Vendredi 23 Février 2018

Niger

(AFP 05/02/18)
Plusieurs chaînes de radio et télévision et des journaux privés du Niger ont déclenché lundi "une journée de protestation" contre une opération de contrôle fiscal qui, selon eux, vise à les "étouffer". Au moins cinq groupes de radio-télévision, sur la dizaine qui émettent dans la capitale, ont cessé d'émettre lundi matin, a constaté un journaliste de l'AFP. Sur l'écran de la télévision privée Bonféreye, une des plus importantes du pays on peut lire: "En raison d'un mouvement de protestation décrété ce jour, nous ne sommes pas en mesure de vous diffuser le programme normal".
(APA 05/02/18)
APA-Niamey (Niger) - Les organisations socioprofessionnelles des médias du Niger, notamment de la presse audiovisuelle et écrite, du secteur privé, observent ce lundi un mouvement de protestation qui consiste pour les télévisions à afficher un écran noir et pour les journaux des pages noires et des bandeaux d’alerte. La décision de ce mouvement a été prise dimanche, à l’issue d’une assemblée générale qui a regroupé les responsables des organisations socioprofessionnelles des médias, les directeurs des organes de presse et de nombreux journalistes. Ainsi, dès 7 heures, ce matin, la plupart des télévisions privées de la place avaient suspendu leurs programmes pour afficher en continue ce seul message : « Non à l’assassinat de la presse nigérienne ! » Dans une...
(Xinhua 05/02/18)
La capitale nigérienne va accueillir mercredi prochain les assises de la 18ème Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement du Comité permanent inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS), axées essentiellement sur la sécurité alimentaire et la gestion des ressources naturelles, apprend-on de source officielle. La rencontre au sommet sera précédée, lundi 5 février, par la 53ème Session ordinaire du Conseil des ministres de ladite organisation, selon le programme d'activités de la conférence. Auparavant, la réunion des experts du CILSS, qui se tient depuis vendredi, autour du thème : "Avec le CILSS, un autre Sahel est possible", a pour objectif d'examiner et d'analyser le bilan et le programme d'activités du système du CILSS, mais aussi de proposer au...
(Xinhua 05/02/18)
La capitale nigérienne Niamey va accueillir mardi prochain la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement du G5 Sahel, axée essentiellement sur la situation d'insécurité dans le Sahel, apprend-on de source officielle à Niamey. Créé le 16 février 2014 à Nouakchott, en Mauritanie, le G5 Sahel est né de l'ambition des dirigeants des pays membres (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) de garantir les conditions de paix, de sécurité et de développement durable dans l'espace sahélo-saharien. Cette rencontre de Niamey a pour objectif essentiel l'opérationnalisation de la force conjointe, la force G5 Sahel. La vaste zone sahélo-saharienne constitue une des plus grandes concentrations des menaces sur la paix, la sécurité et le développement, avec notamment la présence de groupes...
(Le Monde 05/02/18)
Mariama Chipkaou a gardé de son passé de leader syndicaliste une ferme poigne et un certain franc-parler. Aujourd’hui directrice de la promotion de la scolarisation des filles au ministère nigérien de l’enseignement primaire, elle reconnait sans détour : « La question de l’éducation des filles a été posée depuis l’indépendance, mais on ne progresse pas assez vite. » De fait, au Niger, les filles restent en retard sur les garçons tout au long de leur scolarité. Selon le Partenariat mondial pour l’éducation, en 2015, seules 62,2 % des filles ont terminé l’école primaire, contre 75,5 % des garçons ; le taux d’achèvement du premier cycle du secondaire s’élevait quant à lui à 13 % pour les filles, contre 18 %...
(Le Point 05/02/18)
Ismaïla Camara appuie sa tête contre le mur. Sait-il combien de migrants y ont griffonné leur nom avant qu'une couche de peinture les condamne à l'oubli ? À côté, dans cette gare des bus Rimbo, Mahamadou Saliou Balde, sénégalais lui aussi, somnole. Ils reviennent de l'au-delà, du froid insoupçonnable dans l'après-midi d'Agadez. L'un porte une doudoune déplumée. L'autre, des lunettes de pacotille, un bonnet rasta et un blouson en similicuir. Ils sont couverts de cette pellicule orange qui colle aux cheveux, fige la terreur sur le front et tapisse les poches, de ce maudit sable qui marque les cœurs des étrangers qui l'ont foulé trop loin. Ils rentraient de Libye, ils ont passé cinq jours dans le Sahara. « La...
(Le Monde 05/02/18)
Ils ont le visage blanchi par la poussière de l’Harmattan. Ils sont graves, pas bavards. Youssoufa Yaou et Samaïla Djimraou, respectivement âgés de 15 et 16 ans, sont fils d’agriculteurs, comme 80 % des Nigériens. Ils viennent d’achever leur formation au Site intégré de formation agricole (SIFA) de Lokoko, dans le département de Tibiri, région de Dosso. L’ONG Swisscontact, spécialisée dans la formation professionnelle, a installé 28 de ces SIFA dans quatre régions du Niger : Dosso, Maradi, Tahoua et Agadez. On y délivre une formation initiale professionnelle en huit mois, quatre sur le site et quatre sur le champ de l’apprenant. 6 500 jeunes nigériens en ont bénéficié à ce jour. Au collège, tous ont échoué « J’ai appris...
(RFI 05/02/18)
Journée « écrans noirs » au Niger : de nombreux médias ont décidé de ne pas diffuser leurs programmes habituels ce lundi 5 février pour protester contre les pressions, les agressions contre les journalistes ou encore les confiscations de matériel. Ils dénoncent surtout une opération de contrôle de comptabilité lancée par les autorités. Cette opération porte non seulement sur l'année en cours, mais également sur les quatre années écoulées. Pour Soumana Maiga, directeur du quotidien L'Enquêteur, c'est un moyen d'étouffer les médias indépendants. « Le principe de contrôler les organes de presse n'est pas ce qui nous gêne à proprement parler. Personne n'est au-dessus de la loi. Par contre, ce que nous trouvons inadmissible, c'est d'être en-dessous de la loi...
(APA 03/02/18)
APA Rabat (Maroc) - Au total quinze (15) femmes actives du Réseau des Femmes Professionnelles de l’Eau et de l’Assainissement membres de l’Association Africaines de l’Eau (AAE), ont suivi du 29 janvier au 2 février 2018 un atelier de formation au profit des femmes africaines actives dans le domaine de l’eau. Cette formation a été organisée par l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) et l’Institut International de l’Eau et de l’Assainissement (IIEA) relevant de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau (ONEE) avec l’appui de l’agence de coordination et d’exécution de la politique belge de développement (ENABEL). Les participantes à cette session sont originaires de sept (07) pays d’Afrique : Bénin, Burkina-Faso, Guinée, Mali, Niger, la République Démocratique du Congo,...
(RFI 03/02/18)
Le franc CFA fait l'objet d'une contestation ouverte. Certains économistes africains déplorent que cette monnaie partagée par 14 pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale paralyse le développement de la région. D'autres, au contraire, se félicitent de la stabilité monétaire que le CFA apporte à la région. Ce débat est aujourd'hui au coeur de l'émission Eco d'ici Eco d'ailleurs avec face à face deux économistes sénégalais, Moubarack Lô, conseiller principal du Premier ministre, et Chérif Salif Sy, ancien conseiller d'Abdoulaye Wade. Dans cet extrait arbitré par Jean-Pierre Boris, les deux économistes débattent de l'impact du CFA sur le développement économique africain. La parole d'abord à Chérif Salif Sy. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180203-impact-franc-cfa-le-developpement-ec...
(RFI 03/02/18)
Durant la visite du président Macron au Sénégal, les présidents français et sénégalais ont affiché vendredi 2 février une préoccupation commune concernant la sécurité régionale, avec notamment la montée en puissance, aux frontières du Sénégal, de la force anti-terroriste du G5 Sahel qui réunit le Mali, le Burkina Faso, le Niger le Tchad et la Mauritanie. La Mauritanie qui vient de nommer les officiers du commandement Ouest de la force conjointe. C'est le colonel Ould Isselmou qui prend la tête de la zone d'opération située entre le Mali et la Mauritanie. Le poste de commandement de secteur pourrait être assez rapidement déployé dans une ville proche de la frontière. Jusqu'alors, la Mauritanie n'était guère pressée de mettre en place son...
(AFP 02/02/18)
La Mauritanie a nommé les officiers du commandement Ouest de la force conjointe antijihadiste du G5 Sahel, qui vient d'achever sa deuxième opération, lancée il y a deux semaines, a t-on appris jeudi de sources militaires. Le colonel Salem Vall Ould Isselmou a été nommé commandant du "fuseau ouest" de la force conjointe du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad), dont le poste de commandement sera installé dans la ville mauritanienne de Nbeikit, proche de la frontière malienne, a indiqué une source militaire à Nouakchott. Par ailleurs, le colonel Mohamed Cheikh Ould Kreive a été nommé commandant du bataillon mauritanien au sein de la force conjointe. Ces nominations, les premières décisions concrètes annoncées publiquement par la Mauritanie...
(Le Monde 01/02/18)
Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, pilote le dossier de la zone de libre-échange continentale pour le compte de l’Union africaine (UA). Il s’agit, selon lui, d’une nécessité et d’une étape « historique » vers une véritable intégration permettant, par une approche économique, de réduire la pauvreté et de lutter contre le terrorisme qui ravage la région. A la tête du G5 Sahel à compter du 6 février, M. Issoufou livre en marge du 30e sommet de l’UA, à Addis-Abeba, sa vision du développement ...
(APA 01/02/18)
APA-Abuja (Nigeria) - L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) va lancer BIOPALT, un projet visant à restaurer scientifiquement et culturellement le bassin du lac Tchad, qui se rétrécie. M. Osuji Otu, responsable des programmes pour les sciences à l’UNESCO, a déclaré mercredi à Abuja que le projet a pour objet de renforcer les capacités des Etats membres de la Commission du bassin du lac Tchad (Cameroun, Tchad, Congo, Niger et Nigeria) pendant trois ans. Le projet vise à sauvegarder et à gérer durablement les ressources hydrologiques, biologiques et culturelles du bassin du lac Tchad, afin de soutenir la réduction de la pauvreté et de promouvoir la paix dans les pays concernés. Plus de huit...
