Lundi 25 Septembre 2017

Niger

(LibreAfrique 12/09/17)
Selon un Rapport de l’United States Military Academy, publié en août 2017, étudiant tous les attentats suicides de Boko Haram d’avril 2011 à juin 2017, 53% des attaques à la bombe humaine sont perpétrées par des femmes. D’aucuns diront que ce recours intensif aux femmes Kamikazes est le signe du déclin de Boko Haram, mais qu’un est-il réellement ? Pourquoi Boko Haram utilise-t-il les femmes ? Les données analysées par les chercheurs (Jason Warner et Hilary Matfess) sur la période d’avril 2011 à juin 2017, ont montré, sur l’intervalle temps étudié, que les femmes constituent 53% des kamikazes alors que 81 candidats sont clairement identifiés comme étant des enfants ou des adolescents. D’un point de vue idéologique, la violence reste,...
(Le Monde 11/09/17)
Cette organisation, qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad, est notamment très attendue pour renforcer l’action des armées nationales contre les groupes terroristes. Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a inauguré, samedi 9 septembre à Sévaré, dans le centre du pays, le poste de commandement central de la nouvelle force conjointe des cinq pays du Sahel, ou G5 Sahel : Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad. La force, commandée par le général malien Didier Dacko, aura un état-major multirégional. Constituée...
(Xinhua 11/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le gouvernement belge vient d'accorder un appui de 31,8 millios d'euros destiné au financement d'un programme du développement de l'élevage et au secteur de la Santé. Les deux conventions ont été signées à Niamey par le ministre nigérien des Affaires étrangères et de la Coopération, Ibrahim Yacoubou et l'ambassadeur de Belgique au Niger Lieven De la Marche. La mise en œuvre du projet du développement de l'élevage permettra d'accompagner les populations impliquées dans les activités liées à l'élevage familial dans les régions de Tahoua et de Dosso, en vue de rendre les systèmes de l'élevage plus résilients, durables et performants. L'objectif du Programme d'appui au secteur de la santé est d'améliorer l'accès des populations aux soins de...
(RFI 11/09/17)
La situation du fleuve Niger est particulièrement inquiétante. L'Autorité du bassin du fleuve Niger (ABN) met en garde contre les risques de graves inondations au Bénin et au Nigeria, deux pays traversés par ce cours d’eau qui connaît actuellement une crue en territoire nigérien. Au Niger, le fleuve est en alerte orange et « l'alerte rouge pourrait être imminente », selon le ministre nigérien de la Gestion des catastrophes naturelles. Lawan Magadji était sur le terrain sur week-end auprès des villages et îles menacées par la montée du fleuve Niger. Les eaux atteignent presque les 6 mètres. Une quinzaine de villages...
(Xinhua 11/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Dans un souci de densifier l'administration territoriale, et conformément à une de ses promesses électorales, le président nigérien Mahamadou Issoufou envisage de procéder à un redécoupage territorial du pays, avant les prochaines élections locales, si possible. Il a fait cette déclaration lors d'une rencontre au palais de la présidence à Niamey avec les acteurs majeurs du processus de la décentralisation au Niger que sont les gouverneurs des régions, les présidents des conseils régionaux, les maires, les chefs traditionnels), sur le processus engagé de transferts de compétences et de ressources de l'Etat vers les collectivités territoriales. Le gouvernement nigérien a officiellement procédé mercredi au transfert des compétences et des ressources de l'Etat vers les collectivités territoriales, dans quatre...
(AFP 10/09/17)
L'Autorité du bassin du fleuve Niger (ABN, neuf Etats) a mis en garde samedi contre les risques de graves inondations au Bénin et au Nigeria, deux pays traversés par ce cours d'eau qui connaît actuellement une crue en territoire nigérien. "Nous lançons un appel à tous les riverains, en aval (ndlr: du territoire nigérien) à Malanville au Bénin et au Nigeria, parce que la propagation des eaux se poursuit", a déclaré samedi soir à la télévision nigérienne, Soungalo Koné, un responsable de l'ABN. "Tout ce que nous enregistrons comme montée d'eau va se propager
(AFP 08/09/17)
Des experts nigériens et cubains ont lancé dans la capitale nigérienne, Niamey, une campagne inédite de destruction de gîtes et larves de moustiques, responsables du paludisme qui tue chaque année quelque 2.000 personnes, en majorité des enfants, dans le pays. Les opérations de démoustication visent "à détruire tout ce qui est moustiques et larves responsables du paludisme", a expliqué Iliassou Maïnassara, ministre nigérien de la Santé qui a donné le coup d'envoi jeudi. A l'aide de canons-pulvérisateurs montés sur des véhicules pick-up, des brigades de santé...
(Agence Ecofin 08/09/17)
Les femmes au Niger connaissent leur premier mariage en moyenne à 15,7 ans et elles ne sont que 12% qui utilisent une méthode contraceptive moderne. C’est dans ce contexte que les directeurs régionaux des différents ministères techniques se sont retrouvés à Dosso, pour un séminaire de renforcement des capacités sur la question du dividende démographique. Selon Hassoumi Aissa Hamma, secrétaire générale adjointe du Ministère de la Population...
(Agence Ecofin 08/09/17)
Selon le site Alwihda Info, des forces libyennes ont décidé de fermer les frontières avec le Tchad et le Niger pour une durée de trois mois. Le communiqué reçu par Alwihda précise que l'objectif de la fermeture des frontières est de combattre les trafics des armes, de la drogue et de l'immigration clandestine qui prospère dans cette zone frontalière. Selon le commandant de l'opération Soukhour Alsahra, le général Barka Chirmi, la zone est désormais militaire et la circulation de tout véhicule sans autorisation est strictement interdite. Mercredi dernier c’est le Soudan qui annonçait la fermeture de ses frontières terrestres avec le Soudan du Sud, le Tchad et la Libye. « Nous avons fermé nos frontières avec la Libye, le Tchad...
(RFI 07/09/17)
La région de Niamey, au Niger, est de nouveau menacée par les eaux. Cette fois-ci, ce sont celles du fleuve Niger qui menacent de déborder. Et dans la capitale, on prépare la riposte. Depuis quelques jours, avec la montée rapide des eaux du fleuve Niger, les riverains sont menacés. « Nous, on a peur de l’eau parce que ça menace de déborder. Ça menace, nous, vraiment on a peur et on n’a pas les moyens », confie Mokctar, un habitant. Diakité est un fonctionnaire à la retraite. Il avait le plus beau jardin à l’époque, mais aujourd’hui, avec les inondations, il crie son désarroi : « Nous sommes un peu inquiétés par la montée des eaux. La plupart des exploitants...
(Agence Ecofin 07/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Président du Niger, Issoufou Mahamadou a rencontré, le 6 septembre, les acteurs clefs de la décentralisation au Niger (Gouverneurs des Régions, Maires, Chefs traditionnels), auxquels le gouvernement vient de déléguer plusieurs de ses compétences et ressources. Cette rencontre, note-t-on, s’inscrit dans le cadre du processus d’une « décentralisation effective au Niger ». Comme l’a noté le président Issoufou, le transfert décidé ce jour concerne quatre domaines que sont l’éducation, la santé, l’eau et l’environnement. « L’éducation et la santé doivent nous permettre de nous servir de l’actif démographique que nous avons aujourd’hui », notamment la jeunesse de la population nigérienne...
(Xinhua 07/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Un enfant de dix ans a été enlevé et un troupeau de bétail emporté dans une attaque attribuée au groupe terroriste Boko Haram, dans la nuit du lundi au mardi, dans un campement peulh près de Nguigmi (proche de la frontière du Nigeria). Cette attaque intervient après une précédente attaque suivie d'une tentative d'enlèvement toujours par la secte, dans la nuit du samedi au dimanche dernier à Koutou, dans la même commune (région de Diffa). Trois des personnes enlevées ont pu s'échapper, la quatrième, un frère du chef du village, a été malheureusement tuée par les assaillants. L'enlèvement des personnes est devenu désormais la nouvelle stratégie du groupe terroriste Boko Haram. Le 2 juillet dernier, ce sont...
(AFP 06/09/17)
Des experts en défense et sécurité ont suggéré mardi à Ouagadougou la mise en place d’un "plan Marshall" pour faire face aux défis sécuritaires dans la bande sahélo-saharienne, théâtre d'une série d'attaques jihadistes. Ouvert mardi en présence de l’ancien président ghanéen Jerry Rawlings, un colloque rassemble durant trois jours dans la capitale burkinabè des centaines de scientifiques, d’universitaires et de militaires venus d’une dizaine de pays africains et européens pour échanger sur leurs expériences et dégager des "pistes" contre les attentats et la criminalité transfrontalière. Notant les "insuffisances" chroniques des systèmes de défense et de sécurité
(Xinhua 06/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Face à la montée rapide des eaux dans le bassin du fleuve Niger et particulièrement à Niamey, suite aux fortes précipitations enregistrées ces derniers temps, les experts de l'Autorité du Bassin du Niger (ABN) évoquent une menace inquiétante d'inondation dans la capitale et ses environs. "La crue locale à Niamey s'est manifestée ces deux derniers jours par une montée brusque du niveau de l'eau de plus de 1 mètre ; les prévisions des trois prochains jours et les observations indiquent que l'alerte jaune sera observée pendant ces jours", annonce un bulletin de l'ABN. Cette crue locale du fleuve est provoquée, en plus des eaux de pluies, par les apports de ses principaux affluents (le Gorouol, le Dargol...
(Jeune Afrique 06/09/17)
Sur les 98 000 réfugiés que l’Union européenne a décidé d’accueillir à la rentrée, 30 000 doivent être pris en charge par la France. Au mini-sommet sur la crise migratoire en Afrique et en Europe, qui s'est tenu fin août à Paris, Emmanuel Macron proposait de créer dans deux pays de transition des postes traitant les demandes d'asile : le Tchad et le Niger. Le 28 aout à Paris, à l’issue d’un mini-sommet sur la crise migratoire, auquel ont participé Mahamadou Issoufou et Idriss Déby Itno, le président Macron a renouvelé sa proposition d’identifier en amont, sur le sol nigérien ou tchadien, les personnes qui veulent demander asile à la France. Si N’Djamena se montre réticent, craignant de voir exploser...
