Mercredi 24 Mai 2017

Sur la trace du rhinocéros noir en Namibie

Sur la trace du rhinocéros noir en Namibie
(France TV Info 08/03/17)

Le nord-ouest de la Namibie est le seul endroit du monde où la population menacée des rhinocéros noirs est en augmentation. "Envoyé spécial" est parti sur les traces de l'animal. Extrait.

On ne le croirait pas, mais suivre un rhinocéros à la trace, c'est vraiment fatigant. Wandrille Lanos est épuisé. Deux heures de marche dans le désert namibien, sous un soleil de plomb… Surtout quand on n'a pas été prévenu que "l'animal ne marche jamais droit". "Il marche en zigzag pour éviter ce qui pourrait lui faire peur", explique un "Rhino Ranger" de Kunene, au nord-ouest de la Namibie. Comme ça, le journaliste "découvre combien c'est difficile... pour mieux apprécier après !"

Mais chut… il est là, derrière les arbres. Nous l'apercevons enfin. A quelques dizaines de mètres, entre les buissons, trottine le, ou plutôt "la" rhinocéros. Quelques secondes ont suffi à la patrouille expérimentée pour reconnaître Tingi, une femelle née dans la plaine, grâce à l'étiquette qu'elle porte à l'oreille.

Les "gardes du corps des rhinos" combattent les braconniers

Avec leurs tee-shirts "Keeping an eye on our rhinos" ("Surveillons nos rhinos"), ces hommes sont les "gardes du corps des rhinos". Ils combattent les braconniers, qui ont bien failli exterminer l'espèce dont la corne vaut de l'or. D'ailleurs, le chef de la patrouille ne nous dira pas combien ils en ont sous leur protection. La région de Kunene est l'une des rares au monde où la population de rhinocéros noirs augmente.

Commentaires facebook