Jeudi 23 Novembre 2017

Niger

(AFP 07/11/17)
La toute première opération de la force conjointe G5 Sahel, qui mobilise quelque 500 soldats nigériens, burkinabé et maliens, s'est heurtée à des "problèmes logistiques" mais "pas insurmontables", selon le colonel-major nigérien Mahamadou Mounkaila, qui commande depuis Niamey la région "Centre" du G5 Sahel. "C'est une première mission, nous avons beaucoup de leçons à tirer mais je ne pense pas que ce soit insurmontable", souligne-t-il, en évoquant "essentiellement des problèmes d'ordre logistique" sur un terrain désertique difficile. Le G5 Sahel (Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et Mauritanie), officiellement fondé en juillet et qui a pour mission une réponse...
(La Tribune 07/11/17)
L’attaque du 4 octobre dernier a eu pour conséquence de faire fléchir la position de Niamey sur l’armement des drones basés sur son territoire. Une décision qui pourrait changer la donne tactique dans le Sahel, vu que les drones basés à Agadez patrouillent entre le nord-Mali et le Sud libyen. Les Etats Unis viennent de passer un nouveau cap dans leur présence militaire au Niger. En effet, les autorités nigériennes viennent de donner leur feu vert au Pentagone pour qu'il puisse armer ses drones en patrouille sur place. Cette mesure concerne les appareils basés à l'aéroport d'Agadez (nord), point de départ des drones pour surveiller la zone sahélienne s'étendant entre le Mali et la Libye. Renforcement du contrôle aérien La...
(La Tribune 07/11/17)
Le Niger compte relancer les négociations sur l'acheminement de son pétrole brut via le pipeline Tchad-Cameroun en 2018, a-t-on appris du ministre nigérien des finances. D'après le responsable gouvernemental, cette option s'avère moins coûteuse pour le pays par rapport au pipeline Niger-Bénin. A partir de 2018, les autorités nigériennes voudraient acheminer leur pétrole brut via le pipeline Tchad-Cameroun lequel à leurs yeux est le plus court pour le convoi. Dans cette perspective, le Niger vient de révéler qu'il comptait relancer les discussions afin de concrétiser ce projet. L'information a été révélée par le ministre nigérien des finances, Hassoumi Massaoudou. « Dans un premier temps, il s'agit de 60 000 barils par jour; et il fallait pour la valoriser, choisir le...
(APA 07/11/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Pour le moment seulement 108 millions d’euros, soit 70,243 milliards FCFA, ont été annoncés pour le financement du la force spéciale du G5 Sahel regroupant cinq pays (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), a déclaré lundi à Ouagadougou, le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry, au cours d’une conférence de presse. Le chef de la diplomatie burkinabè a indiqué que l’on a besoin au total de 423 millions d’euros, soit 270 milliards de francs CFA pour que la force spéciale du G5 Sahel soit opérationnelle. Et de préciser qu’à ce jour 108 millions d’euros ont été annoncés, soit 70,243 milliards FCFA, ajoutant que ce montant comprend les 50 millions d’euros que doivent mobiliser les...
(Le Point 07/11/17)
Réalisatrice du documentaire "L'arbre sans fruit" sur les difficultés des femmes qui ne peuvent pas procréer, Aïcha Macky témoigne. C'est sa 41e récompense. Cette fois, c'est une étoile, celle de la SCAM (Société civile des auteurs multimédias), qui distingue chaque année les 30 meilleurs films documentaires et les auteurs qui brillent par leur « audace » et par leur « courage ». Aïcha Macky, 35 ans, yeux noirs perçants et gestes graciles, ne boude pas son plaisir. Elle est la seule Africaine à figurer dans le palmarès 2017 des étoiles de la SCAM. Sous son long manteau noir, elle porte une tenue traditionnelle blanche ornée de motifs géométriques oranges et verts : les couleurs du Niger. La jeune femme, originaire...
(AFP 06/11/17)
Le Niger a annoncé samedi avoir autorisé les Etats-unis à armer leurs drones présents sur son territoire, et qui jusque-là étaient dévoués à la seule surveillance des mouvements des groupes terroristes dans la zone sahélienne. "C'est une négociation que nous avions engagée depuis un moment (avec les Etats-Unis). L'armement des drones, c'est une option que nous prise avant même que nous connaissions le drame de Tongo Tongo", a déclaré le ministre de la Défense du Niger, Kalla Moutari, sur la radio d'Etat. Le 4 octobre, quatre soldats américains et quatre militaires nigériens ont été tués dans une embuscade tendue par des jihadistes à Tongo Tongo, un village situé dans la région de Tillabéri, proche du Mali. Les autorités nigériennes étaient...
(Le Monde 06/11/17)
« Le Monde » reconstitue l’embuscade du 4 octobre, qui a coûté la vie à quatre soldats américains et cinq nigériens. Là-bas, c’est le Mali de tous les périls. On s’y retrouverait aisément au bout de 30 kilomètres en longeant les rives verdoyantes du fleuve Niger à partir d’Ayorou, le dernier bourg d’importance dans le nord-ouest du territoire nigérien. Dire qu’on approche de la frontière n’a guère de sens en ce Sahel qui se moque des bornes factices plantées par les Etats. Ici, les éleveurs et les troupeaux de zébus transhument aussi loin que leurs traditions immémoriales le leur dictent. Longtemps anodine, la porosité pose pourtant aujourd’hui un défi stratégique majeur au Niger, alors que l’instabilité du nord du Mali,...
(RFI 06/11/17)
Des drones tueurs seront bientôt opérationnels au Niger. Depuis la mort de quatre bérets verts américains, près de la frontière malienne, le Niger et les Etats-Unis réfléchissent aux moyens appropriés pour faire payer aux islamistes leur audace. Le gouvernement nigérien vient de donner son feu vert au déploiement de ces redoutables engins. C’est sur une demande expresse du ministre de la Défense nationale que les drones armés américains seront autorisés à frapper leurs cibles en territoire nigérien, de la frontière libyenne à la frontière malienne, partout où le besoin se fera sentir.
(Jeune Afrique 06/11/17)
Depuis le 1er novembre, le G5 Sahel a lancé aux frontières du Mali, du Niger et du Burkina Faso l’opération Hawbi, au sein de laquelle militaires maliens, burkinabè, nigériens et français collaborent. Une première victoire pour les Ouest-Africains, qui sont confiants dans l’évolution de cette force, notamment d’un point de vue financier. La réunion qui, le 30 octobre, a réuni à l’ONU les ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel (Burkina, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), ainsi que Rex Tillerson, le secrétaire d’État américain, et Thomas Shannon, son adjoint chargé des Affaires politiques, a ainsi été fructueuse, aux dires d’un participant. Non seulement Washington a promis une aide de 60 millions de dollars, après une forte pression de la France, mais...
(RFI 06/11/17)
Au Mali, l'opération Haw Bi, le nom de code des premières manœuvres conjointes de la nouvelle force du G5 Sahel, se poursuit dans une zone carrefour où évoluent plusieurs groupes terroristes. Des groupes qui n'ont pas les mêmes objectifs, mais qui communiquent de plus en plus entre eux et font planer une nouvelle menace sur la région. En mars 2017, le chef terroriste malien Iyad Ag Ghaly a réussi le tour de force d'unir au sein d'une même coalition l'ensemble des katibas actives au Mali. Le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (RVIM) a depuis revendiqué près de 60 attaques sur tout le territoire et affirme détenir l'ensemble des otages occidentaux. De l'autre côté, l'organisation Etat islamique au...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement sur des outils d'évaluation préconçues et peu flexibles. Par exemple, plusieurs consommateurs de crédit de communication téléphonique ne s'en rendent pas toujours compte, mais derrière le service de prolongation du temps ou du volume des appels, se cache un service...
(AFP 04/11/17)
Trois dirigeants de la société civile au Niger ont été inculpés vendredi et écroués, après la violente manifestation de dimanche dernier contre la loi de finances 2018 jugée "antisociale" par les protestataires, ont indiqué leurs proches. "Les camarades Abass Abdoul-Aziz, Abdoulaye Harouna et Djibo Issa sont inculpés de +participation à une manifestation interdite et attroupement armé+", a affirmé Ali Idrissa, autre figure de la société civile sur sa page facebook. Tous les trois ont été écroués à la prison de Kollo à une vingtaine de km au sud de la capitale, a précisé Ali Idrissa...
(AFP 04/11/17)
Le gouvernement nigérien a ordonné la fermeture de quatorze établissements privés de santé, a indiqué vendredi le ministre de la Santé à la télévision, qualifiant la situation d'"alarmante" dans ce secteur. Ces sanctions extrêmes ont été prises après des mois de contrôles menés dans des cliniques, cabinets de soins, pharmacies et maternités du pays, principalement dans la capitale, Niamey, a expliqué le ministre de la Santé, Idi Illiassou, qui a rencontré jeudi les acteurs privés et syndicats de la santé. "De ces inspections, il découle trente-six notifications, dont quatorze fermetures immédiates d'établissements et vingt-deux mises en demeure", a souligné le ministre. M. Illiassou a peint "une situation alarmante" dans le secteur privé de la santé du Niger: "la réglementation, la...
(APA 04/11/17)
APA-Douala (Cameroun) - Le projet d’exportation du pétrole nigérien à partir du Cameroun via le pipeline Tchad-Cameroun suite à un accord signé par les gouvernements des deux pays en 2014 sera relancé dans les prochaines semaines, a appris samedi APA de source officielle. Selon le ministre nigérien des Finances, Hassoumi Massaoudou, ce projet qui fait l’objet de négociations ces trois dernières années, devrait définitivement trouver une solution, tant il est vrai que l'option de l'évacuation du brut nigérien vers le port de Cotonou, au Bénin est également envisagée. Selon des sources, la décision des autorités nigériennes de mettre l’option du Cameroun en concurrence avec celle du Bénin est due aux menaces terroristes de la secte nigériane Boko Haram dont des...
(Xinhua 04/11/17)
La Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) et l'Union africaine (UA) ont organisé une conférence de trois jours à N'Djamena au Tchad pour discuter des moyens de stabiliser les zones touchées par Boko Haram. La conférence qui s'est ouverte jeudi a pour thème "Soutenir le développement d'un cadre pour la stratégie de stabilisation régionale pour les zones touchées par Boko Haram", a déclaré vendredi l'UA dans un communiqué. Le Cadre pour une stratégie de stabilisation régionale est la première étape vers le développement d'une Stratégie de stabilisation régionale globale qui conduira et rationalisera les différentes initiatives visant à stabiliser les zones touchées par Boko Haram. Le Commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité, Smail Chergui, et le...
