Mercredi 23 Août 2017

Niger: bilan à mi-parcours des crimes de Boko Haram

Niger: bilan à mi-parcours des crimes de Boko Haram
(Afrique sur 7 17/03/17)
Des soldats nigériens

Le bilan à mi-parcours des crimes commis par Boko Haram au Niger, vient d’être dressé par le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA). L’on dénote déjà des centaines de morts. Le Niger continue de payer un lourd tribut en termes de morts.

Le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) a fait le bilan à mi-parcours du Niger au sujet des dégâts causés par la secte islamique de Boko Haram. Comme bilan à mi-parcours, l’on a noté que 291 personnes ont été tuées et 143 blessés dans des attaques perpétrées par Boko Haram dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger.

Ce point concerne seulement deux années d’actions consécutives de la secte Boko Haram. En deux ans, ces terroristes sans foi en réalité ni lois ont endeuillé les populations nigériennes d’ au moins 291 morts et 143 blessés à Diffa , a annoncé le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires .

A côté de ces morts et de ces blessés, il faut ajouter les personnes kidnappées ou enlevées et les portées disparues. Selon le Bureau en question, dix-huit personnes ont été kidnappées et trois sont portées disparues en lien avec les raids du groupe, seulement au Niger. Le bilan des militaires nigériens et de combattants de Boko Haram tués n’a pas été communiqué.

Dans l’attente des autres chiffres pour boucler ce bilan, rappelons que Diffa abrite plus de 300.000 réfugiés et déplacés, dont des milliers vivent aux dépens d’une population locale déjà très pauvre, selon l’ONU.

Commentaires facebook