Mercredi 25 Avril 2018
(La Tribune 13/03/18)
Le groupe français PSA a annoncé avoir conclu un accord ce lundi 12 mars avec le gouvernement namibien pour la création d’une usine d’assemblage de véhicules dans le pays. L’accord d’investissement permettra d’atteindre à l’horizon 2020, une production annuelle de 5000 unités, une porte d’entrée pour le constructeur qui vise le dynamique et important marché d’Afrique australe. Le constructeur automobile PSA va commencer à assembler ses véhicules de marques Opel et Peugeot en Namibie. Le groupe français a annoncé avoir signé ce lundi 13 mars, un accord d'investissement avec le gouvernement namibien pour la création...
(Le Point 12/03/18)
Après le Maroc et l'Algérie, le groupe automobile PSA étend son maillage industriel en Afrique australe. Point de chute choisi : la Namibie. L'accord d'investissement entre le groupe français et le gouvernement namibien prévoit d'assembler 5 000 véhicules par an à l'horizon 2020 dans la ville portuaire de Walvis Bay afin de répondre aux attentes du marché de l'Union douanière d'Afrique australe » (Sacu) dont les membres sont le Botswana, le Lesotho, la Namibie et le Swaziland. Une coentreprise créée « La production débutera ...
(Le Monde 12/03/18)
Armée d’un bâton et d’une longue cuillère de bois, Laurie Marker regarde les trois guépards filer juste devant elles à plus de 80 km/h. Comme chaque matin dans ce centre de conservation planté au beau milieu de la Namibie, les félins se dégourdissent les pattes en poursuivant un chiffon rouge attaché à un câble entraîné par un petit moteur. L’un des guépards a tôt fait de rattraper le tissu et de l’immobiliser entre ses pattes, se redressant fièrement comme s’il...
(La Tribune 02/03/18)
Le chef d’Etat namibien a annoncé que son projet de loi sur la promotion d’une autonomisation économique équitable sera prêt d’ici la fin d’année. Malgré les controverses que l’initiative suscite, Hage Geingob estime qu’elle est nécessaire pour corriger certains déséquilibres de l’économie du pays. A terme, il s’agira de parvenir à une répartition plus juste des fruits de la croissance en promouvant la participation des namibiens notamment les noirs à la création des richesses. Une approche qui s’inspire de la...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour...
(La Tribune 25/01/18)
La Namibie et la Chine viennent de signer un nouveau protocole d'accord sur la coopération agricole. Cet accord entre Windhoek et Pékin porte sur la seconde phase d'un projet agricole de la Coopération Sud-Sud qui renforce davantage la participation du secteur privé aux projets. La Namibie et la Chine approfondissent leur coopération agricole. Les deux pays ont signé ce lundi 22 janvier 2018 un protocole d'accord portant sur la deuxième phase d'un projet agricole de la coopération Sud-Sud (SSC). D'après...
(RFI 08/12/17)
Les ministres européens des Finances ont adopté mardi 5 décembre une liste noire de dix-sept pays considérés comme des paradis fiscaux. Un geste attendu après les révélations, dès 2015, de scandales en série, Luxleaks, Panama et Paradise papers. Sur cette liste figurent deux pays africains, ce qui en soi est plutôt bon signe : la Tunisie et la Namibie. Qu'est-ce qui a conduit les autorités européennes à les épingler ? La Tunisie paye sa politique d'offshoring, c'est-à-dire les facilités fiscales accordées aux entreprises étrangères qui s'implantent sur son sol. Une partie de ces entreprises abusent du système.
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la...
(La Tribune 06/12/17)
La Tunisie et la Namibie figurent en bonne place sur la liste noire des paradis fiscaux de l’Union européenne (UE) arrêtée ce mardi 5 décembre par Bruxelles. Sur les 17 pays, ils sont les deux seuls pays africains épinglés notamment pour absence d’efforts en matière de lutte contre l’évasion fiscale. Bien que cette liste soit controversée, elle tombe au mauvais moment pour ces pays qui risquent de ne plus bénéficier des fonds européen. C'est à première vue une bonne nouvelle...
