| Africatime
Dimanche 26 Mars 2017
(Agence Ecofin 08/03/17)
La Banque centrale de Namibie a annoncé, dans un communiqué publié le 1er mars, avoir pris le contrôle de SME Bank Limited, en raison de certains investissements pouvant poser un risque pour la stabilité de cet établissement de crédit dédié aux petites et moyennes entreprises. «Certains investissements effectués par SME Bank ne sont pas conformes à des principes d'investissement sains», a expliqué l’institution, indiquant que le directeur général de SME Bank et d’autres hauts dirigeants de la banque ont été limogés. La banque centrale a également fait savoir qu'elle poursuivra son enquête sur les investissements réalisés par la banque majoritairement détenue par le gouvernement namibien, tout en soulignant que les activités de prêts et autres opérations bancaires se poursuivront. «...
(France TV Info 08/03/17)
Le nord-ouest de la Namibie est le seul endroit du monde où la population menacée des rhinocéros noirs est en augmentation. "Envoyé spécial" est parti sur les traces de l'animal. Extrait. On ne le croirait pas, mais suivre un rhinocéros à la trace, c'est vraiment fatigant. Wandrille Lanos est épuisé. Deux heures de marche dans le désert namibien, sous un soleil de plomb… Surtout quand on n'a pas été prévenu que "l'animal ne marche jamais droit". "Il marche en zigzag pour éviter ce qui pourrait lui faire peur", explique un "Rhino Ranger" de Kunene, au nord-ouest de la Namibie. Comme ça, le journaliste "découvre combien c'est difficile... pour mieux apprécier après !" Mais chut… il est là, derrière les arbres...
(France TV Info 08/03/17)
Pour protéger des animaux menacés d'extinction, John Kasaona a eu l'idée d'impliquer les populations locales, y compris les braconniers. Une méthode innovante et efficace, filmée par "Envoyé spécial". Comment amener les populations locales à vivre en harmonie avec la nature et à protéger l’environnement ? En Namibie, nous avons suivi le quotidien de John Kasaona : ce fils de berger himba, une des 29 ethnies du pays, travaille depuis des années à un projet innovant pour sauvegarder les espèces en voie de disparition, comme le rhinocéros. Sa méthode : impliquer les habitants des villages dans la gestion des terres sur lesquelles ils vivent. Il s'agit de préserver les richesses, utiliser les ressources de manière durable, développer un tourisme responsable mais...
(AFP 07/03/17)
Le Namibien Frankie Fredericks, dont le nom apparait dans la presse française associé à des soupçons de corruption, a été remplacé au sein du groupe de travail de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) sur la réintégration de l'athlétisme russe accusé de dopage institutionnalisé, a indiqué lundi l'instance. "J'ai décidé de quitter la Taskforce pour que l'intégrité de son travail ne soit pas remis en question, après les allégations contre moi dans Le Monde", a expliqué Fredericks, actuel président de la Commission d'évaluation des jeux Olympiques 2024, cité dans un communiqué de l'IAAF. Président honoraire de la commission des athlètes de l'IAAF, Fredericks est remplacé par l'ancien sauteur en hauteur slovène Rozle Prezelj comme représentant des athlètes au sein de la...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...
(AFP 14/02/17)
Elle se répand à une vitesse foudroyante et fait des ravages dans les champs: la chenille légionnaire d'automne, débarquée d'Amérique, ravage les cultures céréalières du sud de l'Afrique et constitue une menace pour la sécurité alimentaire. Le fléau semble toutefois gérable, à ce stade, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), mais il est pris suffisamment au sérieux pour faire l'objet, avec d'autres ravages, d'une conférence dans la capitale zimbabwéenne Harare, à partir de mardi. Selon la filière du maïs en France, ce nuisible ne semble pas menacer l'Europe pour l'instant, mais certains experts craignent qu'il ne finisse par toucher l'Europe et l'Asie. D'où vient cette chenille ? La chenille légionnaire d'automne, ou Spodoptera frugiperda, provient des...
(Xinhua 08/02/17)
La Namibie a réfuté mardi les allégations d'un journal botswanais en ligne l'accusant d'être parmi les trois pays qui ont saboté la quête du Botswana pour le poste de haut niveau à la Commission de l'Union africaine. Le ministère namibien des Relations internationales et de la Coopération a déclaré dans un communiqué qu'un article intitulé "28e Sommet de l'UA : la SADC sabote Venson-Moitoi" publié le 31 janvier par le journal en ligne "Mmegionline" allégue que "des sources d'Addis-Abeba ont indiqué que les soupçons tournaient...
