Niger | Africatime
Vendredi 27 Février 2015

Niger

(AFP 27/02/15)
L'Assemblée nationale du Niger a prolongé à l'unanimité et pour trois mois l'état d'urgence dans la région de Diffa (sud-est), à la frontière avec le Nigeria, visée par des attaques de Boko Haram depuis trois semaines, a annoncé jeudi son président. "Nous avons adopté par 83 voix, 0 contre, le texte de loi portant prolongation de trois mois de l'état d'urgence à compter du 27 février 2015 dans la région de Diffa", a déclaré Amadou Salifou, le président de l'Assemblée, sur la radio du Parlement. Le gouvernement avait annoncé mardi qu'il prolongeait l'état d'urgence dans cette zone, sans en préciser la durée. D'après la Constitution nigérienne, le Parlement devait ensuite voter la loi déterminant cette...
(APA 27/02/15)
L’assemblée nationale du Niger vient de voter à l’unanimité la loi portant prorogation de l’état d’urgence à Diffa pour une période de trois mois en vue de permettre aux Forces de défense et de sécurité en lutte contre la secte islamiste Boko Haram, de continuer à user de pouvoirs exceptionnels pour finir de sécuriser la région. Ainsi, les 83 députés présents à l’hémicycle lors du vote ont tous suivi les consignes de vote de leurs groupes parlementaires et ont voté conséquemment. L’état d’urgence a été décrété par le gouvernent le 10 février dernier, avec prise d’effet le 11, pour une durée de 15 jours. Le délai étant arrivé à expiration et, conformément à la loi, un projet de loi portant...
(Xinhua 27/02/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- Face à la persistance des attaques du groupe terroristes Boko Haram, le parlement nigérien réuni jeudi en session extraordinaire a adopté à l'unanimité un projet de loi portant prorogation de l'état d'urgence pour une durée de 3 mois à compter du 27 février dans la région de Diffa. L'état d'urgence, instauré le 10 février dans la région de Diffa pour une durée de 15 jours, a expirée le 25 février dernier. Pendant sa durée, le ministre nigérien...
(AFP 27/02/15)
Les territoires plongés dans la crise par Boko Haram, au sud du Lac Tchad, abritaient auparavant un empire islamique puissant et millénaire, auquel les insurgés nigérians se sont référés à plusieurs reprises pour donner à leur combat une légitimité historique. Mais selon plusieurs spécialistes interrogés par l'AFP, cette filiation autoproclamée au prestigieux empire de Kanem-Bornou est inopérante auprès des populations locales, premières victimes des exactions à grande échelle des insurgés. Si les frontières de l'empire de Kanem-Bornou ont sans cesse fluctué, entre son émergence au IXe siècle et sa chute dans les années 1890, le royaume englobait à son apogée le nord-est du Nigeria...
(Les Afriques 27/02/15)
Le président-directeur général de la Société islamique pour le développement et le ministre d'Etat, ministre du Plan, Amadou Cissé, ont co-paraphé un accord pour une opération d'émission sukuk, d'un montant de 150 milliards de f CFA sur une durée de cinq ans (2015-2020). Le Niger dans les starting-blocks. Après le succès de l'emprunt obligataire halal d'un montant de 100 milliards de f CFA émis sur le marché financier international par l'Etat du Sénégal, Niamey se met en piste. L'Etat nigérien...
(Agence Ecofin 27/02/15)
(Agence Ecofin) - La Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), filiale de la Banque islamique de développement, a annoncé, le 26 février, que le Niger compte émettre des sukuks d’un montant de 150 milliards de francs CFA (260 millions de dollars). Ces sukuks seront émis au cours des cinq prochaines années dans deux opérations distinctes d’une valeur de 75 milliards de francs CFA chacune, a précisé la SID dans un communiqué. «Le gouvernement a déjà un certain...
(Afrique 7 27/02/15)
Dans une région minée par la violence terroriste, la pauvreté et le sous-développement, et dans laquelle s’activent les groupes djihadistes, les tensions intercommunautaires et les trafics en tout genre, la ville d’Agadez au Niger a pris pour une semaine le titre de « capitale de la paix ». Elle accueille la première édition d’un festival mêlant culture, artisanat, forum citoyen, débats religieux et ateliers sur l’entreprenariat, destiné aux jeunes. Les organisateurs de cet évènement ont pour objectif de relancer l’activité...
(Les Afriques 27/02/15)
Dans ce qui est communément appelé l'affaire du ''scandale BIA Niger", premier établissement historique du pays et deuxième sur la place bancaire de Niamey, l'eau continue de couler sous les ponts. La traque des débiteurs (plus de 26 milliards de f CFA de créances douteuses et litigieuses) engagée par les nouvelles autorités de la banque passe à une vitesse supérieure. Sur injonction de la banque, le tribunal de Niamey a ordonné illico presto le gel des comptes de THS-Niger appartenant...
(PANA 27/02/15)
La Banque africaine de développement (BAD) est le fer de lance du développement d'une politique qui aidera à éliminer les obstacles qui entravent la participation des femmes dans l'accès à l'énergie dans la région de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), a déclaré mercredi l'institution financière basée à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Grâce à cette politique, les gouvernements des 15 pays membres de la CEDEAO seront engagés à des actions concertées qui portent sur ??les disparités entre les sexes qui existent dans le secteur de l'énergie, selon un communiqué obtenu par la PANA auprès de la Banque. Il est prévu que cette démarche va orienter la région de l'Afrique de l'Ouest vers une trajectoire...
(AFP 26/02/15)
Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mercredi avoir repris sa distribution de nourriture dans le sud-est du Niger, en situation d'"urgence humanitaire", après deux semaines d'interruption liées aux attaques en territoire nigérien des islamistes de Boko Haram. Plus de 120.000 personnes ayant fui les violences de ce groupe armé au Nigeria, ainsi que la sévère répression des forces de sécurité nigérianes, se sont réfugiées dans la région de Diffa depuis avril 2013. A ces réfugiés s'ajoutent des milliers de Nigériens, qualifiés de "déplacés internes", qui ont quitté précipitamment leurs domiciles ces dernières semaines après des combats et se trouvent désormais "dans un dénuement total"...
(RFI 26/02/15)
Au Niger, le parti au pouvoir s'organise en vue de la présidentielle, qui devrait se tenir au premier trimestre 2016. Dans cette perspective, Mohamed Bazoum, qui était jusque-là ministre des Affaires étrangères, a été nommé ministre d'Etat, sur un poste qui lui donne plus de latitude pour préparer son parti. Avec ce statut de ministre d'Etat, Mohamed Bazoum confirme son rang d'homme de confiance du président. Son rôle consistera à « traiter de dossiers transversaux, notamment de questions sécuritaires »...
(Le Monde 26/02/15)
 