(AFP 03/11/17)
Dans un nuage de poussière ocre, drapeau national claquant au vent, une colonne de pick-up maliens armés progresse lentement dans la zone frontalière avec le Burkina et le Niger, pays partenaires de la toute première opération du G5 Sahel. Dans le convoi, une vingtaine de blindés de la force française Barkhane veillent, assurant la sécurité. "Cette piste entre Tessit et Kayrougouten (centre-Mali) est un axe majeur, emprunté par les commerçants et la population", explique à l'AFP le lieutenant Gaoussou Diara, qui commande une centaine de soldats maliens mobilisés pour cette opération transfrontalière inédite.
(AFP 03/11/17)
Des éléments de l'embuscade ayant causé la mort de quatre militaires américains au Niger contredisent la version officielle, selon un récit détaillé publié jeudi par la chaîne américaine ABC, qui cite des sources nigériennes et des services de renseignement américain. L'opération les 3 et 4 octobre de l'équipe américano-nigérienne, qui a été présentée par le chef d'état-major Joe Dunford comme une "patrouille de reconnaissance", était en fait une mission destinée à "capturer mort ou vif" un dirigeant jihadiste lié aux groupes Etat islamique (EI) et Al-Qaïda et identifié comme Dandou, a indiqué ABC citant des hauts-gradés nigériens.
(AFP 03/11/17)
Une nouvelle Commission électorale nationale indépendante (Céni) a été installée vendredi à Niamey pour la présidentielle de 2021, à laquelle l'actuel président Mahamadou Issoufou a dit qu'il ne sera pas candidat, a annoncé la radio nigérienne. La nouvelle Céni, composée des représentants de la coalition au pouvoir, de l'opposition et de la société civile, est dirigée par l'avocat Issaka Souna, qui avait déjà présidé la Commission en 1999. Agé de 63 ans, Me Souna avait occupé le poste de Chef adjoint de la Mission d’observation électorale de l'ONU au Burundi, et celui de chef de la division de l’assistance électorale pour l'ONU en Côte d’Ivoire (ONUCI). Des élections présidentielle et législatives doivent avoir lieu en 2021 au Niger. Ces scrutins...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Les autorités nigériennes vont relancer, au cours de l'année 2018, les négociations en vue de la mise en œuvre du projet d’évacuation du brut nigérien à travers le pipeline Tchad-Cameroun. L’information a été révélée, le 1er novembre 2017, par le ministre des Finances de ce pays d'Afrique de l'Ouest, Hassoumi Massaoudou. Sauf que, a souligné le ministre nigérien, l'option de l'évacuation du pétrole via l'oléoduc qui s'étire entre le Tchad et le Cameroun est désormais concurrencée par celle de faire évacuer les cargaisons de brut nigérien vers le port de Cotonou, au Bénin. Selon les autorités nigériennes, ce pays est «moins exposé» que le Cameroun à la menace Boko Haram, nébuleuse terroriste nigériane qui crée une «insécurité grandissante» dans la...
(RFI 03/11/17)
Après l'embuscade du Niger qui a couté la vie à quatre soldats américains et cinq Nigériens, de nouveaux éléments viennent contredire la version officielle des Etats-Unis. Selon un récit détaillé publié par la chaîne ABC citant des sources militaires nigériennes et des services de renseignement américains, il s'agissait en réalité d'une mission de combat. Selon la version officielle du chef d'état-major américain, il s'agissait d'une simple patrouille de reconnaissance. Douze soldats américains des forces spéciales et trente Nigériens...

Pages

(AFP 28/10/17)
Vingt-six Nigérians ont été tués vendredi dans une collision entre un autobus et deux minibus près de Dosso, dans le sud-ouest du Niger proche du Nigeria, a annoncé samedi le gouvernement nigérien. "Le bilan de cet accident est de 26 morts, 24 blessés dont 8 graves. Les victimes sont de nationalité nigériane", a précisé un communiqué du conseil des ministres nigérien lu à la télévision publique. "Il y a eu 25 morts sur le champ. Le choc est tellement violent que nous avons extrait des corps sous les décombres des véhicules", a expliqué à la radio nigérienne un responsable des sapeurs pompiers de Dosso.
(AFP 28/10/17)
Le Niger a exprimé samedi sa "préoccupation" après les rapatriements massifs par l'Algérie voisine de plusieurs milliers de ses ressortissants, dont de nombreux y vivent en situation irrégulière. "Plus 20.000 Nigériens ont été rapatriés d'Algérie sur quatre ans (...) je dois vous dire que c'est une préoccupation importante pour nous et nous l'avons fait savoir" aux autorités algériennes, a affirmé samedi le ministre nigérien des Affaires étrangères Ibrahim Yacoubou devant les députés. M. Yacoubou a expliqué que les deux Etats voisins "vont continuer à avoir un dialogue" afin de "définir un cadre plus précis pour gérer cette migration". "Nous avons plaidé" pour qu'une catégorie de migrants, notamment "les acteurs économiques" et ceux qui vont pour "travailler" soient "épargnés", a-t-il précisé...
(AFP 27/10/17)
Un deuxième groupe de soldats américains se trouvait à proximité de la zone où une patrouille américano-nigérienne est tombée dans une embuscade le 4 octobre, faisant neuf morts dont quatre Américains, a révélé jeudi le Pentagone. "Il y a d'autres équipes qui opèrent au Niger; L'une d'elles avait quelque chose à voir avec cette opération", a déclaré le général Kenneth McKenzie, interrogé au cours d'un point de presse sur la présence d'une deuxième équipe des forces spéciales américaines à proximité du lieu de l'attaque. Cette équipe opérait "pendant la même période", a-t-il simplement précisé. "Je ne donnerai aucun autre détail spécifique sur ce qui s'est passé tant que nous n'aurons pas terminé l'enquête". L'accrochage s'était produit le 4 octobre en...
(Jeune Afrique 26/10/17)
La région d’Agadez est devenue un sinistre « hub » où se retrouvent notamment des migrants subsahariens expulsés du Maghreb, parfois aussi indésirables au Nord qu’au Sud… Il faut bien la chercher, l’humanité, dans le no man’s land aride qui s’étire entre l’Algérie et le Niger. Déjà maltraités à l’aller dans le sens sud-nord, des groupes de migrants y deviennent des masses déshumanisées, que l’on déplace au gré des politiques migratoires comme des feuilles mortes dans le vent de cette Europe automnale qu’ils veulent atteindre à tout prix. Par centaines. Par milliers. Ces deux derniers mois, selon certaines sources, ce sont 7 800 Subsahariens qui auraient été « déversés », par bus, après leur expulsion d’Algérie, dans les parages de...
(AFP 25/10/17)
Avec 800 soldats américains et une importante base de drones déployés sur son territoire, le Niger constitue la tête de pont des forces des Etats-Unis pour lutter contre les groupes armés islamistes en Afrique de l'Ouest. L'embuscade qui a coûté la vie à quatre soldats américains début octobre a révélé l'ampleur de cette présence militaire et provoqué une polémique aux Etats-Unis, conduisant l'armée à dévoiler des chiffres et à justifier son engagement. Le chef d'état-major des armées américaines, le général Joe Dunford, a ainsi révélé que c'était le Niger qui abritait actuellement la plus importante force US en Afrique.
(AFP 25/10/17)
Face à la déferlante d'attaques jihadistes aux frontières du Mali, du Burkina Faso et du Niger, la force conjointe du G5 Sahel, encore naissante, aura besoin de toute l'aide possible pour accomplir sa mission, selon les diplomates et les responsables militaires. Les bâtiments jaune et rose du poste de commandement de la force conjointe, à Sévaré, dans le centre du Mali, opérationnel depuis peu, abritent désormais des officiers de liaison des cinq pays (Mali, Burkina Faso, Niger, Mauritanie et Tchad), parmi les plus pauvres du monde. "Cette force conjointe est une force naissante", a expliqué son commandant, le général malien Didier Dacko, devant les ambassadeurs du Conseil de sécurité de l'ONU en visite à Sévaré, étape cruciale d'une tournée au...
(APA 24/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Niger, la Centrafrique et le Tchad, sont les pays qui ont le plus élevé taux de prévalence des mariages des enfants, a appris APA lundi à Dakar, à l'ouverture d'une rencontre de Haut niveau consacré à ce thème. L'Afrique de l'Ouest et du Centre a le taux de prévalence de mariage des enfants le plus élevé en Afrique et dans le monde, selon un document remis à la presse en marge de l'ouverture de cette rencontre qui porte sur le thème: «Mettre Fin au Mariage des Enfants en Afrique de l'Ouest et du Centre". Six des dix pays enregistrant les taux les plus élevés au monde se trouvent dans la région: Niger (76,3%), République Centrafricaine (68%),...
(APA 23/10/17)
APA-Niamey (Niger) - Treize gendarmes ont été tués et cinq autres blessés, après l’attaque terroriste perpétrée, samedi, contre la Brigade de gendarmerie d’Ayorou, située à 200 km de Niamey, rapporte un communiqué du ministère de la Défense nationale reçu dimanche à APA. L’attaque, précise le communiqué, a été menée à l’aube, par des individus armés non identifiés, venus à bord de véhicules et de motos et qui, une fois leur forfait commis, se sont repliés en direction de la frontière du Mali, distante de quelques kilomètres. Ce n’est pas la première fois que le camp de gendarmerie d’Ayorou est la cible d’une attaque terroriste. En effet, le 11 mai dernier, il avait essuyé une attaque qui certes n’avait pas fait...
(Agence Ecofin 23/10/17)
Le Niger n’apprécie pas le rapatriement dans son pays des migrants subsahariens qui tentent de rejoindre l’Europe par l’Algérie. Les autorités notent l’expulsion la semaine surpassée de 955 migrants ouest africains vers Agadez (nord Niger frontalière à l’Algérie) où se situe le centre de transit des migrants. Ces deux derniers mois, près de 8000 migrants dont 2800 Nigériens ont connu le même sort. Pour le Gouverneur de Niamey, Sadou Soloké, « ces migrants nous arrivent par nos frontières alors que, selon moi, ils doivent tous être envoyés chez eux par des voies appropriées, plutôt que de nous les envoyer ici. Cela nous pose des problèmes d’accueil,» a-t-il confié à Rfi. Parmi les 955 migrants expulsés la semaine surpassée, plus de...