(Jeune Afrique 04/02/17)
Pendant la guerre d'indépendance, plus de 400 enfants de combattants indépendantistes namibiens ont été confiés à l'Allemagne de l’Est. Ils étaient appelés à y devenir l’ « élite de la nation ». « Si je n’avais pas été en Allemagne de l’Est, je ne serais pas là où je suis aujourd’hui. Je serais peut-être dans le nord en train de garder des vaches et des chèvres. Je ne serais pas allé à l’école. J’aurais une autre vie. » Envoyé à l’âge de six ans en RDA...
(APA 01/02/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le groupe de la Banque mondiale vient de confier le poste de directeur des opérations pour sept pays d’Afrique australe au Camerounais Paul Noumba Um, a-t-on appris mardi de sources autorisées. Le nouveau promu qui prendra officiellement fonction mercredi, résidera à Pretoria, en Afrique du Sud, d’où il assurera la couverture des autres pays de la zone : Botswana, Lesotho, Namibie, Swaziland, Zambie et Zimbabwe. Avant sa nomination, cet économiste était depuis janvier 2014, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République centrafricaine, la Guinée, le Mali, le Niger et le Tchad. A ce poste, il a été l’un des artisans de l’Initiative régionale du Sahel, qui a permis de mobiliser des partenaires...
(La Tribune 31/01/17)
Le gouvernement namibien vient de lever le moratoire de 10 ans sur les nouvelles demandes de permis d’exploration de minéraux nucléaires combustibles, confirmant ainsi son ambition de rayonnement dans le commerce d’uranium. Une décision qui ouvre la porte à une accélération des investissements étrangers. L'uranium va peut-être propulser l'indicateur « investissements directs étrangers » dans les comptes de la Namibie cette année. Windhoek a levé le moratoire de 10 ans sur les nouvelles demandes de permis d'exploration de minéraux nucléaires combustibles, selon un communiqué du ministère des Mines et de l'Energie rendu public mercredi 25 janvier. Un ouf de soulagement pour le ministre de tutelle, Obeth Kandjoze, qui a soumis cette requête il y a un an. Soutenu par la...
(Agence Ecofin 31/01/17)
En 2016, la Namibie a expédié un total de 5,1 millions de cartons de raisins de table avec une valeur des ventes de 800 millions de dollars namibiens (58,8 millions $ US). C’est ce que rapporte l’Agence namibienne de l’agro-marketing et du commerce (Amta). S’agissant de la destination des expéditions, l’Europe représente le principal marché d’écoulement des raisins de table namibiens, avec 85% du total des exportations. Celles-ci se sont réalisées via le port de Rotterdam au Pays-Bas. Le reste des exportations de raisins de table a été acheminé vers le marché asiatique, le marché africain et vers d’autres débouchés. D’après Fidelis Mwazi, chef principal de la division Standards & Trade de l’Agence, le secteur namibien des raisins de table...
(AFP 13/01/17)
WINDHOEK, (Xinhua) -- Le premier lot de l'aide alimentaire chinoise a été distribué mercredi à la ferme de Dordabis dans la région centrale namibienne de Khomas. La Namibie a souffert de la sécheresse ces dernières années, avec la production agricole en baisse et la vie des gens touchée, ce qui inquiète le peuple chinois, a déclaré l'ambassadeur de Chine en Namibie, Qiu Xuejun, lors de la distribution alimentaire. En tant que bon ami, partenaire et frère de la Namibie, la Chine aimerait offrir de l'aide et soutenir le gouvernement et le peuple namibien, a affirmé l'ambassadeur. Au cours de la visite du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi en Namibie au début de 2016, la Chine a annoncé une...
(Xinhua 11/01/17)
WINDHOEK, (Xinhua) -- La NAPHA, l'association namibienne des professionnels de la chasse, ainsi que des défenseurs de la nature, ont salué l'initiative courageuse des autorités chinoises pour mettre fin progressivement à la transformation et à la vente d'ivoire à des fins commerciales d'ici la fin de l'année 2017. Le comité exécutif de la NAPHA a déclaré mardi que si la fermeture du marché chinois de l'ivoire entrait pleinement en vigueur, cela contribuera beaucoup à assurer la survie des éléphants d'Afrique. Elle espère par ailleurs que l'embargo proposé s'étendra pour inclure de nombreuses autres espèces menacées.