00:00
Au Niger, plusieurs dizaines d'églises ont été saccagées au mois de janvier à la suite de la publication de caricatures du prophète Mahomet par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Environ 80 % des lieux de culte chrétiens auraient ainsi été détruits. Si le clergé redoute de nouvelles menaces, il tente d'organiser la reconstruction de salles de prière.
(L'Express 26/02/15)
Agadez, principale ville au nord du Niger, arbore jusqu'à samedi le titre de "capitale de la paix". L'ancienne cité caravanière accueille un festival mêlant culture, forum citoyen, débat religieux et entreprenariat. Une initiative salutaire au coeur du Sahel, miné par la violence djihadiste et le sous-développement. Un souffle d'espoir venu du désert. Une piste à explorer pour les pays du Sahel, minés par la pauvreté et le sous-développement, sur lesquels prospèrent groupes djihadistes, tensions intercommunautaires et trafics en tout genre...
(BBC 26/02/15)
La Croix-Rouge a annoncé que des milliers de déplacés vivent dans un dénuement total dans la région de Diffa au Niger, en raison du conflit qui sévit depuis plusieurs mois dans le nord-est du Nigeria et qui s'est étendu. La Croix rouge a annoncé qu'une partie de ces déplacés viennent de la ville de Bosso, où les combats les ont pris au dépourvu. Le Programme alimentaire mondial a annoncé mercredi avoir repris sa distribution de nourriture dans le sud-est du...
(Jeune Afrique 26/02/15)
Mohamed Bazoum, le ministre nigérien des Affaires étrangères, a été promu mercredi ministre d'État à la présidence. Il est remplacé à la tête de la diplomatie nigérienne par Kané Aïchatou Boulama, jusqu'à présent directrice de cabinet du Premier ministre, Brigi Rafini. C'est une nomination sur mesure voulue par le président Mahamadou Issoufou. Mohamed Bazoum, ministre des Affaires étrangères depuis 2011, a été promu mercredi 25 février ministre d'État à la présidence. En le nommant ainsi à ses côtés, le chef...
(APA 26/02/15)
Les associations d’éleveurs du Niger regroupées au sein du Réseau des Chambres d’Agriculture du Niger (RECAN), ont procédé ce mercredi au lancement de la Campagne « Sauvons les terres pastorales » en vue d’attirer l’attention des décideurs sur la disparition progressive des terres pastorales au Niger. En effet, selon ce collectif, chaque année, du fait du grignotage des terres, et au rythme de la croissance démographique actuelle, un quarantième de la réserve foncière sahélienne, autrement dit des terres pastorales, est...
(Agence Ecofin 26/02/15)
Agence Ecofin) - «Sauvons les terres pastorales». C’est le nom de la campagne lancée par le Réseau des Chambres d’Agriculture du Niger (RECAN) afin de tirer sur la sonnette d’alarme face à la réduction des terres pastorales dans le pays. Selon cette association, le Niger pourrait bien ne plus disposer de terres pastorales d’ici 40 ans si leur disparition se maintient à son rythme actuel. Le pays qui dispose de 15 millions d’hectares d’espaces agricoles, voit progressivement la proportion consacré...
(PANA 26/02/15)
Le gouvernement nigérien et la Société islamique de développement du secteur privé (Icd, sigle anglais) ont signé mercredi à Niamey, un accord de mise en œuvre du Programme financier Sukuk d’un montant total de 150 milliards FCFA, annonce un communiqué transmis à la PANA. Cet accord a été signé par le ministre d’Etat nigérien chargé de la Planification économique, de l’Aménagement du territoire et du Développement communautaire, Amadou Boubacar Cissé et le directeur général d’Icd, Khaled Al Aboodi. Ce programme...
(Organisation de la presse africaine (OPA) 26/02/15)
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s’alarme de la situation humanitaire "préoccupante" des populations fuyant les combats entre l’armée nigérienne et Boko Haram, dans la région de Diffa, au sud du pays. Le conflit qui sévit depuis plusieurs mois dans le nord-est du Nigeria s’est étendu au Niger voisin. Depuis le 6 février, plusieurs localités de la région de Diffa, dans l’extrême sud-est du Niger, sont le théâtre de combats et de violences qui ont fait de nombreuses victimes...
(45enord 26/02/15)
Les forces spéciales canadiennes, en mission de formation à la lutte contre le terrorisme au Niger, ont été contraintes de quitter la zone frontalière et déménager dans une autre partie du pays pour s’éloigner des combats entre les extrémistes de Boko Haram et les troupes gouvernementales. Lors d’une de leurs missions de formation en février, après avoir essuyé le feu des djihadistes de l’État islamique sur la ligne de front en Irak, nos Forces spéciales canadiennes se sont aussi retrouvés...

Pages

(AFP 27/02/15)
Les territoires plongés dans la crise par Boko Haram, au sud du Lac Tchad, abritaient auparavant un empire islamique puissant et millénaire, auquel les insurgés nigérians se sont référés à plusieurs reprises pour donner à leur combat une légitimité historique. Mais selon plusieurs spécialistes interrogés par l'AFP, cette filiation autoproclamée au prestigieux empire de Kanem-Bornou est inopérante auprès des populations locales, premières victimes des exactions à grande échelle des insurgés. Si les frontières de l'empire de Kanem-Bornou ont sans cesse fluctué, entre son émergence au IXe siècle et sa chute dans les années 1890, le royaume englobait à son apogée le nord-est du Nigeria...
(Afrique 7 27/02/15)
Dans une région minée par la violence terroriste, la pauvreté et le sous-développement, et dans laquelle s’activent les groupes djihadistes, les tensions intercommunautaires et les trafics en tout genre, la ville d’Agadez au Niger a pris pour une semaine le titre de « capitale de la paix ». Elle accueille la première édition d’un festival mêlant culture, artisanat, forum citoyen, débats religieux et ateliers sur l’entreprenariat, destiné aux jeunes. Les organisateurs de cet évènement ont pour objectif de relancer l’activité économique et touristique paralysée depuis les années 2000 avec l’irruption au Sahel des groupes djihadistes. Les invités d’honneur de cette première édition sont les Toubous, l’un des derniers peuples nomades au Sahel, dont un groupe de femmes fait une démonstration...
(AFP 26/02/15)
Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mercredi avoir repris sa distribution de nourriture dans le sud-est du Niger, en situation d'"urgence humanitaire", après deux semaines d'interruption liées aux attaques en territoire nigérien des islamistes de Boko Haram. Plus de 120.000 personnes ayant fui les violences de ce groupe armé au Nigeria, ainsi que la sévère répression des forces de sécurité nigérianes, se sont réfugiées dans la région de Diffa depuis avril 2013. A ces réfugiés s'ajoutent des milliers de Nigériens, qualifiés de "déplacés internes", qui ont quitté précipitamment leurs domiciles ces dernières semaines après des combats et se trouvent désormais "dans un dénuement total"...
(Le Monde 26/02/15)
 