(Xinhua 23/10/17)
L'attaque par des individus armés non identifiés de la brigade de gendarmerie d'Ayorou, région de Tillabery (ouest du pays), près de la frontière malienne, a fait treize morts, selon un communiqué du ministère nigérien de la Défense nationale. En outre, cinq gendarmes ont été blessés au cours de l'attaque, précise le communiqué, dont une copie est parvenue à Xinhua. Trois véhicules équipés de la gendarmerie ont été également emportés par les assaillants, rapportent d'autres sources sécuritaires. Ce sont des "éléments armés non identifiés", précise le communiqué, venus probablement du Mali voisin, "à bord de véhicules et de motos", qui ont attaqué samedi à l'aube la brigade de gendarmerie d'Ayorou. Cependant, la source ne donne aucun bilan du côté des assaillants,...
(AFP 21/10/17)
Douze gendarmes ont été tués samedi dans une nouvelle attaque dans le sud-ouest du Niger, une région instable, frontalière du Mali, théâtre de nombreuses incursions de groupes jihadistes. "Il y a eu une nouvelle attaque. Douze gendarmes ont été tués", a déclaré à l'AFP le ministre de l'Intérieur du Niger, Mohamed Bazoum, joint par téléphone. Selon une source sécuritaire, l'attaque a visé la gendarmerie d'Ayorou, à 200 kilomètres au nord-ouest de la capitale Niamey, dans la région de Tillabéri. Des assaillants venus "à bord de cinq véhicules" ont attaqué "à l'aube".
(AFP 21/10/17)
Le ministre américain de la Défense Jim Mattis s'est entretenu vendredi avec le sénateur John McCain, alors que la tension monte entre les parlementaires et l'administration Trump, après la mort de quatre soldats au Niger. Le Congrès souhaite que toute la lumière soit faite sur l'embuscade qui a coûté la vie à quatre soldats des forces spéciales américaines au début du mois au Niger. John McCain, qui dirige la commission des Forces armées du Sénat, a plusieurs fois demandé des explications supplémentaires au Pentagone, notamment sur pourquoi le corps d'un des soldats tués n'a pas été immédiatement évacué.
(AFP 20/10/17)
Le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, a défendu jeudi l'opération qui a couté la vie à quatre soldats des Forces spéciales au Niger, tout en reconnaissant ne pas disposer de toutes les informations sur les circonstances de l'embuscade. "Nous sommes très fiers de nos soldats", a affirmé l'ancien général des Marines interrogé par la presse sur ces faits au début d'un entretien avec son homologue israélien, Avigdor Lieberman. Une enquête a été ouverte mais "nous n'avons pas encore toutes les informations" pour en tirer les conséquences, a-t-il ajouté. M. Mattis a souligné que les Etats-Unis avaient déployé un millier de soldats dans la zone pour lutter contre les mouvements islamistes tandis que la France en maintient 4.000 depuis...
(RFI 20/10/17)
Une grève de cinq jours est observée depuis jeudi 19 octobre dans les huit universités nigériennes du pays à l'appel du Syndicat national des enseignants chercheurs du supérieur, le SNECS. Ce débrayage a été suivi à Niamey et à l'intérieur du pays. Par conséquent, les activités académiques sont arrêtées sur les campus. C’est la troisième fois consécutive que l’ensemble des huit universités publiques observent les mots d’ordre de grève de leur syndicat, le SNECS. Sur le campus universitaire de Niamey, les facultés sont fermées, les bus à l'arrêt. Il n’y a que le restaurant qui est ouvert. Le paiement des arriérés de salaire et de certains droits statutaires sont à l’origine de ce débrayage. « A ce jour, Tillabéri n’a...
(Le Monde 19/10/17)
C’est le pays le plus fécond du monde. Mais, depuis 2007, les contraceptifs sont gratuits et les consultations confidentielles, rappelle Hassane Atamo, responsable au ministère de la santé. Sept enfants par femme. Vu d’Europe, ce chiffre peut donner le tournis. Au Niger, c’est la norme. Avec en moyenne 7,6 enfants par femme et 13,6 par homme, selon la dernière étude de l’Institut national d’études démographiques (INED) parue mercredi 18 octobre, ce pays est le champion du monde de la fécondité. La différence de fertilité entre homme et femme s’explique, notamment, par « les écarts d’âge entre époux qui sont importants et la polygamie qui est fréquente », relève le rapport de l’INED.
(RFI 19/10/17)
Selon des sources concordantes, Mahamat Hassan Boulmaye, le secrétaire général du Conseil du commandement militaire pour le salut de la République (CCSMR), un mouvement rebelle qui s'oppose au régime tchadien d'Idriss Deby, a été arrêté avec d'autres rebelles alors qu'il se trouvait aux environs d'Agadez au Niger. Ces rebelles devraient être bientôt extradés au Tchad. Longtemps basé dans le sud-libyen, le CCSMR a dû se redéployer suite à l'arrivée dans cette zone, l'été dernier, des forces du général Khalifa Haftar. Il s‘est alors replié vers la bande d'Ouzou, au nord du Tchad, près de la frontière libyenne. Mais c'est près d'Agadez, au nord du Niger, que Mahamat Hassan Boulmaye et son porte-parole, Ahmat Yacoub Adam, ont été arrêtés, affirment des...
(La Tribune 19/10/17)
Le nombre de migrants transitant par le Niger et la Libye a considérablement baissé ces derniers mois, selon le constat que vient de dresser l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’agence onusienne explique cette situation par les mesures prises par les autorités de ces deux pays et particulièrement du Niger pour mettre fin au trafic des migrants dans la région d’Agadez, passage de transit obligé pour accéder aux côtes européennes. Aujourd'hui, certaines autorités locales dénoncent l’absence des contreparties financières promises. Les chiffres que vient de publier l'OIM parlent d'eux-mêmes : de 5 000 à 7 000 par semaine l'année dernière, le nombre de migrants transitant par Agadez au Niger avant de mettre le cap vers la Libye ou l'Algérie en...
(Le Point 18/10/17)
Surpopulation, insécurité croissante : la ville du nord du Niger, devenue carrefour des migrants, s'interroge sur les dégâts collatéraux de ces postes-frontière français avancés installés en Afrique. « Hotspots », « missions de protection », voilà deux mots avec lesquels il va falloir s'habituer à chaque fois qu'il sera question de parler des migrants notamment africains. Dans le dessein d'éviter que ceux-ci arrivent en Europe en prenant des risques inconsidérés dans le désert du Sahara, mais aussi en mer Méditerranée, le président français, Emmanuel Macron, a émis l'idée de recevoir les candidats à une migration vers l'Europe dans des centres installés en Afrique. Autrement dit, faire en sorte que la décision de recevoir un migrant au titre de l'asile soit...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays très pauvre, NDLR), le plus élevé au monde", a-t-il ajouté. Selon lui, "tant que nous n'arrivons pas à arrimer la croissance démographique avec la croissance économique, la lutte contre la pauvreté est vaine. Au contraire, chaque fois, la pauvreté s'accroit"...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans un discours devant un parterre de personnalités. Selon le rapport, le ratio des décès maternels en Europe de l’Ouest se situe entre 6 et 8 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes. Ce qui montre que quand une femme meurt de...

Pages

(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité libre et illimitée entre les deux monnaies, qui donne droit aux pays de la zone, en cas d’épuisement de leurs réserves de change, à un découvert autorisé illimité sur leur compte en euros auprès du trésor français. « Si chaque...
(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine vient de libérer des fonds supplémentaires au profit du Cameroun, du Nigéria, du Tchad et d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest, mobilisés contre les deux groupes terroristes Boko Haram et l'Etat islamique. Selon le responsable américain qui s'exprimait lundi dernier...
(RFI(EN) 04/10/17)
C’est la fin d'un bras de fer juridique au Bénin entre d'une part l'Etat, et le groupe français Bolloré, et de l'autre l'homme d'affaires Samuel Dossou, PDG du groupe Pétrolin. Un contentieux qui concerne le projet de boucle ferroviaire de l'Ouest africain entre le Niger et le Bénin. Et pour sa réalisation, la Cour suprême a finalement donné raison à Samuel Dossou, l'homme qui a imaginé, conçu et mis en place ce projet. Le projet de boucle ferroviaire de l'ouest africain commence en 2008 lorsque le Bénin et le Niger lancent ensemble un appel d'offres pour la construction et la gestion d'une ligne entre Cotonou et Niamey. L'appel d'offres est remporté par le groupe privé Pétrolin. Son PDG Samuel Dossou...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Cet article reprend intégralement le rapport de l’agence Umoa-Titres publié la semaine passée sur la situation économique du Niger, ses réalités, les secteurs les plus porteurs, les difficultés et surtout les perspectives. Fort d’une population avoisinant les 20 millions et d’un taux de croissance estimé à 5% en 2016, le Niger devrait devenir une plaque tournante de l’économie sahélienne. Malgré les aléas climatiques et un environnement extérieur difficile, notamment à cause de l’insécurité grandissante dans les états frontaliers, l'économie nigérienne connaît une performance satisfaisante grâce, notamment, à l’augmentation des investissements publics. Il est donc intéressant de se poser la question de savoir quelles sont les opportunités pour les investisseurs étrangers au Niger ? Nous allons tenter d’y répondre en faisant...
(AFP 03/10/17)
La Mauritanie a appelé lundi les bailleurs à appuyer financièrement la création de la force antijihadiste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), en quête de fonds pour son déploiement, lors d'une réunion internationale à Nouakchott. "Je saisis cette occasion pour exhorter nos partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur appui à la force conjointe du G5 Sahel lors de la conférence des donateurs", a déclaré la ministre déléguée chargée du Maghreb arabe, Khadijetou Mbareck Fall, dont le pays abrite le siège de cette organisation. Une conférence internationale de planification des contributions à cette force est prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.
