Jeudi 26 Avril 2018
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(Le Monde 12/10/17)
Alex Vines, chercheur pour Chatham House, décrypte les fragilités sécuritaires, politiques et économiques auxquelles est confronté le président Filipe Nyusi. A l’issue de son onzième congrès, lundi 2 octobre à Matola, le Front de libération du Mozambique (Frelimo, au pouvoir) a investi à l’unanimité l’actuel président, Filipe Nyusi, à sa tête et, par conséquent, comme candidat pour l’élection présidentielle de 2019. Celui-ci a consolidé son pouvoir au sein du parti en désignant de nouveaux alliés au sein de sa commission politique et affaibli l’influence de son prédécesseur, Armando Guebuza. Cependant, en dehors du parti, M. Nyusi est confronté à des difficultés politiques et économiques croissantes, ainsi qu’à la menace grandissante de la violence armée, particulièrement visible ces derniers jours. Ainsi,...
(La Tribune 11/10/17)
Le Mozambique semble avoir choisi la confrontation avec Kroll, le cabinet d’audit chargé par le FMI d’enquêter sur le 1,4 milliard de dollars de dettes cachées, découvertes dans trois entreprises publiques en 2016. Antonio do Rosario, patron des entreprises auditées, a fait parvenir à la justice une lettre à charge contre Kroll, accusant le cabinet de chercher à nuire aux intérêts mozambicains. Les entreprises publiques mozambicaines qui font face à un audit mené par le cabinet Kroll, mandaté par le FMI pour démêler la question des dettes cachées découvertes en 2016, viennent de lancer une contre-attaque visant directement l'auditeur. La question de la dette cachée, pour rappel, avait poussé l'institution de Bretton Woods à geler l'ensemble de ses opérations dans...
(Agence Ecofin 11/10/17)
Fernando de Sousa (photo), le ministre mozambicain de l’Energie a annoncé que les négociations relatives à la construction d’un gazoduc entre son pays et l’Afrique du Sud commenceront le mois prochain. Elles impliqueront les entités publiques compétentes des deux pays, a-t-il indiqué. Le principal thème qu’aborderont les deux parties, sera tourné vers les discussions relatives aux études de faisabilité du pipeline, rapporte Interfax Global Energy. Le gazoduc aura une longueur de 2 600 km et reliera le bassin de Rovuma au Mozambique à la région de Gauteng en Afrique du Sud pour un coût de 6 milliards de dollars. Il permettra de satisfaire tant la demande mozambicaine que celle de l’Afrique du Sud. Le ministre a, entre autres, précisé que...
(AFP 10/10/17)
Les assaillants à l'origine des attaques meurtrières lancées la semaine dernière contre des postes de police dans l'extrême nord du Mozambique n'ont aucun lien avec des mouvements "terroristes" islamistes opérant en Afrique, a affirmé mardi la police. "Rien ne nous permet de dire qu'il existe un lien entre les auteurs de ces attaques et des groupes terroristes", a déclaré un porte-parole de la police mozambicaine, Inacio Dina, en rendant compte à la presse de l'avancée de l'enquête. Jeudi et vendredi derniers, des attaques coordonnées ont visé trois bâtiments de la police dans la ville de Mocimboa de Praia. Deux membres des forces de l'ordre, quatorze assaillants et un civil, présenté comme un représentant de la population locale, ont été tués...
(Agence Ecofin 10/10/17)
La compagnie minière Xtract Resources a annoncé lundi que son entrepreneur minier Sino Minerals a commencé la production d’or sur la moitié-Est de son projet Manica, au Mozambique. «Je suis ravi de rapporter que Sino Minerals a commencé la production commerciale sur la moitié-Est de la concession Manica. La compagnie s’attend à recevoir ses premières barres de doré d’ici la fin de la semaine. Nous avons hâte de faire une nouvelle mise à jour lorsque la production se stabilisera et sera optimale.», a déclaré le président de Xtract, Colin Bird. Le contrat d’entrepreneuriat entre Explorator, filiale de Xtract, et Sino, a été conclu en juillet dernier et a une durée de vie de 10 ans extensible, à 15 ans, si...
(Le Monde 07/10/17)
Reconnu pour son combat contre la corruption, Mahamudo Amurane, édile de la troisième ville du pays, a été assassiné devant chez lui. Le 4 octobre est un jour férié au Mozambique, consacré à la paix et à la réconciliation nationale. Cette année, le pays célébrait les vingt-cinq ans des accords de Rome, qui ont mis fin en 1992 à seize années d’une guerre civile sanglante. Cette année, le maire de Nampula, la troisième ville du pays, reconnu pour son combat contre la corruption, a été assassiné devant chez lui. Mercredi 4 octobre au soir, Mahamudo Amurane, 44 ans, a été atteint de trois balles devant la pharmacie qui lui appartient, au rez-de-chaussée de son domicile. L’assaillant, un inconnu, a pris...
