Jeudi 18 Janvier 2018

Niger

(Xinhua 10/01/18)
Le procès d'une dizaine de militaires accusés de tentative de coup d'Etat contre le président nigérien Issoufou Mahamadou le 17 décembre 2015, a été repoussé au 23 janvier, a décidé le tribunal militaire à Niamey. Ce report a été accepté à la demande de leurs avocats qui estiment que les conditions ne sont pas créées pour mieux défendre leurs clients. Pour cause, ils ne sont entrés en possession du dossier que vendredi dernier. Le 17 décembre 2015, M. Mahamadou avait annoncé, dans un message à la nation, une tentative de coup d'Etat avorté dont l'objectif était de renverser le pouvoir démocratiquement élu à Niamey. Lors d'un point de presse en janvier 2016 sur les enquêtes concernant cette tentative de coup...
(Xinhua 10/01/18)
Sur les 423 millions d'euros nécessaires à la mobilisation de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), 294 millions ont été déjà engagés, a annoncé lundi le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly, à l'issue d'une réunion de ses collègues des Affaires étrangères et de la Défense du G5 (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad). En dehors des pays concernés, les donateurs sont l'Union européenne, la France (aide militaire et logistique), les Etats-Unis (aide bilatérale) et l'Arabie saoudite. Cette rencontre a recommandé la mise en place d'un fonds fiduciaire pour recevoir les ressources nécessaires à l'opérationnalisation de la Force conjointe. Les pays membres doivent ainsi procéder à la constitution d'un système de financement et de gestion administrative...
(Jeune Afrique 10/01/18)
Pour le ministre congolais de l'Économie, les États africains doivent s’atteler à bâtir de vraies économies compétitives, plutôt que de se préoccuper de disposer chacun de sa monnaie. Ce qui ne l'empêche pas de suggérer des évolutions dans la politique monétaire de la zone CFA, notamment le passage de la fixité par rapport à l'euro à une flexibilité contrôlée. Depuis plus d’un an, il ne se passe plus un jour sans que les Africains de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) ne parlent du franc CFA. Ils le font sous toutes les coutures : mauvaise monnaie, cause des déconvenues économiques, bonne monnaie, garante de la stabilité macro-financière, monnaie aux relents...
(Agence Ecofin 10/01/18)
Ces 09 et 10 janvier, la BOAD abrite, à Lomé, un atelier sous régional aux fins de promouvoir l’agriculture climato-intelligente. Les autorités nationales et les agences d’évaluation environnementale de cinq pays d’Afrique de l’Ouest à savoir, le Bénin, le Burkina-Faso, le Ghana, le Niger et le Togo, prennent part aux travaux. Les changements et la variabilité climatiques constituent une menace pour l’économie et la stabilité des pays de l’Afrique de l’Ouest, et surtout pour les agriculteurs de la région qui verront leurs productions considérablement baisser du fait de la hausse des températures, de la variabilité des précipitations et de l’accroissement de la fréquence des événements extrêmes. Pour prévenir cela, la BOAD, l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation de la CEDEAO...
(RFI 10/01/18)
Au Nigeria, les autorités ont saisi le mois dernier, près de 115 tonnes de médicaments interdits au port de Lagos. Il s'agit, selon les autorités, de six conteneurs remplis de Tramadol, un antidouleur, dont la vente est limitée et contrôlée à de faibles dosages. Cette saisie record témoigne de la vitalité de ce marché, qui concerne le Nigeria, mais aussi plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest où d'autres saisies ont été faites ces dernières années. Le Tramadol est un antidouleur, proche de la codéine et de la morphine, généralement prescrit en cas de forte douleur ou après une opération. Mais dans certains pays d’Afrique, il est majoritairement consommé pour tout autre chose. Chercheur associé à l'institut Thomas More et au Groupe...
(AFP 09/01/18)
Les militaires nigérians appuyés par des soldats de pays voisins ont lancé une grande offensive contre les deux factions du groupe islamiste Boko Haram et leurs dirigeants dans le nord-est du Nigeria, a annoncé mardi l'armée nigériane. Des soldats du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria visent les chefs jihadistes Abubakar Shekau, dans la forêt de Sambisa, et Mamman Nur, dans la région du lac Tchad, dans les deux zones de l'Etat du Borno où le groupe est actif. Selon l'armée nigériane, des dizaines de combattants islamistes ont été tués et des centaines d'autres forcés de se rendre au cours des derniers jours. Selon des hauts responsables militaires à Abuja, Nur a été blessé et une de ses...
(AFP 09/01/18)
Les pays du G5 Sahel, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso, le Niger et la Mauritanie, ont annoncé lundi à Bamako la création d'un fonds fiduciaire pour gérer l'aide promise à leur force conjointe antijihadiste. Cette décision, prise lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense du G5 Sahel, intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. "La décision importante prise lors de cette réunion ministérielle conjointe est la création du fonds fiduciaire pour accompagner et gérer les importants fonds annoncés pour aider la force G5 dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", a déclaré à l'AFP le ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly...
(RFI 09/01/18)
Au cours d'une rencontre des pays membres du G5 au niveau ministériel à Bamako au Mali, il a été décidé la création d'un fonds fiduciaire dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Cette décision intervient une semaine avant une nouvelle rencontre à Paris entre Etats membres et pays donateurs. La décision importante des ministres des Affaires étrangères et de la Défense des pays membres du G5 est la création d’un fonds fiduciaire d’urgence destiné à lutter contre le terrorisme dans le Sahel. « Nous avons beaucoup travaillé sur la création du fonds fiduciaire, dans la mise en œuvre des importants fonds qui sont annoncés pour aider cette force-là – la recherche d’une efficacité maximum –...
(Le Monde 09/01/18)
Il est une question qui taraude les militaires chinois en ce moment : comment sécuriser les nouvelles routes de la soie ? Leur ambitieux programme de financement et de construction d’infrastructures traverse en effet les zones les plus dangereuses de la planète, notamment en Afrique. Le gouvernement chinois multiplie donc les colloques, conférences et autres consultations plus ou moins discrètes afin d’avoir une vision plus claire des embûches que ses entreprises et expatriés pourraient rencontrer. Du 5 au 8 janvier, à Shanghaï, a ainsi été organisée par le ministère chinois de la défense la première conférence sur la coopération militaire entre la Chine, l’Afrique et les pays arabes. Des représentants de Djibouti et de Mauritanie étaient notamment présents. Le ministre...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le Président français a entamé hier une visite d’Etat de trois jours en Chine. Dans son agenda, figure la sécurité au Sahel. Emmanuel Macron s’entretiendra avec son homologue Xin Jinping à propos de la force conjointe. L’objectif est de solliciter l’appui de la Chine dans la lutte contre le terrorisme. Pour rappel, le G5 Sahel se prépare à lancer de nouvelles opérations les prochains mois. Durant sa visite à Niamey le 22 décembre dernier, le Président français a insisté sur l’obligation de résultats pour cette force qui bénéficiera de l’appui de Barkhane. En ce qui concerne sa politique militaire, la Chine a installé une base militaire en 2015 à Djibouti. Mais, sa présence sur le continent n’est pas encore ressentie,...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Le Niger va commencer à tester, dès ce mois de janvier, la télévision numérique sur une grande partie de son territoire. L’information a été révélée par l’Agence de Presse Africaine (APA). Le pays semble proche de la fin de sa migration, après avoir récemment reçu un lot d’équipements nécessaires à la diffusion en numérique. Selon APA, les premiers tests de la TNT offriront à la population locale les deux chaînes du groupe audiovisuel public (ORTN), à savoir Télé Sahel et Tal TV. Si ces premiers tests se déroulent sans encombre, le régulateur permettra à un certain nombre, encore inconnu, de télévisions privées de rejoindre les chaînes nationales. Le taux d’achèvement du processus de migration n’est pas précisé mais on peut...
(AFP 08/01/18)
Une dizaine de militaires accusés d'être impliqués dans le coup d'Etat présumé de décembre 2015 au Niger seront jugés le 23 janvier par un tribunal militaire, a appris lundi l'AFP. "Le procès (du putsch) a été repoussé au 23 janvier à la demande des avocats des prévenus", a indiqué à l'AFP une source proche du dossier. La première session du tribunal militaire pour l'année 2018 s'est ouverte lundi dans un camp de la gendarmerie à Niamey. Au cours de cette session trente-deux dossiers, dont celui des militaires présumés putschistes seront jugés. Ceux-ci étaient présents lors de la cérémonie d'ouverture de la session. Le 17 décembre 2015, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, qui briguait un second mandat, avait affirmé qu'une...
(AFP 08/01/18)
Les autorités de la région de Diffa (sud-est du Niger) ont retardé de manière indéterminée le délai de repentance pour les combattants nigériens du groupe islamiste nigérian Boko Haram, a annoncé samedi le gouverneur de cette région proche du Nigeria. "C'est vrai que nous avions annoncé la date du 31 décembre 2017 pour la fin du processus. Mais nous continuons à les encourager à saisir cette opportunité", a déclaré à la télévision le gouverneur de Diffa, M. Mahamadou Laoualy Dan Dano. Mi-octobre, le gouverneur avait averti que les combattants de Boko Haram avaient jusqu'au 31 décembre 2017 pour se repentir, et que cette "main tendue" aux insurgés "n'était pas étalée indéfiniment dans le temps". Mais ce délai de "repentance" vient...
(RFI 08/01/18)
Au Niger, s'ouvre ce lundi 8 janvier le procès des militaires nigériens accusés d'atteinte à la sûreté de l'Etat à travers une présumée tentative de coup d'Etat. L'affaire avait défrayé la chronique en 2015 au temps fort d'une crise politique tendue au Niger. Les militaires sont emprisonnés depuis deux ans et 14 civils incarcérés dans cette même affaire ont été remis en liberté le 24 mars dernier. C’est dans le grand amphithéâtre de la Gendarmerie nationale de Niamey que s’ouvre l’audience dans le procès des militaires impliqués dans le présumé coup d’Etat de juin 2015.