(Financial Afrik 03/10/17)
De part son rôle socio-économique prépondérant, le secteur pétrolier continue de constituer une source majeure de création d’emplois et de revenus sur les exportations dans bon nombre de pays. Les taxes prélevées sur les carburants sont devenues des sources de revenus fiables qui permettent de financer des projets gouvernementaux dans des secteurs tels que la santé, les infrastructures routières, l’éducation, etc. Dans les pays en voie de développement, l’argent provenant du gaz, des mines et du pétrole peut contribuer à sortir ces pays de la pauvreté. Sous des auspices de bonne gouvernance, cet argent peut également réduire le déficit en infrastructure et la dépendance de ces pays vis-à-vis de l’aide internationale. Malheureusement, le scénario inverse est souvent de mise en...
(Agence Ecofin 02/10/17)
La compagnie canadienne GoviEx Uranium a annoncé qu’elle pourrait obtenir un prêt de 220 millions $ pour financer la construction de son projet d’uranium Madaouela, au Niger. Elle a indiqué en fin de semaine passée avoir reçu des expressions d’intérêts d’un groupe de prêteurs potentiels incluant Export Credit Agencies pour l’arrangement du prêt qui se présentera sous la forme d’une dette senior. GoviEx a déclaré qu’elle entrera dans des discussions avec les prêteurs pour la négociation des termes du projet de financement qui reste soumis à la réussite d’une due diligence détaillée du projet et l’obtention d’un certain nombre d’approbations.
(Agence Ecofin 02/10/17)
C’est par un décret pris en Conseil des ministres vendredi dernier que Idi Ango Ousmane est nommé Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations au titre du ministère des Finances. Cette nomination fait suite à l’approbation des statuts de cet établissement public en Conseil des ministres du 25 septembre dernier. Idi Ango Ousmane n’est pas inconnu du monde de la gestion publique au Niger. Diplômé du Cesag (Centre africain d’études supérieures) à Dakar au Sénégal, il avait dirigé la Société nigérienne des produits pétroliers (Sonidep) en 2012. L’on retrouve également les traces professionnelles de l’homme à la Société nigérienne de cimenterie (Snc) et chez le canadien GOVIEX Uranium Niger où il a été contrôleur de gestion. C’est la...
(Xinhua 29/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le gouvernement nigérien a adopté lundi en conseil des ministres le projet de loi de finances pour l'année budgétaire 2018 arrêté à 1900,86 milliards de FCFA, contre 1855,36 milliards l'année précédente, soit une hausse de 45,50 milliards de Fcfa. Cette loi de finances est adoptée "pour la première fois en application de la méthode de budgétisation par programmes instituée par la loi organique du 26 mars 2012 relative aux lois de finances", a souligné le gouvernement dans un communiqué. "Cette méthode vise particulièrement à assurer une meilleure lisibilité des politiques publiques, améliorer la performance opérationnelle, renforcer le rôle du parlement en matière d'évaluation et de contrôle des politiques publiques, adapter le régime budgétaire et comptable aux normes...
(Agence Ecofin 29/09/17)
(Agence Ecofin) - La Belgique a mis à la disposition du Niger, une somme de 31 millions d’euros en guise de soutien à deux secteurs : l’élevage et la santé. 16 542 000 euros seront accordés au Programme d'appui au développement de l'élevage, avec une contribution de 2 542 000 euros de l’Etat nigérien. L’objectif est d’accompagner les populations des régions de Tahoua et de Dosso (sur une durée de 48 mois), et à rendre les systèmes de l'élevage plus résilients, durables et performants. 15 270 000 euros, avec une contribution de 1 270 000 euros du gouvernement nigérien, seront accordés au secteur de la santé. Le but est d'améliorer l'accès des populations aux soins de santé primaires de qualité,...
(La Tribune 29/09/17)
La Banque ouest-africaine de développement a acté de nouveaux engagements au profit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso pour un total de 106 milliards de francs CFA. Ces engagements portent sur des prêts à moyen et longs termes, deux opérations de garantie et contre-garantie et une prise de participation. Le Conseil d'administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé diverses opérations au bénéfice de cinq de ses pays membres. Il s'agit de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, de la Guinée Bissau, du Niger et du Burkina Faso. Lors de sa 106ème réunion qui s'est tenue à Abidjan, la capitale ivoirienne, sous la présidence de Christian Adovelande, président du...
(Financial Afrik 28/09/17)
Arrivé mardi 26 septembre 2017 à Niamey pour une visite officielle de deux jours au Niger, le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a aussitôt eu un entretien avec le chef de l’État, Mahamadou Issoufou. Au cours de cette entrevue, les deux dirigeants ont souligné la parfaite adéquation entre les priorités du pays hôte et celle du Groupe de la BAD, définies dans les High 5s. « Nous avons lancé l’initiative “les Nigériens nourrissent les Nigériens” » qui a pour ambition de réduire la pauvreté – essentiellement rurale et féminine – à 31 % et de permettre l’éradication totale de la faim au Niger d’ici à 2021 », a déclaré le président nigérien. «Pour...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - En marge de sa visite de travail au Niger, le président de la Banque africaine de développement (Bad) Akinwumi Adesina (photo), a accordé une interview à Niameyetles2jours. Le patron de la Banque panafricaine justifie l’augmentation du budget du Fonds africain de développement (FAD) à l’endroit du Niger, l’ouverture d’un bureau de la Bad au Niger, parle de la nécessité de faire de l’agriculture un levier de développement et explique pourquoi l’accès à l’électricité est impératif. Niameyetles2jours : Bonjour Monsieur le Président. Durant votre présente visite officielle, vous avez annoncé une augmentation de 47% du portefeuille de la Bad au profit du Niger.
(La Tribune 28/09/17)
Le gouvernement nigérien a modifié, ce lundi 25 septembre à l’issue d’un Conseil des ministres, certaines dispositions de son code des investissements afin d’atténuer la baisse des recettes qu’engendrent certaines exonérations fiscales. Dans un contexte marqué par une conjoncture difficile qui se traduit par une sécheresse financière dans les caisses de l’Etat, la rationalisation des finances publiques ainsi que la mobilisation des ressources internes sont devenues plus que nécessaires pour atténuer le choc comme ne cesse de le rappeler le FMI. Par la même occasion, le gouvernement nigérien a adopté le projet de loi de finances 2014 qui consacre une légère hausse du budget par rapport à celui en cours d’exécution. Conjoncture oblige, le gouvernement nigérien a estimé nécessaire de...
(APA 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement veut acheter 100 000 tonnes de céréales pour reconstituer les stocks de la réserve alimentaire stratégique de l’Office des produits vivriers du Niger (Opvn). L’information a été donnée durant une communication du ministère du Commerce en conseil des ministres, lundi dernier. En effet, dans le programme de soutien aux populations en situation de vulnérabilité en période de soudure, le gouvernement a mis à disposition 75 000 tonnes de céréales. Les 100 000 tonnes de céréales recherchées permettront donc de reconstituer le stock national de réserve. Pour ce faire, l’Etat compte procéder à un achat direct auprès des producteurs ruraux d’au moins 60 000 tonnes de céréales, dès le 1er octobre prochain. Le but est de...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Un atelier tenu le 14 septembre dernier, à Niamey, a réuni une quarantaine d’entreprises nigériennes sur les enjeux IT et télécoms. Organisée par le groupe Sonema et son partenaire Gamma Informatique, la rencontre a servi de cadre d’échanges entre acteurs du même secteur en vue de partager les expériences sur les difficultés rencontrées par les entreprises. Pour Mahaman Kabo, directeur général de Gamma Informatique, « les besoins de nos clients évoluent, ils se diversifient et se complexifient, nous devons nous adapter à ces évolutions. Notre maîtrise des nouvelles technologies nous permet de répondre efficacement aux exigences les plus strictes en matière de conception et de déploiement de services IT & Télécoms». Plusieurs thématiques ont meublé cette rencontre,...
(La Tribune 27/09/17)
Le gouvernement nigérien a modifié, ce lundi 25 septembre à l’issue d’un Conseil des ministres, certaines dispositions de son code des investissements afin d’atténuer la baisse des recettes qu’engendrent certaines exonérations fiscales. Dans un contexte marqué par une conjoncture difficile qui se traduit par une sécheresse financière dans les caisses de l’Etat, la rationalisation des finances publiques ainsi que la mobilisation des ressources internes sont devenues plus que nécessaires pour atténuer le choc comme ne cesse de le rappeler le FMI. Par la même occasion, le gouvernement nigérien a adopté le projet de loi de finances 2014 qui consacre une légère hausse du budget par rapport à celui en cours d’exécution. Conjoncture oblige, le gouvernement nigérien a estimé nécessaire de...
(Autre média 27/09/17)
La société Niger Poste célèbre, depuis ce lundi 25 septembre, la première édition de « la semaine de poste » au Niger et cela jusqu’au mercredi 27 septembre. La cérémonie de lancement a eu lieu à l’Hôtel des Postes à Niamey. Placé sous le haut patronage du Premier Ministre, Brigi Rafini, cet événement est marqué par une série de séminaires et de présentation des nouvelles offres de Niger Poste, en plus d’une exposition de ses produits. C’est dans un climat de vive ambiance et riche en couleurs que s’est ouverte cette cérémonie en présence des invités de marques et d’un grand public, visiblement curieux de découvrir les dernières innovations de la société. L’occasion était propice pour le Directeur général du...
(Xinhua 18/09/17)
CHENGDU (Chine), (Xinhua) -- "J'ai déjà écrit des courriels à mes compatriotes pour leur dire que j'étais très émerveillé par la Chine et notamment la province du Sichuan. J'invite tout le monde à venir voir la Chine", a déclaré Botto Ahmet, ministre du Tourisme et de l'Artisanat du Niger, lors d'une interview exclusive accordée à Xinhua, en marge de la 22e session de l'Assemblée générale de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui se tient du 13 au 16 septembre à Chengdu, dans la province chinoise du Sichuan (sud-ouest). "Au Sichuan, on a constaté qu'il y a beaucoup de choses très intéressantes dans les domaines de la culture, de l'architecture et de l'environnement", a-t-il expliqué. En ce qui concerne les richesses...
