Jeudi 22 Juin 2017

Niger

(Agence Ecofin 13/06/17)
(Agence Ecofin) - La conférence G20-Afrique a démarré, hier, lundi, à Berlin en Allemagne, avec pour ambition de définir les contours d’un nouveau cadre d’investissement en Afrique. Durant son intervention, le Président nigérien a fait une proposition allant dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant entre l’Europe et l’Afrique. Pour Mahamadou Issoufou, les besoins d’investissement de l’Afrique sont évalués à 600 milliards de dollars par an, jusqu’en 2030. Cela représente environ 1% du Pib des pays du G20 ou 1,5% de celui des pays du G7. Au vu de ces chiffres, le Président nigérien propose d’autres sources de financement pour faire face aux besoins de redressement du continent ; l’aide publique accordée à l’Afrique « étant seulement de 50 milliards $.»...
(AFP 13/06/17)
Passeur: le terme est commun au monde du foot comme à celui des migrants qui tentent de rallier la Libye et l'Europe en passant par Agadez: un des clubs de la ville du Nord nigérien accueille les plus talentueux au sein de son équipe. Ça tombe bien, Bachir Ama, président du Club Nassara Agadez est aussi celui des "ex-passeurs", association regroupant environ 400 personnes qui transportaient les migrants vers la Libye et qui ont officiellement dû cesser leur activité en raison de l'interdiction de ce trafic par le gouvernement nigérien, adoptée en 2015. "Ce que l'Europe a fait en Afrique (en voulant interdire l'immigration), c'est un crime contre l'humanité," assène le dirigeant. "C'est dans ça (le transport des migrants) que...
(Commod Africa 13/06/17)
Les stylistes Pathé’O -Burkinabè d'origine et Ivoirien d'adoption et Sidahmed Alphadi -Nigérien, créateurs de mode de renommée internationale, ont plaidé mercredi la cause du coton africain. Dans le cadre de ses 52è assemblées annuelles, la Banque africaine de développement (BAD) avait dédié une session au secteur africain du textile-habillement, session intitulée "Fashionomics". Le secteur représenterait un marché de $ 31 milliards en Afrique subsaharienne. C’est le deuxième secteur le plus important en terme d’emplois dans les pays en développement, après l’agriculture, selon la BAD. "L’Afrique produit du coton, mais ce coton ne reste pas chez nous", a déploré Pathé’O. "Nos pays producteurs exportent tout et il ne nous reste rien. Croire que l’industrie de la mode, ce sont les autres,...
(RFI 12/06/17)
Le Niger a annoncé, ce samedi 10 juin, avoir rappelé son ambassadeur à Doha, au Qatar. Une décision solidaire avec l’Arabie saoudite et ses alliés arabes mais aussi africains qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec l'émirat gazier. Ils accusent le Qatar de soutenir certains groupes islamistes radicaux, ainsi que l'Iran. C’est sur son compte Twitter que le ministre nigérien des Affaires étrangères, Ibrahim Yacouba, a annoncé la nouvelle : « Suite aux récentes évolutions diplomatiques dans la région du Golfe, le Niger décide de rappeler en consultation son ambassadeur au Qatar », a-t-il écrit. Toujours dans la même annonce, le gouvernement du Niger exprime sa solidarité à l’Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, à Bahreïn et à l’Egypte. Le...
(Apa 12/06/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La Bank Of Africa (BOA) Niger, filiale du groupe bancaire du même nom, procédera le 26 juin prochain à l’augmentation de son capital par incorporation de primes d’émission et l’émissions d’actions gratuites pour un montant de 3 milliards FCFA (environ 4,800 millions de dollars), a appris dimanche APA auprès de cet établissement bancaire basé à Niamey. Cette opération entrainera la création de 300.000 actions nouvelles d’une valeur nominale de 10.000 FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Ces valeurs mobilières seront attribuées gratuitement aux actionnaires à raison de trois actions nouvelles pour dix actions anciennes. La date de jouissance des actions nouvelles créées est fixée rétroactivement au premier janvier 2017. Au 31 décembre 2016, la BOA Niger...
(APA 12/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé les pays du Bassin du lac Tchad à «axer leurs efforts sur l’élimination des causes profondes qui, au -delà de la dimension militaire, ont contribué à l’émergence de la crise provoquée par Boko Haram». Dans son dernier rapport relatif à la situation en Afrique centrale, dont APA a obtenir copie, samedi, il met l’avènement de la secte islamiste sur le compte des «besoins politiques et socioéconomiques des personnes situées dans des zones marginalisées». Antonio Guterres appelle aussi à traiter, sans tarder et conformément aux normes internationales, la situation d’anciens membres de Boko Haram détenus, nationaux ou étrangers qui se sont rendus et se trouvent en détention. Selon...
(APA 12/06/17)
APA-Niamey (Niger) - Le MENA du Niger a été contraint au nul vierge (0-0) par le Swaziland, en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la CAN 2019 joué, samedi après-midi, au Stade Général Seyni Kountché de Niamey. L’équipe nigérienne, sans aucune inspiration, a laissé l’initiative du jeu aux Swazis qui se sont procurés les meilleures occasions du match par leur capitaine, Mxolisi (7-ème minute), puis par Sabelo Ndzinisa (13-ème) et Felix Badenhorst (29-ème). Malmenés dans tous les compartiments par une séduisante équipe du Swaziland, le MENA n’a eu sa première occasion de but qu’à la 42-ème minute sur une frappe de Mohamed Wonkoye. Ce match nul blanc est perçu par les supporters comme une défaite car leur...
(AFP 10/06/17)
Le Niger a décidé de rappeler son ambassadeur au Qatar "pour consultations" à la "suite des récentes évolutions diplomatiques dans la région du Golfe", a appris l'AFP samedi de source diplomatique nigérienne. "Suite aux récentes évolutions diplomatiques dans la région du Golfe, le gouvernement du Niger décide du rappel en consultation de son ambassadeur au Qatar", précise un tweet de Ibrahim Yacoubou, le ministre nigérien des Affaires étrangères. Cette décision intervient après un entretien jeudi, entre le président du Niger, Mahamadou Issoufou et l'ambassadeur d'Arabie saoudite au Niger, Turki Bin Naji Al Ali, selon la télévision nigérienne. A l'issue de l'entretien, le diplomate saoudien
(AFP 10/06/17)
La France cherchait vendredi à convaincre les Etats-Unis, très réservés sur sa requête selon laquelle l'ONU pourrait appuyer politiquement et financièrement une force militaire africaine anti-jihadistes dans le Sahel. Le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso, qui composent le G5 Sahel, ont accepté en mars de constituer une force de 5.000 hommes, chargée de cette mission. La France a présenté un premier projet de résolution mardi selon lequel cette force militaire pourrait "utiliser tous les moyens nécessaires" pour "combattre le terrorisme, le trafic de drogue et le trafic de personnes".
(APA 10/06/17)
APA-Niamey (Niger) - Le Niger a annoncé dans un communiqué publié ce vendredi le rappel de son ambassadeur au Qatar pour consultation et ce, eu égard à la situation qui prévaut dans la région. À travers ce communiqué du ministère des Affaire Étrangères, Niamey dit exprimer ainsi sa solidarité à l’Arabie Saoudite, aux Émirats Arabes Unis, au Bahreïn et à l’Égypte, des pays qui ont rompu leurs liens diplomatiques avec le Quatar accusé de ''soutenir des organisations terroristes''. Le Niger appelle les pays concernés à poursuivre le dialogue en vue d’un règlement rapide de cette crise.
(RFI 10/06/17)
Paris espérait pouvoir voter rapidement une résolution pour donner un soutien politique et juridique à l'envoi d'une force antijihadiste de 5000 hommes au Mali, dite du G5 Sahel. C'était sans compter l'opposition des Américains et des Britanniques qui reconnaissent l'importance de lutter contre le terrorisme au Sahel, mais refusent pour l'instant de mettre la main au portefeuille. Paris a proposé un nouveau texte vendredi 9 juin, qui précise les groupes terroristes visés par cette force et reconnus par l'ONU. Les négociations continuent en coulisse. La France espère toujours un vote en début de semaine prochaine. Pour une fois, les rapports de force sont inversés au Conseil de sécurité. Les Chinois, les Russes, les membres africains et européens soutiennent le texte...
(Afrique Actualité 09/06/17)
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de lancer l'alerte sur la circulation de faux vaccins contre la méningite au Niger, alors même qu'une épidémie est signalée dans certaines localités. « Il y a eu une pharmacie à Niamey qui a constaté dans ses lots, de vaccins contrefaits. Heureusement, cette pharmacie a réagi comme le recommande le règlement sanitaire international, » affirme le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara. La pharmacie a ainsi contacté « directement » la firme dont le vaccin porte la marque et cette dernière a confirmé que « ce vaccin-là, c'est du vaccin falsifié avec le nom du laboratoire, le numéro du lot, la date de péremption. » Une lettre a ainsi été...
(La Tribune 09/06/17)
C’est un homme « pétri d’expérience » qui a été porté mercredi 7 juin à la tête de la force armée conjointe du G5 Sahel pour éradiquer le terrorisme dans la région. Nommé au poste de chef d’état-major général des armées le 29 juin en 2016 pour remplacer le général Mahamane Touré parti à la retraite, le « nouvel homme fort du sahel », a acquis une réputation de meneur de troupes et de guerrier intrépide sur plusieurs fronts militaires au Mali, notamment au nord du pays. Sa nouvelle mission n’est pas une mince affaire. Né en 1967 à San, dans la région de Ségou au centre du Mali, Didier Dacko est un homme du sérail, en témoigne son ascension...
(AFP 09/06/17)
Quelque trois millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire "immédiate" dans huit Etats d'Afique de l'Ouest, ont alerté vendredi les ministres de l'Agriculture de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). "Les ministres se sont préoccupés de la situation difficile d'environ trois millions de personnes en insécurité alimentaire", indique un communiqué publié à l'issue d'une réunion jeudi à Niamey des huit ministres de l'Union. Ces victimes des pénuries vivrières "ont besoin d'assistance immédiate" pour "renforcer leur résilience" particulièrement durant "la période de soudure de juin à août", assure le communiqué lu vendredi sur la télévision nigérienne. La "soudure" est la période qui sépare la fin de la consommation de la récolte de l'année précédente des prochaines récoltes, soit une période...
