| Africatime
(Xinhua 24/04/14)
La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé la création d'un nouveau fonds sur le changement climatique visant à accélérer la transition du continent vers une économie verte. Le Fonds africain pour le changement climatique (FACC), fonds thématique bilatéral, soutiendra les pays africains dans leur transition vers un développement favorable au climat et faible en dioxyde de carbone. "Il existe une grande opportunité pour la banque pour catalyser et acheminer plus de +financement climatique+ vers l'Afrique", a déclaré le directeur du département Energie, Environnement et Changement climatique de la BAD, Alex Rugamba, dans un communiqué reçu mercredi à Nairobi. M. Rugamba a expliqué que l'Afrique est le...
(Xinhua 23/04/14)
Avec sa croissance économique remarquable au cours des 10 dernières années, l'Afrique a su montrer au monde son énorme potentiel. "Comme la Chine il y a 30 ans, et l'Inde il y a 20 ans, l'Afrique est aujourd'hui en passe de réussir son décollage économique", a déclaré la Banque mondiale dans un rapport. Cependant, pour que l'Afrique puisse transformer à l'avenir son potentiel économique en développement durable et en croissance économique continue, elle doit faire face à de multiples défis, notamment dans la restructuration économique. Le renforcement de la coopération commerciale entre l'Afrique et ses partenaires clés, tels que la...
(Le Point 22/04/14)
C'est l'appel lancé à l'Afrique par le Dr Carlos Lopes, secrétaire administratif de la Commission économique pour l'Afrique (CEA). "Il est important de garder à l'esprit l'expérience du développement chinois." Pour le Dr Carlos Lopes, les choses se passent comme si la Chine était un bon modèle d'inspiration. L'Empire du Milieu revient en effet souvent dans ses interventions. S'exprimant dans un entretien accordé à l'Agence de presse panafricaine (Pana), il indique que l'exemple chinois a "deux implications directes pour l'Afrique" autour de deux questions. "D'abord, l'Afrique pourra-t-elle suivre la même voie d'un...
(Les Afriques 18/04/14)
D’après le dernier bulletin du barrage de Namwater du mois de mars 2014, les niveaux des principaux barrages dans les régions centrales et du sud de Namibie ne se sont pas améliorés, comparativement à la même période de l’année dernière. En dépit des bonnes pluies enregistrées aux mois de février et mars, les niveaux restent toujours bas. Excepté le barrage Naute près de Keetmanshoop, dont le niveau de l’eau a grimpé de près de 10%, le plus grand barrage de Namibie est rempli à 66,8%, par rapport aux 61,1%, en glissement annuel, celui d’Hardap, près de Mariental, n’est rempli que de 44,5% contre 44,7%...
(Agence Ecofin 18/04/14)
Weatherly International Plc, coté à Londres, a finalisé plusieurs accords déterminants pour son projet de cuivre Tschudi, une mine à ciel ouvert recelant 50,1 Mt de ressources à 0,86 %, pour lequel elle table sur un objectif de production de 17 000 tonnes de cuivre par an sur onze ans en Namibie. La compagnie minière, aux activités focalisées sur le cuivre namibien, a achevé entre autres, le contrat minier avec la compagnie sud-africaine de construction, de développement et d’ingénierie Basil...
(PANA 18/04/14)
L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et l’Autorité de la protection des rayonnements (RPA) organisent du 21 au 25 avril à Port-Louis un cours de formation régional axé sur le thème 'Soutenir les systèmes régulateurs pour le contrôle des sources de rayonnements' . Une trentaine de hauts cadres des corps régulateurs venant des Etats membres de l’AIEA en Afrique, dont l’Afrique du Sud, le Botswana, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana, le Kenya, l’ile Maurice, la Namibie, le Nigéria, la Tanzanie, le...
(Xinhua 12/04/14)
Un hélicoptère militaire s'est écrasé vendredi sur la piste d'une base aérienne à Grootfontein en Namibie, juste après son décollage, tuant quatre personnes à bord. L'hélicoptère devait s'envoler vers Windhoek. Situé à 450 km au nord de Windhoek dans la région d'Otjozondjupa, Grootfontein est une petite ville connue pour abriter la principale base aérienne de la force de l'air du pays.
