Samedi 20 Janvier 2018
(Le Mauricien 26/06/13)
La première conférence ministérielle de l’IOR-ARC sur l’Économie et les Affaires se tiendra à Maurice les 4 et 5 juillet 2013. La conférence sera précédée d’un dialogue conjoint secteur public–secteur privé sur la facilitation des affaires, et inclura un Business meeting. Les sujets qui seront abordés sont : (a) réaliser le potentiel du secteur des services dans la région IOR-ARC ; (b) améliorer le commerce et l’investissement dans la région IOR-ARC ; (c) créer des liens pour l’agro-business, se pencher sur les questions de sécurité alimentaire et de développement durable et (d) exploiter le potentiel de l’économie océanique. Par ailleurs, le comité ministériel tripartite COMESA-EAC-SADC sur le commerce et l’industrie se réunira à Maurice le mois prochain. Le comité examinera...
(AFP 26/06/13)
Pretoria (AFP) - Les Sud-Africains attendaient avec appréhension mercredi matin des nouvelles de Nelson Mandela, toujours entre la vie et la mort, au lendemain d'une réunion de la famille de l'ancien président qui a prié avec l'archevêque anglican du Cap pour qu'il connaisse une fin de vie "parfaite" et paisible. "Que ta bénédiction repose sur Madiba maintenant et à jamais. Donne lui, nous te prions, une nuit calme et une bonne, une parfaite fin", a dit le révérend Thabo Makgoba, venu soutenir la famille dans l'épreuve à la clinique de Pretoria où Mandela est hospitalisé depuis plus de deux semaines. Le chef de l'église anglicane d'Afrique australe a prié avec Graça Machel, l'épouse de Mandela, et plusieurs de ses proches,...
(Romandie 25/06/13)
MAPUTO - L'unique voie ferrée permettant d'exporter le charbon du Mozambique est quasiment paralysée depuis que l'ancienne guérilla a proféré des menaces à son encontre, a annoncé mardi un responsable local. Le groupe Rio Tinto a décidé de suspendre ses trains de marchandises, a déclaré à la radio d'Etat Rachid Gogo, gouverneur de la province de Tete (nord-est), dont le sous-sol regorge de charbon. Cette décision a été prise après un incident qui a fait dérailler un train du groupe minier lundi, selon M. Gogo. Nous enquêtons sur les causes, a-t-il précisé. Contacté par l'AFP, le groupe anglo-australien Rio Tinto n'a pas souhaité faire de commentaires. L'autre grand groupe minier présent à Tete, le brésilien Vale, continue d'utiliser la voie...
(Les Echos 25/06/13)
LONDRES (Dow Jones)--Rio Tinto (RIO.LN) envisage de céder tout ou partie de son activité de charbon en difficulté au Mozambique, et a mis en concurrence plusieurs banques d'investissement afin de sélectionner un conseiller financier chargé de l'assister dans ce processus, ont déclaré des personnes proches du dossier mardi. La possibilité d'une cession constitue un revirement pour le géant minier anglo-australien qui affirmait en février qu'il ne songeait pas à vendre malgré une dépréciation de 3 milliards de dollars sur ces actifs en janvier. "J'espère qu'il y a du potentiel dans ce projet", avait déclaré à l'époque Sam Walsh, le directeur général de Rio Tinto lors d'un point presse. "Je me contenterai de confirmer que le Mozambique ne fait pas partie...
(AFP 25/06/13)
JOHANNESBURG, 25 juin 2013 (AFP) - La famille de Nelson Mandela se préparait mardi à l'inévitable tandis que le monde entier se tenait par la pensée ou la prière aux côtés de l'ancien président sud-africain, hospitalisé dans un état critique. Selon le quotidien sud-africain Sowetan, Makaziwe, sa fille aînée, a convoqué le premier cercle des proches à Qunu au Cap oriental (sud) le village d'enfance de Mandela, pour une réunion de famille, et devait prendre le premier avion pour Mthatha, l'aéroport desservant Qunu. La présence de Makaziwe, 59 ans, à Qunu a été confirmée sur place par un correspondant de l'AFP. C'est à Qunu dont il appréciait la paix villageoise, lui rappelant ses parties de pêche enfantines dans les ruisseaux...
