Vendredi 15 Décembre 2017
(Afrik.com 14/03/13)
Le Mozambique est l’un des pays les plus pauvres du monde. Mais à partir de 2018, la tendance pourrait s’inverser. Cap sur l’une des plus incroyables success story africaine. Il est l’un des pays les plus pauvres du monde, la moitié de sa population vit en deçà du seuil de pauvreté. Et pourtant, son sous-sol vaut de l’or. Les réserves de gaz du Mozambique seraient les plus importantes au monde avec celles du Qatar et de l’Australie. Ce n’est pas tout, le Mozambique renferme d’autres richesses : mines de phosphates et de fer, rubis de grande qualité, hydraulique de ses fleuves ou encore essences de ses forêts. Autant de trésors vers lesquels les yeux de nombreux investisseurs sont braqués. Ce...
(La Croix 12/03/13)
Après des décennies de misère et de guerre, ce pays d’Afrique lusophone devient un nouvel eldorado grâce à ses matières premières. Maputo, un samedi. La capitale mozambicaine vit au rythme des mariages. Sur la plage, une vaste tente de réception a été dressée. Dans l’avenue Mao-Tse-Toung, on croise une limousine blanche extra-longue, aux vitres fumées, escortée par six motos Harley Davidson. Au restaurant du « Club Naval », un homme d’affaires entre deux âges pianote sur son iPhone, tandis que sa jeune convive promène un ennui élégant. Une manne est en train de fondre sur Maputo. Reste à savoir quelles poches elle remplira. Un diplomate italien résume la situation : « Les ressources à venir créent des attentes dans la classe...
(Afrik.com 11/03/13)
M. Le Hong Anh, membre du Bureau politique et permanent du secrétariat du Parti communiste du Vietnam (PCV), a reçu lundi à Hanoi M. José Pacheco, membre du BP, secrétaire du Comité central du Front de libération du Mozambique (FRELIMO), également ministre de l'Agriculture, en visite de travail au Vietnam. Saluant le développement des relations de coopération entre les deux partis et les deux Etats ces dernières années, en particulier dans les télécommunications, l'agriculture, le pétrole..., M. Le Hong Anh a demandé aux deux pays de renforcer leur coopération économique, d'augmenter la valeur des échanges commerciaux sur la base de la valorisation des potentiels de chaque pays, de favoriser la coopération entre entreprises. De son côté, M. José Pacheco a...
(Romandie 07/03/13)
Milan - Le groupe énergétique chinois CNPC a été approché par des banques d'affaires pour éventuellement travailler avec son homologue italien Eni au développement d'un gisement de gaz géant au Mozambique, rapporte jeudi le site spécialisé Milano Finanza. CNPC se serait vu proposer de prendre jusqu'à 20% de la coentreprise menée par Eni qui gère le gisement géant de Mamba, indique le site sans citer de sources. Milano Finanza relève que Eni n'a fait aucun commentaire mais que son patron Paolo Scaroni a plusieurs fois déclaré dans le passé que l'arrivée d'un nouveau partenaire serait la bienvenue afin de partager les coûts de développement de l'offshore mozambicain. Eni avait annoncé en octobre 2011 la découverte du gisement géant de Mamba,...
(Agence Ecofin 07/03/13)
La société australienne Triton Minerals, assurant avoir une bonne situation financière, a annoncé son investissement prochain de 1,6 million de dollars australiens dans la prospection du gisement de graphite de la province de Cabo Delgado dans l’extrême nord du Mozambique, dans un communiqué rapporté mercredi par Macauhub.com. Triton Minerals, auparavant Triton Gold, souligne avoir une « solide situation financière avec un fonds de roulement adéquat pour conduire à terme le programme d’exploration et de forage en cours » dans son important projet de graphite dans la province mozambicaine de Cabo Delgado. La société, qui a obtenu cinq licences d’exploration du graphite, fonde sa bonne situation financière sur le placement de 10 millions d’actions au prix unique de 5 cents (dollars...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...

Pages