(Jeune Afrique 12/09/17)
Le chemin de fer exploité par les deux voisins depuis 1959 est obsolète. Si un projet de reconstruction existe, ils ont du mal à s'entendre sur le choix du partenaire stratégique. Le train sifflera-t-il enfin entre le Bénin et le Niger ? Comme bloqué en gare, le projet de réhabilitation et d’extension du réseau ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey n’avance pas depuis novembre 2013, date où les deux pays ont créé Bénirail pour remettre à neuf les 438 km entre Cotonou et Parakou et construire 574 km de voies de Parakou à Niamey. Principal point d’achoppement : qui, de Bolloré ou de Petrolin, sera le partenaire de mise en œuvre du projet ? La préoccupation était encore au cœur d’une rencontre entre les deux pays, le...

Pages

(AFP 28/06/16)
Des dizaines de fois de suite, le Nigérien Ahmed Goumar soulève son adversaire et le fait basculer au-dessus de son épaule. Les deux athlètes sont les seuls à s'entraîner sur les tatamis de la "Kimacademie" de Niamey. Le pavillon qui date des Jeux de la Francophonie 2005 a été décoré avec des dragons et des motifs de judokas, karatékas, Taekowondo-in, façon BD et mangas. A l'intérieur trône une photo au Maroc de l'acteur américain Steven Seagal, féru d'arts martiaux, aux côtés d'un des responsables du club. Nous sommes en plein mois de Ramadan et il fait très chaud dans ce pays désertique, parmi les plus pauvres du monde. La pratique du sport est souvent mise entre parenthèses pendant le carême...
(APA 08/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - La sélection nationale de handball de Guinée (dames) va connaître ses adversaires à la coupe d'Afrique des nations de sa catégorie, prévue fin 2016 en Angola, à l’issue de la cérémonie du tirage au sort des groupes du tournoi prévu pour le 25 juin prochain à Luanda (Angola). Outre le Syli féminin, neuf autres pays africains participeront à cette édition : l’Angola (pays hôte), la Tunisie (tenante du titre), le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, la RD Congo, le Nigeria et le Sénégal. En route pour l’Angola, le Syli féminin senior de handball a, dans le cadre de ses préparatifs, remporté le Trophée de la Première édition du Tournoi International Zoulkha Nasri à Oujda au Maroc...
(Xinhua 06/05/16)
Les compétitions entrant dans le cadre de la 10ème édition du Tournoi de lutte africaine (TOLAC), espace CEDEAO, ont débuté jeudi après-midi à Dosso (140 km, Est de Niamey). Le TOLAC, ou Tournoi de Niamey, a été mis en place et institutionnalisé à partir de 2001 par les ministres chargés de la Jeunesse et des Sports de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en vue notamment de favoriser le brassage des populations. L'objectif poursuivi vise à promouvoir les valeurs traditionnelles à travers la lutte africaine, à raffermir les sentiments d'appartenance à une même communauté et à renforcer ainsi la fraternité entre les peuples par le brassage et le partage. Ce tournoi mettra aux prises des lutteurs...
(AFP 17/03/16)
Une vieille tribune poussiéreuse, une piste de sable mal délimitée mais de fiers chevaux de course et des jockeys improbables : c'est l'univers de l'hippodrome de Niamey où, malgré la pauvreté des moyens, on entretient la flamme des courses hippiques. Eleveurs et parieurs se souviennent encore que le légendaire étalon nigérien Dokin Iska Dan Filingué a couru devant la reine d'Angleterre il y a plus de 50 ans. Les paris officiels sur les courses de chevaux du pays ont cessé il y a longtemps mais la passion renaît tous les week-ends sur le stade défraichi qui date des années 1970.
(Xinhua 08/03/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les compétitions de la 10ème édition du Tournoi de Lutte Africaine (TOLAC), espace CEDEAO, se tiendront du 3 au 9 mai prochain à Dosso, au Niger, apprend-on lundi au ministère nigérien des Sports à Niamey. Le TOLAC, ou Tournoi de Niamey, a été mis en place et institutionnalisé à partir de 2001 par les ministres chargés de la Jeunesse et des Sports de la Communauté Economique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en vue notamment de favoriser le brassage des populations. Selon le comité technique préparatoire, la ville de Dosso, située à 140 km à l'est de la capitale, offre toutes les commodités, avec des infrastructures sportives et hôtelières de qualité. Ce tournoi mettra aux prises...
(AFP 05/03/16)
Deux nouveaux expatriés, Baldé Keita et Famara Diédhiou, et deux locaux, Pape Seydou Ndiaye etCherif Salif Sané, ont été convoqués vendredi par le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé pour la double confrontation contre le Niger, fin mars, en qualifications de la CAN 2017. Les quatre petits nouveaux viennent renforcer un groupe où figurent également les cadres habituels des Lions de la Teranga, Sadio Mané (Southampton), Henri Saivet (Newcastle), Kalidou Koulibaly (Naples) ou Lamine Sané (Bordeaux). Outre Alfred Ndiaye (Bétis Séville) et Issa Cissokho (Bari), le principal absent se nomme Diafra Sakho, l'attaquant de West Ham revenant tout juste de convalescence. Le Sénégal affrontera le Niger, le 26 mars à Dakar, avant de se rendre à Niamey le 29 mars. Les...
(RFI 07/02/16)
A tout juste deux semaines du premier tour de la présidentielle au Niger, les candidats sont en pleine campagne électorale. Le président Issoufou est en tournée dans le sud du pays, à Dosso. Ses concurrents sont eux aussi partis à la rencontre de l'électorat rural. C'est le cas de Seyni Oumarou, arrivé à la deuxième place lors de la dernière présidentielle en 2011. Le candidat du MNSD-Nassara a tenu un meeting dans le centre du Niger. Son objectif est de rallier le plus de partisans, afin d'éviter la réélection, au premier tour, de Mahamadou Issoufou. C’est dans un cortège de motos et de véhicules, tous phares allumés, que le candidat du parti Mouvement national pour la société du développement (MNSD-Nassara),...
(RFI 26/01/16)
Les équipes de la Guinée et de la Tunisie ont décroché leurs places en quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations, ce 26 janvier au Rwanda, en battant respectivement le Nigeria (1-0) et le Niger (5-0). Nigérians et Nigériens sont éliminés. Le favori et le novice du groupe C poursuivent l’aventure en Championnat d’Afrique des nations 2016. C’est logique pour la Tunisie, vainqueur de l’édition 2011, et un bel exploit pour la Guinée, qui disputait le Chan pour la première fois. Les Guinéens sont allés chercher la qualification face au Nigeria, ce 26 janvier à Rubavu, grâce à un but d’Ibrahima Sory Sankhon (45e). Les Tunisiens, eux, l’ont décrochée face au Niger, grâce à un Saad Bguir exceptionnel en...
(RFI 25/01/16)
Victorien Adebayor est l’une des révélations de ce début de Championnat d’Afrique des nations. Ce grand espoir du football nigérien, qui porte le même nom que la star togolaise Emmanuel Adebayor, espère que ce Chan 2016 lui permettra de retourner en Europe, après un premier essai infructueux à Lorient, en France. Son nom est connu : Adebayor. Ses prénoms, Zakari et Victorien, pourraient l’être un jour. Ce Nigérien de 19 ans, qui participe au Chan 2016 avec le Mena, porte le même patronyme que la star togolaise Emmanuel Adebayor. « Je suis fier d’avoir le même nom que lui, déclare le jeune attaquant, dans un français un peu hésitant. Je ne l’ai pas encore rencontré. Mais j’aimerais bien le faire...
(Afrik.com 23/01/16)
Malgré de nombreuses occasions, la Guinée n’est pas parvenue à battre le Niger (2-2) vendredi lors de la 2e journée du CHAN 2016. Le Syli a même dû s’employer pour égaliser face à de valeureux Nigériens. Opposés ce vendredi à Kigali, le Niger et la Guinée se sont quittés sur un score de parité (2-2) lors de la 2e journée du CHAN 2016, ne parvenant pas à décrocher leur premier succès dans la compétition. En première période, les deux équipes se sont répondues au tac-au-tac. Auteur d’un contrôle parfait dans la surface, Aboubacar Sylla (39e) répliquait quasiment instantanément à l’ouverture du score de Youssouf Oumaro Alo (37e), qui avait bénéficié d’une passe contrée pour marquer en faveur du Mena. Deux...
(RFI 19/01/16)
L’équipe du Niger a débuté son Chan 2016 par une défaite 4-1 face à celle du Niger, ce 18 janvier à Kigali, dans le groupe C. Le Mena a d'ores et déjà réduit ses chances de qualification en quarts de finale du tournoi. L’équipe du Niger parviendra-t-elle à atteindre les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations, comme en 2011 ? Cette perspective s’est éloignée ce 18 janvier à Kigali, dans le groupe C du Chan 2016, malgré une bonne première période face au Nigeria. Le premier quart d’heure du match est en effet dominé par le Niger. L’équipe nigériane se montre ensuite plus entreprenante mais sans être assez précise. Le Mena, de son côté, multiplie les incursions dans...
(Africa Top sports 19/01/16)
Pour son premier match du CHAN 2016, le Niger a fini par s’incliner face au Nigeria (4-1). Les hommes de François Zahoui ont encore deux rencontres pour espérer décrocher leur qualification pour le tour suivant. Mauvaise opération pour le Niger. Pour son entrée en lice dans cette édition 2016 du Championnat d’Afrique des nations, le Mena a fini par s’incliner lourdement face au voisin du Nigeria (2-0) pour le compte de la 1ère journéé du groupe C. Rencontre qui pourra laisser des regrets aux hommes de François Zahoui, trop timides dans leur entame de match et qui ont mis du temps à entrer dans la partie avant d’équilibrer les débats. Et comme un symbole, c’est après avoir fini le premier...
(RFI 18/01/16)
Le Nigeria et le Niger s’affrontent ce 18 janvier à Kigali, au premier tour du Championnat d’Afrique des nations au Rwanda (groupe C). Les deux pays voisins abordent ce Chan 2016 avec des objectifs différents. Explications. Niger et Nigeria : les deux pays sont aussi proches géographiquement qu’éloignés sur la carte du football africain. Mais le Championnat d’Afrique des nations (Chan 2016) est la compétition continentale qui rebat les cartes par excellence. D’autant que les Nigérians et les Nigériens, qui s’affrontent ce 18 janvier à Kigali, sont venus au Rwanda avec des ambitions totalement différentes. « Ce Chan est très important pour nous, explique Jean Susini, en charge de cette sélection nigérienne. On voudrait y réussir quelque chose. Jusqu’à présent,...
