| Africatime
Jeudi 23 Février 2017
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de...
(APA 01/02/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le groupe de la Banque mondiale vient de confier le poste de directeur des opérations pour sept pays d’Afrique australe au Camerounais Paul Noumba Um, a-t-on appris mardi de sources autorisées. Le nouveau promu qui prendra officiellement fonction mercredi, résidera à Pretoria, en Afrique du Sud, d’où il assurera la couverture des autres pays de la zone : Botswana, Lesotho, Namibie, Swaziland, Zambie et Zimbabwe. Avant sa nomination, cet économiste était depuis janvier 2014, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République centrafricaine, la Guinée, le Mali, le Niger et le Tchad. A ce poste, il a été l’un des artisans de l’Initiative régionale du Sahel, qui a permis de mobiliser des partenaires...
(La Tribune 31/01/17)
Le gouvernement namibien vient de lever le moratoire de 10 ans sur les nouvelles demandes de permis d’exploration de minéraux nucléaires combustibles, confirmant ainsi son ambition de rayonnement dans le commerce d’uranium. Une décision qui ouvre la porte à une accélération des investissements étrangers. L'uranium va peut-être propulser l'indicateur « investissements directs étrangers » dans les comptes de la Namibie cette année. Windhoek a levé le moratoire de 10 ans sur les nouvelles demandes de permis d'exploration de minéraux nucléaires...
(Agence Ecofin 10/12/16)
Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé, dans un communiqué rendu public le 8 décembre, que l'économie namibienne ne devrait croître que de 1,6% en 2016 contre 5,3% en 2015, en raison notamment de la baisse des performances du secteur minier et de la réduction des dépenses publiques. «La croissance devrait s'affaiblir temporairement en 2016 pour se situer à 1,6% étant donné que les chantiers liés au développement de grandes mines prennent fin alors que le gouvernement a entamé un...
(Xinhua 15/10/16)
La Namibie courtise les autres pays membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour obtenir des soutiens pour commercer de l'uranium. À l'occasion de l'ouverture officielle de la 41ème Conférence du Southern African Power Pool (regroupement de l'énergie d'Afrique australe), ce vendredi dans la ville côtière de Swakopmund, le ministre de l'Énergie, Obeth Kandjoze, a déclaré que la Namibie aurait besoin de ce soutien car le commerce d'uranium est lourd de contraintes. Cette conférence coordonne et planifie les activités...
(Xinhua 05/10/16)
La Namibie a expédié vers Hong Kong sa première cargaison de bœuf, composée de différentes pièces découpées pour un poids total de 23 tonnes, après avoir reçu en mai l'agrément pour débuter les exportations vers ce marché chinois. La Meat Corporation of Namibia (Meatco), responsable du traitement et de la commercialisation de la viande, a déclaré mardi dans un communiqué avoir expédié le 22 septembre le premier container à destination de Hong Kong. Cet accord couvrait également l'exportation d'abats et...
(Le Monde 04/10/16)
Le Zimbabwe et la Namibie ne pourront pas vendre à l’étranger leur ivoire confisqué lors de saisies ou prélevé sur des carcasses pour financer des programmes de protection. Leur requête a été rejetée, lundi 3 octobre, par les pays réunis à Johannesburg pour la Convention internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d’extinction (Cites). La question du commerce de l’ivoire et des moyens de lutte contre le braconnage divise prodondément les pays africains. Le continent est impuissant à freiner le...
(AFP 03/10/16)
La Convention internationale sur le commerce d'espèces sauvages menacées d'extinction (Cites), réunie à Johannesburg, a interdit lundi à la Namibie et au Zimbabwe de vendre leur stock d'ivoire d'éléphants à l'étranger. La Cites "a voté contre la proposition de la Namibie et du Zimbabwe d'autoriser le commerce international de leurs #éléphants", a-t-elle annoncé dans un tweet, une décision aussitôt saluée par les organisations de défense des animaux.
(Agence Ecofin 24/09/16)
Tawana Resources effectue actuellement les démarches pour l’acquisition des droits miniers du projet de pegmatite Uis en Namibie. La compagnie minière a, en effet, annoncé à ses actionnaires qu’elle a signé un accord d’achat de la totalité des parts de Lithium Africa N°1 contre 5 millions de ses propres actions et 100 000 dollars australiens en liquidité. Selon les conditions ultérieures, 5 millions d’actions supplémentaires seront payées à l’achèvement des forages, des analyses et des tests métallurgiques, d’ici fin juin...
(Autre média 23/09/16)
Le Parlement européen a approuvé l’accord de partenariat économique avec la Namibie, le Mozambique, le Botswana, le Swaziland, le Lesotho et l’Afrique du Sud. Le 14 septembre 2016, le Parlement européen a approuvé un accord octroyant un accès détaxé à l’Union européenne aux produits venant de Namibie, du Mozambique, du Botswana, du Swaziland, et du Lesotho et améliore l’accès au marché européen de l’Afrique du Sud. Cet accord de coopération...
(Agence Ecofin 22/09/16)
Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé, dans un communiqué rendu public le 21 septembre, que la croissance économie namibienne devrait tomber à 2,5% en 2016 contre 5,3% en 2015, en raison notamment d’une baisse de l'activité dans le secteur du BTP. «Après plusieurs années de bonnes performances, la croissance économique devrait temporairement ralentir en 2016. Le FMI prévoit une croissance de 2,5% en 2016 comparativement à 5,3% en 2015, en raison des efforts de consolidation budgétaire déployés par les autorités et du ralentissement de l'activité dans le secteur du BTP», a déclaré Geremia Palomba, le chef d’une mission...