(Agence Ecofin 08/01/18)
Le Niger va commencer à tester, dès ce mois de janvier, la télévision numérique sur une grande partie de son territoire. L’information a été révélée par l’Agence de Presse Africaine (APA). Le pays semble proche de la fin de sa migration, après avoir récemment reçu un lot d’équipements nécessaires à la diffusion en numérique. Selon APA, les premiers tests de la TNT offriront à la population locale les deux chaînes du groupe audiovisuel public (ORTN), à savoir Télé Sahel et Tal TV. Si ces premiers tests se déroulent sans encombre, le régulateur permettra à un certain nombre, encore inconnu, de télévisions privées de rejoindre les chaînes nationales. Le taux d’achèvement du processus de migration n’est pas précisé mais on peut...
(Agence Ecofin 08/01/18)
La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), à travers un communiqué sur son portail web www.bceao.int , déplore des informations malveillantes sur les réseaux sociaux tendant à faire croire à l’existence « de faux numéros de série sur les billets de 10 000 FCFA et 5 000 FCFA » et de différences sur les dimensions de ces billets. La diffusion de ces messages prend une certaine ampleur et crée déjà un début de psychose au sein des populations. La BCEAO dément formellement être à l’origine de ces informations malveillantes et rassure : « elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides ». Pour éviter...
(AFP 07/01/18)
Le Niger a adopté une stratégie pour lutter contre la corruption qui a atteint des proportions "relativement élevées" dans ce pays très pauvre, a annoncé samedi le gouvernement. "En dépit des mesures et des efforts consentis, la corruption reste un fléau persistant. C'est pourquoi, le gouvernement a élaboré un document de stratégie nationale de lutte contre la corruption", selon un communiqué du conseil des ministres. Le texte ne dévoile pas la nouvelle stratégie, mais assure qu'elle "constitue un ensemble de réponses structurées" et "ciblant la corruption dans toutes ses formes".
(AFP 06/01/18)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a nommé vendredi le général Ahmed Mohamed au poste de chef d'état-major des Forces armées nigériennes (FAN), en remplacement du général Seyni Garba en poste depuis 2011, a annoncé le gouvernement dans un communiqué. "Le général de corps d'armée Ahmed Mohamed, est nommé chef d’état major général des armées, en remplacement du général d'armée Seyni Garba, admis à faire valoir ses droits à la retraite", souligne un communiqué du conseil des ministres lu à la radio. Le président Issoufou "a rendu un vibrant hommage" au général Seyni Garba...
(RFI 06/01/18)
Il y a deux fois moins de migrants africains qui tentent de traverser la mer Méditerranée pour s’installer en Europe : 20 000 personnes émigrant de manière irrégulière ont été rapatriées en Afrique l’année dernière. Des tendances fournies par l’Organisation internationale des migrations, qui précise que ces migrants sont majoritairement issus du Nigeria, de l’Erythrée, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire ou encore de la Gambie et le Sénégal. Compte rendu. En 2017, 17 1635 migrants ont débarqué sur les côtes européennes. C’est deux fois moins qu’en 2016, note l'Organisation internationale des migrations. Selon cette organisation, près de la moitié des migrants qui parviennent à s’installer en Italie demandent l’asile. Il s’agit majoritairement d’hommes qui voyagent seuls. L’OIM recense...
(Agence Ecofin 05/01/18)
40% de l’enveloppe globale des aides italiennes pour l’Afrique seront consacrés exclusivement au Niger pour améliorer l’état de la collaboration, selon le ministre italien des Affaires étrangères, Angelino Alfano après un entretien avec le président Mahamadou Issoufou. Présent à Niamey pour l’inauguration officielle de l’Ambassade de l’Italie au Niger (la première au Sahel) hier jeudi, M. Alfano a déclaré avoir discuté également avec le Président nigérien des relations bilatérales. Les deux officiels veulent également consolider les liens économiques. C’est ainsi qu’ « une journée de présentation du pays aux entrepreneurs italiens » sera organisée selon le membre du gouvernement italien. Cette visite intervient également quelques jours après l’annonce de l’envoi de 470 militaires italiens (dont 150 très prochainement) pour aider...

Pages

(AFP 23/12/17)
Emmanuel Macron est arrivé vendredi en fin de journée au Niger pour réveillonner avant l'heure avec des centaines de soldats français déployés pour lutter contre les groupes jihadistes au Sahel. Le chef de l'Etat français a été accueilli à sa descente d'avion par son homologue nigérien Mahamadou Issoufou, avec lequel il a eu une brêve discussion avant un entretien plus officiel samedi. Accompagné de la ministre française des Armées Florence Parly, Emmanuel Macron devait ensuite rejoindre, au bout de la piste de l'aéroport, la vaste base aérienne projetée de l'opération Barkhane, où l'attendaient les soldats français pour un court discours suivi d'un dîner festif. Après Gao, Ouagadougou et Abdijan, cette courte visite d'une vingtaine d'heures à Niamey témoigne de la...
(La Tribune 22/12/17)
A la veille de la célébration de la fête de noël, le président français Emmanuel Macron se déplace au Niger ou il sera aux cotés des soldats de l’opération Barkhane. Un déplacement fort en symbole qu’il mettra à profit pour échanger avec son homologue Mahamadou Issoufou sur deux dossiers prioritaires et stratégiques de la nouvelle politique étrangère française, la lutte contre le terrorisme et la migration. Membre du G5 Sahel, Niamey est un allié inconditionnel de la France qui fait du Niger un exemple en matière de gestion des flux migratoires en plus de disposer dans le pays de plusieurs bases militaires, une présence de plus en plus mal perçue par l’opinion publique nigérienne. Décidément, la première année au cours...
(Agence Ecofin 20/12/17)
Venues du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, des Organisations de la Société Civile (OSC) prennent part, depuis ce lundi 18 décembre à Lomé, à un atelier de renforcement de capacités en vue d’une implication des femmes dans la lutte contre le terrorisme dans le Bassin du Lac Tchad. Cette rencontre est organisée sur trois (3) jours par le Centre Régional des Nations Unies pour la Paix et le Désarmement en Afrique (UNREC) et se situe dans le cadre de la mise en œuvre des résolutions 1325, 2349 et 2370 du Conseil de Sécurité ainsi que des résolutions de l’Assemblée Générale sur les femmes, le désarmement, la non-prolifération et le contrôle des armes. Les participants devront, suite aux...
(RFI 18/12/17)
Le Niger fête ce lundi 18 décembre son 59e anniversaire de la proclamation de la République. Une fête tournante qui se tient cette année à Tahoua, la région natale de l'actuel chef de l'état nigérien, Issoufou Mahamadou. Les festivaliers de toutes les huit régions du pays convergent depuis quelques jours à Tahoua. La plus grande région du Niger du Nord s’est métamorphosée en quelques mois. Des festivaliers se prononcent : « La fête qui sera belle, c’est la veille qu’on le voit. Vous voyez beaucoup de couleurs, on sent que la ville, ça bouge. Vraiment, nous sommes à la veille, mais je garde l’espoir franchement que la fête sera très belle ». « Je pense que Tahoua est en train...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de progresser de quelques mètres dans un immense flot anarchique qui s’ébroue au milieu des piétons et des vendeurs de rue. Fin de journée banale dans les faubourgs déshérités de Nairobi. Dans quelques années, c’est ici, dans les bouchons de la...
(APA 15/12/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Mali et le Niger sont des pays où le nombre d’enfants touchés par la malnutrition aigüe est élevé, indique une étude menée par l’ONG Action contre la faim (ACF) dont les conclusions ont été présentées jeudi à Dakar au cours d’un atelier. Selon le Dr Eric Kouam, expert en santé publique et nutrition « les conflits armés notés dans les régions du nord Mali et à l’est du Niger ont favorisé le déplacement des populations qui deviennent vulnérables et causé la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans». «Une hausse de 27℅ du nombre d’enfants de moins de cinq ans en risque de malnutrition aigue a été observée dans la région sahélienne. », lit-on...
(RFI 13/12/17)
Ils étaient de milliers d’étudiants mardi 12 décembre dans les rues de Niamey, au Niger. Ils réclamaient le paiement de leurs bourses, de meilleures conditions de vie sur le campus et surtout que justice soit rendue à leur camarade tué lors de violences sur le campus. Nous avons estimé que trop c'est trop ! Pour un Etat où nous avons du pétrole, nous avons de l'uranium, etc. Nous ne sommes pas d'accord ! Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171212-niger-etudiants-manifestent-niamey-le...
(RFI 13/12/17)
Emmanuel Macron, Angela Merkel et cinq chefs d'Etat des pays de l'Afrique sahélienne se retrouvent près de Paris pour renforcer la mobilisation internationale au profit de la nouvelle force conjointe antijihadiste G5 Sahel et accélérer son déploiement. Cette force de 5 000 hommes est encore loin d'être opérationnelle, et fait face à des difficultés de financement. Sur le papier, la force conjointe du G5 Sahel, c'est sept bataillons forts de 650 hommes chacun et réunissant des forces issues des cinq pays de la région (Mauritanie, Mali, Burkina, Niger, Tchad). Mais pour l'heure, on en est encore loin. La toute première opération lancée fin octobre n'a pu rassembler que 200 à 350 hommes de chaque pays. Avant l'opération, la France avait...
(Le Point 13/12/17)
Ils sont un peu plus de 6 000 combattants africains à avoir servi dans les rangs du groupe djihadiste l'État islamique (EI) en Irak et en Syrie et ils pourraient revenir dans leurs pays respectifs sur le continent très prochainement. Des possibilités de retour qui ne rassurent pas du tout. Comme en Europe, les autorités ne sont pas vraiment préparées à cette éventualité. Smail Chergui, le commissaire de l'Union africaine pour la paix et la sécurité, a appelé, lors d'une rencontre sur la lutte contre le terrorisme, ce 10 décembre à Oran, en Algérie, les pays africains à se préparer « fermement » à la gestion de ces retours. La genèse d'un casse-tête Pour rappel, l'EI a profité du conflit...