(AFP 06/01/17)
Deux groupes de population indigène de Namibie ont déposé devant un tribunal de New York un recours collectif contre l'Allemagne pour obtenir réparations d'un génocide présumé durant la période coloniale. Le recours collectif, déposé jeudi par des associations de populations Héréro et Nama, demande également que leurs représentants participent aux négociations à ce sujet entre l'Allemagne et la Namibie. Berlin et Windhoek négocient actuellement une déclaration commune dans laquelle l'Allemagne entend s'excuser des massacres dans son ancienne colonie africaine. Mais Berlin considère ne pas avoir à verser de dédommagements compte tenu...
(Jeune Afrique 17/12/16)
En juillet 2015, l’Allemagne utilisait pour la première fois le terme pour qualifier le massacre des peuples hereros et namas perpétré dans sa colonie du Sud-Ouest africain. Le Mémorial de la Shoah, à Paris, revient sur le sujet avec une exposition synthétique.Après s’être penché sur le sort des Arméniens, puis sur celui des Tutsis du Rwanda, il était logique que le Mémorial de la Shoah, à Paris, consacre une exposition aux Hereros et aux Namas...
(Agence Ecofin 10/12/16)
Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé, dans un communiqué rendu public le 8 décembre, que l'économie namibienne ne devrait croître que de 1,6% en 2016 contre 5,3% en 2015, en raison notamment de la baisse des performances du secteur minier et de la réduction des dépenses publiques. «La croissance devrait s'affaiblir temporairement en 2016 pour se situer à 1,6% étant donné que les chantiers liés au développement de grandes mines prennent fin alors que le gouvernement a entamé un processus de consolidation budgétaire », a précisé l’institution dans son communiqué. Le FMI a également indiqué que la croissance de l’économie namibienne devrait repartir à la hausse, au cours des prochaines années, tout en appelant les autorités à réduire davantage...
(Xinhua 07/12/16)
Global Rights Advocate, Graca Machel et la directrice régionale de l'UNICEF pour l'Afrique orientale et australe, Leila Pakkala, seront en Namibie pour soutenir les efforts du gouvernement pour réduire la malnutrition chez les enfants et accélérer l'application des droits des enfants. Rochelle van Wyk, assistante de communication de l'UNICEF en Namibie, a déclaré mardi que la délégation sera dans le pays pour une visite de trois jours, du 7 au 9 décembre, alors que l'UNICEF fête ses 70 ans sous le thème...
(Xinhua 26/11/16)
La Namibie a lancé vendredi une Campagne nationale d'économie de l'eau visant les institutions publiques comme les bureaux du gouvernement, les écoles, les hôpitaux et les services pénitentiaires, dans un premier temps dans la capitale Windhoek avant de gagner tout le pays. Le ministère namibien de l'Agriculture, aux côtés de ses partenaires, la ville de Windhoek, NamWater, et soutenu par SABMiller et l'organisation allemande GIZ, a lancé vendredi la campagne qui durera deux ans. La campagne est le résultat d'une directive du gouvernement publiée par le ministère de l'Agriculture. D'après le ministère, la campagne d'économie de l'eau a commencé plus tôt cette année. Le secrétaire permanent adjoint namibien aux Affaires liées et à l'eau et aux forêts, Abraham Nehemia, a...
(RFI 26/11/16)
Pour la première fois en France, une exposition est consacrée au génocide des Herero et des Nama de Namibie, le premier génocide du XXème siècle. Le mémorial de la Shoah nous raconte cette histoire méconnue de crime colonial et de racisme scientifique perpétré par les Allemands. Au son des témoignages recueillis par La Marche du monde. Invités : Sophie Nagiscarde, commissaire générale de l’exposition, Leonor Faber Jonker et Jan Bart Gewald, commissaires scientifiques. Avec les témoignages de Ida Hoffman, présidente du Comité...
(Angola Press 14/11/16)
Harare (Des envoyés spéciaux) - Le nouveau président du Forum Parlementaire de la Communauté pour le développement de l'Afrique australe (FP-SADC), l'Angolais Fernando da Piedade Dias dos Santos, a recommandé dimanche à Harare (Zimbabwe), aux parlements des Etats membres de la région de travailler pour renforcer leurs relations bilatérales et multilatérales. Prenant la parole lors d’un dîner officiel offert dans le cadre de la 40e Assemblée plénière du Forum régional, a ouverte vendredi dernier, Fernando da Piedade Dias dos Santos, également président du Parlementaire angolais, a estimé nécessaire la création de relations plus ouvertes et la circulation accrue entre les Etats membres.

Pages