Vendredi 26 Mai 2017

La Namibie cherche des soutiens pour le commerce d'uranium

La Namibie cherche des soutiens pour le commerce d'uranium
(Xinhua 15/10/16)

La Namibie courtise les autres pays membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour obtenir des soutiens pour commercer de l'uranium.

À l'occasion de l'ouverture officielle de la 41ème Conférence du Southern African Power Pool (regroupement de l'énergie d'Afrique australe), ce vendredi dans la ville côtière de Swakopmund, le ministre de l'Énergie, Obeth Kandjoze, a déclaré que la Namibie aurait besoin de ce soutien car le commerce d'uranium est lourd de contraintes.

Cette conférence coordonne et planifie les activités de production, de transmission et de commercialisation d'électricité dans la région.

La Namibie dispose d'énormes gisements d'uranium, toutefois ce pays n'est pas encore à l'heure actuelle membre du Groupe des fournisseurs nucléaires, dont le but est de gérer les exportations d'uranium dans un cadre de non-prolifération des armes atomiques.

Devenir membre de ce groupe demande un vote favorable des 48 pays qui le composent, a déclaré M. Kandjoze.

"Nous faisons appel à tous nos frères africains et aux pays qui sont membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique pour qu'ils soutiennent notre demande de devenir membre du Groupe des fournisseurs nucléaires", a déclaré M. Kandjoze.

Selon ce ministre, lorsque son pays aura obtenu l'adhésion au groupe des fournisseurs, la Namibie utilisera l'énergie nucléaire pour soutenir ses technologies médicales et agricoles et son approvisionnement en eau.

Commentaires facebook