00:00
Au Niger, plusieurs dizaines d'églises ont été saccagées au mois de janvier à la suite de la publication de caricatures du prophète Mahomet par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Environ 80 % des lieux de culte chrétiens auraient ainsi été détruits. Si le clergé redoute de nouvelles menaces, il tente d'organiser la reconstruction de salles de prière.
(L'Express 26/02/15)
Agadez, principale ville au nord du Niger, arbore jusqu'à samedi le titre de "capitale de la paix". L'ancienne cité caravanière accueille un festival mêlant culture, forum citoyen, débat religieux et entreprenariat. Une initiative salutaire au coeur du Sahel, miné par la violence djihadiste et le sous-développement. Un souffle d'espoir venu du désert. Une piste à explorer pour les pays du Sahel, minés par la pauvreté et le sous-développement, sur lesquels prospèrent groupes djihadistes, tensions intercommunautaires et trafics en tout genre...
(BBC 26/02/15)
La Croix-Rouge a annoncé que des milliers de déplacés vivent dans un dénuement total dans la région de Diffa au Niger, en raison du conflit qui sévit depuis plusieurs mois dans le nord-est du Nigeria et qui s'est étendu. La Croix rouge a annoncé qu'une partie de ces déplacés viennent de la ville de Bosso, où les combats les ont pris au dépourvu. Le Programme alimentaire mondial a annoncé mercredi avoir repris sa distribution de nourriture dans le sud-est du...
(Organisation de la presse africaine (OPA) 26/02/15)
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s’alarme de la situation humanitaire "préoccupante" des populations fuyant les combats entre l’armée nigérienne et Boko Haram, dans la région de Diffa, au sud du pays. Le conflit qui sévit depuis plusieurs mois dans le nord-est du Nigeria s’est étendu au Niger voisin. Depuis le 6 février, plusieurs localités de la région de Diffa, dans l’extrême sud-est du Niger, sont le théâtre de combats et de violences qui ont fait de nombreuses victimes...
(45enord 26/02/15)
Les forces spéciales canadiennes, en mission de formation à la lutte contre le terrorisme au Niger, ont été contraintes de quitter la zone frontalière et déménager dans une autre partie du pays pour s’éloigner des combats entre les extrémistes de Boko Haram et les troupes gouvernementales. Lors d’une de leurs missions de formation en février, après avoir essuyé le feu des djihadistes de l’État islamique sur la ligne de front en Irak, nos Forces spéciales canadiennes se sont aussi retrouvés...
(PANA 26/02/15)
Les Etats-unis d'Amérique ont fait don, mercredi au Niger, d’un lot de matériels d’une valeur de quatre milliards de francs CFA destinés aux Forces de défense et de sécurité (Fds) dans le cadre de leur mission de maintien de la paix au Mali, indique un communiqué officiel. Le matériel remis au ministre de la Défense nationale par l’ambassadeur des Etats-unis d’Amérique au Niger, Mme Eunice Reddick, est composé de moyens de protection et de surveillance, d’équipements de mission de nuit,...
(AFP 25/02/15)
Déjà en butte aux jihadistes opérant entre Libye et Mali, désormais attaqué par les islamistes de Boko Haram basés au Nigeria, le Niger, qui n'a que des moyens limités pour se défendre, se retrouve pris en étau. Un symbole: c'est depuis Bilma, une localité du nord du Niger, région voisine du Sud libyen, que le président Mahamadou Issoufou a exhorté le 11 février son peuple à la "mobilisation générale" contre le groupe armé nigérian, qui frappe le sud-est du pays...
(Xinhua 25/02/15)
NIAMEY, (Xinhua) -- Au moins 2 militaires nigériens ont été tués et 4 autres blessés mardi à Bosso (extrême sud-est), frontalière du Nigeria, lorsque leur véhicule a sauté sur une mine enfuie par le groupe islamiste Boko Haram, selon un communiqué du ministre nigérien de la Défense nationale rendu public mardi soir à Niamey. Depuis le 6 février, les localités nigériennes de Bosso et Diffa subissent des attaques en série de Boko Haram à partir de ses positions nigérianes. Ces...
(Afrique Actualité 25/02/15)
Après la marche de soutien organisée, le 17 février dernier, par les Nigeriens, c'est au tour des pays amis de manifester leur soutien au Niger et à ses Forces de défense et de sécurité (FDS). C'est le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius qui a annoncé la couleur dimanche dernier. Le chef de la diplomatie française était à Niamey dans le cadre d'une visite qu'il a effectuée au Tchad et au Cameroun en lutte contre Boko Haram. «La communauté...
(MondAfrique 25/02/15)
Alors que la menace de Boko Haram ne cesse de s'étendre en Afrique de l'ouest, les armées africaines engagées sur le terrain se révèlent inefficaces dans la lutte contre la secte islamiste. Avec le malheureux bombardement aérien, mardi 17 février, du village d’Abalam, à l’extrême-est du Niger, qui a fait 36 morts et une vingtaine de blessés, un éclairage cru est porté sur la désorganisation et le manque criant de collaboration des armées engagées dans la lutte contre Boko Haram...
(AFP 24/02/15)
Deux soldats nigériens sont morts et quatre autres ont été blessés mardi lorsque leur véhicule a sauté sur une mine dans le sud-est du Niger, une région frontalière du Nigeria où opèrent les islamistes nigérians de Boko Haram, a indiqué une source sécuritaire. "Ce matin, vers 9H30 locales (8H30 GMT), deux soldats nigériens ont été tués et quatre autres ont été gravement blessés lorsque le véhicule à bord duquel ils se trouvaient a sauté sur une mine à Bosso", une...
(APA 24/02/15)
APA-Niamey (Niger) - Deux militaires nigériens ont été tués dans l’explosion d’une mine à Bosso, ville située à une soixantaine de km de Diffa, rapporte, mardi, un communiqué du ministère de la défense nationale transmis à APA. Dans ce communiqué, le ministère de la Défense nationale annonce la mort de deux militaires et quatre autres blessés lorsque leur véhicule, en patrouille dans la ville de Bosso, à quelques 60 km de Diffa, a sauté sur une mine enfouie par les...
(AFP 24/02/15)
Le réseau social Twitter a suspendu mardi un compte attribué au groupe islamiste nigérian Boko Haram, a constaté l'AFP. Créé le 1er février et actif depuis le 8, le compte avait quelque 5.000 abonnés à sa fermeture. Il avait posté sur son fil une vingtaine de tweets, rédigés en arabe et en anglais - ainsi qu'un message en français. Le groupe armé y avait notamment diffusé le 17 février une vidéo de son leader Abubakar Shekau, dans laquelle ce dernier promettait d'empêcher la tenue des élections présidentielle et législatives le 28 mars au Nigeria. Ce compte Twitter symbolisait un tournant dans la communication de Boko Haram...
(APA 24/02/15)
APA- Niamey (Niger) - Les autorités d’Agadez (900 km au nord de Niamey, la capitale du Niger, ont sonné l’alerte très tôt ce mardi, sur un probable attentat de Boko Haram dans la région. Les autorités administratives de la région qui ont pris au sérieux cette menace, ont prié par voie de radio, les élèves de libérer les classes. ‘‘C'est une scène de panique générale que l'on observe dans les rue d'Agadez'', a confié a APA, M.Garda Arimi, commerçant à...
(Le Figaro 24/02/15)
La diplomatie française tente d'imposer l'idée d'une force africaine multinationale contre la secte islamiste. Seuls en première ligne face à Boko Haram, le Niger, le Tchad, le Cameroun comptent sur les doigts de la main leurs soutiens internationaux. La France, un des rares pays préoccupés par les gains territoriaux des milices islamistes en Afrique de l'Ouest, joue elle-même en ce sens une partition délicate au Conseil de sécurité des Nations unies. «Seule», selon une source proche de l'ONU, à favoriser l'émergence rapide d'une force multinationale africaine anti-Boko Haram, elle se heurte à l'indifférence polie de ses partenaires et au silence assourdissant, voire au scepticisme...
(Jeune Afrique 24/02/15)
Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la montre est engagée pour détruire un ennemi insaisissable et multiforme. Lorsqu'il a fait ouvrir le feu sur les hordes de combattants qui se ruaient vers la prison de Diffa, le 9 février à l'aube, le commandant nigérien de la garnison a d'abord cru qu'il s'agissait de diables...
(Euronews 24/02/15)
 
00:00
Face à la menace des combattants islamistes, plusieurs pays occidentaux ont décidé d’envoyer leurs propres militaires pour perfectionner les soldats africains. Le Tchad est le théâtre d’un vaste camp d’entraînement avec des formateurs venus notamment de Belgique, des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. Un soutien logistique salué par ce soldat qui rappelle que “Boko Haram est une milice de civils et non pas une armée et que les militaires ont selon lui l’avantage de l’expérience”. Une montée en puissance...

