| Africatime
Mardi 28 Mars 2017
(AFP 02/03/17)
Le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Gianni Infantino, a inauguré mardi à Niamey un Centre technique, en présence du président du Niger, Mahamadou Issoufou. Bâti sur douze hectares le Centre financé par la Fifa est notamment composé de trois stades, d'un complexe hôtelier, d'une infirmerie, d'une salle de musculation, des dortoirs et des bungalows. Arrivé lundi après-midi à Niamey, M. Infantino a visité le siège de la Fédération nigérienne de fooball (FENIFOOT) construit par FIFA, et a eu un entretien avec le président du Niger. Mardi, il a été décoré par le président Issoufou pour "les efforts" de la FIFA "au profit du Niger".
(Agence Ecofin 01/03/17)
Agence Ecofin) - Giani Infantino, le Président de la Fifa en séjour à Niamey depuis lundi, a participé à l’inauguration de l’hôtel du Centre technique de la Fenifoot que l’institution qu’il dirige a financé à hauteur d’un milliard de Fcfa. Pour le ministre nigérien des Sports, Moctar Kassoum, le centre est « un joyau architectural doté de toutes les commodités requises pour l’amélioration des performances de nos athlètes,» saluant au passage le lieu de la cérémonie qui représente à ses yeux, l’une des vitrines du football nigérien. « Ce que j’ai vu me fait espérer beaucoup de choses dans l’avenir,» commente Giani Infantino, Président de la Fifa, allusion faite au Centre technique de la Fenifoot qui doit être selon lui,...
(La Voix de l'Amérique 01/03/17)
Depuis le 21 février, Gianni Infantino a parcouru plusieurs pays d'Afrique, notamment l'Afrique du sud, le Zimbabwe et le Rwanda, avant de finir par le Niger et la Mauritanie. C’est en compagnie du président Issoufou Mahamadou que le patron du football mondial a inauguré un centre d’une douzaine d’hectares comptant trois pelouses, un complexe d’hébergement, un bâtiment administratif, un hôtel ayant une capacité d’accueil de quarante-cinq personnes, un restaurant et un cybercafé. Le montant global investi est d’un peu plus...
(APA 05/01/17)
APA-Niamey (Niger) - Le lutteur de Tahoua, Yahaya Kaka, a été sacré, mardi, champion national 2016/2017 de la 38ème édition du « Sabre national » aux dépens de Laouali Dan Tela de Zinder. C’est à l’issue d’un combat éclair qui a duré moins de deux minutes que le lutteur de Tahoua, évoluant en terrain complètement acquis à sa cause, a disposé de son challenger. Après avoir été une première fois déstabilisé et forcé de mettre un genou à terre, il...
(RFI 03/01/17)
La Coupe d’Afrique des nations de football se déroule du 14 janvier au 5 février au Gabon. Les 16 équipes en lice dévoilent progressivement les noms des joueurs qui vont participer à cette CAN 2017. Les listes de sélectionnés seront donc mis à jour progressivement sur cette page. GROUPE A GABON Gardiens de but: Anthony Mfa Mezui (sans club), Yves Stéphane Bitseki Moto (Mounana/Gabon), Didier Ovono (Ostende/Belgique) Défenseurs: Aaron Appindangoyé (Laval/France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City/Pays de Galles), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji/Gabon)...
(L'Essor 29/11/16)
Après la belle entrée en matière contre l’hôte du tournoi, le Togo défait 1-0, on pensait que les Aigles locaux allaient poursuivre sur cette lancée face au Niger qu’ils affrontaient hier pour le compte de la deuxième journée de la compétition. Malheureusement, les supporters sont restés sur leur faim puisque les protégés de Djibril Dramé n’ont pu faire mieux qu’un nul 0-0 contre le Mena national. Si ce résultat ne compromet nullement les chances de qualification du Mali pour la...
(Le Sahel 29/11/16)
Dans le cadre des phases finales de la 7ème édition du Tournoi de l'intégration organisé par l'UEMOA à Lomé au Togo, le Mena du Niger a affronté, hier après-midi, sur la pelouse du stade Kégué, les Aigles du Mali. On rappelle samedi dernier, pour le compte de la première journée dans ce groupe A, les Maliens ont su dompter les Eperviers du Togo sur le score de 2 buts à 0 ; pendant que le Mena et les Eléphants de...
(Alerte Info 28/11/16)
Les sélections nationales de football de Côte d’Ivoire et celle du Niger ont fait match nul (0-0) samedi soir à Kégué (Togo) pour leur première rencontre comptant pour la 7e édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) A l’entame de la rencontre, ce sont les Nigériens qui se sont montrés entreprenants avec un tir à la première minute, capté par le portier ivoirien. Une autre offensive du Niger à la 8e minute contraint la défense ivoirienne...
(Pressafrik 28/11/16)
Les sélections nationales de football de Côte d’Ivoire et celle du Niger ont fait match nul (0-0) samedi soir à Kégué (Togo) pour leur première rencontre comptant pour la 7e édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) A l’entame de la rencontre, ce sont les Nigériens qui se sont montrés entreprenants avec un tir à la première minute, capté par le portier ivoirien. Une autre offensive du Niger à la 8e minute contraint la défense ivoirienne...
(RFI 03/10/16)
Le Niger, le Ghana et l'Angola se sont qualifiés pour la phase finale de la CAN des moins de 17 ans qui se déroulera à Madagascar, pays organisateur, du 2 au 6 avril 2017. Le Niger a fait match nul, 3-3, à Libreville, face au Gabon, et se qualifie car lors du match aller les Nigériens avaient gagné 1-0. Le Ghana a fait match nul, 0-0, face à la Côte d'Ivoire lors de son déplacement à Abidjan, et se qualifie...