(Xinhua 06/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- La capitale nigérienne, Niamey, va accueillir, du 5 au 8 décembre prochain, les assises du 29eme Congrès des notaires d'Afrique sur des thématiques relatives à la question du foncier immobilier en lien avec le rôle du notaire. Cette rencontre qui regroupera des centaines de participants venus des 19 Etats membres de la Commission des Affaires africaines de l'Union internationale du Notariat, sera précédée, le 4 décembre, par la 4e Conférence internationale de l'Union internationale du Titrement. Le ministre nigérien de la Justice, Marou Amadou a rencontré à Niamey une délégation de la Commission des Affaires africaines (CAAF) de l'Union internationale du Notariat (UINL) conduite par son président, Achite-Henni Abdelhamid, pour faire le point des préparatifs de l'organisation...
(RFI 06/09/17)
C’est une nouvelle initiative pour la surveillance du Sahel et du Sahara. Un centre militaire spécial a été inauguré ce mardi dans une base de l'Otan située à Naples dans le sud de l'Italie. Un centre qui aura des missions multiples en ce qui concerne la Libye et les pays de la zone. Selon l'Otan, ce nouveau centre militaire « South Hub », ou le centre pour le sud, aura pour mission de surveiller les pays du Sahel et du Sahara en Afrique, spécialement la Libye. Il a également pour mission de contrôler les couloirs de transport aérien et maritime dans la zone. Il devra collecter des informations et des renseignements très précis. Il est donc question du déploiement par...
(AFP 05/09/17)
L'Autorité du bassin du fleuve Niger (ABN) a lancé mardi une alerte sur des risques d'inondation dans la capitale du Niger Niamey, où des pluies torrentielles ont déjà fait 17 morts depuis juin. "Les risques de montée d'eau rapide sont réels, la vigilance doit être de mise", prévient l'ABN, qui a lancé "l'alerte jaune" (le plus bas des trois niveaux d'alerte) dans les zones riveraines du fleuve Niger, dont Niamey. "Une brusque montée du niveau de l'eau de plus d'un mètre" est observée à la station de Niamey et a provoqué déjà une "crue locale", explique l'ABN, basée à Niamey et regroupant neuf Etats.
(Jeune Afrique 05/09/17)
La France va se doter de drones armés, a annoncé mardi 5 septembre la ministre française des Armées, Florence Parly. Cette décision devrait dans un premier temps concerner les six drones Reaper français, dont cinq sont actuellement basés à Niamey, au Niger. « En pratique cette décision concernera dans un premier temps les drones Reaper que nous avons acquis aux États-Unis. Il s’agira de les doter d’un armement guidé de précision », a expliqué la ministre.
(Xinhua 05/09/17)
Trois villageois ont réussi à s'échapper et un autre tué dans une tentative d'enlèvement du groupe terroriste Boko Haram, dans la nuit de samedi à dimanche dernier à Koutou, commune de Nguigmi (proche de la frontière du Nigeria), apprend-on lundi de sources concordantes. Selon des villageois, plusieurs éléments de la secte terroriste, venus à dos de cheval, ont réussi à s'introduire nuitamment dans leur localité, et enlevé quatre personnes. Trois ont pu s'échapper et le quatrième, un frère du chef du village, a été malheureusement tué par les assaillants. L'enlèvement des personnes est devenu désormais la nouvelle stratégie du groupe terroriste Boko Haram. Cette tentative ratée intervient trois mois après l'enlèvement, le 2 juillet dernier, de 39 femmes et enfants...

Pages

(Belga 05/09/17)
La recrudescence des attaques et des attentats-suicides perpétrés par Boko Haram au Cameroun et au Nigeria a fait au moins 381 morts parmi les civils depuis début avril, soit plus du double que durant les cinq mois précédents, indique mardi un communiqué d'Amnesty International. 7 millions de personnes souffrent d'une grave pénurie alimentaire Selon les données recueillies par l'organisation, la forte hausse du nombre de victimes civiles est due à la multiplication des attentats-suicides attribués au groupe armé.Dans la région du lac Tchad, des millions de civils ont besoin d'une aide humanitaire de toute urgence. Au total, on recense 2,3 millions de personnes déplacées dans la région (1,6 million à l'intérieur de leur pays et réfugiées au Nigeria, 303 000...
(Le Monde 04/09/17)
Dès 2006, un religieux de Diffa a tenté de ramener les islamistes nigérians Mohammed Yusuf et Abubakar Shekau dans le « vrai chemin de l’islam ». En vain. Mercredi 9 août, une petite foule se masse devant la mairie de Kabelawa, un village à mi-chemin entre le lit du lac Tchad et Diffa, la capitale de la région du même nom, au Niger. Le gouverneur de Bol, du côté tchadien du lac, a fait le déplacement, escorté par une centaine de pick-up débordant de soldats. L’élite politique, aristocratique, religieuse et économique de cette région du sud-est du Niger se retrouve aux côtés de la société civile pour appeler à la libération des 39 personnes enlevées par Boko Haram le 2...
(Xinhua 04/09/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Au Niger, la médecine traditionnelle reste le premier recours de 60 à 80% de la population en cas de maladie, a déclaré jeudi le ministre nigérien de la Santé publique, Idi Maïnassara Illiassoua, à l'occasion de la Journée africaine de la Médecine traditionnelle. Le Niger, à l'instar des autres pays de la région Afrique membres de l'Organisation mondiale de la Santé, célèbre jeudi la 15ème édition de la Journée africaine de la Médecine traditionnelle sous le thème "Intégration de la médecine traditionnelle dans les systèmes de santé : les progrès réalisés". "Nous nous devons d'intégrer cette médecine dans nos soins de santé au risque de limiter gravement l'accès des populations à une meilleure prise en charge", a...
(Le Monde 04/09/17)
Les soignants font face à des cas de conscience, à l’insécurité et aux pressions des autorités dans toute la zone d’action de la secte djihadiste, expose notre chroniqueur. Faut-il soigner sans état d’âme un élément de la secte djihadiste nigériane Boko Haram blessé au combat ? Le personnel soignant doit-il en référer, avant de lui prodiguer des soins, à l’autorité administrative ou militaire ? Peut-on demander à un médecin ou à un infirmier de dénoncer aux forces de l’ordre tout patient soupçonné d’appartenir à Boko Haram ? Abordées dans le confort d’Abuja, N’Djamena, Niamey, Yaoundé ou Paris, ces interrogations paraissent purement théoriques, voire philosophiques. Et pourtant, au sud-est du Nigeria, à l’est du Niger, au nord Cameroun et dans le...
(AFP 01/09/17)
Quelque 1.029 Nigériens en situation irrégulière en Algérie, dont des femmes et des enfants, ont été reconduits vers leur pays la semaine dernière, a indiqué vendredi le gouverneur d'Agadez (nord du Niger). "Nous avons reçu samedi dernier une vague de 1.042 personnes dont 1.029 Nigériens", tous rapatriés de l'Algérie voisine, a déclaré à la télévision d'Etat, Sadou Saloké, le gouverneur d'Agadez, vaste région désertique du nord du Niger, proche de l'Algérie. Douze ressortissants du Nigeria et un Soudanais figurent également parmi ces rapatriés, a précisé la télévision.
(APA 31/08/17)
APA-Niamey (Niger) - Un groupe d’associations islamiques du Niger, à travers une déclaration rendue publique mercredi, a apporté son soutien au Conseil islamique national (CIN) et du coup a confirmé la date du 2 septembre, soit samedi, pour la célébration de l’Aïd-el-adha au Niger. Cette démarche met ainsi fin à une polémique qui avait enflé, jusqu’à pousser certains oulémas à appeler ouvertement les fidèles à fêter la Tabaski 1er septembre. Le CIN avait, le 23 août, annoncé comme de coutume dans un communiqué, la date du 2 septembre pour la célébration de l’Aïd. Une annonce qui a immédiatement fait l’objet de contestations sur les réseaux sociaux, notamment de la part de plusieurs oulémas...
(RFI 31/08/17)
Le Niger est touché par des pluies torrentielles qui ont tué au moins 44 personnes selon un nouveau bilan, tué du bétail et détruit des maisons. Plus de 70 000 autres personnes sont sinistrées. RFI a joint un habitant de Gabagoura qui témoigne. Dans le seul village de Gabagoura, particulièrement touché, 239 maisons en banco se sont effondrées. Saleh Amadou, un résident de cette localité à l'ouest de Niamey, a lui-même perdu trois maisons. Il explique la situation à RFI. « Nous avons pu recaser certaines familles dans des écoles… Nous avons aussi fait appel à des personnes généreuses qui ont bien voulu accepter...
(Xinhua 31/08/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les pluies torrentielles qui ont durement frappé le Niger ont occasionné, à la date de mercredi 30 août, 44 morts et quelques 77.225 sinistrés sur toute l'étendue du territoire, selon un nouveau bilan annoncé mercredi par la direction générale de la Protection civile à Niamey. En outre, selon le directeur général de la Protection civile, Bako Aboubacar, on dénombre 9.523 ménages sinistrés, des milliers d'hectares de cultures fluviales dévastés, plus de 4.360 têtes de bétail décimées et des magasins, des vergers et des routes détruits par les eaux. Il a précisé que 41 des victimes sont mortes dans l'effondrement de leurs maisons et les trois autres par noyade. La région la plus touchée reste la capitale Niamey,...
(Le Monde 31/08/17)
D’ex-combattants de la secte djihadiste racontent leur engagement. Si certains confient leur honte, la plupart ne réalisent pas l’ampleur du désastre auquel ils ont contribué. Baba Gana, 32 ans, dresse un bilan sévère de ses années Boko Haram. « J’ai plus appris à tuer qu’à lire le Coran », dit-il, reconnaissant avoir rejoint les rangs djihadistes par appât du gain. Il y a trois ans, des combattants de la secte ont attaqué le camion de ce transporteur, originaire d’une petite ville nigériane frontalière du Niger. Il a suivi son véhicule confisqué et a fini par s’enrôler, séduit par les promesses d’argent. « Au début, je touchais 35 000 nairas (82 euros au cours actuel) par semaine », précise-t-il, regard sombre...
(AFP 30/08/17)
Au moins 44 personnes sont mortes au Niger et plus de 70.000 autres sinistrées après des pluies torrentielles qui s'abattent depuis juin sur ce pays désertique, selon un nouveau bilan annoncé mercredi par les autorités. "Nous totalisons 44 pertes en vies humaines et le nombre de ménages sinistrés est de 9.523, soit 77.225 personnes concernées", a précisé à la radio le directeur de la Protection civile nationale, Boubacar Bako. Un précédent bilan établi mi-juillet par l'ONU faisait état de 23 décès et 19.459 sinistrés. Sur les 44 morts, 41 ont péri dans l'effondrement de leurs habitations et 3 sont décédés par noyade, a déploré M. Bako. Niamey, la capitale totalise 17 morts, à majorité des enfants, selon les autorités municipales...
