Samedi 24 Juin 2017
(Agence Ecofin 12/05/17)
Ce jeudi, le ministre namibien des finances, Calle Schlettwein a assuré que son pays vient de recevoir de la Banque Africaine de Développement (BAD), un prêt de 10 milliards de dollars namibiens (750 millions $). La nouvelle allocation débloquée par la banque panafricaine est destinée au financement du déficit budgétaire du gouvernement estimé à 6,3% du PIB au cours de l’exercice fiscal écoulé. Aussi, ce financement permettra de soutenir plusieurs projets d’infrastructures dans le pays. Selon les déclarations du ministre, le prêt sera échelonné sur une période de deux ans avec 6 milliards de dollars...
(Xinhua 10/05/17)
Les Namibiens sont en train d'étudier l'établissement d'une journée spéciale en date du 28 mai pour commémorer le génocide de 1904-1908 commis par les forces allemandes sur les tribus Nama et Herero. Entre 1904 et 1908, les forces allemandes ont tué environ 100.000 Namas et Hereros qui ont résisté à l'occupation, tandis que d'autres ont été envoyés dans des camps de concentration.
(Xinhua 02/05/17)
Quinze personnes ont été tuées dimanche lorsqu'un minibus et une camionnette entraient en collision dans le nord de la Namibie, a indiqué la police. L'accident s'est produit à l'extérieur de la ville d'Otjiwarongo, à environ 300 km de la capitale Windhoek. Selon la police, le minibus a pris feu et les corps de dix des victimes ont été brûlés, rendant leur identification impossible. Les cinq personnes qui se trouvaient à bord du pick-up ont été tuées sur le coup, a...
(Agence Ecofin 28/04/17)
Chrispin Matongela, le chargé des relations publiques du ministère namibien des Terres et de la Réinstallation, a confié au Southern Times que les résultats de la réforme agraire en cours sont encourageants et que la redistribution des « terres coloniales » aux Noirs se poursuit. 240 millions de dollars namibiens (17,8 millions de dollars) ont d’ailleurs été investis à cette fin lors du dernier exercice financier. « Nous sommes très satisfaits de ce que nous avons réalisé en ce qui...
(APA 11/04/17)
Le gouvernement allemand a déboursé 300.000 euros pour soutenir le projet d’élimination de la rage initié par la Namibie sur une période de trois ans, a appris APA vendredi. En plus de ce soutien financier qui a été remis à travers l’Organisation mondiale de la santé animale, le ministère allemand de l’Alimentation et de l’Agriculture apporte également sa propre expérience de l’éradication de la rage, surtout le savoir-faire technique de l’Institut Friedrich-Loeffler, l’Institut national de la santé animale de l’Allemagne...
(Angola Press 06/04/17)
Luanda - Le ministre de la Santé et des Services sociaux de la République de la Namibie, Bernard Haufiku, a admis, jeudi, à Luanda, avoir noté que l'Angola enregistrait des progrès dans la lutte contre la pandémie du VIH/sida et a exprimé sa satisfaction "en voyant l?Hôpital Esperança avec tous les médicaments d?actualité". Le gouvernant namibien a tenu ces propos à la presse angolaise à la fin des visites aux hôpitaux Municipal du district de Sambizanga Esperança et Américo Boavida, à Luanda, en vertu d'un plan de coopération existant entre les deux pays.
(Le Monde 24/03/17)
Dans « Safari », le documentariste Ulrich Seidl montre comment ses compatriotes autrichiens paient pour faire des cartons sur la faune sauvage. Par Antoine Duplan Ulrich Seidl n’aime pas les gens, surtout les Autrichiens. A l’instar de Thomas Bernhard, Elfriede Jelinek ou Michael Haneke, c’est sans pitié qu’il crucifie ses compatriotes dans des films à valeur misanthropique augmentée. A travers fictions et documentaires, il éclaire les recoins de la psyché nationale en s’intéressant aux rapports des bêtes et de leurs...
(Xinhua 22/03/17)
Le président namibien Hage Geingob a déclaré mardi que la pauvreté continue à faire des ravages en Namibie. S'exprimant à l'occasion de la fête de l'indépendance du pays à Rundu, dans le nord-est de la Namibie, M. Geingob a affirmé que son gouvernement fera tout pour répondre aux besoins des groupes défavorisés et vulnérables en apportant de l'aide au travers des programmes sociaux existants et nouveaux. Le gouvernement namibien a fait passer l'allocation vieillesse de 1.100 dollars namibiens (87 dollars)...
(Xinhua 22/03/17)
Dans un contexte de ralentissement de l'économie et de hausse du chômage, certains Namibiens ont trouvé du réconfort dans le secteur de la construction routière où de nouveaux emplois sont crées grâce à certains projets chinois. Parmi eux Elina Nashixwa, directrice des ressources humaines pour le Groupe de coopération internationale Henan de Chine, qui a récemment amélioré une route reliant Otjinene à Okamatapati dans la région orientale d'Omaheke. La route longue de plus de 140 km qui a été élevée...
(Xinhua 18/03/17)
Le président namibien Hage Geingob a inauguré jeudi une route qui a été transformée en normes bitumineuses par une entreprise chinoise. Le tronçon Otjinene-Okamatapati de 140 km dans la région d'Omaheke a coûté 575 millions de dollars namibiens (environ 45 millions de dollars américains) et a été amélioré par la China Henan International Cooperation Group. Les travaux sur cette route ont débuté le 13 janvier 2014 et ont été achevés le 19 décembre 2016. Dans son allocution, M. Geingob a...