(Le Monde 12/12/17)
Quatre soldats américains et cinq nigériens avaient été tués début octobre dans un assaut attribué à des combattants de l’Etat islamique dans le Grand Sahara. Par Seidik Abba (chroniqueur Le Monde Afrique) Ayorou, le 2 novembre 2017. Dans l'enceinte de la gendarmerie du village qui a été lourdement attaquée et pillée le 21 octobre 2017 par un groupe djihadiste affilié à l’Etat islamique. L'attaque a fait 13 victimes du côté des gendarmes. C'est la deuxième attaque cette année. C’est un nouvel élément qui devrait encore compliquer l’enquête lancée par le Commandement de l’armée américaine pour l’Afrique (Africom) : des membres du groupe djihadiste nigérian Boko Haram ont participé, le 4 octobre, à l’attaque contre une patrouille des armées nigérienne et...
(RFI 09/12/17)
Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution qui demande à la Minusma d’apporter un soutien logistique et matériel aux forces antiterroristes du G5 Sahel. Paris, qui portait cette résolution, aurait souhaité un soutien plus large et pérenne, mais Washington a refusé que les fonds de l’ONU soient engagés dans la force du G5. Paris a donc proposé la mise en place d’un fonds spécial géré par l’Union européenne pour obtenir un consensus. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau Après le soutien politique au mois de juin dernier, le G5 Sahel a maintenant gagné un soutien logistique et matériel de l’ONU. Ce texte ajoute « un deuxième étage » au déploiement de la force...
(RFI 08/12/17)
C’est une première en Afrique. Une étude sur la perception de l’élevage nomade dans les médias a été rendue publique jeudi 7 décembre, lors d’une réunion du PASSHA. Le Projet d’appui au pastoralisme et à la stabilité au Sahel est réuni depuis deux jours à Cotonou au Bénin pour parler de la prévention des conflits. Une équipe de l’Institut des sciences de l’information de Bordeaux a épluché des centaines d’articles de presse, publiés dans 5 pays, dont le Mali, la Mauritanie et le Niger, entre 2000 et 2017. Il en ressort un certain nombre de préjugés à l’encontre des éleveurs nomades. Sept thématiques ont guidé les recherches de l’équipe de l’Institut des sciences de l’information de Bordeaux, comme la valeur...
(AFP 07/12/17)
Le Niger a évacué plus de 500 de ses ressortissants vivant en Libye dans le cadre d'un plan de rapatriement d'urgence mené par le gouvernement et des milliers d'autres sont candidats au retour, a annoncé jeudi le ministère nigérien des Affaires étrangères. "Ce sont 504 de nos compatriotes vivant en Libye qui sont rentrés ce soir à la maison. Des milliers d'autres sont encore en Libye et nous ramènerons tous ceux qui le souhaiteraient", a indiqué Ibrahim Yacoubou, le ministre des Affaires étrangères, qui a accueilli les rapatriés mercredi à l'aéroport de Niamey. D'ores et déjà, des bus ont été affrétés pour acheminer ces rapatriés dans leurs villages respectifs, a assuré Bazoum Mohamed, le ministre nigérien de l'Intérieur. "Je me...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(AFP 06/12/17)
Experts et chefs militaires du Niger se sont réunis mercredi à Niamey pour élaborer une politique de sécurité nationale et de lutte contre le terrorisme dans leur pays confronté à des attaques meurtrières de groupes jihadistes. "C'est la première phase" vers l'élaboration de "notre Politique nationale de sécurité et de défense (PNSD)" guidée par un "impératif d'efficacité des réponses sécuritaires", a affirmé à l'ouverture d'un forum national Houhoumoudou Mahamadou, directeur de cabinet de la présidence nigérienne.
(AFP 06/12/17)
Les magistrats nigériens ont entamé mercredi une grève de trois jours pour réclamer "un statut autonome" leur accordant des avantages pour la retraite et de meilleures conditions de travail, a annoncé leur syndicat. Le mouvement a été "bien suivi", notamment au tribunal de grande instance de Niamey où des procès programmés mercredi ont été reportés, selon le Syndicat autonome des magistrats du Niger (Saman). Les grévistes s'insurgent "principalement" contre "le retard" du gouvernement pour mettre en application le statut autonome des magistrats qui a été révisé depuis quatre mois, a expliqué à la presse le secrétaire général du Saman, Ayouba Hassane. Ce statut stipule la réduction des années de cotisations de retraite de 25 ans pour les magistrats "à 15...
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(RFI 06/12/17)
La semaine du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest est un rendez-vous annuel pour parler de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Elle a lieu cette semaine à Cotonou au Bénin. Cet événement réunit les acteurs de l'agriculture et de l'alimentation : gouvernements, institutions, ONG, associations de producteurs et d'éleveurs. Depuis des années, il y a des programmes nationaux, des projets financés par les bailleurs, pour éradiquer la faim. Elle n'a pas disparu. Faut-il revoir l'approche ? C'est ce qui a été défendu mardi 5 décembre. C'est un changement de perspective : contrairement à ce qu'on peut croire, l'agriculture n'est pas le seul levier à actionner pour éradiquer la faim, et chaque région n'a pas à produire ce qu'elle va consommer...
(RFI 06/12/17)
Au Sahel, l'Arabie saoudite a promis de contribuer à hauteur de 100 millions de dollars à la nouvelle force du G5 Sahel. C'est le ministre des Affaires étrangères malien qui s'en fait l'écho, au retour d'une mission à Riyad. Le plaidoyer d'Emmanuel Macron auprès de l'Arabie saoudite semble avoir fonctionné. Les autorités françaises ont largement incité Riyad à se montrer généreux envers la force conjointe anti-terroriste du G5 Sahel. Le chef de la diplomatie malienne, le ministre Abdoulaye Diop, était justement en Arabie saoudite il y a quelques jours. Il en est revenu avec cette annonce de contribution et espère que cela va en entraîner d'autres : « Cela nous rapproche encore un peu plus de l’objectif des 423 millions,...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...

Pages

(Agence Ecofin 18/12/17)
L’information est donnée par le ministre nigérien des Affaires étrangères Ibrahim Yacoubou. En commentant sur la chaîne locale hier les différents sujets au menu des discussions au 52ème sommet des chefs d’Etat de la Cedeao tenu le week-end écoulé, M. Yacoubou a fait cas de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continental (Zlec). « La Zlec est un vieux projet qui n’avait pas beaucoup évolué jusque ici. Dans les 3 prochains mois, il est possible que nous puissions réaliser ce projet qui porte les espérances d’un renforcement des échanges entre les pays africains et entre les pays africains et les partenaires.» Pour rappel, c’est le Président nigérien qui a dirigé toute l’année 2017 les travaux d’accélération de...
(AIP 17/12/17)
Le poste du futur président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été confié à la Côte d’Ivoire et le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou a été désigné pour l’occuper à compter du 1er mars 2018. La décision a été prise samedi, à Abuja, au Nigeria, par les chefs d’Etat et de gouvernement, lors de la 52è session ordinaire dont la première s’est déroulée à huis clos. Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara qui prend part aux travaux de cette session, a salué cette décision, en estimant qu’il s’agit d’une autre marque de confiance fait à son pays et à son compatriote par ses...
(Agence Ecofin 16/12/17)
La « conférence de la renaissance » organisée les 13 et 14 à Paris par le Niger, en partenariat avec la Banque mondiale et le PNUD, en vue de mobiliser des financements pour la mise en œuvre de son Programme de développement économique et social (PDES) 2017-2021, a permis de mobiliser au total 23 milliards $ d’intentions de financement qui ont été formulées. Ceci, à raison de 12,7 milliards $ par les bailleurs internationaux et de 10,3 milliards $ par le secteur privé. S’agissant des bailleurs de fonds multilatéraux, la Banque mondiale arrive en tête avec 2,5 milliards $ de promesses de financement. Suivie par la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 1,2 milliard $ et par l’Union...
(AFP 15/12/17)
Le Niger a levé 23 milliards de dollars de fonds public et privés lors d'une conférence de deux jours à Paris, soit 6 milliards de plus qu'attendu, pour doper sa croissance et garantir sa sécurité. "C’est une belle réussite, on a atteint tous nos objectifs, on les a même dépassés", s'est félicité le président nigérien Mahamadou Issoufou lors d'une conférence de presse où il a présenté les résultats de la réunion avec les investisseurs institutionnels et privés qui s'est tenue mercredi et jeudi à Paris. "Je veillerai personnellement au suivi de la mise en oeuvre des principales décisions de notre conférence", a-t-il assuré. "Ce niveau d'engagement témoigne de la qualité et de l'excellence des relations entre le Niger et ses...
(Jeune Afrique 15/12/17)
La « conférence de la renaissance » du Niger, qui vient de se clore à Paris, a permis au gouvernement nigérien de récolter 23 milliards de dollars, dont 12,7 milliards de dollars (10,8 milliards d'euros) promis par les bailleurs internationaux en vue du financement du plan de développement 2017-2021. Le secteur privé a contribué à hauteur de 10,3 milliards de dollars. Organisée à Paris en partenariat avec la Banque mondiale et le PNUD, la conférence de la renaissance du Niger a rassemblé bailleurs internationaux et investisseurs étrangers pour financer le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021. Alors que le gouvernement tablait sur 17 milliards de dollars, c’est finalement 23 milliards qui ont été obtenu, dont 12,7 milliards par...
(RFI 15/12/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou était à Paris mercredi 13 et jeudi 14 décembre pour lever des fonds, afin de financer son programme de développement économique et social 2017-2021. La délégation nigérienne repart à Niamey avec des promesses au-delà de ce qu'elle attendait : près de 23 milliards d'euros contre 17 milliards attendus. « C'est une belle réussite, on a atteint tous nos objectifs, on les a même dépassés », s'est félicité Mahamadou Issoufou lors d'une conférence de presse où il a présenté les résultats de la réunion avec les investisseurs institutionnels et privés qui s'est tenue mercredi...