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui en première ligne, en ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. La part des énergies renouvelables dans le portefeuille énergétique de la banque, est passée de 14% lorsque je suis devenu président de l’institution en 2015,...
(AFP 31/01/18)
Le procès en cassation de l'opposant Hama Amadou, arrivé deuxième à la présidentielle de 2016 et condamné à un an de prison pour un trafic de bébé, s'est tenu mercredi à Niamey et le délibéré sera connu le 28 février prochain, a appris l'AFP. "Le procès a eu lieu ce mercredi devant la cour de cassation qui doit délibérer le 28 février", a affirmé à l'AFP une source proche du dossier, sans plus de précision. Hama Amadou, ancien Premier ministre et ex-président du Parlement, qui vit à l'étranger, avait été condamné par contumace à un an de prison en mars 2017 par la cour d'appel pour "recel d'enfant" dans un trafic...
(AFP 31/01/18)
Le Haut-Commissariat pour les Réfugiés de l'ONU (HCR) a lancé mercredi un appel de fonds de 157 millions de dollars (127 millions d'euros) pour venir en aide aux réfugiés déracinés par les violences de Boko Haram dans la région du lac Tchad. Les "Nations Unies et les partenaires humanitaires doivent pourvoir aux besoins de 208.000 réfugiés nigérians et leurs 75.000 hôtes au Niger, au Cameroun et au Tchad", explique le HCR dans un communiqué. "Loin de s'estomper, la crise de Boko Haram s'éternise", a déclaré la Haut-Commissaire adjointe du HCR, Kelly Clements, citée dans le communiqué. "Le monde ne doit pas oublier les victimes de ce conflit meurtrier, d'autant qu'il n'y a guère d'espoir pour un retour à la paix...
(RFI 31/01/18)
Au Niger, le procès en cassation de l’opposant Hama Amadou dans l’affaire du trafic de bébés nigérians débute ce mercredi 31 janvier. Lui et son épouse avaient été condamnés l’an passé à un an de prison ferme, reconnus coupables de supposition d’enfant, un délit qui consiste à attribuer la maternité d’un nouveau-né à une femme qui ne l’a pas mis au monde. En exil en France, l’ancien président de l’Assemblée nationale n’a pas purgé sa peine. Ses avocats, eux, montent une nouvelle fois au créneau. Me Souley Oumarou ne décolère pas. Pour lui, les droits de la défense n’ont pas été respectés dans ce dossier. Hama Amadou n’a jamais été présenté à un juge et lui n’a pas eu accès...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...
(Xinhua 31/01/18)
Dakar abrite depuis lundi le 1er forum sur l'infrastructure de qualité de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en présence de responsables de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), de l'Union européenne et de la CEDEAO, a constaté Xinhua dans la capitale sénégalaise. L'ambition de ce forum est de rassembler tous les acteurs nationaux et régionaux de la qualité ainsi que les partenaires techniques et financiers pour consolider les bases d'infrastructures de qualité en Afrique de l'Ouest. La problématique de la qualité se retrouve dans la plupart des pays africains, comme un défi pour l'atteinte des objectifs de développement durable, selon le directeur du département du commerce, de l'investissement et de l'innovation de...

Pages

(Le Figaro 15/01/18)
Les ministres de la Défense se réunissent ce lundi à Paris pour établir un calendrier opérationnel. Les ministres de la Défense des pays regroupés au sein du G5 Sahel sont lundi à Paris autour de leur homologue française, Florence Parly. Cette réunion, loin d'être la première, doit permettre de se concerter pour rendre opérationnelle la force militaire commune à ces États (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad) en lutte contre les djihadistes. Un mois après le sommet de La Celle-Saint-Cloud qui a réuni les présidents sahéliens et Emmanuel Macron, ainsi que les principales organisations internationales, notamment l'Union européenne, l'Union africaine et l'ONU, il s'agit de stimuler une «montée en puissance». «Il y a eu des avancées, mais ce n'est pas...
(RFI 15/01/18)
La construction de la force conjointe du G5 Sahel entame une nouvelle étape ce lundi 15 janvier, avec la réunion ministérielle de Paris. La ministre des Armées Florence Parly reçoit cet après-midi à l'hôtel de Brienne ses homologues des pays du G5 accompagnés des chefs d'état-major des armées des cinq pays de la région. Du côté des contributeurs, huit pays seront représentés ainsi que trois institutions, l'ONU, l'UA, et l'Union européenne, alors que se déroulera la conférence de donateurs de Bruxelles le 23 février prochain. Plus que jamais, l'objectif est de mettre en action cette force du G5 et de récolter des résultats concrets sur le terrain. Lors de son discours de Ouagadougou en novembre, le président français Emmanuel Macron...
(AFP 13/01/18)
L'organisation jihadiste d'Adnan Abou Walid Sahraoui, qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI), a revendiqué une série d'attaques dans le Sahel, notamment contre des militaires français et américains, dans un communiqué relayé vendredi par l'agence privée mauritanienne ANI. Il proclame sa "responsabilité dans l'attaque contre un commando américain en octobre au Niger, dans la région de Tongo Tongo", jusqu'alors largement attribuée au groupe, mais qui n'a pas été revendiquée, ainsi que contre celle qui a frappé jeudi la force française Barkhane au Mali...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Dans son rapport des services sur la première revue de l’Accord au titre de la Facilité élargie de crédit (Fec), rendu public le 30 novembre dernier, le Fmi félicite le gouvernement pour avoir placé les questions démographiques et de genre en tête de son programme politique. « Il est désormais capital d’obtenir des résultats sur le terrain, afin d'éviter qu'une forte croissance démographique ne compromette la réalisation des objectifs de développement. », mentionne le rapport. Le Fmi se réjouit aussi de la vision du gouvernement de mettre en place « un plan d’action quinquennal sur le genre fondé sur la politique nationale genre actualisée, et le projet de loi visant à scolariser les filles plus longtemps, ainsi qu’à retarder le...
(AFP 10/01/18)
Le groupe islamiste nigerian Boko Haram a fait 141 victimes civiles tuées, enlevées ou blessées en 2017, soit près de la moitié des cas enregistrés en 2015 et 2016 dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, selon un rapport de l'ONU diffusé jeudi à Niamey. Entre 2015 et 2017, l'ONU a répertorié 582 victimes civiles dans 244 attaques attribuées à Boko Haram dans la région de Diffa (sud-est du Niger), selon des données chiffrées et infographiques du Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) transmises à l'AFP. Quelque 141 civils ont été "blessés, tués et enlevés" en 2017, contre 227 en 2016 et 214 en 2015, précise Ocha sans plus de précisions. L'agence ne fournit pas de bilan des...
(Xinhua 10/01/18)
Le procès d'une dizaine de militaires accusés de tentative de coup d'Etat contre le président nigérien Issoufou Mahamadou le 17 décembre 2015, a été repoussé au 23 janvier, a décidé le tribunal militaire à Niamey. Ce report a été accepté à la demande de leurs avocats qui estiment que les conditions ne sont pas créées pour mieux défendre leurs clients. Pour cause, ils ne sont entrés en possession du dossier que vendredi dernier. Le 17 décembre 2015, M. Mahamadou avait annoncé, dans un message à la nation, une tentative de coup d'Etat avorté dont l'objectif était de renverser le pouvoir démocratiquement élu à Niamey. Lors d'un point de presse en janvier 2016 sur les enquêtes concernant cette tentative de coup...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(AFP 09/01/18)
Les militaires nigérians appuyés par des soldats de pays voisins ont lancé une grande offensive contre les deux factions du groupe islamiste Boko Haram et leurs dirigeants dans le nord-est du Nigeria, a annoncé mardi l'armée nigériane. Des soldats du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria visent les chefs jihadistes Abubakar Shekau, dans la forêt de Sambisa, et Mamman Nur, dans la région du lac Tchad, dans les deux zones de l'Etat du Borno où le groupe est actif. Selon l'armée nigériane, des dizaines de combattants islamistes ont été tués et des centaines d'autres forcés de se rendre au cours des derniers jours. Selon des hauts responsables militaires à Abuja, Nur a été blessé et une de ses...
(AFP 09/01/18)
Les pays du G5 Sahel, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie, ont annoncé lundi à Bamako la création d'un fonds fiduciaire pour gérer l'aide promise à leur force conjointe antijihadiste. Cette décision, prise lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense du G5 Sahel, intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. "La décision importante prise lors de cette réunion ministérielle conjointe est la création du fonds fiduciaire pour accompagner et gérer les importants fonds annoncés pour aider la force G5 dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", a déclaré à l'AFP le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le Niger va commencer à tester, dès ce mois de janvier, la télévision numérique sur une grande partie de son territoire. L’information a été révélée par l’Agence de Presse Africaine (APA). Le pays semble proche de la fin de sa migration, après avoir récemment reçu un lot d’équipements nécessaires à la diffusion en numérique. Selon APA, les premiers tests de la TNT offriront à la population locale les deux chaînes du groupe audiovisuel public (ORTN), à savoir Télé Sahel et Tal TV. Si ces premiers tests se déroulent sans encombre, le régulateur permettra à un certain nombre, encore inconnu, de télévisions privées de rejoindre les chaînes nationales. Le taux d’achèvement du processus de migration n’est pas précisé mais on peut...
