| Africatime
Dimanche 21 Décembre 2014
(Xinhua 19/12/14)
Malgré l'influence négative des cours internationaux faibles sur ses exportations, la Namibie enregistre une bonne croissance cette année. Selon le rapport publié par la banque de Namibie, la croissance du Produit intérieur brut (GDP) de la Namibie est estimée à 5,3% en 2014, avec une prévision de 5,6% en 2015. "Les développements de la croissance domestique continuent à être encourageants lors des dix premiers mois de 2014", a révélé le rapport. Les chiffres disponibles ont montré que l'économie locale s'est améliorée grâce aux secteurs de la construction, le commerce de gros et de détail, la fabrication et les activités des mines de diamants. Concernant la production de diamant, le rapport a déclaré que les prévisions...
(France Info 11/12/14)
En Namibie, l'actuel Premier ministre Hage Geingob a été élu président avec 87% des voix aux élections du 28 novembre 2014. Il succède à Hifikepunye Pohamba qui quitte le pouvoir après deux mandats, respectant ainsi la Constitution. La Swapo (South West Africa People's Organisation : parti de la lutte anticoloniale et anti-apartheid en Afrique du Sud avant l'indépendance de la Namibie en 1990), devenue parti de gouvernement dans ce pays d'Afrique australe, a remporté dans le même temps plus de 80% des suffrages aux élections législatives. Lesquelles se sont tenues en même temps que la présidentielle. Les deux principaux partis d’opposition, la Democratic Turnhalle Alliance et...
(Le Point 10/12/14)
À Lima, au Pérou, ce 1er décembre, la Société civile du Nigeria a fait entendre la voix de l'Afrique à la Convention sur le changement climatique. À la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC), la Conférence des parties (COP) au protocole de Kyoto se retrouve pour sa dixième session pendant deux semaines et ambitionne d'asseoir un texte facilitant un accord contraignant à Paris en 2015. Créé en 2008, lors de la COP 14 à Poznan, le Réseau panafricain pour la justice climatique (PACJA) comme son nom l'indique oeuvre pour l'équité face au dérèglement météorologique.
(Xinhua 09/12/14)
La Namibie a commencé à recruter du personnel médical pour aider les pays ouest-africains frappés par l'épidémie Ebola. Le secrétaire permanent du ministère de la Santé et des Services sociaux Andrew Ndishishi a annoncé lundi que le ministère recrutait des médecins et épidémiologistes, des infirmières, des techniciens de laboratoire et d'autres membres du personnel de santé pour répondre aux appels de l'Union africaine demandant aux États membres de mobiliser du personnel pour lutter contre le fléau de l'ébola. Un soutien...
(Xinhua 08/12/14)
Les relations et la coopération sino-africaines ont connu un développement vigoureux depuis que les deux côtés ont élaboré conjointement en 2012 un plan de trois ans pour la coopération dans tous les domaines, a indiqué un officiel chinois lundi. Lin Songtian, secrétaire général du Comité de suivi chinois du Forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC), a fait ces remarques à la veille de la 10e réunion des hauts fonctionnaires du Forum. Avec des efforts concertés, les échanges et la coopération...
(Financial Afrik 06/12/14)
Les banques centrales islamiques réunies (2200 tonnes d or) ne détiennent pas plus d’or qu’un simple pays européen comme la France ( 2435 T), l’Allemagne ( 3384 T) ou l’Italie ( 2450 T). De même que l’Afrique devrait arrêter de se vider de son Or. L’or africain n’appartient ni aux multinationales ni au gouvernement, mais aux enfants africains. Il appartient aux générations à venir. La solution existe : créer une commission pour la préservation de l’or africain. Il ne doit plus être vendu mais déposé à Dubai pour être utilisé en collatéral.Ne pas compter sur les gouvernements actuels. L’avenir de l’Afrique passe par la presse et les réseaux sociaux. Mobiliser la jeunesse africaine à se regrouper pour préserver les ressources minières qui représentent le sang du continent. C’est un comble qu’aucun pays africain ne constitue un stock d’or quelque part. La véritable décolonisation de l’Afrique passe par la réappropriation de ses richesses minières. Est ce utopique ?Non, internet a prouvé qu’on peut changer ce qui peut sembler impossible au premier abord. L’Afrique n’a pas besoin d’argent. Elle a juste besoin que ses enfants se réveillent, se donnent la main et décident de protéger le sacré.