(The Associated Press 30/08/17)
NIAMEY, Niger — Le gouvernement du Niger a annoncé que des pluies torrentielles avaient tué au moins 44 personnes dans la capitale et d’autres régions du pays. Le directeur général de la protection civile et de la gestion des désastres, le colonel Aboubacar Bako, a précisé mardi que des centaines de résidences avaient été détruites par la pluie près de Niamey, lundi. Il a ajouté que la pluie avait commencé à tomber samedi, dans la capitale et les secteurs avoisinants. Saley Abdouhe, qui est à la tête du village de Gabougoura, a demandé aux résidants des secteurs à risque d’évacuer les lieux et de se mettre à l’abri dans les écoles. Il a expliqué que la principale cause des inondations...
(BBC 30/08/17)
Des milliers d'habitants de Niamey, la capitale du Niger, sont appelés à quitter leurs maisons pour échapper aux inondations. Depuis quelques jours, de fortes pluies s'abattent sur la capitale nigérienne. 43 personnes ont déjà été tuées depuis juin dont 16 dans la capitale Niamey, selon le directeur de la Protection civile, le colonel Babo. Le gouvernement annonce un plan pour secourir les sinistrés, gagnés par un sentiment de désolation. Les dégâts matériels et les pertes en vies humaines sont considérables. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41082792
(Autre média 30/08/17)
Au Niger, les pluies torrentielles qui se sont déversées sur le pays au cours des quatre derniers jours, ont fait au moins 44 morts à Niamey et dans d’autres régions touchées par les inondations, qui ont également affecté des dizaines de milliers de personnes et provoqué d’importants dégâts matériels. Des pluies diluviennes avaient commencé à se déverser samedi dernier sur la capitale et ses régions. Niamey est la région la plus touchée, avec près de 100 millimètres de pluies qui y sont tombés en l’espace de quelques heures, causant la mort d’au moins 16 personnes. Les autorités ont demandé aux habitants des secteurs à risque dans la capitale de quitter leurs maisons qui menacent de s’effondrer et de chercher refuge...
(AFP 29/08/17)
Les présidents tchadien et nigérien Idriss Deby Itno et Mahamadou Issoufou ont insisté lundi sur la nécessité du développement pour lutter contre la crise migratoire et souhaité davantage de financements de leurs partenaires européens. "Le problème fondamental restera toujours le développement (...), il faut des ressources", a martelé M. Deby à l'issue d'un mini-sommet sur la crise migratoire à Paris ayant réuni les dirigeants tchadien, nigérien, libyen, français, italien, allemand, espagnol et l'UE. "On est habitué à des annonces de nos partenaires depuis des années. Nous voulons des choses concrètes"...
(AFP 29/08/17)
Identifier les réfugiés "dès le territoire africain": les Européens ont lancé une proposition peu détaillée lundi à Paris à l'issue d'un sommet sur la crise migratoire, face à des chefs d'Etat africains réclamant davantage de financements. L'idée, poussée par le président français Emmanuel Macron, est de lancer la procédure d'asile en Afrique, "dans des zones identifiées, pleinement sûres, au Niger et au Tchad, sous supervision du HCR" (Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés). Une feuille de route a été adoptée à l'issue de ce sommet en reprenant cette idée de réinstallation, mais chaque pays...
(Le Monde 29/08/17)
Face aux dirigeants tchadien, nigérien et libyen, hostiles à la création de « hotspots » d’enregistrement sur leur territoire, le président français a préféré parler de « missions de protection ». La question migratoire est un défi commun. « Nous devons agir tous ensemble, les pays d’origine en passant par les pays de transit en premier chef la Libye, pour mener une action efficace, c’est un défi aussi bien pour l’Union africaine que pour l’Union européenne », a souligné le président français Emmanuel Macron, lundi 28 août, en conclusion du mini-sommet des chefs d’État ou de gouvernements européens et africains qu’il avait convoqué à l’Elysée. La rencontre franco-germano-italo- espagnole avec la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre espagnol Mariano...
(African Manager 29/08/17)
L’Algérie a décidé d’octroyer une aide humanitaire au profit du Niger, frappé par un déficit alimentaire causé par une crise pastorale aiguë, rapporte APS. Cette aide humanitaire, “qui intervient en cette veille de célébration de l’Aïd El Adha, s’ajoute aux multiples actions de solidarité que l’Algérie a manifestées à l’égard de ce pays frère et voisin, y compris pour le soutenir dans la gestion des flux humains sur son sol, induits par la lutte contre les groupes terroristes et suite à la détérioration de la situation sécuritaire dans la région du Sahel, souligne la même source. Cette aide qui sera cheminée dans les prochains jours, constitue également une mesure immédiate d’accompagnement des opérations de rapatriement de ressortissants nigériens en situation...
(AFP 28/08/17)
Les autorités du Niger ont appelé dimanche des milliers d'habitants de Niamey à évacuer leurs maisons menacées, après de fortes pluies qui se sont abattues samedi sur la capitale, où 16 personnes sont mortes dans des inondations depuis juin. "Je lance un appel à tous les habitants à évacuer les zones inondées et à quitter immédiatement les habitations qui sont en voie de s'effondrer", a déclaré à la télévision publique le gouverneur de la région de Niamey, Soumana Ali Zataoua. Deux personnes, un père et son enfant, ont péri samedi dans la chute d'un mur, selon la télévision publique. Près de 100 millimètres de pluie sont tombés en quelques heures samedi sur la capitale du Niger, ont relevé les autorités...
(APA 28/08/17)
APA-Niamey (Niger) - Les pluies torrentielles qui se sont abattues samedi, à Niamey, ont occasionné la mort de deux personnes et l’effondrement de plus de 200 maisons. Le gouverneur de Niamey, M. Soumana Aly Zataou, s’exprimant sur les ondes de la télévision nationale, dimanche, a exhorté les habitants de Niamey vivant encore dans les zones inondables à évacuer immédiatement les lieux et à ne plus rester dans les maisons qui menacent de s’effondrer. Suite à cette pluie du samedi, les relevés pluviométriques ont indiqué plus de 100 mm de pluies tombés sur la ville et ses environs, le Premier ministre Brigi Rafini s’était rendu dans les zones sinistrées, pour voir de visu l’étendue des dégâts. Il s’est rendu, en l’occurrence,...
(RFI 28/08/17)
Après les catastrophes enregistrées la semaine dernière à Maradi et Zinder et qui ont fait 7 morts et plus d’un millier de ménages sinistrés, plusieurs maisons se sont effondrées ce samedi 26 août après des pluies diluviennes à Niamey, la capitale. On parle de plus de 400 maisons effondrées dans le village de Gaba Goura. Il a fallu que 118 millimètres de pluie tombent sur la ville de Niamey samedi au petit matin, pour que l’un des plus vieux quartiers périphériques de la capitale, Gaba Goura, soit inondé. Plusieurs centaines de maisons se sont effondrées. Un sinistré témoigne : « C’est ma maman même qui est concernée et voici sa maison, devant moi. On a rien, plus rien. » La...

Pages

(BBC 20/07/17)
L'Union européenne vient d'octroyer au Niger une aide de 10 millions d'euros, soit 6,5 milliards FCFA, pour lutter contre l'émigration clandestine. Après ce premier geste de 10 millions d'euros, un autre versement devrait être fait par l'UE d'ici fin 2017. Selon les autorités locales, beaucoup de migrants ouest-africains passent par le Niger pour la Libye avant de continuer leur route vers l'Europe. "Des centaines de migrants ouest-africains ont été retrouvés ou annoncés morts, portés disparus ou encore sauvés in extremis dans le Sahara nigérien", a signalé Boubacar Mohamed Djaram. Pour les seuls mois de mai et juin 2017, plus d'une cinquantaine de personnes - y compris des enfants en bas âge - ont été retrouvés morts en plein désert. Les...
(Agence Ecofin 19/07/17)
Le Niger envisage d’exporter son pétrole via un pipeline qui reliera ses bassins pétroliers et le port de Cotonou. C’est dans ce cadre qu’accompagné d’une délégation, M. Foumakoye Gado, le ministre nigérien en charge du pétrole, a effectué, du 13 au 16 juillet dernier, une visite de travail à Cotonou où il a rencontré plusieurs responsables béninois en charge du secteur. L’objectif de cette visite est, selon la délégation nigérienne, de prendre connaissance des atouts infrastructurel, économique, sécuritaire, environnemental et commercial du Bénin. Une visite au terme de laquelle le responsable nigérien s’est dit satisfait, rapporte Afrique Actualité. De son côté, Dona Jean-Claude Houssou, le ministre béninois de l’Energie a déclaré que le Bénin est le port naturel du Niger...
(AFP 18/07/17)
Le gouvernement du Niger a ordonné la fermeture définitive de plusieurs sites aurifères artisanaux disséminés dans les zones du sud-ouest du pays où travaillent des milliers d'orpailleurs nigériens et ouest-africains, a appris mardi l'AFP. "Les sites d'orpaillage du Liptako (sud-ouest) sont fermés à partir du 15 juillet 2017; par conséquent, les orpailleurs sont tenus de cesser toute activité d'exploitation et d'évacuer les sites d'extraction", a indiqué le ministère des Mines dans un communiqué lu mardi à la radio d'Etat. Au moins 20.000 personnes - Nigériens mais aussi Burkinabè, Maliens ou Sénégalais - travaillent sur ces sites, dont certains sont exploités depuis une trentaine d'années, selon des sources locales. Jusqu'à présent, l'Etat nigérien a fermé les yeux sur l'existence de ces...
(Autre média 18/07/17)
(Niamey et les 2 jours) - Dans le but de vérifier la conformité aux normes des produits importés et locaux, le gouvernement nigérien a adopté un projet de décret fixant les conditions et les modalités d’inspection et de vérification de conformité des produits aux normes et règlements techniques. Par ce projet, le gouvernement dit vouloir « concilier les intérêts de l’Etat, des opérateurs économiques et des consommateurs relativement aux enjeux de développement industriel du Niger, de promotion du secteur privé à travers l’amélioration du climat des affaires ainsi que la santé et la sécurité des consommateurs». Pour mieux contrôler la qualité des produits importés et locaux, le Niger dispose d’une Agence nationale...
