Samedi 19 Août 2017
( 04/06/13)
Le séjour du président mozambicain Armando Guebuza à Pékin mi-mai a semble-t-il accéléré le processus d’investissements chinois dans les infrastructures. (...) http://www.africaintelligence.fr/LAE/gaz/2013/06/04/pekin-s-arroge-les-r...
(Aufaitmaroc 03/06/13)
Alors que l'Afrique connaîtra une croissance économique globale de 4,8% en 2013, selon un rapport conjoint de la Banque africaine de développement (BAD), l'Organisation pour la coopération et le développement économiques et la Commission économique pour l'Afrique de l'ONU, la revue de la BAD stipule que neuf pays vont tirer leur épingle du jeu avec une croissance de 7% en 2013. Neuf pays d'Afrique atteindront des niveaux de croissance de plus de 7% en 2013 et 19 autres auront un taux entre 5 et 7%, a estimé la Banque africaine de développement (BAD) dans la troisième édition de sa revue annuelle pour 2013 sur l'efficacité du développement. Selon la revue, qui a été publiée lors des Assemblées annuelles de la...
(UN.org 31/05/13)
Le Secrétaire général est arrivé à Maputo lundi matin 20 mai, après un vol en provenance de Moscou via Londres et Johannesburg. Le Secrétaire général a d’abord rencontré l’Équipe de pays des Nations Unies et a eu une réunion avec le personnel de l’ONU. Il s’est ensuite rendu à l’Assemblée nationale où il a rencontré sa Présidente, Mme Veronica Nataniel Macamo Dhlovo, et des dirigeants du Parlement issus du parti au pouvoir et de l’opposition. Puis, le Secrétaire général a pris part à une table ronde sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et le programme de développement durable pour l’après-2015. Il a dit que les pays développés avaient besoin de modifier les modes non durables de consommation...
(La Lettre de l'Océan Indien 31/05/13)
Le Grupo Videre, créé en 2011 par l'actuelle ministre de l'environnement, Alcinda Abreu, et ses fils Dingane Abreu Mamadhusen et Chivambo Samir Mamadhusen, vient d'ajouter une nouvelle corde à son arc. (...) http://www.africaintelligence.fr/LOI/affaires-reseaux/entreprises/2013/0...
(La Lettre de l'Océan Indien 31/05/13)
Les parents du couple présidentiel mozambicain sont toujours très actifs dans le business. Plusieurs d'entre eux viennent ainsi de créer de nouvelles sociétés à Maputo. http://www.africaintelligence.fr/LOI/affaires-reseaux/2013/05/31/la-fami...
(La Lettre du Continent 31/05/13)
Classée femme la plus riche d'Afrique avec des avoirs évalués à 2 milliards de dollars par le magazine Forbes, Isabel dos Santos, la fille aînée du président angolais Eduardo dos Santos, âgée d'une quarantaine d'années, ne se contente pas d'investir fortement au Portugal (dans la Banco BPI et la société de télécoms ZON Multimedia, par exemple). (...) http://www.africaintelligence.fr/LOI/politique-pouvoirs/2013/05/31/isabe...
(Affaires Stratégiques 30/05/13)
La cinquième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) va se dérouler du premier au trois juin. Pour les autorités japonaises, il s’agit de l’occasion de renforcer leurs liens avec l’Afrique, alors que sur le terrain de nombreux pays menacent cette relation. Actuellement, les échanges avec l’Afrique ne représentent que 1,8% de l’ensemble des échanges économiques du Japon. En effet, alors que les investissements directs japonais s’élevaient au total à 750 milliards d’euros en 2012, seuls 13,6 milliards concernaient le continent africain. D’un autre côté, ces investissements directs sont plus importants en termes de volume que l’aide au développement accordée à l’Afrique, et ce depuis 2007. Selon certains, cela prouve que le Japon a pris conscience des...
(TV5 30/05/13)
Entré en période électorale, le Mozambique connaît des tensions singulièrement vives et parfois meurtrières entre le Frelimo au pouvoir et l'opposition, les négociations politiques n'ayant pas abouti jusqu'à présent. Entré en période électorale, le Mozambique connaît des tensions singulièrement vives et parfois meurtrières entre le Frelimo au pouvoir et l'opposition, les négociations politiques n'ayant pas abouti jusqu'à présent. Des élections municipales sont prévues en novembre, avant la présidentielle de novembre 2014 que le Frelimo, qui écrase la vie politique et économique, a peu de chances de perdre et que le principal parti d'opposition, la Renamo, menace de boycotter. Depuis huit mois, l'affrontement politique entre les deux anciens protagonistes de la guerre civile va au-delà d'une simple confrontation verbale. En avril,...