(PANA 05/12/14)
Bruxelles, Belgique - Les travaux de la 28ème session de l'Assemblée parlementaire paritaire Acp-Ue se sont terminés mercredi au Parlement européen à Strasbourg en France après l'approbation de Vanuatu, dans le Pacifique, comme pays d'accueil de la 29ème session de l'App du 16 au 17 juin 2015. 'Aujourd'hui l'Afrique n'est plus le cas désespéré que nous connaissions dans le passé et peut, au contraire, être à la hauteur de ses ambitions', a déclaré Olesegun Obassanjo, ancien président du Nigeria, ayant...
(PANA 05/12/14)
La présidente de l’Association des femmes de l’Afrique de l’Ouest et de la Plate-forme Société civile du Programme national d'investissement agricole du Sénégal (Pnia), Mme Khady Fall Tall, a indiqué mardi à Dakar que le développement durable en Afrique doit être accompagné par une démocratie économique et sociale, prenant en compte les femmes et les jeunes qui, selon elle, représentent la majeur partie de la population africaine dans la production agricole. 'La production agricole est assurée à 70 % par...
(Agence Ecofin 04/12/14)
L’économiste français Nicolas Baverez a estimé, dans un entretien publié le 2 décembre par l’hebdomadaire économique Challenges, que l’Afrique est «à la veille de ses Trente Glorieuses», tout en invitant la France à saisir «l'opportunité historique» que représente le continent. «Aujourd'hui, il y a une formidable demande dans ce continent qui est à la veille de ses Trente Glorieuses mais si on ne fait pas l'effort d'aller vers lui, d'investir, d'autres iront à notre place», a-t-il déclaré. L’expression les Trente...
(Agence Ecofin 03/12/14)
Le producteur de sucre sud-africain Illovo Sugar veut réduire ses exportations en direction de l’Union européenne. La compagnie qui exporte annuellement 30% de sa production, soit 420 000 tonnes de sucre vers le vieux continent vise désormais 150 000 tonnes par an. Principale raison de cette décision, la législation sucrière européenne qui entrera en vigueur en 2017. En effet, Bruxelles entend mettre un terme aux quotas imposés aux producteurs de sucre européens sur les volumes qu’ils peuvent commercialiser. Cette option rendra la compétition sur ce marché plus difficile pour des acteurs comme Illovo. Déjà le producteur se...
(RFI 02/12/14)
Le parti au pouvoir en Namibie a remporté avec un score écrasant aux élections présidentielle et législatives, selon les résultats officiels annoncés lundi par la commission électorale. L’actuel Premier ministre Hage Geingop a été élu président avec 87 % des voix. La victoire du parti au pouvoir en Namibie depuis son indépendance en 1990 est écrasante à la présidentielle comme aux législatives. Hague Geinguop, actuel Premier ministre, est élu président avec 87 % des voix. La Swapo, son parti, récolte...
(BBC 02/12/14)
Hage Geingop remporte l'élection présidentielle en Namibie avec 87% des voix. Son parti, la Swapo, au pouvoir depuis l'indépendance en 1990, a également remporté plus de 80% des suffrages aux élections législatives. Selon les résultats officiels annoncés par la commission électorale, le parti au pouvoir, la Swapo, a remporté une écrasante victoire aux élections présidentielle et législatives. Son candidat, l'actuel Premier ministre Hage Geingop a été élu président avec 87% des voix. « Maintenant que la campagne est terminée, nous...
(AFP 01/12/14)
Le parti au pouvoir en Namibie a remporté une écrasante victoire aux élections présidentielle et législatives, selon les résultats officiels annoncés lundi par la commission électorale. Son candidat, l'actuel Premier ministre Hage Geingop, a été élu président avec 87% des voix. La Swapo, le parti qui dirige ce pays d'Afrique australe depuis l'indépendance en 1990, a remporté dans le même temps plus de 80% des suffrages aux élections législatives, qui se sont tenues vendredi avec la présidentielle. La Swapo s'adjuge...