(Jeune Afrique 14/12/17)
À l’occasion de la tenue de la « Conférence de la renaissance » du Niger à Paris le 13 et le 14 décembre, la ministre du Plan Kané Aichatou Boulama annonce espérer réunir 17 milliards de dollars pour financer la stratégie de développement économique et social du pays. À la tête du ministère nigérien du Plan depuis février 2016, Kané Aïchatou Boulama chapeaute la « Conférence de la renaissance », organisée à Paris les 13 et 14 décembre, pour présenter le Plan de développement économique et social 2017-2021 (PDES 2017-2021). L’objectif : obtenir 7 milliards des bailleurs internationaux et 10 milliards des investisseurs privés. Jeune Afrique : Quelles sont les contraintes qui handicapent le Niger ? Kané Aichatou Boulama :...
(APA 14/12/17)
APA-Paris (France) - La réunion internationale sur la force commune du G5 Sahel convoquée ce mercredi à Paris par le président Emmanuel Macron a pris fin sur l’engagement, d’après le chef de l’Etat français, de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis d’octroyer respectivement à la dite force 100 et 30 millions de dollars. Ces enveloppes en venant s’ajouter à l’apport des cinq pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) ainsi qu’aux contributions de la ‘’coalition Sahel’’ composée de l’UE et des Etats-Unis, devraient permettre le lancement effectif de la force qui pour ce faire avait besoin de 250 millions d’euros. Les annonces de contribution de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis permettront d’atteindre ce...
(AFP 13/12/17)
Le Niger espère lever mercredi et jeudi à Paris 17 milliards de dollars de fonds publics et privés pour doper sa croissance sur 5 ans et garantir sa sécurité, dont le coût pèse sur le budget national. Les autorités nigériennes se trouvent à Paris pour présenter leur Plan de développement économique et social (PDES) pour les années 2017-2021 lors de la Conférence pour la Renaissance économique qui se tient ce mercredi dans la capitale française et d'un forum prévu jeudi avec des investisseurs privés. "Notre stratégie de développement va nous conduire à avoir en cinq ans une croissance soutenue de 7% en moyenne", a expliqué à l'AFP la ministre au Plan, Aichatou Boulama Kané, qui accompagne le président Mahamadou Issoufou...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(La Tribune 11/12/17)
La Banque mondiale vient d'octroyer au Niger une enveloppe de 66 milliards de francs CFA au titre de son appui budgétaire pour l'année 2017. Aujourd'hui, l'institution de Breton Woods conduit une vingtaine de projets dans divers secteurs au Niger, allant de l'agriculture à l'énergie. Le Niger vient de bénéficier d'une aide de 66 milliards de francs CFA de la Banque mondiale. Selon les sources officielles, cette enveloppe a été accordée au titre de l'appui budgétaire pour l'année 2017 et dont les documents ont été signés ce mercredi 6 décembre par la ministre nigérienne du plan, Kané Aichatou Boulama, et le représentant résident de la Banque mondiale au Niger, Siaka Bakayoko. A en croire la ministre, l'aide de l'institution de Brettons...
(Agence Ecofin 06/12/17)
La revue Automne 2017 de la Banque mondiale « Bilan économique » a consacré son dossier spécial au Niger. Signé par de nombreux experts de l’institution et préfacé par Mme Soukeyna Kane (photo), Directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Tchad, la Guinée, le Mali et le Niger, ce dossier n’a pas plu du tout au petit bureau de la Banque mondiale de Niamey qui fulmine : « Ceci ne reflète aucunement la position de la Banque mondiale face aux efforts mis en œuvre par les autorités nigériennes pour lutter contre la pauvreté et développer l’économie de manière durable et inclusive ». Il faut dire que ce dossier spécial, qui ne serait, selon le bureau de Niamey, qu’une...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Grande nouvelle pour la force conjointe G5 Sahel. L’Arabie Saoudite va contribuer au déploiement de la force sahélienne à hauteur de 100 millions de dollars. La promesse a été faite, il y a quelques jours, durant le séjour à Ryad du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. « Cela nous rapproche un peu de l’objectif de 423 millions d’euros. Nous espérons aussi que cela puisse constituer une incitation pour les autres donateurs, » a déclaré sur Rfi le patron de la diplomatie malienne. Cette promesse intervient à quelques jours du mini-sommet des donateurs que le G5 Sahel organise avec l’appui de la France, le 13 décembre prochain à Paris. Et c’est à cette table ronde que l’Arabie Saoudite annoncera...
(Agence Ecofin 04/12/17)
La Société Islamique pour le Développement (ICD), la branche de la Banque Islamique de Développement en charge du secteur privé, a signé un accord de 9 millions d'Euros avec la Banque Sahelo-Saharienne pour l'Investissement et le Commerce (BSIC) du Niger, afin d'accompagner des petites et moyennes entreprises de ce pays. « Cet accord nous permettra d'établir un réseau financier intégré afin d'apporter un soutien aux PME locales désireuses de développer leurs activités dans le pays », a fait savoir Khalid Al Aboodi (photo), le Directeur Général de l'institution financière islamique. Techniquement, la collaboration dans ce cadre prendra la forme de ce qu'on appelle en finance islamique le Wakalah, une collaboration dans laquelle, BSIC Niger engagera des fonds, mais pour le...
(Agence Ecofin 02/12/17)
La start-up allemande Africa GreenTec a mis en service son premier conteneur solaire dans la région de Tahoua, au Niger. En Afrique, les conteneurs solaires approvisionnent les villages, fermes, organismes de bienfaisance et mines, en énergie renouvelable. Le conteneur solaire d’Africa GreenTec s’appuie sur une installation photovoltaïque mobile de 41 kWp et un système de stockage d’énergie de 60 kWh. Il alimentera le village d’Amaloul Nomade qui n’est pas raccordé au réseau national. «Nous pouvons offrir aux populations locales un peu de confort, l'accès à l'éducation et au savoir et de nouvelles perspectives. Aujourd'hui, tout cela dépend d'un approvisionnement fiable en électricité», commente le PDG et fondateur de la start-up, Torsten Schreiber. La construction, le transport et l’installation du conteneur...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(Jeune Afrique 30/11/17)
Le projet de loi de finance 2018, qui a été adopté par l'Assemblée nationale du Niger le 26 novembre, prévoit une hausse de la fiscalité et une baisse de certaines dépenses. Une politique saluée par le FMI, avec pour objectif affiché de dégager des marges de manœuvre pour l'éducation et la santé, mais qui est considérée comme « antisociale » par une frange de la société civile. Le projet de loi de finance 2018 a été adopté à une très large majorité de 133 voix contre 29 (1 abstention) par l’Assemblée nationale le 26 novembre 2017. En augmentation de 2,5 % par rapport à 2017, le budget 2018 atteint 1 900,86 milliards de Francs CFA (environ 2,9 milliards d’euros). Hausse...
(AFP 29/11/17)
Le siège d'Areva, ancien fleuron du nucléaire français déjà au coeur du scandale Uramin, a fait mardi l'objet d'une perquisition dans le cadre d'une enquête sur une vente, présumée douteuse, d'uranium nigérien en 2011. La perquisition, qui avait débuté le matin au siège de la société dans le quartier d'affaires parisien de La Défense, s'est terminée vers 21H00, d'après une source proche du dossier. Areva "confirme une perquisition" et "collabore étroitement avec la justice", a déclaré le groupe, sans donner d'autres précisions. Cette opération porte sur une affaire de courtage d'uranium nigérien qui s'était traduite par d'importantes pertes pour Areva, ont indiqué à l'AFP des sources proches du dossier.
(La Tribune 29/11/17)
Sous la pression des opérateurs de Télécom, le parlement nigérien a supprimé ce dimanche les taxes sur les appels internationaux. Mais d’autres motifs ont été évoqués pour expliquer cette mesure qui va sans doute laisser un trou béant dans le budget de fonctionnement de l’Etat du Niger qui se prive ainsi d’une manne financière d’une vingtaine de milliards de Fcfa. Désormais, les appels internationaux entrants au Niger seront moins chers. Et pour cause, la loi de finances 2018 qui a été votée par une écrasante majorité des députés du Parlement nigérien supprime la taxe sur la terminaison du trafic international entrant (Tattie). Jusque-là très décriée par les opérateurs de téléphonie mobile qui considèrent l'imposition fiscale dans le secteur national des...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...

Pages

(Africa Top sports 18/04/17)
Le Ghana et le Niger préparent leur participation à la CAN U17 Total, Gabon 2017. Les deux pays se sont donnés rendez-vous ce lundi à Accra pour un match amical. A l’arrivée, succès 2-0 des Black Starlets. Après 20 minutes de jeu, Sulley Ibrahim ouvre le score pour les locaux. C’est également le score à la pause. Au retour des vestiaires, les Ghanéens appuient de nouveau et inscrivent un second but par Gabriel Leveh. Les Nigériens ne reviendront pas. Les deux pays ont prévu un second match amical ce jeudi 20 avril à Accra. Au Gabon du 14 au 28 mai, le Niger figurera dans le groupe B avec l’Ethiopie, la Tanzanie et l’Angola. Le Ghana sera de son côté...
(AFP 02/03/17)
Le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Gianni Infantino, a inauguré mardi à Niamey un Centre technique, en présence du président du Niger, Mahamadou Issoufou. Bâti sur douze hectares le Centre financé par la Fifa est notamment composé de trois stades, d'un complexe hôtelier, d'une infirmerie, d'une salle de musculation, des dortoirs et des bungalows. Arrivé lundi après-midi à Niamey, M. Infantino a visité le siège de la Fédération nigérienne de fooball (FENIFOOT) construit par FIFA, et a eu un entretien avec le président du Niger. Mardi, il a été décoré par le président Issoufou pour "les efforts" de la FIFA "au profit du Niger".