(AFP 08/01/18)
Les autorités de la région de Diffa (sud-est du Niger) ont retardé de manière indéterminée le délai de repentance pour les combattants nigériens du groupe islamiste nigérian Boko Haram, a annoncé samedi le gouverneur de cette région proche du Nigeria. "C'est vrai que nous avions annoncé la date du 31 décembre 2017 pour la fin du processus. Mais nous continuons à les encourager à saisir cette opportunité", a déclaré à la télévision le gouverneur de Diffa, M. Mahamadou Laoualy Dan Dano. Mi-octobre, le gouverneur avait averti que les combattants de Boko Haram avaient jusqu'au 31 décembre 2017 pour se repentir, et que cette "main tendue" aux insurgés "n'était pas étalée indéfiniment dans le temps". Mais ce délai de "repentance" vient...
(AFP 07/01/18)
Le Niger a adopté une stratégie pour lutter contre la corruption qui a atteint des proportions "relativement élevées" dans ce pays très pauvre, a annoncé samedi le gouvernement. "En dépit des mesures et des efforts consentis, la corruption reste un fléau persistant. C'est pourquoi, le gouvernement a élaboré un document de stratégie nationale de lutte contre la corruption", selon un communiqué du conseil des ministres. Le texte ne dévoile pas la nouvelle stratégie, mais assure qu'elle "constitue un ensemble de réponses structurées" et "ciblant la corruption dans toutes ses formes".
(RFI 06/01/18)
Il y a deux fois moins de migrants africains qui tentent de traverser la mer Méditerranée pour s’installer en Europe : 20 000 personnes émigrant de manière irrégulière ont été rapatriées en Afrique l’année dernière. Des tendances fournies par l’Organisation internationale des migrations, qui précise que ces migrants sont majoritairement issus du Nigeria, de l’Erythrée, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire ou encore de la Gambie et le Sénégal. Compte rendu. En 2017, 17 1635 migrants ont débarqué sur les côtes européennes. C’est deux fois moins qu’en 2016, note l'Organisation internationale des migrations. Selon cette organisation, près de la moitié des migrants qui parviennent à s’installer en Italie demandent l’asile. Il s’agit majoritairement d’hommes qui voyagent seuls. L’OIM recense...
(RFI 05/01/18)
Des enseignants nigériens contractuels, et qui ne sont donc pas encore intégrés à la fonction publique, ont organisé hier un sit-in devant les locaux du ministère de la Fonction publique. Ils n'ont pas été reçus par la ministre et aucun cadre du ministère n'est venu à leur rencontre. Le paiement des arriérés des pécules, le recrutement à la Fonction publique et la réintégration de leurs camarades remerciés, telles sont entre autres les principales revendications des enseignants contractuels. « Nous venons d’entamer la première action de l’année 2018 qui est ce sit-in au ministère de la Fonction publique. Mais ce qui est évident, nous allons nous battre pour que d’abord nos camarades puissent être réhabilités, mais également que sur les engagements,...
(AFP 26/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé samedi à Niamey que la France allait aider financièrement le Niger à accroître le nombre de jeunes filles scolarisées dans ce pays qui veut réduire le nombre de mariages et de grossesses précoces. "Notre objectif est de mettre fin aux mariages et aux grossesses précoces (...) Nous demandons à la France de nous aider", a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou au cours d'une conférence de presse commune au second jour de la visite de son homologue français. La France va lancer, selon M. Macron, un nouveau programme de 15 millions d'euros, en plus des projets déjà en cours, pour "appuyer cette politique d'autonomisation des jeunes filles", en leur permettant de rester scolarisées...
(Agence Ecofin 26/12/17)
En séjour en terre nigérienne depuis hier pour fêter Noël avec la troupe Barkhane, le Président français a été reçu ce matin par son homologue Mahamadou Issoufou. En conférence de presse de restitution des échanges vers la mi-journée, plusieurs annonces ont été faites notamment le soutien de la France au Niger pour soutenir la scolarisation de la jeune fille à hauteur de 10 millions d’euros. Ce soutien qui sera octroyé via l’Agence française de développement, est en phase avec l’une des priorités du gouvernement de corriger les disparités existant entre le taux de scolarité de la jeune fille et celui du garçon. La finalité de ce projet du gouvernement est de développer le capital humain (pour une meilleure transformation de...
(AFP 23/12/17)
Emmanuel Macron a affirmé vendredi soir à Niamey que "l'effort" contre les groupes jihadistes au Sahel "où se joue notre sécurité" sera "maintenu" en 2018. "L'effort sera maintenu, fortement" avec "la volonté: obtenir des victoires claires, importantes, face à l'ennemi", a déclaré le président français en s'adressant à plusieurs centaines de soldats de la force Barkhane sur la base aérienne avancée au Niger. L'opération Barkhane, qui regroupe plus de 4.000 hommes, en particulier au Mali et au Niger, "est essentielle pour notre stratégie dans le Sahel", a ajouté Emmanuel Macron, arrivé en début de soirée dans la capitale nigérienne.
(AFP 23/12/17)
Emmanuel Macron est arrivé vendredi en fin de journée au Niger pour réveillonner avant l'heure avec des centaines de soldats français déployés pour lutter contre les groupes jihadistes au Sahel. Le chef de l'Etat français a été accueilli à sa descente d'avion par son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, avec lequel il a eu une brêve discussion avant un entretien plus officiel samedi. Accompagné de la ministre française des Armées Florence Parly, Emmanuel Macron devait ensuite rejoindre, au bout de la piste de l'aéroport, la vaste base aérienne projetée de l'opération Barkhane, où l'attendaient les soldats français pour un court discours suivi d'un dîner festif. Après Gao, Ouagadougou et Abdijan, cette courte visite d'une vingtaine d'heures à Niamey témoigne de la...
(La Tribune 22/12/17)
A la veille de la célébration de la fête de noël, le président français Emmanuel Macron se déplace au Niger ou il sera aux cotés des soldats de l’opération Barkhane. Un déplacement fort en symbole qu’il mettra à profit pour échanger avec son homologue Mahamadou Issoufou sur deux dossiers prioritaires et stratégiques de la nouvelle politique étrangère française, la lutte contre le terrorisme et la migration. Membre du G5 Sahel, Niamey est un allié inconditionnel de la France qui fait du Niger un exemple en matière de gestion des flux migratoires en plus de disposer dans le pays de plusieurs bases militaires, une présence de plus en plus mal perçue par l’opinion publique nigérienne. Décidément, la première année au cours...
(Agence Ecofin 20/12/17)
Venues du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, des Organisations de la Société Civile (OSC) prennent part, depuis ce lundi 18 décembre à Lomé, à un atelier de renforcement de capacités en vue d’une implication des femmes dans la lutte contre le terrorisme dans le Bassin du Lac Tchad. Cette rencontre est organisée sur trois (3) jours par le Centre Régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC) et se situe dans le cadre de la mise en œuvre des résolutions 1325, 2349 et 2370 du Conseil de Sécurité ainsi que des résolutions de l’Assemblée Générale sur les femmes, le désarmement, la non-prolifération et le contrôle des armes. Les participants devront, suite aux...

Pages

(La Tribune 18/12/17)
Une enveloppe largement au-delà des attentes pour le financement d’un plan de développement quinquennal. Au terme de sa « Conférence de la Renaissance du Niger », Mahamadou Issoufou, le président nigérien est reparti avec plusieurs gros chèques. Au total, la levée de fonds de Paris auprès des organismes continentaux et du secteur privé a permis de récolter 23 milliards de dollars, soit plus que les 17 milliards escomptés. A Paris, Mahamadou Issoufou et son gouvernement ont « vendu » « les opportunités qu'offre le Niger en matière d'investissements avec une centaine de projets porteurs ». Porteurs dans les domaines de la construction de routes, de la mise en circulation de trains, de ponts, de barrages, de centrales solaires, de gazoducs...
(Agence Ecofin 18/12/17)
L’information est donnée par le ministre nigérien des Affaires étrangères Ibrahim Yacoubou. En commentant sur la chaîne locale hier les différents sujets au menu des discussions au 52ème sommet des chefs d’Etat de la Cedeao tenu le week-end écoulé, M. Yacoubou a fait cas de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continental (Zlec). « La Zlec est un vieux projet qui n’avait pas beaucoup évolué jusque ici. Dans les 3 prochains mois, il est possible que nous puissions réaliser ce projet qui porte les espérances d’un renforcement des échanges entre les pays africains et entre les pays africains et les partenaires.» Pour rappel, c’est le Président nigérien qui a dirigé toute l’année 2017 les travaux d’accélération de...
(AIP 17/12/17)
Le poste du futur président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été confié à la Côte d’Ivoire et le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou a été désigné pour l’occuper à compter du 1er mars 2018. La décision a été prise samedi, à Abuja, au Nigeria, par les chefs d’Etat et de gouvernement, lors de la 52è session ordinaire dont la première s’est déroulée à huis clos. Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara qui prend part aux travaux de cette session, a salué cette décision, en estimant qu’il s’agit d’une autre marque de confiance fait à son pays et à son compatriote par ses...
(Agence Ecofin 16/12/17)
La « conférence de la renaissance » organisée les 13 et 14 à Paris par le Niger, en partenariat avec la Banque mondiale et le PNUD, en vue de mobiliser des financements pour la mise en œuvre de son Programme de développement économique et social (PDES) 2017-2021, a permis de mobiliser au total 23 milliards $ d’intentions de financement qui ont été formulées. Ceci, à raison de 12,7 milliards $ par les bailleurs internationaux et de 10,3 milliards $ par le secteur privé. S’agissant des bailleurs de fonds multilatéraux, la Banque mondiale arrive en tête avec 2,5 milliards $ de promesses de financement. Suivie par la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 1,2 milliard $ et par l’Union...
(AFP 15/12/17)
Le Niger a levé 23 milliards de dollars de fonds public et privés lors d'une conférence de deux jours à Paris, soit 6 milliards de plus qu'attendu, pour doper sa croissance et garantir sa sécurité. "C’est une belle réussite, on a atteint tous nos objectifs, on les a même dépassés", s'est félicité le président nigérien Mahamadou Issoufou lors d'une conférence de presse où il a présenté les résultats de la réunion avec les investisseurs institutionnels et privés qui s'est tenue mercredi et jeudi à Paris. "Je veillerai personnellement au suivi de la mise en oeuvre des principales décisions de notre conférence", a-t-il assuré. "Ce niveau d'engagement témoigne de la qualité et de l'excellence des relations entre le Niger et ses...
