Mercredi 25 Avril 2018

Le Niger interdit les évacuations sanitaires par l'Etat à l'étranger pour les cas pouvant être traités à Niamey

Le Niger interdit les évacuations sanitaires par l'Etat à l'étranger pour les cas pouvant être traités à Niamey
(Xinhua 21/03/18)
L'hôpital de référence de Niamey.

Le gouvernement nigérien vient de prendre une décision interdisant toutes les évacuations sanitaires par l'Etat à l'étranger, sauf les cas qui ne peuvent pas être pris en charge au niveau de l'hôpital général de référence à Niamey.

Le Niger est doté depuis août 2016 d'un Hôpital général de Référence de pointe, avec toutes les spécialités (environ une trentaine). D'une capacité de 500 lits, il est le plus grand et le plus moderne hôpital de référence de l'Afrique de l'Ouest, selon les plus hautes autorités du pays.

"Dorénavant, que vous soyez ministre, député national ou autre personnalité, au besoin, ces personnalités seront prises en charge au niveau de l'hôpital général de référence, sauf au cas où il ne peut pas les prendre en charge", a fait savoir mardi le ministre de la Santé publique, Illiassou Idi Mainassara, précisant qu'il s'agit d'une décision prise au dernier conseil des ministres de vendredi passé.

Cette décision vise à réduire les coûts des évacuations sanitaires généralement vers la Tunisie, le Maroc ou la France qui constituent des charges énormes pour l'Etat. De 2010 à aujourd'hui, les coûts des évacuations sanitaires ont été multipliés par dix, pour arriver à près de 10 milliards de fcfa, selon le ministre de la Santé.

Pour lui, l'avènement de cet hôpital va permettre de réduire les coûts des évacuations, et réorienter ces différents montants vers les autres secteurs.

Il a précisé que des dispositions sont déjà prises pour mettre en oeuvre cette décision du gouvernement.

Commentaires facebook