(Agence Ecofin 01/03/17)
Agence Ecofin) - Giani Infantino, le Président de la Fifa en séjour à Niamey depuis lundi, a participé à l’inauguration de l’hôtel du Centre technique de la Fenifoot que l’institution qu’il dirige a financé à hauteur d’un milliard de Fcfa. Pour le ministre nigérien des Sports, Moctar Kassoum, le centre est « un joyau architectural doté de toutes les commodités requises pour l’amélioration des performances de nos athlètes,» saluant au passage le lieu de la cérémonie qui représente à ses yeux, l’une des vitrines du football nigérien. « Ce que j’ai vu me fait espérer beaucoup de choses dans l’avenir,» commente Giani Infantino, Président de la Fifa, allusion faite au Centre technique de la Fenifoot qui doit être selon lui,...
(La Voix de l'Amérique 01/03/17)
Depuis le 21 février, Gianni Infantino a parcouru plusieurs pays d'Afrique, notamment l'Afrique du sud, le Zimbabwe et le Rwanda, avant de finir par le Niger et la Mauritanie. C’est en compagnie du président Issoufou Mahamadou que le patron du football mondial a inauguré un centre d’une douzaine d’hectares comptant trois pelouses, un complexe d’hébergement, un bâtiment administratif, un hôtel ayant une capacité d’accueil de quarante-cinq personnes, un restaurant et un cybercafé. Le montant global investi est d’un peu plus de 2,6 millions dollars américains dans le cadre du projet de Goal de la FIFA. "Ce centre magnifique est un exemple pour le monde parce que ce n’est pas facile de mettre sur pied une infrastructure pareille", a déclaré le...
(APA 05/01/17)
APA-Niamey (Niger) - Le lutteur de Tahoua, Yahaya Kaka, a été sacré, mardi, champion national 2016/2017 de la 38ème édition du « Sabre national » aux dépens de Laouali Dan Tela de Zinder. C’est à l’issue d’un combat éclair qui a duré moins de deux minutes que le lutteur de Tahoua, évoluant en terrain complètement acquis à sa cause, a disposé de son challenger. Après avoir été une première fois déstabilisé et forcé de mettre un genou à terre, il n’a pu faire autrement que de s’incliner face à la puissance du géant de l’Ader (l’autre nom de la région de Tahoua). Le nouveau « Roi » des arènes a reçu le Sabre argenté, des mains du Premier ministre, Brigi...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(L'Essor 29/11/16)
Après la belle entrée en matière contre l’hôte du tournoi, le Togo défait 1-0, on pensait que les Aigles locaux allaient poursuivre sur cette lancée face au Niger qu’ils affrontaient hier pour le compte de la deuxième journée de la compétition. Malheureusement, les supporters sont restés sur leur faim puisque les protégés de Djibril Dramé n’ont pu faire mieux qu’un nul 0-0 contre le Mena national. Si ce résultat ne compromet nullement les chances de qualification du Mali pour la finale, force est d’admettre que le football produit par le keeper capitaine Djigui Diarra et ses coéquipiers contre le Niger n’a pas rassuré les supporters. Car non seulement la sélection nationale n’a pas réussi à prendre le jeu à son...
(Le Sahel 29/11/16)
Dans le cadre des phases finales de la 7ème édition du Tournoi de l'intégration organisé par l'UEMOA à Lomé au Togo, le Mena du Niger a affronté, hier après-midi, sur la pelouse du stade Kégué, les Aigles du Mali. On rappelle samedi dernier, pour le compte de la première journée dans ce groupe A, les Maliens ont su dompter les Eperviers du Togo sur le score de 2 buts à 0 ; pendant que le Mena et les Eléphants de Côte d'Ivoire se quittaient sur un score de parité de 0 but partout. Au bout des 90 minutes de jeu, le Mena et les Aigles du Mali ont fait match nul de 0 but partout. La rencontre d'hier avait donc...
(Alerte Info 28/11/16)
Les sélections nationales de football de Côte d’Ivoire et celle du Niger ont fait match nul (0-0) samedi soir à Kégué (Togo) pour leur première rencontre comptant pour la 7e édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) A l’entame de la rencontre, ce sont les Nigériens qui se sont montrés entreprenants avec un tir à la première minute, capté par le portier ivoirien. Une autre offensive du Niger à la 8e minute contraint la défense ivoirienne à concéder le corner. La mi-temps intervient sur le score de (0-0) A la seconde période, les ivoiriens, double vainqueur de ce tournoi (2007 et 2008) vont se montrer les plus entreprenants dans les 20 dernières minutes. Mais le score...
(Pressafrik 28/11/16)
Les sélections nationales de football de Côte d’Ivoire et celle du Niger ont fait match nul (0-0) samedi soir à Kégué (Togo) pour leur première rencontre comptant pour la 7e édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) A l’entame de la rencontre, ce sont les Nigériens qui se sont montrés entreprenants avec un tir à la première minute, capté par le portier ivoirien. Une autre offensive du Niger à la 8e minute contraint la défense ivoirienne à concéder le corner. La mi-temps intervient sur le score de (0-0) A la seconde période, les ivoiriens, double vainqueur de ce tournoi (2007 et 2008) vont se montrer les plus entreprenants dans les 20 dernières minutes. Mais le score...
(RFI 03/10/16)
Le Niger, le Ghana et l'Angola se sont qualifiés pour la phase finale de la CAN des moins de 17 ans qui se déroulera à Madagascar, pays organisateur, du 2 au 6 avril 2017. Le Niger a fait match nul, 3-3, à Libreville, face au Gabon, et se qualifie car lors du match aller les Nigériens avaient gagné 1-0. Le Ghana a fait match nul, 0-0, face à la Côte d'Ivoire lors de son déplacement à Abidjan, et se qualifie après sa victoire sur le sol ghanéen 3-1 à l'aller. L'Angola a battu les Comores à Moroni sur le score de 2-0 et a confirmé sa qualification pour la CAN car lors du match aller, les Angolais avaient gagné 5-0...
(RFI 19/09/16)
La Guinée, le Niger et l'Angola se sont imposés lors des matchs aller du dernier tour qualificatif pour la CAN des moins de 17 ans. Les Guinéens ont battu à Dakar le Sénégal sur le score de 1-0 avec un but inscrit par Ismaïla Traoré (23’). Les Nigériens se sont imposés à Niamey, 1-0, face au Gabon avec un but sur penalty inscrit par Habibou Sofiane (75’). Les Angolais ont gagné à Luanda 5-0 face aux Comores. Les matchs retour seront à suivre attentivement car les équipes qualifiées lors de ce dernier tour des éliminatoires joueront la phase finale à Madagascar, pays organisateur, du 2 au 6 avril 2017.
(Gabon Eco 19/09/16)
En déplacement du côté de Niamey dans le cadre du match aller du 3ème et dernier tour des éliminatoires de la CAN U17 qui se jouera à Madagascar l’année prochaine, les Panthères ont plié l’échine face au Mena du Niger samedi 17 septembre dernier (0-1). Les Panthères du Gabon ont été dominées sur la plus petite des marques (0-1) samedi 17 septembre courant au stade Municipal de Niamey par le Mena du Niger en match aller du 3ème et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Madagascar 2017. En l’absence de son buteur Fahd Nzengue, l’équipe nationale du Gabon diminuée par le coup de chaleur, 35 degré à l’ombre, a tout de même tenu en échec...
(AFP 26/08/16)
Des milliers de personnes ont envahi jeudi soir les rues de Niamey pour célébrer le retour de Abdoulrazak Issoufou Alfaga, le taekwondoïste nigérien médaillé d'argent dans la catégorie de plus de 80 kg à Rio. Dans un concert de klaxons, un cortège de motos et voitures, le jeune médaillé a pris un bain de foule sur une dizaine de kilomètres, de l'aéroport jusqu'au Palais des Sports, où l'attendait déjà le président du Niger Mahamadou Issoufou. "Alfaga, héros !", "Alfaga merci", criait en chœur la foule lorsque le taekwondoïste a fait son entrée dans la salle, médaille au cou et habillé en tenue de sport aux couleurs vert-blanc-orange du Niger. Dans la salle, de nombreux jeunes étaient vêtus en tee-shirt à...
(RFI 26/08/16)
Médaille d'argent aux Jeux olympiques de Rio en taekwondo, Issoufou Alfaga Abdoulrazak a été accueilli en héros mercredi à Niamey. Il est entré dans la légende en décrochant la deuxième médaille olympique de l'histoire du Niger, 44 ans après le boxeur Issaka Daboré médaillé de bronze aux Jeux de Munich en 1972. De l’aéroport au centre-ville de Niamey, la foule s’est amassée aux abords de la route pour ovationner son champion : « C’est un plaisir pour nous de venir accueillir le héros national, notre frère qui a contribué à hisser haut le drapeau de notre cher pays » entendait-on sur le parcours. « Nous, au Niger, nous sommes contents. C’est magnifique aujourd’hui ». Au palais des Sports, c’est le...
(Xinhua 26/08/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les habitants de la capitale nigérienne, Niamey, sont sortis massivement jeudi après-midi, sous le haut patronage du président nigérien Mahamdou Issoufou, pour réserver un accueil de grand jour à leur compatriote Abdoulrazak Issoufou Alfaga, vice-champion de taekwondo, a constaté l'agence Xinhua. En rappel, Issoufou Alfaga a remporté la médaille d'argent du tournoi de taekwondo des plus de 80 kg des Jeux olympiques à Rio, assurant ainsi à son pays une seconde médaille olympique de l'histoire, après le boxeur Issaka Daboré en 1972, à Munich. Avant de s'incliner en finale devant le champion du monde, Radik Isaev d'Azerbaïdjan, par 6 points contre 2, Issoufou Alfaga avait éliminé successivement en 1/8 de finales, le Français Ndiaye M'Bar (6-0), en...
