un Conseil des ministres, certaines dispositions de son code des investissements afin d’atténuer la baisse des recettes qu’engendrent certaines exonérations fiscales. Dans un contexte marqué par une conjoncture difficile qui se traduit par une sécheresse financière dans les caisses de l’Etat, la rationalisation des finances publiques ainsi que la mobilisation des ressources internes sont devenues plus que nécessaires pour atténuer le choc comme ne cesse de le rappeler le FMI. Par la même occasion, le gouvernement nigérien a adopté le projet de loi de finances 2014 qui consacre une légère hausse du budget par rapport à celui en cours d’exécution. Conjoncture oblige, le gouvernement nigérien a estimé nécessaire de...
(La Tribune 27/09/17)
Le gouvernement nigérien a modifié, ce lundi 25 septembre à l’issue d’un Conseil des ministres, certaines dispositions de son code des investissements afin d’atténuer la baisse des recettes qu’engendrent certaines exonérations fiscales. Dans un contexte marqué par une conjoncture difficile qui se traduit par une sécheresse financière dans les caisses de l’Etat, la rationalisation des finances publiques ainsi que la mobilisation des ressources internes sont devenues plus que nécessaires pour atténuer le choc comme ne cesse de le rappeler le FMI. Par la même occasion, le gouvernement nigérien a adopté le projet de loi de finances 2014 qui consacre une légère hausse du budget par rapport à celui en cours d’exécution. Conjoncture oblige, le gouvernement nigérien a estimé nécessaire de...
(RFI 25/09/17)
Le parti de l'opposant Hama Amadou, en exil en France, a fait sa rentrée politique à Niamey ce dimanche 24 septembre. Le parti Moden Fa Lumana sort de sa léthargie. Très critiques à l'endroit du régime du président Mahamadou Issoufou, les partisans de Hama Amadou sonnent la mobilisation, pour disent-ils, restaurer la démocratie en danger au Niger. Un meeting qui s'est tenu sous haute surveillance policière. Dans l’enceinte de l’arène de lutte traditionnelle de Niamey, lieu où s’est tenue la conférence régionale du parti du Moden Fa Lumana, l’ombre du leader de l’opposition Hama Amadou a plané sur tous les travaux.
(Le Monde 21/09/17)
Dans cette région à cheval sur quatre pays, la guerre contre le groupe terroriste est empêtrée dans des héritages historiques et économiques, décrypte le chercheur Christian Seignobos. Quatre armées et une Force multinationale mixte (FMM) des pays riverains du lac Tchad, comptant officiellement 7 500 hommes, sont engagées contre Boko Haram depuis 2016. Cette coalition a reçu le mandat d’en finir. La réalité de cette mobilisation autour du lac est difficile à cerner, entre les chiffres officiels actés et le terrain, où doivent être décomptés les « ghost soldiers » (soldats fantômes). La zone est vaste, plus de 25 000 km2 couverte de diverses formes de marécages, coupée d’eaux libres d’où émergent des milliers d’îles. Plus malaisée encore est l’évaluation...
(La Voix de l'Amérique 20/09/17)
Les Ecureuils du Bénin ont validé mardi leur ticket pour les demi-finales du tournoi de l’Ufoa en dominant le Niger 2-1. Et pourtant, se sont les menas du Niger qui ont trouvé les premiers le chemin des filets grâce à Adjè Adebayor. Les hommes de Françiois Zahoui mettent en difficulté les écureuils pour une place en demie. La rencontre devient injouable pour les béninois qui l’ont très mal entamé. Daouda, le gardien du Niger se blesse dans la foulée et le malheur s’installe dans le camp des Nigériens. Quelques minutes après son entrée, le deuxième gardien du Niger obtient un rouge après un violant tacle sur Marcelin Koukpo. Plus de gardien sur le banc des menas du Niger. Le tacticien...
(RFI 19/09/17)
Al-Moustapha Alhacen, président de l'ONG Aghirin'man, basée à Arlit, est le lauréat du Nuclear Free Future Award 2017. Il se bat depuis de longues années pour améliorer la protection de l'environnement et défendre les populations et les travailleurs de l'uranium à Arlit au Niger. L'uranium qui contamine des eaux souterraines et les populations. Il lance un appel à la France pour une énergie propre pour les populations du Niger. « C’est un honneur pour moi, pour ma famille et pour mes amis avec qui j’ai mené le combat pendant plusieurs années, et pour l’Afrique en général et particulièrement le Niger, reconnaît Al-Moustapha Alhacen, interrogé par RFI. L’uranium est devenu un problème mondial et un problème sanitaire sur la planète. Nous...
(Francetv info 19/09/17)
L’ONG Aghir In'man se bat depuis 2002 pour faire connaitre l'impact des activités d'extraction de l'uranium au Niger. Son fondateur et président, Almoustapha Alhacen, reçoit cette semaine un prix international pour son action. Environ 30% de l'uranium extrait par Areva provient du Niger. Mais à quel prix ? Lauréat du prix international Nuclear Free Future Award 2017 (dans la catégorie Résistance), Almoustapha Alhacen mène un combat depuis 2002 pour la reconnaissance des conséquences environnementales et sanitaires de l'exploitation des mines d’Arlit. Fondateur et président de l’ONG Aghir In'man, il reproche aux filiales d’Areva, qui exploitent ces mines depuis les années 70 dans le nord du pays, un manque de transparence sur l’impact de leurs activités sur les populations locales. "Nous...

Pages