Dimanche 22 Octobre 2017
(APA 15/03/17)
Les autorités du secteur de la pêche de la province mozambicaine de Sofala ont saisi près d'une tonne de crevettes roses traitées clandestinement par une usine chinoise illégale, a appris APA mercredi auprès de sources médiatiques. Selon la chaine de télévision privée STV, 800 kilogrammes de crevettes roses ont été emballées avec un label inexistant au Mozambique ainsi que 80 kg de crabes traités en passe d’être exportés. Les produits illicites ont été saisis pendant le week-end dans une zone connue sous le nom de Nova Praia ou New Beach, dans la ville portuaire de Beira. Ce sont des ressortissants chinois eux-mêmes qui ont procédé à l’emballage du produit, ont annoncé les autorités de pêche ajoutant que la société s’est...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Le ministère mozambicain de la Santé a exprimé sa préoccupation devant l’aggravation de l’épidémie de choléra et de paludisme auquel le pays fait face depuis le début de l’année. « Nous enregistrons moins de cas ces derniers jours, mais ce qui nous préoccupe c'est que nous ne sommes pas encore parvenus à stopper la transmission de la maladie », s’est inquiétée Benigna Matsinhe, directrice adjointe de la santé publique qui décompte 1 200 cas de choléra pour 2 décès ; et 1,48 million de cas dont 288 décès pour le paludisme en deux mois. Les conditions d’hygiène et d’assainissement des espaces urbains notamment font partie des facteurs aggravant l’extension des deux épidémies. Avec les fortes pluies que le pays a...
(AFP 14/03/17)
Le ministère mozambicain de la Santé s’est déclaré mardi "préoccupé" par une épidémie de choléra qui sévit au Mozambique depuis deux mois et a déjà fait deux morts, ainsi que par la hausse récente du nombre de cas de paludisme. Depuis le 5 janvier, plus de 1.200 personnes ont été atteintes par le choléra dans quatre provinces du pays et deux personnes sont mortes dans les environs de la capitale Maputo, a expliqué à la presse Benigna Matsinhe, directrice adjointe de la santé publique, au ministère éponyme. "Nous enregistrons moins de cas ces derniers jours, mais ce qui nous préoccupe c'est que nous ne sommes pas encore parvenus à stopper la transmission de la maladie", a-t-elle déclaré. C'est la troisième...
(Financial Afrik 13/03/17)
Exxon Mobil Corporation a annoncé le 9 mars dernier, sa prise de participation de 25% dans un projet de gaz naturel de la société pétrolière italienne Eni au Mozambique. Le géant pétrolier américain a déclaré qu’il verserait 2,8 milliards de dollars pour cette opération. Située au large du bassin du Rovuma au Mozambique, le champ de gaz naturel de la zone 4 est l’une des plus grandes découvertes de gaz ces derniers temps, avec environ 85 billions de pieds cubes de gaz. La compagnie pétrolière nationale italienne détient une participation indirecte de 50% dans ce projet grâce à une participation de 71,4% dans sa filiale en Afrique de l’Est. À la clôture de l’opération, Eni et ExxonMobil détiendront chacune une...
(Dakaractu 13/03/17)
Des compatriotes établis en Mozambique sont victimes d’une véritable chasse à l’homme de la part des autorités militaires et policières du pays. En effet, on nous rapporte que des ressortissants d’Afrique de l’Ouest dont des sénégalais sont arrêtés et conduits en prison depuis quelques jours ? Certains même devraient être rapatriés dans leur pays d’origine. Les sénégalais concernés devraient arriver ce lundi. Quid des raisons de cet acharnement sur nos compatriotes ? Notre interlocuteur n’ose pas s’avancer. Mais les vagues xénophobes enregistrées dernièrement en Afrique du Sud expliquerait peut être cet état de fait. Leur arrivée lundi nous édifiera un peu plus peut être...
(RFI 11/03/17)
Qui est ce personnage, le visage perçant, envahi par la barbe, qui ose défier ainsi le Portugal de Salazar ? Qui est ce Samora Machel qui s'attaque aux intérêts du colonisateur ?
(AFP 09/03/17)
Milan - Le géant italien de l'énergie Eni a signé un contrat avec ExxonMobil prévoyant la cession à la major américaine d'une participation de 25% dans un gisement gazier au Mozambique, pour quelque 2,8 milliards de dollars, ont annoncé jeudi les deux groupes dans un communiqué commun. Eni possède indirectement jusqu'ici une participation de 50% dans ce gisement off shore, située dans la concession "Zone 4". "Cet accord représente la preuve évidente de notre stratégie d'exploration basée sur la rapide monétisation des nos découvertes (...) Grâce à cette approche, Eni a été capable de réaliser plus de 9 milliards de dollars ces quatre dernières années", a souligné le patron du groupe italien, Claudio Descalzi. "Cet accord confirme la grande qualité...