(Jeune Afrique 15/12/17)
La « conférence de la renaissance » du Niger, qui vient de se clore à Paris, a permis au gouvernement nigérien de récolter 23 milliards de dollars, dont 12,7 milliards de dollars (10,8 milliards d'euros) promis par les bailleurs internationaux en vue du financement du plan de développement 2017-2021. Le secteur privé a contribué à hauteur de 10,3 milliards de dollars. Organisée à Paris en partenariat avec la Banque mondiale et le PNUD, la conférence de la renaissance du Niger a rassemblé bailleurs internationaux et investisseurs étrangers pour financer le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021. Alors que le gouvernement tablait sur 17 milliards de dollars, c’est finalement 23 milliards qui ont été obtenu, dont 12,7 milliards par...
(RFI 15/12/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou était à Paris mercredi 13 et jeudi 14 décembre pour lever des fonds, afin de financer son programme de développement économique et social 2017-2021. La délégation nigérienne repart à Niamey avec des promesses au-delà de ce qu'elle attendait : près de 23 milliards d'euros contre 17 milliards attendus. « C'est une belle réussite, on a atteint tous nos objectifs, on les a même dépassés », s'est félicité Mahamadou Issoufou lors d'une conférence de presse où il a présenté les résultats de la réunion avec les investisseurs institutionnels et privés qui s'est tenue mercredi...
(Jeune Afrique 14/12/17)
À l’occasion de la tenue de la « Conférence de la renaissance » du Niger à Paris le 13 et le 14 décembre, la ministre du Plan Kané Aichatou Boulama annonce espérer réunir 17 milliards de dollars pour financer la stratégie de développement économique et social du pays. À la tête du ministère nigérien du Plan depuis février 2016, Kané Aïchatou Boulama chapeaute la « Conférence de la renaissance », organisée à Paris les 13 et 14 décembre, pour présenter le Plan de développement économique et social 2017-2021 (PDES 2017-2021). L’objectif : obtenir 7 milliards des bailleurs internationaux et 10 milliards des investisseurs privés. Jeune Afrique : Quelles sont les contraintes qui handicapent le Niger ? Kané Aichatou Boulama :...
(APA 14/12/17)
APA-Paris (France) - La réunion internationale sur la force commune du G5 Sahel convoquée ce mercredi à Paris par le président Emmanuel Macron a pris fin sur l’engagement, d’après le chef de l’Etat français, de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis d’octroyer respectivement à la dite force 100 et 30 millions de dollars. Ces enveloppes en venant s’ajouter à l’apport des cinq pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) ainsi qu’aux contributions de la ‘’coalition Sahel’’ composée de l’UE et des Etats-Unis, devraient permettre le lancement effectif de la force qui pour ce faire avait besoin de 250 millions d’euros. Les annonces de contribution de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis permettront d’atteindre ce...
(AFP 13/12/17)
Le Niger espère lever mercredi et jeudi à Paris 17 milliards de dollars de fonds publics et privés pour doper sa croissance sur 5 ans et garantir sa sécurité, dont le coût pèse sur le budget national. Les autorités nigériennes se trouvent à Paris pour présenter leur Plan de développement économique et social (PDES) pour les années 2017-2021 lors de la Conférence pour la Renaissance économique qui se tient ce mercredi dans la capitale française et d'un forum prévu jeudi avec des investisseurs privés. "Notre stratégie de développement va nous conduire à avoir en cinq ans une croissance soutenue de 7% en moyenne", a expliqué à l'AFP la ministre au Plan, Aichatou Boulama Kané, qui accompagne le président Mahamadou Issoufou...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(La Tribune 11/12/17)
La Banque mondiale vient d'octroyer au Niger une enveloppe de 66 milliards de francs CFA au titre de son appui budgétaire pour l'année 2017. Aujourd'hui, l'institution de Breton Woods conduit une vingtaine de projets dans divers secteurs au Niger, allant de l'agriculture à l'énergie. Le Niger vient de bénéficier d'une aide de 66 milliards de francs CFA de la Banque mondiale. Selon les sources officielles, cette enveloppe a été accordée au titre de l'appui budgétaire pour l'année 2017 et dont les documents ont été signés ce mercredi 6 décembre par la ministre nigérienne du plan, Kané Aichatou Boulama, et le représentant résident de la Banque mondiale au Niger, Siaka Bakayoko. A en croire la ministre, l'aide de l'institution de Brettons...
(Agence Ecofin 06/12/17)
La revue Automne 2017 de la Banque mondiale « Bilan économique » a consacré son dossier spécial au Niger. Signé par de nombreux experts de l’institution et préfacé par Mme Soukeyna Kane (photo), Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Tchad, la Guinée, le Mali et le Niger, ce dossier n’a pas plu du tout au petit bureau de la Banque mondiale de Niamey qui fulmine : « Ceci ne reflète aucunement la position de la Banque mondiale face aux efforts mis en œuvre par les autorités nigériennes pour lutter contre la pauvreté et développer l’économie de manière durable et inclusive ». Il faut dire que ce dossier spécial, qui ne serait, selon le bureau de Niamey, qu’une...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Grande nouvelle pour la force conjointe G5 Sahel. L’Arabie Saoudite va contribuer au déploiement de la force sahélienne à hauteur de 100 millions de dollars. La promesse a été faite, il y a quelques jours, durant le séjour à Ryad du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. « Cela nous rapproche un peu de l’objectif de 423 millions d’euros. Nous espérons aussi que cela puisse constituer une incitation pour les autres donateurs, » a déclaré sur Rfi le patron de la diplomatie malienne. Cette promesse intervient à quelques jours du mini-sommet des donateurs que le G5 Sahel organise avec l’appui de la France, le 13 décembre prochain à Paris. Et c’est à cette table ronde que l’Arabie Saoudite annoncera...
(Agence Ecofin 04/12/17)
La Société Islamique pour le Développement (ICD), la branche de la Banque Islamique de Développement en charge du secteur privé, a signé un accord de 9 millions d'Euros avec la Banque Sahelo-Saharienne pour l'Investissement et le Commerce (BSIC) du Niger, afin d'accompagner des petites et moyennes entreprises de ce pays. « Cet accord nous permettra d'établir un réseau financier intégré afin d'apporter un soutien aux PME locales désireuses de développer leurs activités dans le pays », a fait savoir Khalid Al Aboodi (photo), le Directeur Général de l'institution financière islamique. Techniquement, la collaboration dans ce cadre prendra la forme de ce qu'on appelle en finance islamique le Wakalah, une collaboration dans laquelle, BSIC Niger engagera des fonds, mais pour le...
(Agence Ecofin 02/12/17)
La start-up allemande Africa GreenTec a mis en service son premier conteneur solaire dans la région de Tahoua, au Niger. En Afrique, les conteneurs solaires approvisionnent les villages, fermes, organismes de bienfaisance et mines, en énergie renouvelable. Le conteneur solaire d’Africa GreenTec s’appuie sur une installation photovoltaïque mobile de 41 kWp et un système de stockage d’énergie de 60 kWh. Il alimentera le village d’Amaloul Nomade qui n’est pas raccordé au réseau national. «Nous pouvons offrir aux populations locales un peu de confort, l'accès à l'éducation et au savoir et de nouvelles perspectives. Aujourd'hui, tout cela dépend d'un approvisionnement fiable en électricité», commente le PDG et fondateur de la start-up, Torsten Schreiber. La construction, le transport et l’installation du conteneur...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(Jeune Afrique 30/11/17)
Le projet de loi de finance 2018, qui a été adopté par l'Assemblée nationale du Niger le 26 novembre, prévoit une hausse de la fiscalité et une baisse de certaines dépenses. Une politique saluée par le FMI, avec pour objectif affiché de dégager des marges de manœuvre pour l'éducation et la santé, mais qui est considérée comme « antisociale » par une frange de la société civile. Le projet de loi de finance 2018 a été adopté à une très large majorité de 133 voix contre 29 (1 abstention) par l’Assemblée nationale le 26 novembre 2017. En augmentation de 2,5 % par rapport à 2017, le budget 2018 atteint 1 900,86 milliards de Francs CFA (environ 2,9 milliards d’euros). Hausse...
(AFP 29/11/17)
Le siège d'Areva, ancien fleuron du nucléaire français déjà au coeur du scandale Uramin, a fait mardi l'objet d'une perquisition dans le cadre d'une enquête sur une vente, présumée douteuse, d'uranium nigérien en 2011. La perquisition, qui avait débuté le matin au siège de la société dans le quartier d'affaires parisien de La Défense, s'est terminée vers 21H00, d'après une source proche du dossier. Areva "confirme une perquisition" et "collabore étroitement avec la justice", a déclaré le groupe, sans donner d'autres précisions. Cette opération porte sur une affaire de courtage d'uranium nigérien qui s'était traduite par d'importantes pertes pour Areva, ont indiqué à l'AFP des sources proches du dossier.
(La Tribune 29/11/17)
Sous la pression des opérateurs de Télécom, le parlement nigérien a supprimé ce dimanche les taxes sur les appels internationaux. Mais d’autres motifs ont été évoqués pour expliquer cette mesure qui va sans doute laisser un trou béant dans le budget de fonctionnement de l’Etat du Niger qui se prive ainsi d’une manne financière d’une vingtaine de milliards de Fcfa. Désormais, les appels internationaux entrants au Niger seront moins chers. Et pour cause, la loi de finances 2018 qui a été votée par une écrasante majorité des députés du Parlement nigérien supprime la taxe sur la terminaison du trafic international entrant (Tattie). Jusque-là très décriée par les opérateurs de téléphonie mobile qui considèrent l'imposition fiscale dans le secteur national des...

