| Africatime
Lundi 27 Février 2017
(AFP 27/02/17)
Elle n'est connue que comme "la fille née dans l'arbre". Rosita Mabuiango est née il y a 17 ans, perchée sur une branche au-dessus des eaux en crue, pendant les plus meurtrières inondations de l'histoire récente du Mozambique. A l'époque, sa photo drapée dans un linge sale juste après son sauvetage miraculeux en hélicoptère avec sa mère avait fait la Une des médias de la planète et contribué à mobiliser l'aide en faveur des dizaines de milliers de victimes de la catastrophe. Aujourd'hui, la jeune femme née le 1er mars 2000 répugne à évoquer cette célébrité. "Je suis normale", confie-t-elle à la journaliste de l'AFP qui avait assisté en direct à son hélitreuillage depuis un...
(AFP 22/02/17)
La fille de Graça Machel et du premier président mozambicain Samora Machel a remporté mardi un procès très médiatisé contre son ex-petit ami reconnu coupable de violences conjugales, un phénomène en forte progression au Mozambique. Josina Machel a perdu en 2015 l'usage de son oeil droit, rouée de coups par un homme d'affaires mozambicain, Rofino Licuco, avec qui elle avait entretenu une liaison pendant trois ans. Un tribunal de Maputo a condamné mardi M. Licuco à une peine de trois ans et quatre mois de prison assortie d'un sursis, a annoncé l'avocat de la victime, Abdul Carimo, lors d'une conférence de presse. Il devra également verser 200 millions de méticals (2,7 millions d'euros) de dommages et intérêts, a ajouté M...
(AFP 20/02/17)
Le passage cette semaine du cyclone Dineo sur la côte sud du Mozambique a causé plus de 12 millions de dollars de dégâts, selon une estimation officielle présentée dimanche. Les pluies diluviennes et les vents violents ont fait un total de 652 644 sinistrés dans la province d'Inhambane, la plus touchée, selon ce bilan rapporté par l'agence de presse locale AIM à l'occasion d'une visite du Premier ministre Carlos Agostinho do Rosario. Dineo a frappé mercredi soir la côte sud du Mozambique, notamment les stations balnéaires d'Inhambane et Vilanculos.
(AFP 17/02/17)
Le passage du cyclone tropical Dineo a fait 7 morts et plus de 130.000 sinistrés dans le sud du Mozambique, selon un bilan publié par l’Institut national de gestion des catastrophes naturelles (INGC). En outre, "plus de 20.000 logements" ont été détruits par des "vents et des précipitations très fortes" précise l'INGC dans un communiqué publié dans la nuit de jeudi à vendredi. Des secouristes sont sur le terrain à la recherche d'autres éventuelles victimes, a déclaré vendredi une porte-parole de l'INGC, Simone Ngomane. Le cyclone Dineo a fait ses principaux dégâts dans la province touristique...
(AFP 16/02/17)
Le cyclone Dineo, rétrogradé jeudi matin en dépression tropicale par les services météorologiques, a provoqué des dégâts matériels au Mozambique et continuait sa route vers l'Afrique du Sud et le Zimbabwe. Selon de nombreuses vidéos et photos publiées sur les réseaux sociaux et reprises par les médias locaux, les vents forts qui accompagnent Dineo ont arraché des arbres et des toits sur la côte mozambicaine, notamment dans la ville d'Inhambane (sud). Les autorités mozambicaines ne faisaient état jeudi à la mi-journée d'aucun mort ou blessé lié au passage du cyclone.
(AFP 15/02/17)
Le Mozambique se préparait mercredi à faire face à d'importantes inondations et à évacuer des populations à quelques heures de l'arrivée annoncée sur ses côtes du cyclone Dineo, qui pourrait faire de gros dégâts selon les météorologues. Dineo et ses vents, qui soufflaient mercredi à 130 km/h, doivent frapper le Mozambique dans le district de Massinga (sud), entre les villes touristiques de Vilanculos et Inhambane. La province de Gaza, plus au sud devrait également être touchée. Les services météorologiques mozambicains,...