(AFP 17/07/17)
L'Union européenne (UE) a versé une aide de 10 millions d'euros (6,5 milliards de francs CFA) au Niger pour l'aider à juguler le flux de migrants clandestins ouest-africains vers l'Europe, selon un communiqué transmis lundi à l'AFP. "Un montant total de dix millions d'euros a été versé au Trésor nigérien au profit du budget de l'Etat 2017" la semaine passée, indique le communiqué de l'UE. Ce premier décaissement entre dans le cadre d'un programme financé sur le fonds fiduciaire d'urgence mis en place par l'UE en 2016, pour lutter contre "la migration irrégulière et le trafic de personnes", explique le communiqué.
(La Tribune 14/07/17)
Le groupe bancaire marocain BCP a enfin finalisé le processus de rachat de la BIA-Niger, deuxième établissement bancaire du pays. A travers cette opération annoncée depuis plusieurs années, le deuxième groupe bancaire qui dispose déjà d’une filiale dans le pays, la Banque atlantique, s’érige en leader sur le marché nigérien. Avec l’arrivée d’un nouvel actionnaire stratégique, l’Etat se désengage de la BIA qui connaît ces dernières années de grandes difficultés financières, mais aussi de gouvernance. «La Tribune Afrique» vous dévoile, en exclusivité, les coulisses de ce long feuilleton qui a connu plusieurs rebondissements, ainsi que les acteurs clés du processus. La BIA Niger est enfin, et cette fois pour de bon, dans le giron de la Banque Centrale Populaire (BCP)...
(APA 13/07/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le Groupe marocain de la Banque Centrale Populaire (BCP) a annoncé la finalisation de la prise de contrôle de la Banque Internationale pour l’Afrique au Niger (BIA-Niger), deuxième institution bancaire du pays. Déjà présent à travers Banque Atlantique Niger, cette nouvelle acquisition permet au Groupe BCP de se hisser au rang de premier groupe bancaire du pays et de renforcer son maillage africain, indique un communiqué de la BCP. « La structuration retenue consiste en l’acquisition de la participation de l’Etat, combinée à une augmentation du capital à même de renforcer significativement les fonds propres de la banque », ajoute la même source, citée jeudi par les médias électroniques marocains.. Au terme de ces opérations, le Groupe...
(Agence Ecofin 13/07/17)
(Agence Ecofin) - L’information a été donnée par le Président-directeur général de la Banque centrale populaire du Maroc (Bcp), Mohamed Benchaaboun, reçu en audience hier par le Président Mahamadou Issoufou. Benchaaboun dit avoir acheté 69,5% du capital de la Banque internationale pour l’Afrique au Niger (Bia Niger) et informe avoir évoqué avec le Président Mahamadou Issoufou, « la finalisation de la prise de participation» de son groupe bancaire. « Nous avons également parlé de l’apport que la banque va faire bénéficier à la Banque Atlantique du Niger mais aussi à la Bia Niger pour pouvoir contribuer à donner à cette banque la place qu’elle mérite dans le marché, lui apporter aussi bien l’expertise technique que l’appui pour pouvoir développer de...
(APA 12/07/17)
Le Groupe Banque centrale populaire (BCP) du Maroc a annoncé, mardi, la finalisation de la prise de contrôle de la Banque internationale pour l'Afrique au Niger (BIA-Niger), deuxième institution bancaire du pays. Selon un communiqué transmis à APA, cette nouvelle acquisition permet au Groupe BCP de se hisser au rang de premier groupe bancaire au Niger dans le cadre de sa stratégie de développement à l’international et du renforcement de son maillage africain. La structuration retenue consiste en l’acquisition de la participation de l’Etat, combinée à une augmentation du capital à même de renforcer significativement les fonds propres de la banque. Au terme de ces opérations, le Groupe BCP détient, à travers sa filiale Atlantic Business International (ABI), 69,51% du...
(Jeune Afrique 10/07/17)
Sous la houlette du président français, un ambitieux programme visant à éradiquer les germes du jihadisme vient de voir le jour. On s’est beaucoup moqué des 8 millions d’euros promis d’ici à la fin de l’année par Emmanuel Macron, le 2 juillet à Bamako, comme contribution à la nouvelle force conjointe G5 Sahel (FC-G5S), sous forme de 4×4 tactiques ou de matériel de transmission. Une goutte d’eau comparée aux 423 millions d’euros jugés nécessaires par le président Ibrahim Boubacar Keïta pour équiper et entretenir 5 000 combattants anti­terroristes dans les cinq pays. On a moins commenté sa promesse, autrement importante, de confier à l’Agence française de développement (AFD) le soin de financer en cinq ans pour 200 millions d’euros de projets...
(Jeune Afrique 08/07/17)
Il était fonctionnaire dans le tourisme au Niger, et il a tout quitté pour lancer sa marque de vêtements. Aujourd'hui, Alphadi possède plusieurs boutiques sur le continent, il a monté un festival de mode panafricaine et habille même les hôtesses de l'air de Niger airlines. Comment en est-il arrivé là ? La réponse dans un reportage de “Réussite”, l’émission coproduite par le groupe Jeune Afrique, Canal + et Galaxie presse, à découvrir ici. Lui n’utilise pas d’éventail ni de lunettes de soleil comme le couturier Karl Lagerfeld. Sa marque de fabrique, c’est son bonnet. Alphadi s’est lancé dans la mode il y a 34 ans. Une décision qui n’a pas toujours été comprise autour de lui, mais qui lui a...
(Jeune Afrique 07/07/17)
Ouvert en 2015, le LPHT est le seul lycée du pays consacré à l’hôtellerie. Avec l’accent sur l’accueil, la discipline, la politesse… et les langues. Trois bâtiments en U se font face sur un terrain vague à la périphérie d’Agadez. Dans la cour discutent quelques écoliers en uniforme, chemise blanche sur pantalon noir. Dans l’une des classes, au mobilier tout neuf, d’autres élèves font leurs devoirs. Le Lycée professionnel de l’hôtellerie et du tourisme (LPHT) a ouvert en 2015, et il est en pleine restructuration. L’aide de la Banque mondiale La Banque mondiale devrait injecter 800 millions de F CFA (1,2 million d’euros) afin de moderniser les équipements et améliorer le niveau de formation, en recrutant notamment des professeurs venus...
(Jeune Afrique 06/07/17)
Malgré une croissance mondiale faible et une situation sécuritaire difficile, l'économie nigérienne repart de l'avant. « Malgré un voisin nigérian en crise, une croissance mondiale faible, une situation sécuritaire difficile et des désordres climatiques fréquents, le Niger ne s’en sort pas trop mal », constate Arthur Minsat, chef du bureau Afrique du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L’économie nigérienne est effectivement en train de repartir de l’avant, après être passée d’un taux de croissance de 7 % en 2014 à 4 % en 2015. Ce taux est remonté à 5 % en 2016 grâce à une bonne campagne agricole et à une reprise de la production pétrolière, et il pourrait dépasser 5,5 %...
(Commod Africa 05/07/17)
Au Niger, la campagne agricole d’hivernage a démarré dans la majeure partie de la zone agricole et agropastorale du pays ; les semis couvrent plus de 78% des villages agricoles, rapporte le rapport FewsNet de l'Agence américaine de développement international (USAID). La saison est toutefois caractérisée par une installation très timide des pluies en zones pastorales et la période de soudure est, par conséquent, plus longue ce qui occasionne des dépenses financières additionnelles pour l’entretien des animaux. L'offre de céréales sur la plupart des marchés est faible en juin à cause de la faiblesse des flux du Nigeria consécutive à la poursuite des mesures restrictives et la hausse des prix sur les marchés du grand voisin. La demande du Niger...
(Agence Ecofin 04/07/17)
(Agence Ecofin) - L’Exécutif nigérien a adopté en Conseil des ministres, vendredi, un projet d’ordonnance sur la loi minière. Ce projet d’ordonnance modifie et complète celui de mars 1993 sur l’organisation de l’artisanat minier. « Malgré les efforts déployés dans l’organisation de l’artisanat minier depuis les années 80, les résultats enregistrés restent encore mitigés, tant dans la maitrise de la production, de la commercialisation que des recettes de l’Etat», diagnostique-t-on dans le communiqué. Face à la multiplication des sites d’exploitation artisanale de l’or dans les régions de Tillabéry (sud-est) et d’Agadez (Nord) « et l’utilisation de matériel et de produits chimiques dangereux pour l’homme et l’environnement», cette réforme de la loi minière permettra au gouvernement de protéger les acteurs. D’autre...
(Agence Ecofin 04/07/17)
(Agence Ecofin) - L’Exécutif nigérien a adopté en Conseil des ministres, vendredi, un projet d’ordonnance sur la loi minière. Ce projet d’ordonnance modifie et complète celui de mars 1993 sur l’organisation de l’artisanat minier. « Malgré les efforts déployés dans l’organisation de l’artisanat minier depuis les années 80, les résultats enregistrés restent encore mitigés, tant dans la maitrise de la production, de la commercialisation que des recettes de l’Etat», diagnostique-t-on dans le communiqué. Face à la multiplication des sites d’exploitation artisanale de l’or dans les régions de Tillabéry (sud-est) et d’Agadez (Nord) « et l’utilisation de matériel et de produits chimiques dangereux pour l’homme et l’environnement», cette réforme de la loi minière permettra au gouvernement de protéger les acteurs. D’autre...
(Xinhua 03/07/17)
Les chefs d'Etat du G5 Sahel et de la France ont souligné "le lien intrinsèque" entre les actions de sécurité et de défense, les efforts politiques et les initiatives en faveur du développement, dans une déclaration adoptée à l'issue d'un sommet extraordinaire tenu ce dimanche à Bamako. Pour les chefs d'Etat du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanien, Niger, Tchad), le président de la République française, Emmanuel Macron, ces trois axes se soutiennent mutuellement et doivent donc progresser en parallèle. Conscients des liens indissociables entre sécurité et développement, ajoute le texte, les chefs d'Etat sont convenus de la nécessité d'assurer l'accompagnement des opérations militaires et sécuritaires par des actions économiques, sociales, culturelles, d'éducation et de dé-radicalisation pour attaquer les causes...
(Jeune Afrique 28/06/17)
Le groupe nucléaire français Areva pourrait être prochainement visé par une nouvelle enquête préliminaire, au sujet de la valorisation du site d'Imouraren dans ses comptes 2016, a révélé le Journal du dimanche, dimanche 25 juin. Dans sa dernière édition du dimanche 25 juin, le Journal du dimanche (JDD) rapporte que la brigade financière aurait réceptionné, mi-mai, une étude remettant en cause la valorisation du site d’Imouraren dans les comptes 2016 d’Areva. Selon le journal, les enquêteurs auraient déjà procédé à des auditions.