(Xinhua 12/04/14)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Les pays africains devraient adopter des politiques industrielles crédibles et promouvoir des organisations efficaces chargées de la politique industrielle afin de renforcer la transformation structurelle du continent, estiment la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et la Commission de l'Union africaine (UA) dans un nouveau rapport publié vendredi. Dans ce rapport, l'ONU et l'UA affirment que la transformation du paysage industriel de l'Afrique a échoué en partie, parce que les pays ont utilisé des schémas industriels marqués par le manque de dynamisme et l'absence de coordination au niveau élevé...
(Xinhua 11/04/14)
Les pays africains sont invités à prendre des mesures appropriées pour résoudre le problème de la fuite des capitaux du continent, qui pourraient être utilisés pour le développement durable et pour le programme de transformation de l'Afrique. Cet appel a été lancé mercredi lors d'un séminaire de politique de deux jours organisée mercredi et jeudi à Addis-Abeba, conjointement par la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et le Consortium pour la recherche économique en Afrique (CREA), sous le thème "la fuite des capitaux et les paradis fiscaux en Afrique subsaharienne".
(Le Soleil 10/04/14)
Comment rendre plus sûrs les aéroports africains face aux nouvelles formes de menaces comme le terrorisme ? Telle est la problématique au cœur de la conférence régionale sur la sûreté de l’aviation qui se tient à Dakar depuis hier dont le thème est intitulé « Sûreté intelligente face à la menace ». Venu présider la cérémonie d’ouverture de la conférence, le ministre des Transports aériens et du Tourisme, Oumar Guèye, se dit persuadé que le travail déjà abattu au niveau des groupes de travail et les recommandations formulées par le Conseil International des Aéroports (Aci-Afrique) permettront à toutes les parties prenantes de l’industrie...
(Xinhua 09/04/14)
Le Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré mercredi son homologue namibien Hage Geingob dans la ville chinoise de Sanya (sud), et les deux chefs du gouvernement ont convenu de renforcer la coopération en matière d'investissement. "La Chine encourage ses entreprises à participer activement à la construction des infrastructures en Namibie et à mener une coopération dans l'investissement", annoncé M. Li. La Chine espère que les autorités namibiennes pourront approuver le plus tôt possible un accord bilatéral sur la protection des investissements qui a été signé en 2005, a-t-il indiqué. Li Keqiang, qui prononcera jeudi...
(La Voix de l'Amérique 09/04/14)
Réunions de printemps Banque Mondiale-Fonds monétaire international (FMI), ici à Washington, D.C. A cette occasion, le FMI a légèrement baissé ses estimations de croissance mondiale pour les deux prochaines années. L'organisation anticipe désormais une croissance de 3,6% en 2014, contre 3% en 2013, soit 0,1% de moins que dans ses prévisions de janvier. Pour l’économiste en chef du FMI, Olivier Blanchard, la croissance dans les économies avancées reste anémique, à l’exception des Etats-Unis. Par ailleurs, l’inégalité croissante des revenus entre les nantis et les défavorisés est un problème de plus en plus inquiétant, a-t-il poursuivi.
(Xinhua 08/04/14)
NAIROBI, (Xinhua) -- La Banque mondiale a estimé lundi que la croissance économique de la région d'Afrique sub-saharienne s'élèverait à 5,2 % en 2014, contre 4,7 % en 2013. Punam Chuhan-Pole, économiste de la Banque mondiale, a déclaré aux journalistes à Nairobi par téléconférence que cette croissance serait alimentée par les investissements dans l'exploitation des ressources naturelles et dans les infrastructures ainsi que par une forte consommation des ménages. "Les flux de capitaux dans la région continueront d'être renforcés par les découvertes récentes de ressources pétrolières, gazières et minérales", a déclaré Mme Chuhan-Pole à l'occasion de la publication...
