Jeudi 27 Juillet 2017
(BBC 25/07/17)
La Namibie a éliminé le Zimbabwe sur le score de 5 à 4 après les tirs au but. Les footballeurs namibiens, qui sont restés plus d'un an sans championnat national, sont venus à bout des Zimbabwéens. Le championnat namibien, qui a perdu son sponsor, n'a pas été fonctionnel depuis la saison 2015-16. "Nous n'avons pas eu de matchs de une ligue depuis avril de l'année dernière, donc c'est très difficile pour nous", a déclaré l'entraîneur de la Namibie Ricardo Mannetti. Pour réussir cet exploit, il a révélé qu'ils ont dû "prendre ces joueurs, les mettre dans un camp, les nourrir et les préparer mentalement". Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/sports-40710455
(Jeune Afrique 28/03/17)
À peine plus de quinze ans après la création d’Areva, en 2001, alors appelé à devenir, sous la houlette d’Anne Lauvergeon, le « grand acteur intégré du nucléaire », l’aventure atomique française est un fiasco. Faisant face à une situation financière explosive – les pertes ont atteint jusqu’à 4,8 milliards d’euros à la fin de 2014 –, le groupe a dû se résoudre en juin 2015 à un attelage d’urgence avec le groupe français EDF, appuyé par le président François Hollande : pour survivre, Areva, renfloué par l’État, va céder d’ici à la fin de l’année sa branche réacteurs à l’électricien, tout en conservant la seule gestion du cycle du combustible, de l’extraction de l’uranium au retraitement des déchets. Encore lourdement...
(Jeune Afrique 28/03/17)
Il est bien révolu le temps où le nucléaire avait le vent en poupe, dans les années 2005-2011. Les analystes les plus enthousiastes avançaient le chiffre mirifique de 30 réacteurs commandés par an. La catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011, voilà tout juste six ans, a mis un coup d’arrêt brutal aux ambitions du secteur : abandon de la filière en Allemagne, report sine die de l’appel d’offres sud-africain, ralentissement des calendriers de construction un peu partout dans le monde…...
(La Tribune 24/03/17)
Pour honorer la devise nationale de la Namibie, Unité, Liberté, Justice, lePrésident Hage Geingob a décidé d’exproprier les fermiers blancs qui occupent plus de 85% des terres cultivables du pays. Annonce en a été faite lors de la célébration de l’indépendance de l’ancienne colonie allemande. Hage Geingob, Président de la Namibie, n'est pas fan du Président du Zimbabwe, Robert Mugabe, mais il épouse certaines de ses idées. Comme par exemple exproprier les ...
(Le Monde 24/03/17)
Dans « Safari », le documentariste Ulrich Seidl montre comment ses compatriotes autrichiens paient pour faire des cartons sur la faune sauvage. Par Antoine Duplan Ulrich Seidl n’aime pas les gens, surtout les Autrichiens. A l’instar de Thomas Bernhard, Elfriede Jelinek ou Michael Haneke, c’est sans pitié qu’il crucifie ses compatriotes dans des films à valeur misanthropique augmentée. A travers fictions et documentaires, il éclaire les recoins de la psyché nationale en s’intéressant aux rapports des bêtes et de leurs...
(BBC 23/03/17)
Le président namibien Hage Geingob a appelé hier mardi à l'expropriation pour pouvoir redistribuer les terres à la majorité noire. Des expropriations qui se feront avec une compensation financière juste, selon le chef de l'état. L'objectif étant redistribuer 43% des terres arables d'ici 2020. Namibie : redistribution des terres Sous la pression d'une faction de son parti le SWAPO, le chef de l'état namibien veut effectuer des reformes sur le sujet sensible de la redistribution des terres. Alors que le...
(France TV Info 08/03/17)
Le nord-ouest de la Namibie est le seul endroit du monde où la population menacée des rhinocéros noirs est en augmentation. "Envoyé spécial" est parti sur les traces de l'animal. Extrait. On ne le croirait pas, mais suivre un rhinocéros à la trace, c'est vraiment fatigant. Wandrille Lanos est épuisé. Deux heures de marche dans le désert namibien, sous un soleil de plomb… Surtout quand on n'a pas été prévenu que "l'animal ne marche jamais droit". "Il marche en zigzag...
(France TV Info 08/03/17)
Pour protéger des animaux menacés d'extinction, John Kasaona a eu l'idée d'impliquer les populations locales, y compris les braconniers. Une méthode innovante et efficace, filmée par "Envoyé spécial". Comment amener les populations locales à vivre en harmonie avec la nature et à protéger l’environnement ? En Namibie, nous avons suivi le quotidien de John Kasaona : ce fils de berger himba, une des 29 ethnies du pays, travaille depuis des années à un projet innovant pour sauvegarder les espèces en...
(Jeune Afrique 04/02/17)
Pendant la guerre d'indépendance, plus de 400 enfants de combattants indépendantistes namibiens ont été confiés à l'Allemagne de l’Est. Ils étaient appelés à y devenir l’ « élite de la nation ». « Si je n’avais pas été en Allemagne de l’Est, je ne serais pas là où je suis aujourd’hui. Je serais peut-être dans le nord en train de garder des vaches et des chèvres. Je ne serais pas allé à l’école. J’aurais une autre vie. » Envoyé à l’âge de six ans en RDA...