(Le Monde 06/11/17)
Le Namibien, actuel membre du Comité international olympique, a été mis en examen, pour « corruption passive » et « blanchiment de corruption » dans le cadre de l’enquête sur l’attribution des Jeux de Rio en 2016. L’étau judiciaire se resserre autour de Frankie Fredericks. L’ancien sprinter namibien, actuel membre du Comité international olympique (CIO), a été mis en examen pour « corruption passive » et « blanchiment de corruption », jeudi 2 novembre. C’est ce qu’a décidé le juge...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme...
(La Tribune 30/10/17)
La Namibie mise sur l’extraction offshore des diamants et modernise sa flotte maritime pour accroitre la surveillance de ses côtes, réputées très riches en pierres précieuses. Deux chasseurs de sous-marins dotés de capacités d'attaque en surface et sous la surface maritime viennent d’être mis en service. Un nouveau jalon dans la modernisation et la flexibilité de la marine namibienne. La flotte du pays de l'Afrique du sud-ouest s'agrandit. Le président namibien Hage Geingob a mis en service vendredi deux bâtiments de guerre qui rejoignent désormais la marine nationale. Les deux chasseurs de sous-marins, Brukkaros et Daures, fabriqués en Chine, disposent de capacités d'attaque en surface...
(RFI 10/10/17)
Plus de 100 hippopotames ont été retrouvés morts dans une rivière d'un parc national en Namibie. Cette hécatombe pourrait être causée par la maladie du charbon, a annoncé ce lundi 9 octobre le ministère de l'Environnement. Sur des photos publiées dans la presse locale, des cadavres d'hippopotames gisent sur le dos ou la tête au-dessus de l'eau dans le parc de Bwabwata, au nord-est du pays. « Plus de cent hippopotames sont morts la semaine dernière. On ne connaît pas l'origine des décès, mais on soupçonne qu'il s'agit de la maladie du charbon »...
(Le Point 29/09/17)
Le pays pourrait saisir l'embellie économique qui s'ouvre à lui pour réformer en profondeur son modèle économique et social. Explications. Pendant que le président Donald Trump vante les qualités du système de santé namibien, un pays dont il n'a pourtant pas l'air de connaître le nom puisqu'en marge des Assemblées générales des Nations unies et devant un parterre de dirigeants africains il a parlé de la « Nambia », un ciel bleu économique semble tendre les bras à ce petit...
(BBC 25/07/17)
La Namibie a éliminé le Zimbabwe sur le score de 5 à 4 après les tirs au but. Les footballeurs namibiens, qui sont restés plus d'un an sans championnat national, sont venus à bout des Zimbabwéens. Le championnat namibien, qui a perdu son sponsor, n'a pas été fonctionnel depuis la saison 2015-16. "Nous n'avons pas eu de matchs de une ligue depuis avril de l'année dernière, donc c'est très difficile pour nous", a déclaré l'entraîneur de la Namibie Ricardo Mannetti...
(Jeune Afrique 28/03/17)
À peine plus de quinze ans après la création d’Areva, en 2001, alors appelé à devenir, sous la houlette d’Anne Lauvergeon, le « grand acteur intégré du nucléaire », l’aventure atomique française est un fiasco. Faisant face à une situation financière explosive – les pertes ont atteint jusqu’à 4,8 milliards d’euros à la fin de 2014 –, le groupe a dû se résoudre en juin 2015 à un attelage d’urgence avec le groupe français EDF, appuyé par le président François...
(Jeune Afrique 28/03/17)
Il est bien révolu le temps où le nucléaire avait le vent en poupe, dans les années 2005-2011. Les analystes les plus enthousiastes avançaient le chiffre mirifique de 30 réacteurs commandés par an. La catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011, voilà tout juste six ans, a mis un coup d’arrêt brutal aux ambitions du secteur : abandon de la filière en Allemagne, report sine die de l’appel d’offres sud-africain, ralentissement des calendriers de construction un peu partout dans le monde…...

Pages