Pages

(RFI 22/08/16)
Le Nigérien Issoufou Alfaga Abdoulrazak est entré dans l’histoire olympique de sa nation en devenant le deuxième athlète à décrocher une médaille aux JO. En finale dans la catégorie des plus de 80 kilos, il a obtenu l'argent face à Radik Isaev venu d’Azerbaïdjan. Récit. La scène est presque indescriptible. Au moment où Issoufou Alfaga Abdoulrazak comprend qu’il accède à la finale : il se jette au sol, fait des roulades avec sa grande carcasse (2,05 mètres) et se prend la tête dans les mains. Ensuite, il saute dans les bras de son entraîneur. La salle hurle, le Niger est pour un instant le centre du monde.
(BBC 22/08/16)
Le taekwondoïste Abdoulrazak Issoufou Alfaga fait la fierté des Nigériens. Le multiple champion du Niger de taekwondo a offert sa deuxième médaille olympique à son pays, après celle (de bronze) remportée en 1972, à Munich, par le boxeur Issaka Daboré. Le champion nigérien âgé de 22 ans a chuté face à l'Azerbaïdjanais Radik Isaev, en finale de la catégorie des plus de 80 kilos. Le nom d'Abdoulrazak Issoufou Alfaga est sur toutes les lèvres dans sa région d'origine notamment, Maradi, depuis sa victoire sur le Franco-Sénégalais Mbar Ndiaye, lors des quarts de finale. Sa finale avec Radik Isaev a été suivie par des milliers de téléspectateurs, notamment à Maradi, la capitale économique du Niger, selon le correspondant de BBC Afrique...
(RFI 22/08/16)
Le Nigérien Issoufou Alfaga Abdoulrazak, avec l’argent en taekwondo, et l’athlète Burundaise Francine Niyonsaba, avec l’argent sur 800 mètres, ont offert à leurs pays respectifs les deuxièmes médailles olympiques de leurs histoires. Un 20 août riche pour l’Afrique avec huit nouveaux podiums aux JO 2016. ATHLETISME 800 mètres Femmes Francine Niyonsaba a fini deuxième de la finale derrière la Sud-Africaine Caster Semenya. La Burundaise de 23 ans a ainsi remporté la deuxième médaille olympique de l’histoire de son pays, après celle de Vénuste Niyongabo en athlétisme, aux JO 1996. A la peine durant les 200 derniers mètres, Niyonsaba a toutefois résisté au retour de la Kényane Margaret Wambui, qui s’est, elle, adjugée le bronze. 1.500 mètres Hommes Une finale tactique...
(Jeune Afrique 20/08/16)
Il rêve d'apporter au Niger la deuxième médaille olympique de son histoire. Qualifié en taekwondo, Issoufou Alfaga Abdoulrazak entrera-t-il dans l’histoire de son pays au Brésil, aux Jeux de Rio ? Avant l’échéance, voici ce qu’il faut savoir sur l’espoir nigérien de 20 ans, qui concourt le 20 août. Un héritier de Daba Modibo Keïta De ses premiers pas sur le tatami en 2001, Issoufou Alfaga Abdoulrazak ne garde qu’un vague souvenir de son club du quartier Jangorzo. Orphelin de père et de mère, il y débute avec ses frères, mais après la mort d’un cousin sur le tatami, sa famille lui interdit la pratique du taekwondo. Trois ans plus tard, habitant chez un oncle au Togo, près de la...
(Xinhua 30/07/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou a remis officiellement vendredi soir à Niamey le drapeau national aux six athlètes qui représenteront le Niger à la 31e édition des Jeux Olympiques (JO) de Rio 2016, qui auront lieu du 5 au 22 août prochain. Deux membres de la délégation nigérienne participeront aux épreuves de natation, deux autres à celles d'athlétisme, un à celles de judo et un autre à celles de taekwondo. Le drapeau a été officiellement remis par le président à Abdoulrazak Issoufou Alfaga, sur lequel le Niger fonde beaucoup d'espoir pour ces jeux. Ceinture noire 2e dan, il occupe actuellement la 11e place du classement mondial de taekwondo et la 2e en Afrique. Le chef de l'Etat...
(AFP 28/06/16)
Des dizaines de fois de suite, le Nigérien Ahmed Goumar soulève son adversaire et le fait basculer au-dessus de son épaule. Les deux athlètes sont les seuls à s'entraîner sur les tatamis de la "Kimacademie" de Niamey. Le pavillon qui date des Jeux de la Francophonie 2005 a été décoré avec des dragons et des motifs de judokas, karatékas, Taekowondo-in, façon BD et mangas. A l'intérieur trône une photo au Maroc de l'acteur américain Steven Seagal, féru d'arts martiaux, aux côtés d'un des responsables du club. Nous sommes en plein mois de Ramadan et il fait très chaud dans ce pays désertique, parmi les plus pauvres du monde. La pratique du sport est souvent mise entre parenthèses pendant le carême...
(APA 08/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - La sélection nationale de handball de Guinée (dames) va connaître ses adversaires à la coupe d'Afrique des nations de sa catégorie, prévue fin 2016 en Angola, à l’issue de la cérémonie du tirage au sort des groupes du tournoi prévu pour le 25 juin prochain à Luanda (Angola). Outre le Syli féminin, neuf autres pays africains participeront à cette édition : l’Angola (pays hôte), la Tunisie (tenante du titre), le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, la RD Congo, le Nigeria et le Sénégal. En route pour l’Angola, le Syli féminin senior de handball a, dans le cadre de ses préparatifs, remporté le Trophée de la Première édition du Tournoi International Zoulkha Nasri à Oujda au Maroc...
(Xinhua 06/05/16)
Les compétitions entrant dans le cadre de la 10ème édition du Tournoi de lutte africaine (TOLAC), espace CEDEAO, ont débuté jeudi après-midi à Dosso (140 km, Est de Niamey). Le TOLAC, ou Tournoi de Niamey, a été mis en place et institutionnalisé à partir de 2001 par les ministres chargés de la Jeunesse et des Sports de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en vue notamment de favoriser le brassage des populations. L'objectif poursuivi vise à promouvoir les valeurs traditionnelles à travers la lutte africaine, à raffermir les sentiments d'appartenance à une même communauté et à renforcer ainsi la fraternité entre les peuples par le brassage et le partage. Ce tournoi mettra aux prises des lutteurs...
(AFP 17/03/16)
Une vieille tribune poussiéreuse, une piste de sable mal délimitée mais de fiers chevaux de course et des jockeys improbables : c'est l'univers de l'hippodrome de Niamey où, malgré la pauvreté des moyens, on entretient la flamme des courses hippiques. Eleveurs et parieurs se souviennent encore que le légendaire étalon nigérien Dokin Iska Dan Filingué a couru devant la reine d'Angleterre il y a plus de 50 ans. Les paris officiels sur les courses de chevaux du pays ont cessé il y a longtemps mais la passion renaît tous les week-ends sur le stade défraichi qui date des années 1970.
(Xinhua 08/03/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les compétitions de la 10ème édition du Tournoi de Lutte Africaine (TOLAC), espace CEDEAO, se tiendront du 3 au 9 mai prochain à Dosso, au Niger, apprend-on lundi au ministère nigérien des Sports à Niamey. Le TOLAC, ou Tournoi de Niamey, a été mis en place et institutionnalisé à partir de 2001 par les ministres chargés de la Jeunesse et des Sports de la Communauté Economique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en vue notamment de favoriser le brassage des populations. Selon le comité technique préparatoire, la ville de Dosso, située à 140 km à l'est de la capitale, offre toutes les commodités, avec des infrastructures sportives et hôtelières de qualité. Ce tournoi mettra aux prises...
(AFP 05/03/16)
Deux nouveaux expatriés, Baldé Keita et Famara Diédhiou, et deux locaux, Pape Seydou Ndiaye etCherif Salif Sané, ont été convoqués vendredi par le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé pour la double confrontation contre le Niger, fin mars, en qualifications de la CAN 2017. Les quatre petits nouveaux viennent renforcer un groupe où figurent également les cadres habituels des Lions de la Teranga, Sadio Mané (Southampton), Henri Saivet (Newcastle), Kalidou Koulibaly (Naples) ou Lamine Sané (Bordeaux). Outre Alfred Ndiaye (Bétis Séville) et Issa Cissokho (Bari), le principal absent se nomme Diafra Sakho, l'attaquant de West Ham revenant tout juste de convalescence. Le Sénégal affrontera le Niger, le 26 mars à Dakar, avant de se rendre à Niamey le 29 mars. Les...
(RFI 07/02/16)
A tout juste deux semaines du premier tour de la présidentielle au Niger, les candidats sont en pleine campagne électorale. Le président Issoufou est en tournée dans le sud du pays, à Dosso. Ses concurrents sont eux aussi partis à la rencontre de l'électorat rural. C'est le cas de Seyni Oumarou, arrivé à la deuxième place lors de la dernière présidentielle en 2011. Le candidat du MNSD-Nassara a tenu un meeting dans le centre du Niger. Son objectif est de rallier le plus de partisans, afin d'éviter la réélection, au premier tour, de Mahamadou Issoufou. C’est dans un cortège de motos et de véhicules, tous phares allumés, que le candidat du parti Mouvement national pour la société du développement (MNSD-Nassara),...
(RFI 26/01/16)
Les équipes de la Guinée et de la Tunisie ont décroché leurs places en quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations, ce 26 janvier au Rwanda, en battant respectivement le Nigeria (1-0) et le Niger (5-0). Nigérians et Nigériens sont éliminés. Le favori et le novice du groupe C poursuivent l’aventure en Championnat d’Afrique des nations 2016. C’est logique pour la Tunisie, vainqueur de l’édition 2011, et un bel exploit pour la Guinée, qui disputait le Chan pour la première fois. Les Guinéens sont allés chercher la qualification face au Nigeria, ce 26 janvier à Rubavu, grâce à un but d’Ibrahima Sory Sankhon (45e). Les Tunisiens, eux, l’ont décrochée face au Niger, grâce à un Saad Bguir exceptionnel en...