(APA 08/01/16)
APA-Niamey (Niger) - La 37-ème édition du Sabre national débute ce vendredi à Dosso (135 km de Niamey) où 10 jours durant 80 lutteurs venant des huit régions du pays vont s’affronter pour le titre de champion. Issaka Issaka, lutteur de Dosso, avait remporté en 2015 le Sabre en battant en finale Sabo Abloulaye de Niamey. À raison de huit combattants par région et à une cadence de 40 combats par jour, soit plus de 300 combats au total, la compétition est comme d'habitude retransmise en direct par la télévision nationale. En 37 éditions du Sabre National, précédemment championnat national de lutte traditionnelle, c'est la 6-ème fois que Dosso accueille cette compétition. Dosso, à la faveur de la fête tournante...
(APA 17/11/15)
Le public de la capitale camerounaise, Yaoundé, ne semblait pas particulièrement emballé par l’enjeu de la rencontre de la sélection de football, le même jour à domicile contre le Niger, comptant pour le tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde «Russie 2018», a constaté APA sur place. Contrairement à des rendez-vous similaires antérieurs, aucune mobilisation particulière de fans des «Lions indomptables» n'est perceptible à travers la ville. «Non seulement le Cameroun a largement malmené le Niger à l'aller à domicile, mais en plus le climat sécuritaire marqué par la lutte contre la secte islamiste Boko Haram à l'Extrême-Nord, ne plaident pas pour une mobilisation particulière», résume Patrick Boum, tenancier d'un débit de boisson fort fréquenté au Carrefour Obili,...
(RFI 13/11/15)
L’équipe du Cameroun s’est largement imposée 3-0 au Niger, en deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, ce 13 novembre 2015 à Niamey. Les Camerounais n’auront donc qu’à gérer leur avance, le 17 novembre à Yaoundé. Les Lions indomptables n’ont plus de président de fédération, ni de sélectionneur titulaire. Mais ça ne les a pas perturbés, ce 13 novembre 2015 à Niamey, en deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. L’équipe du Cameroun s’est en effet imposée 3-0 au Niger. Elle a scellé le sort de ce match en fin de première période.
(RFI 14/10/15)
Madagascar-Sénégal, Burundi-RDC, Niger-Cameroun et Mauritanie-Tunisie seront quelques unes des vingt rencontres du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football, en novembre. Burundais, Comoriens, Malgaches, Mauritaniens, Nigériens et Tchadiens ont franchi le 1er tour, ce 13 octobre 2015, contrairement aux Centrafricains. Les équipes du Burundi, des Comores, de Madagascar, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad peuvent encore rêver à une première participation historique en phase finale de la Coupe du monde de football. Ces six sélections se sont en effet qualifiées pour le deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018, qui aura lieu entre le 9 et le 17 novembre 2015.
(Afrik.com 13/10/15)
Le premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 s’achève ce mardi. Virtuellement qualifiés au coup d’envoi, le Niger, le Tchad et la Mauritanie partent en ballottage favorable. Tout le contraire de la Centrafrique qui a un handicap de trois buts à remonter contre Madagascar. De leur côté, les Comores peuvent quant à elles encore croire à une qualification. Suite et fin du premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 ce mardi. Après les qualifications de la Tanzanie, de l’Ethiopie et du Kenya dimanche, dix places sont encore à prendre pour le second tour où les qualifiés affronteront les 27 nations africaines les mieux placées au classement FIFA. Plusieurs billets semblent avoir déjà trouvé preneurs, notamment pour le Swaziland,...
(Burkina24 12/08/15)
Les Étalons du Burkina affrontent le Mena du Niger le dimanche 30 août 2015 en match international amical. Cette rencontre entre dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. Les Étalons affrontent au début du mois de septembre l’équipe nationale du Botswana tandis que le Niger sera face au Burundi. Ce sera une occasion pour le sélectionneur des Étalons Gernot Rohr de retrouver le Mena, aujourd’hui dirigé par l’Ivoirien François Zahoui, qu’il a entraîné avant le Burkina Faso.
(Africa Top sports 21/07/15)
Moussa Maazou est de retour en sélection seulement trois mois après l’avoir quitté. Le capitaine du Mena sort de sa retraite et décide de retrouver l’équipe nationale du Niger qu’il a quitté début avril dernier après avoir dénoncé les problèmes récurrents à la Fédération Nigérienne de Football. « Le peuple me réclame et je suis sensible à ça », a reconnu Moussa Maazou au micro de nos confrères de la BBC Afrique, estimant avoir revu sa position après la rencontre qui a opposé le Niger à la Namibie dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2017. L’actuel attaquant du club chinois de Changchun Yatai dit avoir également été attentif aux sollicitations de François Zahoui, le...

Pages

(Jeune Afrique 29/10/15)
Des concerts outre-Atlantique, un label britannique… L'orchestre formé en 2000 a su séduire les oreilles anglo-saxonnes avec son savoureux mélange de culture nigérienne et de rock ouest-africain. Difficile de trouver de meilleurs ambassadeurs de la culture nigérienne que les musiciens du Tal National. Véritable « Niger en miniature », le groupe compte généralement six musiciens sur scène, mais est composé de dix-sept membres parmi lesquels des Haoussas, des Zarmas, des Peuls, des Gourmantchés, des Kanouris, des Fulanis, des Toubous, des Arabes et des Touaregs. Il a su créer une harmonie envoûtante, où chaque ethnie mêle sa sensibilité, son répertoire et ses sons à ceux du rock. Adulé de Niamey à Zinder, le Tal National a aussi conquis les oreilles anglo-saxonnes...
(Jeune Afrique 27/10/15)
Le styliste appelle les décideurs du continent à prendre conscience du potentiel de la filière textile. Et à la soutenir. Grande figure de la mode africaine, le styliste nigérien Alphadi souhaite voir décoller une véritable industrie du prêt-à-porter sur le continent. Nous l’avons rencontré dans son atelier, à Niamey. Jeune Afrique : Lors de la neuvième édition du Fima, en 2013, vous avez dit qu’il était temps « de réaliser la promesse des fleurs »… Que vouliez-vous dire ? Alphadi : Je souhaiterais voir l’industrie textile africaine éclater et briller de tous ses feux, grâce notamment à la classe moyenne qui émerge sur le continent et ne demande qu’à acheter les vêtements de créateurs locaux. Ces classes moyennes ne peuvent...
(Jeune Afrique 27/10/15)
Des centaines de créateurs, mannequins, stars venus du monde entier… Le dixième Festival international de la mode en Afrique, du 25 au 29 novembre à Niamey, promet d'être exceptionnel. Les stars du football Samuel Eto’o et Yaya Touré, l’acteur portugais Joaquim de Almeida, la chanteuse nigériane Yemi Alade (interprète du single à succès Johnny), les stylistes Xuly Bët, KikoRomeo ou encore Agnès b… Ce n’est là qu’un petit aperçu des invités attendus à Niamey pour la dixième édition du Festival international de la mode en Afrique (Fima), du 25 au 29 novembre. Et elles ne manqueront pas de compagnie. Les organisateurs ont convié quelque 350 stylistes, mannequins, personnalités du show-biz et des médias à cette grand-messe de la mode africaine,...
(MondAfrique 22/06/15)
Le Festival International de la Mode en Afrique (FIMA) 2015 se tiendra du 25 au 29 novembre à Niamey au Niger. Pour en faire l’annonce, le célèbre styliste nigérien et Président fondateur du Festival, Alphadi, a tenu une conférence de presse jeudi 18 juin à la Maison de l’UNESCO dans le 7ème arrondissement de Paris. Celui que l’on surnomme « Le magicien du désert » promet un 10ème FIMA « plus gros et plus fort » pour redorer l’image du continent noir et promouvoir l’excellence à l’africaine. « La culture est un point de départ incontournable pour instaurer la paix et accélérer le développement en Afrique » a affirmé Alphadi, de son vrai nom Sidhamed Seidnaly. Cet événement est toujours...
(AFP 24/04/15)
L'épidémie de méningite qui sévit depuis janvier au Niger a fait 129 morts, un nouveau bilan marquant une accélération nette de la maladie dans ce pays sahélien pauvre, a annoncé vendredi le ministre nigérien de la Santé. "La situation au 22 avril 2015 est à un total de 1.150 cas et 129 décès malheureusement", a affirmé le ministre Mano Aghali, dans des propos retransmis par la radio publique. Un précédent bilan officiel faisait état de 85 décès sur 908 cas à la date du 19 avril. Interrogé par l'AFP, un cadre du ministère de la Santé a déploré "une multiplication des cas", tandis qu'une source onusienne a regretté une "accélération manifeste de l'épidémie". La capitale, Niamey, est la plus frappée...
(Xinhua 23/04/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- La 10ème édition du Festival international de la Mode africaine (FIMA) se tiendra du 25 au 29 novembre 2015 à Niamey, rapporte mercredi l'agence nigérienne ANP en citant le promoteur du festival, le Nigérien Seidnaly Sidhamed Alphadi. Le festival, ayant pour thème "l'éducation et industrie pour une Afrique de métissage et de la paix", sera placée sous le haut patronage du Premier ministre nigérien Brigi Rafini. Les travaux de construction de l'Ecole Supérieure de Mode et des Arts (ESMA) seront lancés en marge de la fête. Il s'agira d'un centre de référence en matière de formation, d'expertise dans le domaine de la mode et des métiers affiliés, à savoir la bijouterie, la maroquinerie textile, la création et...
(RFI 21/04/15)
Privilège réservé jusqu’il y a peu aux seules superstars des musiques africaines, les musiciens de Tal National remplissent des stades entiers au Niger, leur pays. Un succès qui ne leur épargne pas le courroux de certains religieux irrités par les paroles de leurs chansons. Rencontre à distance avec Hamadal Issoufou Moumime, le leader de cette formation à l’occasion de la sortie de Zoy Zoy, son quatrième album. Il est 9h du matin à New York City et déjà 15 h à Marseille, quand Hamadal Issoufou Moumime décroche le téléphone. Arrivé depuis peu aux États-Unis pour une tournée "coast to coast" de 28 dates, le leader de la formation nigérienne ne semble pas incommodé par l’heure matinale de l’interview. "C’est un...
