Jeudi 20 Juillet 2017

La Namibie défend ses relations avec la Chine

La Namibie défend ses relations avec la Chine
(APA 15/04/17)
Le président Hage Geingob.

Le président Hage Geingob de la Namibie a défendu mercredi les relations de son pays avec la Chine, affirmant qu’elles reposent sur des principes de respect mutuel et de confiance.

“J’aimerais profiter de cette occasion pour dire quelque chose sur les relations de la Namibie avec la Chine, qui ont fait les gros titres de la presse au cours des derniers mois.

“Nos liens avec la Chine ne sont pas fondés sur des personnalités. Il s’agit de relations d’Etat à Etat qui durent plusieurs décennies et qui reposent sur des principes de respect mutuel et de confiance.

“La Namibie et la Chine sont liées par une amitié à toute épreuve” et nous souscrivons à leur caractérisation selon laquelle notre relation doit être gagnant-gagnant”, a déclaré le Président Geingop lors de son discours au Parlement, sur l’état de la Nation.

Le président Geingob réagissait aux informations de presse parlant du manque de respect affiché par la communauté chinoise vivant dans le pays à l’égard des lois namibiennes.

Les Chinois ont été accusés d’entretenir le braconnage des rhinocéros et des éléphants et d’être impliqués dans d’autres activités criminelles, notamment la corruption.

Le gouvernement a également été critiqué par les médias pour avoir accordé la majorité des appels d’offres publics aux entreprises chinoises, en dépit d’accusations constantes de travaux de mauvaise qualité et de violations des lois locales sur le travail.

“Tout comme la Namibie ne tolère pas les comportements illégaux de ses citoyens dans d’autres pays, les autorités chinoises nous ont assuré qu’elles ne toléraient pas non plus la conduite illégale de leurs citoyens à l’étranger et ont clairement indiqué que les lois namibiennes devaient être appliquées à ceux qui se rendent coupables de transgression de ces lois.

“Les deux pays collaborent dans la lutte contre la corruption et les activités criminelles, tout en condamnant la xénophobie et l’intolérance. Nous souhaitons également réaffirmer que nous appuyons pleinement la politique d’une Chine unique”, a-t-il ajouté.

Commentaires facebook