Pages

(Les Afriques 27/02/15)
Le président-directeur général de la Société islamique pour le développement et le ministre d'Etat, ministre du Plan, Amadou Cissé, ont co-paraphé un accord pour une opération d'émission sukuk, d'un montant de 150 milliards de f CFA sur une durée de cinq ans (2015-2020). Le Niger dans les starting-blocks. Après le succès de l'emprunt obligataire halal d'un montant de 100 milliards de f CFA émis sur le marché financier international par l'Etat du Sénégal, Niamey se met en piste. L'Etat nigérien a pris l'option sérieuse en tandem avec le guichet privé de la Banque islamique de développement (BID) de recourir au marché international via un emprunt obligataire halal pour capter des ressources en vue de financer...
(Agence Ecofin 27/02/15)
(Agence Ecofin) - La Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), filiale de la Banque islamique de développement, a annoncé, le 26 février, que le Niger compte émettre des sukuks d’un montant de 150 milliards de francs CFA (260 millions de dollars). Ces sukuks seront émis au cours des cinq prochaines années dans deux opérations distinctes d’une valeur de 75 milliards de francs CFA chacune, a précisé la SID dans un communiqué. «Le gouvernement a déjà un certain nombre de projets qui pourraient être financés par des sukuks», a déclaré le ministre nigérien de la planification, Amadou Boubacar Cissé, cité dans ce même communiqué. Les pays africains ont commencé l’année dernière à émettre des sukuks pour financer des...
(Les Afriques 27/02/15)
Dans ce qui est communément appelé l'affaire du ''scandale BIA Niger", premier établissement historique du pays et deuxième sur la place bancaire de Niamey, l'eau continue de couler sous les ponts. La traque des débiteurs (plus de 26 milliards de f CFA de créances douteuses et litigieuses) engagée par les nouvelles autorités de la banque passe à une vitesse supérieure. Sur injonction de la banque, le tribunal de Niamey a ordonné illico presto le gel des comptes de THS-Niger appartenant...
(PANA 27/02/15)
La Banque africaine de développement (BAD) est le fer de lance du développement d'une politique qui aidera à éliminer les obstacles qui entravent la participation des femmes dans l'accès à l'énergie dans la région de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), a déclaré mercredi l'institution financière basée à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Grâce à cette politique, les gouvernements des 15 pays membres de la CEDEAO seront engagés à des actions concertées qui portent sur ??les disparités entre les sexes qui existent dans le secteur de l'énergie, selon un communiqué obtenu par la PANA auprès de la Banque. Il est prévu que cette démarche va orienter la région de l'Afrique de l'Ouest vers une trajectoire...
(APA 26/02/15)
Les associations d’éleveurs du Niger regroupées au sein du Réseau des Chambres d’Agriculture du Niger (RECAN), ont procédé ce mercredi au lancement de la Campagne « Sauvons les terres pastorales » en vue d’attirer l’attention des décideurs sur la disparition progressive des terres pastorales au Niger. En effet, selon ce collectif, chaque année, du fait du grignotage des terres, et au rythme de la croissance démographique actuelle, un quarantième de la réserve foncière sahélienne, autrement dit des terres pastorales, est...
(Agence Ecofin 26/02/15)
Agence Ecofin) - «Sauvons les terres pastorales». C’est le nom de la campagne lancée par le Réseau des Chambres d’Agriculture du Niger (RECAN) afin de tirer sur la sonnette d’alarme face à la réduction des terres pastorales dans le pays. Selon cette association, le Niger pourrait bien ne plus disposer de terres pastorales d’ici 40 ans si leur disparition se maintient à son rythme actuel. Le pays qui dispose de 15 millions d’hectares d’espaces agricoles, voit progressivement la proportion consacré...
(PANA 26/02/15)
Le gouvernement nigérien et la Société islamique de développement du secteur privé (Icd, sigle anglais) ont signé mercredi à Niamey, un accord de mise en œuvre du Programme financier Sukuk d’un montant total de 150 milliards FCFA, annonce un communiqué transmis à la PANA. Cet accord a été signé par le ministre d’Etat nigérien chargé de la Planification économique, de l’Aménagement du territoire et du Développement communautaire, Amadou Boubacar Cissé et le directeur général d’Icd, Khaled Al Aboodi. Ce programme...
(RFI 25/02/15)
Dans le sud-est du Niger, le transport du poisson fumé est temporairement interdit dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. Le gouvernorat de Diffa a adopté la mesure mercredi dernier. Selon les autorités administratives et militaires, les insurgés tirent d’importants revenus de la chaîne du poisson qui est revendu sur les marchés dans le nord du Nigeria. Près de 200 camions qui étaient immobilisés à la frontière depuis plusieurs jours ont finalement été autorisés à titre exceptionnel à...
(PANA 25/02/15)
Un atelier pour lancer un projet relatif à la mise en place d’une politique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) intégrant la question du genre et l’accès énergétique et visant à définir la stratégie de sa mise en œuvre, a débuté mardi à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Le projet vise à établir une politique régionale, comportant une stratégie pour sa mise en œuvre et destinée à appuyer les politiques de la région ouest-africaine en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique. Il viendra aussi appuyer l’initiative Énergie durable pour tous (SE4ALL), dans l’optique...
(Agence Ecofin 19/02/15)