(Xinhua 25/06/13)
PORT-LOUIS-- Maurice accueille depuis lundi une conférence internationale sur l'investissement dans le secteur des Technologies de l'information (TIC) et du Business Outsourcing (BPO). A travers cette rencontre, orgnaisée par le ministère des TIC en partenariat avec celui des Affaires étrangères, Maurice entend attirer quelques 250 milliards USD d'Investissements directs étrangers (IDE) dans le secteur des TIC, selon Tassarajen Pillay Chedumbrum, ministre des TIC. "Maurice doit profiter des difficultés que connaissent les pays concurrents du Nord de l'Afrique. Par ailleurs, cet événement doit permettre aux opérateurs locaux de tisser des liens avec des homologues étrangers", a déclaré le ministre des TIC. Une trentaine investisseurs potentiels ont fait le déplacement pour ce forum sur l'île où ce secteur a connu un développement...
(AFP 24/06/13)
MAPUTO, 24 juin 2013 (AFP) - Des négociateurs de la Renamo, principal parti d'opposition au Mozambique, se sont présentés lundi pour des discussions avec le gouvernement, trois jours après des embuscades qui ont fait deux morts dans le centre du pays où elle avait annoncé qu'elle passerait à l'action. Les représentants de l'ex-guérilla de la Renamo ont cependant déclaré qu'ils ne parleraient pas des attaques de vendredi, qui ont visé deux camions et un autocar sur une route du pays. "Nous ne sommes pas ici pour parler de questions relatives à ces incidents", a déclaré le négociateur en chef de la Renamo, Saimon Macuiane. "Nous nous en tiendrons exactement aux points de notre ordre du jour. Les Mozambicains veulent savoir...
(Jeune Afrique 24/06/13)
Plusieurs centaines de militants du Frelimo, le parti au pouvoir au Mozambique, se sont rassemblés samedi à Maputo et dans d'autres villes du pays pour dénoncer de récentes attaques meurtrières attribuées à l'ex-guérilla de la Renamo. Plusieurs centaines de militants du Frelimo, le parti au pouvoir au Mozambique, se sont rassemblés samedi à Maputo et dans d'autres villes du pays pour dénoncer de récentes attaques meurtrières attribuées à l'ex-guérilla de la Renamo. "Avec la paix nous pouvons tout. La guerre signifie un retour en arrière", a déclaré le secrétaire général du Frelimo, Felipe Paunde, devant près de 400 de ses partisans regroupés pour une marche sur l'une des principales avenues de Maputo. Ayant pour mot d'ordre "non à la guerre",...
(RFI 24/06/13)
Au Mozambique, la population est sous le choc après l'attaque de trois véhicules vendredi 21 juin sur la principale route du pays qui a fait deux morts et cinq blessés. La police attribue l'attaque aux ex-rebelles de la Rénamo. Ce samedi, des marches ont eu lieu dans différentes villes du pays, notamment dans la capitale Maputo, pour protester contre le recours aux armes. C'est à l'appel du parti au pouvoir, le Frelimo, et d'organisations de la société civile que plusieurs centaines de personnes sont descendues dans les rues de Maputo. Elles ont crié leur indignation après l'attaque de trois véhicules sur la route nationale EN1, dans le centre du pays. « Ces enfants qui sont là représentent tous les enfants...
(Fraternité Matin 24/06/13)
En marge du 4e Forum des marchés africains émergent, l’ancien directeur général du Fmi s’est prononcé sur plusieurs questions relatives au développement du continent noir. Que peut apporter de nouveau ce forum dans le débat sur le développement de l’Afrique ? Il n’y a pas de développement véritable si les sociétés ne savent pas où elles vont. Il est donc tout à fait important, de temps en temps, de s’arrêter et d’essayer de voir quel objectif l’on peut s’assigner. Nous avons trouvé cela tellement important que nous avons proposé à l’Inde, la Chine, l’Asie, dans son ensemble, à l’Amérique latine, de faire pour eux, des études, sur le long terme. Nous avons fait, par exemple, une « Inde 2039 »,...
