Lundi 23 Octobre 2017
(AFP 20/10/17)
Les 500 experts comptables de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) réunis en congrès à Abidjan ont rappelé jeudi que la "bonne gouvernance" en Afrique passait par des chiffres fiables. "La transparence et la bonne gouvernance commence par la fiabilité des chiffres", a affirmé Flan Oulaï, président de l'ordre des experts comptables de Côte d'Ivoire lors du Congrès qui a réuni 500 experts de la sous-région. "Toutes les décisions prises par le gouvernement et ses institutions pour l'orientation économique sont basées sur des chiffres qui sont produits et contrôlés des experts comptables", a poursuivi M. Oulaï, appelant à une relation solide avec le pouvoir public. "Il est important que nous (l'ordre des experts comptables +privé+)...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en grand à travers l'annonce d'un...
(AFP 18/10/17)
La culture du poivron, interdite depuis deux ans au Niger, est de nouveau autorisée dans la région Diffa (sud-est) où les autorités soupçonnaient la filière de financer les activités du groupe islamiste nigérian Boko Haram, a indiqué mercredi un responsable local. "Nous avons levé il y a deux semaines l'interdiction sur la culture du poivron qui procurait avant la crise (de Boko Haram en 2014) à la région des milliards FCFA de revenus annuels" (des millions d'euros), a déclaré à...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Invité du journaliste Alain Foka sur le plateau de l’émission « Media d’Afrique », le Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné a tenté de donner la réplique aux critiques toujours plus nombreuses sur la question du Franc CFA. Expliquant le bien-fondé actuel de cette monnaie pour le niveau des économies des pays l’utilisant, Tiémoko Meyliet Koné s’est appesanti sur le grief formulé par les pourfendeurs du FCFA en ce qui concerne...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(La Tribune 11/10/17)
Conjoncture oblige et pressé par ses partenaires financiers, le gouvernement nigérien s’est engagé dans une véritable opération de ressources internes. Des mesures annoncées pour le prochain exercice budgétaire vont se traduire par l’augmentation de certains tarifs et l’instauration de nouvelles taxes afin de rehausser les recettes fiscales. De quoi susciter l’inquiétude chez les consommateurs dont le pouvoir d’achat sera fortement impacté et qui s’attendent également à ce que l’Etat y contribue en réduisant son train de vie et en améliorant...
(RFI 11/10/17)
Le groupe nucléaire français Areva a annoncé lundi 9 octobre que quelques centaines de salariés dans ses filiales du Niger seront licenciés à partir de l’année prochaine. Une mesure destinée à réduire les coûts, selon un communiqué de la Somaïr, l’une des deux filiales. Pour justifier sa décision, le groupe explique que « les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l’uranium très bas », selon Areva, la prise de cette décision, « est une question de...
(APA 11/10/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La Banque islamique de développement (BID) vient d’approuver un financement de 268,2 millions de dollars au profit de projets de développement en Côte d'Ivoire, au Niger et au Sénégal, a appris APA ce jour, auprès de la représentation de cette banque à Ouagadougou. Un montant de 276,2 millions de dollars ira à la Côte d'Ivoire pour le projet d'amélioration de l'environnement et le développement urbain de Cocody, quartier chic au Nord d’Abidjan. Forte d’environ 500 000...
(AFP 10/10/17)
Le groupe nucléaire français Areva a annoncé lundi des licenciements en 2018 dans une de ses filiales au Niger. Plusieurs centaines de salariés seraient concernés, selon une source syndicale. "Les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l'uranium très bas, à 20 dollars la livre. Somaïr doit adapter son organisation industrielle et ajuster ses effectifs", a affirmé à l'AFP le service de presse d'Areva à Niamey. La Somaïr est l'une des deux filiales d'Areva dans le nord désertique du Niger. Areva n'a pas précisé le nombre de postes qui seront affectés.
(Agence Ecofin 10/10/17)
Mauvaise nouvelle pour le personnel de la Société des mines de l’Aïr (Somaïr), l’une des filiales du Français Areva au Niger. Le groupe français procédera au licenciement d’une partie du personnel pour raison économique, à partir de 2018. « Nous sommes contraints de prendre cette décision: c'est une question de survie pour Somaïr », annonce Areva qui confie à l’Afp que « les conditions du marché sont très difficiles et les prix de l'uranium très bas, à 1 dollar la...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) va apporter un appui financier de 3 milliards FCFA (environ 5,4 millions $) à la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), pour la mise en œuvre du projet d’amélioration de la gestion du lac Tchad à travers le renforcement de la résilience aux changements. L’accord de financement a été signé entre les deux institutions, le vendredi 06 octobre dernier à N’Djamena, la capitale du Tchad, abritant le siège du CBLT...