(Agence Ecofin) - L’opérateur de téléphonie mobile Airtel a annoncé le lancement de son réseau 3G au Niger le 18 février 2015. Déployé avec l’expertise de l’équipementier télécom Ericsson, le réseau qui fait entrer les populations Nigériennes dans l’ère du haut débit mobile, marque le bouclage par Airtel de sa stratégie d’enrichissement de l’expérience télécom de ses consommateurs en Afrique. En effet, les 17 pays où le groupe Indien opère sur le continent sont désormais couverts par cette technologie télécom...
(APA 16/02/15)
APA-Dakar (Sénégal)- L'Organisation des Nations unies (ONU) a lancé un appel de fonds de deux milliards de dollars pour le Plan 2015 de réponse humanitaire au Sahel, a annoncé, lundi à Dakar, Robert Piper, sous-secrétaire général de l'ONU et Coordonnateur humanitaire régional pour le Sahel. "Pour 2015, notre plan de réponse humanitaire pour le sahel est de deux milliards de dollars. Dans cette région, l'insécurité est grandissante", a notamment dit M. Piper qui présentait le Plan humanitaire pour le Sahel...
(PANA 02/02/15)
Le Trésor public du Niger a réalisé un taux de couverture de 121,63% dans sa première adjudication de bons du trésor en compte courant organisée, le 21 janvier dernier, portant sur un montant de 40 milliards F CFA. Cette opération, initiée par adjudication d’une valeur nominale unitaire d’un million F CFA, a enregistré 31 soumissions d’un montant global de 48 650 millions F CFA. Les soumissions retenues portent sur la somme de 40 000 millions F CFA. L’opération composée d’une...
(Afrique 7 31/01/15)
A l’heure où le terrorisme et les conditions climatiques soufflent ses environs, Niamey se penche à trois niveaux sur la question de la sécurité. Premièrement, la sécurité alimentaire a été revisitée grâce à l’apport de la Banque africaine de développement (BAD). En vue de renforcer la résilience des populations vulnérables dans la région du Sahel, notamment au Niger, cette instance a alloué 61 millions de dollars à ce pays. Deuxièmement, pour ce qui est de la sécurité territoriale, le chef...
(Le Griot 30/01/15)
Le Niger vient d’obtenir de la Banque africaine de développement (BAD), des prêts et des dons d’une valeur globale de 61 millions de dollar pour permettre au pays de contribuer à la sécurité alimentaire. Cette enveloppe, va également contribuer à renforcer la résilience des populations vulnérables du Niger. Deux accords de financement ont été signés par le gouvernement et l’institution financière internationale, pour formaliser l’opération. Le premier accord, porte sur un financement d’un montant de 42 millions de dollars. Soit...
(Xinhua 30/01/15)
Des organisations d'éleveurs et pasteurs du Bénin, Burkina Faso, Niger et du Togo ont entamé jeudi à Lomé un atelier sous-régional de concertation sur la transhumance qui devra se traduire par l'élaboration d'une législation pastorale. La rencontre de deux jours se tient sous le thème "la concertation multi-acteurs pour une transhumance transfrontalière apaisée dans les pays d'accueil", avec la participation des regroupements communautaires dont la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao), du Comité Permanent Inter- Etats de...
(Agence Ecofin 28/01/15)
(Agence Ecofin) - La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, le 27 janvier, avoir accordé des prêts et des dons d’un montant global de 61 millions de dollars au Niger qui serviront à assurer la sécurité alimentaire et à renforcer la résilience des populations vulnérables dans de pays. L’opération a été formalisée par la signature de deux accords, entre l’institution et le gouvernement du Niger. Le premier financement porte sur un montant de 42 millions de dollars, dont environ 21 millions sous forme de prêt et 21 millions sous forme de don. Le deuxième accord est relatif à un don d’environ 19 millions de dollars.
(Star Africa 28/01/15)
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) montre son engagement à assurer la sécurité alimentaire dans la région du Sahel en vue de renforcer la résilience des populations vulnérables dans cette région, notamment au Niger, en allouant 61 millions de dollars à ce pays. L'opération a été formalisée mardi 27 janvier 2015, au siège de la Banque à Abidjan, par la signature de deux accords, entre l'institution et le gouvernement du Niger. Le premier financement porte sur un...
(Agence Afrique 28/01/15)
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé mardi, avoir débloqué la somme de 61 millions de dollars au Niger, pour aider ce pays à endiguer l’insécurité alimentaire. Deux accords ont été signés ce mardi 27 janvier, au siège de la BAD à Abidjan, entre l’institution bancaire et le gouvernement du Niger. « Le premier financement porte sur un montant de 42 millions de dollars, dont environ 21 millions sous forme de prêt et 21 millions sous...
(Agence Ecofin 27/01/15)
(Agence Ecofin) - Le ministre nigérien du pétrole et de l'énergie, Foumakoye Gado, a discuté le 26 janvier, en visite à Alger, avec son homologue algérien Youcef Yousfi du renforcement de la coopération entre les deux pays dans les domaines du pétrole, de l'électricité et de la formation dans le secteur pétrolier, rapporte APS. Selon Foumakoye Gado, le Niger est en voie de conclure un contrat de partage de production (CPP) avec le groupe public Sonatrach. Le contrat permettra à...
(APA 27/01/15)
La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), par le biais de l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA) basée à Lomé, a décidé d’allouer un montant de 2,2 millions de dollars pour des projets sur les filets sociaux de sécurité en Afrique de l’Ouest, a appris APA auprès du Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (Cilss). Le financement qui sera octroyé sur la base d'un appel à proposition de projets est assuré par l'Agence espagnole...