(RFI 01/12/14)
L’urgence de la crise Ebola ne doit pas nous faire oublier d’autres urgences sanitaires comme celle du sida. A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, plusieurs rapports présentent des chiffres encourageants, dont celui de 15 millions, par exemple. Il s’agit du nombre de personnes qui pourraient bénéficier de traitement en 2015. Pour autant, la guerre contre le VIH est loin d’être gagnée. Si les chiffres montrent une réelle avancée dans la lutte contre le sida, ils...
(AFP 29/11/14)
Les tout premiers résultats de l'élection présidentielle en Namibie ont commencé à tomber samedi, donnant comme prévu l'avantage au parti au pouvoir, au lendemain de ce premier scrutin électronique d'Afrique marqué par la participation des électeurs jusque tard dans la nuit. Le premier calcul des votes enregistrés sur les machines à voter donnait une score de 77% au Premier ministre Hage Geingob, très probable futur président et candidat de l'Organisation des peuples du sud-ouest africain, la Swapo au pouvoir depuis l'indépendance de 1990, selon le site de la commission électorale namibienne (ECN). Ses plus proches rivaux, dont le principal leader d'opposition Hidipo Hamutenya...
(AFP 28/11/14)
Malgré la pauvreté persistante vingt-cinq ans après l'indépendance, le parti au pouvoir en Namibie, la Swapo, s'acheminait vendredi vers une victoire facile aux élections présidentielle et législatives, premier grand scrutin électronique en Afrique. D'autres pays du continent comme le Kenya ont instauré l'enregistrement électronique des électeurs, sans aller jusqu'au vote. En Namibie, l'opposition a été déboutée de ses recours contre ce nouveau système qui devrait livrer les résultats dès samedi. Déjà Premier ministre pendant douze ans à l'indépendance en 1990, Hage...
(AFP 28/11/14)
Les bureaux de vote ont ouvert vendredi en Namibie pour les élections présidentielle et législatives qui devraient reconduire le parti au pouvoir, la Swapo, tandis que l'actuel Premier ministre Hage Geingob, 73 ans devrait devenir président. Déjà Premier ministre pendant douze ans à l'indépendance en 1990, il devrait succéder au chef de l'Etat sortant, Hifikepunye Pohamba, qui ne peut pas se représenter après deux mandats. A Katutura, un township de la banlieue de Windhoek, environ 200 électeurs ont formé une longue file d'attente avant même le lever du soleil, équipés de thermos à café ou à thé.
(RFI 28/11/14)
Les élections présidentielle et législatives ont lieu vendredi 28 novembre sans qu’aucune surprise ne soit attendue quant au vainqueur, mais avec une nouveauté – une première pour l’Afrique – à savoir le vote électronique. Certains partis d’opposition étaient contre, affirmant que le vote pourrait être truqué. Ils ont intenté un recours de dernière minute pour faire reporter le vote. En vain. Environ 1,2 million de Namibiens sont attendus dans les bureaux de vote dont les isoloirs sont dotés de machines...
(Jeune Afrique 28/11/14)
Si dans certains pays africains, les chefs d'État, une fois arrivés en fin mandat, tentent de toucher à la Constitution pour s'accrocher au pouvoir, Hifikepunye Pohamba, le président namibien, a choisi de se retirer. Sans jouer aux prolongations comme Sam Nujoma, son prédécesseur. En son temps, son mentor, Sam Nujoma, avait choisi une voie controversée, celle de la modification de la Constitution pour briguer un troisième mandat. Et ce, par la magie d'une dérogation à portée limitée introduite fin 1998...
(Afrik.com 28/11/14)
Invités à assister à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde des clubs, au Maroc, les pays membres de la COSAFA ont décliné l’invitation de la Fédération marocaine. Une décision prise en signe de "solidarité avec la Confédération africaine de football". Destitué de la CAN 2015 et dans l’attente des sanctions qui seront prises à son encontre par la CAF, le Maroc risque-t-il d’être mis à la lisière du football africain ? Une question qui se pose après le...

Pages