(Autre média 09/03/17)
Plus de deux ans après les élections, le Mozambique est toujours en proie à une crise politique et militaire entre le gouvernement et l’opposition. Une guerre silencieuse qui a poussé des milliers de personnes à chercher refuge dans les pays voisins. Dans le cadre de sa politique des bons offices, la Suisse a accepté de présider un groupe de contact chargé d’accompagner les négociations de paix. Le groupe de contact qui sera amené à coordonner le dialogue entre le parti au pouvoir – le Front de libération du Mozambique (Frelimo) – et le mouvement d’opposition Résistance nationale mozambicaine (Renamo) sera composé de représentants du Botswana, de Chine, des Etats-Unis, de Norvège, du Royaume-Uni et de l’Union européenne. La médiation sera...
(APA 09/03/17)
Le Mozambique perd 67 millions de dollars par an en raison de la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN), a annoncé le vice-ministre de la Pêche maritime et fluviale. Selon Henriques Bongece, été cité mardi par la Radio Mozambique, cette forme de pêche a des effets néfastes sur l’économie mozambicaine. Bongece qui s'exprimait à l’occasion d’un séminaire d'assistance technique pour la formulation de stratégies nationales visant à éradiquer cette pratique, a par ailleurs appelé à une approche collective, impliquant tous les Etats concernés pour combattre la pêche illégale. Les mesures en cours doivent être renforcées, a pour sa part, préconisé le Directeur des pêches, Leonid Chimarizene, faisant allusion à l'installation à bord d'environ 270 bateaux de pêche industriels...
(Le Monde 08/03/17)
Deux ans après le meurtre de Gilles Cistac, dont l’enquête est au point mort, d’autres « exécutions » ont décimé les rangs des opposants ou critiques du pouvoir. Le 3 mars 2015, l’avocat et universitaire toulousain Gilles Cistac était assassiné par balles en plein centre de Maputo, et en plein jour. Une figure incontournable du droit au Mozambique, pays dont il avait obtenu la nationalité. Sa mort avait alors déclenché une onde de choc dans la classe politique locale. Deux ans après, l’enquête est au point mort et l’événement tragique, quasi oublié. Vendredi 3 mars, aucun titre de presse ne mentionnait la commémoration de l’assassinat, pourtant un tournant de la crise politico-militaire que traverse le pays depuis les élections de...
(Agence Ecofin 08/03/17)
Le fonds d'investissement international Actis va injecter 96 ​​millions de dollars dans la construction du Baia Mall à Maputo. Il s’agit d’un immeuble abritant un centre commercial et un hôtel sur Avenida Marginal, une des avenues les plus fréquentées de la ville. Premier investissement d’Actis au Mozambique, le Baia Mall et son hôtel, qui devraient être livrés en fin d’année 2017, créeront plus de 2500 emplois. Si les caractéristiques de l’hôtel n’ont pas encore été communiquées, l’importance de l’investissement laisse augurer la construction d’un établissement haut de gamme. Louis Deppe, associé d'Actis East Africa Real Estate, a déclaré que le fonds annoncerait «de nouveaux...
(Agence Ecofin 08/03/17)
La compagnie minière Xtract Resources a publié les résultats de l’étude de faisabilité définitive de son projet aurifère à ciel ouvert «Manica Fair Bride», au Mozambique. Selon ces résultats, le projet devrait avoir une durée de vie de 7 ans et produire à une teneur de 2,62 g/t, 215 293 onces. La société a indiqué que la capacité de production pourrait être améliorée avec une ressource supplémentaire qu’elle analysera pour une exploitation future. Sur le plan financier, l’étude a indiqué que le projet nécessitera un investissement de 43,68 millions $, et un coût global de 862 $/oz. La valeur actuelle nette a été évaluée à 42 millions $, le taux de rentabilité interne à 41,1% (à un prix de l’or...
(Agence Ecofin 08/03/17)
Mustang Resources a réalisé au cours d’une campagne de forages à son projet Caula, au Mozambique, une découverte de graphite de haute qualité. Les résultats des forages ont livré une teneur moyenne de 15,9% de TGC dans une zone de minéralisation de graphite allant de 10m à 65,68m de profondeur. Parmi les intersections les plus importantes, il y a celle de 23,2% de TGC à 11m de la surface, celle de 23,6% de TGC à 12m de la surface et celle de 22,8% de TGC à 13m de la surface. La plus grande de toutes ces intersections était celle de 24,9% de TGC à 24,44m de profondeur. La compagnie compte se servir des résultats pour réaliser une première estimation de...
(Agence Ecofin 08/03/17)
Dans son programme d’investissement de cette année, le pétro-gazier texan a annoncé qu’au Mozambique, il injectera 770 millions de dollars US dans l’exploration du gaz, rapporte le site d’information spécialisé LNG Industry. Ces investissements seront essentiellement concentrés sur l’offshore profond et son projet d’érection d’une industrie du GNL avec ses partenaires. Plus de dix puits d’exploration devraient y être forés. Le groupe énergétique qui envisage de démarrer la production de gaz naturel en 2022 ou 2023 contrôle de vastes périmètres dans le pays et compte s’appuyer sur les ressources locales pour s’ériger en leader mondial de l’approvisionnement en gaz naturel. En outre, Anadarko prévoit de demarrer l'evaluation des puits forés en eaux profondes, en Côte d’Ivoire. Ce programme prendra, entre...