(La Tribune 31/01/17)
Le gouvernement namibien vient de lever le moratoire de 10 ans sur les nouvelles demandes de permis d’exploration de minéraux nucléaires combustibles, confirmant ainsi son ambition de rayonnement dans le commerce d’uranium. Une décision qui ouvre la porte à une accélération des investissements étrangers. L'uranium va peut-être propulser l'indicateur « investissements directs étrangers » dans les comptes de la Namibie cette année. Windhoek a levé le moratoire de 10 ans sur les nouvelles demandes de permis d'exploration de minéraux nucléaires...
(Jeune Afrique 17/12/16)
En juillet 2015, l’Allemagne utilisait pour la première fois le terme pour qualifier le massacre des peuples hereros et namas perpétré dans sa colonie du Sud-Ouest africain. Le Mémorial de la Shoah, à Paris, revient sur le sujet avec une exposition synthétique.Après s’être penché sur le sort des Arméniens, puis sur celui des Tutsis du Rwanda, il était logique que le Mémorial de la Shoah, à Paris, consacre une exposition aux Hereros et aux Namas...
(RFI 26/11/16)
Pour la première fois en France, une exposition est consacrée au génocide des Herero et des Nama de Namibie, le premier génocide du XXème siècle. Le mémorial de la Shoah nous raconte cette histoire méconnue de crime colonial et de racisme scientifique perpétré par les Allemands. Au son des témoignages recueillis par La Marche du monde. Invités : Sophie Nagiscarde, commissaire générale de l’exposition, Leonor Faber Jonker et Jan Bart Gewald, commissaires scientifiques. Avec les témoignages de Ida Hoffman, présidente du Comité...
(Xinhua 28/10/16)
Une délégation de l'Union africaine (UA) a remis jeudi un chèque de 100.000 dollars au gouvernement namibien lors d'une visite de courtoisie à la Première ministre namibienne Saara Kuugongelwa-Amadhila dans la capitale, Windhoek. La délégation effectue actuellement une mission d'évaluation humanitaire qui a commencé le 23 octobre et qui s'achèvera vendredi. Lamine Yahiaoui, représentant permanent de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) auprès de l'UA, a déclaré que...
(Le Monde 04/10/16)
Le Zimbabwe et la Namibie ne pourront pas vendre à l’étranger leur ivoire confisqué lors de saisies ou prélevé sur des carcasses pour financer des programmes de protection. Leur requête a été rejetée, lundi 3 octobre, par les pays réunis à Johannesburg pour la Convention internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d’extinction (Cites). La question du commerce de l’ivoire et des moyens de lutte contre le braconnage divise prodondément les pays africains. Le continent est impuissant à freiner le...
(Autre média 23/09/16)
Le Parlement européen a approuvé l’accord de partenariat économique avec la Namibie, le Mozambique, le Botswana, le Swaziland, le Lesotho et l’Afrique du Sud. Le 14 septembre 2016, le Parlement européen a approuvé un accord octroyant un accès détaxé à l’Union européenne aux produits venant de Namibie, du Mozambique, du Botswana, du Swaziland, et du Lesotho et améliore l’accès au marché européen de l’Afrique du Sud. Cet accord de coopération...
(Jeune Afrique 22/09/16)
La Banque européenne d’investissement va aider l’Éthiopie, qui concentre un grand nombre de réfugiés en transit, à développer des parcs industriels pour retenir les candidats à l’exil sur place. La Banque européenne d’investissement (BEI) va prêter 200 millions de dollars (180 millions d’euros) à l’Éthiopie pour la construction de deux parcs industriels qui emploieront 30 000 réfugiés, selon l’agence Reuters. Cette aide vise à tenter de diminuer l’afflux de migrants à destination du continent européen. « Des initiatives et des...
(RFI 02/09/16)
Une pièce de théâtre racontant l'histoire d'une centaine d'enfants africains envoyés en Allemagne de l'Est à partir de 1979. La pièce est inspirée de faits réels pour révéler les drames familiaux derrière les enjeux africains de la guerre froide.
(RFI 17/07/16)
A Kigali au Rwanda, la cérémonie d’ouverture du sommet de l’Union africaine (UA) se tient ce dimanche 17 juillet. Les chefs d'Etat se sont retrouvés auparavant à huis clos pour évoquer la crise au Soudan du Sud, mais aussi la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l'UA, ainsi que l'éventuel retour du Maroc. Trois candidats à la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’Union africaine (UA) sont en lice, à savoir les ministres des Affaires étrangères du Botswana et de Guinée équatoriale et l’ancienne vice-présidente d’Ouganda Specioza Wandira-Kazibwe. Le problème ?
(RFI 17/05/16)
Depuis plusieurs mois, les pays d'Afrique australe sont frappés par une forte sécheresse, une calamité aggravée par le phénomène climatique El Niño. Cela affecte le volume des récoltes. En Namibie, le prix des céréales a ainsi augmenté de près de 30% en quatre mois. Le tissu économique s’est aussi affaibli. A Windhoek, l'usine Coca-Cola va fermer, au moins temporairement. La multinationale a annoncé qu'elle allait suspendre la production de canettes et de bouteilles en verre. « La compagnie nationale des eaux de Namibie a diminué l'alimentation en eau de la capitale de 20% pour...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...

Pages