Dimanche 17 Décembre 2017
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions...
(Xinhua 31/10/17)
Le braconnage des rhinocéros et des éléphants a diminué pour la première fois en Namibie depuis des années, tandis que d'autres animaux comme les lions continuent à être abattus, a déclaré lundi un responsable du gouvernement. Selon Tinus Hansen, directeur de marketing du Soutien de renseignement contre le braconnage (ISAP), le braconnage du gibier devient un problème en raison d'un canal beaucoup plus formel où les braconniers à plein temps parcourent les chemins de gravier la nuit et abattent des animaux qui sont vendus à des boucheries spécifiques dans les centres-villes principaux. "Les barrages routiers permanents sont inefficaces pour ralentir le transport de viande illégale pour de nombreuses raisons. A ce stade, les principaux centres recevant de la viande braconnée...
(Xinhua 20/10/17)
La Namibie va piloter un projet de traitement des eaux souterraines de mauvaise qualité à un niveau conforme aux normes nationales pour l'eau potable, en utilisant l'énergie solaire et éolienne pour alimenter le processus. Selon le Fonds d'adaptation (FA), dans un communiqué publié mercredi, la Namibie a obtenu des fonds d'une valeur de 4,9 millions de dollars pour le projet qui utilise l'osmose inverse et pilote deux usines en milieu rural, où la demande en eau des communautés diffère. Les...
(Xinhua 13/10/17)
La Namibie a confirmé mercredi que l'anthrax avait tué les 120 hippopotames et 25 buffles la semaine dernière. Les animaux ont commencé à mourir le 1er octobre dans le parc national de Bwabwata, au nord-est du pays. Jusqu'au 10 octobre, on a enregistré 120 hippopotames et 25 buffles morts. Le ministère namibien de l'Environnement et du Tourisme, dans un communiqué, a assuré les touristes qu'il n'y avait pas de danger pour la santé des personnes en raison de la situation...
(Xinhua 13/10/17)
La Namibie a déclaré jeudi avoir décidé de fermer certaines sections du parc national de Bwabwata pendant que les employés retirent les carcasses d'hippopotames et de buffles décédés depuis l'apparition d'un foyer d'anthrax la semaine dernière. Le ministère de l'Environnement et du Tourisme a déclaré dans un communiqué que cette mesure avait été convenue lors d'une réunion d'évaluation de haut niveau mercredi dernier. Des animaux ont commencé à décéder le 1er octobre dans ce parc situé dans le nord-est du...
(RFI 10/10/17)
Plus de 100 hippopotames ont été retrouvés morts dans une rivière d'un parc national en Namibie. Cette hécatombe pourrait être causée par la maladie du charbon, a annoncé ce lundi 9 octobre le ministère de l'Environnement. Sur des photos publiées dans la presse locale, des cadavres d'hippopotames gisent sur le dos ou la tête au-dessus de l'eau dans le parc de Bwabwata, au nord-est du pays. « Plus de cent hippopotames sont morts la semaine dernière. On ne connaît pas l'origine des décès, mais on soupçonne qu'il s'agit de la maladie du charbon »...
(AFP 09/10/17)
Une centaine d'hippopotames ont été retrouvés morts dans une rivière d'un parc national en Namibie, une hécatombe qui aurait pu être causée par la maladie du charbon, a annoncé lundi le ministère de l'Environnement. Sur des photos publiées dans la presse locale, des cadavres d'hippopotames gisent sur le dos ou la tête au-dessus de l'eau dans le parc de Bwabwata (nord-est). "Plus de cent hippopotames sont morts la semaine dernière. On ne connaît pas l'origine des décès mais on soupçonne...
(Xinhua 09/10/17)
Une épidémie présumée de maladie du charbon a tué 107 hippopotames en à peine une semaine dans l'une des plus grandes réserves naturelles de Namibie, le Parc national de Bwabwata situé dans la région du Zambèze. Le directeur du parc, Apollinaris Kannyinga, a confirmé dimanche ces décès. D'après lui, les premiers ont été recensés le 1er octobre, mais ce bilan s'est aggravé en fin de semaine. "Nous suspectons une épidémie de la maladie du charbon, mais notre vétérinaire doit encore...
(Agence Ecofin 14/09/17)
Du 25 au 29 septembre à Windhoek, la Namibie accueillera la 5ème Conférence Afrique et Numérisation. L’évènement réunira d’importants acteurs de l’industrie de la radiodiffusion, des fournisseurs de services par satellite, des canaux de distribution en ligne, des opérateurs de télécommunications et des régulateurs venus des quatre coins du monde. Cette édition qui a pour thème « Leadership transformationnel en période de transition numérique », débutera par un forum de deux jours durant lesquels les participants examineront...
(Xinhua 10/08/17)
La Namibie commencera prochainement à poursuivre les personnes qui tuent des animaux sauvages et publient des photos de leurs trophées sur les médias sociaux, a annoncé mercredi le ministre de l'Environnement et du Tourisme, Pohamba Shifeta. Les gens qui tuent des animaux, avec ou sans permis, et en publient des photos sur les médias sociaux pour se vanter seront sanctionnés par la loi une fois adopté le projet de loi sur la gestion des zones protégées et de la faune...