(La Voix de l'Amérique 26/08/16)
Le taekwondoïste a remporté la médaille d'argent dans la catégorie des plus de 80 kg aux Jeux olympiques de Rio. Alfaga est le deuxième médaillé olympique du pays ; la première médaille remonte à 1972 en boxe. C'est pourquoi il lui a été réservé cet accueil des grands jours.
(Xinhua 26/08/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le Niger, qui vient de remporter la seconde médaille olympique de son histoire grâce à l'argent décroché par Abdoulrazak Issoufou Alfaga en taekwondo (+80kg) aux JO de Rio, la seconde médaille olympique de son histoire, est un vivier de jeunes talents dans cette discipline, mais ces derniers souffrent hélas d'un manque de soutien de l'Etat, estiment des pratiquants interrogés à Niamey. Face aux appels, le pouvoir a toutefois promis de s'engager. Le taekwondo est en effet l'un des parents pauvres du sport au Niger, ne bénéficiant pas d'un appui consistant des autorités de tutelle qui soit à la hauteur de son palmarès internationalement reconnu. Quoique pratiqué bien avant par quelques rares Nigériens, le taekwondo s'est popularisé à...
(RFI 22/08/16)
Le Nigérien Issoufou Alfaga Abdoulrazak est entré dans l’histoire olympique de sa nation en devenant le deuxième athlète à décrocher une médaille aux JO. En finale dans la catégorie des plus de 80 kilos, il a obtenu l'argent face à Radik Isaev venu d’Azerbaïdjan. Récit. La scène est presque indescriptible. Au moment où Issoufou Alfaga Abdoulrazak comprend qu’il accède à la finale : il se jette au sol, fait des roulades avec sa grande carcasse (2,05 mètres) et se prend la tête dans les mains. Ensuite, il saute dans les bras de son entraîneur. La salle hurle, le Niger est pour un instant le centre du monde.
(BBC 22/08/16)
Le taekwondoïste Abdoulrazak Issoufou Alfaga fait la fierté des Nigériens. Le multiple champion du Niger de taekwondo a offert sa deuxième médaille olympique à son pays, après celle (de bronze) remportée en 1972, à Munich, par le boxeur Issaka Daboré. Le champion nigérien âgé de 22 ans a chuté face à l'Azerbaïdjanais Radik Isaev, en finale de la catégorie des plus de 80 kilos. Le nom d'Abdoulrazak Issoufou Alfaga est sur toutes les lèvres dans sa région d'origine notamment, Maradi, depuis sa victoire sur le Franco-Sénégalais Mbar Ndiaye, lors des quarts de finale. Sa finale avec Radik Isaev a été suivie par des milliers de téléspectateurs, notamment à Maradi, la capitale économique du Niger, selon le correspondant de BBC Afrique...

Pages

(BBC 25/10/16)
De nombreux Nigériens ont un grand intérêt pour les films en langue hausa produits par "Kannywood", l'industrie cinématographique du nord du Nigeria voisin. Ces films souvent tournés en hausa, une langue parlée par une partie des Nigériens, décrivent des faits sociaux, le vécu quotidien, les coutumes, les intrigues comme la polygamie. Communément appelés aussi "Dandali Soyéyya", c'est-à-dire "l'espace des amoureux", ils sont rythmés par des chants et danses. Au marché de Wadata, l'un des plus grands de Niamey, la capitale nigérienne, de nombreux amateurs, des femmes surtout, défilent dans des boutiques spécialisées dans la location, la distribution et la vente de ces films nigérians. Ces films décrivent des pratiques et des faits sociaux en adéquation avec la religion musulmane, selon...
(Jeune Afrique 23/09/16)
Sept pavillons, de l’ère des dinosaures à l’âge du nucléaire, un zoo et même un centre de formation : le Musée national Boubou-Hama est à la hauteur des ambitions qui entourèrent sa naissance, en 1959. «L’établissement est aussi ancien que le Niger indépendant », annonce fièrement Moussa, 36 ans, guide au Musée national Boubou-Hama (MNBH), à Niamey. Depuis douze ans, il arpente les pavillons de ce lieu riche en histoire(s), créé en 1959, ainsi que les allées du parc zoologique, où sont hébergées une cinquantaine d’espèces. Également artisan, spécialiste des peintures sur tissu à la cire, Moussa fait partie de la centaine de personnes qui dépendent de l’activité touristique du musée. En ce vendredi après-midi d’août, les visiteurs sont peu nombreux...
(Jeune Afrique 13/09/16)
Chantre de la démocratie, défenseur de la cause des albinos, promoteur du don du sang… Le reggaeman nigérien ne ménage ni son talent ni son temps pour faire passer ses messages en musique. Où qu’il aille, Adamou Yacouba, alias Black Mailer, trouve une main à serrer, un ami à qui demander des nouvelles de la famille. Difficile pour lui de passer inaperçu. Il n’a jamais été du genre silencieux. Né le 1er janvier 1973 à Baga-Gorou, un village des environs de Niamey, il s’essaie déjà aux percussions sur les bancs de l’école primaire, alors qu’il apprend à lire. Nous sommes au début des années 1980. « Le petit chouchou des femmes du village » ne le sait pas encore, mais...
(Xinhua 28/07/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- La 4ème édition du Festival des Arts traditionnels et contemporains du Niger communément appelé Festival "Saduwa" se tiendra en octobre prochain à Zinder (Est), a-t-on appris mercredi auprès du comité d'organisation. Initié en 2013, ce grand rendez-vous vise à faire la promotion de la culture nigérienne en général, et de la ville hôte, Zinder, en particulier, il offre également l'occasion aux artistes de faire découvrir au public les grandes valeurs de la production des arts traditionnels et des danses contemporaines qui s'appuient sur une chorégraphie. Plusieurs centaines d'artistes venus des différentes régions du Niger et d'autres pays voisins comme le Nigéria, le Togo et le Burkina Faso, prendront part à cette édition. D'autres activités, comme des rencontres...
(AFP 27/07/16)
Mamman Sani est une sorte de légende au Niger, où sa musique sert d'indicatif entre les émissions de la radio et de la télévision nationales ou à meubler les temps morts à l'antenne, mais la force de son orgue lancinant a fini par dépasser les frontières. Ce musicien autodidacte, qui n'avait jusqu'à récemment enregistré qu'un seul album, sur cassette en 1981, travaille désormais en studio au Ghana à la sortie d'une oeuvre intégrale qui devrait compter des dizaines d'albums. C'est précisément cette vieille cassette qui a permis de redécouvrir l'artiste. Sani a en effet passé sa vie professionnelle à exercer le métier de professeur, avant d'être détaché à l'Unesco, sans jamais vivre de son art "à l'exception de quelques cachets...
(RFI 20/07/16)
C’est l’un des rares festivals au monde qui donne à voir des films africains : Écrans Noirs à Yaoundé, au Cameroun. Un rendez-vous qui dure jusqu’au 23 juillet et où les réalisateurs s’emparent de sujets qui concernent le continent africain. Moussa Hamadou Djingarey y présente un film nigérien bouleversant, Le Pagne, ou la confession de Mariama, jeune fille victime d’excision. « Mon enfant, si tu lis mon message sur ce pagne, c’est que tu as atteint ta maturité. Donc, tu as le droit de connaître toute la vérité. » Le Pagne, c'est la confession de Mariama, jeune fille victime d'excision, puis violée en allant chercher du bois. Le Pagne, c'est le tissu sur lequel Mariama écrit sa vie, pour son...
(La Voix de l'Amérique 15/06/16)
Les écrivains du Tchad, Niger et du Cameroun revendiquent l'introduction des livres contre Boko Haram dans le système scolaire des trois pays. Les écrivains ont déclaré que pour que la lutte contre Boko Haram soit efficace, il faudrait informer les enfants dès leur bas âge des mauvaises pratiques de cette secte terroriste. Un orchestre de la rue invite la population de Yaoundé à la présentation d'un livre intitulé "Non à Boko Haram" par les écrivains du Tchad, du Niger et Cameroun. L'écrivain Camerounais Christian Ngange explique le contenu du livre au public. Selon l'écrivain Tchadien Renaud Dinguemnaial, ce livre est leur contribution à la lutte contre Boko Haram. Le Cameroun et le Niger ont déjà accepté l'introduction de cet ouvrage...
(RFI 11/05/16)
Visiter le Niger d’il y a plusieurs milliers d’années, au moment où le Sahara était verdoyant avec toutes sortes d’animaux, est possible grâce à une exposition de photographies présentée pendant quinze jours au Centre culturel Oumarou Ganda de Niamey. Le Niger a un art rupestre d'une qualité exceptionnelle que l'association Anigourane entend faire découvrir. L’association Anigourane, organisatrice de cette exposition, se propose de renouer le lien entre les Nigériens et leur patrimoine rupestre. Un patrimoine d’une centaine de milliers de gravures menacé par l’homme et l’environnement et présenté, en photographies . « Ce qu’on voit dans cette exposition ce sont de magnifiques photos de gravures rupestres, explique à RFI Karine Dyskiewicz, organisatrice de l'événement et coordonatrice de l'association Anigourane. Ces...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(Le Point 09/04/16)
Mdou Moctar incarne la nouvelle génération de musiciens touaregs de par les thèmes qui illustrent ses compositions. En concert à Paris, il s'est confié au Point Afrique. Dans un petit passage à l'écart de l'agitation de la place de la Bastille, les gens commencent à se masser autour de La Mécanique Ondulatoire. Il est 22 heures passé dans la salle déjà moite du bar-concert. Longeant les murs bordés d'affiches de pin-up et autres posters de concerts de rock, Mdou Moctar descend l'escalier principal. Au milieu des vestes en cuir, look rockabilly et autres vestes en jean, il fend l'assemblée, vêtu d'un chèche gris-bleu qui ne laisse deviner que son regard. Noir, droit et déterminé. Le concert affiche complet. Les quelque...