(AFP 14/02/17)
Elle se répand à une vitesse foudroyante et fait des ravages dans les champs: la chenille légionnaire d'automne, débarquée d'Amérique, ravage les cultures céréalières du sud de l'Afrique et constitue une menace pour la sécurité alimentaire. Le fléau semble toutefois gérable, à ce stade, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), mais il est pris suffisamment au sérieux pour faire l'objet, avec d'autres ravages, d'une conférence dans la capitale zimbabwéenne Harare, à partir de mardi. Selon la...
(BBC 06/02/17)
Les autorités du Mozambique ont débuté ce week-end une vaste opération d'évacuation des habitants vivants près des rives du fleuve Limpopo en raison d'une éventuelle inondation. La décision a été prise après les fortes pluies qui se sont abattues ces derniers temps sur le pays. Les responsables des secours d'urgence mozambicains craignent que les dégâts éventuels ne dépassent ceux occasionnés par les inondations de 2000 et 2001 qui avaient fait quelques 800 morts et forcé un peu plus de 500 mille personnes à fuir leurs domiciles. Selon une source...
(AFP 20/01/17)
Les intempéries au Mozambique ont fait 40 morts et 76.000 sinistrés depuis octobre et le début de la saison des pluies, ont annoncé vendredi les autorités qui se préparent à davantage de fortes précipitations dans les prochaines semaines. Quelque "8.000 maisons ont été détruites dans le pays", a précisé à l'AFP Paulo Tomas, le porte-parole de l'Institut de gestion des catastrophes naturelles (INGC), donnant un bilan de 40 morts et 76.000 sinistrés. Le gouvernement a placé cette semaine l'ensemble du territoire en "alerte orange"...
(APA 12/01/17)
APA-Maputo (Mozambique) - Une forte tempête a fait trois morts mercredi, détruisant 37 maisons dans la province de Nampula, a indiqué un responsable de l'agence de secours du pays. La déléguée provinciale de l'Institut national de gestion des catastrophes, Virginia Malawene, a indiqué à APA lors d'une interview jeudi, que deux des décès ont été enregistrés dans la ville portuaire de Nacala lorsque les victimes ont été emportées par les pluies torrentielles tandis que la troisième a été tuée par...
(BBC 04/01/17)
Le leader de l'opposition mozambicaine, Afonso Dhlakama, a annoncé mardi un cessez-le-feu de deux mois dans le conflit qui oppose la branche armée de son parti, la Renamo, et le gouvernement. Cette décision prolonge une trêve de sept jours annoncée le 27 décembre dernier. L'annonce inattendue de ce cessez-le-feu fait suite à une série de conversations téléphoniques entre Afonso Dhlakama et le président mozambicain Filipe Nyusi. Cela intervient au moment où les pourparlers de paix entre le gouvernement et la Renamo sont au point mort.
(Le Monde 30/12/16)
Pas ou mal relogées, sans emploi et malades, les communautés vivent le développement économique comme une malédiction « Le jour où l’entreprise est arrivée dans le district de Chirodzi, on nous a dit : “On va vous reloger avant de commencer l’extraction du charbon” », expose Bernardo Joia, chemise à carreau et béret sur la tête. C’était en 2008. « Mais depuis trois ans qu’ils tirent du charbon, nous sommes toujours là. Et nous, tout ce qu’on a reçu, c’est...
(AFP 29/12/16)
Sous une pluie battante, à l'abri dans une tente d'un camp de déplacés, Titus Albaosui témoigne du conflit oublié au Mozambique qui a généré la fuite de milliers de civils terrifiés. "Là-bas, c'est la guerre. Tous les soirs après 17H00, il fallait aller dormir dans la forêt". Ce fermier de 24 ans s'est résolu à quitter son village, à 130 km de là, après l'assassinat de son oncle par des hommes armés, en laissant quasiment tout derrière lui: "Si tu prends des choses, on te demande où tu vas", explique-t-il. Titus a trouvé refuge depuis mi-décembre...