(Financial Afrik 27/06/17)
Selon le Journal Du Dimanche (JDD, France) la brigade financière française a reçu mi-mai une étude sur Imouraren, un potentiel gisement d’uranium au Niger, qui remet en question la valorisation du site retenue dans les comptes 2016 du groupe nucléaire. Des auditions ont déjà eu lieu et ce dossier spécifique pourrait déboucher sur l’ouverture d’une enquête préliminaire, à côté des deux instructions judiciaires déjà lancées sur les comptes d’Areva et le rachat d’Uramin. Lors de l’obtention de la licence du site en question auprès du gouvernement nigérien, Areva parlait d’un “gisement de classe mondiale” avec quelque 275.000 tonnes de minerais en terre et un niveau de production potentiel de 5.000 tonnes d’uranium par an pendant trente-cinq ans. Les experts parlent...
(La Tribune 24/06/17)
L'Etat nigérien prévoit une sortie sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest-africaine le mercredi 28 juin prochain. C'est ce qu'a affirmé l'agence Umoa-Titres dont le siège se trouve à Dakar. Pour ce faire, Niamey fera une adjudication d'obligations assimilables du trésor et compte lever 40 milliards de francs CFA. Comme beaucoup de pays africains en ce moment, le Niger va aussi se tourner vers le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Le pays prévoit de mobiliser, à travers une émission d'obligations assimilables au trésor, une enveloppe de 40 milliards de francs CFA, ce 28 juin 2017. D'après l'agence Umoa-Titre (AUT), dont le siège se trouve dans la capitale sénégalaise et qui coordonne l'appel d'offre,...

Pages

(AFP 28/06/16)
Des dizaines de fois de suite, le Nigérien Ahmed Goumar soulève son adversaire et le fait basculer au-dessus de son épaule. Les deux athlètes sont les seuls à s'entraîner sur les tatamis de la "Kimacademie" de Niamey. Le pavillon qui date des Jeux de la Francophonie 2005 a été décoré avec des dragons et des motifs de judokas, karatékas, Taekowondo-in, façon BD et mangas. A l'intérieur trône une photo au Maroc de l'acteur américain Steven Seagal, féru d'arts martiaux, aux côtés d'un des responsables du club. Nous sommes en plein mois de Ramadan et il fait très chaud dans ce pays désertique, parmi les plus pauvres du monde. La pratique du sport est souvent mise entre parenthèses pendant le carême...
(APA 08/06/16)
APA-Conakry (Guinée) - La sélection nationale de handball de Guinée (dames) va connaître ses adversaires à la coupe d'Afrique des nations de sa catégorie, prévue fin 2016 en Angola, à l’issue de la cérémonie du tirage au sort des groupes du tournoi prévu pour le 25 juin prochain à Luanda (Angola). Outre le Syli féminin, neuf autres pays africains participeront à cette édition : l’Angola (pays hôte), la Tunisie (tenante du titre), le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, la RD Congo, le Nigeria et le Sénégal. En route pour l’Angola, le Syli féminin senior de handball a, dans le cadre de ses préparatifs, remporté le Trophée de la Première édition du Tournoi International Zoulkha Nasri à Oujda au Maroc...
(Xinhua 06/05/16)
Les compétitions entrant dans le cadre de la 10ème édition du Tournoi de lutte africaine (TOLAC), espace CEDEAO, ont débuté jeudi après-midi à Dosso (140 km, Est de Niamey). Le TOLAC, ou Tournoi de Niamey, a été mis en place et institutionnalisé à partir de 2001 par les ministres chargés de la Jeunesse et des Sports de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en vue notamment de favoriser le brassage des populations. L'objectif poursuivi vise à promouvoir les valeurs traditionnelles à travers la lutte africaine, à raffermir les sentiments d'appartenance à une même communauté et à renforcer ainsi la fraternité entre les peuples par le brassage et le partage. Ce tournoi mettra aux prises des lutteurs...
(AFP 17/03/16)
Une vieille tribune poussiéreuse, une piste de sable mal délimitée mais de fiers chevaux de course et des jockeys improbables : c'est l'univers de l'hippodrome de Niamey où, malgré la pauvreté des moyens, on entretient la flamme des courses hippiques. Eleveurs et parieurs se souviennent encore que le légendaire étalon nigérien Dokin Iska Dan Filingué a couru devant la reine d'Angleterre il y a plus de 50 ans. Les paris officiels sur les courses de chevaux du pays ont cessé il y a longtemps mais la passion renaît tous les week-ends sur le stade défraichi qui date des années 1970.
(Xinhua 08/03/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les compétitions de la 10ème édition du Tournoi de Lutte Africaine (TOLAC), espace CEDEAO, se tiendront du 3 au 9 mai prochain à Dosso, au Niger, apprend-on lundi au ministère nigérien des Sports à Niamey. Le TOLAC, ou Tournoi de Niamey, a été mis en place et institutionnalisé à partir de 2001 par les ministres chargés de la Jeunesse et des Sports de la Communauté Economique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en vue notamment de favoriser le brassage des populations. Selon le comité technique préparatoire, la ville de Dosso, située à 140 km à l'est de la capitale, offre toutes les commodités, avec des infrastructures sportives et hôtelières de qualité. Ce tournoi mettra aux prises...
(AFP 05/03/16)
Deux nouveaux expatriés, Baldé Keita et Famara Diédhiou, et deux locaux, Pape Seydou Ndiaye etCherif Salif Sané, ont été convoqués vendredi par le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé pour la double confrontation contre le Niger, fin mars, en qualifications de la CAN 2017. Les quatre petits nouveaux viennent renforcer un groupe où figurent également les cadres habituels des Lions de la Teranga, Sadio Mané (Southampton), Henri Saivet (Newcastle), Kalidou Koulibaly (Naples) ou Lamine Sané (Bordeaux). Outre Alfred Ndiaye (Bétis Séville) et Issa Cissokho (Bari), le principal absent se nomme Diafra Sakho, l'attaquant de West Ham revenant tout juste de convalescence. Le Sénégal affrontera le Niger, le 26 mars à Dakar, avant de se rendre à Niamey le 29 mars. Les...
(RFI 07/02/16)
A tout juste deux semaines du premier tour de la présidentielle au Niger, les candidats sont en pleine campagne électorale. Le président Issoufou est en tournée dans le sud du pays, à Dosso. Ses concurrents sont eux aussi partis à la rencontre de l'électorat rural. C'est le cas de Seyni Oumarou, arrivé à la deuxième place lors de la dernière présidentielle en 2011. Le candidat du MNSD-Nassara a tenu un meeting dans le centre du Niger. Son objectif est de rallier le plus de partisans, afin d'éviter la réélection, au premier tour, de Mahamadou Issoufou. C’est dans un cortège de motos et de véhicules, tous phares allumés, que le candidat du parti Mouvement national pour la société du développement (MNSD-Nassara),...
(RFI 26/01/16)
Les équipes de la Guinée et de la Tunisie ont décroché leurs places en quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations, ce 26 janvier au Rwanda, en battant respectivement le Nigeria (1-0) et le Niger (5-0). Nigérians et Nigériens sont éliminés. Le favori et le novice du groupe C poursuivent l’aventure en Championnat d’Afrique des nations 2016. C’est logique pour la Tunisie, vainqueur de l’édition 2011, et un bel exploit pour la Guinée, qui disputait le Chan pour la première fois. Les Guinéens sont allés chercher la qualification face au Nigeria, ce 26 janvier à Rubavu, grâce à un but d’Ibrahima Sory Sankhon (45e). Les Tunisiens, eux, l’ont décrochée face au Niger, grâce à un Saad Bguir exceptionnel en...
(RFI 25/01/16)
Victorien Adebayor est l’une des révélations de ce début de Championnat d’Afrique des nations. Ce grand espoir du football nigérien, qui porte le même nom que la star togolaise Emmanuel Adebayor, espère que ce Chan 2016 lui permettra de retourner en Europe, après un premier essai infructueux à Lorient, en France. Son nom est connu : Adebayor. Ses prénoms, Zakari et Victorien, pourraient l’être un jour. Ce Nigérien de 19 ans, qui participe au Chan 2016 avec le Mena, porte le même patronyme que la star togolaise Emmanuel Adebayor. « Je suis fier d’avoir le même nom que lui, déclare le jeune attaquant, dans un français un peu hésitant. Je ne l’ai pas encore rencontré. Mais j’aimerais bien le faire...
(Afrik.com 23/01/16)
Malgré de nombreuses occasions, la Guinée n’est pas parvenue à battre le Niger (2-2) vendredi lors de la 2e journée du CHAN 2016. Le Syli a même dû s’employer pour égaliser face à de valeureux Nigériens. Opposés ce vendredi à Kigali, le Niger et la Guinée se sont quittés sur un score de parité (2-2) lors de la 2e journée du CHAN 2016, ne parvenant pas à décrocher leur premier succès dans la compétition. En première période, les deux équipes se sont répondues au tac-au-tac. Auteur d’un contrôle parfait dans la surface, Aboubacar Sylla (39e) répliquait quasiment instantanément à l’ouverture du score de Youssouf Oumaro Alo (37e), qui avait bénéficié d’une passe contrée pour marquer en faveur du Mena. Deux...
(RFI 19/01/16)
L’équipe du Niger a débuté son Chan 2016 par une défaite 4-1 face à celle du Niger, ce 18 janvier à Kigali, dans le groupe C. Le Mena a d'ores et déjà réduit ses chances de qualification en quarts de finale du tournoi. L’équipe du Niger parviendra-t-elle à atteindre les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations, comme en 2011 ? Cette perspective s’est éloignée ce 18 janvier à Kigali, dans le groupe C du Chan 2016, malgré une bonne première période face au Nigeria. Le premier quart d’heure du match est en effet dominé par le Niger. L’équipe nigériane se montre ensuite plus entreprenante mais sans être assez précise. Le Mena, de son côté, multiplie les incursions dans...
(Africa Top sports 19/01/16)
Pour son premier match du CHAN 2016, le Niger a fini par s’incliner face au Nigeria (4-1). Les hommes de François Zahoui ont encore deux rencontres pour espérer décrocher leur qualification pour le tour suivant. Mauvaise opération pour le Niger. Pour son entrée en lice dans cette édition 2016 du Championnat d’Afrique des nations, le Mena a fini par s’incliner lourdement face au voisin du Nigeria (2-0) pour le compte de la 1ère journéé du groupe C. Rencontre qui pourra laisser des regrets aux hommes de François Zahoui, trop timides dans leur entame de match et qui ont mis du temps à entrer dans la partie avant d’équilibrer les débats. Et comme un symbole, c’est après avoir fini le premier...