(Xinhua 24/06/13)
DAKAR -- Adama Gaye, auteur du livre "La Chine-Afrique : le dragon et l'autruche", a déclaré, à propos de la visite du président américain Obama en Afrique, que les besoins du continent sont tellement importants qu'il ne peut pas avoir une relation unilatérale avec un seul partenaire. Ces besoins du continent sont si importants que "ni les USA seuls ni l'Europe seule ne peuvent les régler", a-t-il déclaré dans une interview à Xinhua, à la veille de l'arrivée du président américain au Sénégal, première étape de sa tournée africaine. Pour lui, il y a de la place pour tout le monde en Afrique : "les USA, la Chine, l'Europe, mais également d'autres acteurs émergents", parce que "l'Afrique est un espace...
(Afrik.com 24/06/13)
Avec trois défaites et un nul à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20, les sélections africaines ont raté leur départ. Si certaines, comme le Nigeria, ont laissé augurer de belles promesses, la situation s’annonce déjà compliquée pour d’autres, comme le Ghana. Trois défaites et un nul. Le bilan des sélections africaines à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20 (moins de 20 ans), qui se dispute actuellement en Turquie, est peu réjouissant et n’incite guère à l’optimisme. Le Ghana et l’Egypte mal embarqués En tombant dans un groupe A très relevé (Espagne, France, Etats-Unis), le Ghana savait à quoi s’attendre. Pour...
(AFP 22/06/13)
JOHANNESBURG, 22 juin 2013 (AFP) - L'ambulance qui transportait de toute urgence Nelson Mandela à l'hôpital le 8 juin est tombée en panne et une autre a dû être appelée mais la santé de l'ex-président sud-africain n'a pas été compromise par cet incident, a annoncé la présidence samedi. "Toutes les mesures ont été prises pour que les conditions médicales entourant l'ancien président ne soient pas menacées par cet incident imprévisible", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la présidence Mac Maharaj. L'ambulance qui transportait l'icône mondiale de la lutte anti-apartheid a connu un problème de moteur sur le chemin conduisant Mandela de sa maison de Johannesburg jusqu'à une clinique de Pretoria. Selon la porte-parole, la seconde ambulance dépêchée sur les...
(La Presse Canadienne 21/06/13)
Trois embuscades meurtrières ont réveillé vendredi le spectre de la guerre civile au Mozambique, l'ex-guérilla de la Renamo ayant mis ses menaces à exécution en attaquant des véhicules sur un grand axe routier vendredi, faisant deux morts et cinq blessés. La Renamo, qui a déposé les armes en 1992 et siège depuis au Parlement comme principal parti d'opposition, reproche au gouvernement du Frelimo d'accaparer les richesses du pays. Alors que son chef historique Afonso Dhlakama a repris le maquis depuis l'an dernier, l'organisation avait annoncé mercredi qu'elle bloquerait la principale route nationale du Mozambique, et mettrait hors service une voie ferrée essentielle à l'exportation du charbon. Plusieurs véhicules ont été victimes d'embuscades vendredi matin sur un tronçon de la route...
(Romandie 21/06/13)
MAPUTO - Des hommes armés ont tendu des embuscades vendredi à deux véhicules circulant sur la principale route nord-sud du Mozambique, dans la région où les anciens guérilléros de la Renamo ont menacé de passer à l'action, blessant au moins une personne. Alors que nous roulions, ils ont commencé à tirer depuis la brousse. Mais quand nous avons commencé à riposter, un pneu a éclaté et nous sommes allés dans la brousse. Avant cela, ils m'ont tiré dessus, a raconté à Radio Mozambique la personne blessée par balle, Monica Malote, une habitante de la région qui avait été prise en stop par un camion. Elle affirme qu'un tireur s'est enfui. L'attaque a eu lieu à 70 km de la ville...
