Jeudi 26 Avril 2018
(APA 06/11/17)
APA-Maputo (Mozambique) - La société nationale des ports et chemins de fer du Mozambique (CFM), les Chemins de fer nationaux du Zimbabwe (NRZ) et le producteur de ferrochrome zimbabwéen ZIMASCO ont signé un accord garantissant le transport de grandes quantités de chrome et de fer aux ports de Beira et de Maputo. Selon les termes de l’accord, entré en vigueur le 1er novembre et valable jusqu’en décembre 2018, les lingots de ferro-chrome et de fer seront transportés respectivement sur les lignes Machipanda et Limpopo. Selon Radio-Mozambique, dimanche, pendant cette période environ un million de tonnes de ces minéraux seront transportés, soit environ 70 000 tonnes par mois. Avec la signature de cet accord, la quantité de fret qui empruntera la...
(Agence Ecofin 03/11/17)
«Les résultats de la vente aux enchères étaient clairement décevants.», c’est par ces mots que le PDG de Mustang Resources, Christiaan Jordaan, a commenté l’échéance de vente inaugurale de rubis de sa compagnie, tenue du 27 au 30 octobre. Alors qu’elle a préparé un inventaire de rubis de plus de 400 000 carats tous produits à Montepuez (Mozambique), la société n’en a vendu que 29 463 carats à des prix par carat, allant de 6 dollars australiens à 1 944 dollars. Au total, les recettes de ventes étaient de 713 456 dollars australiens. Ce faible résultat, Mustang l’explique par le manque de diversité des catégories de rubis proposées et l’insuffisance des prix avancés par les acheteurs pour certains lots dont...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Yara International, l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’engrais minéraux projette de se lancer dans la construction d’une usine d’engrais au Mozambique pour un coût global de 2 milliards $, rapporte Reuters. Cette infrastructure dont le mémorandum d’entente a été signé en juillet dernier, entre l’entreprise et le ministère mozambicain de l’Energie et des Ressources minérales sera basée dans la province de Cabo Delgado et devrait produire entre 1,2 et 1,3 million de tonnes d’ammoniac et d’urée par an. D’après Svein Tore Holsether (photo), directeur général de Yara, le délai d’exécution du projet n’a pas encore été défini et la compagnie...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(AFP 30/10/17)
APA-Maputo (Mozambique) - Le ministère de la Santé du Mozambique a annoncé qu’il était en train d’élaborer un plan pour répondre à toute épidémie de peste bubonique qui a déjà tué 20 personnes en l’espace d’un mois à Madagascar, avec 84 autres infectées. La Directrice nationale adjointe de la santé publique, Maria Benigna Matsinhe, a déclaré dimanche à Radio Mozambique que des actions étaient en cours pour contrôler les points d’entrée dans le pays, surtout pour les personnes qui ont séjourné à Madagascar.
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(AFP 27/10/17)
APA-Maputo (Mozambique) - La Banque centrale du Mozambique a réduit son taux directeur de 50 points de base à 22% en septembre, a révélé vendredi un haut responsable. Le Gouverneur de la banque centrale, Rogerio Zandamela, a déclaré que le comité de politique monétaire de la banque avait également réduit le taux d’intérêt de la politique monétaire de 50 points de base à 21% le mois dernier. Zandamela a déclaré que le ralentissement de la croissance des prix à la consommation, qui est tombé à 10,76% en glissement annuel en septembre contre 14,13% en août, a été le facteur clé dans la décision de baisser les taux. Il a révélé que la banque centrale prévoyait un taux d’inflation à un...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Au Mozambique, le volume de poissons exportés devrait passer de 13 000 tonnes à 14 000 tonnes cette année, rapporte macauhub. D’après l’Institut national d’inspection du poisson (INIP), cette amélioration d’une année sur une autre, sera le résultat d’une combinaison d’interventions en amont du sous-secteur de la pêche pour accroître la production halieutique. Pour Lucia Sumbana, directrice de l’organisation, l’industrie s’attèle notamment à la confiscation et à la collecte des filets inadéquats pour l’activité de pêche ainsi qu’à la lutte contre la pêche artisanale illégale. « Nous avons déjà atteint 60% de notre objectif. », indique la responsable. Pour rappel, le Mozambique dispose d’un potentiel important en ce qui concerne la pêche grâce à quelques 2 800 kilomètres de côtes...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(AFP 25/10/17)
Le président du Mozambique Filipe Nyusi a limogé mardi soir le chef d'état-major de l'armée et le patron des services de renseignement après des attaques meurtrières lancées au début du mois par des "extrémistes" dans le nord du pays. Les 5 et 6 octobre, des hommes armés ont attaqué trois postes de police de la ville de Mocimboa de Praia, près de la frontière tanzanienne, au coeur d'une région riche en gaz naturel. Selon la police locale, ces affrontements se sont soldés par la mort de 14 des assaillants, de deux policiers et d'un civil. Dans un communiqué mardi soir, la présidence a annoncé le renvoi du commandant en chef des forces armées, Graça Chongo, qui occupait ce poste depuis...