(RFI 18/01/16)
Le Nigeria et le Niger s’affrontent ce 18 janvier à Kigali, au premier tour du Championnat d’Afrique des nations au Rwanda (groupe C). Les deux pays voisins abordent ce Chan 2016 avec des objectifs différents. Explications. Niger et Nigeria : les deux pays sont aussi proches géographiquement qu’éloignés sur la carte du football africain. Mais le Championnat d’Afrique des nations (Chan 2016) est la compétition continentale qui rebat les cartes par excellence. D’autant que les Nigérians et les Nigériens, qui s’affrontent ce 18 janvier à Kigali, sont venus au Rwanda avec des ambitions totalement différentes. « Ce Chan est très important pour nous, explique Jean Susini, en charge de cette sélection nigérienne. On voudrait y réussir quelque chose. Jusqu’à présent,...
(APA 08/01/16)
APA-Niamey (Niger) - La 37-ème édition du Sabre national débute ce vendredi à Dosso (135 km de Niamey) où 10 jours durant 80 lutteurs venant des huit régions du pays vont s’affronter pour le titre de champion. Issaka Issaka, lutteur de Dosso, avait remporté en 2015 le Sabre en battant en finale Sabo Abloulaye de Niamey. À raison de huit combattants par région et à une cadence de 40 combats par jour, soit plus de 300 combats au total, la compétition est comme d'habitude retransmise en direct par la télévision nationale. En 37 éditions du Sabre National, précédemment championnat national de lutte traditionnelle, c'est la 6-ème fois que Dosso accueille cette compétition. Dosso, à la faveur de la fête tournante...
(APA 17/11/15)
Le public de la capitale camerounaise, Yaoundé, ne semblait pas particulièrement emballé par l’enjeu de la rencontre de la sélection de football, le même jour à domicile contre le Niger, comptant pour le tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde «Russie 2018», a constaté APA sur place. Contrairement à des rendez-vous similaires antérieurs, aucune mobilisation particulière de fans des «Lions indomptables» n'est perceptible à travers la ville. «Non seulement le Cameroun a largement malmené le Niger à l'aller à domicile, mais en plus le climat sécuritaire marqué par la lutte contre la secte islamiste Boko Haram à l'Extrême-Nord, ne plaident pas pour une mobilisation particulière», résume Patrick Boum, tenancier d'un débit de boisson fort fréquenté au Carrefour Obili,...
(RFI 13/11/15)
L’équipe du Cameroun s’est largement imposée 3-0 au Niger, en deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, ce 13 novembre 2015 à Niamey. Les Camerounais n’auront donc qu’à gérer leur avance, le 17 novembre à Yaoundé. Les Lions indomptables n’ont plus de président de fédération, ni de sélectionneur titulaire. Mais ça ne les a pas perturbés, ce 13 novembre 2015 à Niamey, en deuxième tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. L’équipe du Cameroun s’est en effet imposée 3-0 au Niger. Elle a scellé le sort de ce match en fin de première période.
(RFI 14/10/15)
Madagascar-Sénégal, Burundi-RDC, Niger-Cameroun et Mauritanie-Tunisie seront quelques unes des vingt rencontres du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football, en novembre. Burundais, Comoriens, Malgaches, Mauritaniens, Nigériens et Tchadiens ont franchi le 1er tour, ce 13 octobre 2015, contrairement aux Centrafricains. Les équipes du Burundi, des Comores, de Madagascar, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad peuvent encore rêver à une première participation historique en phase finale de la Coupe du monde de football. Ces six sélections se sont en effet qualifiées pour le deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018, qui aura lieu entre le 9 et le 17 novembre 2015.
(Afrik.com 13/10/15)
Le premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 s’achève ce mardi. Virtuellement qualifiés au coup d’envoi, le Niger, le Tchad et la Mauritanie partent en ballottage favorable. Tout le contraire de la Centrafrique qui a un handicap de trois buts à remonter contre Madagascar. De leur côté, les Comores peuvent quant à elles encore croire à une qualification. Suite et fin du premier tour retour des éliminatoires du Mondial 2018 ce mardi. Après les qualifications de la Tanzanie, de l’Ethiopie et du Kenya dimanche, dix places sont encore à prendre pour le second tour où les qualifiés affronteront les 27 nations africaines les mieux placées au classement FIFA. Plusieurs billets semblent avoir déjà trouvé preneurs, notamment pour le Swaziland,...
(Burkina24 12/08/15)
Les Étalons du Burkina affrontent le Mena du Niger le dimanche 30 août 2015 en match international amical. Cette rencontre entre dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. Les Étalons affrontent au début du mois de septembre l’équipe nationale du Botswana tandis que le Niger sera face au Burundi. Ce sera une occasion pour le sélectionneur des Étalons Gernot Rohr de retrouver le Mena, aujourd’hui dirigé par l’Ivoirien François Zahoui, qu’il a entraîné avant le Burkina Faso.
(Africa Top sports 21/07/15)
Moussa Maazou est de retour en sélection seulement trois mois après l’avoir quitté. Le capitaine du Mena sort de sa retraite et décide de retrouver l’équipe nationale du Niger qu’il a quitté début avril dernier après avoir dénoncé les problèmes récurrents à la Fédération Nigérienne de Football. « Le peuple me réclame et je suis sensible à ça », a reconnu Moussa Maazou au micro de nos confrères de la BBC Afrique, estimant avoir revu sa position après la rencontre qui a opposé le Niger à la Namibie dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2017. L’actuel attaquant du club chinois de Changchun Yatai dit avoir également été attentif aux sollicitations de François Zahoui, le...

Pages

(Jeune Afrique 27/10/15)
Le styliste appelle les décideurs du continent à prendre conscience du potentiel de la filière textile. Et à la soutenir. Grande figure de la mode africaine, le styliste nigérien Alphadi souhaite voir décoller une véritable industrie du prêt-à-porter sur le continent. Nous l’avons rencontré dans son atelier, à Niamey. Jeune Afrique : Lors de la neuvième édition du Fima, en 2013, vous avez dit qu’il était temps « de réaliser la promesse des fleurs »… Que vouliez-vous dire ? Alphadi : Je souhaiterais voir l’industrie textile africaine éclater et briller de tous ses feux, grâce notamment à la classe moyenne qui émerge sur le continent et ne demande qu’à acheter les vêtements de créateurs locaux. Ces classes moyennes ne peuvent...
(Jeune Afrique 27/10/15)
Des centaines de créateurs, mannequins, stars venus du monde entier… Le dixième Festival international de la mode en Afrique, du 25 au 29 novembre à Niamey, promet d'être exceptionnel. Les stars du football Samuel Eto’o et Yaya Touré, l’acteur portugais Joaquim de Almeida, la chanteuse nigériane Yemi Alade (interprète du single à succès Johnny), les stylistes Xuly Bët, KikoRomeo ou encore Agnès b… Ce n’est là qu’un petit aperçu des invités attendus à Niamey pour la dixième édition du Festival international de la mode en Afrique (Fima), du 25 au 29 novembre. Et elles ne manqueront pas de compagnie. Les organisateurs ont convié quelque 350 stylistes, mannequins, personnalités du show-biz et des médias à cette grand-messe de la mode africaine,...
(MondAfrique 22/06/15)
Le Festival International de la Mode en Afrique (FIMA) 2015 se tiendra du 25 au 29 novembre à Niamey au Niger. Pour en faire l’annonce, le célèbre styliste nigérien et Président fondateur du Festival, Alphadi, a tenu une conférence de presse jeudi 18 juin à la Maison de l’UNESCO dans le 7ème arrondissement de Paris. Celui que l’on surnomme « Le magicien du désert » promet un 10ème FIMA « plus gros et plus fort » pour redorer l’image du continent noir et promouvoir l’excellence à l’africaine. « La culture est un point de départ incontournable pour instaurer la paix et accélérer le développement en Afrique » a affirmé Alphadi, de son vrai nom Sidhamed Seidnaly. Cet événement est toujours...
(AFP 24/04/15)
L'épidémie de méningite qui sévit depuis janvier au Niger a fait 129 morts, un nouveau bilan marquant une accélération nette de la maladie dans ce pays sahélien pauvre, a annoncé vendredi le ministre nigérien de la Santé. "La situation au 22 avril 2015 est à un total de 1.150 cas et 129 décès malheureusement", a affirmé le ministre Mano Aghali, dans des propos retransmis par la radio publique. Un précédent bilan officiel faisait état de 85 décès sur 908 cas à la date du 19 avril. Interrogé par l'AFP, un cadre du ministère de la Santé a déploré "une multiplication des cas", tandis qu'une source onusienne a regretté une "accélération manifeste de l'épidémie". La capitale, Niamey, est la plus frappée...
(Xinhua 23/04/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- La 10ème édition du Festival international de la Mode africaine (FIMA) se tiendra du 25 au 29 novembre 2015 à Niamey, rapporte mercredi l'agence nigérienne ANP en citant le promoteur du festival, le Nigérien Seidnaly Sidhamed Alphadi. Le festival, ayant pour thème "l'éducation et industrie pour une Afrique de métissage et de la paix", sera placée sous le haut patronage du Premier ministre nigérien Brigi Rafini. Les travaux de construction de l'Ecole Supérieure de Mode et des Arts (ESMA) seront lancés en marge de la fête. Il s'agira d'un centre de référence en matière de formation, d'expertise dans le domaine de la mode et des métiers affiliés, à savoir la bijouterie, la maroquinerie textile, la création et...
(RFI 21/04/15)
Privilège réservé jusqu’il y a peu aux seules superstars des musiques africaines, les musiciens de Tal National remplissent des stades entiers au Niger, leur pays. Un succès qui ne leur épargne pas le courroux de certains religieux irrités par les paroles de leurs chansons. Rencontre à distance avec Hamadal Issoufou Moumime, le leader de cette formation à l’occasion de la sortie de Zoy Zoy, son quatrième album. Il est 9h du matin à New York City et déjà 15 h à Marseille, quand Hamadal Issoufou Moumime décroche le téléphone. Arrivé depuis peu aux États-Unis pour une tournée "coast to coast" de 28 dates, le leader de la formation nigérienne ne semble pas incommodé par l’heure matinale de l’interview. "C’est un...
