Dimanche 25 Février 2018
( 01/08/13)
Un plan en 10 étapes pour améliorer la gouvernance foncière. L’Afrique subsaharienne recense près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées du monde mais, à ce jour, le continent n’est pas parvenu à développer les 202 millions d’hectares de terres disponibles pour mieux lutter contre la pauvreté, générer de la croissance, créer des emplois et promouvoir une prospérité partagée. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », rendu public aujourd’hui, les pays africains et les communautés pourraient mettre fin aux « accaparements des terres », accroître leur production agricole et améliorer leurs perspectives de développement, s’ils parviennent à moderniser, au cours de la décennie, les procédures complexes qui...
(Xinhua 31/07/13)
PORT-LOUIS -- La Eastern and Southern Trade and Development Bank, aussi connue comme la PTA Bank ou banque du COMESA, ouvrira un bureau régional à Maurice prochainement. Un accord en ce sens a été signé mardi à Port-Louis par le vice- Premier ministre mauricien et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, et le président de la PTA Bank, Admassu Tadesse. Le bureau de Maurice sera le troisième de la banque du Comesa dont le siège social se trouve à Bujumbura, au Burundi. La PTA Bank a déjà des bureaux régionaux à Nairobi, au Kenya, et à Harare, au Zimbabwe. Après celui de Maurice, elle compte ouvrir un quatrième bureau dans un pays nord-africain, cela dans le cadre d'un programme d' expansion...
(Sud Quotidien 30/07/13)
Dakar abrite depuis hier, lundi 29 juillet 2013, le 4ème dialogue sectoriel de l’Initiative africaine concertée sur la réforme budgétaire (Cabri) sur le financement de l’agriculture. Les pays africains tels que le Kenya, Rwanda, le Mali, le Ghana, l’Ethiopie, Burkina Faso, le Botswana et l’Afrique du Sud se sont donner rendez-vous à Dakar pour discuter du renforcement budgétaire susceptible de relever les défis en matière de politique agricole dans chaque pays. C’est parti pour deux jours d’échanges, à compter de ce lundi 29 juillet, autour l’optimisation des ressources dans le financement de l’agriculture en Afrique. Le dialogue sectoriel (quatrième du genre) de l’Initiative africaine concertée sur la réforme budgétaire (Cabri) sur le financement de l’agriculture sollicite la participation de tous...
(China.org 29/07/13)
La Première ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra effectuera une visite officielle au Mozambique, a annoncé samedi le ministère thaïlandais des Affaires étrangères. Invitée par le président mozambicain Armando Guebuza, Mme Yingluck mènera sa visite officielle au Mozambique du dimanche 28 juillet au mardi 30 juillet. Il s'agira de la première visite d'un Premier ministre thaïlandais au Mozambique, et du premier déplacement de Mme Yingluck en Afrique. Selon le ministère thaïlandais, sa tournée en Afrique la conduira également en Tanzanie et en Ouganda. Par : Yann Source: Agence de presse Xinhua
(Sud Quotidien 29/07/13)
Si la Banque mondiale conseille aux pays africains de diversifier leur économie, sa filiale privée, la Sfi(Société financière internationale), elle, s’en met les poches en investissant notamment dans le pétrole africain… Le hic c’est qu’elle règne sur ce secteur notamment dans lequel aucun investissement ne peut se faire sans qu’il ne porte la patte de la Sfi. Pire, dans le secteur bancaire, l’institution financière qui veut aider à redresser le climat des affaires en Afrique va même jusqu’à concurrencer directement les banques commerciales africaines, sans être exposées aux mêmes risques ni soumises aux mêmes contraintes dans l’accès au financement. Le sujet est encore « tabou » dans certaines économies en Afrique, mais il ne résiste pas à l’analyse à l’aune...