(Agence Ecofin 09/10/17)
Les 4 opérateurs de téléphonie mobile menant leurs activités au Niger ont été sommés de payer une amende de plus de 3,5 milliards de Fcfa, pour n’avoir pas amélioré la couverture et la qualité de leurs services. L’information a été révélée sur la chaîne nationale par Aichatou Bety, membre de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Artp). C’est Celtel Niger, la filiale de l’Indien Bharti qui a été condamnée à la plus lourde amende soit 1,576 milliard de Fcfa...
(AFP 07/10/17)
L'Autorité de régulation des télécommunications et de la poste du Niger (ARTP, publique), a infligé plus de 3,5 milliards de francs CFA (5,3 millions d'euros) d'amendes aux quatre compagnies de télécoms actives dans le pays, pour ne pas avoir "amélioré" la couverture et la qualité de leurs services. La patronne de l'ARTP, Mme Béty Aichatou, a égrené à la télévision publique, les "griefs" retenus depuis 2016 contre les quatre compagnies dont une nationale et trois étrangères, et les montants des...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Au sortir de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, qui s'est tenue à Paris ce 5 octobre, la France et les autres pays membres ont répondu en filigrane aux critiques visant la devise. « La France est, via le franc CFA, un filet de sécurité régional des pays africains de la zone » affirme une source au ministère de Bercy, évoquant notamment la fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, et la convertibilité...
(La Tribune 05/10/17)
Les autorités américaines viennent de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 30,2 milliards de francs CFA (54 millions de dollars) dans la guerre contre Boko Haram et l'Etat islamique. Plusieurs pays du bassin du Lac de Tchad et de l'Afrique de l'Ouest profiteront de cette aide, en attendant la concrétisation des engagements de l'ONU dans cette lutte. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux affaires politiques, Thomas Shannon, cité par la plateforme d'informations Sahara Reporters, a confirmé ce 1er octobre que l'Administration américaine...
(RFI(EN) 04/10/17)
C’est la fin d'un bras de fer juridique au Bénin entre d'une part l'Etat, et le groupe français Bolloré, et de l'autre l'homme d'affaires Samuel Dossou, PDG du groupe Pétrolin. Un contentieux qui concerne le projet de boucle ferroviaire de l'Ouest africain entre le Niger et le Bénin. Et pour sa réalisation, la Cour suprême a finalement donné raison à Samuel Dossou, l'homme qui a imaginé, conçu et mis en place ce projet. Le projet de boucle ferroviaire de l'ouest...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Cet article reprend intégralement le rapport de l’agence Umoa-Titres publié la semaine passée sur la situation économique du Niger, ses réalités, les secteurs les plus porteurs, les difficultés et surtout les perspectives. Fort d’une population avoisinant les 20 millions et d’un taux de croissance estimé à 5% en 2016, le Niger devrait devenir une plaque tournante de l’économie sahélienne. Malgré les aléas climatiques et un environnement extérieur difficile, notamment à cause de l’insécurité grandissante dans les états frontaliers, l'économie nigérienne...
(AFP 03/10/17)
La Mauritanie a appelé lundi les bailleurs à appuyer financièrement la création de la force antijihadiste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), en quête de fonds pour son déploiement, lors d'une réunion internationale à Nouakchott. "Je saisis cette occasion pour exhorter nos partenaires bilatéraux et multilatéraux à apporter leur appui à la force conjointe du G5 Sahel lors de la conférence des donateurs", a déclaré la ministre déléguée chargée du Maghreb arabe, Khadijetou Mbareck Fall, dont le pays abrite le siège de cette organisation. Une conférence internationale de planification des contributions à cette force est prévue le 16 décembre 2017 à Bruxelles.
(Financial Afrik 03/10/17)
De part son rôle socio-économique prépondérant, le secteur pétrolier continue de constituer une source majeure de création d’emplois et de revenus sur les exportations dans bon nombre de pays. Les taxes prélevées sur les carburants sont devenues des sources de revenus fiables qui permettent de financer des projets gouvernementaux dans des secteurs tels que la santé, les infrastructures routières, l’éducation, etc. Dans les pays en voie de développement, l’argent provenant du gaz, des mines et du pétrole peut contribuer à...

Pages