( 30/05/13)
L'Algérie fait «un geste concret » au profit des pays africains en difficulté. Le gouvernement algérien a procédé depuis 2010 à l'annulation des dettes, d'un montant global supérieur à 902 millions de dollars, qu'il détenait sur quatorze pays membres de l'Union africaine (UA). C'est ce que le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a annoncé hier dans une déclaration accordée à l'APS. Précisant que cette mesure, annoncée à l'occasion de la célébration du cinquantenaire de la création en 1963 de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), devenue depuis l'Union Africain s'inscrit dans le cadre de la solidarité africaine. « Ce geste concret d'entraide s'inscrit dans le cadre de la solidarité africaine et illustre la volonté politique du gouvernement algérien d'assumer pleinement...
(Le Matin 30/05/13)
«La stratégie réaffirme les choix stratégiques de la Banque que sont les infrastructures, l’intégration économique et le secteur privé. Elle trace la voie à suivre pour parvenir à une croissance inclusive, partagée par tous les citoyens, de tous âges, sexes et régions et qui tient particulièrement compte des États fragiles d’Afrique, où vivent 200 millions de personnes. Cette stratégie met aussi l’accent sur le renforcement de la résilience au changement climatique et la gestion durable des ressources naturelles et sur le développement de l’infrastructure, de l’intégration économique régionale, du développement du secteur privé, de la gouvernance et la responsabilisation, du développement des compétences et de la technologie. La croissance économique doit maintenant se traduire en une véritable transformation économique qui...
(Courrier International 29/05/13)
La décision a été annoncée ce 27 mai, à Rio de Janeiro, par un jury international composé notamment de l’écrivain angolais José Eduardo Agualusa : l'écrivain mozambicain Mia Couto est le nouveau prix Camões. C’est la deuxième fois que ce prix, le plus important prix de la littérature lusophone, est attribué à un écrivain mozambicain, après José Craveirinha en 1991. Créé par le Portugal et le Brésil en 1989, le prix Camões consacre chaque année un auteur qui, par la valeur intrinsèque de son œuvre, a contribué a l’enrichissement du patrimoine littéraire et linguistique de la langue commune aux deux pays, le portugais. Actuellement, le lauréat reçoit 100 000 euros. Le jury de l'année 2013 a rendu hommage à une...
(Afriquechos.ch 29/05/13)
À l’occasion de la journée mondiale de la liberté de presse, célébrée le 3 mai, le syndicat des journalistes angolais SJA, par la voix de sa secrétaire générale Maria Luísa Rogério, a annoncé une campagne de mobilisation en faveur de la dépénalisation des délits de presse. Qualifiant d’« intimidation » les peines d’emprisonnement prévues par la loi angolaise pour diffamation à l’encontre des journalistes, la syndicaliste préconise que celles-ci soient remplacées par des sanctions civiles. « Nous pensons que les délits commis par les journalistes dans l’exercice de leur fonction doivent être jugés au civil, car les sanctions pénales constituent une intimidation et une entrave à l’exercice de la liberté de la presse » a souligné Maria Luísa Rogério à...
(Hrw 24/05/13)
Le gouvernement et les compagnies minières devraient remédier à ces problèmes et mettre en place de meilleures protections. « Ces investissements de plusieurs milliards de dollars étaient censés contribuer au développement de l’un des pays les plus pauvres du monde, mais en fait ils ont rendu la vie de beaucoup de gens plus difficile. Le gouvernement du Mozambique devrait veiller, conjointement avec les compagnies Vale et Rio Tinto, à ce que les fermiers relogés reçoivent des terres fertiles avant la prochaine saison agricole ainsi qu’une compensation rapide et suffisante pour ce processus de déplacement. » Nisha Varia, chercheuse senior à Human Rights Watch (Maputo, le 23 mai 2013) – Parmi les 1 429 foyers relogés pour faire place aux chantiers...
(7sur7 24/05/13)
Les groupes miniers Vale et Rio Tinto, en ouvrant leurs mines de charbon dans le nord du mozambique, ont déplacé depuis 2009 des milliers de personnes qui se sont retrouvées sans abri et sans revenus, a accusé jeudi Human Rights Watch (HRW). "Une bonne partie des 1.429 ménages réinstallés pour faire place aux opérations d'extraction de charbon de Vale et Rio Tinto (...) ont eu d'importants problèmes pour accéder à la nourriture, à l'eau et au travail", a affirmé l'ONG de défense des droits de l'homme. "La terre où ils ont été réinstallés est aride. De nombreux agriculteurs n'ont pas été en mesure de faire pousser leurs cultures le long de la rivière comme ils le faisaient", a relevé la...