(Jeune Afrique 22/09/16)
La Banque européenne d’investissement va aider l’Éthiopie, qui concentre un grand nombre de réfugiés en transit, à développer des parcs industriels pour retenir les candidats à l’exil sur place. La Banque européenne d’investissement (BEI) va prêter 200 millions de dollars (180 millions d’euros) à l’Éthiopie pour la construction de deux parcs industriels qui emploieront 30 000 réfugiés, selon l’agence Reuters. Cette aide vise à tenter de diminuer l’afflux de migrants à destination du continent européen. « Des initiatives et des...
(Agence Ecofin 21/09/16)
Le président de la Namibie a indiqué que son pays sollicitera le marché financier sud-africain pour mobiliser 5 milliards $ en obligations souveraines et emprunts, au cours des 10 prochaines années. Ce choix, a expliqué Hage Geingob (photo), dans une interview à Bloomberg, a pour but de continuer d'attirer des investisseurs internationaux, tout en se protégeant de la volatilité qui caractérise les eurobonds émis en dollars américains. La Namibie est l'un des pays les moins pauvres d'Afrique, avec un Produit...
(Agence d'information d'afrique centrale 02/09/16)
L’ambassadeur de la Namibie, Vilio Hifindaka, a fait savoir au ministre d’Etat en charge de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Henri Djombo, que vingt affairistes de son pays sont prêts à développer les activités économiques au Congo dans les domaines de l’agriculture et de la pêche. C’était à l’occasion d’une entrevue ce 1er septembre à Brazzaville. « Nous avons discuté de la coopération entre la Namibie et le Congo dans les domaines de l’agriculture et de la pêche...
(Angola Press 30/08/16)
Luanda - Les Chefs d'Etat et de Gouvernement de la SADC participant au 36ème sommet qui va se dérouler au Swaziland, les 30 et 31 août prochain vont chercher les sources de financement pour la matérialisation du programme d'industrialisation des Etats-membres de l?organisation, a informé lundi le secrétaire d'Etat angolais aux Relations Extérieures, Manuel Augusto. Le gouvernant a tenu ces propos lors du départ du vice-président Manuel Domingos Vicente pour Swaziland où il représentera le Chef de l’Etat angolais José...
(APA 12/08/16)
APA-Windhoek (Namibie) - La Namibie a ratifié l’Accord de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE), avant l’échéance du 1er octobre 2016 fixé par l’UE. L’ambassadeur de la Namibie auprès de l’UE, Kaire Mbuende, a déclaré à la presse vendredi que le vice-Premier ministre Netumbo Nandi-Ndaitwah a signé l’instrument de ratification des APE mercredi et il ne reste que le dépôt l'instrument de signature à l’UE. Il a ajouté qu’il y a maintenant un marché ouvert où nous pouvons exporter...
(Agence Ecofin 23/07/16)
Paladin Energy a signé un «term sheet» (document synthétisant les principaux termes d’un contrat) avec MGT Resources pour vendre à celui-ci 24% de sa mine Langer Heinrich, en Namibie, à un montant de 175 millions $. La transaction devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre de l’année en cours. La société a déclaré qu’elle est en train de finaliser avec son futur partenaire la documentation définitive pour l’exécution formelle de la transaction. Cette documentation comprend entre autres un accord de vente et d’achat, un pacte d’actionnaires et une documentation pour les accords d’exploitation de l’uranium.
(Agence Ecofin 22/07/16)
Selon Bryan Carter, le responsable des produits financiers à rendement fixe au sein de la division marchés émergents de BNP Paribas Investment Partners, a indiqué, que les obligations souveraines de la Namibie et de la Côte d'Ivoire, sont actuellement les plus attractives d'Afrique. « Elles n'offrent pas forcément les meilleurs rendements et les plus gros écarts de plus-values, mais les économies des deux pays sont moins dépendantes des matières premières, de la Chine et ont une plus grande diversification », a commenté...
(Agence Ecofin 05/07/16)
En Afrique australe, la Namibian Electricity Control Board (ECB) a autorisé une augmentation de 16,71% du tarif électrique. Le kilowattheure d’électricité coûte désormais 0,103 $ au lieu des 0,088 $ précédents. Selon Foibe Namene (photo), la CEO de l’ECB, cette augmentation tarifaire est en grande partie due à la dépréciation du dollar namibien face au dollar américain. « Cette augmentation de prix permettra à la NamPower (la compagnie nationale de fourniture électrique, Ndlr) de s’acquitter des coûts opérationnels, tout en continuant à fournir l’électricité. Cet ajustement tarifaire sera appliqué...
(Agence Ecofin 05/07/16)
Le ministère des mines et de l’énergie (MME) namibien a rejeté la demande de licence d’exploitation minière, effectuée par la société Bannerman Resources pour son projet d’uranium Etango. La junior minière qui a reçu une correspondance lui indiquant que le ministre a l’intention de refuser la demande, a déclaré que la décision ne le surprenait pas, en raison du faible prix de l’uranium. Elle a, en outre, déclaré qu’elle présentera une nouvelle demande lorsque le marché de l’uranium se portera...

Pages