(RFI 09/03/16)
Pour parler des femmes ce soir, notre invitée est une rappeuse nigérienne, Zara Moussa. Dans ses textes, elle milite pour le droit des femmes, et en particulier des femmes rurales du Niger, un pays où le taux de fécondité est parmi les plus élevés au monde avec plus de 7 enfants par femme, un pays où la scolarisation des filles est un vrai défi.
(Jeune Afrique 16/02/16)
La chanteuse Hamsou Garba a été libérée lundi matin. Elle avait été interpellée il y a une semaine puis placée en détention à la prison civile de Niamey. La cantatrice, militante de Moden Lumana, parti du candidat Hama Amadou pour la présidentielle du 21 février, est sortie de détention lundi 15 février dans la matinée, selon une source policière qui n’a pas précisé les motifs de son arrestation. Elle avait été interpellée par la police en début de semaine dernière, puis incarcérée à la prison civile de Niamey.
(Jeune Afrique 12/02/16)
Attendu le 13 février à Niamey, le chanteur camerounais Franko ne pourra finalement pas donner son concert. Niamey ne « collera pas la petite ». Franko, le chanteur camerounais auteur du tube « Coller la petite » s’est vu refuser son visa d’entrée sur le territoire nigérien. Contacté par la rédaction de Jeune Afrique, la société de production du spectacle, Djobola Prod, explique cette décision : « Les autorités nigériennes ont refusé d’accorder un visa d’entrée à l’artiste parce que son titre ‘Coller la petite’ contrevient aux mœurs du pays à majorité musulmane. Mais ce n’est en aucun cas pour des raisons sécuritaires, uniquement pour des raisons morales. » Du côté de l’entourage de l’artiste on déplore cette situation :...
(Xinhua 22/01/16)
PARIS, (Xinhua) -- La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, va nommer le créateur de mode nigérien Sidahmed Alphadi Seidnaly, dit Alphadi, Artiste de l'Unesco pour la paix. La cérémonie aura lieu au siège de l'Unesco à Paris le 25 janvier, a-t-on appris jeudi d'informations officielles de l'Unesco. Ce titre est décerné à Alphadi "en reconnaissance de son engagement en faveur de la culture et du développement au service de la paix, du respect et de la dignité humaine, de sa contribution à la promotion de la tolérance, et de son dévouement aux idéaux de l'Organisation", selon les mêmes sources. Né à Tombouctou au Mali en 1957, Alphadi est diplômé de l'Atelier Chardon Savard à Paris. Surnommé "le Magicien du...
(Jeune Afrique 30/12/15)
Après l'annulation pour cause de menace terroriste de la 10e édition du Festival international de la mode en Afrique (qui aurait dû se tenir du 25 au 29 novembre à Niamey), la manifestation pourrait se replier momentanément à Abidjan.
(Jeune Afrique 03/12/15)
Sécurité oblige, le Fima n'a pu ouvrir ses portes à Niamey le 25 novembre. Le styliste nigérien espère réussir à financer le report de son festival. En 1998, en pleine rébellion touarègue, Seidnaly Sidahmed alias Alphadi organisait le premier Festival international de la mode en Afrique (Fima). Au milieu de nulle part, aux portes de l’Aïr et du Ténéré, dans un magnifique théâtre de dunes de sable, le prince du désert avait dressé 800 tentes, construit quatre restaurants et mis à la disposition de ses 1 500 convives triés sur le volet une centaine de 4×4. Elle a été reportée la veille par le gouvernement en raison de risques d’attentat Une débauche de moyens qu’Alphadi n’aura pas l’occasion de déployer...
(Le Griot 02/12/15)
Les médias au Niger ont observé plusieurs formes de protestation lundi soir, contre ce qu’ils qualifient de dérives policières contre les journalistes. Dans la soirée de lundi, on pouvait lire sur les écrans de la télévision : « La Liberté de la presse est menacée au Niger faisons tout pour la protéger »alors qu’une vingtaine de radios et de télévisions privées ont suspendu lundi soir à partir de 18H45 TU, leurs émissions pendant deux heures, dans un mouvement de protestation contre « les violences policières » subies depuis janvier par des journalistes lors de manifestions à Niamey, la capitale du pays. La décision a été prise par les patrons des médias qui entendaient ainsi dénoncer « les violations répétées »...
(BBC 25/11/15)
Le festival de la mode africaine (Fima), dont la cérémonie d'ouverture était prévue mercredi au stade Général Kountché à Niamey a été reporté à une date ultérieure. Les autorités nigériennes qui ont annoncé ce report évoque des "risques d'attentat". Environ 1000 festivaliers dont des créateurs de mode, des mannequins et des célébrités du monde des arts et de la culture des quatre coins du monde étaient attendus à cette édition du Fima. La devise retenue l'édition 2015 est : "éducation, et l'industrie pour une Afrique de métissage et de paix". Le promoteur du FIMA, Alphadi, a indiqué à la BBC avoir accepté immédiatement la décision de report du festival pour "donner une dimension de deuil à ce qui vient de...
(AFP 24/11/15)
Le 10e Festival international de la mode en Afrique "FIMA", prévu du 25 au 29 novembre à Niamey, a été reporté sine die, par craintes notamment d'attaques terroristes, a indiqué mardi son organisateur, Seidnaly Sidhamed alias Alphadi. "Le gouvernement du Niger a décidé de reporter cette 10e édition du FIMA, en raison de ce qui se passe à Diffa (sud-est nigérien), au Mali, au Tchad, au Cameroun, en France", a expliqué Alphadi lors d'une conférence de presse. Il a assuré que ce festival se tiendra "très prochainement", sans avancer de nouvelle date. Le Niger fait face depuis février aux raids et attentats suicides très meurtriers des islamistes armés de Boko Haram qui ont déjà fait des centaines de morts dans...
(Africa Top Success 24/11/15)
La dixième édition du Festival International de la Mode Africaine (FIMA 2015) censée démarrer à Niamey demain est annulée. Selon les confrères journalistes sur place, le gouvernement nigérien a pris cette décision au regard du climat d’insécurité qui prévaut dans la région. Une conférence de presse est prévue demain pour officialiser l’information. Le FIMA 2015 piloté par le styliste international nigérien Seidnaly Sidhamed Alphadi avait pour thème : « l’éducation et industrie pour une Afrique de métissage et de la paix ». L’évènement devrait être l’occasion pour son initiateur Alphadi de procéder au démarrage des travaux de construction de l’Ecole Supérieure de Mode et des Arts (ESMA). Selon l’agence chinoise Xinhua, Il s’agira d’un centre de référence en matière de...

Pages

(MondAfrique 27/12/17)
Le think tank International Crisis Group revient sur l’inquiétante situation sécuritaire qui prévaut dans la zone frontière entre le Niger et le Mali. Théâtre d’attaques récurrentes contre des militaires, la région est également touchée par de fortes violences commises à l’encontre des populations. “Bien moins médiatisées, la violence armée fait de nombreuses victimes civiles dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, en particulier auprès des communautés nomades isolées” notent les chercheurs Jean-Hervé Jézéquel et Hamza Cherbib dans un long entretien.
(RFI 27/12/17)
Emmanuel Macron a rendu visite, il y a trois jours, aux soldats français de la force Barkhane. Le président de la République a choisi de partager, un peu avant l'heure, un repas de Noël sur la base aérienne projetée de Niamey, au Niger. Qu'est-ce qu'une base aérienne projetée ? Que font les soldats sur place ? Qu'y font les soldats ? Quel rôle joue-t-elle dans la guerre que la France mène avec ses alliés africains au Sahel ? Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171227-niger-base-aerienne-francaise-niamey
(La Tribune 27/12/17)
La quatrième session de la grande commission mixte Maroc-Niger a été l'occasion pour les deux pays de renforcer leur coopération. Les deux parties ont signé pas moins de 16 accords de coopération dans plusieurs domaines stratégiques, donnant ainsi un nouvel élan à leur partenariat. La session a été co-présidée par Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et son homologue nigérien Ibrahim Yacoubou. La coopération entre le Maroc et le Niger se porte de mieux en mieux. Ces 25 et 26 décembre 2017 à Rabat, les deux pays ont signé au total 16 accords pour marquer leur coopération bilatérale. La cérémonie de signature a eu lieu à l'occasion de la 4e session de la grande commission mixte Maroc-Niger, en présence...
(RFI 26/12/17)
A l'issue d'une réunion de travail de près de trois heures, Emmanuel Macron et Mahamadou Issoufou se sont exprimés lors d'une conférence de presse commune à Niamey, le 23 décembre. La politique de développement pour le Sahel a été au centre des thèmes abordés. Les présidents français et nigérien se sont notamment attardés sur l'éducation des jeunes filles. En plus d’un renforcement de la coopération militaire, la France a décidé de mettre l’accent sur le développement de la région sahélo-saharienne, a annoncé...
(RFI 26/12/17)
Les Nigériens retiennent leur souffle. Du 24 décembre 2017 au 3 janvier 2018 a lieu le 39e Sabre national de lutte traditionnelle. C’est Zinder, la deuxième ville du pays, qui abrite les combats. Pendant neuf jours, cet événement sportif et culturel extrêmement populaire sera au centre du quotidien des dix-huit millions de Nigériens. Il ne s'agit pas d'une lutte avec frappe comme au Sénégal. Le principe est simple : 80 gladiateurs, comme on les appelle, se lancent à la conquête du Sabre national, un symbole d'invincibilité et de bravoure. Pour défier le roi des arènes en titre, le colosse Yahaya Kaka de Tahoua, quelques noms sont sur les lèvres dont celui de Lawali Dan Tela, de Zinder. Finaliste de l’édition...
(RFI 23/12/17)
Le président français Emmanuel Macron est arrivé vendredi 22 décembre en fin de journée au Niger pour réveillonner avant l'heure avec des centaines de soldats français déployés dans le cadre de la mission Barkhane pour lutter contre les groupes jihadistes au Sahel. Le président français a d’abord prononcé un discours de 20 minutes sur la base aérienne projetée de Niamey. Venu passer Noël avant l'heure avec les forces françaises déployées au Sahel, il s'est adressé aux soldats de la force Barkhane. Emmanuel Macron a notamment insisté ...