(RFI 28/12/16)
Ce mercredi 28 décembre, on se rend au Mozambique, dans le quartier populaire de Mafalala, le plus ancien quartier noir de Maputo, et berceau de la lutte indépendantiste. Les deux premiers présidents du Mozambique indépendant, Samora Machel et Joaqim Chissano, ont vécu à Mafalala. Des écrivains, des compositeurs se sont croisé dans ce quartier, qui a vu naître Eusébio, le joueur de foot légendaire. Liza Fabbian a rencontré les habitants de Mafalala, avec l’association Iverca, qui œuvre à préserver l’identité...
(RFI 23/12/16)
Au Cambodge, les autorités ont découvert jeudi 22 décembre une tonne et demie d’ivoire et autres pièces d’animaux protégés à Phnom Penh dans un navire en provenance du Mozambique. Une nouvelle qui met en lumière le rôle de plaque tournante du Cambodge dans ce trafic à destination notamment de la Chine. La multiplication des saisies dans le port de Hong-Kong ces dernières années a probablement inquiété les trafiquants. Et pour cause : c’est désormais par l’Asie du Sud-Est et notamment le Cambodge que passe la route de l’ivoire africain.
(Le Monde 15/12/16)
Considérée comme l’une des femmes les plus riches d’Afrique, la femme d’affaires de 36 ans est morte lors d’une dispute conjugale de quatre balles à l’abdomen. La femme d’affaires et fille de l’ancien président mozambicain Valentina Guebuza a été tuée par balles, mercredi 14 décembre au soir, au cours d’une dispute avec son mari à son domicile. Atteinte de quatre balles à l’abdomen, la victime est morte lors de son transfert à l’hôpital, d’après la police mozambicaine.
(AFP 29/11/16)
Le nombre de personnes déplacées dans le centre du Mozambique par le conflit politico-militaire en cours a fortement augmenté pour atteindre 5.000, a rapporté mardi la télévision mozambicaine. Début novembre, la région accueillait 2.280 déplacés, selon l'Institut national de gestion des calamités (INGC). Les persécutions et combats qui opposent les forces gouvernementales à la branche armée du principal parti d'opposition, la Renamo, ont aussi provoqué la fuite au Malawi voisin de 2.500 réfugiés, selon les derniers chiffres du...
(AFP 25/11/16)
Le bilan de l'explosion tragique d'un camion-citerne transportant de l'essence dans l'ouest du Mozambique est passé vendredi à 93 morts, alors qu'une cinquantaine de blessés était toujours hospitalisée, a-t-on appris de source hospitalière. Un prédécent bilan communiqué lundi par une source hospitalière faisait état de 80 morts. Au total, 43 personnes sont mortes sur le coup et 50 autres ont succombé depuis à leurs blessures, a déclaré vendredi à l'AFP Veronica de Deus, la porte-parole de l'hôpital de Tete, la...
(AFP 25/11/16)
Le Mozambique a décidé de renforcer son arsenal dans la lutte contre le trafic d'espèces animales ou végétales protégées en aggravant les peines de prison infligées aux contrebandiers, a-t-on appris vendredi de source ministérielle. Le Parlement mozambicain a voté mercredi une série d'amendements en ce sens, qui prévoient de punir jusqu'à douze et seize ans de réclusion les membres de réseaux criminels impliqués dans le commerce illégal de l'ivoire, des cornes de rhinocéros ou du bois, a précisé la même...
(Xinhua 25/11/16)
Le président chinois Xi Jinping a adressé ses condoléances à son homologue mozambicain Filipe Nyusi suite à l'explosion d'un camion-citerne qui a fait au moins 80 morts et des dizaines de blessés. Dans un message envoyé à M. Nyusi, M. Xi a rendu hommage à la mémoire des morts et a présenté ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu'aux blessés de cette catastrophe.

Pages