(Agence Ecofin 06/03/17)
Selon Claudio Descalzi, le PDG d’Eni qui se confiait hier au Financial Times, la compagnie italienne s’apprête à céder une partie de ses 50% d’intérêts sur la zone extracôtière 4 du bassin Rovuma au Mozambique. Le chef d’entreprise n’a pas mentionné le nom de l’acheteur mais a indiqué que la transaction devrait coûter plusieurs « millions de dollars ». Pour Macauhub, il y a de fortes chances que l’acheteur soit l’américain Exxon Mobil qui détient des participations sur les périmètres émergents du bassin. D’ailleurs, il y a quelques mois, Omar Mitha, le DG de la société d’Etat mozambicaine d’exploration du pétrole et du gaz, déclarait qu’Exxon Mobil est un acteur qui sera indispensable au développement de l’industrie locale. Et d’ajouter...
(AFP 03/03/17)
Le leader de l’opposition mozambicaine, Afonso Dhlakama, a prolongé vendredi de deux mois la trêve militaire dans le conflit qui oppose les rebelles de son parti, la Renamo, aux troupes gouvernementales dans le centre du pays, et annoncé une reprise formelle des pourparlers lundi. "Nous allons prolonger la trêve de 60 jours pour permettre non seulement le travail du processus de négociations, et qu’il n’y ait plus de morts", a déclaré Afonso Dhlakama, lors d’une conférence de presse organisée à Maputo au siège du parti. S’adressant aux journalistes par téléphone depuis les montagnes de Gorongosa où il vit retranché depuis octobre 2015, le leader de la Renamo prolonge ainsi jusqu’au 4 mai une trêve qu’il avait annoncé de manière unilatérale,...
(APA 01/03/17)
Les autorités policières de la province de Nampula, au nord du Mozambique, ont annoncé avoir arrêté 36 Ethiopiens soupçonnés d’immigration illégale. Les migrants ont été retrouvés dans une maison du quartier Meconta de cette région suite à une opération conjointe de la police et des services provinciaux d’immigration. « Nous n'avons pas vérifié si tous vivaient dans la même maison, mais le fait est que nous les avons tous retrouvés dans la même résidence après leur séjour dans la province sans autorisation légale et la procédure pour les rapatrier dans leur pays d’origine est en cours », a déclaré le porte-parole du commandement de la police provinciale de Nampula, Zacarias Nacute, lors d’un point de presse à Nampula. Les analystes...
(AFP 27/02/17)
Elle n'est connue que comme "la fille née dans l'arbre". Rosita Mabuiango est née il y a 17 ans, perchée sur une branche au-dessus des eaux en crue, pendant les plus meurtrières inondations de l'histoire récente du Mozambique. A l'époque, sa photo drapée dans un linge sale juste après son sauvetage miraculeux en hélicoptère avec sa mère avait fait la Une des médias de la planète et contribué à mobiliser l'aide en faveur des dizaines de milliers de victimes de la catastrophe. Aujourd'hui, la jeune femme née le 1er mars 2000 répugne à évoquer cette célébrité. "Je suis normale", confie-t-elle à la journaliste de l'AFP qui avait assisté en direct à son hélitreuillage depuis un aéronef des forces armées sud-africaines...
(Agence Ecofin 25/02/17)
Au Mozambique, le gouvernement attend l’approbation d’un financement de 60 millions de $ par la banque d’export-import de la Chine pour lancer la construction d’un aéroport dans le district de Chongoene. L’infrastructure qui s’étendra sur une superficie de 4000 hectares a une importance vitale pour le développement de la région, explique Carlos Mesquita, ministre des transports et de la communication du pays. Selon le responsable cet aéroport revêt un rôle clé alors que le pays entend construire un barrage sur le fleuve Limpopo...
(AFP 22/02/17)
La fille de Graça Machel et du premier président mozambicain Samora Machel a remporté mardi un procès très médiatisé contre son ex-petit ami reconnu coupable de violences conjugales, un phénomène en forte progression au Mozambique. Josina Machel a perdu en 2015 l'usage de son oeil droit, rouée de coups par un homme d'affaires mozambicain, Rofino Licuco, avec qui elle avait entretenu une liaison pendant trois ans. Un tribunal de Maputo a condamné mardi M. Licuco à une peine de trois ans et quatre mois de prison assortie d'un sursis, a annoncé l'avocat de la victime, Abdul Carimo, lors d'une conférence de presse. Il devra également verser 200 millions de méticals (2,7 millions d'euros) de dommages et intérêts, a ajouté M...

Pages