(AFP 31/07/17)
Quelque 150 personnes ont défilé pour la première fois à Windhoek, capitale de la Namibie, pour revendiquer une meilleure protection légale pour les gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres de ce pays d'Afrique australe. Les participants à cette marche ont agité des drapeaux aux couleurs de l'arc-en-ciel, criant "tous unis" en descendant l'avenue principale de la ville. Aucun incident n'a été signalé au long du défilé encadré par la police, même si certains passants ont lancé des mots désobligeants aux manifestants. "Notre demande n'est pas le mariage. Notre demande c'est que les couples qui vivent ensemble puissent bénéficier d'une certaine protection légale", a déclaré Friedel Dausab...
(APA 11/07/17)
La Namibie s’apprête à organiser en septembre 2017 la deuxième conférence sur le foncier et qui devrait lever les nombreux obstacles dans le processus de la réforme agraire. cet effet, des consultations régionales ont été lancées ce lundi, en vue de cette rencontre et les Namibiens sont invités à participer activement aux échanges prévus lors de la conférence. Les rencontres consultatives qui se tiendront du 10 au 21 juillet dans la région de Khomas (Centre), une des quatorze régions administratives du pays visent à inciter le public au niveau régional à recueillir les différents commentaires avant la tenue de la conférence.
(Xinhua 11/07/17)
La Banque de Namibie a déclaré lundi que la croissance économique du pays pourrait atteindre 2,1% en 2017, soit une amélioration de 0,2 point de pourcentage par rapport à 2016. Dans son rapport sur la perspective économique du pays en juillet, la banque centrale de la Namibie a également prévu une croissance de 3,8% pour l'année 2018. Le redressement de la croissance économique fait suite à l'amélioration prévue dans les secteurs notamment agricole, minier, électrique et hydraulique, selon la banque...
(Xinhua 05/07/17)
Elizabeth Ndeshitile, étudiante en technologie de l'information à l'Université de Namibie, vient de rentrer, à côté de trois camarades, d'une formation approfondie de deux semaines en Chine. La jeune Namiienne cherche à saisir de nouvelles opportunités dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC), ce qui l'a amené à acquérir de nouvelles compétences à travers une formation offerte par le programme "Semences pour le futur" par un fournisseur leader de solutions TIC, le géant de la...
(AFP 28/06/17)
Quatre pays voisins de l'Afrique du Sud ont interdit leurs importations de volaille en provenance de la nation arc-en-ciel, où une épidémie de grippe aviaire très contagieuse s'est déclarée dans deux fermes. Mardi, la Namibie a interdit l'importation de poulets sud-africains - vivants et non cuisinés - après qu'une épidémie de grippe aviaire de souche H5N8 s'est propagée dans deux fermes d'élevage de volailles en Afrique du Sud. Le Botswana, le Zimbabwe et le Mozambique ont pris la même décision plus tôt ...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Ce jeudi, le ministre namibien des finances, Calle Schlettwein a assuré que son pays vient de recevoir de la Banque Africaine de Développement (BAD), un prêt de 10 milliards de dollars namibiens (750 millions $). La nouvelle allocation débloquée par la banque panafricaine est destinée au financement du déficit budgétaire du gouvernement estimé à 6,3% du PIB au cours de l’exercice fiscal écoulé. Aussi, ce financement permettra de soutenir plusieurs projets d’infrastructures dans le pays. Selon les déclarations du ministre, le prêt sera échelonné sur une période de deux ans avec 6 milliards de dollars...
(Xinhua 10/05/17)
Les Namibiens sont en train d'étudier l'établissement d'une journée spéciale en date du 28 mai pour commémorer le génocide de 1904-1908 commis par les forces allemandes sur les tribus Nama et Herero. Entre 1904 et 1908, les forces allemandes ont tué environ 100.000 Namas et Hereros qui ont résisté à l'occupation, tandis que d'autres ont été envoyés dans des camps de concentration.
(Xinhua 02/05/17)
Quinze personnes ont été tuées dimanche lorsqu'un minibus et une camionnette entraient en collision dans le nord de la Namibie, a indiqué la police. L'accident s'est produit à l'extérieur de la ville d'Otjiwarongo, à environ 300 km de la capitale Windhoek. Selon la police, le minibus a pris feu et les corps de dix des victimes ont été brûlés, rendant leur identification impossible. Les cinq personnes qui se trouvaient à bord du pick-up ont été tuées sur le coup, a...
(Agence Ecofin 28/04/17)
Chrispin Matongela, le chargé des relations publiques du ministère namibien des Terres et de la Réinstallation, a confié au Southern Times que les résultats de la réforme agraire en cours sont encourageants et que la redistribution des « terres coloniales » aux Noirs se poursuit. 240 millions de dollars namibiens (17,8 millions de dollars) ont d’ailleurs été investis à cette fin lors du dernier exercice financier. « Nous sommes très satisfaits de ce que nous avons réalisé en ce qui...
(APA 11/04/17)
Le gouvernement allemand a déboursé 300.000 euros pour soutenir le projet d’élimination de la rage initié par la Namibie sur une période de trois ans, a appris APA vendredi. En plus de ce soutien financier qui a été remis à travers l’Organisation mondiale de la santé animale, le ministère allemand de l’Alimentation et de l’Agriculture apporte également sa propre expérience de l’éradication de la rage, surtout le savoir-faire technique de l’Institut Friedrich-Loeffler, l’Institut national de la santé animale de l’Allemagne...

Pages