(AFP 08/06/17)
Un militant nigérien de la société civile, Insar Abdourahmane, arrêté mi-mai à Agadez (nord), a été condamné jeudi à six mois de prison avec sursis pour "incitation à la violence", a indiqué son ONG. "C'est avec regret que nous apprenons la condamnation du camarade Insar à six mois de prison avec sursis", a annoncé sur les réseaux sociaux Abdoul-Moumouni Ousmane, le président du Cadre d'action pour la démocratie et les droits de l'homme (CADDRH), l'ONG où milite M. Abdourahmane. Insar Abdourahmane avait été arrêté le 14 mai par la police puis placé sous mandat de dépôt à Agadez, la grande ville au nord du Niger. Il devrait sortir de prison dans la journée, selon ses proches. L'activiste était poursuivi pour...
(AFP 08/06/17)
L'opposant et ex-député nigérien Amadou Djibo Ali a été libéré mardi, après avoir été condamné à trois mois de prison avec sursis pour "complot" visant à "renverser" le président Mahamadou Issoufou. "Notre camarade est sorti de prison hier soir et il a le moral très haut", a indiqué mercredi un militant de de son parti, Ali Maman. Il a été accueilli devant les portes de la prison par plusieurs dizaines de sympathisants, selon les images diffusées par des télévisions locales, puis escorté jusqu'à son domicile. "Il n'est pas question que la lutte s'arrête aujourd'hui. (Elle) ne fait que commencer, c'est juste le top départ", a déclaré M. Ali devant les militants. Il "a été condamné à trois mois avec sursis",...
(Jeune Afrique 08/06/17)
Alors que l'épidémie de méningite, qui a fait près de 180 victimes depuis le début de l'année, est désormais sous contrôle au Niger, l'OMS s'inquiète de la présence sur le marché de vaccins non authentifiés. Selon un rapport publié par l’ONU, le 17 mai dernier, au moins 180 personnes étaient décédées depuis le mois de janvier à la suite d’une épidémie de méningite au Niger. Au total, près de 3 000 cas suspects avaient été détectés. Les autorités sanitaires estiment que l’épidémie a désormais été endiguée, notamment grâce à une campagne de vaccination lancée à la mi-avril par le ministère de la Santé et ses partenaires. Mais, dans un communiqué publié le 2 juin, l’OMS a signalé la circulation d’un...
(Le Monde 08/06/17)
Les données recueillies par les camps de transit au Niger, qui veulent promouvoir des « alternatives à la migration », permettent de mieux cerner le profil des migrants. Après le verrouillage de la route migratoire des Balkans, les Européens veulent s’atteler au casse-tête de l’axe de la Méditerranée centrale. Parmi les propositions mises sur la table par la Commission européenne, des centres de « transit » chargés de retenir les migrants avant qu’ils n’entament la traversée vers l’Europe. Une solution qu’on retrouvait dans le programme d’Emmanuel Macron : « Nous développerons des actions et des projets dans les principaux pays de départ et de transit des migrants, de manière complémentaire et additionnelle à notre aide au développement, en appuyant également...
(Xinhua 08/06/17)
Le Nigeria a entamé des processus visant à promouvoir une passe appropriée pour la navigation et l'irrigation sur le Niger, a déclaré mardi Suleiman Adamu, ministre des Ressources en eau du pays. M. Adamu a révélé que le projet serait exécuté en partenariat avec le gouvernement hongrois pour trouver des moyens pour introduire une formation visant à protéger les rives et les plaines inondables. Il a noté que même si ce vaste projet d'infrastructure prendrait du temps, le ministère avait entamé des négociations avec les experts hongrois. Le projet mesurant 4.280 kilomètres avec un bassin qui s'étend sur 2,2 millions de kilomètres carrés, le fleuve Niger dont l'origine se trouve dans la région de Faranah, dans le sud-est de Conakry,...
(APA 08/06/17)
Le général de division de l’armée malienne Didier Dacko a été nommé,commandant de la force conjointe du G5 sahel, organisation regroupant le Burkina, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad, a appris APA de source officielle. A 50 ans, le général Dacko aura la lourde responsabilité de diriger la future force sous-régionale dédiée à la lutte contre le terrorisme et les trafics en tout genre au Mali et dans les 5 pays membres, surtout dans les localités les frontalières. Avant sa nomination le général Didier Dacko était chef d’état-major général des armées du Mali, poste qu’il occupait depuis juin 2016. Il a d’abord été chef d’état-major général adjoint. Le général Didier Dacko est connu pour être un homme...

Pages

(RFI 06/06/17)
Les pays du G5 Sahel veulent une armée sous-régionale capable de lutter efficacement contre le terrorisme et l'insécurité en général, spécialement dans la zone des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Les ministres des Affaires étrangères des pays du G5 Sahel se réunissent à Bamako ce lundi 5 juin pour une réunion, et les contours de cette force commune se précisent. L'effectif de cette force pourra aller jusqu'à 5 000 hommes avec un mandat d'un an renouvelable. Mais la véritable nouveauté c'est qu'elle sera dotée de deux composantes. Une militaire et une autre policière avec des effectifs chargés de lutter plus particulièrement contre le trafic de drogue, de biens, ou d'êtres humains. Une nouvelle manière...
(APA 06/06/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- Le Nigérien Haruna Mamadou a remporté, samedi, à Abidjan le concours sous régional de lecture du Coran, le livre Saint de l’Islam, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Le vainqueur de ce concours a été suivi dans le classement par l’Ivoirien Ahmed Diallo (2ème) et du Sénégalais Alhadji Sock (3ème) au terme de la 12ème édition de ce Concours organisée par la Ligue islamique des prédicateurs en Côte d’Ivoire (LIPCI). Les lauréats obtiennent respectivement comme récompenses, 250 000 frs CFA (1er et 2ème), 200 000 frs CFA (3ème) et 150 000 frs CFA pour les autres candidats en plus de nombreux lots. Sur l’importance de ce concours, le Président la LIPCI, Aboubacar Sidick...
(The Associated Press 03/06/17)
NIAMEY, Niger — Au moins 44 migrants qui tentaient de rejoindre la Libye, dont des bébés, sont morts de soif quand leur véhicule est tombé en panne dans le désert du Sahara, selon des responsables nigériens. Le préfet de la ville de Dirkou, Bachir Manzo, a dit jeudi qu’on compte trois bébés, deux enfants et 17 femmes parmi les victimes. La plupart étaient originaires du Ghana. Six personnes ont survécu. Les migrants originaires d’Afrique de l’Ouest qui essaient de rejoindre l’Europe traversent souvent le Niger. Par ailleurs, un représentant local de la Croix-Rouge a dit jeudi que 40 personnes, dont six soldats, ont été tuées quand des militants présumés ont attaqué le village d’Abala, le long de la frontière entre...
(AFP 02/06/17)
Au moins 44 migrants, parmi lesquels des bébés, ont été retrouvés morts en plein désert dans la région d'Agadez, dans le nord du Niger, sur leur route vers la Libye voisine et probablement l'Europe, ont annoncé jeudi à l'AFP des sources locale et humanitaire. Six survivants ont donné l'alerte sur le sort funeste de leurs 44 compagnons de voyage. "Le nombre de migrants morts dans le désert pour l'instant est de 44", a déclaré à l'AFP le maire d'Agadez, Rhissa Feltou, sans préciser les circonstances du drame. La Croix-Rouge, dont une équipe est sur le terrain pour "récolter des informations précises", a aussi fait état d'"au moins 44 migrants morts".
(AFP 02/06/17)
Au moins six soldats nigériens et trois soldats maliens ont été tués mercredi dans des attaques distinctes imputées à des groupes jihadistes au Niger et au Mali, a-t-on appris jeudi de sources militaires et de sécurité. Par ailleurs, plusieurs soldats français de l'opération antijihadiste Barkhane ont été blessés, dont un grièvement, par des tirs de mortier jeudi sur le camp de la force de l'ONU à Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, déjà frappé en mai par une série d'attaques, dont l'une a coûté la vie à un Casque bleu. L'attaque au Niger, qui n'a pas été revendiquée...
(RFI 02/06/17)
Un nouveau drame de l'immigration. Au moins 44 migrants, parmi lesquels des bébés ont été retrouvés morts en plein désert dans la région d'Agadez, au nord du Niger. Ils tentaient de se rendre en Libye. Mais leur voiture est tombée en panne. C'est ce qu'ont raconté les six survivants ghanéens et nigérians, qui ont été récupérés par un transporteur et acheminés avant-hier au centre de transit de Dirkou. Ils sont maintenant pris en charge par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). La région d'Agadez représente une plaque tournante du trafic d'êtres humains voulant gagner l'Europe et, pour pour lutter contre les trafiquants, Niamey a voté en 2015...
(RFI 02/06/17)
Six gardes nationaux et deux gendarmes ont trouvé la mort lors de l'attaque de leur position dans la localité d'Abala, à 230 km au nord de Niamey, non loin de la frontière malienne. L’attaque a eu lieu au crépuscule, à l’heure de la rupture du jeûne du ramadan. L’état d’urgence décrété dans la zone n’a pas pu dissuader les assaillants lourdement armés de 11 pick-up dont deux munis de mitrailleuses 14,5 mm, arrivés depuis la frontière malienne pour attaquer Abala avant de repartir à la faveur de la nuit tombée. Pour tromper la vigilance des soldats nigériens, des véhicules aux couleurs de l’armée nationale pris lors de précédentes attaques ouvraient la marche de leur convoi. L’effet de surprise a bien...
(BBC 02/06/17)
Six membres présumés du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) accusés d'avoir pris part mercredi à une attaque des positions militaires à Abala, dans la région de Tillabéry, ont été arrêtés. C'est une opération de ratissage menée par l'armée nigérienne qui a permis de les appréhender. L'attaque a fait six morts du côté des forces de l'ordre, trois Maliens et trois Nigériens. Depuis quelques mois, les positions militaires proches du Mali et du Burkina Faso, sont la cible d'attaques de terroristes venus souvent du Nord-Mali.
(APA 02/06/17)
APA-Niamey (Niger) - Quelque 44 migrants, dont trois bébés, deux enfants et dix-sept femmes, ont été retrouvés morts en plein désert nigérien, alors qu’ils tentaient de se rendre en Lybie. Ces derniers, essentiellement des Ghanéens et des Nigérians, seraient morts de soif après que le véhicule qui les transportait soit tombé en panne. L’information a été donnée par six survivants du groupe qui ont pu marcher à pied jusqu’à une oasis d’où ils ont été récupérés, mercredi, par un véhicule de transport qui les a acheminés vers un centre de transit de migrants situé à Dirkou, à 650 km au Nord-Est d’Agadez, dans le département de Bilma. Les rescapés sont actuellement pris en charge par l’Organisation internationale pour les migrations...