(RFI 25/01/16)
Victorien Adebayor est l’une des révélations de ce début de Championnat d’Afrique des nations. Ce grand espoir du football nigérien, qui porte le même nom que la star togolaise Emmanuel Adebayor, espère que ce Chan 2016 lui permettra de retourner en Europe, après un premier essai infructueux à Lorient, en France. Son nom est connu : Adebayor. Ses prénoms, Zakari et Victorien, pourraient l’être un jour. Ce Nigérien de 19 ans, qui participe au Chan 2016 avec le Mena, porte le même patronyme que la star togolaise Emmanuel Adebayor. « Je suis fier d’avoir le même nom que lui, déclare le jeune attaquant, dans un français un peu hésitant. Je ne l’ai pas encore rencontré. Mais j’aimerais bien le faire...
(Afrik.com 23/01/16)
Malgré de nombreuses occasions, la Guinée n’est pas parvenue à battre le Niger (2-2) vendredi lors de la 2e journée du CHAN 2016. Le Syli a même dû s’employer pour égaliser face à de valeureux Nigériens. Opposés ce vendredi à Kigali, le Niger et la Guinée se sont quittés sur un score de parité (2-2) lors de la 2e journée du CHAN 2016, ne parvenant pas à décrocher leur premier succès dans la compétition. En première période, les deux équipes se sont répondues au tac-au-tac. Auteur d’un contrôle parfait dans la surface, Aboubacar Sylla (39e) répliquait quasiment instantanément à l’ouverture du score de Youssouf Oumaro Alo (37e), qui avait bénéficié d’une passe contrée pour marquer en faveur du Mena. Deux...
(RFI 19/01/16)
L’équipe du Niger a débuté son Chan 2016 par une défaite 4-1 face à celle du Niger, ce 18 janvier à Kigali, dans le groupe C. Le Mena a d'ores et déjà réduit ses chances de qualification en quarts de finale du tournoi. L’équipe du Niger parviendra-t-elle à atteindre les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations, comme en 2011 ? Cette perspective s’est éloignée ce 18 janvier à Kigali, dans le groupe C du Chan 2016, malgré une bonne première période face au Nigeria. Le premier quart d’heure du match est en effet dominé par le Niger. L’équipe nigériane se montre ensuite plus entreprenante mais sans être assez précise. Le Mena, de son côté, multiplie les incursions dans...
(Africa Top sports 19/01/16)
Pour son premier match du CHAN 2016, le Niger a fini par s’incliner face au Nigeria (4-1). Les hommes de François Zahoui ont encore deux rencontres pour espérer décrocher leur qualification pour le tour suivant. Mauvaise opération pour le Niger. Pour son entrée en lice dans cette édition 2016 du Championnat d’Afrique des nations, le Mena a fini par s’incliner lourdement face au voisin du Nigeria (2-0) pour le compte de la 1ère journéé du groupe C. Rencontre qui pourra laisser des regrets aux hommes de François Zahoui, trop timides dans leur entame de match et qui ont mis du temps à entrer dans la partie avant d’équilibrer les débats. Et comme un symbole, c’est après avoir fini le premier...
(RFI 18/01/16)
Le Nigeria et le Niger s’affrontent ce 18 janvier à Kigali, au premier tour du Championnat d’Afrique des nations au Rwanda (groupe C). Les deux pays voisins abordent ce Chan 2016 avec des objectifs différents. Explications. Niger et Nigeria : les deux pays sont aussi proches géographiquement qu’éloignés sur la carte du football africain. Mais le Championnat d’Afrique des nations (Chan 2016) est la compétition continentale qui rebat les cartes par excellence. D’autant que les Nigérians et les Nigériens, qui s’affrontent ce 18 janvier à Kigali, sont venus au Rwanda avec des ambitions totalement différentes. « Ce Chan est très important pour nous, explique Jean Susini, en charge de cette sélection nigérienne. On voudrait y réussir quelque chose. Jusqu’à présent,...
(APA 08/01/16)
APA-Niamey (Niger) - La 37-ème édition du Sabre national débute ce vendredi à Dosso (135 km de Niamey) où 10 jours durant 80 lutteurs venant des huit régions du pays vont s’affronter pour le titre de champion. Issaka Issaka, lutteur de Dosso, avait remporté en 2015 le Sabre en battant en finale Sabo Abloulaye de Niamey. À raison de huit combattants par région et à une cadence de 40 combats par jour, soit plus de 300 combats au total, la compétition est comme d'habitude retransmise en direct par la télévision nationale. En 37 éditions du Sabre National, précédemment championnat national de lutte traditionnelle, c'est la 6-ème fois que Dosso accueille cette compétition. Dosso, à la faveur de la fête tournante...
(APA 17/11/15)
Le public de la capitale camerounaise, Yaoundé, ne semblait pas particulièrement emballé par l’enjeu de la rencontre de la sélection de football, le même jour à domicile contre le Niger, comptant pour le tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde «Russie 2018», a constaté APA sur place. Contrairement à des rendez-vous similaires antérieurs, aucune mobilisation particulière de fans des «Lions indomptables» n'est perceptible à travers la ville. «Non seulement le Cameroun a largement malmené le Niger à l'aller à domicile, mais en plus le climat sécuritaire marqué par la lutte contre la secte islamiste Boko Haram à l'Extrême-Nord, ne plaident pas pour une mobilisation particulière», résume Patrick Boum, tenancier d'un débit de boisson fort fréquenté au Carrefour Obili,...

Pages

(Jeune Afrique 09/11/15)
À l'occasion de la 10e édition des Rencontres de Bamako, « Jeune Afrique » revient sur quelques pionniers de la photographie africaine. Alors que Malick Sidibé parcourt les folles nuits de Bamako, Jean Depara celles de Kinshasa, Philippe Koudjina se penche sur la vie nocturne de Niamey, là où la jeunesse s’épanouit au rythme de la rumba et du twist. Durant les glorieuses années 1960-1970, le Niger et son uranium aiguisent les appétits cupides et attirent toutes sortes d’aventuriers. Les « vedettes de la chanson française viennent donner des concerts, comme Claude François, Adamo ou Johnny Hallyday. On a vu passer aussi Pier Paolo Pasolini et la Callas, qui sont venus en repérage pour le film Medea, en 1969. Et...
(Jeune Afrique 29/10/15)
Des concerts outre-Atlantique, un label britannique… L'orchestre formé en 2000 a su séduire les oreilles anglo-saxonnes avec son savoureux mélange de culture nigérienne et de rock ouest-africain. Difficile de trouver de meilleurs ambassadeurs de la culture nigérienne que les musiciens du Tal National. Véritable « Niger en miniature », le groupe compte généralement six musiciens sur scène, mais est composé de dix-sept membres parmi lesquels des Haoussas, des Zarmas, des Peuls, des Gourmantchés, des Kanouris, des Fulanis, des Toubous, des Arabes et des Touaregs. Il a su créer une harmonie envoûtante, où chaque ethnie mêle sa sensibilité, son répertoire et ses sons à ceux du rock. Adulé de Niamey à Zinder, le Tal National a aussi conquis les oreilles anglo-saxonnes...
(Jeune Afrique 27/10/15)
Le styliste appelle les décideurs du continent à prendre conscience du potentiel de la filière textile. Et à la soutenir. Grande figure de la mode africaine, le styliste nigérien Alphadi souhaite voir décoller une véritable industrie du prêt-à-porter sur le continent. Nous l’avons rencontré dans son atelier, à Niamey. Jeune Afrique : Lors de la neuvième édition du Fima, en 2013, vous avez dit qu’il était temps « de réaliser la promesse des fleurs »… Que vouliez-vous dire ? Alphadi : Je souhaiterais voir l’industrie textile africaine éclater et briller de tous ses feux, grâce notamment à la classe moyenne qui émerge sur le continent et ne demande qu’à acheter les vêtements de créateurs locaux. Ces classes moyennes ne peuvent...
(Jeune Afrique 27/10/15)
Des centaines de créateurs, mannequins, stars venus du monde entier… Le dixième Festival international de la mode en Afrique, du 25 au 29 novembre à Niamey, promet d'être exceptionnel. Les stars du football Samuel Eto’o et Yaya Touré, l’acteur portugais Joaquim de Almeida, la chanteuse nigériane Yemi Alade (interprète du single à succès Johnny), les stylistes Xuly Bët, KikoRomeo ou encore Agnès b… Ce n’est là qu’un petit aperçu des invités attendus à Niamey pour la dixième édition du Festival international de la mode en Afrique (Fima), du 25 au 29 novembre. Et elles ne manqueront pas de compagnie. Les organisateurs ont convié quelque 350 stylistes, mannequins, personnalités du show-biz et des médias à cette grand-messe de la mode africaine,...
(MondAfrique 22/06/15)
Le Festival International de la Mode en Afrique (FIMA) 2015 se tiendra du 25 au 29 novembre à Niamey au Niger. Pour en faire l’annonce, le célèbre styliste nigérien et Président fondateur du Festival, Alphadi, a tenu une conférence de presse jeudi 18 juin à la Maison de l’UNESCO dans le 7ème arrondissement de Paris. Celui que l’on surnomme « Le magicien du désert » promet un 10ème FIMA « plus gros et plus fort » pour redorer l’image du continent noir et promouvoir l’excellence à l’africaine. « La culture est un point de départ incontournable pour instaurer la paix et accélérer le développement en Afrique » a affirmé Alphadi, de son vrai nom Sidhamed Seidnaly. Cet événement est toujours...
(AFP 24/04/15)
L'épidémie de méningite qui sévit depuis janvier au Niger a fait 129 morts, un nouveau bilan marquant une accélération nette de la maladie dans ce pays sahélien pauvre, a annoncé vendredi le ministre nigérien de la Santé. "La situation au 22 avril 2015 est à un total de 1.150 cas et 129 décès malheureusement", a affirmé le ministre Mano Aghali, dans des propos retransmis par la radio publique. Un précédent bilan officiel faisait état de 85 décès sur 908 cas à la date du 19 avril. Interrogé par l'AFP, un cadre du ministère de la Santé a déploré "une multiplication des cas", tandis qu'une source onusienne a regretté une "accélération manifeste de l'épidémie". La capitale, Niamey, est la plus frappée...