(Le Sahel 30/03/15)
Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a présidé, samedi dernier, dans la Commune rurale de Makalondi, région de Tillabéri, la cérémonie du lancement de la 1ère édition du Festival du Gulmu. C'était en présence du ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs M. Ousmane Abdou, des députés nationaux, des membres du gouvernement, du gouverneur de la région de Tillabéri, des chefs coutumiers et religieux et de plusieurs personnalités. La cérémonie s'est déroulée dans une ambiance de fête sous l'acclamation du public. Le Chef du gouvernement a été accueilli à partir du village de Kobagué par le gouverneur de la région de Tillabéri Djabiri Hassimiou entouré de ses proches collaborateurs. Le Festival du Gulmu se veut...
(APA 19/03/15)
APA-Niamey (Niger) - Moustapha Alassane, le père du cinéma nigérien et auteur du célèbre film ‘’Femmes, Voitures, Villas, Argent’’, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, à l’âge de 73 ans, des suites d’une longue maladie. Né en 1942 à N'Dounga, au Niger, Moustapha Alassane est l'un des pionniers du cinéma africain. Mécanicien à ses débuts, il a par la suite été initié au cinéma par Jean Rouch avant de se rendre au Canada où il fait connaissance avec le cinéma d'animation. Ce genre lui plaira particulièrement puisque vers la fin de sa carrière il s'installera à Tahoua, au centre du Niger où il ouvrit un studio dédié aux films d'animation. Moustapha Alassane a réalisé le premier film...
(Jeune Afrique 27/01/15)
 
00:00
Dix jours après de graves émeutes anti-chrétiennes consécutives à la publication de la caricature du prophète Mahomet en une du journal "Charlie Hebdo", plusieurs artistes nigériens ont réalisé un clip pour s'opposer aux violences communautaires. "Cette chanson est un hymne à la paix et à l'unité", explique le texte de présentation YouTube. On y entend plusieurs jeunes artistes qui disent avoir prêté leurs voix "pour dire plus jamais de violences inter-communautaires au Niger". Le Niger a été marqué par de très violentes manifestations contre la caricature de Mahomet en une de l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, qui ont dégénéré en émeutes anti-chrétiennes les 16 et 17 janvier à Zinder et Niamey. Au total, 10 personnes sont mortes, et 45 églises ont...
(Xinhua 08/12/14)
NIAMEY (Xinhua) -- La "parenté à plaisanterie", une importante manifestation culturelle de rire au Niger, est inscrite depuis le 28 novembre dernier au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. L'inscription du dossier du Niger sur la liste des "Pratiques et Expression de la Parenté à Plaisanterie" a été approuvée lors de la 9ème session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, tenue du 24 au 28 novembre dernier au siège de l'UNESCO à Paris. La communication en a été faite au cours du conseil des ministres vendredi à Niamey par le ministre nigérien en charge de la de la Culture, M. Ousmane Abdou. L'expression de la parenté à plaisanterie est une importante manifestation culturelle au Niger...
(Le Sahel 06/12/14)
Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane, a rencontré aujourd'hui, dans la salle de réunion du CSC, les représentants des organisations de la Société civile afin d'échanger avec eux sur les modalités d'accès aux médias publics, et de recueillir leurs observations et propositions en vue d'une éventuelle amélioration. Dans son mot introductif lors de cette rencontre qui s'est déroulée en présence des membres du Conseil Supérieur de la Communication, le président du CSC a indiqué que l'accès aux médias publics est un droit reconnu à chaque...
(Le Sahel 06/12/14)
Le ministre d'Etat à la Présidence de la République, président du comité inter ministériel chargé de l'organisation de la fête tournante du 18 Décembre, M. Albadé Abouba, était encore mercredi dernier à Dosso dans le cadre des visites périodiques des infrastructures devant abriter cette fête. Les autorités administratives de la région, sous la conduite du Gouverneur Abdoulaye Issa. Il s'agissait pour le ministre d'Etat, qui était accompagné dans ce déplacement du ministre de la Formation Professionnelle et Technique, M. Chaïbou Dan Inna, du ministre de la Santé Publique, M. Mano Aghali, et des cadres centraux du Ministère de l'Urbanisme, de se rendre compte de l'évolution des chantiers et d'apporter le tonus nécessaire pour leur finaliser afin que ces infrastructures soient...
(Le Point 02/12/14)
L'art, l'Afrique, la politique, le sida, les inégalités sociales... Tour d'horizon avec un des plus grands artistes contemporains africains. C'est probablement le peintre africain le plus connu dans le monde. Chéri Samba est né en 1956 au Congo et il vit et travaille toujours à Kinshasa. Ses peintures mettent en scène des faits de société souvent tabous : sexe, sida, inégalités sociales, corruption... Des thèmes qu'il aborde avec humour, pour attirer l'attention et faire réfléchir à des sujets sérieux.
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Xinhua 21/11/14)
Le programme de développement culturel de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) va démarrer en 2015 pour favoriser le développement d'un marché régional des biens et services culturels, a annoncé jeudi à Cotonou Mme Béatrice Kinga, experte de l'institution sous- régionale. D'un coût estimatif de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme de développement culturel de l'UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l'espace communautaire. Ce programme, qui sera mis en oeuvre pendant sept ans, vise non seulement à développer un marché régional unifié des biens et services culturels, promouvoir les métiers de la culture et la professionnalisation des acteurs et opérateurs culturels, mais aussi...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(Le Sahel 31/07/14)
Lors d’une célèbre « conférence de presse internationale » qu’il avait animée dans les années 1980 devant 200 journalistes des cinq continents, M. Félix Houphouët-Boigny, alors Président de la République de Côte d’Ivoire, avait répondu à ceux qui lui demandaient pourquoi il n’écrivait pas ses Mémoires : « Il y a deux grands hommes qui n’ont jamais rien écrit, pas un mot, et pourtant ils sont les plus lus au monde : Mohamed et Jésus. Vous me direz qu’ils ont fait écrire par leurs disciples mais vous êtes là, jeunes et vieux, disciples de mon action… ». L’ancien Président de la République du Niger, M. Mamadou Tandja, aurait pu faire siens ces propos de Houphouët-Boigny ; mais Salou Gobi vient...
(APA 18/07/14)
APA-Niamey (Niger) - La diva de la musique sénégalaise Coumba Gawlo en compagnie de cinq autres artistes nigériennes à savoir Safia du groupe Kaindan Gaskia, la rappeuse Zara Moussa dite ZM, Fatima Mariko, Habsou Garba et Fati du groupe Sogha ont lancé une chanson de sensibilisation sur la planification familiale. Financée par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) la production musicale a pour objectif de sensibiliser les populations africaines sur les avantages de la planification familiale, les violences faites aux femmes, les mariages précoces, la scolarisation de la jeune fille et la fréquentation des centres de santé. Toutes ces artistes ont remercié l'UNFPA pour le soutien et la confiance placés en elles pour conduire cette activité de...
(APA 19/04/14)
APA-Niamey (Niger) - C’est dans une ambiance festive que la vedette de la musique sénégalaise, Coumba Gawlo a animé vendredi sa soirée de gala au Palais des congrès de Niamey, en présence de la Première dame du Niger, Aissata Issoufou Mahamadou La soirée de Niamey est la première étape du programme annuel de sa tournée ‘'African Tour 2014''. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre de la sensibilisation sur les mariages précoces et forcés, la scolarisation de la jeune fille mais aussi sur l'intégration des peuples africains et la lutte contre la pauvreté. Après la série de discours, dont celui de la Première dame, du ministre de la Culture des Arts et des Loisirs, des partenaires qui accompagnent la Diva...

Pages

(RFI 17/10/17)
A quelques jours de la visite du Conseil de sécurité au Mali, du 19 au 23 octobre, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a présenté ses recommandations pour un soutien accru à la force antiterroriste du G5 Sahel. Il note le niveau de préparation très disparate des cinq pays du Sahel, le manque d’équipement et de financement et appelle les Etats membres à être « ambitieux ». Antonio Guterres se serait personnellement impliqué dans ce rapport, selon une source qui indique qu’il souhaitait que le langage soit volontairement très engagé. Le G5 Sahel est une opportunité à ne pas laisser passer, écrit-il. Et il prévient indirectement les Etats-Unis, réfractaires à apporter un appui financier : le coût de l’inaction...
(RFI 16/10/17)
L'armée tchadienne a-t-elle quitté le Niger où elle participe, aux côtés des forces nigériennes, à la lutte contre Boko Haram ? C'est ce que semblent dire les officiels nigériens. N'Djaména, de son côté, affirme le contraire et évoque juste un redéploiement de ses troupes qui sont engagées sur plusieurs fronts anti-jihadistes. Ndjamena a-t-il retiré ses troupes du Niger où elles combattent les éléments de Boko Haram dans le cadre de la force conjointe des pays riverains du Lac Tchad ? La réponse est « non ». Ce qui est sûr cependant, c’est que les éléments du contingent tchadien, basé dans la région de Diffa, au sud-est du Niger, ont bougé pour se positionner plus haut, dans le nord du Tchad...
(MondAfrique 13/10/17)
Après l’attaque terroriste contre une patrouille de soldats nigériens et américains dans l’ouest du Niger, le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès des communautés nomades isolées” notent les chercheurs Jean-Hervé Jézéquel et Hamza Cherbib dans un long entretien. “Ainsi, en juillet 2017, des représentants locaux de la communauté peul (un des groupes ethniques les plus représentés en Afrique de l’Ouest et qui...
(Jeune Afrique 12/10/17)
Issia, 25 ans et quatre petits frères à charge, rêve de propager la paix dans le monde. Il nous explique comment il gère son argent au quotidien et nous fait part de ses ambitions en tant qu'employé d'ONG dans son pays, le Niger. Issia vit et travaille activement dans les régions frontalières avec le Nigeria, notamment celle de Diffa, particulièrement touchée par les attaques du groupe terroriste nigérian Boko Haram. Ce jeune technicien supérieur en hydraulique est très sensible au contact humain et à la famille, des valeurs qui lui sont d’autant plus chères depuis que ses parents sont décédés, le laissant seul avec ses quatre jeunes frères, dont il doit s’occuper. Ces derniers ont 18, 15, 12 et 8...