(Agence Ecofin 02/06/17)
(Agence Ecofin) - En Conseil des ministres, le 24 mai dernier, le gouvernement nigérien a adopté un projet de loi autorisant la ratification du Traité révisé de la conférence interafricaine de la prévoyance sociale (Cipres). Ce traité révisé se veut un instrument juridique visant à promouvoir la prévoyance sociale et soutenir des actions, en vue de son extension dans les Etats membres ; à instituer un contrôle permanent de la gestion des organismes de prévoyance sociale dans le but de rationaliser leur fonctionnement; à instituer un système d’appui-conseil et d’assistance aux organismes de prévoyance sociale ; à fixer des règles communes de gestion applicables aux organismes de prévoyance sociale. Le traité de la Cipres a été adopté, le 14 février...
(AFP 01/06/17)
Six soldats nigériens ont été tués mercredi soir lors d'une "attaque terroriste" contre la ville d'Abala à environ 200 km au nord de Niamey, près de la frontière malienne, a indiqué jeudi à l'AFP une source sécuritaire. "Il y a six morts dans cette attaque terroriste" dont quatre membres de la Garde nationale et deux gendarmes, a précisé cette source sécuritaire, arrivée jeudi matin sur le lieu de l'attaque. "Peu après 19H00 locales (18h00 GMT), des hommes lourdement armés venus à bord de quatorze voitures tout terrain" ont attaqué la position militaire dans cette zone théâtre de nombreuses attaques jihadistes...
(APA 01/06/17)
APA-Niamey (Niger) - Six éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) du Niger, notamment deux gendarmes et six gardes nationaux, ont trouvé la mort suite à une attaque menée par des individus non encore identifiés contre le camp de la gendarmerie et celui de la garde nationale de Abala, une localité située dans la région de Tillabéry, à quelque 250 km au nord-est de Niamey. Selon la radio Anfani, qui a annoncé l’attaque dans son édition de la mi-journée, ce 1er juin, l’assaut aurait débuté mercredi aux environs de 19h, juste un peu avant la rupture du jeûne, lorsque des assaillants à moto se sont mis à tirer sur le camp de la gendarmerie et sur celui de...
(BBC 01/06/17)
Quarante quatre corps de migrants ont été découverts dans le désert nigérien. Ils sont morts alors qu'ils tentaient de se rendre en Libye. Trois bébés, deux enfants mineurs et dix-sept femmes figurent parmi les victimes, essentiellement des Ghanéens et des Nigérians. Selon six survivants, les victimes sont mortes de soif après la panne de leur véhicule.
(Xinhua 01/06/17)
NIAMEY, (Xihnua) -- Au moins trois éléments de la Garde nationale nigérienne ont été tués dans une attaque terroriste menée dans la nuit de mercredi à jeudi à Abala dans la région de Tillabery (ouest), près de la frontière malienne, a-t-on appris de source sécuritaire à Niamey. Parmi les victimes se trouve le commandant de la brigade, précise-t-on de même source. Depuis quelques mois, les positions des Forces de défense et de sécurité (FDS) situées dans l'ouest du Niger, proche du Mali et du Burkina Faso, sont la cible d'attaques de terroristes venus souvent du Nord-Mali et qui ont fait plusieurs victimes dans leurs rangs. Ces attaques interviennent en dépit de l'état d'urgence décrété dans cette zone depuis le 3...
(AFP 29/05/17)
Deux policiers nigériens et un civil ont été tués samedi soir dans une attaque "probablement terroriste" contre un poste de police près de la frontière du Burkina Faso, a indiqué dimanche le ministère nigérien de l'Intérieur. "Le bilan provisoire de cette attaque se présente comme suit: trois morts dont deux policiers et un civil. Trois policiers ont été également blessés", précise le communiqué lu à la télévision publique par le capitaine Adily Toro, porte-parole de la police nigérienne. L'attaque menée par des hommes "armés" et "probablement des terroristes" a visé samedi "aux environs de 22H30 (21H30 GMT)", un poste de police de la région de Tillabéri, situé à 10 kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso, souligne le communiqué...
(AFP 26/05/17)
L'hépatite E a tué 30 personnes dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, proche du Nigeria, qui abrite quelque 300.000 déplacés et réfugiés qui ont fui les violences du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a annoncé vendredi l'ONU. "Au total, 664 cas déclarés suspectés et confirmés ont été notifiés au 23 mai. A la même date, 30 décès liés à la maladie ont été enregistrés", a relevé le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) à Niamey sur son site. Un précédent bilan établi le 19 avril faisait état de 25 morts et 86 cas déclarés. Les femmes représentent 60% des patients de cette maladie contagieuse qui touche la tranche d'âge des plus de 15...
(RFI 24/05/17)
L'opposant nigérien Amadou Djibo était ce mardi devant les juges du tribunal de grande instance de Niamey. Il est accusé d'avoir proposé aux militants de Hama Amadou du Moden Lumana Fa de renverser le pouvoir de Mahamadou Issoufou. Amadou Djibo, président du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR), a nié les faits. En dehors des exceptions soulevées par les avocats pour bloquer le jugement au fond de l’affaire, l’autre stratégie de la défense a consisté à attaquer les preuves ayant servi de base pour l’arrestation de leur client. Notamment une clé USB, contenant un élément audio en langue locale. « L’élément de preuve qui devait permettre d’appuyer la procédure a été tiré...
(RFI 23/05/17)
Ali Idrissa, le leader de la société civile nigérienne, a pu rentrer chez lui, ce lundi 22 mai, après une seconde audition par la police judiciaire. La police n'a cependant pas encore classé l'affaire le concernant. Ali Idrissa, qui fait partie de ceux qui ont porté plainte dans l'affaire de l'Uraniumgate, est soupçonné par les autorités « d'incitation à la révolte ». « Dans les heures qui suivent, dans les jours qui suivent, il aura la réponse appropriée par rapport à son comportement antidémocratique. Nous nous saisirons de tous les moyens pour la restauration de la démocratie dans notre pays ». Ce sont les propos de l’acteur de la société civile, Ali Idrissa, après l’interdiction par la mairie centrale de...
(AFP 21/05/17)
Ali Idrissa, figure de la société civile du Niger, a été remis en liberté après avoir été gardé plusieurs heures à la police, a affirmé l'intéressé à l'AFP. "Je viens d'être remis en liberté mais la police m'a demandé de revenir lundi pour la suite" car "il m'a été reproché le chef +d'incitation à la révolte+", a déclaré à l'AFP, Ali Idrissa, peu après avoir quitté les locaux de la police judiciaire de Niamey. M. Idrissa a été arrêté peu après l'interdiction d'une manifestation organisée par la Coalition de la société civile qui devait avoir lieu samedi. Un important dispositif policier avait été déployé place Toumo, dans le centre de la capitale nigérienne, où aurait dû se tenir le rassemblement...
(AFP 19/05/17)
Quarante migrants ouest-africains, abandonnés par leur passeur sur leur route pour l'Europe via la Libye, ont été secourus en début de semaine par l'armée en plein désert du nord du Niger, a indiqué vendredi une source sécuritaire à l'AFP. "Une quarantaine de migrants ouest-africains abandonnés par un passeur ont été secourus en début de cette semaine par une patrouille militaire dans le désert" vers la Libye, a déclaré cette source sécuritaire. Ces clandestins, dont des femmes, sont des ressortissants de la Gambie, du Nigeria, de la Guinée, du Sénégal et du Niger, et voulaient rejoindre la Libye puis tenter d'entrer en Europe, a expliqué la source. "Il (le passeur) nous a dit : +je vais aller chercher de l'eau+ et...

Pages

(Jeune Afrique 12/04/17)
Le Niger a finalement remporté son bras-de-fer avec le Sénégal dans la bataille pour la présidence de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). C'est l’ancien ministre des Finances nigérien Abdallah Boureima qui a été choisi, après une bataille de plusieurs mois. Le Niger n’a pas lâché et cela a payé : Abdallah Boureima, qui était jusque-là commissaire chargé de la fiscalité et des politiques, a été élu lundi 10 avril à l’unanimité président de la commission de l’UEMOA. L’ancien ministre des Finances nigérien, réputé homme de confiance du président Mahamadou Issoufou, succède ainsi à l’ancien Premier ministre sénégalais Cheik Hadjibou Soumaré, qui occupait le poste depuis 2001. Cela ne s’est pourtant pas déroulé sans anicroche. Depuis de...
(AFP 12/04/17)
L’économiste nigérien Abdallah Boureima a été désigné nouveau président de la Commission de l’UEMOA à l’occasion de la dernière conférence extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation sous régionale qui s’est tenue le 10 avril dernier à Abidjan. Cette nomination met ainsi fin au feuilleton diplomatique dont le Niger et le Sénégal ont été les principaux acteurs ces derniers mois pour le contrôle du poste. Sur fonds de concessions et de médiation, le nouveau président de la Commission de l’UEMOA, un proche du président nigérien Mahamadou Issoufou, va s’atteler à relever plusieurs défis auxquels sont confrontés les 8 pays membres de l’organisation au premier rang desquels les menaces sécuritaires, principal facteur à risques pour la dynamique d’intégration et...
(AFP 11/04/17)
Abdallah Boureima, ancien ministre nigérien de l'Economie et des Finances, a été élu à l'unanimité lundi président de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) lors d'un sommet extraordinaire lundi à Abidjan, selon la déclaration finale de la réunion. M. Boureima succède à l'ancien Premier ministre sénégalais, Cheikh Hadjibou Soumaré, qui occupait ce poste depuis 2011 et qui avait annoncé sa démission à la surprise générale fin septembre. "Réputé pour son sérieux et sa rigueur, Abdallah Boureima est un homme de confiance du président (nigérien) Mahamadou Issoufou", a déclaré à l'AFP Zarami Abba, un membre du parti du président Issoufou, le Parti nigérien pour la démocratie...
(Agence Ecofin 11/04/17)
(Agence Ecofin) - Publiée mardi sur le site internet du pétro-gazier britannique Savannah Petroleum, une nouvelle mise à jour effectuée sur Agadem confirme que la prochaine campagne de forages dans le bassin, sera centrée sur la zone qui couvre le contrat de partage de production (PSC) R3. Il s’agira notamment de trois prospects déjà ciblés et en cours de préparation pour accueillir les travaux qui commenceront avant la fin du premier semestre de l’année en cours. Selon le document, le PSC R3 repose sur un gisement intéressant, car étant adjacent à plusieurs zones ayant connu certaines des plus grandes découvertes dans le bassin, tant au nord qu’au sud. Savannnah Petroleum a ajouté que les points concernés présentent de nombreuses similitudes...
