Jeudi 27 Juillet 2017

La Namibie salue l'embargo chinois sur l'ivoire

La Namibie salue l'embargo chinois sur l'ivoire
(Xinhua 11/01/17)

WINDHOEK, (Xinhua) -- La NAPHA, l'association namibienne des professionnels de la chasse, ainsi que des défenseurs de la nature, ont salué l'initiative courageuse des autorités chinoises pour mettre fin progressivement à la transformation et à la vente d'ivoire à des fins commerciales d'ici la fin de l'année 2017.

Le comité exécutif de la NAPHA a déclaré mardi que si la fermeture du marché chinois de l'ivoire entrait pleinement en vigueur, cela contribuera beaucoup à assurer la survie des éléphants d'Afrique. Elle espère par ailleurs que l'embargo proposé s'étendra pour inclure de nombreuses autres espèces menacées.

D'après l'association, l'embargo chinois sur le commerce d'éléphants aura un impact positif sur la Namibie et la chasse aux animaux sauvages en général.

"Le nombre de chasseurs chinois d'animaux sauvages est minime comparé au nombre de chasseurs des autres pays. De plus, le nombre d'éléphants chassés par les chasseurs internationaux est petit comparé au nombre lié aux autres causes de décès des éléphants comme le braconnage, les morts naturelles, le conflit humains/animaux", a expliqué la NAPHA.

L'association a souligné que l'initiative réduira cependant la pression mise sur la population d'éléphants.

Enfin, la NAPHA a ajouté que le marché chinois de l'ivoire reste cependant négligeable comparé aux plus grandes menaces qui pèsent sur les éléphants d'Afrique comme la perte de son habitat, le conflit humains/animaux et le braconnage pour le gibier, qui persisteront et ne seront pas concernées par l'embargo chinois.

Commentaires facebook