(Le Sahel 30/03/15)
Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a présidé, samedi dernier, dans la Commune rurale de Makalondi, région de Tillabéri, la cérémonie du lancement de la 1ère édition du Festival du Gulmu. C'était en présence du ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs M. Ousmane Abdou, des députés nationaux, des membres du gouvernement, du gouverneur de la région de Tillabéri, des chefs coutumiers et religieux et de plusieurs personnalités. La cérémonie s'est déroulée dans une ambiance de fête sous l'acclamation du public. Le Chef du gouvernement a été accueilli à partir du village de Kobagué par le gouverneur de la région de Tillabéri Djabiri Hassimiou entouré de ses proches collaborateurs. Le Festival du Gulmu se veut...
(APA 19/03/15)
APA-Niamey (Niger) - Moustapha Alassane, le père du cinéma nigérien et auteur du célèbre film ‘’Femmes, Voitures, Villas, Argent’’, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, à l’âge de 73 ans, des suites d’une longue maladie. Né en 1942 à N'Dounga, au Niger, Moustapha Alassane est l'un des pionniers du cinéma africain. Mécanicien à ses débuts, il a par la suite été initié au cinéma par Jean Rouch avant de se rendre au Canada où il fait connaissance avec le cinéma d'animation. Ce genre lui plaira particulièrement puisque vers la fin de sa carrière il s'installera à Tahoua, au centre du Niger où il ouvrit un studio dédié aux films d'animation. Moustapha Alassane a réalisé le premier film...
(Jeune Afrique 27/01/15)
 
00:00
Dix jours après de graves émeutes anti-chrétiennes consécutives à la publication de la caricature du prophète Mahomet en une du journal "Charlie Hebdo", plusieurs artistes nigériens ont réalisé un clip pour s'opposer aux violences communautaires. "Cette chanson est un hymne à la paix et à l'unité", explique le texte de présentation YouTube. On y entend plusieurs jeunes artistes qui disent avoir prêté leurs voix "pour dire plus jamais de violences inter-communautaires au Niger". Le Niger a été marqué par de très violentes manifestations contre la caricature de Mahomet en une de l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, qui ont dégénéré en émeutes anti-chrétiennes les 16 et 17 janvier à Zinder et Niamey. Au total, 10 personnes sont mortes, et 45 églises ont...
(Xinhua 08/12/14)
NIAMEY (Xinhua) -- La "parenté à plaisanterie", une importante manifestation culturelle de rire au Niger, est inscrite depuis le 28 novembre dernier au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. L'inscription du dossier du Niger sur la liste des "Pratiques et Expression de la Parenté à Plaisanterie" a été approuvée lors de la 9ème session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, tenue du 24 au 28 novembre dernier au siège de l'UNESCO à Paris. La communication en a été faite au cours du conseil des ministres vendredi à Niamey par le ministre nigérien en charge de la de la Culture, M. Ousmane Abdou. L'expression de la parenté à plaisanterie est une importante manifestation culturelle au Niger...
(Le Sahel 06/12/14)
Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane, a rencontré aujourd'hui, dans la salle de réunion du CSC, les représentants des organisations de la Société civile afin d'échanger avec eux sur les modalités d'accès aux médias publics, et de recueillir leurs observations et propositions en vue d'une éventuelle amélioration. Dans son mot introductif lors de cette rencontre qui s'est déroulée en présence des membres du Conseil Supérieur de la Communication, le président du CSC a indiqué que l'accès aux médias publics est un droit reconnu à chaque...
(Le Sahel 06/12/14)
Le ministre d'Etat à la Présidence de la République, président du comité inter ministériel chargé de l'organisation de la fête tournante du 18 Décembre, M. Albadé Abouba, était encore mercredi dernier à Dosso dans le cadre des visites périodiques des infrastructures devant abriter cette fête. Les autorités administratives de la région, sous la conduite du Gouverneur Abdoulaye Issa. Il s'agissait pour le ministre d'Etat, qui était accompagné dans ce déplacement du ministre de la Formation Professionnelle et Technique, M. Chaïbou Dan Inna, du ministre de la Santé Publique, M. Mano Aghali, et des cadres centraux du Ministère de l'Urbanisme, de se rendre compte de l'évolution des chantiers et d'apporter le tonus nécessaire pour leur finaliser afin que ces infrastructures soient...
(Le Point 02/12/14)
L'art, l'Afrique, la politique, le sida, les inégalités sociales... Tour d'horizon avec un des plus grands artistes contemporains africains. C'est probablement le peintre africain le plus connu dans le monde. Chéri Samba est né en 1956 au Congo et il vit et travaille toujours à Kinshasa. Ses peintures mettent en scène des faits de société souvent tabous : sexe, sida, inégalités sociales, corruption... Des thèmes qu'il aborde avec humour, pour attirer l'attention et faire réfléchir à des sujets sérieux.
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté un cadre stratégique à moyen terme pour jeunesse et l'économie. Il a indiqué que le sommet a "insisté" sur le renforcement de la dimension économique dans un esprit de partenariats solidaires au sein de l'espace francophone. Le sommet s'est penché...
(Xinhua 21/11/14)
Le programme de développement culturel de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) va démarrer en 2015 pour favoriser le développement d'un marché régional des biens et services culturels, a annoncé jeudi à Cotonou Mme Béatrice Kinga, experte de l'institution sous- régionale. D'un coût estimatif de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme de développement culturel de l'UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l'espace communautaire. Ce programme, qui sera mis en oeuvre pendant sept ans, vise non seulement à développer un marché régional unifié des biens et services culturels, promouvoir les métiers de la culture et la professionnalisation des acteurs et opérateurs culturels, mais aussi...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(Le Sahel 31/07/14)
Lors d’une célèbre « conférence de presse internationale » qu’il avait animée dans les années 1980 devant 200 journalistes des cinq continents, M. Félix Houphouët-Boigny, alors Président de la République de Côte d’Ivoire, avait répondu à ceux qui lui demandaient pourquoi il n’écrivait pas ses Mémoires : « Il y a deux grands hommes qui n’ont jamais rien écrit, pas un mot, et pourtant ils sont les plus lus au monde : Mohamed et Jésus. Vous me direz qu’ils ont fait écrire par leurs disciples mais vous êtes là, jeunes et vieux, disciples de mon action… ». L’ancien Président de la République du Niger, M. Mamadou Tandja, aurait pu faire siens ces propos de Houphouët-Boigny ; mais Salou Gobi vient...
(APA 18/07/14)
APA-Niamey (Niger) - La diva de la musique sénégalaise Coumba Gawlo en compagnie de cinq autres artistes nigériennes à savoir Safia du groupe Kaindan Gaskia, la rappeuse Zara Moussa dite ZM, Fatima Mariko, Habsou Garba et Fati du groupe Sogha ont lancé une chanson de sensibilisation sur la planification familiale. Financée par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) la production musicale a pour objectif de sensibiliser les populations africaines sur les avantages de la planification familiale, les violences faites aux femmes, les mariages précoces, la scolarisation de la jeune fille et la fréquentation des centres de santé. Toutes ces artistes ont remercié l'UNFPA pour le soutien et la confiance placés en elles pour conduire cette activité de...
(APA 19/04/14)
APA-Niamey (Niger) - C’est dans une ambiance festive que la vedette de la musique sénégalaise, Coumba Gawlo a animé vendredi sa soirée de gala au Palais des congrès de Niamey, en présence de la Première dame du Niger, Aissata Issoufou Mahamadou La soirée de Niamey est la première étape du programme annuel de sa tournée ‘'African Tour 2014''. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre de la sensibilisation sur les mariages précoces et forcés, la scolarisation de la jeune fille mais aussi sur l'intégration des peuples africains et la lutte contre la pauvreté. Après la série de discours, dont celui de la Première dame, du ministre de la Culture des Arts et des Loisirs, des partenaires qui accompagnent la Diva...
(APA 18/04/14)
APA-Niamey (Niger) - La deuxième édition de la Foire du livre de Niamey a ouvert ses portes jeudi après midi au Palais du 29 juillet. Organisée par le ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs en collaboration avec l'Ambassade des Etats Unis au Niger, cette deuxième édition de la fête du livre enregistre la participation des éditeurs venus du Burkina Faso, du Mali, du Bénin et de la France. Le ministre nigérien de la Culture des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a présidé les cérémonies de lancement en présence des Chargés d'affaires des ambassades de France et des Etats Unis. La création de la Foire du livre par les autorités nigérienne vise à amener les jeunes...

Pages

(BBC 23/08/17)
Au Niger, trois policiers sont condamnés à un an d'emprisonnement et au versement d'une amende de 15 millions de francs CFA à un étudiant en 3ème de médecine. Il l'avait passé à tabac à coup de matraque en avril dernier au cours d'une manifestation d'étudiants. Ceux-ci réclamaient le paiement de leurs bourses et des meilleures conditions d'études. L'incident avait suscité l'émoi dans le pays. La justice a reconnu les policiers coupables de coups et blessures avec préméditation. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41024799
(La Voix de l'Amérique 21/08/17)
L’armée nigérienne annonce avoir tué une quarantaine combattants de Boko Haram dans la zone de Barwa, au nord-ouest de Diffa. Au moins un soldat de l’armée nigérienne a également perdu la vie à la suite des blessures reçues dans des combats, ont indiqué au correspondant de VOA Afrique au Niger des sources militaires et gouvernementales. Les Forces de défense de sécurité (FDS) ont menée une opération de ratissage dans la zone du 19 au 20 août. Lire sur: https://www.voaafrique.com/a/une-quarantaine-de-combattants-de-boko-hara...
(La Voix de l'Amérique 21/08/17)
La fête musulmane de Tabaski, au cours de laquelle les fidèles immolent un bélier, commence dans quelques jours. Le bélier n’est pas toujours accessible pour les petites bourses du fait de sa cherté comme au Niger. A Tourakou, le principal marché de bétail de Niamey, Hassane Diori explique que contrairement à l'année passée, l'offre est suffisante cette année. Pourtant les clients se font rares. Assis sous un hangar, le revendeur Issaka s'inquiète. Cela fait quatre jours qu'il est là avec neufs gros béliers. ''Aucun client n'est venu me demander leur prix'', se désole-t-il. Hassane Diori, le responsable du comité de gestion du marché le rassure : "il reste quelques jours. Les Nigériens attendent toujours les derniers jours mais surtout le...