(Agence Ecofin 11/04/17)
À l’issue de la session extraordinaire de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) tenue ce lundi 10 avril à Abidjan en Côte d’Ivoire, le nigérien Abdallah Boureima, a été désigné Président de la Commission de ladite institution. Ancien ministre de l'économie et des finances du Niger, puis Commissaire chargé des politiques économiques et de la fiscalité de l'UEMOA, Abdallah Boureima remplace à ce poste, le Sénégalais Cheick Hadjibou Soumaré. Ceci pour un mandat de quatre (4) ans, c’est-à-dire jusqu’en 2021. Par ailleurs, outre le renouvellement de certaines instances, ce sommet extraordinaire a été l’occasion pour les chefs d’Etats de cet espace sous-régional de discuter de plusieurs sujets. Il s’agit notamment des...
(RFI 11/04/17)
A Abidjan, se tenait ce lundi 10 avril un conseil extraordinaire des 8 pays de l'UEMOA qui ont le franc CFA comme monnaie commune. La population globale de l'Uemoa avoisine les 90 millions d'habitants. La politique d'échange et de développement de cette union économique et monétaire est dictée par les président des Etats membres et la Commission, qui siège à Ouagadougou, en est le maître d'œuvre. Hier lundi, à Abidjan, les huit chefs d'Etat se sont mis d'accord pour trouver un successeur au président de la Commission sortant, Cheikh Hadjibou Soumaré. Le Nigérien Abdallah Boureima a été choisi. Les chefs d'Etat, lors de leur discours de clôture, ont marqué leur préoccupation commune contre le terrorisme dans la sous-région. Un terrorisme...
(Agence Ecofin 11/04/17)
(Agence Ecofin) - Dans le but de lancer la seconde phase du programme Kandadji, une mission conjointe du gouvernement et des partenaires techniques et financiers s’est déroulée du 03 au 07 avril dernier. Ce fut l’occasion pour les acteurs d’évaluer le processus de la phase I, et d’identifier les contraintes en vue d’améliorer la stratégie d’attaque de la nouvelle phase. C’est ainsi qu’il a été convenu entre les différents acteurs de revoir la coordination du processus d’octroi des autorisations, du décaissement et des avis émanant de l’ensemble des partenaires du programme. « Nous convenons de la grandeur du défi qu’est la mise en œuvre de la phase 2. Il faut l’exécuter avec un maximum de précaution pour en assurer la...
(AFP 10/04/17)
La croissance économique au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa - huit pays) devrait demeurer forte en 2017, à environ 7%, malgré la persistance des menaces sécuritaires et un contexte économique mondial morose, ont estimé lundi ses dirigeants à Abidjan. "Le taux de croissance dans l'Uemoa est estimé à 6,8% en 2016, contre 6,6 en 2015" a annoncé le ministre sénégalais de l'Economie et des Finances, Amadou Ba, président du conseil des ministres de l'Uemoa. "Un taux quatre fois supérieur à la moyenne de l'Afrique subsaharienne. Ce taux était de 1,6%", s'est félicité, de son côté, le président ivoirien Alassane...
(Le Monde 07/04/17)
Dans cette obscure affaire de vente d’uranium, le groupe français Areva dit avoir perdu 18 millions de dollars et l’Etat nigérien affirme en avoir gagné 800 000… Il y a là, réunis autour d’une transaction financière qui sème le doute, tous les éléments d’un thriller politico-financier. On y retrouve le géant français du nucléaire Areva, un nouveau gouvernement, sans le sou, d’une ancienne colonie française en Afrique, des intermédiaires russes et libanais avec des comptes bancaires dans les Emirats arabes unis et des centaines de millions de dollars...
(Xinhua 07/04/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé jeudi à Niamey à la pose de la première pierre de construction du 3ème Pont de Niamey sur le Fleuve Niger, dénommé "Pont Général Seyni Kountché", fruit de la coopération sino-nigérienne. La cérémonie s'est déroulée en présence de l'ambassadeur de Chine au Niger, M. Zhang Lijun, et de plusieurs hautes personnalités nigériennes ainsi que des représentants du corps diplomatique à Niamey. D'un coût de plus de 500 millions de yuans, cette infrastructure, le plus grand projet financé par la Chine au Niger, permettra de relier le quartier Goudel à celui de Lamordé, à la rive droite du fleuve, au sud-ouest de Niamey. Il aura une route à quatre voies et...
(Jeune Afrique 07/04/17)
Le patron d'Orange pour l'Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling, négociait depuis plusieurs mois pour l'ensemble des opérateurs télécoms. En déplacement à Niamey mercredi 5 avril, Bruno Mettling n’est pas revenu bredouille de sa longue journée de négociations avec le ministère des Télécoms et celui des Finances. Depuis septembre 2016, Orange et les autres opérateurs télécoms (Airtel et Moov/Maroc Télécom) ont entamé des discussions pour faire évoluer une fiscalité jugée confiscatoire et que Deloitte estimait dans un rapport récent à 42% du chiffre d’affaires du secteur.
(APA 07/04/17)
Les sociétés américaines Tetra Tech et Bio Therm vont construire deux centrales solaires d’une puissance cumulée de 34 MW à Pâ et Kodéni, à l’Ouest du Burkina Faso, a appris APA auprès du ministère de l’Energie. Lesdites sociétés ont signé un accord avec le Gouvernement burkinabé, dans le cadre des études de faisabilité pour la construction de ces deux centrales solaires. Cette étude de faisabilité va durer 8 mois et comprendra une évaluation technique et des évaluations complètes de l’impact environnemental et social des deux sites devant abriter les centrales solaires. Le projet est subventionné par l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA), une première pour l’institution dans le domaine des énergies renouvelables au Burkina Faso. L’ambition des...
(Afrique Actualité 05/04/17)
Une centaine d'hommes d'affaires tunisiens a fait le déplacement de la capitale nigérienne à l'occasion du forum économique nigéro-tunisien organisé par la Chambre de commerce et d'industrie du Niger (CCIN). Le forum vise à donner la dimension véritable du partenariat gagnant-gagnant que pourraient développer les pays du continent africain. Il constitue un cadre approprié d'échanges et de réflexions sur le partenariat et les affaires en vue de l'installation de nombreuses entreprises tunisiennes au Niger. Pour le président Moussa Sidi Mohamed, ce forum constitue une occasion de plus « pour magnifier et densifier les relations économiques entre le Niger et la Tunisie. » Pour le premier ministre tunisien Youssef Chaheb, le forum traduit la volonté des deux pays à favoriser les...
(Autre média 04/04/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a inauguré dimanche une nouvelle centrale électrique, dans une initiative qui illustre les efforts entrepris par le gouvernement de Niamey pour faciliter l’accès à l’électricité pour le plus grand nombre d’habitants. Fonctionnant au gazole, cette centrale électrique dernière génération pourra produire jusqu’à 100 mégawatts. Elle doit notamment permettre de réduire les délestages et coupures d’électricité accidentelles que subissent les nigériens. Avec l’inauguration de la nouvelle centrale thermique de Gorou Banda, le Niger veut accroître substantiellement le taux de satisfaction de la demande d’électricité. « C’est un pas important vers la couverture des besoins à l’énergie au-delà de Niamey, de l’ensemble du Niger », a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou. Le montage financier relatif à...
(AFP 03/04/17)
Le président du Niger, Mahamadou Issoufou a inauguré dimanche près de Niamey une centrale électrique diesel censée réduire les fréquentes coupures d'électricité dans la capitale, a annoncé la radio d'Etat. La nouvelle centrale produira, à partir de gazole, 80 mégawatts dans une première phase puis 100 mégawatts à terme, selon la Société nigérienne d'électricité (Nigelec, publique). "Nous avons là 80 mégawatts qui réduiront les coupures intempestives que connaissent les populations de Niamey et ses environs", s'est réjoui le président Issoufou peu après la cérémonie d'inauguration. Le Niger, Etat très pauvre, mais riche en uranium - combustible des réacteurs des centrales nucléaires...
(Agence Ecofin 03/04/17)
(Agence Ecofin) - A la veille de l’anniversaire de l’an I de son second mandat, le Président Mahamadou Issoufou a accordé, vendredi, une longue interview à la télévision nationale. L’occasion pour le numéro 1 nigérien de dresser son bilan économique parmi tant d’autres sujets abordés. Mahamadou Issoufou fait savoir d’entrée qu’il a su mobiliser pour son premier mandat 5 800 milliards de Fcfa pour mettre en oeuvre son Programme « Renaissance I » qui nécessitait 6 200 milliards de Fcfa, soit un taux d’exécution de 93%. Pour ce second mandat, dit-il, (démarré en 2016), la première année a servi à consolider les acquis de la période 2011 - 2015 face aux difficultés de l’heure : « Nous avons connu un...
(Afrique Actualité 03/04/17)
Après 4 ans d’attente, la première phase de la centrale thermique de Gorou Banda d’une capacité de 80 mégawatts a été inaugurée dimanche, à Niamey. C'est le président de la République, Issoufou Mahamadou qui a procédé à la coupure du ruban marquant le démarrage de l'infrastructure électrique qui vise la sécurisation de l'approvisionnement électrique de la ville de Niamey et des localités environnantes. D'une capacité de 80 Mégawatts, la centrale thermique diesel est construite sur un site d'une superficie de 80 hectares. Elle est située à une dizaine de kilomètres de la capitale, et réalisée sur financement de l'Etat du Niger avec le concours de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et de la Banque islamique de développement (BID)...
(Xinhua 03/04/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le président nigérien Mahamadou Issoufou a procédé dimanche à l'inauguration d'une centrale thermique à Gorou Banda, sur la rive droite du fleuve Niger, dans la banlieue de Niamey, construite par la société chinoise SINOHYDRO. D'une capacité de 100 mégawats, la centrale thermique diesel de Gorou Banda permet d'assurer la fourniture électrique dans la capitale et ses environs, améliorant ainsi les conditions de vie des populations nigériennes dans la zone du projet, en accroissant le taux de satisfaction de la demande d'électricité et d'atténuer les coupures intempestives de la fourniture de l'énergie électrique. Pour le président nigérien Mahamadou Issoufou, c'est un pas important vers la couverture des besoins en énergie, au-delà de Niamey, de l'ensemble du pays. Le...
