Vendredi 20 Avril 2018

Le vice-président namibien appelle à un programme efficace de prévention des conflits en Afrique

Le vice-président namibien appelle à un programme efficace de prévention des conflits en Afrique
(Xinhua 06/03/18)
Le vice-président namibien Nangolo Mbumba.

Le vice-président de Namibie a déclaré lundi que le maintien de la paix et de la sécurité en Afrique restait un défi de taille, sans qu'aucune solution à court terme ne soit en vue.

Les difficultés économiques, le chômage, et notamment celui des jeunes, la faim et la pauvreté restent les principaux défis auxquels l'Afrique est confrontée, a affirmé le vice-président namibien Nangolo Mbumba, au cours de l'ouverture de la 18e réunion statutaire du Groupe des Sages de l'Union africaine (UA) à Windhoek.

Les conflits en cours dans un certain nombre de pays d'Afrique, qui causent une instabilité sociale, économique et politique de grande envergure, constituent un autre problème de taille, a-t-il ajouté.

Pour faire face à ces questions, l'Afrique a besoin d'un programme efficace de prévention et de résolution des conflits, comme l'a montré l'Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA), dont le Groupe des Sages est un pilier essentiel, a-t-il affirmé.

"L'Afrique doit mettre à profit sa sagesse et son expérience pour résoudre les conflits violents et maintenir la paix et la sécurité sur le continent", a-t-il déclaré.

Le Groupe des Sages est un organe consultatif de l'Union africaine, composé de cinq membres nommés pour un mandat de trois ans.

Commentaires facebook