(RFI 12/10/17)
Lundi, le président français, Emmanuel Macron, a annoncé l’intention des autorités d’envoyer des missions d’identifications de demandeurs d’asile au Tchad et au Niger pour permettre d’ici deux ans à 3 000 réfugiés de rejoindre la France. Une nouvelle politique de relocalisation dont les contreparties pour les pays tiers ne sont pas encore connues. La France s’est engagée lundi à offrir 3 000 places aux réfugiés du Niger et du Tchad. Une nouvelle politique de réinstallation qui est amenée à se développer en Europe, selon le chercheur Yves Pascouau : « La logique qui aujourd’hui est en train de se développer est celle de considérer qu’il importe désormais que les pays tiers prennent une part beaucoup plus importante dans la gestion...
(La Tribune 11/10/17)
Conjoncture oblige et pressé par ses partenaires financiers, le gouvernement nigérien s’est engagé dans une véritable opération de ressources internes. Des mesures annoncées pour le prochain exercice budgétaire vont se traduire par l’augmentation de certains tarifs et l’instauration de nouvelles taxes afin de rehausser les recettes fiscales. De quoi susciter l’inquiétude chez les consommateurs dont le pouvoir d’achat sera fortement impacté et qui s’attendent également à ce que l’Etat y contribue en réduisant son train de vie et en améliorant la gouvernance publique. De quoi exacerber les risques de tensions sociales dont les germes mûrissent depuis quelques temps. Décryptage. Les Nigériens avaient inventé depuis quelque temps un concept, «Tayi Tawri» (les temps sont durs en langue haoussa) pour ironiser sur...
(RFI 11/10/17)
Le groupe nucléaire français Areva a annoncé lundi 9 octobre que quelques centaines de salariés dans ses filiales du Niger seront licenciés à partir de l’année prochaine. Une mesure destinée à réduire les coûts, selon un communiqué de la Somaïr, l’une des deux filiales. Pour justifier sa décision, le groupe explique que « les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l’uranium très bas », selon Areva, la prise de cette décision, « est une question de survie pour la Somaïr ». Le marché de l'atome n’a pas encore réussi à se relever depuis la catastrophe de Fukushima au Japon il y a six ans. Le cours de la livre de concentré d’uranium est passé de 24...
(RFI 11/10/17)
La France a confirmé qu'elle allait lancer dans les prochaines semaines des missions d’identification des demandeurs d’asile au Tchad et au Niger. Le président français Emmanuel Macron en a fait l'annonce ce 9 octobre. Au total, 10 000 réfugiés seront ainsi acceptés lors des deux prochaines années, dont 3 000 en provenance du Tchad et du Niger. L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) sera chargé d’identifier ceux qui peuvent prétendre au droit d’asile au Niger et au Tchad. L’OFPRA travaillera à partir des listes établies par le Haut-commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR). Le HCR fonctionnera donc main dans la main avec la France, comme l’a précisé le 9 octobre le président français Emmanuel Macron. «...
(RFI 11/10/17)
Le président français a annoncé son intention d’envoyer des missions d’identification de demandeurs d’asile au Niger et au Tchad. C’est l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui sera chargé d’identifier ceux qui pourront prétendre au droit d’asile. Pascal Brice, directeur général de l’Ofpra répond aux questions de Pierre Firtion. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171011-pascal-brice-directeur-ofrpa-reagit-...
(RFI 11/10/17)
A l’occasion de la « Journée internationale de la fille », instaurée par l'agence ONU Femmes il y a 6 ans, l’ONG One – cofondée par le chanteur Bono – publie un rapport alarmant sur l’accès à l’éducation des filles dans le monde. Intitulé « Accès des filles à l’éducation dans le monde : les mauvais élèves », cette étude établit le classement des pays où il fait le moins bon être écolière. Parmi les dix « mauvais élèves », neuf se situent en Afrique : la liste comprend le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Niger, le Tchad, le Mali, la Guinée, le Liberia, le Burkina Faso et l’Ethiopie. L’Afghanistan figure également dans le groupe. Au total, plus...
(RFI 06/10/17)
Après l'embuscade tendue à des forces spéciales nigériennes et des soldats américains à la frontière du Mali mercredi 4 octobre, le bilan est désormais de cinq soldats nigériens et trois américains tués. Deux soldats américains blessés ont été évacués en Allemagne. Pas de revendication à l'heure qu'il est mais les regards se tournent principalement vers un homme : Abou Walid al-Sahraoui, un Malien, dissident du mouvement Al-Mourabitoune. Abou Walid al-Sahraoui ne revendique que très rarement ses attaques. Ce n'est pas un communicant doté d'un réseau qui fait la promotion de ses faits d'armes...
(Le Monde 06/10/17)
Mali, Niger et Burkina Faso sont censés mener leur première opération militaire fin octobre, mais seul le contingent malien est opérationnel. Et l’argent manque encore. Des fils électriques désœuvrés s’échappent des murs en attendant d’être raccordés aux appareils de climatisation. Dans l’air chargé d’odeur de peinture fraîche, la voix grave de Jean-Yves Le Drian résonne dans le vide des salles. En visite au Niger, mardi 3 octobre, l’ex-ministre de la défense est venu évaluer l’état d’avancement des travaux de restauration de cet ancien centre d’instruction pour les blindés de l’armée nigérienne destiné à héberger l’état-major, pour la région Centre, de la « force conjointe G5 Sahel ». Pas besoin d’avoir été, comme l’actuel chef de la diplomatie française, ministre de...
(BBC 06/10/17)
Le président nigérien Mouhamadou Issoufou a rendu hommage jeudi aux soldats tués mercredi soir dans une embuscade à la frontière avec le Mali. "Notre pays vient une fois de plus de faire l'objet d'une attaque de groupes terroristes, attaque qui s'est soldée malheureusement par un nombre important de victimes", a-t-il déclaré en marge de l'ouverture du Forum des Premières dames de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) à Niamey. Des soldats américains et nigériens sont morts dans une embuscade dans le sud-ouest du Niger. M. Issoufou a fait observer "une minute de silence à la mémoire des soldats tombés sur le champ d'honneur" et "à la mémoire de toutes les victimes du terrorisme". Lire la suite sur:...
(RFI 06/10/17)
La mort de trois soldats américains tués dans une embuscade au Niger a révélé au grand jour la présence de forces armées américaines dans une région en proie à d'innombrables attaques jihadistes et qui bénéficie d'une forte coopération militaire avec les Occidentaux. C'est la première fois qu'une présence opérationnelle de soldats américains est reconnue dans la zone sahélo-saharienne. Les activités américaines y sont pourtant nombreuses depuis le début des années 2000 : l'initiative Pan Sahel Initiative (PSI) de lutte contre le terrorisme lancée en 2002, renommée en 2004 Trans-Sahara Counter Terrorism Initiative (TSCTI). Des programmes de formations, d'entraînement et d'équipement... Et, chaque année, le très conséquent et médiatisé exercice Flintock qui s'est d'ailleurs déroulé à plusieurs reprises au Niger. Voilà...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des recettes, en faisant notamment rentrer le secteur informel dans le système fiscal, ce sont des pistes évoquées par les ministres des Finances de la zone franc ce jeudi à Paris pour baisser le taux d’endettement. Quant à une éventuelle réforme...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité libre et illimitée entre les deux monnaies, qui donne droit aux pays de la zone, en cas d’épuisement de leurs réserves de change, à un découvert autorisé illimité sur leur compte en euros auprès du trésor français. « Si chaque...
(RFI 05/10/17)
Des assaillants en provenance du Mali voisin ont attaqué, mercredi 4 octobre, le village de Tongo Tongo dans la région Nord-Tillabery, au Niger. Des hommes du Bataillon Sécurité et Renseignement (BSR) nigérien ont organisé la poursuite mais sont tombés dans un guet-apens. Le bilan - non officiel - serait lourd : plusieurs soldats nigériens et américains ont été tués, d'autres sont portés disparus. Une opération de riposte est en cours. Le premier accrochage a d’abord eu lieu, mercredi 4 octobre, tout près du village nigérien de Tongo Tongo, non loin de la frontière malienne, au sud de Ménaka. Dans la poursuite engagée contre les assaillants en provenance du Mali voisin, les éléments des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs, des...
(Le Monde 05/10/17)
Mali, Niger et Burkina Faso sont censés mener leur première opération militaire fin octobre, mais seul le contingent malien est opérationnel. Et l’argent manque encore. Des fils électriques désœuvrés s’échappent des murs en attendant d’être raccordés aux appareils de climatisation. Dans l’air chargé d’odeur de peinture fraîche, la voix grave de Jean-Yves Le Drian résonne dans le vide des salles. En visite au Niger, mardi 3 octobre, l’ex-ministre de la défense est venu évaluer l’état d’avancement des travaux de restauration de cet ancien centre d’instruction pour les blindés de l’armée nigérienne destiné à héberger l’état-major, pour la région Centre, de la « force conjointe G5 Sahel ». Pas besoin d’avoir été, comme l’actuel chef de la diplomatie française, ministre de...
(La Tribune 05/10/17)
Les armées américaines et nigériennes viennent de subir des pertes respectives de 3 et 5 morts suite à une embuscade djihadiste au Sud-Ouest du Niger. Pour l’heure rien ne filtre sur l’identité des assaillants qui sont ciblés par une opération de ratissage mêlant des éléments nigériens, américains et français. L'état-major américain chargé des opérations en cours en Afrique, plus connu sous le nom d'Africom vient de confirmer la mort de 3 membres des forces spéciales de l'armée américaine, alors que 2 autres ont été blessés au Sud-Ouest du Niger. Selon les responsables américains, les soldats d'élite blessés ont été transférés vers la capitale et seraient hors de danger. Bérets Verts et BSR au premier rang Selon Africom, les victimes étaient...
(RFI 05/10/17)
Des soldats ont été tués, mercredi 4 octobre, dans une attaque «probablement terroriste» contre une patrouille américano-nigérienne dans le sud-ouest du Niger, près du Mali. Selon des informations de presse confirmées en partie par le commandement américain pour l’Afrique (Africom), trois soldats américains et plusieurs soldats nigériens ont été tués dans cette embuscade. Celle-ci s'est déroulée lorsque des éléments armés en provenance du Mali ont attaqué mercredi le village de Tongo Tongo, dans la région du nord deTillabéri. C'est la première fois que des soldats américains tombent dans cette région. Pour en parler, l'analyse de Jean-Hervé Jezequel, directeur adjoint du projet Afrique de l'Ouest à l'International Crisis Group. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171005-nouvelle-attaque-djihadiste-niger

Pages