(Agence Ecofin 03/04/17)
(Agence Ecofin) - Le Président Mahamadou Issoufou a inauguré ce dimanche la centrale électrique de Gorou Banda (département de Say au sud-ouest du Niger). D’un coût global estimé à 75 milliards de Fcfa (y compris la ligne de transfert de l’énergie), le site de Gorou Banda d’une superficie de 80 hectares devient le plus grand complexe électrique du Niger avec une capacité de 100 MW. Fonctionnant au diesel, la centrale thermique permettra de faire face aux problèmes de fourniture en énergie électrique auxquels sont confrontées les populations de la ville de Niamey et de ses environs surtout en période de fortes chaleurs, selon le Président nigérien. Les travaux ont démarré le 04 avril 2013 et ont été financés par l’Etat...
(APA 31/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Niger a collecté 19,385 milliards FCFA (environ 31,016 millions de dollars), à l’issue de la séance d’adjudication des bons du trésor sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), a-t-on appris ce jeudi, auprès de l’agence UMOA-Titres, basée à Dakar. L’Etat nigérien recherchait 30 milliards FCFA. Ce qui donne un taux de couverture du montant mis en adjudication de 67,95%. Selon l’agence UMOA-Titres, le montant global des soumissions s’est élevé à 20,385 milliards FCFA. Mais il a été délesté d’un milliard FCFA. Selon le type de titre, le montant des soumissions retenues diffère.

Pages

(RFI 18/01/16)
Le Nigeria et le Niger s’affrontent ce 18 janvier à Kigali, au premier tour du Championnat d’Afrique des nations au Rwanda (groupe C). Les deux pays voisins abordent ce Chan 2016 avec des objectifs différents. Explications. Niger et Nigeria : les deux pays sont aussi proches géographiquement qu’éloignés sur la carte du football africain. Mais le Championnat d’Afrique des nations (Chan 2016) est la compétition continentale qui rebat les cartes par excellence. D’autant que les Nigérians et les Nigériens, qui s’affrontent ce 18 janvier à Kigali, sont venus au Rwanda avec des ambitions totalement différentes. « Ce Chan est très important pour nous, explique Jean Susini, en charge de cette sélection nigérienne. On voudrait y réussir quelque chose. Jusqu’à présent,...
(APA 08/01/16)
APA-Niamey (Niger) - La 37-ème édition du Sabre national débute ce vendredi à Dosso (135 km de Niamey) où 10 jours durant 80 lutteurs venant des huit régions du pays vont s’affronter pour le titre de champion. Issaka Issaka, lutteur de Dosso, avait remporté en 2015 le Sabre en battant en finale Sabo Abloulaye de Niamey. À raison de huit combattants par région et à une cadence de 40 combats par jour, soit plus de 300 combats au total, la compétition est comme d'habitude retransmise en direct par la télévision nationale. En 37 éditions du Sabre National, précédemment championnat national de lutte traditionnelle, c'est la 6-ème fois que Dosso accueille cette compétition. Dosso, à la faveur de la fête tournante...
(APA 17/11/15)
Le public de la capitale camerounaise, Yaoundé, ne semblait pas particulièrement emballé par l’enjeu de la rencontre de la sélection de football, le même jour à domicile contre le Niger, comptant pour le tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde «Russie 2018», a constaté APA sur place. Contrairement à des rendez-vous similaires antérieurs, aucune mobilisation particulière de fans des «Lions indomptables» n'est perceptible à travers la ville. «Non seulement le Cameroun a largement malmené le Niger à l'aller à domicile, mais en plus le climat sécuritaire marqué par la lutte contre la secte islamiste Boko Haram à l'Extrême-Nord, ne plaident pas pour une mobilisation particulière», résume Patrick Boum, tenancier d'un débit de boisson fort fréquenté au Carrefour Obili,...
(RFI 13/11/15)
L’équipe du Cameroun s’est largement imposée 3-0 au Niger, en deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, ce 13 novembre 2015 à Niamey. Les Camerounais n’auront donc qu’à gérer leur avance, le 17 novembre à Yaoundé. Les Lions indomptables n’ont plus de président de fédération, ni de sélectionneur titulaire. Mais ça ne les a pas perturbés, ce 13 novembre 2015 à Niamey, en deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. L’équipe du Cameroun s’est en effet imposée 3-0 au Niger. Elle a scellé le sort de ce match en fin de première période.
(RFI 14/10/15)
Madagascar-Sénégal, Burundi-RDC, Niger-Cameroun et Mauritanie-Tunisie seront quelques unes des vingt rencontres du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football, en novembre. Burundais, Comoriens, Malgaches, Mauritaniens, Nigériens et Tchadiens ont franchi le 1er tour, ce 13 octobre 2015, contrairement aux Centrafricains. Les équipes du Burundi, des Comores, de Madagascar, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad peuvent encore rêver à une première participation historique en phase finale de la Coupe du monde de football. Ces six sélections se sont en effet qualifiées pour le deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018, qui aura lieu entre le 9 et le 17 novembre 2015.
(Afrik.com 13/10/15)
Le premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 s’achève ce mardi. Virtuellement qualifiés au coup d’envoi, le Niger, le Tchad et la Mauritanie partent en ballottage favorable. Tout le contraire de la Centrafrique qui a un handicap de trois buts à remonter contre Madagascar. De leur côté, les Comores peuvent quant à elles encore croire à une qualification. Suite et fin du premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 ce mardi. Après les qualifications de la Tanzanie, de l’Ethiopie et du Kenya dimanche, dix places sont encore à prendre pour le second tour où les qualifiés affronteront les 27 nations africaines les mieux placées au classement FIFA. Plusieurs billets semblent avoir déjà trouvé preneurs, notamment pour le Swaziland,...
(Burkina24 12/08/15)
Les Étalons du Burkina affrontent le Mena du Niger le dimanche 30 août 2015 en match international amical. Cette rencontre entre dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. Les Étalons affrontent au début du mois de septembre l’équipe nationale du Botswana tandis que le Niger sera face au Burundi. Ce sera une occasion pour le sélectionneur des Étalons Gernot Rohr de retrouver le Mena, aujourd’hui dirigé par l’Ivoirien François Zahoui, qu’il a entraîné avant le Burkina Faso.
(Africa Top sports 21/07/15)
Moussa Maazou est de retour en sélection seulement trois mois après l’avoir quitté. Le capitaine du Mena sort de sa retraite et décide de retrouver l’équipe nationale du Niger qu’il a quitté début avril dernier après avoir dénoncé les problèmes récurrents à la Fédération Nigérienne de Football. « Le peuple me réclame et je suis sensible à ça », a reconnu Moussa Maazou au micro de nos confrères de la BBC Afrique, estimant avoir revu sa position après la rencontre qui a opposé le Niger à la Namibie dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2017. L’actuel attaquant du club chinois de Changchun Yatai dit avoir également été attentif aux sollicitations de François Zahoui, le...
(BBC 13/07/15)
Moussa Maazou revient sur la décision prise en avril dernier et sort de sa retraite internationale. Il compte retrouver le maillot du Niger dès le prochain match. Capitaine du Mena, l'attaquant de 26 ans avait annoncé qu'il ne jouerait plus pour la sélection : "il n'y a pas d'amélioration au niveau de l'organisation", s'était-il emporté. Maâzou dit avoir revu sa position ces dernières semaines, notamment après ce qu'il a vu et entendu autour de la dernière rencontre du Niger, en juin, contre la Namibie pour la 1e journée des éliminatoires de la CAN 2017. "Le peuple me réclame et je suis sensible à ça", a-t-il reconnu au micro de BBC Afrique.
(APA 15/06/15)
Le Niger a battu la Namibie sur le score de 1 but à 0 pour son premier match entrant dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017 disputé dimanche dans un stade Général Seyni Kountché de Niamey archicomble. Le seul but du match a été marqué par l’attaquant Souleymane Sako à la 35ème minute, suite à un pénalty, Le Niger évolue dans la poule K qui comprend, outre la Namibie, le Sénégal et le Burundi. Le prochain match opposera le Niger au Burundi, en septembre prochain pour la deuxième journée des éliminatoires. Le Burundi a été battu 3 buts à 1 par le Sénégal samedi à Dakar
(Infos Gabon 10/06/15)
L’équipe nationale de football du Gabon, les panthères qui était privée de ses joueurs vedettes que sont Pierre Émeric Aubame Eyang et Mario Zemina laissés au repos, a été battue 2 buts à 1 par la courageuse sélection nigérienne des ‘’Ména’’. La rencontre amicale s’est déroulée le samedi 6 juin 2015 à Niamey au Niger. Les locaux auront ainsi fait la différence en premier mi temps en inscrivant deux buts, respectivement par Mahomed Wankoye et Modibo Issa, avant que Merlin Tandjigora ne réduise le score à 20 minutes de la fin du match. Un autre temps fort de la rencontre aura été l’expulsion du gardien Anthony Mfa Mezui qui avait déjà remplacé Didier Owono Ebang dans le but. C’est donc...
(APA 04/06/15)
APA Libreville (Gabon) - L’équipe nationale de football des Panthères du Gabon sera aux prises samedi prochain à Niamey avec celle du Mena national du Niger en match international amical comptant pour la préparation des deux équipes pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football prévue au Gabon en 2017. Les Panthères préparent leur match contre les éléphants de Côte d'Ivoire, le 14 juin à Libreville, comptant pour la première journée éliminatoire du groupe I (Gabon, Cà´te d'Ivoire, Sierra Léone et Soudan) de la CAN 2017 La sélection nigérienne, qui va évoluer dans le groupe L, avec le Sénégal, le Burundi et la Namibien n'entrera en compétition que lors de la 2ème journée des éliminatoires, contre le Burundi,...
(AFP 15/05/15)
L'Ivoirien François Zahoui a été nommé nouveau sélectionneur de l'équipe de football du Niger, avec pour mission de la qualifier pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN), a-t-on appris vendredi auprès de la Fédération nigérienne (Fénifoot). "C'est un long processus qui a conduit à la désignation de Zahoui comme sélectionneur du Mena (la sélection nigérienne, ndlr)", a affirmé à l'AFP un responsable de la Fénifoot, confirmant une information parue dans la presse. "Sa mission est de qualifier le Niger pour la prochaine CAN en 2017", a-t-il poursuivi. Ancien international ivoirien, François Zahoui (52 ans) avait entraîné les "Eléphants", atteignant la finale de la CAN-2012. Il a récemment été limogé de son poste d'entraîneur de l'AS Kaloum, après l'élimination du...
