Lundi 23 Octobre 2017

Niger : prorogation de 3 mois de l'état d'urgence dans l'Ouest, à la frontière du Mali

Niger : prorogation de 3 mois de l'état d'urgence dans l'Ouest, à la frontière du Mali
(Xinhua 18/09/17)

NIAMEY, (Xinhua) -- Le gouvernement nigérien réuni vendredi en conseil des ministres à Niamey a décidé de proroger de trois mois l'état d'urgence dans les régions de Tillabéry et de Tahoua (ouest, proches de la frontière malienne), selon un communiqué officiel.

Il couvre l'étendue des départements de Bankilaré, Ouallam, Ayorou, Abala et Banibongou (Tillabéry) et de Tassara et Tillia (Tahoua).

Depuis la révolution libyenne de 2011, des groupes terroristes ont profité du chaos pour s'implanter dans le nord du Mali avant de se disperser dans toute la sous-région, notamment au Niger, dans les régions de Tillabéry et de Tahoua, rappelle le communiqué.

Face à cette situation, le gouvernement nigérien a décidé d'accroître les moyens matériels et juridiques des Forces de défense et de sécurité pour combattre l'ennemi, notamment à travers la proclamation de l'état d'urgence par un décret du 3 mars 2017. Par la suite, l'état d'urgence a fait l'objet de deux prorogations.

Face à la persistance de cette menace, l'état d'urgence est une nouvelle fois prorogé de trois mois, à compter du 18 septembre prochain.

La partie ouest du Niger fait, depuis un certain temps, l'objet d'attaques meurtrières perpétrées par des groupes terroristes venus du nord du Mali, qui mettent en péril la population.

Les Nigériens gardent en mémoire le jour tragique du 7 octobre 2016, où 22 soldats nigériens assurant la sécurité des réfugiés maliens du camp de Tazalit, à 45km au nord-ouest de Tassara (région de Tahoua), ont été assassinés par une bande de criminels armés venus du nord du Mali.

Commentaires facebook