(RFI 19/09/16)
La Guinée, le Niger et l'Angola se sont imposés lors des matchs aller du dernier tour qualificatif pour la CAN des moins de 17 ans. Les Guinéens ont battu à Dakar le Sénégal sur le score de 1-0 avec un but inscrit par Ismaïla Traoré (23’). Les Nigériens se sont imposés à Niamey, 1-0, face au Gabon avec un but sur penalty inscrit par Habibou Sofiane (75’). Les Angolais ont gagné à Luanda 5-0 face aux Comores. Les matchs retour...
(Gabon Eco 19/09/16)
En déplacement du côté de Niamey dans le cadre du match aller du 3ème et dernier tour des éliminatoires de la CAN U17 qui se jouera à Madagascar l’année prochaine, les Panthères ont plié l’échine face au Mena du Niger samedi 17 septembre dernier (0-1). Les Panthères du Gabon ont été dominées sur la plus petite des marques (0-1) samedi 17 septembre courant au stade Municipal de Niamey par le Mena du Niger en match aller du 3ème et dernier...
(AFP 26/08/16)
Des milliers de personnes ont envahi jeudi soir les rues de Niamey pour célébrer le retour de Abdoulrazak Issoufou Alfaga, le taekwondoïste nigérien médaillé d'argent dans la catégorie de plus de 80 kg à Rio. Dans un concert de klaxons, un cortège de motos et voitures, le jeune médaillé a pris un bain de foule sur une dizaine de kilomètres, de l'aéroport jusqu'au Palais des Sports, où l'attendait déjà le président du Niger Mahamadou Issoufou. "Alfaga, héros !", "Alfaga merci",...
(RFI 26/08/16)
Médaille d'argent aux Jeux olympiques de Rio en taekwondo, Issoufou Alfaga Abdoulrazak a été accueilli en héros mercredi à Niamey. Il est entré dans la légende en décrochant la deuxième médaille olympique de l'histoire du Niger, 44 ans après le boxeur Issaka Daboré médaillé de bronze aux Jeux de Munich en 1972. De l’aéroport au centre-ville de Niamey, la foule s’est amassée aux abords de la route pour ovationner son champion : « C’est un plaisir pour nous de venir...
(Xinhua 26/08/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Les habitants de la capitale nigérienne, Niamey, sont sortis massivement jeudi après-midi, sous le haut patronage du président nigérien Mahamdou Issoufou, pour réserver un accueil de grand jour à leur compatriote Abdoulrazak Issoufou Alfaga, vice-champion de taekwondo, a constaté l'agence Xinhua. En rappel, Issoufou Alfaga a remporté la médaille d'argent du tournoi de taekwondo des plus de 80 kg des Jeux olympiques à Rio, assurant ainsi à son pays une seconde médaille olympique de l'histoire, après le...
(La Voix de l'Amérique 26/08/16)
Le taekwondoïste a remporté la médaille d'argent dans la catégorie des plus de 80 kg aux Jeux olympiques de Rio. Alfaga est le deuxième médaillé olympique du pays ; la première médaille remonte à 1972 en boxe. C'est pourquoi il lui a été réservé cet accueil des grands jours.
(Xinhua 26/08/16)
NIAMEY, (Xinhua) -- Le Niger, qui vient de remporter la seconde médaille olympique de son histoire grâce à l'argent décroché par Abdoulrazak Issoufou Alfaga en taekwondo (+80kg) aux JO de Rio, la seconde médaille olympique de son histoire, est un vivier de jeunes talents dans cette discipline, mais ces derniers souffrent hélas d'un manque de soutien de l'Etat, estiment des pratiquants interrogés à Niamey. Face aux appels, le pouvoir a toutefois promis de s'engager. Le taekwondo est en effet l'un...
(RFI 22/08/16)
Le Nigérien Issoufou Alfaga Abdoulrazak est entré dans l’histoire olympique de sa nation en devenant le deuxième athlète à décrocher une médaille aux JO. En finale dans la catégorie des plus de 80 kilos, il a obtenu l'argent face à Radik Isaev venu d’Azerbaïdjan. Récit. La scène est presque indescriptible. Au moment où Issoufou Alfaga Abdoulrazak comprend qu’il accède à la finale : il se jette au sol, fait des roulades avec sa grande carcasse (2,05 mètres) et se prend la tête dans les mains. Ensuite, il saute dans les bras de son entraîneur. La salle hurle, le Niger est pour un instant le centre du monde.
(BBC 22/08/16)
Le taekwondoïste Abdoulrazak Issoufou Alfaga fait la fierté des Nigériens. Le multiple champion du Niger de taekwondo a offert sa deuxième médaille olympique à son pays, après celle (de bronze) remportée en 1972, à Munich, par le boxeur Issaka Daboré. Le champion nigérien âgé de 22 ans a chuté face à l'Azerbaïdjanais Radik Isaev, en finale de la catégorie des plus de 80 kilos. Le nom d'Abdoulrazak Issoufou Alfaga est sur toutes les lèvres dans sa région d'origine notamment, Maradi,...
(RFI 22/08/16)
Le Nigérien Issoufou Alfaga Abdoulrazak, avec l’argent en taekwondo, et l’athlète Burundaise Francine Niyonsaba, avec l’argent sur 800 mètres, ont offert à leurs pays respectifs les deuxièmes médailles olympiques de leurs histoires. Un 20 août riche pour l’Afrique avec huit nouveaux podiums aux JO 2016. ATHLETISME 800 mètres Femmes Francine Niyonsaba a fini deuxième de la finale derrière la Sud-Africaine Caster Semenya. La Burundaise de 23 ans a ainsi remporté la deuxième médaille olympique de l’histoire de son pays, après...

Pages