(Le Potentiel Online 29/07/13)
L’émergence de la classe moyenne chassera à coup sûr la pauvreté du continent. Le 22 juillet à Brazzaville, la réflexion a tourné autour de la question. Ils étaient quatre chefs d’Etat, un ancien secrétaire général de l’Onu et un ancien Premier ministre belge, parmi tant d’autres personnalités qui ont pris une part active aux travaux du deuxième forum Forbes Afrique à Brazzaville au Congo d’en face. Le thème retenu « Emergence des classes moyennes africaines : financement des infrastructures et nouveaux modes de consommation ». Les exposés étaient de haute facture et les intervenants, eux-mêmes déterminés à laisser des traces indélébiles pour la postérité. Le Congolais Denis Sassou Nguesso, le Burkinabé Blaise Compaoré, le Sud-africain Jacob Zuma, le Ghanéen John...
(Afrik.com 29/07/13)
A l’occasion de la poursuite des éliminatoires au Championnat d’Afrique des nations 2014, le Burkina Faso, le Congo et le mali ont décroché leur ticket pour pour l’Afrique du Sud, à l’issue des matches retour. Bien que battu en Côte d’Ivoire, le Nigeria s’est également qualifié. Dans les manches aller, le Cameroun a pris une option du le Gabon (1-0). Les résultats des matches retour. Niger 1-0 Burkina Faso, 5-6 aux tab (0-1) -Guinée 1-0 Mali (1-3) - Côte d’Ivoire 2-0 Nigeria (1-4) - Ouganda - Tanzanie : 3-1 (1-0) - Congo 1-0 RD Congo (1-2) - Soudan 1-1 Burundi, 3-4 aux tab (1-1) - Rwanda 1-0 Ethiopie, 5-6 aux tab (0-1)- *Les équipes en gras sont qualifiées et rejoignent...
(AFP 28/07/13)
JOHANNESBURG, 28 juillet 2013 (AFP) - Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus d'un mois et demi à Pretoria, reste toujours dans un état "critique", avec "quelques progrès", a indiqué dimanche la présidence sud-africaine, qui a refusé de commenter des information de presse selon lesquelles l'ancien président aurait subi une légère intervention. Selon la chaine de télévision américaine CBS, le héros de la lutte anti-apartheid, 95 ans, aurait subi vendredi une "intervention chirurgicale pour débloquer le tube de dialyse", à sa septième semaine d'hospitalisation dans une clinique de Petoria. Cette opération a été "bénigne", a assuré CBS. Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj n'a pas confirmé ou infirmer. "Il (Mandela) est dans un état critique, stable, mais il y a quelques...
(Romandie 26/07/13)
ROME (Latium) - Le groupe énergétique italien Eni a finalisé l'accord avec le géant chinois CNPC pour lui céder pour 4,21 milliards de dollars une part de 20% dans le bloc gazier offshore Area 4 situé au Mozambique, a-t-il indiqué vendredi. Eni demeure propriétaire de 50% des parts dans le bloc, précise-t-il, le reste étant détenu par les groupes Hidrocarbonetos de Mocambique (10%), Kogas (10%) et Galp Energia (10%). CNPC acquiert 28,57% de la société Eni East Africa, qui détient 70% des parts de l'Area 4. Cette opération rend CNPC indirectement propriétaire de 20% du bloc, explique Eni. L'opération s'est conclue sur la base du prix établi par le contrat signé le 14 mars dernier par les patrons des deux...
(Ips News 26/07/13)
WINDHOEK - L'Afrique australe doit s'engager dans un autre cycle de négociations après que les discussions sur les Accords de partenariat économique (APE) n’ont pas réussi à produire des résultats en juin, amenant des pays vers la perte de l'accès au marché lucratif de l'Union européenne (UE). Une visite de haut niveau effectuée dans la région par le commissaire au commerce de l’UE, Karel de Gught, il y a une semaine, a mis en évidence qu’il existe encore plusieurs différences. Les négociations commerciales embarrassantes entre l'UE et le groupement APE de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) qui inclut le Botswana, le Lesotho, la Namibie et le Swaziland (BLNS), ainsi que l'Angola, le Mozambique et l'Afrique du Sud, se...
