Mercredi 20 Septembre 2017

Niger : un enfant enlevé dans une attaque de Boko Haram près de Nguigmi

Niger : un enfant enlevé dans une attaque de Boko Haram près de Nguigmi
(Xinhua 07/09/17)

NIAMEY, (Xinhua) -- Un enfant de dix ans a été enlevé et un troupeau de bétail emporté dans une attaque attribuée au groupe terroriste Boko Haram, dans la nuit du lundi au mardi, dans un campement peulh près de Nguigmi (proche de la frontière du Nigeria).

Cette attaque intervient après une précédente attaque suivie d'une tentative d'enlèvement toujours par la secte, dans la nuit du samedi au dimanche dernier à Koutou, dans la même commune (région de Diffa).

Trois des personnes enlevées ont pu s'échapper, la quatrième, un frère du chef du village, a été malheureusement tuée par les assaillants.

L'enlèvement des personnes est devenu désormais la nouvelle stratégie du groupe terroriste Boko Haram. Le 2 juillet dernier, ce sont 39 femmes et enfants à N'Guéléwa, de la commune de Nguigmi qui ont été enlevés.

Les localités de la région de Diffa notamment frontalières du Nigeria, subissent depuis près de trois ans des attaques à répétition de la nébuleuse Boko Haram, à partir de ses positions nigérianes, qui ont fait des centaines de victimes civiles et militaires nigériens.

Des opérations de grande envergure engagées depuis plus d'un an par une force multinationale mixte composée des armées du Tchad, du Niger, du Cameroun et du Nigeria, contre la secte terroriste, ont affaibli ses forces. Une relative accalmie s'installe progressivement dans la région, sauf la zone du lac Tchad où restent toujours cachés des éléments terroristes.

Commentaires facebook