(Xinhua 23/04/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- La 10ème édition du Festival international de la Mode africaine (FIMA) se tiendra du 25 au 29 novembre 2015 à Niamey, rapporte mercredi l'agence nigérienne ANP en citant le promoteur du festival, le Nigérien Seidnaly Sidhamed Alphadi. Le festival, ayant pour thème "l'éducation et industrie pour une Afrique de métissage et de la paix", sera placée sous le haut patronage du Premier ministre nigérien Brigi Rafini. Les travaux de construction de l'Ecole Supérieure de Mode et des Arts (ESMA) seront lancés en marge de la fête. Il s'agira d'un centre de référence en matière de formation, d'expertise dans le domaine de la mode et des métiers affiliés, à savoir la bijouterie, la maroquinerie textile, la création et...
(RFI 21/04/15)
Privilège réservé jusqu’il y a peu aux seules superstars des musiques africaines, les musiciens de Tal National remplissent des stades entiers au Niger, leur pays. Un succès qui ne leur épargne pas le courroux de certains religieux irrités par les paroles de leurs chansons. Rencontre à distance avec Hamadal Issoufou Moumime, le leader de cette formation à l’occasion de la sortie de Zoy Zoy, son quatrième album. Il est 9h du matin à New York City et déjà 15 h à Marseille, quand Hamadal Issoufou Moumime décroche le téléphone. Arrivé depuis peu aux États-Unis pour une tournée "coast to coast" de 28 dates, le leader de la formation nigérienne ne semble pas incommodé par l’heure matinale de l’interview. "C’est un...
(Le Sahel 30/03/15)
Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a présidé, samedi dernier, dans la Commune rurale de Makalondi, région de Tillabéri, la cérémonie du lancement de la 1ère édition du Festival du Gulmu. C'était en présence du ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs M. Ousmane Abdou, des députés nationaux, des membres du gouvernement, du gouverneur de la région de Tillabéri, des chefs coutumiers et religieux et de plusieurs personnalités. La cérémonie s'est déroulée dans une ambiance de fête sous l'acclamation du public. Le Chef du gouvernement a été accueilli à partir du village de Kobagué par le gouverneur de la région de Tillabéri Djabiri Hassimiou entouré de ses proches collaborateurs. Le Festival du Gulmu se veut...
(APA 19/03/15)
APA-Niamey (Niger) - Moustapha Alassane, le père du cinéma nigérien et auteur du célèbre film ‘’Femmes, Voitures, Villas, Argent’’, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, à l’âge de 73 ans, des suites d’une longue maladie. Né en 1942 à N'Dounga, au Niger, Moustapha Alassane est l'un des pionniers du cinéma africain. Mécanicien à ses débuts, il a par la suite été initié au cinéma par Jean Rouch avant de se rendre au Canada où il fait connaissance avec le cinéma d'animation. Ce genre lui plaira particulièrement puisque vers la fin de sa carrière il s'installera à Tahoua, au centre du Niger où il ouvrit un studio dédié aux films d'animation. Moustapha Alassane a réalisé le premier film...
(Jeune Afrique 27/01/15)
 
00:00
Dix jours après de graves émeutes anti-chrétiennes consécutives à la publication de la caricature du prophète Mahomet en une du journal "Charlie Hebdo", plusieurs artistes nigériens ont réalisé un clip pour s'opposer aux violences communautaires. "Cette chanson est un hymne à la paix et à l'unité", explique le texte de présentation YouTube. On y entend plusieurs jeunes artistes qui disent avoir prêté leurs voix "pour dire plus jamais de violences inter-communautaires au Niger". Le Niger a été marqué par de très violentes manifestations contre la caricature de Mahomet en une de l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, qui ont dégénéré en émeutes anti-chrétiennes les 16 et 17 janvier à Zinder et Niamey. Au total, 10 personnes sont mortes, et 45 églises ont...
(Xinhua 08/12/14)
NIAMEY (Xinhua) -- La "parenté à plaisanterie", une importante manifestation culturelle de rire au Niger, est inscrite depuis le 28 novembre dernier au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. L'inscription du dossier du Niger sur la liste des "Pratiques et Expression de la Parenté à Plaisanterie" a été approuvée lors de la 9ème session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, tenue du 24 au 28 novembre dernier au siège de l'UNESCO à Paris. La communication en a été faite au cours du conseil des ministres vendredi à Niamey par le ministre nigérien en charge de la de la Culture, M. Ousmane Abdou. L'expression de la parenté à plaisanterie est une importante manifestation culturelle au Niger...
(Le Sahel 06/12/14)
Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane, a rencontré aujourd'hui, dans la salle de réunion du CSC, les représentants des organisations de la Société civile afin d'échanger avec eux sur les modalités d'accès aux médias publics, et de recueillir leurs observations et propositions en vue d'une éventuelle amélioration. Dans son mot introductif lors de cette rencontre qui s'est déroulée en présence des membres du Conseil Supérieur de la Communication, le président du CSC a indiqué que l'accès aux médias publics est un droit reconnu à chaque...
(Le Sahel 06/12/14)
Le ministre d'Etat à la Présidence de la République, président du comité inter ministériel chargé de l'organisation de la fête tournante du 18 Décembre, M. Albadé Abouba, était encore mercredi dernier à Dosso dans le cadre des visites périodiques des infrastructures devant abriter cette fête. Les autorités administratives de la région, sous la conduite du Gouverneur Abdoulaye Issa. Il s'agissait pour le ministre d'Etat, qui était accompagné dans ce déplacement du ministre de la Formation Professionnelle et Technique, M. Chaïbou Dan Inna, du ministre de la Santé Publique, M. Mano Aghali, et des cadres centraux du Ministère de l'Urbanisme, de se rendre compte de l'évolution des chantiers et d'apporter le tonus nécessaire pour leur finaliser afin que ces infrastructures soient...
(Le Point 02/12/14)
L'art, l'Afrique, la politique, le sida, les inégalités sociales... Tour d'horizon avec un des plus grands artistes contemporains africains. C'est probablement le peintre africain le plus connu dans le monde. Chéri Samba est né en 1956 au Congo et il vit et travaille toujours à Kinshasa. Ses peintures mettent en scène des faits de société souvent tabous : sexe, sida, inégalités sociales, corruption... Des thèmes qu'il aborde avec humour, pour attirer l'attention et faire réfléchir à des sujets sérieux.
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Xinhua 21/11/14)
Le programme de développement culturel de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) va démarrer en 2015 pour favoriser le développement d'un marché régional des biens et services culturels, a annoncé jeudi à Cotonou Mme Béatrice Kinga, experte de l'institution sous- régionale. D'un coût estimatif de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme de développement culturel de l'UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l'espace communautaire. Ce programme, qui sera mis en oeuvre pendant sept ans, vise non seulement à développer un marché régional unifié des biens et services culturels, promouvoir les métiers de la culture et la professionnalisation des acteurs et opérateurs culturels, mais aussi...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(Le Sahel 31/07/14)
Lors d’une célèbre « conférence de presse internationale » qu’il avait animée dans les années 1980 devant 200 journalistes des cinq continents, M. Félix Houphouët-Boigny, alors Président de la République de Côte d’Ivoire, avait répondu à ceux qui lui demandaient pourquoi il n’écrivait pas ses Mémoires : « Il y a deux grands hommes qui n’ont jamais rien écrit, pas un mot, et pourtant ils sont les plus lus au monde : Mohamed et Jésus. Vous me direz qu’ils ont fait écrire par leurs disciples mais vous êtes là, jeunes et vieux, disciples de mon action… ». L’ancien Président de la République du Niger, M. Mamadou Tandja, aurait pu faire siens ces propos de Houphouët-Boigny ; mais Salou Gobi vient...
(APA 18/07/14)
APA-Niamey (Niger) - La diva de la musique sénégalaise Coumba Gawlo en compagnie de cinq autres artistes nigériennes à savoir Safia du groupe Kaindan Gaskia, la rappeuse Zara Moussa dite ZM, Fatima Mariko, Habsou Garba et Fati du groupe Sogha ont lancé une chanson de sensibilisation sur la planification familiale. Financée par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) la production musicale a pour objectif de sensibiliser les populations africaines sur les avantages de la planification familiale, les violences faites aux femmes, les mariages précoces, la scolarisation de la jeune fille et la fréquentation des centres de santé. Toutes ces artistes ont remercié l'UNFPA pour le soutien et la confiance placés en elles pour conduire cette activité de...

Pages

(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(RFI 09/01/18)
Au cours d'une rencontre des pays membres du G5 au niveau ministériel à Bamako au Mali, il a été décidé la création d'un fonds fiduciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Cette décision intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. La décision importante des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres du G5 est la création d’un fonds fiduciaire d’urgence destiné à lutter contre le terrorisme dans le Sahel. « Nous avons beaucoup travaillé sur la création du fonds fiduciaire, dans la mise en œuvre des importants fonds qui sont annoncés pour aider cette force-là – la recherche d’une efficacité maximum –...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier, à Shanghaï, a ainsi été organisée par le ministère chinois de la défense la première conférence sur la coopération militaire entre la Chine, l’Afrique et les pays arabes. Des représentants de Djibouti et de Mauritanie étaient notamment présents. Le ministre...
(RFI 08/01/18)
Au Niger, s'ouvre ce lundi 8 janvier le procès des militaires nigériens accusés d'atteinte à la sûreté de l'Etat à travers une présumée tentative de coup d'Etat. L'affaire avait défrayé la chronique en 2015 au temps fort d'une crise politique tendue au Niger. Les militaires sont emprisonnés depuis deux ans et 14 civils incarcérés dans cette même affaire ont été remis en liberté le 24 mars dernier. C’est dans le grand amphithéâtre de la Gendarmerie nationale de Niamey que s’ouvre l’audience dans le procès des militaires impliqués dans le présumé coup d’Etat de juin 2015.