(AFP 17/03/17)
Le génocide de leurs ancêtres par les autorités coloniales allemandes date d'il y a plus de 110 ans. Mais les tribus Nama et Héréro, originaires de Namibie, ont repris espoir d'obtenir réparation après la relance jeudi par une juge fédérale new-yorkaise d'une plainte déposée contre Berlin et restée jusqu'ici sans suite. En fixant la prochaine audience au 21 juillet, la juge Laura Taylor Swain a accordé une première victoire à la quinzaine de représentants des deux tribus venus spécialement à...
(Agence Ecofin 15/03/17)
La compagnie minière Bannerman Resources a conclu une convention de souscription avec la société namibienne One Economy Foundation, selon laquelle cette dernière acquiert 5% de participation dans le projet d’uranium Etango, en Namibie. Selon les termes de l’accord, en échange des 5% de participation, la société prêtera des fonds à Bannerman pour toutes les dépenses futures du projet, notamment les dépenses de pré-construction et de développement. Les prêts et les intérêts courus...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Glencore a annoncé mardi 14 mars 2017, avoir trouvé un accord pour la cession de ses 80% et 90% de participation respectivement dans les mines de Zinc de Rosh Pinah en Namibie et de Perkoa au Burkina-Faso. L'opération qui inclut aussi la possibilité de céder deux autres actifs en Namibie et au Canada a été évaluée à 400 millions $. L'acquéreur de ces actifs est la société minière Trevali Mining Corporation qui est cotée sur le Toronto Stock Exchange au...
(Xinhua 14/03/17)
Un expert indépendant des Nations Unies a exhorté lundi la Namibie à investir dans les soins de santé, car le taux de croissance prévu pour la population âgée en Afrique subsaharienne est plus rapide que dans toutes les autres régions du monde. S'exprimant lors d'une conférence de presse dans la capitale namibienne Windhoek, Rosa Kornfeld a déclaré que cela se traduira par une pression énorme sur le système de soins car un nombre croissant de personnes âgées vivront avec des maladies chroniques et d'invalidité. "La faible densité de population et les niveaux accélérés...
(Xinhua 13/03/17)
Le redéployement énergétique est l'un des piliers importants du développement de l'Afrique, a déclaré samedi Amakoé Klutsè président du comité technique d'organisation de la session ordinaire du Comité technique spécialisé (CTS) de l'UA sur les Transports, les Infrastructures interrégionales et transcontinentales, l'Energie et le Tourisme, du 13 au 17 mars à Lomé. Invité au journal de soir de la télévision nationale (TVT), M. Klutsè a indiqué qu'il est important que les pays africains se mettent ensemble pour mutualiser leurs efforts...
(Reuters 10/03/17)
L’Allemagne tente de se reconstruire une image en Namibie où elle est accusée d’avoir orchestré le massacre de ce peuple au début du 20e siècle. D’après les historiens, près de 100 000 ressortissants des communautés Héréro et Nama ont été tués suite à une rébellion entre 1904 et 1908 par les colons allemands. D’autres ont été abandonnés dans le désert sans moyen de survie. L’Allemagne dit aujourd’hui soutenir les efforts de redistribution des terres engagés par le gouvernement namibien. “Il...
(Xinhua 09/03/17)
Selon Nkosazana Dlamini Zuma, présidente sortante de la Commission de l'Union africaine (CUA), l'autonomisation des femmes est essentielle au développement des générations futures en Afrique. La présidente de la CUA a fait ces remarques en commémorant la Journée internationale de la femme lors d'une cérémonie mercredi au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba, capitale de l'Éthiopie. La présidente sortante a souligné l'importance de célébrer la détermination des femmes dans le monde entier pour l'égalité des droits et de faire entendre...
(France TV Info 08/03/17)
Le nord-ouest de la Namibie est le seul endroit du monde où la population menacée des rhinocéros noirs est en augmentation. "Envoyé spécial" est parti sur les traces de l'animal. Extrait. On ne le croirait pas, mais suivre un rhinocéros à la trace, c'est vraiment fatigant. Wandrille Lanos est épuisé. Deux heures de marche dans le désert namibien, sous un soleil de plomb… Surtout quand on n'a pas été prévenu que "l'animal ne marche jamais droit". "Il marche en zigzag...
(France TV Info 08/03/17)
Pour protéger des animaux menacés d'extinction, John Kasaona a eu l'idée d'impliquer les populations locales, y compris les braconniers. Une méthode innovante et efficace, filmée par "Envoyé spécial". Comment amener les populations locales à vivre en harmonie avec la nature et à protéger l’environnement ? En Namibie, nous avons suivi le quotidien de John Kasaona : ce fils de berger himba, une des 29 ethnies du pays, travaille depuis des années à un projet innovant pour sauvegarder les espèces en...
(AFP 14/02/17)
Elle se répand à une vitesse foudroyante et fait des ravages dans les champs: la chenille légionnaire d'automne, débarquée d'Amérique, ravage les cultures céréalières du sud de l'Afrique et constitue une menace pour la sécurité alimentaire. Le fléau semble toutefois gérable, à ce stade, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), mais il est pris suffisamment au sérieux pour faire l'objet, avec d'autres ravages, d'une conférence dans la capitale zimbabwéenne Harare, à partir de mardi. Selon la...

Pages