Mercredi 20 Septembre 2017

La BAD et la Namibie font la revue des programmes

La BAD et la Namibie font la revue des programmes
(Le Magazine du Manager 30/03/17)
L’administrateur pour la Namibie, Heinrich Mihe Gaomab II.

Une délégation de la Banque africaine de développement «BAD» est attendue à Windhoek pour une visite de terrain du 3 au 7 avril en Namibie, où elle doit se pencher sur l’impact des projets financés par le Groupe de la BAD dans ce pays.

Au programme de cette mission figurent des consultations avec les autorités gouvernementales et les autres partenaires au développement du pays, a annoncé la BAD.

Selon l’administrateur pour la Namibie, Heinrich Mihe Gaomab II, la visite s’articulera essentiellement autour des projets en cours dans les secteurs du transport et de la logistique, de l’intermédiation financière, et des partenariats public-privé, ainsi que des projets en préparation dans les secteurs de la gouvernance, de la compétitivité et du développement des infrastructures.

Il est également prévu des réunions de concertation avec le secteur privé et la société civile afin d’évaluer l’efficacité, la durabilité et l’efficience des interventions de la Banque africaine en termes de pertinence et de rentabilité.

«Les visites annuelles des administrateurs (de la BAD) sur le terrain visent à examiner l’efficacité des politiques et stratégies de la Banque dans un certain nombre de secteurs clés», a expliqué l’administrateur Heinrich Mihe Gaomab II.

La délégation de la BAD examinera, par ailleurs, la mise en œuvre des nouvelles priorités stratégiques de la Banque panafricaine, résumées dans le Top 5.

Cette visite se tient au moment où le partenariat entre la BAD et la Namibie se renforce considérablement et la taille du portefeuille de la Banque a plus que doublé depuis 2009.

Conformément aux priorités du pays en matière de développement, le portefeuille en cours s’inscrit dans la droite ligne de la vision stratégique de la Namibie consistant à devenir une plateforme régionale en logistique du transport et à renforcer l’intermédiation financière afin de soutenir le développement du secteur privé.

Depuis le lancement de ses opérations en Namibie en 1991, le Groupe de la BAD a engagé environ 509,5 millions d’UC (705 ,42 millions d’USD) dans 25 opérations dans le pays.

Commentaires facebook