(Star Africa 13/05/15)
Limogé il y a quelques jours de son poste d’entraineur de l’AS Kaloum, François Zahoui a été nommé nouveau sélectionneur du Niger. L’élimination de la Ligue des Champions Orange 2014 par le Séwé Sport était la cause de la fin de l’aventure du technicien ivoirien avec le club guinéen. Sans coach depuis le départ de Gernot Rohr vers le Burkina Faso, Fédération nigérienne de football a finalement trouvé le successeur. Ce mardi, l’instance a officialisé l’engament de François Zahoui à la tête des Menas. François Zahoui avait entrainé l’Africa Sports National ainsi que la Côte d’Ivoire qu’il a emmené à la finale de la CAN 2012.
(RFI 13/05/15)
La Fédération nigérienne de football a confié son équipe nationale à François Zahoui. L’Ivoirien conduira le Mena durant les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 (groupe K, avec le Sénégal, la Namibie et le Burundi). La Fédération nigérienne (Fénifoot) a trouvé un sélectionneur pour son équipe nationale, à un mois du début des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2017. Il s’agit de l’Ivoirien François Zahoui, vice-champion d’Afrique avec son pays, en 2012. François Zahoui a été choisi parmi une liste de 24 prétendants, pour succéder à l’Allemand Gernot Rohr. Le ministère des Sports du Niger préférait un entraîneur local. La Fénifoot et le ministère ont donc trouvé un compromis en engageant un technicien africain et expérimenté
(Africa Top sports 23/04/15)
A moins de 2 mois de son premier match des éliminatoires de la CAN 2017, le Niger ne dispose toujours pas de sélectionneur. Une situation très mal vécue par les supporters du Mena. Mais selon nos informations, les choses devraient s’accélérer dans les prochains jours. Les dirigeants de la Fénifoot qui n’ont pourtant pas lancé de candidature seraient en contacts avec José Anigo, l’ancien entraineur de l’Olympique de Marseille. Ce dernier en Afrique depuis bientôt 9 mois est à la recherche d’un challenge à la tête d’une sélection du continent. Précédemment candidat au Sénégal et au Mali notamment, Anigo aurait les faveurs du Niger. Le technicien français propose au Niger de diriger l’équipe nationale A mais également celle des locaux...
(Afrik.com 13/04/15)
Clap de fin pour Moussa Maazou avec le Mena. A seulement 26 ans, l’attaquant et capitaine de la sélection nigérienne annonce se retraite internationale. Excédé par la gestion de l’équipe nationale faite par les instances locales, l’attaquant désormais sociétaire du Changchun Yatai, en Chine, jette l’éponge. "J’en ai parlé au président, il y a déjà plusieurs mois, pour lui indiquer que je voulais arrêter. Il m’a demandé de rester mais, là, je préfère dire stop. Il n’y a pas d’amélioration au niveau de l’organisation. La logistique est inexistante. Chaque joueur est livré à lui-même. Les problèmes s’accumulent", a déploré l’éphémère joueur de Bordeaux. Autre souci qui a conduit Maazou à tirer un trait sur la sélection, les critiques dont l’équipe...
(APA 23/03/15)
APA-Niamey (Niger) - Kadri Abdou dit Issaka-Issaka a remporté, dimanche à Agadez, la 36-ème édition du Tournoi de lutte traditionnelle en battant Sabo Abdoulaye de Niamey, au terme d’un combat éclair qui a duré moins d’une minute. En plus du Sabre national, Kadri Abdou empoche une enveloppe de dix millions de FCFA à laquelle s'ajoutent deux autres millions offerts par le Conseil de l'entente de même que plusieurs autres lots en nature. Pour sa part, son malheureux adversaire s'en sort avec cinq millions de FCFA plus 1 million alloué par le Conseil de l'entente. Ainsi, après 10 jours de compétition, Issaka-Issaka demeure le seul invaincu sur les 80 lutteurs engagés dans la course au Sabre à Agadez (1000 km au...
(Le Sahel 23/03/15)
Placée sous le thème « Paix et Solidarité à travers la lutte traditionnelle », la 36eme édition du Sabre National a pris fin hier dans l'après midi à l'Arène des Jeux de Lutte Traditionnelle Aboubacar Djibo d'Agadez sur une note de satisfaction générale au plan organisationnel. La grande finale qui a opposé Sabo Abdou de Niamey face à Kadri Abdou dit Issaka Issaka de Dosso s'est déroulée en présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, de plusieurs membres du gouvernement et autres importantes personnalités. Le nouveau roi des arènes est désormais connu. Il s'appelle Issaka Issaka. En effet, ce lutteur de Dosso a arraché par la force et la technique, le prestigieux Sabre national en terrassant tout...
(Africa Top sports 14/03/15)
La Mauritanie entame la préparation pour les éliminatoires de la CAN 2017. Les Mourabitounes affronteront en match amical le 26 mars prochain la Gambie puis le Niger le 31 mars à Nouakchott. Pour l’occasion, le sélectionneur de la Mauritanie, Corentin Martins, a dévoilé une sélection de 22 joueurs. Une liste à forte consonance locale avec une dizaine de joueurs évoluant hors du pays. Parmi ceux qui viennent de l’Europe, Adama Ba, Diallo Guidileye, etc. BRAHIM SOULEYMANE (ASC KSAR) MOHAMED SALEHDINE SALECK (FC TVZ) MOHD YAHYA MOHD ABDELLAHI (ASC TIDJIKJA) SAMBA OUSMANE (FCM AUBERVILLIERS) DIAW MOUSTAPHA (ASAC CONCORDE) SANGHARE ABOULAHY (FC VERSAILLES 78) OUMAR NDIAYE (FC MANTOIS) ABDOUL BA (RC LENS) ALI ABEID (LEVANTE) AHMEDOU AHMED (FC THREE BRIDGES)...

Pages

(Xinhua 23/04/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- La 10ème édition du Festival international de la Mode africaine (FIMA) se tiendra du 25 au 29 novembre 2015 à Niamey, rapporte mercredi l'agence nigérienne ANP en citant le promoteur du festival, le Nigérien Seidnaly Sidhamed Alphadi. Le festival, ayant pour thème "l'éducation et industrie pour une Afrique de métissage et de la paix", sera placée sous le haut patronage du Premier ministre nigérien Brigi Rafini. Les travaux de construction de l'Ecole Supérieure de Mode et des Arts (ESMA) seront lancés en marge de la fête. Il s'agira d'un centre de référence en matière de formation, d'expertise dans le domaine de la mode et des métiers affiliés, à savoir la bijouterie, la maroquinerie textile, la création et...
(RFI 21/04/15)
Privilège réservé jusqu’il y a peu aux seules superstars des musiques africaines, les musiciens de Tal National remplissent des stades entiers au Niger, leur pays. Un succès qui ne leur épargne pas le courroux de certains religieux irrités par les paroles de leurs chansons. Rencontre à distance avec Hamadal Issoufou Moumime, le leader de cette formation à l’occasion de la sortie de Zoy Zoy, son quatrième album. Il est 9h du matin à New York City et déjà 15 h à Marseille, quand Hamadal Issoufou Moumime décroche le téléphone. Arrivé depuis peu aux États-Unis pour une tournée "coast to coast" de 28 dates, le leader de la formation nigérienne ne semble pas incommodé par l’heure matinale de l’interview. "C’est un...
(Le Sahel 30/03/15)
Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a présidé, samedi dernier, dans la Commune rurale de Makalondi, région de Tillabéri, la cérémonie du lancement de la 1ère édition du Festival du Gulmu. C'était en présence du ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs M. Ousmane Abdou, des députés nationaux, des membres du gouvernement, du gouverneur de la région de Tillabéri, des chefs coutumiers et religieux et de plusieurs personnalités. La cérémonie s'est déroulée dans une ambiance de fête sous l'acclamation du public. Le Chef du gouvernement a été accueilli à partir du village de Kobagué par le gouverneur de la région de Tillabéri Djabiri Hassimiou entouré de ses proches collaborateurs. Le Festival du Gulmu se veut...
(APA 19/03/15)
APA-Niamey (Niger) - Moustapha Alassane, le père du cinéma nigérien et auteur du célèbre film ‘’Femmes, Voitures, Villas, Argent’’, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, à l’âge de 73 ans, des suites d’une longue maladie. Né en 1942 à N'Dounga, au Niger, Moustapha Alassane est l'un des pionniers du cinéma africain. Mécanicien à ses débuts, il a par la suite été initié au cinéma par Jean Rouch avant de se rendre au Canada où il fait connaissance avec le cinéma d'animation. Ce genre lui plaira particulièrement puisque vers la fin de sa carrière il s'installera à Tahoua, au centre du Niger où il ouvrit un studio dédié aux films d'animation. Moustapha Alassane a réalisé le premier film...
(Jeune Afrique 27/01/15)
 
00:00
Dix jours après de graves émeutes anti-chrétiennes consécutives à la publication de la caricature du prophète Mahomet en une du journal "Charlie Hebdo", plusieurs artistes nigériens ont réalisé un clip pour s'opposer aux violences communautaires. "Cette chanson est un hymne à la paix et à l'unité", explique le texte de présentation YouTube. On y entend plusieurs jeunes artistes qui disent avoir prêté leurs voix "pour dire plus jamais de violences inter-communautaires au Niger". Le Niger a été marqué par de très violentes manifestations contre la caricature de Mahomet en une de l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, qui ont dégénéré en émeutes anti-chrétiennes les 16 et 17 janvier à Zinder et Niamey. Au total, 10 personnes sont mortes, et 45 églises ont...
(Xinhua 08/12/14)
NIAMEY (Xinhua) -- La "parenté à plaisanterie", une importante manifestation culturelle de rire au Niger, est inscrite depuis le 28 novembre dernier au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. L'inscription du dossier du Niger sur la liste des "Pratiques et Expression de la Parenté à Plaisanterie" a été approuvée lors de la 9ème session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, tenue du 24 au 28 novembre dernier au siège de l'UNESCO à Paris. La communication en a été faite au cours du conseil des ministres vendredi à Niamey par le ministre nigérien en charge de la de la Culture, M. Ousmane Abdou. L'expression de la parenté à plaisanterie est une importante manifestation culturelle au Niger...