(RFI 06/01/18)
Il y a deux fois moins de migrants africains qui tentent de traverser la mer Méditerranée pour s’installer en Europe : 20 000 personnes émigrant de manière irrégulière ont été rapatriées en Afrique l’année dernière. Des tendances fournies par l’Organisation internationale des migrations, qui précise que ces migrants sont majoritairement issus du Nigeria, de l’Erythrée, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire ou encore de la Gambie et le Sénégal. Compte rendu. En 2017, 17 1635 migrants ont débarqué sur les côtes européennes. C’est deux fois moins qu’en 2016, note l'Organisation internationale des migrations. Selon cette organisation, près de la moitié des migrants qui parviennent à s’installer en Italie demandent l’asile. Il s’agit majoritairement d’hommes qui voyagent seuls. L’OIM recense...
(RFI 05/01/18)
Des enseignants nigériens contractuels, et qui ne sont donc pas encore intégrés à la fonction publique, ont organisé hier un sit-in devant les locaux du ministère de la Fonction publique. Ils n'ont pas été reçus par la ministre et aucun cadre du ministère n'est venu à leur rencontre. Le paiement des arriérés des pécules, le recrutement à la Fonction publique et la réintégration de leurs camarades remerciés, telles sont entre autres les principales revendications des enseignants contractuels. « Nous venons d’entamer la première action de l’année 2018 qui est ce sit-in au ministère de la Fonction publique. Mais ce qui est évident, nous allons nous battre pour que d’abord nos camarades puissent être réhabilités, mais également que sur les engagements,...
(RFI 02/01/18)
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce 31 décembre 2017 dans la capitale nigérienne Niamey contre la loi de finances 2018 qu'elles jugent « antisociale ». Les manifestants ont défilé, à l'appel de deux coalitions politiques de l'opposition avant de tenir un meeting devant le siège du Parlement, en scandant « A bas la loi des finances », « A bas le gouvernement ». Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171231-niger-manifestation-niamey-contre-loi...
(Le Point 02/01/18)
La bourse régionale des valeurs mobilières, institution commune de pays d'Afrique de l'Ouest, a choisi d'enrichir la palette de financement des PME de la sous-région. Une initiative salutaire. Ça bouge du côté des petites et moyennes entreprises en Afrique. Beaucoup de fonds d'investissement, d'agence de développement se tournent désormais directement vers elles pour les financer. Dernièrement on a pu compter : Investisseur et Partenaire (80 millions d'euros), Proparco (750 millions d'euros), Fisea (120 millions d'euros) ou encore le fonds franco-africain BPI et AFD (33 millions). Et pourquoi pas la Bourse ? Si en Europe, le pas est déjà sauté, en Afrique, le mouvement est plus lent. Il faut dire que les PME n'intéressaient pas jusqu'ici les places financières. Pourtant, elles...
(Jeune Afrique 02/01/18)
Forcées de fuir leur village face aux attaques de Boko Haram dans l’Extrême-Nord du Cameroun, les populations se retrouvent souvent sans papiers, détruits ou perdus en quittant leur foyer. Sans moyen de justifier leur identité, ils risquent l’apatridie. Reportage au camp de déplacés internes de Zamaï. « Je viens de Amchidé, au Cameroun (à trois kilomètres de la frontière nigériane) mais comme je n’ai pas de papiers d’identité, mon pays ne me reconnaît pas. Je suis exclue. On nous a envoyé dans ce camp avec mes enfants, maintenant on attend. » Comme près de 100 000 personnes dans l’Extrême-Nord du Cameroun, selon les estimations du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Kadija¹ risque de devenir apatride. Sans document...
(Le Point 29/12/17)
Annoncée en juillet dernier, l'Alliance pour le Sahel proposée par le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel en avait surpris plus d'un. Beaucoup se sont interrogés sur le rôle de cette nouvelle structure alors que les initiatives s'agrègent autour du G5 Sahel. Une de plus ? Une alliance pour quoi faire ? Quid de son financement ? L'Allemagne va-t-elle suivre alors que c'est la France qui est en première ligne sur ce dossier et sur le front ? Faut-il rappeler que la France, présente dans cette zone avec 4 000 hommes engagés dans l'opération Barkhane, a poussé à la création d'une force militaire commune des pays du G5 Sahel : Mauritanie, Tchad, Mali, Niger et Burkina...
(La Tribune 27/12/17)
L’Union européenne vient de décaisser une enveloppe de 45,975 millions d'euros soit quelques soit 30,15 milliards de francs CFA en faveur du Niger. Il s’agit du second décaissement de l’année qui est destiné à financer des projets de développement socio-économique et de lutte contre la migration irrégulière. Un appui budgétaire qui vient appuyer les réformes économiques et en matière de gouvernance mis en place par les autorités pour faire face à la conjoncture actuelle. Bonne nouvelle pour le Niger qui vient de recevoir un "cadeau de noël" de l'Union européenne. Dans un communiqué publié ce mardi 26 décembre, l'UE a annoncé avoir décaissé en faveur du pays, une enveloppe de plus de 45,975 millions d'euros soit quelques 30,15 milliards de...
(MondAfrique 27/12/17)
Le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès des communautés nomades isolées” notent les chercheurs Jean-Hervé Jézéquel et Hamza Cherbib dans un long entretien.
(RFI 27/12/17)
Emmanuel Macron a rendu visite, il y a trois jours, aux soldats français de la force Barkhane. Le président de la République a choisi de partager, un peu avant l'heure, un repas de Noël sur la base aérienne projetée de Niamey, au Niger. Qu'est-ce qu'une base aérienne projetée ? Que font les soldats sur place ? Qu'y font les soldats ? Quel rôle joue-t-elle dans la guerre que la France mène avec ses alliés africains au Sahel ? Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171227-niger-base-aerienne-francaise-niamey
(La Tribune 27/12/17)
La quatrième session de la grande commission mixte Maroc-Niger a été l'occasion pour les deux pays de renforcer leur coopération. Les deux parties ont signé pas moins de 16 accords de coopération dans plusieurs domaines stratégiques, donnant ainsi un nouvel élan à leur partenariat. La session a été co-présidée par Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et son homologue nigérien Ibrahim Yacoubou. La coopération entre le Maroc et le Niger se porte de mieux en mieux. Ces 25 et 26 décembre 2017 à Rabat, les deux pays ont signé au total 16 accords pour marquer leur coopération bilatérale. La cérémonie de signature a eu lieu à l'occasion de la 4e session de la grande commission mixte Maroc-Niger, en présence...
(RFI 26/12/17)
A l'issue d'une réunion de travail de près de trois heures, Emmanuel Macron et Mahamadou Issoufou se sont exprimés lors d'une conférence de presse commune à Niamey, le 23 décembre. La politique de développement pour le Sahel a été au centre des thèmes abordés. Les présidents français et nigérien se sont notamment attardés sur l'éducation des jeunes filles. En plus d’un renforcement de la coopération militaire, la France a décidé de mettre l’accent sur le développement de la région sahélo-saharienne, a annoncé...
(RFI 26/12/17)
Les Nigériens retiennent leur souffle. Du 24 décembre 2017 au 3 janvier 2018 a lieu le 39e Sabre national de lutte traditionnelle. C’est Zinder, la deuxième ville du pays, qui abrite les combats. Pendant neuf jours, cet événement sportif et culturel extrêmement populaire sera au centre du quotidien des dix-huit millions de Nigériens. Il ne s'agit pas d'une lutte avec frappe comme au Sénégal. Le principe est simple : 80 gladiateurs, comme on les appelle, se lancent à la conquête du Sabre national, un symbole d'invincibilité et de bravoure. Pour défier le roi des arènes en titre, le colosse Yahaya Kaka de Tahoua, quelques noms sont sur les lèvres dont celui de Lawali Dan Tela, de Zinder. Finaliste de l’édition...
(RFI 23/12/17)
Le président français Emmanuel Macron est arrivé vendredi 22 décembre en fin de journée au Niger pour réveillonner avant l'heure avec des centaines de soldats français déployés dans le cadre de la mission Barkhane pour lutter contre les groupes jihadistes au Sahel. Le président français a d’abord prononcé un discours de 20 minutes sur la base aérienne projetée de Niamey. Venu passer Noël avant l'heure avec les forces françaises déployées au Sahel, il s'est adressé aux soldats de la force Barkhane. Emmanuel Macron a notamment insisté ...
(RFI 22/12/17)
Le président français Emmanuel Macron se rendra au Niger en fin de journée, ce vendredi 22 décembre. Au programme, une rencontre avec le président Mahamadou Issoufou et une visite des troupes de Barkhane. C'est la dernière destination étrangère de l'année pour le chef de l’Etat français. Emmanuel Macron passera 20 heures au Niger, ce vendredi entre la base aérienne projetée de Niamey et le palais présidentiel. Cette visite sera orientée vers deux axes principaux. D'abord, le défi sécuritaire et migratoire. Emmanuel Macron devrait souligner la bonne coopération entre la France et le Niger qui a permis de freiner les réseaux de passeurs transitant par le pays. G5 Sahel et Barkhane L'occasion aussi pour le président français de revenir sur la...
(Le Monde 22/12/17)
Le président français se rend à Niamey vendredi et samedi. L’objet premier du voyage est militaire. Après Gao, Ouagadougou, Abidjan ou encore Alger : Niamey. Le déplacement qu’Emmanuel Macron doit effectuer au Niger les 22 et 23 décembre devrait être un condensé de la stratégie élyséenne pour l’Afrique. Appui aux forces africaines du G5 Sahel, lutte contre l’immigration, discours sur la jeunesse : tous les mantras que le chef de l’Etat français aura dévoilés ces derniers mois devraient être concentrés et mis en scène dans ces deux jours de visite au « bon élève sahélien ». L’objet premier du voyage est évidemment militaire. « Le président de la République a choisi de se déplacer pendant cette période de fin d’année...

Pages