(AFP 21/06/13)
MAPUTO, 21 juin 2013 (AFP) - Des hommes armés ont tendu trois embuscades vendredi à des véhicules circulant sur la principale route nord-sud du Mozambique dans la région où les ex-rebelles de la Renamo avaient menacé de passer à l'action, faisant au moins deux morts et cinq blessés selon la police. A la suite de ces menaces, le gouvernement a arrêté vendredi le responsable de l'information de la Renamo, une guérilla devenue le principal parti de l'opposition depuis la fin de la guerre civile en 1992 mais avec qui les relations se sont détériorées. "Après son annonce de mercredi, la Renamo a attaqué des véhicules dans le district, faisant deux morts et cinq blessés et incendiant deux camions", a déclaré...
(Le Mauricien 21/06/13)
Le gouverneur de la Banque de Maurice Manou Bheenick a été élu co-président du groupe consultatif régional du Financial Stability Board pour l’Afrique subsaharienne. Il succède au gouverneur de la banque centrale du Kenya Njuguna Ndung’u. Le Financial Stability Board (FSB) réunit les autorités nationales responsables de la stabilité financière de 24 pays et des représentants d’institutions financières internationales, régulateurs de services financiers et autres comités d’experts de banques centrales. Il a pour mission d’élaborer et de promouvoir un cadre régulatoire ainsi que des politiques de surveillance du secteur financier en vue d’assurer la stabilité financière autant que possible. Le FSB avait créé des groupes consultatifs régionaux pour permettre à un plus grand nombre de pays non membres de participer...
(Jeune Afrique 21/06/13)
La situation était calme jeudi au Mozambique, malgré les menaces de l'ancienne rébellion de la Renamo qui avait annoncé qu'elle passerait à l'offensive pour perturber le trafic routier et ferroviaire dans le centre du pays. "Les policiers patrouillent le long de la route nationale et les gens circulent normalement", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police nationale, Pedro Cossa, précisant que les effectifs n'avaient pas été spécialement renforcés. Le porte-parole de la Renamo, Jeronimo Malagueta, avait prévenu mercredi que le mouvement passerait à l'offensive "à partir du jeudi 20 juin 2013", demandant notamment aux Mozambicains de ne pas emprunter la route EN1, le grand axe nord-sud du pays, sur une distance d'environ 100 km dans la province centrale...
(Le Pays 21/06/13)
La cérémonie d’ouverture de la première session du Conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) s’est tenue le 13 juin 2013 à Ouagadougou. Elle a été présidée par le Premier ministre Luc Adolphe Tiao. La rencontre avait pour but de ratifier le traité de l’institution par les 17 pays membres de l’OHADA. La cérémonie de clôture est intervenue le 14 juin 2013. Elle a été co-présidée par le ministre de la Justice, garde des sceaux, Dramane Yaméogo, et le ministre de l’Economie et des finances, Lucien Marie Noël Bembamba. Le traité relatif à l’harmonisation du droit des affaires en Afrique, entré en vigueur le 18 septembre 1995, a été ratifié lors du Conseil...
(Dakaractu 21/06/13)
Certains individus mal intentionnés n’ont aucun mal à transformer un morceau de craie, un peu de farine ou d’amidon en un comprimé ou une pilule. Difficile de dire à l’œil nu s’il s’agit d’un « faux ». L’étiquetage et l’emballage sont souvent imités à la perfection. Le commerce mondial de médicaments de contrefaçon, qui pèse un milliard de dollars, se porte bien en Afrique. Se rendre à la pharmacie, c’est un peu jouer à la roulette russe. Choisir la mauvaise boîte peut vous coûter la vie. En Afrique, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près de 100 000 décès par an sont liés au commerce de médicaments contrefaits. Pour l’OMS, un médicament contrefait est « un médicament dont l’identité...

Pages