(APA 25/10/17)
APA-Maputo (Mozambique) - Le président du Mozambique, Filipe Nyusi a limogé le chef du Service de renseignements et de sécurité du Mozambique (SISE), Lagos Lidimo, a indiqué la présidence mercredi dans un communiqué. Le désormais ancien patron du SISE a été remplacé par Julio dos Santos Jane, anciennement Commandant général des forces de police. Le président Nyusi a également limogé le chef d’état-major des forces armées mozambicaines, Graca Chongo, mais n’a pas annoncé son remplaçant. Les raisons de leurs licenciements n’ont pas été précisées. Lidimo avait été nommé Directeur général du SISE en janvier de cette année.
(Agence Ecofin 24/10/17)
La Mozambicaine Ncondezi Energy a entamé avec la China Machinery Engineering Corporation (CMEC) et General Electric Afrique du Sud (GE) des négociations à propos de la construction de sa centrale à charbon de 300 MW, à Tete. Les différentes parties ont établi les termes d’une offre sans engagement, relative au développement, à la construction et l’exploitation de la centrale ainsi que d’une mine de charbon dans la province de Tete. Cette offre confère l’exclusivité du projet aux deux développeurs jusqu’au 30 avril 2018, date à laquelle ils devront soumettre un accord de développement conjoint de l’infrastructure (JDA). Ncondezi détiendra 60% des parts de la centrale et le JDA précisera les conditions d’acquisition du reste des parts par les deux entreprises...
(Agence Ecofin 24/10/17)
L'Autorité de régulation des communications du Mozambique (INCM) a signé un nouveau protocole d'accord avec le Centre national de recherche et de transfert de technologies pour le développement communautaire (CITT). Ce partenariat porte sur la construction de nouveaux centres multimédia communautaires en zones rurales. La construction de ces infrastructures, anciennement financée par l’Unesco, le sera cette fois par le Fonds de service d'accès universel. Selon les termes du contrat, l’INCM sera responsable de la mise à disposition du matériel informatique et de mobilier, et participera aussi à la mise en œuvre, au suivi et au soutien des actions contribuant au bon fonctionnement des centres multimédia et communautaires. Le CITT garantira les mécanismes juridiques pour le fonctionnement des centres communautaires multimédias...
(Le Monde 23/10/17)
Le chercheur Eric Morier-Genoud revient sur l’attaque menée par une secte locale contre des postes de police, le 5 octobre, à Mocimboa da Praia. Aux premières heures du jeudi 5 octobre, un groupe de 30 hommes armés a attaqué trois postes de police de Mocimboa da Praia, une petite ville de 30 000 habitants dans le nord du Mozambique. Ils ont tué deux policiers, volé des armes et des munitions, et occupé la ville. Les assaillants ont informé la population locale qu’ils ne feraient de mal à personne, car leur lutte était contre l’Etat et la police.
(Agence Ecofin 21/10/17)
L’Inde et le Mozambique ont convenu de travailler conjointement pour l’accélération du développement des découvertes de gaz de la Zone extracôtière 1, dans le bassin de Rovuma. C’est ce qu’a annoncé, mercredi, sur son compte Twitter, Dharmendra Pradhan (photo), le ministre indien du pétrole, après une rencontre avec son homologue mozambicaine Leticia Klemens. « J’ai rencontré la ministre de l’Energie du Mozambique et nous avons décidé d’accélérer le développement de notre projet gazier où les entreprises indiennes ont déjà investi environ 6,5 milliards de dollars.», a-t-il déclaré. Trois entreprises indiennes sont présentes dans le consortium engagé sur la Zone 1 dont ONGC Videsh Ltd avec 16%, Bharat PetroResources Ltd. (10%) et Oil India Ltd avec 4%. Ils sont aux côtés...