(BBC 06/10/17)
L'élu de l'opposition connu pour ses prises de position contre la corruption a été abattu mercredi. Le meurtre de Mahamudo Amurane a provoqué des manifestations dans plusieurs quartiers de Nampula. La police a procédé à des tirs de sommation pour disperser les habitants en colère pour ramener le calme. Elu maire de la ville, en 2013, Mahamudo Amurane avait déclaré la guerre contre la corruption. Cet élu de l'opposition avait notamment dénoncé les pratiques néfastes de certains fonctionnaires locaux. Amnesty International a salué la mémoire d'un homme qui, selon elle se serait courageusement attaqué de front à la corruption. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/41521533
(Xinhua 06/10/17)
Un groupe d'environ 30 hommes a attaqué jeudi trois postes de police dans le district côtier de Mocimboa da Praia, dans la province de Cabo Delgado, au nord du Mozambique. Les trois postes de police comprenaient le commandement de la police de district, un poste de police et une station de patrouille de la police des ressources naturelles et de l'environnement, a déclaré Inácio Dina, porte-parole du commandement général de la police mozambicaine lors d'une conférence de presse à Maputo jeudi. "Il y a eu une réponse rapide de la police, deux fusils AK-47 ont été saisis. Malheureusement, deux policiers de la force de protection nationale ont été tués, mais la police intensifie ses actions pour maîtriser la situation. Nous...
(AFP 05/10/17)
Le maire de la troisième ville du Mozambique, Nampula (nord), un élu d'opposition connu pour ses prises de position contre la corruption, a été tué par balle mercredi soir à son domicile, a-t-on appris auprès de la municipalité. "Il a été assassiné par un homme de grande taille qui a ouvert le feu à trois reprises sur lui lorsqu'il quittait son domicile privé", a affirmé un élu du conseil municipal, Saide Ali, à la presse. Le meurtre de Mahamudo Amurane a provoqué jeudi des manifestations de colère dans plusieurs quartiers de Nampula, où la police a été contrainte de procéder à des tirs d'avertissement pour ramener le calme. Depuis son élection en 2013, M. Amurane a suscité la controverse en...
(Agence Ecofin 04/10/17)
La Banque mondiale vient d’allouer au Mozambique, une subvention de 150 millions $ pour booster son secteur électrique. Ce financement a été octroyé via l’International Development Association (IDA), un membre du groupe. Ces fonds permettront à l’Electricidade de Moçambique (EDM), l’entité en charge de la fourniture de l’énergie dans le pays, d’améliorer la capacité et l’efficacité opérationnelle de son réseau électrique. En effet, selon les données collectées par la Banque, la couverture énergétique du pays est passée de 6% en 2006 à 26% en 2017, avec une large couverture des principaux centres administratifs. Cependant, les pertes du système s’élèvent à 26%, une moyenne bien plus élevée que celle des pays de l’Afrique subsaharienne. 117 millions $ serviront donc à la...
(Le Monde 04/10/17)
La région pauvre de Montepuez, où un immense gisement a été découvert il y a huit ans, tient désormais du Far West. Les mineurs artisanaux y vivent mal, relégués en marge des vastes concessions étrangères. Suleimane Hassane a découvert le premier rubis du Mozambique sans même le vouloir. Lavée par la pluie, la gemme rare rouge est apparue à ce coupeur de bois illettré au bord d’une rivière, près de Montepuez, dans le nord du pays, avant d’atterrir à Bangkok, en Thaïlande, dans des circonstances inconnues. C’était en 2009. Depuis, le gisement insoupçonné a produit plus de 10 millions de carats, soit près de la moitié des rubis vendus au monde. En huit ans, l’arrivée d’entreprises étrangères a profondément bouleversé...
(Agence Ecofin 03/10/17)
Piyasvasti Amranand (photo), le PDG de la société publique thaïlandaise du pétrole (PTT) a annoncé au Bangkok Post, la signature avec l’Américain Anadarko d’un accord d’achat de 2,6 Mtpa que ce dernier produira au large du Mozambique. Ce volume de gaz proviendra de l’usine de 12 Mtpa de capacité que compte installer le pétro-gazier américain en onshore à Palma, dans la province de Cabo Delgado, au nord du pays. L’installation qui sera dotée de deux trains de liquéfaction, traitera le gaz extrait des périmètres des champs Golfinho et Atum de la Zone 1 du bassin de Rovuma. L’accord entrera en vigueur entre 2022 et 2023, date du lancement des grandes activités gazières dans le pays. Cependant, les détails relatifs aux...