(Le Sahel 06/12/14)
Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane, a rencontré aujourd'hui, dans la salle de réunion du CSC, les représentants des organisations de la Société civile afin d'échanger avec eux sur les modalités d'accès aux médias publics, et de recueillir leurs observations et propositions en vue d'une éventuelle amélioration. Dans son mot introductif lors de cette rencontre qui s'est déroulée en présence des membres du Conseil Supérieur de la Communication, le président du CSC a indiqué que l'accès aux médias publics est un droit reconnu à chaque...
(Le Sahel 06/12/14)
Le ministre d'Etat à la Présidence de la République, président du comité inter ministériel chargé de l'organisation de la fête tournante du 18 Décembre, M. Albadé Abouba, était encore mercredi dernier à Dosso dans le cadre des visites périodiques des infrastructures devant abriter cette fête. Les autorités administratives de la région, sous la conduite du Gouverneur Abdoulaye Issa. Il s'agissait pour le ministre d'Etat, qui était accompagné dans ce déplacement du ministre de la Formation Professionnelle et Technique, M. Chaïbou Dan Inna, du ministre de la Santé Publique, M. Mano Aghali, et des cadres centraux du Ministère de l'Urbanisme, de se rendre compte de l'évolution des chantiers et d'apporter le tonus nécessaire pour leur finaliser afin que ces infrastructures soient...
(Le Point 02/12/14)
L'art, l'Afrique, la politique, le sida, les inégalités sociales... Tour d'horizon avec un des plus grands artistes contemporains africains. C'est probablement le peintre africain le plus connu dans le monde. Chéri Samba est né en 1956 au Congo et il vit et travaille toujours à Kinshasa. Ses peintures mettent en scène des faits de société souvent tabous : sexe, sida, inégalités sociales, corruption... Des thèmes qu'il aborde avec humour, pour attirer l'attention et faire réfléchir à des sujets sérieux.
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Xinhua 21/11/14)
Le programme de développement culturel de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) va démarrer en 2015 pour favoriser le développement d'un marché régional des biens et services culturels, a annoncé jeudi à Cotonou Mme Béatrice Kinga, experte de l'institution sous- régionale. D'un coût estimatif de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme de développement culturel de l'UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l'espace communautaire. Ce programme, qui sera mis en oeuvre pendant sept ans, vise non seulement à développer un marché régional unifié des biens et services culturels, promouvoir les métiers de la culture et la professionnalisation des acteurs et opérateurs culturels, mais aussi...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(Le Sahel 31/07/14)
Lors d’une célèbre « conférence de presse internationale » qu’il avait animée dans les années 1980 devant 200 journalistes des cinq continents, M. Félix Houphouët-Boigny, alors Président de la République de Côte d’Ivoire, avait répondu à ceux qui lui demandaient pourquoi il n’écrivait pas ses Mémoires : « Il y a deux grands hommes qui n’ont jamais rien écrit, pas un mot, et pourtant ils sont les plus lus au monde : Mohamed et Jésus. Vous me direz qu’ils ont fait écrire par leurs disciples mais vous êtes là, jeunes et vieux, disciples de mon action… ». L’ancien Président de la République du Niger, M. Mamadou Tandja, aurait pu faire siens ces propos de Houphouët-Boigny ; mais Salou Gobi vient...
(APA 18/07/14)
APA-Niamey (Niger) - La diva de la musique sénégalaise Coumba Gawlo en compagnie de cinq autres artistes nigériennes à savoir Safia du groupe Kaindan Gaskia, la rappeuse Zara Moussa dite ZM, Fatima Mariko, Habsou Garba et Fati du groupe Sogha ont lancé une chanson de sensibilisation sur la planification familiale. Financée par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) la production musicale a pour objectif de sensibiliser les populations africaines sur les avantages de la planification familiale, les violences faites aux femmes, les mariages précoces, la scolarisation de la jeune fille et la fréquentation des centres de santé. Toutes ces artistes ont remercié l'UNFPA pour le soutien et la confiance placés en elles pour conduire cette activité de...
(APA 19/04/14)
APA-Niamey (Niger) - C’est dans une ambiance festive que la vedette de la musique sénégalaise, Coumba Gawlo a animé vendredi sa soirée de gala au Palais des congrès de Niamey, en présence de la Première dame du Niger, Aissata Issoufou Mahamadou La soirée de Niamey est la première étape du programme annuel de sa tournée ‘'African Tour 2014''. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre de la sensibilisation sur les mariages précoces et forcés, la scolarisation de la jeune fille mais aussi sur l'intégration des peuples africains et la lutte contre la pauvreté. Après la série de discours, dont celui de la Première dame, du ministre de la Culture des Arts et des Loisirs, des partenaires qui accompagnent la Diva...
(APA 18/04/14)
APA-Niamey (Niger) - La deuxième édition de la Foire du livre de Niamey a ouvert ses portes jeudi après midi au Palais du 29 juillet. Organisée par le ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs en collaboration avec l'Ambassade des Etats Unis au Niger, cette deuxième édition de la fête du livre enregistre la participation des éditeurs venus du Burkina Faso, du Mali, du Bénin et de la France. Le ministre nigérien de la Culture des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a présidé les cérémonies de lancement en présence des Chargés d'affaires des ambassades de France et des Etats Unis. La création de la Foire du livre par les autorités nigérienne vise à amener les jeunes...
(APA 18/04/14)
APA-Niamey (Niger) - Onze jeunes nigériens - sept filles et quatre garçons- tous chorégraphes âgés de 11 à 13 ans, participeront du 18 au 23 avril au Festival international des enfants du monde, en Turquie. C'est la troisième participation des enfants nigériens à ce festival appelé également fête annuelle de la souveraineté. Membres du groupe "Soukabé junior", ces enfants issus des établissements scolaires de Niamey, ont été reçus jeudi par l'ambassadeur de Turquie au Niger, Dr Hassan Ulusoy. Le Festival international des enfants du monde en Turquie a été crée en 1978 par la chaine de télévision turque TRT en commémoration de la création de la République de Turquie, le 23 avril 1923. Cette année, des enfants venus de 40...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...
(Xinhua 03/03/14)
NIAMEY (Xinhua) - Les festivités de la 1ère édition de la Foire des Industries culturelles du Niger (FICNI) ont été officiellement lancées samedi au Centre culturel Oumarou Ganda de Niamey, sous la présidence du ministre nigérien de la Culture, M. Ousmane Abdou, en présence de plusieurs personnalités et professionnels de la culture. Cette foire, selon ses initiateurs, se présente comme une opportunité privilégiée de rencontre et d'échanges entre professionnels, vendeurs et acheteurs, créant de la valeur ajoutée à l'économie nationale et contribuer à la réduction de la pauvreté des acteurs culturels notamment.
(Xinhua 27/02/14)
NIAMEY (Xinhua) - Les festivités de la première édition de la Foire des industries culturelles du Niger (FICNI) auront lieu du 28 février au 5 mars prochain au Centre culturel Oumarou Ganda de Niamey, apprend-on jeudi de source officielle à Niamey. Cette foire, selon le gouvernement nigérien, a pour objectif principal de contribuer à la promotion de l'entreprenariat culturel et à la structuration d'un marché national. Elle vise, entre autres, à informer et sensibiliser les créateurs culturels, les investisseurs privés, les autorités et le grand public sur les défis et les enjeux économiques du secteur de la culture, à permettre aux créateurs culturels de promouvoir et vendre leurs produits. La FICNI permet également de "faciliter la mise en réseau des...

Pages

(RFI 27/05/17)
L'opposant Amadou Djibo reste en prison, au Niger alors que la suite de son procès a été repoussée à lundi prochain. Le tribunal de grande instance de Niamey a rejeté les objections de ses avocats, sur l'irrecevabilité des preuves, notamment une clé USB contenant un élément audio. Amadou Djibo est accusé d'avoir proposé aux militants du Moden Fa Lumana, de Hama Amadou, de renverser le régime du président, Mahamadou Issoufou. L'accusé nie les faits.
(Jeune Afrique 26/05/17)
Si aucun pays africain ne figure au G7, groupe des sept pays les plus développés de la planète, plusieurs chefs d’État du continent ont été invités au sommet du 26 mai, qui se tient en Italie. Parmi eux, les francophones Mahamadou Issoufou et Béji Caïd Essebsi, qui doivent rencontrer le nouveau chef de l'Etat français, Emmanuel Macron. Le sommet du G7 (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Japon) se tient les 26 et 27 mai à Taormine, en Sicile, en Italie. Si les regards seront avant tout tournés vers Donald Trump, le président américain, et Emmanuel Macron, son homologue français, qui participent tous deux à leur premier sommet du genre, plusieurs chefs d’État africains seront également présents, à l’invitation de...
(Jeune Afrique 24/05/17)
Ali Idrissa, coordinateur de l’organisation « Publiez ce que vous payez », a été interpellé à deux reprises les 20 et 22 mai et interrogé par la police sur des soupçons d’incitation au complot visant à renverser le régime. Relâché, il répond aux questions de Jeune Afrique sur ce qu’il considère comme des dérives d’un « régime répressif ». Interview. Jeune Afrique : Quels ont été les motifs de vos interpellations ? Ali Idrissa : Les organisations de la société civile avaient prévu une marche samedi 20 mai et celle-ci, sans aucun motif valable, a été interdite. Ce bâillonnement des libertés est devenu insupportable. Nous avons donc mis en garde le président Mahamadou Issoufou, qui a selon nous mis entre...
(RFI 23/05/17)
Ali Idrissa, le leader de la société civile nigérienne, a pu rentrer chez lui, ce lundi 22 mai, après une seconde audition par la police judiciaire. La police n'a cependant pas encore classé l'affaire le concernant. Ali Idrissa, qui fait partie de ceux qui ont porté plainte dans l'affaire de l'Uraniumgate, est soupçonné par les autorités « d'incitation à la révolte ». « Dans les heures qui suivent, dans les jours qui suivent, il aura la réponse appropriée par rapport à son comportement antidémocratique. Nous nous saisirons de tous les moyens pour la restauration de la démocratie dans notre pays ». Ce sont les propos de l’acteur de la société civile, Ali Idrissa, après l’interdiction par la mairie centrale de...