(APA 20/10/17)
APA - Maputo (Mozambique) - Le Mozambique célèbre ce jeudi, le 31ème anniversaire du décès du président Samora Machel dans un mystérieux accident d’avion, survenu le 19 octobre 1986 dans les montagnes de Mbuzine, en Afrique du Sud. En souvenir de cet incident, des Mozambicains se sont rassemblés ce jeudi à la Place des héros (Heroes Square) à Maputo, la capitale, où reposent Machel et d’autres héros tombés au champ d’honneur. Comme chaque année, une cérémonie est prévue vendredi sur le site de l’accident à Mbuzine, en Afrique du Sud, qui verra la participation des membres de la famille de Machel, de hauts responsables du gouvernement et du Frelimo, ainsi que leurs homologues sud-africains Sa fille, Ornila Machel a déclaré...
(Agence Ecofin 19/10/17)
Au Mozambique, le projet Balama produira ses premiers concentrés de graphite fin octobre, a déclaré mardi la compagnie minière Syrah Resources. Elle a souligné que les premiers produits en paillette vendables sont attendus dans la seconde moitié du mois de novembre. En effet explique-t-elle, la construction du projet est désormais à 98% terminée et la mise en service de la partie avant de l’usine de traitement est achevée. Quant l’usine de flottation, sa mise en service commencera bientôt et sera suivie par les infrastructures de filtration, le séchage et l’ensachage. Une fois en production, le projet Balama devrait livrer en moyenne 365 000 tonnes de concentré de graphite par an sur les 10 premières années, et générer un flux de...
(Agence Ecofin 19/10/17)
Suite à une plainte déposée par la SEC, gendarme des marchés financiers américains, auprès d’un tribunal de Manhattan, la compagnie minière Rio Tinto et deux de ses ex-dirigeants (Thomas Albanese et Guy Elliott) ont été inculpés de fraude au Mozambique. L’Affaire… En avril 2013, la SEC a ouvert une enquête contre Rio Tinto concernant une dépréciation de 3 milliards $, intégrée dans les comptes 2012 de l’entreprise à propos de sa filiale Rio Tinto Coal Mozambique (RTCM). Lors de l’annonce trois mois plus tôt, le géant anglo-australien expliquait cette grosse perte par une révision à la baisse de la quantité de charbon à coke contenue dans ses mines de Tete, au Nord-Ouest du Mozambique. Le groupe a aussi évoqué des...
(AFP 18/10/17)
Le géant minier anglo-australien Rio Tinto et deux de ses ex-dirigeants ont été inculpés par les autorités américaines pour avoir dissimulé l'étendue du fiasco d'un investissement en 2011 dans des mines au Mozambique. Le deuxième groupe minier mondial, qui a promis mercredi de se défendre "vigoureusement", a annoncé de son côté un accord avec le gendarme financier britannique, la Financial Conduct Authority (FCA), au sujet du même dossier. Rio Tinto a écopé dans ce cadre d'une amende de 27,35 millions de livres (36 millions de dollars) pour atteinte aux règles de transparence en n'ayant pas réalisé au moment opportun de test de dépréciation. L'inculpation aux Etats-Unis est consécutive à une plainte déposée par le gendarme américain de la Bourse, la...
(Agence Ecofin 17/10/17)
L’entreprise minière listée sur ASX, Triton Minerals, a conclu avec le chinois Haida Graphite, un mémorandum d’entente (MoU) portant sur la livraison d’environ 25% de la production de concentrés de graphite de son projet Ancuabe, au Mozambique. «Attirer l'intérêt de Haida, l'un des plus grands producteurs de graphite au monde, souligne la nécessité pour les producteurs chinois d'élargir et de diversifier leurs chaînes d'approvisionnement et de garantir un graphite de qualité supérieure en réponse à la forte demande et aux nouvelles réglementations environnementales.», a déclaré Peter Canterbury, directeur général de la société. Avec le précédent accord conclu avec Sinoma, Triton Minerals dispose d’acheteurs pour 100% de la production de graphite prévue à Ancuabe. Le projet devrait avoir une durée de...

Pages