(AFP 02/10/17)
Le président du Mozambique Filipe Nyusi a été reconduit dimanche pour cinq ans à la tête du parti au pouvoir, le Frelimo, en promettant notamment de mener à son terme le processus de réconciliation en cours avec la frange armée de l'opposition. "La paix véritable et la réconciliation nationale constituent une tâche urgente qui nous incombe à tous, quelles que soient notre appartenance politique, nos convictions religieuses et notre condition sociale", a déclaré M. Nyusi dans un discours prononcé devant les cadres de son mouvement à Maputo. Au pouvoir depuis l'indépendance du Mozambique en 1975, le Front de libération du Mozambique (Frelimo) a conclu tard dimanche soir son 11e congrès au terme de six jours de débats. Chef de l'Etat...
(Financial Afrik 26/09/17)
Le Mozambique espère une croissance économique de 5,3% en 2018 contre 4,7% pour l’année en cours. Ceci notamment grâce aux exportations du secteur du gaz naturel. En sus, les recettes d’exportation devraient connaître une progression pour atteindre 4,1 milliards de dollars contre 3,4 milliards de dollars en 2017. Pour les autorités mozambicaines, les exportations initiales à partir de 2018 proviendront d’une première production de gaz naturel liquéfié (GNL) de 5 millions de tonnes par an, avec une...
(Agence Ecofin 23/09/17)
Selon le gouvernement mozambicain, le pays devrait enregistrer une croissance de 5,3% en 2018 contre 4,7% actuellement. C’est la perspective indiquée par l’Exécutif dans sa proposition de budget pour l’année prochaine. Ce budget établi par le conseil des ministres, s’attend à un déficit de 1,22 milliard $, équivalent à 9,7% du produit intérieur brut (PIB). L’Exécutif a prévu d’augmenter ses dépenses de 37,4% soit 5,96 milliards de $. Les dirigeants ont également indiqué que le déficit serait financé par...
(Agence Ecofin 22/09/17)
La Zesco, la compagnie électrique zambienne prévoit d’arrêter l’importation urgente d’électricité en provenance du Mozambique, d’ici le premier trimestre 2018. Selon Webster Musonda, le responsable des transmissions à la Zesco, la production d’énergie du pays s’est améliorée et permettra de répondre largement aux besoins énergétiques. « Dans l’ensemble, nous serons capables de répondre à la demande et les importations sur base ferme prendront fin d’ici le premier trimestre de l’année à venir. Mais nous continuerons d’importer de l’énergie pour satisfaire les pics ponctuels de la demande.», a-t-il précisé. Il n’y aura pas de rationnement dans la fourniture de l’énergie, a tenu à rassurer Victor Mundende, le directeur exécutif de la compagnie. Le deuxième producteur continental de cuivre a assez d’eau...
(Agence Ecofin 21/09/17)
L’opérateur de téléphonie mobile mozambicain Movitel a entamé le déploiement des services voix, SMS et data, dans 30 nouvelles localités du pays. Cette opération, évaluée à 432 millions de Métical mozambicain (7 080 561 dollars US), est financée par le gouvernement de Mozambique. En effet, elle entre dans le cadre de la réalisation de la quatrième phase du projet d’accès universel aux services télécoms. Au terme de cette phase, ce sont des milliers de nouveaux mozambicains qui accèderont aux services télécoms. L’opération épouse les ambitions...
(Agence Ecofin 21/09/17)
Selon un communiqué du Trésor, rendu public ce mardi, l’Afrique du Sud a nettement réussi sa sortie sur le marché international des capitaux. La nation arc-en-ciel recherchait sur le marché primaire des obligations 2,5 milliards $, dans le but de financer ses engagements en devises étrangères. L’engouement des investisseurs fut une surprise dans la mesure où la cote de crédit du pays s’est considérablement dégradée au cours de cette année. Selon le communiqué, les transactions pour des obligations arrivant à échéance en 2027 et 2047, respectivement adossées aux coupons de 4,85 % et de 5,65% ont été plus que doublement souscrites, attirant plus de 5,3 milliards $. « Le gouvernement sud-africain voit le succès de la transaction comme une expression...
(Agence Ecofin 20/09/17)
Au Mozambique, secteurs public et bancaire entretiennent des liaisons troubles. En effet, un rapport de BMI Research, évoqué par Macauhub, indique que les banques du pays se reposent désormais sur les prêts au secteur public pour leur croissance. Cette situation est due à la découverte de dettes cachées qui ont limité l’accès du pays aux capitaux internationaux. En raison de ces restrictions, le pays s’est tourné vers les institutions locales.

Pages