(RFI 22/12/17)
Le président français Emmanuel Macron se rendra au Niger en fin de journée, ce vendredi 22 décembre. Au programme, une rencontre avec le président Mahamadou Issoufou et une visite des troupes de Barkhane. C'est la dernière destination étrangère de l'année pour le chef de l’Etat français. Emmanuel Macron passera 20 heures au Niger, ce vendredi entre la base aérienne projetée de Niamey et le palais présidentiel. Cette visite sera orientée vers deux axes principaux. D'abord, le défi sécuritaire et migratoire. Emmanuel Macron devrait souligner la bonne coopération entre la France et le Niger qui a permis de freiner les réseaux de passeurs transitant par le pays. G5 Sahel et Barkhane L'occasion aussi pour le président français de revenir sur la...
(Le Monde 22/12/17)
Le président français se rend à Niamey vendredi et samedi. L’objet premier du voyage est militaire. Après Gao, Ouagadougou, Abidjan ou encore Alger : Niamey. Le déplacement qu’Emmanuel Macron doit effectuer au Niger les 22 et 23 décembre devrait être un condensé de la stratégie élyséenne pour l’Afrique. Appui aux forces africaines du G5 Sahel, lutte contre l’immigration, discours sur la jeunesse : tous les mantras que le chef de l’Etat français aura dévoilés ces derniers mois devraient être concentrés et mis en scène dans ces deux jours de visite au « bon élève sahélien ». L’objet premier du voyage est évidemment militaire. « Le président de la République a choisi de se déplacer pendant cette période de fin d’année...
(La Tribune 22/12/17)
A la veille de la célébration de la fête de noël, le président français Emmanuel Macron se déplace au Niger ou il sera aux cotés des soldats de l’opération Barkhane. Un déplacement fort en symbole qu’il mettra à profit pour échanger avec son homologue Mahamadou Issoufou sur deux dossiers prioritaires et stratégiques de la nouvelle politique étrangère française, la lutte contre le terrorisme et la migration. Membre du G5 Sahel, Niamey est un allié inconditionnel de la France qui fait du Niger un exemple en matière de gestion des flux migratoires en plus de disposer dans le pays de plusieurs bases militaires, une présence de plus en plus mal perçue par l’opinion publique nigérienne. Décidément, la première année au cours...
(RFI 19/12/17)
Le Niger a obtenu jeudi 14 décembre la levée des saisies opérées sur trois de ses immeubles par la société Africard. Niamey marque un point, mais plusieurs de ses biens restent cependant encore saisis. Pour rappel, Africard est une société qui avait signé en 2011 un contrat avec Niamey pour la fourniture de passeports biométriques. Suite à une rupture jugée abusive de ce contrat en 2012, Africard a réussi à faire condamner le Niger à des dédommagements, le 6 octobre 2014. Une condamnation qui a donné lieu depuis à de multiples rebondissements judiciaires. Pour obtenir ses indemnités de dédommagements, Africard a tenté d'effectuer plus d'une dizaine de saisies de biens appartenant au Niger. Certaines ont été infructueuses et les autres...
(La Tribune 18/12/17)
La Conférence de la Renaissance du Niger s'est tenue les 13 et 14 décembre et a réuni bailleurs internationaux et investisseurs privés au sein de l'Hôtel Méridien Etoile de Paris. Les 23Mds $ annoncés pour financer le Plan de Développement 2017-2021 dépassent les attentes initiales de 17Mds $. La Tribune Afrique a rencontré Kane Aichatou Boulama, Ministre du Plan et véritable cheville ouvrière de ces rencontres. Entretien. La Tribune Afrique : Quelles sont les grandes orientations du Plan de Développement Economique et Social 2017-2021 (PDES) du Niger ? Kane Aichatou Boulama : Le PDES repose sur la transformation structurelle de notre économie. Nous priorisons le monde rural qui représente 80% de la population et 41% du PIB. Il nous faut...
(Jeune Afrique 18/12/17)
Pour mieux combattre les jihadistes, les États-Unis et la France vont déployer au Niger des appareils armés, des drones, qui pourront frapper du lac Tchad au Sud libyen. Mais ces engins suscitent des critiques… Leur mort avait provoqué une onde de choc à Washington. Le 4 octobre, quatre membres des forces spéciales américaines et quatre militaires nigériens étaient tués dans une embuscade près du village de Tongo Tongo, dans le nord de la région nigérienne du Tillabéri, à quelques kilomètres de la frontière avec le Mali. Pour la première fois, des soldats d’élite américains étaient tués en opération dans un pays sahélien, où nombre de leurs compatriotes...
(La Tribune 18/12/17)
Une enveloppe largement au-delà des attentes pour le financement d’un plan de développement quinquennal. Au terme de sa « Conférence de la Renaissance du Niger », Mahamadou Issoufou, le président nigérien est reparti avec plusieurs gros chèques. Au total, la levée de fonds de Paris auprès des organismes continentaux et du secteur privé a permis de récolter 23 milliards de dollars, soit plus que les 17 milliards escomptés. A Paris, Mahamadou Issoufou et son gouvernement ont « vendu » « les opportunités qu'offre le Niger en matière d'investissements avec une centaine de projets porteurs ». Porteurs dans les domaines de la construction de routes, de la mise en circulation de trains, de ponts, de barrages, de centrales solaires, de gazoducs...
(RFI 18/12/17)
Le Niger fête ce lundi 18 décembre son 59e anniversaire de la proclamation de la République. Une fête tournante qui se tient cette année à Tahoua, la région natale de l'actuel chef de l'état nigérien, Issoufou Mahamadou. Les festivaliers de toutes les huit régions du pays convergent depuis quelques jours à Tahoua. La plus grande région du Niger du Nord s’est métamorphosée en quelques mois. Des festivaliers se prononcent : « La fête qui sera belle, c’est la veille qu’on le voit. Vous voyez beaucoup de couleurs, on sent que la ville, ça bouge. Vraiment, nous sommes à la veille, mais je garde l’espoir franchement que la fête sera très belle ». « Je pense que Tahoua est en train...
(Jeune Afrique 15/12/17)
La « conférence de la renaissance » du Niger, qui vient de se clore à Paris, a permis au gouvernement nigérien de récolter 23 milliards de dollars, dont 12,7 milliards de dollars (10,8 milliards d'euros) promis par les bailleurs internationaux en vue du financement du plan de développement 2017-2021. Le secteur privé a contribué à hauteur de 10,3 milliards de dollars. Organisée à Paris en partenariat avec la Banque mondiale et le PNUD, la conférence de la renaissance du Niger a rassemblé bailleurs internationaux et investisseurs étrangers pour financer le plan de développement économique et social (PDES) 2017-2021. Alors que le gouvernement tablait sur 17 milliards de dollars, c’est finalement 23 milliards qui ont été obtenu, dont 12,7 milliards par...
(RFI 15/12/17)
Le président nigérien Mahamadou Issoufou était à Paris mercredi 13 et jeudi 14 décembre pour lever des fonds, afin de financer son programme de développement économique et social 2017-2021. La délégation nigérienne repart à Niamey avec des promesses au-delà de ce qu'elle attendait : près de 23 milliards d'euros contre 17 milliards attendus. « C'est une belle réussite, on a atteint tous nos objectifs, on les a même dépassés », s'est félicité Mahamadou Issoufou lors d'une conférence de presse où il a présenté les résultats de la réunion avec les investisseurs institutionnels et privés qui s'est tenue mercredi...
(RFI 15/12/17)
Le président du Conseil italien Paolo Gentiloni a promis ce mercredi 13 décembre un « engagement sérieux » pour la formation de forces pouvant contribuer à la stabilité et à la lutte contre le terrorisme au Sahel. La priorité de l’Italie, c’est le Niger qui peut jouer selon lui « un rôle clé dans le contrôle des flux migratoires ». Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir Le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni, assure que l’Italie déploiera une mission militaire « au cœur de l’Afrique ». A commencer par le Niger avec, au départ, 150 personnes mobilisées.
(Le Point 15/12/17)
Coalition. À La Celle-Saint-Cloud, Emmanuel Macron a reçu une vingtaine de délégations pour relancer la création du G5 Sahel. Il a obtenu des financements supplémentaires et attend des résultats rapides. Même si Emmanuel Macron a reçu les chefs d'État des armées de la force anti-djihadiste G5 Sahel sous une pluie glaciale, au château de La Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines, mercredi était une belle journée. L'Arabie saoudite a annoncé qu'elle donnerait 100 millions d'euros à la nouvelle entité, les Émirats arabes unis 30 millions d'euros et les Pays-Bas 5 millions d'euros. Bref, du côté de l'Élysée, on parle tout sourire d'un « déjeuner à 135 millions d'euros ». Ce n'était pas le seul objet de la réunion. « Le terrorisme bat...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de progresser de quelques mètres dans un immense flot anarchique qui s’ébroue au milieu des piétons et des vendeurs de rue. Fin de journée banale dans les faubourgs déshérités de Nairobi. Dans quelques années, c’est ici, dans les bouchons de la...
(Jeune Afrique 14/12/17)
À l’occasion de la tenue de la « Conférence de la renaissance » du Niger à Paris le 13 et le 14 décembre, la ministre du Plan Kané Aichatou Boulama annonce espérer réunir 17 milliards de dollars pour financer la stratégie de développement économique et social du pays. À la tête du ministère nigérien du Plan depuis février 2016, Kané Aïchatou Boulama chapeaute la « Conférence de la renaissance », organisée à Paris les 13 et 14 décembre, pour présenter le Plan de développement économique et social 2017-2021 (PDES 2017-2021). L’objectif : obtenir 7 milliards des bailleurs internationaux et 10 milliards des investisseurs privés. Jeune Afrique : Quelles sont les contraintes qui handicapent le Niger ? Kané Aichatou Boulama :...

Pages