Pages

(APA 24/02/15)
APA-Niamey (Niger) - Le ministre nigérien des Sports, Abdoulkarim Dan Malam, a reçu en audience l’équipe cadette du MENA après son élimination a la CAN U-17 en vue de la féliciter pour sa victoire lors du dernier match contre la Guinée (2-0), mais surtout pour l’assurer de son soutien en direction des compétitions à venir. Pour Abdoul Karim Dan Malam qui recevait les jeunes joueurs lundi, la fête aurait pu être plus belle si les arbitre qui ont officié les deux premiers matchs du Niger avaient bien fait leur travai. Certes, explique-t-il, le Niger a perdu ces matchs, mais selon lui, il est clair qu'avec un bon arbitrage, la victoire serait revenue au Niger. La...
(APA 16/02/15)
Le Stade Malien de Bamako et l’AS Garde nationale du Niger ont fait match nul (0-0) au terme de leur confrontation, samedi à Bamako, pour le compte de la phase « aller » du tour préliminaire de la Ligue africaine des champions. La partie n’a pas été d’un très haut niveau technique, les joueurs ayant révélé un manque de compétition en raison de la suspension en cours du championnat national dans les deux pays, ont analysé de nombreux observateurs. Depuis un mois, le Mali et le Niger n’organisent plus de matchs de championnat national. La suspension a été expliquée au Mali par des querelles entre dirigeants sportifs, et au Niger, par la préparation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN)...
(BBC 14/02/15)
Après la victoire de la Côte d’Ivoire lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2015) en Guinée équatoriale, place à celle des cadets. Le coup d’envoi de la 162e édition du tournoi de football des moins de 17 ans aura lieu dimanche 15 février à Niamey, la capitale nigérienne. Huit équipes sont sélectionnées : le Niger, le Nigeria, la Guinée, la Zambie, la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, Cameroun et le Mali. Les équipes du Cameroun, de Côte d’Ivoire,...
(APA 13/02/15)
APA-Niamey (Niger) - Le président Issoufou Mahamadou a exhorté, vendredi à Niamey, l’équipe cadette du MENA à faire honneur à la nation en se hissant à la hauteur de la lourde tâche qui l’attend à l’occasion de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans qui débute dimanche dans la capitale nigérienne. Le chef de l'Etat a fait cet appel en remettant le drapeau national aux joueurs qu'il avait reçu en audience au Palais de la République...
(Afrik.com 09/12/14)
La CAN 2015 des moins de 17 se jouera bien au Niger. Alors que des inquiétudes commençaient à naître au sujet de l’état d’avancement des travaux, la Confédération africaine de football a confirmé la tenue de la compétition prévue du 15 février au 1er mars. Une délégation de l’instance a procédé à une nouvelle visite d’inspection à Niamey, la capitale, et a pu constater que le pays serait prêt pour le début du tournoi. Les deux enceintes, qui doivent accueillir...
(APA 02/12/14)
La Confédération africaine de football (CAF) a officialisé la constitution des chapeaux pour le tirage au sort de la phase finale de la 30e Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévu mercredi à Malabo, à l’issue de la réunion de la Commission d’organisation de la compétition tenue lundi également dans la capitale équato-guinéenne. Les 16 équipes qualifiées ont été réparties en quatre chapeaux en fonction du classement de la CAF établi sur la base de leurs performances respectives lors des trois...
(RFI 02/12/14)
La Confédération africaine de football a dévoilé la répartition des équipes pour le tirage au sort de la CAN 2015, prévu demain, mercredi 3 décembre, à Sipopo. Les 16 qualifiés ont été placés dans quatre pots en fonction des résultats obtenus depuis 2010. La Guinée équatoriale, hôte du tournoi, est tête de séries avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Zambie. La Confédération africaine de football (CAF) aura attendu ce 1er décembre 2014 pour dévoiler les modalités du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations 2015. La CAF a accumulé du retard suite au changement...
(Le Sahel 26/11/14)
Le ministre de la Santé Publique M. Mano Aghali a rencontré aujourd'hui à Niamey, les promoteurs du secteur privé de la Santé. Cette rencontre se veut un cadre d'échanges entre le ministre de tutelle et les agents de santé et acteurs du secteur privé du domaine afin de trouver ensemble les stratégies de renforcement de la surveillance de la fièvre hémorragique à virus Ebola, cette terrible maladie, devenue aujourd'hui une véritablement préoccupation mondiale. La cérémonie d'ouverture de cette rencontre s'est...
(Afrik.com 20/11/14)
Dans un groupe F où le suspense était déjà tombé depuis la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2015 avec les qualifications du Cap Vert et de la Zambie, le Niger et le Mozambique se sont quittés dos à dos ce mercredi à Niamey à l’occasion de la dernière levée (1-1). Mené au score par les visiteurs après l’ouverture du score de Diogo (70e), le Mena a fini par revenir à hauteur en fin de partie et arracher le...
(PANA 07/11/14)
L’entraîneur de football du Cap-Vert, Rui Aguas, a convoqué 22 joueurs pour les deux dernières journées du groupe F des éliminatoires comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations (Can 2015) contre le Niger à domicile le 15 novembre, et quatre jours plus tard contre la Zambie à Lusaka, a appris la PANA, à Praia, de source sportive. L’entrée du milieu de terrain Sergio (Olhanense, Portugal) et le retour de Platiny, de Ryan Mendes et de Tony Varela sont les principales nouveautés parmi les joueurs convoqués qui seront en regroupement le 10 novembre prochain au stade national...
(AFP 21/10/14)
Gernot Rohr, sélectionneur de l'équipe de football du Niger depuis 2012, a annoncé lundi avoir démissionné pour cause de mauvais résultats, le Niger se retrouvant dernier du groupe F dans les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN)-2015. "On ne gagne pas beaucoup (...) j'ai présenté ma démission à la Fenifoot (Fédération nigérienne de football)", a déclaré à la presse le coach franco-allemand, âgé de 61 ans. "Je suis le premier responsable de ces (mauvais) résultats. Mais je n'ai...
(RFI 20/10/14)
À l’occasion d’une conférence de presse dimanche soir au siège de la Fédération Nigérienne de Football, Gernot Rohr, le sélectionneur du Niger a annoncé sa démission. Arrivé en septembre 2012, et sous contrat jusqu’au 31 août dernier, le technicien allemand avait accepté de continuer sa mission, à condition d’être rémunéré, ce qui avait été fait. Mais face aux mauvais résultats du Niger lors des quatre premiers matches des éliminatoires, l’ancien entraîneur du Gabon jette l’éponge. Il invoque des difficultés avec...
(Africa Top sports 16/10/14)
Alors qu’il a concédé le match nul samedi dernier contre le Niger à Niamey dans le cadre de la troisième journée, la Zambie est revenue très fort quatre jours plus tard à la faveur de la 4ème journée. Ce mercredi, les Chipolopolos se sont imposés chez eux contre les Menas 3-0. Les trois buts de la rencontre ont été marqués en seconde période. Le premier à la 58ème minute par Raindford Kalaba, le second à la 73ème œuvre d’Emmanuel Mayuka...
(Xinhua 16/10/14)
Le Niger, battu mercredi par la Zambie (3-0), en match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2015, disputé à Doli (Zambie), est pratiquement éliminé de la phase finale qui aura lieu au Maroc. A deux journées de la fin des matches comptant pour les éliminatoires, le Niger occupe la dernière place du groupe F avec 2 points, derrière la Zambie (5 points, 3e), suivent le Mozambique (6 points, 2e) et le Cap-Vert en tête (7 points).
(Africa Top sports 14/10/14)
Un nouveau match nul pour le Niger à domicile ce samedi lors de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Le Mena a été contraint au partage des points face à la formation rigoureuse de la Zambie. Moussa Maazou et ses coéquipiers se sont procurés des occasions, surtout en première mi-temps, mais n’ont pu les concrétiser. En deuxième période, le jeu devient plus équilibré puisque les Chipolopolo ont repris confiance. Les deux équipes se...
(PANA 09/10/14)
Quatre arbitres rwandais pour officier le match Zambie-Niger à Niamey samedi. La Confédération africaine de football a désigné quatre arbitres rwandais pour officier le match Zambie-Niger qui se jouera à Niamey le 11 octobre dans le cadre du match aller de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations prévue au Maroc en 2015, a appris la PANA mercredi, de source sportive à Kigali. Selon un communiqué transmis à la PANA par la Fédération Rwandaise de Football...
(Le Sahel 17/09/14)
Les rideaux commencent à tomber sur les tournois des grandes vacances de football (TGV) de Niamey. Samedi dernier, trois finales se sont jouées notamment celle des TGV des 5ème et 4ème Arrondissements et celle du TGV du quartier Soni. De l’avis des organisateurs, ces tournois se sont achevés sur une note de satisfaction générale. Et les responsables des clubs et les supporteurs se sont mobilisés pour la circonstance. Ces finales se sont jouées en présence des responsables des Arrondissements, des...
(Africa Top sports 10/09/14)
Les éliminatoires de la CAN 2015 seront à leur 2è journée ce mercredi avec de gros chocs en perspective. Après une première journée riche en rebondissements, la seconde ne devrait pas déroger à la règle. Si le Togo, le Ghana ou encore le Nigéria chercheront leur premier succès, l’Algérie, l’Afrique du Sud et même le Congo tenteront de confirmer. La crise au sein de son football une nouvelle fois réglée par la FIF, le Nigéria peut se concentrer sur son...
(RFI 08/09/14)
Le Niger s'est incliné à domicile face au Cap-Vert (1-3) pour le compte de la première journée du groupe F en éliminatoires de la CAN 2015. Le score était acquis à la mi-temps. Le Cap-Vert avait ouvert le score dès la 3e minute par Garry Mendes, avant qu'Odair Fortes (14e) et Zé Luis (24e) n'aggravent la marque. Moussa Maazou a marqué pour le Niger à la 34e. Dans ce même groupe F, la Zambie et le Mozambique ont fait match...
(Afrik.com 02/09/14)
Gernot Rohr pourrait bientôt quitter ses fonctions de sélectionneur du Niger. C’est en tout cas ce qu’il a fait comprendre à France Football. En cause ? Son salaire n’a pas été payé depuis 11 mois. "On m’a dit que l’argent avait été débloqué, et que le transfert prendrait quelques jours. J’ai accepté de diriger l’équipe ce mardi contre les Ougandais (en match amical, ndlr), mais s’il n’y a rien de nouveau d’ici samedi, je me réserve donc le droit de...