(Afreeknews 21/05/13)
A moins de 1000 jours de la date butoir de réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a demandé lundi une intensification des efforts afin d'y parvenir, ajoutant que des pays comme le Mozambique - où il est arrivé en provenance de la Russie – en seront les premiers bénéficiaires. « Les OMD ont permis une mobilisation sans précédent des Etats membres et entraîné de nouveaux partenariats dynamiques. Ils ont surtout produit des résultats », a affirmé le patron de l'ONU, au cours d'une table ronde sur les cibles de réduction de la pauvreté retenues et l'agenda pour l'après 2015. « Aujourd'hui, six cent millions de personnes sont sorties de...
(Le Figaro 17/05/13)
CIS vient de remporter au Mozambique un contrat de près de 50 millions de dollars portant sur une durée de 36 mois, avec le groupe minier brésilien Vale. Ce contrat s'inscrit dans le cadre du projet de construction de deux tronçons ferroviaires supplémentaires du Malawi à la mine de Moatize (Province de Tete) et de Nacala Porto à Nacala‐a‐Velha (30 km), ainsi qu'un nouveau terminal charbonnier à Nacala‐a‐Velha. Il porte sur l'aménagement d'une cuisine et d'un restaurant (600 places) et sur les opérations de catering du camp principal de Nacala‐a‐Velha et de deux sites distants sur la voie ferrée, avec services de restauration pour une population journalière de 3500 à 5500 personnes et sur les prestations d'hébergement et de buanderie...
(Le Quotidien du Peuple 17/05/13)
Le Mozambique et le Brésil s' unissent pour lutter contre les crimes organisés transnationaux comme le trafic de drogue, le blanchiment d'argent et le trafic d'êtres humains, ont déclaré jeudi les responsables mozambicains. Un mémorandum d'entente signé mercredi par le procureur général mozambicain Augusto Paulino et son homologue brésilien Roberto Monteiro Santos indique que les agences anti-criminalité des deux pays vont travailler ensemble sur des questions pénales à travers les échanges d'informations et formations. Le Mozambique et le Brésil, tous deux membres de la Communauté des pays de langue portugaise, ont déjà un traité d'extradition. Le Mozambique est parmi les corridors de trafic de drogue en Afrique australe. Des trafiquants de drogue mozambicains et sud- africains ont été capturés dans...
(Green et Vert 14/05/13)
Dans les zones rurales, où réside la majeure partie de la population, moins de 30% des habitants ont accès à l’eau potable. Les autres doivent chaque jour parcourir de longues distances, parfois plus de 20 km, à la recherche de sources d’eau. Ceci a un impact négatif sur la vie des communautés. Conjugué à l’absence de bonnes pratiques en termes d’hygiène collective et individuelle, cela multiplie les cas de maladies comme la diarrhée, le choléra et les infections intestinales. “L’accès à l’eau potable reste un des défis majeurs du pays car près de 90% des morts sont dues à des maladies diarrhéiques provoquées par la consommation d’eau impropre et à peine 19% des familles sont raccordées au tout-à-l’égout, ce qui...
(Agence Ecofin 13/05/13)
(Agence Ecofin) - Flexenclosure, l’entreprise spécialisée dans le développement de systèmes intelligents de gestion d’énergie et de centre de données pour l’industrie des TIC, a déployé un eCentre pour l’opérateur Vodacom Mozambique. La structure, efficace en termes de consommation énergétique, dispose de trois unités, fournira des services de données et télécoms pour l’opérateur. Le eCentre est pré-équipé d’une solution de centre de données modulaire à fourniture rapide. David King, le président directeur général de Flexenclosure a déclaré : « Avec plusieurs années d’expérience à notre actif en Afrique, nous sommes les mieux placés pour délivrer les solutions clés en main que les consommateurs demandent ». Flexenclosure a installé son premier eCentre au Nigeria en 2001, puis dans d’autres pays d’Afrique...
(Star Africa 13/05/13)
Les autorités sanitaires du Mozambique vont commencer en 2014 à administrer le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) responsable de la majorité des cas de cancer du col de l’utérus. L’hebdomadaire mozambicain Domingo a rapporté dans son édition de ce week end que la campagne de vaccination sera essentiellement financée par la ‘’Global Alliance for Vaccines and Immunisation » (GAVI, Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation), un partenariat public-privé international dans le domaine de la santé. Selon le directeur exécutif de GAVI, Dr. Seth Berkley, “un grand fossé existe actuellement entre les filles des pays riches et celles de pays pauvres. Avec les programmes GAVI, nous serons en mesure de combler cet écart, pour que toutes les...

Pages