(Le Point 21/08/17)
C'était un pari pour les quinze pays membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) : créer une monnaie unique d'ici à 2020. Cette date butoir a soulevé beaucoup d'espoirs du côté des populations. Ces dernières années, c'était même devenu une fierté pour nombre d'Africains qui voyaient dans la future monnaie unique une monnaie beaucoup plus stable et plus crédible que les monnaies actuellement en vigueur. Et aussi le moyen de sortir du franc CFA et donc du face à face avec la France. Maintes fois reporté depuis 2009, l'objectif semble désormais hors de portée. La faute à une conjoncture économique compliquée pour plusieurs pays de la zone, notamment le Nigeria, le Ghana et même la...
(La Tribune 18/08/17)
Pour ne pas effrayer les Nigériens, les autorités insistent sur le fait que la mesure sera appliquée de manière progressive et « souple ». Depuis le 16 août, le gouvernement de Mahamadou Issoufou interdit formellement toute importation de sachet en plastique. Après un retard de trois ans sur une loi votée dans ce sens et deux ans d’anarchie après le décret d’application, les autorités nigériennes ont décidé de sévir. Mais derrière la très officielle "lutte pour la préservation" de l'environnement, une motivation beaucoup plus officieuse. Un Niger sans sachet plastique ! C'est le message que Almoustapha Garba, Sadou Seydou et Habi Mahamadou Salissou...
(RFI 16/08/17)
48 heures après les attaques terroristes qui ont endeuillé le Burkina Faso et le Mali, le conseil de sécurité de l'ONU a souligné mardi 15 Août l'urgence de déployer la force anti-terroriste du G5 Sahel dans les zones transfrontalières. L'ONU avait voté à l'unanimité une résolution le 21 juin dernier saluant l'initiative des cinq pays du Sahel (Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie, Mali). Mais si tout le monde s'accorde sur l'importance politique d'une telle force, les financements eux restent encore très insuffisants pour que le G5 Sahel devienne pleinement opérationnel.
(Jeune Afrique 16/08/17)
Lentement mais sûrement, Niger Airlines monte en gamme. Créée en 2012 avec la vocation de désenclaver le pays et de desservir ses grandes villes depuis la capitale, la compagnie nigérienne a lancé des liaisons régulières (les mercredis, samedis et dimanches) entre Niamey, Agadez, Zinder et Maradi – la desserte de Diffa est suspendue en raison du contexte sécuritaire. Considérant les longues distances par la route, les accidents et les attaques, les usagers ont été convaincus, et Niger Airlines a su rapidement s’imposer comme une compagnie sûre et fiable. D’ailleurs, elle assure désormais régulièrement les déplacements des personnels diplomatiques, onusiens et humanitaires. « C’est une preuve de confiance, tout le monde fait appel à nous », se félicite son PDG, Abdoul...
(Le Monde 16/08/17)
Notre chroniqueur souligne la prédation des élites ouest-africaines et l’aveuglement – voire l’approbation – de la communauté internationale. Par Laurent Bigot (chroniqueur Le Monde Afrique) Lorsque les médias parlent du Sahel, c’est pour évoquer la menace terroriste sous toutes ses formes – une menace bien réelle, comme l’ont récemment montré l’attentat à Ouagadougou, le 13 août, ou les attaques contre les Nations unies au Mali, le lendemain. C’est également le cas pour les autorités françaises, qui communiquent abondamment sur le sujet afin de vanter et de justifier le déploiement de l’opération militaire « Barkhane » dans la bande sahélo-saharienne (BSS en langage militaire). Or le sujet central du Sahel n’est pas celui-là. Le terrorisme, ou plutôt la montée en puissance...
(La Tribune 16/08/17)
En visite chez le président nigérien Mahmadou Issoufou également coordonnateur de la coopération monétaire au sein de la CEDEAO, le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, est revenu sur le projet de création d’une monnaie unique, assurant que celui-ci n’est pas réalisable à l’horizon 2020, comme initialement planifié. En cause, la situation économique de certains pays de la sous-région. Un énième report potentiellement préjudiciable pour la crédibilité du projet ? « On ne peut plus aller à la monnaie unique en 2020 », a martelé Marcel de Souza, président de la commission de la Communauté économique Des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au sortir de sa rencontre ce lundi 14 août à Niamey (Niger) avec...
(RFI 14/08/17)
Les résultats d'une évaluation des enseignants contractuels ont été rendus publics vendredi 11 août. Les professeurs devaient réaliser deux exercices, l'un en français et l'autre en mathématiques, et les notes sont désastreuses. Plus de 19 % d'entre eux obtiennent moins de 5 sur 20. Des résultats très alarmants. Au Niger, sur 80 000 enseignants, 60 000 sont des contractuels. « Nous leur avons posé des questions très simples du niveau CE2 et du niveau CM2, explique Daouda Marthé, le ministre de l’Education nigérien. En maths par exemple, dans le nombre 767 kilogrammes, qu’est-ce qui représente les kilogrammes, les hectogrammes et les décagrammes et les grammes.
(Le Monde 11/08/17)
Selon les chercheurs Yvan Guichaoua et Mathieu Pellerin, si Niamey ne connaît pas les affres sécuritaires de son voisin, c’est en partie du à une gestion plus fine des équilibres ethniques. Mali et Niger sont voisins et appartiennent au même espace sahélo-saharien. Mais sont-ils semblables ? Certes, tous deux doivent gouverner avec peu de moyens des zones géographiquement et culturellement éloignées de leur capitale, et, depuis les indépendances, ces périphéries s’opposent de manière cyclique et violente aux pouvoirs centraux. Mais en 1963, à la première révolte touareg, seul le nord du Mali s’est rebellé. Tout comme en 2012, dans le sillage de la chute du régime de Kadhafi en Libye. De fait, l’année 2012 marque une spectaculaire divergence des trajectoires...
(RFI 11/08/17)
Un millier de migrants vers l’Europe ont étés sauvés en quatre mois et une trentaine d’opérations par l’Organisation internationale des migrations (OIM) au Niger. Des migrants laissés seuls dans le désert, abandonnés par les passeurs, sur la dangereuse route vers l’Europe, eldorado espéré. L’OIM organise des sauvetages au cœur du désert nigérien pour sauver ces migrants, à chaque fois, par centaine. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170810-niger-certains-migrants-ont-besoin-s...
(Agence Ecofin 11/08/17)
(Agence Ecofin) - Depuis le durcissement de ton du Président Mahamadou Issoufou face à l’insalubrité de la ville de Niamey, les actions s’enchainent au niveau local. Au Commissariat « Niamey Nyala » (Niamey la coquette), cette structure dont le programme est inscrit dans la politique de développement du Président, on a évoqué la mise en place d’une brigade sanitaire, brigade d’animaux, d’opérations villes propres, etc. Pour en savoir davantage, le Haut commissaire au programme « Niamey Nyala » a accepté de répondre aux questions de Niamey & les 2 Jours. Costume noir assorti d’une chemise blanche, l’air décontracté, c’est dans son joli bureau marqué par un message « Tous ensemble pour un Niamey Nyala » que Mouctar Mamadou a accepté...
(Le Point 10/08/17)
Régulièrement, Le Point Afrique vous propose une revue de presse africaine. Distance oblige, c'est par le prisme de la presse en ligne que s'effectue cette moisson d'opinions et d'analyses de journalistes du continent autour d'un même fait d'actualité. Or, sur plus d'une cinquantaine de titres répertoriés, force est de constater que certains médias sont plus fréquemment cités que d'autres. Ils sont bien souvent béninois (Bénin Monde Infos, La Nouvelle Tribune), burkinabés (Aujourd'hui au Faso, Fasozine, L'Observateur Paalga, Le Pays) ou guinéens (Le Djely, ex-Guinée Conakry Infos). Au-delà de la pertinence de leurs analyses, cette surreprésentation tient surtout à la place et au traitement « maison » qu'ils accordent à l'actualité panafricaine et internationale, quand d'autres sites sont plus focalisés sur...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(RFI 04/08/17)
Le Premier ministre du Niger accepte de s’exprimer sur tous les sujets sensibles: la recherche des 39 otages de Boko Haram, le projet du président français Emmanuel Macron de bloquer les migrants au Nord-Niger et la polémique sur la démographie galopante en Afrique. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170804-niger-brigi-rafini-otages-boko-haram...
(Jeune Afrique 04/08/17)
La présence de Boko Haram dans la zone a plongé les habitants de la région du bassin du Lac Tchad dans une grande insécurité, beaucoup font le choix de l'exil ailleurs dans leur pays ou dans un pays voisin. Jeune Afrique fait le point sur une situation qui n'a de cesse d'évoluer. Depuis l’insurrection de Boko Haram en 2009, la situation sécuritaire dans la région du bassin du Lac Tchad tend à s’aggraver et nombreux sont les habitants contraints de fuir. Le nombre de personnes déplacées dans la région s’élève aujourd’hui à plus de deux millions d’individus. D’autres, déplacées depuis longtemps, reviennent, notamment du Cameroun. Une situation que Volker Türk, haut-commissaire assistant du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) en charge...
(RFI 03/08/17)
À l'occasion du 57ème anniversaire de l'indépendance du Niger, ce 3 août, le président Issoufou, dans une adresse à la Nation diffusée mercredi soir, a exhorté les forces de défense et de sécurité à tout mettre en oeuvre pour libérer les 39 femmes et enfants enlevés le 2 juillet dernier dans le village de Ngalewa, situé dans la région du lac Tchad par des éléments de Boko Haram. C'est la première fois, depuis l'événement, que le président Issoufou s'exprime sur cette question. « C’est le lieu d’avoir une pensée pour les 39 femmes et enfants enlevés par Boko Haram le 2 juillet 2017 à Ngalewa dans la région de Diffa. J’exhorte nos forces de défense et de sécurité à tout...
(France TV Info 03/08/17)
Alors que les chances de limiter le réchauffement de la planète à + 2°C, objectif fixé par la COP21 de Paris, sont pratiquement inexistantes selon des scientifiques américains, il apparaît quasi certain à des climatologues allemands qu'une forte hausse de la température, loin d'assécher la bande du Sahel déjà envahie par le désert, va provoquer dans la zone des arrivées d'eau massives. A rebours de l'idée généralement admise et d'autres théories sur la stérilité grandissante du Sahel, frontière entre le sud du Sahara et la savane sur toute la largeur du continent africain, des chercheurs du PIK (Potsdam Institute for Climate Impact Research) affirment, projections à l'appui, que le climat de cette vaste zone de 5 millions de km² va...

Pages