Pages

(Jeune Afrique 27/01/15)
 
00:00
Dix jours après de graves émeutes anti-chrétiennes consécutives à la publication de la caricature du prophète Mahomet en une du journal "Charlie Hebdo", plusieurs artistes nigériens ont réalisé un clip pour s'opposer aux violences communautaires. "Cette chanson est un hymne à la paix et à l'unité", explique le texte de présentation YouTube. On y entend plusieurs jeunes artistes qui disent avoir prêté leurs voix "pour dire plus jamais de violences inter-communautaires au Niger". Le Niger a été marqué par de très violentes manifestations contre la caricature de Mahomet en une de l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, qui ont dégénéré en émeutes anti-chrétiennes les 16 et 17 janvier à Zinder et Niamey. Au total, 10 personnes sont...
(Xinhua 08/12/14)
NIAMEY (Xinhua) -- La "parenté à plaisanterie", une importante manifestation culturelle de rire au Niger, est inscrite depuis le 28 novembre dernier au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. L'inscription du dossier du Niger sur la liste des "Pratiques et Expression de la Parenté à Plaisanterie" a été approuvée lors de la 9ème session du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, tenue du 24 au 28 novembre dernier au siège de l'UNESCO à Paris. La communication en a été faite au cours du conseil des ministres vendredi à Niamey par le ministre nigérien en charge de la de la Culture, M. Ousmane Abdou. L'expression de la parenté à plaisanterie est une importante manifestation culturelle au Niger...
(Le Sahel 06/12/14)
Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdourahamane Ousmane, a rencontré aujourd'hui, dans la salle de réunion du CSC, les représentants des organisations de la Société civile afin d'échanger avec eux sur les modalités d'accès aux médias publics, et de recueillir leurs observations et propositions en vue d'une éventuelle amélioration. Dans son mot introductif lors de cette rencontre qui s'est déroulée en présence des membres du Conseil Supérieur de la Communication, le président du CSC a indiqué que l'accès aux médias publics est un droit reconnu à chaque...
(Le Sahel 06/12/14)
Le ministre d'Etat à la Présidence de la République, président du comité inter ministériel chargé de l'organisation de la fête tournante du 18 Décembre, M. Albadé Abouba, était encore mercredi dernier à Dosso dans le cadre des visites périodiques des infrastructures devant abriter cette fête. Les autorités administratives de la région, sous la conduite du Gouverneur Abdoulaye Issa. Il s'agissait pour le ministre d'Etat, qui était accompagné dans ce déplacement du ministre de la Formation Professionnelle et Technique, M. Chaïbou...
(Le Point 02/12/14)
L'art, l'Afrique, la politique, le sida, les inégalités sociales... Tour d'horizon avec un des plus grands artistes contemporains africains. C'est probablement le peintre africain le plus connu dans le monde. Chéri Samba est né en 1956 au Congo et il vit et travaille toujours à Kinshasa. Ses peintures mettent en scène des faits de société souvent tabous : sexe, sida, inégalités sociales, corruption... Des thèmes qu'il aborde avec humour, pour attirer l'attention et faire réfléchir à des sujets sérieux.
(Xinhua 01/12/14)
DAKAR (Xinhua) -- Le 15e Sommet de la Francophonie, qui a pris fin dimanche au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), à 30 km de Dakar, a adopté des "décisions importantes" ayant notamment trait à la jeunesse et à l' économie, a-t-on appris de source officielle. S'exprimant lors de la conférence de presse clôturant le deux jours de travaux des pays membres de l'espace francophone, le président sénégalais Macky Sall a affirmé que le sommet a adopté...
(Xinhua 21/11/14)
Le programme de développement culturel de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) va démarrer en 2015 pour favoriser le développement d'un marché régional des biens et services culturels, a annoncé jeudi à Cotonou Mme Béatrice Kinga, experte de l'institution sous- régionale. D'un coût estimatif de plus de 41 milliards de FCFA (82 millions USD), ce programme de développement culturel de l'UEMOA devrait contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesse et de rayonnement de l'espace communautaire...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son...
(Le Sahel 31/07/14)
Lors d’une célèbre « conférence de presse internationale » qu’il avait animée dans les années 1980 devant 200 journalistes des cinq continents, M. Félix Houphouët-Boigny, alors Président de la République de Côte d’Ivoire, avait répondu à ceux qui lui demandaient pourquoi il n’écrivait pas ses Mémoires : « Il y a deux grands hommes qui n’ont jamais rien écrit, pas un mot, et pourtant ils sont les plus lus au monde : Mohamed et Jésus. Vous me direz qu’ils ont...
(APA 18/07/14)
APA-Niamey (Niger) - La diva de la musique sénégalaise Coumba Gawlo en compagnie de cinq autres artistes nigériennes à savoir Safia du groupe Kaindan Gaskia, la rappeuse Zara Moussa dite ZM, Fatima Mariko, Habsou Garba et Fati du groupe Sogha ont lancé une chanson de sensibilisation sur la planification familiale. Financée par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) la production musicale a pour objectif de sensibiliser les populations africaines sur les avantages de la planification familiale, les...
(APA 19/04/14)
APA-Niamey (Niger) - C’est dans une ambiance festive que la vedette de la musique sénégalaise, Coumba Gawlo a animé vendredi sa soirée de gala au Palais des congrès de Niamey, en présence de la Première dame du Niger, Aissata Issoufou Mahamadou La soirée de Niamey est la première étape du programme annuel de sa tournée ‘'African Tour 2014''. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre de la sensibilisation sur les mariages précoces et forcés, la scolarisation de la jeune fille...
(APA 18/04/14)
APA-Niamey (Niger) - La deuxième édition de la Foire du livre de Niamey a ouvert ses portes jeudi après midi au Palais du 29 juillet. Organisée par le ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs en collaboration avec l'Ambassade des Etats Unis au Niger, cette deuxième édition de la fête du livre enregistre la participation des éditeurs venus du Burkina Faso, du Mali, du Bénin et de la France. Le ministre nigérien de la Culture des Arts et...
(APA 18/04/14)
APA-Niamey (Niger) - Onze jeunes nigériens - sept filles et quatre garçons- tous chorégraphes âgés de 11 à 13 ans, participeront du 18 au 23 avril au Festival international des enfants du monde, en Turquie. C'est la troisième participation des enfants nigériens à ce festival appelé également fête annuelle de la souveraineté. Membres du groupe "Soukabé junior", ces enfants issus des établissements scolaires de Niamey, ont été reçus jeudi par l'ambassadeur de Turquie au Niger, Dr Hassan Ulusoy. Le Festival...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de...
(Xinhua 03/03/14)
NIAMEY (Xinhua) - Les festivités de la 1ère édition de la Foire des Industries culturelles du Niger (FICNI) ont été officiellement lancées samedi au Centre culturel Oumarou Ganda de Niamey, sous la présidence du ministre nigérien de la Culture, M. Ousmane Abdou, en présence de plusieurs personnalités et professionnels de la culture. Cette foire, selon ses initiateurs, se présente comme une opportunité privilégiée de rencontre et d'échanges entre professionnels, vendeurs et acheteurs, créant de la valeur ajoutée à l'économie nationale et contribuer à la réduction de la pauvreté des acteurs culturels notamment.
(Xinhua 27/02/14)
NIAMEY (Xinhua) - Les festivités de la première édition de la Foire des industries culturelles du Niger (FICNI) auront lieu du 28 février au 5 mars prochain au Centre culturel Oumarou Ganda de Niamey, apprend-on jeudi de source officielle à Niamey. Cette foire, selon le gouvernement nigérien, a pour objectif principal de contribuer à la promotion de l'entreprenariat culturel et à la structuration d'un marché national. Elle vise, entre autres, à informer et sensibiliser les créateurs culturels, les investisseurs privés,...
(L'Observateur Paalga 20/02/14)
La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Afrique (Cédéao) est l’invitée d’honneur de la 20e édition du Salon international de l’édition et du livre de Casablanca. Le Burkina y est présent avec une délégation de sept membres. Entre conférences, tables rondes et exposition-vente d’ouvrages, l’Afrique de l’Ouest a joué sa partition dans la promotion du livre au Maroc. Du 13 au 23 février se tient la 20e édition du Salon du livre de Casablanca. C’est un salon pharaonique dans...
(Maliactu 04/02/14)
Placé sous le signe de la diversité culturelle et de l’unité nationale, le festival sur le Niger s’ouvre à Ségou le 5 février prochain. Les organisateurs promettent d’ores et déjà aux milliers de festivaliers qui effectueront le déplacement, une édition spéciale. La preuve, les autorités locales sont à jamais engagées, pour la réussite totale de cette 10 ème édition. Le gouverneur de Ségou, Thierno Boubacar Cissé a convié toutes les forces vives de sa région à une rencontre de mise...
(Gabon Eco 22/01/14)
Depuis jeudi 16 janvier dernier, Tiken Jah Fakoly, le reggaeman d'origine ivoirienne entreprend une tournée visant à valoriser le potentiel de développement économique que représente l'agriculture sur le continent africain. En tournée à travers quelques pays d'Afrique de l'ouest pour des concerts dont l'objectif est de plaider auprès des jeunes, pour une implication accrue dans le secteur de l'agriculture, Tiken Jah Fakoly veut valoriser, à travers ses spectacles, le potentiel de développement économique que représente l'agriculture. « Quand vous allez...
(Le Sahel 18/12/13)
Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou a procédé, samedi dernier, au Centre Culturel Oumarou Ganda de Niamey (CCOG) au lancement des activités entrant dans le cadre du mois du livre, de la littérature et de la lecture publique, édition 2013. Cette manifestation annuelle qui durera un(1) mois vise à créer entre autres, un cadre d’échanges culturels par le biais d’expositions, de conférences, de projections cinématographiques, de représentations théâtrales et la promotion des textes...

Pages

(RFI 26/02/15)
Au Niger, le parti au pouvoir s'organise en vue de la présidentielle, qui devrait se tenir au premier trimestre 2016. Dans cette perspective, Mohamed Bazoum, qui était jusque-là ministre des Affaires étrangères, a été nommé ministre d'Etat, sur un poste qui lui donne plus de latitude pour préparer son parti. Avec ce statut de ministre d'Etat, Mohamed Bazoum confirme son rang d'homme de confiance du président. Son rôle consistera à « traiter de dossiers transversaux, notamment de questions sécuritaires » dans la sous-région, indique une source proche du gouvernement. Un autre militant affirme que cette nomination lui permettra surtout de préparer son parti à la prochaine élection présidentielle prévue dans un an. « En tant...
(Le Monde 26/02/15)
 