(Agence Ecofin 07/04/14)
(Agence Ecofin) - La compagnie australienne d’exploration et de développement Shaw River Manganese Ltd a mis en évidence une nouvelle minéralisation de surface de 157 000 tonnes, épaisse de 5 m sur les zones A, B, C et D de son projet de manganèse Otjo en Namibie. La découverte, annoncée la 4 avril, intervient alors qu’un processus d’acquisition de nouvelles parts, dans la compagnie Otjozondu Mining formée sur le projet de manganèse, est en cours et devrait s’achever vers fin...
(Jeune Afrique 05/04/14)
Le 5e forum des affaires Union européenne-Afrique organisé à Bruxelles du 31 mars au 1er avril a réuni plus de 500 entrepreneurs et responsables d'organisations financières. Le 5e forum des affaires Union européenne-Afrique organisé à Bruxelles du 31 mars au 1er avril a fait le plein. Plus de 500 entrepreneurs et responsables d'organisations financières ont fait le déplacement. "Il auraient pu être le double", se félicite un organisateur européen - pour ce grand rendez-vous, organisé la veille du 4e sommet...
(Agence Ecofin 05/04/14)
(Agence Ecofin) - Les fonds de capital investissement ont misé 3,2 milliards de dollars en Afrique dans 98 opérations en Afrique en 2013, contre 1,6 milliard de dollars en 2012 et 1,1 milliard en 2011, selon un rapport réalisé par le cabinet d’audit Ernest and Young (EY). Intitulé «Private Equity Africa Roundup», ce rapport révèle que l’explosion des montants investis l’an passé s’explique essentiellement par deux grosses opérations. Il s’agit d’un investissement de 1,035 milliard de dollars réalisé par le fonds Emerging Capital Partners (ECP) dans IHS Mauritius et d’un investissement de 600 millions de dollars réalisé par Warburg Pincus dans Delonex Energy...
(Agence Ecofin 04/04/14)
Le pétro-gazier autrichien OMV a annoncé le 3 avril être engagé, avec la compagnie Murphy Luderitz Oil Co. Ltd, dans une joint-venture au terme de laquelle elle obtiendra 25% d’intérêt dans les blocs 2613A et 2613B dans l’offshore de la Namibie. Il s’agit d’un offshore « largement vierge et qui offre un grand potentiel d’exploration en ayant tous les éléments d’un véritable système d’hydrocarbures », a expliqué Jaap Huijskes, directeur exécutif chargé de l’exploration et de la production chez OMV...
(Pressafrik 04/04/14)
« La Namibie, à travers le Président IFIKEPUNUYE POHAMBA que j'ai accueilli cet après midi, est notre invitée d'honneur », annonce le président de la République qui à travers le choix porté sur son homologue africain, explique sa volonté ainsi faite de « raffermir une solidarité historique qui lie nos deux peuples ». Il s’agit par ailleurs pour le président Sall de rendre la politesse au président namibien car dit-il, « notre pays était en effet l'invité d'honneur de la...
(Xinhua 04/04/14)
Le quatrième sommet Afrique-UE (Union européenne) a pris fin jeudi à Bruxelles par l’adoption d’une feuille de route portant sur l’approfondissement de la coopération entre les deux continents dans cinq domaines. Les dirigeants se sont mis d’accord sur la feuille de route 2014-2017, qui détermine les priorités stratégiques et identifie les moyens permettant de les mettre en place dans cinq domaines d’intéret commun. Les cinq domaines concernés sont la paix et la sécurité; la démocratie, la bonne gouvernance et les droits...
(Les Afriques 03/04/14)
La ville côtière de Swakopmund en Namibie vient d’abriter le Comité des gouverneurs de la Communauté des États d’Afrique australe (SADC). Comme l'affirmait Ndangi Katona, responsable de communication stratégique et du développement du secteur financier de Bank of Namibia, à l’entame des sessions du Comité, insistant sur le rôle important des banques centrales des pays de la sous-région, les discussions ont tourné autour des missions des instituts d’émission, de la promotion de la convergence macro-économique dans la sous-région, l’intégration des...

Pages