( 26/07/13)
Promouvoir la préservation du littoral au Mozambique : tel était l'objectif d'une Foire de l'océan de trois jours, organisée récemment par un volontaire du Corps de la paix, Patrick McGettigan, de Haddonfield (New-Jersey), qui oeuvre dans le domaine de l'éducation. « J'adore les océans et je partage cette passion avec les enfants de ma communauté », déclare P. McGettigan, un diplômé de l'Université de Boston qui vit au Mozambique depuis 2011. « Cette région a un potentiel de développement touristique et économique certain, mais pour le réaliser, il faut mettre l'accent sur la préservation des régions côtières. » La foire, connue sous le nom de « Feira do Ocano », proposait des activités culturelles et éducatives, y compris des nettoyages...
(Agence Ecofin 26/07/13)
(Agence Ecofin) - Deux projets de la Banque africaine de développement (BAD), en Côte d’Ivoire et en Ouganda, ont reçu les honneurs du Trésor américain lors d’une cérémonie de remise de prix, le 25 juillet 2013, à Washington, DC. La BAD est ainsi la première banque multilatérale à se voir gratifiée, la même année, de deux distinctions. Ont été primés, respectivement, le Projet de sortie de conflit / Projet d’appui multisectoriel en Côte d’Ivoire, axé sur la réhabilitation des services sociaux et la diminution des actes de violences à caractère sexiste dans la Côte d’Ivoire post-conflit ; et le Programme d’amélioration de l’infrastructure agricole communautaire dans les régions rurales d’Ouganda. Le Prix d’Excellence en matière d’impact sur le développement du...
(Xinhua 26/07/13)
BRAZZAVILLE -- Le représentant de l'Union européenne (UE), Zouli Bonkoun Gou, a souligné jeudi au Congo, l'intérêt de tous les pays africains de trouver des moyens nécessaires pour optimiser le trafic par Internet, afin de soutenir les flux de trafic intracontinentaux et de créer des opportunités d'affaires pour les citoyens africains. "Abaisser le coût du trafic local permettra de réduire le coût de financement du commerce et d'encourager l'intégration commerciale régionale", a notamment déclaré M. Bonkoun à l'ouverture de l'atelier sur les meilleures pratiques de mise en oeuvre des points d'échange Internet, dans le cadre du projet Système d'échange Internet africain (AXIS) qui s'achève vendredi à la capitale congolaise. En effet, l'Afrique est en train de payer actuellement une forte...
(Agence Ecofin 25/07/13)
(Agence Ecofin) - Le puits de forage Cachalote-1 dans le bloc Area 2 dans le bassin de Romuva en offshore au Mozambique a intercepté 38 m de réservoir d’excellente qualité contenant du gaz qui ne pourra cependant pas être commercialisé isolément. Le gaz découvert dans le forage du Cachalote-1 « est encourageant bien que ce ne soit pas un gaz qui pourra être commercialisé isolément», a commenté Angus McCoss, directeur des Explorations chez Tullow Oil plc. Il s’agit de données importantes pour Tullow Oil plc qui croit avoir davantage de chances de déceler des indices de pétrole dans l’offshore du Mozambique, après l’interception des indices de gaz humide dans de profonds forages latéraux. Malheureusement, des objectifs plus en profondeur n’ont...
(Agence Ecofin 25/07/13)
(Agence Ecofin) - La compagnie Metals of Africa a procédé à une actualisation de ses projets de Rio Mazoe et Changara dans le sud de la province de Tete et est persuadée à présent, de disposer d’un gisement de métaux de base de la catégorie Broken Hill Type (BHT). La compagnie australienne d’exploration de métaux listée sur ASX a analysé au XEF quelque 1500 échantillons collectés dans les projets Rio Mazoe et Changara. Elle conclut à une minéralisation de 2 km à forte teneur de zinc dans la concession de Cocodeza dans le projet Rio Mazoe et à des indices convaincantes de minerais tels que Bi, Hg, Pt, Pd, Mo, S. Mais en plus, Metals of Africa a identifié 17...