00:00
Au Niger, plusieurs dizaines d'églises ont été saccagées au mois de janvier à la suite de la publication de caricatures du prophète Mahomet par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Environ 80 % des lieux de culte chrétiens auraient ainsi été détruits. Si le clergé redoute de nouvelles menaces, il tente d'organiser la reconstruction de salles de prière.
(L'Express 26/02/15)
Agadez, principale ville au nord du Niger, arbore jusqu'à samedi le titre de "capitale de la paix". L'ancienne cité caravanière accueille un festival mêlant culture, forum citoyen, débat religieux et entreprenariat. Une initiative salutaire au coeur du Sahel, miné par la violence djihadiste et le sous-développement. Un souffle d'espoir venu du désert. Une piste à explorer pour les pays du Sahel, minés par la pauvreté et le sous-développement, sur lesquels prospèrent groupes djihadistes, tensions intercommunautaires et trafics en tout genre...
(BBC 26/02/15)
La Croix-Rouge a annoncé que des milliers de déplacés vivent dans un dénuement total dans la région de Diffa au Niger, en raison du conflit qui sévit depuis plusieurs mois dans le nord-est du Nigeria et qui s'est étendu. La Croix rouge a annoncé qu'une partie de ces déplacés viennent de la ville de Bosso, où les combats les ont pris au dépourvu. Le Programme alimentaire mondial a annoncé mercredi avoir repris sa distribution de nourriture dans le sud-est du...
(Jeune Afrique 26/02/15)
Mohamed Bazoum, le ministre nigérien des Affaires étrangères, a été promu mercredi ministre d'État à la présidence. Il est remplacé à la tête de la diplomatie nigérienne par Kané Aïchatou Boulama, jusqu'à présent directrice de cabinet du Premier ministre, Brigi Rafini. C'est une nomination sur mesure voulue par le président Mahamadou Issoufou. Mohamed Bazoum, ministre des Affaires étrangères depuis 2011, a été promu mercredi 25 février ministre d'État à la présidence. En le nommant ainsi à ses côtés, le chef...
(45enord 26/02/15)
Les forces spéciales canadiennes, en mission de formation à la lutte contre le terrorisme au Niger, ont été contraintes de quitter la zone frontalière et déménager dans une autre partie du pays pour s’éloigner des combats entre les extrémistes de Boko Haram et les troupes gouvernementales. Lors d’une de leurs missions de formation en février, après avoir essuyé le feu des djihadistes de l’État islamique sur la ligne de front en Irak, nos Forces spéciales canadiennes se sont aussi retrouvés...
(RFI 25/02/15)
Les présidents togolais Faure Gnassingbé et béninois Boni Yayi étaient, ce mardi 24 février, en visite de soutien au président nigérien Mahamadou Issoufou, qui doit faire face, depuis plusieurs semaines, aux incursions du groupe islamiste Boko Haram. « Nous nous sommes tous sentis agressés ». C’est en ces termes que les trois chefs d’Etat ont réagi face aux menaces de Boko Haram. Face au sursaut des Nigériens, le président togolais Faure Gnassingbé s’est dit impressionné : « Nous devons saluer...
(RFI 25/02/15)
Dans le sud-est du Niger, le transport du poisson fumé est temporairement interdit dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. Le gouvernorat de Diffa a adopté la mesure mercredi dernier. Selon les autorités administratives et militaires, les insurgés tirent d’importants revenus de la chaîne du poisson qui est revendu sur les marchés dans le nord du Nigeria. Près de 200 camions qui étaient immobilisés à la frontière depuis plusieurs jours ont finalement été autorisés à titre exceptionnel à...
(RFI 24/02/15)
Au Niger, le président Mahamadou Issoufou reçoit, ce mardi, la visite des chefs d’Etat du Togo, Faure Gnassingbé et du Bénin, Thomas Boni Yayi. L’objectif de cette rencontre est d’évoquer la lutte contre la nébuleuse Boko Haram où les deux présidents apportent leur soutien aux autorités nigériennes. C'est un vrai soutien au peuple nigérien et à son chef d’Etat, Mahamadou Issoufou. Les deux chefs d’Etat et le ministre ivoirien de la Défense, représentant le président Alassane Ouattara, sont donc venus...
(Le Figaro 24/02/15)
La diplomatie française tente d'imposer l'idée d'une force africaine multinationale contre la secte islamiste. Seuls en première ligne face à Boko Haram, le Niger, le Tchad, le Cameroun comptent sur les doigts de la main leurs soutiens internationaux. La France, un des rares pays préoccupés par les gains territoriaux des milices islamistes en Afrique de l'Ouest, joue elle-même en ce sens une partition délicate au Conseil de sécurité des Nations unies. «Seule», selon une source proche de l'ONU, à favoriser l'émergence rapide d'une force multinationale africaine anti-Boko Haram, elle se heurte à l'indifférence polie de ses partenaires et au silence assourdissant, voire au scepticisme...
(Jeune Afrique 24/02/15)
Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la montre est engagée pour détruire un ennemi insaisissable et multiforme. Lorsqu'il a fait ouvrir le feu sur les hordes de combattants qui se ruaient vers la prison de Diffa, le 9 février à l'aube, le commandant nigérien de la garnison a d'abord cru qu'il s'agissait de diables...
(Radio Vatican 24/02/15)
Pour notre magazine sur la Justice et la Paix d’aujourd’hui, nous partons au Niger. Comme on sait, la petite communauté catholique de ce pays d’Afrique avait été la cible de violences inouies le 17 janvier. Dans le sillage des attaques terroristes perpétrées à Paris, en France, contre les locaux et les journalistes du journal satirique Charlie Hebdo, des extrémistes musulmans s’en étaient pris sur les chrétiens, surtout à Zinder et à Niamey, s’acharnant sur des familles et des structures d’église...
(France 24 24/02/15)
La secte islamiste nigériane Boko Haram a diffusé une vidéo qui respecte les codes des productions de l’organisation de l’État islamique et a tweeté en anglais et en français, signe que la communication du groupe s’affine. Les islamistes nigérians de Boko Haram ne s’affirment pas seulement par la force sur le terrain : ils viennent de passer à la vitesse supérieure sur le plan médiatique. Samedi 21 février, ils ont diffusé sur Internet une vidéo de propagande de plus de...
(Le Point 24/02/15)
Les bonnes nouvelles ne sont pas légion surtout sur le front de la lutte contre les extrémismes et la bêtise, alors sachons nous réjouir quand elles jaillissent de cette actualité sombre. En visite ce week-end en Afrique subsaharienne, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, est venu assurer les forces engagées contre Boko Haram du soutien de la France et de la proposition de notre pays de coordonner leurs efforts. Ensemble, le Tchad, le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le...
(RFI 23/02/15)
Laurent Fabius a achevé sa tournée en Afrique par le Niger. Il a été reçu ce dimanche midi par le président Mahamadou Issoufou. Contre le fléau de Boko Haram, il a répété son souhait de voir le Conseil de sécurité de l'ONU légitimer la future force africaine de quelque 8 700 hommes, force qui doit être déployée dans la zone d'ici le 1er avril. Mais Mahamadou Issoufou est allé encore plus loin. Le président Mahamadou Issoufou propose que cette future...
(RFI 23/02/15)
C'était la première visite du chef de l'Etat nigérien à Diffa, dans l'est du pays, depuis les récentes attaques lancées par Boko Haram sur le territoire. Et Mahamadou Issoufou a promis la victoire à ses hommes dans leur combat contre la secte islamiste. Dans la ville, la vie reprend peu à peu son cours. Pour la première fois depuis l’attaque de Diffa par Boko Haram, le président Issoufou s’est rendu sur le front. Samedi, devant les soldats, il a promis...
(RFI 23/02/15)
Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius est arrivé ce dimanche matin à Niamey. Après le Tchad et le Cameroun hier, la capitale nigérienne est la dernière étape de sa tournée éclair axée sur la lutte contre Boko Haram. Le Niger est une étape particulière en raison de la dernière attaque de la secte islamiste qui a coûté la vie, vendredi dernier, à sept soldats nigériens. Pour le Niger, le soutien de la communauté internationale est d’une nécessité urgente...
(RFI 23/02/15)
Il faut que les Nations unies soutiennent la force de l'Union africaine contre Boko Haram, n'a cessé de dire Laurent Fabius ce weekend, pendant sa tournée africaine de 48 heures au Tchad, au Cameroun et au Niger. Mais pourquoi le ministre français tient-il tant à cette validation par le Conseil de sécurité ? Pour la France, une résolution de l'ONU aurait deux avantages. D'abord, ce serait une façon de dire au Tchad, au Cameroun, au Niger et au Bénin, les...
(Jeune Afrique 23/02/15)
Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu. Advienne que pourra, et Dieu saura reconnaître les siens : à première vue, telle semble être la stratégie de Boko Haram lorsque la secte s'attaque à une position militaire ou à de simples villageois. Comment expliquer autrement les hécatombes qu'occasionne, dans ses propres rangs, chacun de ses assauts ? Depuis des mois, elle compte ses...
(Jeune Afrique 23/02/15)
Les dirigeants de Boko Haram rêveraient-ils de faire revivre le califat de Sokoto, établi au XIXè siècle et disparu avec l’installation de la colonisation britannique ? Leurs intentions ne sont pas claires. Boko Haram a posté trois vidéos sur You Tube début février, dans l’intention évidente de braver les voisins du Nigeria qui s’organisent pour contrer l’expansion de la secte jihadiste. Dans l’une d’elles, l’on voit, selon l’AFP, des images d'archives faisant référence au califat de Sokoto. L’évocation par la...

Pages