(Dw-World 23/05/17)
Au Niger, le climat socio politique se caractérise ces derniers temps par une vague d'arrestations des acteurs de la société civile et d'opposant politique. Ils sont acteurs de la société civile ou opposant politique qui sont interpellés très souvent pour des propos tenus sur les média de la place. Ali Idrissa coordonnateur du réseau pour l'observation la transparence et l'analyse budgétaire vient juste d’être libéré. Il nous dit ce que les autorités lui reprochent: "On me reproche mes propos le samedi après l'interdiction de notre manifestation ou j'avais quand même dis aux média que Mahamadou Issoufou a mis entre parenthèse la démocratie au Niger et que nous allons nous donner tous les moyens pour ramener et restaurer la démocratie les...
(Le Point 23/05/17)
Poète et peintre, ce Touareg vient d'entrer chez Gallimard à la NRF et s'offre une exposition de ses oeuvres à Niamey. Vouloir faire entrer Hawad dans des cases, des contours, lui accoler des épithètes, c'est s'exposer à des protestations. Hawad en rue déjà, rien qu'à l'idée. Rebelle, enragé, Touareg, nomade. Il est tout cela. C'est certain. Mais il l'est tellement que l'idée même le dérange. D'être ceci. Ou cela. D'ailleurs, toute son œuvre dit son refus, ses tentatives répétées de faire éclater le langage, les formes, les sons. D'échapper à lui-même. À sa matérialité. Pour atteindre peut-être, à la fin de décennies d'efforts et de souffrance endurée, « la subtile limpidité ». Il y a du Rimbaud dans Hawad «...
(Libération 22/05/17)
En 2011, l'élection du président Mahamadou Issoufou représentait un espoir de changement pour les Nigériens. Espoir déçu. Depuis sa réélection en 2016, la société civile tente de se fédérer et les manifestations populaires s'intensifient. La colère s’intensifie au Niger. Une nouvelle manifestation devait avoir lieu samedi à Niamey, dix jours seulement après la dernière, qui avait été dispersée rapidement par les forces de l’ordre. Les élections présidentielles en 2016 (qui inaugurent le second mandat du président Issoufou), jugées frauduleuses, ont cristallisé le mécontentement. L’exaspération populaire générée par la corruption, la mauvaise gouvernance de l’Etat...
(RFI 22/05/17)
Au Niger, Ali Idrissa, coordinateur du Rotab, le Réseau des organisations pour la transparence et l’analyse budgétaire, a été retenu samedi 20 mai, plusieurs heures à la police judiciaire, avant d'être relâché. Arrêté pour des propos tenus dans la matinée, après l'interdiction d'une manifestation de la société civile, Ali Idrissa, affirme qu'il s'agit d'une énième tentative des autorités de faire taire toute contestation. Arrêté lors d’un rassemblement interdit par les autorités, Ali Idrissa, figure de la société civile et coordinateur du Rotab, s’est exprimé au micro de RFI quelques heures après avoir été relâché. « Selon la police judiciaire, nos propos suite à l’interdiction de notre manifestation seraient de l’incitation...
(RFI 22/05/17)
Amadou Djibo dit Max sera jugé mardi 23 mai 2017, ont annoncé ses avocats. Arrêté lundi 15 mai, le président du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR), la coalition de l’opposition, a été inculpé pour incitation à la révolte. On lui reprocherait, selon ses proches, des propos critiques sur le régime tenus lors d'une réunion politique. Intinikar Alhassane, porte-parole du FRDDR, parle d’une « tentative de liquidation de l’opposition ». Intinikar Alhassane explique qu’au sein du FRDDR, ils ont été « très surpris » par l’arrestation d’Armadou Djibo, à laquelle ils « ne s’attendaient pas ». Pour eux, le président de la coalition de l’opposition « n’a rien fait de mal, c’est...
(RFI 22/05/17)
Les équipes du Ghana, de la Guinée, du Mali et du Niger représenteront l’Afrique en Coupe du monde des moins de 17 ans, en octobre en Inde. Elles se sont en effet qualifiées pour le Mondial U17 en atteignant les demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations cadets, au Gabon. Le Niger va disputer pour la toute première fois la Coupe du monde des moins de 17 ans. Les Nigériens font en effet partie des quatre équipes qui représenteront l’Afrique en octobre prochain en Inde. Comme le Ghana et la Guinée dans le groupe A, et comme le Mali dans le groupe B, le Niger a validé son billet pour le Mondial U17 grâce à sa qualification pour les demi-finales...
(Jeune Afrique 19/05/17)
L’opposant Amadou Djibo doit être jugé mardi 23 mai pour incitation au complot visant à renverser le régime, selon son avocat. Le leader du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR) avait été arrêté le 15 mai. Amadou Djibo avait été interpellé par les forces de police alors qu’il retournait à son domicile de Niamey en provenance de la mosquée, lundi 15 mai. Une perquisition a ensuite été opérée chez lui, et il a été interrogé par les enquêteurs, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour incitation au complot. Les autorités lui reprocheraient notamment un discours tenu début mai lors d’un meeting de l’opposition et dans lequel il avait appelé au rassemblement contre...
(RFI 19/05/17)
Amadou Djibo, leader de l'opposition nigérienne, a passé du 18 au 19 mai 2017 sa première nuit en prison. Il doit être jugé en flagrant délit pour incitation à la révolte, des accusations contestées par ses soutiens. Pour avoir tenu des propos violents à l’endroit du pouvoir en place, Amadou Djibo - dit « Max », a été accusé d’avoir « fait des propositions pour détruire ou changer un régime constitutionnel et d’exciter les citoyens ou les populations à s’armer contre l’autorité de l’Etat ». L’ancien bâtonnier Marc Le Bihan n' est pas convaincu par ces accusations et parle de tâtonnement juridique. Il rappelle que la justice « dans un premier temps a exhibé l’article 100 qui parle de provocation...
(RFI 17/05/17)
L'opposant nigérien Amadou Djibo alias Max est depuis lundi 15 mai en garde à vue à la police judiciaire. Les autorités lui reprochent ses propos très critiques lors d'une intervention publique devant ses camarades de l'opposition. Mardi, son domicile a été perquisitionné. L’opposant Amadou Djibo, président du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR) se voit reproché des propos va-t-en-guerre qu’il a tenus lors du huitième anniversaire du parti de Hama Amadou, le MODEN Lumana FA.
(Le Point 16/05/17)
Au Niger, si l'orpaillage contribue à l'économie locale, elle est aussi la source de migrations sociales et économiques irréversibles. Un expert explique. Aujourd'hui, la question de la migration focalise les esprits. Elle nourrit les débats politiques, académiques et de la société civile. Au Sahel, elle a longtemps été perçue comme un élargissement de l'espace de vie. Dans la région de Téra au Niger, espace témoin dans la région des crises alimentaires et de pauvreté, la migration vers les zones d'exploitation minière est considérée comme une stratégie de survie. Mais, si la mine contribue à l'économie locale et pallie ainsi les insuffisances des productions agro-pastorales fortement dépendantes des aléas climatiques, ses conséquences sociales et environnementales sont parfois irréversibles. Les mines d'or...
(RFI 16/05/17)
Au Niger, un activiste du Cadre d'action pour la démocratie et les droits de l'homme, Abdourahmane Insar, également secrétaire général du CRI, le collectif pour le renouveau et l'innovation, a été arrêté dans la nuit de samedi à dimanche dans un bar à Agadez. On lui reprocherait de l'incitation à la violence en raison d'écrits sur les réseaux sociaux. Il aurait notamment fustigé le manque de détermination de la société civile à manifester pour que la lumière soit faite sur « l'uraniumgate ».
(RFI 13/05/17)
L’« Uraniumgate » fait toujours scandale au Niger. Rendue publique dans la presse locale mi-février, l’affaire concerne un système de vente circulaire d'uranium entre Areva et plusieurs intermédiaires russes, libanais et nigériens. Une opération financière trouble aux yeux de l'opposition et dans laquelle un proche du chef de l'Etat est cité. Les organisations de la société civile dénoncent des pressions répétées depuis qu'elles ont demandé à ce qu'une enquête soit ouverte. La dernière en date concerne la fermeture d'un compte qu'elles avaient ouvert pour récolter les contributions...
(RFI 12/05/17)
Jeudi 11 mai dans l’après-midi, des assaillants non identifiés s'en sont pris au camp de la gendarmerie d'Ayorou, une localité située à 180 kilomètres de Niamey, au Niger. Il n'y aurait pas de victimes, mais du matériel appartenant aux gendarmes a été emporté. C’est à environ 17 h, heure locale, que des individus non identifiés ont pris pour cible le camp de la gendarmerie d’Ayorou, situé en plein centre-ville. Très vite, les assaillants ont eu le dessus sur les gendarmes. Après s’être rendus maîtres des lieux, les assaillants ont emporté cinq véhicules dont un appartenant à un particulier. Dans leur fuite, les assaillants, qui ont pris la direction de la frontière du Nord-Mali, située à une vingtaine de kilomètres, ont...
(RFI 12/05/17)
Face aux menaces terroristes, le Mali, le Niger et le Tchad ont décidé de s'unir en signant une convention judiciaire à Niamey, ce jeudi 11 mai. Elle vise notamment à renforcer la sécurité et le contrôle aux frontières. Ce sont les trois ministres de la Justice du Niger, du Mali et du Tchad qui ont signé cette convention de coopération judiciaire. Des « accords historiques », disent-ils, au moment où ces mêmes pays sont menacés par le terrorisme transfrontalier. « Il a fallu attendre le développement du terrorisme dans le Sahel pour qu’avec l’aide de nos partenaires, on puisse mettre en place ce mécanisme juridique », explique le professeur Ahmat Mahamat Hassan, ministre tchadien de la Justice. Les frontières entre...
(RFI 11/05/17)
Une manifestation de la société civile a été interdite, mercredi 10 mai 2017, à Niamey. Le début du meeting et de la marche ont rapidement été dispersés par la police. Pour les organisateurs, qui avaient appelé à cette mobilisation pour défendre l'école publique nigérienne, cette interdiction de manifester est inadmissible. Pour l’organisation du rassemblement, la notification d'interdiction de la manifestation est arrivée tard mardi soir. Trop tard pour pouvoir être relayée aux manifestants.
(Jeune Afrique 11/05/17)
Agadez a beau tenter d’attirer de nouveau les touristes, sa région n’en reste pas moins celle de tous les trafics. Ainsi, le 1er mai, près d’Aderbissinat, un convoi de onze véhicules chargés de cocaïne a été pris en chasse par des combattants locaux menés par un certain Amoumane Kalakouwa, leader touareg proche du ministre à la Présidence Rhissa Ag Boula, avec l’appui de la garde nationale. L’une des voitures a été détruite, mais le reste du convoi a poursuivi sa route.

Pages