(Xinhua 25/07/13)
PARIS-- Orange et Total ont signé un partenairait permettant aux clients d'Orange d'accéder aux services Orange Money dans toutes les stations-services TOTAL de 13 pays d'Afrique et du Moyen-Orient, ont annoncé mercredi ces deux groupes géants français. Selon un communiqué conjoint de Total et Orange, ce partenariat permettra d'étendre le réseau de distribution d'Orange Money à l'ensemble des stations TOTAL dans les 13 pays où le service d'Orange Money est disponible, à savoir Botswana, Cameroun, Côte d'Ivoire, Guinée, Jordanie, Kenya, Madagascar, Mali, Maroc, Ile Maurice, Niger, Sénégal et Ouganda. Orange Money est le servce de paiement et de transfert d'argent d'Orange qui permet aux clients d'Orange de transférer de l'argent de mobile à mobile, de régler des factures ou encore...
(Xinhua 24/07/13)
BRAZZAVILLE-- Les chefs d'Etats d'Afrique du sud, du Sénégal, du Burkina Faso, du Ghana et de la République du Congo, ont appélés mardi, au cours du forum Forbes Afrique 2013, à la mise en oeuvre des mécanismes innovants de financements des infrastructures de dévéloppement sur l'ensemble du continent. Placé sous le thème "financement des infrastructures, entreprenariat et nouveaux modes de consommation", le forum Forbes Afrique 2013 qui a rassemblé des dizaines d'experts et d'acteurs reconnus du monde des affaires autours des thématiques liées au financement des infrastructures, aux nouveaux marchés et leurs conséquences sur l'emploi, ou encore sur les changements majeures des pratiques cultureles, sociales et économiques induits par le devéloppemnt rapide des classes moyennes. Pour le président congolais Denis...
(Xinhua 24/07/13)
LUANDA -- L'Union africaine (UA) a appelé mardi à mettre en place des liaisons aériennes directes entre les capitales des États membres pour réduire les temps de voyage sur le continent. Cet appel a été adressé par le directeur du département des Transports aériens de la Commission de l'UA pour les Infrastructures et l'Énergie, Adiron Alberto, à Luanda, capitale de l'Angola, en marge de la troisième réunion des ministres africains des Transports qui s'est ouverte ici sous la direction du ministre angolais des Transports Augusto da Silva Tomas. M. Alberto a rapporté qu'actuellement, un passager voyageant de Luanda au Gabon était contraint de faire étape par l'Europe ou l'Afrique du Sud, car il n'y a aucun vol direct entre l'Angola...
(Le Pays 23/07/13)
Le Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso (CNJBF) a organisé un panel pour faire un état des lieux des engagements de Maputo (Mozambique) pris par les chefs d'Etat et de gouvernement africains afin d'accroître les investissements dans les domaines agricoles et alimentaires à hauteur d'au moins 10% de leur budget national et leur mise en œuvre au Burkina. C'était le jeudi 11 juillet 2013 à l'université de Ouagadougou dans le cadre de la campagne CULTIVONS. Le panel a été parrainé par le ministère de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l'emploi. Le Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso (CNJBF), pour présenter les engagements de Maputo et leur mise en œuvre au Burkina Faso, a...
(Ips News 23/07/13)
Maputo — Des monticules de sable et de gravats sont ce qui reste des sections de la route en bord de mer à Maputo, puisque des bulldozers, maniés par des travailleurs chinois, rasent la route qui est en train d'être reconstruite. L'Afrique australe est en construction et les signes sont partout. Au milieu de la poussière et des engins qui enlèvent le sol, des délégués venus de toute la région d'Afrique australe se sont réunis à Maputo, la capitale du Mozambique du 27 au 28 juin, lors de la rencontre de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) sur l'investissement dans les infrastructures. Ils voulaient mobiliser le financement nécessaire pour un ambitieux réseau d'infrastructures transfrontalier qui permettra de rendre la...

Pages